Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis

Le Deal du moment : -54%
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch ...
Voir le deal
91.09 €

Invité
Invité

le Ven 10 Juin - 5:14

Anonymous
Trois jours ! 72 heures seul avec moi-même ! Putain les vaches ! Bon ! Ma désobéissance et ma fuite valent bien un peu de mitard, c'est de bonne guerre ! Mais quand même ! Je n'ai vu ni Weir, ni Sheppard ni Frei, personne d'officiel du haut commandement ! Le premier jour, c'est Teyla Emmagan qui est venue me voir pour m'apporter à bouffer. On a parlé, elle pour me dire qu'elle était contente de me revoir mais aussi déçue de mon comportement sur le terrain de chasse.

Je lui ai expliqué qu'elle se méprenait comme les autres, que jamais je n'aurais utilisé les wraiths pour piéger mes amis, car, oui, je continuais à considérer les autres atlantes comme des amis et en particulier notre groupe de choc. Je lui ai dit qu'avec ses conseils je pourrais apprendre à contrôler mes accès de colère, que je voulais faire amende honorable ! Elle m'a répondue qu'on verrait, si les autres étaient d'accord, qu'elle allait prier pour ça.

Elle est partie et à part Lorne, a qui j'ai demandé un formulaire de rapport de mission, je n'ai vu personne de connu ce jour-là ! On m'apportait mes repas en tremblant et les recrues qui se chargeaient de cette corvée, partaient en courant une fois les plats posés dans le "passa-plat". Le deuxième jour était jour de prélèvements divers, je m'acquittais donc de dons de divers liquides et substances corporelles. J'offris même, après demande une dose de mon composé, j'appris aussi que les six soldats que j'avais supplémentés à l'enzyme en petite dose, étaient en train de pioncer comme des souches depuis 24 heures. Je ne pu retenir un sourire.

Le troisième jour, des curieux venaient voir la bête curieuse que j'étais, j'accueillit ce public avec le sourire et un mot sympa, inutile d'alimenter les rumeurs folle à mon propos. Je me débrouillais bien les gens commencèrent à me parler en passant ou au moins à ne pas me tirer la tronche des mauvais jours. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : le soir, Lorne vint me voir et m'apprit que ce serait pour demain, qu'il ne tenait qu'a moi que tout se déroule sans accrocs, que si je promettais de bien me tenir, je ne serais pas entraver sauf dans la salle de briefing par mesure de sécurité. je donnais ma parole et Lorne me quitta sur un "Bonne nuit" ironique.

Et voilà c'est aujourd'hui ! J'ai peu dormi, pour la première fois depuis mon retour ! Je m'en étais pas rendu compte mais pouvoir dormir en sachant que personne ne risquait de vous tomber sur le poil ! Putain que c'était bon ! Lorne et son groupe arrive, armés comme de bien entendu mais pas agressif, tendu mais pros ! On me demande de lever les mains et de sortir à reculons. J'obtempères ! une fois dehors les gardes m'entoures, canon à bout portant, Lorne me dit que je peux poser mes mains sur ma nuque doigts croisés et quand je fais tel que demander il annonce l'ordre de marche vers mon petit salon de discussion privé ! C'est l'épreuve du feu, mon cher Aiden ! Sois bon si tu veux t'en sortir indemne !

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum