Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Lun 2 Oct - 21:39
avatar
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 34
√ Messages : 2186
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
«  Vos vérifications sont terminées ?  »

Cette question, Karola l’avait posée à Timothy Klint, un technicien récemment débarqué sur Atlantis et qu’elle escortait aujourd’hui sur le continent afin qu’ils puissent effectuer des vérifications sur des paratonnerres que les terriens avaient installés aux alentours du campement athosiens afin de les protéger des orages qui pouvaient avoir lieu durant la saison automnale. Elle venait tout juste de démarrer et le mauvais temps n’avait pas tardé à pleuvoir sur ce vaste territoire sur lequel leurs alliés de la première heure s’étaient installés. Les athosiens étant un peuple à la technologie peu avancée, ils étaient en cela très vulnérables aux caprices de mère nature. Aussi, si les atlantes mettaient un point d’honneur à ne pas s’ingérer dans leurs us et coutumes, il leur était toutefois inconcevable de les laisser sans défense, tout du moins pour certaines choses. Car les athosiens n’en restaient pas moins un peuple fier qui avait à de nombreuses reprises tenu tête et survécu aux attaques des Wraiths. Avec l’accord de Teyla et des villageois, Atlantis leur avait proposé de les aider à aménager leur territoire de manière à simplifier quelques aspects de leur vie quotidienne. L’installation de paratonnerres faisait partie de cette démarche.

Le major ramena quelques mèches rebelles de son chignon, pourtant impeccablement exécuté, derrière son oreille. Le vent commençait à souffler fort et à faire s’agiter les branches des arbres, aussi, même une coiffure réalisée avec beaucoup de soin et de rigueur ne savait lui résister. Prenant connaissance de la réponse du technicien, elle pénétra dans l’enceinte protégée des rafales d’un jumper afin d’aller rejoindre le poste de pilotage. Elle avait toujours d’aussi faibles connaissances à ce sujet, mais, le gène des Anciens qui coulait dans ses veines, ainsi que son expérience vécue au cours de l’opération Grand Veilleur, faisaient d’elle une co pilote de fortune pour son équipe du jour. Le pilote n’étant autre que le Lieutenant Ford lui-même. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas fait équipe avec lui, à vrai dire, depuis ce fameux jour où elle était allée lui rendre visite à la laverie suite à son comportement inqualifiable à l’égard du colonel Sheppard et d’elle-même. Mais depuis, beaucoup d’eau avait coulé sous les ponts et elle savait de source sûre que le lieutenant avait bien compris la leçon.

Elle s’installa donc sur le siège de droite et s’attacha correctement, plutôt pressée de partir, en attendant que ses deux collègues viennent la rejoindre. La journée avait été plutôt longue car il s’était agi de vérifier plusieurs paratonnerres mais en plus ils n’avaient pas ménagé leur peine pour aider leurs alliés à se préparer à l’évènement météorologique qui couvait dans l’air. Aussi, une pointe de lassitude non contenue tintait dans sa voix.

«   Bien, messieurs si vous êtes prêts, ne tardons plus. La tempête risque de s’abattre d’un instant à l’autre. »


C’était son feu vert pour que le décollage ait lieu. Ils se trouvaient à à peine une demi-heure de la cité et si on croyait les relevés holographiques qui s’affichaient devant ses yeux, ils l’atteindraient sans peine avant que le cœur de la dépression atmosphérique qui s’annonçait ne se déchaîne sur le continent.

_________________


DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Oct - 20:00
avatar
√ Arrivée le : 22/01/2016
√ Age : 45
√ Messages : 833
√ Localisation : dans la galaxie Pégase


Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
C'était une journée qui devait être tranquille, enfin pour moi : pas de mission d'escorte prévue, pas de patrouille, bref ! Le calme plat ! Par acquit de conscience je suis passé par le centre de sécurité, quand j'ai rien à faire j'aime bien regardé la météo pour savoir si je peux sortir tranquille pour une balade sur le continent ou si je devrais rester dans mes quartiers à lire un bon bouquin. Sauf que là c'est ni du grand beau temps ni un temps pourri que la station météo nous annonce mais un saloperie de tempête de l'enfer ! La dernière fois, du temps où j'étais humain, on avait eu toutes les peines du monde a se battre contre la tempête avec Kolya en invité d'horreur ! Depuis, McKay et les autres têtes d'ampoules avaient renforcés les paratonnerre de la cité et même des tours avaient été fabriquées sur le continent pour protéger nos alliés athosiens. D'après les relevés, les courants ne passeraient pas sur la cité mais ne pourraient pas éviter la zone des camps athosiens.

Par curiosité, je demandais au technicien météo en poste de faire un contrôle des tours, il s'exécuta et m'appris que certaines avaient besoin d'être recalibrées voire même réparées si l'on voulait qu'elles s'acquittent de leur devoir ! Je demandais une copie de ces infos sur ma tablette, relevés météo et tout ! Puis je me dirigeais au pas de course vers le bureau du major. Je frappais, personne ne répondit, j'entrais et passais le bureau dévolu a l'assistante du Major, mais la dernière avait regagnée la Terre pour raisons personnelles et aucuns autre candidats ne semblaient tenir le choc face au Major. Je frappais à la porte de son bureau personnel.

"Major Frei ? Lieutenant Ford ! J'ai des infos dont nous devrions nous préoccuper si on veut éviter une catastrophe !"


(Major Frei )

"Je vous en prie, entrez." Karola, assise à son bureau, lunettes sur les yeux, l'observe entrer et lui fait signe de s'asseoir avant de l'inviter à parler.


J'entres et lui fais le salut réglementaire au garde à vous, puis, répondant à son invite, je prends place sur l'un des sièges devant son bureau et déposes ma tablette avec ses données recueillies sur la météo et les tours paratonnerre, puis je lui dis :

" Je me suis permis de vous apporter ceci quand j'en ai eu connaissance ! Il me semble que l'on devrait envoyer des techniciens pour s'occuper des réparations et recalibrages ! Je suis volontaire pour les piloter et les escorter ! Au besoin on demandera à Teyla d'évacuer ses compatriotes vers des abris ! Non ? "


(Major Frei )

"Très bien, je vais étudier ça et transmettre toutes ces informations aux autorités compétentes pour voir ce que l'on peut faire" déclara Karola après avoir jeté un œil sur les données tendues par Ford. "Merci de votre vigilance, Lieutenant."

Je me lèves, me dégages du siège et lui fait un second garde à vous :

" A vos ordres Major ! Ma candidature est toujours valable pour escorter les civils ! "

Après quoi je sors et me diriges vers mes quartiers pour me préparer, je ne doute pas d'être retenu, j'ai tout fait pour ça ! Au bout de quelques minutes on me convoques au bureau de gestion des missions continentales. Un type que je connais pas trop : un sergent-major je crois ! M'informe que je suis le pilote en charge de la mission technique envoyée sur le continent pour réparer le réseau de tours paratonnerre, ordre du CODIR ! Je suis aux anges ! Un peu d'action pendant quelques heures c'est toujours ça de pris ! Je salues le technicien, je connais pas le type : un certain Klint ! il charge son matos et moi je vérifies qu'on prends de quoi pouvoir faire face à une avarie ou un repos au sol forcé (ce qui sous-entend des rations de survie et des couvertures du même nom !), une trousse de secours pour les bobos ! Et mon équipement de mission : fusil d'assaut, zat et couteau commando. Une corde n'étant pas inutile, j'en ai eu l'expérience plus d'une fois, je place aussi une corde d'escalade de 30 m en soute.

Je m'installe au poste de pilotage et m'apprête à fermer le haillon arrière quand soudain un nouveau passager se présente : le Major Frei ! Qu'est-ce qu'elle fout là ? Putain ! Moi qui pensais relâcher la pression de la discipline militaire, c'est foutu ! Je salues l'officier et l'invite à prendre place au poste de co-pilote, autant qu'elle se rende utile vu sa période pilote de chasse ! On décolle, survole les tours de la cité et je met le cap sur la tour la plus proche !


Bon ben quand je parlais action, j'étais optimiste ! Des heures ! On a pris des heures ! A regarder le technicien faire ses trucs de geek ! Au début je restais à regarder, faire une inspection de la zone, mais bien vite ça m'a gonflé ! Alors ensuite je me contentais de poser le jumper, regarder descendre le Major et le civil pour ensuite utiliser les capteurs du jumper pour contrôler l'environnement et surtout l'avancée du nuage d'orage qui approchait. On allait bien aider les athosiens à se mettre en sécurité mais bon ! Même jouer avec les mioches au final je m'en lasse ! Le Major aussi en avait plein les rangers ! Elle demanda si Klint avait terminé avec ses réparations, comme c'était le cas elle vint me rejoindre dans le poste de pilotage puis donna l'ordre de décoller. Le vent s'était lever depuis un moment et sa force ne cessait de croitre. Au loin on pouvait voir le nuage sombre illuminé par des éclairs qui déjà à cette distance semblaient terribles ! On était loin et on aurait dû pouvoir rentrer sans encombres mais les éclairs peuvent frapper à des kilomètres de leur noeud principal et c'est ainsi que soudain il y eu une explosion et que l'alarme s'enclencha !

" Bon sang ! Les commandes ne répondent plus ! Je peux à peine garder le cap ! Je vais devoir bricoler le panneau de contrôle si on veut espérer se poser vivants ! Major ! Prenez les commandes et tirez fort vers vous ! Les compensateurs d'inertie devraient nous donner quelques minutes avant qu'on tombe comme une pierre et qu'on s'écrase au sol 100 m plus bas !"

Pendant que le Major luttait avec les commandes, je me faufilais vers l'arrière du vaisseau, j'avais vu McKay le faire plein de fois alors ouvrir le boîtier de circuits fut aisé ! Les dégâts étaient sérieux : des fils et des cristaux avaient fondus ! Je ne saurais pas réparer (on n'en aurait pas le temps de toutes façons !), mais je pouvais faire une dérivation qui me donnerait assez de contrôle pour pouvoir opérer un atterrissage catastrophe toujours mieux qu'un crash mortel ! Une fois mon bricolage effectué, je repris ma place et reprenant les commandes je lançais par radio !

// Ici Jumper 05 ! Avaries électriques importantes ! Allons nous poser en urgence ! Coordonnées suivent ! Venez vite ! //

Je coupais le contact, ça prenait trop d'une énergie dont j'avais grand besoin !

" Major ! Klint ! Attachez-vous ! On a plus de compensateurs ! On va se vautrer dans les broussailles et les arbustes ! Protégez-vous !"

Les arbres se rapprochent vite ! Je redresse à mort ! Peine perdue ! C'est un fer à repasser sur une chemise de terre et d'humus que je contrôle à peine ! On se pose brutalement sur le sol forestier, on glisse sur des dizaines de mètres et on heurte un tronc avec violence ! Le choc me projette vers l'avant ! Merde j'ai pas eu le temps de me rattacher et je me cogne le plexus contre le tableau de bord ! Putain ça fait mal ! J'entends un craquement : une côte ou deux sans doute, si c'est le plus grave que nous ayons à déplorer c'est rien ! Je me tourne vers mes autres passagers :

" Bon sang ! Quel glissade ! Pas de blessés ? Je crois que la compagnie Ford Airlines va devoir rembourser vos billets !"

Un peu d'humour ne peut pas faire de mal vu notre situation pas très florissante !

_________________
Aiden Ford Theme:
 





Médailles:
 


DC : Herakles Coeur de Thaïr
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Oct - 21:33
avatar
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 34
√ Messages : 2186
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Malgré la fatigue pesante qui alourdissait ses gestes et parfois ses paupières, Karola restait concentrée sur sa tâche, s’admonestant mentalement pour que sa vigilance ne faiblisse pas. La dernière chose dont ils avaient besoin c’était qu’elle s’endorme, surtout avec cette tempête qui les talonnaient de près. D’ailleurs, la jeune femme fut surprise de constater sur les écrans holographiques que quelques minutes après leur décollage, la pluie commençait à s’abattre sur le continent. Les hostilités débutaient.  Il ne restait plus que quelques kilomètres à parcourir aux Atlantes pour quitter le territoire et voler au-dessus de l’océan qui les séparait d’Atlantis.  Il devrait donc faire avec la compagnie de la pluie sur leurs premières minutes de vol, cela passerait une fois qu’ils auraient dépassé la dépression.

Les informations qui défilaient devant ses yeux lui permettaient de garder un œil sur les conditions météorologiques. Elle bénissait le scientifique qui avait installé dans le jumper un programme de traduction car, à la base, tout ce qui pouvait apparaître de manière holographique était formulé en Ancien. Bref, faisant des efforts pour garder les yeux rivés sur ces informations afin de ne pas en louper une primordiale, elle transmettait en même temps à Ford ce qu’elle voyait afin qu’il puisse adapter sa conduite à leur environnement.

Elle n’avait rien d’extraordinaire à signaler, si ce n’est la force du vent ou encore les kilomètres les séparant d’Atlantis. Jusqu’ici, son travail de co-pilote était loin d’être particulièrement difficile et ingrat. Etant donné tout ceci, elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’un quelconque évènement vienne perturber leur trajet tranquille. Aussi, lorsque la foudre vint à frapper le jumper, elle fut prise d’un sursaut durement répressible alors qu’à l’arrière, Klint avait exprimé de manière assez audible sa surprise. Devant ses yeux, les alertes fusaient et poppaient sur toute la surface holographique. A ses côtés, Ford tentait tant bien que mal de maintenir en vol le vaisseau alors que Karola de son côté essayait de décrypter les informations pour isoler leur problème principal. Sauf qu’entre temps, le lieutenant quitta son poste, visiblement inspiré par un élan héroïque qui lui était si caractéristique et qui désespérait le major.

«     Ford, je ne suis pas pilote, laissez Klint..»

Mais trop tard, il était déjà à l’arrière du vaisseau en train de manipuler elle ne savait quel dispositif. Elle pesta intérieurement tout en se détachant rapidement pour migrer sur le siège de pilote. Elle s’attacha en quatrième vitesse pour éviter de se retrouver balancée dans tous les sens en gardant les yeux rivés devant elle et notamment sur la trajectoire que suivait le jumper. Elle attrapa les commandes et suivit les instructions de Ford en tirant à elle les commande sans avoir idée de l’efficacité de ses gestes tant le jumper semblait n’en faire qu’à sa tête. Elle essaya de pallier le manque de réponses aux commandes en guidant le jumper mentalement. Possédant le gène, le vaisseau aurait dû lui répondre mais visiblement bien touché, les systèmes refusèrent de lui obéir.
Derrière elle, Ford continuait son bidouillage sans effet alors que le jumper fonçait tout droit vers le sol. Elle tenta désespérément de le redresser tout en se préparant mentalement à l’issue fatale de leur voyage et donc à l’impact. Tout autour d’eux avait lieu de grands fracas, les branches fouettaient la carcasse du jumper, parfois sous la vitesse et la force il en arrachait. Derrière elle, le major Frei pouvait entendre les caisses soigneusement rangées précédemment dégringoler et rouler au sol comme si elles s’étaient trouvées dans le tambour d’une machine à laver.


 Karola vérifia que les harnais de sa ceinture étaient solidement attachés et lorsque Ford s’écria que l’impact allait avoir lieu, elle eut le réflexe de porter ses bras devant son visage pour se le protéger alors même que l’atterrissage la sonna pendant quelques secondes. Elle reprit conscience rapidement, secoua la tête et fit un scan mental rapide de son état physique. Pas de douleur vive, juste les cervicales un peu secouées mais rien de grave en soi et puis elle ouvrit les yeux pour s’inquiéter de ses deux camarades.


Elle se détacha avant de se lever et de se tourner pour apercevoir un Ford toujours entier et toujours enclin à la plaisanterie. Son trait d’humour ne fit pas sourire Karola et elle ignora sa blague. 


«     Je m'en sors bien et vous ?


Puis derrière lui, une plainte de la part de Klint qui se trouvait au sol, s'éleva. Karola traversa le jumper et une fois à ses côtés, elle débarrassa son espace proche des caisses qui lui étaient malencontreusement tombées dessus et lui demanda dans quel état il se trouvait.


« J’ai seulement pris un sale coup sur la tête... » répondit-il en portant sa main vers son crâne, laquelle se retrouva légèrement tâchée de sang lorsqu’il la retira. Cela lui arracha une nouvelle plainte et Karola lui fit tourner la tête afin de pouvoir constater la vilaine blessure.


«     Ford, faites-moi un rapide état des lieux pendant que je m’occupe de Klint. Je veux savoir où nous sommes, l’état du jumper et si possible, où en est cette tempête.»

Se relevant, elle chercha dans les caisses au sol celle destinée aux premiers soins. Elle dû en ouvrir plusieurs avant de trouver la bonne et de finalement sortir tout le matériel qui lui semblait être nécessaire. Si Karola n’était pas pilote, elle n’était pas non plus médecin, alors ses soins allaient être très rudimentaire. Dans tous les cas, il lui faudrait très certainement une petite intervention chirurgicale. 

_________________


DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Nov - 16:47
avatar
√ Arrivée le : 22/01/2016
√ Age : 45
√ Messages : 833
√ Localisation : dans la galaxie Pégase


Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Le Major allait bien on dirait ! Moins Klint il avait morfle on aurait dit. Moi j'avais mal un peu au côtes et au sternum mais rien de vraiment gênant !

" Je vais bien Major ! Je suis solide !"

Il fallait que je réponde aux ordres du Major et donc je commençais par un chek-up du jumper : rien ! Pas de réaction, pas d'énergie, rien ! Pour l'info au moins c'était facile ! Je quittais mon siège et pris le détecteur de vie près de mon siège. Je sortis dehors en jetant un oeil au Major et son patient en passant ! Je pousses la porte qui coince un peu et on est tout de suite envahi par du vent froid et chargé de gouttelettes d'eau ! Je sors ! Dehors il y a du vent mais juste du niveau d'une bonne bourrasque même si le temps ne serait bientôt plus aussi clément ! Je fis le tour de la zone, le jumper avait des arbres sur lui arrachés par l'atterrissage forcé. Derrière le vaisseau une large tranchée s'étalait sur plusieurs dizaines de mètres et de deux ou trois mètres de profondeur voire plus ! Il utilisa la tablette lantienne et fit un topo satellite de l'endroit.

Ils avaient déviés de leur route de 45° et se retrouvaient a 580 m de la côte et plus loin encore de la cité ! Par contre ils étaient proches d'un cours d'eau et de grottes, si on parvenait a grimper hors de la congères made in jumper. Par contre le nuage de tempête allait arriver sur nous d'ici deux heures ! Et là ! Pas sûr que les arbres morts, les débris du jumper et le jumper lui-même, se montrent aussi sages que maintenant ! On devait trouver un autre abri plus sûr qu'un vaisseau crashé ! Je retournais dans la cale et refermais la porte avec difficulté ! J'étais trempé !

" Major ! Le jumper est sans énergie, il s'est enfoncé dans le sol meuble de la forêt ! On a une piste de 100 - 150 m creusée par le vaisseau, la profondeur est de deux à 4m, à 580m au sud on à la côte mais c'est vers le nez du jumperet donc à travers bois, si on y va on sera démunis face à la tempête ! Celle-ci sera sur nous dans deux heures environs ! Cependant en sortant de la piste de crash à 100 m sur la gauche il y a un fleuve et des grottes ! On pourrait y attendre les secours et la fin de la tempête ! On récupère tout ce qui sera utile et on sort de là ! C'est pas sûr ! Le vent va balayer cette coque vide ! ", comme je disais ça, une bourrasque plus forte fit tanguer l'appareil en mettant à bas deux ou trois objets non-identifiés, qui avaient vaillamment résistés jusqu'ici !

" Vos ordres Major ? ", j'essuyais mon visage qui gouttait sur le sol et surtout l'eau qui, coulant de mon front, aveuglaient mon œil humain

_________________
Aiden Ford Theme:
 





Médailles:
 


DC : Herakles Coeur de Thaïr
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 13:56
avatar
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Age : 34
√ Messages : 2186
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Le pauvre Klint avait morflé et Karola ne pouvait pas faire grand chose pour lui mis à part trouver du désinfectant, le lui appliquer sur la plaie puis lui bander la tête avec des compresses et des bandages pour enrayer le saignement. C'est là qu'elle se rendait compte de ses faibles compétences en soin et qu'il fallait absolument y remédiait car sans médecin et dans une galaxie aussi dangereuse que Pégase, c'était le genre de compétence qui relevait de la nécessité.

Une fois cela fait, elle l'aida à se relever puis à s'asseoir lourdement sur l'une des banquettes arrières du vaisseau alors que son visage était crispé par la douleur. Elle lui donna un comprimé d'aspirine puis tourna la tête vers le sas d'entrée pour voir Ford revenir de son petit check-up. Comme il fallait s'y attendre, c'était complet et bien renseigné. Karola ignorait que Ford disposait de telles connaissances en climatologie mais cela leur serait fort pratique. Elle hocha la tête, les mains sur les hanches en écoutant son debriefing et mit son cerveau à contribution pour enregistrer les infos et déterminer quelle serait l'option qu'ils choisiraient.

Sortir était une mauvaise idée, bien évidemment, surtout avec un blessé. Néanmoins, ils ignoraient combien de temps la tempête durerait et sa force serait féroce. Sans l'aide des inhibiteurs inertiels, le vaisseau pourrait très bien être pris dans de violentes bourrasques et eux avec. Sans énergie, ils ne pouvaient pas non plus prévenir Atlantis et de là où ils étaient leurs radios n'émettaient pas suffisamment fort. Il leur faudrait s'approcher un peu plus du village athosien pour parvenir à les contacter.

- Nous n'avons pas vraiment le choix, nous allons sortir et nous diriger vers cette grotte. Prenez vos affaires et vous vous chargerez d'aider Klint à marcher.

De son côté, elle se mit en peine de chercher un couteau, un 9mm et fourra dans un sac ce qui leur serait utile pour survivre le temps de la tempête. Une fois que tout le monde fut prêt, Klint appuyé sur le lieutenant, les 3 atlantes sortirent prudemment du jumper. Karola était amère de devoir le laisser là, mais il ne valait mieux pas tenter le diable. Sortant la première, elle fut cueillie par une vive bourrasque de vent frais qui lui coupa presque la respiration. Elle tenta de remplir à nouveau ses poumons correctement, puis amorça la marche en avant, son détecteur de signe de vies en mains et ne s'éloignant jamais de ses deux compères. Comme Ford le lui avait expliqué plus tôt il fallait d'abord suivre la piste tracée par le jumper au moment du crash sur 100 mètres.

- Je compte sur vous pour ouvrir l'oeil, Lieutenant.

_________________


DC : Victoria Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plaines et forêts-