Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy] Dim 1 Mai - 20:31
Le mois de Mars touchait à sa fin. Nyota avait calculé que dans quelques jours cela ferait un an et huit mois qu'elle serait sur la cité. Elle commençait à avoir roulée sa bosse dans la galaxie de Pégase. Pas des masses non plus, mais juste ce qu'il fallait pour se différencier des nouveaux venus.

Bien sûr elle avait toujours une sensation désagréable quand elle passait à travers l'horizon des événements. Elle avait de plus en plus l'impression qu'elle passait la porte pour aller au devant de dangereux ennuis et qu'elle ne reviendrait peut-être jamais sur la cité atlante.

Des ennuis, Nyota en avait vu son sous parmi les étoiles de ce côté de l'univers et elle commençait à avoir du mal à tout encaisser. La cicatrice qu'elle portait au ventre, et qui la brûlait toujours parfois, lui rappelait douloureusement sa première mission importante ; un vaisseau, ou devrais-je dire une tombe, au beau milieux du vide de l'espace intersidéral.

Certaines nuits, Nyota revoyait encore ces corps sans vie qui flottaient autour de l'entrée du hangar du Pasiphaé ; hangar par lequel ils s 'étaient infiltrés pour pénétrer dans les murs froids et oppressants de ce qui deviendrait un des pires cauchemars de la jeune américaine.

Et cet épisode n'était qu'un parmi tout ce que la jeune femme avait vécu ces derniers temps. Entre l'accident de son frère, sa rupture avec Matt et le coma de William ainsi que son 'léger' fiasco durant le massacre d'Alpha... Nyota commençait à traîner derrière elle un bagage particulièrement lourd.

Heureusement que Jeff avait refait surface dans sa vie. C'était la première chose bien qui lui arrivait depuis un petit moment maintenant. C'était d'ailleurs lui qui s'était aperçu, la veille, lors de leurs retrouvailles, qu'elle avait besoin d'aide. Bien qu'elle fut toujours aussi forte, il s'était rendu compte que si elle continuait de garder tout cela pour elle, elle finirait par craquer à un moment ou un autre et ça ne serait pas joli à voir. Alors il lui avait conseillé de prendre rendez-vous avec la psychologue de la base, Evelyn Stanford ou, comme Nyota aimait l'appeler, Evy jolie.

C'est donc ainsi que la jeune floridienne toqua à la porte du bureau de son amie. Il était plus que temps, qu'elle aussi, se confie sur ce qui la hantait depuis trop longtemps.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy] Mar 3 Mai - 11:30


❝Demander de l'aide n'est pas une faiblesse❞
Nyota & Evelyn

Dernier rendez-vous avant le départ demain. J'ai fais en sorte de m'organiser pour ne pas être submergée par le boulot sachant que j'ai encore plusieurs dossiers à mettre à jour. Avant de partir en mission, j'ai envie de passer du temps avec John et comme personne n'est vraiment au courant de tout ça, il faut que je fasse attention à ce que je fais et dis et surtout à qui je le dis. Bref, assise derrière mon bureau, une tasse de thé à la main, je fixe l'écran de mon ordinateur en attendant que Nyota arrive. Nyota est une de mes amies ici sur la cité. C'est elle qui m'entraîne au tir et assez vite on a su tisser des liens qui, pour moi, sont importants. Je ne sais pas vraiment pourquoi elle vient me voir, ça fait un petit moment que je ne l'ai pas vue et j'espère vraiment qu'elle va bien. Si jamais je me rend compte, je vais m'en vouloir de ne pas avoir pris de nouvelles plus tôt... C'est dont légèrement inquiète et la boule au ventre que j'attend, les yeux fixés sur la porte.

Je n'ai aucune idée de combien de temps je reste à fixer la porte de mon bureau, je suis complètement ailleurs et lorsque j'entend qu'on frappe, il me faut quelques secondes avant de redescendre sur Terre. Je me lève, je pose ma tasse sur le bureau et je me dirige vers la porte avant de l'ouvrir. Nyota est là, juste devant moi et à sa mine, je devine qu'elle ne dort pas assez et donc que quelque chose ne va pas. Avec un sourire, je m'efface pour la laisser entrer dans mon bureau.

- Rentre, installe toi où tu veux...

On serait sur Terre, je n'aurais pas le droit d'être sa psy puisque nous sommes amies, mais ici, c'est différent. On est tous sur le même navire et l'entraide est importante. Même si ce que je fais n'est pas déontologique, je n'ai aucun remord à aider mes amis, bien au contraire. J'attend qu'elle s'installe et je vais ensuite lui faire couler un thé avant de la rejoindre.

- Je pense que c'est une question stupide, mais je vais te la poser quand même... Comment vas tu ?

Je me pince les lèvres parce que je connais déjà la réponse. Je connais assez Nyota pour savoir que quelque chose ne va pas et que si elle est venue me voir c'est qu'elle en a vraiment besoin. La jeune femme fonctionne un peu comme moi, elle encaisse, elle se tait, jusqu'au moment où elle ne peut plus et que son cerveau lui dit stop. Naturellement, je viens poser ma main sur la sienne, sans la quitter des yeux. A partir de maintenant, je ne vais plus rien dire sauf pour poser des questions. A partir de maintenant c'est Nyota qui va parler et elle va tout naturellement me dire tout ce qui lui passer par la tête. A partir de maintenant, je vais faire mon boulot et aider mon amie qui en a besoin.


© Pando


Dernière édition par Evelyn Stanford le Jeu 2 Juin - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2014
√ Age : 31
√ Messages : 969
Nyota Washington
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy] Mar 3 Mai - 13:24
Nyota n'eut pas longtemps à attendre avant d'obtenir une réponse de la part de son amie. Celle-ci vint lui ouvrir avec un de ses sourires chaleureux dont elle seule avait le secret. C'était peut-être un pré-requis pour être psy... à moins qu'on ne vous l'apprenne sur les bancs de la fac ? Non, Nyota en doutait sérieusement. Quand on observe le monde à travers la lunette d'un fusil de précision, on à l’œil aiguisé. Le sourire que Evelyn lui offrait n'avait rien de fabriqué, il était naturel et, même si la jeune égyptienne avait les sourcils légèrement froncés, signe qu'elle était quelque peu inquiète, Nyota savait que son interlocutrice ne jouerait jamais avec elle. Dans cette situation, elle serait professionnelle, comme son poste le requérait, mais cela ne serait pas un obstacle à leur amitié, bien au contraire.

Nyota aurait pu s'adresser a n'importe qui d'autre. Riko étant en congé sur Terre, elle n'était pas une option mais la base comprenait d'autres personnes à même de l'aider. Hors c'était vers Evelyn qu'elle s'était tournée. Elle ne voyait personne être plus à même de l'écouter et de la comprendre que ses amies. En l'absence de l'une, elle s'était donc tout naturellement adressée à l'autre, même si la déontologie l'interdisait. Mais n'étaient-ils pas tous dans une situation particulière ? Atlantis n'était certainement pas un cas commun. Tous les membres de l'expédition vivaient en autarcie, ce n'était qu'une question de temps avant que des liens se tissent, dans le bon comme le mauvais sens. Et le haut commandement aurait beau multiplier les spécialistes, ceux-ci ne resteraient, de toutes façons, pas bien longtemps objectifs.

Répondant à l'invitation de son amie d'un sourire et d'un signe de tête, Nyota prit place sur un des fauteuils qui meublaient la salle. Elle suivit Evelyn du regard alors que celle-ci allait lui verser une tasse de thé avant de revenir vers elle. La jeune psychologue s'installant à son tour, elle lui tendit la tasse qu'elle venait de préparer avant de lui demander comment elle allait. Nyota ne put réprimer un petit sourire, amusée malgré sa présence en ces lieux.

"Je serais tentée de te répondre que tout baigne, mais tu sais mieux que quiconque que je mentirais en te répondant cela."

L'humour, même léger, était toujours la première défense de Nyota dans ce genre de cas. Elle ne pouvait s'en empêcher, c'était plus fort qu'elle et elle soupira avant de passer sa main libre sur son visage, frottant son front de deux doigts un peu plus intensément avant de glisser le long de son nez pour délasser la migraine qui s'emparait d'elle.

"Désolée, Evy... Je... je sais plus trop bien où j'en suis." lui répondit-elle, les yeux tournés vers sa boisson chaude.

En étudiant son langage corporel, n'importe qui aurait vu qu'elle avait du mal à faire face à la situation et aux émotions qu'elle ressentait. Mais sa phrase était bien plus sincère cette fois. Tout en changeant sa tasse de main pour prendre celle de son amie dans la sienne, elle lui confia, toujours sans détourner son regard de son thé :

"Il s'est passé pas mal de trucs ces derniers temps et, peut-être que si les choses avaient été plus espacées, je pense que j'aurais pu mieux y faire face... J'en sais trop rien à vrai dire... Je t'avouerais que c'est un peu la cata..."

La jeune métisse soupira à nouveau avant de lever les yeux vers Evelyn.

"Et par dessus le marché, j'ai attendu le dernier moment pour venir en parler..." finit-elle dans un murmure, preuve qu'elle avait bien conscience de la situation mais que cela la faisait culpabiliser.

_________________


- Nyota's theme song -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy] Dim 8 Mai - 15:30


❝Demander de l'aide n'est pas une faiblesse❞
Nyota & Evelyn

Muette, je reste assise là, à attendre que Nyota me dise ce qui ne va pas. Si elle me dit que tout va bien, je ne vais pas la croire et je ne vais pas me gêner pour le lui dire. D'ailleurs, Nyo avoue qu'elle aurait bien voulu me dire que ça va mais qu'elle ne le fera pas parce qu'elle sait que je ne vais pas la croire. J'esquisse un timide sourire mais je continue de rester muette. C'est elle qui doit parler, pas moi. Moi je suis juste là pour l'écouter et pour lui montrer qu'elle peut compter sur moi.

Même si je ne dis rien, je la regarde, je l'observe et tout ses gestes me montrent clairement qu'elle n'est pas dans son état normal. Les yeux fixés sur sa boisson chaude, Nyota semble être dans un tel état de détresse que je me sens complètement désarmée face à ça. Mes confrères ont raison, quand on aide un ami, un proche, c'est plus dur pour nous de faire la part des choses et de ne pas se sentir affectés par le mal qui les ronge. Je pose ma main sur une des siennes pour qu'elle sache que je ne vais pas l'abandonner, que je serais là pour l'aider.

- Parle moi....

J'ai presque chuchoté ces mots comme si j'avais peur de la brusquer et de la voir se renfermer. Je ne veux pas qu'elle bloque, je ne veux pas qu'elle s'enferme dans sa coquille. Vu sont état de mal-être, ce qu'elle garde au fond d'elle et qui la ronge doit être enfoui depuis un long moment maintenant. Je pousse presque un soupir de soulagement lorsqu'elle prend enfin la parole pour m'avouer que beaucoup trop de choses se sont passées dans sa vie dernièrement. Elle lève les yeux vers moi et me confie avoir trop laissé traîner tout ça. Je lui souris et je serre sa main un peu plus fort dans la mienne.

- Il n'est jamais trop tard pour en parler... Si tu commençais par le début...

En temps normal j'aurais pris mon carnet et mon stylo pour noter tout ce qui lui passe dans la tête mais là, je me contente juste de serrer sa main dans la mienne pour l'accompagner. J'espère qu'elle va se laisser aller pour de bon et qu'elle va enfin oser se libérer de tout ça. Je sais que les militaires de la cité ne font pas un travail facile, je sais qu'ici, on a tendance à lier des liens plus facilement et qu'on peut aussi voir les personnes à qui on tient disparaître tout aussi vite... A ces pensées je ne peux pas m'empêcher de penser à John et à l'état dans lequel je serais si jamais il lui arrivait quelque chose de grave...


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Demander de l'aide n'est pas une faiblesse [Evy]
» Quand il faut demander de l'aide...
» Je déteste demander de l'aide... Mais quand il le faut... Il le faut. [privé Leyna]
» [Joïse#1] Demander de l'aide n'est pas un crime
» abagail + demander de l'aide n'est pas une preuve de lacheté, mais une forme de courage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Cabinets Médicaux-