Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Lun 3 Aoû - 17:52
Assis au comptoir d'un des bars échafaudés pour l'opération « Atlantis en folie », Aleksei se ravit de la fête et contemple la foule en pleine effervescence. S'il n'a pas voulu participer aux épreuves de la journée, le caporal comprend l’intérêt de cet événement singulier : le moral des troupes. Ces derniers temps ont été dures, les missions se sont enchaînées et l'éloignement de la Terre n'est pas en reste pour le mal-être des résidents de la cité. Ce moment de répit est mérité pour l'ensemble de l'équipe et c'est ce genre de choses qui permet de surmonter bien des épreuves voir resserrer les liens entre les différents organismes.

Hâtivement, il finit son verre de Shak'té dont il n'a pas osé demander quelle en est la composition et s'empare de son appareil fétiche afin de marquer la soirée de quelques clichés. Il est bien de pouvoir garder des souvenirs de ce genre d'instants et les photos ont été crées à cette idée... Immortaliser ce qui est éphémère. Le russe prend son temps et se laisse captiver par la cohue des gens, gravant la joie des uns et des autres à l'aide d'une simple pression.

Si au passage, des officiers diront nous égayés traînent sous l'objectif de l'ancien photographe, il ne s'en privera pas. Quoi de plus hilarant que de telles images compromettantes ? Cela pourrait même arriver au point de ne plus prendre la personne au sérieux. Ce n'est pas non plus son intention, mais l'idée le grise un peu et il en esquisse un sourire, à moins que ce soit cette collation étrangère qui fasse plus d'effet qu'une bouteille de vodka.

Satisfait par ses quelques prises, il finit par se lasser de la musique lui tambourinant les oreilles. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il prend la résolution de s'éloigner quelque peu de cette agitation tumultueuse.

D'une allure assez discrète, il s'extirpe donc de la fête pour se promener dans le village des athosiens. C'est sa première venue sur le continent alors qu'il est fonction sur Atlantis depuis peut-être six mois déjà. Il constate que leur niveau technologique n'est pas très avancé. En même temps avec tout ce qu'il y a à la cité difficile d'être impressionné par autre chose... Cela ne l'empêche pas d'être fasciné par leur culture et ses doigts précèdent sa pensée en shootant à nouveau quelques clichés.

Comme il n'est pas question de s'éloigner des festivités, le soldat fait un rapide tour des lieux avant de revenir aux abords de la fête qui ne semble pas perdre en intensité. Aleksei survole la foule dansante de son appareil et finit par s'arrêter sur une jeune femme qu'il n'a jamais vue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 7 Aoû - 9:58
Tournant en rond depuis quelques minutes, Kate ne sait pas vraiment quoi faire. Sa première idée était d’aller remercier le soldat qui l’avait aidée, mais après une courte recherche elle l’avait aperçu en train de fêter la fin du parcours avec ses amis, ce n’était donc pas le moment d’aller lui parler. Ne connaissant personne, la rouquine avait déambulée le long des petits stands, les jambes toujours en coton après les efforts consentis, marchant sans réel but, espérant en fait tomber sur quelqu’un, ou quelque chose. De quoi s’occuper !

Jusqu’ici le résultat n’avait pas été à la hauteur de ses attentes, et elle continuait de maudire cette journée infernale. Son attention est finalement attirée par une autre personne qui se tient à l’écart, munie d’un appareil photo, qui semble … euh disons prendre des photos hein ? Même de loin il n’est pas difficile de constater que le soldat, puisque sa tenue le trahi aisément, que le soldat donc n’a pas participé à la petite épreuve de sadisme du sergent-instructeur. Visiblement ce n’était pas obligatoire, si elle avait su …

Se dirigeant vers l’inconnu, elle arrange un peu sa tenue qu’elle trouve décidément trop légère. Saleté de boue. Un sourire un peu fatigué, et puis elle prend la parole.

- Salut. Excusez-moi mais … Vous n’avez pas participé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Dim 9 Aoû - 16:48
Quand Aleksei appuie à mi-course sur son appareil afin de régler sa prise de vue, il remarque que la demoiselle regarde dans sa direction. Sans aller jusqu'à être troublé, cela suffit pour lui oublier de prendre cette photo et il se limite à l'observer pendant qu'elle s'approche de lui. La démarche de la rouquine trahit indéniablement sa fatigue. L'état de ses chaussures finit par assurer au soldat que cette dernière à participer aux épreuves sadiques du sergent Curtis.

Le russe, lui, a eu la chance de ne pas avoir à se jeter dans la boue durant toute l'après-midi. Enfin la chance, il a toujours su passer outre un ordre sans avoir à en discuter et cette fois-ci, c'est son passif de photographe qui lui a été salutaire. Après tout, il faut bien quelqu'un pour immortaliser tout ça, non ? Bon d'accord, c'est plutôt ce qu'Alekseï essaye de se convaincre. Néanmoins soyez indulgent, en tant que soldat, il y patauge suffisamment depuis qu'il est devenu militaire.

C'est d'ailleurs sur ce sujet que la jeune femme vient l'accoster. L'homme n'y connaît rien en origine, cependant l'absence d'argot et l'intonation dans sa voix le laissent présumer qu'elle n'est pas américaine. Ces derniers ont tendance à avoir une manière de parler assez exécrable et là, il n'en est rien, un anglais très fluant.


« Salut. » Répond-il poliment avant de s'esclaffer de rire brièvement. Il se dérobe un instant, et prend un cliché d'un gars un peu plus festif que les autres avant de revenir à elle.

« Pour être honnête, non. » Un autre rire, mais cette fois-ci, la demoiselle a toute son attention.

« J'ai réussi à resquiller. C'est l'un de mes talents avec la photographie. » S'explique-t-il en posant un doigt devant sa propre bouche afin de garder ça sous silence. « C'est un secret, n'allez pas le répéter... Ma réputation serait ternie. »

« Et vous, comment cela s'est passé ? Curtis ne vous en a pas trop fait baver ? »

Bien entendu, l'ancien photographe a participé à sa façon aux festivités. Il sait ce que les participants ont traversé. C'était aussi éprouvant qu'hilarant, peut-être trop pour certains d'ailleurs. Mais bon, il faut bien attaquer quelque part pour entamer une conversation.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 9:00
La première partie de la réponse laisse la jeune femme dubitative, mais rapidement elle affiche un air déçu, soupirant longuement, vraiment lasse.

- Je me suis vraiment fait avoir alors …

Se laissant presque tomber sur le sol, Kate se place en position assise, jambes croisées, replaçant un peu son t-shirt pour éviter que certaines choses soient trop voyantes. Plaçant ses mains en arrière elle soupire une nouvelle fois.

- Pour tout vous dire c’était horrible. De la boue, plein de boue. Et des obstacles tout droits sortis d’un jeu télévisé pour malades. Ce n’était pas un parcours, c’était une séance de torture pour tout ce qui ne se balade pas en treillis.

Tournant la tête elle regarde l’inconnu, le dévisageant longuement, puis elle retourne à son observation de la petite fête. Là-bas c’est l’ambiance, la bière coule à flot, la musique est toujours aussi forte, et l’amusement semble prendre le dessus sur la fatigue. D’ailleurs certains commencent à se lâcher, et les premiers maillots apparaissent en même temps que quelques jets d’eaux. Tout ça risque de se transformer en véritable beach party …

- Si un simple appareil photo permet d’éviter ce genre d’idiotie, je pense que je vais m’en procurer un, j’arriverais bien à donner le change …. D’ailleurs d’ici une petite heure vous aurez de quoi faire pas mal de clichés je pense, et pas que du sérieux …

La rouquine sourit en coin, le regard toujours vers la petite fiesta.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 10:12
Rien qu'entendre la lassitude dans la voix de la rouquine est assez explicite sur l'enfer qu'elle a vécu aux mains du Sergent Curtis. Le sourire d'Aleksei s'efface pour devenir plus compatissant. Lui qui fait partie de l'armée depuis trop longtemps pour compter les années sur ses doigts, il sait comment ça se passe dans ce genre d'événements. Son éducation l'obligeant à réagir, il s'agenouille pour se retrouver à hauteur de la jeune femme.

Si un instant, il l'a cru boudeuse et enfantine, ce moment a déjà disparu de son esprit. La voir réajuster son haut en est peut-être la cause, mais l'homme préfère détourner du regard en faisant mine de calibrer son appareil.


« Si ça peut vous consoler, mademoiselle. Je barbote dans la boue bien plus souvent que je ne le voudrais. Encore que depuis cette expédition, cela n'a pas encore était le cas. » Essaye-t-il de lui expliquer pour la réconforter maladroitement.

« Une séance de torture carrément ? » Le russe examine attentivement la jeune femme. « C'est vrai que vous n'avez pas l'air d'être du genre à faire du sport si ce n'est pas une question de survie. Vous avez pensé à faire quelques étirements après ces efforts ? »

« Si ce n'est pas le cas, je vous conseille de vous y mettre même si c'est un peu tard sinon demain votre corps va vous faire un mal de chien. Il serait dommage que vous soyez bloquée dans votre lit pendant plusieurs jours pour ce genre d'oubli. Sadique qu'il est, le sergent a dû omettre ce genre de détails pour l'équipe des blouses blanches. »

Le caporal se sent subitement dévisagé par la rouquine. Sans être troublé par l'insistance de la demoiselle, il se tait enfin et profite simplement de sa présence. C'est elle qui finit par reprendre la parole alors qu'elle observe une opération « maillot mouillé » prendre place. Toujours sans un mot, Aleksei acquiesce d'un hochement de tête. Elle a raison quand elle dit que d'ici une heure, la fête va changer d'atmosphère.

« Vous avez déjà fait de la photographie ? » Demande-t-il avec un ton très intéressé.

Trouver quelqu'un qui partage cette passion serait un heureux hasard pour le russe et il va en désillusion très rapidement quand il est question de sa passion. De plus, il n'allait pas spécifier que s'il a pu s'émanciper de la course, c'est en acceptant ce poste de photographe auprès d'un officier militaire. Une chose que n'aurait pu faire la jeune femme...

« J'irais peut-être y faire un tour pour me fondre dans la masse. Et pas pour faire des photos un peu plus... épicées dirons nous. C'est le genre de choses qui me ferait me faire harceler par les gars par la suite. » Dit le caporal en rigolant.

« Et vous ? trop fatiguée pour participer à ça ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 10:46
Kate penche un peu la tête, pensive, pour ensuite reposer son regard sur le soldat, lui souriant.

- Des étirements ? Vous êtes sérieux là ? Je n’ai aucune idée de ce que je dois faire, je suis une scientifique, pas prof de sport … Et je confirme, personne ne m’a prévenue de cela …

La rouquine se lève doucement et se déchausse, tournant le dos aux festivités se mettant donc face à l’homme. Gardant son sourire elle enchaîne.

- Pour vous répondre je prends quelques photos par-ci, par-là, mais sans vraiment avoir suivie de formations. J’essaie juste que ça soit regardable … Bon vous m’aidez ?

Elle reste debout. Aider à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 11:25
Quand la rouquine se fait songeuse, Aleksei la compare instantanément à un petit chien. Il faut dire que pour la chasse son père en a un paquet et lorsqu'ils étaient chiots, ils prenaient souvent cette posture attendrissante. Cela lui donne donc presque l'envie de caresser la tête de cette inconnue toute innocente.

La réaction de cette dernière demeure prévisible, néanmoins la donzelle accepte assez facile de se prêter à ce petit jeu. Par contre, qu'elle ne sache pas quoi faire l'étonne particulièrement. Pour lui, savoir faire des étirements est commun. Cela ne doit décidément pas être sa tasse de thé.


« Oh mon dieu ! Une scientifique... J'espère que ce n'est pas contagieux ? » Demande-t-il avec un faux air inquiet. « Je préférerais garder mon corps d'athlète. »

« Allez, on va commencer par les cuisses. C'est souvent ici que les crampes se font les plus présentes »

Aleksei observe la scientifique se déchausser sans savoir la raison cachée d'un tel acte. Il se suffit à croire que c'est pour qu'elle se sente plus à l'aise et décide de ne pas commenter cela.

« Faites comme moi. Vous pliez votre genou tout en restant debout et vous la maintenez par la cheville jusqu'à ce que votre talon touche votre fessier pendant quelques secondes, cela devrait chauffer un peu. » Explique-t-il tout en effectuant la manœuvre dans un équilibre parfait.

« Si vous ne vous sentez pas à l'aise, vous pouvez vous agripper à moi. »




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 12:51
La jeune femme ne peut s’empêcher de glousser à la remarque.

- Non rassurez-vous. Et puis ce n’est pas parce que j’ai tout dans la tête que je n’ai rien ailleurs …

Effectivement la tenue de l’anglaise ne peut que souligner cet état de fait, si elle n’est pas spécialement athlétique un homme trouvera de quoi satisfaire son regard en tout cas. Avouons malgré tout que Kate n’est pas d’un gabarit impressionnant, elle est plutôt frêle comparée à son vis-à-vis.

- Euh d’accord, ça ne me parait pas bien compliqué …

Suivant l’exemple la rouquine prend son pied gauche dans sa main, et plie sa jambe pour faire son exercice. Elle semble avoir du mal à garder son équilibre, mais s’aidant de son bras libre elle y arrive plus ou moins. Prenant ensuite l’autre pied elle entame la même manœuvre, cette fois fois avec nettement moins de succès …

L’équilibre semble être moins aisé de ce côté-là, et après une brève tentative de rester debout Kate bascule en avant, tombant de tout son poids sur le militaire. La pauvre était également en plein équilibre, et les voilà tous les deux en train de tomber, pour terminer sur le sol après une belle gamelle. La jeune femme atterrit avec une certaine légèreté sur l’homme, ses joues se coloriant d’un rouge vif directement.

- Ah zut … Désolée …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 14:12
Difficile de rester de marbre devant la déclaration pleine de sous-entendus que lui la rouquine. Même avec tout son sang-froid, il ne peut éviter plus longtemps de balader son regard vers ce tee-shirt qui paraît tout à coup bien collant. Un mince sourire sur les lèvres, il ferme les yeux afin de reprendre le contrôle de ses pensées et les rouvres une fois son sérieux repris.

« Ce n'est pas moi qui vais vous contredire. » Murmure-t-il presque pour lui.

L'a-t-elle entendu ? Il ne le sait pas et n'y réfléchit pas trois plombs, l'heure est aux étirements. Le premier exercice débute ainsi sans aucun souci. La jeune femme s'exécute sans rechigner et fait preuve d'un équilibre assez inattendu pour quelqu'un n'ayant pas l'habitude de faire de l'exercice. Peut-être est-ce là un talent qu'elle-même n'avait jamais pris conscience ? En tout cas, le russe est content de voir qu'elle ne se débrouille pas aussi mal qu'elle peut le prétendre. Du moins, c'est lui qui extrapole les dires de son vis-à-vis.

Au bout de quelques secondes, celle-ci décide de changer de jambe afin d'alterner le jeu d'équilibre. Cette fois par contre, un regard suffit pour voir qu'elle est en difficulté, Aleksei n'a pourtant pas le temps de dire ou de faire quoi que ce soit qu'elle tombe sur lui et le voilà entrainé dans sa chute à la manière d'une poignée de dominos.


« Atten... » Essaye-t-il d'articuler alors qu'il tente inexorablement de la retenir sans prendre lui-même appuie sur ses deux jambes.

Résultat, il a le dos un peu meurtri par la chute. Pas de quoi affoler le gaillard, il en a vu des bien pires. De plus, venir en aide à la gente féminine est quelque chose qu'Aleksei tient particulièrement à cœur. L'avoir prise dans ses bras dans un moment critique comme celui-ci est donc gratifiant pour lui. Enfin, si ce n'est qu'il n'est pas vraiment en train de la prendre dans ses bras...


« Je vous avais dit de vous tenir à moi si cela n'allait pas... Mais pas de vous jeter littéralement sur moi. »

Malgré cette déclaration d'un ton taquin, il s'enquit immédiatement de l'état de la demoiselle en se redressant légèrement pour la scruter. Celle-ci est à moitié avachie sur lui. Une bonne chose que ce soit lui qui est servi de matelas, l'inverse aurait été plus catastrophique. Il souligne l'embarras sur les pommettes de la rouquine et ne comprend que trop tard ce qu'il se passe...

C'est maintenant qu'il réalise, une sensation moelleuse dans le creux de sa main gauche. Il jurerait reconnaître ça, mais n'arrive pas à y mettre le doigt dessus. Son regard se détache alors du visage écarlate de la donzelle au profit de celui de sa main et sursaute lorsqu'il la voit en train de peloter la poitrine de la belle inconnue.

Il ne lui faut qu'un battement de cœur pour passer de l'amusement à l'affolement. Il sursaute sans s'en rendre compte, puis son teint devient pivoine en quelques secondes. Il aurait pourtant juré l'avoir enlacé, en tout cas sa seconde main est bien dans le dos de la rouquine. Redevenu immobile, au point d'en retenir sa respiration, il finit par enlever sa main sans empressement toutefois.


« C'est moi qui suis désolé, j'aurais dû faire un peu plus attention. » Bredouille-t-il en détournant son visage de celui de la jeune femme. Un signe qui en dit long sur son propre gène.

« Pouvez-vous, vous redressez ? » Finit-il par demander en voyant qu'elle ne semble pas presser de se relever.




Dernière édition par Alekseï M. Zhakarov le Ven 14 Aoû - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 15:17
La situation, au début un peu gênante, deviens rapidement très embarrassante. Non seulement Kate a encore fait fort en s'étalant comme cela après un simple exercice, mais le résultat final est encore bien pire !

Passe encore ses genoux écorchés, un peu plus ou un peu moins après la parcours, ça ne change rien. C'est déjà plus ennuyeux l'endroit où elle est assise, à califourchon pile poil là où il ne faut pas. Mais que dire de la main ? En plus penchée comme elle se trouve, le militaire a le loisir de bien profiter du contact … Les deux regards convergent vers l'endroit du délit, pour ensuite se rejoindre à nouveau. Lui aussi semble plus qu'ennuyé, même si la jeune femme remarque bien qu'il ne semble pas pressé de retirer ses pattes de là. Finalement il s’exécute, tout en lenteur, la faisant frisonner. Kate devient encore plus rouge, à la fois soulagée de cette main qui s'éloigne mais avouons le aussi un peu déçue de perdre ce contact chaud et viril.

- Je … Euh … Non mais euh … C'est moi …

La jeune femme bredouilles quelques mots, gênée comme jamais, complètement dépassée. Quand l'homme lui propose gentillement de se relever, elle n'arrive même pas à se mettre en mouvement bloquée qu'elle est dans cette situation étonnante. Même l'émoi naissant du russe ne la fait pas plus réagir, et celui-ci doit s'aider de ses mains pour la relever en douceur, la poussant par les hanches.

Une fois debout Kate bredouille à nouveau, ayant du mal à regarder devant elle.

- Je … C'est gênant … Ça serait bien d'en parler à personne je crois …

Sans le vouloir son regard se repose à nouveau sur la main. Elle se mordille la lèvre inférieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 15:51
Cette situation devient de plus en plus cocasse. L'un comme l'autre ressemble à un phare arrière de voiture, et reste incapable de se mouvoir ou encore d'aligner deux mots dans une phrase intelligible. Alekseï est encore distrait par ce qui vient de se passer en quelques secondes. Il ressent encore ce contact chaleureux au creux de sa main et a dû mal à s'en détacher. L'homme écoute d'une oreille les propos de la rouquine avant de refaire surface et prendre les choses en main.

Avec assurance, le caporal la saisit par les hanches et l'aide à se relever. Puis, il en fait de même pour lui avant de s'épousseter rapidement. La demoiselle bredouille encore quelques mots, cette fois, le soldat l'entend parfaitement et lui sourit amicalement malgré qu'elle n'ose pas le regarder directement. Pour attirer son attention, il ose la prendre par le poignet et lui offre un clin d'œil.


« Cela restera notre secret à tous les deux, promis. »

L'ancien photographe semble réfléchir un instant puis il reprend de plus belle.

« En échange, j'aimerais bien faire plus ample connaissance, mademoiselle. »

Comme il n'est pas d'usage de demander l'identité de quelqu'un avant de s'être présenté, Alekseï compte bien réparer son erreur, et ce, immédiatement.

« Je suis le caporal Alekseï Zhakarov. Vous pouvez m'appeler Alek. »

Calmement, le militaire relâche la scientifique et lui tend la main en guise de présentation. C'est peut-être un peu solennel vu ce qu'il vient de se passer cependant, il n'est pas du genre à se permettre des familiarités aussi rapidement. La preuve en est qu'il la vouvoie encore à en ce moment même.

« Voulez-vous qu'on reprenne les exercices ? Je veux dire en oubliant le numéro d'équilibriste. » Demande-t-il en gloussant alors qu'il est toujours soucieux qu'elle morfle les jours à venir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 16:10
Les paroles rassurantes du militaire arrivent à apaiser légèrement la situation, un faible sourire apparaît sur les lèvres de la jeune femme, qui hoche la tête.

- Je suis le Docteur Kate Montgomery, physicienne, arrivée … Euh hier en fait … enchantée Caporal.

Regardant la main tendue, celle qui était mal placée juste avant, la scientifique semble hésiter un bref instant, pour finalement la saisir et offrir une poignée de main plutôt légère, comme on peut s'y attendre.

- Euh … Oui … Enfin cette fois aidez-moi que je ne fasse plus de bêtises du genre …

Restant pieds nus la jeune femme est debout, attendant le bon vouloir de son professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 16:44
Les présentations se font sans encombre. Alekseï est ravi d'en apprendre plus sur la mystérieuse inconnue que Kate était jusqu'ici. Le fait qu'elle soit arrivée tout juste hier, explique au militaire pourquoi il ne l'avait jamais vu jusqu'ici. Difficile qu'une telle femme passe inaperçue. Enfin, il ne l'avouera pas oralement non plus.

Elle choisit d'employer le rang du soldat plutôt que son diminutif qu'il lui a généreusement proposé. Cela ne l'embête pas plus que cela si ce n'est que le vouvoiement est forcément un peu lourd à entretenir pour lui.


« Enchanté, Docteur. » Réponds le russe en se calant sur le choix de la rouquine.

Il comprend l'hésitation de la demoiselle pour cette poignée de main. Il doit avoir un brin de sadisme caché en lui, car cela l'amuse intérieurement. Malgré la bévue, Kate accepte de reprendre les étirements. Le caporal peut reprendre alors là où ils en étaient.

« Nous allons travailler au sol à présent. Ça vous évitera d'autres mésaventures. »

S'exécutant à ses propres propositions, Alekseï s'installe par terre les jambes écartées à l'équerre. Il pose ses deux mains chacune sur l'un de ses tibias puis se penche en avant afin d'étirer son dos bien comme il faut.

« Suivez mon exemple, cela devrait bien se passer. »

Tout en continuant son manège, le caporal attend patiemment que la physicienne soit en place pour la coacher à son tour.

« Jambes tendues en équerre et vous vous penchez en avant en faisant glisser vos mains le long de vos jambes. C'est ça. »

Elle qui vient de lui dire qu'elle avait passé un après-midi d'enfer, elle n'avait pas fini d'en baver. Les étirements sont un peu douloureux quand on n'en a pas pris l'habitude, mais ils sont importants pour ne pas traumatiser les muscles.

« Ensuite, vous intervertissez. Bras droit sur jambe gauche, puis Bras gauche sur jambe droite. Comptez jusqu'à 30 à chaque fois et cela sera bon pour votre dos si vous vous en sortez. »

Après avoir fait l'exercice devant elle, il se relève afin de mieux la superviser, voir l'aider si besoin se fait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 16:50
L'exercice recommence, au début rien de bien difficile pour quelqu'un qui a l'habitude, mais justement Kate n'est pas de ces personnes. Se plaçant au sol comme demandé elle effectue les mouvements, totalement gauche et maladroite, cherchant ses repères. Pour couronner le tout ses muscles lui font un mal de chien, et elle ne peut éviter de grimacer.

- C'est facile à dire …

L'anglaise s'applique, bougeant lentement, prenant son temps, les efforts ont été assez intenses aujourd'hui pour en rajouter non ? Pendant les mouvements le militaire peut à loisir vérifier si elle fait bien les choses, en espérant qu'il n'aille pas trop regarder ce satané t-shirt qui remonte un peu à chaque fois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 17:15
Cet exercice peut être une sinécure pour les néophytes et Kate en est bien une. Le caporal en a bien conscience, mais cela ne l'empêche pas de l'encourager à continuer. C'est pour son bien après tout. Si les grimaces de la belle ne sont pas forcément avantageuses, voir son tee-shirt remonter sur sa poitrine est, par contre, très excitant. Bien qu'il soit gentleman, c'est une fois de plus difficile d'éviter l’œillade et il s'y résigne un bref instant avant de passer derrière la jeune scientifique.

« C'est bien. Continue comme ça. » Dit-il en posant ses mains sur les épaules de la rouquine avant d'y transmettre un peu de son poids.

« C'est loin d'être marrant, ça doit te faire un peu mal et j'en suis désolé. »

Sans s'en rendre compte Alekseï vient d'employer le tutoiement à deux reprises. Il ne le réalise pas et c'est peut-être pour le mieux. Il continue donc à épauler la demoiselle dans ce moment de douleur descend ses mains depuis ses épaules jusqu'aux avant-bras de Kate.

Toujours sans arrière-pensée et comme il le ferait pour toute autre personne, il se permet de la masser au passage. Un massage à mi-chemin entre tendresse et fermeté, juste de quoi relaxer les tensions dans le corps nerveux de la rouquine.


« Puis-je ? » Demande le soldat en pointant du doigt les jambes de la jeune femme.

« En relaxant votre corps, cela peut vous aidez à mieux vous étirer. » S'explique-t-il afin que sa demande ne soit pas mal interprétée après la mésaventure de la chute.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 17:24
L'aide est la bienvenue, et c'est avec plus de facilité que la suite des étirements se déroulent. Grâce aux conseils, et puis aussi vu le tension est un peu retombée, Kate se sent un peu plus à l'aise, et se laisse même mener lorsque le russe se positionne derrière, pour la guider de ses mains. Le contact est même agréable, ça change de la rudesse de ce début de journée.

- Ça va, je commence à avoir l'habitude d'avoir mal partout. Au moins la journée n'aura pas été inutile.

Ponctuant sa réflexion d'un sourire, elle cligne les yeux de surprise face à la proposition d'Alek. Quoi ? Masser ses jambes ? Elle hésite, se souvenant de ce que le contact à occasionné comme réaction. Mais il semble pourtant bien sincère, rien ne semble montrer qu'il cherche à profiter de la situation. Et si elle refuse ça risque d'être elle qui passe pour une dingue.

- Euh … D'accord … Mais pas trop fort, j'ai vraiment les jambes douloureuses avec toute cette course à pieds ...

La jeune femme se laisse aller un peu en arrière, utilisant le torse du militaire comme oreiller improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Ven 14 Aoû - 17:52
La jeune femme apparaît aux yeux d'Alekseï beaucoup plus endurcit qu'il n'aurait pu le croire. Sa frêle apparence est donc trompeuse. Pourtant, il ne devrait pas être surpris, sa mère lui longuement répété que les femmes supportaient mille douleurs que les hommes ne sauraient encaisser. Le russe sourit à se souvenir et grimace ensuite lorsque son dos lui rappelle la chute d'il y a quelques minutes. Il a toujours été douillet, c'est l'un de ses défauts, cela peut le déranger lors d'une mission, mais jusqu'ici, il n'y a pas eu de soucis. Par contre, fier comme il est, il ne dira pas un mot à Kate de sa propre douleur.

Cette dernière accepte d'ailleurs la proposition du soldat plus rapidement qu'il ne l'aurait escompté. C'est ainsi qu'il passe de coach à fauteuil de fortune. La situation redevient un peu étrange pour lui, il ne la connaît que depuis peu et ce genre de comportement ne se fait pas avant d'être ne serait-ce qu'ami de longue date. Cette notion lui échappe totalement quand le parfum provenant de la chevelure de Kate lui embrume l'esprit. Il s'applique donc à la tâche qu'il voulait accomplir : relaxer la scientifique en la massant.

D'abord à tâtons, le caporal prend rapidement de l'assurance alors qu'il fait circuler le sang dans les jambes de la jeune femme. Un massage avec autant d'attention que celui offert à ses bras. Inlassablement, l'homme commence depuis le haut des cuisses et redescend jusqu'aux genoux. D'abord à l'extérieur, au-dessus, puis un peu plus à l'intérieur lorsqu'il s'en sent capable.


« Est-ce agréable ? » Demande-t-il à l'oreille de l'Anglaise.

Si le geste reste amical, le soldat reste un homme au fond de lui. Prendre conscience de ce qu'il fait est assez déroutant. Il ne voit pas le visage de Kate, et donc ne perçoit pas ses réactions. Toutefois, peut-être un peu trop sage, il retourne masser l'extérieur des adducteurs de la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery] Mar 18 Aoû - 9:19
Bien installée contre son masseur improvisé, Kate soupire longuement, visiblement très à l’aise. Il faut que dire que le russe est plutôt doué de ses mains, et les jambes endolories de la jeune femme n’en demandaient pas tant. Les efforts de la journée ont étés rude pour son organisme, qui n’est pas du tout habitué à ce genre de traitement. Pour le même prix, avec la douce chaleur du soleil, elle serait prête à faire une petite sieste séance tenante.

- Hum … C’est parfait …

La voix trahi le plaisir ressenti, heureusement que ce n’est qu’un massage, et non loin d’observateurs. D’ailleurs la rouquine ne peut s’empêcher inconsciemment de suivre les mouvements du jeune homme. Quand ses mains sont à l’extérieur elle étends bien ses jambes, quand elles se glissent plus vers l’intérieur elle ouvre juste ses cuisses suffisamment pour le laisser passer.

- Finalement c’est pas mal les étirements …

Kate glousse doucement, ne bougeant surtout pas d’un iota. Voilà bien longtemps qu’un homme n’avait pas été aussi proche d’elle. Autant en profiter non ?
Revenir en haut Aller en bas

Infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery]
Revenir en haut Aller en bas

Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery]
» Un Chat non-apprécier, chasse interdite. [PV Loulouuuu ♥]
» Le clonage est il apprécier?
» Ce n'est pas parce que je suis ce que tu étais que je devrais t’apprécier...
» ♪ Agréable ballade ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plaines et forêts-