Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Image perso : La revanche d'une blonde 1562438535-01-isia-profil
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Date de naissance : 07/01/1980
√ Gène : Innoculation
√ Age : 39
√ Messages : 996
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Naalem-Elana Ravix

le Mar 3 Jan - 19:46

Voir le profil de l'utilisateur
Isia Taylor Laurence
La revanche d'une blonde.Panda & Blondie;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.



Voilà quelques semaines que la soirée de Noël était passée. Une festivité riche en émotions et qui fut une réussite. Même si j'avais fini décoré comme un sapin de Noël et accrocher à la porte des étoiles. Ce fut de bonne guerre, en jouant avec deux tarés comme Panda et Matt, je ne pouvais que me brûler les ailes. Je l'avais cherché mais rien ne m'empêche que je devais me « venger ». Matt avait eu le droit à ma réaction à chaud. Quant à Panda, j'avais méditée plusieurs petites actions. Rien de bien méchant, je ne voulais pas lui faire un truc de salaud. Mais, plus des petites bêtises, pour le taquiner.

J'avais commencée à lui faire des petits coups amusants depuis quelques jours. Sans signer bien entendu, au point qu'il pouvait avoir le doute sur la personne. Je suppose, qu'l était suffisamment sociable et taquin avec ses collègues, pour qu'ils se fassent des crasses entre bon militaires.

La première bêtise, m'avait demandée un peu de temps pour la préparation. J'avais trouvé son casier dans les vestiaires. Remplissant celui-ci de pleins de petits papiers rose en forme de cœur, avec marquer dessus les noms de toutes les jeunes femmes de la citée (sauf le mien) en agrémentant celui de quelques prénoms hommes, comme Matt, Mike etc. Ainsi, quand il avait dû ouvrir son casier, il avait logiquement été « noyer » sous un flot de papier cœur.

La seconde, m'avait demandé de donner un peu de ma personne. En allant à l'armurerie, j'avais draguée le responsable, pour qu'il me laisse l'accès à l'équipement du maître-chien. Heureusement, que peu de personnes ne me résiste quand je suis en mode séductrice, car sinon ma blague aurait été plus difficile à faire sinon. J'aurais pu être vache en lui jouant un mauvais tour, mais il était hors de question qu'il lui arrive quelques en mission par ma faute. Alors, je changeai de poche les tubes de lumières fluorescentes, pour mettre dans leurs emplacements d'origine pleins de sucette et de carambars. Cela avait gonflé la poche.

Pour la troisième (car jamais deux sans trois), j'étais justement en train de la réaliser. D'un pas élégant, je pénétrai dans les vestiaires des hommes, un sac de sport sur mon épaule, trouvant le casier d'Hamilton. L'endroit n'était pas désert, mais peupler de plusieurs soldats, qui sortaient pour certain de la douche. Ils avaient leurs serviettes enroulées autour du bassin. Je m'en fichais clairement, de leur regard surpris ou appréciateur. Devant le casier du jeune homme, il y avait Kalash qui attendait sagement son maître, surement en pleine douche, après son retour de mission. Naturellement, je m'accroupie à la hauteur du chien, pour qu'il sente ma main et que je puisse le caresser. Comme d'habitude, il était content de me voir et se laissa faire avec grand plaisir. J'adorai la douceur de son pelage duveteux et épais. Je profitai de sa promiscuité, pour lui mettre au cou un beau bandana rouge avec dessus, un dessin d'un chien (un berger allemand) avec une cape comme super man, avec une écriture en dessous : Super chien. C'est fou, ce qu'on peut faire avec une imprimante et du papier transfert sur du tissu.

Je me relevai, pour attraper mon sac et sortir divers éléments de celui-ci : des paillettes, des étoiles collantes et du bolduc rose. Je décorai le casier, avec du scotch coloré. Cela était très mignon, très girly ! J'accrochai un petit panier à la poignée de celui-ci. Dedans, une guirlande enroulée de couleur rose. Dessous, il y avait un cupcake panda (la petite touche gentillette de la blague), fait par notre cuistot chinoise. Et autour de celui-ci, des capotes au goût fraise et banane, agrémenté de plaquettes de pilule pour homme.

Je rajoutai encore quelques paillettes sur le casier, tout cela partira avec de l'eau et une bonne éponge. Je mis même des stickers licornes. Puisque, que je n'avais pas trouvée en forme de Panda, à ma plus grande déception. Je collai une petite lettre écrite sur du papier rose (oui j'aime bien).

« Mon petit lapinou,
Comme tu es un grand gourmand, je t'ai fait un gâteau comme tu es tout maigre. Et je t'ai envoyé quelques petits présents pour éviter que je sois mamie de plusieurs milliers de petits enfants !
Gros bisous sur tes joues
Ta mamounette qui t'aime »


J'eue un grand sourire satisfait en contemplant mon œuvre. Un soldat finit par s'approcher en pouffant.

« Docteur, vous venez mâter des beaux mâles ? »
Je tournai la tête vers le jeune homme amusé. « Non, je viens refaire la déco »
« Ah... on ne va pas avoir ce genre de décoration sur tous nos casiers ? »
« Tout dépend si vous tenez votre langue ou non »


Il pouffa de plus belle, me promettant que les témoins de mon œuvre, ne me balanceront pas. J'eue un doute mais bon, je m'en fichai, de toute manière, en mettant un gâteau panda, je venais de signer. Sans parler du nouvel accessoire de Kalash. J'entendis des bruits reconnaissant la voix d'Hamilton. Je filai prestement attrapant mon sac de piscine, pour me faufiler dans le couloir pour éviter qu'il me voie. Sur cette dernière blague, je me rendis au vestiaire des femmes, pour me changer. Je comptais aller faire ma séance de natation quotidienne. Comme j'avais fait mon service ce matin. Il était 15h30.


code by lizzou × gifs by tumblr




_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Jeu 5 Jan - 19:24

Anonymous
Quelques semaines étaient passées et je n'avais toujours pas eu droit à la vengeance de la harpie. C'était très louche. Matt m'avait raconté qu'elle s'était de suite vengé de lui à la soirée. En réfléchissant un peu j'avais peut être fait une connerie en partant. La vengeance d'Isia serait déjà faite et je n'aurais plus à vérifier tout ce que je buvais ou mangeais. A la longue ça devenait pénible de toujours s'attendre à un mauvais coup. Je commençais même à me demander si elle allait réellement se venger mais connaissant blondie c'était sûr et certain.

Un matin en allant à mon casier pour prendre mes affaires avant un entrainement qu'elle ne fut pas ma surprise en me retrouvant couvert de papiers rose en forme de coeur avec des prénoms dessus. Je lisais tous les prénoms et me marrais en voyant qu'il y avait même des prénoms de mecs. Je ne connaissais pas toutes les femmes de la cité donc beaucoup de prénoms ne me dirent rien. Mais je remarquais qu'il manquait celui de casse couille sur des talons... bah tiens, c'était parti pour sa vengeance. Beaucoup de soldats présents en profitèrent pour se foutre de ma gueule.

Pour le moment c'était une vengeance plutôt soft. Je m'attendais à ce que ça aille crescendo pour terminer par un final en apothéose et moi dans un sale état. La deuxième vengeance je la subi pendant que j'étais en manoeuvres et là ça me fis moins rire car mon supérieur m'engueula copieusement. Bizarrement que je lui dise que je subissais les foudre du Docteur Laurence n'aida pas à l'amadouer. Selon lui j'avais eu ce que je méritais après l'épisode du sapin de Noel. Je cite : ' on ne traite pas une femme de cette façon". Une femme non je ne la traiterais pas comme ça, mais là c'était Isia, à part son corps elle avait rien de féminin, ça se voit qu'il la connaissait pas.

Par contre en rentrant j'allais mettre les choses au clair avec le militaire responsable de nos équipements. Que s'il bavait et rampait dès qu'une blonde lui faisait les yeux doux on était bien dans la merde. Pendant quelques jours ce fut le calme plat sur le front des vengeances et honnêtement je trouvais que je m'en tirais plutôt bien. Je partis en mission pendant quelques jours et en rentrant j'allais directement prendre une douche chaude pour calmer mes muscles, Kalash m'attendant bien sagement à mon casier. La mission avait été très calme, pas d'embuscades, pas de Wraiths, rien, presque même trop ennuyant.

Quand je sortais de la douche avec une serviette entourée autour de mes hanches, j'entendais les autres soldats présent ricaner. En m'approchant de mon casier, les ricanements devenaient des rires, je remarquais que Kalash portait un bandana....euh depuis quand mon chien porte ce genre de truc? Je me baissais et regardais de plus prêt le dessin. Je rigolais en imaginant Kalash en super héros chien. Ca ferait une BD sympa. En me relevant là je vis le désastre....mon casier était devenu celui d'une fille...là elle avait frappé fort je devais le reconnaitre.

Je remarquais le panier avec le cupcake panda , ça tombait bien j'avais faim. Tout en grignotant le gateau qui était suuuper bon, je voyais les capotes avec des gouts. Ahhh en voila un cadeau utile, je commençais à plus en avoir beaucoup et certaines s'étaient plains de pas en avoir avec des gouts, voila grâce à Isia j'allais pouvoir faire plaisir à ces dames. Je remarquais la plaquette de pilules pour hommes, tient ça aussi ça peut être utile, faudra que je me penche sur le sujet. Finalement en voulant se venger elle me filait des trucs utiles, donc pour la première depuis que je la connaissais, Isia Taylor Laurence servait à quelque chose....miracleeeeee.Bon c'était pas tout ça mais je devais aller la remercier.

Les gars , elle est partie par où blondie?


On sait pas mec, et comme on veut pas subir comme toi, on va rien dire.

Subir comme moi? mise à part la déco très fifille, j'ai eu des capotes gratis mais surtout un cupcake gratis...plutôt cool je trouve, , de la bouffe et des possibilités de sexe, que demander de plus? donc j'aimerais aller la remercier.


Sexe avec elle? euh mec je crois qu'elle aime pas les hommes...c'est dommage d'ailleurs sinon on aurait tous tenté. Elle est partie vers la piscine.

Avec elle ? vous êtes malades ou quoi? elle serait capable de me la couper en me mordant....

J'enfilais mon maillot et décidais moi aussi d'aller faire un plouf. Je rigolais encore de leur idée de s'envoyer blondie et les imaginaient attendre en file indienne pour lui demander. Arrivé à la piscine j'observais pour voir si j'arrivais à repérer Isia...pas facile avec les lunettes et les bonnets de bain. J'arrivais à la repérer et entrais dans l'eau mais pas dans sa ligne d'eau, je me décalais et venais nager là où elle était me régalant de lui envoyer de l'eau quand je la doublais ou quand elle me doublait, attendant patiemment qu'elle percute qui était l'emmerdeur aquatique.

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : La revanche d'une blonde 1562438535-01-isia-profil
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Date de naissance : 07/01/1980
√ Gène : Innoculation
√ Age : 39
√ Messages : 996
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Naalem-Elana Ravix

le Jeu 5 Jan - 20:35

Voir le profil de l'utilisateur
Isia Taylor Laurence
La revanche d'une blonde.Panda & Blondie;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.



Je me changeai dans les vestiaires, enfilant mon maillot de bain noir qui me mettait sacrément en valeur. Je sens que ça va encore jazzer quand je vais me présenter à la piscine, aucun bonnet rien à faire. Je pris mon sac de sport avec moi, puisqu'il contenait certes mes affaires, mais aussi ma serviette et d'autres éléments qui me seront utiles. Je regardai ma montre étanche au poignet pour surveiller l'heure.

Je sortis des vestiaires en maillot, comme à chaque fois, je croisais des militaires et autres civils, qui sortaient des autres salles. Les hommes et certaines femmes me toisaient avec une pointe de désirs. Je minaudais avec certain, après tout, étant bisexuelle, j'avais un large choix d'amants et d'amantes pour me satisfaire la nuit. Mais rien de bien folichons et surtout j'avais la tête ailleurs.
Mon arrivée à la piscine fut remarquée, je sentais déjà certaines jalousies de mes collègues féminines qui auraient aimées avoir le même corps que moi. Et en toute franchise, je ne me cachais nullement pour ne pas être mâter. J'aimais qu'on me regarde. Ça sert à quoi, d'avoir une bombe de corps si ce n'est pas pour en profiter hin ?

Je déposai mon sac près d'une chaise longue, pour rejoindre les ondes de la piscine. J'adorai l'eau et nager, cela était une véritable torture de voir la mer autour de la cité sans avoir la droite piquer une tête dedans... enfin cela est interdit et comme j'adore les braver, il m'était déjà arrivée de me tremper vers les digues dans la mer. Bien entendu, j'avais eu quelques frayeurs, en sentant d'étranges créatures me frôler. Mais ce fut un risque que je ne regrettais nullement.
Enfin bon, j'avais un programme de rééducation à continuer, même si cela faisait de nombreux mois que ma blessure à la cuisse était cicatrisée. J'avais encore des gènes fantômes sur le muscle. Se prendre une aiguille d'un robot qui vous aspire votre énergie laisse des séquelles. Et puis, cela permettait de me muscler harmonieusement.

Alors, que j’étais pénard, je sentais qu’on m’éclaboussa, il n’y avait pas foule, ont était 6 personnes dans l’immense piscine et 4 autres qui se reposait sur les chaises longues. Je tournai discrètement la tête pour voir qui était l’impudent, espérant que cela soit Panda, comme je l’avais prévu dans mon plan. Je ne me suis pas trompée, il avait fait vite pour me rejoindre. Je fis comme je ne l’avais pas remarquée continuant à nager. Il recommençait à chaque fois, que je le doublais et inversement. Je retenais mes rires. Mais quel emmerdeur sérieusement !

Puis à un moment, quand ont fut à la même hauteur, je fis un mouvement brusque pour lui sauter dessus et profiter de mon élan pour le couler, pendant qu’on n’avait pas pied. Fallait que je profite de la surprise, car je n’avais pas beaucoup de chance d’y arriver de nouveau. Car, il n’aura pas grand mal à se venger, il est bien plus fort que moi et fort heureusement. Sinon, je m’inquiéterais. J’attendis qu’il remonte à la surface, m’éloignant un peu, histoire qu’il ne me chope pas tout de suite si l’idée lui venait. Quand il émergea, je m’approchai un peu, un petit sourire au coin et l’œil amusé.

« Je suppose que tu n’en avais plus ? » Je parlais des capotes bien entendu, mon ton était taquin. Je l’avais tutoyé, lui donnant dans un sens l’autorisation de faire de même. Cela me faisait chier de lui dire « vous ». Je pris même la liberté de le taquiner encore plus.
« Tu pourras les utilisés avec Miranda elle aime la fraise, par contre pas jeudi, elle est au bloc avec moi. La dernière fois elle ne marchait pas très droit »

C'est connu que les infirmières et généralement le corps médical s'envoie en l'air. Et ça parle beaucoup en pause-café. Je n'avais perdu aucunes miettes en étendant quelques conquêtes d'Alek, se vanter du bon coup qu'il était. Surtout Miranda, qui semblait fan du militaire. J'avais beaucoup rit en constant que nous avions eues des amantes similaires au nom de Leyla, la fameuse Miranda et Julia. Et il semblait les garder aussi longtemps que moi. D'ailleurs, elles se vantaient d'avoir testés le « Panda » mais s'abstenait de dire qu'elles avaient eues aussi la chance de profiter de mes propres talents. Elles ne voulaient pas que j'ailles les foutres dehors, pour avoir piaillier de la sorte.
Et puis, j'étais leurs supérieurs quand même, naturellement elles ferment leurs becs. Il y avait des rumeurs me concertant, comme quoi, j'aimais les femmes et d'autre confirmant que c'était les hommes, puisque je séduisais ouvertement certaine personne, dans tous les cas, j'étais une séductrice. Dans les deux cas, je ne m'étais jamais prononcée sur les rumeurs. Cela m'indifférait, je ne me cachais pas auprès de mes attirances. Cela m'importait peu, d'avoir à mon bras une femme ou bien un homme, tant que celui-ci ou celle-ci me convenait pour la nuit. L'humain jetable vous connaissez ? Fallait-être vraiment bon, où m'intéresser sur le plan de la personnalité pour que je vous garde de manière régulière. Ce qui avait été le cas avec Blanche.

Enfin, quand la brochette d'infirmières avait constaté que je pouvais entendre, elles s'étaient senties un peu mal. Je leur avais offert un grand rictus en rejoignant mon bureau en rigolant.

Mais bon passons, je ne pouvais pas m'empêcher d'embêter Panda sur Miranda. Et je lui fis un sourire radieux, comme si j'étais contente de le voir. Dans un sens, c'est le cas, j'escomptais bien qu'on lui dise où j'allais. Toi mon petit tu n'es pas au bout de tes peines.

RP:
Je me suis pris une liberté à la fin, tu me diras sur les amants te vont wink

code by lizzou × gifs by tumblr




_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Ven 6 Jan - 13:50

Anonymous
En passant dans le vestiaire et les couloirs je ne passais pas non plus inaperçu avec mes tatouages qui ne signifiaient rien pour personne. Physiquement j'étais bien foutu mais ça la majorité des militaires l'était. Je n'avais aucuns soucis à trouver une femme pour m'amuser, pour le coup avoir un physique attrayant était bien utile mais c'était surtout pour moi que je faisais beaucoup de sport , que je faisais attention à ma nourriture. Et puis j'avais une cible donc je ne faisais pas du tout attention aux regards sur moi.

Je trouvais qu'Isia nageait très bien et je devais forcer un minimum pour suivre son rythme afin de l'emmerder un maximum. Je ne savais pas que ça faisait parti d'une sorte de rééducation et puis en plus ce n'était pas mon problème. J'étais un accro du sport mais je venais assez rarement nager, enfin rarement , une fois par semaine seulement et je ne l'avais jamais croisé. Je venais souvent nager soit très tôt soit tard pour être le plus tranquille possible. Histoire d'éviter des emmerdeurs dans mon genre.


Dans l'eau je ne pouvais pas trop juger de son soit disant corps super bien foutu. Les militaires la surnommait "l'avion de chasse". Moi j'étais assez hésitant sur le sujet, elle était tellement chiante avec moi que j'en avais fini par ne même plus regarder son physique. En parlant de comportement chiant la concernant elle se déplaça dans l'eau au moment où j'arrivais à sa hauteur pour me couler. Et effectivement ça fonctionna car je me reçu un poids sur les épaules. Punaise mais c'est qu'elle n'était pas légère la Blondie...

Je coulais à pic dans l'eau mais ça ne me dérangeait pas. J'adorais être dans l'eau et aussi sous l'eau, je retins ma respiration attendant patiemment que miss casse couille daigne me lâcher la grappe. Ce qu'elle fit plus rapidement que je l'aurais pensé. Je remontais à la surface tranquillement. Je mis un léger moment à comprendre de quoi elle me parlait et quand je réalisais , je me demandais comment elle savait ça.

C'est qui Miranda? Mais ouais j'étais à court de capotes et merci pour le cupcake il était très bon et pour le moment je n'ai pas d'effets secondaires...

Ah ouais un truc avec moi quand je me tapais une fille je lui demandais pas forcément son prénom. Enfin je devais lui demander pour être poli mais bien souvent je n'écoutais pas la réponse. Et puis pour ma défense récemment j'avais fait un festival dans son domaine là, des brunes, des blondes, de rousses donc me rappeler de leurs prénoms là fallait pas exagérer quoi. Même son indice sur le corps médical ne m'aidait pas car j'en avais eu plusieurs. Non là vraiment je ne voyais pas de qui elle parlait.

Bon Blondie maintenant que tu m'as fait venir où tu voulais, quelle est ta prochaine vengeance?

Je n'étais pas un oisillon qui sortait de l'oeuf j'avais bien pigé qu'elle m'avait manipuler pour que je le rejoigne à la piscine. J'avais aussi accepté d'être manipulé car je commençais à la cerner. Mentalement je faisais la liste des vengeances potentielles que je pourrais subir dans une piscine : me noyer= check, me piquer mon maillot? bah au moins tout le monde verrait ce qu'est un vrai mâle héhé.

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : La revanche d'une blonde 1562438535-01-isia-profil
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Date de naissance : 07/01/1980
√ Gène : Innoculation
√ Age : 39
√ Messages : 996
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Naalem-Elana Ravix

le Jeu 12 Jan - 21:13

Voir le profil de l'utilisateur
Isia Taylor Laurence
La revanche d'une blonde.Panda & Blondie;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.



Je barbotais attendant que mon petit pandinou remonte, l’eau et moi, une grande histoire d’amour et je regrettais presque qu’il ait autant de monde à cette heure-là. Puisque il y a de grande chance que se donne en spectacle, enfin bon, pour le peu de honte que je vais ressentir… j’ai la chance de n’en avoir rien à faire des autres et de leur avis moqueurs. Enfin, connaissant ce ronchon de militaire, cela allait lui déplaire qu’on s’offre à la vue des autres, il n’avait qu’un humour limité… enfin cela dépendait des fois. J’avais du mal à le cerner. Notamment à Santa, où je l’avais volontairement cherché, pour qu’il me tacle et qu’on sa fasse un petit échange amusant. Puisque monsieur avait de la répartis… Mais, il avait préféré bouder, me frustrant. Il est chiant en fait. Pire qu’une nana qui a ses règles en réalité. J’en avais conclue qu’il ne pouvait pas me sentir, croyant que je l’agressais constamment. Et pourtant, il vient ici. Il est étrange quand même. Quand, je n’aime pas la personne, je ne viens pas volontairement dans ses griffes. Je la fracasse définitivement. Bon, oui, je suis extrême, mais c’est ainsi, j’ai l’air d’un petit mignon chaton, alors qu’en réalité un tigre sanguinaire me correspond mieux.

Je toisai, la gente féminine présente dans le lieu, un fin sourire se dessina quand je reconnue quelques infirmières qui nous miraient. Dont la fameuse Miranda. Elle était complètement accro au militaire, cela se voyait dans ses prunelles qui le gourmandaient. Je pourrais être odieuse en la faisant chier en plus de Panda (combo)... genre en le chauffant ou l'embrassant, histoire de la rendre verte... Cela était tentant... euh... non en fait...même un peu étrange de l'embrasser...herk... quelle idée saugrenue n'empêche ! De toute manière, il était là et je crevais d'envie de l'emmerder et de jouer avec lui. Enfin, de me battre avec surtout. J'aime bien ça ...

Il remonta, il eut un peu de mal à tilter envers mes propos. Oalala, déjà que niveau neurone il a du mal, mais là avec l'eau en plus c'est difficile. Oui, d'accord, j'exagère un peu en disant qu'il est bête. Il y a tellement pire... il doit paraître surdouée face à certain. Oulala, je n'aurais tellement pas aimée qu'un de mes amants (et amantes) d'un soir m'oublie si facilement. Genre en mode numéros de série. Remarquez, on ne m'oublie pas et ça avait l'air d'être son cas aussi. Par contre, personnellement, je ne me formalisais pas des patronymes, je surnommais. C'est trop chiant de se souvenir de tous les prénoms. J'eue un petit rire, nageant près de lui, collant mes deux longues mains sur ses joues en lui tournant la tête vers la brune qui nous toisait jalousement. Moi discrète ? Mais rien à battre !

« C’est elle, tu veux que je lui demande de se tourner, peut-être que tu la reconnaîtras mieux ? » fit-je malicieusement, en lui redonnant sa liberté de mouvement. Oh oui, j’étais sacrément taquine. Ignorants la remarque sur le cupcake, cela allait arriver de toute façon et il y a de grande chance que notre tombeur de minette est des envies de meurtres.
« La pilule est dosée pour ton poids. Ça d’évitera de mettre des petits Panda dans toute la galaxie » Oui, c’est toujours mieux qu’une castration vous me direz. Enfin, je ne suis pas vétérinaire, je ne peux pas appliquer ce genre de procédure. Et je suis certaine, que cela serait fort dommage pour toutes ses conquêtes. Je pense, vraiment à de bien étrange action.

Il m’indiqua qu’il était venu de son pleins grès, sachant bien qu’il allait avoir d’autre action de ma part… Je pouffai, il est maso quand même, qu’il ne vienne pas râler après. Je lui fis un petit rictus entendu, lui tapotant la tête.
« Brave Pandinou maso ! » Je me reculai pour éviter un coup si l’envie-lui prenait, j’étais méfiante. Mon regard parcourra un court instant la salle, cherchant Kalash.
« Hum, J’hésitai à te faire perdre ton bas, puisque tu me fait de l’ombre niveau conquête, histoire de constater si vraiment tu mérites tous ses éloges » Je le provoquais volontairement. « Mais non, cela va être décevant dans tous les cas ». Dis-je en haussant les épaules.
Là, je sentais bien qu’il allait se vexer et me sortir que je n’étais qu’une « broute minou »... Puisque les rumeurs allaient bon train sur ma sexualité, qu’elle soit envers femme et homme et il avait dû les entendre. Je ne comprends pas pourquoi, cela est si intéressant pour les autres. Pourquoi, avaient-ils besoins de savoir si j’étais l’un ou l’autre et pas concevoir simplement que je n’étais pas difficile sur le sexe de mes partenaires.

Je levai mon poignet, pour toiser mon bracelet montre étanche.
« Hum, il te reste 10 minutes pour sortir de l’eau et trouver une fiole verte dans ce lieu. Afin d’éviter les effets » une phrase accompagnée d’un petit clin d’œil, avant de nager jusqu’à la rive, me tractant sur le bord en sortant des ondes chlorée d’une manière élégante. Une fois debout, je lui fis un sourire de défis. Je me marrais d’avance.
« Tu as le droit de demandé de l’aide aux autres personnes » dis-je en haussant les épaules. Autant qu’il utilise son fan club. Puis, je délaissai la promiscuité de l’eau, pour rejoindre un transat près de mon sac, m’allongent sur ma serviette bleue azure tout en laissant l’eau ruisseler sur mon corps. Je faisais mine d’en avoir rien à foutre, hors j’étais sacrément curieuse de voir ce qu’il allait avoir comme conclusion.





code by lizzou × gifs by tumblr




_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Sam 14 Jan - 16:38

Anonymous
Je voyais bien qu'on était devenus l'attraction de la piscine, mais pour être tout à fait honnête je ne m'amusais pas beaucoup. Je cherchais encore qui était cette fameuse Miranda sur laquelle apparemment j'avais eu un effet dévastateur. Le soucis c'était que ce n'était pas la seule donc bon pour me rappeler, vl'a la galère. Isia voulu m'aider en me tournant la tête vers la brune mais là encore pas de souvenirs. Faut dire qu'il y avait pas mal de brunes mignonnes sur la citée. Une fois que la harpie avait laché mon visage je plongeais et remontais à la surface très peu de temps après.

-Aaaaah ça y est je m'en rappelle, gros seins, petit cul. Plutôt pas mal au pieu en effet, donc son prénom c'est Miranda? bah tu sais quoi pour la première fois tu m'auras été utile à quelque chose Isia, maintenant je sais son prénom.

En fait j'avais couché plusieurs fois avec elle et là j'avoue que j'abusais de ne pas me rappeler son prénom. Surtout qu'elle n'était pas à classer dans la catégorie crampons. Enfin pour le moment je devais m'occuper du cas de la blonde et ça n'allait pas être du tout facile je sens. Je voyais qu'Isia me parlait mais je n'écoutais rien, en fait elle commençait à m'ennuyer de plus en plus. Je levais les yeux vers elle quand elle parla de déception.

Tu sais quoi? j'en ai rien à cirer de te décevoir et puis, que vaut ton jugement en particulier face à ceux des autres femmes?

Qu'elle couche avec des hommes et des femmes était le cadet de mes soucis. Elle faisait ce qu'elle voulait et je trouvais tous ces ragots sur elle assez gonflant à la fin. Souvent des jaloux car elle leur avait mis un vent. J'étais pas dans un jeu de séduction avec Isia donc je cherchais pas à rester dans ses bonnes grâces.

Attends une seconde tu es contrariée car tu as de la concurrence en conquêtes?

Là il était étonné et il aurait parié qu'elle bluffait mais dans un sens il avait bien compris qu'elle aimait être la meilleure dans ce qu'elle faisait donc là si une femme lui avait dit que j'étais meilleur elle avait du l'avoir mauvaise. Mon regard se fit plus dur, plus du tout joueur.

Tu crois pas que cette vengeance a assez duré? Tu veux quoi au final encore m'humilier? tu n'as pas compris que je m'en foutais? Je vais jouer le jeu une dernière fois....

Je la suivais des yeux pour sortir de l'eau et quand même je comprenais que les mecs le prennent mal qu'elle en repousse certains. Je sortais de l'eau à mon tour et en fait je n'avais rien à lui envier question beauté du corps. Je souriais aux femmes qui étaient encore dans l'eau. J'avais besoin d'aide car allez savoir où cette folle avait caché ça...

Salut les filles, salut Miranda...J'aurais besoin de votre aide. Cette Harpie d'Isia m'a donné à manger un gateau avec un truc bizarre dedans, et bien sur elle a planqué l'antidote quelque part. Vous seriez partante pour m'aider?

Le fait que j'ai reconnu Miranda joua énormément en ma faveur et apparemment elles n'appréciaient pas plus que ça Isia car elles acceptèrent de m'aider. J'avais aussi usé de mon sourire charmeur. Enfin les filles se mirent à chercher moi par contre je cherchais que d'un oeil. J'avais de l'aide, c'était pas pour faire tout le boulot. Le temps passait et pour le moment personne ne trouvait rien. Elles étaient même allées dans les vestiaires des filles pour chercher. Les 10 minutes étaient quasiment écoulées et toujours rien. Franchement si là elle me faisait une méchante crasse, j'irais lui en coller une, je me ferais renvoyer mais pas grave.

Revenir en haut Aller en bas

Image perso : La revanche d'une blonde 1562438535-01-isia-profil
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Date de naissance : 07/01/1980
√ Gène : Innoculation
√ Age : 39
√ Messages : 996
Liste de vos DC : Hoffman-Sheppard-Naalem-Elana Ravix

le Mar 17 Jan - 19:12

Voir le profil de l'utilisateur
Isia Taylor Laurence
La revanche d'une blonde.Panda & Blondie;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.



Sérieusement ? Après l’avoir touchée il se mit à plonger dans l’eau… genre pour se laver le visage qui avait eu le contact affreux de mes mains ? Il va finir par être vexant s’il continu. En tout cas, mouillé ses neurones, lui avait redonné la mémoire. Le résumé sur Miranda était assez parlant, elle avait des seins, digne d’une vache à lait. Une pure Américaine dans sa sature. Il me charria sur mon utilité, je ricanai. Pas mal.
« Tu vois, je ne suis pas si inutile »

Sans surprise, il ne m'écoutait plus. Typiquement mec ça. Parfois, je me demande ce qui fait que le cerveau décroche ainsi. Il s'ennui, toujours dans l'action quand il n'y a plus d'adrénaline dans les veines, il se met en mode veille ? Ça doit être pratique ça ! Pas de migraine à trop réfléchir ! Il semblait se réveiller quand je parlais de déception, dans l'unique but de le taquiner. Je m'attendais un peu à me prendre un revers de bâton, mais pas du tout, mais alors pas du tout au mode :
« Panda rageux ». Oulala, je venais de l'énervé, j'avais oublié qu'il était ronchon en toute circonstance... ce n'est pas possible il doit être lunatique ce mec ! Pire qu'une nana en période de règle...sauf que lui il les a tous les jours.

À dire vrais, je ne comprenais pas vraiment sa soudaine rage. Ça va, je n'étais pas méchante, au contraire. Excuse-moi d'avoir cru que tu avais deux neurones au lieu d'un demi. Je levai les yeux au ciel, je n’arrive décidément pas à le cerner ! Je n'étais pas contrariée, je ne désirais pas l'humilier, sinon je l'aurais fait depuis longtemps. Et pas fait autant chié à réfléchir à des petites vengeances sympas. Si j'avais été une grosse garce, je lui aurais collé du laxatif, ou même pire ! M’enfin bon passons !

Je choisie de ne pas lui répondre, préférant sortir de l'eau. Cela ne servait à rien, autant l'ignorer. Je m'étais trompée tout simplement, j'aurais dû le savoir depuis santa. Mais, bon, j'avais encore eu un doute. Ça m'apprendra à trop être impatiente, quand je trouve enfin quelqu'un qui semble pouvoir me tenir tête avec du répondant « marrant ». Bien soit qu'il aille faire sa recherche « la dernière fois » qu'il se fait chambrer. Franchement, c'est bien la peine de tremper son biscuit partout pour se comporter comme un mal baiser. Après, ce n'est pas moi, qui allait me remettre en question, c'est bien connu.

En réalité, je crois qu'il m'avait froissée un peu, par son instabilité d'humeur. Heureusement, que je ne lui aie rien prévu de spéciale avec ma fiole, car sinon il serait capable de me noyer. Et puis, il ne s'en foutait pas tant que ça, sinon il se serait cassé, avec ou sans la menace. M'enfin bon, je ne lui fis pas le plaisir d'afficher un visage contrarié. Au contraire, je restai sur l'espiègle et le calme.
Naturellement, je le suivis du regard quand il sortit de l'eau. Il n’est pas mal du tout. Après, il aurait été dommage, qu'un militaire n'était point un beau corps, avec les séances de sports qu'ils devaient se farcirent pour rester au top. Après bon, le corps ne fait pas tout, il y a le visage et Alek, avait la chance que mère nature eût critiquée un super jet de dés pour son physique. Tu m'étonnes qu'il fasse des ravages.

Il allait demander aux filles, certaine qu'il avait dû jouer du prénom de la brune avec un effet charmant, pour qu'elles acceptent. Même s'il ne fallait pas grand-chose. J'eue un sourire amusé. Alala un vrai lion, qui se pavane avec les lionnes qui font tout le boulot. Je les vis partir aux vestiaires... elles se donnent à fond vraiment. Miranda eue même l'audace de venir me voir. Autant, elle faisait la maline avec ses copines, mais une fois à mes côtés elle était toute déconfite.

« Docteur ? » Je ne tournai pas la tête, occupée à regarder ce que tramait Panda.
« Oui Miranda ? »
« Euh…Vous »
« Vous avez caché où la fiole ? » Dis-je en la coupant, avant de tourner ma tête vers son petit minois.
« Oui… j’espère que vous ne l’avez pas fait un mauvais tour il est gentil »
« Ne vous inquiétez pas Miranda, il sera en forme pour ce soir » Elle se sentie rougir. Je ne comptais pas lui répondre. Elle resta plantée là, quelques instant dans l’espoir que je l’envoie chier ou lui dise quelques choses, je ne sais pas.
« Eh bien ? »
« Elle n’existe pas cette fiole n’est-ce pas ? »

Je lui fis un rictus amusé. Ma montre bipa, signe que les 10 minutes étaient passées. Bon, n’est bien pas très efficace le « gang de super nana ». Je me levai, fourrant ma main, dans mon sac, pour en sortir une fiole d’un liquide vert translucide. Je laissai en plan Miranda, pour rejoindre Panda, qui décidément était en « pleins effort » pour chercher son antidote. Je lui tendis.

Le temps, que monsieur se décide à l’ouvrir pour le boire, je restai devant sa charmante personne, bras croisés. Le goût devait lui être familier puisque ce n’était que du sirop de menthe. Et avant qu’il m’houspille ou me râle dessus, je levai la main.
« Il n’y avait rien dans le gâteau. » dit-je froidement en haussant les épaules. Oui, j’avais reprit un ton moins enjoué, il m’avait refroidi dans la piscine
« Si j’avais voulue t’humilier Panda, je ne me serais pas autant prit la tête ni le temps pour te faire quatre petites taquineries sans répercutions. J’aurais choisie de te briser dans tous les sens du terme de manière violente et marquante » Mon ton de voix était sérieux. Oui, je suis réputée pour faire des actions marquantes et scandaleuses après tout.
« Enfin bon… » Je soupirai, tournant les talons, pour rejoindre ma chaise longue et mon sac de sport.



code by lizzou × gifs by tumblr




_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Jeu 19 Jan - 18:28

Anonymous
Je les laissais chercher parce que je n'étais pas du tout d'humeur à le faire. Isia m'avait énervé, et j'avais bien du mal à me calmer mais bien sur je ne montrais rien. Je ne savais comment elle avait pris ma sortie mais comme à son habitude son attitude était froide et désintéressée. J'avais entendu beaucoup de choses sur elle et je ne comprenais pas qu'elle se complaisait à avoir mauvaise réputation, faut être tordue pour aimer ça. Les minutes passaient, je ne sentais rien d'anormal et j'en étais venu à croire qu'elle me faisait chercher pour rien, juste pour le plaisir de me faire tourner en bourrique.

Ca aurait pu marcher si j'avais cherché tout seul mais là non. Mon fanclub ( chut Isia lol) faisait le travail à ma place. Je vis gros seins aller oser parler à frozen et là je me dis que ça risquait d'être amusant, mais en fait même pas...miss gros lolos avait aussi peur de la blonde. J'en croyais pas mes yeux. Si jamais blondinette m'avait fait une fausse "peur" j'allais devoir me taper l'autre cruche en remerciement de l'aide pour des clous, et j'en avais vraiment pas envie.

J'étais debout à côté du bassin quand je vis sa majesté Taylor Laurence ( ironie qd tu nous tiens), daigner se lever et venir vers moi. J'en conclus donc que les 10 minutes étaient passées et que tout ça n'avait été qu'une vaste blague. Je pris la fiole qu'elle me tendait et la bus..façon j'avais quoi à perdre maintenant? J'écoutais ce qu'elle avait à me dire et honnêtement elle aurait pu faire froid dans le dos si elle avait eu quelqu'un d'autre que moi en face d'elle. Elle allait partir quand je lui attrapais le poignet pas fort pour la retenir et parla à mon tour, mon ton était plutôt doux mais ferme.

-Je ne pouvais pas savoir que ce n'était qu'une blague, depuis le début on se fait des coups tordus plus ou moins importants. A la soirée Santa tu ne m'as pas laissé d'autres choix que de te décorer en sapin de Noel, alors qu'au départ je pensais que pour une fois on aurait pu se parler normalement. J'aime ce jeu entre nous et je t'apprécie mais il y a un temps pour tout.

Je lui relâchais le poignet doucement sans quitter son regard.

-Maintenant si un jour l'envie t'en prend de vouloir me briser, oublie de suite car je te répondrais coups pour coups. Je ne suis pas comme tous ces mecs qui, soit te haïssent, soit fantasme sur toi je t'affronterais en face à face.


Je tournais les talons et repartais dans le vestiaire pour me changer dans un premier temps, puis récupérer mon pauvre Kalash qui m'attendait pour aller courir un peu.

END

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum