Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Retour à la maison... En quelque sorte

 :: Galaxie de Pégase :: Espace :: Dédale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:21
avatar
√ Arrivée le : 24/11/2016
√ Messages : 136

Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
L’alarme du réveil résonna soudainement dans la petite chambre, signifiant qu’il était désormais 7h pile. Adam, habitué aux réveils rapide, se leva presque instantanément, éteignant la désagréable sonnerie. C’était le jour J. Aujourd’hui, l’officier devait rencontrer le colonel Caldwell à bord du Dédale pour discuter d’une potentielle réaffectation au bâtiment. Adam devait bien l’avouer, il n’était pas totalement serein. Bien que le colonel était un homme juste et droit, il imposait toujours un certain respect et une certaine prestance, qui ne rendait aucun soldat indifférent, les rendant parfois même mal à l’aise. Adam savait qu’il n’allait pas avoir d’autre chance de faire bonne figure, alors, il allait devoir montrer tout sa droiture et sa motivation au cours de cet entretien. Le Lieutenant se dirigea d’un pas décidé vers la petite salle de bain pour se préparer. Il se rasa avec attention, se débarbouilla, se coiffa, afin de pouvoir se montrer le plus présentable possible. Il se dirigea ensuite vers son armoire, qu’il ouvrit en grand.

Adam n’avait pas beaucoup de vêtements, ou même d’affaires personnelles. On retrouvait ici trois tenues réglementaires propres, deux tenues civils, son uniforme de pilotage estampillé « Apollo », et enfin, son costume d’officier de l’USAF. Ce fut cette toute dernière tenue qu’il choisit extraire de sa garde robe. L’ensemble était composé d’une chemise blanche, une cravate noire, des chaussures cirées noires, et l’habituel pantalon et veste de costard bleu marine. Sur la veste s’alignaient les galons de Ross, ainsi que les médailles qu’il avait réussi à accumuler tout au long de sa carrière. Le tout était complété par l’habituel couvre chef de l’USAF, de couleur bleu marine lui aussi, et des gants tout fin d’un blanc immaculé. Adam enfila sa tenue en vitesse, l’ajustant correctement, vérifiant que tout était en ordre. Il resta quelques secondes à s’observer dans la glace. Il fallait l’avouer, il avait une certaine classe dans cette tenue. Il se fit un léger sourire pour lui même, avant de faire son lit et de quitter sa chambre.

Il se dirigea en premier lieu vers la cafétéria, où il prit un petit déjeuner rapide, faisant bien attention de ne pas tacher sa tenue fraîchement nettoyée et repassée. Le sous-lieutenant Birkman allait s’occuper de ses obligations pour aujourd’hui, tout était en ordre. Ainsi, à 9h pétante, le pilote se trouvait déjà dans le hangar à Jeep, où l’attendait ce très cher Murdock, qui était chargé de l’accompagner jusqu’à la Porte. Étonnamment, le trajet se passa sans encombre. Adam restait silencieux, calme comme à son habitude, réfléchissant à ce qu’il allait pouvoir dire à Caldwell. Bien que le colonel n’était pas vraiment quelqu’un de cruel ou d’injuste, il fallait tout de même s’attendre à ce qu’il soit questionné en détail sur ses motivations et les raisons de sa demande de transfert. Tout devrait bien se passer.

Adam franchit la Porte, après un dernier au revoir à Murdock, débarquant dans la salle d’embarquement d’Atlantis, où l’attendait le Major Lorne, tout sourire. Les deux hommes échangèrent quelques mots, attendant le feu vert du Dédale. Finalement, Adam activa son oreillette pour prendre la parole.

Pôle-com Dédale, ici le lieutenant Adam Ross. Paré pour la téléportation.

_________________
All great things are simple, and many can be expressed in single words : Freedom, Justice, Honor, Duty, Mercy, Hope.

Winston Churchill


DC : Mike Femens

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:36
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 589
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Adam était attendu et le pôle-com était évidemment informé.
Le Dédale procéda à la téléportation avec les autres membres de l’expédition qui avaient besoin d’accéder au croiseur. Le lieutenant se retrouva donc dans la salle de débarquement, l’endroit spécifique conçu pour y téléporter un groupe entier et lui permettre de se disperser naturellement dans les coursives du bâtiment. C’était un environnement connu, un endroit dans lequel il avait vécu de grandes aventures en qualité de chef d’escadrille.
Les stigmates de la précédente bataille lors de la mission Magna se voyait encore par endroit mais le croiseur avait été entièrement réparé. L’engin comme son équipage s’en était très bien remis.

Le groupe se dispersa en ne laissant que quelques hommes encore relativement perdu entre les différents accès. Il devait y avoir quelqu’un pour guider Adam jusqu’aux quartiers du colonel même s’il connaissait la route. Quelque part, c’était une femme de tradition. Mais au lieu d’avoir à faire à l’uniforme noir foncé de la sécurité interne du Dédale, ce fût une combinaison vert pâle, en pièce unique, qui se présenta devant lui.
C’était une jeune femme d’un peu moins d’une trentaine d’années, elle portait une sacoche contenant différent documents et elle y gardait une main dessus, comme si son contenu était précieux. Mais ce qui attirait davantage le regard, c’était ces petites plumes bleues accrochées à la mèche de ses cheveux, ainsi qu’un châle de même couleur, discrètement glissé sous l’encolure de sa combinaison.

Le temps qu’Adam comprenne qu’il faisait face à sa collègue la plus jeune, il l’entendit pousser un cri de joie digne d’une groupie en extase. Elle lui sauta littéralement dessus en abandonnant sa sacoche, cernant sa taille de ses jambes refermées pour avoir le loisir de l’étreindre à outrance. La jeune femme se décrocha rapidement pour ensuite le regarder, avec émotion, depuis tout ce temps où elle ne l’avait pas vu.
Depuis l’opération Grand Veilleur à dire vrai.

« Apollo ! Merde, ça me fait tellement plaisir de te voir ! » S’écria Blue, les yeux humides. « Laisse moi te reluquer un peu : la classe dans ton super uniforme. » Elle rigola tout en passant ses doigts sur ses nouveaux galons. « Et lieutenant en plus de ça ? Eh ben, apollo, ça y est : on se sent plus. »

Elle rigola et récupéra la sacoche qui trainait sur le sol.

« L’un des gars du Pôle-com m’a averti que tu allais venir sur le Dédale aujourd’hui. J’y croyais pas depuis le temps qu’on ne t’avais pas vu...j’ai même pas encore prévenu les copains, tu as bien l’intention d’aller les voir j’espère ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:38
avatar
√ Arrivée le : 24/11/2016
√ Messages : 136

Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque la lumière éblouissante du rayon téléporteur Asgard s’évanouit peu à peu autour d’Adam, ce dernier pu reconnaître assez facilement l’environnement familier dans lequel il se trouvait. C’était un peu comme rentrer à la maison après de longues vacances. Rien n’avait vraiment changé, mis à part quelques traces de la rude bataille qui avait suivie la Magna Caverneum. Beaucoup de membres d’équipage avaient péri au cours du combat. Adam en connaissait certains. Des hommes et des femmes qui n’étaient pas destinés à disparaître ainsi, contrairement aux escadrilles de F-302, qui y étaient préparées mentalement. Cela avait été un coup dur pour tout le monde, et d’autant plus pour Adam, qui à ce moment là c’était trouvé complètement impuissant face aux évènements, forcé au repos suite à ses blessures. Il n’avait d’ailleurs pas eu l’occasion de revenir sur le Dédale depuis. D’après ses informations, aucun pilote de F-302 n’était mort au cours de la bataille, mais cela, il ne pouvait malheureusement pas en être certain avant de l’avoir demandé à  Caldwell.

Ou à… à… Blue ? Plongé dans ses pensées, le cri surexcitée de la plus jeune des pilotes le fit sursauter, et il n’eut pas le temps de se préparer au violent impact qui suivi. Il chancela en arrière, manquant de se ramasser sur le sol, mais parvint au dernier moment à se stabiliser en s’accrochant à l’un des murs du vaisseau. Il soutint Blue pour éviter qu’elle ne tombe, tout sourire, avant de la laisser redescendre. Sur le coup, Adam ne savait pas trop quoi dire, à mi-chemin entre la surprise et l’émotion qui faisaient se serrer sa gorge. Il la laissa le détailler, souriant légèrement lorsqu’elle mentionna son nouveau grade.

Moi aussi ça me fait plaisir de te revoir. Tu as vu ? Comme quoi, jouer les kamikazes en bombardier, ça permet de s’attirer les faveurs du commandement.

Il laissa échapper un léger rire, mais s’arrêta rapidement, pris d’un subite malaise. Il avait failli mourir cette fois-là. Sans le Major Frei, il ne serait peut-être même plus en état de rire avec Blue à l’heure qu’il est. Cela dit, il avait fait ce qu’il y avait de mieux à faire dans cette situation. Avec l’état de son bombardier, il n’aurait jamais pu retourner à la base, et se serait tout bonnement écrasé sur les lignes Natus. Alors, il avait préféré emporter le maximum de Wraiths avec lui plutôt que de risquer de tuer des Natus dans le crash de son appareil. Enfin… Cela remontait à plusieurs mois maintenant. Et le Dédale en avait aussi souffert, indirectement.

Bien sûr que je compte aller les voir. J’ai appris ce qu’il s’était passé après la bataille de Magna. J’suis rassuré que vous soyez tous sains et saufs, même si… Beaucoup n’ont pas eu cette chance.

Il fit une légère pause, presque respectueuse. Bon dieu, il avait le don pour casser l’ambiance. Pour se rattraper, il tapa gentiment l’épaule de Blue, lui offrant un sourire angélique.

Enfin… Avant il faut que j’aille voir le colonel. Le Pôle-com l’a sûrement déjà averti de mon arrivée, et tu connais le colonel… Il est toujours grognon quand on est en retard.

Il offrit à Blue un clin d’oeil amusé. Il valait effectivement mieux qu’il ne perde pas trop de temps pour aller voir Caldwell. Et après, il aurait tout le temps qu’il veut pour les retrouvailles.

_________________
All great things are simple, and many can be expressed in single words : Freedom, Justice, Honor, Duty, Mercy, Hope.

Winston Churchill


DC : Mike Femens

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:38
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 589
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
« Oui, je connais la musique. Allez, fonce ! » Répondit-elle en souriant. Elle ajouta rapidement avant qu’il ne disparaisse dans la coursive : « Et si tu passes pas nous voir, j’envoie Pied de Biche te kidnapper ! »

Adam n’avait pas besoin de compagnie supplémentaire, il avait passé suffisamment de temps sur ce vaisseau pour savoir où est-ce qu’il allait. Pour rejoindre les quartiers du colonel, il fallait également se rendre sur la passerelle. Il allait y croiser nombre de têtes connues mais également plusieurs inconnus en remplacement des décès et mutations.

Le colonel Caldwell terminait une réunion de service à ce moment-là.
Il avait fait le point avec chacun de ses officiers sur la qualité des manoeuvres à bord suite au remplacement d’une petite partie de l’équipage. Après l’embuscade qu’avait subi le Dédale, quelques membres avaient demandé une mutation pour un travail moins dangereux. On pouvait les comprendre étant donné qu’il s’agissait le plus généralement de pères, ou de mères, de familles plutôt grandes. Le colonel les avait laissé partir en les félicitant pour leur excellent service à bord, ce qui ne l’empêchait pas de regretter de perdre de si bons éléments.

Les nouvelles embauches avaient été bien faite, le SGC qui s’en était chargé n’avait pas imposé de boulets et quelque chose laissait sous-entendre qu’il y avait du Hoffman derrière. Pourquoi ? Parce que ces hommes étaient pleinement qualifiés et sans orientation politique. Bref, ce qu’il demandait pour l’excellente cohésion de l’équipage.
Fort heureusement, ces remplacements ne concernaient qu’une partie très limitée des effectifs et l’officier veillait à ce qu’ils suivent la tradition de bord le plus vigoureusement. Sinon, ils ne reviendraient pas au prochain voyage. C’était tout aussi simple, Caldwell avait réussi, avec l’aide incontestable de Sidney, a créé un environnement entièrement solidaire. Pas question qu’une petite portion de brebis galeuses changent la donne.

Caldwell, donc, était en train de ranger plusieurs dossiers dans son bureau lorsqu’il vit le lieutenant arriver. Ils échangèrent le salut de circonstance et le colonel l’invita à s’installer en face du bureau. Il ne laissa rien paraître de son appréciation quant à la tenue très officielle d’Adam.

« Bien, lieutenant Ross, j’ai étudié votre dossier suite à votre requête visant à réintégrer mon bord. Je vois que vous avez poursuivi sur une bonne lancée et que vos récentes actions vous ont valu une promotion. »

L’homme monta un regard intrigué sur le jeune homme.

« Vous vous doutez néanmoins que votre demande particulière m’a amené à contacter le Major Trudeau pour discuter de votre cas. Sur le site Alpha, vous n’étiez pas qu’un simple pilote gradé mais également le second responsable : autrement dit son bras droit. »

Caldwell chaussa ses lunettes et feuilleta les copies des mails qu’ils s’étaient échangés.

« Vous avez indiqué que vos motivations étaient liés à un manque de compétence en gestion des effectifs et du peu d’actions. Mais il me semble que c’est un constat que vous auriez pu faire de vous-même il y a un an avant de quitter le Dédale... »

Son regard remonta sur lui, le colonel précisa immédiatement sa pensée :

« Vous êtes un excellent élément Ross. Mais je ne peux pas me permettre d’accepter quelqu’un d’indécis dans mes effectifs. Si vous vous lassez de nouveau l’année suivante ? Est-ce que je dois vous voir partir vers d’autres horizons ? »

Il secoua négativement la tête.

« Cela ne serait pas très grave si vous n’étiez que simple soldat. Mais c’est un CEG que j’ai perdu il y a un an. Et c’est un CEG qui me revient aujourd’hui. Ce vaisseau ne vous servira pas d’escale professionnelle, vous saisissez ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:41
avatar
√ Arrivée le : 24/11/2016
√ Messages : 136

Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Le lieutenant frappa deux fois à la porte de l’officier supérieur du Dédale, attendant quelques secondes avant que ce dernier ne lui donne finalement la permission d’entrer. Adam fit deux pas dans la pièce, se mit bien droit, retirant son couvre-chef, et effectua un salut parfaitement réglementaire, que lui rendit le colonel. Il s’assit en face de Caldwell lorsque ce dernier l’y invita, gardant les mains posées sur les cuisses, tiré à quatre épingles, tentant de faire meilleure figure possible. Il attendit que le commandant prenne la parole, se contentant d’opiner légèrement à certains de ses dires pour ne pas l’interrompre. Le pilote, comme à son habitude, gardait un sang-froid exemplaire, analysant attentivement chaque dires du colonel pour préparer sa réponse. Il encaissa sans rien dire la dernière remarque de Caldwell, l’ayant, il fallait bien l’avouer, bien mérité. Lorsqu’il fut clair que c’était son tour de parler, Adam prit la parole, d’une voix claire et posée, regardant Caldwell droit dans les yeux.

Il est vrai que j’ai commis une erreur de jugement en demandant ma mutation l’an passée, et je comprends parfaitement vos craintes de me voir de nouveau disparaître sous peu si vous me reprenez à votre bord.

Il fit une petite pause, préparant la suite mentalement, avant de continuer.

Lorsque j’ai demandé ma mutation sur Alpha, c’était dans l’espoir de participer plus activement aux missions liées à Atlantis. Je ne m’attendais pas à vrai dire à ce que Trudeau me propose un poste d’adjoint, que j’ai accepté, ayant visiblement mal jaugé mes capacités en terme de gestion. Ce temps passé auprès de l’expédition Atlantis a été enrichissant, c’est vrai, je dois l’avouer. Cela dit… le Dédale continuait à m’accrocher à la peau et à occuper mes pensées, et cela régulièrement. C’est également en partie pour cela que j’avais demandé  à participer à la mission « Grand Veilleur », puis à « Fourbe Prospect ».

Adam se racla légèrement la gorge, se tortillant légèrement sur son siège, afin de reprendre une position plus confortable.

Après mon départ, l’escadrille m’avait dit cette phrase : « CEG un jour, CEG toujours ». Je crois qu’aujourd’hui je comprends mieux que jamais ce qu’ils ont voulu dire à ce moment là. En ayant occupé un poste comme celui la, on ne peut jamais s’en détacher complètement, qu’on le veuille ou non. Et je comprends également que vous ne désirez pas que le Dédale se transforme en moulin, où l’on rentre et l’on sort quand on le souhaite. Mais ce n’en est pas mon intention.

Adam se tut finalement, ayant dit tout ce qu’il avait dit dire, tout du moins concernant les premières questions de Caldwell.

_________________
All great things are simple, and many can be expressed in single words : Freedom, Justice, Honor, Duty, Mercy, Hope.

Winston Churchill


DC : Mike Femens

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:41
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 589
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
L’officier avait écouté attentivement le plaidoyer du lieutenant.
Il n’était pas certain que toutes les raisons y soient mais peu importait au final. L’homme voulait retourner au sein de l’escadrille tribord, là où il avait officié à l’époque, ce qui montrait bien qu’il voulait retourner dans un environnement connu. Il y avait un passé, une histoire, une ancienne vie. C’est probablement ce qu’il souhaitait récupérer en priorité…

« Vous avez parlé au lieutenant Fletcher avant notre entretien ? »

Caldwell le mira un instant, cherchant à savoir s’il avait prémédité son coup.
Albert Fletcher était le CEG actuel de l’escadrille et avait logiquement remplacé Adam juste après son départ. Caldwell ne pouvait pas se targuer d’avoir eu un chef d’escadrille plus compétent ou approchant du niveau de Ross mais il connaissait bien son boulot. Seulement voilà, deux jours avant, Steven avait eu la surprise de le voir demander un entretien. Fletcher avait appris qu’Adam comptait revenir et préférait lui céder son poste.
Le lieutenant, tout simplement, voulait retrouver l’organisation de l’année dernière en quittant une fonction pourtant supérieure.

« Nous avons discuté de votre réintégration et le lieutenant a évoqué son désir de vous voir occuper vos anciennes fonctions en tant que CEG. J’ai été plutôt étonné de le voir requérir de cette manière deux jours avant notre entretien... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:41
avatar
√ Arrivée le : 24/11/2016
√ Messages : 136

Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Adam secoua négativement la tête à la question du colonel.

Non, pas encore. Je n’ai, à vrai dire, pas encore eu le temps de revoir un seul membre de l’escadrille, mis à part Bricks, bien sûr.

Lorsque Caldwell reprit la parole, Adam fut franchement surpris, et cela dût se lire sur son visage quelques secondes. Fletcher qui souhaitait lui laisser la place de CEG ? C’était surprenant, mais également assez gênant pour Ross, qui ne désirait pas le pousser vers la sortie.

Je n’étais pas au courant de cela… Cela dit, je ne souhaite bien sûr pas pousser le lieutenant Fletcher à quitter son poste actuel. Reprendre un poste d’ailier dans l’escadrille me suffirait amplement.

Il était vrai que reprendre la tête de l’escadrille était tentant. Mais Ross ne souhaitait pas le faire au dépit de Fletcher, qui faisait de l’excellent travail, jusqu’à maintenant.

« Le lieutenant Fletcher m’a informé qu’il se sentait plus apte à vous seconder. J’en viens donc à ma proposition, lieutenant. » Il le mira un instant avant de déclarer : « Que diriez-vous de reprendre la direction de l’escadrille du Dédale ? »

Adam sembla hésiter quelques instants, réfléchissant. Puis, il revint poser son regard sur Caldwell, opinant légèrement.

Ce serait un honneur pour moi, Colonel.

L’officier acquiesça.

« Bien. Je vous recommande de passer voir vos collaborateurs pour leur annoncer la nouvelle. Je vais diligenter la validation de la procédure de mutation auprès des diverses autorités. Veuillez vous présenter à l’escadrille tribord la semaine prochaine, le même jour, à dix-huit heures. Avez vous des questions ? »

Le lieutenant secoua négativement la tête.

Non, tout est clair pour moi. Puis-je disposer ?

« Vous pouvez. N’oubliez pas que votre reprise s’assortit d’une condition d’enrôlement permanent. Je ne veux pas voir de nouvelle requête de mutation l’an prochain... »

Bien sûr monsieur. Merci encore.

Adam se leva rapidement, faisant un salut militaire de rigueur, avant de se diriger vers la porte à grandes enjambées, et de finalement sortir du bureau. Son coeur battait à lui faire exploser la poitrine. CEG ! C’était bien plus qu’il n’avait osé l’espérer ! Le coeur léger, il s’élança dans les coursives, prenant la direction du quartier de l’escadrille tribord.

_________________
All great things are simple, and many can be expressed in single words : Freedom, Justice, Honor, Duty, Mercy, Hope.

Winston Churchill


DC : Mike Femens

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:42
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 589
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Là-bas, rien n’avait véritablement changé.
Toujours le même jukebox avec les éternelles musiques. Les pilotes et leurs copilotes étaient toujours là, occupés entre les jeux de cartes, leur lettres, les fléchettes avec la boîte de pansements qu’ils continuaient de voler à Cassandra en échange de bonbons. En revanche, il y avait de nouvelles têtes et un flipper installé non loin du billard.
Pour l’instant, Adam était discret. Il avait l’occasion de leur faire la surprise de sa visite puisque Blue avait gardé le secret. Mais malheureusement pour le lieutenant, une immense montagne de muscles se profila dans son dos. Un doigt vint tout simplement tapoter l’épaulette de son grade et, le temps que Ross se retourne, un énorme poing enserra son col pour le décoller littéralement du sol et le clouer contre la paroi de la coursive.

L’air faussement agressif d’Alexandre Pujol, alias “Pied de biche”, considéra la frêle marionnette qu’était devenu son ami.
« Espèce de petit bâtard d’ignards de saligaud de roulure du paternel de site Alpha des broussailles de campeur !!! » Il le décolla de la paroi pour l’écraser dans ses deux bras. « Tu m’as manqué espèce de rat !!!!!! Qu’est-ce que tu fous là ? Tu crois faire ton voyeur en venant zieuter, hm ? Que dalle, mec ! »

Adam laissa échapper un léger esclaffement de surprise, avant de sourire à Pied-de-Biche, reprenant pied comme il le pouvait contre la paroi.

Heeey, doucement mon vieux !... Tu vas quand même pas abîmer ton futur CEG ?... Moi aussi ça me fait plaisir de te revoir ! De tous vous revoir !

Il lui fit un grand sourire. Il avait glissé l’information essentielle au milieu de la phrase, comme si de rien était. La figure d’Alexandre s’était littéralement décomposée alors qu’il le regardait, en silence, comme pour essayer de trouver la blague, l’oeil étincellant, enfin un signe qui l’aurait mis sur la piste de la fausse joie. Mais même pas. Pied-de-biche relâcha son emprise, ce qui fit tomber Adam jusqu’au sol, puis il ouvrit grand la bouche en le pointant d’un doigt menaçant.

« Tu te fous de ma gueule, Apollo de mes deux ?!? »

Le pilote réajusta rapidement son col, prenant tout le temps de l’univers pour répondre, un petit sourire au coin des lèvres. Il posa finalement son regard sur Pied-de-Biche, continuant de sourire.

Allons Alexandre. Tu crois que c’est mon style de plaisanter sur ce genre de sujet ?
« Merde...Merde ! Merde ! Merde ! Merde ! » Fit le culturiste en trépignant. « Merde...c’est noël !!! »

Sa grosse main se posa sur son épaule et il l'entraîna immédiatement dans le dortoir de l’escadrille tribord. A ce moment-là, le jukebox entonnait l’air de ”Stiff upper lip” d’ACDC. Plusieurs pilotes avaient regardé distraitement dans cette direction avant d’écarquiller les yeux. Des signes d’accueil se faisaient à droite et à gauche, les hommes étant content d’avoir une visite de leur ancien CEG sans comprendre ce qui se tramait.

Georges Leuz alias “Mariole”, le rigolo du groupe, se moqua allègrement du visage de Pujol, pointant d’un air hilare le rouge qui avait envahi ses joues tout en s’esclaffant :
« Hé, il t’arrive quoi Alex ? Apollo t’a enfin demandé en mariage ? »
« Il...il...il... »

Pas mal de gars commençaient à entourer Adam pour le saluer.
Ils étaient tous restés sur l’optique de la visite amicale. Seul Fletcher le considérait de loin avec un sourire ému et un air ravi. Blue, quant à elle, jouait le jeu à cent pour cent en saluant Adam comme s’il était venu pour la première fois. Adam gardait son grand sourire, accueillant les accolades et les salutations avec grand plaisir. Le lieutenant posa un doigt accusateur sur le nez de Mariole, sans lâcher son sourire.

Hey Mariole ! Quand tu auras réussi à accomplir l’exploit comme Pied-de-Biche de rentrer sur le Dédale avec seulement une vieille combinaison étanche, et en s’accrochant à l’aile d’un F-302, tu pourras te moquer !

Adam pouffa légèrement, presque devenu hystérique avec toutes ses têtes connues. Il se tourna vers Patron, le considérant quelques secondes, reprenant un air un peu plus sérieux.

Mmh… Patron, tu veux le dire ?

Toute l’équipe tribord se trouvait maintenant au centre du dortoir. Malboro, Rachot, Balafre, Rouqui, Papa, Rocher et Sexy-Girl : autant de visages qu’il connaissait bien. Des pilotes toujours présents et qui avaient continué l’aventure. Pas mal d’entre eux froncèrent les sourcils, perplexes et presque angoissé concernant l’annonce, tandis qu’ils se tournaient vers Patron. Celui quittait sa couchette tout en arrangeant sa fin de cigare entre ses lèvres.
Il souriait et avançait au centre du groupe pour fixer Adam avant de se tourner vers le reste de son équipe.

« Ca serait d’autant plus marrant si c’est toi qui l’annonce. »
« Il se passe quoi là ? On peut même plus déconner en paix ? J’espère que c’est une bonne nouvelle ou j’embrasse Blue ! »
« Ose toucher à ma gonzesse toi ! » S’écria Balafre avant de se prendre une claque derrière la tête lui rappelant le règlement militaire.

Adam laissa échapper un léger rire, avant de reprendre un peu de sérieux.

Bon, dans ce cas, je me lance. Je sors du bureau de Caldwell. J’ai demandé à être réaffecté au Dédale, et il a accepté. Mieux encore… Patron a proposé de me laisser sa place. Merci encore, d’ailleurs.

Ross s’approcha comme il put de Patron, lui attrapant l’avant bras pour le serrer en signe de fraternité, souriant légèrement.

« En d’autres termes... » Ajouta Patron en répondant à la poignée de main. « Apollo nous revient en tant que CEG dès la semaine prochaine. »

Il y eut une brutale effervescence parmi la troupe, Adam fut secoué de part et d’autres par des bourrades, des tapes sur l’épaules, des félicitations en tout genre et une joie qui ne pouvait pas être feinte.

« Tu le mérites mon gars ! » Avait dit Fletcher en le voyant disparaître sous le torrent de ses équipiers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:44
avatar
√ Arrivée le : 24/11/2016
√ Messages : 136

Dossier Top Secret
√ Age: 33 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Bien rapidement, les hommes invitèrent Apollo à s’installer pendant qu’ils sortaient les bières dénaturées pour trinquer ça. A l’ancienne, au mug personnalisé, comme au bon vieux temps, les pilotes et copilotes s’égayaient en lui demandant ce qui avait motivé sa décision, quel serait son premier ordre en se ramenant une semaine plus tard et comment il prévoyait d’organiser les attributions de poste. Allait-il maintenir l’organisation actuelle ou formerait-il de nouveaux binômes ?
Apparemment, la relation entre Balafre et Blue s’était officialisée et le reste de l’unité en gardait le secret à l’extérieur du dortoir. Ils étaient perçu, quelque part, comme deux enfants qui se cherchaient et s’exploraient sans être conscient du risque à l’égard du règlement militaire. D’ailleurs, ils avaient légèrement poussé le bouchon en dormant dans la même couchette derrière des auvents, comme s’ils avaient leurs quartiers personnels. Pour l’instant, personne ne le prenaient mal. Balafre et Blue se tournaient autour depuis si longtemps que l’aboutissement semblait être des plus logique.

La joie amenant tout ce beau monde à plaisanter et à raconter tout un tas de bêtise, Adam n’eut pas l’occasion de remarquer tout de suite les deux nouvelles têtes parmi les équipiers. Patron fit les présentations après avoir imposé le silence.

« Apollo, je te présente Jake et Olivia Colman. Frère et soeur qui nous viennent par mutation de l’Athéna. Nom de code respectif : Mars et Vénus. »

Le frère et la soeur le saluèrent chaleureusement. L’unité était donc complète puisque Adam les rejoignaient. Mais la présence des Colmans indiquaient qu’il y avait eu deux pertes. La première était bien évidemment Nelly Bricks qui avait rejoint Atlantis. Mais la seconde ?

Enchanté vous deux ! Dis, Patron, je peux te parler une seconde ?

Adam l’emmena un peu à l’écart, laissant les autres à leur réjouissance, avant de lui parler à voix basse. Il devait s’assurer d’une chose, une chose qui commençait à l’inquiéter de plus en plus.

Patron… Où est Valkyrie ?

L’homme se figea soudainement, laissant l’expression de son visage se raidir alors qu’il regardait en direction de l’équipe, espérant qu’ils n’entendraient pas malgré la distance.

« Je t’ai envoyé un message Adam. Tu...tu ne l’as pas reçu ? »

Adam fronça les sourcils, de plus en plus inquiet. Il se contenta de secouer négativement la tête, s’attendant au pire pour la suite.

« Elle est morte. » Fit Patron d’une manière beaucoup plus rude qu’il ne l’aurait voulu. « Le SGC l’avait démobilisé, elle n’était plus apte à voler en F-302... »

Adam resta bouche-bée quelques secondes, tombant des nues. Morte ? Comment ? Pourquoi ? Il cligna des yeux plusieurs fois, se reprenant, posant une nouvelle question d’une voix la plus calme possible.

Qu’est-ce que… Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Patron posa une main sur son épaule.

« Pile-poil l’a sauvé. Mais elle était bourrée d’éclats Adam. Elle a passé douze heures sur la table et elle a perdu en mobilité. Tu suis ? Des tas de séquelles. Le dernier message que j’ai eu de sa part, elle était en pleurs au milieu de bouteilles d’alcool. Elle pissait dans une poche. Le SGC lui a attribué un poste en tant qu’invalide de guerre mais... »

Il soupira.

« Le mois dernier, on a appris qu’elle avait été retrouvée morte chez elle. Un mélange d’alcool et de médicaments en surdose. Elle...elle était entourée de diverses photos de son passé, les F-302, nous... »

Fletcher évita son regard.

« Je pensais que tu avais ignoré mon message volontairement... »

Adam ne disait rien. Il tentait tant bien que mal de camoufler ses émotions. C’était déchirant. Tout simplement déchirant. Adam prit une grande inspiration, détournant le regard. C’était de sa faute. C’était sous ses ordres qu’elle avait été blessée. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait, et ce ne serait sûrement pas la dernière. Il devait être prêt à encaisser ce genre de chocs, vu son poste. Mais il ne s’attendait pas à ce que cela se passe aussi vite après son retour. Il posa finalement son regard sur Patron.

Non, je n’ai rien reçu… Je…

Les mots moururent dans sa gorge, incapables de sortir. Il ne s’attendait pas à ça. Vraiment pas.

« On a fait une cérémonie dans la salle des Mugs. Mais rien ne t’empêche d’y aller pour rendre honneur. Valkyrie était quelqu’un de bien, elle nous manquera... » Il le regarda et semblait hésiter un instant. Il tira une lettre chiffonnée de sous son veston, elle portait l’adresse de l’escadrille tribord. « Écoute. Tu vas me trouver lâche mais elle avait envoyé ça pour nous juste avant sa mort. J’ai jamais osé l’ouvrir...les gars ne savent pas... »

Adam observa la lettre quelques secondes, avant de doucement secouer la tête en la repoussant.

Pas maintenant Patron. Plus tard. Laisse les s’amuser pour le moment.

Ross laissa s’échapper un très léger sourire, comme pour le rassurer, avant de soupirer profondément, lui faisant un petit signe de la tête, revenant vers le reste du groupe. Mais Fletcher le retint pour préciser :

« Tu comprends pas Apollo... » Il lui tendis la lettre. « Je te rends tes pilotes...mais aussi cette malédiction. J’ai pas eu le courage de le faire avant d’apprendre que tu revenais... »

_________________
All great things are simple, and many can be expressed in single words : Freedom, Justice, Honor, Duty, Mercy, Hope.

Winston Churchill


DC : Mike Femens

Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 12:46
avatar
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 589
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Adam s’immobilisa, le regardant droit dans les yeux, avant de soupirer légèrement, récupérant la lettre.

Bien. Alors je m’occuperai de leur annoncer.

Il savait que trop bien à quel point ce serait difficile à faire. Avec le temps, le reste de l’escadrille avait supposé que Valkyrie n’osait pas leur envoyer de message ou qu’elle se faisait à sa nouvelle vie. Aucun d’eux ne se doutait qu’elle se trouvait maintenant six pieds sous terre et qu’elle ne serait plus qu’un mug dans leur salle de recueillement et une photographie accrochée au couloir du mémorial au pont dix.
Dès qu’Adam revint à la vue de tous, ils levèrent leurs bières en coeur alors qu’ils s’organisaient pour faire une partie de carte tous ensemble. Mais avant qu’Adam ne puisse s’installer, Pied-de-biche l'agrippa par le dos et l’attira jusqu’à la cage grillagée. La tradition de l’escadrille avait également ses histoires particulières. Il y avait un jeu de fléchettes sans plaque pour les lancer. Au lieu de ça, un homme pouvait se glisser au fond de cette cage et tenir les poignées, en tournant le dos, pour servir de cible. L’homme qui avait un grief lançait sa fléchette pour se venger et un autre venait poser l’un des pansements volés à Cassandra. Adam devait se douter que ça lui pendait au nez et Alexandre l’invita, un peu brutalement, à s’y enfoncer.

« Pas si vite, lieut ! Tu t’es barré pendant un an comme un voleur et tu m’as lâché. Tu te rappelles ? Ouais ?!? Dans la cage !!! » Maugréa-t-il.
Les autres éclatèrent de rire. Ils se mirent à chanter petit à petit : “Le lieutenant...dans la cage...le lieutenant...dans la cage...le lieutenant…

Et merde… Moi qui pensais y échapper… Ne put s’empêcher de penser Adam.
Et oui, pas le choix. Il y avait eu une rancune de le voir quitter l’escadrille tribord et, maintenant qu’il revenait, il fallait payer l'addition auprès des gars. Tandis qu’Adam s’y rendait, Pujol le considéra d’un air goguenard alors qu’il testait la pointe du bout de ses gros doigts. Ca allait piquer sévère !!! Il fit jouer volontairement la pression en prenant tout son temps pour tirer.
« Je te laisse respirer, je suis sympa tu vois ?...prêt ? »

Hum… Pas vraiment, mais est-ce que j’ai le choix ?

Adam laissa échapper un léger rire, plutôt nerveux. La montagne de muscle fît mine de balancer la fléchette mais se ravisa sous les “Ah ? Aaaah ?” de suspens. Il fit discrètement signe à Olivia d’approcher. Depuis quelques temps, elle battait tout le monde à ce jeu et elle avait une précision très surprenante. La jeune femme s’approcha et Pujol lui tendit la fléchette tout en murmurant quelque chose à l’oreille.
Vénus le regarda soudainement, tout aussi surprise qu’amusée, puis elle se positionna pour cibler une partie précise de son anatomie. Alexandre en profita donc pour déclarer d’un air ravi :
« Au fait, t’as besoin de tes fesses pour t'asseoir, chef ?!? »

Trop tard.
Le futur CEG n’eut pas le temps de se retourner qu’il entendit un énorme “SHHTOK” et une douleur fulgurante dans sa fesse droite.

Aaaaah ! Bordel de...! Je préférais les piqûres du docteur Laurence !...

La fléchette s'était plantée jusqu’à la garde sous la rigolade générale tandis qu’Apollo comprenait que ce n’était pas son ami qui avait tiré. Vénus se mit à rigoler aussi, les poings sur ses hanches comme si elle était fière d’elle, puis elle considéra sa réussite tout en disant :

« Mais c’est qu’il a le cul musclé, mon nouveau chef. J’ai jamais vu une fléchette tenir aussi bien que ça ! »

Toute l’équipe s’esclaffa en charriant Adam. Ils firent exprès de refuser de lui enlever la fléchette et de lui mettre un pansement, comme s’ils étaient tous prêt à le laisser galérer pour ne pas lui tripoter l’endroit. Adam sautait légèrement sur place, la douleur l’empêchant de rester immobile, grimaçant comme un fou furieux tout en essayant d’attraper le désagréable objet métallique. Finalement, en appuyant sa tête contre le mur, il réussit à le saisir, tremblotant légèrement.

Ca se paiera ça Pied-de-Biche ! AIE !

Il avait retiré la fléchette d’un coup, la douleur empirant sérieusement. Il sentait les larmes lui monter aux yeux. Mais c’est qu’en plus de savoir bien viser, elle tirait fort Vénus !... Il laissa le projectile tomber par terre, se frottant douloureusement l’arrière train autour de la plaie, en se tournant vers l’équipe, qui n’en pouvait plus de rire.

Et bien Vénus !... Si tu vises aussi bien avec un F-302 qu’avec une fléchette, tu va rapidement avoir plus de victoires au compteur que toute l’escadrille réunie !

Il laissa échapper un léger rire, qui se transforma rapidement en couinement sous la douleur s’étalant désormais sur tout son fessier.

« Ah mais c’est déjà le cas, chef ! » Fit-elle de manière très arrogante.

C’est Pied-de-biche qui vint placer un pansement adhésif sur l’arrière train d’Adam sous les quelques rires des pilotes qui ne cessaient de charier Adam. Ils l’entrainèrent rapidement sur une partie de carte qui n’en finissait plus alors qu’ils s’échangeaient les dernières nouvelles et anecdote.

Un peu plus tard, l’équipe vendit la mèche et discuta de la prochaine opération. Suite à l’embuscade qu’avait subi le Dédale, tout le monde avait une hâte irrépressible de remettre les pieds dans le plat. Apparemment, le Dédale et le CODIR préparait une mission de reconnaissance la semaine suivante, peu de temps après la prise de fonction d’Adam en tant que CEG : mission “Echo - Natus”.

Adam opina doucement, attentif. Il allait vite être remis dans le bain dans ce cas. Surtout que, depuis la bataille aux côtés des Natus et l’incident du Dédale, il avait lui aussi une furieuse envie de retourner titiller les Wraiths. Enfin, pour le moment cela n’allait se limiter qu’à de la reconnaissance. Il allait devoir s’assurer que l’équipe ne fasse pas de mouvements irréfléchis au cours de la patrouille en cas de contact avec les Wraiths. Il savait mieux que personne que, après ce qu’il s’était passé, la rage pouvait facilement prendre le dessus sur la raison. Mais il avait confiance en ses gars. Ils sauront se débrouiller.



FIN DU RP LE 03/12/2017

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Espace :: Dédale-