Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Nettoyage... Où est la femme de ménage? [ PV Matt ]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 5 - Zone Militaire :: Armurerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 7 Jan - 20:13
Invité
Invité
avatar
La grande bataille avait eu lieu il y avait quelques jours à peine… La Cité avait été lourdement blessé que cela soit matériellement ou physiquement. Les blessés se comptaient par dizaine et les morts également. Ceux qui n’étaient pas cantonnés à l’infirmerie ou dans leur quartier, ceux qui étaient indemnes… Ceux-ci étaient affectés à divers postes pour s’assurer que la ville puisse vivre et en cas de besoin répondre aussitôt à une nouvelle attaque. Même si on n’était pas à son poste, on se devait de faire son maximum, c’est pour cela qu’on retrouvait même un mécano à la cuisine… C’était assez bizarre de le voir servir les assiettes alors que la plupart du temps il réparait des moteurs à longueur de journée…Enfin, il ne faut pas se plaindre, il était vivant.

Alexandra faisait partie de ceux qui n’avaient rien eu pendant la bataille alors elle ne s’inquiétait pas trop et savait qu’elle allait devoir accepter n’importe quelle corvée qu’on lui donnerait même si ce n’était pas sa tasse de thé, loin de là en fait. Alors quand elle se présenta au poste de commandement et qu’on lui dit qu’elle et trois autres soldats allaient devoir ranger, nettoyer et réparer les armes de l’armurerie, elle savait qu’elle allait passé une journée mortellement ennuyeuse. Elle essaya malgré tout de négocier mais rien n’y fit et elle partit en compagnie de ses collègues vers le lieu de leur pèlerinage journalier…

Quand ils arrivèrent, ils tombèrent sur des tables et des tables remplies d’armes et ce fut avec des soupirs de lassitude qu’ils se mirent au travail. Tout d’abord, l’un d’eux se chargea de ranger le peu d’armes et de munitions qu’il restait alors que les trois autres allaient se charger du foutu travail qu’on leur avait donné. Une table vide fut affecté aux armes présentant un défaut et chacun à tour de rôle vérifiait une arme avant de la nettoyer, si par moment elle avait un problème, il lui fallait la réparer.

Une bonne partie de la journée passa dans le plus grand silence, seulement rompu par le cliquetis des armes. Alexandra s’était trouvé un joli coin pour travailler, elle était assise sur le rebord d’une des verrières donnant sur la Cité et à présent, elle faisait plus que regarder le paysage. Elle en avait marre de nettoyer les armes que d’autres avaient utilisé, alors qu’elle avait nettoyé la sienne juste après la bataille, en fait le soir même lorsqu’elle était parti se reposer. Elle appuya finalement la tête contre la vitre regardant l’étendue de l’océan qui entourait la Cité et se faisant la réflexion qu’ils étaient un peu comme sur une station pétrolière, seuls au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Jan - 20:45
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
De la paperasse administrative. Voilà le quotidien d'Eversman depuis deux longues journées. Comme s'il avait la tête à rester assis face à un écran d'ordinateur afin de vérifier les différents rapports des équipes militaires ayant été déployées durant la bataille. Il était le deuxième maillon de la chaine avant que ses informations ne soient envoyés plus haut dans la chaine hiérarchique. A lui de rappeler les retardataires à l'ordre pour qu'ils rédigent au plus vite ou de contacter certains pour davatange de précisions. Il garda les rapports ayant un quelquonque rapport avec son ami rapatrié pour le dernier moment. C'était vraiment une tâche des plus déprimantes, déjà qu'il n'était pas bon à ça en temps normal alors avec les derniers événements, il n'avait vraiment pas la tête à ça. Son travail n'avançait pas fort, voir presque pas et en plus il saisit l'occasion d'un contrôle à l'armurerie pour quitter cette fichue salle de travail morne et silencieuse.

L'homme n'avait pas laissé le choix aux autres officiers, se levant directement de se chaise avant de saisir le bloc note. Rapide regard sur la tâche à accomplir. Hop direction le niveau 5 et le plus lentement possible pour prendre un maximum de temps. L'arrivée d'un nouveau contingent se faisait clairement ressentir avec de belles queues d'attente aux téléporteurs, il choisit l'option escalier pour se dégourdir un peu les jambes et éviter d'attendre que des militaires chargent les nombreuses caisses à l'intérieur.

Quelques minutes plus tard, l'officier salua le garde en place devant l'armurerie avant de chercher quelques instants son badge pour pouvoir activer l'ouverture de la porte. Les regards des soldats présents dans la pièce se levèrent immédiatement vers le nouvel arrivant avant qu'ils ne le saluèrent militairement ajoutant un petit mot en fonction de leur familiarité avec le Ranger.


"Repos, les gars..."

Avec les derniers événements, un peu de convivialité n'était pas de refus. Tous avaient besoin de potes dans ses temps difficiles notamment car beaucoup avaient connus la blessure ou la perte d'un ami dans la bataille. Enfin non, tous ne l'avaient pas aperçus. Eversman se rendit compte que la seule personne de sexe féminin n'avait pas remarqué son entrée préférant rêvasser face à la seule fenêtre de la pièce. L'officier fit signe aux soldats de ne faire aucun bruit en portant son index devant ses lèvres avant de s'approcher lentement vers sa cible. Cette dernière était toujours aussi absorbée par le paysage, à moins qu'elle ne soit en train de dormir. C'était trop beau pour ne pas intervenir.

Le bloc note rentra en contact avec le crâne de celle-ci. Ce n'était pas destiné à lui fracasser le crâne ou même à la blesser mais bien à la réveiller. L'effet fut réussi, elle manqua presque de se casser la figure de sa chaise sous les rires de ses compagnons de galère.


"Alors Carpenter, on choisit de prolonger ses heures de sommeil pendant le service ? A moins que tu n'étais en train de laver la vitre avec ta bave..."

Elle avait presque de al chance que ce soit Eversman qui soit de vérification car certains officiers étaient beaucoup moins tendres que lui.

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Jan - 21:05
Invité
Invité
avatar
A force de regarder l’horizon, aussi apaisant soit-il, Alexandra finit par s’endormir doucement et vu qu’aucun de ses collègues ne vint la déranger, elle tomba finalement dans les bras de Morphée sans difficultés. Il faut dire que ses derniers jours, le nombre d’heures de sommeil accumulés n’était pas gros et cela allait certainement arranger sa fatigue que de dormir une heure ou deux, surtout qu’avec une corvée pareille il y en avait pour des jours… Donc un fusil de plus ou de moins quelle différence y avait-il !

La tête légèrement appuyée contre la vitre, elle rêvassait à sa vie d’avant ou à ce que serait sa vie si elle n’était pas rentrée dans l’armée… Son rêve fut de courte durée car on la réveilla plutôt brutalement en lui frappant le haut du crana avec un bloc note. Le choc n’était pas violent mais assez surprenant pour qu’elle se réveille en sursaut et manqua de se casser la figure de sa chaise. Elle releva un regard rageur sur la personne qui l’avait réveillé de la sorte et tomba sur le Lieutenant Eversman.


"Alors Carpenter, on choisit de prolonger ses heures de sommeil pendant le service ? A moins que tu n'étais en train de laver la vitre avec ta bave..."

Heureusement que c’était lui en plus sinon elle aurait le droit pendant un quart d’heure sur les responsabilités et tout le tintouin… Elle se frotta le crane avant de sourire à sa remarque. Elle finit par se relever pour aller déposer l’arme sur le comptoir pour qu’elle soit rangée puis elle répondit :

- Tirer sur des Wraiths c’est bien plus fatiguant qu’il n’y parait. Ils n’arrêtaient pas de bouger ces enfoirés !

Elle finit par se tourner pour l’observer et ajouta avec un petit sourire moqueur prévenant tout de suite de la vanne qui allait suivre :

- C’est nouveau, on fait le contrôleur des travaux finis ? Ou bien alors on vient se salir un peu les mains pour nous aider…. Lieutenant ! Non parce que moi j'étais bien tranquille assise là-bas, je dérangeais personne et personne n'est venue me déranger avant ta venue....

Elle se dirigea vers lui, lui passant à côté non sans volontairement le bousculer un peu et d'ajouter par la suite :

- Méfies-toi, le coup du bloc-note je vais pas l'oublier! Méchant, même pas un peu de délicatesse pour réveiller une femme...
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Jan - 21:25
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
"Pauvre petite..."

La réponse d'Eversman ne souffrait d'aucune réponse. Après tout, Carpenter n'avait pas été la seule à être sur le front lors de la bataille d'Atlantis, de nombreux militaires et même civils avaient pris les armes pour défendre la Citée et c'était la raison du travail du petit groupe : s'assurer que toutes les armes étaient fonctionnels après l'usage intensif fait.

"Je serai ravi de pouvoir vous aider mais j'ai quelques donuts fraichement arrivés qui n'attendant que moi pour être dégustés devant cet écran si soporifique. Privilège des officiers... Oh mince, tu n'es pas officier. Tu n'as plus qu'à bosser alors et moi à contrôler ton travail..."

A son tour de se moquer de celle-ci tout en lui rendant la balle. D'autant plus que celle-ci se permit de le bousculer légèrement, elle aurait très bien pu passer à côté sans le toucher mais non. Le geste était volontaire mais il n'était pas violent et était plus pour lui faire comprendre qu'elle ne se laissait pas faire. Il n'attendait pas moins du caporal.

"Parce que tu es une nana, Carpenter ? Je suis ravi d'être venu jusqu'ici pour apprendre cette nouvelle."

Toujours taquin, le Lieutenant fit quelques pas pour se déplacer jusqu'au soldat dont la peau était noire et répondant au nom de Kris. La main de l'officier attrapa la feuille posée sur la table devant celui-ci afin de récupérer le topo du travail de celui-ci à savoir le nombre d'armes réparées, les problèmes rencontrés et les réparations effectuées. Il inspecta rapidement les données avant de jeter un coup d'oeil vers les nombreuses armes restants à vérifier.

"Fais en encore une dizaine et tu peux y aller, Kris. Smith, viens lui filer un coup de main."

Le travail restait conséquent néanmoins il ne pouvait être effectuer en un jour. Il devrait prendre quelques journées supplémentaires afin que l'armurerie retrouve un aspect correct et d'avant la bataille. Eversman récupéra les données du dernier soldat, lui étant charger de faire l'inventaire des divers explosifs et grenades et semblait avoir terminé son travail d'où son renvoi de la pièce. Au tour de Carpenter de devoir passer à la vérification du travail et là ce n'était pas vraiment brillant.

"Visiblement la technique de réparation face à la fenêtre n'est pas très efficace... Va falloir faire mieux si tu ne veux pas passer la nuit ici..."

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Jan - 21:53
Invité
Invité
avatar
Il est vrai que Matt était un officier mais pour la jeune femme cela rimait plus avec planqué qu’autre chose mais elle ne dit pas le fond de sa pensée. Elle savait que Matt répliquerait mais bon, les autres pouvaient très bien rigoler et Matt serait alors obligé de se défendre… Malgré tout, rester toute la journée devant un ordinateur, certainement en train de potasser des rapports, c’était vraiment un boulot de planqué !
Alors que passer sa journée dans cette pièce à devoir nettoyer ou réparer l’incompétence de ses autres collègues… ce n’était pas une mince affaire. Alexandra avait vu passer des armes entre ses mains qu’elle eut honte de tenir… Sales, mal entretenus… Quiconque pouvait aller chercher ses fusils, ils étaient nickel et prêt à l’emploi alors que certains soldats se battaient vraiment comme des mal propres

Matt vint ensuite faire le tour du propriétaire et délégué les taches à faire. Quand son tour arriva elle eut le droit à une petite remontrance de la part du lieutenant qu’elle reçut avec le plus grand sourire. Puis elle s’approcha de lui et lui dit :


- Matt, tu peux me coller en haut de la Cité, nuit et jour s’il le faut, en surveillance avec mon arme, hyper propre au passage, mais me demander de nettoyer le boulot des autres, très peu pour moi…. Regardes moi ça et dit moi ce que tu en penses un peu !

Elle s’approcha d’une caisse et prit une arme qu’elle avait posée délibérément justement avant de s’endormir. L’arme était dans un état déplorable de poussières et de crasses. Alexandra la tendit au lieutenant avant de continuer :

- En plus de la saleté, son cran de sureté ne fonctionne pas, il est cassé… Il est tellement sale que je me demande comme il peut être encore en état de fonctionner et ne me dit pas que c’était à cause du combat… j’ai trouvé des restes de vases dans l’étui à cartouche… Il n’y a pas de vase ici, à moins d’aller se baigner à plusieurs centaines de mètres en profondeur… Alors désolée, je refuse de nettoyer cette arme… Je me suis battue comme tous les autres, mais tu ne verras pas mes armes ici… Elles sont propres et rangées dans leur étui, et ça depuis le soir même de la bataille…Je suis désolée, je ne peux pas tolérer ce genre d’agissement… maintenant par pitié… colles moi en haut de la tour que je puisse tirer sur quelques pigeons pour me défouler !!!

Les dernières paroles avaient été dit comme si elle demandait vraiment cela, elle avait été même jusqu’à joindre les mains en guise de prière mais elle gardait le sourire aux lèvres. Il n’y avait que très peu de chose, trop peu à son goût, qu’il accède à sa requète.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 12:01
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
"Je ne suis pas responsable des affectations de chacun...Crois moi je préférerais largement être ici à manipuler les armes plutôt que de devoir lire des rapports aussi soporifiques et lèche bottes les uns que les autres..."

A croire que Carpenter avait oublié que le Lieutenant n'était pas issu des grandes écoles d'officiers où ces derniers se sentent des plus supérieurs aux hommes de troupes. Non lui provenait des hommes de rang ayant remporté ses galons sur le champ de bataille après avoir passé pas mal de temps à exécuter les basses affaires comme tout soldat en début de carrière. Désormais sa situation était plus enviable mais il n'oubliait pas d'où il venait et avait donc une autre vision sur les hommes actuellement peu gradés.

le Caporal continua sur sa lancée boudeuse en lui présentant un P-90 qui était loin d'être de toute première fraicheur. Pas de doutes qu'il avait plutôt bien servi et ne certainement pas entre des mains précautionneuses. Surement civil. Les militaires prêtaient une attention toute particulièrement à leur arme, s'assurant personnellement de leur entretien, contrôle...Après tout c'était bien le seul objet capable de leur sauver la vie une fois cette porte passée.


"Je sais très bien que ton arme est impeccable et prête à servir. Comme celles de tes collègues ou même la mienne. Mais on a eu besoin d'en prêter à des civils pour qu'ils défendent cette Citée. Certains ont péris en la défendant. N'oublie pas ça... On a besoin de ses armes dans un bon état au cas où on devrait recommencer la défense de cette base alors peu m'importe que tu râles, tu dois le faire...Remettre ses armes en état opérationnel est une nécessité."


Que c'était pénible d'être gradé... Eversman détestait tenir ce genre de discours moralisateur, cela ne lui ressemblait pas et ne lui correspondait pas mais il devait le faire. Cela allait de pair avec ses galons. Tout ne pouvait pas être rose...

"Moi je veux que ce charmant fusil soit en état tout comme ceux dont tu devais t'occuper durant ton service...Comme je n'ai pas envie de retourner devant ce fichu pc et que tu n'es pas capable de réparer ce fusil, je vais m'en chargé..."

Comment piquer habillement l'esprit de compétition, de défi de Carpenter... Eversman était assez habile en la matière prenant en main le fameux fusil délaissant le bloc note sur la table.

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 18:11
Invité
Invité
avatar
Les corvées, c’était vraiment le genre de boulot que détestait Alexandra alors elle ne pouvait s’empêcher d’en faire la réflexion. Elle n’était pas faite pour le ménage… Elle qui n’avait jamais touché un balai de sa vie, nettoyer des armes c’était déjà beaucoup. Autant, elle prenait un véritable plaisir à astiquer ses armes, autant celles des autres avaient tendance à l’énerver… et dans ces cas-là, elle prenait un malin plaisir à ne pas vouloir faire son travail.

Lorsque le lieutenant répondit à sa phrase en lui disant qu’il aurait largement préféré être à sa place plutôt qu’à devoir lire des rapports toute la journée, elle ne répondit rien verbalement mais lui fit ouvertement un signe de la main vers la table remplie d’armes à nettoyer. C’était une façon de lui dire qu’il ne fallait pas se gêner, et puis cela lui en ferait moins à faire. Il lui rappela qu’une partie des armes avaient été prêté à des civils et que certains avaient péri pour protéger la Cité. La jeune femme lâcha un soupir et répondit dans un grognement :


- C’est bon, je n’ai pas besoin d’une leçon de moral !

Instinctivement, elle s’était rapprochée de la fenêtre lui tournant ainsi volontairement le dos. C’était sa façon à elle de bouder, de fuir la conversation. Le simple fait d’entendre qu’il y avait eu des pertes lui faisait remuer le couteau dans la plaie… Que dire que sinon depuis quelques temps elle détestait perdre quelqu’un, même si elle ne le connaissait pas…Mais finalement, elle délaissa sa mine boudeuse quand Matt lui dit qu’il allait se charger de l’arme vu qu’elle n’en était pas capable. Le regard qu’elle jeta sur lui… si ses yeux étaient des mitraillettes, le pauvre serait pire qu’une passoire. Elle le vit prendre l’arme en main et poser son bloc note. Elle avait deux choix, soit elle lui laissait le faire et lui montrait d’une certaine façon qu’elle s’en fichait…chose qu’elle aurait certainement faite si elle avait été seule dans la pièce… ou elle continuait son travail pour lui prouver qu’elle en était capable… Elle lâcha un second soupir et prit à son tour une arme avant de retourner s’assoir vers son poste d’observation, la fenêtre, et de lui dire :

- C’est bon, Lieutenant…. Je fais mon job, comme tous les autres, sans râler… mais je suis plus utile une arme à la main qu’avec un chiffon en train de torcher le cul des autres !

Alexandra avait volontairement appuyé sur le grade de Matt. Elle n’aimait guère nettoyer mais si elle ne le faisait pas, ses camarades risquaient par la suite d’essayer de flemmarder et elle n’avait guère envie que Matt ai du mal à gérer ses hommes à cause d’elle. Elle redressa le regard et vit justement l’un des hommes qui les regardait et elle ne put s’empêcher de lui jeter un regard noir avant de lui dire :

- Tu veux peut-être que je t’aide à faire ton job ?! Au boulot, et que ça saute, on n’a pas toute la nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 18:32
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
C'était gagné pour Eversman, il était parvenu à remettre la jeune femme au travail sans devoir hausser davantage la voix ou aller plus loin. Tant mieux car il n'avait pas vraiment envie de devoir en arriver là, ce n'était pas son travail. Il était un militaire, pas un simple contrôleur du travail terminé et il devait donc faire respecter la chaine de commandement. Il devait donc faire obéir ses subalternes, pas une obéissance aveugle car cela ne servait à rien mais plutôt que ceux ci reconnaissent son autorité conféré par ses galons mais ça il ne pourrait que le prouver véritablement en mission... Cela attendrait.

L'homme ne put retenir un soupir lorsque cette dernière lâcha qu'elle n'était pas ici pour user d'un chiffon mais bien pour se battre fusil à la main.


"Comme tous les militaires de cette base, Caporal... Bon peut être pas les très hauts gradés qui adorent restés loin de l'action, planqués derrière leur bureau mais pour les autres..."

Le craquement soudain du cran de sécurité interrompit les paroles du Lieutenant. Elle avait bien raison, cette arme était décidément dans un triste état et risquait de demander pas mal de réparations pour redevenir opérationnelle. Peut être même qu'elle ne retrouvera pas son activité car vu les dégâts.

"Vraiment merdique ce truc..."

Bon c'était davantage pour lui que pour les autres mais bon il faisait partager. ça, c'était avant que Carpenter ne se décide à jouer les saintes nitouches et à balancer ses camarades qui tirent au flanc. Le Lieutenant ne put s'empêcher de lui lâcher un sourire moqueur avant de tourner la tête vers l'homme en question ou plutôt le duo en question. Il les interrogea pour savoir où ils en étaient dans le travail demandé. Ceux-ci ayant terminés la tâche, plutôt efficaces comme gars, Eversman les renvoya après qu'ils aient remplis les informations du bloc note. Ils n'étaient plus que deux désormais...Le démontage du fusil d'assaut se continuait, les différents éléments se retrouvant rapidement sur la table même s'il devait parfois forcé.

"Je comprends vraiment pas comment on peut aimer le P90..."

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 19:31
Invité
Invité
avatar
Alexandra n’était vraiment pas le style de femmes qui aimaient quand on leur disait quoi faire mais elle se devait de mettre sa langue dans sa poche de temps en temps. Même si Matt était un ami cela n’en restait pas moins son supérieur, et d’ailleurs cela n’en était que plus difficile pour elle de ne pas répondre à chacune de ses boutades contre elle. Elle le considérait plus comme un grand frère que comme un supérieur. Elle savait qu’elle pouvait avoir confiance en lui et espérait la même chose du jeune homme même si jusqu’à présent, ils n’avaient jamais été ensemble sur une mission… Il savait juste que dans son boulot, un fusil à la main et si possible avec une lunette, elle était la meilleure et rien que cela, ça faisait plaisir à la jeune fille qui le lui faisait remarquer de temps en temps.

Sa réponse la fit sourire… les très hauts gradés ! Elle le regarda, levant un sourcil avec une furieuse envie de lâcher qu’il venait de passer une bonne partie de sa journée, le cul posé sur une chaise à faire de la lecture… Est-ce que cela le classait dans les culs de jattes ? Mais le bruit que fit le cran de sureté la fit sourire, elle faillit même éclater de rire… La réflexion du lieutenant n’améliora pas sa situation car elle lâcha un petit rire avant de se reprendre en se raclant la gorge… Il faut dire que c’était très amusant…

Elle était en train de démonter un pistolet quand elle entendit ce que disait Matt… C’est vrai que l’arme était assez spéciale, personnellement, elle préférait de loin tout ce qui avait peu de cartouche, une lunette de visée… Elle le regarda qui avait l’air très sérieux dans son travail. Elle finit par s’approcher et s’assit en face de lui, un peu sur le côté pour pouvoir avoir de la place pour l’arme qu’elle nettoyait puis elle lui répondit :


- Il est moins cher que le M16 à fabriquer et c’est plutôt une arme de contact que de combat en fait…200 minuscules mètres pour le P90 alors que le M16 double la distance… mais l’avantage c’est le chargeur, bien plus rapide quand même à remplacer.

Fallait-il lui dire ou pas…. Elle se tâtait depuis quelques instants et finalement, elle reposa son arme sur la table avant de s’appuyer contre et d’ajouter :

- Dis, tu ne trouves pas que la terre dans le P90 ressemble beaucoup à celui des bacs à fleurs ?

Comment dire, à moins que l’arme se soit volontairement cachée dans un bac à fleur, ou que la personne qui l’avait en main l’avait fait exprès, quelqu’un l’avait forcément Sali délibérément… C’était la façon, subtile, qu’avait trouvé Alexandra pour avouer à Matt que l’arme ne s’était pas sali toute seule et qu’elle en serait peut-être la responsable. En plus de cela, le petit sourire et le regard pétillant qu’elle lui lançait voulait tout dire….

- C’est bizarre quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 20:30
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
L'arme était désormais démontée et ce n'était pas une simple affaire. Il avait dû forcé à certains moments pour séparer les pièces provoquant la cassure de celles-ci mais vu l'état global du fusil, il n'avait pas à s'en faire. Beaucoup de pièces étaient déjà fragilisées ou brisées avant qu'il ne s'intéresse davantage à ce P-90. Concentré sur ce qu'il fait, Matt ne prit pas la peine de lever les yeux vers la jeune femme qui semblait avoir envie de lui faire partager ses connaissances en fusil d'assaut. Certes, les armes étaient un sujet de conversation chez les militaires qui se pavanaient toujours d'avoir la meilleure mais pas certain que le sujet passionne vraiment le Lieutenant.

"ça remplacera pas le M4 ou le HK..."

Les deux armes favorites du Lieutenant même s'il avait ses derniers temps tendance à favoriser le HK-416 qui n'est autre qu'une version amélioré du M4. La base d'Atlantis avait proposé de nombreux modèles, il restait fidèle à des valeurs sures, celles qu'ont lui inculquaient lors de ses classes. Lorsque la jeune femme s'exprima de nouveau, il ne put s'empêcher de s'arrêter dans son geste levant les yeux vers elle d'un air suspicieux.

"Continue ta réflexion..."

La jeune femme venait de piquer au vif la curiosité du Ranger mais ce n'était peut être pas de la meilleure façon. Si c'était vraiment elle qui avait rendu cette arme dans cet état, il risquait de ne pas apprécier la blague. Le petit sourire avait d'ailleurs quitté son visage tandis qu'il attendait des explications de la part de sa subordonnée et elles avaient intérêt à être cohérentes.

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 20:51
Invité
Invité
avatar
A l’absence de sourire de Matt, la jeune femme savait que ce qu’elle avait dit n’avait pas l’air de plaire au lieutenant. Ça allait barder pour son matricule, elle le savait d’avance… Bousiller volontairement une arme ne venait pas au programme de quelqu’un, et surtout c’était le genre de chose qu’il valait mieux éviter d’avouer devant un supérieur hiérarchique, aussi souple de caractère soit-il… Elle regarda Matt avant d’hausser les épaules et de s’appuyer contre le dossier de sa chaise.

- Tu sais que dans nos rangs, il y a quelques militaires « novices », cette arme… Elle a jamais servi durant le combat, elle a même jamais été en état de fonctionnement… Bon, pour la saleté, je plaide coupable, mais c’est l’arme destinée aux novices pour le nettoyage et pour les éléments cassés et susceptibles d’être réparés… Tu vas quand même m’en vouloir pour avoir mis de la terre sur cette arme alors qu’elle n’a pas servi…

Alexandra se pencha sur sa chaise pour attraper le bloc-notes et attrapa un stylo au passage avant d’inscrire son nom, prénom et numéro de matricule pour reprendre.

- Un petit bizutage, c’est tout… mais je ne pensais pas que ça allait être toi qui allait venir vérifier le travail, ni même que j’allais y être affecté…Et puis, j’ai nettoyé et réparé une dizaine d’armes donc je pense que cela suffit, je m’embêtais et comme toute grande gamine, il fallait bien que je me trouve une occupation… Non, mais tu aurais vu ta tête franchement… A mourir de rire !

Elle termina de remplir la feuille, ne restait plus que l’emplacement de la signature du lieutenant. Elle redressa la tête avant de lui demander :

- Tu m’en veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 21:44
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
L'air quelque peu désinvolte de Carpenter n'annonçait rien de bon, du moins pour elle. C'était dans ce genre de moment que Matt aurait préféré se passer de galons, pour ne pas apprendre de sales nouvelles dont il risquait de devoir en assumer la responsabilité. Autant il était toujours l'un des premiers partants pour les bizutages des nouveaux autant il trouvait celui la tâche réservée à un des novices particulièrement conne. il observa d'ailleurs le petit manège de la jeune femme qui s'était permis de remplir quelques données sur le bloc note sous l'œil attentif de l'officier. Ce dernier attendit d'ailleurs qu'elle finisse son manège avant d'attirer à lui les feuilles pour y jeter un coup d'œil sans dire un mot. La jeune femme avait un culot monstre et aurait peut être dû garder ce genre d'informations pour elle, voir pour lui révéler quelques mois plus tard après une soirée arrosée côté militaire mais là...

Toujours silencieux, le jeune homme releva lentement les yeux vers celle-ci. Il ne ressentait pas de l'énervement envers elle, il était plutôt déçu en fait contre la jeune femme.


"Je devrais te rappeler que tu as un jour été novice au Stargate Command... tout comme lors de ton intégration de ton unité d'origine mais j'ai pas envie de te faire la morale. Tu n'en as rien à faire et moi aussi..."

Les doigts du Lieutenant enserrèrent le document papier tandis qu'il y jeta un nouveau coup d'oeil tout en prenant sa décision sur la suite des événements.

"Tu n'espères quand même pas que je te délivre de ton service alors que tu en as fait trois moins que tes camarades... et dans le même laps de temps."

S'il avait été un officier sadique, il se serait certainement permis un sourire pervers en sachant très bien qu'elle risquait d'y passer un moment si elle continuait à cette allure. Il n'y était pour rien, c'était elle même qui avait choisi de jouer avec le feu, à elle d'assumer.

"Et pour la peine, tu ajouteras cette arme à ta liste." Indique l'arme démontée par ses soins sur la table de l'index avant de redresser, le bloc note en main désormais. Déçue par l'attitude de la jeune femme, l'officier prit la direction de la sortie où il aurait une petite discussion avec le garde en place pour éviter que celle-ci ne se fasse la malle avant d'avoir terminer son œuvre.

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 22:18
Invité
Invité
avatar
Alexandra avait toujours été comme cela, lorsqu’elle faisait une bêtise elle ne pouvait pas la garder trop longtemps secrète et se faisait toujours avoir soit en se dénonçant volontairement comme cette fois-ci soit en rigolant… Depuis toute petite, elle avait ce genre de réaction et vu la journée qu’ils avaient passé il y a de cela que deux jours, l’humour était encore la seule chose qui restait. Ce jour-là ne faisait pas exception à la règle et même si au fond d’elle, elle aurait adoré que cela soit un autre militaire que Matt qui vienne faire l’inspection… Elle aurait écopé de quoi…. Certainement d’un renvoi dans ses quartiers et d’un petit blâme, rien de bien grave en fait ! Et elle aurait certainement préféré cela, être tranquille dans sa chambre, plutôt que de devoir subir ce que Matt allait lui donner comme punition.

Matt lui rappela par la même occasion qu’elle avait été une bleusaille… Oui, elle le savait et se rappelait encore de son bizutage. Elle l’avait mal pris, surtout parce qu’elle avait dû traverser la base recouverte d’une espèce de boue à l’odeur plus que nauséabonde… mais là, son bizutage n’était pas si méchant que cela en fait ! Il lui dit qu’il n’allait pas la délivrer de son service. Elle le regarda en secouant la tête, espérant bien que ce n’était qu’une plaisanterie… mais le visage du lieutenant ne lui en laissait aucun doute… Il ne plaisantait pas ! Trois fois… et quoi encore, elle avait nettoyé et réparé les armes qui lui était tombé sous la main, elle n’allait quand même pas faire le boulot tout seul en une fois ?! Et voilà une arme de plus à ajouter à sa liste… Elle le vit se lever et s’approcher de la porte, certainement pour avertir l’homme de garde de ne pas la laisser sortir… Elle secoua la tête avant d’ajouter en élevant un peu la voix :


- Hey, Matt ! T’as pas l’impression qu’on est tous passé à deux doigts de la mort y a pas si longtemps que ça ! Tu me fais toute une caisse pour un simple bizutage alors que je serais bien plus utile ailleurs… La base a été rudement touchée, elle a besoin de main d’œuvre pour se rétablir… Les blessés ont besoin de nous et ne me dit pas que c’est urgent que de nettoyer ces armes ! Qui a nettoyé ton arme ? Toi, je pense ! Y a personne d’autre que moi qui touche mes armes ! Alors, je veux bien les civils ont utilisé des armes, ok…. Et tu vas me dire pourquoi je retrouve même des armes qui sont affectés à des militaires ! On donnerait son pistolet à un civil, jamais son fusil-mitrailleur ! Dis-moi pourquoi certains militaires sont venus déposer leur arme en attendant que d’autres viennent faire leur salle boulot ?! Alors, oui j’ai peut-être réagi comme une gamine pour la bizutage… mais y en a qui ont réagi comme des salauds !

Alexandra se leva de son siège, attrapa sa veste et se dirigea vers Matt et donc vers la porte avant d’ajouter :

- Voilà pourquoi je garde pas mes armes ici, elles sont plus à l’abri dans mon quartier… Maintenant je me tire, si tu as d’autres objections, tu m’enverras un petit message…

Mais Matt bloquait le passage alors la jeune femme le regarda avant d’ajouter :

- S’il te plaît, pourrais-tu te pousser….. avant que je m’énerve !
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 22:48
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Elle avait de la chance qu'il ait pris la peine de stopper ses pas pour écouter ce qu'elle avait à lui dire. Certains n'auraient pas pris ce temps, laissant le soldat dans en quelque sorte sa "merde" mais il n'était pas de ces salauds. Il avait été écouté ce qu'elle avait à lui dire, comprenant d'une certaine manière car il aurait certainement eu la même réaction mais il était désormais le gradé et les rôles étaient désormais inversés. Après un long soupir, l'homme dut tourner les talons avant de faire face à la jeune femme bloquant de son corps l'accès à la sortie de la pièce.

"On serait tous les deux plus utile ailleurs mais tu as décidé d'en faire le moins possible aujourd'hui...Tu es responsable de ta situation, Caporal !"

L'officier devait prendre sur lui pour ne pas laisser son impulsivité prendre le dessus. Il sentait la colère monter peu à peu en lui mais il tentait de la contenir pour le moment. Sa patience n'avait rien de légendaire bien au contraire.

"Les techniciens réparent les dégâts avec l'aide d'autres... Le personnel médical fait aussi son travail... Le tien, aujourd'hui c'est de remettre en état les armes. Peut être que la prochaine fois tu seras affectée à un autre poste... Tu n'as qu'à te plaindre de ton affectation ou de moi au Lieutenant Colonel mais uniquement quand tu auras fini ton travail..."

Pour ce qui était de l'arme des militaires, Eversman préféra ne pas relever. Il n'y pouvait rien si certains militaires ne prenaient pas la peine de s'occuper de leur outil de travail, de survie. Tanpis s'ils se retrouvaient avec une arme enrayée une fois de l'autre côté à cause d'un mauvais entretien. Lui avait toujours pris soin de ses armes et Carpenter aussi.

"Désolé..."

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 23:14
Invité
Invité
avatar
"On serait tous les deux plus utile ailleurs mais tu as décidé d'en faire le moins possible aujourd'hui...Tu es responsable de ta situation, Caporal !"

Alexandra se retint de répondre, elle lâcha un soupir en secouant la tête. Elle n’était pas du tout de l’avis du Lieutenant. Elle avait fait son travail, du moins ce qu’elle pensait lui incomber, après elle n’était pas responsable de la paresse de ses camarades… Intransigeante, voilà comment elle pouvait se montrer de temps en temps, elle n’aimait pas les personnes qui n’étaient pas capables de terminer ce qu’ils avaient commencé et sur ce coup-là, elle en avait le parfait exemple. Ce qui était certain, c’était qu’à cause de ces feignants, elle allait devoir faire son travail… alors il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle ne réagisse pas. Elle allait relever les numéros de séries de toutes les armes militaires et leur propriétaire allait entendre parler du pays ! Et elle ne put s’empêcher d’être clair sur ce point.

- T’inquiètes, ils ne vont pas l’emporter au paradis, ces enfoirés. Si j’en chope un, préviens Eiden qu’elle prépare quelques pansements !

Elle comprenait l’attitude du lieutenant et lui fit un léger sourire quand il s’excusa… Elle haussa les épaule avant de retourner vers la table et de reposer son derrière sur sa chaise.

- Oui, pas de soucis… Au moins, je serais au calme pour travailler…Au fait, tu diras au commis de garde qu’il m’amène un sandwich, j’ai l’impression que je n’aurais pas le temps d’aller à la cafétéria… Pour le tir aux pigeons… on pourrait mettre quelques soldats comme cible, tu ne trouves pas…. Non, je plaisante !

Elle se pencha sur l'arme que Matt avait commencé et ne put s'empêcher de lâcher :

- Ho putain, je l'ai pas raté...
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Jan - 23:35
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10282

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
La déception ainsi que la résignation se lisaient facilement sur le visage de Carpenter. D'une certaine manière, il aurait voulu lui épargner cette masse de travail en lui signant le papier libérateur mais cela lui reviendrait ensuite dessus. Si elle avait mis un peu du sien dans la tâche, il l'aurait certainement fait mais là les éléments ne jouaient pas en sa faveur surtout avec l'histoire du bizutage. Il ne put retenir un léger sourire lorsqu'elle lui demanda de prévenir Eiden ce qui présumait qu'elle risquait de faire la fête à certains au moins ces derniers risquaient de ne plus oublier de s'occuper de leurs propres armes. C'était d'autant mieux.

"Je transmettrai le message."

D'autant plus que si cela pouvait lui permettre de croiser la jolie fille et d'échanger quelques mots avec elle, il ferait le détour. En plus, il avait une excuse toute faite... Et voilà maintenant qu'elle lui demandait de servir encore de messager pour se faire livrer un sandwich.

"Appelle Pizzahut, ça sera plus rapide et puis j'ai pas envie que tu te retrouves au trou à cause de mayo sur la crosse..."

Pour la remarque sur l'arme, le Ranger se contenta d'hausser les épaules à son tour. effectivement elle n'avait pas les choses à moitié et risquait de s'en mordre désormais les doigts mais c'était le jeu ma pauvre lucette. Après un dernier regard s'assurant qu'elle se remettait bien au travail, le Lieutenant quitta la pièce avertissant le garde à l'extérieur qu'il pouvait la laisser sortir d'ici une bonne demi-heure avant de retourner à ses occupations et ses fichus rapports.

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 5 - Zone Militaire :: Armurerie-