Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Attrape moi si tu peux [Nyota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8639
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Attrape moi si tu peux [Nyota] Sam 18 Juil - 20:10
Précédemment

Le dernier défi lancé par Nyota : une course sur la jetée. La proposition fit sourire le militaire, il se doutait que la demoiselle avait dû étudier les nombreuses possibilités d’Atlantis avant de le défier. Au corps au corps, il avait l’avantage et elle avait pris soin d’éviter un combat au gymnase ou tout autre activité nécessitant un contact soutenu. Elle avait l’avantage dans la précision du tir ce qu’elle avait démontré. A eux maintenant de s’affronter sur un terrain à peu près neutre.

« Défi relevé ! »

L’annonce se fit avec un sourire malicieux de la part du jeune homme qui s’empressa de quitter l’armurerie à la suite de Washington. Les deux marchèrent côte à côte jusqu’au téléporteur le plus proche, Matt profita du monde présent pour se rapprocher de celle-ci posant une main sur sa hanche l’espace de quelques secondes avant d’être obligé de la retirer de peur d’attirer trop l’attention. Le geste avait été discret, les autres s’occupant plutôt d’appuyer sur l’interface tactile afin de rejoindre leur destination au plus vite. Il finit par appuyer sur le téléporteur le plus proche de la digue nord. Quelques instants plus tard, les portes s’ouvrirent.

Plus qu’un couloir à traverser avant de sentir les embruns marins sur leur visage. L’océan face à eux était particulièrement agité mais peu importe, ils n’étaient pas là pour une partie de pêche ou une petite baignade sauvage. Tournant le dos à l’écume, le Ranger jeta un coup d’œil circulaire autour d’eux avant de rechercher le contact avec la demoiselle, refermant doucement ses doigts autour des siens.


« Tu m’as manqué, Nyota… »

Ce n’était pas le moment de céder à la tentation mais cela faisait du bien de pouvoir la toucher, sentir son contact. Pas de caméras sur place, il pouvait se permettre ce geste mais ne se laissa pas attendrir n'oubliant pas la raison de sa présence ici.

« Mais ce n’est pas pour autant que je vais te laisser gagner » ajouta-t-il avec un grand sourire. « Le premier à atteindre la plateforme du secteur N3 à gagner ok ? »

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Dim 19 Juil - 7:02
Matt ne mit pas longtemps avant de relever son défi et un nouveau sourire se dessina sur les lèvres joliment ourlées de Nyota, reflet plus timide de celui que le jeune homme lui offrait. Après un bref, et dernier, regard à son arme, la jeune femme se dirigea vers la sortie de la pièce avant de prendre la direction du téléporteur le plus proche, son amant à sa suite. Le dispositif de transport instantané n'était pas très loin de l'endroit d'où ils venaient et ils prirent leur temps, marchant aux côtés l'un de l'autre en silence. Cette absence de mot n'était pas dérangeante, la jeune femme savait apprécier la présence calme du jeune homme à sa droite, tout comme l'éphémère sensation de sa main qu'il laissa s'égarer sur la hanche de sa compagne. Cela ne dura malheureusement pas mais elle ne lui en voulu pas. Elle savait qu'ils devaient être prudents, surtout en public, et elle se contenta d'apprécier la chaleur qui se dégageait de l'endroit que les doigts du militaire avaient effleuré quelques instants plus tôt.

Alors qu'ils prenaient place dans le téléporteur, la jeune femme laissa à son compagnon le soin d'appuyer sur l'écran tactile, où figurait un plan de la cité en coupe horizontale. Alors qu'elle laissait ses yeux glisser sur l'interface tracée de lignes bleues-grises, elle remarqua une chose étonnante qu'elle savait pourtant déjà. Atlantis avait la forme d'une étoile. Elle était telle une perle, posée parmi tant d'autres sur le velours noir du vide intersidéral qui les entourait au-delà de l'atmosphère de la planète. Certes elle avait six branches, mais il s'agissait tout de même d'une étoile et ce constat la stupéfiât. Avait-elle vu juste en se disant que les astres étaient pour quelque chose dans leur destin ? Elle ne savait que penser.

Nyota était quelqu'un de logique et de rationnel. Elle ne croyait que ce qu'elle voyait, la plupart du temps, à travers la lunette de son fusil de précision. Le fait que son prénom signifie étoile, qu'elle en ait une pour chaque personne et lien important dans sa vie, qu'elle se retrouve par l'accomplissement d'un unique fait d'arme sur une cité en forme d'étoile dans une autre galaxie, aux côtés d'un homme qui possédait une arme sur la crosse de laquelle se trouvait dessinée une étoile… ça faisait beaucoup de coïncidences. Et s'il y avait bien une chose à laquelle Nyota ne croyait pas, c'était aux coïncidences. Etrangement, malgré son besoin de rationnaliser tout ce qui l'entourait, une croyance supplantait tout cela. Rien n'arrivait pas hasard.

Elle en était là de ses réflexions lorsque la lumière du soleil l'éblouie, la tirant de ses pensées philosophiques. S'arrêtant, elle cligna des yeux plusieurs fois afin de leur laisser le temps de s'ajuster à la clarté ambiante avant d'embrasser du regard le paysage qui se dessinait devant eux. Le ciel clair et l'odeur des embruns la relaxèrent instantanément et elle ferma les yeux pour respirer le parfum de l'air marin salvateur. Une légère brise faisait voler ses longs cheveux détachés et le soleil réchauffa sa peau de ses doux rayons. En l'espace de quelques instants, elle se trouvait sur Terre, sur le balcon de Sean dont la maison donnait sur le port de Miami. Elle ne comptait plus les instants qu'ils avaient passé tous les deux à cet endroit, se contentant de parler de leurs jeux vidéo et comics favoris pour faire passer le temps.

Alors qu'elle poussait un petit soupir de soulagement au contact de cet instant de sérénité, une douce chaleur se répandit autour de sa main et elle sourit avant de rouvrir les yeux. Tournant son regard vers son compagnon elle noua ses doigts aux siens comme pour répondre à sa confidence.

"Toi aussi tu m'as manqué, Matt…" lui répondit-elle alors qu'elle serrait délicatement ses doigts entre les siens avec tendresse comme pour lui faire comprendre toute la profondeur de ce qu'elle ressentait à ses côtés.

Malheureusement, comme bien souvent lorsqu'ils se trouvaient à la vue de tous, cet instant d'affection s'étiola rapidement et il reprit les rênes de leur petit jeu, dictant ses règles pour leur fameuse troisième manche. Se contentant de ce qu'il pouvait lui offrir, elle hocha alors la tête et caressa une dernière fois les doigts de son amant de son pouce avant de lâcher sa main, à contrecœur. Elle plongea les doigts dans la poche de son pantalon pour y récupérer un fin élastique noir avec lequel elle noua sa chevelure sombre en un chignon rapide avant d'effectuer une courte série d'étirements, préparant son corps à subir les tensions qu'elle allait lui faire subir. Enfin, elle prit une position de départ, corps penché en avant, jambe droite prête à la propulser.

" Ça me va." acquiesça-t-elle alors. "J'espère que tu profiteras bien de la vue que tu auras quand je t'aurais dépassé. Promis, je t'attendrais une fois que j'y serais, mais ne tarde pas trop."

Une lueur taquine transparaissait dans son regard et elle lui fit un petit sourire espiègle, attendant qu'il donne le signal de départ.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8639
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Dim 19 Juil - 11:20
Sourire au coin des lèvres, Eversman apprécia la vue qui lui était donné l’observant s’attacher les cheveux avant de se mettre en place. Pour peu, il avait bien envie de perdre sa main à l’intérieur de cette chevelure noire et lisse, de l’aider à rassembler les différents fils ensemble. Bien sûr elle ne manqua pas de le narguer le ramenant à la réalité de la course. C’était de bonne guerre et c’était un peu la base de leur relation. Ils n’arrêtaient pas de défier l’autre, de le charrier gentiment et l’autre y répondait très souvent voir même à chaque fois.

« Ne t’inquiète pas pour moi… Concentre toi plutôt sur ton souffle pour pouvoir me suivre… »

Se mettant en place tout comme sa partenaire, Eversman entama un décompte avant de bondir en avant lorsqu’il lâcha le nombre trois. Légèrement penché en avant, la tête baissé durant les premiers pas, le jeune homme laissa parler son accélération lui permettant de gagner rapidement de la vitesse. C’était sans compter sur la demoiselle qui était dans son sillage, il suffisait d’écouter son souffle pour s’en rendre compte. Pas question de se retourner et de perdre un peu de vitesse pour s’en rendre compte.

« Arrête de souffler comme un bœuf, tu vas faire peur aux gens ! »

Allongeant la foulée, Matt était décidé à rester sur une cadence de pas rapide. La tête baissée, il manqua de bousculer un scientifique en train d’effectuer quelques relevés de mesure. Il l’évita de justesse en marquant un écart ce qui fut profitable à la demoiselle qui en profita pour passer devant. Pestant intérieurement contre le monde scientifique et les binoclards à lunettes, Eversman chercha à rattraper de suite son retard serrant les dents. L’envie de l’attraper par une main baladeuse était très tentante mais il y renonça préférant se concentrer sur sa course.

La plateforme n’était pas très loin. Les deux continuaient de filer à vive allure. Au prix d’un gros effort, Matt parvint à se hisser à la même hauteur de Nyota mais fut incapable de la suivre sur le sprint final décrochant sur les deux derniers mètres la laissant remporter la victoire.


« C’est uniquement… parce que… je reviens de mission… fatigué… » Haleta-t-il entre deux souffles courts.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Lun 20 Juil - 6:32
La petite taquinerie de Matt fit doucement rire Nyota. Elle l'observa se mettre en place à ses côtés sans le quitter des yeux, le dévorant du regard tout en tentant de décider silencieusement si elle devait le laisser gagner cette manche ou plutôt faire tout son possible pour remporter la course. Alors qu'il donnait le signal de départ et s'élançait d'une forte poussée de ses jambes athlétiques, la jeune femme opta pour la seconde solution. Elle ne voulait pas l'insulter en le laissant gagner sans se battre un minimum. Filant à sa suite, Nyota se servit de ses longues jambes aux muscles sculptés par des années d'exercices pour tenter de le rattraper. L'air lui fouettait le visage, la rafraichissant et elle se laissa happer par la sensation que cela lui procurait. Elle se sentait libre, elle avait l'impression que rien ne la rattachait au sol sur lequel elle courrait pourtant de toute la puissance de ses muscles. Cette impression de liberté, elle l'avait toujours ressenti durant la course ; il lui était même arrivé de penser que si elle courrait assez vite, elle parviendrait à se dissoudre dans l'air, telle une fumée diaphane emportée par la moindre brise, le moindre souffle de vent, la moindre perturbation des molécules qui les entouraient, invisibles et pourtant bien présentes autour d'eux.

Elle courrait à en perdre haleine, toujours plus vite, toujours plus loin, faisant se consumer son corps qui, maintenant, la brûlait sous l'effort et l'adrénaline, se déversant dans ses veines tel un élixir de puissance. Mais elle ne s'arrêta pas pour autant, rattrapant petit à petit Matt qui était toujours devant elle, gagnant du terrain à chaque nouvelle enjambée, plus proche de lui à chaque nouveau pas. Trop concentrée sur son objectif, elle n'entendit pas sa nouvelle raillerie.

Soudain, il dévia brusquement de sa trajectoire, évitant ainsi ce que Nyota analysa comme un scientifique au moment où elle le dépassa à son tour. L'homme sembla les maudire mais ils étaient maintenant trop loin pour percevoir ses mots emportés par la brise qui les entourait.

Puis, presque brutalement, elle se retrouva devant son adversaire. Emportée par son élan et l'euphorie qui s'emparait maintenant d'elle, elle ne ralentit pas. Elle céda sous la poussée de ce souffle exaltant, se laissant entraîner par cette sensation de puissance qu'elle sentait battre en elle et se faire l'écho de ce rythme qu'elle percevait au creux de ses tympans. De là où elle se trouvait, elle pouvait voir l'objectif se dessiner devant elle. Plus que quelques mètres, plus que quelques pas ; elle y était ! Elle était arrivée ! La jeune femme dut fournir un nouvel effort pour ralentir, comme possédée par cette vitesse qui l'avait parcourue et elle lâcha, malgré elle, une exclamation triomphante.

La tête lui tournait maintenant et c'est dans un brouillard euphorique qu'elle se tourna vers Matt qui arrivait, lui aussi, hors d'haleine, une excuse essoufflée au bord des lèvres. Emportée par son mouvement circulaire, elle trébucha, ses jambes trop affaiblies par l'effort pour la porter en cet instant et elle heurta brutalement le béton qui composait le terrain sur lequel ils se trouvaient tout deux. Un éclat de rire éraillé s'échappa alors de sa gorge et, toujours assise à terre, elle se laissa tomber sur le dos, les bras écartés, pour céder à cette nouvelle sensation avec plaisir, sans pourtant quitter des yeux son compagnon. Elle riait si fort qu'elle en pleurait, complètement happée par le maelstrom qui l'habitait et mêlait béatitude, soulagement, fatigue, douleur et peine. Elle devait passer pour une folle, mais elle s'en fichait.

Puis son rire, ainsi que ses larmes, se tarirent enfin. Elle resta pourtant ainsi quelques instants et se contenta de tendre la main vers Matt pour qu'il l'aide à se relever. Lorsqu'il accéda enfin à sa requête, au lieu de pousser sur ses jambes tremblantes pour se relever, elle le tira à elle de toute la force de son bras. L'apesanteur et la fatigue l'empêchèrent de maintenir son équilibre et il tomba à son tour, sa chute amortie pas la jeune femme qui riait à nouveau aux éclats. Puis elle roula sur elle-même pour se dégager avant de se positionner à plat-ventre, le torse redressé, soutenu par ses coudes que le sol écorchait cruellement. Alors, faisant abstraction de la douleur, Nyota plongea son regard dans celui de son amant, toujours sous le choc de sa rencontre brutale avec la jeune femme, avant de lui murmurer doucement à l'oreille un chapelet de mots aussi doux que le miel.

"Je t'aime, Matt." furent les sons qu'il perçu avant qu'elle ne dépose un léger baiser sur sa joue.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8639
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Lun 20 Juil - 16:48
Mine de rien les petits actes traduisant la joie mais surtout la victoire l’affectaient. Main sur les genoux, il recherchait un nouveau souffle tout en ne ratant pas les exclamations de la demoiselle. Il se satisfaisait de la savoir si en forme, si sportive mais d’un autre côté, son égo était un peu touché, mauvais joueur qu’il était. Eversman s’en remettrait, il prendrait sa revanche la prochaine fois. Tachant de faire bonne figure, sa main vint se saisir du poignet de la jeune femme, prêt à l’aider à se relever mais c’était sans compter sur cette diablesse qui l’attira à elle.
La manœuvre fut un succès, il se retrouva au sol sur la demoiselle qui s’empressa de lui murmurer quelques mots doux à l’oreille pour se racheter avant que ses lèvres ne s’attardent sur sa joue.

« Mouais… Faut bien ça pour te racheter. »

Les lèvres du Ranger formaient un fin sourire qu’il s’empressa de déformer pour pouvoir déposer un baiser aux coins de celles de Nyota. Oui, il désirait se faire languir en choisissant sa cible mais ne put s’empêcher de porter la main sur son visage pour déplacer une mèche qui le gênait. Le geste effectué, ses doigts caressèrent sa joue avant de quitter son visage pour sa hanche. Il la sentait vibrer sous ses doigts et rien que de pouvoir la sentir contre lui était déjà fort satisfaisant. Plusieurs jours déjà qu’il n’avait pas pu sentir son corps contre le sien, qu’il n’avait pas pu humer son parfum ou tout simplement croiser son si beau regard.

S’appuyant sur ses coudes pour se redresser un peu, il put réduire la distance qui le séparait des lèvres de la demoiselle pour l’embrasser. Ce fut un baiser éphémère qui lui laissa une impression de vide lui donnant envie de céder immédiatement à un autre mais il se retint, mordillant légèrement sa propre lèvre inférieure. Il aurait pu rester là un bon moment à l’observer, de peur que s’il détournait la tête elle allait disparaître comme un mirage et il n’en était juste pas question. Pas après s’être juste retrouvé.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Mar 21 Juil - 8:15
La remarque que Matt lui servit après les mots doux qu'elle lui avait offert, fit sourire Nyota et c'est au coin de celui-ci que le jeune homme déposa un baiser à son tour, la faisant frissonner tout comme sa main lorsqu'il repoussa une mèche rebelle venu s'égarer sur son visage. Elle se laissa faire avec plaisir alors qu'une volée d'étincelles parcourait sa peau sous la caresse des doigts de son amant sur sa joue, fermant presque les yeux pour apprécier plus avant la sensation qu'il lui offrait. Cela ne dura pas, pourtant, et la main du militaire fit route vers la hanche de la jeune brune où elle diffusa une chaleur enivrante.

Rouvrant les yeux, elle l'observa se rapprocher d'elle et le temps que lui dura cet instant parut infini. Elle ne sut si ce moment s'étirait ainsi en raison du désir de ses lèvres la tiraillant ou si c'était réellement le cas et qu'il le faisait à dessein. Inexorablement, il approchait son visage du sien et Nyota sentait son cœur s'emballer au creux de sa poitrine, comme faisant échos à une pléiades de cris de son corps, réclamant ce contact si doux et, dans leur cas, si interdit. Mais, bien que l'attente fût longue, le dénouement, lui, fut bref, la laissant sur sa faim. En raison de la faible distance les séparant et ne perdant rien de sa façon d'agir, elle vit que l'expérience avait été aussi frustrante pour lui qu'elle l'avait été pour elle.

Elle respecta pourtant son choix, refreinant sa gourmande envie de goûter une fois de plus à la bouche du jeune homme et se contenta de le regarder, tout comme il le faisait, immobile et en silence. Elle laissa alors longuement ses yeux glisser sur ses traits, souriant par instants, poussant de doux soupirs de bien-être à d'autres avant de céder à son besoin de contact. Avançant lentement une main vers lui, comme pour lui laisser le choix de se dérober à son geste, ses doigts firent route jusqu'à la joue de Matt. Sous sa paume, la peau du jeune homme était chaude et agréable et elle la caressa du pouce quelques secondes, un petit sourire doux sur les lèvres. Si le temps avait pu suspendre sa course effrénée et l'univers disparaitre, Nyota n'aurait rien fait pour l'en empêcher. Elle avait tout ce dont elle avait besoin sous ses yeux sombres.

Malheureusement, la position dans laquelle elle se trouvait commençait à l'affecter. Elle sentait le béton mordre sa chair à travers la manche de son T-shirt et cela rendait ce moment, si unique et si agréable, déplaisant. Après une dernière caresse de ses doigts, elle se décida enfin à se redresser avant de s'asseoir en tailleur, toujours face à lui. Jetant un petit regard autour d'eux, elle s'assura qu'ils étaient seuls puis ferma les yeux et tourna son visage vers le ciel un instant, appréciant la chaleur du soleil sur son visage ainsi que le parfum des embruns une nouvelle fois. C'est ainsi qu'elle s'échappa mentalement de la cité à nouveau pour se retrouver dans sa ville natale. Mais quelque chose n'allait pas. Bien que l'endroit l'emplisse de la présence de sa famille, il y avait un vide en elle et elle rouvrit les yeux pour regarder Matt. Ce n'était pas quelque chose qui faisait défaut à cet instant idyllique que son esprit lui dépeignait, mais plutôt quelqu'un. Le problème semblait insolvable, comme si l'un et l'autre n'était pas compatible et Nyota soupira soudain.

Tournant son regard vers le jeune homme face à elle, elle se décida à lui faire part de ce qui la hantait. Certes, elle n'était pas le genre de femme qui confie ses soucis mais elle savait ce que l'on disait de la communication et du couple. Ce fut donc avec un effort certain qu'elle se décida à lui faire part de ce qui lui pesait.

"Est-ce que…" tenta-t-elle une première fois, le regard dans le vague avant de se reprendre. "Est-ce qu'il t'arrive de repenser à ce que tu as laissé derrière toi ?"

Elle savait que Matt n'était pas très communicatif et elle espérait que sa question ne le mettrait pas mal à l'aise ; mais elle avait besoin d'en parler et il était le seul en qui elle avait vraiment confiance sur cette cité perdue au milieu de l'espace, à des milliers d'années-lumière de ceux qui avaient toujours été présents pour elle. Trouvant, néanmoins, sa question un peu vague, elle précisa très vite sa pensée en reportant son regard sur lui, plongeant ses yeux sombres dans ceux de son amant.

"Ta famille, des amis que tu as laissé sur Terre pour venir ici…" lui dit-elle alors. "Des proches, des gens à qui tu tiens…"

Attendant sa réponse avec appréhension, elle ne put s'empêcher de jouer nerveusement avec ses doigts, les tordants sous les vagues d'anxiété qui se brisaient en elle, telle les eaux qui se déchaînaient près d'eux. Elle espérait vraiment qu'il ne se déroberait pas à ses interrogations et qu'il accepterait de se livrer comme elle voulait, elle-même, le faire. Jusqu'alors, leur relation avait été très charnelle et ils n'avaient pas réellement échangés. Au final ils se connaissaient à peine et elle savait que si elle voulait faire de cette relation interdite et passionnelle quelque chose de durable, il leur faudrait tous deux s'ouvrir à l'autre. Et, même si elle se sentait prête à le faire, elle avait peur que lui se refuse à lui montrer une part plus vulnérable de son être.

_________________


- Nyota's theme song -



Dernière édition par Nyota Washington le Ven 24 Juil - 6:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8639
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Jeu 23 Juil - 22:17
Quelque chose clochait. Les caresses de Nyota lui provoquaient toujours autant de frissons, signes qu’elle ne le laissait pas indifférent à son toucher et elle continuait de se montrer attentionnée à son encontre mais quelque chose n’allait pas. Il se connaissait depuis peu mais le Ranger remarqua qu’elle semblait contrariée. Elle qui était si joyeuse habituellement, semblait bien terne pour des retrouvailles. Ils avaient le temps pour eux mais elle n’était pas avec lui.

Mettant fin à leur rapprochement, Eversman l’imita se redressant à son tour pour se placer en position assise dépliant ses jambes. Ses doigts trainaient à proximité directe de la demoiselle, ils ne purent s’empêcher de taquiner avec des gestes lents et doux les siens. Il avait besoin d’être en contact avec elle, de le maintenir comme pour être certain qu’elle ne risquait pas de disparaître. Cela lui avait manqué ces derniers temps et désormais il se rattrapait. La sentant fragile et quelque peu nerveuse, Matt la soutient du regard. Elle finit par lâcher le principal sujet de ses préoccupations : ceux laissés sur Terre. Voilà ce qu’elle avait en tête… Un soupir s’échappa des lèvres du garçon avant qu’il ne baisse la tête rompant le contact visuel. Le sujet n’était pas des plus plaisants pour lui, il n’aimait pas parler de ses proches ou même de son passé. C’était un sujet assez sensible, personnel mais il était logique qu’un jour, il doive en dire davantage, s’ouvrir à elle. S’ils devaient faire un bout de chemin ensemble, il devrait forcément aborder des sujets un peu plus délicats.

Se sentant soudainement plus préoccupé par sa position, Eversman s’agita quelque peu cherchant une position plus confortable qu’il ne trouva pas et finit même par se lever pour se rapprocher du bord, basculant ses pieds au-dessus de l’océan. D’un signe de la main accompagné d’un léger sourire, le Ranger l’encouragea à le rejoindre ce qu’elle fit. Cette fois, il ne chercha pas à renouer le contact tactile laissant ses mains cramponnées sur le rebord de chaque côté de ses jambes. Son regard était fuyant.

« Tu me demandes ça parce que tu as envie de rentrer sur Terre ? »

Et voilà comment le Sergent venait d’esquiver le sujet personnel en relançant la balle du côté de Nyota. Serrant la mâchoire et déglutissant avec un petit plus de difficulté que quelques minutes plus tôt, Eversman n’était pas à son aise et semblait trouver un peu de réconfort en scrutant l’océan. Lui le soldat avait peur d’affronter des questions personnelles et encore plus leurs réponses. Que ferait-il si la jeune femme lui avouait qu’elle souhaitait rentrée ? Il appréhendait la réponse.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Ven 24 Juil - 5:19
Le contact si agréable des doigts de Matt soulageaient légèrement le tourment de Nyota sans pour autant l'apaiser totalement. Habituellement elle aimait ce genre d'instants calmes et dénués des soucis du monde extérieur mais aujourd'hui c'était différent. Certains événements infiltraient leur univers, s'écoulant à l'intérieur par les craquelures qu'avaient occasionnées le message qu'elle avait reçu plus tôt dans la journée et elle n'arrivait pas à s'oublier dans leur petite bulle. Que n'aurait-elle pas donné pour se trouver sur une simple base terrienne et pouvoir ainsi demander une courte permission ? Rien qui n'excéda la semaine, juste deux ou trois jours, histoire de rendre visite à sa famille et surtout à son frère.

C'est alors qu'elle se décida à amener le sujet qui la hantait et elle mit un point d'honneur à éclaircir le plus possible ses interrogations, anxieuse que son compagnon esquive la question. Vérifiant ses craintes, il les accentua par son comportement. S'agitant afin de trouver une position plus confortable, il finit par se lever et la désagréable impression que ses organes internes étaient écrasées par un étau se manifesta au cœur de la jeune femme. Fuyait-il ses questions ou sa présence ? Se mordillant la lèvre inférieure, Nyota se contenta de l'observer, persuadée qu'il allait prétexter un quelconque débrief, ou une autre activité à laquelle il ne pourrait se soustraire, pour esquiver la discussion.

Mais, contrairement à ce qu'elle pensait, Matt alla s'installer un peu plus loin, s'asseyant au bord de la jetée avant de laisser ses jambes pendre dans le vide qui le séparait de l'eau entourant le ponton. Avec un petit sourire, il lui fit signe de le rejoindre et les traits crispés du visage de la jeune brune se détendirent légèrement. Peut-être avait-il simplement besoin de se mettre un peu plus à l'aise pour affronter leur échange. Habituée aux ruptures brusques et aux mauvaises nouvelles dans son couple, Nyota ne baissa pourtant pas sa garde. Elle était habituellement prête à tout supporter mais aujourd'hui elle ne s'en sentait pas la force. De plus ce qu'elle ressentait pour le jeune homme à ses côtés prenait chaque jour un peu plus d'ampleur et si les choses devaient s'arrêter sur l'instant, elle n'était pas certaine de pouvoir continuer sa mission sur Atlantis. Il y avait ici des choses bien plus importantes que leur histoire, la protection de l'humanité contre l'invasion des Wraiths en était une parmi tant d'autre, mais Nyota doutait sérieusement d'avoir la force de poursuivre le combat si ce qui les liait était tranché.

Accédant finalement à sa requête, elle se leva à son tour avant de prendre place à ses côtés et nota la façon dont il s'accrochait au rebord de la jetée. S'apprêtait-il à couper toutes attaches ? Anxieuse, la jeune femme attendit pourtant qu'il s'exprime, serrant la mâchoire et se préparant à recevoir le coup de grâce. Mais à la place de celui-ci vint une autre question, déviant ses précédentes interrogations et elle comprit alors la raison de sa façon d'agir. Bien qu'ils ne se soient rien dit, ils redoutaient tous deux la même chose et la jeune brune se détendit légèrement avant d'avancer sa main vers celle de Matt. Lui offrant un petit sourire doux, elle caressa ses doigts de son pouce pour mettre un peu plus de symbolique aux mots qu'elle prononça ensuite en secouant la tête.

"Je ne compte aller nulle part, Matt." lui dit-elle alors avant de poursuivre. "Ne crois pas que tu vas te débarrasser de moi aussi facilement."

Puis, tournant à son tour son regard vers le camaïeu de bleu qui s'étendait sous leurs yeux, son sourire se teinta de tristesse. Attrapant finalement la main de son compagnon, elle ouvrit alors la bouche, sa gorge serrée par les mots qu'elle allait prononcer.

"Je t'ai déjà parlé de la signification des étoiles qui marquent ma peau." commença-t-elle, son regard perdu entre ciel et mer. "Tu sais aussi que j'ai été adoptée et tu connais l'importance qu'on les miens à mes yeux. Ce que tu ne sais pas, en revanche, c'est pourquoi j'ai choisi de m'engager."

Reprenant son souffle, elle se laissa submerger par cette période de son enfance qui avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui.

"Quand j'étais gamine, j'étais maltraitée par une bande de gosses de mon école. Ayant été adoptée je ne méritais pas, selon eux, d'être inscrite dans leur collège. Ils me jetaient des cailloux, me martyrisaient et la seule façon que j'avais de m'en sortir c'était de faire leurs devoirs. Mais un jour j'en ai eu assez et je me suis révoltée, j'ai refusé de leur prêter ma dissertation pour qu'ils la copient et le chef de cette petite bande m'a frappé. lui expliqua-t-elle, un peu gênée de lui raconter cela. "Pour faire court, après que je l'ai menacé de le dénoncer aux enseignants, il m'a dit que si je parlais, il le dirait à son père, qui avait un fusil de chasse et qu'il viendrait faire du mal à ma famille. Sean mon… 'meilleur ami', a mis fin à l'altercation en appelant un surveillant et le petit tyran fut puni. Mais sa menace m'avait marqué plus que les bleus et les bosses que j'avais reçu de sa part. Alors j'ai commencé à faire des cauchemars dans lequels un homme venait chez nous et massacrait ma famille. Pour contrer mes 'mauvais rêves' j'ai décidé de ne plus dormir. Joshua, mon frère, s'est aperçu que quelque chose n'allait pas et, après lui en avoir parlé, il a commencé à m'apprendre à me battre pour que je puisse me défendre et moi, de mon côté, j'ai commencé mes nuits de veilles. Pour ne pas sombrer, je lisais des gros livres de géographie dont mon père se servait pour faire ses cours et toutes ces images du monde m'ont donné envie de voyager."

Cette époque, généralement si joyeuse dans la vie des adolescents de cet âge, n'avait toujours pas disparut de l'esprit de Nyota et elle l'avait poussée à devenir une jeune femme prête à tout pour protéger les autres.

"C'est Josh qui m'a parlé de l'armé." continua-t-elle en omettant certains détails trop long à narrer, se contentant du strict minimum. "Il m'a expliqué que j'y apprendrais à me défendre et que je pourrais voyager de par le monde en fonction de mes missions. Je n'avais que douze ou treize ans mais c'est ça qui m'a décidé à m'engager. La situation avec le père du gosse tyrannique fut réglé et une fois que je pu enfin dormir sur mes deux oreilles, j'en étais devenue incapable. Alors Josh s'est occupé de moi, partageant son lit et veillant sur moi malgré les cauchemars qui continuaient et mes insomnies grandissantes. Lui et Sean ont toujours été là pour moi et si j'en suis là aujourd'hui, c'est grâce à eux…"

Délaissant son récit un instant, le jeune brune se tourna enfin vers Matt et plongea son regard dans le sien afin de lui confier la raison pour laquelle elle lui racontait tout ça.

"Ce matin, j'ai reçu un mail m'annonçant que Josh avait eu un grave accident de voiture." lui confia-t-elle donc, la gorge à nouveau serrée et elle lutta contre les perles salées qui emplissaient maintenant ses yeux, brouillant sa vue. "Il est à l'hôpital et il va s'en remettre mais c'est dur pour moi, d'être là, à des années-lumière de lui et de ne pas pouvoir le voir ou lui apporter mon soutien."

Elle laissa à nouveau quelques secondes s'égrainer avant de lui faire une nouvelle confidence.

"Et puis... il y a cette impression viscérale d'appartenir à deux mondes différents qui ne pourrons jamais se rencontrer. D'un côté, il y a toi, ici et de l'autre eux, sur Terre et parfois je me sens tiraillée entre les deux. Je ne veux pas en abandonner un pour l'autre. Ces deux univers sont trop importants à mes yeux et nécessaires à mon équilibre, tu comprends ?"

Voilà, elle s'était entièrement livrée à lui, lui montrant enfin un côté d'elle que peu de gens connaissaient ; une faiblesse et une vulnérabilité qu'elle cachait aux yeux de tous, une craquelure dans l'armure qu'elle portait chaque jour et qu'elle voulait sans failles.

Elle espérait sincèrement qu'elle ne l'avait pas ennuyé avec son histoire et elle regrettait d'être si maussade en cette journée de retrouvailles qui aurait dû être plus joyeuse. Cela faisait trop longtemps qu'ils n'avaient pas passés de moment ensemble et elle culpabilisait. Finalement, elle lui fit un petit sourire désolé, attendant une quelconque réaction de sa part, avant d'essuyer ses yeux, où quelques larmes avaient réussies à briser la barrière de sa volonté pour dévaler les pentes de ses joues, d'un revers de sa manche.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8639
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Ven 24 Juil - 14:50
Avec des petits gestes lents et doux, la main de Nyota prit possession de la sienne la couvrant de caresses appréciées. C’est dingue comme un simple petit geste de la sorte pouvait procurer une étrange sensation. La pulpe de son pouce avait beau avoir quitté un endroit, il parvenait encore à se souvenir de son passage, de la pression employée ou de la chaleur diffusée. La réponse tant attendue arriva et cette fois ce fut un soupir de soulagement qui s’échappa de ses lèvres. L’espace d’une bonne minute, il s’était attendu à une toute autre réponse qui aurait mis fin à pas mal de choses ici. Tant mieux. Ses doigts cessèrent de se cramponner autant au béton, se décontractant lentement au même rythme que le Ranger et lentement il finit par se nouer avec ceux de la demoiselle.

Nyota se mit à parler d’elle, ressentant visiblement le besoin de s’ouvrir à lui. De son côté, il fit de son mieux pour porter une oreille attentive à ses propos essayant de ne pas décrocher du monologue. L’écoute et l’attention n’étaient pas ses principales qualités, ses anciens professeurs ou même instructeurs pouvaient en attester et malgré l’âge cela ne s’arrangeait pas vraiment. Il restait un grand gamin de ce côté-là mais fit de son mieux pour se concentrer sur sa voix et ne pas laissait son esprit divagué.

Son pouce s’activa sur leur lien tactile reprenant le rôle de la demoiselle pour lui rendre es caresses et ne pas laisser ce lien inactif. Il lui permettait de lui savoir qu’il était toujours là à ses côtés et qu’il n’était pas tombé endormi sous la vague d’informations reçue. Bon il n’avait pas tout absorbé, son cerveau n’ayant sélectionné que les informations principales. Foutue mémoire sélective mais Matt essaya de faire bonne figure. Ayant terminée, Nyota attendait certainement une réaction de sa part et lui essayait plutôt de trouver quelques mots, un peu noyé par l’afflux d’informations. Un blanc s’installa donc entre eux uniquement rompu par les vagues de l’océan s’écrasant contre la structure quelques mètres sous eux.

« Pourquoi tu ne demandes pas une permission pour retourner sur Terre ?! Tu pourrais aller les voir, ces personnes qui comptent tant pour toi... »

L’arrivée de l’USS Athéna assurant la protection de la galaxie de Pégase permettait désormais aux membres de pouvoir jouir d’une permission sur terre pour quelques jours de congés souvent bien mérités.

« Tu la mériterai amplement… Tu travailles sept jours sur sept et quelques jours auprès de tes proches te feraient le plus grand bien. Après tout, eux aussi ont besoin de toi et puis… Je peux peut-être t’accompagner si tu veux. »

Présent dans le premier groupe qui avait rejoint Atlantis, Eversman n’était pas retourné sur Terre depuis et pouvait donc prétendre à retourner dans leur monde d’origine l’espace de quelques jours. Rien ne pouvait laisser prédire qu’il soit accepté parmi les postulants étant donné son casier chargé ou les besoins de la Cité mais il pouvait toujours tenté. Rester à savoir si elle le désirait avec elle dans ses bagages mais au moins il faisait un pas vers elle, montrant qu’il voulait bien la soutenir.

« Ou peut être que tu peux leur donner des nouvelles via une conversation vidéo ?! »

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Jeu 6 Aoû - 11:23
La chaleur s'échappant de leurs mains entrelacées était douce, agréable, réconfortante et Nyota s'y accrocha pour y puiser quelques forces. Elle avait besoin de savoir la présence de Matt à ses côtés, de savoir qu'il la soutenait et ce lien entre eux en était la preuve physique. La jeune femme, plus forte de cette connexion qu'il renforçait de ses caresses, laissa alors couler un flot de paroles ininterrompues, lui contant cette partie de sa vie qui avait forgé la personne qu'elle était dorénavant. Les mots venaient aisément malgré la difficulté de l'exercice et, lorsque le courant se tarit, elle tourna son regard vers son compagnon. Ses joues rosies sous l'effet de la gêne et ses yeux embués, elle venait de lui exprimer ce qu'il symbolisait pour elle. Il était un des deux piliers qui maintenaient son équilibre. Ce n'est qu'en le formulant qu'elle s'aperçu à quel point il était important pour elle. Elle en avait déjà une petite idée, mais elle ne s'attendait pas à ce que ce soit à ce point après si peu de temps. Cela voulait aussi dire que malgré tout son sang-froid et sa bonne volonté, la jeune femme savait maintenant qu'elle ne pourrait continuer le combat si elle perdait le jeune homme et ce lien qui se formait, se solidifiait, un peu plus à chaque seconde.

Mais le silence qui s'installa entre eux invoqua une bouffée de panique au creux des entrailles de Nyota. Elle se rappelait ce qu'il lui avait avoué, quelques mois auparavant dans l'intimité de ses quartiers, comme si il venait de le lui dire à l'instant. Il avait des sentiments pour elle, même s'ils n'étaient pas aussi affirmés que ceux qu'elle avait pour lui. Malheureusement l'éloignement et le sourire de quelques jeunes membres de l'expédition pouvaient facilement lui faire tourner la tête. Le fait qu'elle ne sache pas exactement ce qui se passait dans la tête des gens avait toujours angoissé la jeune brune. Elle n'en voyait pas l'intérêt mais il était bien possible que tout cela ne soit qu'une mascarade, qu'un immense mensonge et peut-être qu'elle s'ouvrait à quelqu'un qui ne souhaitait que le plaisir physique qu'elle pourrait lui apporter.

Une nouvelle fois, le traumatisme de l'abandon la poussait à réfléchir à des choses qui n'avaient pas lieu d'être questionnées. Si un simple silence la mettait dans de tels états comment réagirait-elle si il éludait à chaque fois la discussion ? Que devait-elle comprendre quand il esquivait ses questions ? Avait-il simplement peur de s'engager un peu plus dans une relation qui semblait impossible ou ne voulait-il que profiter de ce qu'elle avait à lui offrir avant de la délaisser telle une arme vide et trop usée pour être utilisée ? La mâchoire serrée, elle attendit qu'il s'exprime et chaque seconde s'écoulant uniquement emplit du son des vagues les entourant ne faisait qu'amplifier son malaise.

Lorsqu'il se décida enfin à prendre la parole, Nyota relâcha un petit soupir qu'elle ne s'était pas sentit retenir. Il lui proposa une solution qu'elle n'avait même pas envisagée. Selon elle, cela ne faisait pas assez longtemps qu'elle était sur place pour qu'elle se permette de prendre une permission. Mais peut-être avait-elle tort. Elle hocha la tête, le laissant continuer, pour lui montrer qu'elle prendrait l'idée en considération. Mais l'expédition pouvait-elle se permettre de perdre une personne pour une durée aussi longue que celle du voyage aller-retour jusqu'à la Terre ? Qui ne tente rien n'a rien pensa-t-elle en l'écoutant toujours. Leur relation en était l'exemple flagrant. Si elle n'avait pas décidé de le confronter quelques mois auparavant, qui sait où ils en seraient ? Surement pas là où ils se trouvaient à l'instant.

La proposition de Matt la surprise. Il était prêt à laisser la cité et les missions le temps d'un retour sur leur planète natale juste pour la soutenir. Elle se doutait qu'il en profiterait pour voir ceux qu'il avait, lui aussi, laissé derrière lui mais ce que ces quelques mots sous-entendaient lui réchauffa le cœur. Elle hocha une nouvelle fois la tête tout en serrant légèrement sa main dans la sienne. Elle appréciait vraiment le geste et la symbolique qui se cachait sous ces quelques mots. Il ne lui laissa pas le temps de répondre et lui proposa une dernière solution, une conversation vidéo. Cela non plus, ça ne l'avait pas effleurée. Elle lui était vraiment reconnaissante de sa présence et de ce qu'il lui suggérait. Détournant le regard de Matt une seconde, elle vérifia que personne ne se trouvait sur la jetée avant de se rapprocher un peu de lui et de déposer un léger baiser au coin de ses lèvres.

"Qui as dit que les militaires ne savaient pas se servir de leur cerveau ?" plaisanta-t-elle avant de continuer. "Je pense que je vais commencer par leur envoyer une courte vidéo avant d'aller demander la permission de rentrer sur Terre pour quelques jours. Et je serais ravie que tu m'y accompagne si c'est possible."

En formulant ces mots, elle se rendit compte que son retour sur Terre n'aurait pas la même saveur si elle se retrouvait séparée du jeune homme. Sans lâcher la main de son compagnon, elle laissa ses doigts libres caresser la joue de Matt avant de goûter à ses lèvres avec douceur et tendresse pour un court baiser. Elle avait besoin de le sentir contre elle, de se prouver qu'il était bien là et de le remercier pour sa présence. Ce côté de lui qu'elle ne connaissait pas et qu'il venait de lui dévoiler renforça un peu plus ce qu'elle ressentait pour lui. La complicité qu'ils partageaient ne s'arrêtait pas à des défis ou des enfantillages ; elle s'étendait bien plus loin que cela et Nyota poussa un nouveau soupir alors que son anxiété et son angoisse desserraient leur étreinte sur elle. S'écartant légèrement de lui, elle planta son regard sombre dans celui de son compagnon, sa main libre toujours sur sa joue.

"Je t'aime, Matt" lui dit-elle alors une nouvelle fois, un air sérieux sur les traits de son visage.

Elle avait besoin de le lui dire. Elle voulait qu'il le sache. Ce n'étaient pas des paroles en l'air, elle le pensait, le ressentait, vraiment. Et même si il n'était pas prêt à lui répondre avec la même intensité, cela ne faisait rien. Elle se montrerait patiente, elle voulait juste qu'il soit conscient de toute la profondeur de ce qu'elle ressentait pour lui et qui ne cessait de croitre chaque jour un peu plus. Elle ne voulait pas non plus que cela le pousse à le dire à son tour. Il le ferait lorsqu'il serait prêt. Pour le moment, elle se satisfaisait de le savoir à ses côtés malgré la nature interdite de leur relation. C'était une réponse en soit. Si il bravait le règlement pour renforcer ce lien qui se tissait entre eux, cela voulait déjà dire beaucoup et elle s'en contentait. Avec un nouveau sourire, plus affirmé et beaucoup plus sincère cette fois-ci, elle laissa retomber doucement sa main sur la jambe du jeune homme à ses côtés avant de prendre une nouvelle fois la parole.

"Mais assez parlé de moi." lui dit-elle sans le quitter des yeux. "Tu veux rester ici ? On peut faire autre chose ou aller ailleurs si tu préfères… Je crois que j'ai quelque bières dans mon frigo… si ça t'intéresse bien sûr."

La proposition n'était pas totalement dénuée d'intérêt. Ils pouvaient continuer de discuter dans l'intimité de ses quartiers et n'auraient pas à regarder par-dessus leur épaule pour vérifier qu'ils étaient seuls. Elle aimait le calme et le paysage que leur offrait la jetée, mais ils ne pouvaient se permettre d'être trop démonstratifs en de tels lieux. Peut-être qu'un jour cela serait possible mais pas pour l'instant et elle ne voulait pas perdre une miette de la présence de Matt à ses côtés. Cela faisait trop longtemps qu'ils n'avaient pas partagé de tels instants et elle voulait en profiter autant que faire se peut.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 8639
Matt Eversman
Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Mer 12 Aoû - 10:47
« Toi, tu sais comment m’attirer chez toi… »

Utiliser l’argument de la bière ferait forcément mouche du côté du Ranger. Il n’était pas dépendant de cette boisson néanmoins il avait un petit péché mignon pour ce liquide ambré. Le sentir au bord de ses lèvres permettait d’oublier la tension qu’il pouvait avoir sur les épaules, se détendre et penser à autre chose que le travail. Mêlant une fois de plus ses doigts autour de ceux de la demoiselle, Eversman profitait de ce contact interdit. Ce geste ne lui couterait pas sa carrière en revanche si quelqu’un apprenait leur liaison, ils risquaient tous les deux de perdre plus que leur poste sur Atlantis.

Se rapprochant de sa belle, les lèvres se déposèrent au coin de sa bouche avant de déposer un autre baiser dans le creux de son cou. Mettant fin à ces simples contacts, Eversman croisa son regard, le sourire malicieux ne quittant plus son visage. Il aimait l’émoustiller, lui donnait envie de la suite sans lui refuser quelques petits plaisirs de complicité. Jamais, il n’aurait imaginé que cette simple escorte sur le Site Alpha l’amènerait à une telle relation mais il ne le regrettait pas, pas du tout.

« J’ai aussi une petite surprise pour toi… Mais il va falloir atteindre tes quartiers avant de te lancer à sa recherche… »

Joueur comme d’habitude, Eversman ne pouvait s’empêcher de la taquiner doucement. Eveiller quelques envies chez la demoiselle risquait de lui donner envie. Visiblement il n’avait pas à la forcer, elle venait déjà de l’inviter chez elle. Matt fit exprès de prendre son temps, faisant semblant de s’intéresser un peu à l’océan alors que la demoiselle semblait vouloir quitter le lieu. Cela se passait à merveille et il finit par lui céder en profitant pour caresser du bout des doigts les formes de la demoiselle avant de la suivre.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Attrape moi si tu peux [Nyota] Mer 16 Sep - 2:59
"Toi, tu sais comment m’attirer chez toi…"

Les mots de Matt firent sourire Nyota et elle s'apprêta à lui rétorquer un petit commentaire lorsqu'elle sentit l'étreinte des doigts de son compagnon se refermer sur les siens. Soudainement à court de mots, elle frissonna à cette marque d'attention et le regarda s'approcher d'elle avant de fermer les yeux pour apprécier le léger baiser qu'il lui offrit aux coins des lèvres. Un second vint se poser au creux de son cou et un nouveau frisson couru le long de sa colonne vertébrale.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, se fut pour croiser le regard de son amant. Il l'observait avec un petit sourire malicieux qui la fit sourire à son tour. Elle aimait cette complicité qui s'était développé entre eux et ne l'aurait cédé pour rien au monde. La jeune américaine se contenta donc de serer légèrement la main de son compagnon dans la sienne, incapable de le quitter des yeux. Ce qu'elle ressentait à cet instant n'avait pas de prix. Elle s'abstint pourtant de lui en faire part une nouvelle fois, de peur de briser ce moment si particulier qui lui apportait tant de réconfort et de bonheur. Et dire que tout avait commencé par une simple escorte sur le site Alpha…

Les mots de Matt la sortirent de ses pensées et elle fronça les sourcils, maintenant curieuse. Mais c'était sans compter le naturel joueur de son compagnon et elle se retint de lui poser plus de questions malgré son impatience à découvrir la surprise qu'il avait mentionnée. Elle se contenta alors de l'observer pendant qu'il contemplait l'océan se mouvant au gré du courant et de la brise qui les enveloppait. Puis il se décida enfin à se lever et elle l'imita, de plus en plus intriguée par la 'surprise' qu'il lui réservait. Sans perdre une seconde de plus, elle lui lança un dernier regard ainsi qu'un sourire amusé avant de prendre le chemin de ses quartiers, frissonnant à nouveau sous le contact des doigts de son amant qui prenait un malin plaisir à la provoquer de ses caresses. Il ne perdait rien pour attendre et la promesse de s'enivrer de quelques bières tenant toujours, elle se dit qu'elle avait de quoi lui délier la langue s'il se montrait un peu plus joueur avec elle.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Attrape moi si tu peux [Nyota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» croque-moi si tu peux - jeudi 24 mai, 14h17
» Je peux manger avec toi ? { FT Fox}
» Tu peux répeter, il me semble que j'ai pas bien compris... [Darren M.]
» [Mercredi - 18h30] Je peux pas vivre sans lui.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Les autres ailes de la Cité :: Digues-