Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Dim 24 Jan - 1:56
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

¤ Quartiers de Gabriel ¤


21 h 40 ...

Me voilà revenu dans mes quartiers, malgré l'heure tardive. Cela faisait quelques temps déjà que je travaillais tard chaque jour. J'aimais rester seul au laboratoire, et profiter du calme ambiant pour travailler. Même si ma journée avait été bien chargée, je n'étais pas encore fatigué, et la soirée venait à peine de commencer. Selon mon point de vue, bien sûr. Posant ma veste sur une chaise, je m'approchai de la fenêtre et j'observai l'extérieur. La vue de la mer, même dans la nuit noire, me faisait tout le temps beaucoup de bien. C'était apaisant. Et quel beau tableau se présentait à moi. La cité illuminée dans le noir. Le ciel dégagé de tout nuage, éclairé par les nombreuses étoiles. Et une lune magnifique. Une pleine lune belle et éblouissante. A cette vue, j'eu un petit sourire. Oh non, je n'avais pas du tout envie d'aller me coucher. Je voulais encore profiter de ma soirée.

Alors, j'eu une idée. Un peu de sport me ferait du bien. A cette heure-ci, il n'y avait personne en salle d'entrainement, je serais donc tranquille. Sauf si je décidais d'avoir un peu de compagnie. Peut être que la personne à laquelle je pensais était disponible et intéressée ? Je me dirigeai vers mon ordinateur, et envoyai un mail à Karola Frei, afin de savoir si elle voulait un petit combat ce soir. En attendant sa réponse, je me changeai et préparai un sac de sport. La réponse arriva, la jeune femme était partante. Parfait. Je quittai mes quartiers au pas de course, en petites foulées, pour débuter mon entrainement.



¤ Gymnase ¤


22 h 15 ...

A mon arrivée dans la salle d'entrainement, je découvris que j'étais seul. La salle, même avec l'éclairage allumé et tamisé, était baignée de la lumière du clair de lune. Je pus voir cette dernière par la large baie vitrée de la pièce. J'étais donc le premier arrivé, Karola se faisait attendre. Il fallait donc que je l'attende, je me dirigeai donc vers le sac de frappe pour m'échauffer un peu. Mais sans m'épuiser. Après tout, je comptais bien gagner notre combat, cette fois-ci. Cela faisait déjà quelques temps que la militaire et moi, nous nous entraînions régulièrement. Grâce à elle, je progressai dans le domaine du combat au corps à corps, et je continuai à analyser ses gestes. Je savais qu'un jour, j'allais enfin prendre le dessus. Bon d'accord, à chacune de nos rencontres, je perdais tout le temps. Karola était forte et bien entraînée, la battre ne serait pas facile, j'en avais conscience. Cependant, je croyais à une victoire, car je m'améliorais à chaque combat.

Au début, je finissais régulièrement au tapis, et plusieurs fois en seulement quelques minutes. Mais, avec le temps, nos combats devenaient plus longs, plus intenses, et je résistais de mieux en mieux à Karola. Cette dernière n'avait encore rien vu, et je comptais bien lui montrer tout ce que j'avais appris ces derniers temps avec elle. J'avais envie de surprendre cette jeune femme, et j'allais faire tout mon possible pour y arriver. Tandis que je martyrisais le sac de frappe, les minutes passèrent. Puis, mon adversaire arriva enfin. La voir me fit arrêter. Et sourire, même si j'ignorais pourquoi. Je l'aimais bien, c'est tout. Je n'avais pas besoin de raison pour apprécier sa présence, non ?


"Merci d'avoir accepté un entraînement ce soir. Je sais qu'il est tard, mais j'avais besoin de me défouler. Vous allez bien ?"

J'avançai vers mon sac, et pris la bouteille d'eau qui s'y trouvait pour y boire quelques gorgées. J'étais en forme, j'étais motivé, et j'espérais gagner cette fois. Posant la bouteille, je me dirigeai vers le tatami. Une idée me traversa l'esprit, j'étais joueur. Peut être à mes dépends d'ailleurs, mais cela pimenterait sûrement le combat.

"Que diriez-vous d'un petit challenge, cette fois ? Le gagnant imposera un gage de son choix au perdant, et le perdant devra effectuer le gage pendant une semaine. Ca vous convient ?"

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 


Dernière édition par Gabriel Grayson le Ven 29 Jan - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Dim 24 Jan - 11:32

Revanche au clair de lune


Aujourd'hui avait été une journée relativement tranquille, pas d'explorations en vue, pas de Sergent Eversman à recadrer et surtout pas trop de paperasse à faire. Et pour cause, depuis quelques jours Karola bénéficiait de l'aide plus que bienvenue de Nathalie Dumond qui était arrivée sur Atlantis en tant qu'assistante administrative et avec qui elle avait déjà eu l'occasion de travailler quelque fois. Notamment en mission sur Paradize et sur Atlantis pour traiter le cas de San, le jeune allien. A cela elle ajoutait le fait qu'il y a deux semaine, la civile avait fait appel à elle pour lui donner quelques cours de combat afin d'apprendre à se défendre ou cas où. Les deux femmes avaient donc tissé en quelques sorte un lien et c'est tout naturellement que Nathalie lui avait proposé ses services, afin de la soulager un peu dans son travail. Karola aurait été folle de refuser c'est pourquoi elle ne le fit pas. Elle croulait sous les listes de choses à faire et savoir que pour tout ce qui était administratif elle était épauler lui permettait de souffler un peu, et ce, même si elle adorait son travail et qu'elle était prête à sacrifier ses soirées et ses nuits pour bien le faire.

C'est pour ça que cette journée lui avait semblé si calme et paisible, il n'y avait rien eu à faire dans l'urgence ou de choses à rattraper. Alors quand Karola regarda l'heure affichée sur son ordinateur de travail elle eut comme un choc de voir qu'elle avait tout fini aussi « tôt ». Il était quasiment 22h et si à cette heure-ci d'habitude elle avait encore le nez dans des rapports qu'elle devait lire plusieurs fois afin de s'assurer de leur cohérence avant de les valider et de les passer à la hiérarchie, là elle avait déjà bouclé ses tâches du jour. Un peu décontenancée elle se demanda alors si elle ne ferait pas mieux d'en profiter pour s'avancer sur sa liste de choses à faire du lendemain. Nathalie étant déjà partie depuis bien longtemps elle ne pouvait pas lui demander de lui donner du travail alors elle alla consulter sa boîte mail afin de lire son message qui organisait son travail quotidien. Quelle ne fut pas sa surprise de vois qu'elle avait reçu un mail quelques minutes auparavant de la part de Gabriel Grayson qui lui proposait de le rejoindre au gymnase dès à présent pour s'entraîner. Un dilemme s'imposa alors à elle, soit elle déclinait et continuait de travailler soit elle acceptait ce qui en soit n'aurait aucune conséquence. Sans réfléchir plus longuement elle répondit à Gabriel pour lui annoncer qu'elle arrivait. Elle éteignit alors son ordinateur et quitta son bureau pour faire détour vers ses quartiers avant de rejoindre le scientifique.

Sur le chemin du gymnase, Karola tenait dans sa main son sac avec quelques affaires de sport, elle était perdue dans ses pensées. Gabriel était devenu son compagnon de combat depuis un petit moment. Depuis ce fameux jour où il avait osé l'affronter dans le but de gagner un pari de l'eau avait coulé sous les ponts. Il était venu s'excuser de son comportement de macho et avait même proposé de s'entraîner avec elle à nouveau et cela s'était reproduit régulièrement. C'est pour cela que Karola avait accepté son invitation, ils avaient tout les deux pris l'habitude de se voir pour passer du temps sur le tatami pour s'affronter. Si elle était clairement supérieure à lui dans ce domaine, compte tenu de ses nombreuses victoires, il fallait bien reconnaître qu'au fil du temps le jeune homme s'améliorait et lui donnait de plus en plus de fil à retordre. Karola ne s'en plaignait pas c'était toujours agréable de se confronter à un égal et puis le scientifique n'était pas de mauvaise compagnie, loin de là. L'image de lui qu'il avait montré lors de leur premier combat était à l'exact opposée de ce qu'il était vraiment.

Elle arriva enfin devant le gymnase et tendit le bras pour activer les cristaux de la porte. Lorsque cette dernière s'ouvrit Karola marqua un arrêt, Gabriel était déjà là en plein échauffement. Elle l'observa quelques instants, se disant que dans quelques minutes elle serait à la place de ce sac de frappe, avant que ce dernier ne remarque sa présence et s'arrête pour l'accueillir avec un sourire. La militaire en profita pour entrer dans le gymnase et déposer ses affaires tout en l'écoutant lui expliquer pourquoi il l'avait contactée si tard.


- Je vais très bien merci. Je vois que vous êtes déjà prêt à attaquer.

Et pour cause Gabriel après avoir bu un peu d'eau pour s'hydrater, rejoignait déjà le tatami. C'est à ce moment là que Karola sentit que l’atmosphère était différente des autres fois mais elle n'aurait pas su mettre un mot sur ses impressions. Elle retira sa veste afin de pouvoir pratiquer plus facilement, rajusta sa queue de cheval et rejoignit Gabriel. Face à lui elle riva son regard au sien et remarqua un petit air espiègle dans ses yeux. Ce n'était pas pour rien car il lui proposa alors un défi, le perdant se verrait attribuer un gage par le gagnant. Karola resta silencieuse quelques secondes. Elle n'était pas du genre à faire des paris encore moins quand ça l'incluait elle, elle faisait d'ailleurs la chasse aux paris sur Atlantis. Mais après tout ça ne pouvait rendre le challenge que plus intéressant.

- Très bien j'accepte, mais n'allez pas ébruiter ça dans toute la cité!


Maintenant le combat pouvait commencer, tous les deux se mirent en position et cette fois-ci Karola décida d'attaquer la première. Elle sentait bien que ce combat n'allait pas être comme les autres alors elle préférait prendre les devants immédiatement histoire de prendre l'avantage sur lui. Elle lui envoya quelques points directs et coups de pieds uniquement dans le but de le titiller dans un premier temps. Elle n'était pas échauffée alors elle allait devoir gagner un peu de temps.  



© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Dim 24 Jan - 16:32
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Je ne remarquai pas tout de suite que Karola était arrivée depuis quelques minutes, ni qu'elle m'observait pendant que je frappais le sac. Jusqu'à ce que je l'aperçoive dans mon champs de vision, ce qui me fit arrêter mon échauffement. La jeune femme fut surprise de me voir prêt à en découdre rapidement. C'était la pure vérité, j'avais hâte de me battre contre elle. Et surtout hâte de gagner. Peut être que j'allais encore perdre, mais j'allais tout faire pour remporter la victoire. Ma première victoire. Pendant qu'elle se préparait, je me dirigeai vers le tatami.

"C'est vrai, je reconnais que je suis pressé de commencer. C'est parce que je sens que je vais gagner, cette fois".

Alors que je prenais position sur le tatami, Karola accepta ma proposition de challenge. Ce qui me plut, le combat n'en serait que plus intéressant. Qu'allais-je lui demander de faire, lorsque j'aurais gagné ? Et non, je ne prévoyais pas du tout de perdre, et donc je n'avais pas peur de ce que la jeune femme pourrait me donner comme gage.

"Pas de problème, je n'en parlerais à personne. Ca restera entre nous".

Me mettant en garde, je surveillai les mouvements de Karola. Je n'avais pas l'intention d'attaquer avant de voir ce qu'elle allait faire. J'eus raison d'attendre, car ce fut elle qui lança l'assaut la première. Je parais sans problème tous ses coups, et pourtant, je ne pris pas le dessus une seule fois. Je me contentais d'esquiver, de parer et de me défendre en reculant, tout en la laissant attaquer. Karola n'était pas échauffée, contrairement à moi. J'aurais pu lancer à mon tour l'assaut, j'aurais probablement gagné les doigts dans le nez. Mais une victoire si facile ne m'intéressait pas. Et je ne voulais pas que mon adversaire se blesse à cause de ses muscles froids. Je décidais d'attendre que la militaire soit prête pour le début du vrai combat.

Pendant quelques minutes, je la laissais mener la danse. Lorsque je sentis qu'elle était prête, je fis un grand pas en reculant loin d'elle, un sourire aux lèvres.


"C'est bon ? Vous vous êtes assez échauffée ? Alors, on peut commencer".

A peine mes paroles terminées, je lançai mon attaque en me précipitant sur Karola. J'enchaînai coups sur coups, sans lui laisser un moment de répit. La qualité de ce combat était bien supérieure à celle de notre première rencontre, quelques semaines auparavant. Aussi bien pour elle que pour moi. L'entraînement avec la jeune femme avait porté ses fruits. Mes mouvements étaient plus rapides, plus forts, mieux calculés. Et contrairement à avant, je n'allais pas au contact comme un bourrin. Cette fois-ci, je tentais de me battre comme Karola le faisait. La souplesse et la vélocité en moins bien sûr, je n'avais pas son physique. Ce qui rendit le combat encore plus intéressant, car aucun de nous n'avait le dessus dans l'immédiat.

Je continuai mes assauts jusqu'à ce que l'un de mes coups de pieds atteigne sa cible, frappant Karola dans le ventre pour lui couper le souffle. Mais, au lieu de continuer à charger, je décidai de reculer en position défensive, attendant que la jeune femme vienne à moi.


"Ca va ? Pas trop fatiguée ?" lui lançai-je avec un sourire, pour la taquiner.

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Dim 24 Jan - 19:08

Revanche au clair de lune

L'affrontement commença de manière tout à fait soft. C'était surtout Karola qui était en action, elle avait besoin de réveiller ses muscles un peu endormis d'être restés inactifs toute la journée. Au début ses mouvements étaient un peu raides mais petit à petit elle retrouva les sensations agréables du combat s'insinuer dans tout son corps. Gabriel, beau joueur, la laisse prendre le temps de s'échauffer, se contentant de parer les coups que Karola lui donnait. Ils avaient tout les deux l'habitude à présent de se battre l'un contre l'autre et ce genre d'échauffement était une sorte de rituel. Jamais ils ne se battaient sans l'avoir fait et c'est pour cela qu'elle appréciait se battre contre lui car il était un combattant assez fair play avec elle. De toutes façons ce n'aurait pas été à son avantage qu'elle fasse le combat à froid car elle savait que Gabriel aimait les challenge et les beaux combats. Y mettre fin des maintenant aurait tout gâché. Elle prit encore quelques minutes pour enchaîner les coups du gauche et du droit afin de réveiller tous les muscles de ses bras et de ses épaules ainsi que les coups de pieds, alternant à chaque fois les appuis de ses jambes. Une fois qu'elle ne sentit plus ses muscles tirer elle s'arrêta et pris deux secondes pour souffler. Gabriel lui demanda alors s'ils pouvaient commencer et elle acquiesça d'un signe de la tête. Prenant position, elle se mit face à lui, releva les bras, prête à en découdre.


Elle eut à peine le temps de se préparer que déjà le jeune homme était sur elle. Elle eut tout juste le réflexe de lever les bras au niveau de ses yeux pour parer le coup. Et Gabriel commença alors à la harceler de coups tous plus techniques les uns que les autres. On sentait bien que tout cela était le fruit d'un long et dur entraînement, qu'il avait en grande partie mené avec Karola. Au fil du temps, la jeune femme avait vu ses aptitudes évoluer et se développer. S'il était plutôt doué à la base il lui manquait tout de même quelques savoirs pour parvenir à la battre. Car la militaire le dominait largement au corps à corps, ses années de pratique à haut niveau du karaté lui était bien utile mais au fur et à mesure, Gabriel la rattrapait et mettait à profit ce qu'il apprenait. Il devenait beaucoup plus coriace.


Tout ce que Karola pouvait faire à ce moment là c'était parer et éviter ses attaques en attendant qu'elle trouve une ouverture ou parvienne à prendre suffisamment de distance avec lui pour contre-attaquer. Mais Gabriel était beaucoup trop proche d'elle et ses coups ne tarissaient pas. Au bout d'un moment à force de répéter les mêmes gestes ses derniers loupèrent leur coordination. Et alors qu'elle s'apprêtait à arrêter un uppercut en projetant ses poings devant son visage, Gabriel vint la sonner d'un coup dans le ventre. Prise par surprise elle accusa le coup, le souffle coupé, les mains sur les genoux elle tentait de reprendre sa respiration. Gabriel ne retenait pas ses coups, aussi il fallait qu'elle soit très vigilante. Elle se rappela des bleus que leur premier affrontement lui avait valu. Pendant qu'elle se remettait de ce coup, son adversaire ne se gêna pas pour la narguer. Piquée au vif, elle releva la tête vers lui et contempla son air taquin. Elle avait horreur de ça. Alors elle se redressa et fit quelques pas vers lui avec un air de défi.



- Vous rigolez, on commence à peine à s'amuser.



Au lieu de se remettre en position, elle repartit à l'affrontement. Son impression du début commençait à se préciser. Elle savait que ce combat ne serait pas comme les autres, ne serait-ce que parce qu'il tenait sur un défi. Si Karola ne savait pas encore ce qu'elle ferait faire à Gabriel si elle gagnait, elle savait par contre qu'elle ne lui donnerai pas l'occasion de la taquiner encore. Elle avait vu la manière dont le scientifique avait commencé le combat, son air sérieux et déterminé lui faisait penser que lui aussi donnerait tout. Elle tenta de reprendre l'avantage enchaînant des techniques toutes plus rapides les unes que les autres afin de l'amener à s'épuiser et perdre un peu l'orientation. Karola était à présent pleinement concentrée, les yeux rivés sur son adversaire, elle avait fait abstraction de toutes ses pensées. Le scientifique ne lui ferait pas de cadeau, alors elle non plus. Quand eut l'impression qu'elle pouvait terminer sa salve d'attaque elle prit de l'élan et tenta un high-kick circulaire sur le jeune homme.  


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Dim 24 Jan - 23:15
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

J'attaquais fort, j'en étais conscient. Mais je voulais gagner, alors je mettais toutes les chances de mon côté. Karola était échauffée, le combat commençait. Lui assénant coup sur coup, je gagnai du terrain. La jeune femme ne faisait que se défendre, ce qui était à mon avantage. De cette manière, je l'affaiblissais et la fatiguais. Je fis quand même attention à ne pas lui faire mal, mon but n'était pas du tout de la blesser. Mais de la mettre simplement à terre. Cependant, cela n'allait pas être une mince affaire, car Karola était coriace. Le combat avait débuté depuis quelques minutes déjà, et aucun de nous ne semblait vouloir laisser tomber. Tant mieux, cela aurait été une insulte si elle ou moi laissions tomber maintenant. Alors que je frappais la militaire au ventre pour la déstabiliser, je reculai pour lui laisser le temps de se remettre de ses émotions, en lui demandant si elle était fatiguée, alors qu'on venait à peine de commencer. Karola n'eut pas l'air d'aimer mon air taquin, je pus le lire dans ses yeux. Ses paroles me firent davantage sourire. Visiblement, elle était dans le même état d'esprit que moi.

"Tant mieux, car ce combat est très plaisant. On n'a pas du tout fini de s'amuser, vous et moi".

Ce fut au tour de Karola de mener la charge. Elle devint une véritable tigresse, car elle voulait également gagner. En position défensive, je perdis du terrain, je le sentais. Les coups de la jeune femme étaient rapides et fluides, elle parvenait à m'atteindre en traître. Je me défendis comme je le pus, mais je savais qu'à ce rythme là, je n'allais pas tenir longtemps. Tout comme la militaire, je me concentrai, je fis attention à chaque mouvement qu'elle faisait, pour l'éviter au mieux. Je gardai le contrôle de moi même, attendant une faille pour me dégager de ce mauvais pas. Au bout d'un moment, Karola tenta de me porter un coup décisif pour me mettre à terre. Cependant, j'eus le temps de le parer. Je levai mes avant bras pour bloquer la jambe de la jeune femme. Je grimaçai sous la douleur qui vrillait mes membres, mais j'en fis abstraction pour l'instant. Le coup avait été puissant, et s'il m'avait atteint, je n'aurais pas donné cher de ma peau. Repoussant Karola, je la fixai d'un regard déterminé, un sourire en coin sur mes lèvres.

"Bien essayé. Mais, il va falloir faire mieux que ça pour me mettre à terre".

J'étais quitte pour un sacré bleu sur mes avants bras, mais peu importait. Je ne devais pas me déconcentrer. A mon tour, je chargeai la jeune femme. J'enchaînais également diverses combinaisons pour l'épuiser. Karola esquiva très bien mes coups, mais je parvins à lui en asséner quelques uns à des endroits bien précis, comme le ventre, les côtes, ou encore la cuisse. Après une multitude de coups, je parvins à esquiver l'un des siens en me déplaçant sur le côté. Je me retrouvai alors derrière Karola, et lui donna un coup de coude entre les omoplates. En même temps, je lui fis un croche patte. Entraînée en avant par mon coup de coude, mon adversaire s'effondra au sol, sur le ventre. Aussitôt, je reculai car je n'avais pas envie qu'elle me balaye avec ses jambes.

"Vous voulez abandonner maintenant, Capitaine ?"

Sur la défensive, j'attendis qu'elle se redresse. Puis je chargeai à nouveau, ne lui laissant pas le temps de comprendre ce qui se passait. Je l'attaquai à nouveau, déterminé à gagner cet affrontement.

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 0:14

Revanche au clair de lune

Karola avait l'impression d'être revenue quelques semaine en arrière tant ce combat ressemblait à leur premier. La seule chose qui différait était que là ils se montraient beaucoup plus violent l'un envers l'autre, l'objet du pari étant tout à fait différent. Gabriel avait réussi à convaincre Karo de l'accepter et pire encore, en voyant la hargne dont il faisait preuve, elle s'était prise au jeu. A présent elle désirait ardemment gagner contre lui, surtout parce qu'elle avait horreur de se faire taquiner par un adversaire. Leur combat faisait à présent rage depuis quelques minutes et aucun des deux ne ménageait l'autre et surtout aucun des deux ne réussissait à prendre l'ascendant. La balle changeait à chaque fois de camp. Karola crû que cela allait être le moment pour elle quand elle prit de l'élan pour effectuer son high-kick, essayant de concentrer sa force dans sa jambe elle l’abattit sur Gabriel qui fut plus malin qu'elle et la stoppa nette avec ses avant-bras. Face à cet échec Karola reposa sa jambe un peu douloureuse au sol et fronça les sourcils, déçu de ne pas être arrivée à ses fins. Elle y avait mit pas mal d'énergie et si elle continuait comme ça elle ne donnait pas cher de sa peau. Non seulement elle devait faire face à sa tentative avortée mais en plus Gabriel poussa l'audace jusqu'à la taquiner. Karola ignora ses paroles et son petit sourire en coin qu'il aimait tant lui montrer et recula un peu histoire de se préparer pour la suite.

Il ne fallait surtout pas qu'elle se laisse avoir par ses piques, elle savait qu'il faisait ça pour la provoquer. Après tout depuis, tous les deux avaient appris à se connaître non seulement sur le tatami mais aussi en dehors. Gabriel commençait à connaître ses points faibles et n'avait aucun scrupules visiblement à les exploiter en sa faveur. Le jeune homme repartit à la charge en lui donnant de solides coups de poing. Elle réussi à en esquivait la plupart mais quelques uns l'atteignirent. Celui dans la cuisse la contraignit à faire quelques pas de côté permettant à Gabriel d'avoir l'avantage sur elle. Quand il lui porta un coup dans les côtes sont réflexe fut de porter ses mains sur son flanc, la douleur étant vive. Mais elle se reprit rapidement avant de faire une grosse erreur. Elle repoussa de nouveau tout ses assauts et tenta un coup de coude. En esquivant Gabriel en profita pour la contourner et l'attaqua par derrière. Un coup en haut du dos la fit basculer en avant et avant qu'elle puisse reprendre son équilibre, ses jambes se dérobèrent sous elle, fauchées par le scientifique.

Karola tomba dans un son sourd sur le sol et étouffa un juron. Elle resta quelques secondes au sol, essouflée, le temps de se remettre du choc. Elle sentait toujours l'effet du coup entre ses omoplates et être tombée aussi brutalement ne lui avait pas fait du bien. Derrière elle Gabriel était immobile et lui adressa de nouveau une pique. La jeune femme fronça les sourcils, agacée elle se releva promptement pour ne pas qu'il pense l'avoir eue. A trop la chercher il finirait bien par la trouver et sûrement plus tôt que prévu. Elle se massa les poignets qui lui avaient servi à se rattraper dans sa chute et fit volte face vers lui, les sourcils toujours froncés. Il ne lui laissa pas le temps de répliquer, de toutes façons elle n'en avait guère envie. Karola le laissa arriver jusqu'à elle, sans prendre la peine de se préparer à parer, au lieu de ça elle serra les poings et lorsque Gabriel fut assez proche d'elle, la militaire serra ses abdos et lui balança un coup de pied dans le ventre en y mettant toute sa force. Elle profita de son déséquilibre pour se ruer sur lui, agrippa fermement son tee-shirt pour le redresser un peu histoire de faciliter la suite. Elle faucha aussi ses jambes et le projeta au sol sur le dos. Elle n'avait pas l'intention d'en finir maintenant bien au contraire mais elle voulait profiter du temps qu'il était au sol pour quitter le tatami quelques secondes. Elle ne le laisserait pas de chance de faire le malin même si les précédents coups qu'elle lui avait donné commençait à tirer ses muscles et qu'elle avait déjà dépensé pas mal d'énergie pour pas grand chose. Elle se pencha au sol et ramassa ds ebâtons de combat au sol qui traînaient là avant de revenir sur le tapis. La militaire froide et arrogante qui sommeillait en elle lui servit un regard brillant provocation tout en même temps qu'elle lui lança deux  bâtons de bois et en garda deux pour elle, un dans chaque main.


- Vous voulez jouer ? Très bien allons-y. Debout. 

Elle le laissa se débrouiller pour se relever et pris un peu de distance par rapport à lui. Il l'avait titillée et maintenant il allait devoir assumer. Elle qui parvenait à se maîtriser d'habitude n'y parvenait pas avec lui et elle ne comprenait pas pourquoi. C'est pour ça qu'elle avait décidé de passer aux choses sérieuses, pour en finir le plus vite possible.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 1:17
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Enerver Karola n'était peut être pas la meilleure stratégie à adopter, et pourtant, je ne parvenais pas à m'en empêcher. Après tout, je savais que la jeune femme ne supportait pas ce genre de petites piques, depuis le temps que je m'entraînais avec elle, c'était toujours la même chose. Si je la provoquais de cette façon, c'était pour une bonne raison. Non, ce n'était pas pour me faire taper dessus par une sauvage qui ne contrôlait plus ses pulsions, bien que c'était souvent ça qui arrivait à force de la chercher. Mais plutôt parce que, quand je l'énervais, je savais que Karola mettait tout ce qu'elle avait dans le combat. Je la poussais jusqu'à ses limites parce que cela me permettait à moi même de dépasser mes propres limites. Quitte à ce que le combat soit violent. Heureusement, aucun de nous ne blessait gravement l'autre. Des hématomes, ce n'était rien. Cette femme était géniale, quelque chose me plaisait beaucoup en elle, sans que je sache quoi exactement. Elle avait de la ressource, et m'entraîner à ses côtés me permettait d'apprendre avec l'une des meilleurs guerrières d'Atlantis. Quand elle avait la rage, Karola était une véritable furie, et je devais me concentrer au maximum pour subir son courroux le moins possible. Je l'appréciais beaucoup, je l'admirais et je la respectais. Mais, revenons à nos moutons, mes pensées ne doivent pas s'égarer dans un moment pareil.

Alors que j'étais parvenu à la mettre à terre, je repartis à la charge au moment où Karola se redressa. Je ne devais pas la laisser souffler. Cependant, moi qui pensait qu'elle allait continuer à esquiver et à parer mes coups, voilà que maintenant elle agissait autrement. Elle m'impressionna d'ailleurs. Alors que j'avançai vers elle, la militaire donna un puissant coup de pied en avant, et me frappa au niveau du ventre. Même en serrant mes abdominaux, je sentis ce coup passer. Je fus stoppé net dans ma course, et je perdis l'équilibre. Karola en profita pour me soulever légèrement en agrippant mon tee shirt, tout en balayant mes jambes. Je tombai en arrière et atterris lourdement sur le sol. La garce, elle m'avait vraiment eu par surprise. Très intelligent de sa part. La respiration coupée, je mis quelques secondes pour me remettre de ce coup, toussant pour reprendre ma respiration. Pendant ce temps, la militaire partit chercher quelque chose, qu'elle me lança avant de reprendre une position défensive. Elle tenait un objet dans chaque main. Ma vue s'était un peu brouillée lorsque j'étais tombé sur le tatami, mais maintenant, je pus apercevoir des bâtons. Etait-elle sérieuse ? Visiblement, et d'après ses paroles, oui elle l'était. J'étais dans de sales draps, je devais le reconnaître.

Toussant encore un peu, je me redressai avec difficulté, tout en massant mon ventre. J'allais avoir un sacré hématome à cet endroit. Je regardai Karola et je constatai qu'elle avait l'air fatigué, elle paraissait essoufflée. Ce qui ne me surprenait pas du tout, vu l'intensité du combat depuis plusieurs minutes. Quant à moi, j'étais dans le même état. Mes muscles commençaient à me faire souffrir. A ce rythme là, le combat allait prendre fin rapidement. Surtout que maintenant, je devais me battre avec des bâtons. J'étais mauvais à l'utilisation de ces armes. Karola le savait-elle ? Ou voulait-elle juste pimenter un peu l'entraînement ? Avant, j'avais des chances de gagner le combat. Maintenant, j'en doutais. Je m'emparai des bâtons, en prenant un dans chaque main, et je fis quelques moulinets avec. J'avais déjà manipulé ces armes lors de quelques entraînements, mais j'étais très loin de les maîtriser. Et après avoir vu Teyla s'en servir contre Sheppard, je savais que je n'étais pas du tout à leurs niveaux. Dans un combat à mains nues, je m'en sortais, mais avec ce genre d'arme, c'était ma perte assurée. Je devais tenter de m'en sortir avec les quelques acquis que j'avais obtenu. Ce n'était pas du tout gagner.

En face de Karola, je me mis en position défensive, levant les bâtons devant moi pour parer, ou du moins tenter de parer, toute attaque venant de la jeune femme. Aucune parole ne fut prononcée, aucune pique ne sortit de ma bouche. J'étais concentré sur ce qui allait se passer. Et je ne faisais pas le fier du tout. Toute à l'heure, je partais à l'assaut pour prendre l'avantage, alors que cette fois, je préférais rester en retrait et me défendre. Karola dut certainement remarquer ce changement de comportement de ma part, cette hésitation qui m'envahissait. Elle devait sûrement se douter que je n'étais pas du tout à l'aise avec des bâtons. Ma chance allait-elle tourner ?


by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 1:58

Revanche au clair de lune

Les deux combattants se tenaient face à face, prêts pour un autre round. Karola ignorait depuis combien de temps tous les deux se trouvaient ici en tout cas à travers les baies vitrées on ne percevait rien tant la nuit était noire. Tout autour d'eux un silence pesant s'était installé. D'habitude lors de leurs séances ils échangeaient régulièrement des conseils ou des remarques. Il n'en était rien aujourd'hui, mis à part les remarques désobligeantes du scientifique. Karola avait mené bien des combats mais jamais elle n'en avait tenu un autant à cœur que celui-là. Il était devenu très intense et chacun y mettait toute son énergie, autant dire que le gagnant aurait beaucoup de mérite. La militaire devait bien reconnaître qu'il était devenu fort, s'il possédait déjà une certaine puissance il avait gagné en agilité et il avait plus d'aisance sur le tatami. Aujourd'hui il se surpassait et elle en était bien contente mais elle vu ses piques adressées à son encontre elle se passerait bien de le lui faire savoir. Il ne manquerait plus qu'il se pavane devant elle pour des compliments qu'elle lui aurait fait.

Respirant un bon coup elle se prépara, serrant chacun des deux bâtons de combat dans les mains, elle banda ses muscles, prête à y retourner. Avec de tels outils le challenge n'en était que plus beau et surtout plus compliqué. Il était assez compliqué de les manier et il fallait être prudent pour les parer. Ce n'était pas la méthode de combat préférée de Karola mais elle avait appréciait s'y initier même si clairement, elle n'excellait pas autant qu'avec ses poings. Elle porta son intention sur son opposant qui bizarrement faisait pâle figure.. Est-ce qu'elle allait enfin pouvoir prendre le dessus sur lui ? Les prochaines minutes allaient être décisives. Quoi qu'il en soit voir la mine pas rassurée du jeune homme la fit sourire d'un sourire carnassier. Voulant en profiter elle se lança vers lui et leurs premiers échanges commencèrent. L'utilisation des bâtons requerraient de mettre beaucoup de puissance dans les bras mais ils permettaient également de prendre de la vitesse beaucoup de vitesse. C'est pour cela qu'il fallait que Karola soit la première à attaquer pour ne pas que lui en profite. Puissante dans ses coups de bâtons et agile dans ses pas la Capitaine ne ménagea pas ses efforts. La plupart des attaques qu'elle donna était des coups directs de bâtons que Gabriel para avec les siens. Au bout d'un moment elle commença à s'affaiblir, à sentir le poids des bâtons peser sur les muscles de ses bras alors elle redoubla d'efforts pour contraindre Gabriel à reculer. Elle força jusqu'à l'acculer contre un mur mais le jeune homme qui se contentait de parer depuis tout à l'heure lui cédait difficilement du terrain. Elle parvint enfin à l'approcher suffisamment près du mur pour le bloquer et elle en profita pour le fixer droit dans les yeux pour lui montrer qu'elle n'avait pas l'intention de le laisser gagner. Mais fatiguée de cette attaque il n'eut aucun mal à la repousser.


Elle prit alors un peu de recul, elle avait l'impression d'effectuer une chorégraphie seulement elle n'en connaissait pas vraiment les pas et surtout son compagnon était imprévisible. On entendait dans la salle rien d'autre que le bruits des bâtons qui s'entrechoquaient. Même si cela était intense et dur, la jeune femme appréciait ce combat qui ne ressemblait à rien à ce qu'elle avait connu jusqu'ici. Gabriel était décidément un très bon adversaire. Alors qu'elle tenta une énième fois d'attaquer il se décida enfin à reprendre l'avantage. Cette fois-ci il para plus durement et le coup fut rendu à Karola qui elle en revanche n'arriva pas à se défendre. Elle reçu un coup au visage suffisamment fort pour lui faire saigner la lèvre. Essouflée, elle recula à nouveau de nouveau et porta sa main sur ses lèvres et remarqua qu'elle saignait un peu. Pas perturbée plus que ça elle s'essuya d'un revers de la manche et riva ses yeux sur Gabriel qui en profita pour se jeter sur elle. Alors qu'elle espérait lui refaire le même coup de tout à l'heure elle se prépara à le recevoir avec un autre coup de pied, une vive douleur à la cuisse l'en empêcha. Une crampe venait de s'emparer de son muscle elle ne put rien faire pour éviter l'attaque de Gabriel.  


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 19:19
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Comment allais-je m'en sortir ? Je serrais les bâtons dans mes mains, mais je n'avais aucune idée de comment j'allais faire pour ne pas finir au sol dans les prochaines secondes. Je n'avais aucune idée, ni aucun plan pour réussir avec ces armes. Karola ne me laissa pas le temps de réfléchir davantage, elle m'attaqua. J'eus à peine le temps de lever mes bâtons pour parer ses coups, et je ne pus rien faire d'autre. La jeune femme me frappait avec force et rapidité, elle voulait que je lâche prise et que je recule. Ce que je fis, même si je tentais désespérément de rester sur place, pour ne pas la laisser gagner du terrain. Dans la pièce, on entendait seulement le choc des lames en bois qui s'entrechoquaient. Le combat était intense et violent, et les quelques coups que je me pris me firent gagner des hématomes en plus. Je reculai encore, et je sentis le mur se rapprocher dangereusement de moi. J'allais bientôt être acculé, une proie facile pour Karola, sans aucune échappatoire. Si je me retrouvais contre ce mur, le combat serait terminé, et j'aurais perdu. Il fallait absolument que j'empêche cela. Mais comment ?

Mes muscles me firent de plus en plus mal, mes bras étaient lourds à force d'encaisser les coups de la militaire. Je fixai mes yeux dans ceux de Karola, et j'y vis de la détermination. Elle voulait gagner. A tout prix. Je ne devais pas la laisser faire. Si je voulais m'en sortir, je devais agir. Alors que mon adversaire était sur le point de m'asséner un nouveau coup de bâton, je parvins à saisir son poignet et à la tirer sur le côté, tout en faisant un pas chassé. Je la lâchai et je reculai. Loin d'elle. Au moins, je n'étais plus en danger contre le mur, je pouvais me déplacer librement sur le tatami.

C'était à mon tour, je devais tenter quelque chose. Je passai à l'attaque, et Karola para très bien mes coups. Se battre avec ces armes était assez intéressant, finalement. Et très technique aussi. Il me faudrait pas mal d'entraînement pour arriver à les maîtriser. Je continuai à frapper encore et encore, mais je dus reculer pour reprendre mon souffle, et désengourdir mes bras en effectuant quelques moulinets. La jeune femme devait être dans le même état que moi, car elle resta aussi en retrait. Après quelques secondes, Karola repartit à l'assaut. Après avoir paré son coup, j'enchaînai rapidement le mien pour reprendre le dessus. Sans le vouloir, mon bâton en rencontra aucune défense, et frappa la militaire au niveau de la lèvre. Mon adversaire recula, et en voyant le sang, je commençais à m'inquiéter. Je ne voulais pas la blesser. J'étais sur le point de baisser ma garde pour lui demander comment elle allait, mais la lueur que je vis dans ses yeux me confirma qu'elle n'était pas dérangée par cette blessure. Peu importait pour elle, le combat ne devait pas s'arrêter. Elle voulait continuer. Je mis mes états d'âme de côté, je me préoccuperais de son cas après le combat. Aussitôt, je repartis à la charge.

Et pour une fois, la chance fut de mon côté. J'ignorais que Karola était sur le point de me donner le même coup de pied que toute à l'heure. Mais, je remarquai quelque chose de différent. Quelque chose n'allait pas. Son regard, il n'était plus déterminé et glacial. Une lueur traversa ses yeux. Quelque chose venait de la déstabiliser, mais quoi ? Pas le temps de me poser davantage la question, je décidai d'en profiter. En cet instant, Karola était sans défense, il fallait que je tente ma chance. Alors que la jeune femme semblait fébrile pour je ne savais quelle raison, je courus à sa portée, et la frappa au niveau du ventre. Puis, un autre coup dans son dos au moment où je passais derrière elle. Au final, je la saisis par la taille, et je la jetai violemment au sol, quelques mètres plus loin. Karola roula sur elle même, et pendant qu'elle se redressait difficilement, je me remis en garde, à bonne distance. Je remarquai alors qu'elle semblait avoir mal à la cuisse. Pourtant, je ne l'avais pas frappé à cet endroit. Malgré moi, je ne pus m'empêcher de m'inquiéter. Je n'y étais pas aller de main morte avec la jeune femme.


"Vous allez bien ? Je vous ai fait mal ?"

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 20:23

Revanche au clair de lune


Cela ressemblait maintenant plus à un combat entre deux ennemis qu'à autre chose. Aucun doute que si un public y avait assisté, on les aurait déjà séparés pour éviter qu'ils ne se fassent vraiment mal. Alors qu'elle s'apprêtait à repousser l'assaut de Gabriel avec un coup de pied, elle sentit subitement une vive douleur irradier dans sa cuisse droite. Lâchant les bâtons au sol par réflexe, elle reposa aussitôt sa jambe à terre pour faire cesser la douleur mais cela ne suffit pas car c'était une crampe qui venait de la surprendre. Visiblement elle ne s'était suffisamment échauffée ou alors elle avait beaucoup trop forcé durant ses dernière minutes. Quoi qui l'en soit, son corps venait de lui crier stop pour l'avertir qu'il avait été trop sollicité. Mais elle ne pouvait pas se permettre de s'arrêter et encore pire se reposer car Gabriel lui était déjà sur elle. Aveuglée par la douleur elle ne vit rien venir, elle ne pu que subir son attaque. Qu'il ait vu ou non qu'elle souffrait, il ne s'arrêta pas et il avait raison, il avait là l'occasion de prendre le dessus sur elle et il devait en profiter. Karola en aurait fait pareil si les rôles avaient été inverser. L'opportunité était bien trop belle, bien que certainement aussi un peu trop facile. Un coup de poids lui coupa subitement le souffle, tandis qu'un autre s'abattait dans son dos lui faisant perdre l'équilibre. Elle serait tombée au sol si Gabriel ne l'avait pas ceinturée avec son bras pour le faire lui-même. Il l'a projeta sur le tatami avec force et tout ce qu'elle pu faire c'est se laisser tomber et entraîner sur le sol. Si on ajoutait à cela sa crampe qui ne tarissait pas, Gabriel venait de lui infliger un sérieux coup. Karola rassembla toutes ses forces pour se relever péniblement. Le combat n'était pas terminé, Gabriel était posté en retrait et elle se doutait qu'il ne ferait rien avant qu'elle ne se relève, sinon il l'aurait déjà fait. C'était son côté gentleman, trop gentil. Combien de fois il s'était fait avoir avant. Craignant de blesser la jeune femme il l'a laissait à chaque fois prendre le temps de se remettre ce qui lui desservait à coup sûr car Karola elle en profitait. Si en dehors du tatami elle appréciait cet aspect de sa personnalité, lorsqu'ils s'affrontaient elle avait tendance à trouver ça désespérant.

Elle était toujours au sol, évaluant la situation. Essoufflée, le cœur battant et son corps meurtri à plusieurs endroits, elle porta sa main sur sa cuisse afin de la masser pour apaiser la crampe. Elle était épuisée mais une voix dans sa tête lui intimait de se relever et de continuer à se battre. Gabriel aurait très certainement compris qu'elle n'en pouvait plus et qu'elle devait se reposer, mais elle en tant que soldat ne pouvait pas se le permettre. Dans toute sa carrière ses supérieures l'avaient toujours poussée à se dépasser et à ignorer la douleur pour atteindre ses buts. Les yeux fermés elle tenta de retrouver une respiration régulière et la voix lointaine de Gabriel raisonna dans sa tête. Elle était toujours un peu sonnée par ce qu'il venait de lui infliger. Mais l'entendre lui permit de se ressaisir. Elle serra les poings, fit un signe négatif de la tête pour lui indiquer qu'elle n'était pas blessée puis dans un grand effort se releva. Elle posa en dernier sa jambe droite au sol et heureusement la crampe avait faibli, elle pouvait de nouveau la mouvoir correctement. En relevant le visage vers Gabriel elle constata que ce dernier arborait un masque d’inquiétude comme elle s'y attendait. En d'autres circonstances ça aurait pu être attendrissant. Elle ne voulait certainement pas lui montrer qu'elle souffrait alors elle reprit un peu de contenance et le rassura avec un sourire narquois.


- Arrêtez de vous inquiéter, Grayson, ça vous ramollit. Je ne suis pas en sucre et nous avons un combat à terminer je crois.



Après toutes les remarques qu'il lui avait lancées, elle pouvait bien se permettre de le faire également. Ses bâtons gisaient toujours au sol, ce n'était peut-être pas vraiment sage de continuer à les utiliser mais elle se pencha pour les reprendre. La conclusion de leur combat allait certainement être amorcée et quelle qu'en soit l'issue, la Capitaine tenait absolument à le terminer. Avec une victoire serait certainement pas du luxe, en tout cas il était absolument hors de question qu'elle ait dépassée ses limites pour rien. Karola imita Gabriel et se remit en position, déterminée. Elle s'élança alors vers lui pour reprendre le combat en alternant coups de bâtons et coups de pieds en essayant de ménager la jambe droite. Elle n'était peut-être plus aussi rapide qu'au début mais sa détermination lui permettait de maintenir un flot d'énergie pour attaquer une dernière fois Gabriel et tenter de le mettre au tapis.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 21:02
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Décidément, cette femme était butée et bornée. Mais ça, je le savais dès notre premier combat. Elle était blessée, elle était à bout de force, mais non, elle voulait continuer, tout ça pour gagner. Heureusement qu'il ne s'agissait que d'un simple entraînement. Vu de l'extérieur, on aurait dit un combat à mort pendant lequel aucun des adversaires ne voulait abandonner, quitte à souffrir pour arriver à ses fins. J'étais comme Karola, je ne voulais pas abdiquer. Alors je profitais de sa faiblesse pour prendre l'avantage. N'importe qui aurait fait la même chose. Pourtant, j'étais inquiet. La jeune femme me rembarra gentillement en me disant d'arrêter de m'en faire pour elle, et de continuer le combat jusqu'à la fin. Quelle têtue. Et bien qu'il en soit ainsi. Je la regardai reprendre ses bâtons, et je levai les miens, prêt à parer ses coups si elle attaquait. Ce qu'elle fit sans attendre. La blessure qui l'avait fragilisé peu avant semblait s'être calmée, et mon adversaire avait repris presque possession de tous ses moyens. Excepté qu'elle était épuisée. Tout comme moi. Le combat devait s'achever rapidement si je voulais avoir encore une chance de gagner.

Je parai les coups de Karola avec difficulté, mais malgré la hargne que cette dernière mettait dans ses gestes, je ne fléchis pas. Je ne devais pas faiblir et lui laisser l'occasion de me terrasser. Je devais encaisser les coups jusqu'à ce que je trouve une faille exploitable pour retourner la situation à mon avantage. Je laissai la jeune femme s'épuiser en me frappant de toutes ses forces. Elle finirait bien par ralentir le rythme de ses coups, en espérant que je ne lâche pas le premier. Au bout de quelques secondes d'acharnement, Karola se fatigua. Je la repoussai violemment en arrière pour l'éloigner de moi, puis j'attaquai. J'enchaînai diverses combinaisons avec les bâtons et les pieds pour prendre le dessus sur la jeune femme. Mes bâtons réussirent à la frapper à plusieurs endroits, surtout mon dernier coup qui arriva brutalement contre le poignet de la jeune femme, la désarmant. Un bâton en moins, c'était déjà ça. Puis, je lui assénai un puissant coup de pied qui la déstabilisa, l'envoyant à quelques mètres de moi. Sans attendre, je me dirigeai en courant vers elle. Il ne fallait pas que je la laisse retrouver possession de ses moyens. Le combat devait s'achever, sur sa défaite si possible.

Alors que Karola tentait de parer une attaque de ma part avec le bâton qui lui restait, je me penchai en avant, et fis une roulade pour passer à côté de la militaire, et me retrouver ainsi derrière elle. Avec l'effet de surprise de mon geste, j'avais toute mes chances. Sans attendre, alors que j'étais à peine relevé, je lui donnai un coup dans le bas du dos. Puis, j'attrapai les épaules de mon adversaire et balayai ses jambes, avant de la faire tomber lourdement sur le dos. Elle était maintenant à ma merci. Je lâchai mes bâtons, et je vins la chevaucher, m'installant sur son ventre en serrant mes cuisses autour de sa taille, pour assurer ma prise et éviter de l'étouffer. Je me penchai légèrement en avant, mes mains vinrent s'emparer des siennes pour les plaquer et les maintenir contre le tapis. Karola était maintenant prisonnière, incapable de se redresser. Elle pouvait toujours tenter de se tortiller en battant l'air avec ses jambes, elle ne parviendrait pas à se tirer de ce mauvais pas. Et je n'avais pas du tout l'intention de relâcher ma prise sur elle. Essoufflé, je la regardai dans les yeux, un sourire aux lèvres.


"Alors Capitaine ? Vous abandonnez enfin ?"

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 22:02

Revanche au clair de lune


Karola jeta ses dernières forces dans son dernier assaut. Elle ne savait pas trop où elle les puisaient mais elle comptait bien les exploiter jusqu'au bout. Mais tout cela fut vain car à aucun moment elle ne parvint à reprendre l'ascendant sur son adversaire. La journée avait été longue pour elle et l'enchaînement des missions, combats et longues journées avaient finalement eu raison d'elle. Gabriel attendit patiemment le bon moment pour riposter, lui aussi était visiblement à bout. Ses coups étaient moins précis et moins puissants mais il fut suffisamment fort pour exploiter la première faiblesse que Karola lui offrit. Cette fois-ci il ne lui ferait part d'aucune pitié. Il commença par la désarmer, le coup de bâton sur son poignet lui arracha un cri de douleur, elle aurait aimé pouvoir faire quelque chose pour le soulager mais elle dut parer un autre coup avec son bras encore armé. Gabriel était en train de commencer à l'achever. Elle ne savait pas par qu'elle miracle elle tenait encore debout. Elle devait très certainement cela à ses longues années d'entraînement militaire. Cependant, c'était bien tout ce qu'elle pouvait faire. Son poignet et sa jambe droite la faisait souffrir à chaque pas. Elle avait dépassé le stade de la douleur, tout ses membres ne semblaient plus qu'être des bouts de caoutchouc. Si Gabriel ne lui avait pas servi son coup final aucun doute qu'elle se serait effondrée au sol. Un autre coup de pied la martela dans le dos qui la paralysa quelques secondes. En même temps elle senti les mains de Gabriel l'attraper fermement par les épaules pour la faire basculer en arrière et encore une fois elle se retrouva fauchée. Ce qui provoqua sa chute sur le dos. Accusant le coup Karola fut un peu étourdie et quand elle secoua la tête pour retrouver ses esprits il était trop tard. Gabriel la chevauchait déjà et la bloquant au sol.

Le combat ne pouvait pas se finir comme ça, elle ne voulait pas laisser gagner alors dans une dernière tentative désespérée elle essaya par tous les moyens de le retourner. Elle secoua ses jambes de toutes ses forces. Elle aurait voulu lui donner un coup de poing mais ses poignets étaient enserrés entre les mains de Gabriel et les siennes ne répondaient plus. Tenter ainsi de se dégager de lui ne faisaient que raviver les douleurs que ce combat lui avaient infligés alors une nouvelle fois elle grimaça et essaya d'ignorer les effets des coups qu'elle avait subis. Elle se mordit la lèvre, prête à continuer à en découdre. Peut-être que c'était encore possible.. ? Mais non, ses muscles refusèrent catégoriquement de lui obéir, ses jambes étaient lourdes et ses hanches entravées par Gabriel qui la maintenait fermement au sol. Il était beaucoup plus fort qu'elle physiquement elle s'en rendait compte maintenant, il s'était vraiment bien battu aujourd'hui, elle devait le reconnaître. Elle ne pouvait rien faire à part abdiquer. Elle cessa alors de gigoter peu à peu et tenta de se calmer. Le jeune homme la dominait cette fois-ci. Penché au dessus d'elle il semblait content de lui, à en croire le sourire qui ornait son visage, toujours ce même sourire... Karola le foudroya du regard tout en reprenant peu à peu un rythme cardiaque décent et une respiration régulière. Elle sentait que ses idées s'éclaircissaient aussi, maintenant que l'excitation du combat diminuait et elle remarqua à quelle proximité tout les deux se trouvaient. Ce n'était pourtant pas la première fois qu'ils se trouvaient dans cette situation mais le fait qu'aujourd'hui ce soit Gabriel qui se trouve à cheval sur elle tout en lui maintenant les poignets au dessus de sa tête firent naître en elle un intense sentiment de gêne. Elle était entièrement sous son contrôle, faible et sans défense, maintenant qu'il était sûr d'avoir gagné, était-il vraiment obligé d'être aussi proche d'elle ? Pour éviter que le scientifique ne perçoive le trouble que cela suscitait chez elle elle tourna la tête pour fuir son regard perçant, se refusant toujours à abandonner. Mais dans cette position c'était pire, elle sentait son souffle dans son cou et cela n'eut pas d'autre effet que de l'empêcher à retrouver une respiration normale. Fermant les yeux et évitant soigneusement de bouger, de toutes façons elle n'y parvenait plus, elle fini par lâcher pour mettre fin à ce supplice, non sans mal et sèchement :


- C'est bon. Vous avez gagné.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Lun 25 Jan - 23:06
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Je la tenais enfin, cette victoire tant espérée. Après plusieurs entraînements avec Karola, je l'avais enfin surpassée. Bon d'accord, si elle n'avait pas eu ce soucis à la cuisse, elle aurait sûrement gagné, vu qu'elle dominait largement le combat avec les bâtons. Mais la chance avait été avec moi ce soir. Cela serait probablement ma seule victoire contre la jeune femme, en tout cas pas avant un moment, alors je devais la savourer. Karola était là, étendue sous moi, entrain de tenter de se débattre pour se redresser. Cependant, malgré tous ses efforts, elle n'y parvint pas. Son corps réclamait du repos, il ne voulait plus se battre. Tout comme le mien. Cette victoire s'était vraiment jouée à un cheveu.

Au bout de longues secondes d'affrontement, Karola cessa enfin toute résistance. Elle était prête à abdiquer. Que pouvait-elle faire d'autre ? J'étais plus fort qu'elle, je la maintenais au sol. Elle n'avait aucune échappatoire. Mon regard plongea alors dans le sien, et je ressentis quelque chose d'étrange à ce moment là. Cette proximité, cette vision de la jeune femme, prisonnière de mon corps. Nos respirations se mêlant l'une à l'autre. Karola détourna les yeux pour cacher cette gêne que je ne remarquai pas. Pour ma part, je fus également troublé. Je me rendais enfin compte que je la chevauchais, et que j'étais si près d'elle. Mon souffle rapide et fort effleurait sa peau sans que je le sache. Je vis les mouvements de sa poitrine à chaque respiration de la jeune femme. Et le clair de lune qui traversait la fenêtre pour se poser sur elle. Je semblais la voir pour la première fois, et je devais bien le reconnaître : Karola était une belle femme. Non mais qu'est ce que j'étais entrain de raconter ? A quoi pensais-je ? Ce n'était pas du tout le moment de penser à ce genre de chose. Gêné, je secouai la tête pour chasser ces pensées de mon esprit. Heureusement que la militaire ne me regardait pas à ce moment là, elle aurait sûrement ri devant l'expression étrange de mon visage.

Karola s'avoua enfin vaincue, et je soupirai de soulagement en fermant les yeux. Je n'en pouvais plus, mon corps était à ses limites. Cependant, j'étais fier de moi et des exploits que j'avais réussi à accomplir. Toutefois, je ne m'en vantai pas en sautant et criant partout, ce n'était pas du tout mon genre. Un simple sourire témoignait de mon contentement. Toujours troublé de cette proximité avec mon adversaire, je la relâchai enfin, tout en me redressant. Mes muscles et mes membres me faisaient souffrir, et j'étais bien parti pour un corps recouvert d'hématomes et de nombreuses courbatures. Je tendis la main à Karola pour l'aider à se relever.


"C'était un beau combat".

Une fois Karola debout, je m'aperçu qu'elle aussi n'en pouvait plus. Malgré ses protestations, je l'aidai à aller s'asseoir sur un banc, avant de me diriger vers mon sac. Ma bouteille d'eau rendue l'âme car j'étais assoiffé. J'attrapai une serviette, mouillant un bout avec les dernières gouttes qui me restaient, puis je pris un tube de crème. Je retournai vers la jeune femme, et m'installai à ses côtés. Maintenant que le combat était terminé, je n'avais plus aucune raison de faire preuve de brutalité. Au contraire. J'étais toujours inquiet pour Karola.

"Ne bougez pas".

J'ignorais si elle allait m'écouter, mais peu m'importait. Avec douceur, j'appliquai le linge mouillé sur la coupure de sa lèvre, appuyant délicatement pour ne pas lui faire mal. Karola put admirer une facette de moi qui était bien contradictoire avec celle démontrée lors du combat. Moi qui venait d'être brutal et violent, près à tout pour gagner contre un adversaire des plus coriaces, me voilà maintenant qui savait faire preuve de douceur et de tendresse. Après tout, je l'avais blessé, je voulais me racheter. Pendant que je continuai à nettoyer sa blessure, mes yeux ne purent s'empêcher de plonger dans ceux de Karola, mon visage tout près du sien. Le trouble de toute à l'heure m'envahit à nouveau, je devins hésitant, et ce fut moi qui détournai la tête le premier, cette fois ci. Je me raclai la gorge pour éviter d'y penser.

"Il ... il vaudrait mieux que ... vous alliez à l'infirmerie pour faire examiner cette entaille".

Je lâchai la serviette, respirai profondément, puis pris le tube de crème que je tendis à Karola.

"Tenez, c'est une bonne crème apaisante. Appliquez là sur vos blessures deux à trois fois par jour. Les douleurs partiront rapidement".

J'évitai le regard Karola. Je m'en voulais beaucoup en fait, et j'étais toujours troublé par ce qui venait de se passer. Je ne savais même pas pourquoi j'étais gêné à ce point. Ce n'était pas la première fois que j'étais proche de la jeune femme, surtout lors de nos séances d'entraînement. Alors, pour quelle raison est ce que j'étais mal à l'aise cette fois ci ? Me mordant la lèvre, je levai la tête pour la regarder furtivement, avant de baisser à nouveau les yeux, honteux. Oui honteux, je devais l'avouer.

"Je suis désolé, je me suis laissé emporter par le combat. Je n'aurais pas du vous frapper aussi fort".

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Mar 26 Jan - 0:03

Revanche au clair de lune


Depuis qu'elle avait prononcé ces simples mots qui annonçaient Gabriel vainqueur du combat, Karola refusait de tourner la tête vers lui pour éviter d'être encore plus gênée. Quand elle sentit qu'il se relevait elle pu enfin respirer un bon coup de soulagement. Enfin elle pouvait se détendre et de nouveau tourner la tête. En voulant se redresser elle remarqua la main tendue de Gabriel, debout devant elle. Sans hésiter elle tendit la sienne pour l'attraper et apprécia sa poigne ferme qui l'aida à se relever. Elle aurait eu bien du mal à le faire elle-même tant ses membres étaient engourdis à cause de l'immobilisation. Elle acquiesça à sa remarque. Oui ça avait été un beau combat, mais elle avait perdu. Elle lui relâcha la main une fois sûre de sa stabilité puis chercha des yeux un endroit où elle pourrait s'asseoir pour se reposer. Elle aperçu les bancs et se dirigea vers eux. Gabriel insista pour l'aider, ce qu'elle n'eut pas la force de refuser, après tout c'était bien le peu qu'il pouvait faire après l'avoir mise au tapis. Une fois assise sur le banc elle se laissa aller contre le mur dont la fraîcheur lui fit le plus grand bien, notamment au niveau du dos là où Gabriel lui avait mis plusieurs coups de pieds. Elle respira profondément sans remarquer les mouvements du scientifique qui venaient de s'asseoir près d'elle. Elle n'aurait pas su dire où elle avait le plus mal. Le dos, le ventre, la cuisse, le poignet ? Elle était meurtrie de partout. Elle était faible, fatiguée mais elle tenait à ne pas le montrer à Gabriel. Ce dernier se tenait près d'elle, en jetant un coup d'oeil vers lui elle vit qu'il tenait dans ses main une serviette et un tube de crème. Visiblement il avait l'intention de s'occuper d'elle, d'ailleurs il lui intima de ne pas bouger. Elle le laissa faire, elle n'avait toujours pas la force de riposter et de toute façon elle n'avait pas envie de dire quoique ce soit pour l'instant. Elle resta silencieuse, le regard perdu dans le vide. En fait, son esprit était totalement embrumé par des pensées qui l'assaillaient au sujet de ce qu'il venait de se passer. Elle venait de perdre et elle s'en voulait. Non seulement sa défaite était due à une banale crampe, mais en plus elle se trouvait à présent dans un état lamentable et de ça elle en avait honte. Qu'est-ce que le scientifique allait bien pouvoir penser d'elle après ça ? Elle allait certainement avoir besoin de plusieurs jours pour s'en remettre, elle voyait déjà tout le retard dans son travail s'accumuler.. Au fond, ce n'était pas à Gabriel qu'elle en voulait, bien au contraire, elle le pensait toujours, il l'avait bien eu et s'était parfaitement bien défendu.

Lorsqu'elle sentit que Gabriel pressait la serviette au niveau de la blessure qu'elle avait à la lèvre elle ferma les yeux, ce geste la soulagea et lui permis de faire taire un moment ses ruminations mentales. Lorsqu'elle les rouvrit elle fut surprise de le voir à nouveau si proche d'elle, elle l'observa alors soigner sa lèvre. Il semblait très concentré, fatigué et véritablement inquiet pour elle puis il releva la tête et elle capta le regard de Gabriel fixé sur elle. Si elle n'était pas si mal au point et si pleine de fierté, elle en aurait rougit. Heureusement Gabriel dévia rapidement son regard, visiblement gêné. Elle se souvint alors que quelques minutes auparavant elle avait ressenti la même chose que lui, d'ailleurs le souvenir de lui la chevauchant et la maintenant au sol s'imposa à son esprit. Mais refusant de se laisser à nouveau perturber par ce genre de chose parce que ça lui faisait plus d'effets qu'elle ne le tolérait, elle parvint enfin à se reprendre. Gabriel lui tendait un tube de crème et lui proposait même d'aller se faire soigner à l'infirmerie. Mais elle refusa, pour si peu elle n'allait pas déranger les médecins et infirmières. Elle se releva alors en s'appuyant sur le mur pour lui montrer qu'elle n'était pas non plus à l'article de la mort.

- Ne vous en faites pas, je vais bien. J'ai juste besoin d'une bonne nuit de sommeil.


En fait, elle voulait absolument quitter le gymnase et cesser de penser à cette humiliation. Mais avant ça il y avait un dernier détail à régler, alors elle se tourna vers le jeune homme.

- Votre gage ?


Après tout c'était pour ça qu'il s'était battu si ardemment. Elle se demandait ce qu'il allait bien pouvoir lui sortir comme gage à effectuer pendant une semaine.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Mar 26 Jan - 0:54
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Pendant de longues minutes, je pris soin de Karola. C'était normal après ce que j'avais fait. Et ce n'était pas dans mon caractère de laisser une personne, surtout quelqu'un que j'appréciais, dans un sale état sans rien faire. Je nettoyais l'entaille que la jeune femme avait à la lèvre, tout en prenant conscience du trouble qui m'envahissait. Je ne devais pas penser à ça, c'était déplacé et ... d'ailleurs, je n'avais aucune raison de penser à cela. Je lui tendis le tube de crème, tout en lui proposant d'aller à l'infirmerie pour sa blessure à la lèvre, son poignet, et d'autres endroits où je l'avais frappé. Cependant, Karola refusa d'aller déranger les médecins. Elle devait avoir sa fierté. Elle accepta la crème, et se redressa, comme pour me montrer qu'elle allait bien, qu'elle n'était pas sur le point de mourir. Et donc, qu'elle pouvait se passer d'un tour à l'infirmerie. Une tête de mule jusqu'au bout, ce qui me fit soupirer intérieurement. Son comportement m'amusait, je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi buté qu'elle. A part moi bien sûr. Je décidai de ne pas insister, cela n'aurait fait que braquer la jeune femme contre moi. Je hochai la tête pour acquiescer.

"D'accord. Mais pensez à mettre de la glace sur vos blessures, surtout le poignet".

Tandis que Karola commençait à se diriger vers la sortie du gymnase, je me levai et me dirigeai vers mon sac pour le prendre. A ce moment là, la militaire me demanda quel serait mon gage. Très bonne question, en fait.

"Ah oui, le gage, c'est vrai".

Je n'avais pas réellement réfléchi à cette histoire de gage. Après avoir lancé cette idée à Karola, au début du combat, nous nous étions battus de suite. Je n'avais donc pas eu le temps d'y réfléchir. Mais, maintenant qu'elle me posait la question, il fallait que j'y songe. Me retournant vers elle, je fixai le sol dans un grand moment de réflexion, cherchant un gage qui n'allait pas faire fuir la jeune femme. C'était difficile, jusqu'à ce qu'une idée me traverse l'esprit. Certains diront qu'il s'agissait d'une idée tortue, peut être un peu déplacée, mais je me disais que c'était peut être une bonne idée. Une voix intérieure me soufflait de ne pas proposer ce gage, mais je ne l'écoutais pas. M'avançant vers Karola, j'eus un moment d'hésitation, avant de me lancer, un peu gêné. Très gêné, à vrai dire.

"Que diriez-vous d'un massage par jour, pendant une semaine ? Enfin, je m'explique. Un jour, vous me faites un massage. Et le jour suivant, je vous en fait un. Vous avez failli gagné le combat, vous méritez bien un peu de détente. Et je pense que des massages nous seraient bénéfiques à tous les deux".

Bon d'accord, c'était osé comme gage, mais je voyais là une bonne idée. Une partie de moi espérait que Karola allait accepter. Après tout, avait-elle le choix ? Mais, pourquoi voulais-je à tout prix qu'elle accepte ? Je devenais vraiment cinglé. Je me dirigeai vers la porte du gymnase à ses côtés. J'étais mal en point, mon corps souffrait et demandait du repos. Et quand je regardais la jeune femme, je vis la même chose.

"Est ce que je peux vous raccompagner à vos quartiers ?"

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2125
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Mar 26 Jan - 13:59

Revanche au clair de lune


Karola attendit patiemment que Gabriel se décide concernant le gage qu'il allait lui donner. Visiblement il n'y avait pas encore réfléchi. Il semblait en proie à une intense réflexion quand enfin il eut l'air d'avoir trouvé. Elle s'attendait à le voir lui afficher un grand sourire d'avoir trouvé quel méfait lui faire accomplir mais à la place c'était plutôt de la gêne qu'il montrait. Elle l'écouta lui déballer son plan.. Il lui proposait un massage. Tous les jours. Et chacun leur tour qui plus est. Elle était loin de se douter qu'il lui proposerait une telle chose. Alors elle se retrouva bête devant lui car les massages n'étaient pas un truc qui lui était familier, loin de là. Et si en plus elle devait en prodiguer à quelqu'un d'autre, alors là c'était le pompon. Malheureusement pour elle, elle avait accepté le pari et avait perdu le combat alors elle était obligée d'accepter. Elle aurait très bien pu refuser, faire mention du fait qu'elle était officier supérieur et non pas larbin mais ça aurait été contraire à toute sa ligne de conduite. Karola était quelqu'un de fair play et de scrupuleux et dans ce cas là ça lui desservait grandement. Sans grand plaisir elle accepta.

-Très bien, va pour le massage.

A présent qu'il lui avait donné son gage et qu'elle l'avait accepté sans chipoter, ils pouvaient enfin quitter le gymnase. Elle attrapa ses affaires et notamment sa montre qu'elle avait laissé dans son sac. En la consulta elle vit qu'il était déjà minuit. Il avait passé beaucoup plus de temps qu'elle ne l'avait imaginé à se battre. La seule chose dont elle rêvait à présent, c'était d'une bonne douche chaude et d'une longue nuit de sommeil. Et dire que le lendemain, Sheppard l'avait conviée à une réunion de sécurité dès le matin. Ça risquait d'être dur, très dur, surtout compte tenu des courbatures qu'elle allait devoir supporter et elle ne pouvait décemment pas ne pas se présenter à la réunion. La seule chose qui l'a consolait c'était que Gabriel n'était pas en meilleur état qu'elle. Lui aussi avait les traits marqués et semblé aussi fatigué qu'elle. C'est pour cela qu'elle s'apprêtait à refuser sa proposition de la raccompagner dans ses quartiers. Après tout, il avait déjà fait suffisamment pour elle et lui aussi avait besoin d'aller se reposer. Cependant, comme elle avait déjà refusé d'aller à l'infirmerie elle était persuadée que lui de son côté ne lâcherai pas le morceau ce coup-ci. Tout comme la gêne d'avoir été si proche d'elle elle avait perçu son inquiétude à son sujet. Le laisser la raccompagner le rassurerai très certainement, elle n'avait pas envie qu'il passe la nuit à se faire du soucis pour elle. Elle lui lança un sourire et lui fit signe de sortir.

- Allons-y alors.

Son sac sur le dos et en prenant soin de ne pas trop bouger son poignet douloureux, Karola suivi Gabriel hors du gymnase pour s'engager dans les couloirs. Les premiers mètres qu'ils effectuèrent se firent dans le silence, un silence gênant pour rester dans le thème, ça l'était d'autant plus que toute la cité était à présent profondément endormie. A vrai dire Karola n'était vraiment plus tout à fait apte à faire le conversation mais il n'y avait pas que ça, il y avait autre chose, mais elle n'aurait su dire quoi. Quoiqu'il en soit elle fut soulagée de savoir que ses quartiers n'étaient pas si loin que ça et que bientôt cette soirée assez étrange allait être loin derrière elle. Alors qu'ils arrivaient enfin, elle se tourna vers lui avant d'entrer dans ses quartiers. Il y avait une dernière chose qu'il fallait qu'elle fasse avant de le quitter, sans ça il la prendrait pour une ingrate.

- Vous avez raison c'était un beau combat et une belle victoire, je vous félicite. Et merci de.. d'avoir pris soin de moi après.

En effet, elle avait appréciait qu'il se soit montré si attentif et doux avec elle, surtout après la sérieuse raclée qu'il lui avait infligée. Ça lui semblait tout à fait normal qu'elle le remercie même si sur le coup ça lui avait semblé bizarre car ça faisait longtemps que quelqu'un n'avait pas pris soin d'elle. Maintenant que c'était fait elle allait enfin pouvoir aller se reposer et récupérer. La prochaine fois c'était sûre elle ne se laisserait pas avoir de la même façon. Sur ce, elle lui souhaita bonne nuit et le laissa regagner ses quartiers.


©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Spoiler:
 

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 332
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé Ven 29 Jan - 23:36
Revanche au clair de lune
Avec Karola Frei

Je me doutais bien que le gage que je venais de choisir n'allait pas être du goût de Karola. Il fallait dire qu'il était vraiment osé, je devais le reconnaître. Elle allait sûrement le refuser, peut être qu'il était un peu trop déplacé. Mais après tout, c'était mon gage, et c'était moi le vainqueur. La jeune femme ne pouvait pas faire autrement qu'accepter ce que je venais de décider, non ? Et si elle voulait se venger en choisissant à son tour un gage étrange, elle pourrait le faire à notre prochain combat, si elle remportait la victoire. Je ne devais pas me lancer dans ces idées, car il était plus que probable que mon adversaire gagne à notre prochain entraînement. Secouant la tête, j'attendis la réaction de Karola qui, à ma grande surprise, accepta le gage. Cependant, j'eu le sentiment qu'elle n'était pas du tout enthousiaste. C'était compréhensible vu ce que je lui avais demandé de faire, mais j'espérais qu'elle finisse par y prendre goût et qu'elle s'amuse.

Karola accepta que je l'accompagne jusqu'à ses quartiers, et cela me rassura, vu qu'elle avait refusé d'aller à l'infirmerie. Je n'avais pas envie qu'elle tombe inanimée dans un couloir à cause de notre violent combat, et d'un coup mal placé. Nous quittâmes tous deux le gymnase, et le chemin se fit dans un silence pesant. Aucun de nous ne prit la parole. Moi même, j'étais épuisé, et je ne savais pas trop quoi dire. J'étais gêné, et j'ignorais pour quelle raison. Pourtant, ça nous était arrivé de discuter un peu après des entraînements, nous parlions de différents sujets sans être mal à l'aise. Alors, pourquoi est ce que maintenant, j'hésitais ? Peu importait, car rapidement, nous nous retrouvâmes devant les quartiers de la jeune femme. Cette dernière me félicita pour le beau combat que nous venions de mener, et me remercia d'avoir pris soin d'elle. Je lui souris en secouant la tête.


"Vous n'avez pas à me remercier, j'ai fait ce que je pensais être juste. C'était normal, vu que je n'ai pas été tendre avec vous. Je vous devais bien ça".

Un nouveau petit silence pesant, puis je lui souhaitai un "bonne nuit", avant de tourner les talons pour prendre la direction de mes quartiers. A peine avais-je fait deux pas, que je me retournai vers Karola, tout en souriant à nouveau.

"Au fait, je voulais dire quelque chose : bien joué, le coup du combat avec les bâtons. Vous avez bien failli gagné".

Un hochement de tête pour la saluer, puis je repris ma route, laissant Karola disparaître dans son petit chez elle. J'entrai dans mes quartiers, me déshabillai et m'observai dans le miroir. Je commençai déjà à distinguer les hématomes par ci par là. Une bonne douche bien chaude, un peu de crème appliquée sur les bleus, et hop, me voilà dans mon lit pour une bonne nuit de récupération. Epuisé, le sommeil m'emporta rapidement, taisant ainsi ce étrange sentiment qui m'avait envahi pendant mon combat contre la jeune femme, au moment de la défaite de cette dernière.


¤ RP terminé ¤

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Revanche au clair de lune [PV Karola] RP terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Gymnase-