Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Rapport de mission du Dédale n°001

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Age : 65
√ Messages : 255
√ Localisation : Sur le Dédale

Steven Caldwell
Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Rapport de mission du Dédale n°001 Dim 25 Juin - 10:04

Rapport de mission



▶ Date : Mardi 17 avril 2017
▶ Objectif(s): Prospection de ressource stratégique.
▶ Mission accomplie/ échec mission : Accomplie
▶ Rédacteur : Officier en second Skip Munk, SG-12

▶ Date & Heure du départ : Mardi 17 avril 2017 à 11H45
▶ Date & Heure du retour : Mardi 17 avril 2017 à 23H37
▶ Chef d'équipe : Sous-lieutenant Adam Ross
▶ Équipe Alpha :
■ Dr Rodney McKay - Responsable du pôle scientifique
■ Sous Lieutenant Adam Ross - Second responsable militaire du site alpha
■ Coralie Deltour - Infirmière en cheffe
■ Erin Steele - RDA
▶ Équipe SG-12 :
■ Capitaine Sutter - Officier commandant de l'équipe d'exploration SG-12
■ Lieutenant Skip Munk - Fantassin, officier en second
■ Première classe Howard Kempt - Scientifique
■ Première classe Dean NDyléan - Spécialiste
▶ Planète : Amas stellaire fortement radioactif, cadran H-14 du secteur Prolmard.



Moi, lieutenant Skip Munk, officier en second de l’équipe SG-12.
Entendu être l’élément le plus gradé non soumis à une influence négative au cours de la mission de prospection.
Entendu des instructions du colonel Steven Caldwell, commandant du Dédale.
Entendu des éléments corroborant en ma possession et des pièces attachées à ce dossier.

Nous rapportons avec exactitude les faits suivant :

Au cours de l’opération de prospection, Mademoiselle Erin Steele en qualité d’opératrice détection nous guida jusqu’à une source correspondant aux prérequis de sélection. Une ogive de sondage fût tirée dans une importante paroi rocheuse que les grilles de navigation situent en N753-253 par C-284-379.

Ce météore s’avairait être la façade seule d’un important dépôt de gaz BT pressurisé d’origine Lantienne. Sa détonation soudaine liée à notre opération détruisit notre barge et souffla le jumper dans un panache de débris.

Nous n’avons plus reçu de nouvelles du vaisseau et avons été éjecté de la zone d’influence de sa protection. Or, ce que nous décririons comme un mécanisme de sécurité automatique s’est déclenché à l’intérieur du réservoir lantien dans le but de réabsorber tout le gaz encore présent dans les environs. Ce “courant” de gaz retour attira les restes de notre barge et nous-même à l’intérieur.
Une évacuation d’urgence fût nécessaire pour éviter un mécanisme de broyage et de tri qui détruisit irrémédiablement les restes de notre transport.

Alors vêtu de nos combinaisons, nous sommes parvenus à trouver un accès différent via un système de trappes et de coursives annexes. Nous avons progressé ainsi en tirant le première classe Howard Kempt, qui avait été affaibli par un défaut de pression lors du voyage aller, et avons atteint un dépôt avec sas de pressurisation.

Nous y avons été bloqué pendant plusieurs heures.
L’accès au réservoir étant trop dangereux, il ne restait qu’une issue malheureusement verrouillée par l’ordinateur central. Le première classe Howard reprit connaissance et nous apprit, suite à la reprise de son activité et son examen de nos combinaisons, que l’intérieur du réservoir était protégé des importantes radiations. C’est ce qui expliquait notre survie et notre taux de contamination relativement bas.

Le capitaine Sutter parvint ensuite à capter un faible signal radio de la part de l’infirmière Coralie Deltour. Elle annonça que l’équipe Alpha avait survécu mais signala, d’après les dires du Capitaine, “des pulsions terrifiantes et dérangeantes” la concernant. Elle souhaita également de l’aide de la part de l’officier, dans une visible détresse personnelle.
Ces informations sont néanmoins soumises à caution puisque reçues sur la fréquence personnelle du Capitaine.

Notre officier promit de rejoindre l’équipe Alpha au plus vite et demanda qu’ils nous dévérouillent l’accès au reste du complexe. Nous atteignîmes ainsi la partie vitale de la station, à savoir la salle du réacteur fournissant l’essentiel en apport en énergie.
Il avait été convenu que l’équipe Alpha nous y rejoigne afin d’établir nos nouveaux objectifs.

Vingts minutes plus tard, constatant qu’aucun des membres d’Atlantis ne nous avaient rejoint, le scientifique Kempt parvint à récupérer la majorité des commandes dans la salle du réacteur afin de contrôler la station. Dans un premier temps, il détecta l’émission d’une onde caractéristique qui englobait une majorité du complexe. Nous n’étions pas présent dans sa sphère d’influence.

D’après la signature énergétique et des différents éléments relevés, nous avions pour hypothèse qu’un cube de régénération biologique lantien émettait dans une surcharge continue. Le rapport du SGC sur la récupération d’un tel artefact par SG-1 en amérique du sud étant connu du spécialiste NDyléan Dean, il nous informa d’un effet corrupteur pervers sur la conscience des personnes en bonne santé qui y restaient exposées. Celles-ci verraient leur performances physiques s'accroître très au-delà de la norme humaine au détriment de leur stabilité mentale.

Dans un deuxième temps, Howard Kempt réactiva les caméras de surveillance Lantienne et découvrit à l’écran ce qui s'apparenterait à une salle de torture avec restes d’un ancien fossilisé.
Nous avons tous été témoin d’une bagarre disputant d’un côté Mademoiselle Steele et Deltour, et de l’autre, Messieurs McKay et Ross, avec utilisation visible de couteaux et d’arme à feu. Les échanges laissaient entendre une lutte à mort.

Pressé par ce constat, notre capitaine prit la décision de les rejoindre au plus vite pour faire cesser la bagarre, tout en s’équipant de sa combinaison spatiale. Il refusa notre présence, nous ordonnant de rester à l’abri de l’onde corruptrice.

Nous avons suivi ses ordres et, au cours de son évolution, établi la position du cube : source de cette sphère d’influence. Le capitaine Sutter témoigna de trouble du comportement une dizaine de minutes plus tard et ordonna, dans une visible décision de lucidité, de nous transférer le commandement.

Ayant découvert une zone saine dans laquelle un survivant lantien aurait œuvré dix milles ans plus tôt, nous partîmes en exploration dans le but d’y trouver un moyen de lutter contre l’onde. Les échanges radio entre le capitaine et le première classe Howard témoignèrent d’une dégradation particulièrement rapide de son comportement.
Cinq minutes plus tard, notre scientifique annonçait avoir été témoin de la mort du sous-lieutenant Ross et de Mademoiselle Steele. Le capitaine décida de poursuivre pour rejoindre les survivants.

Dés notre retour, nous fumes témoin d’ébats sexuels entre les deux “vainqueurs”. L’infirmière Coralie Deltour et le scientifique Rodney McKay s’étaient lancés dans des préliminaires en montrant des signes évident d’une perte totale de conscience humaine. Les actes et réactions relevés sur nos écrans témoignaient davantage d’un instinct bestial et primitif.

Le capitaine Sutter en fût également le témoin.
Il s’échappa et retourna jusqu’à l’une des quatre portes que nous avions condamné sous son ordre. Il demanda à nous rejoindre mais, visiblement très atteint par l’onde, nous décidâmes de demeurer en quarantaine et non exposé à sa présence.

La salle source du cube ayant été isolée. Les couloirs d'accès étaient soumis au vide spatial et la combinaison du capitaine lui permettrait de l’atteindre. Il fût convaincu de s’y rendre afin de détruire la source mais, dans le même temps, notre position fut prise d’assaut par les deux victimes.

En effet, Coralie Deltour et Rodney McKay bénéficiait d’aptitudes physiques suffisantes pour forcer les portes qui nous séparaient d’eux. Ils tentaient visiblement de prendre le contrôle de la salle du réacteur et de nous attaquer.
Ayant confirmation de la réussite du capitaine, celui-ci étant parvenu jusqu’au cube, nous primmes ensemble le risque de ne pas demander sa destruction immédiate. Malgré le fait que nous avions conscience que nous perdions notre capitaine à mesure que le temps passait, nous avions découvert que cette influence négative était en train de rendre la vie au sous-lieutenant Ross et Mademoiselle Steele. Le processus semblait visiblement incomplet et demandait plus de temps.

Le capitaine Sutter parvint à détruire le cube, dans un moment de lucidité, alors que nous nous trouvions au contact des deux hostiles. Leur puissance physique et leur volonté altérée les auraient amenés à nous tuer sur le champ.

L’onde dissipée, tous les membres de l’équipe Alpha tombèrent dans l’inconscience. Nous primes la décision de les entraver et de les déplacer jusqu’au vaisseau transporteur, que nous avions découvert précédemment, pour les y placer en sécurité. Mais le capitaine Sutter ne répondait plus aux appels radio. Il était atteint par la destruction du cube en la forme d’une violente explosion et présentait de multiple blessure à l’aine et à l’abdomen. Nous avions usé de nos connaissances basiques en médecine afin de tenter de le stabiliser.

Enfin, le scientifique Kempt trouva le moyen de compléter la réparation du transporteur. Il parvint à copier les dernières heures de vidéo surveillance afin d’étoffer notre rapport et découvrit une petite base de donnée intéressante pour toutes les opérations futures concernant la prospection de gaz BT dans la galaxie de Pégase.

Nous avons par la suite décollé et quitté la station en présence de l’ensemble des équipes. La structure détonna alors que nous nous trouvions à plus de deux milles kilomètres. L’ordinateur signala sa destruction totale.

Une fois sorti de l’amas stellaire, le binôme de recherche surnommé “Balafre” prit contact avec nous et permis une transmission directe avec l’officier commandant : Steven Caldwell.

Une requête de notre part eu pour but d’isoler les membres touchés par l’onde afin que leur récupération ne soit pas altérée par une “gêne” que nous avions déduit lors du transport.

A ce rapport s’ajoute la copie de vidéosurveillance de la station des dernières heures ainsi que la caméra d’enregistrement du casque de Sutter.

Bien que les informations visuelles contenues dans ces bandes témoignent d’actes cruels, sordides et intolérables à l’égard du code militaire, perpétrés par l’équipe Alpha entre elle :

Il est de notre devoir de souligner particulièrement la déviance psychologique, par cette corruption de l’onde, dont les équipiers Alpha furent les premières victimes. Par étude de données, nous avons déduit que l’équipe du sous-lieutenant Ross a lutté pendant plus de quatre heures contre les effets pervers du rayon. Le capitaine Sutter, quant à lui, avait cédé au bout de quarante minutes.

Dont rapport clos et transmis aux autorités du CODIR, référencé “Top secret” sous requête du colonel Steven Caldwell, transmission cryptée à destination d’Atlantis.

Lieutenant Skip Munk. SG-12.
Co-signataire : Pc. Howard Kempt et Pc. Dean Dyléan, SG-12.





codes par shyvana




_________________

Réalisé par A. HOFFMAN
DC : Nelly Bricks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Age : 65
√ Messages : 255
√ Localisation : Sur le Dédale

Steven Caldwell
Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Rapport de mission du Dédale n°001 Dim 25 Juin - 11:39

Expertise criminalistique



▶ Date : Mardi 17 avril 2017
▶ Objectif(s): Collecte des preuves factuelles.
▶ Rédacteur : Laborantine en chef Mandy Vonmoeurs

▶ Date & Heure de l'enquête: Mardi 17 avril 2017 à 23H58
▶ Date & Heure de compte-rendu : Mercredi 18 avril 2017 à 03H21
▶ Origine : Agressions et homicides involontaire en cours de mission d'exploration
▶ Personnel concerné :
■ Dr Rodney McKay - Responsable du pôle scientifique
■ Sous Lieutenant Adam Ross - Second responsable militaire du site alpha
■ Coralie Deltour - Infirmière en cheffe
■ Erin Steele - RDA
■ Capitaine Sutter - Officier commandant de l'équipe d'exploration SG-12
■ Lieutenant Skip Munk - Fantassin, officier en second
■ Première classe Howard Kempt - Scientifique
■ Première classe Dean NDyléan - Spécialiste
▶ Lieu d'enquête et prélèvements : Infirmerie de fortune installée sur les quartiers de l'équipe de transit.
▶ Pièces à conviction :

- Vêtements et sous-vêtements
- Matériel militaire
- Prélèvements cutanés
- Prélèvements sous ongles
- Kit de viol sans prélèvement interne
- Prise de sang
- Prélèvement follicules





Moi, Mandy Vonmoeurs, laborantine spécialisée en criminalistique, assermenté par la police militaire du corps de l’US Air Force, Programme secret Porte Des Etoiles du SGC, transmet à qui de droit les preuves factuelles suivantes :


Sous-lieutenant Adam Ross :

*Présence de salive autour de la zone buccale. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon en l’individu suivant : RDA Erin Steele.

* Présence de salive sur le torse, le cou et autres zones considérées comme érogènes. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon en l’individu suivant : RDA Erin Steele.

*Présence de quatre impacts de balles de calibre neuf millimètres sur l’uniforme dans la région de la poitrine et de l’abdomen. L’orifice des entrées et leur orientation indiquent une tentative de fuite échouée.

*Présence à faible quantité de poudre noire sur la région environnante des impacts incluant la présence du tireur entre cinq et huit mètres.

*Présence limitée de débris épidermique sur les jointures de la main droite du lieutenant. Signe offensif. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : Docteur Rodney McKay.

*Faible projection de sang sur la partie avant de la chevelure du lieutenant. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : Docteur Rodney McKay.

*Maculation abondante de sang sur la face avant, et face arrière bas, de l’uniforme du lieutenant. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : Sous-lieutenant Ross. Densité d’absorption et facteur de coagulation suppose une hémorragie massive par l’emplacement des plaies par balles.

*Présence abondante de phéromones par effet de sudation sur l’ensemble de l’uniforme. Résultat d’analyse : 150 fois plus élevé que la norme humaine courante. 17 fois plus élevé que la dose létale reconnue par l’OMS.

*Concentration de fluide de Cowper sur les sous-vêtements relatif à une intense excitabilité d’ordre sexuel coté intérieur du tissu. Concentration de liquide séminal et de salive sur la face extérieure du tissu. Analyse rendu positif en l'individu suivant : RDA Erin Steele.

*Résultat sanguin révélant un dangereux déséquilibre biochimique cérébral antérieur. Conséquence logique d’une altération majeure du fonctionnement cognitif usuel courant.



Docteur Rodney McKay :


*Présence de sang et de salive autour de l’orifice buccal. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de sang en l’individu suivant : RDA Erin Steele. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de salive en l’individu suivant : infirmière Coralie Deltour.

*Présence avérée de poudre noire sur les mains du Docteur McKay révélant l’usage d’une arme à feu.

*Présence de débris épidermique sous les ongles du Docteur McKay. Signe défensif. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : Sous-lieutenant Ross.

*Maculation abondante de sang sur la face avant de la zone ventrale de la veste ; et la face avant haute du pantalon ; de l’uniforme du docteur. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : Sous-lieutenant Ross. Densité d’absorption et facteur de coagulation identique.

*Présence abondante de phéromones par effet de sudation sur l’ensemble de l’uniforme. Résultat d’analyse : 150 fois plus élevé que la norme humaine courante. 17 fois plus élevé que la dose létale reconnue par l’OMS.

*Concentration de fluide de Cowper sur les sous-vêtements relatif à une intense excitabilité d’ordre sexuel.

*Résultat sanguin révélant un dangereux déséquilibre biochimique cérébral antérieur. Conséquence logique d’une altération majeure du fonctionnement cognitif usuel courant.



RDA Erin Steele :

*Présence de salive autour de la zone buccale. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon en l’individu suivant : Sous-lieutenant Ross.

*Présence de sang et de salive au niveau du cou, à proximité immédiate de l’artère jugulaire droite. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de sang en l’individu suivant : RDA Erin Steele. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de salive en l’individu suivant : infirmière Coralie Deltour.

*Présence de salive au niveau du cou, à l'opposé de la blessure présumée. Sur la poitrine, sous-vêtements haut et bas. Analyse ADN revenu positif en l’individu suivant : Sous-lieutenant Adam Ross.

*Présence d’une trace rémanente d'hémorragie au niveau du poignet et de l’intérieur de la main sans blessure apparente. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de sang en l’individu suivant : RDA Erin Steele.

*Présence de gouttelettes de liquide sur le col de l’uniforme de l’agent Steele. Analyse multispectrale rendu positive pour le composant suivant : épinéphrine, concentration par 15Cc. Utilisation hypothétique d’une seringue préchargée.

*Maculation abondante de sang sur le pourtour de la poitrine de l’uniforme. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : RDA Erin Steele. Densité d’absorption et facteur de coagulation révèle une hémorragie létale.

*Présence d’une entaille nette sur le centre de la poitrine de l’uniforme de l’agent Steele. Trace caractéristique d’un coup de poignard perpendiculaire au sternum. Dimension et taille comparable à l’emploi d’un couteau de combat des forces militaires Atlante.

*Présence de follicules sous les ongles. Signe défensif. Analyse ADN rendu positif en l’individu suivant : Infirmière Coralie Deltour. Combinaison de débris épidermique appartenant au sous-lieutenant Ross.

*Présence abondante de phéromones par effet de sudation sur l’ensemble de l’uniforme. Résultat d’analyse : 150 fois plus élevé que la norme humaine courante. 17 fois plus élevé que la dose létale reconnue par l’OMS.

*Concentration de transsudat sur les sous-vêtements bas relatif à un acte préliminaire d’ordre sexuel. Dépôt de salive et de fluide de Cowper sur la face externe des sous-vêtements de l'agent Steele. Analyse rendu positif en l'individu suivant : sous-lieutenant Adam Ross.

*Résultat sanguin révélant un dangereux déséquilibre biochimique cérébral antérieur. Conséquence logique d’une altération majeure du fonctionnement cognitif usuel courant.




Infirmière Coralie Deltour :


*Présence de sang et de salive autour de l’orifice buccal. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de sang en l’individu suivant : RDA Erin Steele. Analyse ADN revenu positif sur l’échantillon de salive en l’individu suivant : Docteur Rodney McKay.

*Présence d’un débri dermique sous cutané entre les canines de l’infirmière Deltour. Signe offensif. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : RDA Erin Steele.

*Présence de sang dans la cavité buccale, prolongement jusqu’au seuil de déglutition oesophagien. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : RDA Erin Steele.

*Maculation irrégulière de sang sur le col et avant de l’uniforme. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : RDA Erin Steele. Densité d’absorption et facteur de coagulation identique à l’hémorragie de l’agent Steele.

*Présence abondante de phéromones par effet de sudation sur l’ensemble de l’uniforme. Résultat d’analyse : 150 fois plus élevé que la norme humaine courante. 17 fois plus élevé que la dose létale reconnue par l’OMS.

*Concentration de transsudat sur les sous-vêtements bas relatif à un acte préliminaire d’ordre sexuel.

*Dépôt de salive sur les sous-vêtements haut. Analyse ADN rendue positive en l’individu suivant : Docteur Rodney McKay.

*Résultat sanguin révélant un dangereux déséquilibre biochimique cérébral antérieur. Conséquence logique d’une altération majeure du fonctionnement cognitif usuel courant.




Conclusion des preuves factuelles :



- Lutte à mort entre le sous-lieutenant Ross et le Docteur Rodney McKay. Utilisation de l’arme par Rodney McKay en direction d’Adam Ross. Hémorragie létale.
- Prémisse relationnel physique entre le sous-lieutenant Ross et la RDA Erin Steele.

- Lutte à mort entre la RDA Erin Steele et l’infirmière Coralie Deltour. Utilisation d’un couteau de combat militaire et d’une seringue préchargée d’épinéphrine à concentration de 15Cc.
- Impact à la poitrine sur la RDA Erin Steele imputable au couteau de combat. Présence de diffusion hémorragique au niveau de la jugulaire droite sans blessure apparente avec consommation directe par l’infirmière Coralie Deltour.

- Prémisse relationnel physique entre l’infirmière Coralie Deltour et le scientifique Rodney McKay.





codes par shyvana

_________________

Réalisé par A. HOFFMAN
DC : Nelly Bricks


Dernière édition par Steven Caldwell le Dim 25 Juin - 13:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Age : 65
√ Messages : 255
√ Localisation : Sur le Dédale

Steven Caldwell
Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: Rapport de mission du Dédale n°001 Dim 25 Juin - 12:26

Évaluation traumatique psychologique et psychiatrique



▶ Date : Mercredi 18 avril 2017
▶ Objectif(s): Analyse des traumatismes imputables à la mission d'exploration
▶ Rédacteur : Psychologue de bord Patrick Sidney

▶ Date & Heure de l'enquête: Mercredi 18 Avril 2017 à 10H00
▶ Date & Heure de compte-rendu : Mercredi 18 avril 2017 à 12H52
▶ Origine : Agressions et homicides involontaire en cours de mission d'exploration
▶ Personnel concerné :
■ Dr Rodney McKay - Responsable du pôle scientifique
■ Sous Lieutenant Adam Ross - Second responsable militaire du site alpha
■ Coralie Deltour - Infirmière en cheffe
■ Erin Steele - RDA
■ Capitaine Sutter - Officier commandant de l'équipe d'exploration SG-12
■ Lieutenant Skip Munk - Fantassin, officier en second
■ Première classe Howard Kempt - Scientifique
■ Première classe Dean NDyléan - Spécialiste
▶ Lieu d'enquête et prélèvements : Infirmerie de fortune installée sur les quartiers de l'équipe de transit.




En ma qualité de psychologue détaché sur le Dédale, civil assermenté par les autorités militaire de l’US Air Force, programme Porte des Étoiles, fait parvenir aux autorités concernées le rapport inhérent à l’analyse psychiatrique et psychologique des victimes :


Les hommes et femmes composant l’équipe Alpha - soit le sous-lieutenant Adam Ross, le docteur Rodney McKay, l’agent Erin Steele et l’infirmière Coralie Deltour - ont été victime d’une profonde modification de personnalité sous l’effet d’une influence extérieure.

Les analyses de sang prouvent une flagrante détérioration de l’équilibre chimique du cerveau amenant à la disparition des consciences sociales et affectives au profit de la résurgence d’instinct primitif primaires. Ces actions ont été exacerbée par l’émission/réception de phéromones à des concentrations physiquement insupportable pour l’homme classique.
Ceci a maintenu les victimes dans un état d’agressivité particulièrement intense et investi d’une attirance sexuelle, envers le sexe opposé, indubitablement imparable.

La pauvreté de la résistance mentale des patients s’explique par l’activation subconscient d’une “sécurité” afin d’endormir entièrement les victimes de leur responsabilité personnelle.

En effet, sans ce processus reconnu dans la profession, pour préserver l’intégrité de la santé mentale des patients témoins de scènes traumatisantes, d’importantes séquelles auraient menés à des dépressions très graves, voir des tentatives de suicides.

Si cela avait été le cas, l’équipe Alpha aurait été démobilisé du Programme pour cause d’affliction mentale sévère.

Pour le bien du patient, il ne lui a nullement été demandé de témoigner. Je me suis simplement attelé à collecter les réactions sous-jacentes aux stimulis envoyés au cours de la conversation.

Grâce à cela, je suis en mesure d'attester que la “sécurité” du subconscient à jouer un rôle essentiel dans le détachement que ressentent actuellement les patients vis à vis de leurs mésaventure. Cela inclut une sorte de “barrière” empêchant toute identification aux actes qui ont été commis durant la mission. Et bien qu’ils aient visiblement des souvenirs nets et entiers de leurs actes, l’idée d’en être directement responsable semble hors sujet.

De ce fait, les membres concernés ne sont donc pas atteint de séquelles psychologiques et ne présentent pas les signes d’une quelconque dépression. Aucune affliction importante n’est à craindre pour l’avenir.

Néanmoins, une désorientation et une phase de réflexion intense est à prévoir pour les semaines qui viennent. Un sentiment de culpabilité latent ou de malaise vis à vis des équipiers risqueraient de naitre, raison pour laquelle je recommande un bilan de contrôle après une phase de repos complet d’un minimum de cinq jours, et non contraint par l’administration.

Afin de préserver l’intégrité du processus de reviviscence, je recommande à notre hiérarchie de s’en tenir aux rapports et constatations qui lui parviendront sans demander de détails supplémentaires aux victimes. J’approuve entièrement la requête consistant à placer ces rapports et tous les éléments compromettants sous le sceau de la confidentialité pour garantir l’intégrité morale et relationnel des patients.

Je suis en mesure de déclarer en ma qualité de psychologue que l’équipe Alpha et le capitaine Sutter, de l’équipe SG-12, ne présenteront aucun danger pour leur vie ou celle de leur entourage. Et qu’ils seront aptes à reprendre la vie courante et l’exercice de leur fonction après la validation d’un bilan psychologique classique de leurs médecins attitrés.

À faire valoir à qui de droit.
Patrick Sidney,
Psychologue du bord.






codes par shyvana

_________________

Réalisé par A. HOFFMAN
DC : Nelly Bricks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rapport de mission du Dédale n°001

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le rapport de mission 1 de sg1
» Un rapport de mission = une promotion ? [PV Urio]
» Rapport de Mission
» Rapport de Mission # 012524-GJHZE-425
» Rapport de Mission : Collis Empoissoné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Intranet :: Rapports officiels-