Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Première journée mouvementée [PV Cody Fuller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Mar 30 Déc - 11:37
La zone d'embarquement est comme à l'accoutumée en pleine effervescence, une dizaine de personnes vont et viennent en prenant un air fort occupé, tandis que le son caractéristique d'une arrivée de téléportation se fait entendre non loin de la porte. Six nouvelles silhouettes se tiennent debout, encombrées de leurs bardas, jetant des regards à la fois intéressés et craintifs à l'architecture qui les entourent.

Au milieu de civils une militaire se tient, plutôt de grande taille et a l'air déterminé. Elle porte un uniforme vert olive impeccable, un béret est glissé dans une attache à son épaule gauche. A sa ceinture une arme de poing, dans son dos un énorme sac kaki qui semble déborder. Enfin par terre un autre sac de la même couleur, tout aussi rempli.

Avisant les nouveaux venus, un jeune sous-officier s'avance vers eux, et salue le petit groupe d'un mouvement de la tête. Tal hausse un sourcil, elle trouve l'attitude un peu désinvolte, mais soit ...

- Bienvenue sur Atlantis. Il détaille rapidement les personnes, s'adressant en premier aux civils. Les docteurs McKay et Beckett vont vous recevoir, un de mes hommes va vous montrer le chemin.

Le sous-officier fait un petit signe à un soldat proche, celui-ci prend en charge les scientifiques et s'éloigne dans le couloir le plus proche, sans un mot.

- Madame, le major vous attend dans la salle de briefing, la réunion hebdomadaire vient juste de se terminer. Il suffit de monter cet escalier et de vous diriger vers la gauche.

- Merci.

La jeune femme regarde le sous-officier un instant, celui-ci la gratifie d'un sourire avant de tourner les talons, sans un mot supplémentaire. Tal lève les yeux au ciel, marmonne quelque chose et et ramasse son sac pour se diriger vers l'escalier qu'elle gravit à grandes enjambées. Avisant une grande salle dans la direction qu'on lui a indiquée elle s'y rend, y trouvant un homme en treillis en train de rassembler quelques papiers. Elle dépose ses affaires sur le sol, et effectue un salut militaire strict.

- Sergent Tal Mesika au rapport, Monsieur.

L'homme se redresse, permettant à la nouvelle venue sur la station de le détailler rapidement. Plutôt bel homme pour un officier supérieur, dommage qu'il ne semble pas connaître l'usage régulier du rasoir. Sympathique à première vue.

- Repos sergent. Je suis le major Sheppard, bienvenu parmi nous.

Il s'avance vers elle un sourire aux lèvres, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a l'air du genre détendu. Arrivé à quelques centimètres de la jeune femme il la jauge, croisant les bras. Le silence s'éternise alors qu'il l'observe, Tal est toujours droite, n'ayant pas bougé d'un iota.

- J'ai parcouru votre dossier ce matin, de beaux états de service ma foi.

- Merci Monsieur.

- Mais vous allez vite découvrir que tout est à apprendre ici. Les choses sont bien différentes de notre bonne vieille terre. Il marque une pause. Mais avant tout chose les formalités. Tout d'abord allez vous installer dans vos quartiers, ensuite le docteur Beckett voudra certainement établir votre dossier médical.

- Très bien Monsieur.

Le major se saisit d'un document, feuillete quelques pages.

- Ah voilà, quatrième étage, couloir huit, chambre onze.

- A vos ordres !

Tal le salue à nouveau, cette fois c'est Sheppard qui hausse les sourcils. La jeune femme prend ses affaires et sort de la pièce. Moins pressée elle en profite pour jeter un oeil aux environs. Un peu plus loin sur une plate-forme surplombant la zone d'arrivée plusieurs scientifiques s'affairent sur des consoles aux boutons étranges. De l'autre côté quelques bureaux. En bas la porte, qu'elle a hâte d'enfin traverser. Depuis le temps qu'elle attend ce moment.

Redescendant l'escalier Tal se rend maintenant compte qu'elle n'a absolument aucune idée de la direction à prendre. Dire qu'on lui montré un plan des lieux au SGC, ça semblait bien plus simple sur papier qu'une fois sur place. Elle hésite, gromelle à nouveau, l'israélienne n'aime pas passer pour une idiote, et là ça en tout l'air. Regardant les différentes personnes présentes elle se dirigie vers une technicienne passe près d'elle, et l'aborde poliment.

- Excusez-moi, comment se rend t'on à l'étage numéro quatre ?

- C'est simple, lui répond la jeune femme, vous trouverez un téléporteur plus loin, une fois dedans un écran va aparaître et vous n'aurez qu'à choisir l'étage.

- Merci. Lui souriant.

Tal se rend donc dans la direction indiquée, un simple couloir fermé au bout. Pensant s'être trompée elle sursaute quand la cloison de fond s'efface pour laisser voir une petite pièce rectangulaire, tandis qu'un panneau coulisse révélant ce qui semble être le plan de la cité. L'israélienne entre et examine la console, elle cligne des yeux en voyant que tout est écrit en language des Anciens. Fouillant dans sa mémoire, elle extirpe les rudiments de language qui lui ont été inculqué avant son départ, et repérant ce qui lui semble être le chiffre quatre elle appuie sur celui-ci.

La porte se ferme, un petit flash de lumière se produit, et à nouveau la paroi coulisse. Tal se tourne pour découvrir qu'elle est maintenant devant une pièce circulaire, bien plus calme. Quelques couloirs partent dans des directions différentes, mais cette fois des petits panneaux en anglais indiquent la direction à suivre. Elle reprend donc sa route, ne croisant que quelques personnes. La plupart se contentent de la saluer distraitement, quand ils ne passent pas leur chemin sans même la regarder. Tal ne s'en étonne plus, avec un commandant aussi décontracté ...

Quelques minutes de déambulations suffisent à trouver enfin le bon couloir, et enfin la bonne porte. Pas de serrure, ni de poignée. Sur le côté il y a une sorte de détecteur, elle passe sa main devant et la porte s'ouvre. Devant elle une pièce de taille moyenne, au confort spartiate : un lit, une grande armoire, une table et deux chaises. Dans le meuble pendent quelques tenues identiques à celles que portent les soldats qu'elle a pu croiser jusqu'à présent.

Tal dépose ses affaires sur le lit, et se met à pied d'oeuvre pour faire un minimum de rangement. Chaque possession de la jeune femme trouve bientôt sa place dans sa chambre, il reste même encore de quoi rajouter des objets personnels. Plus tard peut être. Avisant à nouveau la tenue floquée du sigle d'Atlantis elle décide de l'enfiler, repérant par la même occasion le petit drapeau de son pays sur la manche droite. Un petit détail qui la fait sourire. Vérifiant dans un petit miroir qu'elle est bien présentable, elle se décide à passer à la suite des directives du major.

Un grognement dans son ventre la rappelle cependant à la réalité. Voilà des heures qu'elle n'a rien avalé, le docteur ne ralera surement pas trop si elle s'octroie avant tout une pause déjeuner. Elle passe sa main devant la cellule de la porte, celle-ci s'ouvre et Tal se précipite dans le couloir. Un obstacle imprévu apparaît soudain, un homme dont qu'elle ne peut éviter. La collision est inévitable, Tal bascule et tente de se retenir à la première chose qui passe. C'est l'uniforme de l'homme qu'elle vient de brutalement rencontrer. Et les voilà à terre ...

- Slih'a !

Tal vient de lui parler, mais ce n'est selon toute évidence pas de l'anglais ...


[HRP] Si la situation ne te conviens pas j'édite wink


Dernière édition par Tal Mesika le Mer 31 Déc - 9:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 362
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Mer 31 Déc - 4:59
C'est une journée calme. Chacun vaque à ses activités quotidiennes. Je suis un peu sur mes gardes à cause de ce wraith, une créature proche des humains qui s'est échappé de sa cellule et s'en est prit à une ministre et son assistant lors d'une visite des membres de gouvernements de la Terre. Je me suis réveillé tôt ce matin comme à mon habitude. C'est Nacho, mon chien militaire, qui m'a sorti des bras de Morphée. Je me suis habillé et dirigé vers le mess pour prendre mon petit-déjeuner. Je n'ai pas voulu commencer une journée le ventre vide. J'ai aussi remmené quelque chose à manger pour mon chien. Ensuite, je me suis changé et emporté une gourde d'eau pour aller faire une marche à l'extérieur sur les digues avec Nacho. Il est un chien qui a besoin d'exercice. Je n'ai pas voulu dépenser toute mon énergie, j'avais un entraînement au gymnase. La marche terminée, Nacho et moi avons bu un peu et puis nous nous sommes dirigés vers le niveau 4 où se trouve ma chambre. J'ai laissé mon chien à l'intérieur de celle-ci avec de l'eau et de la nourriture et puis je me suis rendu au gymnase.

Des coups de poings et des coups de pieds dans le sac de frappe, des redressement assis, des pompes, tout ce qu'un militaire à besoin pour se maintenir en forme et prêt à réagir si quelque chose viendrait à arriver. L'entraînement a duré une bonne heure. Je suis habitué aux efforts physiques, je suis un militaire après tout. Mais être un militaire ne veut pas dire être invincible. Je me suis sentis comme si je n'avais plus d'énergie après l'entraînement. J'ai quitté la salle et me suis rendu à ma chambre pour prendre une douche. La douche terminée, je me suis habillé, pris en main mon fusil, un HK416 et quitté mes appartements pour me rendre là où ceux qui savent tirer peuvent se pratiquer. Même si un tir peut être bon, il faut quand même le perfectionner. J'ai bien envie d'atteindre ma cible quand je tire et non un coéquipier.

C'est alors qu'en marchant une masse solide me percute de plein fouet. D'abord surpris, je laisse échapper une expression de surprise. La force de l'impact me pousse par la suite en arrière et je perds mon équilibre pour me retrouver au sol, mon fusil tombant à mes côtés dans un bruit métallique. Je peux sentir une masse s'agrippant à mon uniforme. Je relève les yeux et vois une femme devant moi. Je ne la connais pas, mais cela n'empêche pas de m'assurer qu'elle se porte bien. Elle a prononcé quelque chose. Ce n'est pas de l'anglais, je peux en être certain. C'est une autre langue, mais j'ignore ce que c'est. Non, attendez. Mes souvenirs d'une mission sur Terre me reviennent en mémoire. Est-ce de l'arabe? Cela n'a pas l'air de l'être. Qu'est-ce que c'est comme langue? J'espère qu'elle sait parler Anglais au moins. J'aimerais beaucoup que l'on se comprenne parce que la langue qu'elle vient de parler m'est totalement inconnue.

''Est-ce que... est-ce que ça va? Je ne t'ai pas fais mal, j'espère ?'' Je lui demande tout en l'aidant à se lever, la regardant d'un air concerné.

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Mer 31 Déc - 9:34
La jeune femme se relève en soupirant, aidée par l'homme qu'elle vient de percuter. Remettant de l'ordre dans son uniforme elle le regarde, c'est un militaire également. Ses yeux tentent de trouver un quelconque insigne, mais c'est peine perdue. Elle inspecte ensuite son propre uniforme pour constater qu'il ne porte également aucune marque de grade. Voilà qui explique un peu la façon désinvolte dont on gère la hiérarchie ici, c'est d'ailleurs une étrange façon de procéder ...

- Est-ce que... est-ce que ça va? Je ne t'ai pas fais mal, j'espère ?

L'israélienne semble un peu surprise par le ton familier qu'emploie l'homme, encore quelque chose de peu habituel pour elle, cela ne lui viendrais même pas à l'esprit dans Tsahal d'aller tutoyer un inconnu ...

- Non non, et puis c'est de ma faute.

Tal lui sourit, elle hésite sur la façon de procéder, finalement elle se contente de rester debout face a l'inconnu, prête à le saluer si besoin est.

- Je me présente, sergent Tal Mesika, et c'est mon premier jour dans cette cité.

Elle ponctue sa phrase en regardant autour d'elle, comme pour souligner l'étrangeté de l'endroit.

- Et je vous avoue être un peu perdue ...

A nouveau un sourire orne son visage.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 362
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Ven 2 Jan - 22:02
Voyant que la femme a regagnée son équilibre, je lâche son bras et l'observe avec attention. Son uniforme. C'est celui que porte les militaires. Elle fait donc partie de ce groupe. Je ne vois rien qui puisse m'aider à identifier son grade ou je ne sais quoi. Il faudra qu'elle se présente à moi pour que je puisse le faire. Je ne l'ai jamais vu dans la cité. Est-elle nouvelle? Elle semble l'être, car elle a cette étrange façon de regarder autour d'elle. Cette façon qui crie ''Regardez-moi, je suis nouveau(nouvelle). Je suis perdu(e), j'ai besoin d'un peu d'aide pour me retrouver dans cet endroit étrange.'' Je peux le comprendre parfaitement, car j'ai déjà eu cette expression à mon arrivée dans la cité. Au fur et à mesure des jours, j'ai appris à la connaître. Elle n'est plus un labyrinthe maintenant. La femme devant moi me répond qu'elle n'a pas mal et que c'est de sa faute à elle. Je souris doucement, soulagé de voir qu'elle va bien et laisse échapper un petit rire amusé. La réplique habituelle après s'être percutés de la sorte.

''Non, non. C'est notre faute à tous les deux. Voilà ce qui arrive quand deux personnes ne regardent pas où elles vont.''

La militaire a l'air d'hésiter à propos de la façon de se comporter. Mais pourquoi ? J'ignore ce qui pourrait la faire sentir de cette façon. Est-ce ma façon de lui parler, de me comporter ? Ou bien est-ce l'organisation en général de Atlantis ? Il est bien vrai que Sheppard est plutôt décontracté. Je suis décontracté aussi, mais je reste poli envers les membres. Je n'ai pas à attendre bien longtemps avant que la femme se présente à moi. Elle est donc Sergent. Mon grade est inférieur au sien. Je suis 1er Soldat de 1ère Classe. Je ne me préoccupe pas trop des rangs. Je traite toute personne respectueusement. J'exécute ses ordres si elle est un supérieur et en charge de la situation. Je m'adresse aussi à elle par son rang si elle tient vraiment à ce que je le fasse. Il peut m'arriver quelques fois de désobéir à quelqu'un pour venir en aide à un coéquipier, mais je m'abstiens de le faire du mieux que je peux, car je sais que je peux être rétrogradé ou encore pire. La vie militaire est tout ce que je connais. Je ne peux pas me permettre de faire une connerie.

''Bienenue sur Atlantis, Sergent. Je me présente également. Je suis 1er Soldat de 1ère Classe, Cody Fuller.'' Je lui offre un salut propre aux militaires. Un peu comme pour me présenter officiellement à cause de notre premier contact qui a été brusque. Être percuté n'est jamais agréable.

Je crois comprendre que le Sergent vient tout juste d'arriver sur Atlantis. Voilà ce qui explique son air un peu coincé. L'environnement est nouveau et c'est bien différent de notre bonne vielle Terre. C'est terrifiant et fascinant à la fois. Au fil des jours, on vient qu'on s'habitue à la cité et on la considère presque comme chez soi. On se fait des amis, des collègues et on devient familier avec les façons de vivre. Le sourire toujours présent sur les lèvres, je secoue la tête pour rassurer la femme qui se tient devant moi qu'elle va s'y habituer et elle n'a pas besoin de s'inquiéter.

''Ne t'inquiète pas. On s'habitue vite à la cité. Si tu as besoin d'un peu d'aide, n'hésite pas à me le demander. Elle n'est plus un labyrinthe pour moi désormais.''

Je me souviens que nous sommes en plein milieu d'un couloir. J'ignore où elle voulait se rendre. Moi j'avais envie d'aller à l'armurerie pour pratiquer la précision de mon tir, mais cela peut attendre un peu. Ce n'est pas pressant. Cette Tal Mesika a l'air d'être bien aimable. Voulant prolonger un peu la discussion, je me jette à l'eau et lui demande où elle voulait se rendre. Un question tout à fait normale dans ce genre de situation. Je lui propose aussi de l'aider à s'y rendre pour qu'elle sache où ce que c'est situé la prochaine fois.

''Où voulais-tu aller? Je peux t'y emmener si cela ne te dérange pas.''

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Sam 3 Jan - 13:39
Tandis que le soldat se présente, Tal l'observe un peu mieux, de haut en bas.

- Bienvenue sur Atlantis, Sergent. Je me présente également. Je suis 1er Soldat de 1ère Classe, Cody Fuller.

L'homme effectue alors un salut, enfin un semblant de normalité dans cette journée. Alors que l'israélienne lui rend la pareille, il enchaîne.

- Ne t'inquiète pas. On s'habitue vite à la cité. Si tu as besoin d'un peu d'aide, n'hésite pas à me le demander. Elle n'est plus un labyrinthe pour moi désormais.

Le sergent ne peut s'empêcher de cligner des yeux devant cette nouvelle familiarité. Un coup d’œil sur son épaule droite révèle un écusson américain, ce n'est pas l'heure aux raccourcis faciles mais force est de constater que l'armée U.S semble faire preuve de beaucoup de liberté ici. Gardant son ton neutre elle reprend la parole.

- Et bien Fuller, c'est une excellente nouvelle. Je pense avoir trouvé mon guide pour l'après-midi ...

- Où voulais-tu aller? Je peux t'y emmener si cela ne te dérange pas.

La jeune femme cille à nouveau, décidément cette façon de faire risque de lui poser des soucis durant les premiers jours.

- Hum je devais me rendre à l'infirmerie, mais ce n'est pas urgent, pour le moment c'est surtout mon estomac qui me préoccupe. Si vous n’emmenez au mess je suis prête à passer outre votre familiarité.

Tal lui sourit, est-ce amicalement ou plutôt forcé par la politesse ?

- Enfin, sauf si vous avez déjà pris votre repas ...
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 362
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Jeu 8 Jan - 6:32
Cette familiarité que j'ai vient peut-être du fait que le Sergent devant moi est un militaire. Je suis beaucoup plus à l'aise avec eux parce qu'ils sont tous des frères ou bien des soeurs d'arme à mes yeux. On peut dire que les militaires sont toute ma vie. Je sais que la femme est une étrangère, je ne la connais pas personnellement. Je suppose que je suis familier avec elle parce qu'elle appartient à une force armée tout comme moi. Je fais de mon mieux pour ne pas trop être familier avec ceux que je ne connais pas. Le Sergent devant moi me retourne le salut propre aux militaires, mais a toujours cette air un peu coincé. Je ne peux pas lui en vouloir. Il est tout à fait normal de se sentir de cette façon dans un nouvel environnement avec différentes façons de vivre.

Sa petite remarque à propos d'être une bonne nouvelle me fait sourire. Elle ajoute aussi avoir trouvé son guide pour l'après-midi. Puis, je lui ai ensuite demandé où elle désirait aller et si elle voulait que je l'y emmène. Elle semble un peu surprise de toute cette familiarité. La plupart des gens s'y habitue. Moi aussi j'ai été un peu coincé au début en mettant les pieds sur la cité, mais avec le temps, je suis venu à devenir familier avec les autres membres.

La jeune femme répond qu'elle désirait se rendre a l'infirmerie, mais précise que c'est son estomac qui la préoccupe. Le mien commence à gronder. Il y a longtemps que mon petit-déjeuner a été digéré. Je l'assure donc que je peux l'emmener pour qu'elle sache où est le mess et me prendre quelque chose à manger en même temps. Je dois admettre que la femme a l'air charmante et il est facile de parler avec elle. J'ai bien envie d'apprendre un peu plus à propos d'elle. Quoi de mieux que de faire connaissance autour d'une bouffe?

''Je peux très bien t'y emmener.'' Répondis-je avec un hochement de tête, laissant échapper un léger rire, amusé par sa dernière phrase. Voulant arracher un rire ou bien un sourire au Sergent, je lui assure que je n'ai pas déjà pris mon repas avec une touche d'humour. ''Je crois que mon estomac attend juste que son propriétaire le nourrisse.'' Je souris doucement et me met en marche en direction du téléporteur le plus près, invitant ainsi Mesika à me suivre.

En premier, seuls mes pas brisent le silence, mais pas pour longtemps. J'ouvre ensuite la bouche pour entamer une petite conversation par pure curiosité. Je peux comprendre que certaines questions puissent être intrusives. La gêner est la dernière chose que je voudrais. Je me retourne ensuite vers elle et lui pose la question qui me brûle les lèvres. Je me rappelle qu'elle m'a adressé la parole dans une autre langue. Quoi de mieux que de lui demander pour commencer une conversation.

''J'ai déjà été affecté en mission au Moyen-Orient et je ne reconnais pas la langue utilisée lorsque tu m'as adressé la parole. Puis-je savoir ce que c'est?''

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Jeu 8 Jan - 12:08
Suivant le soldat, Tal en profite pour admirer à nouveau ce qui l'entoure. L'architecture bien particulière des lieux est un peu déstabilisant pour elle, mais c'est probablement une question d'habitude. Un peu comme la façon dont la cité fonctionne, ses codes et ses habitudes. Pas mal de nouveautés à assimiler.

Tandis quelle suis le jeune homme, elle l'observe à nouveau, tellement décontracté et sûr de lui. Si les civils sont du même genre, et bien ça promet ! Elle qui a plutôt l'habitue d'être avant tout regardée comme un soldat avant le reste. Les quelques personnes qu'ils croisent ne semblent même pas se soucier d'eux, drôle de contraste avec son pays ou lorsqu'elle est en rue en tenue bien reconnaissable elle peut lire dans le visages des gens une sorte de respect et de retenue. Atlantis est réellement un endroit étrange, à tout point de vue.

- J'ai déjà été affecté en mission au Moyen-Orient et je ne reconnais pas la langue utilisée lorsque tu m'as adressé la parole. Puis-je savoir ce que c'est?

Elle sourit à la question, profitant de leur marche pour s'autoriser ce rapide mouvement des lèvres le plus discrètement possible.

- C'est de l'hébreu. La langue de mon pays. Elle montre le petit drapeau sur sa manche. Il m'arrive de l'utiliser par réflexe parfois. Ou quand je suis énervée, c'est plus discret comme ça.

Les voilà qui arrivent au mess de la cité, qui est encore bondé à cette heure là. Avisant la file du self-service Tal prend un plateau et attend son tour. Elle ne peut s'empêcher de jeter un œil suspicieux à la nourriture proposée, voilà encore un nouveau problème à résoudre ... La jeune femme se tourne finalement vers Cody.

- Je suppose que le menu est le même pour tout le monde ici ?
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 362
√ Localisation : Canada

Cody Fuller
Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Ven 16 Jan - 8:08
Décontracté, ça c'est sûr. Sûr de moi ? Je suis confiant dans ce que je fais. Je sais ce que je fais et je le fais bien. Dans d'autres domaines, c'est un peu plus difficile, mais je m'efforce de ne pas le montrer. Je veux pas avoir l'air faible ou un truc du genre. Avec Tal, c'est différent. Je ne la connais pas beaucoup, mais je peux dire qu'elle a l'air vraiment quelqu'un de sympa, malgré son air toujours coinçé. Je vais m'efforcer pour la détendre un peu. J'aime voir les gens se plaire dans un endroit. Atlantis n'est pas une si mauvaise cité quand on y pense. Elle est différente, ça c'est sûr, mais il est quand même agréable d'y séjourner, si on oublie les menaces de créatures de le galaxie.

Puis, je me suis autorisé à lui poser une question, par pure curiosité et pour engager une conversation avec elle, à propos de la langue qu'elle a utilisée pour s'adresser à moi la première fois devant sa porte de chambre. Elle me répond que c'est de l'hébreu, la langue de son pays. Je jette un discret coup d'œil à l'insigne sur son épaule. Bien oui, c'est le drapeau de l'Israël. Même si je n'ai pas terminé mon secondaire, je sais reconnaître les divers drapeaux des pays. Je souris doucement après qu'elle me répondre. C'est beau l'hébreu comme langue. En fait, toutes les langues de la Terre sont belles. C'est ce qui fait de nous, les humains, des êtres différents, malgré le fait que nous sommes tous de la même espèce avec les même besoins.

''Je trouve que c'est vraiment beau comme langue.'' Je lui offre léger hochement de tête, comme pour accentuer ce que je dis. C'est à ce moment-là que je me décide de lancer un de mes petits commentaires habituels qui généralement sont utilisés pour détendre l'atmosphère ou bien tout simplement parce que je ne peux pas m'en empêcher. Là, je me sens nul comparé à ça. Je sais juste parler l'anglais. C'est trop commun.''

Nous sommes accueilli par le mess. Je suis la femme à mes côtés et prends un plateau. Je remarque que la salle est encore bondée de gens à cette heure-ci de la journée. Normal, il est toujours l'heure du déjeuner. J'avance à mesure que la file devient moins longue. Je ne peux pas m'empêcher de remarquer le regard que Mesika donne à la bouffe. Je laisse échapper un petit rire, visiblement amusé par sa réaction. J'ai déjà eu moi aussi cette réaction jusqu'à ce que je trouve quelques trucs à manger qui ne sont pas si mal.

''Malheureusement, oui. Je t'assure, la bouffe n'est pas si mauvaise. Il y a aussi d'autres trucs que tu peux te procurer qui ont l'air plus... Comment dire...'' Je sors de la file pour laisser la place aux autres, me dirige vers une table qui n'est pas prise et y prends place. ''terriens.''

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Première journée mouvementée [PV Cody Fuller] Ven 16 Jan - 9:37
Quand le jeune homme plaisante sur sa capacité à manier les langues, Tal lui sourit poliment avant de rétorquer sur son ton habituel, neutre et sobre.

- Je parle hébreu, anglais et français vous savez, cela fait partie de nos études courantes à l'école. Apparemment les Etats-Unis sont moins portés sur l'apprentissage des langues étrangères.

La dernière partie de sa phrase est à la fois une constatation et une petite pique gratuite envers ses compagnons américains. Elle a eu a plusieurs reprises l'occasion de les côtoyer dans des missions pas toujours officielles, et il est vrai qu'ils sont plus qu'obtus au niveau du langage.

Reportant son attention vers le choix de son plat, elle opte finalement pour un classique spaghetti avec une sauce tomate sans viande, ainsi qu'une mousse au chocolat, un petit luxe qui sera à perdre lors de la prochaine séance d'entrainement. Une bouteille d'eau accompagnera le tout. Alors qu'elle se sert elle continue la conversation.

- Et puis ce n'est pas tant le goût qui m'ennuie, mais ma religion m'interdit certains aliments. Comme je n'ai pas envie de trop réfléchir pour aujourd'hui, je vais me contenter de quelque chose de simple.

Suivant Cody elle s'installe également, jetant un coup d’œil à la ronde. Un peu partout des petits groupes sont installés aux tables, et les discussions vont bon train. Dans un coin un groupe de soldats est même plutôt bruyant, des rires sonores s'entendent, ponctués par des remarques sur un de leur compagnon et une technicienne quelque part dans une douche de la cité. Tal ne peut s'empêcher de hausser un sourcil, étonnée par la visible bonne humeur qui règne ici.

- Dites-moi Cody, c'est une idée où on ne fait pas trop attention au protocole dans le coin ?

Ce faisant elle enfourne une bouchée de pâtes. Hum pas mauvais, c'est déjà ça. Au pire elle ne mourra pas de faim.
Revenir en haut Aller en bas

Première journée mouvementée [PV Cody Fuller]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Première journée à Minas Thirith
» [Libre]Première journée sur Seikan.
» Première journée, impression & opinion ღ feat JS
» Bilan d'une journée mouvementée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 4 - Quartiers du Personnel-