Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

MJ 23 Part. 5a : Bataille pour la Magna Caverneum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2192
John Sheppard
Dossier Top Secret
√ Age: 40 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: MJ 23 Part. 5a : Bataille pour la Magna Caverneum Mer 26 Juil - 20:51
Partie 5 : Des mots doux


John Sheppard


John toisa autour de lui, le champ de bataille poussiéreux et silencieux…reprenant son P90 pour le remettre à sa juste place. Il devait avouer qu’il était quand même un peu déçu… à dire vrai il s’attendait à une conséquence royal, magnifique, où tous les Wraiths s’arrêtent à l’unisson et tombe comme des mouches, que ses coéquipier l’appel via la radio pour lui chanter cette incroyable victoire. Mais rien ! Strictement rien ne venu dans le canal ! Une monté de stresse l’envahit… mais bordel, couper la tête de la reine des abeilles, n'entraînent pas la chute des mayas ?

La remarque à juste titre d’Hamilton, le fit hésiter et ce fut sans grande enthousiasme avec la langue amère qu’il répondu dans une conclusion des plus catastrophique : ils avaient soit pas tuer la bonne reine, élément étonnant car elle ne gouverne pas en duo, soit la mort d’une reine ... bah les Wraith ils s’en foutent ils se battent jusqu’à mort sans suive !

John essaya de faire marcher sa radio sur le canal de Matt… rien, celui de Pedge ? Rien non plus… puis celui de Paresok qui lui renvoya le même vide. Une pointe d’angoisse le prit au tripes… il avait horreur de perdre ses amis et de perdre simplement quelqu’un qui côtoyait tous les jours. L’expérience lui permit d’éviter de se faire mille scénarios en tête. Cela ne serait pas constructif et façonnerai sa peur. Il avait déjà subi la perte d’ami durant cette guerre « sans nom » qu’il ne voulait point nommé à cause des traumatismes subis… cela avait été horrible. Mais, dans ce contexte, John savait très bien que Matt et Pedge ne mourraient pas aussi facilement qu’une balle entre les deux yeux. Ils allaient souffrir, sûrement être torturé ou être dévoré voyant leur vie leur échapper dans un souffle. Les Wraiths tue salement et il ne savait pas ce qui serait le mieux pour eux. Dans tous les cas, ils auraient une agonie détestablement longue. Les imaginer se faire torturer était aussi horrible. Finalement, il venait à espérer qu’ils meurent de la manière « traditionnelle Wraiths » et non qu’ils aient finit dans les mains d’un originel souhaitant avoir des informations.

Alors qu’il était en train de faire marcher en désespoir de cause sa radio il tourna la tête vers ses coéquipier et Hamilton était en pleins préparatifs d’une surprise… sur le coup, John ne porta pas attention aux manœuvres du soldat qui semblait mettre tout son cœur dans son ouvrage avec la défunte reine. Bêtement, il se disait qu’il vérifiait qu’elle soit bien morte ou une exploration d’une curiosité malsaine sur les Wraiths. Qu’importe. Le colonel tapa sur son oreille pour enlever les grésillements et recommença une seconde fois… rien. Dans un soupir, il se retourna marchant vers son équipe et beuga sur le bâton d’Alek… il avait déniché une barre en fer … issus d’un reste de bâtiment et foutue la tête de la reine dessus… John, ne savait pas trop quoi en penser sur le coup. Il resta dubitatif et son cerveau avait arrêté de fonctionner durant quelques secondes… niveau gore là, on se croirait de retour aux Carpates !

Il n’eut pas le temps de répliquer ou bien même de faire une remarque que Karola leva son arme, pour vider le chargeur sur une silhouette qui arrivait à grand pas sur eux. Son corps n’avait qu’une seule et unique direction : lui. Désarmé mais redoutable quand même, Sheppard leva son arme et soutenue les tirs de balles, pour arracher la vie à ce monstre sacrément résistant. Celui-ci semblait s’exprimer… c’est une blague ? Depuis quand ils parlent eux ? Ils savent parler d’ailleurs ? Curieux, l’homme se rapprocha, mettant un pied sur la poitrine du sbire, arme pointée sur sa tête... les propos étonnants et bien lointain lui firent froid dans le dos…Une menace ? Une menace d’un Wraiths qui pouvait contrôler d’autre Wraiths ? Il n’y avait que la reine pour faire cela… le sang se figea dans son corps avec un frisson désagréable. Bordel ! C’est quoi qu’ils aient tué là ? C’est une fausse ? Un prototype de reine ? Pourtant elle avait l’air vivante !!

John sentie une forme d’angoisse monter dans son cœur, Matt et Pedge était auprès d’une reine sadique qui rêvait de se repaître de leur âme. Il recula, se frottant le visage. Non, il ne pouvait pas arrêter le combat pour deux personnes. Un peuple dépendait de cette victoire. Son cœur serra tellement fort qu’il dû ouvrir la bouche pour respirer… putain Matt dans quel pétrin tu t’es fourré ? Il prit quelques minutes pour réfléchir…Ils étaient encore dans la merde et c’est son devoir de récupérer ses hommes !
© Nalex

_________________
Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 710
√ Localisation : Le plus souvent à l'infirmerie

Alek Hamilton
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: MJ 23 Part. 5a : Bataille pour la Magna Caverneum Jeu 27 Juil - 13:37

Partie 5 : Des mots doux



Je n’aimais pas ces moments post combat, tout devenait calme et on se demandait toujours si le conflit était enfin terminé ou pas. Et aussi on se demandait si être vivant n’était pas un rêve. Bref là par contre j’entendais encore les bruits des combats au loin et je compris de suite qu’il fallait qu’on reparte à la castagne. Malgré la potion magique je commençais à ressentir de la fatigue mais surtout le moindre petit os de mon corps me faisait mal. Je paierais très cher pour un jacuzzi et un bon massage. Mais avant, j’allais me faire du Wraith par paquets de douze.


J’entendis des aboiements et je vis Kalash arriver vers moi en boitant, je courus vers lui et me mis à genou pour lui faire un calin. Je sais que ce n’était pas protocolaire mais à cet instant j’en avais rien à foutre du protocole ou du code militaire. J’examinais vite fait sa patte et il pourrait encore courir, il avait juste pris un choc, rien n’était cassé et pas de plaies. Je me relevais pour aller chercher mon gilet MOLLE, pas question de repartir au tampon sans protection, je le vis au sol pas loin du corps de la Reine. Je le pris pour le remettre, bon voila une bonne chose de faite. Je jetais un coup d’oeil au corps de la Reine avec un air de dégoût mais aussi de malice. J’avais bien dis à cet originel que j’allais enlever tout honneur à sa chef non ? J’étais un homme de parole.


En regardant autour de moi je vis le sabre au sol, j’allais le ramasser et m’approchais de la tête de la Wraith. Le major Frei ne l’avait pas loupé, sa tête était une passoire mais on pouvait quand même la reconnaître, parfait. Après quelques coups de sabre et quelques jets de sang sur mon visage, je la lui coupais...c’était pas si elle allait en avoir besoin de toute façon. Je pensais aussi à récupérer mon couteau en l’enlevant de sa cuisse pour le remettre à sa place sous ma manche.


*Bon et maintenant gros malin tu vas en faire quoi de ça ?*


Pas con Edmon...il me fallait une pique. J’allais faire une Ned Stark héhé. Je fouillais autour de moi et trouvais une barre en fer qui venait peut être d’un bâtiment. En même temps sa provenance m’importait peu c’était sa possible utilité qui m'intéressait, je la ramassais et piquais la tête dessus. Voilà une bonne chose de faite.


Maintenant je devais retrouver mes armes car je ne tiendrais jamais au combat avec un sabre et un couteau. Je partais donc en quête du corps de l’originel, je mis quelques minutes à le trouver et par la même occasion mon P90 et P99. J’étais tout prêt pour repartir. J’entendis Kalash grogner, ce qui était signe d’ennemi, je vis arriver un Wraith qui se prenait pour Usain Bolt vers Sheppard. Le major Frei lui coupa l’élan en même temps que lui ôter sa vie. C’était une machine cette militaire.


J’entendis le Wraith proférer des menaces et utiliser le refrain habituel quand des otages étaient en jeu. Je ne l’avais que trop entendu, par contre on aurait dit que ce n’était pas lui qui parlait. La vraie Reine nous faisait un trip independance day ? Je restais là sans rien faire attendant les ordres du chef et gardant ma pique avec sa tête au bout.

© Nalex


_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 26
√ Messages : 2079
√ Localisation : Alpha

Karola Frei
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: MJ 23 Part. 5a : Bataille pour la Magna Caverneum Jeu 27 Juil - 14:25
Partie 5 : Des mots doux



La victoire eut rapidement un goût amer pour les Atlantes quand ils se rendirent compte que leurs suppositions concernant l’arrêt des combats à la mort de la reine étaient fausses. Peut-être s’attendaient-ils à quelque chose de grandiloquent. En tout cas, au moins pouvaient-ils s’enorgueillir d’être parvenus à abattre les originels et cette reine, cela devait sans aucun doute avoir dû porter un sale coup à leurs ennemis. Cependant, eux aussi avaient des pertes à déplorer et celles de Matt et Pedge étaient préoccupantes. Ils savaient que le premier avait été récolté mais quid de la seconde ? On pouvait peut-être supposer que c’était aussi le cas puisque des darts avaient survolé en rase motte la zone et qu’elle était tout bonnement introuvable. Il fallait donc les retrouver rapidement. Cependant, ce n’était pas le seul problème. Paresok aussi semblait avoir des problèmes au niveau du carrefour et sans Matt ou même le Natus pour le défendre, les Wraiths allaient pouvoir s’en donner à cœur joie et reprendre l’avantage si durement gagné par les atlantes.

Karola allait s’empresser de rejoindre son chef afin de voir avec lui le programme des réjouissances pour la suite de la mission. Sauf que son intention fut accaparée par Hamilton et la curieuse activité à laquelle il s’adonnait. Karola fronça les sourcils en réalisant avec effroi ce qu’il était en train de faire. La reine était morte et à eux trois ils l’avaient suffisamment bien amochée en s’adonnant à des gestes passablement barbares. Certes, leur ennemie était certainement la plus coriace qu’ils aient pu rencontrer, néanmoins leur but était de simplement l’éliminer et non pas de la massacrer sans état d’âme. Ils étaient des soldats pas des barbares non civilisés. Leur ennemie était morte, il n’y avait rien de plus à faire. Même s’il s’agissait d’un wraith cela lui sembla extrêmement déplacé de procéder à ce genre d’acte. C’était dérangeant, déshumanisant et contraire à l’éthique militaire. Elle sentit une colère froide monter en elle en le voyant ainsi s’acharner sur elle et s’apprêtait à le reprendre à l’ordre lorsqu’un mouvement brusque activa ses réflexes. Un wraith venait de se relever et s’élançait vers Sheppard. Ni une, ni deux, Karola releva son arme pour la braquer sur lui et tira tout ce qu’elle avait afin de l’arrêter. Il fut heureusement abattu avant d’atteindre sa cible.

Avant de pousser son dernier souffle, le sbire délivra un dernier message. Son retour à la vie semblait n’avoir servi qu’à cela. La voix rauque et impérieuse associée au message suffisaient à donner des frissons. Cependant, Karola n’avait pas peur, bien au contraire. Ce sentiment s’était mué en hargne, celle d’en finir rapidement et de sauver ses camarades ainsi que les Natus. Ce que le Wraith leur révéla n’augurait rien de bon pour Matt et Pedge mais le major connaissait ses hommes et surtout connaissait leur résistance. Ils tiendraient bon, en tout cas le temps qu’ils arrivent. Elle lança un regard déterminé à son chef et encourageant en percevant l’inquiétude qui le taraudait. Puis ses yeux se posèrent sur Hamilton qui tenait dans sa main son « trophée », elle lui lança des éclairs et elle ne put s’empêcher de lui dire de manière véhémente :

« Qu’est-ce qui vous prend 1ere classe ? Vous êtes sur un champ de bataille et non pas dans une série télévisée. Lâchez ça immédiatement avant que je ne me serve de votre propre tête comme d’une vulgaire balle pour votre chien. » Puis elle se tourna vers John, n’attendant de la part du soldat aucune contestation sinon à ses risques et périls. Cependant, son attention fut détournée par une lueur dans le ciel qui surgit de nulle part mais qui fusa dans un vrombissement impressionnant. Elle ignorait ce dont il s’agissait, un darth ou autre chose, en tout cas cela prenait clairement feu voir même menaçait de s’écraser. C’est ce qu’il se produisit et Karola tressaillit reprenant ses esprits, un mauvais pressentiment l’envahissant. « Colonel, on ferait mieux d’y aller. »

© Nalex

_________________

DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Age : 25
√ Messages : 2192
John Sheppard
Dossier Top Secret
√ Age: 40 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
MessageSujet: Re: MJ 23 Part. 5a : Bataille pour la Magna Caverneum Jeu 3 Aoû - 17:50
Partie 5 : Des mots doux


John Sheppard


Sheppard était en train de frotter son visage avec sa main. Il ne savait pas vraiment quel sentiment l’animait à cet instant. Est-ce de la rage ? De la colère ? De la Haine ? De l’angoisse ou bien même de la peur, redoutant les traumatismes ou la perte de ses hommes ? Le savoureux mélange de la complexité humaine dans sa splendeur, formant un cocktail explosif ! Il soupira, tout en levant la tête vers un bruit horrible dans le ciel. Une étoile dans une grotte traversa en feu… de quoi intriguer les Atlantes… Il resta quelques secondes suspicieuses, réfléchissant à la suite, quand il se rendit compte qu’on venait de lui parler. Il soupira pour lui-même, relevant le regard vers l’horizon nuageux et poussiéreux de ce champs de bataille sans queue ni tête. Il retira son pied du Wraith et regarda Frei quelques minutes oui, elle avait raison, il fallait bouger. Son regard alla sur Hamilton. Une nouvelle fois, il marqua un temps d’arrêt sur l’étrange bâton qu’il avait.

La guerre n’est jamais belle et l’humain a fait pire dans son passé pour s’offusquer de cela vous me direz ? Mais il devait avouer que sur le coup, cela le choqua. Ce n’est parce que les ennemis sont des monstres qu’il faut s’abaisser à être comme eux. Mais moins agressif que sa major, il préféra quand même se questionner sur ce geste. Il devait avoir une raison et non un acte juste barbare. Enfin, dans sa tête il se disait qu’on ne peut pas faire ça juste pour le plaisir.

« Pourquoi avez-vous fait cela soldat ? » sa voix était neutre.
Il fit un mouvement de tête pour qu’ils se mettent en route, l’explication pouvait venir en marchant.

Alek Hamilton


Ce qu’avait dit ce Wraith était bizarre car j’aurais vraiment juré qu’il avait été manipulé par quelqu’un à distance. Il me rappelait ces soldats au moyen orient qui nous attaquaient sous les prêches d’un allumé notoire. On aurait dit des zombies et à chaque fois ça me faisait froid dans le dos. Mais là c’était encore une autre catégorie de contrôle qui était encore plus terrifiant. Bien sur comparé à mes collègues de combat je connaissais peu les Wraiths mais je commençais de plus en plus à penser que leurs pouvoirs allaient très loin et je n’aimais pas ça du tout. J’entendis un le bruit typique d’un avion en train de piquer du nez et je levais la tête pour voir une boule de feu. C’était le risque de l’aérien après tout. Et puis je ne pouvais pas trop m’attarder sur ça que le Major Frei, s’adressa à moi avec des menaces clairement dites. Non mais les Atlantes fallait vraiment qu’ils se séparent de leur morale à la con deux minutes. Mon trophée était bien et puis vraiment je ne voyais pas le soucis, j’avais pas mutilé un Natus mais un Wraith, ma technique était du oeil pour oeil, dent pour dent. En l'occurrence, corps momifié pour tête décapitée. Si ça plaisait pas à ces culs serrés ils avaient qu’à me renvoyer sur Terre. Je décidais de répondre à Sheppard tout en marchant, car Frei m’énervait. C’était sûrement la militaire la plus efficace que j’avais vu mais son côté rigide me sortait par les yeux.

« J’ai promis à l’originel d’enlever tout honneur à sa Reine, je tiens parole, j’avais pour but de la leur rendre d’ailleurs.» Je marquais une pause « Mais s’il faut faire la guerre en respectant la morale, je vais faire ça...pour un temps»

Je posais mon trophée en le plantant bien droit dans le sol et continuait à marcher pour aller je sais même pas où. Qu’est ce que l’éthique changerait à ma mort? Que dalle. Je mourrais pas plus en paix pour autant.

John Sheppard


Le soldat répondit au colonel et John ne fut pas très convaincue et sur le coup, on pouvait dire qu’il se fichait bien, il avait autre chose à penser. Le barbarisme était malheureusement, une notion humaine et il avait déjà vu, de nombreux soldat la pratique en tant de guerre. Cela, n’excusait en rien ce genre d’acte mais bon que dire ? Le fait de se trimballer avec la reine Wraith au bout d’une pique, allait choquer les Wraiths ? Il n’en savait rien à dire vrai. Il préféra dire les choses clairement. Son esprit était pleinement occupé à un plan de bataille. Et le soldat avait posé son trophée.

« Nous faisons la guerre à des barbares, nous devons nous montrer au-dessus de leur sauvagerie. Après soldat, cela heurte ma conscience humaine. Et vu comment nous avons tué la reine et pour ma part certain Wraiths, je crains que même moi niveau honneur et conscience je ne suis pas le meilleur pour vous faire la morale à cet instant. Tâchez de faire cela, quand aucun de nous deux est dans le secteur. La barbarie chez les militaires en temps de guerre est connue et aucunement dites aux entités supérieures. Et cela restera entre nous. Sinon le CODIR, va vous renvoyer sur terre dans un hôpital psychiatrique » John avait été franc tout du long d’une voix détachée. Il avança avec un calme terrible, puisque cela traduisait que l’homme était pleinement en état de faire un massacre pour aller libérer ses hommes.

« On va rejoindre le carrefour. La reine peut se tamponner l’oreille avec ses sandales, pour qu’on abandonne aussi facilement ! Je vais contacter Vida, pour demander des ressources en plus. Car à trois nous ne sommes pas des héros ! Hamilton, vous irez tenir l’ancienne position d’Eversman, pour vous défouler avec la mitrailleuse et les AT4, s’ils sont encore opérationnels. Major, nous allons sur le front repousser les Wraiths et essayer de trouver des survivants » Il fit une pause de quelques secondes. Son visage était fermé et son pas assez vif.
« Je ne vous cache pas que j’ai envie de provoquer la véritable reine, puisqu’elle ose nous envoyer des sbires voyageurs et de la braver en duel, pour mettre fin à cette mascarade et récupérer nos deux amis. Si j’en viens à mes fin tant mieux sinon si je meurs, vous évacuerez le plus de Natus et leurs dirigeants, avec les atlantes vivants, vous irez sur Atlantis et demanderez une ogive nucléaire ! » la voix de Sheppard était froide et déterminée, cela suffisait de se tuer à la tâche. Fallait pas que les Wraiths en réchappe et s’ils ne pouvaient pas tenir le carrefour et vaincre autant les détruire autrement. « Cette finalité est discutable si vous avez des idées » Oui Sheppard demandait aussi l’avis de d’autres cerveaux, il n’avait pas la science infuse.

Alek Hamilton


J’avais mal entendu ou bien Sheppard venait de me dire que tant qu’on me chopait pas je pouvais faire ce genres d’actes ? Il me plaisait ce chef. Il était franc et analysait avant de balancer des arguments de morale et autres conneries bien humaine du genre. Personnellement être encore plus monstre que les montres ne me dérangeait pas et ne m’empêcherait sûrement pas de dormir. Donc ok j’avais saisi le message si je devais refaire un coup pareil. Mais là non, j’avais mon trophée, je l’avais promis donc j’allais rester sage comme une image.

Par la suite Sheppard nous annonça son plan. Ca me convenait, ce n’était pas un secret que j’appréciais les missions suicide. Mais dans un sens si Matt n’avait pas réussi à tenir le carrefour, je vois pas comment nous on allait y arriver. Nous étions fatigués, blessés et seul l’adrénaline et la soif de vengeance nous faisait tenir encore debout. J’écoutais le reste de son plan.

« Provoquer la Reine de front, c’est osé, j’aime l’idée, mais là y’a quand même beaucoup de chances de mort. Pour tenir le carrefour, je m’en charge, je le tiendrais aussi longtemps que nécessaire. J’espère avoir le temps sur place pour tenter d’élaborer une surprise »
J’allais reprendre mon trophée car il faisait partie de mon plan.

John Sheppard


John était en train de ruminer sévèrement, écoutant la remarque d’Hamilton hochant simplement la tête. Oui, il ne doutait pas de la ferveur de son soldat pour défendre le carrefour. Il allait contacter Vida, quand soudainement son oreillette grésillai, ce fut Adam et à dire vrai l’homme était content de m’entendre parler. Surtout avec la bonne nouvelle que l’objectif des œufs étaient détruit… faut dire que sur le coup il l’avait zappé et cela aurait été un plus grand drame si ses fichus Aliens avaient éclos. Et la mort certaine de Magna. Par contre, l’atterrissage du sous-lieutenant allait être rude… et il s’inquiéta pour son pilote. Il faut une bonne dextérité et Adam était l’un des meilleurs…mais cela allait-il suffire ?

Puis un changement de plan, pour aider le carrefour, cela fit une sensation amère dans la gorge du colonel, qui évalua la situation encore plus critique qu’il ne l’avait imaginé… la manoeuvre avec ce genre de coucou serait du suicide…et pour cette raison Sheppard avait répondit sombrement, il ne pouvait pas dire à son soldat de ne pas le faire, pour seul raison de préserver sa vie, des milliers d’autres vies étaient en jeu… Machinalement le colonel leva le nez vers le ciel de la caverne… comme s’il pouvait voir quelque chose, le bruit était assourdissant autour d’eux… Il ne pouvait rien voir et comprenait parfaitement la situation du pilote, il aurait pu être à sa place étant de même formation.

Sa gorge se serra brusquement sentant une boule dans son estomacs… les minutes furent atroces et il continua à marcher pressant le pas. Son regard vert alla sur le visage de sa major… puis soudainement les derniers mots d’Adam, John ne savait pas quoi lui dire. Il savait qu’il était en train de parler à un futur mort, cela lui ficha un coup. Il baissa la tête, avalant sa salive et le pincement douloureux au cœur. Puis courageusement, il releva la tête, pour prononcer quelques derniers mot qui sonnait la fin… avec un accent sur le « lieutenant » signe que mort ou vivant il serait décorée. Qu’en avait t’il à faire d’être gradé post mortem ? Sûrement rien, mais la symbolique était là, tout comme le respect et l’estime que portait Sheppard à Ross.

Lui qui avait horreur de perdre des personnes, étaient en train de vivre impuissamment la mort de l’un de ses pilote qui donnait sa vie courageusement et avec honneur pour ce peuple. Ce peuple, qui n’avaient il y 48 heures aucune attaches avec le groupe « Cougar Natus ». Et voilà, que chacun donnait sa vie pour des gens qu’ils n’avaient jamais côtoyés. Cela faisait beaucoup de perte… Peut-être étaient t’ils les trois dernier survivant de l’équipe ?
John resta silencieux… se frottant le visage, en resta sur place, pour digérer la mort de son homme.


Karola Frei


Karola voyait cette histoire de trophée d’un très mauvais œil mais Sheppard avait parlé et jamais elle n’aurait osé le contredire ou bien le désavouer devant ses hommes. Elle laissa donc couler, pour cette fois, non sans adresser un regard dédaigneux au trophée. Ils avaient de toute façon bien d’autres motifs d’inquiétudes dont il fallait s’occuper. Et c’est d’un souci bien préoccupant auquel ils allaient à présent faire face. Sur le point de rejoindre le carrefour, John reçut une transmission de la part du lieutenant Ross. Karola s’approcha un peu de son chef afin d’écouter les nouvelles. Plutôt bonnes apparemment puisqu’ils accueillirent avec soulagement la nouvelle des œufs détruits puis de son idée pour venir en aide au carrefour dépassé par les évènements et la récolte de Matt.

Mais les choses n’étaient jamais faciles surtout quand on se battait contre les Wraiths et lorsque le major compris que quelque chose clochait, quand elle entendit son exclamation, elle se sentit blêmir. Et quand il confirma sa galère en annonçant le dysfonctionnement de son gouvernail, ses mains se serrèrent sur son arme. Hamilton pouvait s’avouer chanceux car à cet instant, elle avait totalement oublié sa petite fantaisie et si ça n’avait pas été le cas, elle l’aurait jugée parfaitement futile face aux pertes qu’ils subissaient en chaîne. Inquiète, elle écouta impuissante en fixant le sol les derniers mots que les deux hommes s’échangeaient. Il s'ensuivit un silence lourd tant par sa signification que par son intensité.

Karola elle avait vu son vaisseau se crasher à une vitesse fulgurante mais cependant elle refusait de croire que cela s’était terminé ainsi. Elle refusait de laisser les Wraiths gagner si facilement. Elle hasarda un regard sur son chef qui accusait sérieusement le coup, elle aussi d’ailleurs mais elle s’efforçait de n’en montrer rien. Elle se ressaisit alors rapidement, se souvenant que le temps ne jouait pas en leur faveur et que si dans le pire des cas, le lieutenant n’était plus, il restait tout du moins McKay à sauver et pour cela elle se portait volontaire.

« Colonel ? appela-t elle pour le sortir de sa rêverie en posant sa main sur son bras. Colonel, il faut que l’un de nous se rende sur le site du crash de Ross. Avec quelques guerriers Natus, sous mon commandement, je vous promets de vous les ramener, lui et McKay. »

Sheppard sursauta légèrement entre le fait d’encaisser la mort de son homme, il essayait de contrôler un réflexe humain : la colère. Il avait l’impression de n’être que ça depuis le début de la journée. Il avait l’impression de ne plus rien contrôlé et que tout allait se finir par la mort des Atlantes … Il se tourna vers Karola, prenant le temps de réfléchir. Se séparer une nouvelle fois, était une mauvaise idée.
« Hum… Nous sommes sûrement plus que trois… vous êtes la plus douée en corps à corps, je … » Il réfléchit un instant, Mckay était pas doué en survit et l’avoir avec soi était mieux, que mort ou dans les mains des Wraiths, au vu de son savoir sur la cité « Si vous avez des Natus avec vous, je peux le concéder, mais si cela devient trop dangereux, ne prenez pas de risquer replié vous au carrefour »

Elle laissa son chef réfléchir, sans le brusquer. Au départ, elle crut qu’il allait lui refuser cela mais la balance pencha en sa faveur et il accepta, sans toutefois s’emballer, de la laisser partir de son côté. Après tout, Adam lui avait sauvé la vie à de multiples reprises, il était normal qu’elle se rende sur les lieux du crash, fût t-il mort, il était hors de question de le laisser là-bas.. Elle hocha la tête pour lui signifier qu’elle avait compris.
«Ne vous inquiétez pas John, je serais prudente. On rentrera tous sur Atlantis. » lui assura t elle d’un ton confiant pour le rassurer et qu’il puisse partir au carrefour avec un peu moins de dépit.

Elle avait dit John une nouvelle fois, il eut un rictus amusé. « Si je m'inquiète. Vous me tenez au courant par radio si vous trouvez de corps ou des cadavres »

«A vos ordres, colonel. Bon courage à vous» répondit la jeune femme avant de lui faire un dernier salut militaire et de lancer un regard à Hamilton. Elle leur tourna le dos et se mit en peine de trouver quelques Natus qui pourraient l’accompagner afin d’aller sauver le soldat Ross et McKay.

FIN pour ce post, la suite dans deux postes :
- Karola seule
-Panda et Sheppard
© Nalex


_________________
Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MJ 23 Part. 5a : Bataille pour la Magna Caverneum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Quels survivants après la bataille pour le Gouffre de Helm ?
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» La bataille pour l'artefact
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 4
» Chronologie du Quatrième Âge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées :: Magna Caverneum-