Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Ven 4 Nov - 13:46
Invité
Invité
avatar
Héloïse venait de passer sa première nuit sur Atlantis, ou plus précisément à l'infirmerie d'Atlantis. Elle n'était pas blessée mais était juste, quelque peu... Malade ! En même temps, cela n'était pas étonnant en vue du froid qu'elle avait enduré sur sa planète juste avant de rejoindre Atlantis. Malheureusement pour elle, il y avait, comme... Une grosse différence de perception du temps entre sa planète et Atlantis. Là où, sur Atlantis, les journées étaient de 24h, sur sa planète les journées étaient de... Disons, 30 h ! Ce qui fait qu'elle avait pris l'habitude de dormir... Beaucoup plus longtemps que les atlantes, ou, plus exactement : terriens. Puisqu'elle était malade durant sa première nuit, certains commençaient à s'inquiéter, car bon, dormir 11 ou 12 heures, ce n'était pas normal. Une personne eut alors l'idée de venir la réveiller. Héloïse eut beaucoup de mal à se réveiller, ce n'était pas facile pour elle de se réveiller après avoir dormi aussi peu de temps (du moins, de son point de vue...). Elle se mit alors à bailler, à étirer ses bras, à s'asseoir doucement sur le lit. Elle regarda autour et dit d'un air fatigué et complètement mou:

"Qui m'a réveillé ? Et surtout pourquoi ? Je commençais à peine à me reposer... "

Héloïse disait cela tendrement : elle n'était pas énervée. D'ailleurs, elle n'était pas du tout énergique car elle n'était pas encore réveillée. C'est alors qu'elle se laissa retomber dans le lit.

*J'ai encore besoin d'un peu de repos...*

"Laissez-moi encore dormir... S'il vous plaît...."

Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Nov - 17:53
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 875

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Merveilles & Isia Taylor Laurence
Un sommeil bien pronfond


Une équipe, composé de mon petit souffre-douleur favori : Eversman, de la reine des glaces Frei et d'une autre soldate inconnue au bataillon, avait ramené une jeune femme, d'aspect bien jeune et surtout en mauvais état. Elle était directement mise en quarantaine, pour ne pas contaminer les autres membres de la cité. On lui avait pris quelques doses de sang et autres données pour vérifier qu'elle ne représentait aucun danger biologique pour nous. Je n'aimais pas vraiment, me balader et ausculté mes patients en combinaison intégrale mais bon, faut bien. De ce qu'on m'avait dit, elle avait été retrouvée sur une planète dévastée. Je n'avais pas eu plus d'information, pour savoir ce qui venait de se passer sur son lieu d'habitat, si cela était une œuvre de nos copains Wraiths, d'une autre civilisation ou de la sienne.

Enfin qu'importe dans un sens. Elle fut soignée et après plusieurs analyses, elle ne représentait pas un danger particulier. Mais par précaution, (surtout pour elle), je la laissai en quarantaine. Je fus assez stupéfaite de constater que certes, sa morphologie était identique à la nôtre, mais qu'elle avait certaine structure moléculaire bien différente. Notamment ces globules rouges arrondie en bille. Il était évidant, que cette particularité devait lui apporter une bien meilleure oxygénation. Pouvait-elle avoir des capacités physiques grandement améliorer comme la course par exemple ? Cela ne serait pas déconnant.
Fascinée par cette particularité, je commençais à comparer notre corps au siens… constant, qu’elle devait avoir une vingtaine d’année. Elle était donc assez jeune, remarquer elle ne ferait pas trop tâche ici, avec nos militaires enfantins comme Eversman, un exemple parmi d’autre. Bien entendu, j’ignorai qu’en réalité, sa longévité avait été réduite à cause d’un sérum et qu’elle avait en réalité 30 ans.

Cela faisait plus de 36h, qu’elle était arrivée ici… et la demoiselle sommeillait depuis 15h. cela n’était pas étonnants, avec la maladie et ses blessures superficielle, après avoir vécue aussi longtemps toute seule. Hors, j’avais l’impression, qu’elle ne dormait pas aussi longtemps à cause du choc, elle rêvait et son rythme cardiaque était aussi stable qu’un sommeil lourd avec les trois phase bien connue du sommeil. Normalement, la jeune femme, n’avait pas de raison de s’assoupir aussi longtemps, mais je mis cela sur le compte de sa maladie.

Je lui fis un petit contrôle, histoire de vérifier si elle était encore malade. Ce fut le cas et je la laissai se reposer après lui avoir donner les soins. Le temps passa donc doucement. Et le surlendemain, je commençais à m’inquiéter de la voir roupiller aussi longtemps. Elle avait eu une phrase de réveil tout à fait normal, où les infirmiers étaient venus s’occuper d’elle et soigner les derniers symptômes de sa maladie, faire d’autres examens médicaux et autres éléments qui avait dû la fatiguer. Mais quand même… elle nous faisait des nuits de 15h la minette !

Alors je décidai de venir voir ce qu'il se passait chez elle. N'ayant plus besoin de combinaison intégrale, pour pénétrer dans sa chambre, la quarantaine était finie. Je me présentai donc, vêtue de ma longue blouse blanche ouverte avec dessous des habits de civile : un pantalon fins gris foncé avec une chemise jaune moutarde bien loin de l'immonde uniforme que portait la majorité. Elle dormait encore… et vu le rythme de sa respiration elle était en sommeil paradoxale. Je m'approchai d'elle document, tenant de l'éveiller en douceur. Il y avait quelque chose qui clochait chez elle… enfin pour nous Terrienne qui ne dormons pas aussi longtemps. Je connaissais juste son patronyme.
« Héloïse ? » prononça ma voix douce de velours.

Elle s'anima en douceur, lâchant quelques ronchonneries, se demandant qui avait eu l'indélicatesse de la tirer de ses songes. Elle avait une voix tendre, comme celle d'une maman qui se demande pourquoi ses gosses viennent lui sauter dessus. Je fus surprise de l'entendre dire « à peine à me reposer » elle dormait depuis 10 heures… elle finit par me supplier…

« Vous avez dormis 10h, vous nous faites des nuits de plus de 15h en ce moment mademoiselle, ce n'est pas normal » dis-je suis le même ton « Je suis le Dr Taylor Laurence, je m'occupe de vos soins. » J'allumai la veilleuse sur sa table, qui donna une petite lumière douce à la chambre éteinte « Je suis navrée Héloïse, mais il faut que vous vous réveilliez »


made by pandora.

_________________
I'm a nightmare
DRESSED LIKE A DAYDREAM
DC : Sheppard-Hoffman-Naalem // écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Nov - 21:38
Invité
Invité
avatar
La première fois qu'Héloïse arriva à l'infirmerie, elle n'était pas trop rassurée car tous les médecins étaient en combinaison spéciale, limite comme si Héloïse était contaminée par une maladie mortelle, ou qu'elle était radioactive.
De toute sa vie, Héloïse n'avait jamais vu un truc pareil sur sa planète, sauf en cas de contamination par la radioactivité ou d'épidémie. Bien que la jeune demoiselle était une extra-terrestre, n'y avait-il pas un peu trop de paranoïa dans l'air ou les terriens n'étaient-il pas un peu trop maniaques ou craintifs sur les bords ? Héloïse n'était pas très rassurée mais, elle préférait ne rien dire et laisser faire les médecins.
Un peu plus de 36 heures après son arrivée sur Atlantis, c'était un bon matin, les médecins n'avaient plus leur combinaison. Héloïse était rassurée mais elle ne dit à nouveau rien sur ce sujet.
Par contre, un autre problème fit son apparition, comme si ce n'était pas assez ! Le fait de dormir plus de 10h était étrange sur Atlantis ! Super ! Et bien, cela n'était pas étrange pour elle en tout cas et cela ne lui empêcha pas de le faire savoir.
La jeune femme, s'assied à nouveau sur le lit et lui répondit, avec une voix douce et à moitié dans le coaltar:


"Pourquoi cela est-il anormal ? 10h représente un tiers de la journée. Je vais devoir tenir debout 20 h une fois réveillée. J'ignore comment vous faites pour être aussi énergique après avoir dormi si peu..."

*Ils veulent que je dorme 7h pour rester éveillée 23 heures ou quoi ?*


C'est alors que, le docteur Laurence s'approcha de ce qui semblait être une lampe et l'alluma.

"Dois-je faire quelque chose ? Vous avez des questions ? Vous avez besoin d'éclaircissements ? Je me ferai un plaisir de vous aider."

Héloïse voulait les aider. Il fallait que les atlantes, ou plutôt terriens, en apprennent un maximum sur elle. Héloïse avait plein de questions, mais étant donné qu'elle était, invitée, elle se dit qu'il fallait qu'elle réponde d'abord à leurs questions en priorité.

"De mon côté... Je..."

Héloïse ne put pas terminer sa phrase, étant donné que la suite de sa phrase était un mensonge.

"Enfin je voulais dire que j'avais moi aussi un..."

Et encore une fois ! Non mais Héloïse devait arrêter d'essayer de mentir à ce moment là, cela ne servait à rien car cela ne fonctionnait pas.

"Beaucoup de questions..."

Sur le coup, elle était vraiment navrée d'avoir sa phrase coupée en petits morceaux. Héloïse pensait que Isa ne pouvait pas mentir non plus, donc, en vue des coupures, Héloïse pensait que Isa savait que Héloïse avait essayé de mentir.

"Je suis désolée si..."


Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Nov - 17:16
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 875

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Merveilles & Isia Taylor Laurence
Un sommeil bien pronfond


Alors que je lui indiquais que son temps de repos était anormalement élevé, elle semblait surprise et m'indiqua un fait étrange : 10h un tiers de la journée ? Je relevai la tête éberluée. La suite de ses propos était tout aussi surprenant… il ne fallut pas beaucoup de temps, pour que je comprenne que nous n'avions pas les mêmes notions ou fuseaux horaires. Soit c'est un cycle planétaire plus long pour les journées ou bien le système de comptage des heures/minutes/secondes différents. En tout cas, au vu de son information, j'en conclue que les journées devaient durer 30heures chez elle… ou être perçue avec cette donnée. Intriguée, j'arquai un sourcil.

« Vos jours durent 30 heures ? Chez nous, elles durent 24h … » dis-je simplement. Tu m'étonnes qu'on pète la forme, si on dort moins qu'elle … cela devait lui paraître bien étrange. Si c'est le cas j'ai l'air bien maline de la tirer de ses songes. Faut dire, que c'est l'une des premières fois qu'on récupère une pégasienne avec une technologie un peu plus avancée que des armes en bois. Bon certes, il y a des exceptions, mais globalement, les peuples de pégases nous sont toujours inférieure sur ce point.

Elle semblait bien volontaire et prête à répondre à une multitude de questions. Très bien, je vais profiter de l’avoir éveillé pour en connaitre un peu plus. Et surtout m’éclairer sur cette fascinante particularité qu’on ses globules rouges. Et peut-être sur d’autres petits éléments purement physiologiques, qui m’aiderait à la soigner au mieux ou même à établir son dossier médical. Car imaginer qu’elle soit allergique aux patates ? On ne serait pas malin, si le jour des frites, elle vient à nous faire un œdème de Quincke.

« Non restez allongée. » Je vérifiai ses constantes sur les écrans des machines, elles étaient bonnes. « Oui, j’ai quelques questions en effet, mais ça peut-attendre votre repos total » dis-je par pur politesse, pour ma part si elle désirait communiquer maintenant, cela m’allait.

Elle essaya de communiquer, mais il lui semblait soudainement impossible de continuer sa phrase correctement. J’étais à nouveau bien droite mes bras croiser sur ma poitrine, l’observant incrédule. Où voulait-elle en venir ? Essayait-elle de mentir ? ça m’en avait tout l’air, mais sur quoi ? Elle avait le droit de n’avoir aucune curiosité sur nous… je ne lui en voudrait pas et a vrais dire je m’en fichais royalement. Alors, bon soit c’est une bien mauvaise menteuse avec une conscience bien chiante soit elle a du mal à s’exprimer. Mais, je ne comprenais pas pourquoi, elle s’arrêtait dans ces phrases, comme si quelqu’un lui tapait sur le nez, pour qu’elle se taise et ne dise pas la fin.

« Vous essayez de faire quoi ? » dis-je d’une voix un peu sèche.
Je me doutais bien, mais je ne comprenais pas vraiment ses raisons, ni au final ce qu’elle voulait me dire.

made by pandora.

_________________
I'm a nightmare
DRESSED LIKE A DAYDREAM
DC : Sheppard-Hoffman-Naalem // écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Nov - 20:09
Invité
Invité
avatar
Héloïse était désormais mieux réveillée mais était toujours sur le lit à l'infirmerie avec le docteur Laurence.
C'est alors qu'Héloïse apprit que, chez eux, les journées ne faisaient que 24h. Elle comprenait alors pourquoi les atlantes, ou plus précisément, terriens parvenaient à dormir si peu tout en restant en forme la journée.


"Effectivement. Nos journées font 30 heures. Je suis étonnée d'apprendre que chez vous, elles font 24 heures. Cela ne tombe même pas juste ! J'aurais préféré entendre 25."

C'est alors que, le docteur, demanda à Héloïse de rester allongée. Ne pouvait-elle pas rester assise sur le lit ? Passer h30, enfin, h24 maintenant, dans le lit, sans bouger était loin d'une partie de plaisir.

"Ne puis-je même pas rester assise sur le lit ?"

*Il ne manquerait plus qu'elle me mette en cellule ou en quarantaine jusqu'à ma mort...*


Héloïse apprit par la suite, que Isa avait beaucoup de questions, mais sans plus. Être en repos total ou non ne changeait pas grand chose pour Héloïse, elle était déterminée à lui parler.

"Peu importe mon repos total ou non... Je suis bien déterminée à répondre à vos questions et je pense qu'il est temps de vous parler des Sergliens, autrement dit, le peuple de la planète Sergle dont je fais partie. Vous pourrez ensuite me poser toutes les questions que vous souhaitez."

Il y eut un petit moment de repos, très bref puis elle repartit :

"Les données présentes dans notre cité avant que je les efface, indiquaient, que nous sommes en réalité des humains comme vous et que nos racines sont les mêmes. Seulement, de ce qui était écrit dans la base, nous avions inventé un sérum capable de nous apporter quelques capacités supplémentaires. Par exemple, nous sommes complètement incapable de mentir et, si jamais on essaye, notre corps va nous l'empêcher. C'est pour ça que je bégayais tout à l'heure... Pourtant je déteste mentir, et je vous promets que je ne suis pas habituellement une menteuse, mais là, c'était un minuscule mensonge : J'ai beaucoup de questions à vous poser mais je ne voulais pas que vous le sachiez."

Petit break, tout petit puis :

"Enfin bref, à mon avis j'imagine que vous désirez connaître la suite alors je vais continuer. D'après la base, notre QI est légèrement amélioré, disons, d'environ 5% et on apprend un peu plus vite que la normale. Les données nous ont aussi précisé que notre corps peut se passer de viande et que les globules rouges sont en forme de billes pour assurer une meilleure oxygénation. Et enfin, le dernier point et je pense qu'à mon avis vous serez aussi étonné d'apprendre que, la base nous a indiqué que nous pouvons contrairement à vous, pendant au maximum une minute, voir dans le noir mais cela nous fatigue énormément les yeux donc il nous faut ensuite disons, une dizaine de minutes pour récupérer. On a malheureusement eu un problème : les Tarsiens, le peuple d'une planète non lointaine appelée Tarse, était très jaloux de notre sérum au point où, en fait, ils ont tout détruit sur notre planète. J'ai réussi à me cacher et à survivre, jusqu'à ce que vous me trouviez. Je suis, d'après ce que j'ai vu, la dernière survivante."

*Et maintenant, si vous avez des questions, c'est le moment.*


Sans sans rendre compte, Héloïse avait limite raconté toute sa vie. Parfois c'était vraiment une pipelette...

"Oh... Je suis désolée... Je ne vous ai même pas laissé dire quoi-que ce soit..."

Si bien qu'Héloïse, était vraiment navrée de ne pas avoir laissé le docteur parler.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Nov - 20:00
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 875

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Merveilles & Isia Taylor Laurence
Un sommeil bien pronfond


Elle aurait préféré entendre 25 heures et que cela ne tombe même pas juste ? Je haussai les sourcils incrédule une nouvelle fois. Eh bien oui, cela aurait pu, mais ce n'est pas ainsi qu'on compte chez nous, donc bon. Mise à part avoir un multiple de 5, cela ne changeait pas grand-chose, nous avons quand même 6heures d'écart et cela avait d'autres impacts sur nos modes de fonctionnement.

J'ignore encore ce qu'elle faisait sur sa planète comme métier, mais, si elle fait partie du corps médical, j'avoue que son décalage serait intéressant pour les semaines d'astreintes. J'ai quand même de bien drôle de pensée…enfin bon, je ne lui répondis pas, haussant les épaules. Mais, je n'étais pas au bout de mes « surprises », puisqu'elle me sorti si elle pouvait quand même s'asseoir… je retenue un soupir, si elle prenait tout au pied de la lettre, je crains que je doive oublier de faire de l'humour avec elle.

« Bien entendu. J’ai du mal m’exprimer » dis-je simplement. Dans un sens, elle aurait pu prendre mes paroles comme un ordre. Hors, bon, je ne désirais pas l’embêter plus si elle omettait le souhait de continuer à dormir. « Si vous voulez danser la polka sur votre lit, vous pouvez aussi » fis-je d’un ton humoristique, sachant qu’au final, elle ne devait pas vraiment savoir ce qu’est la polka…

J’ignore si elle avait perçu mon envie d’en savoir plus ou non, car elle préféra répondre à toutes mes questions. Bien, j’aime les gens dynamiques et qui ont le sens des priorités ! Elle se lança donc sur un énorme monologue sur son peuple… je l’avoue, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de discours, pensant qu’elle m’en dirait plus en répondant à mes questions. Là j’avais à manger à boire et même le gâteau en chocolat nappage chantilly !

Oui bon, j'avais bien vu qu'elle est une « humaine », les tests et scanners nous avaient permis de voir que nos corps étaient parfaitement identiques et compatibles, à quelques différences près, comme certaines spécifiés étranges. Elle me parla d'un sérum (expliquant par la même occasion, les spécifiés de son peuple), j'aurais appelée ça, la potion de mutation au vu des capacités qu'il conférait aux Sergliens. J'avoue, que cela est quand même pratique surtout pour l'oxygénation et l'aptitude d'être nyctalope (je sens qu'elle va adorer voir le site alpha, comme il est situé sur une planète sans jour).

Car bon le fait d'être végétarien peut être pratique quand on est coincé sur une planète emplie d'herbe et donc brouter comme une vache, mais bon personnellement être herbivore ce n'est pas plus un effet bénéfique que ça. Par contre, le QI oui, ça c'est cool ! Ce qui est paradoxale avec le fait de bouffer des végétaux. Une étude avait montré que l'homme avait pu commencer à se développer « intellectuellement » en enrichissant son régime alimentaire de viande. Faut dire que les prédateurs ont toujours été plus malin que les proies. Après que cela soit vrais ou non, cette théorie me plaisait bien. N'étant pas une pro du véganisme ou même du végétarisme en général, je préconisai toujours une alimentation sainte et équilibré. Sans aucun abus dans les deux sens (après chacun fait ce qu'il veut) Mais bon, je crains que je m'égare, car cette capacité que lui a octroyé le sérum est la possibilité de survivre sans consommer de la viande. Dans un sens nous aussi, avec les protéines végétales. Mais bon cet aspect du sérum, me paraissait étrange.

Par contre, le fait qu'elle ne puisse pas mentir était quand même étrange, comment son corps pouvait la bloquer… et cela expliquait ses bégaiements d'avant. La vache, cela peut-être un sacré avantage pour ces interlocuteurs, mais assez chiants pour elle… surtout en vivants maintenant avec un peuple, qui lui, ne va pas se faire prier pour mentir. J'en aurais eu, presque de la peine pour elle. En tout cas la jeune femme était donc la seule survivantes d'un peuple au milieu de sa gloire, détruis tout bonnement par jalousie. Comme quoi, les humains, qu'ils soient de la terre ou non, ont toujours ce besoin de destructions… cela était quand même bien triste.

Je la laissai parler, l'écoutant attentivement, fait dure que certains éléments étaient intéressants et à la fin, j'avais encore plus de question qu'au départ. Je devrais l'enregistrer pour transmettre le tout aux corps dirigeant… je vais prendre des notes. Et j'ai surtout une bonne mémoire.

« Ce n’est rien, si cela m’embêtait, je vous aurais coupé sans aucun soucis » Oui, je suis assez direct soyons franc dès le début.
« Hum… Votre corps peut se passer de protéine alors ? » première question qui me chiffonnai, moi la docteure.
« Pour vos yeux, nous avons un certains nombres d’éclairage qui peuvent vous causer des problèmes. Il serait peut-être intéressant pour vous, qu’on vous fabrique des lunettes qui adoucissent la luminosité. Qu’en pensez-vous ? »
Une proposition, pour qu’elle puisse vivre avec nous sans souffrir
« Enfin si, vous accepter la proposition de vivre sur Atlantis », après tout on est les pro, pour récupérer tous les humains errants de cette galaxie et naturellement, ont les accueils pour qu’ils vivent avec nous… mais eux avaient-ils envie ?

Je m'abstenue de faire plus de questions en attendant, puis en réfléchissant j'en mentionna une dernière :« Votre sérum mortifie donc vos gênes, de ce que je comprends, vous pouvez le transmettre à votre descendance ? » Oui là, c'est un questionnement assez personnel, due à ma curiosité. Je trouvais le sérum intéressant, mais pas non plus extraordinaire. Et j'étais bien contente dans un sens, qu'elle ne vienne pas nous en proposer, car sinon les financeurs comme le CIS, voudrait se l'approprier et cela deviendrait politique et autres magouilles. Je la toisai, lui laissant sous-entendre par l'intermédiaire de mes belles prunelles bleues qu'elle pouvait aussi me questionner… mais n'étant pas certaine qu'elle comprenne je spécifiai.
« Je vous pose des questions, mais vous pouvez faire de même ».


made by pandora.

_________________
I'm a nightmare
DRESSED LIKE A DAYDREAM
DC : Sheppard-Hoffman-Naalem // écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Nov - 22:43
Invité
Invité
avatar
Visiblement, le fait d'avoir expliqué un certain nombre de choses sur les Sergliens et son histoire (Héloïse), fit que le docteur Isia avait de plus en plus de questions. Héloïse avait l'impression que Isia en avait encore beaucoup mais qu'elle n'osait pas le lui poser, ou du moins, qu'elle limitait le débit histoire de ne pas 'assommer' Héloïse.

*C'est quoi la polka ? Enfin bref, ce n'est qu'un détail.... Je verrai ça en temps voulu...*

Héloïse décida alors de rester assise sur le lit et se contenta dans un premier temps de répondre aux questions :

"Oui, notre corps se passe entièrement de protéines. Plus précisément, il n'a pas besoin d'apports extérieurs de protéines. Pour ce qui est de la question suivante, j'avoue que certaines de vos lampes me fatiguent les yeux, je vais devoir trouver un moyen de me protéger les yeux. Et, je vous confirme qu'à partir du moment où une personne d'un couple est serglienne, l'enfant l'est automatiquement par héritage."

Héloïse fit une pause très brève et reprit :

"Vous me demandez si j'accepte de vivre sur Atlantis ? J'ai toujours pensé qu'Atlantis n'existait pas, mais là, j'ai réalisé que c'est complètement faux. Cette cité est fabuleuse... Merveilleuse ! Je n'ai jamais rien vu de tel ! Notre cité faisait uniquement la moitié d'Atlantis. J'ai vraiment hâte de l'explorer et je sens que je vais m'y perdre les premiers jours ! J'espère seulement que je serai intégrée. Étant donné que je ne suis pas de votre peuple, cela sera je pense un peu compliqué ce je pourrai comprendre..."

Petit blanc, puis de façon tendre :

"Puisque vous me le demandez si gentiment. Même si je ne m'attendais pas à poser ma première question si tôt mais, pouvez-vous me parler de vous ? De la cité ? Enfin, l'histoire..."

La jeune femme était vraiment heureuse d'être sur Atlantis, c'était un véritable honneur pour elle d'être sur la cité.

"Surtout, n'hésitez pas à me poser le maximum de questions... "

*J'espère simplement que tout va bien se passer sur Atlantis. Je ne connais personne, c'est un monde complètement inconnu pour moi... Je ne suis pas vraiment rassurée.*

"Me concernant, je ne dis rien à personne mais, depuis que je suis sur la cité je ne suis pas rassurée... Enfin, je ne connais personne, j'ignore complètement tout de vous et l'inverse est, vrai aussi."


Héloïse n'était, depuis son arrivée sur Atlantis, pas trop rassurée. Jusque là, elle avait plus ou moins réussi à cacher cela mais elle préféra déballer plutôt que de continuer à cacher quelque chose car, si elle voulait gagner leur confiance, il ne fallait surtout pas qu'elle cache quoi-que ce soit ou qu'elle leur mente. Le second point, en l'occurrence, limitait déjà les erreurs...

"Je ne souhaite pas vous cacher quoi-que ce soit... Et par la même occasion, à ma connaissance, je suis la seule à ce jour à connaître encore les ingrédients du sérum..."

Ce que faisait Héloïse était tout de même dangereux, mais elle n'avait pas grand chose à perdre...


Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Nov - 17:52
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 875

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Merveilles & Isia Taylor Laurence
Un sérum pour gouverner les hommes


Elle me répondit à mes questions… me laissant quand même sur ma faim. Cela me paraissait aberrant qu'un corps humain puisse se passer de protéine… cela devait être remplacé par autre chose, un substitue ? Niveau chimie, cela était tout bonnement impossible, s'il n'y avait pas de « remplaçant » … enfin impossible pour nous terriens, mais peut-être pas pour son peuple.
« Comment cela se fait ? Vous secrétez un substitut ? »

Bon en tout cas, si quelqu'un décide de la mettre enceinte son « peuple » peut renaître par son intermédiaire. Mais bon, on va éviter de la dire, car je sens les mauvais coups venir si de mauvaise personne l'apprenne.
« Bien et avec un transfert sanguin ? » question peut être inutile, mais il me fallait toutes les données, au cas où, elle devrait donner son sang pour sauver quelqu'un. Même si cela serait surement peu courant.
« Pour vos yeux, je vous aie proposer le port de lunette, voulez-vous que je contacte mon collègue ? » puisqu'elle n'avait pas répondu réellement à ma question.

Il est vrai que cette jeune femme état pipelette, mais bon qui ne le serait pas ? Elle n'était pas très méfiante et il valait mieux une personne qui communique qu'une qui boude et se taire dans le silence. Elle s'emporta bien vite sur le sujet de la cité, encore une fois sans surprise, Atlantis est tellement fantastique et merveilleuse… de toute manière Weir, allait lui proposer de rester, donc que cela soit moi qui initie la réflexion n'a rien de choquant. Et cela permet à la Serglien de réfléchir à sa nouvelle vie. Et puis bon, sa planète était dévastée, seule survivante d'un peuple, où irait-elle ?

« Vous n'êtes pas la première pégasienne à vivre parmi nous. Je suis certaine qu'au vu de votre caractère assez pipelette et agréable vous serez intégré rapidement » dis-je d'une manière amusée et franche. Il ne fallait pas trop qu'elle s'inquiète de ce genre de choses.
« Vous pratiquez quelle profession sur votre planète ? » le meilleur, moyen de s'intégrer est avant tout auprès de ses collègues de travail.

Elle voulait que je lui parle de la cité… je n'étais pas la meilleure pour ce genre de choses, Weir étant plus qualifié et rôder ce genre de discours, pourtant je voulais bien l'éclairer.
« Oui, que voulez-vous savoir exactement ? » oui, car le sujet était vaste après tout.
Elle me confiant sa peur et son manque de sécurité, rien de plus normal vous me direz. Comment serions-nous perdue avec un autre peuple ?
« Ne vous inquiétez pas, nous sommes pacifiques et on a tout notre temps pour apprendre à se connaitre » dis-je d'une voix rassurante, en lui touchant l'épaule de ma main.

J'eue une petite grimace quand elle me parla du fait qu'elle connaissait les ingrédients de son sérum. « Hum, il est plus préférable que pour le moment vous garder ses informations pour vous Héloïse. » ma voix était un peu plus sombre. Oui, je ne désirai pas que le CIS se mêle de ça. Même si mon amie Erin Steele était quelqu'un de confiance, je n'avais nullement confiance dans les autres membres de la constitution et de leurs politiques très orientée. Il fallait d'abord voire comment vivait cette jeune femme, avant d'envisager de profiter de son sérum.

made by pandora.

_________________
I'm a nightmare
DRESSED LIKE A DAYDREAM
DC : Sheppard-Hoffman-Naalem // écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Nov - 19:31
Invité
Invité
avatar
Isia était visiblement très curieuse concernant le fait que les sergliens pouvait se passer de viande et sur le coup, cela fit sourire Héloïse et limite, presque rire :

"Je connaissais des gens curieux, mais vous, vous battez les records ! J'apprécie votre curiosité car c'est ainsi que l'on progresse, et après tout, aucune question n'est mauvaise... Notre corps est, comment dirais-je, parfaitement capable de synthétiser lui même les protéines animales dont il a besoin.

C'est alors que le docteur semblait inquiet pour ce qui était des transferts sanguins. Héloïse rassura alors Isia :

"Concernant le transfert sanguin, ne vous inquiétez pas, hormis une meilleure oxygénation, c'est tout ce que vous pourrez constater en cas de transfert. Je vous rassure, vous ne deviendrez pas Serglienne si c'est cela qui vous inquiète. Tous les sergliens sont de groupe sanguin O-, ce qui nous évitait bien souvent des soucis de compatibilité de groupe sanguin et j'imagine que le groupe O- est pour vous une vraie mine d'or... "

Elle sourit au docteur Isia, et lui répondit concernant les lunettes :

"Si vous pouviez effectivement contacter votre collègue, je vous en serais très reconnaissante."

C'est alors que le docteur posa une question pertinente : le métier d'Héloïse ! Héloïse sourit au docteur et lui répondit :

"Je suis très émue par l'hospitalité de votre peuple. Concernant le métier j'exerçais sur Sergle, je pense que cela serait ironique de vous le dire..."

Elle laissa mijoter un peu Isia en espérant qu'elle comprenne et lui répondit au cas où elle n'avait pas compris :

"Médecin généraliste."

C'est alors que Isia demanda à Héloïse plus de précisions sur les informations qu'elle voulait :

"J'aimerais savoir comment vous avez découvert Atlantis, comment était la cité à votre arrivée, ce genre d'informations."

*En espérant que j'ai été assez claire...*


Isia parvint ensuite facilement et efficacement à réconforter Héloïse. Cette dernière sourit lorsque Isia lui toucha l'épaule. Puis, Isia dit à Héloïse ce qu'elle craignait, en bref : silence sur le sérum.

"Je me doutais bien que cela était un point à traiter avec des pincettes."
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Nov - 19:45
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 875

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Merveilles & Isia Taylor Laurence
Un sérum pour gouverner les hommes


Elle me surprenait par sa manière de parler, certes une véritable pipelette, mais qui avait une franchise presque enfantine. Dans un sens, son visage rond et ces grands yeux bleus, lui donnait plus l'aspect d'une petite fille. Enfin, elle me procurait cette sensation, alors qu'au vu de sa maturité et du reste de son corps, elle devait aisément être âgée de 25 ans, je dirais.

Elle me sortit, ce qui pouvait être à mes yeux une aberration… notre pouvait synthétiser tout seul les protéines qui nous étaient vitales pour vivre ? j'arquai un sourcil dubitatif. Peut-être dans le monde Serglien, mais dans mon monde, si notre corps était aussi efficace tout seul, nous, nous embêterions plus à emmerder les végétariens pour qu'ils aient un apport en protéine pour éviter les carences.
« J’aimerais bien savoir comment, car ça ne marche pas comme ça chez nous » lâchait-je dans un soupir assez stupéfait. Après tout, nous n’avions pas la même technologie et il peut y avoir quelques différences morphologiques du a une technologie qui modifie le fonctionnement, déjà bien complexe d’un corps. Enfin, je ne sais pas.

La suite du discours sur le transfert sanguin, m’interpella un peu plus. Il est vrai que son groupe sanguin était assez pratique et rechercher en médecine.
« Bien. » dans un sens c’est pratique si elle receveur universelle, ça évite de trop se poser de question.

Concernant mes deux collègues en réalité : opticien et ophtalmo. Je prix mon oreillette et contact mon infirmière Katty, pour lui demander de prendre un RDV avec les deux spécialistes, pour miss Héloïse, quand cela fut fait, je reportai mon entière attention sur la jeune femme, qui m’informai qu’elle était émue de notre hospitalité. Je lui fis un petit sourire, oui, nous sommes assez aimables et agréables, dans un sens, c’est ainsi qu’on se fait des alliés dans une galaxie qui nous aient étrangère.

Elle me fit rire quand elle m’annonça son métier initial.
« Ah ! Bonne nouvelle, vous pourrez nous soulager de certaine astreinte alors » dis-je ironiquement. Mais plus concrètement, son savoir extérieur allait nous être utile dans un échange entre-médecine, qui m’enthousiasmait d’avance ! J’aime apprendre et c’est pour cette raison que je suis autant polyvalente !
« Votre savoir combiner au notre sera intéressant. De base, je suis une chirurgienne, avec plusieurs spécialités dans ce domaine. Avec le temps, je suis allé sur de la médecine généraliste et de l’ostéopathie en plus, pour avoir un champ large de compétence » dis-je naturellement, pour lui faire comprendre mes champs d’actions et nos potentiels sujets d’apprentissages communs.

Oula, elle m’en demandait beaucoup. Je lui narrai donc, l’expédition un peu suicidaire envoyé de notre planète sur pégase, dans l’espoir de trouver la cité de nos « anciens » qui seraient nos ancêtres en sommes. Et comment petit à petit coupé de la terre, ont à réussit à s’en sortir et maintenant au bout de toutes ces années, ont peu communiquer avec la terre, recevoir quelques vivres et surtout être indépendant grâce à nos alliances commerciales et les Athosiens qui vivent avec nous mais sur le continent de la planète. Ce fut un long discours ponctué de question de la jeune femme et un bel échange.


made by pandora.

_________________
I'm a nightmare
DRESSED LIKE A DAYDREAM
DC : Sheppard-Hoffman-Naalem // écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Sam 19 Nov - 0:11
Invité
Invité
avatar
Visiblement, Isia était encore plus curieuse... Le fait de pouvoir se passer de viande était pour elle, juste... Impossible en fait ! Et surtout, incroyable. Héloïse avait l'impression que le fait de pouvoir se passer de viande, était pour Isia une découverte qui allait changer, voire bouleverser l'humanité entière. Pour Héloïse, c'était juste normal, et il n'y avait rien du tout d'étrange là-dedans. D'ailleurs, la jeune femme était très heureuse de ne plus avoir à manger des êtres vivants pour vivre. Ou plutôt, des animaux pour être plus précis...

"Cela vous étonne à ce point ?", moment de silence, puis : "En tout cas, d'après la base, les Sergliens, nous étions bien heureux de ne plus avoir à tuer d'animaux pour vivre le jour où nous avions eu le sérum. D'après les données, il y a eut d'énormes atrocités. Plus précisément, les Sergliens prenaient presque les animaux pour de vulgaires objets sans importantes. Je suppose que ça doit aussi être le cas sur... Terre si je me souviens bien ?"

Elle laissa alors Isia répondre, et se mit à lui expliquer avec des termes médicaux, le pourquoi du comment le corps des Sergliens arrive à générer seul les protéines animales nécessaires. Héloïse ignorait si Isia comprenait ou pas, mais elle espérait qu'Isia comprenne au moins un mot sur deux histoire de dire que la jeune femme n'expliquait pas pour rien...

Concernant l'histoire d'Altantis, cela semblait un peu complexe au début à comprendre. Héloïse comprit alors qu'elle avait il y a bien, bien longtemps des ancêtres 'anciens'. Sur le coup, elle fit vraiment surprise, et cela était plutôt une bonne nouvelle :


"Mais alors, vous êtes en train de me dire que nos ancêtres étaient des anciens ?"

Sur le coup, cela marqua Héloïse, qui ne regretta pas d'être encore en vie pour l'apprendre. De plus, la serglienne commença à être de plus en plus curieuse sur la Terre, si bien, qu'elle aurait bien aimé faire un petit tour afin de voir la civilisation mais sur le coup, elle ne dit rien, même si cela aurait pu très fortement l'aider à s'intégrer à leur façon d'être, ou plutôt leur peuple. Cette curiosité, fit encore une raison de plus pour laquelle elle était finalement non déçue d'être encore entière, même si elle aurait aimé que son père ou sa mère soit là pour voir tout ça...

Une question subite vint à l'esprit d'Héloïse, qui n'hésita pas à la faire sortir:


"Avez-vous encore des choses à voir concernant ma santé ? Vais-je encore rester ici quelque temps ?"

Il faut dire que passer ses journées à l'infirmerie était loin d'être agréable mais bon, Héloïse n'avait pas vraiment le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Nov - 18:58
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 875

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Merveilles & Isia Taylor Laurence
Un sérum pour gouverner les hommes


D'énormes atrocités, j'arquais un sourcil… hum oui on peut voir les choses comme tel, abattre un animal pour le manger n'est pas joyeux. Ni de créer une industrie basée sur ce genre de pratique. C'est autant condamnable que justifiable. La sur consommation de viandes et le braconnage d'animaux protéger juste pour déguster une soupe de fœtus de pangolin était une atrocité. Mais en soit tuer un animal, pour survivre était « normal » à mes yeux. Pourtant, j'aime les animaux, mais je conçois l'ordre des choses.

« Ce qui m'étonne c'est que votre corps, trouve un moyen de se passer d'une protéine qui nous est encore vitale » Je réfléchissais quelques secondes pour trouver les mots justes. « Ça dépend dans quel pays. Dans le miens, nous reconnaissons non plus les animaux comme des meubles, mais comme des êtres sensibles. Et la maltraitance envers des animaux est condamnable. Mais nous en mangeons oui, pour vivre. Mais, après je ne qualifierai pas d'atrocité. Il faut savoir nuancer. Oui, il en a des atrocités, car l'homme est destructeur par nature, mais dans l'autre sens non. » je ne sais pas si elle allait comprendre mes propos.

En tout cas, volontaire, la jeune femme, commençait à m'expliquer comment les Sergliens pouvaient se passer de viandes, comme le sérum fonctionnait sur ce sujet-là. Bien entendu il y avait des thermes qui m'échappaient, car nous étions issus de technologies bien différentes. Mais, la globalité fut comprise et pour palier certains mots techniques et inconnu, je lui posais des questions, lui décrivant certains éléments pour voir si on parlait de la même chose. Ce fut laborieux par moment, mais l'échange gagnant pour les deux partis.
« Hum. Nous sommes issus des anciens, après concernant les humains de pégase, nous ignorons certains éléments. Plusieurs théories s’entrechoquent, comme quoi, oui certains peuples auraient du sang lantiens et l'autre théorie évoque simplement, que les anciens aient créer les humains ici. »

Oui, soyons francs, autant nous en savons plus sur nos origines et le fait que certains d'entre nous possèdent le gêne lantiens, mais pour les pégasiens, cela encore floue, puisque dans les basent de données trouvées, seul les terriens étaient encore évoqués comme seul héritier des Alterans.
« Non, d'ici demain, vous pourrez sortir et commencez votre première visite de la cité » fis-je avec un sourire.

END 21/11/2016

RP:
 
made by pandora.

_________________
I'm a nightmare
DRESSED LIKE A DAYDREAM
DC : Sheppard-Hoffman-Naalem // écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-