Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Nouvelle rencontre, heureuse ou malheureuse...

 :: Cité d'Atlantis :: Les autres ailes de la Cité Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 22 Déc - 19:04
Invité
Invité
avatar
Un militaire était venu me trouver au mess pour m’informer que j’étais attendu au près du docteur Weir le plus tôt possible. Ne sachant pas de quoi cela retournait, je choisi de mis rendre une fois mon petit déjeuné englouti.
En arrivant devant la porte de son bureau, je lui fis savoir que j’étais présente et attendis qu’elle souhaite me recevoir. Moi qui m’attendais à attendre une bonne demi-heure, je n’attendis même pas cinq minutes. La dirigeante de la cité, le nez plongé dans ses documents me fit signe de m’asseoir sur une chaise le temps quelle finisse. Mal à l’aise, j’attendis seulement quelques secondes.
 
- Bonjour 1ère classe Santana. Je vous ai demandé de venir pour que vous me remplissiez quelques documents. Lors de l’envoi de votre dossier du SGC à ici, il a dû y avoir un souci informatique car je ne retrouve pas tous les documents.
 
Weir me tendis un dossier contenant huit feuilles, ces huit feuilles que je me souvenais avoir remplis la semaine précédente. Super, vive la paperasse !
 
- Pourriez-vous me les rapporter le plus rapidement possible ? Merci encore et désolé.
 
- Oui Madame, je vous les rapporterais dans l’après-midi.
 
Sur ceux, je me rendis directement dans ma chambre où m’attendait Centor. Après l’avoir emmené faire ses besoins, je restais la matinée dans mes quartiers à remplir ces papiers.  J’avais mis un temps fou à trouver un stylo capable de résister au choc de ces huit feuilles de papier. Et une fois partit, je ne relevai le nez de mes feuilles que lorsque le réveil indiquait 11 : 09. Pas mal ! J’avais été plus rapide que prévu.
 
***
 
Il était midi lorsque je pris mon tour de garde au niveau des digues, et cela pour trois heures. Il ne s’y passa rien de particulier, tout était calme.
 
***
 
Ma garde fini, je pris une douche avant de me rendre de nouveau au bureau de Weir vêtue de la tenue conventionnelle des militaires. Il était 15 : 27, elle devait encore être dans son bureau.
Effectivement, elle s’y trouvait encore. Weir contrôla les documents avent de me laisser partir. Ne sachant que faire jusqu’à l’heure du repas, je me mis à déambuler dans les couloirs, mon stylo à la main en m’amusant à le faire cliquet. Clic clic clic… Perdu dans mes pensées, le stylo à bille noir me glissa des doigts, tombant et roulant sur le sol juste devant mes pieds, en mouvement. Ne voulant pas l’écraser, car après tout il s’agissait du seul crayon que je possédais fonctionnent correctement, je fis en sorte de l’éviter mais en perdis l’équilibre. Au lieu de m’écraser au sol, je sentis une masse humaine que je percuté et au lieu de finir ma chute seul, nous étions deux.
 
Je ne pus m’empêcher de rigoler en regardant le militaire, brun, et un peu surpris. Tout en me relevant je lui dis :
 
- Excuse-moi ! C’est que j’ai fait tomber mon crayon et je ne voulais pas l’écraser... Il se serait sûrement casser si je ne l’avais pas évité… Heu, non que tu ne te serais pas cassé toi,  mais j’ai mis du temps à trouver ce stylo et je l’ai jugé plus important… Je ne veux pas dire que tu ne sois pas important par rapport au…
 
Je m’interrompis dans mes excuses qui dérivait et où je me ridiculisais plus qu’autre chose.
 
- En bref, je m’excuse !
Revenir en haut Aller en bas
Mar 22 Déc - 19:47
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Impossible de louper le goûter pour Eversman. IL avait même quelques minutes d’avance le bougre et avait repris deux fois des tartines avec une bonne dose de pâte à tartiner. Heureusement pour lui qu’un nutritionniste ne trainait pas dans le coin, il risquerait l’infarctus devant les quantités irraisonnables prises par le militaire. L’estomac plein, le corps repus, l’homme prit la direction de son quartier pour une sieste bien méritée et surtout nécessaire pour digérer ce surplus. C’était sans compter sur le destin.

Sans trop comprendre comment, le Sergent Maître se retrouva au sol après qu’un poids l’ait percuté au niveau du ventre. Ce poids s’avérait être une demoiselle qui s’empressa de lui délivrer un monologue entrecoupé de rires tout en agitant dans sa main droite un stylo.

« Gné ?! »

Le grognement mêlé d’une exclamation s’échappa des lèvres du soldat qui ne comprenait pas grand-chose. Il avait l’impression d’avoir affaire à une folle qui venait de s’échapper de l’asile ou peut être qu’une expérience avait dérapé du côté des scientifiques. Il ne put s’empêcher de jeter un regard de droite à gauche espérant apercevoir une équipe de soignants ou peut être une caméra cachée. Rien de cela. Tout en lui adressant ses excuses, il se releva profitant de la main tendue par la jeune femme aux cheveux de feu.

« Pas grave… » L’homme la dévisagea quelques instants avant de lâcher quelques mots. « Je t’ai jamais vu ici ! Moi, c’est Matt. »

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Déc - 0:24
Invité
Invité
avatar
Le militaire semblait me prendre pour une folle et on se demande pourquoi ! Après l'avoir aidé à se relever, où je pus constater qu'il était plus grand que moi, il se présenta sous le prénom « Matt ». Était-ce un diminutif ou son vrai prénom. Mathieu, Mattéo, Matisse ou simplement Matt. J'avais horreur d’appeler les gens par leur prénom raccourcis. Mais bon, pour le moment ce n'était pas le plus important. Je me présentai à mon tour, tout en l'examinent plus attentivement. Effectivement on ne s'était jamais croisé.
 
- Moi c'est Masha et effectivement je viens d'arriver. Si j'avais cru ! Il y a un mois à peine, je prenais pour des fous tous ce qui croyaient aux extraterrestres et aujourd'hui me voilà sur une autre planète et dans la galaxie de Pégase. Et toi, ça fait longtemps que tu te trouves dans ce jeu vidéo grandeur nature ?
 

Je m'interrompis le temps de reprendre mon souffle. Matt ne semblait pas bavard et moi je m’amusais à faire des monologues, bravo ! Puis nommer cette cité de jeu vidéo était réaliste, qui avec un minimum de bon sens pourrait me croire si je lui racontais ce que je vivais ici… Alors que je m’apprêtais à libérer ma victime pour continuer mon exploration, je ne pus m’empêcher d'ajouter amusée : 
 
- Et… Tu as du chocolat juste là !
 
Je lui indiquai le coin de ma lèvre gauche pour lui montrer l'emplacement. J'avais donc affaire à un gourmand, intéressent.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Déc - 19:52
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Les répliques de la demoiselle firent apparaître un sourire sur le visage du Sergent Maitre. Il devait avoir affaire à une joueuse pour employer de tels mots et cela ne pouvait que lui plaire, lui le grand gamin qui avait fait des pieds et des mains pour amener sa console de jeu ici à l’autre bout de la galaxie. Il ne pouvait qu’user de leur vocabulaire de geek pour lui répondre. Nul doute qu’elle comprendrait la petite référence.

« Trois ans mais heureusement je sauvegarde régulièrement. »

La discussion sympathique aurait pu s’arrêter là mais elle lui fit remarquer un petit détail qu’il s’empressa de faire disparaître en frottant à plusieurs reprises sa lèvre gauche. Dire qu’il avait rencontré le Lieutenant-Colonel avec ça aux lèvres, il avait dû encore perdre quelques points à ses yeux. Il devait frôler les négatifs maintenant. Le détail chocolat étant de l’oubli, le jeune homme put retourner son attention vers son interlocutrice. Ses joues avaient pris une légère touche rosie se sentant un peu bête d’avoir laissé ça à ses lèvres. Une fois de plus, il se montrait négligeant.

« J’imagine que tu n’es pas américaine, ni britannique… d’où viens-tu, Masha ? »

L’homme chercha à relancer la conversation ayant remarqué l’accent de celle-ci et qui laissait le doute quant à sa nationalité. Il avait envie de parier sur le Mexique qui avait peu de représentants ici.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Déc - 23:10
Invité
Invité
avatar
La réaction du militaire me fit sourire, il cherchait à changer de sujet. Mais je ne manquerai pas de ressortir cette histoire si l’occasion se présentait, histoire de rigoler un peu.

Matt me fit remarquer mon accent non anglais. Effectivement je n’étais ni américaine, ni britannique, mais je trouvais que je ne me débrouillais pas trop mal avec leur langue, même si je ne comprenais pas forcement tous leurs mots. Le pire était surtout quand il parlait patois ou en abréviation, là je n’arrivais pas à tout suivre... Je lui montrai mon épaule gauche, où se trouvait brodé, sur ma veste, le drapeau de mon pays. Un drapeau formé de trois bandes horizontales, rouge, jaune et rouge. La bande jaune étant deux fois plus large que chacune des deux bandes rouges. Sur la bande jaune, décalées vers la hampe, figuraient les armoiries de l'Espagne des couleurs fréquentes dans l'héraldisme ibérique : or sur rouge étant l'emblème traditionnel de la Castille, les pals rouges sur jaune celui des royaumes d'Aragon. Le lion symbolisant le Royaume de Léon et la grenade en bas, témoin du royaume de Grenade. Au centre du fanion, on pouvait retrouver le symbole de la famille royale, les deux colonnes d'Hercule étant également représentées de part et d'autre, symboles des îles Canaries Baléares

- Espagne ! Et toi ? Américain ?

L’histoire du chocolat avait vraiment du le perturber. Cela pouvait ce voir au teint rosé qu’avait pris ses joues. Mais après tout peut-être qu’il ne connaissait pas le drapeau de l’Espagne. En tout cas, lui avait le même accent que la plupart des personnes présentes sur Atlantis. Après à savoir si celui-ci était américain, canadien ou britannique, j’étais incapable de le déterminer.

- Matt, que trouve-t-on au bout de ce couloir ? Je ne suis encore jamais passé par ici ?

Je lui indiquai, d’un signe du menton, un petit couloir quittant le couloir principal. En trois ans, il devait connaitre tous les recoins de cette cité flottante. 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Déc - 13:54
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
La vue du drapeau sur son flanc laissa le Ranger quelque peu perplexe. Il ne l’avait pas vu suffisament pour se rappeler du pays représenté ni même de son nom. Heureusement elle éclaira sa lumière et il se contenta de lui adresser un signe de la tête. L’Espagne, il aurait été incapable de situer ce pays précisément sur une carte, il se doutait juste que cela devait être en Europe mais après… Masquant sa gêne quant à la géographie, il préféra enchainer en lui confirmant sa nationalité.

« Fils de l’Oncle Sam, bien vu… »

Ce n’était pas très difficile à deviner, la moitié de l’expédition portait la bannière étoilée sur son épaule. Les responsables de l’expédition étaient américains à l’exception de Rodney Mckay qui était du pays des Caribous. En jetant un dernier coup d’œil à l’écusson de la demoiselle, Eversman repéra celui de l’US Air Force quelques centimètres plus haut avant qu’il ne disparaisse de sa vue. Mécaniquement, le garçon se lança à la recherche de galons sur sa veste. Rien de cela, pas de barrettes, de médailles ou tout symbole militaire à l’exception d’une petite indication sur le col. Il n’eut pas le temps de lui poser la question que la curiosité de Masha s’exprima cherchant à découvrir les recoins d’Atlantis.

Eversman se retourna dans la direction indiquée tout en réfléchissant quelques instants. Son orientation n’était pas trop mauvaise et il parvint rapidement à situer la pièce qui suivait : la piscine intérieure. Cela risquait de lui plaire.

« Et si on allait voir ?! Je pense que ça va te plaire ! »

De la main droite, le jeune homme l’invita à se mettre en marche la suivant aussitôt. Il ne leur fallut pas plus de deux minutes avant que les portes menant à la piscine intérieure de la base ne s'ouvrent. Une odeur de clhore leur vint aussitôt au nez. L'homme s'écarta de l'entrée, croisant les bras devant lui tout en l'observant avec un sourire aux lèvres.

"ça le fait non ?"

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Déc - 17:54
Invité
Invité
avatar
Intrigué par les propos du jeune homme, je suivis la direction qu’il m’invitait à prendre avec enthousiasme. Lorsque la porte, au bout de ce fameux couloir, s’ouvrit, j’eus la surprise d’inhaler une odeur chlorée. Jamais je ne me serais imaginée sentir ça en dehors des labos scientifiques. Et lorsque la porte fut complètement ouverte, je pus découvrir un bassin d’eau. Mais que faisait une piscine sur Atlantis ? Il me fallut quelque seconde pour être sûr que je ne rêvais pas. Lorsque mon attention se porta de nouveau sur Matt, celui-ci avait le sourire aux lèvres.

- Sérieusement ! Une piscine ! Ici !

Cette cité n’avait pas fini de me surprendre. Je savais désormais où je pourrais passer mes heures creuses. Plusieurs personnes y faisaient des longueurs surement pour entretenir leur condition physique, ou pour s’occuper. L’éclairage de la pièce donnait de magnifiques reflets à l’eau. Je m’en rapprochai intriguée comme si il s’agissait d’une chose étrange. Je m’accroupis au rebord de la piscine et j’y plongeai la main droite. Le contacte fut agréable! L’eau n’était ni trop chaude, ni trop froide.

- Oh oui, ça le fait ! Ce sont les Anciens qui on fait ça ou nos techniciens ?

J’invitai le militaire à me suivre, de sorte à faire le tour de cette piscine. J’avais envie d’admirer ce lieu tout en faisant plus ample connaissance.

- Sinon, quel est ta spécialité ?

Je ne lui laissai pas le temps de me répondre qu’une idée me traversa l’esprit. Et en moins d’un quart de seconde je là mis à exécution. Je m’adressais à Matt, qui se trouvait entre le bassin et moi, avec un petit sourire sadique.

- J’espère que tu aimes l’eau !

Je le poussais en direction de l’eau, assez fort pour qu’il ne puisse pas éviter la chute. Mais je le rattrapais à temps pour lui éviter un magnifique plongeon, ou plutôt un magnifique plat ! Une vraie gamine que je faisais.

[voila, et joyeux noël wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 20:28
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Sourire aux lèvres, bras croisé contre la poitrine. Eversman observa la réaction de la jeune femme. Ce n’était pas la première à être aussi surprise, beaucoup l’étaient et appréciaient par la suite al présence de cette infrastructure. Après tout, Atlantis avait beau être une cité entourée par l’eau, il était impossible pour eux de se baigner en plein océan. La houle y était importante et la mort quasi assuré en cas d’impact contre la structure. Là, le personnel de la base pouvait bénéficier d’un lieu de détente.

Ayant visiblement du mal à y croire, Masha dut toucher l’eau avant de se lancer dans un tour de piscine. L’odeur chlorée qui lui défonçait les narines ne devait pas suffire ou peut être que cela lui était monté à la tête.

« Le bassin était déjà là… Les techniciens ont décidé d’exploiter l’endroit et voilà le résultat ! »

Que les verts soient bénis ! Ils étaient capables de faire preuve de nombreux miracles et étaient souvent mal perçus sur la Cité alors qu’ils effectuaient un travail de maintenance indispensable. Lui était bien le premier à aller les voir lorsque sa manette de console ne fonctionnait plus et avait envie de les bénir lorsqu’elle revenait comme neuve.

Détachant enfin son attention de l’eau chlorée, Masha s’intéressa à lui mais il n’eut pas le temps de réponse qu’elle le poussa dans l’eau. Fermant les yeux, le garçon pensait finir dans le bassin mais une force le retint sur la terre ferme .La militaire l’avait agrippé après l’avoir poussé regrettant visiblement son geste mesquin. Joueur comme il l’était, la réaction ne se fit pas attendre. Les mains du Sergent se refermèrent sur la veste de l’Espagnole et avec force il l’envoya en direction du bassin après s’être dégagé de son emprise. C’est avec satisfaction qu’il put assister à son plongeon avant de l’observer revenir à la surface crachant l’eau qui avait pu entrer en elle.

« J’espère que tu apprécies la température de l’eau…. »

Joueur, il ne put s’empêcher de s’abaisser à quelques centimètres de l’eau, se tenant prêt à reculer si elle tentait quelque chose.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Déc - 23:22
Invité
Invité
avatar
Lorsque je fus immergée par l’eau, n’y étant pas préparée, j’avais oublié de fermer la bouche. L’eau au gout chloré était immonde. Enfant, quand j’apprenais à nager, je devais avoir huit ans, je buvais la tasse au minimum dix fois pas séance. Autant dire que ma trachée était nettoyée plus que nécessaire ! Cela m’avait valu pas mal de moqueries de la part de mes ‘’traitres’’ d’amis. Et avec le temps, je m’obstinais à perpétuer ce rituel !

En ressortant la tête de l’eau, je recrachais l’eau non désirée avant de sortir un jurons « gilipollas ! » s’adressant à la fois à moi et à ma chère nouvelle connaissance, mais dont j’étais la seul à pouvoir entendre. « Gilipollas » ou « abruti(e) » pour les anglais, n’avait rien d’insultant dans mon sens. J’avais joué, j’avais perdu ! Fière de lui, Matt me regardait accroupis près du rebord, provocateur. N’ayant en rien entaché à mon humeur, je lui répondis joyeusement, comme si la situation était tout à fait normale. Car en bonne joueuse, je ne m’avouais jamais vaincu !

- Elle n’est pas mauvaise, quoi qu’un peut plus chaude, elle n’aurait pas été désagréable. Tu ne veux pas y goûter ?

Sachant pertinemment qu’il ne se laisserait pas avoir si je voulais l’attraper pour qu’il me rejoigne, je choisi de l’éclabousser. A l’aide de ma main gauche, qui dans un élan à la surface de l’eau, emporta une quantité suffisamment importante pour le mouiller un minimum, même si il reculait pour l’éviter.

- Sinon, je ne suis pas sous-marin mais maitre-chien ! Et toi ?

Un mouvement de brasse me permit de rejoindre le bord du bassin pour en sortir. En prenant appuis sur le rebord du bassin, j’en sortis sans difficulté mais en ayant ressenti le poids de mes vêtement alourdi. Une fois sur pieds, mouillée de la tête aux pieds, j’entrepris d’essorer rapidement mes vêtements, en finissant par secouer mes cheveux à l’aide de mes mains, aux risques et périls des personnes s’aventurant trop près de moi !

- Y a quoi d’autre à voir par ici ?

Même trempée comme une éponge non essorée, je ne comptais pas arrêter ma visite sous prétexte que j’allais mouiller la moquette des grands pères.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Déc - 13:26
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Se faire éclabousser était une chose certaine et bientôt les poils d’Eversman se redressèrent en sentant ce contact humide sur sa peau. Les dégâts étaient limités à quelques gouttes sur son visage, ses cheveux et un peu davantage sur sa veste et son pantalon. C’était relatif car il n’était pas complétement trempé comme elle. Tout en s’essuyant le visage avec le revers de sa veste, il répondit à sa question.

« Je fais partie de ceux qui viendront t’aider lorsque tu seras prise dans un guet-apens Genii… Un vrai prince charmant quoi ! »


Sa main se referma pour le col de la veste de la jeune femme l’aidant à se remettre sur pieds même si elle se débrouillait très bien toute seule. Il prit alors conscience de l’état mouillé dans lequel se trouvait la jeune femme. Certes après un plongeon dans la piscine, il ne pouvait pas s’attendre à grand-chose d’autre. Une serviette trainait à quelques pas, il l’attrapa avant de la lui envoyer. Ce ne serait pas ça qui la sécherait mais ce serait déjà mieux que rien. Mine de rien, Masha demeurait de bonne humeur et curieuse de découvrir le reste de la Cité. Pas sûr que lui aurait continué la petite visite ainsi.

« Les vestiaires, ça serait pas mal non ? Tu pourrais y découvrir une tenue exotique… et sèche… »

Pas sûr que le mot exotique convienne bien aux tenues d’Atlantis mais peut être avec un peu de chance elle pourrait y découvrir un ensemble typique Athosien ou d’autres vêtements typiques de cette galaxie. En tout cas, finie la piscine et il lui indiqua d’un signe de la main de passer devant avant de la suivre gardant une longueur de sécurité au cas où.

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Déc - 20:03
Invité
Invité
avatar
Si il y avait des vêtements dans les vestiaires, pourquoi pas ! Mais cela m’aurait étonné que des habits abandonnés ou oubliés s’y trouve. Nous n’avions pas un large choix de vêtements, ni en très grande quantité. Du moins pour ma part. Alors chacun devait surement faire attention à ce qu’il faisait de leurs affaires.

Avant d’entrer, par la porte destiné aux femmes, et de laisser Matt qui m’avait fourni une réponse plutôt vague, je lui fis sous-entendre qu’il pouvait partir si il le souhaitait.

- Je ne voudrais pas te retenir plus longtemps, si tu as à faire. Je pourrais continuer la visite seule !

Une fois de l’autre côté de la porte, un rapide analyse des lieux me permis de repérer, dans un coin, un petit tas de tissu. Il s’agissait de vêtements de différentes couleurs. Le premier que je pris, une fois tendu devant moi, à bout de bras, ressemblait à une jupe fait de peau de quelque chose. Peut-être de la vache mais j’en doutais fort ! Je la reposai, pour partir à la recherche de quelque chose de moins … féminin. Je réussis à dénicher un jogging vert, trop grand mais qui ferait l’affaire. Il ne me restait plus qu’à trouver un haut. Après avoir étudiée le peu de choix que j’avais à ma disposition, j’optai pour un débardeur rose déchiré sur le bas, mais cela ferait l’affaire.

Après avoir retiré mes vêtements mouillés, j’enfilais mes nouveaux biens. Je ne pus m’empêcher de les porter à mon nez pour en évaluer l’odeur. A mon plus grand soulagement, ils n’avaient aucune odeur désagréable. Il me fallut serrer la cordelette du bas pour éviter qu’il ne finisse au niveau des pieds. Le débardeur usé, quand à lui était parfaitement ajusté. Le seul problème et qu’il laissait apparaître une partie de la cicatrice se trouvant sur mon flanc droite. Je fis en sorte de coincer mon haut dans mon pantalon, pour camoufler cette trace. Une fois fini, j’essuyai rapidement mes cheveux, avec la serviette fournie par Matt. Mes vêtements plus que légèrement humide finirent dans un sac plastique que je trouvai près d’une poubelle.

Maintenant sèche, j’allais pouvoir continuer mon périple vers de nouvelle aventure entre les murs de cette cité. Dans une attitude conquérante, je quittais le vestiaire accompagnée d’un magnifique couinement émit par mes rangers plus que imbibé d’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 14:08
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Laissant la jeune femme disposait du côté des filles, le garçon fila à la recherche de vêtements égarés de l’autre côté. Forcément quelques habits trainaient…Certains diffusés même une odeur douteuse, nul doute qu’ils avaient dû bien servir en mission ou alors en salle d’entrainement. Les attrapant du bout des doigts, l’autre main plaquée sur son nez, il les mena jusqu’au panier située à proximité des douches. C’est là qu’il découvrit une paire de claquettes visiblement oubliée par son propriétaire. Bon la pointure indiquait du 44, Matt n’était pas certain que cela lui corresponde mais c’était certainement mieux que rien.

De retour dans le couloir, il patienta quelque temps avant qu’elle ne revienne vers lui avec une tenue digne d’une tenue du dimanche. Le débardeur rose avec le jogging vert, cela faisait un de ses effets sexys. Le Sergent ne fit aucun effort pour dissimuler le sourire moqueur qui lui éclairait le visage et lâcha échapper quelques rires.

« Waouh je ne regrette pas mon geste… Tu es tellement plus sexy maintenant… et tu le seras encore davantage avec… ça ! »

Fier de lui, le jeune homme lui dévoila sa prise : une magnifique paire de claquettes vertes. Cendrillon n’avait qu’à bien se tenir devant une telle paire de chaussures et nombreuses baveraient devant le look démentiel de la jeune Masha.

« Si avec ça, personne ne te demande pas en mariage avant la fin de la journée, je n’y comprends rien ! »

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Déc - 0:48
Invité
Invité
avatar
Quelle fut ma surprise en sortant du vestiaire pour femme ? Trouver un Matt avec un grand sourire moqueur aux lèvres. En même temps vu ma superbe tenue, cela ne m’étonnait pas vraiment ! Il me tendit une paire de claquettes vertes, magnifique ! Après les avoir enfilée, je ne pus constater qu’une chose. Je ressemblais à un vrai sapin de noël. Quoi qu’un peu hors ton festif, mais dans le thème du moment ! Heureusement elles n’étaient pas rouges ! Après la remarque du militaire sur ma ‘’super’’ tenue, je me mis dans la posture que pouvait adopter les mannequins, la main droite sur la hanche.

- Pas mal en effet !

Bien que je ne le pense pas ! Mais la situation était tellement comique, comment ne pas en rire. Puis il aborda le sujet du mariage. Cela ne pouvait me faire remonter que de vieux et mauvais souvenirs. Sans le vouloir, je revis la scène du mien. Mais rapidement, je chassais cette mauvaise image pour en revenir au temps présent. Je m’y refusais à y penser ! Alors avec un sourire provocateur, je ne pus m’empêcher de lui répondre.

- Si ça devait arriver, j’espère que ce ne sera pas un américain. Parce que quand on voit leur mariage, ça fait peut ! Avec leurs longs discours et tous leurs froufrous … Oups, c’est vrai tu es américain, j’avais oublié !

J’avais porté ma main devant ma bouche pour simuler une fausse excuse. Attention, j’avais pour sources les films à l’eau de rose qu’il pouvait passer à la télé ! Mais en Espagne, les mariages n’étaient pas beaucoup mieux.

-Mais dit moi, tu as l’ai d’un grand rêveur entre tes princes charmants et tes demandes en mariage. Allez, je miserais que ton dessin animé du moment est Cendrillon ?!

Une petite tape de la main sur l’épaule de mon guide, pour lui signaler que je le chambrais, avant de partir en direction de la sortie de la piscine pour quitter ce lieu humide
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Jan - 17:29
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9205

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
« On ne peut pas être parfait tout le temps.… Faut en laisser un peu aux autres notamment aux Espagnols.»

Les clichés sur les mariages à l’américaine semblaient plutôt réalistes, à croire que les différentes séries et films avaient fini par traduire la réalité à quelques fantaisies près. Eversman n’était en rien choqué et ne pouvait que partager cette vision.
La jeune femme étant désormais prête, les deux purent se mettre en marche dans la direction inverse de l’aller. En passant à proximité de la piscine, Matt prit la précaution de marcher du côté du mur pour éviter toute vengeance. Peut-être n’était-ce pas dans le caractère de Masha, quoique elle avait l’air d’être taquine mais il préférait éviter de se retrouver trempé jusqu’aux os. IL n’oublia pas pour autant de lui répondre sur son dessin animé du moment.

« Raté, c’est la Reine des neiges. Cendrillon, c’est has-been… »

Il ne put s’empêcher de lui chantonner les premières lignes du refrain de « Let it go » s’arrêtant lorsqu’ils franchisèrent les portes donnant sur la piscine. Il valait mieux effectivement ne pas tomber sur un groupe de copains ou même d’inconnus à ce moment. Difficile par la suite d’assumer ce genre de chanson. Il avait déjà suffisamment de casseroles derrière lui, autant en ajouter une autre. Son regard balaya les deux côtés du couloir, personne en vue et il put reporter son attention vers son interlocutrice.

« C'est pas que je m'ennuie mais j'ai un briefing d'ici quelques minutes... Je te laisse découvrir les mystères d'Atlantis ! A+ Masha »

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Jan - 21:59
Invité
Invité
avatar
La reine des neiges, pourquoi cela ne m’étonnait pas. J’avais eu l’occasion de le voir une fois avec ma nièce qui était une fane inconsidérée de ce dessin animé. Elle avait même des poupées à l’effigie de la princesse blonde.
Alors que je suivais le militaire pour quitter ce lieu, ce dernier fit bien attention de ne pas s’approcher trop près de bassin. Avait-il peur d’une revanche ? Il y aurait droit bien entendu, mais pas tout de suite. La vengeance est un plat qui se mange froid ! Puis d’un coût, alors que je pensais que l’histoire des princesses était passée, il se mit à chantonner l’air du film. Ça passion pour les Disney semblait profonde. Je ne pus que sourire à cette image improbable d’un militaire devant ses dessins animés.

Il arrêta sa mélodie, ce qui soulagea instantanément mes oreilles, juste avant de quitter le lieu. Avait-il peur de croiser ses collègues ou amis ?

- C’était magnifique, pourquoi tu t’arrêtes ! Un truc est sûr, tu as loupé ta vocation !

Je venais de prononcer ses mots ironiquement avec un large sourire amusé. Une chose était sûre, j’avais à faire à un des rares soldats non coincés de la cité ! Car certain dans le genre aimable comme une porte de prison, il était les champions dans le domaine.

- Je t’avouerais ne pas connaitre Indiana Jones, mais j’imagine qu’il n’a pas disparu ! Que vas-tu me montrer maintenant ? Une patinoire ?

Le nom de cette personne me disait vaguement quelque chose mais de la a mettre un visage dessus... Puis il y avait déjà très peu de chance de trouver une piscine mais alors une patinoire là ce serait la cerise sur le gâteau ! Un complexe piscine-patinoire comme sur terre. Je ne pourrais croire qu’a une chose, les Anciens auraient aussi inventé ça !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Les autres ailes de la Cité-