Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE Jeu 23 Juin - 11:33
Le colonel décida qu'ils feraient une pause dans cette jolie clairière. Coralie accueillit la nouvelle avec gratitude. Elle en profita pour enlever sa veste et ses rangers pour qu'ils sèchent. Pieds nues et en débardeur elle s'installa avec les autres pour manger un morceau. Il faisait agréablement chaude, le fait d'être mouillé n'était pas un problème. Ça sécherait vite.

Jeff leur fit remarquer d'une ton sévère mais teinté d'humour qu'il n'y aurait pas de rab. Sheppard lui répondit d'un ton déçu qu'il était radin. Coralie sourit. Ils s'était bien trouvé ces deux-là.

Une fois le repas fini, Coralie remis ses rangers, qui n'avaient pas eut le temps de beaucoup sécher, et accrocha sa veste sur son sac à dos.

Le sous-bois relativement clair se transforma en une jungle inextricable. John sorti sa machette pour leur ouvrir un passage dans la la végétation luxuriante, envoyant une boutade à Jeff pour lui conseiller de baisser la tête. Coralie ricana silencieusement. C'était l’inconvénient d'être grand. Elle n'avait pas ce genre de soucis. Si ses compagnons passait, elle était sure qu'elle pouvait passer sans même baisser la tête.

A force d'efforts, il finirent par atteindre un réseau de petits ruisseaux et rivière. John resta un instant silencieux et immobile. Coralie ne put s’empêcher de s'approcher de lui pour voir ce qu'il regardait avec tant d'attention. Elle avait été un peu inquiète de le voir ainsi immobile. Avait-il perçut un danger ? Mais elle avait rapidement remarqué qu'il n'était pas inquiet, juste attentif. A son tour elle posa les yeux sur le petit animal au pelage noir qui s'abreuvait dans l'eau d'un ruisseau. On aurait dit un petit félin.

Il s'échappa d'un bond gracieux quand Harold les dépassa, avec la discrétion d'un éléphant, les yeux rivés sur son appareil, cherchant la source de l'énergie qu'il avait détecté. Le sous-bois s’éclaircit, leur permettant d'avancer plus facilement, mais au bout de quelques minutes, ce fut une paroi rocheuse qui leur coupa la route. Ses compagnons se mirent à discuter sur la possibilité de la contourner, mais après une courte exploration en compagnie de Langford, le colonel revint en leur annonçant qu'il n'y avait pas d'autre passage que la grotte qui perçait la base de la montagne.

Coralie fronça le nez. Vu ce qui s'était passé la dernière fois qu'ils s'étaient aventuré dans un endroit de ce genre, elle n'était pas très sûre d'avoir envie de retenter l'expérience toute de suite. Mais bon, visiblement, elle n'avait pas le choix. Elle devait suivre ses compagnons dans les entrailles de cette terre.

Après s'être assuré qu'aucun d'eux n'était claustrophobe, même si elle ne voyait pas trop ce que ça aurait changé vu qu'il n'y avait pas d'autres passage, il s'enfonça le premier dans le boyau étroit. Le passage était vraiment très étroit. Coralie y passait relativement facilement avec sa carrure de crevette, mais Harry semblait avoir plus de difficultés. Leur progression fut éprouvante et interminable, à la lueur des lampes torches qui n'éclairait que l'arrière train de la personne qui la précédait.

La chaleur commença à devenir vraiment pénible. Coralie regretta ne ne pas avoir un bandeau sur le front, les gouttes d'eau salée lui irritait les yeux. Ils arrivèrent dans une petite salle au plafond bas, mais plus large. Nyota montrait des signe de « surchaffe ». Coralie profita de la petite salle où ils étaient arrivés pour la faire s'asseoir un instant contre le mur et boire beaucoup d'eau, mais pas trop pour qu'elle ne soit pas malade. Pendant qu'elle buvait, l'infirmière en profita pour lui mouiller la nuque et les avant bras pour faire baisser un peu sa température corporelle.

John s'approcha d'elles pour demander des nouvelles.

- « D'Ici quelques minutes, ça devrait aller mieux »
répondit l'infirmière, « Mais il faudrait qu'on sorte de se four rapidement, sinon, on risque d'être rapidement tous dans le même état. »

Elle même commençait à ressentir les effets de la chaleur. Ils profitèrent de cette halte forcée pour se reposer un instant pendant que Coralie surveillait l'état de Nyota, n'hésitant pas à continuer à la bassiner avec l'eau de sa gourde. Soudain un cri retentit. Le docteur Langford avait crié que quelque chose lui était passé dans les jambes, il s'attira les railleries de John.

Au bout de quelques instants, ils reprirent leur progression souterraine, se fiant aux indications de Harry pour trouver le bon chemin lorsqu'ils se trouvaient devant des intersections. Coralie commençait à se dire qu'ils allaient finir par arriver au centre de la planète et que la source d'énergie que le scientifique détecté n'était autre que celle du noyau de cette planète.

Le couloir redevint étroit. Coralie comme les autres avançait à quatre pattes. Soudain, elle sentit quelque chose de velu gigoter sous sa main, avant d'avoir eut le temps de réagir, une vive douleur lui arracha un cri, dans une réflexe elle appuya plus sa main sur la chose et sentit la chitine céder avant qu'une sensation de viscosité envahisse sa paume. Sa lampe lui avait échappée de la main, roulant un peu plus loin. Elle retira sa main quand Marc se tourna vers elle et éclaira le sol. Une araignée, énorme, les crochets encore plantés à la base de son pouce.

Coralie se sentit pâlir. La douleur était affreuse, mais ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus. Elle était bien placé pour savoir que les araignée vivant dans les milieux exotiques étaient souvent très venimeuse. Quand elle travaillait en Afrique, elle avait eu l'occasion de voir les horribles plaies qu'elles pouvaient provoquer, le venin de certaine pouvait nécroser les tissus en quelques heures, d'autres était neurotoxiques, quand ce n'était pas les deux.

John leur fit presser le pas pour trouver un endroit plus vaste. Elle eut du mal à suivre le rythme, sa main la brûlait et la lançait. La douleur commençait à remonter le long du poignet et de l'avant bras. Il aurait fallut ponctionner le venin tout de suite, mais dans l'étroit boyaux ce n'était pas possible. Elle espéra qu'ils attendrait rapidement un endroit plus propice.

Dés que ce fut possible, Marc se précipita vers elle avec un aspivenin. La jeune femme eut envie de lui dire que ça ne servait plus à rien, que le poison était déjà dans ses veines, mais elle en fut incapable. Elle le regarda faire en pouffant. Le venin avait commencé son œuvre dans son cerveau. Elle commençait à perdre le fil de ses idées, mais visiblement, elle n'avait pas d'atteintes physiques. En fait, ce n'était pas si désagréable. Elle se sentait légère comme une bulle de savon.

Rapidement, Coralie n'eut plus aucune notion de son environnement. Elle flottait, elle regardait les autres s'agiter en rigolant, en disant tout ce qui lui passait par la tête. C'est ainsi qu'elle compara Harry a un gros rat quand elle eut l'impression de voir son visage s'allonger et ses incisives pousser. Elle s'extasia sur la beauté de Nyota qui lui fit penser à une princesse exotique. Lorsque le Colonel s'approcha d'elle, pour essayer de la calmer, elle l'attrapa par le cou en ronronnant !

- « Le beau prince qui vient sauver la princesse ! Je suis sûre qu'un baiser me guérira ! »

Sans lui laisser le temps de réagir, elle plaqua ses lèvres sur les siennes... Il fallut a John une certaine poigne pour se débarrasser de la sangsue. Coralie ne savait plus ce qu'elle faisait, elle était ailleurs, dans un monde de rêves et d'hallucinations.

Quelqu'un avait bandé sa main, John ordonna qu'ils continuent, et elle le suivit. Elle l'aurait suivit au bout du monde son prince... mais où est-ce qu'il avait laissé son beau cheval ? Et qui étaient les autres ? Ses suivants ? Celui qui l'avait soigné devait être son docteur personnel, l'autre avec la petite boite dans les mains devait être son astrologue. La jolie princesse, probablement sa sœur. Après tout, quel prince viendrait chercher sa promise en présence d'une première fiancée ?

En tout cas, tous semblaient lui obéir au doigt et à l’œil. Après quelques nouvelles reptations, ils sortirent enfin des boyaux de sa prison. Coralie offrit son visage aux rayons du soleil, elle avait l'impression qu'il y avait des années qu'elle ne l'avait pas vu. Son sauveur regardait à son tour la boite que tenait l'astrologue, et fit une réflexion qui laissait entendre qu'ils approchaient de leur but.

Coralie n'avait pas la moindre idée de ce qu'ils cherchait, mais s'inquiétait d'être à découvert... Et si le dragon qui gardait la grotte revenait, que pourraient-ils faire ? Cette pensé aussi lui échappa, elle ramena son attention sur leur petit groupe, gloussant et ricanant au fur et à mesure que les idées farfelues se formaient dans son esprit.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 247
Atlantis
MessageSujet: Re: [MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE Jeu 23 Juin - 22:54
A la recherche d'Alpha - La fantastique


Après avoir pris une pause bien méritée, vous décidez d’explorer les alentours. Le coin est plutôt joli et tranquille. L’herbe est verte et de doux effluves floraux vous titillent les narines. Autour de vous, des collines semblent vous protéger de l’extérieur. Quelques papillons vont çà et là, volant de fleurs en fleurs. Un lac se trouve devant vous à une centaine de mètres et de l’eau s’écoule dedans, l’alimentant. Elle provient d’une paroi en pierre. Vous pouvez décider d’y boire si vous le désirez ! Faites un point sur le chemin parcouru jusqu’à présent.
Vos appareils de détection signalent qu’une source d’énergie est toujours toute proche, et en vous baladant vous remarquez qu’elle provient du lac lui-même ! Sauf que de l’extérieur il est difficile pour vous de déterminer ce qui émet de tels signaux. L’un de vous se dévoue pour plonger dans le lac et voir de quoi il en retourner.

Le plan d’eau est profond, cependant de moins d’une dizaine de mètres, mais l’eau est claire, vous pouvez y voir une fois dedans. Au gré de votre progression quelque qu’elle soit, vous sentez/apercevez un renfoncement dans les parois du lac quelque chose de lumineux. Vous parvenez à l’attraper et une fois à la surface vous vous rendez compte qu’il s’agit d’un E2Pz !

Vous vous rendez compte qu’il est très peu déchargé, quelle aubaine ! Voyez entre vous ce que vous décidez d’en faire. Alors que vous êtes en pleine délibération vous entendez de nouveaux ces cris si familiers de la bête volante qui vous harcèle depuis tout à l’heure. La voilà qui plane au-dessus de la clairière ! Elle vous repère et se dirige tout droit vers la personne qui tient l’E2PZ dans les mains. D’un coup de bec elle la propulse au sol. Elle tente de s’emparer de l’engin lantien mais heureusement l’un de vous parvient à l’attraper avant. Mécontente la bête se pose au sol et lâche un cri transperçant. Quelques minutes après tout un tas de ses semblables débarquent dans les airs.

Vous n’avez pas le choix, face à cette attaque vous devez vous replier. Voyez si, oui ou non, vous prenez l’E2PZ puis foncez dans le tunnel pour retourner au Jumper au plus vite. Les bêtes volantes vous prennent en chasse et n’hésitent pas à entrer dans la forêt pour essayer de vous attraper. Soyez prudents, essayez de ne pas vous perdre et allez vite vous réfugier ! Peut-être vaudrait-il mieux rentrer sur Atlantis avant que les choses ne dégénèrent quitte à retenter plus tard un retour mieux préparé !


-------------------------------------------------
Si questions MP Matty ou Karo.wink
Il s'agit du dernier post de la Mj et vous avez jusqu'au 1er Juillet pour répondre ! Faites vous plaisir H3
Bon RP !
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2154
John Sheppard
Dossier Top Secret
√ Age: 40 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: [MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE Sam 25 Juin - 16:48

A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE
feat. LT COL JOHN SHEPPARD / JEFF BREWER / CAPORAL NYOTA WASHINGTON / DR MARC LANGFORD / CORALIE DELTOUR / DR HAROLD SWITACK



Que ça soit civil ou militaire, à chaque mission je redoute le moment où l'un d'entre eux se blesse suffisamment gravement, pour être allongé sur un lit durant plusieurs semaines. Je préfère que ça soit moi la victime qu'autrui… et pourtant j'avais la nette impression que nous ne jouons pas vraiment de chance. Entre toutes les petites « merdes » qui nous tombaient dessus, je n'ai jamais fait de missions avec autant de mini problèmes. Entre ceux qui se prennent des branches, cris à causes des animaux … et les piafs qui nous attaques, je commençais à avoir une sacrée envie de rentrer avant de finir dans l'estomac d'un machin truc plus féroce ou dans la grotte a moitié mort à cause de la chaleur ou des bestioles au venin étrange.

Et puis cette grotte ! insoutenable ! et Coralie qui se fait piquer… franchement je fus soulagé de voir que le venin avait un effet plutôt euphorisant. Elle partit que très vite dans un délire de princesse, comparant chaque personne à sa cour. Dont Nyota une princesse, chose qui pourrait bien lui aller. J'eu un petit rire amusé en le voyant délirer, me rappelant ma propre folie lors de ma fièvre sur la mission alpha. Par contre, je ne m'attendais nullement à être enlacée et embrassé avec passion par l'infirmière. Je surpris des regards taquin et amusés de certain qui devait y trouver sûrement une nouvelle anecdote à raconter aux copains !

Je retenu les ardeurs de la jeune femme, me demandant bien si elle n'allait pas recommencer durant la suite de la mission. Non pas que ça me déplaise d'être comparé au prince charmant, mais faudrait éviter que je me fasse violer. Même si bon hin, je ne vois pas vraiment l'infirmière suffisante délurer pour faire ce genre d'avance... Marie oui… Coralie non. En tout cas je gardais un œil sur elle… pour la protéger d'elle-même ou bien pour nous sauvegarder.

Notre scientifique nous guida jusqu'à un lac à l'eau si clair qu'on pouvait voir quelque chose briller au fond de l'eau. Mm, il faudrait y plonger, j'aurais bien envoyé Coralie qui avait déjà goûté aux ondes tout à l'heure mais vus son état c'est un coup ce qu'elle pense qu'elle soit dans sa salle de bain.

Nyota se dévoua, de toute manière les éléments un peu excitant, c‘est pour la belle tireuse d'élite. Après avoir retiré son gilet part balle et autres éléments gênants, elle plongea découvrant un E2PZ, qui semble peu utilisé. ENFIN une bonne nouvelle ! Une sacrée aubaine pour nous ! Après quelques échanges avec l'équipe il était évidant qu'on le ramène ! Dans un sens c'est non négociable.

Alors qu’on l’emballait pour le fourrer dans un sac, les cris que trop reconnaissables de notre ami Kafi, se firent entendre. Elle fonça bec avant sur le pauvre Harry qui fut propulsé à terre. Un peu sonné, on l’aida à se relever, pour fuir au couvert des rochers. Jeff n’avait pas perdu le nord et tenait l’engin en main, bien décidés à ne pas les laisser faire. Hors notre maman Kafi, se mit appeler pleins de copains… non mais sérieusement ont est bien dans la merde !

• Merde ! On fonce au jumepr, courrez sans vous arrêtez !

Je sortis mon arme avec Nyota, Jeff fourra l’E2PZ dans son sac et les 3 civils se mirent à courir pour rejoindre la grotte. Alors que nous, pauvre fou de militaire on les suivaient en tirant en l’air pour éloigner ses pauvres fou d’oiseau ! Entre le p90 et les zat, on avait quoi les tenir à distance. Mais je crains qu’ils nous attendent à l’entrée de la grotte. Reprendre le chemin arrière dans cette maudite gorge me déplut, mais nous n’avions pas le temps de délibérer plus.

• On rentre sur Atlantis, j’espère qu’ils vous nous servir du poulet !

Oui de l'humour alors qu'on est pourchassé… normal… mais j'avoue que je mangerais bien du poulet, j'y prendrai doublement plaisir en imaginant KAFI à la place tiens ! e passa en premier, espérant qu'une personne ne se fasse une nouvelle fois mordre par une maudite araignée. Marc s'occupait de la pauvre Coralie qui était encore un peu dilettante. Après avoir rampé, couru et autre contorsions dans ses maudits boyaux de l'enfer…. Je sentais la chaleur me prendre aussi, mais par chance on arriva au bout de nos peines. En sortant le premier je fis le guet et à peine, sommes tous sortis que les maudits piafs commencèrent le 2nd round ! BORDEL mais qu'ils sont casses pieds ! Je tirai en l'air avec le zat, touchant l'un des prodigieux oiseau !

• Vilaine bête !

Je pressai tout le monde pour qu’on court à travers la forêt, de temps à autre on devait éviter l’atterrissage forcé et en fracas des poulets géants, qui voulaient nous becter. Je me pris des éclats de bois, qui me zébraient le visage de longues griffes sanglantes. Mais cela ne m’arrêta pas pour autant. Vaillamment avec Nyota on protégeait les civils, poussant un peu Harry, qui était ralentis par sa forte carrure.
Une fois au jumper, je pris les commandes, occluant le vaisseau, pour nous cacher de la vision des créatures qui était désemparer d’avoir perdu leur apéritif !

Finalement on n’avait pas découvert de créature intelligente ! À moins que cela soit els oiseaux. J’étais déçu autant pour moi que pour Marc. Mais dans un sens, notre intendant avait dans son sac un E2PZ fort pratique.

• Affaite bien jouer Brewer ! Bon l’équipe des bras cassé, on rentre à la maison, dit-je ironiquement reprenant la blague de notre archéologue favori !
Et hop, avec le DHD du jumper j’enclenchai le code pour la porte et nous voilà de retour au bercail, un peu blessé mais vivant après toute ses émotions.

On était les seconds à arriver. L’équipe de Matt, venait de passer la porte quelques minutes avant nous. Et vu leurs états, je dois dire que cela ce n’est pas très bien passés non plus. Mon regard se figea sur Nathalie quelque minutes…. J’avais hâte d’entendre son récit. Je lui fit un petit sourire, avant que je choppe le sergent par les épaules, pour le saluer.

• Eh bah … vous êtes bien beaux !

Une équipe médicale arriva pour nous signer. Il ne manquait plus Karola et on filera en brief avec Weir.


FICHE ET CODES PAR ILMARË

_________________
    Colonel John Sheppard
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE Mer 29 Juin - 11:39
Coralie était complètement partie. Elle regardait les autres s'agitait autour d'un lac, l'astrologue disant que le trésor s'y trouvait. Elle fut surprise de voir la princesse se jeter à l'eau pour aller voir. Ce serait-elle trompé sur le rôle de la belle jeune femme dans la compagnie ? Peut être était-elle le garde du corps de son prince ?

Elle sourit. Elle préférait cette option là. L'infirmière regardait le colonel avec des yeux brillant d'admiration et de tendresse. Qu'il était beau son prince.

La jeune métisse ressortit de l'eau en brandissant un objet qui ressemblait à de l'ambre, et semblait éclairé de l'intérieur, luissant doucement d'une lueur orangée semblable à un feu intérieur. C'était magnifique. Mais, visiblement, ils n'était pas sensé s'emparer de ce trésor, dés qu'ils l'eurent sorti de l'eau, les dragons les attaquèrent !

Le prince ordonna de s'enfuir, restant en arrière avec la jolie brune pour couvrir la fuite de ses compagnons. Coralie ne chercha pas à comprendre. Elle suivit les autres, même si elle eut une légère hésitation au moment d'entrer dans les grottes, elle n'avait aucune envie de retrouver sa prison de pierre... mais d'un autre coté, elle n'avait pas envie de se faire dévorer par les gardiens du trésors.

Du reste du trajet de retour, elle ne se rappela pas grand chose, si ce n'est une certaine admiration quand elle découvrit le jumper et qu'ils s'y engouffrèrent. Le prince prit les commandes et l'appareil quitta le sol. Coralie ne put retenir un cri d'admiration devant cette prouesse.

Après un vol de courte durée, ils pénétrèrent dans un cercles dont l’intérieur brillait comme de l'eau sous les rayons du soleil. Instantanément ils arrivèrent dans une grande salle remplie de monde. Visiblement, le château du prince.

Un groupe de personne s'approcha d'elle pour la prendre en charge, lui expliquant qu'elle devait se faire soigner. Coralie obtempéra sagement. Elle devait bien reconnaître que sa main la faisait souffrir, même si elle ne se rappelait plus vraiment dans quelles circonstances elle se l'était blessée.

*****

Plusieurs heures plus tard, elle émergea, allongée sur un des lit de l'infirmerie, avec un mal de crâne terrible et sans comprendre comment elle était arrivé là. Son dernier souvenir clair s'était d'être en train de ramper dans une grotte sur la planète qu'ils devaient explorer, et une douleur brûlante à la main. Après, tout devenait flou, avant de se diluer complètement.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 247
Atlantis
MessageSujet: Re: [MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE Sam 2 Juil - 19:36
A la recherche d'Alpha - La fantastique

:cheers: Bravo et merci de votre participation pour cette mission ! :cheers:

Voici une petite récompense, je vous invite à vous restaurer au Mess où du poulet vous y attend :fun14:


Code:
[img]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/25/1466710230-2016-medaille-a-la-recherche-d-alpha.png[/img]

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [MJ17] A la recherche d'Alpha - PRA-127 - LA FANTASTIQUE
» A la recherche d'Alpha [Intrigue]
» [MJ 19] A la recherche d'Alpha - F4X-254
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-