Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

{ Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Jeu 17 Aoû - 14:40
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

Je ne vois plus mes journées passer. Depuis que je suis arrivée ici et ça doit faire quoi, même pas un mois, je passe le plus clair de mon temps à potasser les bouquins et autres trésors mis à notre disposition. Il y a tellement de choses à lire et à découvrir que parfois j'en oublie même de vivre.

Ce matin, en me levant aux aurores comme à mon habitude, je décide de me rendre à la salle de sport et de laisser les livres de côté pendant quelques heures. Avant d'arriver ici, je faisais pas mal de sport, mais depuis que je suis là, j'ai complètement mis ça de côté. J'enfile donc ma tenue de sport, une brassière, un pantalon de jogging et une veste zippée, avant de relever mes cheveux. Bouteille d'eau, serviette sous le bras, je file en direction du gymnase. Bon là encore, je finis par me perdre au bout de seulement cinq minutes et il m'en faut presque le double pour retrouver ma route. J'aurais peut-être du amener une boussole pour me repérer en fait... La semelle de mes tennis couinent sur le sol alors que je presse un peu plus le pas pour ne pas perdre trop de temps. Même si je ne suis pas tenue de respecter un emploi du temps, je n'ai pas envie de perdre du temps dans mes recherches et chaque minute que je perd et une minute en moins pour travailler.

Finalement, au bout de je ne sais pas combien de temps, je finis par trouver le fameux gymnase. Sourire aux lèvres, je passe la main sur le boîtier pour ouvrir la porte. Pleine d'entrain, j'entre.

"Bonjour tout le... Personne !"

Ça c'est fait, personne dans la pièce. Moi qui pensais que les militaires étaient du genre à manger du sport et de l'exercice physique toute la journée, faut croire que je me suis trompée. Tant pis, ça fera plus de place pour moi. Je dépose ma bouteille et ma serviette sur un des bancs et je prend place sur l'un des tapis de course mis à disposition. J'appuie sur le bouton de mise en route et je me met à trottiner.

"Tout en douceur... Ne va pas te casser un truc Norah."

Ouais je suis du genre à me parler à haute voix et la plupart du temps, c'est surtout pour pas que j'oublie de faire attention où je met les pieds. Je ferme les yeux et je me laisse porter par les battements de mon coeur qui pour le moment sont réguliers. Bon, un peu de musique serait plus sympathique mais j'ai laissé mon MP3 et sa playlist sport sur la Terre. J'ouvre à nouveau les yeux et j'ouvre la fermeture de ma veste histoire de ne pas virer rouge alors que je viens de commencer. Machinalement, je vérifie que ma pompe à insuline est bien fixée. Je me met alors à chantonner pour me donner un peu plus de patate.

"I gotta feeliiiiiing !"
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time


Dernière édition par Norah Ayoun le Sam 9 Sep - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 101
Mike McPherson
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Lun 21 Aoû - 23:42
Le manteau noir de la nuit venait à peine d'être chassé par les premières lueurs du soleil lorsque Mike ouvrit les yeux et émergea d'une nuit un peu agitée. Le sommeil l’avait fui et il n’avait pu que somnoler par intermittences. C’était rare que ses nuits soient agitées lui qui dormait habituellement comme un bébé. Sa formation le lui avait appris avec vigueur. Cinq minutes de sommeil, c’était cinq minutes de sommeil sur lesquelles il ne fallait pas cracher. Aussi, les bras fuyants de Morphée pour une nuit n’étaient pas suffisants pour le mettre sur les rotules pour une journée. Il ne fallait pas que cela devienne une habitude par contre. McPherson adorait trois choses dans la vie plus que tout au monde : manger, prendre une douche et dormir. Des besoins simples qu’il n’acceptait qu’en de rares occasions de sacrifier. Ou pour la bonne cause. Et il fallait qu’elle soit sacrément bonne, la cause.

Enfin, il se leva, mit un pantalon de survêtement et un teeshirt avant de se diriger d’un pas décidé pour entamer son rituel du matin. Courir à jeun suivi de quelques exercices physiques puis des étirements avant d’accéder à la récompense suprême : le combo douche-petit déj n’avait aucun équivalent dans l’univers. A part peut-être une bonne p.. inte !
A nouveau, les couloirs identiques et le jeu des télé-porteurs lui firent perdre de longues minutes, mais pas sa bonne humeur. Repousser le sacro-saint footing du matin –fut-il sur un tapis de course- de quelques instants avait cela de pratique de faire monter la sauce. Bon, il ne fallait pas pousser non plus mémé dans les orties et lorsque se présenta la porte pour le gymnase, ce fut un soulagement.

A l’intérieur, Mike eut la surprise de ne trouver qu’une jeune femme brune affairée sur un tapis de course. Pas un seul autre chat ne traînait dans les parages. Découvrir une salle de sport désertée de la sorte avec le contingent dont pouvait se targuer la Cité avait un côté amusant. Ou inquiétant. Cela dépendait de son optimisme. Soit le personnel d’Atlantis pouvait jouir de nuit exceptionnellement longue –à la différence de la sienne-, soit tout le monde avait été kidnappé dans la nuit et ne restait que deux imbéciles décidés à courir ce matin. Le soldat haussa les épaules et s’approcha d’un des tapis de course avant de se rendre compte que la sportive en place chantonnait à tue-tête. Le sergent eut un sourire en coin lorsqu’il passa à sa hauteur

- B’jour, lâcha-t-il en montant sur le tapis qui course sur lequel il avait jeté son dévolu. Il en avait laissé un vide entre elle et lui, histoire de ne pas s’imposer ou de paraître associable.

Aussitôt qu’elle l’avait entendu, son chant avait cessé. Le militaire activa la machine, trottina quelques instants avant d’augmenter le rythme pour atteindre une foulée plus soutenue. C’était la vitesse qui lui permettait encore de parler, un peu plus, et il soufflerait comme un bœuf. Non pas que ça le dérangeait, mais c’était un échauffement et avec rien dans l’estomac, il ne s’agissait pas de tomber dans les vapes dès les premiers jours. Ca le faisait, ni pour les militaires, ni pour la jeune femme à ses côtés.

- Faut pas vous arrêter de chanter pour moi, M’dame ! lança-t-il à la coureuse non loin de lui. Je voulais pas vous déranger. Je peux repasser si vous préférez rester seule.

Il n’y avait pas pensé, mais peut-être y avait-il des créneaux réservés aux civils, aux gradés ou aux scientifiques. Pour le coup, il se sentait un peu idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Sam 9 Sep - 19:18
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

Je cours à une vitesse constante, les battements de mon coeur me font me sentir vivante. Je souffle comme un boeuf, j'ai les cheveux plaqués sur le front pourtant ça n'enlève en rien à ma bonne humeur du moment. Je chante aussi fort que mes poumons en cours d’asphyxie le permettent. Je ne me rend même pas compte qu'un homme vient d'entrer dans la salle, heureusement parce que je suis tellement ridicule à ce moment précis. Je reste concentrée sur le bruit que mes semelles font sur le tapis de course et c'est uniquement quand je le vois passer à ma hauteur, sourire en coin, que je me rend compte du spectacle que je suis en train de lui donner. Je stoppe mon chant, je me racle la gorge et je lui retourne son sourire, génée mais imperturbable.

Du coin de l'oeil je l'observe alors qu'il va prendre place sur un tapis de course. Je prend note qu'il en laisse un entre lui et moi, je crois qu'il me prend pour une folle. Je souffle pour écarter une mèche de cheveux encombrante. Le silence se fait alors dans la salle où ne résonnent que nos pas sur les tapis. Les yeux baissés sur l'écran de contrôle, j'hésite à augmenter un peu le rythme. Une voix me fait lever les yeux, c'est l'inconnu qui me fait savoir que je n'ai pas à m'arrêter de chanter. Je ne sais pas comment je dois le prendre mais je me contente de sourire. Alors qu'il me demande si je préfère être seule, je trébuche légèrement avant de me rattraper juste à temps aux poignées.

"Oh non...."

Pas le temps de finir ma phrase, en me rattrapant, sans m'en rendre compte, ma main droite a appuyer sur le bouton qui contrôle la vitesse de course et avant que je comprenne ce qu'il m'arrive, je me retrouver à devoir suivre un rythme beaucoup plus soutenu alors que je sais pertinemment que je ne vais pas tenir le choc. Je manque de me vautre deux fois et par je ne sais quel miracle, je réussi à bondir hors du tapis. Je me laisse machinalement tomber au sol pour reprendre mes esprits mais surtout mon souffle. Près de moi, le tapis continue sa course folle. Je bascule en arrière, les mains posées au sol et les genoux remontés.

"Je crois qu'il n'a pas aimé ma chanson..."

Il me faut quelques secondes, ou minutes pour que ma respiration reprenne un rythme normal. Je finis par me relever avant d'aller m'éponger le visage et boire une gorgée d'eau. Puis je donne enfin une réponse à l'homme.

"Avant de taper un petit sprint, je m'apprêtais à vous dire que cette salle est pour tout le monde."

Je marque une pause avant d'ajouter, un sourire sur les lèvres.

"J'ai tendance à oublier que je ne suis pas toute seule..."
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time


Dernière édition par Norah Ayoun le Ven 22 Sep - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 101
Mike McPherson
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Mer 13 Sep - 17:54
S'il avait cru la déranger pendant qu'elle faisait ses exercices quotidiens, la jeune femme faillit perdre l'équilibre lorsque Mike s'adressa à elle. Si sa présence ne la gênait pas, il avait réussit bien malgré lui à la perturber. La situation en devint presque comique lorsqu'il l'observa appuyer par mégarde sur le bouton qui accéléra la vitesse du tapis et qui lui imposa une foulée plus rapide pour parvenir à tenir la cadence. La voyant en difficulté, le soldat interrompit son échauffement pour être prêt, au cas où cela s'avérait nécessaire. La jeune femme brune s'en tira finalement sans encombre, et avec humour.

Mike laissa échapper un sourire lorsqu'elle remarqua que sa voix avait peut être heurté la sensibilité auditive de la machine de torture. Affalée (il n'y avait pas d'autre mot) sur le sol, elle reprenait son souffle tranquillement avant de se relever pour aller s'essuyer et se désaltérer. Elle avait de bonnes habitudes et pratiquait certainement une activité physique régulière ou initiée avec de bons conseils.

Finalement, elle revint sur sa remarque en effaçant ses craintes d'un revers de la main. La salle n'avait pas de planning établi pour le personnel et tout le monde pouvait s'entraîner quand il le désirait.

- Oh, d'accord ! Répondit-il en lui souriant à son tour.

- Ne vous dérangez pas pour moi, si la salle est à tout le monde, vous pouvez continuer à chanter.
Je crois que la suite c'est "Woohooooo" mais mes capacités en chant s'arrêtent là ! Il va falloir que vous continuiez sans moi !


Ca, pour chanter faux, il devait être le premier de la classe. Tout juste s'aventurait-il à pousser la chansonnette en de rares occasions et il s'agissait de moments privés -sous la douche, à la maison, sur Terre- ou lorsqu'il perdait ses moyens -lors d'une bonne beuverie entre collègues-. Il avait beau prétendre qu'on ne l'entendrait pas chanter, pas même sous la torture, quelques bières ou verres un peu fort suffisait à le décoincer, même s'il jurait le contraire. Par contre, ne comptez pas sur lui pour une soirée karaoké, ça, il l'esquiverait sans coup férir, quitte à rebrousser chemin à peine le pas de la porte passé. On ne plaisantait pas avec ces choses-là !
Non pas qu'il craignait le ridicule (il s'était déguisé en carotte géante avec les fesses à l'air lors d'un halloween pas si lointain), mais le chant, ça n'était pas sa tasse de thé, voilà tout.

Mike reprit place sur son tapis de course et continua son échauffement à un rythme un peu plus soutenue. Sa foulée lui permettait tout juste de converser, l'occasion d'apprendre le nom de la chanteuse.

- Je dois chercher le nom de quel artiste si je veux en entendre d'autres de votre part ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Ven 22 Sep - 14:37
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

La honte.... J'ai mal aux fesses, j'ai envie de les frotter énergiquement pour estomper la douleur mais en présence d'un homme, c'est la chose à ne pas faire. Je prend donc sur moi et je serre les dents. Je suis prête à parier qu'elles vont être pleines de bleus d'ici quelques heures. La maladresse et moi, une grande histoire d'amour. Comme dirait ma mère j'ai deux pieds gauches et la coordination d'un nouveau né. Il y a quelques années, je voulais faire de la danse.... Oui ben croyez moi que j'ai du rapidement abandonner l'idée au risque de me voir finir plâtrée et dans l'incapacité de bouger. Je me suis donc rabattue sur la course et pour le moment, je m'en sors pas trop mal même si par moment, je manque de me prendre les pieds dans le tapis comme on dit. Je m'essuie rapidement le front et discrétement, je vérifie ma pompe histoire de vérifier qu'elle n'a pas pris de coup dans la chute. Une fois assurée que tout va bien, je retourne sur mon tapis. Je souris lorsque l'homme me donne la suite de la chanson. Je lui souris et j'allume le tapis. Je prend bien garde à ne pas appuyer sur le maudit bouton et pour ça, je conserve une distance de sécurité entre mes mains et les commandes de l'appareil. Je tourne mon visage vers l'inconnu, amusée par le fait qu'il m'ait dit de continuer sans lui.

"Je suis sûre que vous feriez un malheur. Et c'est tellement plus sympa de se sentir moins seul."

Nouveau sourire, je jette un rapide coup d'oeil au petit écran pour m'assurer que je n'ai pas déglingué une nouvelle fois l'engin. L'homme reprend lui aussi sa place et je le remercie intérieurement de s'être préparé à me rattraper si les choses avaient dégénéré. Je laisse échapper un soupir de soulagement. Les choses auraient pu mal finir mais heureusement, je suis chanceuse.

Cette fois, je garde un rythme tranquille, idéal pour trottiner sans trop forcer et surtout pour discuter puisque apparemment, l'inconnu a décidé qu'il voulait parler. Sa question me fait rire et je tourne mon visage vers lui avant de lui répondre.

"Vous saez, il y a une manière plus simple de demander mon prénom."

Je souris et je stoppe le tapis avant d'en descendre. Je m'approche de l'inconnu et je lui tend la main.

"Norah... Mais attention, je ne chante que pour les amis et les gens qui le méritent."

Nouveau sourire. Je tourne le dos et je vais m'installer sur le banc où sont posées mes affaires. J'étire mes jambes et je tend mes bras vers le haut.

"Alors, quelle est l'identité de mon seul et unique fan ?"
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time


Dernière édition par Norah Ayoun le Lun 2 Oct - 14:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 101
Mike McPherson
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Jeu 28 Sep - 8:09
Ah ça, il ferait un malheur pour faire fuir les foules s’il se mettait à pousser la chansonnette. Il avait le sens du rythme, mais réussir à tirer les bonnes notes de ses cordes vocales lui aurait été aussi difficile que de faire du vélo sur une corde tendue au-dessus d’un précipice. Pour certains, ça se faisait les doigts dans le nez, pour lui, ça relevait du suicide. Mais à bien y réfléchir, cela pouvait faire office d’une arme de dispersion des foules, un peu comme un canon à eau ! Le soldat se mit à sourire à part lui à cette idée.

Le rythme de sa foulée croissant, Mike se concentra alors sur sa respiration, les yeux rivés sur le mur face à lui. Il n’avait rien de fascinant, c’était un mur, peint d’une seule couleur, assez morne il fallait dire, et qui continuait de donner à la pièce un aspect très spartiate à la pièce. On était loin des miroirs et des couleurs vives des salles d’entraînement qui pullulaient sur Terre, bien encouragée par la mode actuelle de la culture du corps. Sur Atlantis, la rigueur militaire avait imposé un placement très ordonné des équipements de musculation et de renforcement cardiaque, mais il n’y avait pas de jeu de lumières, de télévisions pour regarder des clips en boucle ou des news alarmantes sur tout et n’importe quoi. Il n’y avait pas non plus de « boom boom » incessant supposé vous donner du rythme au risque de vous blesser. Non, tout ça, il n’y avait pas. Et c’était tant mieux.

Ce devait d’ailleurs être ce côté un petit peu morne qui avait poussé la jeune femme à chanter à tue-tête pour s’encourager ou chasser l’ennui. Il fallait dire que le bruit régulier des pas qui frappaient un tapis de course avait un petit côté berceuse. Si son esprit vagabondait sur des pensées agréables, cela suffisait à endormir certain. Du coup, chantonner pour rester alerte faisait sens.

La jeune femme tira le soldat de sa réflexion sur les différences entre les salles de sport en lui suggérant que la subtilité n’était pas vraiment son fort s’il avait cherché à savoir comment elle s’appelait. À dire vrai, il avait plus s’agit d’une manière de sociabiliser que de vraiment tenter une approche avec l’inconnue. Ils auraient certainement été amenés à se rencontrer à nouveau et si le petit surnom de « chanteuse pour gymnase » avait un petit côté amusant, il n’était pas certain qu’elle l’apprécierait, surtout employé pour la saluer au détour d’un couloir.
Mike la suivit du regard lorsqu’elle s’approcha de son tapis de course pour se planter devant lui, la main tendue. L’Américain interrompit sa course et vint lui serrer la main en s’efforçant de retenir son visage et son nom. Il lui rendit son sourire lorsqu’elle crut bon d’avertir qu’elle ne permettait qu’à ses proches d’entendre le son de sa voix.

- Très bien, j’en prends note, Norah.

Alors qu’elle s’éloignait pour aller s’étirer, la jeune femme lui demanda son nom en retour, ce qui était la moindre des choses.

- Je m’appelle Mike. Vous me direz vos disponibilités pour prendre rendez-vous avec un photographe, que je puisse lancer la production de pin’s à votre effigie.

Le soldait se désaltéra en prenant des petites gorgées de sa bouteille d’eau, le regard en coin pour voir la réaction de la jeune femme. Il s’approcha alors d’un rameur, un exercice cardio plus intense et qui faisait travailler bien plus de muscles que le tapis de course. Il était plus complet et permettait, en de plus petites sessions, d’être plus efficace que la course à pied. Mike commença alors le mouvement, poussant sur ses jambes et tirant la poignée à lui. Avoir du rythme imposait bien plus d’efforts. Il adorait. Mais ce n’était probablement pas ce qu’il y avait de mieux pour continuer la conversation.

- Ne vous… inquiétez pas.. je plaisante… La rassura-t-il, sa phrase entrecoupée par ses respirations.
- Longtemps que… vous êtes là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Lun 2 Oct - 15:23
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

Je reste assise sur le banc alors que mon interlocuteur, lui, continue ses foulées sur le tapis de course. J'ai vraiment du mal avec ces machines, je suis plus du genre à courir sur le béton ou en pleine forêt sauf que là, c'est un peu plus compliqué. Oh je pourrais très bien aller courir sur les digues comme la plupart des gens le font ici, mais quand on a peur de l'eau, croyez moi qu'on fait tout pour rester à l'intérieur. Du coup, je me contente de ce que fournit la salle de sport, en l’occurrence des tapis de course. Le temps des présentations est donc venu et après avoir dévoilé mon prénom, mon seul et unique fan en fait autant. Je souris et j’acquiesce d'un signe de tête pour lui montrer que l'information est bien enregistrée et je ne peux pas m'empêcher de laisser échapper un rire lorsqu'il me parle de pins à mon effigie pour lancer ma carrière. Je me met alors à jouer l'hystérique et j'agite mes bras en l'air.

"Hiiiii je suis tellement fan des pins hiiii !"

Amusée, je laisse échapper un nouveau rire. Oui je sais, des fois je peux faire peur, j'ai toujours des réactions que les autres n'attendent pas forcément et ça leur fait toujours un drôle d'effet. Je me racle la gorge et je souris pour m'excuser de ce petit moment d'égarement. Mike décide de faire une pause boisson avant de poursuivre ses efforts sur un rameur. Le rameur, quelle chose curieuse. Là aussi je ne comprend pas, c'est cent fois plus intéressant d'aller ramer sur un lac ou une rivière... J'ai vraiment du mal à comprendre ce que les inventeurs de ces choses avaient dans la tête. Je me redresse et finis par me lever de mon banc. J'exécute quelques enchaînements d'étirements et une fois chose faite, je vais m'asseoir en tailleur devant le rameur sur lequel Mike a pris place. Je l'observe quelques minutes alors qu'il donne littéralement l'impression d'avoir envie de cracher ses poumons sur le sol de la pièce. Je préfère rester silencieuse pour ne pas le déranger dans son effort mais à l'évidence, il se sent capable de faire les deux choses en même temps. Ok mais si il se met à suffoquer, je ne suis responsable de rien.

J'affiche une moue déçue lorsqu'il m'avoue plaisanter pour les pins et je souris.

"Tant pis, je m'imaginais déjà voir mon visage accroché partout..."

Je marque une pause avant de reprendre, les lèvres pincées.

"Quoi que dit comme ça, ça me semble... bizarre..."

Nouveau sourire et je répond à sa question.

"Tout juste un mois que je suis ici... et vous ?"

Je suis curieuse, mais je n'ai pas non plus envie de le voir s'étouffer alors que nous sommes en train de discuter. Je passe une main dans mes cheveux et je montre le rameur du doigt.

"Il va finir par vous tuer ce truc si vous continuez à parler en même temps." je marque une pause avant de reprendre, sourire en coin. "Militaire non ?"
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time


Dernière édition par Norah Ayoun le Mar 10 Oct - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 101
Mike McPherson
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Lun 9 Oct - 8:07
Occupé à ramer -au propre, comme au figuré-, Mike pouvait observer avec attention les exercices d’étirements que Norah effectuait. Ils étaient effectués avec justesse et démontraient que la jeune femme n’était pas une sportive du dimanche. Elle prenait soin de ne pas traumatiser ses muscles et s’efforçait de prévenir les contusions qui pourraient apparaître lors de son entraînement. Après, elle vint s’installer en tailleur aux premières loges pour assister à son propre échauffement. Un sentiment étrange s’empara du soldat qui n’avait pas pour habitude d’avoir un public, encore moins juste sous son nez. Ils échangèrent un regard, mais continuèrent la conversation.

La jeune femme brune revient sur sa boutade des pins. Elle fait mine de se projeter dans un futur lointain où tous, sur Atlantis, arborent un pins à son effigie. L’air rêveuse, elle avoue finalement qu’elle ne serait peut-être pas très à l’aise dans cette situation. Norah ne devait pas être du genre à faire campagne pour être présidente des élèves au lycée, se mit à penser le militaire. Aux États-Unis, il s’agissait exactement de ce que faisait les petites têtes blondes prêtes à tout pour obtenir le prestigieux poste, armées de banderoles, tracts, slogans et, également, de pins.. Il ne fallait pas s’en cacher, c’était surtout pour faire joli sur le CV et donner les prémices d’une future carrière politique… ou d’une envie insatiable de popularité. Tout ce que Mike fuyait en définitive.

Elle souriait malgré tout et répondit à sa question. Norah était là depuis plus longtemps que lui. Enfin, longtemps, c’était relatif. Lui n’était arrivé que depuis quelques jours et la jeune femme le précédait d’à peine le double.

- À peine deux semaines. Vous êtes plus vieille que moi ! lança-t-il taquin alors qu’elle était plus jeune que lui en réalité. Il le savait, taquiner une femme sur son âge n’était jamais bon, mais Norah n’avait pas vraiment à se plaindre à ce sujet.

Mike continuait à ramer, proche de la zone rouge. C’était épuisant, mais il s’agissait de la seule façon d’améliorer son cardio et son endurance, flirter avec cette limite et tenir le plus longtemps possible. Apparemment, ses efforts étaient visibles et la jeune femme lui en fit la remarque. Elle avait envie de parler, n’ayant aucune connaissance du caractère peu loquace de son interlocuteur. Il avait entamé la conversation, mais ce n’était pas un grand bavard en réalité. Cependant, ses sourires incessants pouvaient mettre mal l’esprit le plus taciturne. Le soldat s’interrompit alors et reprit lentement son souffle.

- Oui, Navy Seal. Vous par contre, je ne pense pas. Sinon, le tapis de course n’aurait pas essayé de vous avaler tout à l’heure ! Rapport à sa belle gamelle.

Sourire en coin, il se releva pour prendre sa serviette et s’éponger le front. À nouveau, il se désaltéra avant de reprendre.

- Civil ? CIS ? Dans l’un des cas, on sera peut-être potes. Dans l’autre, certainement pas, ria-t-il en espérant que si elle faisait partie de l’organisation qui chapeautait tout, elle ne prendrait pas trop mal sa remarque. La CIS et les militaires, c’était un peu comme la Navy et les Rangers : l’un a besoin de l’autre, mais l’un se verrait bien vivre sans l’autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Mar 10 Oct - 15:05
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

Dans le mille. Effectivement, mon interlocuteur est bien militaire. Il me le confirme en me donnant même la branche dans laquelle il est. Je n'ai jamais vraiment rien compris à tout ces corps d'armée et même si je me doute bien qu'ils apportent tous quelque chose en fonction de leurs moyens et capacités, j'ai un peu de mal à tous les garder en mémoire. Je repense à la période où je travaillais au SGC avant de postuler pour rejoindre l'expédition Atlantis. Les militaires n'ont jamais vraiment été le genre de personne que j'affectionne à fréquenter à part lors de mission ou autre. Oh je n'ai rien contre eux, je n'ai même pas de préjugés à leur encontre en fait mais je dois dire que c'est un peu le genre de personne que je cherche à éviter. Puis je dois dire que généralement, ce sont eux qui aime me charrier et me faire passer pour un rat de bibliothèque. En fait, même si j'aime la discussion, il y a une chose que j'affectionne un peu plus, ce sont les livres. Oui je sais, ça fait cliché, une archéologue qui passe la plupart de son temps à lire... Sauf que je pense que même si je n'avais pas été archéologue, j'aurais passé le plus clair de mon temps à bouquiner. Je lève les mains en signe de capitulation, un sourire aux lèvres.

"On dirait que ce maudit tapis de course a grillé ma couverture."

Je ramène une mèche de cheveux, toujours souriante. J'hausse les épaules avant de répondre à Mike.

"Effectivement, je ne suis pas du tout militaire."

Mike me fait une proposition de groupe dans lequel je peux me trouver et je dois dire que sa phrase m'amuse. Je n'ai pas vraiment de mal à trouver de quel groupe il parle lorsqu'il me dit que dans un des cas on ne risque pas de devenir amis. Les militaires ont je crois, tous, cette envie, ce besoin de braver les interdits surtout quand ceux là viennent directement du CIS. Je suis donc presque sûre qu'il fait allusion à ce groupe là et je m'en amuse.

"Attention, je suis peut-être un ennemi infiltré dans vos rangs, soyez plus prudent."

Je souris avant de me redresser.

"Non je ne fais pas partie du CIS..." jje prend un air mystérieux avant d'ajouter, à faible voix "... du moins pas encore..."

C'est tout moi ça, toujours à vouloir rire, à vouloir déconner et je dois dire que la tête que Mike a à ce moment précis est plus que satisfaisante. Je finis tout de même par reprendre mon sérieux afin de lui donner enfin une réponse concrète. Je dois le gonfler parce que même moi des fois je me gonfle.

"Je suis juste archéologue. Pas de CIS à l'horizon."

J'affiche un nouveau sourire et je remonte mes jambes avant de poser mon menton sur mes genoux.

"Alors, amis ou ennemis ?"
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time


Dernière édition par Norah Ayoun le Mar 24 Oct - 22:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 101
Mike McPherson
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Mar 17 Oct - 17:37
Le soldat avait visé juste. Il fallait dire qu’il n’était pas nécessaire d’être Einstein pour deviner que son amour pour le tapis de course était tout relatif. Les soldats avaient beau préféré les séances en plein air, il maitrisait l’outil malgré tout et ne se serait jamais laissé désarçonné de la sorte. Ou alors en cas d’ébriété, ce qui aurait été tout aussi comique. Voilà un défi amusant qui pourrait être lancé à quelqu’un d’éméché ! Mike pourrait la remercier pour l’idée à l’occasion.

L’inimitié entre CIS et soldats étant flagrante, la jeune femme en profita pour s’en amuser et prendre à la rigolade la boutade du soldat. Et c’était ce dont il s’agissait, une simple blague, car, même s’il détestait la bureaucratie, le Sergent avait compris que l’organisation civile était nécessaire pour apporter un avis beaucoup moins martial aux situations qui étaient rencontrées par les différentes missions interplanétaires. Toutefois, alimenter les rumeurs concernant leur amour vache était un petit plaisir du quotidien que les deux côtés ne se gênaient pas d’apprécier.

Mike sourit en réponse au petit air que l’apprenti coureuse se donna pour le rassurer. Il opina du chef, satisfait de la réponse alors que Norah prenait un air plus sérieux pour lui répondre. Archéologue, elle était. C’était le métier qui l’avait fait rêver étant gamin. Chercher des pyramides, des temples, déchiffrer de vieux écrits, faire revenir à la vie des langages oubliés, une lueur dans ses yeux s’était toujours illuminée lorsqu’il y songeait. La vie -et surtout un conseiller d’orientation bien peu renseigné- lui avait imposé de revoir ses projets. Il ne se plaignait pas de son métier aujourd’hui. Il était certain qu’il ne s’était pas engagé dans l’armée puis chez les Seals, il n’aurait jamais intégré le programme Porte des Étoiles. Déjà qu’il fallait être irréprochable et se démarquer des autres pour être contacté par les responsables, les places pour les archéologues devaient être encore plus chères. Cela signifiait que ses compétences en matière de tapis de course devaient être à l’exact opposées de ses connaissances archéologiques. L’une des meilleurs en somme.

Le Sergent hocha la tête.

- Amis, mais attention ! Ne rejoignez pas le CIS sinon…

Il sourit bien qu’il n’ait pas terminé sa phrase, laissant un suspense insoutenable s’instaurer. Il préféra lui poser des questions sur son métier et assouvir sa curiosité.

- Vous êtes spécialisée dans un domaine en particulier ? J’espère que vous êtes plus douée pour déchiffrer les hiéroglyphes que pour courir sur un tapis, lui lança-t-il pour plaisanter.

Mike n’était pas d’un naturel moqueur, mais la jeune femme semblait de bonne humeur, souriante à souhait. Il espérait malgré tout ne pas la vexer et avait ponctué sa plaisanterie d’un petit clin d’oeil entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Mar 24 Oct - 22:41
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

Amis, très bien. Il faut dire que je ne suis pas ici pour me faire des ennemis. Le but est quand même de travailler dans la bonne ambiance et la bonne entente. Oui je conçois que j'ai peut-être une vision un peu bisounours des choses mais j'ai toujours détesté le conflit... Peut-être parce que j'ai grandi dans un pays où le conflit est une habitude... Je suis pacifiste et j'ai toujours eu du mal à comprendre pourquoi les gens aiment se faire la guerre pour de simples histoire de religion, de territoires etc... Bref, en tout cas, ce n'est pas le sujet du jour et je n'ai pas envie de faire peur à mon compagnon de sport en me mettant à parler ouvertement de ça. Il rajoute que si j'ai le malheur de rejoindre le CIS, les choses risqueraient de changer. Je lui fais un clin d'oeil avant de lui répondre, amusée.

"Ça ne risque pas, je n'aime pas la paperasse et de vous à moi, je les ai toujours trouvés coincés..."

Je laisse échapper un petit rire avant de boire une nouvelle gorgée d'eau. Alors que je referme ma bouteille, le militaire me demande ce que je fais exactement comme travail. Je relève la tête avant de lui répondre, sur un ton faussement suspicieux.

"Seriez vous en train de me faire passer un interrogatoire soldat ?"

Je souris avant de réponde sérieusement à la question du militaire.

"Je suis aussi linguiste en plus d'être archéologue... Certaines langues mortes sont mes passes temps."

Sa remarque sur mon habilité à traduire des hiéroglyphes comparée à ma capacité de courir sur un tapis de course me fait rire.

"Personne ne s'est jamais plein de mes traduction en tout cas."

Je hausse les épaules avant d'ajouter, sur un ton tout aussi sérieux.

"Cette chute est un simple accident, je ne regardais pas ce que je faisais... une habitude chez moi."

Nouveau sourire. J'étire mes bras au dessus de ma tête et je ferme les yeux quelques secondes avant de lui demander, pleine de curiosité.

"Et vous soldat, un grade chez les Navy ?"

Bon, pour être franche sa réponse ne va pas m'avancer à grand chose puisque je n'y connais rien. C'est surtout histoire de faire la discussion et de ne pas paraître sauvage. Puis c'est toujours intéressant d'entendre quelqu'un parler de son travail surtout si celui-ci est passionné par ce qu'il fait.
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time


Dernière édition par Norah Ayoun le Ven 10 Nov - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 101
Mike McPherson
Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Dim 5 Nov - 14:29
Ca n’était clairement pas un interrogatoire mais comme la jeune femme l’avait observée pendant son entraînement, il s’était dit que faire la conversation, c’était tout aussi bien. Et en archéologie comme dans les corps armés, il y avait des spécialités, il s’était demandé ce que pouvait être la sienne. Norah prit un faux air méfiant avant de lui répondre sans se départir de son éternel sourire. Ainsi était-elle linguiste en langues mortes. Quand on connaissait, à force de lire les débriefings des expéditions précédentes, que la plupart des habitants peuplants les planètes trouvaient leurs origines sur Terre, basées en partie sur certaines civilisations aujourd’hui disparues, ses connaissances prenaient toute leur sens.

La jeune femme prit sa boutade avec bonne humeur mais précisa qu’elle était meilleur traductrice que sportive. D’ailleurs, elle mit son petit incident sur le dos de son inattention. C’était souvent ce qui arrivait chez les intellectuels. Ils avaient la tête dans les nuages et oubliaient qu’ils avaient les pieds sur Terre. Norah ne dérogeait pas à la règle.

- Si vous avez l’habitude de rêvasser, évitez de courir sur les digues ou sur le continent, le sol y est encore moins stable qu’un tapis de course malgré la vue bien plus intéressante que les murs de cette pièce.

En même temps, il était difficile de faire plus maussade qu’un mur gris unis.

Mike répondit ensuite à sa question lorsqu’elle s’enquit de son grade.

- Sergent, Madame, avait-il déclaré comme s’il s’adressait à quelqu’un de haut placé et en bombant le torse pour en ajouter à la scène. Puis il ajouta :

- J’ai servi sur le Dédale avant d’obtenir récemment ma mutation. J’ai troqué des couloirs gris pour d’autres couloirs gris mais au moins, ici, on a l’océan. C’est toujours mieux que ce flou bleu d’hyperespace. Quoique, parfois, certaines orbites ne sont pas vilaines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 48
Norah Ayoun
Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike Ven 10 Nov - 11:51
Cogner ou Etre cognée
Norah ft. Mike

Plus les minutes passent, plus j'apprend à connaître Mike. Je dois dire qu'il est très gentil et qu'il n'est pas du genre militaire exaspérant. Il y en a certains, pour avoir une discussion intéressante et censée avec eux, il faut se lever tôt... très tôt... Heureusement, certains sont différents en empêchent qu'on les mette tous dans le même sac. Mike est un des rares militaires que je croise qui n'est pas saoulé par tout ce que je lui raconte et par ma joie, limite agaçante, quand je me met à parler de mon travail. Il a même l'air de s'intéresser un minimum et même si ce n'est pas sincère, même si c'est juste par politesse, je l'en remercie. Alors que j'avoue avoir eu la tête en l'air lors de ma cascade sportive, le militaire me fait savoir qu'il vaut mieux que j'évite d'aller courir sur les digues. Je me met à rire... pas besoin qu'il me le dise, j'essaye déjà de les éviter un maximum.

"Si je vous dis que je les évite déjà beaucoup parce que j'ai la trouille de l'eau... En fait, si je n'ai vraiment pas le choix et que je dois y aller, j'ai plutôt tendance à raser les murs."

Je souris. Mike me parle ensuite de sa carrière, de son poste avant de venir ici. Je souris une nouvelle fois quand il me dit que l'océan c'est mieux que l'hyperespace qu'il voyait tout les jours par les hublots du vaisseau.

"Il doit y avoir de jolies choses à voir là haut."

j'ai toujours eu de la fascination pour l'espace et tout ce qui la compose. J'aime passer mes nuits à regarder les étoiles surtout quand il n'y aucune source lumineuse autour. Quand j'habitais encore là-bas... à Jérusalem, j'aimais, dés que je le pouvais, aller traîner dans les champs et passer des heures entières à reconnaître les constellations... Mais les choses ont changé avec la guerre et rapidement, ce petit rituel a été cantonné à la case souvenir... Il fallait que je me contente des livres et autres moyens moins risqués pour rêver.

"D'ailleurs, je suis sûre que la vue doit être sympathique depuis la grande tour..."

Nouveau sourire.

"En tout cas, merci pour cette discussion tout à fait intéressante. Promis la prochaine fois qu'on se voit, j'essayerai de ne pas tomber."
made by black arrow


[HRP, je pense que tu peux le clore sauf si bien sûr tu as autre chose à rajouter :)1 ]

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: { Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike
Revenir en haut Aller en bas

{ Mi-Août 2017 } Cogner ou être cognée feat. Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird
» 2017 : Championnat d'Europe [Espagne]
» 2017-2018 : NBA Europe - Second League
» [*] FDJ 2017 CHALLENGE 3 GT POUR PINOT 2/3
» 01.02.2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Gymnase-