Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Lun 3 Oct - 20:41
avatar
√ Arrivée le : 09/11/2014
√ Age : 34
√ Messages : 1132
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Chronologie : 1er Septembre 2016 - Retour sur Atlantis.

Le voyage en Dédale avait semblé durer une éternité pendant laquelle Pedge tournait en rond. A dire vrai, elle tournait en rond dans les couloirs quand elle faisait sa petite course à pied matinale, elle tournait en rond dans sa cabine après avoir fait son lit et qu’elle n’avait d’autres activités que d’attendre, elle tournait en rond dans la moindre parcelle de ce maudit vaisseau. Elle n’était pas mécontente de ne pas être affectée à ce genre de boulot, mission, corvée ou contrainte. Servir sur un croiseur devait être profondément rébarbatif. D’un côté, les membres d’équipages avaient de quoi s’occuper, ce qui n’était pas son cas. Peut-être qu’en ayant une affectation précise avec une mission et un job précis, ça pouvait passer. C’est vrai que ça devait être cool de prendre les commandes de pareil petit joujou de technologie. Pedge n’était pas certaine d’être bien reçue si elle se pointait sur le point de commandement, la gueule enfarinée, et demandait à l’officier supérieur de lui refiler les manettes histoire qu’elle puisse faire un looping dans l’espace avec un engin qui valait certainement plusieurs milliers de milliards de dollars. Avec un petit selfie pour la forme ? Non, ce serait stupide. Elle ne souriait jamais. Allons.

Son passage précédent sur Atlantis avait été court dans un sens, et long dans un autre. Habituellement, les soldats étaient renvoyés chez eux au bout de six ou neuf mois, pour des permissions plus ou moins longues avant de repartir sur un théâtre d’opération extérieur. Pour cette expédition, certains étaient là depuis dès années. En avait-elle vraiment envie ? C’était un peu tard pour se poser la question, maintenant que son petit cul était en partance pour la Galaxie de Pégase. Mais qu’importe, Pedge aimait méditer sur sa condition, ou sur la vie en générale. Et de toute façon, elle avait largement le temps pour ça depuis qu’elle avait embarqué. Bref, la question était de savoir si elle en avait vraiment envie ? La réponse oscillait entre le oui et le non, comme toujours chez nos amis humains. Certains prétendaient être catégorique mais quand on grattait, ils l’étaient moins. Elle avait envie de retrouver cet univers incroyable peuplait de défis inimaginables. Mais d’un autre côté, d’être retournée au Texas, proche de sa famille, loin des conflits, de la violence, et proche de son pays, lui avait fait prendre conscience que dans la vie, le travail ne passait pas toujours avant tout. Et pourtant, elle était là. Par patriotisme, pour son pays, pour l’humanité à défendre, pour tout cela à la fois, tout cela qui avait encore un sens concret à ses yeux. Beaucoup de jeunes ne savaient même plus ce qu’être patriote voulait dire.

Les jours continuèrent à s’enchainer, et finalement, elle allait être débarquée, ou plutôt téléportée, dans la salle d’embarquement de la cité. Le voyage touchait au but. Elle allait reprendre du service. Non, elle ne regrettait pas d’être venue. Quoiqu’il en soit, elle ne regrettait pas de s’en aller du Dédale et de sa cabine qu’elle partageait avec une scientifique un peu barrée, perdue dans son monde et dans ses calculs… quand elle ne retournait pas la cabine pour retrouver sa paire de lunettes de vue. C’était habituel et quotidien, au grand damne d’une Pedge qui avait tenté plusieurs fois de mettre un semblant d’organisation dans les habitudes de sa comparse de chambrée. Mais le temps du voyage n’avait pas suffi à la faire changer. A croire qu’on l’avait mise avec cette nana exprès pour la punir… Enfin laquelle des deux au final ? Pedge avait bien conscience que sa façon d’être était une plaie pour certains. Tout comme certains étaient une plaie pour elle. Si au moins elle avait eu de la répartie cette petite brune toute innocente, si au moins elles s’étaient engueulées toutes les deux, peut-être que ça aurait pu tourner à quelque chose de plus plaisant pour calmer tout ça. D’ailleurs, d’où lui venait cette manie de tourner les choses de façon sexuelles dès qu’on lui rentrait dedans d’une certaine façon ? C'était comme un instinct animal de prédateur. Pas le temps de méditer la dessus Allen, tu vas être débarquée et ils vont te téléporter sans ton avis et en petite culotte si tu n’es pas prête à l’heure !

Elle reprenait ses manies de se parler à elle-même. Cela la stimulait, tout en la poussant à ordonner ses réflexions, sinon elle se perdait dans des palabres incessants et intérieurs et elle en oubliait les objectifs de la journée. Bref, elle fit son packtage, chaussa son béret sur sa tête bien coiffée, elle ajusta ses barrettes de sous-officiers et son drapeau de nationalité. Son maquillage discret et habituel sur le visage, elle se rendit dans la salle prévue à la téléportation vers la cité. Le Dédale était en approche et ça n’allait pas tarder. Elle mit le sac sur son dos, avec tous ses effets personnels qu’elle était en droit de prendre.

Soudainement, tout devint blanc autour d’elle et les sons changèrent du tout au tout. Le vrombissement des moteurs du vaisseau s’estompa au profit de l’agitation de la salle d’embarquement. Aussitôt, le sergent maître adopta son masque de reine des glaces. Elle soupira, détaillant l’ensemble du lieu. Rien n’avait vraiment changé. Elle était satisfaite de revenir. C’était maintenant qu’elle était sur zone qu’elle sentait qu’elle était revenue chez elle. Il n’y a pas de doute, ce genre d’expédition marquait quelqu’un à vie. Et Pedge l’était, marquée.

Welcome Home, Pedge, murmura-t-elle.

_________________
#a1931c
DC :Erin Steele & Teshara Lays
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Oct - 13:48
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9201

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Le Retour de la Reine des Glaces



Mettre les mains dans le dos permettait de dissimuler partiellement sa nervosité. Les doigts se cessaient de s’agiter, cherchant parfois à jouer avec les ongles. Ce geste nerveux lui occupait l’esprit et permettait d’oublier briévement la raison de sa présence en salle d’embarquement. Servir d’agent d’accueil était loin d’être son affectation habituelle, il était en effet très mauvais pour présenter les choses ou même afficher un sourire faux. Quand il n’appréciait pas une eprsonne, cela se lisait sur son visage et il ne faisait aucun effort pour le dissimuler. La « nouvelle, pas si nouvelle » venue risquait de le ressentir directement mais il s’en fichait royalement. La chose qui l’ennuyait était de la savoir de nouveau dans ses pattes. Karola Frei venait de se trouver une nouvelle alliée pour le mettre en dehors de l’expédition.

L’apparition soudaine bleuté l’obligea à se protéger les yeux tout en détournant la tête et l’instant d’après un petit contingent était présent en salle d’embarquement. La cible fut aussitôt repérée en train de parcourir la salle des yeux s’émerveillant certainement. La déglutition fut de suite moins aisée et après un soupir, il s’avança vers elle.

« Sergent Maître Allen. »

Attirant son attention, il put remarquer de la surprise dans son regard avant qu’elle ne se reprenne et n’affiche un visage de marbre. La reine des glaces ne démordait pas à sa réputation et elle n’avait pas changé. Hé oui, le Ranger faisait toujours parti intégrante de l’expédition. Les Wraith ou les Genii n’étaient pas parvenus à avoir sa peau. Karola Frei non plus. Preuve de son importance pour l’expédition, elle avait le droit à un petit comité d’accueil uniquement pour elle.

« Bon retour par nous… »

Fayot… Il n’en pensait pas un mot mais était obligé de prononcer quelques mots positifs mais ne mit aucune forme pour améliorer la tenue de ses propos. Il lui épargna la demande pour savoir si elle avait fait bon voyage, il s’en foutait. Bon ok Pedge était un bon soldat mais c’était une connasse de sous-officier, du moins envers lui.

« Suivez-moi. »

Ce n’était pas une demande mais bien un ordre qu’il venait de lui donner et qui n’attendait pas une réponse. Il venait déjà de détourner les talons, la laissant avec ses affaires sur le dos. Il ne fallait pas attendre de lui qu’il l’aide à porter quoique ce soit. Qu’il soit là à parler correctement avec elle, c’était déjà largement suffisant pour lui. On ne pouvait lui demander davantage. C’est ainsi qu’il lui fit grimper les escaliers de la salle d’embarquement, ne lui épargnant pas une montée rapide des marches avant de continuer son chemin en direction d’une des salles de briefing vides. Elle était un peu plus petite que les principales mais remplirait son rôle à la perfection.


@ pyphi(lia)

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Oct - 17:10
avatar
√ Arrivée le : 09/11/2014
√ Age : 34
√ Messages : 1132
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Une voix connue attira immédiatement l’attention de la texane. Ses yeux clairs de biches s’arrêtèrent promptement sur son interlocuteur qui lui souhait la bienvenue, avec l’air de ceux qui en pensaient le contraire. Eversman. Elle arqua un sourcil, le reste de son visage n’ayant pas bougé d’une ridule. Elle était surprise de le voir ici. Pourquoi est-ce qu’il était là ? Comité d’accueil ? Pourquoi faire ? Et puis, pourquoi était-il toujours là ? Personne n’avait réussit à le virer ? A moins bien entendu qu’il n’ait changé d’attitude, elle ne pouvait pas savoir.

- Sergent Maître Eversman, s’entendit-elle répondre en guise de salut. Merci.

Il ne mettait pas les formes et elle non plus. Ils étaient un peu comme deux chats qui se toisaient et qui ne s’appréciaient guère. Il lui demanda de le suivre. En temps normal, elle lui aurait demandé pourquoi, mais elle venait juste d’arriver et peut-être qu’on souhaitait la voir. Toujours est-il que celui ou celle qui avait envoyé Matt l’accueillir n’avait pas fait le meilleur choix.

Elle lui emboita le pas sans se formaliser du fait qu’il ne prenne pas ses affaires. C’était un soldat, pas un portier d’hôtel. Quant à elle, elle ne comptait lui donner son sac sous prétexte que c’était un homme. Elle aussi était une soldate, pas une minette faible et sans ressources. De toute façon, même s’il lui avait proposé, elle ne le lui aurait pas donné.

La jeune femme suivit le sergent, ne se laissant pas distancer. Il était correct dans ses propos mais son attitude disait clairement qu’il n’avait pas envie d’être là. Et elle comprenait pourquoi. Il l’orientait vers une salle de briefing.

- Je suis surprise de vous voir encore ici Eversman, dit-elle en accentuant le « encore ». En fait, vous êtes comme un meuble de grand-mère, encombrant, vaguement utile et chiant à sortir de la maison.

L’entente cordiale avait duré même pas cinq minutes. Elle continua :

- Et toujours Sergent Maître en plus. Décidément, vous êtes pleins de ressources. A moins que vous ne vous soyez assagit ? Ce serait une bonne nouvelle.

Quelque part, revoir sa sale trogne lui faisait plaisir. Elle aurait presque été déçue de ne pas le croiser de nouveau. Après tout, il faisait parti du décorum d’Atlantis. Et puis en le poussant un peu (elle savait qu’il ne lui fallait pas grand-chose), elle verrait vite s’il avait changé ou pas. D’un côté, elle était chiante, elle aurait pu capitaliser sur le fait qu’ils se retrouvent pour aplanir leur relation, mais non, il avait fallu qu’elle aille directement le titiller alors qu’il venait l’accueillir, sans y mettre les formes mais en étant correct.

Toujours est-il que cela l’occupait le temps d’aller dans la salle de briefing. Légèrement plus petite que les autres, elle semblait déserte. Pedge déposa son barda sur le mur près de l’entrée, attendant de savoir à qu’elle sauce elle allait être mangée. Elle s’attendait également à recevoir une réplique cinglante de la part d’Eversman.

_________________
#a1931c
DC :Erin Steele & Teshara Lays
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Oct - 14:21
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9201

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Le Retour de la Reine des Glaces



Une main passa brièvement devant le lecteur provoquant l’ouverture des portes de la salle de briefing. Trop émue de le retrouver, la collègue féminine ne put réprimer son émotion et lâcher un petit commentaire bien cinglant. Il n’en attendait pas moins d’elle. Après tout, ils n’avaient pas signé d’armistice avant son départ et par conséquent la guerre était toujours ouverte entre eux. Il ne priva pas de lui jeter un regard noir avant de s’avancer en direction de la console activant l’éclairage et la fermeture des portes puis revint dans sa direction.

« Contrairement à vous, Allen, je n’ai pas lâchement abandonné l’aventure en cours de route. »

A son tour d’accentuer l’un des mots de sa phrase et notamment le « abandonner ». Pedge avait disparu du jour au lendemain, rapatrié sur Terre pour on ne sait quoi. Ne désirant pas lui laisser le temps de lui renvoyer la balle, il préféra smasher une fois de plus.

« Sergent Maître et superviseur des équipes d’exploration donc si vous comptez retraverser la porte des étoiles. Il va falloir être bien sympa avec moi… Pas la peine de vous étendre sur votre période sur Terre, je m’en tape. Gardez ça pour votre rendez-vous avec le Lt-Colonel Sheppard demain matin. »

L’idée que cette femme avait pu être tombée en enceinte lui vint en tête mais qui aurait pu avoir une relation avec la reine des Glaces ? Elle et Karola Frei étaient identiques. Si froides qu’elles ne pouvaient qu’être célibataires, il n’y avait pas d’autres options.

« Le Lt-Colonel Sheppard m’a demandé de vous briefer sur les derniers événements donc fermez la et ouvrez grand vos oreilles. »

Le regard du Ranger se fit insistant envers son interlocutrice avant qu’il ne détourne son attention vers l’ordinateur de la salle et n’insère sa clé usb à l’intérieur. Parcourir les quelques dossiers ne lui prit que quelques instants. Le projecteur de la salle fut enclenché pour lui permettre de faire découvrir les festivités manquées par Pedge.



@ pyphi(lia)

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Oct - 14:34
avatar
√ Arrivée le : 09/11/2014
√ Age : 34
√ Messages : 1132
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Pedge s’attendait plus ou moins à ce que le ranger lui rentre dedans. Ca ne rata pas, même s’il était moins « physique » que par le passé. Est-ce qu’il devenait plus sage ? Pour le moment, elle mettait sur le compte de la retenue liée à leurs retrouvailles plus que récentes le fait qu’il avait mis de côté son agressivité. Enfin qu’importe, elle ne tarderait pas à le faire sortir de ses gongs. C’était, elle devait le reconnaître, une forme de jeu, même si au demeurant, elle se souvenait parfaitement qu’il lui défrisait la moustache. Elle le laissa faire son petit speech. Il pensait marquer des points mais cela rebondissait sur la carapace de la soldate sans que ça n’affecte son égo ou son estime de soi. Ainsi donc, le petit Eversman était superviseur des équipes ? Intéressant. En même temps, c’était un choix logique. Comme il lui avait fait si bien remarqué, il n’était pas parti en cours de route. Certes, c’était un peu lui le taulier, avec Sheppard et Weir. Elle avait bien deux trois remarques à lui faire pour l’envoyer chier, mais elle préférait se les garder sous le coude pour la suite.

Elle s’installa dans un fauteuil, observant l’écran d’ordinateur au travers de la projection. Il était là pour la briefer sur les derniers évènements en date, du moins, sur ce qu’elle avait manqué en retournant sur Terre. Il lui demanda de la fermer et d’écouter.

- Oui Monsieur le superviseur des équipes, répondit-elle d’un ton narquois. Finalement, elle n’avait pas envie de se taire et d’écouter, ce serait lui donner le sentiment qu’il avait une quelconque forme d’autorité sur elle. Cela fonctionnait à son arrivée, quand elle n’était que Caporal et lui Sergent, mais désormais, ils étaient sur un pied d’égalité, d’un point de vue hiérarchique. Et au fait, pour revenir sur ce que vous venez de me dire, j’ai bien compris qu’il fallait être gentil avec vous pour espérer partir en mission. Elle laissa un blanc, histoire de le laisser penser qu’il avait marqué un point et qu’elle lui ficherait la paix pour qu’il la place dans des équipes susceptibles de traverser la Porte des Etoiles. Mais elle enchaina avec le non verbal adéquate, malgré sa mine toujours neutre : Donc, comment fait-on ? Avances sexuelles ? Paiement en nature ? Corruption ? C’est très intéressant comme discussion. J’ai hâte d’en savoir plus, je suis certaine que ça peut intéresser beaucoup de monde.

Et à nouveau, elle insista sur le « beaucoup » dans sa phrase. Ces deux là jouaient au chat et à la souris et ils revêtaient le costume à tour de rôle. Tantôt la proie, tantôt le prédateur. Oh, ce n’était qu’un concours de bites, car tous les deux pensaient appartenir aux groupes des chasseurs. Pedge était certaine qu’il lui avait fait cette menace juste pour lui clouer le bec et qu’il faisait son boulot de façon honorable et juste, mais il cherchait à l’emmerder et à lui imposer une conduite sous un quelconque prétexte de pouvoir, elle ne pouvait pas laisser passer ça. Bien entendu, elle avait exagéré dans ses propositions.

Elle soupira, avant de croiser les bras et de lancer une dernière petite pique pour la route.

- C’était difficile pour le grand Eversman de jouer les laquets de ses supérieurs, je vois que ça va mieux.

Elle parlait bien entendu du fait que Sheppard souhaitait à ce qu’elle soit briefée et qu’il l’ait désigné lui pour le faire.

_________________
#a1931c
DC :Erin Steele & Teshara Lays
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Nov - 16:04
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9201

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Le Retour de la Reine des Glaces



Que Pedge demeure silencieuse lui aurait paru étrange. L’accalmie ne dura que quelques instants, le temps que l’information monte jusqu’à son petit cerveau et qu’elle en analyse les données certainement. Il y avait anguille sous roche. Elle était beaucoup trop mielleuse pour que cela soit normal et attira l’attention du Ranger qui la scruta, sourcils froncés. La méfiance était de mise et il eut raison. Cette dernière énonça quelques manières pour être dans les bons papiers du superviseur d’équipe et donc pour partir en mission. Cela eut le mérite de lui tirer un sourire aux coins des lèvres.

« Vous semblez bien renseigner sur les procédures, Allen... Vous prendrez un ticket pour vous ajouter à ma longue liste à la fin de cet entretien.»

Quant à la faire passer pour une fille facile, il n’y avait pas grand-chose et sûr qu’elle saurait le comprendre. Détournant son regard de cette personne de petite vertue, il vérifia visuellement que le système de projection fonctionnait correctement. Pedge en profita pour balancer une pique dont elle avait le secret. Y avait-il un système pour compter les points entre eux ? Il eut très envie de lui répondre mais se contenta d’afficher quelques images du site alpha. Elles tranchaient avec le site flamboyant qu’ils avaient pu connaître. C’était désormais une scène de guerre où c’était déroulé certainement l’une des pires batailles de l’histoire de l’expédition. Les images du site défilaient affichant des images de destruction, de corps…Cela eut le mérite de fermer le clapet de son interlocutrice. Eversman se redressa croisant les bras sur sa poitrine. Lèvres pincées, les observer était aussi difficile pour lui. Il n’avait pas pu participer à l’expédition de secours. Peut-être aurait-il pu faire davantage pour sauver les membres d’Alpha, peut-être y serait-il rester ? Personne ne le saurait, on ne changeait pas le destin.

« Pendant que vous faisiez du shopping sur Terre, Alpha a été attaqué par les Geniis. Une expédition de secours a été dépêchée pour reprendre le site. On a perdu 42 gars. 76 blessés. Kolya a réussi à s’enfuir à bord d’un jumper.»

Leur guéguerre paraissait tellement futile après le visionnage de ces images mais il ne put s’empêcher de rajouter une cartouche.

« Vous voyez, Allen. On s’en prenait plein la gueule pendant que vous vous amusiez comme une petite folle sur Terre. »




@ pyphi(lia)

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Nov - 11:59
avatar
√ Arrivée le : 09/11/2014
√ Age : 34
√ Messages : 1132
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Forcément, les deux jeunes gens montaient en pression, se balançant des insanités horribles à chaque fois qu’ils ouvraient la bouche. L’une sous entendait qu’il était un pourri, profitant de quelques avantages pour profiter de ses comparses, ce qui n’était pas glorieux, tandis que l’autre sous-entendait qu’il avait à faire à une fille facile, ce qui n’était pas mieux. Bref, ils se rendaient coups pour coups. Cette joute verbale était une façon de se souhaiter la bienvenue dans un monde qui n’avait pas changé. Ils se seraient quittés la veille que c’était pareil. En fin de compte, ils étaient tous les deux contents, quelque part, de se retrouver, mais ils étaient assez bornés pour ne pas le reconnaître. A moins bien entendu, que ce soit totalement le contraire et que cette haine réciproque ne demandait qu’à s’exprimer.

- Je prendrai un ticket oui. J’espère que vous avez pris vos petites pilules bleues, que je ne reste pas sur ma faim.

Elle mettait un point d’honneur à vouloir avoir le dernier mot. C’était clairement puéril, mais qu’importe. En mission, elle était capable de mettre son égo de côté et de laisser couler, mais là, elle était seule dans une salle de briefing avec ce trou du cul qu’elle ne pouvait pas sentir, et elle ne comptait pas lui céder un pouce de terrain, fut-ce sur des bassesses pareilles. Enfin qu’importe. Les images qui suivirent le début de l’exposée scolaire du soldat eurent tôt fait de refroidir un peu plus la jeune femme qui serra les dents. Pedge restait mutique, observant les scènes de guerre. Le petit rapport de comptable que lui versa Eversman n’arrangea rien les choses. Elle préféra ne pas relever le fait qu’il sous-entendait qu’elle prenait du bon temps sur Terre. Elle préférait laisser ses yeux vagabonder sur les images. Néanmoins, il balança une dernière pique, ne pouvant certainement pas s’empêcher. Cette dernière boutade eut le mérite de reporter l’attention de la militaire sur son vis-à-vis et ses prunelles bleues accrochèrent celle de son interlocuteur.

- Je suis ravie que vous me considériez autant.

Elle sous entendait par là qu’il pensait que si elle avait été là, les choses se seraient peut-être déroulées autrement, en « mieux ». Elle ne le pensait pas une seconde, mais elle avait répondu cela juste pour l’emmerder. Il essayait tellement de la rabaisser que le laisser croire qu’elle pensait qu’il la portait sur un piédestal allait surement le faire chier. L’impact des images ne se voyaient pas tellement sur le faciès de la jeune femme qui n’avait pas bougé d’un iota. Elle était un peu moins loquace, signe qu’elle était touchée. Mais son professionnalisme revint en force. Certes, tout cela était dramatique, mais c’était le lot de toutes les guerres. Ces images, on pouvait aisément les retrouver sur Terre, avec toute sa cohorte de peine que cela pouvait engendrer, chez les familles et chez les camarades.

- Que fait-on pour retrouver Kolya ? dit-elle en croisant les bras sous sa poitrine. Son esprit pragmatique préférait prendre le dessus pour ne pas laisser l’affect régir ses pensées. C’était tout le but de ses images horribles, et elle ne voulait pas être déstabilisée face à Matt. Heureusement, elle ne savait pas que le Sergent-Maître et Superviseur des équipes n’avait pas participé à l’opération sur Alpha, car elle l’aurait mouché comme il essayait de le faire. C’était pathétique, de jouer avec des personnes mortes et des drames, mais les humains le sont bien souvent… pathétiques.

_________________
#a1931c
DC :Erin Steele & Teshara Lays
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Nov - 19:53
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9201

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Le Retour de la Reine des Glaces



La projection des images eut au moins le mérite de parvenir à faire fermer la charmante bouche du Sergent Maître. C’était déjà là un petit exploit dont il pourrait se vanter. Bras croisés, Eversman observait les réactions de la reine des glaces mais il pouvait saluer sa maitrise. Rien n’avait filtré sur son visage et pourtant il n’avait pas choisi les images les plus softs. Il considéra son manque de réaction, de paroles durant quelques instants comme sa façon à elle de réagir, de prendre en considération ces nouveaux événements. Elle répliqua bien entendu mais il manquait ce petit côté poivré qui laissait une sale trace et donnait envie de réenchérir. Touchée, la Pedge. Plus qu’elle ne le laissait voir. Et son envie de vengeance vis-à-vis de l’agresseur était un signe de plus.

« Kolya n’est pas réapparu depuis Alpha. La balise sur le jumper a été retirée… La fouille des installations Genii connues s’est révélée être un échec. »

Un jour où l’autre, cet enfoiré payerait pour ce qu’il avait fait mais encore fallait-il le débusquer de sa tanière. Les Terriens n’avaient pas déployé beaucoup d’énergie à sa recherche, il y avait eu tant à faire après cet épisode. Tant de pertes, de blessés. Eversman fit cesser le défilement des images glauques pour passer à autre chose. Des images de planètes défilèrent suivi d’un tableau explicatif des recherches entreprises.

« La base Alpha ayant été compromise. Trois missions d’exploration ont été lancées pour établir un nouveau camp de secours. »

Il lui laissa quelques instants pour lire les différentes informations sur les membres composant les missions notamment le fait qu’il ait lui-même mené l’une d’entre elles avant de passer aux différentes photos de la planète retenue avec quelques-uns de ses habitants, les Tairis ainsi que les tortues géantes.

« Le site PX-587 a été retenu. Une base souterraine a été aménagée sous l’une des plus grandes collines et est désormais opérationnel.»

Quelques images de cette base ultramoderne défilèrent avant qu’il n’interrompt la vidéoprojection. Il ne comptait pas lui citer les multiples missions d’exploration qui avaient eut lieu. Ce n’était pas son rôle. On lui avait demandé de la briefer sur les gros événements, pas de lui raconter sa vie. De toute manière, il n’avait pas envie de passer sa journée en compagnie de cette femme. Moins il la voyait, mieux c’était.

« Des questions ? »





@ pyphi(lia)

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Nov - 12:07
avatar
√ Arrivée le : 09/11/2014
√ Age : 34
√ Messages : 1132
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Un jour ou l’autre, ils le retrouveraient très certainement, cet enfoiré de Kolya. Sauf qu’ils étaient condamnés à attendre que ce salopard se manifeste, comme il l’avait fait sur Alpha. Il fallait attendre son bon vouloir en somme. Certes, les atlantes avaient mené des recherches dans le but de le débusquer, et après ? On lui aurait fait un procès devant une cour suprême ? Ou est-ce qu’ils auraient eut l’ordre de le zigouiller, un peu comme l’oncle Ben l’avait été au Pakistan ? L’avenir le dirait surement. Toujours est-il que la nouvelle n’enchantait pas tellement la jeune femme, qui aurait préféré qu’on lui raconte que rien de spécial ne s’était passé pendant son absence. La suite semblait moins glauque, et montrait des planètes, ainsi que différents tableaux susceptibles d’enrichir les images. Pedge gardait les yeux fixés sur ce que Matt lui montrait, les bras obstinément croisés sous sa poitrine, le dos raide. Le préposé à la petite remise à niveau lui laissa le temps de lire les informations (trop aimable) et lui indiqua qu’il s’agissait de trois sites potentiels pour accueillir le nouveau site Alpha alors détruit et compromit par le Genii.

Les photos qui suivirent et les explications qui allaient avec eurent tôt fait de surprendre la militaire. A la question de Matt demandant si elle en avait, des questions, elle s’exclama :

« Il est dit que les « Tairis » parlent, ce sont des conneries ? »

C’était dingue comment elle devenait paranoïaque en présence de Matt. Elle le soupçonnait clairement d’avoir modifié les diapos afin de la prendre pour une conne. Que les Tigres soient intelligents, elle voulait bien, d’ailleurs, l’ensemble des photos montraient qu’ils étaient développés, mais de là à envisager qu’ils parlent… Il fallait surement le vivre pour le croire. Quant aux dimensions des Tortues, elles étaient abracadabrantes mais pourquoi pas. Elle toisait donc le ranger afin de déceler une once de connerie, de farce, ou quelque chose du genre.

« Mis à part cela, je n’ai pas de questions, vous avez parfaitement résumé les choses. Autres choses à me dire ou présenter ? »

Pas de vacheries en perspective. Quelque part, elle avait hâte d’aller sur cette planète voir les bestioles de visu. Le complexe l’attirait nettement moins, surtout qu’il était sous-terrain. Certes, elle n’avait pas peur d’aller sous terre, ou d’y vivre, mais c’était quand même un peu angoissant d’imaginer toute cette masse au dessus de sa tête. S’il n’avait rien d’autre à envoyer sur le mur en guise d’images, elle enchaina sur une question un peu plus personnelles : prendre des nouvelles d’un camarade, et en l’occurrence, d’une première classe qu’elle appréciait bien.

« Des nouvelles du soldat Washington ? »

Après tout, elle pouvait bien lui demander, ils semblaient assez proches ces deux là quand elle les côtoyait, et même si elle ne l’aimait pas, elle n’allait pas le tacler à chaque phrase, ça perdrait de son sel. Elle moulinait quand même pour lui sortir une connerie histoire de l’embêter, mais rien ne venait, et elle comptait un peu sur lui pour la mettre sur une voie, bien malgré lui, bien évidement.

_________________
#a1931c
DC :Erin Steele & Teshara Lays
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Déc - 20:04
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9201

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Le Retour de la Reine des Glaces



Des questions, elle en avait et ce n’était pas très étonnant. Le Ranger lui donnait là l’occasion de le mettre en difficultés, de l’emmerder et elle ne pouvait laisser passer l’occasion. Ne pouvait-il pas comprendre qu’il posait la question par politesse ? N’attendant vraiment pas de véritables questionnements. Un soupir s’échappa de ses lèvres avant qu’il ne lui réponde.

« Même pas… Vous aurez l’occasion de taper la discute avec ces créatures si vous vous rendez sur Alpha. »

Eversman n’était pas très expansif. Il ne fallait pas compter sur lui pour expliquer comment ses créatures pouvaient rentrer en contact avec les humains. Il s’en fichait complètement. Cela fonctionnait, ils pouvaient communiquer et échanger avec des tigres à dent de sabre. C’était bizarre mais ils étaient dans la galaxie de Pégase. Tout était possible. Le Sergent Maître semblait en avoir fini avec les questions. C’était un bon point. Ils pourraient bientôt se quitter et repartir sagement de leur côté pour ne plus se parler. Moins il la voyait, mieux il se comportait. Ah non, en fait elle avait décidé de l’embêter une dernière fois pour le fun. Cela aurait trop demandé de ne pas l’ouvrir encore un peu. Le Ranger était sur sa réserve, méfiant. Il la scruta à la recherche d’informations. Avait-elle su quelque chose sur la relation de promiscuité le liant à la jeune soldate ? C’était tout à fait possible et il devait faire d’autant plus attention

« Le Caporal Washington est retournée sur Terre cet été sur décision personnelle. »

Il eut au moins le mérite de l’informer de la promotion de celle-ci mais ne pouvait donner davantage d’informations. Il n’en savait pas davantage, chacun ayant décidé de vivre sa vie et par conséquent les deux s’étaient éloignés. Debout, les bras croisés sur la poitrine, Eversman se préparait à affronter une nouvelle salve de questions mais préféra plutôt l’ouvrir quand il vit ses lèvres s’entrouvrir.

« Dernière chose : on m’a chargé de vous remettre ça. »

Une carte fut dégotée de sa veste tactique. Il s’agissait du nouveau badge de la jeune femme avec les insignes d’Atlantis mais aussi ses degrés d’accréditation. Il le tendit en direction de la jeune femme l'obligeant à se lever.





@ pyphi(lia)

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Déc - 17:32
avatar
√ Arrivée le : 09/11/2014
√ Age : 34
√ Messages : 1132
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
S’il le disait… Elle ne le croyait pas forcément. Elle irait certainement vérifier par elle-même si les tigres parlaient bel et bien. Après tout, tout était possible dans cette galaxie. N’empêche, si c’était le cas, ils devaient faire de beaux spécimens à étudier pour les scientifiques. Quoique s’ils parlaient, ils étaient sûrement intelligents, et par conséquent, hors de portée des recherches éthiques et morales sur des êtes vivants. Du moins, sans leur accord, comme les humains étaient bien souvent capable de le faire avec des animaux. Bref, toujours est-il qu’elle se contenta d’opiner du chef quand il lui confirma que l’information n’était pas de l’intox. Elle préférait se montrer avare en propos en présence du jeune soldat. Inutile de lui donner des cartouches gratuites. Qui plus est, il ne semblait pas plus bavard qu’elle, lui rendant bien son mutisme ponctué de paroles. Ces deux là étaient irrécupérables, et fort serait celui qui arriverait à les réconcilier. En réfléchissant, Pedge ne savait même plus pourquoi ce gars lui tapait sur le système ou comment c'était devenu tendu entre eux. Elle identifiait parfaitement les comportements qui lui déplaisaient, mais comment ils en étaient arrivés là, elle ne savait plus, et pour tout dire, elle s'en foutait royalement à l'heure actuelle.

« Dommage, c’était de loin la plus intéressante de votre binôme », lâcha Pedge, quelque peu déçue même si elle ne le montrait pas. Nyota et elle avait partagé quelques expériences en mission et elles s’étaient pas mal rapprochées. Certes, elles n’étaient pas devenues des amis à proprement parlé, mais de bonne connaissance de boulot qui peut-être, en laissant faire le temps, aurait débouché une réelle amitié. Quant à la situation amoureuse des deux larrons à l’époque de sa présence sur la cité, la soldate n’avait que des doutes qu’elle n’avait pu, ou n’avait voulu, vérifier, et elle s’en était tenu à l’image qu’il renvoyait quand ils étaient en sa présence, à savoir, deux collègues de boulot, un peu plus proche qu’à l’accoutumé, mais ce qui pouvait être normal vu qu’il était un homme et elle une femme. Avoir un flirt ou une relation amoureuse avec un camarade de l’armée était proscrit par le règlement, et Pedge le comprenait très bien. Cela dit, si cela ne venait pas foutre le bordel dans sa mission, elle s’en foutait royalement. Le danger résidait surtout dans les réactions de l’un ou de l’autre en situation de combat. Enfin qu’importe, si elle était repartie sur Terre, la question ne se posait plus. Elle constata néanmoins qu’elle n’était pas repartie sans prendre du galon, il y avait au moins ça de positif.

Elle n’avait pu s’empêcher de le tacler en passant, constatant avec une certaine forme de satisfaction qu’il était méfiant et mesuré dans ses propos. Cela pouvait vouloir dire plusieurs choses, dont la plus intéressante était qu’elle avait pu avoir le nez creux en pensant que les deux américains s’étaient envoyés en l’air. Mais comme elle ne cessait de se le répéter, cela n’était pas ses affaires, même si ça ne coller pas avec le règlement. Pedge était stricte, mais ce n’était pas une donneuse, ni une balance. Elle réglait les problèmes elle-même. Avant qu’elle n’ait pu l’ouvrir de nouveau pour dire qu’elle en avait fini avec lui (et pas le contraire, notons), il lui tendit sa nouvelle carte d’accès avec ses accréditations. Elle se leva, puisqu’il ne comptait pas lui remettre. De toute façon, s’il n’avait plus rien à ajouter, elle ne comptait pas prendre le thé avec lui pour le plaisir. Elle attrapa la main tout en déclarant :

« Merci, avec votre odeur, magnifique. »

Référence au fait qu’il l’avait extraite depuis sa veste tactique. Et c’était surtout pour l’emmerder.

« Si c’est ok pour vous, c’est ok pour moi. J’aurai préféré retrouver ce qui me manquait quand je suis partie, mais bon, je suis sûr qu’une fois cette première expérience passée, je profiterai un peu plus de mon retour. »

Une façon pas très détournée de dire qu’elle aurait préféré ne pas le revoir et que ce n’était pas lui qui suscitait cette envie de faire partie de cette expédition, mais bien tout le reste. Une vacherie, un tacle de plus au compteur. On ne change pas une équipe qui gagne.

_________________
#a1931c
DC :Erin Steele & Teshara Lays
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Déc - 16:45
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Age : 27
√ Messages : 9201

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Le Retour de la Reine des Glaces



La réplique de la soldate ne fit qu’accroire la méfiance du Ranger à son encontre. Elle avait su. Elle devait savoir pour eux deux. Seule une personne ayant connaissance de leur histoire aurait pu lâcher de tels propos. Le plus étonnant était qu’elle ne l’avait pas dénoncé auprès des autorités militaires. Peut-être parce qu’à l’époque il possédait un grade plus élevé mais elle avait fini par l’égaler après être promue. Là, elle aurait eu le plaisir de livrer l’information à ses supérieurs qui se seraient fait un plaisir de le radier. Une connerie de plus sur son cv à son actif à leurs yeux. Il doutait de son intérêt pour sa propre carrière mais peut-être avait-elle voulu protéger la dénommée Washington. Ce n’était que des suppositions, il n’obtiendrait pas la vérité de cette garce et ne chercherait pas à l’avoir. Le sujet n’était plus d’actualité.

Surpris, il n’avait pris la peine de lui répondre ce qui laissa un petit espace pour lâcher une autre remarque cinglante. Cette fois, elle eut le droit à un beau regard noir. Deux de suite, il ne pouvait laisser passer. Ne serait-ce que pour son propre intérêt… Ces chevilles allaient tellement gonflées qu’elle ne pourrait plus passer les portes. Il devait faire quelque chose pour son bien.

« Qui vous dit que je ne l’ai pas laissé trainer un peu partout avant…. »

IL avait bien quelques idées en tête mais préféra s’abstenir pour le moment. Ce n’était que les retrouvailles, il aurait bien le temps de l’enfoncer un peu plus tard et puis il l’avait suffisamment vu pour aujourd’hui.

« Vous réfléchirez à deux fois avant de partir en vacances, Allen, la prochaine fois… Toujours les meilleurs qui restent, les autres… » Un sourire apparut sur ses lèvres histoire de lui montrer qu’il se moquait d’elle. Ce n’était que partie remise pour la suite de la joute verbale. La clé usb retiré de son support, l’homme lui adressa un signe de la tête avant de quitter la pièce la laissant avec son matériel dans les mains. Dommage que les anciens n’avaient pas mis d’interrupteur, il aurait coupé le contact pour la laisser seule avec ses affaires.






@ pyphi(lia)

_________________

merci Sheppy !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 10 - Zone de Commandement :: Salle d'Embarquement-