Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

[Intrigue] We need a medic ! [Isia]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 25 Jan - 18:03
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10050

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

We need a medic !



chronologie : : 4ème jour : 18hCette intrigue est en réponse à la suite de : [Moment fort 8 ] : Un coquelicot en hiver : http://www.atlantisinsurrection.com/t1931-moment-fort-8-un-coquelicot-en-hiver#36706



L’arrivée de l’équipe médicale aurait pu soutirer un sourire au Ranger, c’est dire s’il était dans un sale état quand on le connaissait. Il lâcha un soupir soulagé que cette marche prenne fin. La distance parcourue était pourtant quasi nulle mais elle s’était apparentée à une véritable marche forcée pour lui. On aurait dit qu’il revenait d’une séance de sport tant la sueur perlait sur son visage. Il lui manquait juste le rouge aux joues. Quoique si on prenait en considérer la balafre de sa pommette, il avait tout de la personne qui avait eu un soucis lors d’un combat. Il quitta les bras du Major Woolsey, un infirmier le prit en charge l’aidant à s’installer sur le brancard. Il détestait être ainsi transporté ayant l’impression d’être mortellement touché ou d’être une personne âgée mais il ne se sentait pas capable de marcher jusqu’au niveau de l’infirmerie.

Installé sur le brancard, le Ranger rechercha la présence de Dumond. Elle aussi était prise en charge par un infirmier. Elle était désormais hors de danger, c’était là le principal. Peu importe la blessure qu’il avait pu subir, l’essentiel était qu’elle soit désormais entre deux bonnes mains. Ayant accompli ce qu’il avait à faire, il se laissa aller sur le brancard qui se mit rapidement en mouvement. Les gémissements perdaient en intensité tout comme l’attention du Ranger. Tête appuyée contre son épaule, l’homme n’avait pas effectué le moindre mouvement lorsque la petite équipe arriva à l’infirmerie. Là, ce fut un autre affaire. Des cris le sortirent de sa torpeur.

« J’AI BESOIN D’UN MEDECIN !!!!! »

La source de ces hurlements aigus ne fut pas difficile à localiser, il s’agissait de la jeune femme d’un certain âge présente à ses côtés. Il vit d’un mauvais œil la proximité de ces gants violets mais ne trouva pas la force de lutter, de s’y opposer. Il redoutait le moment où une personne manipulerait de nouveau son bras ou ne chercherait à retirer cette écharpe de fortune. Il faillit tomber faible lorsque le Major Woolsey lui avait posé mais elle n’avait pourtant pas touché son bras gauche. L’infirmière essaya de préparer un peu le terrain pour la future médecin qui aurait besoin de constater elle-même les dégâts. La première impression n’était pas très bonne. Un morceau de l’avant-bras avait transpercé la veste du militaire. Il y avait pas mal de sang, de tremblements et en plus il s’agissait d’Eversman, un patient particulièrement pénible même s’il avait connu pire ces derniers temps. A l’aide d’une paire de ciseaux, elle commença à inciser la veste pour que la plaie soit vue dans son intégralité. Rien qu’effleurer le membre le fit hurler.

« IL ME FAUT UN MEDECIN. »

Le Ranger ne pouvait retenir ses gémissements, la douleur irradiait depuis son membre blessé. Instinctivement il la repoussa pour se protéger d’un nouveau contact. Il mordit une fois de plus sa lèvre, pourtant déjà malmenée et dans un sale état. Seule manière qu’il avait pu trouver pour évacuer un peu avec quelques jurons.





@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Jan - 15:31
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 916

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur


❝[Intrigue] We need a medic !❞
Serent "Mama" et Dr "Laulau"
Au vu de l'heure à laquelle j'avais pris mon service je devais finir vers 18h00. Cela n'était pas plus mal, je commençai à être lasse, il avait eu plusieurs agressions, dont celle de la major à point d'heure. Étant de garde, c'est moi qui l'avait prise en charge. Ça me faisait une sacrée journée dans les pattes, pour être levée à 3h30. Une petite sieste m'avais revigorée vers 14h00 mais sinon, là j'avais envie de manger et me mettre au lit. Mais bon, apparemment ont a pas le droit d'être inactif en tant que médecin… voilà qu'une équipe était partie cherchée en catastrophe deux blessées, pour une nouvelle agression. Génial, j'en jubile d'avance tiens !

Quelle plaie, je ne suis pas prête de retrouver mon lit moi ! Bon en tout ça l'équipe débarqua, avec un soldat sur un brancard. Bon c'est l'agresseur ? Et une Nathalie complètement chamboulée. Il avait deux autres soldats aussi, dont la nouvelle responsable. Je sentie une main, me toucher l'épaule, Carson.

« Tu prends le soldat, il a une fracture ouverte, je m’occupe de Nathalie. »
« Oui l’empathie ce n’est pas pour moi »
« Pourtant tu l’aimes bien ? »
« Oui, mais je suis moins douée que toi, pour faire des câlins »
« Ça dépend quel type »
« Coquin » fit-je dans un petit rictus provocant, il pouffa, les joues rouges.

Je m'approchai, Katty était en train de préparer le terrain avec le soldat, mais je fus alpaguer par la major, qui m'expliquant dans les grandes lignes. Je la remerciai brièvement, avant d'entendre qu'une personne à côté du brancard hurlait. Non, mais c'est qui celle-là ? Je m'approchai, voyant, qu'elle avait une sorte de peinture sur ses gants violets, sûrement corrosive, elle devait avant tout se rincer. Elle faisait chier son monde, pour rien. Ses gants la protégeaient pour le moment. Il en a qui sont vraiment parano.

Je l'ignorai, faisant signe à un infirmier de la prendre en charge, tout en allant directement voir, le nouveau héro. Puisque, apparemment, il avait sauvé Nathalie. Celui-ci avait poussé un hurlement inquiétant et en voyant les dégâts, je compris, qu'il faudrait sûrement assommer Matt… putain Matt ! Je ne l'avais pas revue depuis notre expérience enfin si à Santa, où je lui avais arraché la lèvre après avoir servi de décoration. Je soupirai, il était difficile comme patient. Il avait poussé Katty, il souffrait et normal, un os avait transpercé sa veste et je crains qu'il allait vraiment en chier pour la suite.

Je me penchai sur Matt, prenant sa température, bon, il fallait qu'on le soulage avant de le manipuler, sinon il allait tomber dans les pommes. Je sortie une seringue de morphine, pour lui injecter.
« Bon, je vais t’injecter de la morphine, ça va te soulager le « fauve » » référence à un X-men.
« Non je veux un putain de médecin ! »
« Quelqu’un peut pas faire taire l’autre gourdasse qui c’est foutue de la peinture sur les bras ? » Car ce fut de la peinture qu’elle avait sur ses gants violet. Et je ne suis pas d’humeur ! Je vais finir tard encore et Panda, sera déjà partis, donc je vais rentrer seule. M’enfin bon tant pis, je sais me défendre.
« Non, c’est du colorant toxique ! » je lui jetai un regard qui voulait dire : tu crois que j’en aie quelque chose à faire ?
« Eh bien allez-vous rincer les mains et fermer là, il en a qui ont des préoccupations plus importantes à cet instant ! Et si je vous entends encore gueuler, je vous fais manger vos gants c’est clair ? »
« Vous êtes un médecin de pacotille ! »
« Oui, en effet, de base je suis chirurgien, mais j’avais du mal à me retenir de ne pas faire des expériences sur mes patients. Alors j’étais en prison mais vu mes talents incroyable pour la médecine, on ma recruter pour cette élite. » Je lui fis un sourire mauvais, oui je suis horrible, mais elle m'agace, j'ai horreur des gens qui ne viennent pour rien. Alors que dans son laboratoire, elle avait un évier.

Elle me regarda d'un drôle d'air et elle déglutie, avant qu'un infirmier, qui pouffait la prendre par le bras, pour qu'elle aille se rincer.

Je reportai mon attention, sur Matt, tapotant ma seringue du doigt, avant de lui injecter en bas du cou, pour que cela agisse plus vite. D'ici quelques minutes, il se sentirait mieux et arrêterait de geindre. Mais bon, lui avait une vraie raison de crier.



© Pando


_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 20:54
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10050

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

We need a medic !




Uniquement concentré sur sa petite personne, Eversman ne prêtait pas attention à l’environnement proche. Il avait seulement deux choses en tête : la première était de protéger son bras de toute nouvelle sollicitation. Hors de question de laisser une autre personne touchait son membre, même pour des soins. Ce n’était juste pas possible ni même envisageable. Il ne savait comment il réagirait à une nouvelle sollicitation tant la dernière lui avait fait mal et était même parvenu à lui soutirer quelques larmes. Celles-ci avaient été rapidement balayées lorsqu’il s’était recrovillé pour tenter de se protéger mais aussi de soulager, d’évacuer cette émotion qu’il ne parvenait pas à contrôler. C’était là sa deuxième préoccupation : être soulagé de ce poids.

Un grognement s’échappa de ses lèvres en ressentant un contact sur son cou. Toujours assis sur le brancard, le Ranger chercha vaguement la source de ce dérangement remarquant alors une présence à ses côtés. Il ne s’attarda pas sur son visage, ne la reconnaissant pas avant de baisser de nouveau la tête. Mine de rien, il était parvenu à rendre difficile l’accès à son membre blessé. Il était calé entre les genoux relevés et le dos rond. Tant qu’on ne le soulagerait pas, il ne permettrait pas à quiquonque de le toucher, médecins ou non. Une plainte constante, plus ou moins forte s’échappait de ses lèvres.

Cette dernière perdit en intensité au fil des minutes et finit même par s’interrompre. La douleur n’était plus aussi forte, redevenue soutenable. La douleur était toujours là, les messages nerveux continuaient d’affluer mais la morphine avait bloqué les récepteurs et cette sensation ne parvenait plus à son esprit. Il lui fallut un peu de temps pour réaliser. Il avait fini par s’habituer à cette douleur effroyable. Comme quoi, on pouvait s’habituer à tout. Des signes de décontraction firent leur apparition : peu à peu, il délaissa sa position crispée se redressant peu à peu. Eversman demeurait méfiant même si quelque chose le poussait à s’ouvrir un peu, à se détendre tout simplement. Une fois de plus, il s’intéressa à son environnement et notamment à cette personne présente à ses côtés. Il la fixa d’un regard un peu vaseux. Il reconnaissait cette chevelure blonde, cette allure frêle et finalement ce regard saillant. Le déclic eut lieu.

« Pas toi… »

L’idée d’être cobaye ne le tentait vraiment pas. Il n’avait plus confiance en elle après les derniers événements. Il avait besoin d’aide, pas de subir de nouvelles blessures ou d’être aux mains d’une tyran sadique.

« Appelle Beckett. »

Taylor Laurence était synonyme d'ennuis.


@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Jan - 18:56
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 916

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur


❝[Intrigue] We need a medic !❞
Serent "Mama" et Dr "Laulau"
Le soldat semblait complètement dans les choux, la douleur devait le shooter. Franchement, je n'aimerais pas être à sa place (enfin bon, il a signé pour être un militaire et donc s'en prendre pleins les miches !) entre les coups, qu'il avait subi, surement une arme type matraque pour briser de cette façon son membre et son os brisé… il était bon, pour passer un long séjour parmi nous. Et autant, il va être chiant pour le personnel médical ! Donc vive le patient de choix ! comme si on avait besoin du patient le plus relou de la cité en plus !

Je venais de lui injecter de la morphine, je devais attendre qu'elle agisse avant de le transporter sans qu'il ne hurle et surtout sans qu'il parle dans un coma ou dans les pommes. De toute manière, je pense qu'une fois au bloc, je demanderais une anesthésie générale. D'ailleurs, je profitai qu'il était encore dans les nappes brumeuses, pour biper mon collègue et l'informer de la préparation du bloc et de commencer les ajustements pour faire son art de « marchand de sable ».

J'étendis un « pas toi…. » mon regard se posa sur le jeune homme, tiens, i m'avait reconnu et il m'ordonna de chercher Beckette, non mais il croit vraiment que je vais lui dire : oui mon chéri, je vais te trouver un médecin plus empathique ? Non mais va chier gamin !

« Et tu ne veux pas un carambar aussi mon petit chat ? » ton cynique bonsoir. Je levai les yeux au ciel, non mais vraiment il est culotté même à moitié mort ! Bon les 5 minutes était passées, le produit avaient agi, il devait commencer à ne plus rien sentir. J’entrepris donc de découper avec ma paire de ciseaux la veste, pour libérer son bras. J’étais délicate et de toute manière il ne devait plus rien sentir. Ma main gantée se posa sur son épaule, pour maintenir sa position. Il avait du sang de partout.

« Prévoyez une poche et demie de sang O+ »
Je sens, qu’il va avoir un réveil désagréable, avec les après coup de la morphine et surtout de l’opération. Je vais devoir, lui remettre tout ça en place et ça va être une véritable boucherie. L’autre personne, l’avait complétement fracassée !



© Pando


_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Jan - 21:05
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10050

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

We need a medic !




Un carambar, c’était bien là le minimum syndical mais malheureusement Eversman n’était pas d’humeur pour se lancer dans un concours d’injures et de mots fleuris. Dommage, il avait pourtant enrichi son vocabulaire de quelques nouveautés. La tête bougeait négligeamment, de petits gestes lents mais qui semblaient nécessaire. Une manière pour lui d’appréhender ce qui était en trainde lui arriver avec cette perte de sensations. C’était étrange de passer de la souffrance à rien en quelques minutes. La douleur disparait un petit plus chaque minute laissant une impression de vide. Impossible de bouger les doigts de son membre comme s’ils n’étaient plus là.

En quelques mouvements de ciseaux, les vêtements du haut se retrouvèrent en lambeaux. Le froid ambiant de la pièce n’était pas le seul responsable des frissons qui le parcouraient. La mise à nu de la plaie permit de se rendre compte de la perte sanguine importante. C’était immonde. Ce n’était plus un bras mais une espèce de charpie sanguinolente. Lui qui ne supportait pas de voir des plaies si imposantes ne parvenait pas à détourner le regard du membre ne se rendant pas compte des dégâts occasionnés. La morphine lui faisait perdre les notions de douleur mais aussi de réalité.

La seule chose qui le dérangeait pour le moment était la présence de ce truc qui sortait de son bras.

« C’est quoi ça ? » dit-il d'une voix pateuse.

Aussi curieux qu’un gamin, il n'attendit pas la réponse et eut le très mauvais réflexe de toucher cet objet ensanglanté de sa main valide. C’était dur et parcourut par une liquide chaud, rouge. Putain un os… son os. Cela fit tilt dans son esprit vaseux.

« Oh putain. »

Le changement de réaction fut immédiat. La panique du Ranger se montra à la hauteur de la blessure reçue. Le cœur s’emballa. Les tremblements s’intensifièrent. Pourtant il était incapable de détourner le regard de cette horreur. Dix secondes plus tard, le voilà penché sur son flanc gauche à rendre le contenu de son estomac sur les chaussures de Taylor Laurence.



@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Fév - 17:56
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 916

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur


❝[Intrigue] We need a medic !❞
Serent "Mama" et Dr "Laulau"


Faut avoir l'estomac bien accroché, quand on voit ce genre de blessures et la quantité de sang perdu par la patient. J'agissais dans l'urgence tout en aillant les « coups » de ciseau dextre et efficace. Cette maudite veste militaire était solide, mais elle ne résistera pas à l'acier de mon outil. Et il ne valait mieux pas. Histoire, de ne pas perdre trop de temps. Le sergent, devait être mit au bloc au plus vite.

Je ne fis pas attention au regard qu'avait l'homme sur sa propre blessure, qu'il supporte le spectacle ou non, m'indifférai totalement. Alors, qu'il s'inquiétait d'un élément, en l'occurrence de son os, qui saluait gentiment l'extérieur. La prise de morphine l'ayant soudainement rendu curieux de son environnement, me faisant regretter de ne pas l'avoir assommée…

« Ne touche à rien et reste tranquille » bien entendue, il ne m'écouta pas, cela aurait surprenant que ce militaire obéisse. D'ailleurs, il obéie a qui lui sérieusement ? Mise à part à sa connerie ? Il me fit une crise de panique, s'agitant de tremblements et autres spams, qui n'allait pas aboutir sur une conclusion agréable. Je ne pus défaire la veste entièrement, quand il bascula sur le côté, pour vider son estomac, sur mes chaussures… je sentie, l'agacement prendre une autre tournure, celle de la colère froide. Putain, mes escarpins connard !

« Bordel Matt tu es pire qu'un gamin qui a la gastro ! » dit-je rageusement, avant de retirer la veste un peu brusquement. Il m'aurait presque tout fait ce salopiaud !

« Emmenez-moi vomito au bloc, vous l'assommez et je vais lui remettre les os au bon endroit ! » je partie prestement, pour nettoyer ce vomie, j'avais horreur de ça ! Car, je savais que l'odeur aigre, me donnait aussi envie de déverser mon estomac quelque part. Et à cet instant, j'aurais bien aimée lui vomir à la gueule, histoire de lui apprendre.

Bref, 5 minutes tard, j'étais propre et surtout en tenue pour le bloc, le corps du sergent était inerte et sa perfusion en place. Nous voilà, pour 1heure30 de boucherie. La chirurgie, ce n'est pas forcément du travail fin et délicat, ont brises et ont remet des os en place. Et heureusement, que les patients dorment sinon, je crois qu'ils mourraient de peur en voyant ce qu'on leur fait subir.

Je sortie du bloc, fatiguée et agacée. J'avais été efficace et par chance, les os du sergent n'était brisé qu'en deux et non en plusieurs morceaux, cela avait raccourcis le travail. J'avais l'air d'une psychopathe avec tout mon sang. Une bonne toilette, une visite de l'autre pénible et je pourrais finir enfin ce service, monstrueusement long… j'avais qu'une envie, me torché une bouteille de vin avec des sushis. Tiens, je demanderais peut-être à Panda de m'accompagner on ira chercher Mike… enfin bon, sur ses bonnes pensées, je ne pensais pas que d'ici quelques heures, je serais à mon tout agressée.

Je pénétrai dans la chambre du sergent, qui était en train de s'éveiller, on ne l'avait pas endormie longtemps. Histoire, de vérifier que tout allait bien. J'étais lasse.
« Tu me dois une paire d'escarpins le héros ! »




© Pando


_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Fév - 12:57
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10050

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

We need a medic !



Avachi sur le flanc gauche, Eversman n’eut pas le temps de se remettre de ses émotions qu’on le conduisait en salle d’opération. Plusieurs personnes gantées et masquées s’afféraient autour de lui mais aussi sur sa personne. Une main se posa sur son épaule l’obligeant à se remettre en position allongé. Des mains délicates déplacèrent son membre brisé pour le mettre dans la meilleure position possible pour faciliter le travail du chirurgie. La dose de morphine était suffisamment importante pour permettre ce transfert sans gémissements de sa part et expliquait aussi le fait que le Ranger soit complétement déphasé. Son attention était uniquement focalisé sur cette forte lumière qui était situé au-dessus de lui. Il remarqua bien quelques présences autour de lui mais il s’en fichait complétement. Marre de lutter, d’avoir mal… Il se laissa lentement aller, le produit injecté dans ses veines quelques instants plus tard l’entraina dans un sommeil sans rêves.
Le réveil fut des plus laborieux. En temps normal, ce n’était que plusieurs heures plus tard que les patients rouvraient les yeux or la dose d’anesthésiants administrés ne permettait qu’un repos de deux heures dont 1h30 d’opération. C’était très peu. Le corps n’avait pas eu le temps de se remettre de la phase de boucherie. Quelques mouvements de tête témoignèrent du réveil du Ranger, celui chercha à modifier sa position pour tenter de se rendormir. Malheureusement, on ne le laissa pas tranquille le sollicitant avec quelques tapes gentilles.

« Encore un peu… »

Il laisse échapper quelques grognements mêlés de mots.

« Juste cinq minutes. »

Tout cela n’était que purs mensonges. Quoique, le Ranger était littéralement crevé et avait l’intention de dormir les trois prochains jours pour se remettre de cette nuit austère en prison mais aussi des derniers événements. Il entendit quelques brides de mots n’y portant pas attention cherchant plutôt à se rendormir au plus vite. Son plan fut fort mis à mal lorsqu’un faisceau de lumière gêna ses yeux. Il chercha bien à s’en protéger mais cela le suivit et après une bonne minute de lutte, il finit par baisser les armes et lentement ouvrir les yeux. Que ce fut difficile et laborieux. Il fallut plusieurs clignements d’oeils pour s’habituer à la lumière de la pièce. Surprise, il n’était pas seul car il y avait toujours cette personne qui s’était amusé avec sa petite lampe. Il avait bien envie de lui attraper l’objet et de l’insérer à un certain endroit. La main droite vint masser son front avant de continuer sa course sur son cuir chevelu ou du moins sur sa fine pellicule de cheveux. Les soupirs étaient nombreux. Il avait une sale tête avec de belles cernes.

« Tu me dois une paire d’escarpins, le héros. »

La voix aïgue attira vaguement son attention. Elle eut droit à un regard de sa part avant qu’il ne baisse les yeux et ne soupire de nouveau. De quoi lui parlait-elle avec ses escarpins ? Il lui fallut bien quelques instants pour savoir qu’elle lui parlait de chaussures mais il n’avait aucun souvenirs de lui avoir ruiné ses chaussures.

« Dans tes rêves… »

La tête toujours dans le cake, le Ranger chercha à modifier sa position pour se redresser un peu. Seul hic, il était incapable de mobiliser ce bras posé sur son torse et donc de modifier sa position. Maintenant qu’il s’en apercevait, le Sergent remarqua l’imposant truc bleu qui l’entourait et qui tranchait fortement avec la blouse rouge qu’il portait désormais.





@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 16:12
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 916

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur


❝[Intrigue] We need a medic !❞
Serent "Mama" et Dr "Laulau"


Les constantes du sergent étaient bonnes… il avait bien supporté l'opération et il n'y a plus qu'à espérer qu'il ne fasse pas trop chié les infirmières. Mon regard se leva sur la poche de sang, qui allait tranquillement s'écouler dans ses veines. Mine de rien, il avait perdu un bon litre, avec sa fracture ouverte et l'opération. Je n'en reviens pas, comme c'est la boucherie de remettre un (ici deux os) dans leur gaine de chaire. Quand, on est jeune et emplis de doux rêve stupide sur la médecine, on s'imagine qu'être chirurgien, c'est un métier, délicat raffiné et fait pour être minutieux… dans la pratique c'est tout le contraire. Je ne sais pas pourquoi, on associe, dans l'esprit collectif chirurgien = minutie. Déjà, quand on vous opère des dents de sagesse si on vous fait une anesthésie générale, on vous brise la mâchoire, pour bien ouvrir, tu parles d'une délicatesse !

Enfin bon, le sergent allait bien douillet les prochains jours. Et surtout il va être au vert pendant au moins un bon mois avec la rééducation de son bras en prime.

Je dus le bouger un peu pour finir mon examen, il grommelait et se tortillait comme un asticot. Je due l'éveiller complètement, lors de ma vérification de ses yeux avec ma petite lampe. C'est quand il semblait un peu plus alerte que je lui fis ma petite blague un peu acide. Faut dire que le bougre m'avait quand même vomi sur les pieds ! Je compris aisément, qu'il était complètement déconnecté. Si cela avait été le contraire, je pense que je me serais posée des questions… de sérieuses questions même. Il sortait d'opération et il n'était pas en état de faire quoique ce soit même de l'humour.

Machinalement, je lui souris quand il m’envoya chier. On en reparlera plus tard. Posant une main sur son front, une main froide, il n’avait pas de fièvre. Bon, tout était bon pour le héros du jour. Je ne comptais pas m’attarder bien longtemps, je devais rentrée et me reposer pour une nouvelle folle journée demain ! À coup sûre j’aurais raté l’escorte de Panda et des autres nanas… pff super. Remarque je n’ai pas bien peur de sortie seule, j’avais mon scalpel dans la poche.

« Bonne nuit Le fauve » dit-je doucement, en quittant la pièce et surtout en éteignant la lumière afin qu’il ait un moment salvateur. Avec la dose de morphine et le contre coup de son agression et de l’opération, il n’allait pas immerger avant demain soir.

END 15-02-2016

© Pando


_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-