Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Un trio de choc (Karola / Chris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8819
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Un trio de choc (Karola / Chris) Jeu 9 Juil - 21:46
Le jumper venait de se poser sur le continent de Lantia. Eversman appuya sur un interrupteur placé à l’arrière du vaisseau déclenchant l’ouverture de la porte. Il fut le premier de la fine équipe à poser le pied sur le continent parcourant deux mètres pour ne pas gêner les autres avant de s’immobiliser. Saison estivale oblige, les températures étaient déjà douces lors de cette matinée. Après avoir posé son fusil d’assaut sur la table derrière lui, Eversman remonta la fermeture de son gilet tactique jusqu’en haut avant d’en vérifier le contenu. Bon il n’était pas là pour affronter les wraiths mais il se devait d’avoir un peu de munitions et de quoi assurer les premiers soins.

La vérification effectuée, le HK-416 fut sanglé avant qu’il ne le prenne en main. Une main posée sur le chargeur de munitions et l’autre sur le canon, Eversman se tourna vers le reste de l’équipe. Il s’agissait là d’un effectif réduit, uniquement deux autres personnes dont le Capitaine Karola Frei et une nouvelle recrue, le Caporal Mayers. Matt se méfiait particulièrement de la gradée du groupe, leur dernière discussion ne s’étant pas très bien passé, il préférait la garder à l’œil. Le trio de militaires avait été envoyé sur place pour éliminer une menace : une bête avait blessé deux athosiens alors que ceux-ci chassaient paisiblement dans le secteur A3. Habituellement la menace provenait de l’extérieur voir du ciel mais là elle était sur leur terre et se devait d’être éradiqué au plus vite.

Etant prêt, le Sergent se contenta d’un signe de tête en direction du Capitaine pour le lui signaler s’attendant à quelques mots de sa part sur leur future tâche ou organisation.


_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Un trio de choc (Karola / Chris) Dim 12 Juil - 22:44
« Cependant, aussi sûr que mon âme existe, je crois que la perversité est une des primitives impulsions du coeur humain, une des indivisibles premières facultés ou sentiments qui donnent la direction au caractère de l'homme. »
Hunting the Unknown game

Dernières vérifications mais tout semblent sous contrôle. Le gilet est bien arrimé, les accessoires nécessaires bien à leur place dans le paquetage et le reste des poches sont remplis du nécessaire. Il est temps de se mettre en route. Aujourd’hui c’est départ en mission, non pas par la porte des étoiles mais sur le continent. J’ai rarement eu l’occasion d’y aller. Une ou deux fois il me semble. C’est à peine si je m’en rappelle. Mais au moins si jamais il nous arrive un pépin nous ne serons pas trop loin de la base. Rien de tel que la proximité pour se sentir rassuré. Après tout ici, c’est chez moi maintenant. N’est-il pas normal de se sentir en confiance quand on joue à domicile ? Mais être en terrain conquis ne veut pas dire qu’il faut être imprudent. Bien au contraire la vigilance reste de mise voire même est accentuée. Le continent a beau être étudié on ne sait rien de son environnement. J’ai appris en rejoignant le programme « porte des étoiles » qu’il ne faut s’étonner de rien. Partant de là.

Chris ▬ Il me faudrait un Mk11 Mod.0 avec 6 chageur s’il vous plait.
Soldat ▬ Vous comptez chasser quoi avec ça ?
Chris ▬ Si seulement je le savais, je me prépare à tout. Merci.

Me voilà fin prêt. Sangler mon petit fusil de précision me donne fière allure dans le dos. Il me rappelle une époque bien sombre où mes balles servaient encore à abattre d’autres humains. Si les gens savaient tout ce qui se passe au-dessus de leur tête. S’ils savaient ce que regorge l’univers et s’ils savaient qu’ils ne sont qu’un grain de poussière peut-être qu’ils arrêteraient de s’entretuer. Ils ne verraient surement un peu plus loin que leur bout de leur nez. Mais les gouvernements ont surement leurs raisons pour garder ce projet secret aux yeux de la population. Je suis bien trop simple d’esprit pour entrevoir tous les inconvénients que cela engendrerait. Mais une chose est sûre, la vérité finira par éclater un jour prions juste pour le monde soit prêt à l’entendre.

Une chose est sûre mon fusil fait sensation, dans les couloirs les gens m’évitent. N’ayez crainte il y a la sécurité … ou pas, je sais plus. Parlons un peu de la mission. Une chasse sur le continent. Un truc plutôt banal en somme. Ça change un peu des missions dans le flou sur d’autres planètes où on ne sait ni où on atterrit et qu’est-ce qu’on peut y découvrir. Là les données sont légèrement moins inconnues même si la créature que nous sommes censés intercepter reste elle énigmatique. Alors pour le côté dossier de préparation complet, on passera notre tour. L’équipe elle est tout à fait compétente. Sergent Maître Eversman, qui a fait légèrement parlé de lui pour ses quelques rappels à l’ordre et la Capitaine Frei. Je n’ai jamais travaillé avec elle, mais pour sûr que ce n’est pas une tendre. Les rares fois où je l’ai croisé c’est à peine si elle dénie m’adresser un regard. Je sens que l’on va bien se marrer.

Maintenant il est trop tard. Le jumper a décollé. D’ici quelques minutes nous auront atteint la terre ferme, la nature flamboyante et de nouveaux horizons. Peut-être auront nous l’occasion de voir le peuple Athosien. C’est toujours intéressant de côtoyer d’autres coutumes que les nôtres et d’apprendre ces autres peuples. On descend. Nous approchons. L’atterrissage est si délicat, ça change de mes anciennes missions commando. Un vrai désastre pour tous les muscles. Le sergent Eversman prend les devants et ouvre la porte arrière de l’engin. Quelques passent et voilà le petit groupe de trois que nous sommes dehors a l’air libre. Prêt à toutes éventualités, je récupère mon arme entre les mains. Une le soutenant, l’autre prêt à enlever la sécurité. C’est enclin a découvrir la suite de la mission que je me retourne vers le Capitaine.

Chris ▬ Quels sont vos ordres mon Capitaine ?

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2031
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Un trio de choc (Karola / Chris) Lun 13 Juil - 13:47
Karola était tranquillement en train de rédiger quelques rapports sur le déroulement des dernières journées écoulées sur Atlantis lorsqu'elle reçut de la part de son supérieur un message important. Un peu plus tôt dans la journée une communication alarmante leur était parvenue depuis le continent, endroit où était établi le peuple Athosien. Ces derniers requéraient l'aide des atlantes car 2 des leurs avaient été violemment attaqués alors qu'ils étaient partis chasser en forêt. Malheureusement, très peu d'informations avaient été données au sujet de l'attaque et les atlantes étant la seule force militaire en présence et ayant promis de veiller sur les autochtones, ils se devaient d'intervenir afin de mettre tout cela au clair et d'éradiquer la menace. Aussi, Karola cessa donc la rédaction de ses rapports aussitôt et se mis en quête de préparer le plus rapidement possible une équipe afin d'aller sur place. La menace étant inconnue il fallait agir le plus tôt possible afin d'éviter que d'autres innocents ne soient à leur tour blessés. Heureusement elle commençait à bien connaître les militaires de la cité et elle savait exactement à qui faire appel pour une mission de ce genre. 

Elle avait en tête deux soldats bien rodés à qui ce type de défi seyait à ravir. Même si elle avait eu une conversation quelque peu houleuse avec lui il y a quelque temps, elle convoqua le Sergent Eversmann, après tout il le méritait, son comportement s'était nettement amélioré ces derniers temps et puis elle était là pour l'avoir à l’œil. Quand au second lascar, il s'agissait du Caporal Mayers un soldat récemment arrivé mais dont on lui avait vanté certaines compétences. Il s'agissait de deux têtes brûlées c'était sûrement dangereux de partir seule avec eux, mais Karola restait confiante. Au pire, elle les donnerait en pâture à la chose qu'ils allaient devoir chasser. Une fois qu'elle eût contacté et donné rendez-vous au deux soldats quinze minutes plus tard, elle sortit de son bureau afin d'aller se préparer. Elle se rendit à l'armurerie afin de se parer de son gilet pare-balles, elle troqua son fidèle P90  pour un fusil d'assaut et s'arma aussi d'un revolver et d'un couteau de combat, au moins elle était sûre de ne pas se retrouver à cours. Ne sachant pas ce à quoi ils allaient faire face il valait mieux se parer à toute éventualité. Une fois prête elle se dirigea vers la baie du jumper où elle fut surprise de voir les deux soldats à l'heure. Sans plus attendre ils grimpèrent alors dans l'engin volant afin de se diriger sur le continent. 

Le vol se passa dans le silence, les soldats se concentrant pleinement sur leur mission. Il ne fallait pas longtemps pour atteindre la terre ferme et lorsqu'ils atterrirent Eversmann prit l'initiative de déverrouiller la porte du vaisseau laissant s'engouffrer l'air agréable du continent. Karola vérifia une dernière fois son équipement, attrapant au vol un scanner et l'enfermant dans une des poches avant de son gilet pare-balles. Enfin, vu le temps très clément dont ils disposaient elle mit également ses lunettes de soleil afin de ne pas être gênée. Ils sortirent tous les trois et une fois assurée que le jumper était verrouillé Karola se tourna vers ses deux coéquipiers.  
- Nous devons d'abord essayer d'en savoir plus sur la chose qui a attaqué les athosiens, il va donc falloir les interroger, tirer la moindre information d'eux. Ensuite seulement nous partirons à la chasse, mais pour l'instant restez sur vos gardes, on ne sait pas à quoi nous avons à faire. 

Elle les regarda pour être sûre de s'être fait comprendre puis commença à avancer vers le village des athosiens, leur premier arrêt. Elle tenait fermement son arme au cas où la bête se présenterait devant eux mais de toutes façons elle scannait les environs grâce à l'engin ancien ce qui leur permettrait d'anticiper une quelconque attaque, si tant est que le scanner reconnaisse la trace de la bête.. Heureusement, le village athosien n'était qu'à quelques minutes de marche et il ne furent pas attaqués durant ce laps de temps. Lorsqu'ils furent en vue des maisonnées, Karola relâcha la pression sur son arme et ils furent accueillis avec joie par les habitants, soulagés que la cavalerie soit arrivée. La capitaine demanda alors s'il était possible d'interroger les deux personnes ayant été blessées. Malgré quelques réticences, les trois soldats furent introduits dans une petite maisonnée qui empestait les herbes médicinales dès lors qu'on y pénétrait. Le spectacle n'était pas beau à voir, les deux victimes étaient vivantes certes mais en très mauvais état. Certaines zones de leurs corps étaient recouvertes de cataplasmes, là où ils étaient blessés. On inspectant du regard la zone, Karola repéra des lambeaux de vêtement complètement ensanglantés. Les deux chasseurs, deux jeune hommes tout juste adultes à première vue étaient éveillés mais leur regard semblait vide. La jeune femme su qu'elle aurait du mal à leur soutirer des informations, elle se tourna alors vers une vieille femme, une guérisseuse sans aucun doute. 
- Ont-ils révélé quoi que ce soit au sujet de leur attaque ? 


Le visage de la vieille femme s'attrista et elle baissa les yeux, comme si elle était désolée de ne pas pouvoir lui donner de réponse satisfaisante. 

-Malheureusement non, nous les avons trouvé inconscients et ils ne sont réveillés que depuis peu, mais ils n'ont pas voulu nous dire quoi que ce soit. 


Sa voix se brisa sur ses derniers mots, la guérisseuse semblait particulièrement chagrinée par cet événement et Karola décida de ne pas l'accabler d'avantage. Elle se tourna donc vers les deux soldats qui l'accompagnaient, afin d'avoir leur avis sur la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8819
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Un trio de choc (Karola / Chris) Mar 14 Juil - 14:34
Lunettes de sol posées négligemment sur sa fine pellicule de cheveux, Eversman attendit les instructions de l’officier qui ne se firent pas attendre. Il manifesta son étonnement quant à le statut inconnu de la bête par un froncement de sourcil avant de se mettre en marche en direction du campement athosien. Finalement, il aurait peut-être dû emporter le fusil de pompe qui lui avait fait de l’œil dans l’armurerie avant d’y renoncer et de prendre son fusil d’assaut.

Le campement étant situé dans une zone sécurisée, il n’y avait pas de risques d’y être attaquer à l’exception d’une lance de fabrication athosienne. Eversman croisa sur le chemin deux gamins avec lesquels il avait échangé quelques passes de ballon. Ils échangèrent quelques jeux de main pour se saluer mais il ne put rester avec eux se devant de suivre le duo dans la maisonnée. Il dût prendre une grande inspiration pour tenter d’échapper aux multiples fumets à l’intérieur de la piste. C’était pas étonnant que les deux étaient sonnés étant donné que la pièce empestait. Retenant toujours sa respiration, le militaire se rapprocha de l’une des victimes passant sa main devant son regard espérant une quelqonque réponse mais rien ne se passa. Les deux semblaient complètement ailleurs. Son regard se posa sur les multiples bandages, impossible de distinguer la nature des blessures mais ils allaient affronter quelque chose de dangereux.

Ne pouvant rien apprendre de plus dans la pièce et surtout ne supportant plus cette odeur, le Sergent sortit de là pour emplir ses poumons d’air frais. Une petite réunion s’improvisa pour connaître l’avis de chacun. Laissant d’abord réagir le caporal, Matt sortit de son gilet tactique une petite carte de Lantia recherchant le secteur A3 sur celle-ci. Cela semblait un environnement boisé, pas très loin de là dans la direction Nord-Est. D’un mouvement de poignet, il l’indiqua aux autres.


« Pas d’autres informations de la part du QG, Capitaine ? »

Eversman espérait qu’elle en savait davantage qu’eux sur la bête recherchée. Les ordres reçus quant à l’organisation, le trio se mit en route vers le secteur A3, situé à deux kilomètres de marche. Le sentier sillonnant parmi les cultures athosiennes était praticable, il suffisait de suivre la piste jusqu’à parvenir à la zone sensible. Les lunettes de soleil n’étant plus de grande utilité sous la cime des arbres, elles retrouvèrent leur place sur son crâne. Balayant la zone du regard, Eversman ne repéra rien d’immédiat et se tourna vers l’officier en charge.

« On joue ça comment ? »

Façon Eversman de demander la suite des événements.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Un trio de choc (Karola / Chris) Dim 19 Juil - 12:11
« Cependant, aussi sûr que mon âme existe, je crois que la perversité est une des primitives impulsions du coeur humain, une des indivisibles premières facultés ou sentiments qui donnent la direction au caractère de l'homme. »
Hunting the Unknown game

Chris ▬ Oui. Je suis d’avis d’aller inspecter l’endroit de l’attaque.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le sergent prend la tête de la marche. Accompagné d’une petite carte des lieux, il n’a pas de mal à savoir où l’on doit se rendre. Direction un sentir battu qui nous guide vers la forêt. Il n’y a pas à dire mais le paysage ici est assez magnifique. Je viens d’une région plutôt agricole alors voir ces champs de céréales me rappelle mon enfance, la nature. Comme quoi même a dans années lumière de notre patrie, on peut se croire à la maison. C’est ainsi que perdu dans mes pensées je manque de me manger la terre. Une simple bosse et me voilà presque par terre. Fais gaffe un peu mon petit Chris. Un petit secouage de tête pour se remettre les esprits en place et on repart.

Une petite demi-heure de marche plus tard, nous voilà dans le secteur A3 comme l’a dit le sergent. Il semble que ce soit la région de l’attaque. Nos deux seuls témoins étant entre la vie et la mort, on doit se débrouiller. Ne sachant pas trop vers où se déployer, on reste là prenant quelques secondes pour réfléchir. Matt sans trop d’initiative préfère attendre les ordres du Capitaine. Mais j’ai l’impression que l’officier en charge semble un peu désemparé. Du coup j’agis. Si y a bien une chose que nous apprend les forces spéciales, c’est que la plupart du temps vous êtes tout seul et vous seul peut vous sortir de la merde.

De quelques pas en avant je m’éloigne légèrement du groupe, laissant le sergent et le Capitaine discuter. Je remarque rapidement des branches coupées, maltraitées. * Il y a eu du passage par ici … hum … des traces de sang. En grosses quantités. * Baissé, genoux à terre j’inspecte un peu plus les environs du (pseudo) chemin de passage. Il y a des traces des deux hommes mais aucune d’une autre espèce. La piste continue plus loin dans la forêt. Elle nous guidera surement vers le lieu de l’attaque. Revenant sur mes pas je m’en vais prévenir mes compagnons du jour.

Chris ▬ Je viens de trouver des traces un peu plus loin par là-bas. La piste remonte vers la forêt. Nous devrions la suivre, inspecter le lieu de l’attaque sera très intéressant.

Et hop, je tourne les talons et je m’engouffre dans le feuillage. D’un œil aiguisé je poursuivis la piste, qui n’est autre qu’une multitude de tâches de sang. Plus on s’enfonce et plus l’environnement change. Les fougères laissent place à de grands et beaux arbres centenaires. Le terrain qui était il y a peu assez difficile d’accès, devient vallonné de petit talus et d’une forêt aux couloirs entre les végétaux impressionnant. Un endroit parfait pour la chasse.

Notre chemin de sang nous emmène à un arbre imposant. La terre est remuée, les tâches dispersées « Il y a eu lutte ici, nous sommes au bon endroit. » Sans plus attendre chacun se met à inspecter les lieux. Cherchant une quelconque trace de notre agresseur. La moindre piste est capitale. Rien que pour savoir à quoi nous avons à faire. C’est le sergent qui trouve en premier quelque chose d’intéressant. Genoux de nouveau à terre j’inspecte d’un peu plus près le sol. Quelques secondes suffisent à me rendre perplexe. Ce que je vois là me laisse s’en vois.

Chris ▬ Sergent, Capitaine. Je n’y comprends plus rien. De ce que je vois là, les deux pauvres hommes se sont fait attaquer par au moins trois espèces d’animaux différents. C’est …

Un bruit de branche cassée me coupe dans mes explications. Arme en joue, qui est là ?


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2031
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Un trio de choc (Karola / Chris) Mar 21 Juil - 10:51
Les trois soldats finirent par sortir de la petite hutte, ils ne pourraient pas tirer le moindre renseignement de la part des 2 malheureux. Ils allaient devoir donc travailler à tâtons. Rien de pire en somme pour Karola qui aimait avoir toutes les cartes en main afin de planifier la moindre de ses actions. Elle détestait ne pas avoir le contrôle sur les choses. Le village était plongé dans le silence, très peu de personnes circulaient à l'extérieur, de peur certainement de se faire agresser. Karola leva les yeux au ciel et examina la course du Soleil, il était encore relativement haut dans le ciel mais cela ne durerait pas éternellement, ils devaient se mettre en chasse rapidement. D'autant plus qu'ils ne savaient pas si la chose attaquait de nuit ou de jour, cela pouvait tout autant être les deux. C'est pour cela qu'elle approuva grandement l'idée de Chris qui consistait à se rendre sur les lieux de l'agression. Les trois atlantes réajustèrent donc leur tenue d'arme et se mirent en route vers la fôret. La capitaine ressortit alors de sa poche le détecteur de signes de vie tandis qu'Eversmann détenait une carte en version papier de la zone. Karola avait encore un peu de mal à se repérer dans les lieux d'autant plus qu'elle devait garder les yeux à la fois rivés sur le device et sur son environnement, par vraiment pratique pour garder une image mentale du chemin qu'ils allaient parcourir.



La marche ne fut pas très longue ou du moins elle ne le parut pas, certainement grâce au cadre très agréable à traverser. Ils suivirent scrupuleusement un chemin puis débouchèrent sur une zone qui semblait avoir connu quelques dérangements. Par-ci, par-là de nombreuses hautes herbes gisaient au sol, écrasées par le passage ou le combat de quelques personnes, des traces de pas non pas nettes mais étalées et enfoncées dans la terre était également visibles. La zone de l'attaque ne devait plus être très loin tout comme le souleva le caporal Mayers. Ce dernier avait fait quelques pas de plus que Karola et Matt et s'était penché en avant, le visage très sérieux car concentré à observer l'environnement. La capitaine savait que Chris avait des prédispositions pour tout ce qui concernait le pistage aussi elle le laissa volontiers étudier attentivement tous les éléments mis à leur disposition. Après que ce dernier se soit redressé il suivi une piste sur quelques mètres qui le conduisit à l'endroit qui les intéressait. Le laissant tranquille Karola se tourna alors vers Matt afin de lui demander son avis.

«  Ça m'a tout l'air d'une attaque animale, une idée Sergent ? »


Puis ils furent interpellés par Chris qui venait de trouver des choses plus intéressantes, les deux militaires le rejoignirent sans tarder et mirent les pieds sur une portion de route légèrement différente de celle empruntée un peu plus tôt. Le Caporal suivait scrupuleusement les indices ensanglantés, derrière lui Karola scannait également la zone, il n'y avait aucune présence suspecte aux alentours, seulement les tâches de sang qui juraient avec les couleurs verdoyantes environnantes. Enfin Chris stoppa sa marche, visiblement arrivé à son but.
 « Il y a eu lutte ici, nous sommes au bon endroit. »



« Très bien dans ce cas on se partage la zone, inspectez les lieux soigneusement et soyez prudents. »



Effectivement, au vu de l'état de la zone, l'attaque ne pouvait avoir eu lieu que là. Afin de pouvoir couvrir un périmètre plus large, le moindre indice pouvait se réveler très utile quant à la menace à laquelle ils allaient faire face. Karola se dirigea vers l'Est, à à peine quelques mètres de ses coéquipiers. Elle tenait bien son arme en jour au cas où et de la main qui tenait le détecteur de signes de mouvements elle écarta quelques hautes herbes devant elle qui la gênaient dans ses recherches. Pas de traces de sang de ce côté mais une belle plume dans les tons ocre gisait au sol, Karola la ramassa pour l'inspecter mais elle ne présentait absolument rien de suspect elle la re déposa donc au sol. Les oiseaux perdaient souvent leurs plumes et pour autant qu'elle sache le continent n'abritait pas d'espèces suffisamment énormes pour infliger de telles blessures à des humains. Elle fut alors interpellée par la remarque du Caporal qui prétendait que les différentes traces trouvées ne pouvait provenir d'une seule et même espèce. La jeune femme arqua un sourcil bien étonnée par cette remarque. Il n'eût pas l'occasion d'en ajouter d'avantage car il fut interrompu dans son élan par de l'agitation derrière lui. Aussitôt Karola pointa son arme en direction de Chris pour le protéger en cas d'attaque. Derrière lui s'élevait un arbre majestueux duquel s'écarta alors un homme qui leva instinctivement les mains en l'air en voyant trois armes pointés sur lui. Très prudemment Karola effectua quelques pas afin de rejoindre Chris et Matt.  


"Qui êtes-vous ?" 


Se risqua Karola afin d'inciter l'homme à décliner son identité. Elle l'observa attentivement de la tête au pied, il avait l'air complètement éberlué, les cheveux en bataille et ses vêtements étaient plutôt sales. De toute évidence il ne s'agissait pas d'un chasseur, il n'avait aucune arme et ne disposait pas du matériel adéquat. Il devait s'agir d'un simple villageois.

" Vous ne devriez pas être ici, deux de vos camarades ont été gravement blessés lors de la chasse, la zone est dangereuse."


Ajouta t-elle afin de le faire réagir étant donné qu'il n'avait toujours pas répondu à sa première question. La vue des armes devait très certainement l'effrayer mais malheureusement il était hors de question de baisser leur garde tant qu'ils ne leur aurait pas montré qu'il était clean. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8819
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Un trio de choc (Karola / Chris) Mer 22 Juil - 14:56
Peu enclin à prendre des initiatives, Eversman se lança à la recherche d’indices ou traces de lutte mais Mayers se montra bien plus efficace dans cette traque. Il découvrit des traces de sang permettant de remonter jusqu’au lieu de l’incident. Pas de doutes, c’était bien là. L’environnement avait été piétiné, écrasé voir même brisé pour quelques branches d’armes. La quantité certaine de sang au sol ne présageait rien de bon quant à la nature des agresseurs et à leur dangerosité. Le Sergent regrettait de ne disposer d’une arme plus puissante de type fusil à pompe et tout sourire disparut de son visage laissant place à la concentration.

« Cela m’en a tout l’air, Capitaine… Mais par quoi… »

Le doigt du Ranger dévia de quelques centimètres pour se poser sur la gâchette de son fusil d’assaut, il se devait maintenant d’être prêt à tout. A plusieurs reprises, il s’arrêta pour scruter les environs notamment les airs à la recherche d’un éventuel animal et s’attendait à tout moment à devoir faire face à une bête comme la galaxie de Pégase savait en créer. Après avoir contourné un buisson épineux, ses yeux se posèrent sur quelques poils arrachés lors du passage dans le végétal.

« Ici… »

Le trio se rassembla, Eversman laissa le soin au pisteur du groupe d’analyser les différents éléments qu’ils pouvaient avoir trouver se contentant de monter la garde. Un crac fatidique se fit entendre. Il n’en fallut pas plus pour que les trois canons s’élèvent dans cette direction. Matt s’avança d’un bon mètre pour se mettre à proximité direct d’un arbre au tronc imposant pour disposer d’un couvert au cas où la situation dégénérait. La cible se présenta, c’était un homme d’âge mûr au vue de sa barbe hirsute ou de ses cheveux négligés. Ses vêtements étaient en triste état. L’homme leva les mans, il était donc coutumier des armes terriennes mais ne répondit pas aux interrogations de l’officier. Quelques secondes de flottement eurent lieu, Eversman les mit à profit pour signaler son intention de s’approcher aux autres avant de la mettre en œuvre. Les pas étaient rapides, le canon toujours tourné en direction de l’inconnu qui venait de quitter sa posture baissant les mains.

« STOP ! »

L’injonction d’Eversman n’y fit rien. Deux mètres les séparaient désormais et l’homme plongea sa main dans ce qui lui servait de pantalon, il en ressortit un petit dispositif qu’il s’empressa d’activer d’un mouvement du pouce. Au même moment un grognement se mit entendre sur le flanc droit attirant l’attention de tous : un loup… Le temps de revenir vers sa cible principale, celle-ci avait disparu mais à sa place il y avait désormais un autre animal, un lynx et à côté le petit dispositif. C’était complétement irréel. Le carnivore se montrait menaçant dévoilant des dents impressionnantes. Le rythme cardiaque du Sergent bondit en flèche, la menace se situant à deux mètres de lui. De peur de provoquer son attaque, il n’osa pas tirer de suite essayant plus d’augmenter la distance en reculant pas après pas. L’animal avait le poil hérissé, le dos recourbé prêt à se jeter sur eux ou sur la cible la plus proche à savoir lui. Toute son attention était focalisée sur la menace.

Des tirs se firent entendre sur sa droite le faisant sursauter, le loup attaquant sûrement les deux autres. Le bruit se répercuta dans cet univers si particulier provoquant l’attaque de l’autre animal faisant riposter aussitôt le sous officier.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un trio de choc (Karola / Chris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) MARLON TEIXEIRA ✾ Trio de choc
» trio scénarios
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plaines et forêts-