Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Pretty little bird (l'envol de la pirole suite) - Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Pretty little bird (l'envol de la pirole suite) - Solo Mar 27 Sep - 22:16
Chronologie : Juin 2016 - suite de l'envol de la pirole

Les trois semaines de voyage à bord du Dédales passèrent tout à la fois trop vite et trop lentement. Trop vite parce qu'elle commençait à s'angoisser à l'idée de se retrouver dans un pays étranger, au milieu de gens qu'elle imaginait forcément plus instruits et élégants qu'elle qui ne manqueraient probablement pas pour certains de la regarder comme un vilain petit canard, ne comprenant pas ce qu'elle faisait dans ce programme de formation.

Elle s'angoissait aussi de se découvrir incapable de suivre la formation et d'obtenir son diplôme. Elle serait mortifiée de devoir revenir sur Atlantis en ayant échouée. Elle se dit même qu'en qu'a d'échec, elle se sentirait trop honteuse pour oser se présenter à nouveau aux regards de Mr Hoffmann. Il était probable que dans un tel cas, elle démissionnerait purement et simplement pour reprendre sa vie de petite femme de ménage sur terre.

Évidemment, dans ce cas là, elle regretterait terriblement son choix d'accepter cette proposition, et Atlantis lui manquerait affreusement. Mais elle rejeta cette idée. Elle n'en était pas là, et elle voulait faire confiance à Alexander pour avoir vu en elle des capacités bien cachées. En tout cas, elle allait tout faire pour lui donner raison.

Enfin, le jour du débarquement arriva. Après avoir passé les divers points de contrôle du SGC, montré ses laissez-passer, obtenues les autorisations nécessaires pour quitter la base sous la montagne, elle retrouva la lueur du soleil terrien.

Deux jours plus tard, après un long voyage en taxi, avion, taxi et à pattes, elle posait enfin ses bagages dans la chambre qui avait été retenue pour elle dans une auberge à proximité de l'entreprise, et qui serait son foyer pour les 4 mois à venir. Malgré son épuisement, Elle trouva le courage d'aller reconnaître les lieux. Le trajet entre l'auberge et la Falcon n'était pas très long à pied, et plutôt agréable en cette doux après-midi d'été.

Après tant de temps enfermée dans divers moyens de transports surpeuplées, Elia apprécia la possibilité de marcher en plein air, respirant à plein poumons l'air libre et pollué de la capitale anglaise. D'après le plan qui était joint à ses documents, il existaient un raccourcit coupant par un parc, longeant le la au bord du quel les locaux de l'entreprise de Mr Hoffman étaient installés.

Elle ne se risqua pas à s'approcher trop près du site. Elle ne doutait pas qu'une entreprise d'armement, devait bénéficier d'un service de sécurité particulièrement efficace, même pour ses locaux administratifs.... surtout pour ses locaux administratifs étaient-elle tentée de penser.

Le bâtiment était imposant et élégant, tout à fait à l'image de l'homme qui avait crée cette boite. L'immeuble tout de verre et d'acier, sur lequel se détachait le logo en forme de phénix rouge, se dressait au bord du lac, se reflétant dans l'onde calme et transparente.

Elia ressentit une nouvelle poussée d'angoisse. Elle ne se sentait déjà pas à sa place dans cet environnement élégant avec sa silhouette de héron efflanqué que ne masquaient pas ses vêtements trop grand. Elle réfléchit à la tenu qu'elle pourrait porter le lendemain, histoire de faire moins tache dans le paysage raffiné. Mais rien dans ses frusques ne lui parut convenir.

Elle jeta un coup d’œil à sa montre. Il était encore tôt. Peut-être pourrait-elle trouver une boutique pour dame où elle pourrait se procurer quelque chose de plus adapté ? Aussitôt pensé, aussitôt fait. Après être passé dans sa chambre pour récupérer son sac, elle commanda un taxi, lui demandant de la conduire sur Oxford Street, seule rue de Londres dont elle avait entendu parler.

La jeune femme arpenta la rue pendant plusieurs minutes, regardant les vitrines, mais n'osant entrer dans aucune des boutiques. Son reflet dans les vitrine, se superposant aux articles proposés lui paraissait totalement ridicule. Pourtant, il lui fallait bien trouver quelque chose ! Elle fini par arriver devant une petite boutique, coincée entre deux grandes enseignes. Les vêtements alignés en vitrine lui parurent convenir à ce qu'elle recherchait. Avec une angoisse qu'elle connaissait bien, elle poussa la porte et entra.

Une jeune femme particulièrement soignée de la coiffure élaborée de ses cheveux bruns, à la pointe de ses ongles manucurés se tenait derrière le comptoir. Elle la détailla des pieds à la tête avec une très légère moue dédaigneuse qui incita Elia à baisser le nez en balbutiant :

« Bonsoir. Je cherche quelque chose d'élégant. »

La femme daigna sortir de derrière sa caisse et s'approcher d'elle avec un pincement de lèvres.

« Pour quelle occasion ? Un mariage ? Baptême ? »


Elia fut tenté de répondre « funérailles », mais se reprit.

« Un entretien d'embauche »


Bon, ce n'était pas tout à fait exact, puisque l'entretien, elle l'avait déjà passé, mais la femme hautaine qui lui faisait face n'avait pas besoin de connaître tous les détails de son existence.

Une étincelle d'intérêt passa dans le regard de la brune, comprenant que la maigrelette qui lui faisait face ressortirait probablement de la boutique avec quelques articles. Elle hocha la tête, tout en détaillant Elia d'un regard professionnel.

« Je vois. Quelque chose d'élégant mais de sobre donc. Un tailleurs peut être ? »

Elia hocha la tête. Oui, un tailleur, ça serait parfait.

La vendeuse commença à farfouiller dans ses rayons en ajoutant :

- « Vous fait un petit 34 ? »

« Heu... »

Elia devait reconnaître qu'elle n'en avait pas la moindre idée. C'était la première fois qu'elle rentrait dans une boutique où il y avait quelqu'un pour vous servir, d'habitude, elle s'habillait dans les grands magasin, souvent même sans essayer. Tout ce qu'elle demandait à ses vêtements était qu'ils soient confortables, pratiques et qu'il masquent ses os trop saillants. Mais, elle se voyait mal admettre ce fait devant la femme.

« ça dépend de la coupe. »
répondit-elle. C'était une excuses que sa mère utilisait souvent pour justifier que la taille qu'elle avait annoncée était trop petite pour elle.

La brune la regardant en haussant un sourcil. Il était clair qu'elle n'était pas dupe. Finalement, avec un soupir, Elia décida que la mascarade avait assez durée. Il fallait bien qu'elle soit un minimum honnête avec la vendeuse si elle ne voulait pas se retrouver avec quelque chose qui ne lui plairait pas et lui irait encore moins que ce qu'elle avait dans sa valise.

« J'en sais rien. Mon précédent boulot exigeait plus de confort que d'élégance. »

La jolie brune se décida enfin à lui accorder l'ombre d'un sourire.

« Je vois. Ne vous inquiétez pas, nous allons trouver quelque chose qui sera tout à la fois suffisamment élégant pour faire bonne impression à votre futur employeur, et suffisamment confortable pour que vous y soyez à l'aise. C'est important d'être à l'aise. Surtout pour une événement tel que celui-ci ! »

Elia sentit son malaise se dissiper légèrement. Visiblement la jolie brune comprenait parfaitement ce qu'elle cherchait.

Elle sorti des rayonnages plusieurs ensembles, tailleurs, chemisiers, jupes, pantalons, tops et veste, avant de pousser Elia dans une cabine d'essayage.

La petite (ex) femme de ménage fut consternée en constatant que, malgré les kilos qu'elle avait pris grâce au traitement du docteur Taylor-Laurence, elle flottait encore dans ces vêtements minuscules. Les chemisiers, encore, c'était acceptable, si on exceptait le fait que les œufs au plat qui lui tenait lieu de poitrine lui donnait l'air une pré-adolescente. Mais les jupes et pantalons... même la plus petite pièce tombait lamentablement sur ses hanches osseuses.

La brune eut une moue en voyant le résultat. Il fallait bien reconnaître que sa cliente était si mince, que les vêtement pendaient sur son corps comme sur un cintre.

- « Effectivement, vous êtes très... hmmm... menue. Mais ne vous inquiétez pas, on va trouver ! »
dit-elle avec un ton qui laissait entendre que cette cliente à la morphologie particulière représentait un défi qu'elle avait bien l'intention de relever.

Finalement, pas de tailleur pour Elia. La jolie brune fini par lui dégotter une élégante robe noire à petit motifs rouges, d'une marque « taillant petit » ainsi que l'avait affirmer la vendeuse, ainsi qu'une veste cintrée, rouge. Elia se trouva un peu trop « voyante », mais il semblait que ce soit les seuls articles de la boutique à sa taille. Et puis, elle devait bien reconnaître que le résultat était loin d'être laid.

La jeune femme continua sur sa lancée d'après midi shopping pour s'offrir des sous-vêtements capables de lui donner un minimum une silhouette féminine, des bas noirs pour habiller ses jambes de serin, ainsi qu'une paire de chaussures avec un petit talon carré, assez haut pour la grandir un peu, allonger ses jambes et lui donner un maintient élégant tout en restant suffisamment stables pour lui éviter de se tordre les chevilles ou de se vautrer lamentablement.

Elle rentra à son hôtel complètement épuisée mais satisfaite et prit juste le temps de régler son réveil avant de s'effondrer toute habillé sur son lit et de sombrer dans une profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas

Pretty little bird (l'envol de la pirole suite) - Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pretty Little Liars [Drame]
» 04. Pretty little liars.
» 05. It's a pretty little liars [PV Dakota]
» [réservée]Le secret du Black bird...
» premier envol [PV : Alyss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: La Terre-