Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Une convocation pour ainsi dire [PV Erin]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 10 - Zone de Commandement :: Bureaux :: Bureau d'Erin Steele Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 6 Nov - 22:32
Invité
Invité
avatar
Ce jour-là, était plus ou moins un jour comme les autres, sauf que Héloïse reçut une convocation d'une certaine "Erin Steele". Ni le prénom, ni le nom ne lui dit quelque chose, elle lut, relut, et relut encore à nouveau la convocation mais rien à faire, cette personne ne lui rappelait personne. C'était même pire que ça, car, même la raison de la convocation était totalement inconnue car non spécifiée sur la convocation. La jeune serglienne n'était pas du tout rassurée, pourtant, elle avait beau réfléchir et chercher, elle n'avait pourtant rien fait de mal. Peut-être était-ce l'inverse ? Elle n'avait sûrement pas assez aidé les terriens / atlantes ? Elle arriva devant la porte du bureau de cette "Erin", frappa, attendit une réponse et rentra dans le bureau. Une femme était présente dans le bureau, et ce dernier était plutôt bien décoré, très propre, et bien ordonné. Visiblement, c'était une personne relativement importante à en croire les décorations, ce qui avait comme conséquence de renforcer l'inquiétude de la jeune blonde qui, d'ailleurs, ne tarda pas à se présenter et à lui tendre sa main droite :

"Héloïse Merveille, enchantée. Vous êtes bien madame Steele ?"

Elle lui sourit, même si au fond, elle avait le cœur qui bâtait assez fort car elle était inquiète. Par la suite, elle laissa Erin répondre. La réponse allait-elle la rassurer ? Quelle était le but de cette convocation ? Que voulait Erin ? Cela faisait déjà un petit moment qu'Héloïse avait rejoint Atlantis et c'était le premier entretien de ce type...

*J'espère seulement que cette femme est sympathique et que je n'ai rien fait de mal.*
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Nov - 15:21
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1339
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Chronologie : 06/11/2017

Erin était affairée sur un dossier sensible qui n’avait rien à voir avec son prochain rendez-vous. Elle potassait des données chiffrées d’inventaires de commerce entre les athosiens et les atlantes, l’essentielles des transactions financières se faisant sur le continent par un système de monnaie d’échange entre les deux peuples par des terminaux sans fil qui communiquaient avec la cité. Et des trucs là dedans n’étaient pas nets nets et elle devait éplucher des liasses de chiffres. Ce n’était pas une corvée pour elle, analyste financière pour un cabinet d’avocat, puis enquêtrice pour l’ONU, elle était rompue à ce genre d’exercice que d’aucun considérerait comme fastidieux. Elle fut néanmoins soulagée d’entendre qu’on frappait à sa porte. Elle ferma le fichier sur son ordinateur, avant de se pincer l’arrête nasale en fermant les yeux pour chasser ce mal de tête qui commençait à pointer le bout de son nez. Elle inspira un grand coup avant de regarder l’heure. C’était sûrement son rendez-vous matinal, et non Alexander. Dommage. Quoique intéressant, elle devait le reconnaître.

Depuis quelques temps maintenant, la CIS souhaitait mettre un peu d’ordre parmi les ressortissants étrangers qui provenaient de la galaxie de Pégase. Le terrien et sa soif de recensement, de paperasse en tout genre, bref, l’administration dans toute sa splendeur. Il fallait reconnaître que depuis que l’expédition était implantée dans les murs de la cité, elle ne cessait de rencontrer des alliés potentiels, et ces derniers léguaient par moment un de leur ressortissant pour venir gonfler les rangs des membres de l’expédition. Mais ils n’avaient pas de statut vraiment légitime, et il semblait évident qu’il fallait les enregistrer quelque part avec quelques informations vitales et complémentaires au cas où. Depuis le problème avec les Géniis, il valait mieux être prudent, et tout le monde ne pouvait pas rester. Chacun avait un rôle à tenir.

Elle donna la permission d’entrée dans son bureau. Erin prit la peine de se lever pour accueillir la jeune femme qui se présentait. Une certaine Héloïse Merveille. Comme toujours, la RDA n’avait pas prit le temps de lire le dossier de cette dernière puisqu’il était quasiment inexistant pour un ressortissant de Pégase. Et puis, elle préférait la découvrir au delà de la paperasse déjà renseignée, et s’en faire une idée toute neuve.

« Bonjour Mademoiselle Merveille. Je suis bien Erin Steele. », fit-elle en lui serrant la main d’une poigne affirmée, plus par habitude que par volonté de l’intimider, ce qui n’était absolument pas son but. « Prenez place, je vous en prie.». Elle montra de la main le siège face à son bureau. Elle restait debout pour le moment, voyant bien que la demoiselle était stressée. Fine observatrice comme elle était, cela sautait aux yeux. « Puis-je vous offrir un café ou un thé ? ».

Une fois qu’Héloïse se soit décidée ou pas, Erin reprit place à son bureau avec une tasse de thé vert fumante. Un Matcha Meiju de première qualité. « Alors, je vous ai fait venir dans mon bureau car nous commençons à traiter les dossiers des Pégasiens qui ont rejoint l’expédition. La Commission Internationale de Surveillance, qui est une entité atlante qui gère l’expédition en haut lieu, et qui la finance, souhaite connaître les personnes qui composent l’expédition qu’ils financent. ».

Erin ne savait pas trop si Héloïse était au fait de tout ça ou pas. Ce serait un premier indicateur pour voir si elle s’intéressait à la vie de la cité. « Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’interrompre. J’aimerai dans un premier temps que vous me racontiez comment vous êtes arrivées ici, dans cette expédition. ».

Erin lui fit un sourire d’encouragement, tout en s’adossant dans son dossier de fauteuil de bureau. Devant elle était disposé un bloc note et un stylo.

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Nov - 23:28
Invité
Invité
avatar
Erin proposa un café ou un thé, c'était très gentille de sa part, mais Héloïse n'était pas trop fan du café, mais le thé, pouvait passer sans problème. La serglienne sourit alors à Erin et lui répondit :

"Je ne suis pas très fan de café, seuls ses dérivés passent, mais, un thé me conviendrait."

Par la suite, le thème de la convocation s’éclaircit, au moins, le but de la convocation devint clair et cela rassura grandement la jeune blondinette. De façon très abrégée, la Commission Internationale de Surveillance était curieuse, probablement même un peu trop mais si c'était elle qui finançait, j'ai envie de dire, c'était un peu normal. Fallait-il qu'Héloïse parle du sérum ? De ses différences ? etc ? Il valait très probablement éviter ce genre de sujets pour éviter de s'attirer les ennuis, surtout en vue de leur niveau de curiosité en ce moment... Hum, comment avait-elle rejoint l'expédition déjà ? Héloïse expliqua brièvement histoire tout en expliquant lentement pour laisser le temps à Erin de comprendre et d'écrire si nécessaire...

"Je suis née sur une planète appelée Sergle, je suis donc ce qu'on appelle une serglienne., pause, "Malheureusement, lorsque j'ai eu 20 ans, un autre peuple, qu'on appelle les Tarsiens a voulu nous exterminer.", pause, "C'est eux qui ont déclaré la guerre, pas nous, et d'ailleurs, nous avons attendu avant de riposter car on voulait rester en paix avec eux.", pause puis elle continua mais avec un ton de plus en plus amer, froid, sérieux... "Nous avons perdu, mon peuple entier est mort, j'ai tout perdu, je me suis cachée dans notre cité, donc sur la planète Sergle, et j'ai vu tous mes proches et ma famille mourir devant mes yeux.", petite pause et reprise toujours en étant de plus en plus triste, avec quelques larmes sur ses joues, "Deux semaines après je suis sortie de ma cachette, j'ai fait ce que j'avais à faire, et j'ai tenté de survivre du mieux que je pouvais, toute seule sur la planète, c'était... Compliqué !", petite pause,"Je me suis fait un feu de camp pour me réchauffer car il faisait très froid, et la porte s'est activée. Sur le coup, j'ai pris les membres d'Atlantis pour des Tarsiens, alors je me suis cachée derrière un arbre. Les membres d'Atlantis m'ont repéré, j'ai préféré ne rien faire, fermer les yeux, et espérer que tout se passe bien. Je suis passée en hypothermie, et ensuite, quand je me suis réveillée j'étais sur Atlantis. Cette citée est merveilleuse, c'est plus qu'un espoir pour moi, c'est une nouvelle vie et une opportunité pour moi de devenir quelqu'un et d'aider. "

Elle sourit à Erin, et termina son discours, en espérant qu'il n'était pas trop long :

"Je vous considère désormais comme ma famille, vous faites maintenant partie de mes racines. Si un jour je dois partir d'Atlantis, je partirais et je comprendrais tout à fait, mais je n'oublierai jamais ce que vous avez fait. J'ai encore beaucoup à apprendre sur vous, tout comme vous avez encore énormément à apprendre sur moi. Si vous avez des questions, n'hésitez pas, et j'imagine que vous devriez en avoir un paquet car je ne voulais vous perdre en vous donnant trop d'informations."
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Nov - 18:36
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1339
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Erin acquiesça et lui servit donc un thé. Détestant le café, elle ne faisait pas de remarque idiote sur ce sujet-là. C’était fréquent chez ses compatriotes de trouver ça ubuesque de ne pas boire de café. Sérieusement, tout le monde aime le café ! Tout le monde en boit le matin pour s’éclaircir les idées ! Et bien non mon cher monsieur. Le but réel de la convocation fut évoqué, et la conversation démarra. Héloïse revint sur son passé et sur comment l’équipe l’avait découverte. Erin prenait des notes tranquillement, histoire de laisser une trace, surtout que dans un dialogue, tout retenir était impossible. La responsable administrative restait de marbre. Elle ne s’en voulait pas de faire ressurgir le passé de la serglienne, car c’était nécessaire pour son étude. Elle poussa néanmoins une boite de mouchoir vers cette dernière, silencieusement, afin qu’elle se serve si elle le souhaitait. Héloïse continua son récit, allant jusqu’à sa découverte par une équipe Atlante. Est-ce qu’elle simplifiait les choses ou tout cela s’était réellement passé comme ça ?

Finalement, la jeune femme blonde termina son discours en réaffirmant son attachement pour les atlantes tout en lui donnant la permission de poser les questions, ce qui fit naître un petit sourire sur les lèvres d’Erin, qui ne comptait pas se gêner à la base, puisqu’elle était là pour ça. Néanmoins, elle ne s’en offusqua pas plus que ça, voyant bien que la pégasienne était bouleversée par son récit.

« J’ai quelques questions en effet. », fit Erin en parcourant ses notes. « Pardonnez-moi, mais je n’ai pas tout saisi. Les Tarsiens, qui sont-ils exactement ? D’où viennent-ils ? Pourquoi exterminer tout un peuple ? ». Erin ne savait pas si les équipes SGA avaient rencontré des hostiles sur place, mais dans le discours d’Héloïse, cela ne semblait pas être le cas. Elle se trouvait près de la porte, derrière un arbre, et voilà. Bizarre comme coïncidence mais ainsi allait la vie. Cependant, elle voulait en savoir plus sur ce peuple apparemment belliqueux puisqu’il pouvait être une menace pour leurs alliés voir pour eux. Rare était les nations dans cette galaxie à pouvoir en exterminer une autre.

Elle enchaina les questions pour donner un peu de matière à Héloïse pour répondre :

« Quel était leur niveau de technologie ? Et le votre ? Les sergliens avaient-ils une spécialité ? ». Bien entendu, elle laissait l’opportunité à la jeune femme de répondre entre ses questions. Naturellement, ses réponses amèneraient à d’autre question.

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Nov - 11:07
Invité
Invité
avatar
Disons que, le thé donné par Erin fit très apprécié par la serglienne, qui posa ses deux deux sur la tasse pour se les réchauffer et but une première gorgée. Son thé n'était pas de mauvaise qualité, il était même plutôt bon, à croire qu'elle ne prenait pas de sous-marque. Presque à chaque phrase d'Héloïse, Erin prenait des notes, c'était à la fois sympathique dans le sens où au moins la blonde ne parlait pas dans le vent, mais d'un autre côté c'était inquiétant, dans le sens où le moindre mot avait son importance... Au moment où Erin poussa une boîte de mouchoirs, Héloïse en prit un et essuya ses larmes :

"Merci pour le thé, qui est très bon, et les mouchoirs... "

Quelques larmes continuaient de couler car son passé était quand même assez violent... C'est à ce moment là que Erin posa une question intéressante qui avait tout son intérêt : "Qui sont les Tarsiens ?". La jeune serglienne attendit juste 3 secondes, et expliqua de son mieux :

"Les Tarsiens vivent sur une planète proche de la nôtre qui s'appelle Tarse et s'ils voulaient nous exterminer c'était..."

Petite pause. De toute façon Héloïse était incapable de mentir et ça n'aurait pas été bien de mentir à des alliés, voire des sauveurs. Il fallait de toute façon dévoiler le pourquoi du comment... Le seul soucis c'est qu'Héloïse était un peu gênée de devoir passer par là donc elle mit un peu de temps avant de poursuivre. Elle ré-essuya quelques unes de ses larmes avant de reprendre en essayant d'esquiver un peu le sujet. Comment avait-elle fait ? Elle donnant le moins d'informations possible :

"Ce sont des pilleurs, voilà pourquoi ils voulaient nous exterminer."

Au moins c'était une explication brève, qui laissait planer le doute. Dans tous les cas, Erin allait certainement vouloir en savoir plus, et les terriens étaient très, TROP sympathiques avec elle. Elle prit une autre gorgée de thé et op, elle termina ses explications avant qu'Erin ne les demande, et de toute façon pour maintenant... :

"Je n'aime pas trop dévoiler ses informations mais je vais tout de même le faire car vous m'avez prouvé qu'on pouvait vous faire confiance et que vous étiez digne. Nous avons créé en tant que serglien un simple sérum que les Tarsiens voulaient à tout prix obtenir pour ses qualités nutritives.

Et voilà comment éviter d'en dire trop.... Décidément, Erin était curieuse, la serglienne répondit à ses autres questions concernant la technologie après avoir but une nouvelle gorgée de thé :

"Ils ont une technologie plus primitive que la technologie des Anciens, ne vous inquiétez pas pour ça. Même en tant que serglien, nous avions une technologie supérieure à eux, mais nous ne sommes pas des guerriers, nous étions un peu trop pacifique donc nous avons perdu. Et aussi, les Tarsiens étaient 2 à 3 fois plus nombreux que nous, donc cela n'a pas joué à notre faveur... Pour notre spécialité..."

Il fallait cracher les morceaux maintenant, c'était obligé ! Héloïse semblait très gênée de toute dévoiler mais il le fallait, elle se dandina légèrement du genre "ça m'embête de tout dire !", essuya de nouveau quelques de ses larmes et poursuivit :

"Hannnnn !! Je n'aime pas dévoiler tout ça, ça peut m'attirer des ennuis mais je vais être obligée... En réalité, les qualités nutritives du sérum sont des avantages, le sérum modifie notre ADN pour nous conférer une légère augmentation du quotient intellectuel, possibilité de se passer de viande, possibilité de voir quelques secondes dans le noir de temps en temps et quelques petits autres petits trucs mais à côté de ça, j'ai appris en rejoignant Atlantis qu'on a quelques inconvénients, comme une force amoindrie, une espérance de vie réduite, etc. Pour maintenant, si vous avez d'autres questions, allez-y, j'ai dit le principal. Seuls quelques détails restent en suspens..."
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Nov - 15:37
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1339
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Erin inclina la tête, semblant dire « de rien » pour le thé et les mouchoirs. C’était normal, surtout qu’Erin n’était pas à l’aise avec le fait de la faire pleurer en lui demandant son histoire. C’était cependant un passage obligatoire pour qu’elle cerne la personnalité d’Héloïse. Sans parler du fait qu’elle lui disait que son peuple avait été exterminé par un autre peuple belliqueux et qu’elle n’avait aucune donnée là-dessus. C’était important de connaître les menaces latentes dans l’univers, et pas celle concernant que les Wraiths. Elle ne comprenait pas pourquoi des pilleurs voulaient exterminer complètement une population, car le but était de la laisser prospérer à nouveau et de venir la piller ensuite. Mais la pégasienne n’avait pas tout dit encore, surtout avec les blancs qu’elle mettait, comme si elle ne voulait pas rentrer dans la confidence. A chaque pause, Erin se contentait de la regarder, sans sourciller, sans rentrer dans la compassion, sans être antipathique non plus. Elle maintenant une atmosphère bienveillante dans son bureau par son non verbal, laissant ainsi le temps à la serglienne d’avancer dans ses propos et de répondre à ses questions.

L’américaine prenait des notes sur les précisions qu’apportait Héloïse. Ainsi donc les tarsiens briguaient un sérum pour ses qualités nutritives. Il y avait des guerres qui s’étaient menées pour moins que ça, et Erin extrapolait en se disait que peut-être, ce peuple était régulièrement soumis à une famine terrible et qu’ils s’étaient servis chez les voisins. Ou peut-être était-ce que de la cupidité. Elle préférait ne pas leur prêter des intentions légitimes. Il n’empêche que ce peuple était une menace pour atlantis et ce n’était pas une information à prendre à la légère.

« Je vois, merci pour vos renseignements. Il me faudra, dans la mesure du possible, des explications plus précises sur leurs façon de vivre, armement, technique d’attaque, sur comme ils connaissent les coordonnées des planètes proches, etc. Tout ce que vous pouvez nous fournir, ainsi que, bien entendu, les coordonnées de leur planète. »

Erin était un peu décontenancée par la réaction de la jeune femme quand elle lui demanda la spécialité de son peuple. Il aurait très bien pu ne pas en avoir, tout simplement, mais manifestement, elle avait mis le doigt sur quelque chose.

« Hum. Qui va vous procurer des ennuis pour m’avoir parlé de ça ? Les Tarsiens ? Vous entretenez toujours des contacts avec eux ? »

Elle faisait exprès de la provoquer un peu. Déjà, elle n’aimait pas sa réaction, comme si elle avait caché cette information sur le sérum de son peuple, mais elle ne comprenait pas pourquoi elle disait qu’elle allait avoir des ennuis. Par ses questions, elle sous-entendait également qu’elle pouvait être à la solde de ces envahisseurs, de ces pilleurs, ce qui ne serait pas déconnant puisqu’elle était la seule survivante de son peuple, comme par hasard. Peut-être était-elle simplement leur espionne pour se rendre dans les cités, les civilisations, qui méritaient d’être pillées. Rien n’était impossible dans cette galaxie.

« Avez-vous parlé de tout ça à nos scientifiques ? Ont-ils étudié votre sérum ? Je ne comprends pas pourquoi vous semblez si... gênée. Vous profitez bien de toutes les installations ici pourtant. », dit-elle ne croisant les mains devant elle, parfaitement maitresse d’elle-même, sans exagération ni fioriture.

Erin pouvait avoir la réponse en consultant sa base de donnée, mais autant questionner la personne directement concernée. La RDA ne comprenait pas pourquoi elle était gênée de parler de tout ça, pourquoi est-ce qu’elle faisait des cachoteries ? Pensait-elle qu’elle allait être un rat de laboratoire ? Qu’on allait l’extorquer et la jeter ?

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Nov - 18:14
Invité
Invité
avatar
Erin était plutôt sympathique, mais, beaucoup, beaucoup trop curieuse. Elle en voulait toujours plus, voilà que maintenant elle voulait les coordonnées des Tarsiens. Pas de soucis, Héloïse pouvait lui donner si elle voulait, mais il lui fallait un stylo, et une feuille de papier. Elle sourit à Erin de lui demanda :

"Pouvez-vous me passer un papier et un... s'il vous plait ! Je vais vous écrire les cordonnées.."

Héloïse avait oublié comment ça s'appelait. Bah quoi ? Il y avait tellement de trucs à retenir, et puis elle n'utilisait pas un stylo tous les jours.... Malgré tout, Héloïse avait toujours des larmes : elle prit d'ailleurs un mouchoir pour s'essuyer à nouveau ses yeux. Une fois le matériel face à elle, elle écrivit à Erin les coordonnées du peuple tarsien. Les symboles n'étaient pas super bien dessinés car la jeune serglienne galérait à utiliser le stylo.

"J'espère que ça sera lisible, j'ai encore parfois du mal avec votre technologie. Pour ce qui est des atlantes, ne vous inquiétez pas, ils sont presque tous au courant de ce sérum mais j'essaie de dévoiler cela au minimum de personne, au cas où certaines personnes auraient de mauvaises intentions à mon égard... Les tarsiens ont des armes à feu, mais ridicules par rapport aux vôtres... Ils attaquent toujours en groupe, la diversion est une très bonne stratégie sur eux."

La jeune serglienne but à nouveau une gorgée de thé, il était vraiment bon et celui-ci la réchauffait. La blonde ne put s'empêcher de faire une petite remarque à Erin, histoire de la provoquer à son tour (il fallait bien répondre à sa provocation non ?) avant de répondre à sa question :

"Vous êtes très curieuse, sans doute même un peu trop si vous voulez mon avis."

Elle déposa sa tasse sur le bureau et poursuivit après 3 ou 4 secondes et finit par répondre à sa question:

"Et pour les tarsiens, je n'ai plus aucun contact avec eux, et d'ailleurs, c'est mieux ainsi, moins je les vois, plus je suis heureuse, croyez-moi. Pourquoi aurais-je encore des contacts avec l'ennemi ? Avez-vous peur que je vous trahi ? Croyez-moi, à moins de vouloir des problèmes, je ne vois pas à quoi cela servirait..."

Deux secondes après, elle insista mais elle restait toujours calme :

"Ils ont détruit ma civilisation entière. Vous pensez vraiment que je vais leur offrir des fleurs ? Nous sommes une civilisation très reconnaissante, et beaucoup trop pacifiste, croyez-moi ! J'espère que vous ne doutez pas de moi et que vous me croyez réellement ? De toute façon, c'est simple, allez voir vos scientifiques et évaluez le sérum. Il m'est impossible de mentir. Si vous avez des questions, je vous en prie. Je serai heureuse d'y répondre. "

Héloïse but une autre gorgée de thé et reposa à nouveau la tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Nov - 18:55
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1339
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
« Si jamais je n’arrive pas à vous relire, j’imprimerai une liste des symboles et vous me les cocherait », fit-elle pragmatique en récupérant la feuille. Elle y jeta un coup d’œil. Ils étaient tous authentifiables et reconnaissables. « Mais ce ne sera pas nécessaire manifestement, merci. », dit-elle en ajoutant cette note à celle qu’elle prenait déjà. Il allait falloir aller faire un tour chez eux pour voir un peu ce qu’il s’y passait. Elle n’avait pas rebondi sur le fait qu’elle se pensait menacée sur la cité. Un point qu’elle étudierait ensuite.

Erin fit un sourire poli quand la serglienne lui balança qu’elle était curieuse, voir un peu trop. A quoi est-ce qu’elle pensait ? Que personne ne lui poserait des questions ? Elle n’eut pas le temps de répondre qu’elle rebondissait, ajustant sa défense. Elle était clamée et posée et cela jouait en sa faveur. Erin buvait tranquillement son thé tout en buvant ses paroles. Elle la croyait, sans la croire. Ce n’était pas une question de personnalité, ou de conviction. Elle était une dirigeante, et elle avait quelqu’un en face d’elle qu’elle ne connaissait pas, qui venait d’une autre civilisation… Sans parler qu’elle se méfiait des victimes en puissance, surtout depuis l’affaire avec Pierson.

« Et bien oui, comme depuis le début de cet entretien, j’ai des questions, en effet, et ma curiosité est toute à fait normale, contrairement à ce que vous pensez. » Erin décroisa les mains du tour de sa tasse et s’adossa posément sur le dossier de sa chaise. Elle croisa les jambes. « Que croyez-vous que nous fassions dans ce bureau ? Je ne vous ai pas demandé de venir pour prendre le thé uniquement. ». Elle la fixait sans sourciller, impassible. « Comme je vous l’ai dis, la commission veut des informations supplémentaires sur les pégasiens qui vivent parmi nous. Alors oui, j’ai des questions, que ça vous plaise ou non, et je ne suis pas là pour vous vouloir du mal, comme n’importe qui sur cette cité. ».

Il était temps de la recadrer un petit peu, parce qu’elle sentait que son interlocutrice s’agaçait de ses questions et cela l’agaçait en retour qu’elle n’arrête pas de lui donner la permission de la questionner, pour s’entendre dire qu’elle était trop curieuse. Non mais franchement. Héloïse était là pour ça, et elle ne devait pas l’oublier. Elles n’étaient pas en train de faire amies amies dans une cours de récréation.

« Parlez moi de votre intégration dans la cité. Que faites vous de vos journées ? Sortez vous en expédition ? Connaissez-vous qui dirige, qui commande, le mode de fonctionnement des atlantes ? ».

Elle enchainait les questions pour lui donner des lignes directrices sur sa réponse, et sur ce qu’elle attendait d’elle. Elle voulait tout simplement savoir si Héloïse avait trouvé sa place, si elle s’intégrait ou pas, si elle était utile à l’expédition. Cela faisait quelques mois qu’elle était présente, et elle devait bien avoir intégré certaine chose.

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Nov - 13:51
Invité
Invité
avatar
Visiblement, les symboles n'étaient pas si illisibles que ça, d'un côté, ce n'est pas comme si les différences étaient mineures. Loin de moi l'envie d'exagérer, même un enfant de 5 pourrait dessiner un symbole identifiable si on lui montrait un modèle.

Pendant que Erin ait dit Héloïse qu'elle ne l'avait pas convoqué que pour le thé, cette dernière était en train de prendre une autre gorgée de thé. Sur le coup, elle ne bougea plus deux secondes, et déposa doucement sa tasse sur son bureau. Elle la regarda et l'écouta le plus attentivement possible, oui, enfin la serglienne était au courant de tout ça... Inutile de répéter, elle avait très bien compris... C'est là où l'interlocutrice posa des questions intéressantes, l'extraterrestre ne tarda pas à répondre, toujours en étant calme :


"Oula ! Alors, la première question... Oui, c'est ça. Je suis bien souvent à l'infirmerie, et l'équipe de médecins présent sur la cité m'apprend beaucoup. Cela m'arrive de m'occuper de quelques patients pour des petits soins pour le moment. La deuxième heu... Oui je suis déjà sortie en expédition, une seule fois pour l'instant mais je pourrais très bien ressortir, il n'y a aucun problème. Et heu... Arf... C'était ... ? C'est vrai qu'il y avait deux questions en une là.... ! Je crois que ... "

Elle avait visiblement oublié les deux dernières questions... Bah oui mais il ne fallait pas en poser 15 à la fois aussi ! Je veux bien qu'il fallait de la productivité mais quand même ! Il ne lui fallut que deux secondes pour s'en rappeler, Erin n'eut pas le temps de lui rappeler :

"Disons que je savais qui dirigeait il n'y a pas si longtemps, mais j'ai perdu le nom. La hiérarchie d'Atlantis est assez complexe pour moi à appréhender, j'espère seulement que cela n'est pas un frein sur Atlantis. Pouvez-vous me rappeler le ou la responsable s'il vous plaît ?"

Et bing ! Une question d'Héloïse ! Bah quoi ? Elle avait oublié, il fallait qu'elle réponde quoi ? Genre 'je ne sais pas et je m'en fou' ! Elle avait envie de savoir quand même, curiosité, intéressement ... etc.

Les joues d'Héloïse étaient encore humides mais elle ne pleurait plus vraiment, c'était un peu normal car le sujet était en train de bifurquer ce qui était plutôt une bonne nouvelle. On était visiblement sur le présent, et plus le passé, en espérant que ça dure pour elle... Cependant, l'intonation de sa voix n'était ni joyeuse, ni triste.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Déc - 11:11
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1339
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Erin avait un peu l’impression d’être en face d’une élève un peu bizarre à l’école. Elle mettait les choses au point et pas de réaction, pourtant la clarification avait été nécessaire suite à ses différentes remarques un peu lourdes sur sa curiosité. La RDA mit ça sur le compte de la culture différente de la Serglienne, qui se disait pacifique et elle pensa, peut-être à défaut, qu’elle refusait d’entrer dans le conflit pour ces raisons de paix. Qu’importe, tant qu’elle comptenait qu’elle n’était pas là pour le plaisir de bavarder mais pour un échange constructif sur qui elle était, sur sa civilisation perdue et sur son rôle dans la cité, c’était l’essentiel.

Néanmoins, elle avait du mal à se concentrer. Cela tenait peut-être des questions trop importantes d’Erin, qui ne faisait cela que pour l’aider à développer un propos qu’elle semblait avoir du mal à développer sans ça. Elle ne voulait pas de réponse du genre « oui » « non » mais des phrases construites avec du sens et un certain contenu, qu’elle puisse compléter son rapport. Et elle faisait bien d’en poser des questions Erin, parce que la Serglienne se contentait d’y répondre simplement, sans développer son propos plus que ça, sans raconter quelque chose de sa propre initiative sur son intégration, comme par exemple une scène de vie toute simple avec quelqu’un, ses liens sociaux, etc. Non, elle se contentait de répondre à ses questions qui lui servaient d’exemple pour qu’elle détail. Ce qu’elle fit sans plus.

Elle prit des notes néanmoins. Erin lança une impression depuis son ordinateur et se leva pour aller récupérer la feuille. C’était un organigramme de la hiérarchie dans la cité.

« Voilà les différentes personnes qui régissent la cité d’Atlantis, ainsi que les responsables des différents secteurs. ».

Spoiler:
 

Elle posa le papier devant la serglienne pour qu’elle puisse s’en emparer si elle le voulait. Erin était étonnée que depuis le temps qu’elle était sur la cité, cette jeune femme n’en connaissait pas les dirigeants, ni même l’organisation. Etait-ce un problème récurrent de tous les pégasiens ? Non, les athosiens étaient au courant eux, et peut-être était-ce le fait de Teyla, mais toujours est-il qu’ils connaissaient qui était qui ou presque. A la différence de cette jeune femme, qui pourtant, travaillait ici désormais, au pôle médical. Isia devait d’ailleurs la connaître, mais elle ne lui en avait jamais parlé, certainement parce qu’elle ne faisait pas de vague. En effet, Erin avait le sentiment qu’Héloïse était le genre de personnalité à s’écraser dans son coin et à se laisser vivre au travers des autres, sans prendre d’initiative.

« En tout cas, je suis satisfaite de constater que vous vous intégriez dans les équipes au niveau du secteur médical. ». Elle referma son bloc note. Elle ne voyait pas quoi lui demander de plus, elle avait fait plus ou moins le tour. « Ce serait bien maintenant que vous arriviez à comprendre le mode de fonctionnement de la cité et l’organisation atlante, afin de mieux vous intégrer. ».

Elle fit une pause pour la laisser enregistrer avant d’ajouter :

« Avez-vous des questions ? ».

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Déc - 13:36
Invité
Invité
avatar
Au moment où Erin était en train d'imprimer la description de la hiérarchie, la serglienne but une nouvelle gorgée de thé. Une fois le papier en face d'elle, elle déposa sa tasse sur le bureau et sourit tout en regardant le papier. Elle reconnut sans difficulté, rien que de part les noms, la hiérarchie du pôle médical. En même temps, elle passait ses journées à l'infirmerie, cela n'était pas compliqué... Par contre, les responsables des autres spécialités ne lui rappelaient rien du tout. Bien sûr, Héloïse constata que Erin, et bah finalement, était, disons plutôt.... Bien placé.... Oui, c'était le cas de le dire. Alexander, elle ne connaissait même pas de nom et Woolsey, oui quand même, elle avait beaucoup entendu parlé de lui mais ne le connaissait que de nom. Elle mit sa main sur la feuille et demanda à Erin :

"Puis-je la conserver ?"

Elle sourit à Erin, elle allait le conserver tout le temps sur elle et essayait de s'en imprégner petit à petit. Par contre, quelque sorte perturba la blonde, et, sincèrement, était étrange. Erin demanda à la serglienne si elle avait des questions, et, bien évidemment qu'elle en avait ! Erin pensait sincèrement que la Pégasienne n'allait pas en avoir ? Hey, ho ! C'était au tour d'Héloïse maintenant de poser des questions... Elle demanda alors gentiment à Erin :

"J'ai effectivement une question à vous poser. En vue de la structure et de la configuration du schéma, j'imagine que les personnes les plus hautes sont les importantes, ou disons autrement, qui ont le plus de droits, ce qui va de paire avec plus de responsabilité sur la cité. Mais, pourquoi le statut des personnes en bas possède le nom que celui qui est presque en haut ? J'entends par là, le statut d'adjoint. Le nom du grade ne représente pas toujours, dans ce cas, l'importance de la personne c'est ça ?"

Elle laissa Erin répondre, et posa une dernière question :

"Dans votre culture, vous considérez donc toujours le côté administrratif comme étant l'instance suprême ? Chez les Sergliens, à part une petite poignée d'individus qui dirigeaient, c'est-à-dire une vingtaine, nous n'avions pas 'd'échelle' à proprement parlé comme vous pouvez avoir sur cette cité. C'est également pour cette raison que j'ai dû mal à comprendre réellement votre manière de fonctionner. En tout cas, votre civilisation semble beaucoup plus avancée de ce point de vue là."

Elle but une nouvelle gorgée tout en écoutant sa réponse et termina en lui disant :

"Si vous avez davantage de questions, allez-y, je suis bien lancée..."

Tout en lui souriant et la regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Déc - 20:54
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1339
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
« Bien entendu, elle est pour vous. Pour ma part, je la connais par coeur. », fit-elle avec un sourire bienveillant. Oui, elle était timide cette jeune femme, pas très assurée, et pleine d’attention, quoiqu’un peu niaise. Enfin, c’était l’effet qu’elle faisait à Erin, qui petit à petit se faisait sa petite idée sur Héloïse.

Cela ne l’étonna guère qu’elle eut une question à poser. Quelque part, c’était normal qu’elle en profite, puisqu’Erin lui laissait une ouverture, à dessein. C’était aussi une façon pour elle de voir si elle s’intéressait bien à son environnement, parce que cela ne semblait pas forcément clair de prime abord, surtout quand elle affirmait ne pas connaître ne serait-ce que les dirigeants, ceux qui régissent sa vie et lui permettent de rester ici. L’américaine ne demandait pas à ce qu’on les prenne pour Dieu, mais qu’un minimum soit fait quand même pour que les Pégasiens comprennent le fonctionnement de la cité.

Sauf que pour le coup, Erin ne comprenait pas bien la question. Elle ne comprenait pas l’organigramme ? D’un côté, c’était typiquement terrien que de classer les gens comme ça, et par habitude.

« Oui, celui du haut, Richard Woolsey, est le dirigeant actuel de la cité. Toutes les personnes en dessous sont sous sa responsabilité, et les personnes en dessous des autres sont sous la responsabilité de celles au dessus. C’est comme ça qu s’organise l’architecture hiérarchique d’Atlantis. » En fait, elle voulait savoir pourquoi il y avait des rôles similaires, cru comprendre Erin, et elle ajouta à sa petite introduction : « Il y a des adjoints car une personne seule ne peut pas s’occuper de tout. Donc elle délègue à des personnes subalternes qui se répartissent le boulot. Puis ça permet qu’une personne seule ne prenne pas toutes les décisions seule. Au moins, il y a une sorte de comité de direction qui décide ensemble. C’est pourquoi, réellement, la cité est dirigée par Monsieur Hoffman, Monsieur Woolsey, et moi-même. »

Elle espérait être claire. La serglienne avait une autre question, à laquelle elle répondit simplement :

« Oui et non. L’administration dans son ensemble comporte les gens qui sont aux pouvoirs. C’est ce qu’on appelle l’administration politique. Il y a aussi l’administration fonctionnelle, qui englobe tout le reste, permettant aux gens de vivre dans un état de droit, c’est à dire dans un état où tout le monde peut vivre ensemble malgré les différence de chacun. »

C’était une douce utopie, mais même si ça ne fonctionnait pas bien, ça fonctionnait quand même. Les gens arrivaient à vivre ensemble, et l’étendue de la sphère numérique permettait d’accroitre le domaine d’application des lois dans tout un pays, réduisant peu à peu les zones de non droit. D’ailleurs, dans tous les pays civilisés, il n’y en avait plus.

Encore une fois, elle lui donnait la permission de lui poser des questions. Erin soupira. Cela l’agaçait un peu. De toute façon, il lui semblait avoir posé toutes les questions qui l’intéressaient vraiment. Elle fit non de la tête, ce qui conduisit à la fin de l'entretien. Erin remercia la pégasienne et la raccompagne à la porte de son bureau. Ce serait des rendez-vous intéressants, que de rencontrer les différents membres de l'expédition de Pégase.

[END 09.12.2017]

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 10 - Zone de Commandement :: Bureaux :: Bureau d'Erin Steele-