Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[INTRIGUE] - La mécanique du coeur (Solo Coco - Solo Nath)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: [INTRIGUE] - La mécanique du coeur (Solo Coco - Solo Nath) Mar 31 Jan - 23:22
John avait été pris en charge rapidement lors de son malaise dans la salle d'embarquement. Et c'était certainement cette rapidité d'action qui lui avait sauvé la vie. Si la crise s'était produite dans un endroit plus isolée où il n'y aurait pas eu de personnes capable de pratiquer les premiers secours immédiatement, il y avait fort à parier qu'il ne serait pas dans un lit d’hôpital à l'heure actuelle, mais dans un des frigos individuels de la morgue.

Coralie était resté avec Nathalie pendant que John était pris en charge par une équipe de médecins, jusqu'à ce que Beckett vienne les informer que même si le jeune homme n'était pas encore sortie d'affaire, son pronostic vital n'était plus engagé pour l'instant.

Il avait prit Coralie à part pour lui confirmer que ses soupçons était fondés. Lors des soins, il avait découvert une trace de piqure dans le cou du jeune homme, et avait lancé des analyses toxicologiques. Il l'avait aussi informé qu'il était toujours victime d'une forte fièvre qui semblait ne pas vouloir céder devant aucun traitement connu.

L'infirmière était inquiète. La fièvre était une mécanique de défense de l'organisme et ne devait pas forcément être prise pour une ennemie, mais si elle devenait trop forte et trop durable, elle pouvait causer des lésions irréversibles au niveau du cerveau.

Quoi qu'il en soit, voilà une nouvelle personne qu'il faudrait isoler et protéger, et les chambres de ce genre commençait à devenir une denrée plus que rare... il allait bientôt falloir pousser les murs. Mais pour l'instant, il devait rester en soins intensif, donc, le problème ne se posait pas encore.

Elle prit note des instructions du médecin avant de retourner voir Nathalie. La jeune femme était blême, le front appuyé contre la vitre qui séparait la chambre du couloir. Coralie sentit son cœur se serrer. Pauvre Nathalie, décidément, elle n'avait pas été épargnée ces dernières jours entre l'incarcération de John, l'obligation d'étaler sa vie privé pour le sauver, son agression, et maintenant ça...

L'infirmière s'approcha d'elle et lui frotta doucement l'épaule.

« Tu devrais aller te reposer. Je te préviendrais quand il aura repris conscience. » lui dit-elle doucement.

La rouquine ne répondit pas, mais secoua la tête. Coralie soupira, elle n'avait ni l'envie ni le temps de se disputer avec cette tête de mule.

« D'accord,» elle utilisa son pass pour déverrouiller la porte de la chambre « Tu t’assoies, tu te tais et tu te repose toi aussi. »

Nathalie la regarda, lui offrant un sourire plein de reconnaissance. Coralie se fit la réflexion qu'elle était affreuse avec ses poches violettes sous ses yeux rouges. Elle pinça les lèvres, s'interrogeant sur l'opportunité de la faire hospitaliser elle aussi, mais elle avait d'autre chats à fouetter pour le moment. Elle saurait où la trouver quand elle aurait deux minutes pour se poser la question. Elle ne pensait pas que l'assistante de Karola ne bouge beaucoup de la chambre de John.

L'infirmière quitta l'infirmerie pour se rendre le plus rapidement possible dans le bureau d'Alexander. Elle avait des choses à leur dire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] - La mécanique du coeur (Solo Coco - Solo Nath) Mar 31 Jan - 23:49
Nathalie n'avait même pas trouver la force de remercier Coralie pour l'autorisation exceptionnelle qu'elle lui avait accordée de rester auprés de John. Elle savait que les chambres de soin intensif n'était pas sensée recevoir des visiteurs.

La rouquine s'était rapidement glissé dans la pièce avant que l'infirmière ne change d'envie. Mais, la porte n'était pas encore refermée derrière elle que Coralie avait déjà disparu.

Nathalie s'approcha doucement du lit de John, serrant ses mains l'une contre l'autre pour en contrôler les tremblements. Silencieusement, elle attrapa un tabouret qui trainait dans un coin, devant une console pleine d'appareils divers et variés et le rapprocha du lit avant de s'y asseoir.

John était livide. Nathalie l'avait plusieurs fois vu à l'infirmerie, victime de blessures plus ou moins graves, mais jamais elle ne l'avait trouvé aussi vulnérable. Son visage pâle luisait d'une pellicule de transpiration malsaine. Son souffle était haché et semblait laborieux. Du bout des doigts, elle repoussa une mèche de ses cheveux de son front. Il était brulant. Elle se mordit les lèvres, battant des cils pour chasser les larmes de ses yeux.

Pour ne pas penser à ce qui venait de se passer, et ne pas envisager qu'il pourrait ne pas s'en sortir, elle s'efforça d'imaginer ce que pourrait être leur futur, maintenant que le secret avait vécu... Mais ses pensées n'était guère plus gaies.

Bien sûr, elle aurait voulu imaginer une relation apaisée et stable, mais elle savait que ça ne serait pas le cas. La réaction de John quand elle avait tenté de lui prendre le bras dans le couloir se matin lui avait bien prouvé qu'il n'était pas près à accepter ce genre de chose. Et elle se demandait s'il le serait un jour.

Elle savait aussi que leur relation serait étudiée et disséquée par la hierarchie, elle savait que le CSI et le SGC en serait informé et tous s'intérogeraient sur les possibles conséquences de leur relation. Elle savait que l'armée était très dévaforable à ce qu'ils nommaient la « fraternisation », et qu'ils ne tenait absolument pas compte des conditions de vie particulières de ce milieu en vase clos.

Bien sûr, elle ne faisait pas partie de la grande muette, mais elle était l'assistante de la bras droit de John, qui n'était pas elle même très enthousiaste à l'idée que sa collaboratrice fréquente son supérieur direct. Elle lui avait bien fait comprendre qu'une telle relation était peu viable. Elle ne doutait pas que le reste des "Grands Yaquas" ne soit guère plus enthousiastes.

La jeune femme soupira profondément. N'importe où qu'elle laisse vagabonder ses pensées, elle trouvait que l'avenir était sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] - La mécanique du coeur (Solo Coco - Solo Nath) Ven 3 Fév - 0:15
Après son entrevue avec les autres « enquêteurs », même si elle avait du mal à se considérer comme telle, elle avait repris sont service à l'infirmerie. Elle était en train de contrôler l'état du Lieutenant-Colonel, le plus silencieusement possible pour ne pas déranger Nathalie qui s'était enfin assoupie, la tête posé sur le bras de son compagnon lorsqu'elle avait aperçut le Docteur Beckett qui lui faisait signe de le rejoindre de l'autre coté de la vitre d'observation.

Elle sortit pour le rejoindre.

- « Et bien ? Je croyais que les patients en soins intensifs n'étaient pas autorisés à recevoir de la visite. » la taquina-t-il en désignant du menton la jolie rouquine endormie.

-« J'autorise le 1ère classe Hamilton à garder son chien pour qu'il se tienne tranquille, j'autorise la petite Elia à garder son espèce de dragon miniature pour éviter d'être obligé de la bourrer de calmant pour qu'elle dorme, je ne vois pas pourquoi j’interdirai à une femme amoureuse de veiller l'homme de son cœur... » répondit-elle en haussant les épaules.

Becket rit.

-« Je vous taquinait Mlle Deltour. » Précisa-t-il.

Elle le regarda en lui faisant un clin d’œil.

- « Je sais Dr Beckett. »

Oui... C'était peut être une bonne idée... Elle reprit un air grave.

- « Il faut bien reconnaître qu'on n'a pas l'occasion de rire tous les jours en ce moment. »
Elle se tourna vers le médecin « Et si Elisabeth venait à tomber malade, je crains que les choses ne deviennent encore pire. »

Beckett lui lança un regard soucieux, les sourcils froncés.

- « Quelque chose vous laisse penser qu'Elisabeth pourrait avoir un problème de santé ? »

Coralie haussa les épaules.

- « Je ne suis pas médecin, mais pendant son intervention tout à l'heure, je l'ai trouvée particulièrement pâle et fatiguée. J'espère qu'elle se nourrit correctement en ce moment et qu'elle ne nous fait pas une anémie, ou pire... qu'elle n'a pas attrapé une saloperie quelconque... j'aimerais bien lui proposer un petit bilan, mais je crains que ma requête ne soit mal perçue venant d'une simple infirmière. »

Beckett hocha doucement la tête, l'air absorbé dans ses pensées avant de soupirer profondément.

- « Maintenant que vous le dite... c'est vrai qu'elle n'avait pas l'air très en forme. J'aurais du penser moi-même à lui proposer un bilan. »

La jeune femme lui posa la main sur l'épaule.

-"Vous savez ce qu'on dit des infirmières ? Qu'elle sont là pour éviter aux toubibs de faire des erreurs médicales." le taquina-t-elle en riant avant de reprendre son sérieux pour ajouter "Carson, vous avez passé bien trop de temps en salle d'opération en ce moment. Vous êtes arrivé à la réunion juste au moment où elle la quittait, vous ne pouviez pas le remarquer." ajouta-t-elle pour le réconforter.

Coralie lui sourit doucement, d'un air de parfaite innocence... Mon dieu, c'était vraiment trop facile de manipuler cet homme. Elle n'était pas très fière d'elle, mais d'un autre côté, il était préférable, au cas où Elizabeth auraient été effectivement droguée, que tout le monde pense que l'examen n'était que le fruit de l’inquiétude d'un ami.

Moins d'une heure plus tard, le Dr Weir avait accepté de venir se faire examiner à l'infirmerie, à la demande pressante de Carson, et à condition que l'exercice ne s'éternise pas plus que nécessaire. Coralie avait officié aussi rapidement et professionnellement que possible. Elle avait ainsi pu constater que la dilatation des pupilles de la cheffe de la cité n'était pas un effet d'optique.

Il était plus que clair qu'elle était effectivement sous l'emprise de quelque chose. Quelque chose de suffisamment pervers pour modifier son comportement tout en donnant l'impression que le changement était dû à la fatigue et au stress.

Une fois la cheffe de la citée repartie vers d'autres occupations, Coralie alla confier le fruit de ses examen au laboratoire d'analyse de l'infirmerie, excepté un tube qu'elle glissa discrètement dans la poche de sa blouse.

Ce tube-là était réservé à un autre genre d'analyse.
Revenir en haut Aller en bas

[INTRIGUE] - La mécanique du coeur (Solo Coco - Solo Nath)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [INTRIGUE] - La mécanique du coeur (Solo Coco - Solo Nath)
» abigail + la mécanique du coeur
» June ou la mécanique du coeur // Carnet d'une Gallagher
» Team Jack et la mécanique du coeur par ici
» Une journée presque tropicale mais une recontre qui rafraîchit le coeur ! (solo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-