Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Are you ok ? [Tal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Are you ok ? [Tal] Mer 14 Jan - 21:34
Keith avait foncé, après voir rangé le foutoir au sol de l’armurerie, jusqu’à ses propres quartiers. Il était encore tout chamboulé de l’échange avec Tal. Il en avait été surpris, agréablement, et ne s’était pas douté un instant que la leçon de tirs se conclurait ainsi. Il ne s’en plaignait pas mais, loin d’être préparé à cela, il s’était senti carrément gauche et loin d’être à la hauteur de la magnifique israélienne. C’était d’ailleurs à elle qu’il pensait et à leurs différences, assis sur son fauteuil, face à un écran qui lui reflétait simplement son visage. Son regard croisait le sien par intermittence, perdu dans ses pensées et incapable de vraiment en discerner l’objet. Le jeune homme devenait exactement ce qu’il exécrait, quelqu’un guidé par ses sentiments et incapable d’avoir une réflexion rationnelle. Il se sentait paumé et il détestait cela. Un baiser, et le voilà éparpillé.

Il soupira un long moment, son esprit vagabondant et étant incapable de se focaliser sur quoi que ce soit. Lui, d’habitude si concentré et prolifique, se sentait bien ridicule. Voilà une heure qu’il contemplait son propre reflet. Il se leva d’un bond, résolu.

L’américain avança jusqu’aux quartiers de Tal, il n’y était jamais allé mais ses yeux s’étaient un jour égaré sur le numéro de sa chambre, et son esprit l’avait mémorisé, ça et d’autres choses futiles restaient gravées dans son esprit. Elle devait avoir terminé d’être soignée, et elle était probablement à l’intérieur. Keith frappa à sa porte, et lorsqu’elle ouvrit et qu’il vit son visage, tout vola en éclat.

Elle était magnifique.

Il bredouilla, niais comme il détestait. Puis s’éclaircit la voix.

« Tu as pu te faire soigner ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Mer 14 Jan - 22:08
Marchant vers l'infirmerie, Tal ne peut que penser à ce baiser. Quelle folie ! Elle qui se targue d'un sef-contrôle à toute épreuve, voilà qu'elle succombe aux charmes de Keith, ah elle est belle la fière militaire israélienne ! Dans sa tête il y a un mélange d'émotions en tous genres, elle ne sait pas vraiment quoi penser de ce qu'il viens de se passer. Tout est encore embrouillé dans sa tête, alors qu'elle arrive et se présente au médecin de garde.

Comme elle le pensait les sutures ont lâchés, ce n'est pas bien grave au moins. Son regard se perd dans la petite salle de soins dans laquelle elle se trouve, le docteur lui recout le bras et ses pensées continuent de divaguer. C'était une erreur de faire ça. Mais c'était si plaisant aussi. Comme si un feu sétait allumé en elle, qui continue de brûler avec intensité. Tal répond machinalement aux questions qui lui sont posées, écoutant d'une oreille distraite le petit avertissement sur les précautions à prendre. De toute façon elle connait tout ça sur le bout des doigts. Et il y a plus important. Remerciant le médecin elle quitte l'infirmerie pour se rendre dans sa chambre.

Une fois arrivée sur place, elle se décide à prendre une douche bien chaude. C'est un bon moyen de faire baisser la tension nerveuse de ses muscles, et puis elle de service ce soir, ça sera déjà ça de fait. Elle se déshabille et plie ses vêtements avec soin, avant de rentrer dans la cabine, faisant immédiatement couler une eau bouillante sur sa peau. Son bras reste en dehors du jet pour éviter de mouiller bandage, la jeune femme reste néanmoins de longues minutes sous l'eau, les yeux fermés, pensive. Ce petit écart risque de lui attirer des ennuis, et puis est-elle capable d'assumer une relation, elle qui est totalement ignorante en ce qui concerne les hommes ? C'est tellement neuf pour elle ...

La solution n'apparaît pas pour autant, elle finit par couper l'eau et sort pour se sécher. Un rapide examen du bandage montre qu'il a à peine été mouillé, elle peut s'attaquer à un brin d'habillement. Une culotte toute simple, un t-shirt bien large qui lui descend jusqu'aux cuisses, et une paire de chaussettes. L'israélienne s'écroule alors sur son lit, un bras sur le front, admirant le plafond. Peut-être devrait-elle aller trouver Keith pour s'excuser de son comportement ? Plus elle y pense plus c'est la solution qui semble la plus acceptable. Ses pensées sont interrompues par des petits coups brefs sur sa porte. Directement son cœur se remet à battre plus vite. Elle se lève et ouvre, découvrant Keith, tout aussi chamboulé qu'elle.

- Oui, c'était les sutures ... Entre.

Elle s'efface pour le laisser passer, la porte se referme sur lui. La chambre qui s'offre à son regard on est ne peut plus simple, Tal n'est là que depuis peu. Tout est rangé, pas une trace de poussière, le lit est au carré. Ça ne rigole pas ici. Seuls éléments qui sortent de l'ordinaire, une bougie et un livre en hébreu sur le petit meuble qui lui sert de rangement.

Son regard revient sur le jeune homme, toutes ses pensées contradictoires s'envolent d'un coup, il n'est pas question de revenir en arrière. A vrai dire elle brûle d'envie de retenter l'expérience ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Mer 14 Jan - 22:55
Lorsqu’elle ouvrit la porte, elle arborait une tenue décontractée et bien inhabituelle pour la Cité. Il était vrai qu’elle était dans ses propres quartiers, s’habillait comme elle le voulait. C’était loin des standards, mais franchement pas déplaisant au regard. Même plutôt au goût du jeune homme. Keith glissa à l’intérieur de la pièce et laissa ses yeux la parcourir. La rigueur militaire y était bien présente et contrastait fortement avec celle du geek. Il avait tout un barda d’utilités dans un coin, il faisait son lit un peu à l’arrache, et il avait des affaires qui, si elles étaient rangées, avaient tendance à conquérir sa chambre. La vie de la jeune femme était bien carrée se dit-il. Et il s’inquiétait de la déranger.

Il lui sourit simplement quand elle parla des points.

« Espérons qu’ils ne sauteront pas une nouvelle fois, ça serait dommage de passer ta vie à l’infirmerie. »

Ils échangèrent un regard et il déglutit. Le jeune homme était incertain de ce qu’elle attendait et hésitait sur la manière d’agir. Son corps lui murmurait de l’embrasser comme elle l’avait fait mais il était gêné. Il eut un mouvement de tête comme s’il allait faire demi-tour puis la regarda à nouveau, ses yeux noisettes plongés dans les siens.

« Excuse-moi, je suis vraiment mauvais à ce sujet. »

Il marqua une pause.

« Je venais voir si ça allait en fait.. » dit-il un peu gauche. Il avait l’impression d’être un idiot.

Puis Keith déposa un petit baiser sur ses lèvres, un bref instant. Ses yeux parcoururent à nouveau la pièce.

« c’est carré chez toi ! » ria-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Mer 14 Jan - 23:15
Le baiser un peu trop rapide est loin de combler sa faim, encore moins le feu qui est toujours bien présent en elle. La jeune femme n'arrive d'ailleurs pas à comprendre cette sensation, à la fois tellement étrange mais qui lui fait aussi du bien. Le regard de Keith parcourt la pièce, et il fait une petite réflexion sur l'ordre qui y règne. Il est vrai que le contraste doit lui être saisissant ...

- Question d'habitude, si tout n'est pas super bien rangé c'est une punition corvée. Et encore je trouve que c'est pas mal luxueux ici.

Tal termine sa phrase en souriant, puis elle ne peut s'empêcher de se mordre les lèvres tandis qu'un nouveau petit silence s'installe. L'envie d'à nouveau goutter ses lèvres est fort, très fort. Mais cette fois elle ne craquera pas comme ça, non. A la place elle choisit une autre approche, venant se blottir contre lui sans crier gare. Puis elle lève les yeux.

- Keith ... Je dois te dire quelque chose ...

Malgré son sourire un petit malaise est perceptible, la jeune femme a quelque chose à avouer et ça n'a pas l'air simple. Ses mains sont passés dans le dos de l'américain, le serrant doucement. Oui Tal sait faire preuve de douceur, en tout cas on dirait bien. Elle soupire avant de reprendre la parole.

- Tu sais les hommes et moi ... Je n'y connais pas grand chose. Je suis même très nulle ...

Elle baisse les yeux avant de reblottir sa tête sur le torse du jeune homme, tous les deux toujours debout dans la pièce. Quand elle parle sa voix est un peu étouffée par le t-shirt de Keith.

- Je vais peut être te décevoir en fait ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Mer 14 Jan - 23:54
L’israélienne sourit en réponse à sa remarque et semblait désireuse de bien autre chose que des commentaires sur la disposition de son mobilier. Sans crier gare, elle vint se lover tout contre lui, ses formes dissimulées sous un léger tissu collées à lui. Sa petite voix s’additionna à ce geste de tendresse, soudain et spontané. Il était pris de court, de la même manière qu’elle s’était montrée rapidement familière à peine après l’avoir côtoyé quelques fois. Surpris, il s’aventura à l’enlacer en passant ses bras autour d’elle, un brin mal à l’aise. Cette brusque proximité avait de quoi le déstabiliser et, elle ne s’en rendait pas compte, mais elle brisait ses barrières à une vitesse un peu trop rapide pour lui.

Timidement, elle semblait avoir quelque chose à dire, à partager. Sa tête sous le menton du jeune homme, dans ses bras, elle avoua à demi-mots quelque chose qu’il ne comprit pas vraiment. Il fit une moue, puis elle déclara qu’elle pourrait le décevoir. Il ne voyait vraiment pas de quoi elle parlait et la rassura comme il put.

« Mais non, ne t’inquiètes pas. Je ne comprends pas pourquoi tu peux déjà dire ça. »

Keith la trouvait défaitiste mais il se garda bien de faire part de son avis à ce sujet. Ce n’était pas le moment, alors qu’il la serrait tendrement.

Ils restèrent un instant, debout au milieu de la pièce et l’américain proposa de s’assoir, ce qu’ils firent au bord du lit. Il eut un geste hésitant, sa main se dirigeant vers la peau nue de sa jambe mais il la déposa finalement sur son jean à lui. Il fit un mince sourire, détourna la tête un bref instant puis la regarda à nouveau.

« Tu sais, je suis pas très doué non plus pour tout ce qui est sentiments, etc. Je ne m’ouvre à personne habituellement. Je suis un peu déstabilisé par ton.. enthousiasme, mais j’apprécie vraiment. Je ne suis juste pas très habitué et je vais certainement te demander un peu de temps pour.. hm.. me lâcher. »

Il plongea un regard plus intense dans ses yeux. Il craignait d’être maladroit.

« Mais c’est très agréable de.. d’être avec toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 9:46
Tal ne peut s'empêcher de sourire face à une telle déclaration, et elle répond directement.

-Je sais je suis un peu trop directe pour pas mal de choses. C'est un de mes vilains défauts ...

Etre si proche d'un homme n'est pas neuf pour la jeune femme, mais c'est bien la première fois que cela lui arrive dans un cadre plus privé. Il a raison, elle en fait un peu trop probablement. Ce n'est pas facile de trouver le bon équilibre quand on a passé dix années à être en compétition avec chacun de ses compagnons de régiment, pour leur prouver que ses capacités dépassent de loin ses seules aptitudes médicales.

Et encore, Keith ne sait pas tout, comment va t'il réagir face à certaines de ses déclarations ? Elle n'est pas naïve, si l'habitude et l'expérience lui ont toujours permis de mettre une distance toute relative avec les hommes, elle sait bien ce qu'il se passe quand on aborde la vie d'un couple. L'histoire des abeilles ce n'est pas pour elle. Mais non seulement elle n'a jamais partagé de moment intime, mais en plus sa foi est un obstacle de plus à toute relation plus avancée.

Mais, un couple ? Est-ce en fait ce qu'ils sont ? Déjà cette question lui semble toute étrange. Un baiser est il suffisant pour parler de cela ? Et si il avait simplement des envies toutes bien masculines envers elle ? Décidément c'est bien compliqué !

L'israélienne finit par en avoir assez de cogiter pour rien, alors qu'il avoue être bien en sa présence elle choisit à nouveau la formule de l'action directe. S'aidant de son corps et de sa force elle pousse Keith sur le dos pour s'installer sur lui, l'embrassant directement avec toujours autant de maladresse. Aller peut-être un peu moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 17:05
L’israélienne s’excusa d’être rapidement intime avec les gens, à l’opposé complet du jeune homme. Sa phrase sous-entendait qu’elle acceptait qu’il lui faille davantage de temps pour lui donner ce qu’elle attendait : des gestes de complicité, d’affection, de manière spontanée. Il était mal à l’aise et elle faisait son possible pour le détendre, lui laisser du temps. Keith avait tendance à trouver les câlins et ce genre de démonstration un brin niais, et il se voyait clairement mal changer sa façon d’être du jour au lendemain, surtout après un simple baiser. Enfin, simple.. il l’avait tout chamboulé.

Puis sans qu’il s’y attendre, Tal l’allongea sur le dos, le surplombant avec ses jambes de part et d’autre du jeune homme. Sa tenue, sommaire et séduisante malgré elle, contrastait fortement avec celle du geek : un jean, un teeshirt rouge et un gilet bleu. Il ne s’attendait pas vraiment à la trouver dans un tel accoutrement et imaginer ce qui pouvait se cacher en dessous, après en avoir eu un sérieux avant-goût dans la pièce au radiateur sur chauffant, avait de quoi mettre son esprit en ébullition. Ils échangèrent un regard, pas gêné le moins du monde qu’elle le domine, et c’est lui qui attrapa ses lèvres pour lui donner un baiser. Il ne s’en détacha pas et, sans réellement savoir s’il pouvait ou non, posa une main sur sa taille, puis l’autre pour la coller à lui. Malgré les couches de vêtements, chacun pouvait sentir les formes de l’autre. Et les siennes étaient diaboliques vu l’effet qu’elles avaient, additionnés au goût de ses lèvres, sur le jeune homme.

Ils avaient échangé un doux baiser un long moment lorsque Keith ne rompe le contact de leurs bouches, puis d’un coup de bassin, il se retrouva au-dessus. Il lui lança un regard plein de tendre avant de l’embrasser à nouveau et de caresser son visage et son cou du bout des doigts. Il se délectait de son parfum, de sa douceur, de son goût. Puis sa langue partit à la recherche de sa partenaire pour entamer une petite danse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 17:46
Tal se délecte du baiser, profitant du contact humide des lèvres de l'homme qu'elle chevauche. si elle était plutôt hésitante de prime abord, il faut avouer que la sensation est plus que plaisante une fois qu'on s'y perd un peu. Son corps frémit quand une main la prend par la taille, elle soupire quand l'autre la colle un peu plus, lui faisant sentir quelque chose d'inattendu sous son bassin.

Soudain il semble vouloir prendre le dessus, jouant de son propre corps pour retourner la situation. La jeune femme n'est pas vraiment coutumière de ce genre de position, à vrai dire le dernier qui a essayé de le faire lors d'un exercice a eu la chance de boiter durant de longues minutes. Mais ici c'est bien différent, c'est même plaisant. Le baiser reprend, la langue de Keith vient jouer les troubles fêtes, et l'israélienne tente de participer de son mieux, même si son inexpérience est flagrante dans ce domaine.

Sans vraiment le vouloir elle se laisse mener à ce petit jeu, une cuisse vient même se frotter contre l'américain, cela lui semble un geste naturel en fait. Ses mains viennent emprisonner son cou, l'empêchant de fuir avec même une dose de fermeté. Tout son corps semble en tout cas beaucoup apprécier ce qu'il se passe, et si rien n'est encore visible pour Keith, gageons qu'il ne faudra pas insister grandement pour provoquer de nouvelles réactions.

Au bout d'un moment Tal interrompt tout de même l'échange, soupirant longue.

- Que c'est ... bon !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 20:40
La jeune femme répondit à son invitation en laissant sa langue jouer avec sa consœur. Le ballet débuta donc, accompagné de quelques caresses sur son cou, ses épaules, ses cheveux. Lorsqu’elle releva sa jambe pour la coller contre lui, Keith sentit un frisson le parcourir. Le baiser qu’ils échangeaient s’interrompit finalement et le mot que l’israélienne employa le surprit grandement. La stupeur devait être parfaitement lisible sur son visage, incompréhensif qu’il était de ce qu’elle avait dit. Il la dévisagea un instant puis reprit, trop attiré qu’il était par le goût de ses fines lèvres.

Entre deux courts baisers, il lui répondit par l’affirmative, ses mains glissant le long de ses corps, suivant la courbe de celui-ci pour venir s’égarer sur sa jambe nue qu’elle avait repliée pour la coller à lui. Il avait vu cela comme une invitation à y passer sa main pour épouser la douceur de sa peau. Elle était encore chaude de la douche qu’elle avait prise et il la sentit frissonner sous ses doigts. Cela ne fit que l’encourager à découvrir son corps de ses caresses alors que sa langue ne décrochait plus de celle de Tal.

Il ne s’était pas rendu compte à quel point la proximité physique et l’agréable sentiment d’être avec quelqu’un lui avaient manqué. Elle était douce, gentille, et très jolie. Partager ne serait-ce que ces baisers et cette intimité avec elle était revigorant. Il continua ses baisers alors que son étreinte autour de son cou se renforçait. Son autre main se positionna sur sa nuque, qu’il touchait du bout des doigts et que lui aussi attirait à ses lèvres pour éviter qu’elle ne s’échappe. Il réfléchirait plus tard, là, il profitait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 21:08
La jeune femme frissonne a chaque mouvement de la main masculine, qui se promène et joue sur sa cuisse dénudée. Tal ne peut s'empêcher de laisser échapper un petit soupir de contentement, jamais elle ne s'est laissée toucher de la sorte, et l'expérience est plus que plaisante. Sentir ce contact à la fois doux et fort sur son corps est un réel bonheur pour elle qui ne connaît que les rigueurs de la vie, l'israélienne commence à comprendre pourquoi tant de femmes succombent aux avances des hommes. Pas étonnant !

Malgré tout elle reste un peu tendue, essayant de ne pas dépasser la limite. Même si en fait Tal ne sait pas trop ou se situe cette limite, à quel moment doit-elle mettre un arrêt aux ardeurs de son compagnon ? C'est d'autant plus complexe à définir que tout son corps s'embrasse maintenant. Le feu s'est propagé à l'entièreté de son être, et malgré elle les réactions se font maintenant bien sentir. Non seulement les extrémités de sa poitrine se sont éveillés set se pressent avec insistance sur le torse de Keith, mais plus inquiétant encore une chaleur soudaine s'est emparée de son bras ventre. Elle reconnaît ce signe, déjà expérimenté par le passé lors de moments parfois incongrus, mais à ce point c'est inédit.

Une simple main provoque cela ? Incroyable ... Elle enserre plus encore Keith de son étreinte, ses baisers sont plus ardents, plus intenses. La jeune femme semble prendre beaucoup de plaisir à ce doux échange entre eux deux. Finalement elle repose la tête sur son oreiller, soupirant à nouveau, plongeant son regard dans celui de Keith.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 21:27
Le jeune homme se délectait des réactions de sa partenaire. Il sentait que ses caresses ne la laissait pas indifférente et, collée ainsi l’un à l’autre, il sentait ses formes contre lui, et lui aussi était fort réactif. Et il était bien plus compliqué pour un homme de le dissimuler. Son souffle devint plus court, son pouls s’accéléra en écho à celui de la jeune femme. Son corps hurlait d’en prendre plus, et d’en donner tout autant mais il se retenait. Keith n’était pas un animal et sa raison restait en permanence aux aguets pour lui susurrer de garder le contrôle. Ses mains demeuraient sages, mais ses lèvres et sa langue embrassait l’israélienne avec ardeur et il transmettait son excitation à travers ses baisers.

Elle y répond avec autant d’ardeur, l’encourageant à continuer Le jeune homme déploya des trésors de contrôle pour ne pas assouvir ses pulsions masculines et le salut vint de Tal, qui interrompit son baiser et laissa échapper un soupir. Les yeux dans les yeux, bien des choses semblaient se dire sans qu’aucun son ne s’aventure en dehors de leurs bouches. Il afficha un mince sourire et déposa un baiser à l’angle de sa mâchoire, juste en dessous de son oreille puis il s’étendit à ses côtés. Les yeux rivés sur le plafond, il prit sa main dans la sienne, entrecroisant leurs doigts.

« Tout va bien ? » fit-il à voix basse, en référence à son soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 21:56
Alors que le contact se poursuivait, Tal ne peut s'empêcher de sentir que de son côté Keith semble lui aussi prendre beaucoup de plaisir à ce petit moment intime. Et à en croire ce qu'elle sent se presser contre elle, l'effet n'est pas très discret. Elle se prend presque à aimer ça, alors que ce n'est pourtant pas très sage de sa part. Il est plus que temps de tout lui dire, avant que ça ne dérape totalement, avant que tout contrôle soit perdu. Elle parle bas aussi, hésitant un peu sur ses mots.

- Tu sais ... Je t'ai dit que je n'avais pas vraiment d'expérience ... En fait je suis vierge ...

Elle soupire à nouveau, se sentant un peu honteuse d'avouer cela à un homme. Il aurait été juif comme elle, cet état de fait ne se pose même pas, c'est logique. Enfin même si de plus en plus de jeunes prennent des libertés avec les traditions. Mais la majorité reste fidèle aux préceptes, et Tal ne peut s'empêcher d'être fière d'avoir pu garder son intégrité jusqu'à présent.

Quoique au fond d'elle, plus bas sous le ventre, il y a quelque chose qui lui dit que c'est un peu idiot tout de même. Elle va avoir trente ans bientôt et c'est toujours une gamine à ce sujet. D'aucuns trouveraient ça triste, pour Tal c'est une interrogation toute nouvelle qui se fait dans son esprit depuis quelques temps. Depuis sa rencontre avec Keith en fait. Comme si il y avait eu un genre de déclic. De nouveaux paramètres dans sa vie qui ont chamboulés pas mal de choses, qui la font s'interroger fréquemment. Loin de son pays, loin de sa famille, tout change. Heureusement qu'il lui reste sa fonction comme point de repère. Et sa foi, toujours.

- Et il y a un souci ... Je suis juive et ... Et bien normalement ce n'est pas permis de le faire comme ça là ...

Son regard continue d'accrocher celui de Keith, voilà c'est dit, elle espère qu'il ne le prendra pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 22:35
La jeune femme brisa le silence qui s’était installé entre eux deux. Elle lui avoua alors, la voix tremblante et hésitante, n’avoir jamais fait l’expérience de l’amour. Keith était incrédule d’en apprendre la nouvelle et ne parvenait pas à savoir ce qui en était la raison. Séduisante comme elle était, elle pouvait bien avoir qui elle voulait à ses pieds juste en le regardant, il en était sûr pour en faire l’expérience depuis quelques instants. Elle ne semblait pas non plus traumatisée à l’idée du contact physique et, de ce qu’il s’en souvenait, elle était même assez aguicheuse dans sa manière d’être. Tal n’avait pas rechignée un instant à se dévêtir ou à lui mettre sous les yeux l’un de ses plus redoutables atouts. Il ne comprenait pas.

Puis elle lui expliqua, et tout devint limpide. Un des préceptes de sa religion se mettait en travers de la route, et, aussi étonnant que cela pouvait paraître, elle l’avait respecté de nombreuses années. Et il l’admirait d’y être parvenu. Mais cela signifiait aussi que les plaisirs de la chair s’éloignaient d’eux, car une barrière importante leur était imposée. Et, aussi belle et appréciable soit-elle, l’américain ne se voyait certainement pas lui demander sa main pour avoir le droit d’assouvir ses pulsions. Il était un peu plus intelligent que cela.

Tal chercha son regard et il plongea les yeux dans les siens. Il ne savait trop quoi dire.

« Et bien si ce n’est pas permis, respectons tes traditions. » fit-il.

Le jeune homme n’était pas tout à faire certain que son corps, en réponse aux courbes de l’israélienne, ne soit très facile à contrôler et à respecter ses paroles. Mais il ferait avec, pour l’instant, ses lèvres, sa langue, son visage et ses caresses le contentaient. Le temps seul dirait s’il en était capable mais il estimait qu’elle en valait la peine. Par contre, il imaginait bien les railleries s’il venait à s’apprendre qu’ils avaient une relation chaste. Peu lui importait, au fond, pour l’instant, il profitait malgré la limite qui lui était imposée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Jeu 15 Jan - 23:13
Tandis qu'ils s'échangent quelques mots la main te Tal passe en douceur sur le visage de l'américain, le caressant avec une certaine tendresse, un peu de retenue aussi, la jeune femme s'habitue peu à peu à cette nouvelle situation. Sa cuisse n'a pas cessée de se frotter contre lui, elle aime ce contact à la fois très osé et à la limite de la bêtise.

- Après bon ... Je vais bientôt avoir trente ans ... Si ça se trouve je vais jamais me marier.

Elle sourit doucement, gardant pour elle ce que sa phrase sous-entend. En fait c'est surtout une idée comme ça, qui résume ses pensées contradictoires. Ce qui est sûr c'est qu'elle ne compte pas tout gâcher aussi vite, mais ce n'est pas pour autant que l'idée est à rejeter. En plus Tal est un peu jalouse, il l'a surement déjà fait, il connaît bien mieux le sujet qu'elle. Et ces autres femmes qui n'ont pas ce souci non plus ... Mais n'est-ce pas justement faire fausse route que d'avoir ce genre de sentiment envers les autres ? Indéniablement Keith fait vibrer quelque chose en elle, cela ne doit pourtant pas obscurcir ses pensées. Même si il a été plus que réceptif au problème, annonçant même qu'il ferait avec. Il faut éviter de s'emballer aussi vite ... Même si ses mains procurent une envie folle à la jeune femme.

- On peut essayer d'y aller doucement ... Et puis on verra non ?

L'israélienne vient chercher un bref baiser avant de continuer.

- Même si je ne veut rien te promettre Keith. C'est une décision compliquée. En tout cas ... Rien que le début me plait.

Elle revient chercher ses lèvres, reprenant son baiser là où elle l'avait interrompu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Ven 16 Jan - 10:53
Keith ne put refreiner un petit rire lorsqu’elle déclara, défaitiste, qu’elle ne se marierait jamais. Il savait que sa phrase avait un autre sens, mais il trouvait cela amusant qu’elle ne craigne de finir vieille fille et certainement vierge parce qu’elle n’avait épousé personne. Il n’était pas très envieux de sa situation, surtout que sa religion semblait lui être un pan essentiel de ce qui faisait d’elle la personne qu’elle était, mais il comprenait. Lui-même, il ne se voyait clairement pas épouser qui que ce soit avant de nombreuses années, et s’il devait faire une croix sur les plaisirs de la chair, cela ne le gênait pas.. pour l’instant.

Sa proposition lui allait par ailleurs très bien. La nouveauté de leur situation le déstabilisait bien plus qu’il ne lui montrait et il ne savait pas encore quel mot utiliser pour définir la relation qu’ils partageaient.

« Oui, bien sûr. »

C’était une réponse courte, mais parfaitement adaptée selon lui. Elle gageait de sa conviction d’en profiter avant de trop se poser de question sur la suite. Ils échangèrent un nouveau baiser et elle avoua déjà apprécié les échanges qu’ils avaient.

« Je trouve que ça fait du bien, oui. »

Encore, leurs lèvres vinrent se rencontrer, leurs langues danser et Keith l’invita à revenir au-dessus de lui. De fait, il la laissait décider de ce qu’elle voulait : se frotter, se coller ou simplement l’embrasser passionnément. Lui se contenterait bien de ce qu’elle lui donnerait, car elle avait un goût irrésistible et elle l’enivrait follement. Ses mains coururent sur ses flancs, et l’une vint caresser la peau nue de sa jambe repliée contre lui. Elle était douce, chaude, diaboliquement belle et il se noyait dans leur passion mesurée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Ven 16 Jan - 12:36
Suivant l'invitation de Keith, la jeune femme bascule pour se retrouver à nouveau en position dominante. Elle s'assied sur lui, le t-shirt se lève un peu découvrant son fessier et ce qui le protège. Installée comme ça ses formes sont plus discrètes, quoique le tissu du haut n'est pas non plus très ample, il en montre fatalement encore une bonne dose. En tout cas l'israélienne semble toujours aussi éveillée à certains endroits ...

Tal se place au mieux, appréciant l'étrange grosseur sur laquelle elle s'est posée. Il ne faut pas être devin pour déterminer ce que c'est, et la jeune femme ne peut en même temps s'empêcher de constater que son compagnon à l'air plutôt impressionnant de ce côté. Bon après elle est loin d'être une experte, mais par estimation ... Quelque chose dans son bas-ventre lui dit de profiter de la situation, mais elle combat cette impulsion soudaine et sauvage, un effort de volonté plus violent encore que les précédents.

Tandis que les mains du jeune homme reviennent se poser sur elle, Tal profite un instant de sa situation pour l'observer. Un sourire apparaît sur ses lèvres, à la fois amusée par cette étrange position, mais aussi heureuse de se trouver là.

- Tu sais que tu as tes mains là où aucun homme n'a jamais pu aller ?

Ce faisant elle vient jouer avec le t-shirt de Keith, essayant de le libérer pour accéder à sa peau.

- Et moi j'ai aussi envie de toucher un peu plus ! Sinon c'est pas juste !

Le tissu ne résiste pas à sa charge, et rapidement les mains de Tal viennent se glisser sur la peau du torse de son compagnon, le découvrant avec une extrême douceur.


Dernière édition par Tal Mesika le Ven 16 Jan - 16:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Ven 16 Jan - 16:03
Sa bouche était trop occupée à goûter sa consœur pour laisser au jeune homme la possibilité de dévorer du regard le corps de l’israélienne. Keith avait simplement ses mains posées sur elle, l’une sur sa cuisse nue, l’autre sur sa nuque, l’emprisonna dans une douce étreinte. Elle se frotta à lui, ce qui ne fit qu’accentuer son envie de goûter à tout son corps. Il savait qu’ils n’en n’avaient pas le droit, mais son corps avait sa propre raison et il hurlait de faire fi des limites. Mais il parvenait pour le moment à se dominer, malgré d’évidentes marques d’excitation. Son souffle devenait court et son pouls s’accélérait mais il gardait le contrôle même si ses mains étaient désireuses de s’aventurer pour découvrir le corps athlétique de sa compagne.

Le regard brillant qu’elle lui lança, et le sourire charmeur qui l’accompagnait, pouvaient venir à mal de n’importe quelle résolution masculine. Elle en aurait fait brûler l’enfer songea-t-il. Tal lui révéla que ses sages caresses étaient déjà bien plus que ce qu’elle n’avait jamais reçu et l’américain se mesurait à ne pas en faire davantage. Mais si lui se montrait timoré, elle, c’était une autre histoire. Curieuse, gourmande, elle explorait le corps du jeune homme, passant ses mains sous son teeshirt pour obtenir une certaine équité. Laquelle ? se demanda-t-il. Oui, il avait une main sur sa cuisse découverte, mais lorsqu’elle caressa son torse, le contact de sa peau contre la sienne le fit frissonner de plaisir.
Il vola un autre baiser et murmura à demi-mots.

« Tu me précèdes. C’est à moi de te rattraper. »

La main qui était sur sa cuisse remonta, effleura de manière faussement accidentelle sa poitrine pour venir se placer dans son dos tandis que l’autre descendait le long de son échine pour s’attarder sur ses fesses. Ainsi emprisonnée, il la plaqua fermement contre lui pour que chacun ressente les formes de l’autre, non sans augmenter d’un certain degré l’excitation déjà ardente qui l’habitait. Une furieuse envie d’en faire plus commençait à le titiller, et il passait son envie en la tenant un brin fermement et l’embrassant avec passion, toujours accro à ses lèvres et sa langue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Ven 16 Jan - 17:00
Les mains de l'israélienne vont et viennent sur le torse de son compagnon, appréciant la douceur de sa peau, la chaleur qu'elle dégage. Loin de l'idée que l'on pourrait se faire à première vue, le jeune homme est loin d'être un gringalet, une fine musculature se dessine sous les doigts. Elle avait déjà bien eu une idée de tout cela lors du petit incident il y a quelques semaines, mais pouvoir toucher c'est bien mieux.

C'est alors que les mains de Keith bougent. La première remonte et effleure son sein, ce qui provoque dans le corps de la jeune femme une sensation encore plus inédite. Elle ressent un plaisir bref mais intense, une nouvelle chaleur l'envahi, pour hélas repartir trop vite. L'autre se saisit ensuite de sa fesse, l'effet est tout aussi incroyable. Elle se plaque sur lui, alors qu'il la presse à peine, enhardie par la chaleur de cette main sur cet endroit qu'elle ne pensait pas aussi sensible. Sans le vouloir Tal laisse échapper un petit gémissement assez discret, mais qui ne passera surement pas inaperçu.

Sans oublier son envie à lui, qu'elle ressent de plus en plus contre son bas-ventre. La jeune femme se prend à imaginer ce qui est caché là-dessous. Sa forme, sa taille, l'impression que cela donne d'y laisser courir ses doigts. Un flot de pensées peu sages qui inondent son esprit, elle rougit instantanément, ayant par la même occasion un peu honte d'elle. Mais malgré tout cela ne la laisse pas de marbre, et cette chaleur est toujours aussi intense ...

Une autre envie monte dans son esprit, une idée un peu folle. Mais après tout ... Tirant sur le t-shirt elle s'arrange pour s'en débarrasser, voilà Keith torse nu maintenant, le tout sous l’œil approbateur de la jeune femme. Revenant vers lui elle atterrit cette fois un peu plus bas, le visage tout proche de la peau de l'homme. Elle hume son odeur, le frôle pour enfin y déposer un doux baiser. La manœuvre se répète à plusieurs reprises, l'israélienne profite sans se gêner de son compagnon, ne s'arrêtant que pour déposer sa joue contre lui, soupirant longue, allongée et serrée contre son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 20:59
Ses doigts glissaient sur son torse nu et sa peau réagissait sous son toucher, une chair de poule le parcourant. Lorsque Keith lui effleura la poitrine, il perçut la petite décharge qui traversa le corps de sa compagne, non sans une légère satisfaction de la voir elle aussi réagir à ses sollicitations. Le léger bruit qui s’échappa de sa bouche renforça de plus belle son excitation et son envie d’elle. Il peinait à se contrôler, en voulant d’avantage d’elle, explorer son corps de ses mains, de ses lèvres, ou même simplement ses yeux. Ses doigts lui disaient déjà la douceur de ses courbes, mais comme tout homme, la vue était ce qui le satisfaisait le plus.

Les lèvres du jeune homme goûtaient toujours à celle de l’israélienne, leurs langues dansant inlassablement. Puis Tal le surprend en lui ôtant son teeshirt, elle glissa alors pour déposer de doux baisers sur son torse, frissonnant à chacun d’eux. Elle s’attarda alors pour déposer son visage contre lui. Keith passa une main dans ses cheveux châtains pour les caresser. Il laissa échapper un soupir, non pas de frustration, mais de bien-être. Il se sentait incroyablement bien avec elle. Il y avait l’excitation de leur proximité physique, de leurs échanges, mais aussi une sorte de plénitude, de réconfort. De paix.

Keith sentait sa poitrine se presser contre lui, incapable de refreiner son envie de continuer malgré qu’il sache l’interdiction en vigueur. Son esprit imagina la scène, lui ôtant à son tour son haut à elle, pour y découvrir sa poitrine, la regarder, la caresser, l’embrasser. Ces images à elles seules continuèrent de renforcer son ardeur. Après quelques minutes, il l’attira pour qu’elle revienne à sa hauteur puis la mit sur le dos. Ses mains glissèrent de son visage, et effleurèrent la courbe de sa poitrine pour soulever son teeshirt afin de juste découvrir son ventre plat et légèrement musclé. Puis il détacha ses lèvres des siennes pour venir les laisser courir sur son ventre, y déposant de tendres baisers. Ses mains se seraient bien aventurées ailleurs, attardées à ces endroits qu’il lui brûlait de découvrir, mais il reste sage, pour elle. Le seul écart qu’il se permit, c’était de caresser ses jambes nues. Il s’interrompit pour la regarder dans les yeux, son regard brillant et souriant.

« Tu as un corps magnifique. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 21:16
La peau du jeune homme est douce et agréable sous les lèvres de Tal, ce qui la pousse à continuer son petit manège. Ses soupirs lui indiquent qu'elle est sur la bonne route, que cette caresse improvisée marche bien. Sa main dans ses cheveux semble se raffermir tandis qu'elle descend vers son ventre, qu'elle couvre également de légers baisers pleins de tendresse. Finalement elle marque une pause, bref instant dont Keith met à profit pour à nouveau retourner la situation.

L'israélienne se retrouve une fois de plus sur le dos, son compagnon s'installe entre ses cuisses pendant que ses mains voyagent sur son visage. Ces dernières continuent leur chemin, effleurant une fois de plus la poitrine de la jeune femme, provoquant à nouveau cette réaction sauvage pleine d'envie. Elle sursaute et frémit, mais une fois de plus ce n'est pas assez long. Arrivant vers son ventre il se saisit du tissu pour le soulever, découvrant non seulement son ventre plat et musclé, mais aussi le dernier rempart de tissu qui la protège. Et le voilà qui vient à son tour embrasser la peau de sa pauvre victime, provoquant de nouveaux soupirs. Tal se peut s'empêcher de se mordre les lèvres, se cambrant légèrement.

Il marque ensuite une pause, et la regarde avant de la complimenter. Elle ne peut s'empêcher de rougir fortement à ce compliment, il est si sincère dans ses mots qu'elle en est très touchée. Keith reste là à la regarder, comme si il attendait quelque chose. C'est le déclic, il a besoin de savoir si il peut aller plus loin encore. Elle déglutit avant de répondre d'une voix basse.

- Tu peux continuer si tu veux ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 21:33
Le fait qu’elle apprécie et réagisse tant à ses sollicitations continua d’exciter le jeune homme. La couvrir de baisers, goûter sa chaude peau et humer le parfum du savon utilisé lors de sa douche, tout cela ne faisait que titiller chacun de ses sens. Sa bouche humide était presque incapable de se détacher de son corps, et il se noyait dans le plaisir de sens qu’ils s’offraient l’un à l’autre.

Le regard qu’il lui avait lancé n’était là que pour qu’elle capte sa sincérité. Mais elle l’invita à davantage, bien loin de toute sagesse et du respect des règles établies plus tôt. Keith sentit une vague d’excitation le parcourir à nouveau. Elle le poussait dangereusement au vice. Et lui aussi, cela faisait de longs mois qu’il n’avait plus profité des plaisirs de la chair. S’il était lancé, il doutait de pouvoir s’interrompre. Elle le tentait. Et il adorait qu’elle ait ce pouvoir sur lui.
En réponse, le jeune homme redressa sa compagne pour lui retirer son haut, découvrant une belle poitrine, ferme, ronde, comme il les aimait. Il déglutit devant la vision qu’elle lui offrait, puis il la recoucha, l’embrassant, collé à elle pour qu’ils sentent leurs formes l’un à l’autre. Il sentait la pression de sa poitrine sur son torse, et ses baisers vinrent sur son coup, le haut de son buste, puis découvrirent ses seins. Il ne fit que les effleurer, embrassant leur courbe du bout des lèvres. Keith lui prit alors la main, croisant leurs doigts et la tenant fermement.

Son pouls s’accélérait, et il déployait des trésors de contrôle pour ne pas se frotter à elle. Il continuait de découvrir sa peau, sa bouche revenant sur son ventre et ses doigts glissant de son visage à sa poitrine, caressée du bout des doigts. Il resta un long moment à profiter ainsi de son corps. Puis il remonta pour revenir à sa hauteur et reprit leurs fougueux baisers, sa main tirant sa cuisse pour plier sa jambe et la plaquer contre lui. Il déglutit à nouveau, nerveux, légèrement tremblotant à cause du flot incessant d’excitation.

« Si ça continue, ça risque de déraper et de nous échapper. »

C’était sa façon de la prévenir, de lui dire que c’était le moment de s’arrêter. Après, il serait trop tard. Sa bouche disait le contraire de ses yeux, de son envie. Mais il respecterait la raison et les souhaits de son israélienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 22:12
Décidément cette journée était celle de toutes les nouveautés. Après l'expérience des lèvres charnelles de Keith, de ses mains douces sur son corps, de la senteur masculine de sa peau, voilà maintenant qu'elle ose se découvrir encore plus. Le tissu glisse et révèle une partie intime de son être. Bien entendu ce n'est pas la première fois qu'un homme la regarde dans une telle tenue, pas la peine de rappeler la proximité des soldats en temps de crise, mais c'est à nouveau une expérience inédite de sentir un regard tel que le sien. Tal ne peut s'empêcher de rougir à nouveau, elle sent bien en plus que son excitation précédente n'est pas partie, et le spectacle qu'elle lui offre doit certainement lui plaire.

Tandis que ses lèvres viennent à nouveau se poser sur sa bouche, leurs deux corps se retrouvent à nouveau couchés, serrés l'un contre l'autre dans une douce étreinte. L'effet est à nouveau immédiat quand le torse musclé de Keith entre en contact avec sa chair et ses deux parties les plus sensibles. Sans lui laisser le temps de souffler le voilà qui part à l'exploration de cette partie inconnue de l'israélienne. Ses baisers coulent sur son corps, descendent petit à petit, arrivant sur sa poitrine pour à peine l'effleurer. C'est cependant suffisant pour déclencher un nouveau gémissement, plus intense cette fois. Il arrive ensuite sur son ventre qui reçoit ses attentions, alors que les doigts du jeune homme jouent sur le haut de son être. Ils vont et viennent, s'attardant sur les endroits sensibles de sa peau de brefs instants. Les gémissements s'intensifient, la jeune femme découvre un plaisir qui semble la ravir totalement.

Les minutes semblent ne durer que quelques secondes, et lorsque Keith remonte vers son visage elle a l'impression de sortir d'un rêve éveillé. Il est maintenant à nouveau tout proche, tenant sa jambe avec insistance, l'envie se lisant dans son regard. Tal partage cette envie. Non seulement pour elle, qui est de plus en plus dévorée par l'envie de franchir le pas qu'elle s'interdit depuis tant d'années. Mais aussi pour lui, à qui elle veut offrir un moment de partage plus fantastique encore.

Alors qu'elle est prête à lui dire de continuer encore, la raison revient au grand galop. Tal bat des cils, la bouche ouverte alors qu'elle allait parler. Finalement elle tente de sourire, gênée et un peu honteuse.

- Tu as raison ... Il ne faut pas brûler les étapes ...

Ses mains enserrent son compagnon, et le plaque sur elle, le tenant avec douceur mais aussi un peu de fermeté, sa tête enfouie dans son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 22:39
Sans s’en apercevoir, Keith l’interrompit, ou plutôt la stoppa net dans son élan. C’était probablement ce dont ils avaient besoin pour éviter de commettre l’irréparable. L’américain s’en serait voulu d’avoir imposé à sa compagne de briser les préceptes de sa religion pour un plaisir de chair né d’une forte attirance physique entre eux deux. Elle méritait plus.

Elle se lova contre lui, l’enserrant de ses mains et le jeune homme déposa un baiser protecteur sur sa tête, toujours collé à elle, toujours excité. L’entrain était légèrement retombé, mais sa passion pour elle demeurait. Surtout que leurs corps nus restaient en contact l’un avec l’autre. Il soupira en lui souriant malgré qu’elle ne puisse le voir. Puis il bascula sur le dos, l’invita à poser sa tête sur son torse. D’une main, il la plaquait contre lui, de l’autre il caressait ses cheveux, les yeux rivés sur le plafond. Il déglutit, sa main glissant sur son dos, leurs formes s’épousant.

« Ca va être tendu de respecter ce que t’impose ta religion. Vraiment. Tu es..

Il s’interrompit. Elle était magnifique, mais il l’avait déjà dit et craignait de se répéter.

« Je ferai avec, ne t’inquiète pas pour ça. Tes baisers sont déjà de beaux cadeaux. »

Et il ne mentait pas. Il était fan de ses lèvres, de sa langue. Il y serait retourné en demander davantage, mais son corps lui aurait à nouveau hurlé de la dévorer entièrement. Elle était une tentation d’une cruauté sans nom, mais elle l’enivrait tant qu’il ne pouvait plus vraiment s’en détacher désormais. C’était un sentiment curieux qu’il ne se souvenait pas vraiment avoir ressenti auparavant. Il se sentait bizarre, tout étant allé si vite avec elle. Il ne s’en plaignait pas, mais il se demandait bien où tout cela les mènerait. Résisteraient-ils ? Il n’en savait strictement rien et cela risquerait d’être un véritable supplice pour tous les deux. Il espérait simplement qu’ils n’en souffriraient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 22:59
C'était moins une visiblement. Aussi bien Keith qu'elle étaient à deux doigts du point de non retour. Mais maintenant elle s'en veut un peu, si pour elle l'épreuve doit être compliquée, pour lui qui a plus d'expérience dans le domaine ça doit être pire. Tal soupire longuement, avant de se retrouver à nouveau lovée sur son torse. La joue tout contre lui, une main qui joue doucement avec sa peau, il fait de même sur son dos. Le moment est tendre, même si dans la tête de la jeune femme mes pensées se chamboulent. Sans parler du reste de son corps.

Quand il parle, elle ressent encore plus clairement sa déception, ça l'attriste vraiment, relevant son regard vers lui. Leurs regards se croisent et s'accrochent un long moment, le temps suspend son vol, ils ne sont plus qu'eux deux, rien d'autre n'existe. Brisant le silence qui dure, Tal finit par lui répondre.

- Je sais que tu as besoin de plus Keith, je ne suis pas idiote.

Elle lui sourit, avant de continuer.

- Là c'est de toute façon trop tôt, j'ai besoin de plus te connaître avant de faire mon choix.

Reposant son visage sur le torse elle soupire à nouveau. Puis sa main libre vient chercher celle de Keith pour la mettre sur ses fesses. Ses doigts, toujours sur le torse du jeune homme, se contractent un peu à ce contact, elle ferme les yeux un long moment, comme pour en profiter pleinement. Finalement elle ouvre ses paupières pour replonger son regard dans le sien.

- Si tu veux, j'essaie de me faire pardonner autrement.

une petite lueur malicieuse brille dans son regard. Ou n'est-ce pas plutôt un air coquin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Are you ok ? [Tal] Sam 17 Jan - 23:24
Le curieux regard qu’elle lui lança alors attestait de son incompréhension vis-à-vis de ce qu’il lui avait dit. Il n’était pas déçu. Il expliquait simplement qu’elle était très attirante, et qu’il appréciait énormément son corps et que l’envie de la découvrir davantage serait de plus en plus forte. Il n’était pas déçu de ne pas en avoir plus. Elle l’avait prévenu, et il savait qu’ils devraient s’interrompre à un moment donné. Ils étaient allés bien plus loin que ce à quoi il s’attendait et cela n’avait pas été déplaisant, bien au contraire. Mais Keith ne préféra pas la contredire, oui, il avait des besoins, mais sur l’instant, ce qu’elle lui offrait lui suffisait.

Et Tal avait également raison à propos du reste. Il était trop tôt, même s’il ne comprenait pas vraiment ce que signifiait « faire son choix ». Il réfléchit un instant sans en découvrir la signification. Et il préféra lui demander directement.

« Faire ton choix, que veux-tu dire ? »

Puis elle invita sa main à se poser sur ses fesses, dont il découvrit la fermeté. Il déglutit encore une fois. Tal ne se rendait pas compte à quel point elle le tentait, et à quel point elle avait un corps qui vous appelait au vice simplement à sa vue. Imaginez un peu au toucher ce que cela devait être, surtout collés peau à peau comme ils l’étaient.
L’israélienne le regarda à nouveau avec des yeux brillants. Keith plissa des yeux, et à nouveau, il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire. Il ria.

« Tu n’as rien à te faire pardonner. Cela dit, je veux bien savoir comment tu comptais t’y prendre ! » fit-il, le regard lui aussi malicieux.

Revenir en haut Aller en bas

Are you ok ? [Tal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 4 - Quartiers du Personnel-