Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2133
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Jeu 30 Juil - 16:41
Au cours d'une de ses dernières missions, Karola avait dû se rendre sur une planète qu'Atlantis pensait inhabitée. Accompagnée du soldat John Storm elle s'était rendue compte qu'en fait ce n'était pas le cas. La planète était habitée par un petit peuple vivant simplement et de leurs cultures. Malheureusement, alors qu'ils s'apprêtaient tous les deux à participer à un festin de roi, le village s'était vu attaquer par des Wraiths venus là pour faire leur récolte. Très peu d'habitants avaient été capturés bien heureusement et grâce à la rapidité d'action des deux soldats qui s'étaient empressés de mettre les villageois à l'abri. Malheureusement l'un des autochtones, un jeune bien étrange, avait été gravement touché au dos, en témoignait la large brûlure qui lui ornait le dos. Le jeune homme se prénommait San et lorsque Karola et John l'avait rencontré tous les deux avaient été frappés de stupeur. Non seulement San s'était prosternés à leurs pieds mais en plus il ne parlait pas leur langue. Tout du moins c'est ce qu'ils pensaient puisque quelques heures plus tard il s'était présenté à eux en la maîtrisant parfaitement.

Quoi qu'il en soit, salement amoché lors de l'attaque des Wraiths, les deux soldats avaient pris la décision de le ramener sur Atlantis afin de lui donner une chance de s'en sortir. L'équipe médicale de la cité étant sûrement beaucoup expérimentée et adaptée pour de telles blessures. Storm l'avait porté à travers le vortex et le laissa aux bons soins des médecins une fois le sol de la salle d'embarquement foulée. Karola, quant à elle, s'était immédiatement rendue au rapport auprès des ses supérieurs afin de débriefer ce qu'il venait de se passer. Il fut décidé qu'il serait mis en zone de quarantaine, était un étranger mieux valait ne pas prendre le moindre risque de contamination. Les médecins s'occuperaient de lui en zone sécurisée et il reprendrait des forces dans une chambre stérilisée juste au cas où. On demanda au capitaine de se rendre à son chevet une fois que San aurait repris ses esprit afin de le questionner plus amplement. La jeune femme requerra également l'aide d'une personne spécialisée dans la diplomatie, on lui conseilla donc de contacter Nathalie Dumond que l'on disait douée pour cela.

Après quelques jours de soins, les docteurs conclurent que San était sorti d'affaire mais qu'il était également apte à recevoir des visites. La mise en quarantaine était cependant toujours maintenue. Karola convoqua alors Nathalie en début d'après-midi au centre médical de la cité. Elles furent menées vers les cellules d'isolement. Le médecin les abandonna devant une large vitre qui donnait directement sur la pièce où le jeune homme était installé. Le vitrage sans tain leur permettait d'observer de l'extérieur l'intérieur de la pièce, cependant de dedans il s'agissait d'un grand miroir. Avant que les deux femmes n'entrent afin de s'entretenir avec lui elles l'observèrent quelques minutes, il semblait calme, Karola cru alors bon d'avertir sa collègue du jour.

- Ce gamin nous a fait un drôle d'effet à Storm et moi lorsque nous l'avons rencontré. Attendez-vous à une rencontre du troisième type, Dumond. Vous êtes prête ?


Ce n'était pas vraiment une question, elles n'avaient de toute façon pas vraiment le choix. Karola s'approcha alors du système d'activation de la porte et l'activa afin de pouvoir l'ouvrir et elle entra en compagnie de Nathalie dans la pièce qui empestait le produit aseptisant. San était assis sur son lit, les yeux fermés, semblant méditer. Karola interrompit alors le silence ambiant afin de lui faire connaître leur présence.

- Bonjour San, je suis le Capitaine Frei, vous souvenez-vous de moi ? Et voici Nathalie Dumond, toutes les deux nous aimerions vous parler. Vous nous avez fait une belle frayeur, mais vous êtes à présent sorti d'affaire. 


Elle se tu afin de laisser la parole à ses deux interlocuteurs.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Sam 1 Aoû - 16:15


Planté derrière le miroir sans tain de la cellule d’isolement où avait été confiné l’alien dont la Capitaine Frei lui avait parlé, Nathalie écoutait ses explications concernant l’alien qui y était confiné. Il semblait très jeune, et si la jeune femme n’avait pas été informée de ses origines, elle aurait pu se croire face à un adolescent tout à fait classique. La seule différence notoire était le calme dont il semblait faire preuve. Il était assis sur son lit, parfaitement immobile, semblant dormir debout.

Nathalie observait la scène, un peu dubitative. Elle se demandait en quoi elle allait pouvoir être utile à cet « interrogatoire », puisque même si la forme était un peu différente, c’était bien de cela qu’il s’agissait.

Sur une dernière recommandation et une question dont elle n’attendit pas la réponse, la capitaine Frei activa la commande d’ouverture de la porte et entra dans la chambre. Nathalie la suivit.

La première chose qui lui sauta au nez fut l’odeur. Nathalie avait horreur de cette odeur d’hôpital composé d’un savant mélange d’antiseptique et de produit d’entretien. Pour elle, cette fragrance très particulière était synonyme de souffrances et de malheurs. Elle serra les mâchoires. Il y avait longtemps qu’elle n’était pas entrée dans une chambre d’hôpital et elle avait oublié l’effet que cela lui faisait.

Pour se détourner des sombres souvenirs qui s’agitaient au fond de son esprit, elle s’efforça de se concentrer sur l’instant présent et sur le jeune garçon. Si de l’autre côté de la vitre, il lui avait semblé parfaitement innocent, l’impression était encore renforcée à présent. Elle se demanda un instant ce qu’un enfant avait bien pu faire pour traumatiser la Capitaine et Storm.

Pour sa part, ce qu’elle ressentait pour lui actuellement s’apparentait plus à de la compassion qu’à de la méfiance. Il avait été blessé, il avait perdu les siens et se retrouvait propulsé dans un autre monde au milieu de gens aussi étranger qu’il était possible.

Alors que Karola les présentait toutes les deux et lui expliquait brièvement ses intentions, Nathalie se contenta de lui sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Lun 3 Aoû - 11:12
Tout ce dont je me souviens, c’est d’une horrible douleur dans le dos et le sol. Mais là gardant les yeux fermaient ces différends. Je suis allongeais sur le dos. Je repose sur une matière à la fois dure et moelleuse, aucun rapport avec le sol. Une petite douleur me picote dans le bas du dos. Lentement avec ma main, je tâte, il y a une sorte de pansement, mais à peine, je le touche que cela me fait souffrir, j’esquisse une grimace

Toujours les yeux fermés, une odeur vint me piquer les narines, une odeur déplaisante. Une conclusion, je ne suis plus sur la planète. Petit à petit, mes souvenirs remontent à la surface. J’ouvre les yeux, la lumière m‘oblige à cligner des yeux, puis ma vision s’éclaircit et le flou fait place à une vision nette.

Lentement, je sors du lit et regarde tout autour de moi. Je ne reconnais pas cet endroit, malgré une architecture familière. Il y énormément de machine qui retient mon attention. Puis au-dessus un miroir, je prends un certain temps pour m’observer, cela est si rare de voir mon reflet, je suis surpris, dans ma mémoire je faisais bien plus jeune.

Je retourne sur mon lit, je m’assois et ferme, les yeux et inspire à fond. Calme, je me concentre sur tout ce qui s’est passé cherchant une logique. J’entends un bruit inconnu, puis des pas et une voix connue. Il s’agit du capitaine Frei et d’une autre femme. J’ouvre enfin es yeux. Un sourire illumine mon visage, heureux de voire une tête connue.

Je regarde la nouvelle personne, je hoche la tête dans un signe de salut. Mon médaillon recommence à être lumineux, je l’enlève et déclare, d’une voix plus claire et cristalline, moins métallique, mais grave :

« Moi parle comme vous maintenant, moi pas vouloir faire peur à vous. Moi désolé »

Un nouveau sourire illumine une fois de plus mon visage, ma voix trahit ma jeunesse, mais mon regard change et devient plus craintif :

« Vous faire quoi à moi, moi veut plus avoir mal. Moi et vous être Atlantis ici. Moi veut voir »

Je descends du lit et me dirige vers la porte qui reste fermée, je me tourne vers les deux femmes le regard
interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2133
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Jeu 13 Aoû - 19:08
Visiblement le jeune San avait bien récupéré de sa mésaventure sur la planète où Karola et John s'étaient rendus. C'était déjà ça. La lueur qui brillait dans ses yeux en témoignait d'ailleurs. A l'approche des deux femmes, San sort de sa torpeur et les regarde toutes les deux avec beaucoup de curiosité. Mais elles ne sont pas les seuls objets de son intérêt. En effet, San observe tel un oiseau sorti du nid tout son environnement, jetant des regards de tous les côtés. Cela ajouté au large sourire qui étirait ses lèvres, le jeune avait l'air de découvrir la civilisation pour la toute première fois. Une fois que Karola eut terminé son petit laïus, le jeune homme prend son temps visiblement pour assimiler ce qu'elle vient de dire. Nath et Karola l'observe alors tripoter un médaillon accroché à son coup qui s'illumina soudain puis s'arrêta. Une fois la lumière disparue, San retira l'étrange médaillon. Ce comportement bien étrange interpella Karola qui se tourna alors vers Nathalie et l'interrogea du regard. Elle resta silencieuse, ne préférant pas révéler ses pensées de San de peur d'être blessante. Enfin le jeune homme sembla disposé à enfin leur adresser la parole comme il se tourne vers elles  après avoir déposé son collier à ses côtés. 


Ses paroles étonnèrent la capitaine qui se souvenait avoir eu avec lui une petite conversation, il lui semblait qu'il parlait plutôt bien leur langue. En tout cas la seconde fois qu'elle lui avait adressé la parole. Lors de leur première rencontre, San avait plutôt tenu des propos incompréhensibles. A présent il s'adressait à elles comme un petit enfant venant tout juste d'apprendre à parler le ferait. L'autochtone extériorisa alors dans un mauvais français ses craintes concernant le traitement qu'il pourrait recevoir sur Atlantis et son envie de visité la cité. Du regard Karola le regarda se lever et quand elle se rendit compte qu'il se dirigeait vers la porte et le stoppa dans son élan se postant devant lui pour l'empêcher de sortir. 
- Je suis désolée San, mais tu es encore trop faible pour sortir de ta chambre.. Quand les docteurs auront donné leur accord tu pourras visiter la cité. En attendant, Nathalie et moi sommes là pour te tenir compagnie. Ça ne devrait plus durer longtemps. 


Bien sûr ce n'était pas tout à fait vrai. San allait très bien mais il fallait aussi s'assurer qu'il ne soit pas porteur d'une quelconque bactérie inoffensive pour lui mais destructrice pour les Atlantes. Et puis il était hors de question de laisser se balader un parfait inconnu dans les couloirs. Qui plus est un enfant. Elle essayait de parler de manière audible et compréhensible, cependant elle n'était pas sûre qu'il ne comprenne tous les mots qu'elle prononçât.  La jeune femme se tourna alors vers Nathalie afin que cette dernière appuie ses propos et lui vienne en renfort. 


Dernière édition par Karola Frei le Dim 27 Sep - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Dim 16 Aoû - 14:10
Nathalie avait suivi les échanges entre San et Karola avec une certaine surprise. De ce que la Capitaine avait expliqué, il semblait à Nathalie avoir compris que San parlait très bien leur langue, or, là, il s’exprimait comme un enfant qui commence juste à parler…

Ceci dit, ça n’empêchait pas qu’on comprenait très bien ses inquiétudes et aspirations. Il semblait tout à la fois vaguement inquiet de ce que les Atlantes pourraient lui faire, et très curieux de découvrir son nouvel environnement.

Nathalie resta silencieuse quand il se leva et se dirigea vers la porte. Elle préférait laisser Karola, qui avait l’autorité nécessaire, gérer la situation et surtout ça lui permettait de se faire une idée plus précise de l’état mental de l’Alien.

Finalement, La Captaine se tourna vers elle et lui lança un regard appuyé pour qu’elle intervienne à son tour. Nathalie ne savait toujours pas trop ce qu’on attendait d’elle, mais elle décida de suivre son instinct. Après tout, elle avait un certain don avec les écorchés vif et les inquiets. L’ayant été elle-même, elle savait ce qu’ils avaient besoin d’entendre pour se détendre et se rassurer.

En souriant, elle s’approcha de San. Elle lui posa doucement la main sur l’épaule et chercha à capter son regard en lui souriant gentiment en disant d’une voix douce :

-« Karola à raison. Vous avez vécu des évènements particulièrement traumatisants et durs. Vous avez besoin d’encore un peu de repos, et les médecins doivent encore faire quelques examens pour s’assurer que vous allez vraiment bien. »

Ayant réussi à capter l’attention du jeune garçon, elle laissa sa main glisser de son épaule jusqu’à son coude pour l’inciter gentiment à retourner s’asseoir sur son lit. Une fois qu’il y fut installé, elle reprit :

-« Ne vous inquiétez pas, personne ici n’a de mauvaises intentions à votre égard. Personne ne veut vous faire du mal ou vous faire souffrir. » Après un léger temps de pause, elle reprit « Pour ce qui est de découvrir la citée, il faire preuve d’un peu de patience. Mais si vous le voulez, en attendant que les médecins décident que vous pouvez quitter l’infirmerie, je pourrais vous en parler, avant que vous n’ayez l’occasion de la découvrir par vous-même. »

Sur ses derniers mots, elle jeta un regard à Karola. Elle espérait ne pas s’être trop avancée en laissant entendre à l’Alien qu’il serait un jour autorisé à visiter Atlantis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Jeu 20 Aoû - 11:43
Je regardais avec surprise Karol. Elle se postait entre moi et la porte. Je ne pouvais sortir de cette pièce.  Nathalie intervint essayant de me rassurer, ce qui marchait un peu, mais pas suffisamment. Mon regard se mit à brûler de colère.

« Moi prisonnier ? Vous pas vrai amis, vous mentir à moi »

Je me rassis sur mon lit. Et remis mon médaillon ; immédiatement il se remit scintiller. Une couleur rouge vif et intense apparut sur la surface plane du médaillon, rendant impossible de y lire les inscriptions, depuis que je le possède jamais il n’avait eu cette teinte, mais je savais ce que cela voulais dire.

Mon médaillon


Il reflétait ma colère immense à l’égard de la militaire que je croyais mon amie, me serais je tromper ? me  tournant vers Nathalie d’une vois un peu métallique :

« Je ne suis pas malade, je suis en forme. Jamais j’aurais cru que les anciens se comporterais comme ça avec l’un des leur, avec un membre de la famille de surcroit »

Et oui j’étais le prince d’Edania, le futur souverain de mon peuple, en ligne direct des ancien qui avait jadis bâti la cité des anciens. Je croyais que eux aussi faisait parti des Lantiens, une sorte de lien de famille aurait dû nous unir. Mon médaillon perdit sa couleur rouge et prit une teinte gris bleu :

« Je suis désoler, mais j’en peu plus »


Et là des larmes se mirent à couler, je n’avais revue mon, monde, mon peuple ma famille de puis des années, j’étais seul au milieu d’inconnu, je ne savais pas ce qu’était advenue de tout ce que je connaissais. J’avais voulu jouer au grand qui pouvait endurer sans broncher. Mais ce n’était pas le cas, j’étais qu’un gosse d’une quinzaine d’année qui ne savais plus ou il en était, j’étais perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Ven 21 Aoû - 9:49
San réagit très mal à la tentative de Karola de l’empêcher de sortir. Sa colère brûla dans ses yeux avant de s’exprimer par ses mots, remettant en cause leurs paroles bienveillantes. Il se sentait pris au piège, et instinctivement Nathalie ne pouvait que le comprendre. Elle n’osait même pas imaginer ce qu’elle aurait ressenti à la place du jeune garçon. Elle sentit son cœur se serrer de compassion pour lui.

Après les avoir accusées de mensonge, il retourna s’asseoir sur son lit et renfila son pendentif… Lequel se mit littéralement à irradier, au point que les inscriptions qui s’y trouvaient disparurent, comme si l’objet reflétait les émotions de son porteur.

Il se tourna vers Nathalie et lui reprocha de le traiter comme un malade. Il se sentait bien. Il lui reprocha également de traiter ainsi « un membre de la famille ». Elle ne comprit pas vraiment ce qu’il voulait dire en utilisant ce terme, mais elle comprenait ce qu’il ressentait. Une trahison.

Nathalie ferma un instant les yeux. Les émotions du jeune garçon semblaient l’envahir, comme l’eau envahie une éponge, et réveillait chez elle des souvenirs et des sensations douloureuses.

Tout à coup, Nathalie remarqua que le médaillon de San perdait son éclat. Il prit une teinte terne, bleu gris… au même moment, le jeune homme s’excusa et des larmes commencèrent à couler sur ses joues. S’en en fut trop pour la jeune femme. Elle n’avait jamais spécialement eu d’attirance pour les enfants, et encore moins pour les ados qui semblait avoir tu vu et tout vécu… Mais les larmes de San l’émurent au-delà du raisonnable.

Sans consulter Karola, elle s’approcha du lit et s’assit à coté du jeune garçon avant de glisser un bras autour de ses épaules et de l’attirer contre elle pour le bercer doucement.

-« Non, San, tu n’es pas prisonnier. Mais tu dois aussi comprendre que nous devons protéger les nôtres. Tu pourrais être porteur, sans le savoir, d’un virus ou d’un germe qui serait anodin pour toi, mais potentiellement dangereux pour les humains. »

Elle jeta un regard à Karola avant de continuer :

-« Et puis, de ce que j’ai compris, tu es de haute naissance. Je suis sûre que les tiens t’ont inculqué une certaine méfiance envers un étranger… Imagine un instant que les rôles soient inversés, que se soit le Capitaine Frei ou moi qui nous soyons récupérées, blessées, par ton peuple. La raison n’aurait-elle pas voulu que vous soyez un minimum prudent avec la nouvelle arrivante ? Que vous vous assuriez qu’elle n’est pas porteuse d’un germe dangereux pour vous, ou animée de mauvaises intentions ? »

Elle savait que ses mots pouvaient paraître être durs, mais elle voulait qu’il comprenne que les mesures de précaution l’entourant n’avaient rien à voir avec lui personnellement et pourquoi il ne pouvait pas se balader à sa guise dans la cité pour le moment. Mais, elle venait aussi de comprendre que finalement, ce n’était qu’un gosse apeuré, perdu au milieu d’étranger et inquiet du sort qui pouvait lui être réservé. Elle voulait le rassurer. Elle voulait lui offrir quelques instants de quiétude.

Sans même s’en rendre compte, elle le serra un peu plus contre elle et commença à le bercer doucement. Elle resta silencieuse quelques instants avant de reprendre d’une voix douce et rassurante :

-« C’est juste une mesure de précaution mon grand. Sois patient pendant quelques jours. Profites-en pour te reposer, tu as vécu des choses difficiles. Je te promets, que dés que les médecins donneront leur feu vert, je te ferai visiter toute la cité… ».

Après un instant de réflexion, et pour être aussi honnête que possible, elle ajouta avec un petit rire espiègle :

-« Enfin, tout ce que j’en connais. Je suis là depuis un peu plus d’un an, et je ne connais pas encore tous les recoins de cet endroit. »
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2133
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Lun 24 Aoû - 17:51
La réaction de San ne se fit pas attendre et elle n'étonna pas Karola. Évidemment se retrouver dans un endroit inconnu, entouré d'étrangers et qui plus est, sans aucune possibilité de se mouvoir en toute liberté n'avait rien de très agréable. A sa place Karola l'aurait également plutôt mal vécu. Mais tout de même elle trouvait qu'il réagissait un peu trop fort. Jamais il n'avait été considéré comme un prisonnier et son manque de reconnaissance la frustra un peu. Rien ne les avait obligés à ramener San sur Atlantis et pourtant, c'est ce que John et elle avaient fait, courant par là quelques risques. Elle croisa les bras et le considéra avec un regard dur. Son tamagochi se mit alors irradier, à nouveau, mais cette fois-ci de manière plus intense plus aveuglante. Karola plissa les yeux afin d'éviter de se retrouver aveuglée. La capitaine se demandait bien à quoi cela pouvait-il servir, de toute évidence à refléter les humeurs de San étant donné l'état dans lequel il se trouvait à présent. Karola ne savait pas trop comment réagir face à cette réaction virulente. Après tout il n'était qu'un ado et les adolescents n'étaient pas vraiment sa spécialité. Si elle savait calmer ses hommes lorsque ceux-ci commençaient à s'échauffer un peu, là elle se trouvait bien démunie, quelle ironie ! Heureusement, elle bénie Nath d'avoir accepté de l'accompagner car cette dernière intervint de manière très juste.

Alors que Nathalie tentait de calmer et de faire baisser l'anxiété du jeune homme en s'adressant avec lui de manière très douce, Karola fut dérangée par le bip significatif de sa radio qui indiquait que quelqu'un dans la cité voulait communiquer avec elle. Elle fit donc quelques pas vers un coin de la pièce afin de s'éloigner de Nath et San pour pouvoir converser tranquillement et activa sa radio.

- Capitaine Frei, ici le Docteur Grint.

- Je vous écoute Docteur..

- Nos signaux se sont affolés lorsque le médaillon du jeune San s'est activé tout à l'heure. Ce truc est pas normal, vous devriez y faire gaffe.

- Bien compris, Docteur. Je m'en occupe, merci.


La cellule d'isolement était en fait surveillée depuis l'extérieur par une équipe de médecins qui tentaient d'étudier le comportement de San et de s'assurer de son inoffensivité. Elle éteignit sa radio et se tourna vers le lit de San. Ce dernier se faisait à présent dorloter par Nathalie. Était-ce vraiment nécessaire ? Peu importe, cela semblait l'avoir un peu apaisé. Les yeux de Karola se posèrent alors sur ce qui se trouvait pendu au cou du jeune homme et elle s’interrogea sérieusement. A quoi cela pouvait-il bien servir ? Peut-être était-ce un système créé par les adultes de son peuple pour apprendre à gérer les adolescents, un système qui leur permettrait de savoir quand il était de bon ton de parler avec un jeune sans risquer de déclencher ses foudres hormonales. Si c'était le cas, ça lui serait bien utile à elle. N'importe quoi !! Karola se reprit et décida d'en avoir le coeur net maintenant que San n'était plus au bord de l'implosion. Elle se planta devant lui et Nathalie interrompant cet émouvant moment de tendresse.
- San, si tu es d'accord, j'aimerais te poser quelques questions au sujet de.. de ton médaillon ? Savoir de quoi il s'agit ?


Dernière édition par Karola Frei le Sam 5 Sep - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Mer 26 Aoû - 10:21
Celle qui se nommait Nathalie, avait réussit a me calmer et même me consoler, quand je me mit a pleurer comme un petit enfant. En règle général j'aurais ressenti de la honte, mais cette fois. Je voulais donner l'impression d'être fort à l'épreuve de tout, mais c'est faux, je suis qu'un adolescent. J'entendis que le capitaine Frei, avait eu un échange radio avec d'autre personnes.
Alors que j'étais encore dans les bras de Nathalie, Karola mit un terme à ce moment,du revers de ma main je séchais mes yeux et me tint assis sur le lit face à elle. Je compris rapidement que mon médaillon l'intérréssait et voulais me poser des questions à son sujet. Instinctivement je psais la main dessus comme pour le protéger:
" Il est  à moi, ce n'est dangereux pour vous. Ma mère me 'a donné a ma naissance,je le garde ous voulais savoir Capitaine Frei?"
Je la dévisageais essayant de découvrir ses intentions, aors je repris:

"Je pose une question, vous y répondez et parès vous, une question chacun je commence! Vous êtes vraiment les anciens n'est ce pas? Vous vivez ici dans la cité des ancêtres donc vous êtes eux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Mer 26 Aoû - 19:44
Nathalie avait sentit le jeune San s’apaiser sous ses cajoleries et ses paroles apaisantes. Mais cela ne dura pas. Quand la radio de Karola crachota et qu’elle s’éloigna pour échanger quelques mots avec son interlocuteur, la Française sentit l’alien se tendre légèrement sous ses mains. Visiblement, il était toujours inquiet du sort qui allait lui être réservé.

Une fois son échange radio terminé, Karola revient vers eux et San se reprit, séchant ses yeux du revers de la main et se redressant face à la capitaine dans une pose vaguement défensive.

Lorsque Karola évoqua le médaillon qu’il portait, Nathalie devina son inquiétude dans le geste instinctif qu’il fit. Il craignait visiblement qu’on le lui prenne. D’ailleurs, il s’efforça de réaffirmer que le bijou lui appartenait, héritage familial et unique souvenir qu’il lui restait de sa mère, et ne présentait pas un danger pour les Terriens.

Son visage resta impassible lorsqu’il dévisagea un instant la capitaine, mais visiblement, son esprit n’était pas resté inactif. Lorsqu’il reprit la parole, Nathalie dut se mordre les joues pour ne pas sourire. Il était futé le petit. Il venait de trouver un moyen de satisfaire sa curiosité concernant la cité et ses habitants, tout en faisant preuve de bonne volonté.

Nathalie trouvait d’ailleurs que c’était une proposition tout à fait honnête, si tant est que chacune des parties joue le jeu.

Elle se tourna vers Karola en haussant les épaules, indiquant ainsi à l’Allemande qu’elle ne voyait rien à redire à cet arrangement.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2133
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Jeu 3 Sep - 18:58
Après avoir posé sa question Karola observa attentivement San. Ce dernier qui avait quelques secondes plus tôt fondu en larmes, semblait avoir repris du poil de la bête bien que ses yeux sois toujours un peu rougis. Cependant, elle ne tint pas son regain de reprise de ses esprits pour acquis, les adolescents étaient des êtres pleins de surprise et d'imprévisibilité autrement dit une horreur pour Karola qui détestait ces choses là. Aussi, elle s'attendait à ce qu'un moment il réagisse à nouveau de manière excessive. Cela voulait dire qu'elle allait devoir faire attention à la manière dont elle devait tourner ses phrases et aux mots employés. C'était ce qu'elle s'était décidée à faire avant que San ne lui annonce qu'il souhaitait qu'ils s'adonnent à un petit jeu de questions réponses, elle croisa alors les bras et prit un air grave. C'était typiquement le genre de choses auxquelles Karola refusait de participer. Au delà du caractère risqué que cela pouvait constituer, elle ne voulait pas donner la moindre marge de manœuvre au jeune homme. Après tout il était encore un inconnu pour eux, il pouvait très bien cacher son jeu et être un espion à la solde de leurs ennemis. Mais un regard vers Nathalie, qui laissait traînait sur son visage un petit sourire malicieux lui indiqua que cette dernière au contraire avait l'air partante pour cette procédure mais elle lui laissait heureusement le choix d'accepter ou de refuser.


- San, il ne s'agit pas d'un jeu pour nous...Cependant j'accepte ta requête, tu es libre de nous poser toutes les questions que tu souhaites mais j'exige de toi que tu nous dises la vérité.


Ce revirement d'avis de la part de la capitaine était dû au fait qu'elle craignait une nouvelle vague de colère de la part du jeune et un quelconque accident, et puis il leur fallait absolument des réponses. Après tout, elle se dit que si quelques chose devait se passer il ne serait pas bien difficile à maîtriser et à renvoyer sur sa planète.
- D'ailleurs, il me semble avoir été la première à poser une question, j'attends donc ta réponse pour que nous te fournissions la nôtre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Dim 6 Sep - 17:11
?"
Je plissais les yeux esquissant un léger sourire aux lèvres. Le capitaine avait accédait favorablement à ma requête. Je savais que Nathalie y était pour quelques chose, je lui en était reconnaissant. Elle exigée la vérité, je demandais de même de sa part. Donc c'est mon médaillon qui les intéressent:
" Ce médaillon, n'est pas une arme. Cet objet et moi somme en interaction.Ilme permet de communiquer avec vous, il me permet de comprendre vos paroles et inversement. Il reflète mon humeur, colère rouge, joie vert, peur bleu, heureux orange... Mais il est aussi le savoir de tout les peuples que j'ai vu et rencontré ainsi que la connaissance complète des Edaniens et de où on vient."

Il répondit sans rien cacher. Disant la vérité conformément à la demande de Karola. Il observait tour a tour les deux femmes présente, discernant leur réaction, il prit un air plus mystérieux:

" Je viens de ceux qui vinnent d'ici"

Reprenant son sérieux, il était fière de l'effet qui venait de produire. Mais il prit la décision de garder les silence a partir de maintenant, il avait plus que répondut à leur demande, à eux de répondre:

"Donc qui êtes vous exactement,des anciens? Mes ancêtres"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Lun 7 Sep - 11:05
Nathalie avait écouté avec attention les explications de San concernant son médaillon, tout en observant ses réactions, son langage corporel, les éventuelles hésitations qui auraient pu laisser penser qu’il leur mentait ou qu’il ne disait pas tout, mais il ne montrait aucun signe de nervosité ou de dissimulation.

Elle jeta un coup d’œil à Karol qui se tenait debout en face d’eux, l’air attentif elle aussi. Nathalie comprenait parfaitement la méfiance et la suspicion de la Capitaine. Après tout, San aurait pu être un espion. Encore que les circonstances de son arrivée sur Atlantis et le fait que toute sa famille ait été tuée lors de ces évènements plaidaient en sa faveur.

La question que posa le jeune alien la laissa un peu perplexe. Que répondre à ça. Elle-même ne savait pas trop. Finalement, avec un regard à Karo, elle décida d'expliquer à San son propre point de vue sur la question.

-« Je ne pense pas que nous soyons tes ancêtres. Je pense plutôt que nous sommes, comment dire… des cousins éloignés. »

Elle s’accorda quelques secondes de réflexion pour trouver une tournure satisfaisante à ce qu’elle voulait expliquer avant de reprendre :

« Je pense que les Anciens sont nos ancêtres à nous aussi. Sinon, comment expliquer que certains d’entre nous sont porteur de leur gêne ? »


Espérant que cette réponse satisfasse la curiosité du jeune garçon, elle décida à son tour de poser une question.

Elle savait que le médaillon de l’Alien éveillerait la curiosité de plusieurs des scientifiques de la base et que dès que son existence leur serait connue son bureau allait crouler sous les demandes pour y avoir accès. Autant prendre les devants et voir si le jeune homme serait prêt à les laisser l’étudier et dans quelles conditions.

-« Comme tu l’as compris, ton médaillon nous intrigue. Nous avons bien compris tout ce que tu nous as dit, que ce n’est pas une arme et qu’il n’est pas un danger pour nous. Mais, le métal dans lequel il est fait est très particulier. Accepterais-tu que nos scientifiques l’étudient ? »

San sembla se crisper à nouveau. Visiblement, le médaillon était un sujet des plus sensibles. Nathalie s’empressa d’ajouter :

-« Il ne s’agit pas de te le prendre, tu pourras rester dans la pièce pendant qu’ils travailleront. Et puis, ça n’est pas pour tout de suite, peut être quand tu te sentiras plus à l’aise parmi nous et que tu auras rencontré les personnes en question. »
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2133
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San) Dim 27 Sep - 18:11

Rencontre du troisième type..

Karola demeurait en retrait, les bras croisés, préférant rester passive dans cet entretien plutôt qu'active. En effet, en prenant un peu de recul il était beaucoup plus facile de rester objective et d'observer le comportement de San et donc de savoir s'il était sincère ou bien si tout ce qu'il déblatérait étaient des mensonges. Elle repensa à tous les instants qu'elle avait passé en sa compagnie, depuis sa rencontre avec lui sur sa planète. A aucun moment il ne s'était montré agressif et leur hôte sur la planète avait dépeint un tableau très mélioratif du jeune homme, aussi San était soit un très bon acteur soit un simple adolescent pas du tout dangereux. Karola optait pour la seconde option. Il se révéla très coopératif lorsque les deux femmes lui posèrent des questions et de la où elle se trouvait, la capitaine avait observé attentivement tous ses gestes, toutes les émotions qui avaient pu passer sur son visage et surtout ses yeux qu'on disait être le reflet de l'âme. Ces derniers ne laissaient entrevoir que de l’inquiétude, de l'angoisse et surtout de l'innocence. Ce gamin n'était rien d'autre... qu'un gamin qu'on avait enfermé dans une cellule d'isolement pendant plusieurs jours, sur une planète qui lui était inconnue et habité par de parfaits étrangers. Rien de plus normal et encore, certains adultes auraient depuis bien longtemps craqué face à ce traitement.

D'ailleurs d'après ce qu'il disait, lui aussi semblait être un descendant des anciens. Le fait qu'il porte le gène devait sans aucun doute avoir un rapport avec le fonctionnement de son médaillon qui se révélait servir à ce dont Karola avait pensé. La capitaine n'avait écouté qu'à moitié l'échange entre San et Nathalie, plongée dans ses pensées et ses réflexions mais quand le silence se fit elle décroisa les bras puis fit quelques pas en avant afin de se poster aux côtés de Nathalie dont elle approuvait totalement le discours.

" San, nous te remercions de ta coopération. Comme le Docteur Dumont te l'a dit, si tu acceptais que l'on puisse étudier ton médaillon cela nous serait d'une grande aide. En échange j'accepte de lever ta mise en quarantaine."


Une fois la réponse de San reçue Karola porta à nouveau sa main à sa radio, cette fois-ci pour transmettre un message aux personnes qui l'avaient contactée un peu plus tôt.

" Ici Frei. Le jeune San accepte que nous étudions son médaillon. Je lève dès à présent sa mise en quarantaine."

"Bien reçu Capitaine."

Elle coupa la communication et se tourna de nouveau vers l'alien qui était à présent libre. Enfin, sous certaines conditions.

«  Tu es libre de circuler dans la cité San, des quartiers te seront attribués. Je compte sur toi pour obéir à tout le personnel de la base faute de quoi je serais obligée de te replacer en cellule d'isolement. »


Karola se dirigea vers la porte de la salle, pas mécontente de pouvoir enfin sortir de cette pièce aseptisée. D'un geste de la tête elle invita Nathalie et surtout San à en sortir. Elle observa une dernière fois le jeune homme évoluer vers elle en souhaitant que ce dernier n'ait pas menti à son sujet. Auquel cas elle se chargerai personnellement de lui. Gamin ou pas gamin.

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San)
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre du troisième type (FT. Nath' et San)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» épée de type normande
» taille des socles et type de socles
» Nath, tout simplement
» Fiche-type de demande de rp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Cellules d'Isolement-