Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Une rencontre tardive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Une rencontre tardive Dim 31 Juil - 16:31
Cela faisait quelques jours à peine que j’étais arrivé pourtant je croulais déjà sous le travail. Bien que je prisse plaisir à cuisiner, la salle dite de cuisine pouvait largement être mieux optimisé tant au niveau équipement qu’au niveau aliment et condiment. Il était vrai que faire autre chose que la tambouille relevait d’un vrai casse-tête chinois. Les ustensiles n’étaient pas de bonne qualité et encore je suis gentil. Les aliments que j’avais à ma disposition possédaient de mauvaise valeur nutritionnelle. Certaines plaques de cuisson ne fonctionnaient pas… enfin bref un véritable calvaire pour un cuisinier qui se respecte un tant soit peu. Je sais bien que je ne suis pas dans une cuisine de gastro ou dans une tout autre cuisine de luxe mais j’ai vraiment l’impression de devoir jouer à la dînette tant je dois ruser pour servir des plats un tant soit peu corrects. Bon c’est vraie qu’au final je fais jouer mon imagination et que j’apprécie ceci mais bon au bout de quelques jours l’imagination elle en a ras-le-bol et commence doucement à partir.

Enfin bref je venais de finir le service du soir et j’étais resté tard en cuisine afin de laver les plats restants. J’ai toujours aimé faire la plonge et sentir l’eau chaude couler sur mes mains tard dans la soirée. Je n’avais strictement aucune idée de l’heure qu’il était. Je ne portais pas de montre car je n’aimais pas ça et c’était peu pratique en cuisine et à vrai dire je n’avais aps le courage de regarder sur l’horloge la journée avait été assez exténuante. Alors que je m’apprêtais à sortir du mess pensant être la dernière je vis une jeune femme encore assise sur une table penché sur divers documents. En m’approchant d’elle je vis qu’elle devait surement être dans la même tranche d’âge que moi. Je n’avais encore vraiment fait la connaissance de personne ici alors c’était peut-être le moment de m’ouvrir un peu plus. Bien qu’un peu hésitante je me lançais :

-Bonsoir, vous semblez travailler tard dites-moi. Puis je m’asseoir avec vous pour un brin de causette si cela ne vous dérange pas .

Elle acquiesça par un petit sourire t je me présentais :

-Je suis Mistu Nagasaka et je suis la nouvelle chef cuisinière d’Atlantis et vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Dim 31 Juil - 18:55
Encore une fois, j’ai un énorme paquet de boulot que je veux absolument terminer aujourd'hui. Je me demande toujours si je suis épuisée ou pas, ce sentiment de fatigue mais d'être en pleine forme en même temps est usant... 19H45, je décide de laisser mon douillet bureau pour aller au mess manger un peu. Rapidement, je prends les documents qui me sont nécessaires pour continuer mon travail ainsi que ma veste montrant que je fais partie de l'administration de la cité et vais ensuite au troisième niveau grâce aux téléporteurs. Le mess sert encore des gens, mais il ne reste malheureusement plus grand chose. Je parviens quand même à prendre une petite entrée, une part de lasagne et une poire au vin en dessert.
Heureusement, il y a une table un peu isolée et je m'y dirige donc et y pose mon plateau repas. Tandis que j'entame mon entrée, je me mets à travailler pour archiver les derniers artefacts que mon pôle a trouvé sur diverses planètes. Bien évidemment, c'est un travail long et assez rébarbatif. Cela fait trois heures que je suis dessus et il m'en reste encore cinq à classer. Heureusement que ce n'est pas moi qui classe le tout dans des petites boites étiquetées et que je fais seulement la paperasse, je n'aurais jamais la patience de tout ranger.

J'ai environ mangé la moitié de mon plat lorsque je termine ce travail et je m'attaque ensuite au travail que je dois rendre a mon supérieur rapidement concernant un membre de mon pôle qui est récemment parti en expédition. Ça par contre, c'est une partie de mon travail que j'aime faire. Et la personne que je dois évaluer est très compétente alors cette évaluation est facile, juste un peu longue en fait. Je décide de me mettre à l'aise et enlève ma veste pour me retrouver avec mon t-shirt noir et un peu plus libre de mes mouvements.
Une fois mon repas terminé, je me relève et vais chercher un café pour terminer cette évaluation et essayer d'aller dormir ensuite. Et j'espère passer une bonne nuit car ce n'est pas souvent que c'est arrivé depuis quelques années.
J'ai bientôt fini lorsqu’une jeune femme qui n'a pas l'air bien plus vieille que moi s'approche de ma table.
Elle me demande gentiment si elle peut s'asseoir avec moi pour papoter et je l'y encourage d'un léger sourire et d'un mouvement de tête en direction de la chaise libre en face de moi.
Par la même occasion, je remarque que le mess est vide et en regardant ma montre, je me rends compte que ce n'est pas étonnant, car il est près de vingt-trois heures. J'entends avec intérêt qu'elle est le nouveau chef cuisinier de la cité et lui lance un grand sourire.


-Je suis Kelly Riker, je gère le pôle archéologique depuis quelques mois maintenant. Je suis ravie de vous rencontrer mademoiselle Nagasaka.

Je bois la fin de mon café avant de reprendre.

-C'est donc a vous que l'on doit ces merveilleuses lasagnes ? Félicitation, vous êtes véritablement une artiste cuisinière, je me suis régalé du début à la fin de mon repas.

Mes documents sont toujours sur la table et je me décide à tout ranger avant de remarquer que mon interlocutrice porte toujours sa tenue de chef.

-Vous devriez vous mettre à l'aise mademoiselle et enlever votre toque peut-être ? Pendant ce temps désirez-vous que j'aille vous cherchez un café ou quelque chose d'autre ? Je voulais aller me resservir à boire, je pourrais faire d'une pierre de coup.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Lun 1 Aoû - 13:19
-Je suis Kelly Riker, je gère le pôle archéologique depuis quelques mois maintenant. Je suis ravie de vous rencontrer mademoiselle Nagasaka.

Kelly alors c’est un joli nom ça. Elle est donc la gérante du pole archéologique et travaille donc ici depuis plus longtemps que moi. Au moins ma mémoire est encore intacte il ne me semblait pas l’avoir vu avec le groupe de personnes avec qui j’étais passé par la porte des étoiles. Il n’était pas étonnant de retrouver des archéologues sur un lieu comme celui-ci. D’après le peu que je savais, ce lieu a été construit par les « anciens » il y a très longtemps en arrière. À plusieurs endroits dans la cité que j’ai vue que nous pouvions retrouver quelques drôles de symboles que je serais bien incapable de déchiffrer. De plus la porte des étoiles doit certainement conduire à des mondes inexplorés recelant de nombreux secrets. Elle s’arrêta pour boire son café puis repris :

-c'est donc à vous que l'on doit ces merveilleuses lasagnes .Félicitations, vous êtes véritablement une artiste cuisinière, je me suis régalé du début à la fin de mon repas.

J’avais toujours une certaine tendance à me méfier des gens qui flattent votre ego dès la première rencontre. ce n’était pas spécialement contre elle mais c’était ainsi. La première raison à cela est qu’au Japon dans la culture populaire nous nous devons de rester humble et ne pas se surestimer afin de rester à la juste place ou nous nous devons d’être bien évidemment tout le monde et loin de respecter ceci. La seconde raison c’est qu’ayant fait mes études dans un milieu de luxure et de richesse qui n’était pas le mien j’ai vite appris que la plupart des personnes avaient une langue de vipère. On lance des compliments au départ puis dès qu’on peut, on enfonce son prochain. Malgré ses beaux compliments je restais quelque peu de marbre face à ces derniers. Elle rangea ses documents qui étaient resté sur la table. Puis je vis qu’elle m’observait avec un air quelque peu surpris.

-Vous devriez-vous mettre à l'aise mademoiselle et enlever votre toque peut-être ? Pendant ce temps désirez-vous que j'aille vous chercher un café ou quelque chose d'autre . Je voulais aller me resservir à boire, je pourrais faire d'une pierre de coup.

Ma toque je l’avais oublié. Oh non la honte. J’étais tellement occupé par mes pensées que j’avais totalement oubliées de l’enlever. Je vous jure quelle cruche je fais. Ce n’est pas possible.

-Un petit thé vert me ferais le plus grand bien je vous remercie et merci de m’avoir dit pour la toque répondit-elle d'un air gêné.

Elle me donna en retour un petit sourire affectueux et partit nous chercher nos boisson. Pendant ce temps j'enlevais et ranger ma toque. Lorsqu’elle revint je lui dis :

-Je vous remercie pour votre compliment de tout à l’heure il est difficile de faire de la bonne cuisine en ces lieux.

Car bien que je ne veuille pas l’avouer un compliment fait toujours du bien à entendre, je prie le thé qu'elle m'avais apporté, en bu une gorgée et poursuivis :

-Vous devez en avoir des choses à étudier à Atlantis rien que par l’architecture déjà. Vous devez être ravi d’être ici non . Il y a tant de nouvelle chose à explorer et à découvrir. Surtout que désormais vous devez avoir de nombreuses perspectives qui s’ouvrent à vous. Il me semble reconnaître à votre accent que vous venez d’un pays européen. L’Angleterre non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Mar 2 Aoû - 9:59
-Un petit thé vert me ferait le plus grand bien, je vous remercie et merci de m’avoir dit pour la toque

La pauvre a l'air tellement embarrassé que je décide de me lever rapidement, après lui avoir offert un petit sourire, pour retourner chercher nos boissons. Heureusement pour moi, les boissons sont en libre-service. Je prends donc un thé pour elle et rempli de nouveau ma tasse et y ajoute du sucre. J'en prends également quelques morceaux si mon interlocutrice en veut comme elle ne m'a rien précisé, et retourne à la table. Je reprends, place et pose son thé devant elle avant de boire une gorgée moi-même.

-Je vous remercie pour votre compliment de tout à l’heure, il est difficile de faire de la bonne cuisine en ces lieux.

J'éclate de rire tandis qu'elle sirote son thé. La pauvre, je me doute que cela ne doit pas être facile ici. Il n'y a malheureusement pas grand chose et je suis bien contente d'avoir maintenant un chef qui sait ce qu'elle fait, car les repas instantanés ça va bien quelque temps, mais bon.
Je l'observe distraitement. Elle a l'air plutôt gentille calme et bien timide, mais il me semble que c'est surtout une modestie mal placée. De ce que j'en sais, c'est culturel dans les pays asiatiques les gens sont le plus humble possible. Je soupire en pensant qu'il y a une différence entre être humble et se dévaloriser à longueur de temps... Mais enfin, je me ressaisis et ce n'est pas a moi de juger toute une population. Ma première impression est donc plutôt positive et en général, je me fie a ce que mon instinct me conseille.


-Vous devez en avoir des choses à étudier à Atlantis rien que par l’architecture déjà. Vous devez être ravi d’être ici non. Il y a tant de nouvelles choses à explorer et à découvrir. Surtout que désormais, vous devez avoir de nombreuses perspectives qui s’ouvrent à vous. Il me semble reconnaître à votre accent que vous venez d’un pays européen. L’Angleterre non ?

Je tique légèrement. Il y a pourtant le drapeau français sur ma veste, mais je me rappelle que je ne l'ai pas sur moi, elle n'a donc pas pu le voir.

-effectivement, la cité d'Atlantis est incroyable et comme vous le dites l'architecture vaut le coup d'œil. Nous n'avons rien de semblable sur terre et c'est une chance incroyable de vivre ici. Cependant, je ne suis pas vraiment une femme de terrain. Moi, je suis une bureaucrate, je m'occupe surtout de répartir les gens de mon pôle dans les différentes équipes d'explorations. Mon supérieur me donne les prochaines missions et ce qu'on attend de mon équipe et je décide qui ira ou avec ces données. Je fais également la paperasse pour les nouvelles découvertes et au moment où vous êtes arrivée, je terminais un rapport pour une petite promotion. J'ai en effet de nombreuses perspectives qui pourront peut-être un jour devenir une réalité, mais en attendant, je suis vraiment bien à ma place, je fais ce que j'aime.

Je réfléchis ensuite à comment expliquer pour mon pays... C'est assez simple en fait, mais je n'ai pas envie de parler et de l’agacer avec mes histoires. Je décide de faire la version très courte et si elle est intéressée, je pourrai toujours développer.

-pour tout vous dire, je suis binationale de naissance, franco-américaine, mais j'ai passé assez de temps en France pour que la nationalité inscrite sur ma veste soit française. Je n'ai jamais visité l'Angleterre, j'espère pouvoir le faire à ma prochaine permission sur terre ce doit être un pays incroyable. Et vous ? Comment vous est venu l'idée de venir dans une autre galaxie ?
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Mer 3 Aoû - 12:21
-Effectivement, la cité d'Atlantis est incroyable et comme vous le dites l'architecture vaut le coup d'œil. Nous n'avons rien de semblable sur terre et c'est une chance incroyable de vivre ici. Cependant, je ne suis pas vraiment une femme de terrain. Moi, je suis une bureaucrate, je m'occupe surtout de répartir les gens de mon pôle dans les différentes équipes d'explorations. Mon supérieur me donne les prochaines missions et ce qu'on attend de mon équipe et je décide qui ira ou avec ces données. Je fais également la paperasse pour les nouvelles découvertes et au moment où vous êtes arrivée, je terminais un rapport pour une petite promotion. J'ai en effet de nombreuses perspectives qui pourront peut-être un jour devenir une réalité, mais en attendant, je suis vraiment bien à ma place, je fais ce que j'aime.

« Incroyable » le terme semblait bien faible par rapport au dessin de la réalité que je me faisais. Pour moi ce lieu était magique, extraordinaire, indescriptible… mais il vrai qu’il est important de noter aussi que je suis un peu idéaliste sur les bords. J’écoutais avec la plus grande attention ce qu’elle me racontait de son métier. Elle m’expliquait qu’elle était plus une femme de bureau qu’une femme de terrain. Au vu de l’importante équipe qu’elle devait gérer se devait être une personne très organisée et minutieuse dans son travail. Je vouais une certaine forme de respect pour les personnes qui se chargeait de la paperasse. Cela peut paraître idiot mais s’il y a bien quelque chose que je déteste c’est ça. Les gens s’imaginer que rester derrière un bureau toutes la journée sur des documents c’était facile. Sauf que certaines erreurs pouvaient conduire à des désastres qui ont conduit au renvoi de ma mère lorsque je n’étais encore qu’enfant. Il faut vraiment que j’arrête de ressasser le passé si je suis venue ici c’est pour le délaisser.

Je voyais bien qu’elle marquait un temps d’hésitation; aurais-je été trop directe sur un quelconque sujet ? Elle semblait essayer de formuler ces propos à venir :

-pour tout vous dire, je suis binationale de naissance, franco-américaine, mais j'ai passé assez de temps en France pour que la nationalité inscrite sur ma veste soit française. Je n'ai jamais visité l'Angleterre, j'espère pouvoir le faire à ma prochaine permission sur terre ce doit être un pays incroyable. Et vous ? Comment vous est venue l'idée de venir dans une autre galaxie ?

Au final elle cherchait juste à faire un résumé succinct de sa vie. Ceci dit je décelais l’erreur que j’avais faite. Elle ne venait pas d’Angleterre mais de France et elle avait des origines américaines d’où son prénom à consonance anglophone. Puis vint la question qui « fâche ». Il était normal qu’elle veuille savoir et c’était somme toute une question banale mais… Je n’avais pas envie de raconter ma vie en long en large et en travers et encore plus le fait de pourquoi je suis ici ! J’avais toujours beaucoup de mal à accepter la mort de ma fiancée et j’espère vraiment qu’en passant du temps dans cette base civile la cicatrice béante de mon cœur se refermerait mais ça, seul le temps me le dira. Après un moment d’hésitation je répondis :

-Je viens de la région d’Okinawa au Japon. Bien que j’ai quelque peu voyagé pour divers stages de cuisine je n’ai jamais dépassé la frontière du continent américain pour aller en Europe. Quand à mes raisons du pourquoi je suis ici je répondrais que j’avais radicalement besoin de changer d’air. J’ai eu quelques soucis familiaux assez importants.

Ne voulant pas m’apitoyer sur mon sort ou trop avoir l’air de centrer la discussion sur moi je détournais la conversation de manière plus ou moins subtile sur un sujet un peu plus enjoué :

Alors comme ça vous venez de France alors. Je suis en quelque sorte une fan de votre gastronomie de renom. J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer un jour un français dans l’un de mes voyages à Kobe. Nous avons beaucoup échangé sur les traditions culinaires de nos pays respectif. Votre pays a vraiment un fort potentiel dans ce domaine dis-je en souriant.

Je poursuivis dans ma lancée :

-J’aimerais bien aller visiter l’Hexagone. Paris capitale de la Mode et du style, capitale culinaire, capitale culturelle, capital de la liberté.... Ce doit etre vraiment magnifique de voir la tour eiffel au coucher du soleil hi hi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Jeu 4 Aoû - 13:20
-Je viens de la région d’Okinawa au Japon. Bien que j’ai quelque peu voyagé pour divers stages de cuisine je n’ai jamais dépassé la frontière du continent américain pour aller en Europe. Quand à mes raisons du pourquoi je suis ici je répondrais que j’avais radicalement besoin de changer d’air. J’ai eu quelques soucis familiaux assez importants. 

Oh ça me fait mal au cœur pour elle. Je pose ma main sur la sienne en signe de compassion. Mais elle ne me laisse pas le temps de répondre qu'elle enchaîne.

-Alors comme ça vous venez de France alors. Je suis en quelque sorte une fan de votre gastronomie de renom. J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer un jour un français dans l’un de mes voyages à Kobe. Nous avons beaucoup échangé sur les traditions culinaires de nos pays respectif. Votre pays a vraiment un fort potentiel dans ce domaine  J’aimerais bien aller visiter l’Hexagone. Paris capitale de la Mode et du style, capitale culinaire, capitale culturelle, capital de la liberté.... Ce doit être vraiment magnifique de voir la tour Eiffel au coucher du soleil hi hi. 

Je cherche mes mots tandis qu'elle a un grand sourire... Bien sur, comme la plupart des étrangers elle me parle de Paris. Bon sang il y a quand même d'autres villes en France. J'avoue être légèrement agacée par ce fanatisme de Paris qui n'est franchement pas si parfaite bien au contraire. Comme dans beaucoup de grandes villes occidentales, les gens ne sont pas accueillants bien au contraire. Certains clichés sont plus que vrais...

-Même si il est vrais que nous avons de superbes spécialité culinaires, ce n'est pas à Paris que je préfères manger. Par exemple vous ne trouverez pas une Bouillabaisse mangeable dans la capitale pour cela il faut aller à Marseille qui est également une ville bien plus intéressante a visiter. Le vieux port et la cathédrale de la bonne mère sont des bijoux pour qui s’intéresse un tant soit peu à l'histoire des villes. Pour ce qui est de paris capitale de la mode, je pense que Milan n'a rien a nous envier bien au contraire, nous avons peut être les champs Élysée mais c'est surtout le moyens pour les grandes enseignes de faire de l'argent facile et ce n'est pas grandiose. Il est vrais qu'il y a certains beaux musés à voir mais comme dans bien des villes de France. Sachez aussi que si vous parlez de la révolution Française pour parler de la capitale de la liberté, je tiens a rappeler que le départ de ce mouvement a eu lieu à Grenoble.
En ce qui concerne la tour Eiffel... Pour l'avoir vu, ce ne sont que des tonnes de métal rouillé. Je m'excuse de me montrer si critique mais la France a des tonnes de choses a voir bien plus intéressantes que cette ville. Les châteaux de la Loire par exemple. Mais si cela vous intéresse je peux me loger facilement dans Paris, si nous avons un jour une permission ensemble sur terre nous pourrions nous y rendre et je vous montrerais tout ce que vous voulez voir.

Eh bien ça c'est une tirade digne de Cyrano de Bergerac que je viens de sortir. Je me rends compte que j'ai été peut être un peu virulente... mais pour être tout a fait honnête, je ne comprendrais jamais ce que les gens trouvent de si extraordinaire sans la capitale...

-Pardonnez moi de m'être emportée, mais comme la plupart des gens ayant surtout habité en province je n'aime pas l'amalgame qui dit que la France se résume a Paris. Tout comme vous devez en avoir assez que les gens ne parlent que de Tokyo pour parler du Japon alors que certaines petites villes doivent être bien plus passionnantes a visiter, bien que je n'ai jamais eu l'honneur de visiter votre pays. Peut être pourrez vous être mon guide un jour ?

Je lui souris gentiment pour garder nos bonnes relations naissante. Il serait dommage de se brouiller après quelques paroles échangées.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Ven 5 Aoû - 18:39
Même si il est vrai que nous avons de superbes spécialités culinaires, ce n'est pas à Paris que je préfères manger. Par exemple vous ne trouverez pas une Bouillabaisse mangeable dans la capitale pour cela il faut aller à Marseille qui est également une ville bien plus intéressante a visiter. Le vieux port et la cathédrale de la bonne mère sont des bijoux pour qui s’intéresse un tant soit peu à l'histoire des villes. Pour ce qui est de paris capitale de la mode, je pense que Milan n'a rien a nous envier bien au contraire, nous avons peut être les champs Élysée mais c'est surtout le moyens pour les grandes enseignes de faire de l'argent facile et ce n'est pas grandiose. Il est vrais qu'il y a certains beaux musés à voir mais comme dans bien des villes de France. Sachez aussi que si vous parlez de la révolution Française pour parler de la capitale de la liberté, je tiens à rappeler que le départ de ce mouvement a eu lieu à Grenoble.
En ce qui concerne la tour Eiffel... Pour l'avoir vu, ce ne sont que des tonnes de métal rouillé. Je m'excuse de me montrer si critique mais la France a des tonnes de choses à voir bien plus intéressantes que cette ville. Les châteaux de la Loire par exemple. Mais si cela vous intéresse je peux me loger facilement dans Paris, si nous avons un jour une permission ensemble sur terre nous pourrions nous y rendre et je vous montrerais tout ce que vous voulez voir.


Elle avait totalement contre argumenté la petite phrase que j’avais dite. Ceci dit je pouvais comprendre sa tirade quelque peu agressive même si ce terme-là ne me semble pas très approprié pour cette tirade. Pour beaucoup de monde dès que quelqu’un a des traits asiatiques il est chinois. Ce qui avait le don de m’agacer quelque peu et c’est pour cela que je ne lui en teindrais pas rigueur. Le problème c’est que j’avais eu guère le temps de m’intéresser et ma culture de la France se résumer au cours du Français de madame Hitagawa deux heures par semaine quand elle étais là. De plus elle s’excusa juste peu après :

-Pardonnez-moi de m'être emportée, mais comme la plupart des gens ayant surtout habité en province je n'aime pas l'amalgame qui dit que la France se résume a Paris. Tout comme vous devez en avoir assez que les gens ne parlent que de Tokyo pour parler du Japon alors que certaines petites villes doivent être bien plus passionnantes a visiter, bien que je n'ai jamais eu l'honneur de visiter votre pays. Peut-être pourrez-vous être mon guide un jour ?

Sans vraiment réfléchir je lui répondis avec un grand sourire:

-cela me ferait vraiment plaisir de vous faire visiter mon pays et je serais honoré de visiter la France à vos côtés. A vrai dire mon pays est assez isolationniste alors je ne connais que très peu de choses par rapport aux cultures étrangères. Et puis je n’ai jamais vraiment eu beaucoup le temps de m’y intéresser malheureusement. La cuisine est un travail à temps complet et quelque peu exténuant mais j’adore vraiment pratiquer cet art. Il faudra donc que l’on pense à poser nos permissions ensemble alors pour organiser un voyage. Quant à l’amalgame la plus faite sur nous c’est que l’on nous traite de chinois alors je comprends votre agacement dit-elle en riant.

Je m’arrêtais quelques instants et repris une gorgée de thé puis repartit :

-ça fait vraiment du bien d’avoir une personne à qui parler. J’avais peur d’avoir trop de mal à m’intégrer mais finalement ça va. Excusez-moi de changer de sujet mais il ne me semble pas que vous m’ayez dit pour quelle raison vous êtes venus ici il me semble .

Cette discussion me faisait vraiment le plus grand bien. J’ai beaucoup de mal à supporter la solitude et pour le moment mes tentatives pour me sociabiliser avec d’autres personnes avaient été quelque peu veine. Il faut croire que je dois être plus sympathique avec mes cernes pensais-je en rigolant intérieurement. En tout j'étais vraiment aux anges. Ceci dit je me rendis compte de mon impolitesse et tentai de me rattraper :

-je vous demande cela en toute indiscrétion excuser je ne veux vous forcer à rien.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Mar 9 Aoû - 22:23
-Cela me ferait vraiment plaisir de vous faire visiter mon pays et je serais honoré de visiter la France à vos côtés. À vrai dire, mon pays est assez isolationniste alors je ne connais que très peu de chose par rapport aux cultures étrangères. Et puis je n’ai jamais vraiment eu beaucoup le temps de m’y intéresser malheureusement. La cuisine est un travail à temps complet et quelque peu exténuant, mais j’adore vraiment pratiquer cet art, il faudra donc que l’on pense à poser nos permissions ensemble alors pour organiser un voyage. Quant à l’amalgame la plus faite sur nous, c’est que l’on nous traite de Chinois alors je comprends votre agacement.

De Chinois ? Alors là, c'est le bouquet comment peut-on confondre à ce point deux cultures diamétralement opposées. Enfin bon, c'est comme toujours l'espèce humaine est magnifique quand il s'agit de dire des conneries, c'est pitoyable. Je bois également une gorgée de mon café qui commence à tiédir malheureusement alors qu'elle boit une gorgée de son thé. Il faudra que je lui demande un jour de me faire goûter un thé japonais typique et non pas du thé en sachet Lipton ou que sais-je.

-ça fait vraiment du bien d’avoir une personne à qui parler. J’avais peur d’avoir trop de mal à m’intégrer, mais finalement ça va. Excusez-moi de changer de sujet, mais il ne me semble pas que vous m’ayez dit pour quelle raison vous êtes venus ici, il me semble.

J'allais répondre quand elle continua sa phrase.

-Je vous demande cela en toute indiscrétion excuser je ne veux vous forcer à rien.

J’éclate de rire. Heureusement que j'ai bu ma gorgée sinon j'aurais fini par tout recracher et il y a de meilleures manières de devenir amies qu'en salissant la table du mess.

-Pour tout vous dire, je ne pensais pas venir ici ou même faire quelque chose de ce genre. Je ne vais pas vous raconter toute mon histoire, il y en aurait pour des heures, mais disons que j'ai étudié toutes les théories du docteur Daniel Jackson et lui ai ensuite envoyer un courrier pour étudier sous sa tutelle. Comme vous, vous en doutez, cela a été impossible malheureusement. D'un autre côté, mon cousin étant déjà présent sur cette base, je suppose que cela a joué pour que je puisse venir ici. Ayant un Master de gestion des ressources humaines ainsi qu'une Licence en histoire et particulièrement en archéologie... Le docteur Jackson et le docteur Weir ont été généreux et m'ont proposé une place ici. Il aurait été stupide de refuser. J'aurais pu avoir un salaire plus élevé ailleur mais cette opportunité ne se serait jamais représenté.

J'ai à peine vingt-cinq ans et j'en ai vu plus que la majorité des gens pourront vivre comme expérience en soixante-dix ou quatre-vingts ans... C'est incroyable.
Buvant rapidement mon café, je me demande de quoi nous pourrions bien parler maintenant...


-Dîtes moi ? Peut-être pourrions nous commencer à nous tutoyer déjà ? Nous avons presque le même âge, il me semble. Sauf si cela vous gêne bien entendu.

Ma montre attire mon attention. 22H45. Le temps passe vite lorsqu'on est en bonne compagnie décidément.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Mar 16 Aoû - 22:21
-Pour tout vous dire, je ne pensais pas venir ici ou même faire quelque chose de ce genre. Je ne vais pas vous raconter toute mon histoire, il y en aurait pour des heures, mais disons que j'ai étudié toutes les théories du docteur Daniel Jackson et lui ai ensuite envoyé un courrier pour étudier sous sa tutelle. Comme vous, vous en doutez, cela a été impossible malheureusement. D'un autre côté, mon cousin étant déjà présent sur cette base, je suppose que cela a joué pour que je puisse venir ici. Ayant un Master de gestion des ressources humaines ainsi qu'une Licence en histoire et particulièrement en archéologie... Le docteur Jackson et le docteur Weir ont été généreux et m'ont proposé une place ici. Il aurait été stupide de refuser. J'aurais pu avoir un salaire plus élevé ailleurs mais cette opportunité ne se serait jamais représentée.

À l’entendre parler on pouvait voir qu’elle semblait passionnée par ce qu’elle faisait. Personnellement je ne me verrais jamais exercer un travail dans lequel je ne prends aucunement du plaisir. Elle avait dû faire quelques années d’études de plus que moi puisqu’elle avait obtenu une licence si j’avais bien suivi. C’était donc en quelque sorte une « intellectuelle » alors que j’étais plus une « manuelle » du moins c’est comme ça qu’on nous catégorisait au Japon. Je me demande bien si c’était ainsi dans d’autres parties du monde. Ceci dit-elle semblait certainement pistonnée pour arriver à son poste. A vrai dire je n’appréciais guère ce genre de choses car je venais d’un milieu qui ne me donner pas cet avantage mais je pense que si ma famille avait eu plus de relations dans la haute société je n’aurais certainement pas refusé un coup de main. J’appréciais le fait qu’elle ne se vante pas ce qui n’était pas forcément toujours le cas j’ai les personnes ayant fait un minimum d’étude.

Elle prit une nouvelle fois une gorgée de son café et semblait regarder sa montre. S’ennuyer-t-elle ? je regardais à mon tour l’horloge. Déjà 22h45 mon Dieu le temps est passé si vite.

-Dîtes moi ? Peut-être pourrions-nous commencer à nous tutoyer déjà ? Nous avons presque le même âge, il me semble. Sauf si cela vous gêne bien entendu.

-Oh bien sûr, il n’y a aucun problème. Pour ma part j’ai vingt-huit ans. Pour me présenter un peu plus en détail au niveau de mes passions à l’exception de la cuisine, j’ai toujours aimé la médecine. Si mes parents avaient eu plus d’argent je pense que j’aurais bien aimé tenter la faculté de médecine mais faute de quoi j’ai dû me contenter de la cuisine. Mais pour être franche aujourd’hui je ne regrette pas ce choix et je possède malgré tout quelques compétences médicales à ajouter à mon arc des talents. Sinon je dois bien avouer que j’aime bien l’art et plus particulièrement des musiques instrumentales avec peu voir pas du tout de paroles. Sinon je dois bien dire que j’ai un faible pour la lecture. En auteur français il me semble avoir lu Émile Zola, Maupassant, Baudelaire et Victor Hugo. Que des auteurs connus j’en conçois mais il n’est pas toujours facile de se procurer des livres d’auteurs européens chez nous. Et vous qu’aimez-vous dans la vie ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Ven 19 Aoû - 22:44
-Oh bien sûr, il n’y a aucun problème. Pour ma part j’ai vingt-huit ans. Pour me présenter un peu plus en détail au niveau de mes passions à l’exception de la cuisine, j’ai toujours aimé la médecine. Si mes parents avaient eu plus d’argent je pense que j’aurais bien aimé tenter la faculté de médecine mais faute de quoi j’ai dû me contenter de la cuisine. Mais pour être franche aujourd’hui je ne regrette pas ce choix et je possède malgré tout quelques compétences médicales à ajouter à mon arc des talents. Sinon je dois bien avouer que j’aime bien l’art et plus particulièrement des musiques instrumentales avec peu voir pas du tout de paroles. Sinon je dois bien dire que j’ai un faible pour la lecture. En auteur français il me semble avoir lu Émile Zola, Maupassant, Baudelaire et Victor Hugo. Que des auteurs connus j’en conçois mais il n’est pas toujours facile de se procurer des livres d’auteurs européens chez nous. Et vous qu’aimez-vous dans la vie ?

La médecine ? Je suis plus qu'impressionnée, c'est une discipline extrêmement pointue et difficile. Rien qu'envisager d'en faire est, pour moi, quelque chose d'incroyable. En l'entendant parler je réalise la chance que j'ai eu d'avoir une famille aisée malgré la mort de mon père. Ma grand mère a pu me payer les études que je voulais faire... c'était dans une université publique certes et donc relativement peu coûteuse mais tout de même j'ai pu faire ce que je voulais. C'est une bonne chose qu'elle ne regrette pas son choix, ou plutôt son non choix, mais j'avoue que cela me fait tout de même de la peine.
Elle me parle ensuite d'art. Et je dois avouer que à ce sujet nous n'avons pas vraiment les mêmes goûts à ce niveau, bien que je doive avouer que Zola Maupassant et tous ceux qu'elle a cité ont beaucoup de talent dans leur genre et certaines nouvelles de Maupassant font également parties de mes lectures préférées. Difficile de se procurer des auteurs européens ? Je pourrais lui en trouver sur terre si elle veut il faudra que je pense a lui proposer.


-Qu'est ce que j'aime ? Beaucoup de chose pour être honnête. Déjà je suis plus jeune que toi j'ai à peine vingt cinq ans alors, définitivement, tutoie moi sinon je vais avoir l'impression de prendre dix ans à chaque fois.

Je rigole doucement avant de reprendre

-J'aime également la musique et j'en ai installé un bon paquet sur mon ordinateur de travail pour pouvoir en avoir toujours pendant que je suis dans mon bureau. Cependant contrairement à vous je préfère ce qui bouge un peu et avec des paroles. J'ai une prédilection pour certains chanteurs français des années quatre vingt tels que Balavoine, Polnareff et Renaud. J'aime également le rock actuel... pour ce qui est de la lecture j'adore cela, j'ai amener ma liseuse de terre c'est pour dire. Si tu veux, je pourrais te la prêter pour que tu puisse découvrir certains auteurs tels que Stendhal. J'adore aussi le tir a l'arc que je pratique depuis des années. Je voulais faire un sport de combat a la place mais ma mère était plus que réticente à cette idée et je me suis rabattue sur cela...

ça me manque de tirer.. je devrais voir si c'est possible de pratiquer ce sport ici... je ferais cela dès demain et puis sait on jamais un jour cela pourrais peut être être utile.
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Dim 21 Aoû - 15:23
-Qu'est-ce que j'aime ? Beaucoup de chose pour être honnête. Déjà je suis plus jeune que toi j'ai à peine vingt-cinq ans alors, définitivement, tutoie moi sinon je vais avoir l'impression de prendre dix ans à chaque fois.

Mais quelle idiote je faisais ! Ce n’est pas possible ça. J’ai décidément bien du mal à m’adapter aux traditions occidentales… Elles sont aux antipodes nôtre culture. Entre les serrages de mains, les bises, les manières de parler j’en perds quelque peu mes repères… je souris un peu jaune à ça remarque. Une certaine rougeur de honte apparaissait sur mes joues fortes heureusement grâce au soutien involontaire de la pénombre qui masquait celle-ci, elle ne put remarquer cette rougeur.

-J'aime également la musique et j'en ai installé un bon paquet sur mon ordinateur de travail pour pouvoir en avoir toujours pendant que je suis dans mon bureau. Cependant contrairement à vous je préfère ce qui bouge un peu et avec des paroles. J'ai une prédilection pour certains chanteurs français des années quatre-vingt tels que Balavoine, Polnareff et Renaud. J'aime également le rock actuel... pour ce qui est de la lecture j'adore cela, j'ai amené ma liseuse de terre c'est pour dire. Si tu veux, je pourrais te la prêter pour que tu puisses découvrir certains auteurs tels que Stendhal. J'adore aussi le tir à l'arc que je pratique depuis des années. Je voulais faire un sport de combat a la place mais ma mère était plus que réticente à cette idée et je me suis rabattue sur cela...

Travailler avec de la musique quelle chance en cuisine il était tout simplement impossible de faire autre chose que travailler… Tiens c’est vrai que maintenant que j’y pense je n’ai pas dû écouter souvent des chansons des années 80-90… en même temps j’étais pas mal afféré ailleurs ces années-là entre études et travaux…

-OH, merci c’est très gentil de vot… ta part ! Me reprenais-je. Je n’ai jamais lu de livre de Stendhal bien que je connaisse l’une de ses œuvres les plus fameuses qui est le Rouge et noir. Enfin je crois… Sinon je pense qu’il serait largement possible de pouvoir pratiquer votre sport quelque part dans un lieu comme celui-ci. On a quand même une porte qui donne sur divers mondes alentour alors s’ils ont été incapables d’installer de simples cibles…

Cette idée me faisait sourire, mais ce ne serait guère étonnant au vu de l’état préhistorique de la cuisine.

-En tout cas je n’ai jamais vraiment pratiqué de sport de ma vie. Dix heures dans la cuisine à sautiller et marcher vite partout me sont largement suffisantes dis-je en riant de bon cœur. En plus avec la chaleur ça fait Hamann cepadnant je me tenterais bien un jour à essayer avec toi si tu le désire le tir à l'arc. c'est un peu un rêve d'enfant.continuais-je.

-Après il est vrai qu’il est dommage de ne pas pouvoir pratiquer ses passions. Je viens d’un quartier populaire assez défavorisé ce qui m’a ainsi évité de trop de m'éparpiller sur divers choses et il est vrai que certains choix de nos parents peuvent sembler assez étranges mais au final, on n’a pas si mal fini à se trouver ici… enfin c’est ce que je pense personnellement.

Ne voulant pas particulièrement plomber l’ambiance je m’en arrêtais là car je savais que certaines personnes avaient de mauvaises relations avec les leurs et qu’il ne valait mieux pas étaler trop son petit bonheur afin d’éviter de blesser la personne en face.

-Et avez… Ah je crois que je ne vais pas y arriver dis-je en éclatant de rire.

Après quelques secondes pour reprendre seconde je poursuivis :

-as-tu des projets pour le futur ? des rêves à réaliser ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Ven 26 Aoû - 8:41
-OH, merci c’est très gentil de vot… ta part !

J'éclate de rire quand elle se reprend... je dois lui faire peur ma parole.


-Je n’ai jamais lu de livre de Stendhal bien que je connaisse l’une de ses œuvres les plus fameuses qui est le Rouge et noir. Enfin je crois… Sinon je pense qu’il serait largement possible de pouvoir pratiquer votre sport quelque part dans un lieu comme celui-ci. On a quand même une porte qui donne sur divers mondes alentour alors s’ils ont été incapables d’installer de simples cibles…

Effectivement. Il doit bien y avoir un champ de tir ou je pourrais m’entraîner de temps en temps. Je n'aurais peut être jamais le niveau olympique auquel j'aspirais il y a quelques années mais je pourrais me maintenir en forme si je devais avoir a me défendre.

-En tout cas je n’ai jamais vraiment pratiqué de sport de ma vie. Dix heures dans la cuisine à sautiller et marcher vite partout me sont largement suffisantes. En plus avec la chaleur ça fait Hammam cependant je me tenterais bien un jour à essayer avec toi si tu le désire le tir à l'arc. c'est un peu un rêve d'enfant.

Je la regardais avec un plaisir non dissimulé dans le regard


-Avec le plus grand des plaisir. Si je trouve un arc convenable ici nous irons nous entraîner toutes les deux. Je t'apprendrais a viser du mieux que je pourrais.



-Après il est vrai qu’il est dommage de ne pas pouvoir pratiquer ses passions. Je viens d’un quartier populaire assez défavorisé ce qui m’a ainsi évité de trop de m'éparpiller sur divers choses et il est vrai que certains choix de nos parents peuvent sembler assez étranges mais au final, on n’a pas si mal fini à se trouver ici… enfin c’est ce que je pense personnellement.


Bon sang je pourrais me mettre a pleurer. Mitsu parle de son enfance avec un tel détachement... je suis admirative de sa force de caractère
.

-C'est vrais que nous nous en sommes plutôt bien sorties... Enfin pour ma part je peux l'affirmer. Et de ce que je vois de vous je pense que c'est vrais aussi.

-Et avez… Ah je crois que je ne vais pas y arriver 

elle éclate de rire et moi aussi par la même occasion

-as-tu des projets pour le futur ? des rêves à réaliser ?

-Ça c'est une bonne question... des projets ? Non pas pour le moment ici me prend déjà tout mon temps et je ne me verrais nulle part ailleurs... Des rêves...

je soupirais...légèrement...

-je ne sais pas si on peut appeler ça un rêve mais j'adorerais apprendre a piloter un f-302... depuis toute petite je rêve de voler. Bon dans mes rêves je ne suis pas dans une boite de métal mais bon... Et toi ? Des envies particulièrement impossible a réaliser ?
Revenir en haut Aller en bas

avatarInfos√ Arrivée le : 27/07/2016
√ Age : 29
√ Messages : 168
√ Localisation : les cuisines

Mitsu Nagakatsu
Dossier Top Secret
√ Age: 28 ans
√ Nationalité: Japon Japon
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: Une rencontre tardive Mer 19 Oct - 18:01
-Ça c'est une bonne question... des projets ? Non pas pour le moment ici me prend déjà tout mon temps et je ne me verrais nulle part ailleurs... Des rêves...

Il est vrai que raconter ses désirs et ses envies les plus profonds n’est pas une tache toujours facile. Elle demande un minimum de réflexion car nos ces derniers traduisent une partie de nous-même. Cette question s’y on y répondait honnêtement nous oblige à dévoiler une partie de notre sensibilité et de nous ouvrir à l’autre ce qui aujourd’hui n’est guère aisé. Il est toujours difficile de se confier à quelqu’un même pour des choses aussi simple qu’une envie inassouvie. Nous vivons aujourd’hui dans qui ne témoigne d’aucune pitié pour ceux qui ont la naïveté de croire que tout est beau et tout est gentil. Peut-être que je généralise trop mon cas… qui sait ? Il faut vraiment que j’arrête d’avoir des idées aussi négatives. Cela ne me sied pas mais alors aps du tout je suis venue ici pour changer d’air, pas pour passer mon temps à me triturer les méninges qui sont encore à chaud des évènements qui se sont déroulés il y a quelque mois déjà. Perdue dans mes pensées, j’en fut sortis par la voix de Kelly

-Je ne sais pas si on peut appeler ça un rêve mais j'adorerais apprendre à piloter un f-302... Depuis toute petite je rêve de voler. Bon dans mes rêves je ne suis pas dans une boite de métal mais bon... Et toi ? Des envies particulièrement impossible à réaliser ?

Voler. Une bien drôle d’envie que voilà pourtant assez classiques. Je me souvins d’une amie qui m’avait autrefois dit que si elle avait pu être un animal elle aurait été un oiseau migrateur car ils sont libre de voler et font fit des frontières que nous les hommes nous nous imposons. Un bel idéal de liberté en somme. Après tout, les oiseaux volant à l’horizon symbolisent l’idée d’évasion…

-Pour ma part, j’aimerais bien un jour monter ma proche chaine de restaurant et pouvoir faire rentrer dans les mœurs de la société que la nourriture à un impact à la fois sur le corps et l’esprit. Ce n’est pas très commun. dit la nippone en souriant légèrement et retenant un bâillement.

-Enfin, j’ai plus de chance de gagner au loto que de réussir à changer les mœurs d’une société de plus en plus gouvernés par la malbouffe. Et pour rebondir sur ton idée de voler, même si je ne s’est pas si ça a un réel rapport mais j’ai toujours eu une envie de voyager à travers le monde afin de découvrir de nouvel culture et de nouveau plat. On dirait un estomac qui parle. D’ailleurs qu’est-ce qu’un f-302 ? Un avion de chasse ?

Je pus voir que la demoiselle pris un air surpris.

-Désolé, j’ai la mauvaise habitude de passer du coq au cheval. C’est bien comme cela que vous dîtes en France ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une rencontre tardive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Veillée tardive... ou réveil prématuré.
» Arrivée 'tardive' de Klouska
» Lessive tardive... [Scott]
» Visite tardive
» Chaleur de fin de journée, et une bonne raclée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Mess-