Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Mar 28 Nov - 17:25
Invité
Invité
avatar




_A___Denise Andrès : denise.andres@atlantis.com)
_De___Erin Steele : erin.steele@atlantis.com)



_Objet___Sollicitation pour un RDV



_Date & Heure ___27/12/12 à 10h58

Madame Andrès,

Je me permets de vous solliciter pour un entretien dans mon bureau demain à 14h00. Votre profil m’intéresse fortement ainsi que vos compétences, et j’aimerai vraiment vous rencontrer.
Il me semble approprié de faire un topo sur la situation de la cité et sur les difficultés que vous risquez de rencontrer.

Bien cordialement,





FICHE PAR SUANA


Un mail de la représentante du CIS ? Déjà ? Je n’ai même pas eu le temps de ranger mes affaires dans les quartiers que j’occupe. En même temps, c’est un peu normal, je ne devrais pas être surprise par cette convocation. Elle est bien formulée, bien tournée, mais cela reste une convocation. Je me prépare donc et m’arrange pour être prête bien avant l’heure prévue. J’ai au final prêt d’une demi-heure pour parfaire les détails. Je porte l’uniforme réglementaire du personnel militaire d’Atlantis et je m’assure qu’il n’y a rien qui cloche. Je patiente alors un certain temps avant de finalement me rendre dans le bureau de la responsable.

La cité est assez grande et je me manque de me perdre, mais je parviens tant bien que mal à rejoindre le bureau, pile à l’heure. Mon habitude de partir largement en avance m’a encore sauvé la mise, il faut croire. Je réajuste mon uniforme avant de finalement toquer à sa porte. J’attends d’avoir la permission de rentrer dans la pièce.

Une fois que je peux entrer dans le bureau je m’approche de la civile et me mets au garde-à-vous. Certains râleraient sans doute, parce que justement, il s’agit d’une civile, mais elle est une de mes supérieurs alors je la salue. « Caporal Andrés, vous avez demandé à me voir Madame ? » J’avoue que je me demande ce qu’elle peut bien me vouloir. J’ai bien lu dans le mail qu’elle souhaite parler des problèmes que je risque de rencontrer et parler de mes compétences, me faire un briefing de la situation. On verra bien si cela diffère de celui que nous avons eu avant d’arriver ici.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Déc - 14:06
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1129
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Un premier rendez-vous

L’arrivée d’une personne faisant partie de la police militaire était une bonne chose. Depuis le temps que cela était nécessaire… Mais bon, l’armée ne réagissait pas beaucoup, ou pas bien vite. A croire qu’ils trainaient des pieds suite aux récentes affaires de janvier où pas mal de soldats étaient corrompus. Peut-être qu’ils opéraient déjà un ménage sur Terre avant d’envoyer quelqu’un de confiance et de fiable. Erin comprenait parfaitement la démarche. A leur place, elle aurait déjà écrémé les rangs des brebis galeuses avant de présenter de nouvelles recrues. Des têtes avaient dû sauter, notamment chez les Forces Spéciales, d’où provenaient les deux officiers au centre de l’affaire, qui faisaient le lien avec le comptable véreux de la CIS contaminé par une larve extraterrestre.

La jeune femme avait donc envoyé un mail assez rapidement à cette nouvelle recrue sur l’expédition. Il ne fallait pas tarder à la mettre au parfum, sans parler du fait qu’elle était toujours sur quelques enquêtes internes et très discrètes, et qu’elle voyait en cette jeune femme une alliée potentielle, même si Erin représentait des instances civiles et qu’elle ne pouvait pas utiliser un militaire à des fins personnelles pour résoudre quelques dossiers. Cela devait se faire en collaboration avec les huiles. Quoiqu’il en soit, elle comptait bien se servir de Denise en sous-main, et comme John était son ami en plus d’être un collègue, elle lui avait demandé de venir également à cet entretien. Elle ne voulait pas faire de coup tordu à Sheppard. Non seulement ce n’était pas correct, et elle n’avait pas spécialement bien vécu sa prise d’autorité sur le Colonel Caldwell au début de l’année sur le Dédale. Elle n’aimait pas user de sa place et de ses prérogatives pour imposer sa vision des choses.

Tout comme Alexander, elle pensait que collaborer avec les militaires était la meilleure chose à faire, surtout que tout le monde bossait en bonne intelligence et qu’il n’y avait pas de tête de nœud dans le lot, et il était hors de question que ce soit elle la rond de cuir arrogante et déconnectée des réalités. Ca n’avait jamais été son cas, et ce n’était pas maintenant qu’elle était seconde responsable qu’elle allait le faire.

L’administrative donna sa bénédiction quand elle entendit frapper à son bureau. Elle se leva pour accueillir la militaire, moulée impeccablement dans son uniforme réglementaire, tirée à quatre épingles. Déjà, elle présentait bien, et elle respirait la rigueur. Une bonne impression d’entrée de jeu.

« Repos Caporal. », fit Erin, guère habituée à ce qu’on la salue, mais qui n’était pas surprise quand même. Certains le faisaient, d’autres non. Avec le temps, elle reconnaissait facilement les barrettes d’épaule qui indiquaient la place hiérarchique d’un militaire dans l’US Air Force. C’était toujours un plus pour une civile de savoir se positionner sur ce genre d’élément, sans parler que ça montrait à la personne en face que l’armée n’était pas qu’un concept et que les soldats n’étaient pas que des pions pour des bureaucrates obèses qui officiaient depuis leur bureau Rothschild bien planqués à Washington DC.

« Bonjour. Effectivement, je voulais vous voir rapidement. », ajouta Erin en montrant la chaise face à son bureau pour l’inviter à prendre place. L’américaine contourna le meuble pour s’installer dans sa chaise roulante tout confort. Elle était, pour sa part, habillée simplement d’une robe couleur crème grise dont le tissu se croisait sur sa poitrine, pour descendre uniformément jusqu’à ses genoux. Elle portait, comme souvent, des talons rouge sang qui allaient bien avec sa tenue. « Je ne vous cache pas que le colonel Sheppard va nous rejoindre. Je pense qu’il ne devrait plus tarder. » Elle lui fit un sourire alors que son regard émeraude accrochait le sien. « Si vous souhaitez un café, un thé, ou de l’eau, n’hésitez pas, j’ai ce qu’il faut. », termina-t-elle de dire pour la mettre à l’aise.

Une fois les commodités effectuées, et sans attendre, elle lui exposa rapidement le pourquoi de sa venue :

« Je suppose que vous avez entendu parler des évènements lamentables qui se sont déroulés courant Janvier dans notre cité. Depuis, je veille à ce que tout se déroule bien et je compile les différents évènements susceptibles de montrer que la menace n’est pas éteinte réellement et qu’il reste, à mon avis, des personnes impliquées qui ne se sont pas faites connaître. J’ai besoin de quelqu’un sur le terrain pour me faire remonter des informations, et le cas échéant, pour m’aider. Ce n’est pas officiel à mon niveau, je ne tiens pas à remuer encore la commission, c’est pourquoi il faudra que nous organisions cela avec le colonel Sheppard. »

D’ailleurs on tapait à la porte.



©️Pando


[/quote]

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Sous Lieutenant Pedge Allen - Teshara Lays ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Déc - 15:09
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2731

Dossier Top Secret
√ Age: 41 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Un RDV avec des drôles de dames

L'homme rentrait de mission à 10H, il avait passé l'après-midi et la nuit de la veille sur une planète alliée, pour protéger un diplomate et traité avec des commerçants, au vu de l'achat de marchandise pour le continent. Des graines de blé et de légume pouvant se cultiver sous la neige, ce qui serait pratique pour les Atlantes qui, de plus en plus, prenaient local avec les Athosiens, les fermiers de la cité. Cela était banal en premier lieu, mais ils avaient été attaqués par traîtrise par leurs plus grands amis : les Geniis. Par chance, les commerçants, prenant le partis Atlantes (puisqu'eux paient bien et dans les temps, élément à ne jamais négliger), l'équipe put prendre l'avantage et il n'eut pas de grande blessure. Faut dire que les Geniis étaient venus pour commercer (enfin pour John menacer et voler, serait plus jute) et en voyant des Atlantes se fut tendu.

Dans tous les cas, la menace fut éliminée et personne ne saura que ces braves commerçants ont défendu les Atlantes, un mensonge avait été mis en place et puis voilà. L'homme était content de rentrée, même si la nuit avait été plutôt agitée et qu'il avait pu dormir un peu, il rêvait de prendre un bain bouillant ! Et faute de bain, cela serait une douche ! Après, un tour à l'infirmerie, pour soigner son arcade sourcilière et son poignet, il fila sous les ondes pour se détendre avec un bon café et faire une sieste jusqu'à 13h00, histoire de compenser sa nuit.

Il avait un rendez-vous à 14h00, Erin, lui avait demandée de participer à un échange avec la nouvelle recrut de la police militaire : Denise Andrès. Il était bien content d'avoir un membre de ce corps. Depuis le temps qu'on en réclamait un ! Et il fallait bien presque un an (le temps passe vite), pour trouver quelqu'un de confiance et faire le ménage. Pour sa part, John n'attendait pas un policier (ou gendarme puisqu'elle est Française, l'un des peuples les plus présents après les Américains sur cette cité… Parfois il se demandait s'il ne fallait pas parler français bientôt !) avant l'an prochain. La voir arriver si tôt était une bonne nouvelle.

Enfin Denise allait donnée un côté dissuasif et rassurant suite aux traumatismes de janvier (même s'il en a eu d'autre à cause des missions). En tout cas, il avait hâte de rencontrer cette jeune femme et il fut satisfait qu'Erin lui propose de venir. Cela montre que les entités civiles et militaires travail ensembles et mains dans la main. Il déjeuna tard, mais retrouva Rodney a une table avec qui, il partagea quelques anecdotes, avant de filer au secteur de commandement.

Il connaissait le chemin part cœur, pour le nombre de fois, où il se rendait dans l'un des bureaux des deux RDA. Il se disait qu'il faudrait casser les cloisons, pour faire un grand bureau, avec la secrétaire du pôle de direction et les deux bureaux des RDA cela serait peut-être plus ergonomique non ? Enfin qu'importe. Il frappa à l'officie d'Erin, y pénétrant quand il entendit le mot magique « entrer ».

« Mesdames, bonjours. » Il leur fit un signe de tête militaire. Il était plutôt familier avec Erin d'habitude en lui faisant la bise, mais ce genre de geste était plus entre eux et non dans un rendez-vous officier ou une réunion.
« Enchanté d’avoir enfin un membre de la police militaire parmi nous. J’espère que votre intégration se passera bien caporal Andrès » Son ton était agréable et chaleureux.


(c) chaotic evil


_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Déc - 16:02
Invité
Invité
avatar
Moi qui m’attendais à voir une responsable civile prenant de haut les militaires, je suis agréablement surprise de voir que je me suis trompée. La femme en face de moi ne respire pas la suffisance et le respect que je sens dans sa voix au moment où elle me dit repos me fait vraiment plaisir. Finalement travaillé avec elle ne sera peut-être si terrible. D’autant plus qu’elle m’annonce avoir demandé au Colonel Sheppard de venir. Ce qui prouve d’autant plus son respect envers nous. Elle me propose alors une thé ou un café que je refuse poliment d’un « Non merci, Madame. » Je m’installe sur la chaise qu’elle m’indique et la laisse commencer à m’expliquer la raison de ma venue, le fait que civils et militaires vont travailler ensemble et surtout qu’ils ont vraiment besoin de personne comme moi.

Je vais pour lui répondre quand on frappe à la porte. Je me lève alors comme un homme entre dans la pièce quand elle l’invite à le faire. Il s’agit du Colonel Sheppard qui est plus… beau que ce à quoi je m’attendais. Je ne me laisse pourtant pas distraire, pas trop du moins et je le salue comme il se doit. « Mon Colonel. C'est un honneur pour moi d’être là et je ferais tout mon possible pour que cela se passe bien. » Je patiente avant de reprendre place en dernière. Une fois que nous sommes tous installés je fini tout de même par répondre à Madame Steele. « Pour vous répondre, Madame. J’ai en effet était briefée sur les événements du début d’année. Mais avoir des informations de personnes l’ayant, malheureusement, vécu est toujours utiles. Bien que je ne souhaite pas raviver de blessures… » Je pourrais encore continuer. Leurs dire que bien sûr que je comprends mon rôle. Mais je ne tiens pas à monopoliser la parole et faire mauvaise impression. Alors je me tais et les laisses parler à leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc - 7:17
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1129
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Un premier rendez-vous

Erin répondit par un petit signe de tête à John alors qu’il entrait dans le bureau. Elle s’était levée par politesse, mais tout comme-lui, elle laissa la bise de la salutation moins formelle aux vestiaires. Ils étaient dans une situation professionnelle, c’était donc tout naturel. Maintenant que tout le monde était au complet et que les aimabilités étaient faites, la RDA proposa à John de s’installer et elle reprit place.

« Café ou thé ? », proposa-t-elle à l’officier. Juste le temps de lui donner quelque chose s’il le désirait que Denise répondait aux quelques mots qu’elles avaient eut avant l’arrivée de John. Elle opina du chef avant de répondre :

« C’est tout à votre honneur. Pour le moment, l’affaire est close. Je ne pense pas que nous soyons sur un niveau de menace élevée comme en Janvier. Pour moi, s’il y a des personnes encore impliquées de près ou de loin dans cette histoire, elles vont avoir tendances à faire profil bas et à passer sous les radars en laissant ça loin derrière eux. Ils ont eu la chance de passer entre les mailles du filet, ce serait stupide de se faire attraper maintenant. »

Elle tourna les yeux vers John :

« Et puis, le ménage a été quand même fait en profondeur avec les noms que nous avons obtenus. »

La cité était repartie sur des bases saines et c’était l’essentiel. Néanmoins, comme dans toute activité humaine, il y avait des choses qui ne tournaient pas ronds et qui nécessitait la présence de personne comme Andrès. Erin croisa les doigts sur ses genoux de ses jambes croisées.

« En fait, ce que j’aimerai, c’est avoir des remontés d’informations de ce que vous pouvez observer ou trouver sur le terrain. Que ce soit au sujet de Janvier, ou tout autre faits suspects qui pourraient vous interpeller. En contrepartie, je vous donnerai des pistes de mon côté sur des informations que vous ne pouvez pas avoir. Si tu es d’accord John bien entendu. »

C’était quand même une militaire qui tirait ses ordres de ses supérieurs et qui était payée par l’armée. Alors même si la mission était civile et qu’Erin pouvait estimer jouir des gris comme des pions, elle préférait bosser en bonne intelligence. Et puis, elle était certaine que le quadra avait quelques idées derrière la tête lui aussi.

La RDA ne voulait pas fliquer tout le monde, loin de là, mais elle préférait avoir une sorte de veille. Ce n’était pas non plus une police politique ou quoique ce fut d’autre. Toujours est-il qu’elle avait accès à de nombreuses informations administratives dont certaines pouvaient laisser penser qu’il se passait des trucs pas nets. L’effort de probité enclenché depuis Janvier allait dans le sens d’une expédition le plus clean possible, sinon la Commission changerait son fusil d’épaule : soit le projet serait annulé ; soit le commandement actuel serait remplacé par d’autres (et les chinois, sans parler des russes, aimeraient tellement avoir un pied un peu plus important dans tout ça) ; soit il y aurait des sanctions financières ; enfin, l’expédition pouvait passer de civile à militaire, même si dans ce cas là, c’était peu probable vu le nombre de militaire qui était impliqué dans les évènements de début d’année. Et puis, pour le moment, la Commission faisait le canard, du fait de l’implication de Berckam. Erin avait le cul entre deux chaises, et elle essayait de faire en sorte qu’on ne les éloigne pas trop… ces chaises.




©️Pando

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Sous Lieutenant Pedge Allen - Teshara Lays ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc - 13:37
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2731

Dossier Top Secret
√ Age: 41 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Un RDV avec des drôles de dames



John fit un signe de tête à la militaire avec un sourire avenant. « Je n’en doute pas ». Il porta attention à Erin, qui venait de lui demander ce qu’il voulait.
« Un café s’il te plait » Il n’aimait pas franchement le thé. Le café était la seule boisson chaude avec le chocolat chaud qu’il buvait et encore en bon américain, le café était la boisson favorite ! il réceptionna sa tasse de liquide noir et prit quatre sucres, en bon accros à cette substance qu’il est et alla prendre place sur le sofa de la RDA. Il prit un fauteuil seul, pour ne pas se mettre a coté d’Erin et faire « oppression » ni clan envers Denise.

Une fois installé, ce fut la jeune femme française, qui commença et Erin continua. Il n’avait rien à dire de spéciale, se contenant d’écouter, les jambes fixe et le dos confortablement installé dans le fauteuil en cuir.

« Oui en profondeur, du moins je l’espère » Dit-il en complètement de la phrase de la RDA, quand elle le toisa directement. Il n’avait pas lésiné et chaque nom sur la black liste avait été trainé en justice après avoir été longuement interroger pour être sur qu’il soit coupable. Ce fut un sacré travail et avec la dépression, qu’il avait subi, cela n’avait pas été des plus agréable. Après, des agents du SGC était venu pour soutenir.

Il se tue, laissant Erin finir, elle avait des pistes sur d’autres éléments ? Cela il ne le savait pas et il ne pouvait pas être au courant de tout non plus. En reflexe, cela lui déplut, mais bon, il devait jouer le jeu. La RDA finirait pas l’informer quand elle aura quelque chose de concret. Il tourna la tête vers la jeune femme militaire.

« Pour ma part, j’attend de vous aussi ce genre de remontées si un comportement vous parait louche. Et puisque vous êtes aussi militaire, vous viendrez en mission. Souvent c’est à ce moment-là, qu’on découvre le plus de chose sur les personnes. Vous avez un double rôle, celui d’enquêtrice et de militaire. Il ne sera peut-être pas facile de vous intégrer au début, mais le fait de partir en mission, va rassurer les autres soldats et vous intégré à la famille. » Il se tu un instant buvant une gorgée de café « Vous partirez surement avec moi ou le major Frei, pour votre première mission sur le terrain. Puisque nous évaluons tous les nouveaux de cette manière-là ».

Il n’était pas sur les rouages politiques, cela était pour les deux RDA. Pour sa part, il demandait juste à être informé et ne pas être mit sur la touche. « Après, nous sommes dans une expédition civile, vous pouvez aussi enquêter sur ceux. Militaire et civils, es deux coté peuvent être véreux ». Dit-il en pression, levant le regard vers Erin, pour qu’elle confirme. Historie d’éviter que les militaires se sentent une nouvelle fois la cible principale et les vilains de l’histoire alors que ce sont eux qui protèges.



(c) chaotic evil


_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Déc - 17:27
Invité
Invité
avatar
Je les observe pendant leur échange. On sent le respect entre les deux, mais en même temps il y a une certaine tension. Pas forcément mauvaise, mais présente tout de même. C’est assez instructif à voir, ils se respectent, travaillent ensemble, collaborent, mais sont dans deux camps différents. Je reporte mon attention sur la femme en face de moi quand elle me parle à nouveau. Un échange d’information, c’est en gros ce qu’elle me propose. Enfin me demande plutôt. Je hoche la tête pour lui signifier mon accord sans lui couper la parole.

C’est le Lieutenant - Colonel qui prend ensuite la parole et s’adresse à moi. Grosso modo, il me demande la même chose que la civile, mais en plus il m’annonce que je partirai en mission avec lui ou le major Frei, que je n’ai pas encore eu le plaisir de rencontrer. Je suis rassurée d’un certain côté. Il veut me faire passer les mêmes ‘’évaluations’’ que n’importe quel autre militaire. « Bien mon Colonel. » J’avoue que je suis plutôt impatiente de partir en mission et en même temps je suis nerveuse. Il me parle alors du fait que je pourrais enquêter sur les militaires comme les civils. « Cela ne me changera pas de la gendarmerie. J’ai l’habitude de travailler avec civils et militaires. »

Je me redresse un peu sur ma chaise. « Je devrais être capable de gérer sans trop de problème. Est-ce que je devrais vous faire un rapport quotidien ou hebdomadaire. Ou bien unique si le besoin s’en fait sentir ? » Je me tends un peu avant de finalement poser une question qui me semble importante. « J’aimerais juste savoir. Y a-t-il des grades qui sont hors de ma portée ? Je veux juste le savoir en avance, histoire de ne pas commettre d’erreurs… »
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Déc - 13:42
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2731

Dossier Top Secret
√ Age: 41 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Un RDV avec des drôles de dames



L'homme hocha la tête. Oui, il était logique pour lui qu'elle ne fasse pas que de l'enquête, puisqu'il n'était pas certain qu'il ait toujours de quoi enquêter déjà mais aussi que c'est une belle chance de vivre l'aventure autrement que par des livres de science fictions. Elle restait une militaire et elle devait partir en mission avec les autres et assurer la protection des civils et découvrir cette vaste galaxie, fascinante et dangereuse.
« Oui et nous avons généralement une bonne entente. La nouvelle direction souhaite lisser les rapports civils/militaire pour ne pas que ça fasse sectaire » Informa le colonel, qui prit les devants, surtout parce qu'il avait initié ce genre de conversation. Erin, confirmerait sûrement en ajoutant son propre point de vue et surtout celui de la direction d'Atlantis. Après, il avait toujours des difficultés, ce n'est pas facile de faire collaborer deux entités qui se sont toujours « battu » au SGC. Mais pour John, il n'avait pas de problème particulier là-dedans, étant un homme ouvert et avenant, collaborateur avec des civils ou des militaires cela ne le dérangeait pas. Préférant peut-être même les civils, bien moins fermé et rétrograde que les huiles des hauts officiers.

« Pour ma part, un rapport quand il y a quelque chose de suspicieux me suffit. Après, rien n'empêche de faire un point oral une fois par mois de quelques minutes tous les trois, pour faire le point » Il leva les yeux auprès d'Erin, John est un homme très occupé et il préférait les échanges de face à face et qui ne prenait pas trop de temps. Le coup des réunions, stressantes et formelles, il n'aime guère. Après, il n'était pas contre au début, d'avoir un retour, pour se rassurer lui-même ou agir au plus vite.

Quand a la question suivante de Denise, John eu un rictus au coin, signe qu'il allait dire une connerie monumentale. « Oh éviter de fouiner chez les colonels, vous risquerez de trouver des pilules bleues chez un ou ma collection de poupée » cela fit une blague très osée sur le colonel Caldwell et sa vieillesse évidente et une sur lui. Mais bon, ce fut plus fort que lui. Et son regard malicieux marquait clairement qu'il blaguait. « Pour les militaires aucune restriction Caporal. »




(c) chaotic evil


_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Déc - 13:31
avatar
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1129
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Un premier rendez-vous

Maintenant qu’elle en parlait, il était vrai qu’elle était gendarme et qu’elle était française. C’était amusant pour Erin de rencontrer quelqu’un issu de ce milieu ici sur la cité, elle qui avait été élevée en France et qui avait par conséquent côtoyer des gendarmes, surtout sur les réunions officielles dans d’autres ambassades. Elle avait pu passer un peu de temps avec les Gardes Républicains à l’occasion d’un défilé du quatorze juillet, un souvenir qu’elle gardait vivace, alors qu’elle n’était pas très vieille. John commenta l’entente civil/militaire, et Erin opina du chef. Effectivement, les deux entités y mettaient du leurs pour que tout cela fonctionne au mieux. Chacun avait besoin des autres.

« C’est notre volonté en effet, il n’y a pas mieux pour bosser qu’une collaboration pleine et entière des uns envers les autres. Nous sommes dans le même bateau, et il serait contreproductif, surtout en tenant compte des différentes menaces qui pèsent sur la cité, que nous nous engagions dans une lutte interne afin de savoir s’il est plus légitime que des militaires ou des civils commandent. »

Inutile, contreproductif, et un poil énervant, il fallait bien le reconnaître. Les torts, dans ce genre de configuration, étaient souvent partagés par les deux pôles, comme lorsqu’Erin avait supplanté le Colonel Caldwell sur son propre croiseur parce qu’il imposait son point de vue et qu’il ne voulait pas voir le sien. Mais derrière ça, Erin se disait qu’elle était restée bloquée sur son propre point de vue également et qu’elle n’avait pas tenu compte de celui de Caldwell. Bref, tout cela avait mené à un beau gâchis.

« Idem, un rapport quand il y a quelque chose de suspicieux me suffit amplement. Je sais que je suis une administrative, et en tant que française, vous devez avoir l’habitude, mais si nous pouvions éviter la paperasse pour l’histoire d’en faire, ça me convient bien. En outre, l’idée du point oral me plait bien. », confirma-t-elle à la suite de John.

Erin laissa répondre le colonel à la question un peu délicate de Denise. C’était une chose d’être dans la PM, s’en était une autre quand il fallait gratter du côté des officiers, surtout quand il s’agissait de supérieur. La réponse de John fit ricaner Erin à son bureau. Il fallait toujours qu’il blague à un moment ou à un autre.

« Et croyez moi, sa collection de poupée l’enverrez en prison tellement elles sont horribles. », embraya Erin qui n’était jamais en reste quand il fallait déconner un peu, sans pour autant tomber dans le registre humoristique pur et dur. Elle était satisfaite de cette rencontre, tout en n’arrivant pas à se projeter quant à l’avenir. Mais c’était ça aussi, diriger, c’était gouverner à l’aveugle avec des outils de mesures différents, mais pas toujours fiables, et s’en était de même avec les gens.


©️Pando

_________________
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
D.C. Sous Lieutenant Pedge Allen - Teshara Lays ~ Ecriture : Springgreen
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Fév - 12:59
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2731

Dossier Top Secret
√ Age: 41 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
RP Abandonné sans réponse //

_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 10 - Zone de Commandement :: Bureaux :: Bureau d'Erin Steele-