Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Lun 12 Juin - 17:01
Invité
Invité
avatar

Sceance de torture
feat. Jeff B. & Nyota W.


”We could dance in the echoes”

Cela ne faisait que quelques jours que Nyota était de retour sur la cité atlante et, pour contrer son année d'absence, elle mettait tout en œuvre pour y reprendre ses marques comme si elle ne l'avait jamais quittée.

Ces douze mois loin de la galaxie Pégase avaient aidés la jeune femme à reprendre le contrôle de sa vie et de son état mental ; malheureusement, tout ce temps loin de l'armée avait aussi érodé ses habitudes d'entrainement et la jeune femme avait du pain sur la planche pour se remettre à niveau si elle voulait que son supérieur la juge apte à partir en mission sur d'autres planètes.

Ce matin, comme beaucoup d'autres avant son départ, Nyota s'était donc levée avant que le soleil ne le fasse pour un jogging soutenu sur la jetée puis elle avait filé vers le gymnase pour d'autres exercices.

A la différence de l'année précédente, elle devait maintenant faire attention à ne pas réveiller Jeff, avec qui elle partageait ses nouveaux quartiers. En effet, même si les insomnies de la jeune métisse se calmaient petit à petit, cela dût à la présence de son fiancé à ses côtés, elle ne dormait pas encore d'un sommeil aussi lourd que ce dernier ; bien que ces derniers temps il fut plus agité qu'à son habitude.

La perte du père de Jeff était encore fraîche et, même si partir de la Terre leur avait semblé une excellente idée à l'époque, Nyota doutait maintenant de leur choix.

Certes, Atlantis était son véritable foyer, elle s'était rarement sentie autant à sa place dans un endroit qu'ici, mais leur départ avait peut-être été précipité. Le jeune homme avait besoin de faire son deuil correctement et fuir la Terre, écrin de l'existence de son père, l'empêcherait surement de refermer sa blessure.

Serrant les poings en soupirant, la jeune femme repris la position dans laquelle elle se tenait avant que ses pensées viennent parasiter sa concentration.

Ayant abandonnée la jeté pour le gymnase, elle se trouvait maintenant face à un sac de frappe qu'elle martelait de ses poings depuis quelques minutes, ses coups s'accordant avec le rythme de la musique qu'elle écoutait pour se motiver.

Les écouteurs dans les oreilles, elle n'entendait plus que les sons qu'ils diffusaient grâce à la connexion sans fil qui les reliaient à son éternel iPad dont elle ne se séparait que rarement.

Son retour sur Terre lui avait permis de refaire le pleins de nouvelles musiques ainsi que de livres et elle avait reçu cette nouvelle paire d'écouteurs en cadeau de son grand frère, Josh. Cela allait lui changer la vie. Elle ne serait plus directement lié à l'objet, ce qui lui permettrait d'être un peu plus libre de ses mouvements.

Alors qu'elle enchainait les coups, une main sur son épaule droite la fit sursauter et, d'un mouvements aussi rapide qu'instinctif elle fit volte face, enroula son bras autour de celui de l'importun et, sa main libre venant se coller contre la gorge de son 'agresseur' elle le força, d'une pression du pied au creux de la jambe de l’intrus, à rejoindre le sol sans douceur ou il tapa du plat de la main pour signifier qu'il se rendait.

C'est à ce moment là qu'elle le reconnu et qu'elle relâcha sa prise, pour s'agenouiller devant lui. D'un geste rapide elle se débarrassa de ses écouteurs pour examiner sa victime, mortifiée.

"Jeff ! Par les étoiles, je suis désolée." S'exclama-t-elle en vérifiant qu'il n'avait rien. "Tu n'aurais pas du me surprendre comme ça ! Ça va ?"


Nyota continuait d'inspecter son fiancé, priant pour qu'elle ne lui ai pas causé de blessures.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Juin - 17:42
Invité
Invité
avatar
Ah bordel elle m'as pas ratée. J'ai pas l'habitude de me faire mettre à terre mais par ma femme c'est encore plus bizarre... encore que... hé vous pensez à quoi là ? Attendez je vais vous expliquer comment j'en suis arrivé là.

une heure plus tôt

ahh putin ça fait du bien de dormir un peu. Enfin un peu plus que d'habitude. Et comme d'habitude, Nyota est partie faire son entraînement. Elle a bien raison de profiter de la matinée. Elle as besoin d'être au top pour retourner sur le terrain, même si j'avoue que je la garderai bien avec moi ici, à l'abri. Mais ce serait gâcher son talent et s'il y avait des blessés en mission -voir des morts- elle m'en voudra à mort.

Bref maintenant que j'ai eu ma pensée égoïste, je vais pouvoir me lever et emmerder mon monde. Quel joie de casser les pieds aux autres. Oui bon je prend pas autant de plaisir à le faire mais ça fait du bien de pouvoir le faire parfois. Il faut savoir profiter des petites choses quand... quand on est orphelin. Oui je l'étais bel et bien maintenant. Maman est partie. Père aussi. Ma vie sur terre abandonnée. Heureusement que Nyota est là. Et le psy aussi. Il va falloir que je passe la voir pour lui parler d'ailleurs. Après le comptage des stocks. Ils m'ont foutu un bordel monstre là dedans c'est pas croyable. En même temps, avec tout les éventements qui se sont déroulés c'est pas vraiment étonnant. Bref je n'allais pas le faire tout seul et c'est dans cette idée que je m'étais mis en quête de personnes qui s'ennuyaient.

Putin mais ils sont ou ? On dirait que tout le monde me fuit comme la peste. Bon bah tant pis je trouverais des gens une autre fois. Mais tiens on dirait que quelqu'un s’entraîne au gymnase... Je vis ma douce en train de cogner un sac. Je l'appelais mais rien, aucune réaction, Je m'approchais et lui tapotais l'épaule.

Et la suite vous la connaissez déjà. Moi, Nyota et le sol. Ah fais chier.


- ouai ça va j'adore quand tu me met par terre.

Et voilà que je me marre... c'est pas drôle merde
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 21:55
Invité
Invité
avatar

Sceance de torture
feat. Jeff B. & Nyota W.


”We could dance in the echoes”

Le commentaire de Jeff brisa l'inquiétude de Nyota et elle se redressa, lui tendant la main pour l'aider à se relever.

Elle aurait pu lui faire mal. Le jeune homme n'avait rien d'un poids plume. Déplacer des caisses lui permettait de prendre soin de lui et la technique que l'américaine venait d'appliquer retournait le poids de son agresseur contre lui. Bien que dans ce cas, Jeff fut plus la victime.

Une fois qu'il fut remis sur pied, la jeune femme alla chercher une bouteille d'eau et une serviette éponge, tout deux posés dans un coin de la pièce. Elle essuya la sueur qui perlait sur son visage et ses bras avant de boire une longue gorgée d'eau. Cela fait, elle se tourna vers son fiancé.

"Tu voulais quelque chose ?" lui demanda-t-elle finalement lorsqu'elle fut plus présentable, en s'approchant à nouveau de lui. "A moins que tu ne sois juste venu pour te faire mettre au tapis."

Elle le taquinais, sa main droite maintenant placée sur la hanche opposée de son fiancé, mais elle espérait intérieurement n'avoir oublié aucun rendez-vous officiel ou officieux. Ne se souvenant de rien de ce genre, elle continua à plaisanter :

"Tu sais, si tu t'entrainais avec moi le matin au lieu de dormir comme un loir, j'aurais plus de mal à te maîtriser de la sorte."

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu un compagnon d'entrainement et apprendre à Jeff à se défendre serait vraiment un plus. Malgré les militaires qui grouillaient dans les couloirs de la cité et son système d'invisibilité, tout les ennemis contenus dans cette galaxie semblait avoir au moins une fois visité la cité Atlante. C'était comme si la ville flottante était la plus grosse attraction touristique du coin, ou la plus grosse réserve à bouffe si on parlait des liches à qui il ne fallait pas serrer la main.

Ce n'était qu’une question de temps avant que le jeune homme rencontre un genii venu se perdre dans l’entrepôt ou un wraith cherchant à emballer elle ne savait quoi dans un carton.

Et s'il arrivait quoi que ce soit à Jeff alors qu'il aurait pu se défendre si elle le lui avait appris, elle ne se le pardonnerait jamais.

Jetant sa serviette dans le coin d'où elle venait et faisant rouler la bouteille dans la même direction, elle lui dit :

"Si t'as rien à faire pendant une petite heure, je vais te montrer les bases."

Se faisant elle se mit en position défensive, les coudes relevés et les poings devant le visage.

"Allez ! Je blague pas, mon cœur. Sinon on va remettre ça au lendemain du jour où tu en aurais eu besoin... je nous connais."

Et elle attendit qu'il monte sa garde, surveillant sa posture d'un œil critique.

code (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Juin - 23:13
Invité
Invité
avatar
Je me redressais tant bien que mal. Bordel ça fait mal quand même. Heureusement que je me suis déjà battu dans ma vie. Enfin « heureusement ». je connais la douleur par les bagarres de rue mais de là a se prendre une tannée par un expert. Et par sa fiancé en plus, ça rend là chose encore plus... décalée.

-pas particulièrement je passais dans le couloir à la recherche de militaires qui se faisait chier. Et j'ai trouvé personne.

Je souris à moitié à sa taquinerie. J'aurais préféré qu'elle me mette au lit plutôt, les choses aurait pu être plus... amusante. Elle était avec sa serviette et sa bouteille d'eau. M’entraîner ?

-Moi ? Faire un entraînement avec toi ? J'ai fait un truc de mal ?


A dire vrai, je n'avais pas trop envie de m’entraîner, et surtout au corps à corps. Quitte à me défendre, autant apprendre à tirer. Après tout, c'est pas en faisant une partie de bras de fer qu'on va battre les Geniis... encore que... tiens je devrais me mettre aux échecs. Mais non mais qu'est ce que je raconte moi ? Peut être tirer au zat, ou au pistolet paralysant. C'est plus sécurisé pour les alliés. Bah oui, je suis pas un tireur d'élite non plus. Quoique Nyota est une élite donc...

Bref, constatant que je n'avais guère le choix, je me mit a l'aise en retirant ma veste et me m'y en garde. Enfin en « garde »


-voila j'espère que la vue te plaît ma douce.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Gymnase-