Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Sam 21 Jan - 17:12
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Age : 22
√ Messages : 371
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue : Grande lessive


« Moment fort n°1: Un constat édifiant »

Je frappe à la porte du bureau d’Alexander lorsque je vois un autre homme sortir. Je salue poliment le militaire et me retourne pour entendre la personne derrière la porte me demander d'entrer. Je peux sentir mon cœur battre rapidement alors que j'offre un léger salut de la tête à l'homme en face de moi. J'inspire profondément et prends place en face du bureau. Je ne devrais pas me sentir nerveux, je n'ai rien à me reprocher, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que peut-être il ne me croirait pas ? Si je n'ai rien à cacher, il le verrait sûrement. Zelda se couche à mes pieds à côté de la chaise et attends patiemment.

L'anglais me salue poliment. Il n'a pas l'air d'être à l'aise avec Zelda dans son bureau, mais ne dit rien.

''Connaissez-vous le Caporal Pete Barnes ?''

Je me retourne vers l'homme lorsqu'il me pose une question au sujet du Caporal Pete Barnes. Malheureusement, je n'ai jamais eu la chance de lui parler. Je décide de répondre franchement. Je ne peux quand même pas dire que je le connais alors que c'est faux.

''Non, monsieur. Je n'ai jamais eu l'occasion de le côtoyer. J'ai appris pour ce qu'il a fait. C'est horrible.''

L'anglais hoche simplement la tête, toisant chaque expression pour identifier si je mens ou non. Je mens mal, il sera vite fixé.

''Vous trouvez ça horrible ?''

Il semble me provoquer un peu plus, pour avoir plus de ressentiment.

Je tente de rester calme, de ne pas montrer ma nervosité, mais c'est plus fort que moi. Déjà juste savoir que ce genre de chose se passe dans la cité me mets hors de moi. En plus, il faut qu'on m'interroge pour prouver mon innocence. Je peux comprendre qu'il doit y avoir un interrogatoire, toute personne est soupçonnée. Jamais je ferais une chose pareille. J'ai beaucoup plus de respect que ça pour les autres.

Je fronce les sourcils et secoue la tête alors que je réponds d'une voix quelque peu tremblante. Je peux sentir mon cœur battre encore plus rapidement, si c'est possible. Je suis encore sous le choc de la nouvelle.

''C'est... c'est horrible, répugnant, irrespectueux... Je peux pas croire qu'une personne puisse faire une chose pareille. Il n'y a pas de mot pour décrire ce qu'il a fait. J'espère qu'il aura une sanction sévère pour ce qu'il a fait. Les victimes ne méritaient pas ça.''

''Oui, il sera sanctionné quand il sera sorti de l'infirmerie. Vous avez déjà eu vent de ce genre de pratique ?''

J'offre un hochement de tête, satisfait d'entendre que l'homme sera sanctionné. Ils ne peuvent quand même pas le laisser partir comme ça sans être puni.

''Bien.''

Alexander me demande ensuite si c'est la première fois que j'ai eu vent de ce genre de pratique. Je ne crois pas, non. Enfin, si... si je me rappelle bien, j'ai déjà entendu des gens parler de ce genre de chose au mess, mais je n'ai pas cru que c'était si répandu que ça.

Je penche la tête sur le côté et repose mon attention sur l'homme en face de moi pour lui répondre.

''Je crois que oui, monsieur. Au mess, j'ai déjà entendu des gens parler de ce genre d'agression, mais je ne croyais pas que c'était si répandu que ça...''

Mes derniers propos semblent l'interpeler. ''Vous pouvez m'en dire plus ?''

Je plisse les yeux alors que je tente de me rappeler ce qui s'est passé.

''Si je me souviens bien, je revenais d'un tour de garde. Ce midi-là, je me suis arrêté au mess pour manger.''

Je marque une courte pause pour remettre de l'ordre dans mes idées.

''C'est alors que j'ai entendu des femmes raconter que des hommes les avaient agressé. Je ne saurais vous dire qui c'est, je ne les connais pas. Si j'avais su que d'autres personnes ont été victime d'agression, croyez-moi, je leur aurais porté assistance.''

''Vous pouvez identifier ces femmes sur un trombinoscope ?'' L'anglais est encourageant dans ses propos. Il penche la tête sur le côté. ''Vous êtes blanchit, je n'ai rien contre vous et vous n'avez rien de suspect.

Un poids s'enlève de mes épaules. C'est comme si je peux respirer normalement. C'est rassurant l'entendre me dire ça. Au moins, je ne suis plus sur leur liste noire.

Si je me souviens bien de quoi ont l'air ces femmes, je crois que je peux les identifier. Je hoche la tête en réponse à sa question.

''Je crois que je peux le faire.''

''Bien.'' Il sort un trombinoscope de toutes les femmes militaires de la cité d'Atlantis ''Si vous le voulez-bien, afin qu'on aille les voir pour qu'elles témoignent.''

J'observe chacune des images, tentant de me rappeler ce qu'on l'air celles que j'ai surprise en train de parler de leurs agressions dans le mess.

''D'accord.''

Il n'a pas besoin que je parle pour qu'il puisse identifier qui étaient les deux jeunes femmes. Le regard que je lance aux images des victimes en dit long.

''Soldat de 1ere classe Mcoy et Soldat de 1ere classe Bowman. Pour la seconde nous avions déjà eu vent qu'elle avait eu des attouchements. Il m'offre un sourire. ''Merci de votre aide.

Après avoir identifié les femmes, l'homme en face de moi me fait signe que l'interrogatoire est terminé. Je lui offre un salut de la tête et me lève de ma chaise. Zelda se lève du sol et se place à mes côtés pour sortir de la pièce avec moi.

''Si je peux vous venir en aide, sachez que vous pouvez compter sur moi. Je souhaite également voir ces agressions prendre fin.''

Sur ce, je lui souhaite bon courage pour la suite et quitte son bureau avec Zelda.

_________________


J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Jan - 14:41
avatar
√ Arrivée le : 08/07/2016
√ Age : 25
√ Messages : 954

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
SUJET CLOS // 22/01/2017

_________________
    Alexander Hoffman
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays //écriture : firebrick
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 10 - Zone de Commandement :: Salle d'Embarquement-