Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Le nouveau plumage de la pirole - Solo "l'envol" suite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 13/03/2016
√ Messages : 100
Elia Fischer
Dossier Top Secret
√ Age: 25 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Le nouveau plumage de la pirole - Solo "l'envol" suite. Dim 27 Nov - 11:44
La matinée avait été particulièrement intense pour Elia. Sa formation venait d'entrer dans le vif du sujet et même si Elia n'était pas forcément une godiche, elle avait parfois un peu de mal à suivre le rythme soutenue imposé par une formation accélérée. Ce qui lui posait le plus de problèmes n'était pas l'enseignement en lui même, mais de rester assise et de restée concentrée des heures durant. Pour quelqu'un habitué à un boulot plus physique, c'était aussi compliqué mentalement que physiquement. Les premiers jours, en sortant de la salle de classe après la journée de cours, elle avait des douleur dans le dos telles qu'elle n'en avait jamais connue pendant sa vie professionnelle.

Ce jour-là, elle était contente de savoir qu'elle n'avait pas cours l'après midi. Elle avait déjà prévu d'aller faire une longue balade histoire de se dégourdir les pattes et de détendre un peu son dos. Mais visiblement, Brigitte avait d'autres projets pour elle.

Autant les premières minutes de leur rencontre avaient été un peu tendus, autant, au fil du temps, la jolie blonde était devenu une ami pour Elia. Brigitte savait qu'Elia était isolée dans cette capitale européenne où elle ne connaissait personne, et elle avait décidé de la prendre sous son aile, tant au niveau professionnel que personnel. Il n'était pas rare que l'assistante d'Alexander ne lui propose d'aller boire un verre après leur boulot respectifs ou lui faire découvrir quelques quartiers originaux de la ville.

Ce jour-là, sortant de la salle, la tête lourde de l'effort de concentration que lui avait demandé le thème abordé ce jour-là, la petite Atlante découvrit son amie qui faisait le pied de grue dans le couloir. La jeune femme était toute volatile et attendait Elia, après la sortie de sa formation. elle l'agrippa par le bras.

“Comme tu n'as pas de cours cette aprem, c'est shopping !”

“Shopping ? Mais... mais pour quoi faire ?” demanda Elia d'un air ahuri

Brigitte fit une moue dubitative.... "Pour faire un golf !" La jeune femme bien portante émis un long soupir "A ton avis, à quoi ça sert de faire du shopping ?" puis ouvrit les bras avec un geste amusant "Outre le fait de cramer sa carte bancaire !"

Elia rit. “Pourquoi pas. Mais, bon, de toute façon, je trouves jamais rien à ma taille”

La jeune femme regarda Elia d’un air dubitatif, elle allait lui refaire sa garde robe et lui trouver une taille, surtout qu’elle avait prit un peu d’épaisseur depuis son arrivée "C'est pour ça qu'avant on va aller au MCdo" elle saisit le bras d’Elia pour l'emmener dans le couloir.

Elia la regarda interloquée avant d'éclater de rire "Tu as l'intention de me gaver ?"

Brigitte lui fit un beau sourire "De remplir tout ce potentiel sexuel oui !" dit-elle en rigolant

-"Remplir tout ce potentiel sexuel ?!"
répéta Elia en riant. « Quel potentiel sexuel ? »

Il y avait bien longtemps qu'Elia avait abandonné l'idée de pouvoir être sexy ou séduisante. Mais pour l'instant elle avait un problème plus important à aborder. Jusqu'à là, elle avait réussit à éviter de parler à son amie de ses problèmes d'alimentation. Mais, si elles devaient manger ensemble, elle ne pouvait pas les lui cacher plus longtemps. Elle reprit plus sérieusement

"Brigitte... Y'a quelque chose que je t'ai pas dit... j'ai... j'ai du mal avec la nourriture... j'ai du mal avec la texture, les aliments quand je les ai dans la bouche me dégoûtent..."

Brigitte fut mortifié d'avoir parlé si vite. Elle regarda la jeune femme, avec ses lunettes roses, ne sachant pas trop comment répondre à ça "Ah... bah une soupe" fit-elle pour lui faire un peu d'humour. "A j'avoue que parfois j'aimerais bien avoir ce genre de problème, ça soulagerait mes hanches"

Elia secoua la tête et lui fit un pauvre sourire. Ce n'était pas la première fois qu'elle entendait ce genre de choses.

"Non Brigitte, ce genre de problème, c'est trop cher payé. Tes hanches sont très bien comme elle sont !"


Mais, personne ne pouvait garder une humeur chagrine très longtemps face à Brigitte. Elle remarqua son pincement de lèvre gênée, et elle s'en voulu un peu. Son amie cherchait une solution qui leur convienne à toutes les deux. Elle hocha les épaules et lui sourit gentiment. "Une salade peut être plutôt... je n'aime pas la soupe."

Elle voulait bien comprendre que ça soit une véritable galère. elle lui fit un sourire, elle se savait ronde et loin des canons de beautés mais elle s'assumait et se trouvait belle. "Va pour la salade ! Tu as un traitement non ?"

“Oui. Et grâce à ça j'ai déjà repris presque 8 kg. Mais ça n'empêche pas le dégoût de la nourriture”...

Elia soupira et regarda Brigitte. “Si tu savais comme j'aimerais arriver à prendre un peu de poids. J'ai ai marre de me battre contre mon corps.”

Elle ouvrit de grand yeux... "8kg..." elle ne voulait même pas imaginer comment elle devait être encore plus maigre, avant….

"Tu as pensée à prendre la pilule ? Comme à chaque fois ça nous dérègle et donc prise de poids et d'autre formes ?"

Elia sourit à la suggestion de Brigitte. "Tu sais, j'ai vécu en couple quelques fois, alors oui, j'ai pris la pilule, mais ça ne m'a pas fait grossir pour autant... en même temps, pour qu'elle me fasse stocker de la graisse, il aurait fallu que je lui en donne l'occasion" Elle soupira avant d'ajouter "J'ai toujours était plutôt fluette. Mais mes problèmes d'alimentation on commencés justement à cause d'un homme. Et crois moi, j'ai été bien pire que ce que je suis aujourd'hui."

Brigitte sauta sur l'occasion qu'Elia évoque sa vie amoureuse passée pour sauter sur l'occasion de changer de sujet. Elle lui sourit

" Avant de travailler ici, j'étais très amoureuse ... enfin je le suis sûrement encore, d'un jeune homme qui venait prendre le petit déjeuner dans un le bar en face de la Falcon, tout les jour. J'étais serveuse à l'époque. Je ne savais pas comment il s'appelait, mais il m'attirait. Puis, j'ai appris avec les rumeurs qu'il était... que pouvais-je faire avec pareil homme, qui me répondait d'un air très polie sa commande et me souriait ? J'ai tout fait pour attirer son intention, jusqu'à lui renverser son thé sur sa chemise en soie...." elle parlait d'un air amusée en repensant à ça..... "Je crois qu'il en avait marre que je fasse pleins de gaffe, mais il ne disait jamais rien, se contentant de sourire poliment"

Elia écouta l'histoire de Brigitte avec un petit sourire. Il ne lui avait pas fallu très longtemps pour comprendre que Brigitte parlait d'Alexander, et Elia avait deviné des les premières secondes de leur rencontre, quand elle avait découvert le bureau de l'assistante d'Alex, pour deviner que la jolie blonde nourrissait toujours de tendres sentiments pour son patron.

Elle rit en imaginant la scène : Alexander lançant un regard débité à sa jolie chemise tachée de thé, mais restant stoïque. “Laisse moi deviner... au lieu de finir par t'inviter à dîner, il a fini par te faire passer un entretien d'embauche ?”

Brigitte rigola "Non pas du tout"

Elia tourna les yeux vers son amie haussant un sourcil surpris. S'était elle trompée ? Ne s'agissait-il pas d'Alexander ? "Ah ?" répondit-elle simplement.

Brigitte lui fit un petit sourire espiègle.

"Il aimait bien travailler au bar, sûrement pour échapper à quelques clients ou prendre un temps de pause loin des locaux de la Falcon. Un jour, il avait un gros dossier, examinant plusieurs candidatures et au vu de sa tête, il semblait pas très ravi de la sélection. Curieuse comme je suis, j'ai profitée qu'il partait aux toilettes pour jeter un œil aux candidatures, il recherchait une assistante pour un service de la Falcon. Je voulait changer de métier depuis longtemps, mes courte études ne m'ont jamais permis de trouver un poste en secrétariat convenable " elle soupira "Au vu du poste, je n'étais pas assez qualifiée, mais j'eus le culot de lui glisser mon CV et une lettre de motivation" elle soupira " Le lendemain, il n'est pas venu, ni les jours suivant, je pensais qu'il ne voulait plus franchir les portes du bar... mais en réalité il était en France" Elle avala sa salive "Il revenu 4 jours après au lieu de me donner sa commande habituelle il me sortie "C'est à 14h00 que les entretiens d'embauches commence, ne soyez pas en retard". "

Elle eut un sourire un peu bête en repensant à cette folie… puis elle reprit de plus belle en pouffant "Tu aurais dû voir, toute ses nanas tirés aux quatre épingles, sûre d'elle, imbus ... je ne me sentais pas à l'aise avec mon costard blanc cassé et ma chemise jaune... j'avais l'impression d'être une original. elles m’ont toute toisées avec mépris.... mais c'est moi qui eut le poste." dit-elle fièrement

Elia resta sans voix devant l'audace de Brigitte, jamais elle n'aurait osé faire une telle chose. Mais elle comprenait aussi pourquoi Alexander avait choisi sa candidature parmi toutes les autres. Il semblait beaucoup apprécier une certaine dose d'audace. Après tout, l'histoire de Brigitte n'était pas très éloignée de la sienne, après tout, elle aussi avait eu l'audace de mettre le doigts sur une petite faille du beau jeune homme, et c'était bien grâce à cette petite audace qu'elle était ici aujourd'hui.

“Je suis sûre qu’il a adoré ton audace, et que c’est précisément ce qu’il recherchait.” déclara la jeune femme.

“Je crois que oui. Il n’aime pas les “coincées” ni les petites images qui restent sages et qui n’ont aucun humour. Tu verras, tu ne vas pas t’ennuyer. Il fait sage et coincé du cul mais c’est le premier à faire des conneries. Surtout en séminaire, j’aurais des belles à te raconter !” Renchérit Brigitte fortement amusée et rigolant de plus belle.

Elia rit avec Brigitte.

-”Oh, ça, je crois que je m’en suis déjà aperçue.” répliqua-t-elle.

Après tout, quel homme “sage et coincé du cul” comme l’avait dit Brigitte lui aurait demandé de lui ramener un costume Hello Kitty pour adulte et de la peinture corporelle ? Elia se doutait qu’il devait y avoir une plaisanterie en prévision à son retour. Probablement, avec la fameuse Erin dont il lui avait déjà parlé (après tout, c’était la seule femme qu’il eût évoquée devant elle).

Sur ces mots et après de nombreux rire de la part des deux jeunes femmes, Brigitte entraina Elia hors de la Falcon, pour déjeuner à l’une des nouvelles enseignes à la mode : Eat Salade. Elle n’était pas fan de laitue et encore moins de manger froid, mais cela était une nourriture que pouvait ingurgité Elia sans être trop dégouté, alors elle s’en accommoderait. Par contre, l’amusante jeune femme au couleurs d’un Ara, en profita pour ajouter des ingrédients supplémentaire dans la composition de la salade de sa nouvelle amie, histoire de la gaver subtilement.

Curieusement, la salade qu’avait commandé Elia se trouva plus fournie que ce qu’elle pensait. Elle se douta que sa nouvelle amie avait profité d’être chargée des commandes pour tenter de lui faire découvrir les joies de l’alimentation. La jeune femme en fut un peu gênée, même si les ingrédients supplémentaires la répugnait, elle n’oserait pas les laisser. Mais, il fallait croire que Brigitte la connaissait mieux que ce qu’elle pensait. Finalement, Elia apprécia de découvrir de nouvelles associations. Même les lamelles de poulet ne la répugnèrent pas autant qu’elle l’avait craint.

Après leur repas frugal, Brigitte l'entraîna vers une rue commerçante. Contrairement à celle qu’Elia avait visité le jour de son arrivée, celle-ci était bordée de petite boutiques toutes plus colorées les unes que les autres, et présentait des mannequins sortant de l’ordinaire.

“Brigitte…”
soupira la petite américaine en regardant les devantures “Jamais je trouverais ma taille dans ce genre de boutique… Y’a pas plutôt un magasin pour enfant dans le coin ?”

Brigitte aimait bien cet endroit, il y avait de tout et pour tout les genre et surtout les boutiques étaient belles et emplis de joies avec leurs teintes. Son regard se posa sur chaque devantures, papillonnant avec une certaine allégresse. Elle tourna la tête un peu surprise avant de ricaner.

“Oh mais voyons Elia… Il font aussi dans les petites tailles mais surtout dans toutes les tailles un peu particulière comme les nôtres”.


Elle lui montra une boutique qui portait le jolie nom “Aux ailes des oiseaux”, en y pénétrant celle-ci avait une ambiance très cosy et de nombreux cintres et rayonnages avec des vêtements colorés ou plus neutres les ornent.

La boutique dans laquelle Brigitte entraina Elia portait un nom tout à fait adapté à une pirole souhaitant changer de plumage. Elle était petite mais bien agencée, les vêtements présentés sur les portants étaient plutôt colorés, Elia s'en inquiéta. Même si elle voulait bien faire un effort vestimentaire, elle ne se sentait pas encore prête pour un changement aussi drastique. Par contre, un simple regard aux indications sur les portant lui prouva qu'au moins, elle trouverait quelque chose à sa taille. Les tailles allant du 32 au 48 et plus. Une vendeuse aux joues rosés, blonde avec un chignon de petite taille, arriva et saluant les deux demoiselles.

“Bonjour mesdames, je peux vous aidez ?”


“Bonjour, Oui, pour mon amie”

La vendeuse hocha la tête et commença à questionner Elia sur ses goûts et envies.

-”Heuuuu…..”

Elia ne savait pas trop quoi répondre. Elle ne s’était jamais posé la question. Elle n’avait jamais été très coquette, de toute façon. Quand elle aurait pu l’être, elle n’en avait pas les moyens, et quand elle aurait pu éventuellement se le permettre, sa vie ne lui donnait plus l’occasion de se “pomponner”. Et puis, elle n’aimait pas attirer l’attention sur elle. Donc, finalement, tout ce qu’elle attendait de ses fringues s’était qu’elle soit confortables, pratique, facile d’entretien et de préférence bien “masquantes”.

“Confortable… pratique... et heu…pas trop voyants
” Elle eut une pensée pour Alexander et ses problèmes de vu. “Pas trop vif au niveau couleur.”

Brigitte soupira, manquait plus qu’elle sorte de la boutique habillée en survêtement car c’est confortable pratique et pas trop voyant…. la vendeuse était un peu surprise aussi et regard la jeune femme blonde.

“Des vêtement pour la mettre en valeur sans être trop pimpant ! Des classiques” traduisit Brigitte

La vendeuse hocha la tête et alla fouiller et revenu avec plusieurs cintre contenant une robe noire, une robe bleu marine élégante avec un col en carré, deux pantalons sombres et bien taillé avec des chemises blanches et marrons et différents hauts. Elle lui indiqua la cabine d’essayage.

Avant d’avoir eu le temps de dire “ouf”, Elia se retrouva les bras chargés de vêtements divers et variés et poussée dans une cabine d’essayage. Comme d’habitude, elle tourna le dos au miroir pour se déshabiller et se rhabiller. Elle avait horreur de se voir “en pied”.

Le moins qu’on puisse dire c’est que la vendeuse avait le compas dans l’œil. Tous les vêtements était précisément à la taille de la jeune femme. La robe noire était très élégante, mais finalement, elle lui sembla un peu tristounette… a la rigueur elle aurait pu la porter pour des funérailles, mais elle ne s’imaginait pas pouvoir la porter tous les jours.

Les pantalons étaient un peu trop longs, mais ça, elle avait l’habitude. Elle avait appris à coudre, justement pour pallier ce genre de petit soucis. Curieusement, en se voyant dans ses vêtements, elle se trouva tristouille. Ils étaient beau, bien coupés, élégants mais elle les trouvait presque plus austère que l’uniforme d’Atlantis. Au moins, sur l’uniforme il y avait les bandes de couleur.

La seule pièce qui lui arracha une petite exclamation de plaisir fut la robe bleu marine. Elle décida de demander son avis à Brigitte, commençant par sortir de la cabine avec la robe marine, avant de réessayer les autres pièces.

“Tu en penses quoi ?” demanda-t-elle d’un ton pas très enthousiaste.

Brigitte avait grandement hâte de la voir avec les vêtements, quand elle sortit la robe bleu marine lui allait très bien. Elle lui fit un grand sourire.

“La robe bleu te va très bien, par contre je trouve que pour le reste ça manque de couleur”

Oui, elle n’était pas fans, des couleurs aussi neutre que le noir ou le blanc. Elle disparue avec la vendeuse pour revenir avec d’autres vêtements qui étaient colorés dans des teintes pastels et des motifs, avec une chemise moutarde et un pantalon blanc notamment que Brigitte aimait bien.

Elia sourit d’avoir l’approbation de Brigitte concernant la robe bleu foncée, par contre elle ressentit une certaine inquiétude quand cette dernière, déclarant qu’elle manquait de couleur, disparu avec la vendeuse. Elia s’imaginait déjà la voir revenir avec des vêtements flashys qui ne lui plairaient pas.

Elle fut agréablement surprise de découvrir la nouvelle sélection de Brigitte. Des vêtements aux couleurs tendres, avec de petits motifs. Elle fut plus dubitative pour la chemise moutarde et le pantalon blanc, mais elle décida de les passer quand même, ne serait-ce que pour faire plaisir à son amie.

D’elle même elle n’aurait jamais choisi ce genre d’article, et encore moins ces couleurs. Mais finalement, une fois la chemise sur le dos, elle fut surprise de découvrir que cette couleur lui allait bien. Elle n’était pas aussi tapante qu’elle l’avait cru, et elle mettait en valeur ses yeux. Elle fit une petite moue en découvrant ses jambes de serin dans le pantalon blanc. Il fallait vraiment qu’elle prenne encore un peu de poids.

Elle sortit de la cabine pour s’offrir aux commentaires de son amie et de la vendeuse.

Brigitte s’exclama joyeusement quand elle vit les articles passés sur Elia, elle applaudissait en sautillant.

“Tu es très belle la dedans ! Bon allé on prend le tout !”

Elia éclata de rire. Finalement, c’était très agréable de faire du shopping avec une amie.

“D’accord, je prends le tout, y compris les vêtements plus ternes du début.”

Oui, elle aurait forcément des occasions de les mettre et puis, peut être qu’en les accessoirisant… Elle sourit. Décidément, elle commençait vraiment à penser comme une vrai fashion victim.

Pendant que la vendeuse s'occupait d’emballer les articles, elle s’approcha de Brigitte et lui pris le bras avant de lui faire un bisous sur la joue.

“Merci Brigitte, merci pour tout ce que tu as fait pour moi !”


Brigitte rougit d’un beau rose praline et roucoula amusée

“Mais de rien ma belle”

Cette boutique ne fut que la première d'une longue série. A la fin de l'après midi, Elia avait sérieusement attaqué son compte en banque, mais elle était pourvu de vêtements et accessoires plus adaptés à sa nouvelle fonction. Les sacs contenaient des vêtements, des chaussures, quelques bijoux fantaisies.

Les deux jeunes femmes marchaient sur le trottoir des rues de Londres, les bras chargés de paquets et sacs, papotant comme deux pies et riant aux éclats, au points que les personnes qu'elles croisaient se retournaient sur leur passages, certaines amusées, d'autres avec un air désapprobateurs, il y eut même quelques hommes pour leur adresser un clin d’œil et un sourire.

Elia se fit la réflexion qu'elle n'avait jamais passé une après midi aussi agréable. Son cœur se serra à l'idée qu'elle devrait bientôt quitter sa nouvelle amie. Le temps filait, sa formation était déjà bien avancée. D'ici quelques semaines, elle serait de retour sur le Dédale pour rejoindre la citée.

_________________
DC : Nathalie DUMOND / Coralie DELTOUR
Merci Sheppy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le nouveau plumage de la pirole - Solo "l'envol" suite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un nouveau plumage de gardien
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: La Terre-