Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Mar 24 Oct - 9:27
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10405

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion au sommet



Chronologie : Mercredi 31 mai - 20h52.





_A___ karola.frei@atlantis.com)
_De___matt.eversman@atlantis.com)



_Prise de contact___



_Date heure ___30/05/2017 à 13hO7

Bonjour Major,

Dans le cadre de ma thérapie, le psychologue qui me suit aimerait que je passe un peu de temps avec vous si vous l'acceptez.

En espérant de vos nouvelles.
Sergent Maître Matt Eversman.


FICHE PAR SUANA







_A___matt.eversman@atlantis.com)
_De___karola.frei@atlantis.com)



_Re: Prise de contact___



_Date heure ___30/05/2017 à 14h11  

Bonsoir sergent,
Je ne vois pas d'inconvénient à ce que nous nous rencontrions. Venez me retrouver demain soir sur la digue Est aux alentours de 21h, nous y seront plus tranquilles pour discuter. 
Cordialement,
Major K.Frei 

FICHE PAR SUANA


Chronologie : Mercredi 31 mai - 20h52.

Les doigts du militaire étaient agrippés autour de la rambarde de sécurité. La nervosité était là. Le regard était rivé en direction de cette lune qui semblait si proche, bien plus que la leur sur Terre. L’ouverture des portes du téléporteur brisa la quiétude du lieu. Il modifia sa position se tournant vers la nouvelle venue : le Major Karola Frei. C’est dingue comme ce bout de femme en imposait. Il ne l’avait plus vue depuis cette mission, juste échangé un mail avec elle et la voilà.

“Bonsoir Major. Merci d’avoir accepté.”

@ pyphi(lia)

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Oct - 10:36
avatar
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2430
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Karola resta un instant sur le pas de la porte qui donnait sur le balcon, histoire de signifier sa présence, avant d’avancer tranquillement vers Eversman qui la suivait du regard. Elle s’arrêta à son niveau et l’examina de la tête aux pieds, malgré l’obscurité. Il n’y avait plus chez lui la moindre trace d’apparence Wraith, les médecins avaient fait du bon boulot. Finalement, elle se détourna de lui, plus pour cesser de lui imposer son regard qui ne ferait qu’accentuer sa nervosité apparente que pour l’ignorer. Posant ses avant-bras sur la rambarde, elle engagea la conversation.

“Rien de plus normal, sergent. Comment vous sentez-vous?”

Karola savait qu’elle était ici pour une raison bien précise. Elle avait reçu un mail de Matt qui la conviait à un petit entretien en tête à tête. Il s’agissait d’une idée de son psy qui y voyait là une démarche nécessaire pour mener sa thérapie et plus exactement sa guérison à bien. Si Karola n’avait pas nécessairement d’atomes crochus avec le jeune homme, il n’en restait pas moins un de ses hommes et même si son comportement lui donnait bien souvent des aigreurs d’estomac, elle était loin d’être suffisamment mauvaise pour refuser de l’aider à aller mieux. Elle attendit patiemment qu’il lui réponde, sans lui mettre la pression.

L’inspection visuelle. Ce fut un moment difficile pour le militaire, conscient qu’il était loin d’être irréprochable. Certes, il était en tenue et plutôt bien rasé mais il n’y avait pas que ça. Les traits tirés du visage témoignaient d’une certaine fatigue. Heureusement cela prit fin sans remarques cinglantes. Même mieux l’Allemande relança la conversation. Matt laissa échapper un soupir silencieux avant de détourner les talons et reprendre sa position initiale.

« Ca va. » dit-il d’un ton las. Le militaire n’était pas là pour lui mentir. Il n’allait pas prétendre une forme optimale alors que ce n’était pas le cas. Les indices étaient là, bien visibles.

« Dure journée aujourd’hui ? » lança-t-il pour faire la conversation et essayer de briser un peu cette façade de glace. Difficile de trouver un sujet de conversation avec la gradée. Il s’était rarement retrouvé tous les deux, seuls.

Le regard de Karola se fixa droit devant elle, cependant elle restait particulièrement attentive à son subordonné, à ses paroles mais aussi aux différents signaux qu’il pouvait envoyer, que ce soit de manière volontaire ou pas. Aussi, sa manière de lui répondre trahissait une certaine fatigue. Sa réponse sonnait alors un peu fausse mais elle ne rebondit pas dessus.
La jeune femme haussa les épaules suite à sa question. C’était bien aimable à lui de s’inquiéter de sa journée mais elle n’était pas vraiment venue pour ça. Elle se demanda s’il ne s’agissait pas là d’une technique pour repousser le plus possible le véritable sujet de leur présence ici. Comme elle se doutait que cela devait être particulièrement difficile pour lui d’aborder le sujet et surtout de se livrer à elle qui n’invitait pas forcément à la confession de par sa façade froide et leurs antécédents, elle décida de prendre les choses en main.

« Une journée comme les autres j’en ai bien peur. Et vous ? Comment se passe votre thérapie ? »

_________________



DC : Victoria Wilde
Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Oct - 10:40
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10405

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
C’est dingue comme il était beaucoup plus facile d’échanger autour de sujets banaux plutôt que de soi. Entendre parler de théorie renvoyait au fait qu’il était malade, qu’il n’allait pas bien et c’était effectivement le cas. Matt aurait bien botté en touche mais prit sur lui et après un soupir se mit à parler.

« J’essaie de suivre les prescriptions du Docteur Sidney. »

Eversman qui suit des instructions, il y avait déjà de quoi tomber mais quand on savait que cela provenait d’un psychologue, c’était d’autre plus gros. Pas de doutes, le militaire était donc bien malade. Il choisit d’être honnête avec elle en s’exprimant davantage, en s’ouvrant davantage à elle.

« Il m’a demandé de voir chacun des membres de la mission, de passer un peu de temps avec chacun. Ça semble important. J’ai déjà vu Alek… le soldat Hamilton.»

Pourquoi précisément ? Il n’en avait aucune idée mais il essayait d’appliquer ses directives d’où son entrevue avec le Major Frei. Jamais il n’aurait pris l’initiative de la rencontrer en tête à tête pour parler de sa théorie. Ça ne semblait pas la personne adaptée. Leur dernière rencontre s’était mal terminée, comme souvent.

La jeune femme aquiesça pendant qu’il lui parlait, signe qu’elle l’écoutait. Elle évitait de regarder en sa direction pour éviter de le mettre dans l’embarras et donc de mettre un terme prématuré à cette discussion qui semblait importante pour lui. Karola était loin d’être aussi dans son élément. Les confessions sur l’oreiller n’étaient pas vraiment son truc, heureusement pour elle ce jour-là elle n’était pas le centre de la conversation.

« C’est une bonne chose. » Avoua t-elle en essayant de comprendre ce qui pouvait motiver une telle démarche et surtout quel en était le but.

« Vous avez une idée des raisons pour lesquelles le docteur Sidney vous a demandé un tel exercice ? »

Elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui fasse un rapport de la discussion entre lui et Hamilton, ce n’était pas ses affaires, c’est pourquoi elle n’insista pas sur ce sujet. En revanche, elle souhaitait le faire réfléchir un peu et si elle commençait à entrevoir l’intérêt de leur entrevue, lui tirer un peu les vers du nez sans pour autant en avoir l’air.

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Oct - 10:43
avatar
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2430
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi lui imposer ce genre de discussion ? Eversman avait eu le temps de retourner la question dans tous les sens. Il ne parvenait pas à trouver une seule raison valable, il y en avait plusieurs. Se resocialiser en fréquentant des personnes autres que celles du monde médical et ainsi l’opposer à affronter le regard des autres. Ça, c’était déjà pas mal mais il en avait trouvé d’autres.

Pour une fois, le militaire tenta un coup d’œil envers l’Allemande observant quelques instants les traits de son visage avant que son attention ne se détourne envers les mèches de cheveux volant au vent. Il lui fallut prendre une grande inspiration avant de reprendre la parole.

« J’ai pas oublié ce que vous avez fait pour moi là-bas. Vous avez débarqué de nulle part et fait face à ce wraith. Quelques secondes de plus et j’y passais. Vous m’avez sauvé la vie. »

Quoique s’il avait pu y rester à ce moment précis, il n’aurait pas vécu l’horrible suite.

Effectivement, c’était aussi ce que Karola supposait. Sidney voulait certainement que Matt revive les évènements de cette mission afin d’éviter que ces souvenirs ne se figent ou restent sur de possibles interprétations qui conduiraient à des réactions émotionnelles inappropriées. Cela aiderait très probablement le soldat à digérer les choses de manière adéquate.

Elle ferma les yeux lorsqu’il mentionna ce sauvetage qu’elle avait effectué pour lui éviter d’être dévoré par un Wraith, les images lui revenant en mémoire. Elle avait fait une sacrée remontée à travers le champ de bataille, abandonnant par la même occasion sa position auprès des batailleuses de Doane. Ça avait été un sacré dilemme et pourtant elle n’avait pas vraiment hésité lorsque le choix c’était présenté à elle. Elle se rappelait aussi le grand étonnement qui avait marqué le visage de Matt lorsqu’elle l’avait aidé à se relever.

« Vous doutiez d’une intervention de ma part ? Vous pensiez que j’allais vous laissez mourir ? »

C’était peut-être là une occasion pour le sergent d’extérioriser certaines pensées qu’ils formulaient à son encontre, car elle savait que, tout comme c’était le cas pour elle, le soldat ne la portait pas spécialement dans son cœur.



« Vous m’aviez ordonné de tenir la position et c’est ce que j’ai fais.. »

Le Ranger baissa la tête essayant de se remémorer la scène. Sa main droite vint caresser son crâne stimulant sa mémoire. Il se remémorait des wraiths de partout puis un originel avait débarqué. Ce dernier était beaucoup plus résistant. Ses balles ne lui faisaient rien. Ce dernier avait fait de lui un punching-ball. Beaucoup d’échanges de tirs. Beaucoup de vols planés. Beaucoup de coups.

« Je me rappelle que je me suis retrouvé à sec, sans munitions… Vous
m’avez envoyé un M9.. mais c’était pas suffisant. L’ennemi était trop fort. »

Tout en parlant, la scène semblait défiler devant ses yeux. Tout n’était pas là, il y avait mal de trous noirs et d’éléments incomplets, complétés aussitôt par son esprit.

« Vous êtes un peu comme Sheppard, Major. Vous débarquez, on ne sait comment et vous sauvez tout le monde. » Il osa un petit sourire dans sa direction, comprenant certaines choses auxquelles il n’avait pas encore pensé. « Je pense pas avoir douté de vous. J’ai eu la trouille d’y passer oui mais j’ai pas douté de vous. Si vous pouviez m’aider, vous l’auriez fait. Vous faites de votre mieux. On essaie toujours de faire au mieux. »

Karola était satisfaite de constater que le sergent lui était reconnaissant d’être venue à sa rescousse et sa comparaison entre elle et Sheppard lui fit plutôt plaisir. Cependant, il était faux de dire qu’elle sauvait tout le monde, la preuve, beaucoup de Natus étaient morts à ses côtés ce jour-là et parmi eux Doane. C’était regrettable, certes, mais sur ce point Matt voyait juste, elle avait fait de son mieux.

Le fait qu’il le réalise montrait qu’il n’était pas aussi décérébré qu’il pouvait le laisser penser. Karola aurait souhaité que cette prise de conscience ait lieu plus tôt, elle pensait notamment à l’altercation qu’il y avait eu entre le colonel Sheppard, lui et elle.

« Vous avez raison, sergent. » Sur ses mots elle se tourna d’un quart afin de se mettre face à lui. C’était peut-être le moment d’évoquer cet épisode épineux. Elle ignorait si Sidney approuverait une approche telle que celle qu’elle s’apprêtait à faire mais elle était loin d’être de ceux qui faisaient dans la dentelle et elle n’avait nullement l’intention de faire des ronds de jambe pendant des heures.

« Vous comprendrez sûrement alors que, lorsque le colonel Sheppard et moi-même vous avons donné l’ordre de tenir ce carrefour, nous essayions de pallier au mieux cette situation délicate ? »

Il n’y avait nulle agressivité dans sa voix, elle s’efforça d’effacer toute trace de reproche également pour éviter de le braquer, mais ça aurait été mentir que de dire que cet épisode l’avait fortement contrariée.

_________________



DC : Victoria Wilde
Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Oct - 10:47
avatar
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 10405

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
Karola Frei lui fit face. Il ne sentit pas capable de faire de même mais tourna quand même la tête dans sa direction pour ne pas lui manquer de respect. La voilà qui abordait le sujet au combien sensible du blâme ou plutôt de la situation qui avait engendré la sanction administrative. Il s’était attendu à ce que le sujet soit évoqué et avait tenté de préparer vaguement une espèce de défense. C’était autre chose de lui faire face maintenant. Ses lèvres se pincèrent, ses traits de visage se durcissent témoignant de son renfermement. Il finit par détourner la tête vers l’océan. Une certaine colère s’emparait de ses entrailles. Il aurait aimé la laisser en plan mais se devait d’aller au bout. Pas question d’abandonner maintenant. C’est maintenant qu’il fallait s’expliquer.

« Ce n’est pas l’ordre de tenir le carrefour qui m’a posé problème, Major. »

Le Ranger soupira, gardant le regard rivé vers l’océan. Machinalement sa main était venu se poser sur son bras charcuté, le serrant doucement au travers de la veste.

« J’ai eu l’impression de ne pas être écouté par vous et Sheppard… J’ai eu l’impression que quoi que je disais, vous n’écoutiez pas. Ça m’a mis en rogne et je reconnais que j’ai dépassé les bornes. »

Non là plus de doutes, Matt était bien malade pour reconnaître ses torts vis-à-vis de hiérarchie.

Le major haussa les sourcils, étonnée par les derniers mots du soldat. On était bien loin du Sergent Eversman qu’elle connaissait. Cette épreuve et la thérapie qu’il avait débutée avec Sidney semblait l’avoir changé, du moins elle l’espérait et surtout, elle croisait les doigts pour que cela soit dans la durée. Elle ne jubila nullement. Ce n’était pas son genre. Elle savait combien cela devait lui coûter, non seulement de se retrouver face à elle mais aussi d’admettre son erreur. Cela lui suffisait amplement.

Parfaitement calme face à son subordonné un peu secoué, elle le laissa réagir à sa façon, à son rythme sans chercher à l’acculer contre un mur ou à le forcer à admettre. Il était plus bénéfique pour lui de tirer ses propres conclusions. Cela aurait plus de répercussions que si cela venait d’elle.

Elle entendait ses griefs à l’encontre du colonel et d’elle-même, tout comme ils avaient entendu ses protestations ce jour-là. Cependant, ils n’avaient pas pu en tenir compte parce qu’ils avaient mis des heures à établir un plan de bataille en concertation avec les pontes de la Magna, ils avaient étudié toutes les situations possibles et si celle choisie avait des défauts, c’était sans doute la seule applicable. Ils n’auraient pas pu se permettre de changer de tactique au dernier moment, à trop hésiter on ne faisait que mieux reculer. Et tous savaient qu’il y avait eu beaucoup en jeu. C’était sûrement ce qu’il aurait fallu dire à Matt ce jour-là pour l’aider à comprendre leur refus d’être en faveur de ses demandes.

Karola poussa un soupir avant de se détourner de lui et de joindre ses mains sur la rambarde.

« Je suis contente de vous l’entendre dire. Elle marqua une pause de quelques secondes avant de reprendre. Donner des ordres n’a rien d’évident, ça l’est moins qu’y obéir. Mais ce qui l’est encore moins, c’est de ne pas avoir le soutien de ses hommes dans ces moments qui sont les plus difficiles. »

_________________


merci !                               couleur : darkcyan
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Oct - 10:49
avatar
√ Arrivée le : 14/05/2015
√ Messages : 2430
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Allemagne Allemagne
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Ah ça, elle devait jubiler la Karola Frei. Sa joie devait être à la hauteur du coût que cela lui avait demandé de l’admettre. Heureusement pour lui et certainement pour elle, cette dernière resta maître de ses émotions et ne leva pas les bras au ciel. Il aurait pu être capable de mauvais gestes si cela avait été le cas. Sa main se crispa autour de son bras le caressant du bout des doigts. Matt n’avait pas le recul nécessaire pour entrer dans une réflexion sur les donneurs d’ordres et les subordonnés. Il n’était que Sergent Maître, pas officier. Enfin il l’était car pour le moment, il était davantage civil que militaire et n’avait pas envie de lancer le sujet.

« J’ai toujours eu confiance en vous, Major. Tout comme j’ai confiance en Sheppard. J’ai juste été déçu à ce moment-là… »

Il espérait mettre fin à cette discussion entre officier et soldat. Lui était là pour obéir, ça il commençait à le comprendre.

« Croyez-moi j’ai vécu pire ensuite donc ça je m’en remettrais… »

Façon à lui de lui faire comprendre que ce blâme était derrière lui. Son esprit était préoccupé par bien d’autres problèmes.

« J’espère bien. Atlantis a besoin de vous. » lui répondit-elle, satisfaite de constater qu’il n’avait pas une dent contre elle parce qu’elle n’avait fait que son devoir et surtout parce qu’il avait visiblement la motivation pour dépasser ce malheureux incident. Si le soldat était une sacrée tête de mule, il fallait bien reconnaître qu’il disposait de certaines compétences et qualités, le fait d’avoir tenu ce carrefour et d’avoir survécu à cette épreuve terrible dont il essayait de se remettre en était bien la preuve. Elle se redressa finalement et lui fit face de nouveau.

« Y’avait-il d’autres sujets que vous vouliez évoquer ?» Maintenant que le plus dur était passé, peut-être qu’il serait plus facile pour lui de confier ce qui pouvait éventuellement le tracasser encore à son sujet.

La petite phrase de réconfort fit du bien. Ce n’était pas grand chose, peut être pas sincère mais c’était plaisant à entendre. D’autant plus que ça venait de Karola Frei, la responsable militaire en second. C’était pas rien.

“Un dernier point, Major. Je pense que vous êtes au courant de mes nouvelles capacités…” Comment évoquer le fait qu’il avait du wraith en lui ? Le sang de l’ennemi coulait dans ses veines qu’il le veuille ou non. Il avait bien tenté de remédier à ce problème en le faisant justement couler. Malheureusement Isia était arrivé juste à temps pour le ramener. Rien que le fait de l’évoquer à haute voix réveillait pas mal de colère en lui. C’était impossible de ne pas en être dégoûté, de ne pas avoir la haine et même un peu de jalousie envers les gens normaux. La nervosité le rongea rapidement, les mouvements de ses mains le trahissaient tout comme son attitude fermé. Il prit quand même sur lui pour lui faire face.

“Si je représente un jour la moindre menace pour Atlantis, si ça me change... Je veux que vous me colliez moi une balle entre les deux yeux.…et je veux votre parole, Major.”

Karola Frei n’était pas aussi sentimentale que le Colonel. Elle saurait aller jusqu’au bout de sa promesse aussi dure qu’elle soit.

Effectivement, Karola avait été mise au courant des conséquences de sa transformation en Wraith et notamment de son ADN modifié. Bien sûr, cela pouvait en effrayer certains voire même changer leur façon de voir le sergent. De même, on ignorait à long terme les effets que cela pourrait avoir sur son corps. Malgré tout ça, Karola était loin d’avoir changé d’opinion à son sujet en ce sens qu’il restait toujours la même personne pour elle. Eversman devait suffisamment se détester pour tout ça, il était inutile d’en rajouter.

Sa demande ne la surprit nullement, si les rôles avaient été échangés peut-être aurait-elle formulé la même ou bien, peut-être qu’elle aurait fait le travail elle-même. Elle laissa quelques secondes de flottement entre sa requête et sa réponse, et droite dans ses bottes, elle lui tendit la main.

« Vous avez ma parole, Eversman. Mais si ça doit arriver, on trouvera une solution, ne vous en faites pas. »

Eversman et elle n’avait peut-être pas une relation au beau fixe, il n’en restait pas moins l’un de ses hommes et il n’y avait rien qu’elle ne puisse faire pour les protéger.

La main de l’officier fut serrée tout en croisant son regard. C’était bien une des premières fois depuis le début de l’entretien qu’il trouvait le courage suffisant pour l’affronter ainsi. Il avait confiance en elle et savait qu’elle irait au bout de son engagement. Ce n’était pas le genre de femme à avoir des paroles en l’air. L’échange de poignées de main prit fin tout comme l’entretien.

“Merci Major.”

Il lui accorda un signe de la tête avant de prendre la direction du téléporteur. Karola le salua à son tour et l’observa s’éloigner, un sacré poids en moins sur les épaules. Elle quitta à son tour le balcon en espérant que la thérapie du soldat porte ses fruits.

|THE END]

_________________



DC : Victoria Wilde
Rédaction en #LightPink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Les autres ailes de la Cité :: Digues-