Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Face aux Anciens [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Face aux Anciens [Terminé] Mer 10 Juin - 15:05
Face aux Anciens
Voilà maintenant six ans, que San, vivait sur cette planète. Il faisait partie du peuple qui l’avait recueilli, il était devenu l’un des leurs. Six ans qu’il n’avait pu eu à faire aux terribles Wraiths. Six ans sans savoir ce qu’il était advenu de son peuple. La nuit, il faisait encore de temps à autre ce cauchemar, revivant sans cesse l’attaque de ces monstres sur son monde.


Malgré la quiétude qu’il vivait sur ce monde, il ne pouvait s’empêchait de repenser à sa terre natale. Depuis son arrivait, il avait appris l’art de la chasse et de la pêche, il se passionnait pour l’étude des civilisations anciennes et leur langage parler et écrit, se découvrant très doué dans ce domaine.


Il se rendait tous les matins au pied du cercle céleste, lui faire part de ses prières et de ses requêtes, rite venant de la culture Edanienne. Tout comme voir dans le soleil, un dieu suprême, mais l'ados était perdu, car la planète en compter deux.


Le village se trouvait à environ une heure de marche de la porte, les deux étaient reliés par un chemin font de pierre, un bois se trouvait non loin et une rivière y serpentait. San passait son temps entre l’aide au village et de longs moments de détente dans cette forêt et des baignades dans l’eau claire de cette planète.


Comme tous les jours la plaine où se trouve la porte, jouit d’un calme, d’une sérénité olympienne. Alors qu’il prie son Dieu, un bruit proche est sortir du fond esprit le fit sursauter. La porte commencée à s’activer, deux chevrons étaient enclenchés, il relevait à toute hâte, se cachant derrière un bosquet d'arbres tout proches. Il observe ce qui se passe, le Wouf se produit. Puis de personne ne ressemblant pas des Wraith apparaissant, mais qui sont-ils ?
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2033
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Sam 13 Juin - 21:30
Après sa dernière mission qui s'était déroulée sans encombres Karola eût le droit à une journée de repos bien méritée. Depuis son arrivée sur Atlantis elle n'avait pas beaucoup eût l'occasion de prendre une journée de tranquillité pour tout faire sauf travailler. Elle n'en avait tellement pas l'habitude qu'elle ne savait pas trop ce qu'elle allait bien pouvoir faire. Elle aurait pu partir sur le continent pour visiter mais le temps s'annonçait exécrable, tant pis elle resterait sur Atlantis. Elle finirait bien par trouver une occupation. Au final, après avoir fait le tour de la cité elle atterrie de nouveau dans ses quartiers. Elle comprenait pourquoi elle tenait tant à s'occuper avec le travail, quand elle était en repos elle s'ennuyait à mourir. Assise sur son lit elle se mit à balayer du regard sa chambre et ses yeux finirent par se poser sur une valise assez imposante. Curieuse de savoir ce qu'il y avait à l'intérieur, car elle l'avait oublié, elle s'en approcha et découvrit à l'intérieur une tonne de bougies qu'elle avait ramené de la Terre. Elle venait enfin de trouver ce à quoi elle allait s'occuper pour le restant de la journée. Elle en choisi quelques une et les installa afin de les allumer. Une fois cela fait elle se mit assise en tailleur sur son lit et inspira bien profondément afin de débuter sa méditation. Heureusement, les alentours étaient calmes elle allait pouvoir être tranquille. Elle ferma les yeux et se laissa sombrer dans la sérénité.

Elle méditait depuis quelques minutes lorsqu'elle entendit sa radio s'activer, signe qu'on l’appelait. Cependant, elle décida d'ignorer l'appel, après tout elle était en repos ! Malheureusement la radio continuait d'émettre un signal sonore, signe qu'on insistait. Elle soupira bruyamment puis attrapa l'objet pour le porter à son oreille et l'activer. On l'a demandait immédiatement en salle de contrôle. Elle se leva en pestant un peu puis entreprit d'éteindre toutes les bougies avant de rejoindre la salle de contrôle. Plus vite tout ceci était réglé et plus vite elle pourrait revenir à ses activités. Elle fut accueillie par son supérieur qui arborait une mine très sérieuse. C'était de très mauvais augure. Il lui annonça que un peu plus tôt dans la journée certains techniciens avaient sortis des relevés étranges d'une planète qu'ils connaissaient mais qui jusqu'à présent ne relevait d'aucun intérêt. Son supérieur demanda donc à Karola d'aller immédiatement se préparer pour partir sur place avec un coéquipier qu'il avait déjà choisi. Avant qu'elle n'ait eu le temps de protester il lui tournait déjà le dos pour lui indiquer que la discussion était close et qu'elle devait s'empresser d'obéir. 

Elle retourna donc rapidement s'équiper dans la salle prévue à cet effet. Même si elle adorait ce genre d'action elle se retrouva un peu déçue de devoir quitter la quiétude de ses quartiers. Elle boucla son gilet par-balles et récupéra son arme puis se dirigea vers la zone de commandement où elle devait rejoindre son coéquipier. Face à elle siégeait l'imposante Porte des Etoiles qui n'attendait plus qu'à être activée par le technicien en charge de la composition des adresses. Cela ne risquait pas de tarder plus longtemps car la capitaine fut très vite rejoint par le soldat qui ferait équipe avec elle ce jour-là. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatarInfos√ Arrivée le : 04/11/2014
√ Messages : 88
John Storm
Dossier Top Secret
√ Age: 29
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Sam 20 Juin - 9:38
Levé très tôt, John avait débuté ses activités par une session de sport intensif. Conscient de la nécessité de maintenir un niveau sportif au top, le soldat s’appliquait à chaque session à pousser son corps dans ces derniers retranchements. Parfois épuisé ou pris de vomissement, il continuait encore et encore. Après avoir effectué de nombreuses pompes, de grandes séries d’abdominaux, des tractions et un footing d’une heure et demi, le militaire avait choisit d’entamer sa séance d’étirements. Les mains posées contre le mur, jambe gauche arrière tendue, jambe droite légèrement pliée, il s’appliquait à étirer son mollet. Il n’aimait pas vraiment cette sensation de décharge électrique ressentie lorsque le muscle travaillait.
En sueur et essoufflé, le militaire se redressa puis changea de jambe. John pensait déjà à la douche chaude qu’il pourrait prendre après son effort physique bien que moins confortable que celle de sa maison qui comportait des jets de massages sous pression…Le grand luxe en somme ! Cependant, le militaire revint vite à la réalité : En OPEX le grand luxe s’était avoir une tasse de café et une rivière ou un sac noir d’eau chauffée au soleil pour se détendre. Il en conclut qu’Atlantis était peut être une OPEX dans des conditions luxueuses. Une chambre, une douche, des toilettes et tous les services que peut proposer une petite ville militaire, il en conclut qu’il n’était pas si mal loti.

La session d’étirement terminée, John retira son tee shirt et attrapa une serviette. Les gouttes de sueur perlaient sur son torse nettement dessiné et marqué par les années de missions.
Le spécialiste s’apprêtait à retirer son pantalon lorsqu’un des militaires de la base entra précipitamment dans la pièce en hurlant :
« STORM ! Et la radio s’est fait pour les chiens ? »

John se mit à réfléchir et se rappela qu’elle était restée sur son lit….

« On vous appelle depuis 10 minutes, qu’est ce que vous foutez ? »
« Vous partez en mission avec le Cpt FREI, Vous avez 10 minutes ! »


Les ordres reçus, il se déshabilla, enfila son treillis règlementaire, attrapa son sac et se dirigea vers l’armurerie. Il se saisit d’un P90, de son USP et de tous les accessoires nécessaires au cas où la mission durerait plus longtemps que prévu.
Tout en enfilant son gilet de combat et son gilet pare-balle, le militaire finit par engager son chargeur dans l’arme et se dirigea au pas de course vers la salle d’embarquement.
Terminant sa course, il se présenta devant le Capitaine Frei :
« Soldat STORM, au rapport mon capitaine ! »

Il n’eut pas le temps d’attendre la réponse du Capitaine qu’un ordre surgit de la salle de contrôle.

« Vous partez pour une mission de contrôle sur la planète, vous ne serez que tout les deux. Nous connaissons ce peuple, il ne devrait pas y avoir de problème. »

La porte se mit à tourner sur elle-même dans un bruit métallique et électronique étrange. Les chevrons s’enclenchaient un à un. Puis au septième chevron, la porte s’activa.
Tout en souriant le militaire, le militaire emboita le pas avec sa supérieure et disparu dans la porte.
A l'arrivée sur la planète, un frisson parcouru son corps. Il n'avait pas encore l'habitude de ce genre de sensation. Lorsqu'il ouvrit les yeux, la météo était clémente et le paysage principalement composé d'arbres, de buissons et de roches. En tournant la tête il vit le Capitaine Frei qui était au pied des marches s'assurant que tout était securisé.
En se dirigeant vers son équipière, le Soldat s'exclama :

"Eh bien Nous y voilà !"

Puis la porte se désactiva.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Lun 22 Juin - 15:51

Il les observait, ne perdant pas une seconde de ce qu’il se passait sous ses yeux. La porte finit par de désactiver. Il n’y avait plus de retour en arrière possible. Il n’était que deux, un homme et une femme. Ils portaient des tenues bizarres, et tenaient dans leur main de bien drôle d’objets. Des armes sûrement. À tâtons, sans les quitter des yeux, San chercher quelque chose qui pourrait lui servir s'ils l‘attaquaient, une branche ou une grosse pierre. Il sentit alors sous ses doigts, une chose froide, molle et suspecte, lentement, il tournait son regard et là horreur, dans un cri de frayeur, il balança loin devant un  serpent qui siffler, un sertose dans sa langue natale.
 
Avec cette situation, il venait de se faire découvrir, il avait cédé à la peur. Une brise particulièrement froide se levait, San frissonnait, mais soutenait du regard le groupe qui vient à sa rencontre. Du haut de ses 15 ans, San n’avait rien d’impressionnant, pas très grand, pas très costaud, il était clair que dans un combat face à une personne comme les deux étrangers, il ne ferait pas le poids une seconde, il leur lançait donc :


« Méer néma eto San .Ona voye teo eto voye ? »
(Mon nom est San. Et vous qui êtes vous ?)
 
San ne parlait pas la même langue que les autres, il était danien et il parlait la langue de son peuple. Il brie un petit bâton et dessinait au sol une glyphe qui était sur la porte, avec un regard fière San dit :


« Edania, méer méda, hito planos »
(Edania, mon monde, ma planète)
 
Le médaillon que porté San porte autour du cou pris ure teinte bleuté oscillant entre une teinte plus clair et lus foncé, cela n'inquiétait pas l’adolescent. La curiosité de San était piquée vraiment au vif, il voulait savoir qui ils étaient
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2033
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Mar 23 Juin - 21:56
C'est le soldat John Storm qui rejoignit Karola dans la salle principale d'Atlantis. Visiblement leurs supérieurs étaient convaincus de la non importance de cette mission puisque d'une part ils ne partaient qu'à 2 mais qu'en plus c'était un 1ère classe qui venait avec elle. Tant mieux, ce dit-elle, ça voudrait dire que ça n'allait pas durer longtemps et que très vite elle pourrait retourner profiter des ses dernières heures de repos. Elle fut tirée de sa rêverie par l'activation des chevrons de la porte et avant qu'elle puisse dire un mot à son coéquipier, leur supérieur les poussa à traverser la porte. Ils ne perdirent pas une seule seconde et pénétrèrent dans le vortex. Le passage fournissait toujours des sensation étranges, indescriptibles, toutefois cela restait grisant de pouvoir ainsi voyager dans l'espace. 
Quelques secondes après ils mirent pied sur une planète pourtant située à des milliers d'années lumières. Karola marqua une pause pour observer l'environnement. A première vue elle semblait accueillante, en tout cas c'est ce que la flore environnante laisser croire. Elle n’apercevait pas au loin la moindre trace de chaînes montagneuses. C'était déjà ça de pris, bien qu'elle aimât les treks montagneux, effectuer des missions dans ce milieu n'était pas des plus agréable. Elle fit quelques pas de long en large sur le parvis de la porte qui s'était déjà refermée. Il n'y avait absolument aucune menace en tout cas imminente. 

"Eh bien Nous y voilà !"


Elle tourna la tête vers son coéquipier  et opina du chef. Elle sortit de l'une de ses pochettes situées sur son gilet pare-balles un curieux objet. Il s'agissait d'un détecteur de signes de vie, une technologie inventée par les anciens. Pour pouvoir l'utiliser il fallait avoir la chance de posséder le gêne des anciens, Karola en était justement bénéficiaire. Aussi lorsqu'elle prit en main l'objet, ce dernier s'activa instantanément. En observant l'écran elle repéra deux petits points blancs qui clignotaient. Il s'agissait de leurs propres signes vitaux.
- Nous ferions mieux de nous y mettre, histoire qu'on boucle cette histoire rapidement. 


Elle garda le détecteur en main histoire de pouvoir scanner les zones qu'ils allaient traverser et anticiper leurs gestes. Elle attrapa également son arme qu'elle tint au devant d'elle. Bien qu'ils soient seuls pour l'instant il fallait se parer à toute éventualité et donc se préparer à tirer si besoin. Elle incita Storm à avancer à ses côtés. Derrière eux s'étendait une plaine qui prenait fin devant une, sur une forêt plutôt broussailleuse. Ce n'était pas plus mal, car de là où ils étaient, ils étaient beaucoup trop à découvert, la forêt leur permettrait d'évoluer avec un peu plus de sécurité. 

- Gardez l'oeil ouvert Storm, c'est trop calme pour être vrai. 


Côte à côte ils avancèrent prudemment vers les premières fourrées forestières. Toujours rien, à part deux points, ne s'affichait sur l'écran. Silencieux, seulement le bruit du vent agitant les feuilles les accompagnait. C'est alors qu'un cri sortant de nulle part rompit le calme ambiant. Aussitôt alertés les deux militaires adoptèrent une posture un peu plus défensive pour parer à la moindre attaque. Karola jeta un œil sur son détecteur. Rien. Cependant, ayant perçu que le cri venait de la forêt, Karola fit un signe de la tête à John pour lui signifiait qu'ils allaient s'en approcher. Enfin après quelques mètres un troisième point fit son apparition. 

- Ça y'est nous ne sommes plus seuls..


Chuchota t-elle, prête à tirer s'il le fallait. Malheureusement, le détecteur ne leur permettait aucunement de connaître la nature de leur vis-à-vis, ce pouvait être un humain tout comme être un Wraith. Ils devaient donc être très prudents. Heureusement, ils étaient très bien entraînés. Ils n'étaient plus qu'à un tout petit mètre de faire sa rencontre lorsque l'un des buissons se mit à s'agiter. Il en émergea un jeune garçon apparemment inoffensif, en tout sans armes. C'était donc lui qui avait hurlé, Karola se demanda pourquoi. Il n'y avait visiblement aucune menace à proximité, sinon eux ? 

- C'est juste un gamin.


Elle se détendit un peu, rassurée de ne pas faire face à l'ennemi, toutefois ils devaient tout de même rester sur leurs gardes. Même les gens les plus inoffensifs pouvaient se révéler être de terribles adversaires. Elle avait lu tellement de rapports de mission qui soulignaient cela.. Le gringalet s'avança vers eux, les deux militaires ne purent réprimer un léger mouvement de recul. Mais il se contenta d'ouvrir la bouche et de parler... dans un langage totalement incompréhensible. Karola fit un effort pour essayer de comprendre mais impossible. 


- Bon sang, mais qu'est-ce qu'il raconte ? Storm, dites moi que vous avez pris LV2 extra-terrestre pendant votre scolarité ! 


Le jeune garçon ne semblait pas si perturbé que ça de se retrouver devant 2 militaires armés. Après s'être exprimé il se mit à dessiner au sol un signe qu'ils reconnurent: la porte des étoiles. Dubitative, Karola releva la tête vers l'autochtone et son regard fut attiré par un médaillon qu'il portait autour du cou. Ce dernier semblait être un ouvrage technologique étant donné les changements de couleurs qu'il arborait ainsi que la luminosité qu'il produisait. La jeune femme décida donc de prendre les devants et se présenta en articulant de manière distincte. Bien qu'elle soit sûre que lui non plus ne la comprendrait pas. 


- Je suis le capitaine Karola Frei, et voici mon équipier le soldat de 1ère classe John Storm. Nous venons d'Atlantis. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatarInfos√ Arrivée le : 04/11/2014
√ Messages : 88
John Storm
Dossier Top Secret
√ Age: 29
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Sam 27 Juin - 10:27
Le capitaine venait de sortir le détecteur de mouvement afin de déceler une éventuelle trace de vie dans leur zone d’arrivée. Ce petit appareil bien pratique leur éviterai très certainement pas mal de désagrément. Pendant ce temps, le militaire sortit une bouteille d’eau afin de se désaltérer, il ne comprenait pas pourquoi il mourait de soif après un passage à travers la porte. Peut être une réaction de son corps… il ne savait pas.

Tout en rangeant sa gourde, il leva les yeux afin d’observer les alentours. La forêt les encerclait parsemée ça et là de bosquets et d’arbres immenses. Aucune montagne, aucun massif ou relief particuliers. Bref une forêt banale.

Le capitaine scannait la zone, a priori rien n’avait été décelé. Le capitaine fit signe de faire mouvement vers la forêt qui bordurait la plaine. Il est vrai qu’être à découvert est un peu la hantise du militaire. C’était l’une des premières choses qu’on lui avait enseigné : toujours se mettre à couvert même en patrouille, anticiper de potentielles zones qui pourraient nous protéger en cas de besoin.

« Gardez l’œil Storm, c’est trop calme pour être vrai »

A ces mots, le soldat saisit son P90. Il serait ainsi plus réactif en cas de besoin. L’arme était très ergonomique, il n’avait pas eut l’occasion de s’en servir en opération mais il avait entendu beaucoup de retours positifs à son sujet.

Soudain un cri vint briser le silence environnant et les pensées du militaire. Par réflexe le soldat épaula son arme dans la direction qu’il pensait être celle du bruit. A priori, il y avait un signe de vie aux vues des réactions de son supérieur.
Un mouvement de la tête du capitaine fit comprendre au première classe d’avancer dans la direction du bruit. Tout en progressant l’arme à l’épaule, le militaire ciblait le buisson qui se mit d’ailleur d’un coup à bouger. Le soldat s’accroupi alors pour offrir moins de surface en cas d’accrochage avec un ennemi.

Un homme sorti des buissons. A priori l’individu était jeune et ne semblait pas armé. Tout en se relevant, John abaissa son arme restant tout de même alerte. Le gamin semblait inoffensif, il jouait certainement dans les bosquets.

Le militaire ne put s’empêcher de scanner du regard la zone autour de lui, le but était d’éviter d’autres surprises du genre.

L’individu se mit alors à marmonner des mots incompréhensibles.

« Il ne manquait plus que ça ! Du chinois !! »

Il se tourna vers le capitaine afin de voir si elle comprenait quelque chose :

« Storm dites moi que vous avez prit LV extra terrestre lors de votre scolarité ? »

Sa réponse sous entendait que c’était aussi du chinois pour elle.

« Non capitaine, moi j’ai pris LV2 homme bourré et là ça n’y ressemble pas »


Le capitaine tenta alors de se présenter du mieux qu’elle pu à l’individu afin de tenter d’établir un contact.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Lun 29 Juin - 12:48
San les regardait. Il avait compris qu’ils parlaient, mais ne comprenant pas, lui non plus ils ne le comprenaient pas. La communication était mal barrée. La femme semblait lui parlait directement à un moment donné. Mais que pouvait-elle lui dire, il y comprenait rien, sauf un mot, en l’entendant son visage s’illuminait, se barrant d’un large sourire, une lueur de joie passait dans ses yeux en tombant à genoux, il dit :                                                              

«Atlantiséa»
(Atlantis)

 
Il regardait les membres de l’équipe de la cité avec insistance, il était plus qu'heureux :
 
«Voye eto olo anciétéa »                                                                          
(Vous êtes les anciens)

 
Se relevant, il ne tenait plus en place, il leur fait signe de le suivre, un peu plus loin dans la direction par où l’ado se dirigeais on pouvais distinguais quelques toit de chaume un village :
 
«Vénios ausé villoge, oné annos féros olo fêtéo »
 (Venez au village, on va faire la fête )

 
Tout joyeux, San partit en avant. Presque en sautillant. Il arriva au village, très simple fait de brique et de toit de chaume, personne ne semblait s’inquiétait de voir les étrangers. San avançait droit devant lui en criant à tût tête un mot, Ilanna. Une femme âgée à la peau matte et ridée, vint vers lui, lui posait une main sur la joue, lui faisant un sourire bienveillant et se tournant vers Karola et John, elle congédia un homme qui emmenait San, la ville femme rejoignit les membres de l’équipe :
 
« Je me présente Illanna, chef de ce village, vous êtes bienvenue étrangers, vos armes ne serviront à rien ici, suivez-moi, nous allons festoyer en votre honneur. Je vois que San s'est fait des nouveaux amis, car pour lui, il voit cela de cette façon ; oui, vous ne rêvez pas mon Peuple parle votre langue. Mais pas San, il n'est pas d’ici. Ce n’est pas un méchant garçon. »
 
La veille femme fit quelques pas, donnant des ordres à des villageois afin de faire es préparatif pour une fête en l’honneur des étrangers :



« San est arrivé ici il y a plusieurs lunes, de nombreuses lunes, ce n’étaie qu’un enfant, blessé et triste, la blessure apparente fut guérit, mais celle intérieure et sa tristesse, que venez vous faire chez nous ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2033
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Lun 29 Juin - 17:32
Karola et John étaient totalement perplexe face au jeune homme qu'ils avaient découvert dans les fourrés. Certes, il n'avait aucunement l'air dangereux cependant ils ne parlaient pas la même langue et cela risquait d'être assez fâcheux, aucun des deux soldats ne possédaient malheureusement des compétences en linguistique. Elle fit tout de même l'effort de les présenter, cela restait la moindre des choses. Elle demeura cependant prudent quant à ses gestes, elle ne voulait surtout pas froisser l'autochtone par un geste déplacé, un incident été si vite arrivé. Aussitôt cela fait, le jeune homme se jeta à leurs pieds courbant l'échine devant eux comme s'ils avaient été des dieux. Karola surprise ne pu réprimer un mouvement de recul, complètement incrédule elle regarda son coéquipier pour voir si comme elle, il ne comprenait pas ce qu'il se passait. 
" Ça commence vraiment à devenir bizarre.."

Lui chuchota t-elle cependant qu'elle regardait avec beaucoup de méfiante l'alien se relever vers eux. De nouveau il baragouina quelques mots à leur intention mais l'incompréhension demeura totale. Ca en devenait frustrant car Karola était piquée par la curiosité, elle aurait aimé savoir qui il était et surtout pourquoi il observait un tel comportement à leur égard. Avait-il finalement compris ce qu'elle lui avait dit ? Ou bien avait-il tout simplement peur de voir des personnes armées ? Mais elle ne décela aucun signe de peur sur son visage. Au contraire, il paraissait excité comme une puce, comme s'il venait tout juste de découvrir un énorme trésor. Et puis soudain il se mit à marcher, un grand sourire aux lèvres il leur faisait signe, signe visiblement de se mettre également en marche et de le suivre. 
"Je crois qu'il nous demande de le suivre.. Allons voir ce que cet étrange personnage nous réserve.''

Elle invita le soldat à la suivre afin qu'ils puissent en savoir plus sur cette étrange situation. Il était bien sûr hors de question qu'ils ne baissent leur garde, ç'aurait été leur plus grosse erreur. Ils ne savaient pas à quoi s'attendre, autant l'étranger les menaient tout droit dans un guet-apens, il valait donc mieux conserver toute sa concentration. Karola resserra son emprise sur son arme, elle focalisa tous ses sens sur son environnement afin de percevoir une quelconque menace. Elle gardait également un œil attentif sur le jeune homme qui paraissait particulièrement heureux de les conduire à travers les bois. Elle cru même l'entendre chantonner. Comme ils avaient encore un peu de marche devant eux, Karola interrogea John.
" Alors Storm, votre avis ?" 

Même si au final c'était elle qui devait prendre les décisions il lui était très important pour elle de connaître l'avis de ses coéquipiers. Après un bon quart d'heure de marche ils débouchèrent sur une petite clairière peuplée de nombreuses chaumières quelque peu archaïques. Leur guide s'évanouit aussitôt dans la nature. Karola en profita pour faire rapidement un tour sur leur nouvel environnement. Il s'agissait d'un petit village peuplé visiblement par des gens pacifiques. Puis une femme s'avança vers eux, elle était plutôt âgée, ses traits paraissaient sages, en captant son regard Karola su qu'elle pouvait lui faire confiance. Qu'elle était inoffensive.  Elle leur adressa un sourire et aussi surprenant que cela puisse paraître, elle se mit à leur parler.. dans leur langue. Karola la dévisagea alors, à la fois surprise et soulagée. 
« Je me présente Illanna, chef de ce village, vous êtes bienvenue étrangers, vos armes ne serviront à rien ici, suivez-moi, nous allons festoyer en votre honneur. Je vois que San s'est fait des nouveaux amis, car pour lui, il voit cela de cette façon ; oui, vous ne rêvez pas mon Peuple parle votre langue. Mais pas San, il n'est pas d’ici. Ce n’est pas un méchant garçon. San est arrivé ici il y a plusieurs lunes, de nombreuses lunes, ce n’étaie qu’un enfant, blessé et triste, la blessure apparente fut guérit, mais celle intérieure et sa tristesse, que venez vous faire chez nous ? »

Karola comprenait mieux à présent pourquoi le jeune homme, visiblement prénommé San, ne parlait pas la même langue qu'eux. Elle se demandait cependant comment il parvenait à se faire comprendre de ses bienfaiteurs, s'il vivait avec eux depuis des années, il aurait dû acquérir les notions de leur langue. 
"Enchantée Illanna, je suis le Capitaine Karola Frei et voici John Storm, mon équipier. Nous venons tous les deux d'Atlantis, nous avons été envoyés car nous avons relevé des signaux étranges sur votre planète, alors que nous la pensions inhabitée.."

L'attention de Karola fut déviée par une foule de gens qui, derrière Illanna s'affairaient à préparer visiblement une grande fête. Tout le monde mettait la main à la pâte. Ces gens étaient certainement d'une grande hospitalité à la vue des mets et objets de fêtes divers qu'ils sortaient de leur chaumière. 
"Nous ne voudrions surtout pas nous imposer, nous sommes seulement là pour remplir notre mission. Inutile de vous donner tant de mal.."


Mais avant qu'elle ne puisse protester d'avantage elle sentit qu'on lui attrapait le bras pour l'emmener vers le centre du village, une autre villageoise procéda de même avec John. Tous les deux se virent incités à s'asseoir sur des souches d'arbres disposées en cercle autour d'un feu de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatarInfos√ Arrivée le : 04/11/2014
√ Messages : 88
John Storm
Dossier Top Secret
√ Age: 29
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Mer 15 Juil - 23:15
Le militaire était sceptique. L’individu parlait un charabia incompréhensible et lui paraissait louche. Le capitaine ne semblait pas de prime abord inquiété outre mesure mais le soldat préférait rester prudent. La réaction du jeune extraterrestre était plutôt étrange. De premier abord effrayé puis heureux de les voir avant de passer à l’étape de la vénération….
San se comportait étrangement rappelant le comportement de certaines sectes terrestres peu recommandables


« Ca commence vraiment à devenir bizarre » lui glissa discrètement sa supérieure"


Le militaire maintenait une position de combat « détendue ». Tenant son P90 avec le doigt le long de la détente, il n’épaulait pas mais se laissait la possibilité de réagir dans les plus brefs délais. N’aimant pas l’individu, il préférait rester en retrait analysant l’ensemble des alentours afin d’avorter toute tentative d’embuscade. Le Capitaine semblait plus à l’aise au contact de l’autochtone, le soldat se mit donc en retrait.

« Je crois qu’il nous demande de le suivre. Allons voir ce que cet étrange personnage nous réserve »

[/color]« A vos ordres » répondit promptement John

Le militaire emboita le pas et prit le chemin du groupe. La végétation alentour était luxuriante. Le chemin était dégagé et bordé d’arbres. Il n’y avait pas mieux dans le genre terrain pour des embuscades. Le militaire restait prudent. La chose qui était venu à leur rencontre gambadait maintenant en chantonnant dans les bois. La scène lui semblait surréaliste.

« Alors storm votre avis ? »

« Capitaine, selon moi c’est pas clair. Le jeune me parait tout droit sortit d’un livre…. Je me demande juste quand il va se transformer en bestiole bizarre. Personnellement, je n’ai pas confiance…. »

John prit un ton déconneur

« Par contre j’ai faim. Capitaine, vous croyez que c’est comestible ? Un barbecue ça vous tente ? »

Une vieille femme apparu et engagea une discussion avec l’officier. Le militaire ne s’intéressait pas outre mesure à ces échanges mais à la population qui s’agitait dans tous les sens derrière eux. Se déplaçant légèrement sur le côté afin de voir clairement les faits et gestes des habitants. A priori, il s’agirait d’un évènement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Jeu 16 Juil - 13:17

Des signaux étranges, la veille femme sourit. Elle fit semblant de pas comprendre avant d’emmener la femme capitaine et l’homme sergent vers un groupe de femme s’affairant à des préparatifs. Tout en inspectant le travail des villageoises présentes, elle discutait avec l’étranger venu d’Atlantis:

« Vous venez de la cité des anciens ? San à dû le savoir de la façon ou du autre. Il cherche les anciens depuis toujours, la seule chose, c’est qu’il doit vous prendre pour eux, il vous considère sûrement comme des dieux. Je me demande s'il ne s’est pas prosternait à vos pieds. Selon ce que je sais, il est de leur descendant direct »



Un jeune homme s’approchait d’elle et lu dit quelque chose à l’oreille, le visage de la veille femme s’illuminait encore plus. Elle vit son protégé approchait, il était là rayonnant :

« Parfait, je dis me concentrer sur le festin, je vous laisse en compagnie de San, il peut vous parler maintenant, son collier avait besoin d’un petit rééquilibrage »



La femme déposait un baiser sur la joue de l’adolescent et partit plus loi, San se mit à parler une voix venue de son médaillon se fit entendre, couvrant la voix du jeune homme, le médaillon brillait d’une faible lumière bleu/vert :


« Mon nom est San Eroc de la planète Edania, vous êtes les anciens, venant de la cité d’Atlantis ! »


 Pour la première fois depuis leur rencontre, San parlait de façon compréhensible, il était heureux de cette rencontre. Quand tout à coup, un bruit bien trop familier se fit entendre :


« Les Wraiths ! »


Un dart apparut avec son rayon de télé portassions, tout le monde courait dans tous les sens, San suppliait du regard le capitaine et son co-équipier de les aider. En cas d’attaque, tout le monde devait fuir par la porte, vers une terre de refuge. Déjà, une partie de population avait passé la porte, ou emmener par les dart. Il y avait la panique, le feu et des Wraiths partout. San hurlait au nouveau venu de le suivre. Alors qu’il courait, il vit la porte se fermer sous ses yeux, il se fit dépasser par les gens d’Atlantis:


« Noon ! »


Arrivait à quelques mètres du grand anneau, il sentit une brûlure dans son dos, et tomba. Il ne pouvait plus bouger comme paralysé, le visage contre terre. On le mit sur le dos. Vision d’horreur. Un Wraiths un long manteau de cuir, levait sa main prête à prendre la vie de San, quand des coups de feu retentissant et le Wraith tomba au sol mort :


« Aidez-moi »


Dit San à l’attention des nouveau venue de la cité des anciens, il ne put tenir plus longtemps il ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2033
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Dim 19 Juil - 18:21
Après s'être fait embarquée par les autochtones du village, Karola s'était vu proposé un endroit où s'asseoir mais elle déclina poliment préférant rester alerte. Elle avait entendu les propos pas très rassurés de John et elle prenant très au sérieux ses craintes, elle ne voulait pas prendre de risques. Elle laissa échapper un petit rictus en entendant la blague du soldat mais avant d'avoir eu le temps de lui répondre elle fut interpellée par la dénommée Illanna qui se mit à lui parler du jeune homme étrange rencontré plus tôt dans la forêt et qui les avait mené jusqu'ici. Karola écoutait à moitié, plutôt occupée à balayer du regard la zone et à garder un contact visuel avec John. Elle opina du chef lorsque la vieille femme lui annonça qu'elle devait aller s'affairer ailleurs et tandis que Karola s'apprêtait à rejoindre son coéquipier elle fut accostée par le fameux San. Alors qu'elle s'attendait à devoir à nouveau s'arracher les cheveux à tenter de comprendre un traître mot de son discours elle fut surprise d'entendre des paroles tout à fait compréhensibles pour elle sortir de sa bouche. Il se présenta et Karola fut quelque peu intriguée par une lueur colorée qui émanait du pendentif qui lui pendait au cou. Elle s'apprêtait à lui poser quelques questions quand elle fut interrompue dans son élan.

Sans qu'elle ou John n'ait pu le voir venir une soudaine agitation remplaça l'atmosphère festive ambiante. Les villageois se mirent à paniquer et à courir dans tous les sens. Il ne fallut pas longtemps au Capitaine pour comprendre ce qu'il se passait, les cris des autochtones ainsi qu'un bourdonnement assourdissant étaient largement suffisant pour comprendre. Elle ne prit pas la peine de regarder en l'air, il fallait agir rapidement. Elle rejoignit en courant John, en état d’alerte également prêt à l'attaque.


- Il faut mettre tous ces villageois à l'abri, occupez vous de ce côté du village, je me charge de l'autre. 

Après un dernier regard pour s'assurer que ses ordres avaient été enregistrés, elle laissa Storm gérer de son côté et tout en prenant bien soin de rester sauve. Les Wraiths étaient visiblement là pour récolter les humains afin de renflouer leurs réserves. Il n'y avait malheureusement pas grand chose à faire car il agissait par le biais de vaisseaux et Karola et John étaient au sol et c'était bien trop risqué de rejoindre le Jumper. La seule chose à faire était de sauver le maximum de personnes.

Alors qu'elle zigzaguait entre les diverses chaumières pour semer les rayons Wraiths, Karola entendit l'appel de San qui se trouvait quelques mètres plus loin et qui lui faisait signe de le suivre. Elle apperçu alors derrière lui un rayon apparaître, signe qu'un Dart s'apprêtait à télé transporter le petit groupe qui accompagnait San. Karola arma donc son fusil et se mit à tirer en direction du vaisseau pour l'endommager et le dissuader de poursuivre sa manœuvre. Ce fut moins une car le Dart dévia de sa trajectoire mais largua à la place un de ses monstres visiblement pas très content que l'on contrarie ses plans. Heureusement Karola reçu l'aide de John qui la rejoignit pour en venir à bout, malheureusement avant cela il parvint à atteindre San qui s'écroula au sol. Puis en moins de temps qu'il n'en faut le calme absolu resurgit. Derrière elle Karola perçu les pas pressés d'une personne qui courait en leur direction, c'était la vieille femme qui criait le nom de San, visiblement effondrée par la vision de l'adolescent immobile au sol. Cependant, Karola la stoppa dans sa course, c'était bien trop dangereux pour elle. Le Wraith gisait quelques mètres derrière, il fallait que ce soit John et elle qui aillent faire les vérifications. 

La capitaine fit signe à son subordonné et avec la plus grande prudence, l'arme en joue ils s'engagèrent en direction des deux corps. 

- Allez vérifier si ce monstre est bien mort. 

Ordonna t-elle à John alors que de son côté elle s'approchait de San qui se trouvait face contre terre, la trace de brûlure dans son dos indiquait que le Wraith avait plutôt bien visé. Elle s'accroupit à ses côtés et tendit le bras vers son cou afin de vérifier son cou. Il était encore vivant, elle tourna la tête et d'un regard elle rassura Illanna qui fondit en larmes, visiblement rassurée. Elle se releva et attendit le rapport de Storm. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatarInfos√ Arrivée le : 04/11/2014
√ Messages : 88
John Storm
Dossier Top Secret
√ Age: 29
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Face aux Anciens [Terminé] Dim 26 Juil - 17:56
Restant sur le Qui-vive John, observait les alentours. Il y avait trop d’agitation selon lui. Les femmes ça et là courraient avec des plats et des objets de diverses origines. Les enfants souriant passaient de chaumes en chaumes jouant avec des bouts de bois. La discussion se poursuivait entre la vieille dame et le Capitaine. Pendant quelques instants, le soldat observa le jeune autochtone. Il était toujours là et présentait un comportement toujours aussi étrange. Au bout de quelques instants, une lueur apparut du collier de San. Puis comme par miracle, le jeune homme se mit à parler notre langue.

« Ah ben v’la autre chose….. » se dit John

Le spécialiste eut juste le temps de s’interroger lorsqu’un grondement sourd se fit entendre. Il ne connaissait pas le ce type de bruit mais ce n’était pas naturel. Epaulant son P90, John scrutait le ciel cherchant désespérément un objet volant ou un vaisseau à prendre pour cible. Il se demandait s’il s’agissait des fameux Wraiths. Au fond de lui, il le supposait mais n’ayant aucun visuel, il ne pouvait rien identifier ou déterminer.

« Il faut mettre tous ces villageois à l’abri, occupez vous de ce côté du village, je me charge de l’autre » ordonna le Capitaine.

« Reçu »

John se dirigeait en courant vers les chaumières les plus proches pour inciter les paysans à évacuer tirant ça et là quelques rafales de couverture sur les potentiels vaisseaux qui approchaient. Il répétait le même geste à chaque maison. Il pénétrait les maisons en gueulant :

« Evacuez vous êtes attaqués ! »

La transition entre chaque maison relevait plus du suicide que de la promenade du week-end. Les gens hurlaient et courraient dans tous les sens. Tombant ça et là, se marchant les uns sur les autres. Les vaisseaux passaient bas obligeant le militaire à se mettre à couvert pour se protéger puis riposter. Sans grand effet visiblement. Les courtes rafales sur les vaisseaux Wraith n’apportaient pas grand-chose, bien qu’il apercevait les étincelles liées aux impacts de balles.

La situation se dégradait clairement. le spécialiste décida de se regrouper afin d’évacuer. Il ne s’agissait plus maintenant seulement de sauver les habitants mais il fallait sauver sa peau.

Il rejoignit le Capitaine afin de la protéger lorsqu’il aperçut le jeune SAN s’écrouler au sol touché par un tir d’arme Wraith. Le tireur se trouvant debout proche de lui. John se mit alors en position tactique afin de progresser vers lui, le point rouge placé sur le torse de l’ennemi. Puis il appuya sur la gâchette de façon méthodique afin de poursuivre sa progression. Les douilles s’éjectaient par le dessous de l’arme et venaient s’écraser sur le sol dans un cliquetis métallique léger mais presque couvert par la détonation de chaque coup de feu. Toutes les balles touchaient la cible, 8 balles dans le torse et deux dans la tête vinrent à bout de l’ennemi. Il s’effondra sur le sol quelques mètres avant le jeune homme.

Allez voir si ce monstre est bien mort.

Le soldat s’exécuta sans répondre, il poursuivait son mouvement tactique vers la cible pointant toujours son arme sur le cadavre de la chose. Elle ne bougeait plus. En même temps, vu la quantité de balles, il n’était pas censé se relever.
Arrivé sur place, John appliqua ce qu’on lui avait appris. Il désarma le Wraith en shootant dans l’arme afin de l’éloigner. Puis mit deux coups de pieds dans la tête de l’individu afin de s’assurer de sa mort. Vu l’état de sa tête, cela ne faisait plus de doutes.

« C’est Clean Capitaine ».

John se retourna vers le jeune SAN observant sa brulure. Ce n’était pas joli à voir. Le militaire effectua les vérifications d’usage et en déduit qu’il était vivant.

« Moi qui parlait de barbecue, je crois qu’on ne peut pas faire mieux ! Il faut l’évacuer. »

Un autre vaisseau approchait et visiblement désirait les embarquer au passage. John retourna SAN, le saisi par le Col et le traina jusqu’à la porte des étoiles.

« On doit évacuer Capitaine, ça urge !!! »



Le capitaine saisi le boitier de code d’identification du binome. Elle composa le code d’Atlantis afin de créer un Vortex et de ramener tout le monde à la maison. Les chevrons s’enclenchaient un à un et les vaisseaux continuaient d’approcher. John lacha quelques instants SAN et engagea de nouveau le combat, lachant de lourdes rafales sur les véhicules volants.

« Chargeur !! »

John fit tomber le chargeur vide et en engagea un nouveau, à couvert derrière le DHD. Le cinquième chevron venait de s’enclencher. Il tira sur la culasse de son arme pour la réarmer et repris le feu. Les balles sifflaient et les douilles tombaient par dizaines.

Le bruit de création du vortex se fit entendre. Le capitaine transmit le code d’identification et ordonna l’évacuation. Le militaire laissa ensuite tomber le P90 en bandoulière, chargea le jeune comme un sac de patate et traversa la porte en courant.

Arrivés de l’autre côté la porte se désactiva.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Face aux Anciens [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-