Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Plouf plouf ! [PV Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Plouf plouf ! [PV Kara] Mar 25 Avr - 14:56
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

¤ 19h45, piscine ¤

La journée avait été assez éreintante pour moi. J'avais commencé mon travail assez tôt, et j'avais eu peu de pauses, voulant avancer dans mes affaires. Il me fallait un moment de détente, et l'idée de faire du sport pour me défouler me vint en tête. Cependant, il avait beau être presque 20h, le gymnase était plein, alors je voulais rester tranquille. A croire que les autres avaient eu la même idée que moi. Et je n'avais pas la tête à aller courir. Seule idée qui me vint à l'esprit : aller nager. Fort heureusement à mon arrivée, je pus constater qu'il n'y avait personne. La piscine était rien que pour moi. Pour mon plus grand bonheur. Un peu de solitude après cette journée en équipe n'allait pas me faire du mal. Bien au contraire.

Arrivé dans la salle vide, je posai mon sac de sport sur l'un des nombreux transats. La pièce était agréable. Une grande piscine se trouvait au centre, entourée de nombreuses chaises longues et tables pour profiter d'un moment calme. Une large baie vitrée et une verrière en guise de toit laissaient passer la lumière et réchauffait la pièce grâce aux rayons du soleil qui, en cet instant, était entrain de décliner. Un lieu très calme et reposant quand il n'y avait pas grand monde. Comme en cet instant, c'était pile ce que je recherchais. Après avoir sorti une serviette de mon sac, je commençai à me déshabiller pour me trouver en short de bain, avant de me diriger vers la piscine. L'eau était à la bonne température. Sans attendre, je plongeai puis je me lançai dans quelques longueurs en crawl, d'un bout à l'autre du bassin. J'ignorais depuis combien de temps j'avais commencé à nager, mais ces aller et retour me firent beaucoup de bien, j'oubliai ce qui m'entourait. Je ne me rendis même pas compte que quelqu'un arrivait dans la pièce.


Spoiler:
 

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Mar 25 Avr - 15:24
Encore une journée de plus sur la cité d'Atlantis pour Kara, encore une journée de routine pour la pégasienne. Travail, travail et devinez quoi? encore travail. Faire l'étude d'une civilisation était vraiment très prenant et Kara ne voyait pas passer les heures. Ce qui était bien car comme ça elle n'avait pas de temps pour réfléchir à sa puce. Par contre rester à la base commençait un peu à l'ennuyer car la miss avait la bougeotte et rester trop longtemps au même endroit n'était jamais bon pour son mental. La brune comprenait aussi que les Atlantes n'allait pas l'inclure comme ça dans des missions sans la tester avant. Mais elle trouvait qu'ils prenaient un peu trop leur temps pour savoir si elle pouvait leur être utile ou pas.

Enfin en attendant qu'ils daignent se décider, Kara travaillait et tentait de se faire des relations dans la cité. Pour être honnête à part le docteur Grayson elle ne connaissait personne. La brune n'était pas du genre solitaire elle aimait avoir quelques amis. Amis et rien de plus car elle ne voulait plus se prendre la tête. Il y a quelques jours elle avait invité le caporal Wilson à boire un verre et ça avait été une soirée fort agréable.

Mais là elle sentait que son corps commençait à se ramollir de moins bouger. Chez elle, Kara avait l'habitude de faire au moins un heure de sport par jour. Elle décida donc d'aller se dérouiller les muscles. Elle posa son stylo, ferma ses livres et son ordinateur. Elle se rappelait qu'Aiden lui avait montré une salle de sport mais elle n'avait pas envie de ça. Il lui fallait un sport en apparence doux pour se remettre sur les rails. Kara consulta le plan de la cité et vit qu'il y avait une piscine, et bien voila parfait. Même si ce n'était pas une bonne nageuse, elle savait avancer, ça suffirait amplement pour refaire fonctionner ses muscles.

La diplomate pris un maillot, une serviette, mit le tout dans un sac direction le bassin. Arrivée là bas il semblait n'y avoir personne. C'était super car personne ne pourrait se foutre d'elle sur son piètre niveau de nage. Elle se changea dans une des cabines présentes et passa un maillot deux pièces violet pas très adapté pour juste nager mais elle n'avait pris que ça(cf l'image que je t'ai envoyé). Kara prit une douche rapide pour baisser la température de son corps afin d'éviter le coup de froid en entrant dans l'eau. Arrivée au bord du bassin, elle vit que quelqu'un était déjà en train de nager. Elle ne le reconnu pas de suite mais remarqua très bien la musculature de cette homme.

Bon elle était donc en compagnie d'un homme qui visiblement était sportif et en plus savait très bien nager vu la vitesse et la fluidité des mouvements. La pégasienne allait se prendre une honte monumentale. Se prendre une honte par un beau gosse y'a pire dans la vie, et puis elle pourrait peut être l'amadouer pour qu'il lui apprendre à mieux nager. Kara alla poser sa serviette sur un des transats et décida de rentrer dans l'eau. Elle ne prêtait plus attention au nageur.

Un pied ok, le deuxième, aller faut descendre encore plus bas. La diplomate trouvait l'eau froide malgré sa douche pré piscine. Finalement elle décida d'y aller d'un coup et se mit à barboter pour se réchauffer. Kara n'avait pas reconnu que le nageur c'était Gabriel.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Mer 26 Avr - 17:03
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

L'arrivée de Kara ne me perturba pas du tout dans mes longueurs, je ne me rendis même pas compte de sa présence, pas même lorsque la jeune femme se jeta à l'eau pour nager de son côté. Etant enfermé dans mon monde, je poursuivis mes aller et retour pendant un long moment, sans m'arrêter. J'oubliai tout ce qui m'entourait, et rien ne me permit de comprendre que quelqu'un d'autre partageait la piscine avec moi. De toute façon, même si j'avais remarqué cette personne, j'aurais continué à nager tranquillement. Après tout, la piscine était à tout le monde. Je n'allais pas lui dire de partir parce que je voulais rester seul. Je continuai mes longueurs, nageant très bien le crawl même si je n'allais pas très vite. Après tout, je n'excellais pas dans l'art de la natation. Je nageais seulement pour m'entretenir, et même si j'avançais lentement, le principal était de se dépenser. Ce que je faisais très bien, car même après près de 30 minutes de longueurs, je n'étais toujours pas épuisé.

Toutefois, au bout d'un moment, la soif envahi ma gorge. Il fallait que je m'hydrate. J'arrêtai de nager, avant de m'accrocher au rebord de la piscine. Ce fut à ce moment là que j'aperçu une autre présence dans le bassin. Je ne voyais pas très bien cette personne du fait qu'elle se trouvait loin de moi, et qu'elle me tournait le dos. Mais à en juger par sa chevelure brune et son allure svelte, il s'agissait d'une femme. J'ignorai depuis combien de temps elle était là, et à vrai dire, je m'en fichais un peu. Je sortis de la piscine, complètement trempé, puis je me dirigeai vers le transat où j'avais laissé mon sac. J'attrapai la serviette pour essuyer un peu mon visage, avant de prendre la bouteille d'eau dans mon sac. Le dos tourné à la piscine, je ne fis pas attention à la jeune femme qui se trouvait encore dans l'eau. Je me désaltérai longuement, cela me permit également de faire une petite pause avant de retourner nager.

Après quelques minutes, je reposai la bouteille à moitié vide, puis je fis demi tour pour me diriger à nouveau vers le bassin. Mes yeux se posèrent alors sur la personne qui partageait la piscine avec moi. Et bien avant que j'arrive au rebord, je finis par reconnaître la visiteuse. Il s'agissait de Kara en personne, qui faisait quelques longueurs. Ou du moins, essayait de nager à sa façon, comme un enfant entrain d'apprendre à nager. Un peu chaotique, mais bon, elle ne coulait pas, c'était déjà ça. Et elle avançait. Elle manquait seulement de coordination dans ses gestes pour avancer plus rapidement en se fatigant moins. La Pégasienne ne semblait pas m'avoir vu, ou alors peut être m'avait-elle reconnu lorsque j'étais entrain de boire. Tout ce que je savais, c'était qu'en cet instant, elle ne me regardait pas. Je restai un instant debout à la regarder nager, les mains posées sur chaque hanche, tandis que ma peau séchait un peu même si elle continuait à être humide par endroit. Un petit sourire s'afficha sur mon visage tandis que je regardai son corps onduler dans l'eau. Et encore, j'ignorai comment elle était réellement car de là où je me trouvais, je ne pouvais pas l'admirer sous toute les coutures. Finalement, après quelques minutes à rester silencieux, je finis par l'interpeller, non sans lancer une plaisanterie destinée à faire rire, et non pas à se moquer ou être agressif.


"Quelle surprise, vous ici ? Vous avez appris à nager sur votre planète ?"

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Jeu 27 Avr - 18:51
Kara mit un certain temps à habituer son corps à la température de l'eau. Ce n'était pas que le bassin était froid mais la miss était frileuse quand il s'agissait de l'eau. Tiens d'ailleurs pourquoi sa puce ne régulait pas sa température quand elle était dans l'eau? Voila un mystère dont elle n'avait pas envie de s'occuper pour le moment. La diplomate était une adepte de l'eau chaude, voir très chaude. Si vous passiez avec elle après sa douche vous alliez gagner un sauna gratuit. Son ex mari lui faisait d'ailleurs souvent la remarque qu'elle risquait de se brûler...bah voyons comme si elle allait laisser ça arriver. Elle voyait sa peau rougir à cause de la température mais n'était pas bête au point de brûler; Mais à l'instant précis l'eau de la piscine pour elle était gelée.

La pégasienne décida donc de nager de suite pour réchauffer son corps le plus rapidement possible. Le problème majeur était , qu'elle ne savait pas bien nager donc ça mit du temps pour qu'elle arrête d'avoir des frissons. Elle ne faisait pas plus attention que ça à l'homme qui nageait. La brunette avait bien remarqué qu'il nageait mieux qu'elle mais ça ce n'était vraiment pas difficile à faire vu le piètre niveau qu'elle avait. Kara n'avait appris à nager que la brasse et encore juste pour ne pas paniquer et donc risquer de se noyer si elle tombait dans l'eau. Il était clair que l'homme nageait plus vite qu'elle mais elle ne faisait pas une course.

Plus les minutes passaient plus elle se sentait à l'aise dans son corps. Elle sentait ses muscles se remettre à fonctionner et c'est tout ce qui lui importait pour le moment. Kara vit l'autre nageur sortir de l'eau pour apparemment aller se désaltérer mais elle ne le reconnu pas. En même temps elle ne connaissait pas beaucoup de dos nus masculins de la cité, voir même aucuns. C'est en continuant ses longueurs et donc en se rapprochant du bord du bassin qu'elle vit qu'il portait un tatouage sur l’omoplate. Mince ça lui disait quelque chose mais impossible de se rappeler qui lui avait dit ça.

En temps normal Kara avait une très bonne mémoire mais là avec toutes les informations nouvelles qu'elle devait assimiler, parfois tout se confondait un peu dans sa tête. Rien qu'une bonne nuit de sommeil ne saurait arranger mais là sur le coup elle ne savait plus qui lui avait dit avoir un tatouage pareil. Enfin ce n'était pas grave, Kara n'était pas ici pour faire des rencontres mais pour nager calmement, à son rythme et remettre son corps dans les bienfaits du sport. Peut être qu'au final elle aurait du choisir la salle de sport pour moins avoir la honte mais Kara n'était pas du genre à se préoccuper de ce que les gens pensaient d'elle.

Depuis sa naissance sa vie était si passionnante que les ragots allaient bon train dans là un de plus ou un de moins ça lui importait peu. La diplomate continuait donc ses longueurs à une allure de tortue, ça devait bien faire plusieurs dizaines de minutes qu'elle nageait et commençait à sentir la fatigue arriver. Mais elle était tellement bien dans l'eau qu'elle continuait. Elle était dans sa longueur de retour quand elle vit qui était l'autre nageur...Gabriel, se tenait sur le bord les mains sur les hanches.

La pégasienne continua quand même à nager tout en pensant à deux choses, la première c'est que le docteur Grayson n'allait pas se gêner pour lui faire une réflexion sur son piètre niveau de nage et la deuxième...depuis quand un scientifique est aussi bien fait de son corps? Elle s'arrêta à la fin de la longueur pour reprendre son souffle et c'est donc ce moment que choisi Gabriel pour ouvrir les hostilités. Kara fut agréablement étonné que sa remarque ne soit pas méchante.

-On m'a appris juste à avancer , flotter , ne pas paniquer dans l'eau. Vous nagez très bien vous par contre

Une fois qu'elle avait récupérer son souffle, la brunette décida de sortir de l'eau pour aller boire elle aussi. Elle avait senti une crampe commencer à arriver, signe d'une mauvaise hydratation. Elle se rapprocha de l'échelle et sorti de l'eau.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Dim 30 Avr - 21:15
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

Moi qui me demandais si Kara n'allait pas être choquée par mes paroles ou s'emporter, ce ne fut heureusement pas le cas. A croire qu'elle commençait à me connaître et à savoir quand je plaisantais ou non. Et elle avait raison, mes paroles n'étaient pas du tout dites pour blesser ou provoquer. La jeune femme m'expliqua alors qu'elle avait appris les bases de la natation. Et encore, de ce qu'elle me disait, c'était la base des bases. Exactement comme un enfant qui apprenait à nager pour la première fois. La Pégasienne me fit des éloges sur ma façon de nager, ce qui me fit sourire en baissant les yeux quelques secondes. Je n'étais pas du genre à me vanter, je n'aimais pas ça du tout. Certains auraient été fiers de ces paroles et en auraient fait tout un cirque. Moi non, je me contentai de rester humble.

"Je n'ai pas de mérite, j'ai appris la natation quand j'étais petit. Je suis très loin d'être un maître dans ce domaine, je me débrouille c'est tout. Mon niveau est largement suffisant pour faire du sport".

Je m'arrêtai quelques secondes, voyant que Kara se tenait au rebord du bassin pour reprendre son souffle. Vu son niveau, il était normal qu'elle soit fatiguée. Je la laissai donc un moment avant de reprendre, faisant suite à ses paroles.

"Vous avez eu de bonnes bases. Beaucoup de personnes paniquent quand ils sont dans l'eau s'ils n'ont pas appris à nager. Et dans ce cas, c'est la catastrophe assurée qui peut devenir dramatique. Au moins, vous ne coulez pas et vous restez calme, c'est l'essentiel. C'est un bon début".

Kara s'éloigna alors vers l'échelle, et je compris qu'elle souhaitait quitter la piscine. Peut être allait-elle partir ? Il était vrai que se retrouver ici pouvait être gênant. Ou alors, elle avait tout simplement fini sa séance. Pour ma part, j'avais encore suffisamment de réserve pour continuer. Alors que je faisais quelques pas le long du bassin, mes yeux se posèrent sur la jeune femme qui sortait de l'eau à ce moment précis, grimpant à l'échelle jusqu'à être complètement en dehors de l'eau. Et à ce moment, j'eus comme une absence contre ma volonté. Mes yeux ne parvinrent pas à se détacher du corps de Kara qui s'éloignait de la piscine. Heureusement qu'elle me tournait le dos, elle ne put pas voir ce moment très gênant. Mon dieu, ce qu'elle était belle quand même. Un corps vraiment bien foutu dans ce maillot de bain deux pièces qui lui allait si bien, et qui ne me laissait pas indifférent, je devais le reconnaître. Lors de notre première rencontre, je m'étais douté que la Pégasienne devait être une belle femme, malgré les vêtements qu'elle portait et qui cachaient tout. Cette fois, j'en eu la confirmation. Je restai de longues secondes à l'admirer sans même réussir à m'en empêcher, jusqu'à ce que Kara atteigne ses affaires pour boire un peu. Et lorsqu'elle se retourna, je baissai aussitôt les yeux, très mal à l'aise par ce que je venais de faire. Avait-elle remarqué que je la dévorais du regard ? J'espérais que non, sinon imaginez ma honte.

Je me raclai la gorge, avant de m'éloigner un peu, tout en essayant de me reprendre. Mais qu'est ce qui m'arrivait ? Pourquoi l'avais-je regardé comme ça ? Ce n'était pas la première femme que je voyais, et même mes quelques relations d'un soir que j'avais eu depuis la perte de ma femme ne m'avaient pas autant fait d'effet que ça. Il y avait bien au Karola, mais même pas à ce point, sauf sous l'effet alcoolisé. Je devais me ressaisir. Kara ne m'intéressait pas, et je ne l'intéressais pas non plus. Elle voulait juste que je l'aide avec sa puce, et au pire, on pouvait peut être devenir amis. C'était mieux comme ça. Mais bon, j'étais quand même un homme, je n'étais pas indifférent devant la beauté d'une femme non plus. Secouant la tête, je plongeai dans l'eau pour calmer mes ardeurs et penser à autre chose. Je devais juste patienter un peu pour prendre l'habitude de voir la jeune femme en maillot de bain sans être obligé de la mater des pieds à la tête. Je fis quelques longueurs pour me tranquilliser, jusqu'à ce que ce profond malaise s'envole enfin. Puis, je finis par m'arrêter de nager, m'accrochant au rebord de la piscine, avant de regarder Kara. Et dans les yeux cette fois, pas plus bas.


"Si vous voulez quelques leçons de natation, je peux peut être vous aider ? Enfin, si vous en avez envie."

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Lun 1 Mai - 14:14
Les Terriens apprenaient donc à nager de tout petit? Plus Kara les côtoyait et plus elle pensait qu'ils n'étaient pas si éloignés que ça de son peuple. Quand ils étaient venus sur Adarlon tout s'était bien passé mais son oncle et le gouvernement les considérait quand même comme des êtres inférieurs. Et pourtant c'était loin d'être la réalité. La diplomate n'était pas sûre que son oncle allait aimer ses déductions sur les terriens, mais après tout c'était pour en apprendre plus sur eux qu'elle avait été envoyé ici. Même si le but premier de sa mission n'était pas ça, Kara n'était pas stupide.

-On apprend aussi quand on est petits enfin si on a de la chance. Mais nos leçons ne sont pas aussi avancées que les votre apparemment.

Kara se surprit à rire à la description de Gab de sa terrible façon de nager. C'était un rire franc , c'est vrai qu'elle ne coulait pas, ce qui était le seul but de leurs leçons mais comparé à lui elle était pitoyable. A chaque fin de longueur Kara était obligée de s'arrêter pour reprendre son souffle et encore elle était une des meilleures nageuses de son peuple...donc ça laisse imaginer le piètre niveau général.

-J'ai de bonnes bases car j'ai appris un peu plus lors d'une mission sur une planète. Normalement nous apprenons juste à ne pas couler. Il y a très peu d'endroits pour nager chez moi, à part sur notre satellite mais ce n'est pas une activité que beaucoup aiment, moi j'adore.

Kara sortit de l'eau pour aller boire un peu, c'était d'ailleurs un truc qui la faisait sourire, comment en étant dans l'eau on pouvait avoir besoin de boire? La pégasienne n'était pas un génie en biologie et même si elle savait pourquoi elle trouvait ça quand même marrant. Que Gabriel la regarde ou pas n'était pas très important pour elle. Le regard d'un homme sur son corps ne la dérangeait pas du tout. Kara savait qu'elle était une belle femme et elle ne se gênait pas pour regarder les hommes donc pour elle c'était de bonne guerre tant que ça restait courtois.

La diplomate sortit sa bouteille d'eau de son sac et but plusieurs gorgées. Elle se sentait déjà mieux d'avoir fait un peu de sport, autant physiquement que mentalement. Elle avait besoin de sport pour vivre en équilibre. Quand elle eu fini de boire, elle reposa la bouteille dans son sac et se retourna, elle capta de suite que Gabriel baissa les yeux de suite. Elle sourit amusée mas ne fit aucunes remarques. Kara ne pensait pas que Gabriel puisse reluquer une femme, elle n'aurait su l'expliquer mais elle pensait que ce mec était du dessus de tels besoins, finalement il était normal.

Gabriel était revenu dans le bassin pour continuer à nager. Kara ne savait pas si c'était parce qu'il avait encore besoin de faire du sport ou à cause de la gène de s'être fait attrapper en train de la regarder. Enfin ce n'était pas grave et la diplomate le regarda nager. Il avait une technique largement supérieur à la sienne, ce qui n'était pas difficile. Kara voyait les muscles bouger et en fait il était vraiment musclé pour une tête d'ampoule, la pégasienne se demandait vraiment comment il avait fini par être un scientifique. Il n'avait pas vraiment le physique de l'emploi.

Kara n'avait pas remarqué que Gabriel s'était rapproché du bord de la piscine, quand la brune partait dans ses pensées, en général elle partait loin et ne remarquait pas trop ce qui se passait autour d'elle. La voix de Gabriel la fit redescendre sur Atlantis. Qu'il lui donne des leçons de natation? euh...elle n'avait jamais pensé à ça donc la demande la prenait un peu au dépourvu.

-Je veux bien oui, mais je pars de loin... et j'espère que vous avez de la patience.

Kara s'approcha de la l'échelle et était à nouveau dans le bassin. Elle eu à nouveau des frissons car tout le temps où elle était sur le rebord de l'eau, sa peau avait commencé à sécher. Elle mit sa tête sous l'eau , quitte à avoir froid autant bien le faire. La diplomate remonta à la surface et mis ses cheveux en arrière. Kara était une des rares de son peuple à aimer être sous l'eau, elle aimait le calme qui y régnait , le fait d'être coupée du monde.

La diplomate se rapprocha donc de Gabriel pour apprendre à mieux nager. Elle avait passé la trentaine et s'apprêtait à prendre des leçons comme une enfant. Kara s'arrêta devant Gabriel en souriant. Elle était prête à apprendre à mieux nager. Bon si elle devait être tout à fait honnête elle était pas très à l'aise de se retrouver si prêt du docteur Grayson. C'était pareil à chaque fois que Kara se retrouvait proche de Gabriel. Elle ne se posait pas la question du pourquoi. Elle se disait juste que ça faisait peut être trop longtemps qu'elle n'avait pas passé du temps avec un homme. Kara s'était tellement plongée dans son travail qu'elle avait mis de côté sa vie personnelle.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Lun 1 Mai - 23:57
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

Kara m'expliqua que les leçons de natation n'étaient pas aussi avancées et poussées sur sa planète, contrairement à chez moi. Déjà qu'il y avait des classes sociales différentes chez elle, je me doutais que les plus pauvres n'avaient sans doute jamais ne serait-ce que plonger un orteil dans l'eau. Alors apprendre à nager, probablement pas. La jeune femme avait du apprendre les rudiments de la nage grâce à sa position sociale. Après tout, sur mon monde aussi, certaines choses étaient réalisées par les plus riches et non par les plus pauvres, faute de moyens. J'acquiesçai d'un hochement de tête.

"Sur mon monde, beaucoup de gens savent nager. Certains ont les bases, d'autres sont doués dans cet art. C'est même une discipline sportive à l'échelle mondiale. Des humains apprennent toutes les nages et les tactiques possibles, et passent presque leur vie dans l'eau pour décrocher des médailles, la gloire et l'argent. C'est pour ça que depuis quelques décennies, la natation est un sport courant chez moi. Et comme il y a de nombreuses piscines, des lacs et aussi des océans, les gens aiment généralement se baigner et nager".

Kara se mit alors à rire à l'une de mes remarques, et je souris à mon tour. J'ignorais pour quelle raison, mais j'aimais beaucoup son rire. Alors que je marchai sur le rebord de la piscine, la Pégasienne m'expliqua pour quelle raison elle avait appris à nager, et qu'elle adorait ça. Je la comprenais. J'aimais aussi nager et bouger dans l'eau. Comme je faisais régulièrement du sport, c'était une activité à la fois douce pour les articulations, mais qui dépensait également pas mal d'énergie. Je souris à la remarque de Kara.

"Je vous comprends. Moi aussi, j'adore me retrouver dans l'eau, même si je n'y vais pas aussi souvent que je le voudrais. Mais, je trouve que ça détend. Même en restant simplement immobile, allongé à la surface, les yeux fermés".

Ce fut au tour de Kara de sortir de l'eau, et j'eus alors un coup de chaud malgré moi en la voyant. Je n'étais pas du genre à mater les femmes comme les pervers, mais j'avais des yeux et je savais m'en servir. Et cette fois ci, en l'occurrence, le corps de la jeune femme valait clairement le détour d'être admiré. Je parvins tant bien que mal à détacher mon regard d'elle, mal à l'aise et perturbé, avant de plonger à nouveau pour penser à autre chose. Il fallait que je me ressaisisse. Elle ne m'intéressait pas du tout, alors pourquoi avoir ce genre d'attention pour elle, et surtout de mal être comme si j'avais fait une connerie ? C'était complètement stupide. Mon malaise finit par passer, jusqu'à ce que je propose à Kara de lui donner quelques leçons, en tout bien tout honneur bien évidemment. Ce qui sembla perturber la Pégasienne, elle ne s'était sûrement pas attendue à ça. M'avouant qu'il faudrait énormément de patience pour arriver à lui apprendre quelque chose, je secouai la tête pour la contredire.

"Ne vous inquiétez pas, Princesse. Je suis sûr que vous apprendrez rapidement".

Kara revint dans l'eau, avant de se diriger vers moi. Je restai immobile, la regardant approcher. Tout comme elle, je n'étais pas très à l'aise par cette proximité, mais je me fis violence pour ne pas y penser. Après tout, si je voulais lui apprendre à nager correctement, il allait bien falloir que je l'approche, non ? Et puis, ce n'était pas la première fois que j'étais aussi proche d'elle, maillot de bain ou non. Cependant, un détail me chiffonna, je n'aimais pas l'endroit où nous étions. Je regardais le bassin à l'autre bout avant de commencer à m'y diriger doucement.

"Venez, on va aller dans le petit bassin. J'aurais pieds, ça sera plus pratique pour votre apprentissage".

Après quelques instants, je fus le premier arrivé, et j'attendis Kara qui avançait plus lentement. L'eau m'arrivant à la taille, ce fut parfait pour donner quelques leçons, comme à un enfant. Une fois que Kara arriva à moi, je réfléchis quelques instants pour savoir par quoi commencer.

"Bien. J'ai vu que vous nagiez en utilisant la brasse, mais vos gestes manquaient de coordinations pour être plus performants, et vous aider à avancer plus vite. Essayer de bouger vos bras de façon amples en même temps que vos jambes. Les gestes des bras et des jambes doivent être simultanées".

L'idée de lui apprendre exactement comme on le ferait avec un enfant me vint en tête. Et même si ce que je voulais faire risquait de nous rapprocher davantage, je ne m'en préoccupais même pas, trop concentré sur mon travail d'apprentissage. Je tendis mon bras devant moi, juste sous la surface, la paume de ma main ouverte vers le haut.

"Allongez vous à la surface, le ventre posé sur ma main, je vous guiderais et vous aiderais à avancer. Chez nous, c'est une manière d'apprendre aux enfants à nager, et généralement ça fonctionne assez bien".

Devant l'air hésitant de Kara, je compris sa gêne. Alors, je tentai de la rassurer en lui souriant.

"Ne vous en faites pas, je ne mords pas. Ca vous permettra d'avancer sans risquer de boire la tasse ou de trop vous fatiguer".

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Mar 2 Mai - 19:57
Kara avait été très surprise par la quantité d'eau qu'il y avait sur Atlantis et aussi sur la Terre avec les images qu'elle avait vu. Déjà Atlantis était la plus grande étendue d'eau qu'elle avait vu de sa vie. Il devait y en avoir sur les planètes que la diplomate avait visité mais elle ne les avait pas vu. Les peuples avaient plutôt décidé de vivre proche des cours d'eau comme les rivières. Sur sa planète par contre l'eau était une denrée rare donc elle n'allait pas gâchée pour servir aux loisirs. La situation était différente sur le lieu de vacances mais passons. Kara n'avait pas envie de trop en dire sur son monde. Elle écouta Gabriel lui raconter ce que la natation représentait sur Terre. Elle n'était pas étonnée que des gens puissent faire des courses dans l'eau. C'était un des traits premiers qui caractérisaient un humain c'était son esprit de compétition. Kara ne l'avait pas pour nager, car elle n'était pas douée mais pour d'autres domaines elle détestait perdre.

-Ca doit quelque chose à voir ces gens qui nagent vite. J'ai vu des photos de la Terre y'a beaucoup d'eau, je comprends que chez vous la nage soit quelque chose d'important. On est tellement bien dans l'eau que je ne comprends pas que mon peuple n'aime pas trop ça. Je sais pas si un jour j'aurais l'autorisation d'aller sur Terre , j'aimerais voir ces océans.

La pégasienne avait pensé demander l'autorisation d'aller sur Terre mais pas en mission officielle. Après tout sa mission désignait la cité et pas la Terre. Elle voulait juste y aller pour découvrir mais en aucuns cas pour le travail. Seulement elle se doutait que les accès à la Terre étaient très règlementés et elle n'avait pas fait ses preuves de loyauté envers les Atlantes. Pour le moment elle n'en avait pas eu l'occasion. Mais elle gardait dans sa tête l'idée un jour d'aller sur Terre pour découvrir cette belle planète.

-En faisant des recherches j'ai trouvé des animaux qui sont très à l'aise sur le dos...les loutres je crois le nom. Elles cassent des fruits avec des cailloux tout en restant à flotter. Vous avez des trucs magnifiques. Mais la planche je sais faire, c'est quand il faut commencer à bouger que ça devient difficile.

La brunette regardait Gabriel en souriant malicieuse, oui elle pouvait apprendre vite mais c'était rare. Surtout que quand elle voulait vraiment quelque chose comme savoir bien nager par exemple, elle avait tendance à être impatiente car elle voulait progresser vite. Mais là Kara ferait un peu plus attention à son comportement car Gabriel ne la louperait pas si elle partait en vrille. Du coup elle décida de ne pas répondre à ça car vraiment elle ne savait pas comment elle allait se comporter.

Une fois dans l'eau Kara se mit à avancer à un rythme de tortue aquatique...quoi que non les tortues nageaient bien. Elle allait devoir prendre sur elle d'être aussi proche de Gabriel pendant ces leçons.

Depuis quand un scientifique t'attire? tu délires là ma vieille, faut vite te trouver un mec


Kara était enfin arrivée face à Gabriel quand celui ci décida qu'il fallait changer de coin dans la piscine. Mas il le faisait exprès ou bien? Ca lui plaisait de voir la diplomate galérer à nager? Pff Sadique. La diplomate décida donc de nager vers l'endroit de la piscine désigné par le docteur Grayson pour commencer les leçons. La miss arriva donc dans le petit bassin et elle se mit debout.

Elle bloqua un peu sur le torse de Gabriel face à elle, mince ça allait être plus compliqué que prévu de rester concentrer sur la nage. Kara croisa les bras devant sa poitrine en attendant les instruction de son professeur du moment. Elle savait qu'elle devait tout coordonner mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Kara regarda Gab plonger son bras sous l'eau paume vers le haut. Elle leva un regard amusé vers lui.

-Je ne suis plus une enfant docteur Grayson.. et pour coordonner le tout ce n'est pas si simple. Je n'ai pas peur que vous mordiez.. mais je ne fais pas le poids d'un enfant mon cher... Mais soit essayons votre méthode.

Kara s'allongea donc sur le ventre en se plaçant comme Gabriel lui avait demandé. Pour le moment rien d'anormal, elle flottait, ça elle savait le faire. Elle arrivait sans soucis à supporter le contact de la main de Gabriel sur elle. L'eau perturbait un peu les sensations ça devait être pour ça.


_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Lun 8 Mai - 1:05
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

Kara mentionna le fait qu'elle aimerait aller une fois sur Terre rien que pour aller voir les océans. Il était vrai que c'était dommage que son peuple n'aime pas trop l'eau, mais bon, quand il n'y avait quasiment pas d'eau, c'était peut être normal de ne pas être attiré par ça. La jeune femme s'était visiblement documentée sur mon monde, car elle me parla des loutres, une espèce animale terrestre qui avait appris à parfaitement s'adapter à la vie aquatique. Je souris à ses paroles.

"Oui, c'est bien ça, des loutres. Et encore, vous n'avez pas tout vu. Il y a des créatures bien plus fascinantes à voir qui savent très bien s'adapter à leur milieu, que ça soit dans ou hors de l'eau. Mais, je vous comprends. J'adore aussi nager, comme plein d'humains sur ma planète, et je trouve cela dommage que sur votre monde, ça ne soit pas pareil".

Et oui, il y avait tellement de choses à voir sur la Terre. Tout comme dans la galaxie de Pégase pour moi même. J'étais également curieux de connaitre le monde de Kara. Mais avant d'en arriver là, je revins sur ses paroles.

"Les autorisations pour les extraterrestres afin d'aller sur Terre sont très strictes. De ce que j'ai entendu dire, dans ma galaxie, il y a également des équipes qui parcourent les planètes, et l'une d'elle a un extraterrestre depuis la création de l'équipe. Il a mis beaucoup de temps avant d'avoir l'autorisation de sortir de la base et de parcourir la Terre. Il fallait qu'on soit sûr de sa loyauté, c'était trop risqué de le laisser aller et venir dès le début, sans le connaitre. Si vous allez un jour sur ma planète, vous risquez de rester un bon bout de temps dans la base du SGC. Il faudra prendre votre mal en patience".

Je m'arrêtai quelques secondes, avant qu'une idée ne me vienne en tête.

"Si un jour, vous pouvez quitter la base, après avoir eu toutes les autorisations nécessaires, et si vous le souhaitez, je pourrais être votre guide et vous montrer mon monde. J'espère avoir aussi l'occasion d'aller sur votre planète un jour, je suis curieux de voir ça".

Par la suite, je proposai à la jeune femme d'apprendre à nager. Ou du moins, les bases pour qu'elle s'améliore davantage. Kara accepta volontiers, et elle me suivit jusqu'au petit bassin avec difficulté. Au moins, elle s'échauffait. Pendant ce temps, je réfléchis à un moyen de lui apprendre à nager correctement, et je lui proposai ma trouvaille. Ce qui n'avait pas l'air de l'emballer, mais au final, la Pégasienne accepta et se mit en place à plat ventre sur ma main.

"Ce qui est bien avec l'eau, c'est que ça change radicalement le poids d'une personne. Même si vous n'avez pas le corps d'un enfant, je parviendrais à supporter votre poids. Maintenant, avancer dans l'eau en nageant la brasse. Prenez le temps de faire des mouvements lents et corrects pour bien les assimiler. Je vous guiderais".

Je laissai Kara commencer les gestes pour la nage, et en me tournant sur moi même, je suivis son mouvement avec ma main, l'aidant à rester à la surface pendant qu'elle se concentrait sur ses mouvements. Au bout d'un moment, et malgré mes précédentes paroles, le poids de la jeune femme commença à se faire sentir, et je dus placer ma deuxième main en renfort à côté de l'autre pour la maintenir en place. Le temps passa, et je pus réaliser que Kara faisait des progrès.

"Vous vous en sortez bien. N'hésitez pas à amplifier les mouvements de vos jambes pour vous donner davantage d'impulsion. Attention à ne pas bouger trop vite vos bras. Prenez votre temps. Et pensez à bien respirer pour vous fatiguer moins vite".

Tout en continuant à lui donner des conseils, j'observai Kara. Sa proximité ne me mettait nullement mal à l'aise, je ne pensais plus à ce qui s'était passé auparavant. J'étais trop concentré sur mon rôle improvisé de maître nageur pour penser au corps de la jeune femme, et au fait que j'étais actuellement en contact physique avec elle.

"Quand vous aurez maîtrisé la brasse, je vous montrerais comment effectuer ce qu'on appelle "le crawl". C'est plus complexe comme nage, mais elle est plus rapide".

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Lun 8 Mai - 15:16
Kara avait passé beaucoup de temps à regarder des images sur la faune de la Terre. Vu énormément de vidéos, ce monde avait une diversité animale très importante. Elle avait déjà visité des planètes dont la nature était très présente assez similaire à la Terre pour le peu qu'elle s'était renseignée. La diplomate trouvait ces mondes fascinants car à l'opposé complètement du sien. Bien sur il y avait des animaux sur sa planète mais ils étaient juste de compagnie et non sauvages.

-J'ai lu beaucoup sur la Terre j'ai vu qu'il y avait beaucoup d'animaux, je trouve ça génial. Nous n'avons pas de mer ni d'océans donc je pense que c'est normal que la nage ne soit pas importante chez nous.

La Pégasienne avait beaucoup de mal à admettre que son peuple ai pu autant martyriser leur propre planète. L'industrialisation, puis la population avaient détruit tout ce qui avait été naturel sur son monde. Comment les dirigeants et les Rois chacun à leur tour avaient pu laisser faire ça? Bien sur Kara connaissait l'histoire de son monde et elle avait entendu les raisons soit disant bonnes pour en être arrivés à ce stade. L'épidémie, la menace des Wraiths , la course folle à la science , voilà toutes les raisons qu'on lui avait donné mais aucunes ne trouvait grâce aux yeux de la diplomate.

Le sujet dériva sur une possible visite de Kara sur Terre. C'est vrai qu'elle voulait y aller mais elle déchanta assez vite quand Gabriel lui expliqua qu'elle allait devoir montrer pattes blanches. Ca ne l'étonna pas , elle trouvait ça normal. Mais par contre ce qu'elle n'aimait pas c'était de devoir encore passer du temps enfermée sur une base. Atlantis n'avait pas d'opinion à donner dans un cas pareil?

-Je ne comprends pas tout si Atlantis donne son autorisation je devrais encore patienter dans une autre base?

Kara marqua un temps d'arrêt à la proposition de Gabriel. C'est vrai qu'elle n'avait pas pensé à avoir un guide. Ca lui serait sûrement utile d'ailleurs. Visiter seule une planète inconnue n'était pas très mal car elle pouvait passer à côté de beaucoup de choses. Kara n'avait non plus jamais pensé au fait que Gabriel puisse venir sur son monde. Mais avec l'étude de la puce se serait très approprié.

-Merci pour votre offre de faire mon guide, j'accepte volontiers. Pour ce qui en est de venir sur mon monde je n'y vois pas d'inconvénients. La prochaine fois que j'irais je vous le ferais savoir mais je pense que vous allez devoir demander l'autorisation.


Kara avait décidé de suivre la méthode d'apprentissage du Docteur Grayson. Ce n'était pas très conventionnel mais si c'était efficace alors la diplomate n'avait rien à dire. Elle s'allongea donc sur l'eau plaçant donc son ventre juste au dessus de la main de Gabriel. D'un coup elle était beaucoup plus stable et ça facilitait ses mouvements. Elle tentait donc de bien se coordonner pour avancer du mieux qu'elle pouvait.

Kara commençait à avancer de mieux en mieux , tous ses mouvements n'étaient pas coordonnés de manière parfaite mais c'était déjà beaucoup mieux qu'avant. Par contre c'était une nage lente et maintenant que Kara la maitrisait mieux elle s'ennuyait. Elle se calma et se reconcentra pour nager de manière encore meilleure. La diplomate senti une deuxième main sur elle mais ça le perturba pas. Elle était trop concentrée sur sa nage pour être perturbée par si peu. Quand la miss entendit qu'elle allait apprendre une nage plus rapide , elle leva sa tête vers Gabriel avec le regard pétillant, sauf que ça la fit bouger et tomber des mains de Gabriel. Elle se retrouva sous l'eau mais ne paniqua pas et remonta tranquillement.

-Je veux bien apprendre le crawl, par contre il va me falloir combien de leçons d'après toi?

Kara était passée au tutoiement sans trop s'en rendre compte. Et puis ils n'étaient plus des étrangers l'un pour l'autre même s'ils n'étaient pas des amis. Et puis si le docteur Grayson n'aimait pas ça il ne se gênerait pas pour le faire remarquer à la diplomate. Kara était une élève du genre " je sais un peu faire donc j'essaie de suite tout seule" et c'est ce qu'elle fit en voulant nager sans aide. Elle y arriva un peu mais ne fis même pas une longueur complète. Elle s'accrocha au bord de la piscine, le regard un peu noir d'avoir échoué.


_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Mar 6 Juin - 23:25
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

Kara m'expliqua que la nage n'était sans doute pas importante sur son monde parce qu'il n'y avait en réalité pas de mer ni d'océan, contrairement à la Terre qui était composée essentiellement d'eau. Je trouvais ça dommage d'ailleurs, imaginer un monde sans eau était triste. Peut être y en avait-il eu avant, mais après des siècles d'évolution et de modernisation, l'eau avait sans doute disparu. Après tout, nous commencions à emprunter ce chemin, non ? Cependant, un détail me chiffonna. S'il n'y avait pas d'eau, alors il ne devait pas y avoir beaucoup de faune et de flore. Sauf peut être artificiellement, et encore, ce qui était sans doute bien peu par rapport à avant.

"Effectivement, il y a beaucoup d'animaux sur Terre. C'est une immense réserve animalière, avec une flore incroyable en guise de verdure et de couleur. Par endroit, c'est magnifique et sauvage. Sur ta planète, s'il n'y a pas d'eau, il ne doit pas y avoir beaucoup d'arbre et de plantes, si ? Et les animaux, il y en a ?"

Après avoir eu la réponse de la jeune femme, je lui expliquai le chemin à suivre pour visiter ma planète pour une personne extraterrestre. Et je lui proposai même de devenir son guide si elle le souhaitait. Kara s'étonna du fait de devoir attendre encore des autorisations pour sortir de la base de Cheyenne Mountain, même si Atlantis donnait son accord. Il était vrai que je lui avais donné l'exemple de Teal'c, mais lui était resté sur Terre, confiné dans la base, et non sur une cité lointaine en lien avec les terriens. L'autorisation d'Atlantis devait suffire, du moins je l'espérais. Je n'étais jamais sûr et certain avec ces bureaucrates du CIS. Je réfléchis quelques secondes avant de répondre à la pégasienne.

"Ce n'est pas faux. Atlantis peut être considérée comme une base. Si les dirigeants donnent leur accord, je ne pense pas qu'on vous enferme sur la base de Cheyenne Mountain pour un certain temps".

Kara accepta ma proposition de la guider sur Terre, le jour où elle aurait le droit d'y aller, avant de m'expliquer que je pourrais également visiter son monde après avoir sans doute obtenu l'autorisation. Ce qui était compréhensible. Je n'y connaissais rien à la diplomatie, j'ignorais donc où en étaient nos liens avec le monde de la jeune femme, mais je me doutais quand même qu'une balade ne s'improvisait pas comme ça. Il fallait avoir une autorisation officielle, comme sur Terre. J'acquiesçai d'un hochement de tête, avant de commencer l'apprentissage de Kara en matière de natation, à commencer par la brasse. La pégasienne était une élève assez douée, elle appris vite les mouvements à suivre, même s'il lui faudrait encore un peu de pratique.

Le temps passa, et Kara s'en sortit de mieux en mieux. La proximité de mon corps contre le sien ne semblait pas non plus la perturber. Nous étions tous les deux concentrés sur notre tâche respective, et comme la jeune femme s'en sortait bien, je lui expliquai vouloir lui apprendre le crawl également, la nage que j'effectuai au début, à son arrivée. En voulant lever la tête pour me regarder, Kara glissa de mes mains, et fut rapidement immergée par l'eau. Inquiet, je m'apprêtai à l'aider, mais la pégasienne remonta d'elle même à la surface sans paniquer. Une bonne chose. Un air désolé sur mon visage de l'avoir lâché, j'écoutai sa question, en remarquant qu'elle s'était mise à me tutoyer. Etrangement, cela ne me gêna pas du tout. Après tout, nous avions commencé ce qui semblait être une relation proche et amicale, alors pourquoi ne pas se tutoyer ? Cela devrait sûrement arriver un jour ou l'autre, autant commencer maintenant, de façon totalement naturelle.

"Je l'ignore, ça dépendra de ta capacité d'apprentissage. Le crawl est plus complexe que la brasse, ça prendra donc plus de temps. Il faudra sans doute plusieurs séances, peut être deux ou trois par semaine, pour bien apprendre la technique".

Kara n'attendit même pas que je lui explique les bases à suivre, que déjà elle s'élançait dans la piscine, tentant tant bien que mal de nager comme moi. Mais, de là où je me trouvais, cela ressemblait davantage à une catastrophe qu'à une séance de natation. Je ne la rejoignis pas, je préférai revenir au bord de la piscine et sortir de l'eau. Marchant le long du bassin, je suivis les gestes de la jeune femme qui s'arrêta en chemin, et finit péniblement sa longueur sans faire le crawl jusqu'au bout, fatiguée. Je souris en la regardant, tout en croisant les bras.

"A vouloir sauter les étapes, on n'avance pas du tout. Tu veux faire tout rapidement, et c'est un tort pour une débutante. Comme tes pieds par exemple, j'avais l'impression que ton objectif était de vider la piscine de toute l'eau qu'elle contient. Et tes bras, tu faisais de tous petits moulinets. Il faut faire de grands gestes, comme si tu étirais tes bras en avant. Et tes jambes ne doivent pas battre l'eau avec force. Ce sont des petits mouvements secs et rapprochés qu'il faut faire, sans trop remuer l'eau en surface. Comme ceci".

Debout sur le rebord de la piscine, j'effectuai quelques moulinets avec mes bras, penché en avant, pour montrer les gestes à faire à Kara. Puis, je m'allongeai sur le sol, et battis les jambes en effectuant des mouvements rapides et rapprocher, sans ampleur. Après ma démonstration, je finis par me relever.

"De cette manière, tu avanceras sans gaspiller ton énergie. Ce que tu as fait toute à l'heure, raison pour laquelle tu es fatiguée avant d'avoir terminé la longueur. Et gérer ta respiration est également très important. Tu as pas mal nagé aujourd'hui, tu devrais en rester là pour l'instant. Quand on est fatigué, cela ne sert à rien de persévérer à part se blesser".

Je plongeai dans l'eau, et me rapprochai de Kara. Nous finîmes tous les deux au bord de la piscine, les bras posés sur les dalles en ciment pour ne pas couler. En regardant la jeune femme, je la trouvais superbe, je devais bien le reconnaître. Curieusement, je me sentis bien en cet instant, malgré la proximité de la pégasienne. Cependant, un silence finit par s'installer entre nous, ce qui commença à devenir un peu pesant pour moi. Que devais-je dire ? Que devais-je faire ? Je l'ignorais, mais je n'avais pas envie de partir. Ce qui était très étrange en y repensant. Un nouveau regard vers la jeune femme me mit cette fois un peu mal à l'aise, je ne savais pas pour quelle raison. Ses yeux étaient magnifiques, tout simplement. Alors, sans même me contrôler ou savoir ce qui me poussait à agir, j'approchai doucement mon visage du sien. Mes lèvres se posèrent brièvement sur celles de Kara, avant de me rendre enfin compte de mon geste. Non mais qu'est ce que j'étais entrain de faire ? A part une connerie monumentale ? Aussitôt, je mis fin à ce bref baiser, et j'éloignai ma tête en regardant droit devant moi pour ne pas voir la jeune femme, mort de honte.

"Excuse moi, je ... je ne sais pas ce qui m'a pris. Je suis désolé, je ne ... voulais pas faire ça".

J'évitai le regard de Kara, ne voulant pas voir sa réaction. Voilà que je venais de me faire une amie, et que je venais de tout gâcher pour une pulsion venue de je ne savais où. Quel idiot. Et pourquoi avais-je fait un truc pareil d'ailleurs ? Et maintenant ? Depuis la perte de ma femme, il m'était arrivé d'embrasser des femmes pour m'envoyer en l'air de temps en temps, afin d'oublier. Mais là, c'était différent, et effrayant en quelque sorte. Comme si je ne maîtrisais pas la situation. Sans compter que Kara n'avait rien demandé, elle allait sûrement partir en courant, peut être après m'avoir giflé. J'étais vraiment stupide.

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Ven 16 Juin - 15:25
Plus Gabriel parlait de la Terre, plus Kara avait envie d'y aller pour visiter. Cette fois elle voulait vraiment visiter et non pas y aller pour travailler en mission diplomatique. Elle connaissait plusieurs autres planètes de la galaxie de Pégase mais juste dans le cadre de son travail et les dirigeants ne lui montraient que les meilleurs endroits ce qui était dommage. Elle aurait aimé pouvoir voir ces planètes dans leur vérité et non dans leur version publicité. Kara n'était pas stupide elle savait très bien que la Terre devait elle aussi avoir de mauvais côtés tels que la pauvreté et la pollution. Ces deux facteurs étaient communs à toutes les planètes industrialisées, alors bien qu'elle ne connaisse pas la Terre, la diplomate avait bien compris que c'était une planète évoluée dans ce domaine. Par bien des aspects la Terre ressemblait à sa planète il y a des siècles de ça. Et c'est en comparant que la brunette s'était rendue compte à quel point son peuple avait fait du mal à leur monde mais maintenant faire machine arrière était presque impossible.

-Nous n'avons quasiment plus de faune en liberté à part sur notre satellite. Pour la flore on a des parcs et la tendance est à les agrandir mais il n'y a pas de forêts comme sur la Terre. Les villes recouvrent 90% de mon monde. C'est pour ça que j'aimerais voir la Terre et ses forêts, ses animaux.

La pégasienne avait vu des mondes très natures mais dans ce cas là généralement ce n'était pas des mondes très évolués en technologies. Kara se rendit compte que ça lui manquait un peu de bouger sur des mondes autres que le sien. Rencontrer des gens, découvrir de nouvelles cultures c'était ce qui la passionnait le plus dans son travail. Kara s'était doutée que pour aller sur Terre n'allait pas être très simple, elle pensait bien qu'elle allait devoir avoir besoin d'une autorisation car c'était aussi la procédure pour aller sur sa planète. Pour le moment rien d'anormal là dedans. Le plus long serait peut être d'obtenir cette autorisation et les recherches qu'ils allaient faire sur elle...bon courage à eux pour trouver des choses, son statut faisait que tout était bien caché.

Tous les travaux qu'elle faisait sur Atlantis pour transmettre chez elle, étaient soumis à approbation de la cité, ce qu'elle faisait sans rechigner. Donc peut être que ça jouerait en sa faveur. Au départ elle avait pensé envoyer des messages codés pour dévoiler des trucs sensibles sur la cité à son monde mais depuis qu'elle avait appris pour sa puce, elle avait décidé de ne pas aider un monde qui tuait ses habitants en masse pour d'obscures raisons. Donc elle se contentait d'envoyer des messages laconiques.

-Je ferais une demande dans quelques temps et je verrais bien ce que l'on me répondra. L'avantage d'être diplomate c'est que je suis patiente.

Les leçons de nage se passaient plutôt bien, Gabriel était un bon professeur, Kara trouvait qu'il expliquait bien et était lui aussi patient. Et pour une fois Kara ne faisait pas sa tête de lard à ne faire que ce qu'elle voulait, finalement c'était vrai que les gens s'adoucissent en devenant plus mâture. Kara allait devenir la seule habitante de son monde à savoir nager donc ça la motivait à rester calme et patiente car elle adorait être supérieure aux autres, son petit côté princesse qui ressortait. Quand Gab la lâcha et qu'elle se retrouva sous l'eau ça la perturba pas car même si elle ne savait pas nager, elle adorait être sous l'eau. Tout y était plus calme, elle mit donc son temps à remonter à la surface et lissant ses cheveux en arrière. Kara trouva l'air désolé de Gabriel amusant et mignon car y'avait pas du tout à être désolé.

-Comme je t'ai dis je suis patiente et je trouve super de savoir nager, l'eau à un pouvoir déstressant très agréable.

Oui bon patiente qu'à moitié vu qu'elle s'était déjà élancée pour faire une longueur en crawl. Tentative qui se termina en un échec cuisant. Elle n'avait pas nagé le crawl mais un espèce de truc bizarre qui n'avait comme seul mérite d'avancer, rien de plus. Et avancer tellement lentement que Kara se fatigua très vite et du s'arrêter à s'appuyant contre le rebord de la piscine pour se reposer. La brune leva la tête et vit Gabriel qui était sorti de l'eau et l'expliquer ce qu'il fallait faire. En effet avec les explications c'était mieux et puis même pas elle avait voulu vider la piscine.. ça serait dommage. Par contre je n'étais pas trop pour arrêter là les leçons, fatiguée sur une longueur ne voulait pas dire fatiguée tout le temps, Gabriel avait encore oublié sa puce. Mais bon elle allait faire la gentille élève et s'arrêter là comme lui disait son professeur.

Quand elle le vit s'allonger par terre pour mimer les mouvements, Kara faillit exploser de rire mais ça n'aurait pas été très sympathique de la part de la pégasienne. Elle vit Gabriel replonger dans l'eau et ne remarqua même pas qu'il restait à côté d'elle, elle était perdue dans ses pensées à refaire mentalement les mouvements de la nage crawl. En effet il y avait un silence mais il ne la gênait pas, la proximité de Gabriel non plus et elle n'avait pas remarqué le trouble qu'il y avait en lui.

Elle allait se tourner pour lui dire qu'elle voulait reprendre les leçons maintenant qu'elle s'était reposée un peu quand elle le vit très proche d'elle et sans qu'elle réalise vraiment, Gabriel l'embrassait, un baiser chaste qui la surprenait mais ne la dérangeait pas. Elle fut même déçue qu'il y mette fin et s'éloigne.

-C'est pas grave...

Kara ne savait pas comment réagir car elle ne s'y était pas du tout attendu. Leur rapprochement amical était tout récent. Même si elle trouvait Gabriel très charmant, elle ne pensait pas que ça en était de même pour lui envers elle. Il semblait vraiment s'en vouloir et elle trouvait ça ridicule, ils étaient adultes tous les deux donc il n'y avait rien de répréhensible. Kara s'approcha à son tour de Gabriel et prit son visage dans ses mains pour pouvoir le regarder dans les yeux. Elle ne connaissait pas son passé mais il ne connaissait pas le sien non plus.

-Hey faut pas faire cette tête, on dirait que tu n'as pas aimé. Elle sourit. -Je ne t'en veux pas , c'est même le contraire.

Kara posa doucement ses lèvres sur celles de Gabriel, s'attardant plus longtemps qu'il ne l'avait fait lui. Elle s'écarte en souriant.

-On est quittes comme ça Gab....mais tu sais le prof qui fantasme sur l'élève ça fait un peu cliché.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 310
Gabriel Grayson
Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Sam 1 Juil - 2:01
Plouf plouf !
Avec Kara Aiolos

La séance de natation se passait très bien. La discussion s'engageait d'abord sur le monde de Kara qui me fit une description de sa planète, ce qui, je dus l'avouer, n'était pas très emballant à visiter. Cependant, j'étais quand même curieux de voir ça de mes yeux, et comme je m'entendais bien avec la jeune femme, j'avais envie de voir le monde dans lequel elle avait grandi, bien que le tableau qu'elle m'avait peint de son peuple, et surtout à cause de la découverte que j'avais faite sur les hauts placés qui semblaient éliminer ceux qu'ils voulaient voir disparaître, ternissait le paysage. Une méthode qui ne me plaisait pas du tout. Puis, la conversation s'orienta sur la visite de la Terre, et Kara semblait très intéressée par mon monde. Cela ne m'étonnait pas, car vu la planète d'où elle venait, voir un peu de nature serait plaisant à regarder.

Kara était très têtue, mais ça, je l'avais déjà vu par le passé. Une vraie tête de mule, comme moi en fait. Sans même avoir commencé à lui apprendre le crawl, voilà que la demoiselle tentait de s'y mettre seule, mais hélas pour elle, ce fut un gros échec. Qu'elle ne perde pas patience, elle finirait bien par réussir si elle mettait en pratique les conseils que je lui donnais. Je finis par la rejoindre, me plaçant à ses côtés sur le bord de la piscine. Un silence s'était installé, et sans réfléchir, je l'avais embrassé. Bien sûr, je m'étais excusé de ce comportement déplacé, et encore maintenant je ne parvenais toujours pas à comprendre pourquoi j'avais agi ainsi. Ce n'était pas du tout mon genre, pas depuis la perte de ma femme. Kara était une belle femme, très charmante, je le reconnaissais. Et elle était attirante, elle ne me laissait pas indifférent. Mais, de là à l'embrasser, j'ignorais pourquoi je l'avais fait. Aussitôt après avoir mis fin à mon baiser, je m'étais excusé, mais cela ne retirait rien à mon geste déplacé.

Je me sentis mal après mon geste, je n'osai pas regarder Kara dans les yeux. Je n'avais envie que d'une chose : m'enfuir. Cependant, cela serait mal perçu par la jeune femme, je n'en doutais pas un seul instant. J'attendis qu'elle réagisse, et la première chose à laquelle je pensais était une gifle. Je l'aurais bien mérité si la pégasienne m'en collait une. Je n'avais pas à faire ça sans son accord. Terriblement gêné, je patientai sans bouger, regardant droit devant moi, respirant à peine comme si je voulais me transformer en statue. Ou alors, Kara allait partir d'elle même après cet affront. C'était une possibilité. Cependant, la jeune femme n'eut pas le geste attendu. Elle m'annonça que ce n'était pas grave. Alors, elle n'était pas en colère contre moi de l'avoir embrassé ?

Puis, Kara posa doucement sa main sur mon visage, ce qui me fit retenir mon souffle. Aidé par son geste, je tournai la tête et osai enfin la regarder dans les yeux. Son regard était très déstabilisant, surtout qu'il était accroché au mien, et que son visage était si près du mien. La jeune femme tenta de m'apaiser, mais je m'en voulais encore malgré ses paroles. Quand elle me dit de ne pas faire la tête parce qu'on dirait que je n'avais pas aimé l'embrasser, je ne pus m'empêcher de sourire timidement en secouant la tête. Elle était très loin de la vérité, car j'avais adoré l'embrasser, même si ce baiser avait été très bref. Je sentis aussitôt le besoin d'expliquer mon geste, même si je ne comprenais toujours pas moi même pourquoi je l'avais embrassé.


"Non, ce n'est pas ça. Bien sûr que si, j'ai aimé t'embrasser, je ne peux me mentir. Mais, je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. Je ... ce n'est pas mon genre de me laisser aller de cette façon. En tout cas, pas depuis longtemps".

Kara m'avoua ne pas m'en vouloir, et visiblement, elle avait également apprécié. Avant que je ne puisse rajouter quoique ce soit, elle avança son visage et m'embrassa à son tour, plus longuement que moi. Je fermai les yeux, profitant du contact de ses lèvres douces et chaudes contre les miennes. Son geste m'électrisa, j'adorais ça. Puis, elle se recula, et tout comme elle, j'eus un petit goût de trop peu. Mais, je n'allais pas le lui dire. Kara affirma que nous étions quittes de cette manière, avant de plaisanter sur le fait qu'un professeur qui fantasmait sur son élève faisait cliché. Cette plaisanterie eut le don de me détendre un peu, et j'eus un sourire franc.

"Tu as raison, ce n'est pas très original. En même temps, comment veux tu qu'un professeur quel qu'il soit ne fantasme pas sur une élève comme toi ? Je parie que tu fais tourner la tête à n'importe qui sans le moindre effort".

Je n'étais pas encore totalement remis du malaise qui m'avait envahi depuis toute à l'heure, mais au moins, Kara ne m'en voulait pas, et cela m'aidait à m'apaiser. Je secouai la tête tout en la regardant.

"Et puis, je ne serais pas toujours ton professeur, tu sais ?"

A ce moment là, un bruit mit fin à la conversation. Une voix dans le haut parleur retentit dans la salle.

//Ici la salle de contrôle. Le Docteur Grayson est attendu de toute urgence au laboratoire//

Une part de moi fut soulagée à l'idée de partir d'ici, cette part qui était toujours troublée par ce qui venait de se passer. Mais, une autre part de moi voulait rester ici, avec Kara, pour continuer à discuter. Finalement, après réflexion, je ne voulais pas partir, mais je n'avais pas le choix.

"Excuse moi, le boulot m'appelle. J'espère qu'on se reverra bientôt".

Je sortis de l'eau, et me dirigeai vers mon sac pour récupérer ma serviette. Je me séchai un peu, mais alors que j'étais sur le point d'aller me changer dans les vestiaires, j'eus un autre geste incompréhensible pour moi. J'en avais envie, c'était tout ce dont je savais. Sans un mot, je me retournai et revint vers Kara. Puis, je l'embrassai à nouveau, plus longuement que mon premier baiser. Cette fois ci, elle n'allait peut être pas apprécier, mais peu m'importait. Une fois que nos lèvres se séparèrent, je reculai, tout en ayant un regard taquin pour elle et un sourire séducteur.

"Désolé Princesse, mais je n'aime pas être quitte avec quelqu'un.J'ai toujours envie d'avoir le dernier mot".

Un jeu ? Une taquinerie ? Une provocation ? Aucune idée, j'avais simplement eu à nouveau l'envie d'embrasser Kara. Mais contrairement à toute à l'heure, je n'étais pas aussi mal à l'aise. C'était très étrange quand même, je n'avais pas eu ce genre de comportement depuis très longtemps. A croire que je me sentais bien avec la jeune femme. Saluant cette dernière, je quittai la salle et me changeai dans les vestiaires, après avoir pris une douche rapide. Puis, je me dirigeai vers le laboratoire où le travail m'attendait.

Spoiler:
 

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 244
Kara Aiolos
Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Plouf plouf ! [PV Kara] Dim 2 Juil - 18:28
Kara était très contente d'avoir commencé à apprendre à mieux nager mais bien évidemment elle n'avait pas pu rester une élève facile très longtemps et avait voulu nager toute seule. Ce fut un échec lamentable mais qui n'allait pas du tout entamer la motivation de la Pégasienne. Elle était très têtue et déterminée, donc quand elle avait décidé de réussir quelque chose elle y allait à fond. Gabriel s'était révélé être un professeur très pédagogue et patient, rien à voir avec l'ours mal léché qu'elle avait rencontré dans le laboratoire ancien. Peut être qu'elle l'avait jugé trop vite, ça l'avenir lui confirmera ou non si elle avait raison. C'est vrai après tout ils avaient parlé tous les deux sans se chamailler, Gabriel lui avait même proposé de lui servir de guide sur Terre. En fait c'est comme si elle rencontrait le vrai Gabriel et c'était très bizarre qu'une même personne puisse avoir un comportement aussi opposé.

Ce qu'il se passa ensuite, Kara n'aurait jamais pu l'anticiper. Gabriel l'embrassa et elle jouait les blasées mais elle était très étonnée, elle pensait l'énerver pas l'attirer. Mais ce qui étonna le plus la jeune femme c'est le fait d'avoir apprécié ce baiser même s'il fut court. En fait Gabriel lui plaisait autant qu'il pouvait l'énerver c'était assez perturbant pour elle. Mais elle décida de jouer celle qui était très sûre d'elle et l'embrassa en retour avec en prime un peu d'humour. Sauf que l'humour était aussi une part de vérité. Si le prof craquait déjà devant l’élève et sachant que l'élève venait de réaliser avoir un faible pour son professeur, les leçons de natation risquaient de devenir intenses.

- Je n'ai pas de problèmes à me trouver des personnes pour m'amuser non. Mais là un prof? c'est une première fois pour moi

En plus c'était vrai, Kara n'avait jamais embrassé un professeur, même dans sa période de débauche elle avait certaines limites. Puis ses profs étaient tous vieux donc ce n'était pas très motivant. Quand elle entendit l'annonce dans les hauts parleurs ça la fit rager intérieurement. Y'avait pas moyen qu'on soit tranquilles dans cette cité...voila sa pensée mais la vraie était avec des mots beaucoup moins gentils. Après elle savait que les imprévus pouvaient arriver mais là elle n'en avait pas envie.

Elle regarda Gabriel s'éloigner pour aller travailler. Kara décida qu'il était temps pour elle de sortir de l'eau et d'aller rejoindre son bureau. Elle avait laissé en plan quelques dossiers pour venir nager et maintenant il était temps de reprendre le travail. La brune alla récupérer sa serviette pour se sécher un peu. Quand elle se tourna pour rejoindre les vestiaires afin d'aller se changer, Gabriel était devant elle et il l'embrassa à nouveau. Cette fois le baiser fut plus long et Kara passa ses bras par dessus les épaules du scientifique pour le rapprocher d'elle. Ils commençaient à jouer un jeu assez dangereux mais qu'importe ils étaient adultes tous les deux.

Kara se mit à rire à la réplique de Gabriel. S'il voulait un jeu pareil, il n'y avait pas de problèmes pour la diplomate, elle allait y jouer avec plaisir.

-Je te laisse gagner pour cette fois

Kara regarda Gabriel aller dans le vestiaire des hommes et elle partit vers le vestiaires des femmes pour se changer et repartir dans ses quartiers afin de travailler. Elle avait encore des rapports à envoyer chez elle et elle aidait des historiens Atlantes pour des traductions de langages d'autres peuples. Mais dans un coin de sa tête elle réfléchissait déjà à comment égaliser face au Docteur Grayson.


FIN 02/07/17

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Plouf plouf ! [PV Kara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Plouf plouf ! Ce sera toi qui chopera le méchant au bout de trois ! Un, deux, trois !
» Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)
» Plouf Plouf ! Oh une sirène :D
» Plouf, plouf... (attention mission de 007... ECARTEZ VOUS!)
» Petit, mais vraiment minuscule plouf plouf. [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Les autres ailes de la Cité :: Piscine intérieure-