Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

The pain is unbearable !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatarInfos√ Arrivée le : 13/08/2017
√ Age : 29
√ Messages : 125
√ Localisation : Atlantis

Matthew Hayes
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: The pain is unbearable ! Ven 18 Aoû - 15:20
Alors qu'Atlantis dormait à poings fermés, bercée par les vagues du vaste océan lantien, Matthew n'arrivait pas à fermer les yeux. Cela faisait près de quatre heures qu'il essayait de s'abandonner aux bras de Morphée. Sans succès. Ses migraines étaient revenues. Il alluma la lumière et son regard hagard se posa instinctivement sur son ballon de football américain, seul objet personnel qu'il avait eu le droit d'emporter avec lui à travers la Porte des Etoiles. Un ballon signé de son joueur préféré et véritable idole, Tom Brady, le quaterback des fameux New England Patriots. Un objet d'une grand valeur sentimentale qui était aussi une grande source de motivation. Sa vie professionnelle n'était pas aussi aboutie que celle de la star du foot mais il avait galéré tout pareil pour atteindre le summum de sa profession.

Malheureusement, ce n'était pas pour se motiver que son regard s'était posé sur le ballon de foot bien au contraire. La dernière fois que Matthew avait souffert d'aussi intenses maux de têtes fut lors du fameux Deflategate qui avait touché la franchise des Patriots et Tom Brady himself. Une véritable chasse aux sorcières menée par la ligue qui avait sanctionné la star de plusieurs matchs de suspension. Le mécanicien se souvient avoir été littéralement fou de rage ce jour là et de n'avoir pas fermé l’œil de la nuit. Matthew ne pouvait pas attendre le lendemain matin. La douleur commençait à contrôler ses actions et ça il ne pouvait le permettre. Il n'allait pas tourner et virer toute la nuit en se massant les tempes et être un vrai légume le lendemain ! Il enfila une tenue appropriée et sortit de ses appartements en direction de l'infirmerie.

Si Matthew connaissait plus ou moins le chemin de l'infirmerie, mais dans son état cela lui prit un temps considérable. Il ne croisa pas grand monde à cette heure et d'un côté c'était pas plus mal. Le mécanicien détestait montrer de la faiblesse, quelque soit les circonstances. Il s'agissait plus d'un moyen de défense contre autrui qu'une sorte de machisme. D'un autre côté, la douleur était telle qu'il aurait eu énormément de mal à repousser quelqu'un dans son état. De plus, le rookie ne savait pas si quelqu'un, un médecin ou une infirmière, était de garde. Cependant, il n'imaginait pas une seule seconde que cela ne soit pas le cas. Il ne se voyait vraiment pas, mais alors vraiment pas, galérer le restant de la nuit dans cet état. Matthew arriva finalement sur les lieux et jeta immédiatement un coup d’œil à l'intérieur, cherchant une blouse blanche ou un peu de jaune sur la tenue standard du personnel. Ne voyant personne, il s'écria d'une voix emprunte d'une légère panique :


- Excusez-moi, y'a quelqu'un ? commença-t-il avant d'insister un peu plus fort.
- S'il vous plaît ! beugla-t-il avant de grimacer de douleur et de s'avachir sur le premier lit à portée, la tête entre les bras et les fesses en l'air. Ce n'était pas gracieux mais c'est son corps qui commandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 58
Skyler McAlister
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: The pain is unbearable ! Sam 19 Aoû - 23:39
The pain is unbearable !
Ft. Matthew Hayes

"Je sais que c'est un accident stupide, Docteur. J'aurais du faire plus attention".

"Ne vous inquiétez pas, j'ai déjà vu pire pour une foulure. Dans des circonstances encore plus idiotes que votre cas".

Je terminai de bander le poignet du jeune homme assis sur le lit, qui paraissait très gêné. Peut être me cachait-il la vérité sur le comment du pourquoi il s'était foulé le poignet. Il avait déclarer avoir trop jouer avec la manette de sa console de jeu. Mmmmhhhh finalement, je ne voulais pas savoir la vérité, cela ne me regardait pas. Une fois le bandage mis en place, je retirai mes gants, puis je sortis un calepin de ma poche, inscrivant quelques mots sur une feuille que je donnai à mon patient. Puis, je me dirigeai vers une petite pharmacie, et y pris un tube, que je lui tendis également.

"Prenez deux comprimés en retournant à vos quartiers, avant de vous coucher. Puis deux autres comprimés demain midi au moment du repas. Vous passerez à la pharmacie demain avec l'ordonnance pour prendre trois autres médicaments. Si vous respectez la posologie, la foulure passera dans une semaine. On examinera votre poignet à ce moment là pour voir où ça en est. D'accord ?"

"Merci Docteur".

Le jeune homme s'empressa de partir, les joues rosies, ce qui me fit sourire. Et oui, je ne voulais vraiment pas savoir comment il s'était fait cette blessure. Après son départ, je soupirai et regardai l'heure. Plus de minuit. J'étais de garde jusqu'au petit matin, et j'avais hâte d'aller me coucher à mon tour. L'infirmerie était bien calme, cet homme avait été mon seul patient depuis plusieurs heures. Et la cité étant tranquille, je ne m'attendais pas du tout à ce quelqu'un d'autre vienne. Ou alors pour seulement demander un tube d'aspirine. Je retournai dans mon bureau pour continuer mon travail. Installée sur la chaise, je me plongeai à nouveau dans les dossiers de plusieurs de mes patients, certains étaient passés récemment entre mes mains expertes. J'y notai quelques petites choses pour suivre l'évolution de leur dossier personnel. Je ne vis pas l'heure passer. Il y avait un silence de mort autour de moi. Jusqu'à ce que ce silence soit interrompu par un cri. Quelqu'un appelait depuis la salle principale. Je levai les yeux du dossier que j'avais entre les mains, fronçant les sourcils parce que je n'étais pas sûre d'avoir bien entendu. Le visiteur parla à nouveau à voix haute, un peu plus fort, demandant de l'aide.

Je me levai alors, réajustant ma blouse, puis quittai mon bureau. En parcourant l'infirmerie, je vis un jeune homme allongé sur un lit, les fesses en l'air. Celui ci souffrait visiblement au niveau de sa tête. Je pressai le pas pour arriver rapidement vers lui, et après avoir enfilé une nouvelle paire de gants, je l'obligeai à s'allonger normalement, sur le dos, afin de l'examiner. Bon, pas de blessure apparente, la douleur devait être interne.

"Monsieur, vous m'entendez ? Je vais m'occuper de vous. Allongez vous correctement. Vous avez mal à la tête ?"

J'attendis qu'il me réponde, puis par réflexe, j'éteignis la lumière principale pour laisse seulement une lumière tamisée, afin d'assombrir relativement la pièce pour soulager la douleur. Je pris le pouls de mon patient après avoir observer la réaction de ses pupilles, tout en lui parlant calmement pour essayer de le détendre.

"Calmez vous, respirez profondément. Je suis le Docteur McAlister, et vous êtes ?"

Pendant que je lui parlai lentement, je pris un stéthoscope et un tensiomètre afin de vérifier les constantes du jeune homme. Puis, je pris une seringue et un flacon contenant un liquide translucide, et je l'injectai dans le bras de mon patient.

"Ca va calmer votre migraine dans quelques minutes. Continuez de respirer lentement et de bouger le moins possible, le temps que la douleur passe".

Pendant que le produit faisait effet, je posai mes doigts sur les tempes du jeune homme, et je les massai doucement, chose pratique pour calmer une migraine violente. Tout en effectuant mes gestes, je surveillai mon patient.

Code by AMIANTE

_________________

DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 13/08/2017
√ Age : 29
√ Messages : 125
√ Localisation : Atlantis

Matthew Hayes
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: The pain is unbearable ! Dim 20 Aoû - 15:40
La douleur était insupportable. Matthew avait l'impression que sa tête était dans un étau qui se resserrait petit à petit. L'ancien joueur de foot n'était pas étranger à la douleur, particulièrement physique, mais ses migraines prenait généralement le meilleur sur lui. Si ces dernières provoquaient chez lui le plus souvent une douleur constante, presque sous-jacente avec laquelle il avait appris à vivre, il arrivait parfois que ces migraines chroniques se transforment en véritable crise. Dans ces cas là, Matthew était impuissant, spectateur d'un match perdu d'avance. Il n'arrivait tout simplement plus à réfléchir avec pour seul réconfort les réflexes d'un corps habitué à cette douleur et d'autre choix que de rester prostré en position fœtale jusqu'à l'arrivée d'un docteur. Le mécanicien voulut protester lorsqu'on l'installa sur le dos, loin de sa position de confort mais il n'en avait pas la force.

- Migraines chroniques... Crise. réussit-il à répondre avant de gémir de plus belle.

Profitant d'un moment d'accalmie et alors que le pic de douleur semblait passé, il s'aventura à ouvrir timidement les yeux, visiblement conscient que cela lui serait peut être fatal. La docteur avait bien fait de baisser l'intensité des lumières. Matthew pouvait enfin mettre un visage sur la voix apaisante du docteur qui s'était porté à son secours. Il referma les yeux et se focalisa sur cette dernière, le temps que la crise passe, histoire d'avoir un point d'ancrage en dehors de son esprit meurtri.


- Matthew Hayes, technicien. se contenta-t-il de dire de manière laconique alors que la douleur s'estompait légèrement grâce au produit injecté par le docteur McAlister.

Le corps du mécanicien semblait se détendre au fil des minutes. Épuisé physiquement et mentalement, il s’abandonna aux mains expertes du docteur qui lui massait à présent les tempes. Il manqua même de s'endormir, visiblement soulagé que la douleur ait disparue. Matthew ouvrit une nouvelle fois les yeux. Son regard croisa celui du docteur en train de le masser, penchée à quelques centimètres au-dessus de lui.


- Vous êtes charmante. glissa-t-il spontanément avant de réaliser ce qu'il venait de dire tout haut et de refermer les yeux avec le rictus d'un enfant prit sur la fait.

Matthew attendit que le docteur McAliser termine son délicieux massage pour faire l'effort de se relever et ainsi se retrouver assis sur le lit. Il recadra rapidement le sujet sur ses migraines, évitant le regard de la jeune femme, visiblement encore gêné.


- Très efficace votre... remède. commença-t-il en se massant derrière la nuque avant d’enchaîner. Merci d'être venue à mon secours. Quand ces migraines me prennent, je suis à l'agonie. La douleur est insupportable. Ca m'arrive malheureusement assez souvent ces derniers temps. fit-il en anticipant la question du docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 58
Skyler McAlister
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: The pain is unbearable ! Mar 22 Aoû - 17:07
The pain is unbearable !
Ft. Matthew Hayes

Le pauvre homme était donc sujet à des migraines chroniques, il n'avait pas de chance. C'était une pathologie difficile à vivre à cause de la douleur lancinante qui semblait fendre le crâne en permanence. Il y avait bien tout un tas de traitement pour les soulager, mais encore aucune découverte n'avait été faite pour prévenir et empêcher le déclenchement de ces migraines. Pas étonnant que cet homme soit sujet à ça à l'autre bout de la galaxie, loin des hôpitaux et spécialistes. Heureusement pour lui qu'Atlantis avait maintenant quelqu'un qui s'y connaissait dans l'étude du cerveau, j'allais peut être pouvoir l'aider. Pendant que je m'occupais de lui en me présentant, mon patient donna son nom. Matthew Hayes, un technicien. Voilà qui allait m'aider pour trouver son dossier et en savoir un peu plus sur lui et sur le mal qui le rongeait. Pour faire passer cette migraine, je lui administrai un produit à base de triptan. Puis, sous la lumière tamisée, j'effectuai un massage des tempes, l'un des meilleurs moyens pour faire passer une migraine. Alors que je me trouvais penchée sur lui, pressant doucement ses tempes, Matthew s'adressa en moi en me complimentant, avant de refermer les yeux. Sa remarque me fit sourire pendant que je continuai mes gestes. Il fallait dire que cet homme était également agréable à regarder, je dus le reconnaître.

"Merci" lançai-je simplement d'une voix douce et calme pour aider la migraine à passer.

Je terminai mon massage au moment où je sentis que Matthew se détendait complètement. Signe que la migraine était enfin passée, ou sur le point de se volatiliser. Sans l'en empêcher, je le laissai se redresser pour s'asseoir sur le bord du lit. J'allais lui poser quelques questions, mais le jeune homme me devança en m'expliquant alors l'origine de cette migraine, et je remarquai bien qu'il évitait mon regard, visiblement encore gêné par son précédent compliment. Son attitude me fit sourire un peu plus. Mais je restai professionnelle devant lui, et je vérifiai son pouls en prenant délicatement son poignet. Bien, le rythme cardiaque était revenu à la normale.

"Vous n'avez pas à me remercier, vous savez ? Je ne fais que mon travail".

Tout en écoutant la réponse de Matthew, je posai mon stéthoscope. Puis, je retirai mes gants que je jetai dans une poubelle prévue à cet effet, avant de regarder Matthew.

"Ne bougez pas, je reviens dans quelques instants".

Je partis dans une autre salle, où se trouvaient tous les dossiers du personnel d'Atlantis. Il ne me fallut que quelques instants pour trouver celui de Matthew, que je pris. Je commençai à le feuilleter afin de connaitre tout ce qui concernait mon patient. Tout en lisant le dossier, je retournai près du jeune homme.

"Effectivement, le médecin qui vous a examiné avant votre départ de la Terre a précisé que vous souffrez de migraines chroniques, et qu'elles revenaient régulièrement depuis peu. Et je vois que vous n'êtes pas sous traitement médicamenteux".

Je griffonnai quelques lignes sur le dossier de Matthew, y inscrivant mon intervention du jour et mes prescriptions. Puis, je pris un tube dans un meuble où se trouvaient divers médicaments, avant de revenir vers le jeune homme pour le lui donner.

"Tenez, vous prendrez un comprimé à chaque fois qu'une migraine arrive, avec un grand verre d'eau. Le comprimé met un quart d'heure à agir pour calmer la crise. Il y a quelques effets secondaires sur la notice, et si ça vous arrive, revenez me voir immédiatement. N'hésitez pas à procéder au massage que je vous ai fait, dans une pièce sombre, ça aide à calmer la crise".

Je fermai le dossier après y avoir mis toutes mes annotations.

"Vous dites que ces crises reviennent régulièrement depuis quelques temps ? C'est étrange, et votre dernier scanner remonte à un moment. Il faudrait que vous repassiez un scanner assez rapidement. J'aimerais bien comprendre ce qui se passe dans votre tête, et qui pourrait expliquer ces migraines chroniques".

Je posai le dossier, avant de m'asseoir à côté de Matthew. Je me préoccupai de l'état de santé de mon nouveau patient, je savais que les migraines chroniques rendaient la vie des gens insupportable.

"Vous allez mieux ?"

Code by AMIANTE

_________________

DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 13/08/2017
√ Age : 29
√ Messages : 125
√ Localisation : Atlantis

Matthew Hayes
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: The pain is unbearable ! Jeu 24 Aoû - 16:58
Matthew était quelque peu décontenancé par le docteur McAlister et cela se voyait clairement dans son comportement. Ancienne star du football américain universitaire, le technicien était généralement à l'aise avec les femmes. Il n'avait d'ailleurs jamais de problèmes pour se trouver une copine même si ses histoires ne duraient jamais longtemps. Le grand amour n'avait pas encore sonné à sa porte mais il ne l'attendait pas spécialement. Matthew était complètement investi dans son travail. Et pourtant, il se retrouvait tel un adolescent prépubère devant ce docteur. Son pouls était rapide, ses yeux fuyants et ses mains presque moites. Tel un papillon attiré par une lumière funeste, son regard avait tout de celui d'un amoureux transi. Y avait-il une sorte d'aphrodisiaque ou de désinhibiteur dans le cocktail qu'il avait reçu direct en intraveineuse ? Et pourquoi faisait-il si chaud dans cette satanée pièce ? Il était presque content quand le docteur s'éloigna de lui pour aller farfouiller dans son dossier.

- Vous n'avez pas à me remercier non plus. Pour mes compliments, je veux dire. Ce n'était que la vérité. fit-il dans le style de son interlocutrice, en se fendant d'un petit sourire.

Matthew écouta attentivement le docteur McAlister lorsque cette dernière lui exposa son traitement. Le technicien était sceptique. Il prenait de l'aspirine depuis aussi loin qu'il se souvienne et cela ne s'était jamais montré très efficace. Seuls les remèdes de cheval et les cocktails de morphine faisaient effet dans les cas les plus extrêmes. C'était d'ailleurs la raison de sa présence à l'infirmerie. Il empoigna néanmoins les comprimés donnés par le docteur et les mit dans sa poche, se contentant de hocher la tête pour signaler qu'il avait compris les consignes. Le patient espérait que ces derniers lui procurent un peu de répit le moment venu. Matthew semblait être de meilleure composition. Normal me direz-vous après une crise de douleur intense...

Plus le technicien observait le docteur, plus il trouvait qu'elle n'avait rien des femmes qu'il avait le loisir de fréquenter. D'ailleurs, c'était peut être ça l'élément déclencheur de son intérêt naissant. Matthew avait clairement l'habitude des femmes relativement simples voire faciles. Pour résumer, il sortaient généralement avec des bimbos... Ses ex les plus récentes étaient pour la plupart des hôtesses ou des aspirant-mannequins décérébrées qui traînaient autour des paddocks afin d’attraper un pilote ou une célébrité lors des longs weekends de course automobile. Le physique avantageux de Matthew le plaçait souvent dans cette catégorie en dépit de son travail de simple mécano. Il ne s'en plaignait pas. Celle qui venait de s’asseoir à côté de lui n'avait non seulement rien à envier à ces fameuses bimbos, elle se permettait même le luxe d'être docteur !


- Je vais mieux merci. J'ai appris à gérer ce niveau de douleur avec le temps. Elle est toujours là, à la manière d'une ex qui s'accroche comme une arapède. fit-il, philosophe avant de plonger son regard dans celui du docteur et d’enchaîner de façon plus entreprenante, visiblement plus à l'aise.

- Beaucoup de gens ont essayé de rentrer ds ma tête. J'ai hâte de voir ce qu'une professionnelle peut faire ! commença-t-il sur un ton espiègle. Si vous pensez qu'un scanner est utile voire urgent, je m'en remets à votre expertise docteur. On peut même faire ça tout de suite. conclut-il presque revigoré par l'optique de passer un petit moment en compagnie du docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 58
Skyler McAlister
Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
MessageSujet: Re: The pain is unbearable ! Mar 29 Aoû - 2:10
The pain is unbearable !
Ft. Matthew Hayes

Je souris à la remarque de Matthew quand ce dernier m'annonça que je ne devais pas non plus le remercier parce qu'il n'avait fait que de dire la vérité en me complimentant. Etait-il entrain de me draguer ? Ou était-ce le contenu de l'injection qui le rendait comme ça, détendu et euphorique au point de se permettre de telles paroles ? Je l'ignorais, et je ne fis aucune remarque ou constatation, car ce n'était ni l'endroit ni le moment. J'étais une professionnelle sur mon lieu de travail, je m'occupais d'un patient, je devais donc rester sérieuse. Je poursuivis mes investigations, consultant le dossier du technicien, tout en lui donnant un traitement de base pour essayer de soulager ses migraines. Toutefois, avec ce que le jeune homme me disait, je doutai qu'il devait y avoir quelque chose derrière tout ça. Les migraines n'arrivaient pas comme ça, elles étaient causées par quelque chose d'anodin. Ou quelque chose de plus important. M'inquiétant pour Matthew, je m'installai à ses côtés, en lui demandant de ses nouvelles. Ce dernier ne tarda pas à me répondre, étant un peu plus détendu et à l'aise que quelques minutes auparavant. J'acquiesçai à ses paroles d'un hochement de tête.

"Généralement, les personnes qui souffrent de migraines aussi violentes que les votres ne restent pas longtemps comme ça, dans cet état, à vivre avec ça. La douleur leur rend la vie impossible, et elles font tout pour s'en débarrasser. Je suis stupéfaite de savoir que vous avez passé autant de temps avec ces migraines".

Je proposai de passer un scanner à Matthew pour essayer de comprendre l'origine de ce mal, et si c'était soignable ou non. Enfin "proposer", c'était plus "ordonner" que je devrais dire. Le technicien était dorénavant mon patient, je lui imposai donc de passer rapidement un scanner sans trop lui laisser le choix. Ce dernier accepta sur un ton espiègle et détendu, me proposant même de le passer maintenant si c'était possible. Je fus très surprise par sa demande.

"Oh, vous ... voulez le passer maintenant ?"

C'était très rare, des patients qui demandaient des examens de suite. D'habitude, ils sortaient toujours une excuse pour remettre tout ça à plus tard. Matthew semblait être différent, et cela ne me dérangeait pas de le voir rester un peu plus. Outre l'aspect professionnel et ce dont il souffrait, je le trouvais sympathique, j'avais bien envie de le connaitre un peu plus. Après tout, sur cette cité, mieux valait se faire des connaissances amicales plutôt que des ennemis, non ? Je me levai du lit, et pris le dossier de Matthew.

"Très bien, suivez moi alors. Généralement, il est préférable de faire un examen une fois que le cerveau est reposé, et que la dernière migraine soit passée depuis un moment. Mais, cela me permettra au moins d'avoir une idée sur ce qu'il y a dans votre tête. Je veux savoir s'il y a quelque chose de grave ou pas".

M'assurant que Matthew me suivait, je l'emmenai dans une autre pièce, avec un lit au centre, et une machine en forme de demi cercle, destinée à passer par dessus le lit. J'allumai l'ordinateur qui contrôlai la machine, tout en désignant le lit au jeune homme.

"Allongez vous, et restez bien immobile pendant quelques minutes. Je vous préviendrais quand vous pourrez vous lever".

J'attendis que Matthew se soit allongé, puis j'activai l'appareil, me plaçant au fond de la salle. La machine vint se placer au dessus de la tête du technicien, et commença son travail pendant de longues minutes. A la fin de la séance, j'arrêtai l'appareil tout en attrapant les différents plans que l'ordinateur sortit. Les scanners étaient bons, et l'un d'eux attira davantage mon attention.

"C'est bon, vous pouvez vous lever".

Je plaçai le scanner choisi sur un mur lumineux, afin de l'étudier. Puis, je sortis le dernier scanner en date dans le dossier de Matthew, afin de le comparer. Quelque chose m'interpella et me préoccupa. Une tâche sombre près du cerveau, qui avait un peu grossi par rapport au dernier cliché. Les vaisseaux sanguins étaient encore dilatés de la dernière migraine, mais la tâche sombre n'en restait pas moins impressionnante. Je n'aimais pas ça, c'était un traumatisme crânien, et je craignais des lésions cérébrales à long terme, peut être même dans peu de temps, selon le temps passé avec ce traumatisme. Je me tournai vers le jeune homme pour le questionner.

"Vous avez un traumatisme crânien depuis quelques temps, d'après ce que je constate. Il ne s'est pas résorbé avec le temps. Vous avez reçu un violent choc à la tête dans votre vie ?"

Code by AMIANTE

_________________

DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarInfos√ Arrivée le : 13/08/2017
√ Age : 29
√ Messages : 125
√ Localisation : Atlantis

Matthew Hayes
Dossier Top Secret
√ Age: 29 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
MessageSujet: Re: The pain is unbearable ! Mar 5 Sep - 20:51
Matthew était toute sourire, presque euphorique. C'était généralement le cas après une de ses crises. C'était compréhensible d'ailleurs, sachant que ces dernières pouvaient durer plusieurs heures, durant lesquelles il n'était que douleur. Cependant, le bostonien finissait épuisé après un épisode et il ne se faisait généralement pas prier pour aller dormir pour recharger ses accus. Une jolie doctoresse était néanmoins une excellente raison de reporter son sommeil. Le mécanicien aimait les femmes, presque autant que la mécanique et le foot US, c'est dire ! Il ne manqua d'ailleurs pas l'occasion de draguer le docteur McAlister sur le chemin du scanner.

- Vous avec un accent délicieux, vous êtes d'où ?

Matthew n'était pas linguiste mais l'accent de la doctoresse ressemblait étrangement à celui d'une poulette qu'il s'était levée l'année dernière après la victoire de son écurie sur le circuit mythique de Darlington. Une étudiante anglaise ou galloise de mémoire... Pour être tout à fait honnête, il ne s'en souvenait pas et cela ne l'avait pas marqué.

Souvent plongé dans son travail, Matthew ne fréquentait que trop rarement les médecins. Au grand dam de sa propre mère qui était presque obligée de le traîner pour aller faire des analyses sanguines. Il n'avait tout simplement pas la motivation. Que pouvait-il bien avoir de si grave alors qu'il arrivait tout juste sur ses trente ans ? A part ses migraines chroniques, il avait une santé de fer digne des plus solides représentants de Kansas. Une vraie bête de somme. De plus, personne ne lui avait jamais rien trouvé. Ainsi Matthew était on ne peut plus détendu lorsqu'il s'installa sur la table du scanner. Il frissonna légèrement au contact du métal glacé avant de prendre ses aises, confiant mais légèrement impatient d'en terminer. Alors que le docteur McAlister enclenchait la machine de diagnostic, le technicien continua son travail de sape :


- Si on m'avait dit que je me retrouverais sur un lit en pleine nuit en compagnie d'une jolie femme dans une ambiance tamisée, j'aurais signé tout de suite. Par contre, ce n'est pas vraiment ce à quoi j'aurais pensé.

Matthew se leva lorsque le scanner termina sa course et se raidit en voyant la doctoresse prendre un air sérieux. Décidément, rien ne semblait lui sourire. Le cadre était pourtant propice... Il avait beau prendre tout ça à la légère et être plutôt bon vivant, la question du docteur McAlister le heurta de plein fouet, touchant toute une flopée de mauvais boutons ! Évidemment qu'il avait eu des traumatismes crâniens dans sa vie, il a joué au foot us pendant près de sept ans ! Il était visiblement mal à l'aise.

- Mes frangins m'ont dit que j'ai été bercé trop près du mur. Ca compte ? fit-il pour essayer de noyer le poisson. La conversation n'allait plus dans le bon sens. Devant l'air sérieux du docteur, il se résigna :

- J'ai pratiqué le foot US à haut niveau. J'ai arrêté il y a 5 ans à cause de mon genou. Rien depuis. ajouta-t-il sous forme d'aveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The pain is unbearable !
Revenir en haut Aller en bas

The pain is unbearable !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» La Cascade de Pain : Illustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-