Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Mar 5 Déc - 12:20
avatar
√ Arrivée le : 16/04/2017
√ Messages : 160

Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Dans la vie, il faut savoir se faire des amis !
Il ne suffit pas juste d’attendre que ça tombe sur les bras, là comme ça, en espérant que les goûts soient partagés. Un acte de foi permet bien souvent de belles surprises et la petite espagnole était plutôt du genre à foncer tête baissée dans ses délires, quitte à se tromper et être déçue, avant de recommencer sans avoir intégré la leçon. Alors, bien sûr, Nelly avait ses amis malgré sa personnalité bien particulière. Mais ils avaient tendance à faire leurs loisirs dans leur coin. On se demandait bien pourquoi d’ailleurs. Cela n’avait aucun, mais alors “aucun”, rapport avec son petit côté survolté et envahissant.
Les deux meilleures, c’était papa : la belle docteur manipulatrice. Et Walker Texas Môman. Mais l’une était dans l’infirmerie, zone noire interdite d’accès à cause des gargouilles qui patrouillaient. Et pour môman...ben c’était dur de l’attraper. Mais si dur !!

Bref, Nelly était en train de se rendre dans les quartiers d’habitations octroyés aux militaires. Les quelques passants se retournaient, l’air intrigué, en la voyant se trimballer son gros sac à dos, avec une besace de chaque côté et deux cannes à pêches qu’elle s’était accrochée dans le dos comme une héroïne de MMO. Mais c’était surtout la fleur coincée entre ses dents qui devait les surprendre davantage. Avec sa petite taille de crevette et son air comique, cela rendait un aspect bien loin de toute apparence martiale. Elle, militaire ? Et pourtant oui, elle en portait l’uniforme. Fidèle à elle-même, elle accueillait ces regards d’un grand sourire avenant alors qu’elle grimpait les escaliers.
Il y avait eu les nouvelles intégrations de recrues, ils étaient arrivés depuis peu et Nelly s’était connectée à l’organigramme pour faire son choix. Et n’attendez pas de sa part un quelconque raisonnement logique, non. La petite voulait agrandir son entourage et, pour ça, rien de mieux que l’instinct et le pifomètre. Alors quand elle avait vu la photographie d’Alex Stones et qu’elle avait remarqué, en plus, qu’elle était militaire de première classe : son petit coeur avait bondit d’allégresse.

Du coup, tôt le matin, Nelly atteignit l’étage des quartiers d’habitation en espérant ne pas s’être trompée. Essoufflée par le poids de tout cet attirail et les cheveux collés par la sueur, elle ouvrit sa main droite dans lequel elle avait inscrit un plan à moitié effacé et très peu utile.

« Pas par là... » Murmura-t-elle.

La jeune femme erra un certain temps avant d’arriver jusqu’à une porte. Est-ce que c’était bien la bonne chambre ? Est-ce qu’elle était dedans ? Réveillée ou encore en train de dormir ? Et au fait : toute seule ou pas ? Elle perdait peut-être pas de temps hein ?
Pour se libérer, elle coinça la fleur derrière l’oreille.
Ni une ni deux, Nelly arma son poing et toqua gentiment. Elle y porta son oreille, cherchant à entendre un quelconque bruit, mais rien ne filtra. Un sourire bien espiègle lui vint et elle remonta alors ses manches, disposant ses deux mains en face de la paroi, et entama une frappe enjoué et endiablé, comme du tam-tam, tout en s’écriant d’un air enfantin :

« ALEXXXXXXXXXIIIIAAAAAA...debout ! Il est l’heure de se réveiller !!! »

Elle pris la fleur dans sa main gauche et elle fouilla dans sa besace de droite pour en ressortir un petit linge plié en quatre. Il y avait un gâteau Athosien à l’intérieur. Impossible de se rappeler de quoi il était fait, ni ce qu’il y avait dedans. Mais voilà, il était bon, c’est tout ce qui comptait, et c’était son cadeau de bienvenue avec la fleur.
Du coup, ses mains étant prises, elle cogna de son pied à plusieurs reprises dans le bas de la porte et sans violence.

« OHHHHEEEEE ! Si tu m’ouvres pas je vais me mettre à chanter, attention !!! »

Nelly patienta ensuite, dans cette position où ces deux mains présentaient les offrandes, avec un sourire malicieux alors qu’elle attendait que la porte s’ouvre. La petite soignait une pose des plus rocambolesque avec tout son attirail et elle avait hâte de voir sa nouvelle amie désignée d'office.

_________________

Double compte : S. Caldwell, P. Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc - 21:08
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 67
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones


Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'Alex était sur la cité d'Atlantis, en tant que renfort. Elle avait toujours du mal à croire qu'elle se trouvait dans une tout autre galaxie, bien loin de la Terre. Tout cela lui semblait si irréel, mais tellement classe d'un côté. Après tout, elle faisait partie de ces rares personnes qui connaissaient l'existence de la Galaxie de Pégase, de la cité d'Atlantis, du Dédale et de tout le reste. Elle avait eut une chance inouïe et elle devait cela à son beau-père, ancien militaire dans le SGC qui entretenait encore de très bonnes relations avec des membres du SGC. Mais si bon, au final, c'est en réussissent de nombreux test, par elle-même, qu'elle avait réussit à faire partie des renforts. Par contre, elle savait qu'elle devait faire des efforts en venant ici, d'être moins tête brûlée, moins rentre dedans avec les autres, surtout avec ses supérieurs. Ce qui n'allait pas être facile pour elle, qui avait toujours agi de la sorte. Mais, elle devait faire de son mieux, prendre sur elle, pour son père, pour qu'il soit de nouveau fier d'elle.

Comme chaque matin, Alex, c'était lever de bonne heure, avant même que le soleil ne pointe le bout de son petit nez. Elle avait enfilé rapidement quelques vêtements légers et était partie courir sur les Digues, des écouteurs sur les oreilles. Elle ne prêtait aucune attention aux personnes qu'elle croisait, elle regardait droit devant elle, se concentrant sur les battements de son cœur, essayant d'atteindre sa limite avant de retourner dans ses quartiers pour se doucher. La tête baissée vers le sol, le souffle court, les yeux fermés, les gouttes d'eau ruisselet le long du corps d'Alex. Elle essayait de ne penser à rien, de vider son esprit le plus possible. Soudain, elle sursauta, ouvrant brusquement les yeux, regardant derrière elle par réflexe. Elle ne bougea pas pendant une demi-seconde, elle aurait juré avoir entendu un bruit. Elle secoua machinalement la tête avant de couper l'eau et de sortir. Elle attrapa sa serviette et commença à s'essuyer rapidement, tout en sortant de la salle de bain pour se diriger vers son armoire. Mais, avant même d'avoir eut le temps d'attraper un quelconque vêtement, Alex sentie son sang ne faire qu'un tour quand elle entendu quelqu'un se mettre à frapper sur sa porte, comme si il s'agissait d'un tambour.


- ALEXXXXXXXXXIIIIAAAAAA...debout ! Il est l’heure de se réveiller !!

Alexia ?... On venait de l'appeler par son vrai prénom, une inconnue qui plus est, en tout cas à première vue. Cela faisait des années qu'on ne l'avait pas appelé ainsi, même sa mère ne l'appelait pas Alexia, alors que c'est elle qui avait choisie ce prénom pour sa fille. Alex grinça des dents, sentant un début de colère monter en elle. Elle attrapa rapidement un shorty noir et son bas d'uniforme qu'elle enfila sans plus tarder, alors qu'on continuer de tambouriner dans sa porte. Elle regarda quelques secondes autour d'elle avant de tomber sur ses bandages qu'elle s'empara rapidement d'une main. Elle entoura très vite sa poitrine de ses bandages, pour diminuer cette dernière le plus possible et pour faire en sorte que cette dernière bouge le moins possible, c'était son soutien-gorge en quelques sortes.

- OHHHHEEEEE ! Si tu m’ouvres pas je vais me mettre à chanter, attention !!!

Alex soupira bruyamment en entendant ces paroles. Mais pour qui se prenait cette personne derrière la porte ? Alex ne voulant surtout pas entendre une inconnue chanter devant sa porte, accourra pour ouvrir à grande voler la porte et faire face à une jeune femme.

- QUOI ?!

Alex détailla rapidement du regard la jeune femme face à elle, se moquant complètement de n'être qu'à moitié habiller. Son regard s'arrêta quelques instants sur les mains de la jeune militaire, elle tenait une fleur et une sorte de gâteau qui lui était inconnue, avant de venir croiser son regard. Alex ne souriait pas, elle avait le visage fermé devant l'inconnue.

- Alors, premièrement, nom est Alex, A-L-E-X ! Deuxièmement, je peu savoir ce que tu me veux ?

Tout en lui demandant cela, Alex fit demi-tour sur elle-même pour aller enfiler le haut de son uniforme, sans prêter plus attention à la jeune femme qu'elle laissa entrer dans ses quartiers personnels. D'ailleurs, parlons un peu de ses appartements qui était très simple, très sobre. Un lit, un bureau, une armoire, bref, pas grand chose à première vue. Les murs étaient vides de toute décoration, pas une plante ne venait égayer les lieux. On pouvait juste trouver sur le bureau d'Alex deux cadres photo, sur l'une, on pouvait voir sa mère, son beau-père et sa demi-sœur, tous les trois souriant, et sur l'autre, une vielle photo d'elle et de son père. La dernière photo, avait été prise le seul jour où le père d'Alex avait été fier de sa fille, le seul jour où il lui avait souri de bon cœur. C'est tout ce qu'on pouvait trouver dans la chambre d'Alex, rien d'autre, la chambre été ranger et le lit fait au carré.
° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !


Code Couleur d'Alex : SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc - 22:28
avatar
√ Arrivée le : 16/04/2017
√ Messages : 160

Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Franchement, quand on entends à travers la porte une succession soudaine de bruit de pas, qu’ils soient vifs et pesants, ça en dit long sur la colère du concerné. Nelly avait tout de suite froncé des paupières comme si elle s’attendait à recevoir un sale coup venu d’on ne sait où. Son corps de crevette tressaillit dès l’ouverture de la porte et elle laissa filer le jet de contrariété d’Alex en gardant ce sourire gai et malicieux. Son regard s’était distraitement attardé sur sa nudité partielle, lui rappelant un fait similaire datant de quelques mois, et se surpris à rigoler en songeant que ça devenait peu à peu une tradition.

Elle aurait pu en profiter si elle était lesbienne. Pedge était vachement bien foutue et sa nouvelle amie, là, elle avait une de ces têtes. C’était pas mal du tout avec sa coupe de cheveux et tout. Mais bon, Nelly aimait les hommes, les biscottos et la testostérone. Donc son regard qui parcourait vite fait les formes d’Alex était celui d’une camarade, d’une collègue, plus qu’une quelconque envieuse.

« C’est dans ton dossier administratif tu sais... » Fit-elle doucement.

Son expression gagna soudainement en joie lorsqu’elle remarqua qu’elle lui laissait libre accès à sa chambre. Nelly y entra en sautant d’un pied joint à l’autre, comme si elle jouait à la marelle, tout en approchant du bureau. Elle chantonnait gaiement, tout en considérant les alentours, avant de poser la fleur et le gâteau sur la table, près des deux photos.

« Moi j’ai juste lu ce qui avait marqué pour le répéter bêtement… Alex...A-L-E-X. » Poursuivit-elle en chantonnant les lettres. « C’est beau comme petit nom. Ca fait un peu mec par contre... »

Elle dirigea son regard sur les alentours de la chambre et souffla une mèche de cheveux qui pendouillait devant ses yeux.

« Eh ben, mi compañera. Tu vas faire une grosse grosse dépression là. Y’a même pas de couleur dans ta chambre, faudra décorer hein !!!! » Elle regarda la fleur avant de la fixer, elle. « J’ai un remède pour ça ! Si, c’est vrai !!! Un remède qui fonctionne très bien ! Ça va te donner sourire et tout, tu seras joyeuse comme mi... LA PÊCHE !!!! »

Elle s’approcha, les mains jointes dans une forme de supplique silencieuse. Son intonation était survoltée, palpitante et énergique. Cela faisait trembler les cannes à pêches dans son dos et les besaces qui tintaient d'un bruit métallique.

« On va sur le continent, je parie que t’y es pas encore allée. Il y a les Athosiens là-bas, super gentil et tout. On pêche ensemble et à midi on leur rapporte nos poissons. Ils nous les cuisinent à leur façon à eux et c’est super super bon. En plus, après manger, on pourra aller au marché Athosien et on mettra plein de gaieté et de jolie couleur dans ta chambre !!! »

Nelly tenta de lui agripper la main. Un geste fait sans violence.

« Viens, colega militar para mí !!! Le jumper part dans trente minutes mais t’es déjà prête, c’est cool ! Je t’offre les macarons au mess, y’en a depuis que le Dédale est arrivé !! »

_________________

Double compte : S. Caldwell, P. Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Déc - 12:46
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 67
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones


Alex grinçait des dents à l'idée qu'on l'avait appelé par son vrai prénom, celui qu'on lui avait donné à la naissance. Mais ce n'était pas le pire pour elle, non. L'idée que son vrai nom soit écrit sur son dossier administratif et que ce fameux dossier était à la disposition de tous, l'a m'était hors d'elle. Elle détestait plus que tout le nom d'Alexia, l'appeler ainsi, c'était lui rappeler qu'elle était né femme et non homme, c'était pire pour elle que de se prendre une baffe en plein visage. Mais bon, pouvait, elle vraiment en vouloir à cette jeune femme, dont d'ailleurs elle ignorait encore le nom ? Bien sûr que non, alors se contenta de soupirer assez tristement quand la jeune femme lui dit ces quelques mots :

- C’est dans ton dossier administratif tu sais...

Que pouvait-elle répondre à ça, a part un simple soupir ? Pas grand-chose malheureusement et puis elle n'avait pas envie de se lancer dans une grande explication lui disant pourquoi on devait l'appeler Alex et Alexia. Mais d'ailleurs qui était cette jeune femme et que lui voulait-elle ? En tout cas, elle semblait débarquer d'une autre planète, pensa à Alex. La voir sautiller à pieds joint dans ses quartiers personnel et l'entendre chantonner de la sorte, lui donner un coté très enfantin aux yeux d'Alex, qui se posa encore plus de question au sujet de cette inconnue.

- Moi j’ai juste lu ce qui avait marqué pour le répéter bêtement… Alex...A-L-E-X. C’est beau comme petit nom. Ca fait un peu mec par contre...

- C'est le but !


Alex avait répondu assez froidement, histoire de bien faire comprendre à cette femme-enfant de bien l'appeler Alex dès à présent et si possible, elle espérait qu'elle fasse passer le message aux autres membres de cette expédition.

- Eh ben, mi compañera. Tu vas faire une grosse grosse dépression là. Y’a même pas de couleur dans ta chambre, faudra décorer hein !!!! J’ai un remède pour ça ! Si, c’est vrai !!! Un remède qui fonctionne très bien ! Ça va te donner sourire et tout, tu seras joyeuse comme mi... LA PÊCHE !!!!

*Nan, mais d'où elle débarque celle-là ?*

Alex regarda de la tête au pied la jeune femme s'attendant presque à ce qu'elle lui sorte une caméra cacher. Elle était vraiment sérieuse quand elle lui disait d'aller pêcher ? En tout cas, elle en avait l'air, surtout qu'Alex remarqua presque soudainement, son sac à dos avec deux cannes à pêche qui dépassait au-dessus de sa tête. Alex ne pue s'empêcher de faire un pas en arrière quand cette femme-enfant s'approcha d'elle, les mains jointes vers elle.

- On va sur le continent, je parie que t’y es pas encore allée. Il y a les Athosiens là-bas, super gentil et tout. On pêche ensemble et à midi on leur rapporte nos poissons. Ils nous les cuisinent à leur façon à eux et c’est super super bon. En plus, après manger, on pourra aller au marché Athosien et on mettra plein de gaieté et de jolie couleur dans ta chambre !!!

Attendez, mais il se passe quoi là ? On nage en plein délire là ! Cette jeune femme débarque ainsi dans les quartiers d'Alex aussi existé qu'un enfant devant un marchand de glaces, en espérant quoi ? Qu'elle accepte de partir à la pêche avec elle ? Et pas qu'eux si Alex avait entendu, la femme espérait, en gros, passer la journée entière avec elle. Alex regardait la jeune inconnue les yeux aussi gros que des ballons de rugby. Elle était tellement surprise par ses paroles et par son enthousiaste, qu'elle laissa la jeune brune lui attraper la main gentiment, sans rien dire et sans bouger.

- Viens, colega militar para mí !!! Le jumper part dans trente minutes mais t’es déjà prête, c’est cool ! Je t’offre les macarons au mess, y’en a depuis que le Dédale est arrivé !!

- WOW WOW WOW !


Alex retira rapidement sa main de celle de la jeune femme, reprenant soudainement ses esprits.

- Nan, mais sérieusement, tu es qui ?!

Alex regarda une dernière fois la jeune femme de la tête au pied, avant de secouer la tête machinalement de façon offusquée. Elle se dirigea vers sa table de chevet ou se trouvait son collier avec une croix catholique dessus. Elle attrapa le bijou pour le mettre autour de son cou, tout en étant de dos à la jeune femme.

- D'abord, sache que je ne mange de cochonnerie comme des macarons ou autres ! Il y a rien de tels pour prendre du poids, c'est remplie de sucre ces machins-là.

Alex se retourna d'un coup sec vers l'inconnu, le visage fermer, tout en passant le collier sous son haut pour le cacher.

- Ensuite, sache que ma chambre est parfaite comme elle ! Désoler, mais je ne suis pas le genre de personne qui vas afficher des poster partout, des guirlandes, des pots de fleurs ou je ne sais quoi d'autre ! J'aime les choses simples et sobre, et ma chambre était très bien ici, sans toutes babioles inutiles.

Alex s'approcha d'un pas rapide vers la femme-enfant, pour lui attraper une canne à pêche qui se trouvait accrocher sur sac à dos.

- Après, sache que tu n'as pas besoin d'une canne à pêche aussi sophistiqué pour pêcher. Un simple bâton et un bout de ficelle suffisent amplement et crois moi, je m'y connais, c'est mon père qui m'a tout appris. J'ai attrapé des poissons plus gros que toi avec moins que ça !

Alex déposa la canne à pêche dans les mains de la jeune femme, toujours en gardant ce visage fermer et cette voix presque froide remplie de franchise.

- Et pour terminer, qu'est que tu crois ? Que tu peu débarquer dans les quartiers de personne que tu ne connais même pas, en leurs disant d'aller pêcher avec toi, car tu en a tout simplement envie ? Peut-être que certaine aurait accepter ton invitation, par politesse ou bien pour ne pas se sentir seul ou délaisser. Mais moi, je suis différente ! Je ne suis sûrement pas le genre de personne que tu as envie de fréquenter, je te le dis tout de suite ! Ok ?

Sans s'en rendre vraiment compte, Alex se mit à passer, quelque peu nerveusement, sa main gauche sur son poignet droit, par-dessus ses vêtements. Juste en dessous se trouve quelques cicatrices, bien cacher derrière ces vêtements et sous un bracelet éponge noir, qu'elle met toujours immédiatement après avoir pris sa douche.
° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !


Code Couleur d'Alex : SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Déc - 14:55
avatar
√ Arrivée le : 16/04/2017
√ Messages : 160

Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque ce ”Wow wow wow !” monta sèchement dans la chambre et que la main d’Alex quitta la sienne, Nelly répondit d’un soudain demi-tour. D’un mouvement joyeux, elle avait exécuté ce volte-face de façon militaire, en un pas cadencé, comme si elle s’était attendu à ce soudain refus. Elle pencha la tête sur le coté avec un air attendrissant en laissant tout le dialogue s’écouler, elle ne pouvait pas en placer une. Alors Nelly patienta tout en intégrant toutes les remarques de sa collègue.

Mais lorsqu’elle lui prit une canne à pêche pour lui apprendre qu’elle saurait se débrouiller sans, que ses connaissances lui permettaient de faire un grand beaucoup avec un petit rien, Nelly l’avait considéré d’un regard admiratif en un “C’est pas vrai ???” silencieux.

Puis vint la suite logique de la remise en place sur la politesse et le savoir vivre, bla bla bla bla blaaaaaaaaaaaa. Nelly attendit encore jusqu’à ce que ce son “Ok ?” ponctue la fin d’un refus qui ne trouvait nullement écho chez l’espagnole.

« OK !!!! » S’écria-t-elle en une réponse mime qui n’avait rien de sérieux.

La jeune femme était si excitée et lancée dans son délire qu’elle ne remarqua pas le malaise d’Alex et le fait qu’elle massait un endroit précis de son poignet. Au lieu de ça, Nelly repartit aussi sec dans un monologue réponse en s’exprimant gaiement :

« Et les fruits ? Tu aimes les fruits ?!? Y’en a un qui vient d’une planète paradisiaque et qui a le goût de bonbon, ça pétille sous la langue. Faut impérativement que tu connaisses ça, hein !!! On fait échange, quiéres ? Comme ça je te prends tes macarons ! Je prends jamais de poids mi ! »

En évoluant circulairement autour d’Alex tout en parlant, elle passa finalement un bras qui se voulait entourant ses épaules mais elle était trop grande. L’un des problèmes de ne faire qu’un mètre soixante, c’est qu’elle avait souvent du mal à agripper ses amis pour témoigner de son affection. Alors Nelly enchassa son bras dans celui d’Alex, comme deux soeurs, emprisonnant son coude dans le sien, mais sans l’attirer vers la sortie.

« Allez !!!! Tu ne vas quand même pas te renfermer maintenant que t’es arrivée dans la familia si ? Il faut bien que tu découvres ton environnement et que tu apprennes ce que tu vas protéger avec tous tes pistolets et tes couteaux...et tes grenades...et tes explosifs...et tout et tout. »

Sa tête se posa contre l’épaule d’Alex alors que son autre main balayait le mur de la chambre comme si un paysage magnifique se dessinait soudainement devant elle, une vision paradisiaque et angélique que Nelly semblait être seule à percevoir.

« Moi je te montre. Et toi, tu m’apprends à pêcher sans canne. Et puis comme ça, le jour où tu veux y aller seule, si tu amènes un garçon...euh non...une fille ! Oui, tu amor en ballade, ben tu sauras où aller !!!! »

Son regard monta sur le visage d’Alex. Nelly trépignait des pieds tout en exerçant une légère pression pour l’inviter à partir en direction de la porte, de faire ce voyage jusqu’au mess avant d’aller sur le continent. Elle avait littéralement ignoré le reste, le désir de solitude d’Alex, où le fait qu’elle lui serait infréquentable.

« Au fait, c’est quoi ton deuxième prénom ? »

_________________

Double compte : S. Caldwell, P. Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Déc - 19:48
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 67
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones


"Je ne suis sûrement pas le genre de personne que tu as envie de fréquenter"... C'étaient les mots d'Alex, les quelques derniers mots de son monologue qui avait pour but de faire fuir la jeune femme. Alex était comme un loup solitaire, elle l'avait toujours été. Elle n'avait pas peur d'être seul, d'être exclu, de ne pas faire partie d'une bande ou autre. La seule et unique chose qui comptait pour Alex était son père, le reste n'était que broutille à ses yeux. Et elle avait espérer que son petit discours ai réussi à calmer les ardeurs de la belle brune.

- OK !!!!

*Et... Elle a rien écouter de ce que j'ai dit...*

La jeune femme était plus excitée et enthousiasme qu'un enfant le matin de Noël. Alex comprit immédiatement en la voyant sourire de la sorte, les yeux pétillants de joie, que son petit monologue n'avait été écouter que d'une oreille pour son plus grand désarroi. Alex soupira de fatigue en voyant la belle brune repartir dans son délire de bisounours à deux balles. Elle n'était pas prête de se débarrasser d'elle, en tout cas pas avec de simples mots à première vue.

- Et les fruits ? Tu aimes les fruits ?!? Y’en a un qui vient d’une planète paradisiaque et qui a le goût de bonbon, ça pétille sous la langue. Faut impérativement que tu connaisses ça, hein !!! On fait échange, quiéres ? Comme ça je te prends tes macarons ! Je prends jamais de poids mi !

Alex poussa un nouveau soupire, levant doucement la tête vers le ciel à la recherche d'une solution à son problème qui s'appelai... Tiens la jeune inconnue qui était pourtant bien bavarde, ne s'était toujours pas présenter, mais qu'importe ce n'était pas le plus important aux yeux d'Alex à ce moment précis. Non, le plus important, ce qui la fit d'ailleurs sursauter légèrement, c'était que la jeune femme essaya de passer un bras autour de ses épaules. Avant de se rendre compte, soudainement, de leurs différences de tailles bien présente, et de passer son bras autour du sien. Cette jeune femme, quel qu'elle soit, avait l'air bien décider de faire ami-ami avec Alex avec ou sans son accord au préalable.

Mais Alex ne souhaitait pas se faire des amis, elle n'était pas venue sur la cité d'Atlantis pour faire joujou ou faire la causette avec n'importe qui. De plus, Alex n'avait jamais eut d'amie fille, même en étant plus jeune. Elle n'avait joué à la poupée, à la dînette ou encore fait des soirées pyjamas avec d'autres filles. Ses seuls amis avaient toujours été des garçons, avec qui elle jouait à la baston, au football, aux jeux vidéo et à parler des fesses des filles qui passaient sous leurs nez. Si la jeune femme désirait vraiment se faire de "nouveaux amis", alors elle s'était vraiment trompée de chambre et surtout de personne avec qui faire ami-ami.


- Allez !!!! Tu ne vas quand même pas te renfermer maintenant que t’es arrivée dans la familia si ? Il faut bien que tu découvres ton environnement et que tu apprennes ce que tu vas protéger avec tous tes pistolets et tes couteaux...et tes grenades...et tes explosifs...et tout et tout.

*Dans la... Familia ?... Elle est vraiment sérieuse ?*

Alex serra fermement ses poings quand elle sentit la tête de la jeune femme se poser naturellement sur épaule, ne prétend aucune attention à sa main qui semblait faire des gestes dans le vide. Alex essaya d'inspirer et d'expirer profondément et calmement. Elle se devait de garder son sang-froid, elle avait déjà frappé quelqu'un il y a quelques jours, ce n'était pas le moment de recommencer, surtout que la jeune femme était juste un enfant dans le corps d'une femme adulte qui voulait simplement se faire des amis. Lui coller une bonne baffe n'était sûrement pas la meilleure des solutions... Quoi que...

- Moi je te montre. Et toi, tu m’apprends à pêcher sans canne. Et puis comme ça, le jour où tu veux y aller seule, si tu amènes un garçon...euh non...une fille ! Oui, tu amor en ballade, ben tu sauras où aller !!!!

*Pitié dites-moi qu'il y a une caméra cachée quelque part dans ma chambre !*

- Au fait, c’est quoi ton deuxième prénom ?

Alex prit une grande inspiration, attrapa le bras de la jeune femme et la poussa, où plutôt, la jeta sur son lit. Bien sûr, elle prit soin de ne pas lui faire mal, malgré la violence de son geste. Elle regarda quelques instants la jeune femme, passant nerveusement une main dans ses cheveux, essayant de trouver ses mots.

- D'abord, tu te calmes Bisounours ! Ensuite, tu vas enfin me donner ton nom ?!

Alex laissa la jeune femme répondre avant de partir de nouveau dans un monologue, mais cette fois-ci sa voix avait changé, elle était plus ferme, plus froide.

- En quelle langue je dois te le dire, Nelly ?! En espagnol ? Car vue les quelques mots que tu dis, je suppose que tu es espagnol ou en tout cas, tu as un membre de ta famille qui est espagnol... Bref ! Si tu espères qu'on va devenir les meilleures amies du monde, qu'on va faire des soirées pyjamas et qu'on va parler des garçons ensemble. Car oui ! Je suis bisexuel et non... Autre chose, bref ! Tu te met le doigt dans l'oeil !!!

La respiration d'Alex était un peu saccadée, son cœur battait très fort dans sa poitrine. Elle passa de nouveau une main dans ses cheveux, marchant d'un pas rapide vers sa table chevet qu'elle ouvrit d'un coup sec et sortie son couteau fétiche.

- Par contre... Je veux bien te montrer comment pêcher sans canne à pêche.

La voix d'Alex était redevenue calme. Elle jeta un coup d'œil rapide vers la jeune femme, tout en rangeant son couteau fétiche. Voyant la bouche de la jeune brune s'ouvrit, Alex l'arrêta net d'un geste de la main.

- CHUT ! Sache que je me nourris seulement de ce que j'ai besoin, pas plus, voir moins. J'aime être seule et je ne suis pas là pour entrer dans une quelconque "familia" ! Je n'ai jamais eut d'amie fille et si tu insistes trop, je t'embrasse pour te faire taire ! Est ce que tu m'as enfin compris ? Et surtout est ce que tu a bien tout écouter ?

° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !


Code Couleur d'Alex : SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Déc - 17:41
avatar
√ Arrivée le : 16/04/2017
√ Messages : 160

Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Faut l’avouer, la bousculade, elle ne s’y attendait pas !
Du moins, pas aussi rapidement. Ce n’était pas une expérience étrangère pour la petite espagnole : elle s’était déjà fait balancée plus violemment sur un lit et elle comprenait bien que son comportement pouvait engendrer ce type de réaction en retour. Mais là, elle ne s’attendait pas à se faire envoyer bouler aussi vite. Sa nouvelle amie avait visiblement peu de patience ou déchargeait sa colère de cette manière. Ce mélange de brutalité/douceur, qui trahissait tout autant de sa frustration que de sa volonté de ne pas la blesser, lui arracha un cri de surprise. Elle n’avait pas perdu pour autant de son air enfantin, même si la stupéfaction qui avait peint son visage sur le coup laissait paraître un éclat de maturité dissimulé derrière son jeu.

« EHHHH ! DOUCEMENT ! »

Le poids de ses besaces et du sac dans son dos l’avait lourdement tiré en arrière, faisant décoller ses jambes qu’elle usa en contrepoids pour revenir, sur un mouvement de balancier, en position assise. Le geste l’avait fait rebondir et elle posa ses mains de chaque côté, sur la couverture, tout en bondissant un peu plus. Elle testa le matelas et trouva qu’il amortissait beaucoup plus que le sien. Son regard s’éclaira donc un peu plus, avec le sourire ravissant qui allait avec, et elle se mit à faire des bonds joyeux avec son derrière tout en écoutant son interlocutrice.
Son regard se porta sur Alex. C’est vrai qu’avec sa façon de passer sa main dans ses cheveux, elle faisait vachement mec. Du genre le bad boy qui s’ignore, nature tranquille, qui boue intérieurement, prêt à utiliser ses poings dès que la cocotte minute sautera. C’est ce qui plaisait au nana ça ?
Nelly continuait de bondir lorsqu’elle lui demanda son nom :

« Bisounours !! Comment t’as fait pour trouver, t’es devin ?!? » S’exclama-t-elle joyeusement. Elle remarqua son air colérique et corrigea : « Je suis Nelly ! Première classe. On est collègue, c’est pas génial ça ??? »

Bon, encore une fois, le super dialogue de la mort qui tue ! Je suis une solitaire, j’ai besoin de personne pour vivre, j’habite maintenant en vase clos avec tout un tas de gens avec qui je vais devoir m’entendre mais bref, on s’en fout bien, moi je reste en solo ! Je suis une incomprise blabla blaaaaa et bla bla…
Nelly hochait la tête, buvant ses paroles, mais en faisant un tri très sélectif. Elle aurait beau s’égosiller, c’est pas la meilleure des idées de s’isoler d’entrée de jeu. D’ailleurs, lorsqu’elle termina en assumant brutalement son orientation bisexuelle alors que Nelly ne lui avait rien demandé, cela lui arracha un léger rire moqueur. Du genre à dire “Héhé, là, t’en dis trop !”.
Par contre, la jeune femme remarqua sa respiration un peu trop rapide et anarchique. Elle se mettait dans un état juste à cause de ça ? Mais il fallait pas ! Et puis...elle prenait quoi dans ses mains là...un couteau ?!?
Le sang de Nelly ne fit qu’un tour et elle écarquilla les yeux en fixant l’arme. Elle comptait faire quoi avec ce truc ?!? Lui trancher la gorge ? Lui planter dans l’œil ? Heureusement qu’elle le rangea en parlant de la canne à pêche sinon Nelly aurait vraiment commencé à avoir peur. Elle n’était pas au courant qu’Alex avait envoyé un militaire à l’infirmerie en plus.

« Ah cool !!! Je... » Fit-elle avant qu’elle ne lui impose le silence d’un geste de la main et d’un fatal “Chut”.

Nelly répondit silencieusement en mimant une fermeture éclair devant sa bouche et battit joyeusement des pieds, les mains croisées, tout en l’écoutant. Mais le contenu du message faillit la faire exploser de rire. Elle répondit uniquement par des “Hm...hmmmm….hmmmm” puisque ses lèvres étaient encore scellées par cette fermeture invisible. Elle repassa donc sa main pour l’ouvrir, inspirant profondément comme si elle s’était retenue de respirer depuis trop longtemps, puis elle bondit soudainement du lit pour se planter devant elle, en plein extase :

« Je suis ta première amie avec un “E”, quelle surprise ! Il était temps que ça t’arrive ! Il y a tant de choses que tu dois découvrir... » Elle énuméra silencieusement sur le bout de ses doigts. Nelly en était arrivé à dix-huit lorsqu’elle changea brusquement sur le sujet de sa sexualité et de l’embrassade menaçante. « Hé, t’es pas la première qui aime les niñas sur la cité tu sais ? Moi, je te juge pas. J’en ai deux qui sont supers géniales, mais elles sont mariées, tu pourras pas les draguer ! Et puis ça me fait plus de garçons pour mi du coup. »

Nelly lui tourna joyeusement autour en faisant des petits bonds, comme une fillette en balade.

« Je sais pas comment vous faites. Ça me manquerait moi l’absence de kikis et de testostérone. Et puis du coup, au resto, c’est qui qui offre la rose à l’autre ? OH ! Et c’est qui offre son manteau quand il fait froid ? Et qui qui protège du danger quand il y a des vilains méchants qui veulent te violer ? Ça alterne ou il y a un garçon manqué comme ti..mystère !!! »

Elle s’arrêta abruptement devant elle en un bond final.

« On va sur le continent pour pêcher alors ? Le jumper part dans un quart d’heure, va falloir se dépêcher mi amiga !!! »

_________________

Double compte : S. Caldwell, P. Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Mer 13 Déc - 18:11
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 67
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones


À peine Alex avait accepté de lui montrer comment pêcher sans canne à pêche, qu'elle regrettait déjà d'avoir dit oui à la jeune femme. Malgré la bousculade plutôt brusque, la Bisounours semblait toujours de bonne humeur, s'amusant à sautiller sur le matelas du lit d'Alex. Nelly agissait tellement comme une enfant de quatre ans, qu'elle fit mine de fermer sa bouche quand Alex lui dit de se taire. Mais bon, Alex espérait plus que tout, que la jeune femme calme enfin sa joie débordante et surtout qu'elle se taise. Mais bon, autant demander à un lion de devenir végétarien...

- Je suis ta première amie avec un “E”, quelle surprise ! Il était temps que ça t’arrive ! Il y a tant de choses que tu dois découvrir... Hé, t’es pas la première qui aime les niñas sur la cité tu sais ? Moi, je te juge pas. J’en ai deux qui sont supers géniales, mais elles sont mariées, tu pourras pas les draguer ! Et puis ça me fait plus de garçons pour mi du coup

Première amie ?... Les niñas ?... Nelly n'avait pas du tout changer, ce qui donna l'impression à Alex de parler dans le vide. Qu'importent les discours, les tournures de phrases, le vocabulaire employer, le Bisounours n'écoutait que la moitié chose, que ce qu'elle voulait bien entendre. Alex se mit à inspirer et à expirer très profondément, n'essayant surtout pas de regarder la jeune femme qui était en train de sautiller tout autour d'elle comme une gamine de cinq ans.

- Je sais pas comment vous faites. Ça me manquerait moi l’absence de kikis et de testostérone. Et puis du coup, au resto, c’est qui qui offre la rose à l’autre ? OH ! Et c’est qui offre son manteau quand il fait froid ? Et qui qui protège du danger quand il y a des vilains méchants qui veulent te violer ? Ça alterne ou il y a un garçon manqué comme ti..mystère !!

Alex arrêta net ses grandes respirations, posant rapidement les yeux sur la jeune femme. Ses paroles... Ses mots... Avaient été comme des coups de poignard dans le cœur d'Alex. Cette jeune femme... Comment pouvait-elle lui dire ça ? Comment pouvait-elle lui rappeler qu'elle n'était qu'une femme ? Qu'elle ne serait jamais un homme... Quoi qu'elle fasse... Alex se sentit soudainement mal, elle sentait son cœur se briser... Elle leva doucement les yeux vers le plafond de sa chambre, ne sachant plus quoi dire ou penser...

- On va sur le continent pour pêcher alors ? Le jumper part dans un quart d’heure, va falloir se dépêcher mi amiga !!!

Le regard retomba lourdement sur celui de Nelly, son visage était grave, son regard était presque meurtrier. Mi amiga ? Sérieusement, elle se met le doigt dans l'œil ! Et bien profond d'ailleurs.

- Tu sais quoi ?... Dégage de ma chambre !

Alex avança d'un air menaçant vers Nelly, la faisant reculer naturellement jusqu'à atteindre un mur de la chambre d'Alex. Elle donna un grand coup de poing dans le mur juste à coter de la jeune femme. Le bruit résonna dans la pièce, donnant l'impression de faire trembler le mur grâce à son seul coup-de-poing. Du sang-froid ? Alex n'en avait plus du tout à ce moment-là précis, elle se retenait juste pour ne pas lui coller une bonne droite dans la tronche. Elle n'avait aucune envie que le Colonel Sheppard apprenne qu'elle avait encore frappée un militaire... Une fois était bien suffisante.

- Tu vas aller sur ton continent toute seule ! Et tu vas pêcher TOUTE SEULE !

Alex attrapa violemment Nelly par le haut de son uniforme, la traînant hors de sa chambre, la jetant littéralement dehors sous le regard quelque peu surpris de deux, trois personnes présentent dans les couloirs.

- Je ne serais jamais ton amie ! D'ailleurs, tu crois vraiment avoir des amies ici ? Nan, mais franchement regarde toi ! Qui voudrait être ami avec quelqu'un comme toi ? Autant être ami avec une sangsue, elle est plus utile que toi. Dit elle en rigolant nerveusement, avant d'ajouter : Un conseil, ne m'adresse plus jamais la parole sauf si la cité est en danger, car sinon si tu risques de prendre, nan pas mes lèvres sur ta belle bouche, mais mon poing en pleine gueule !

Alex fit un pas en arrière, continuant à regarder méchamment Nelly. Ses mains tremblaient légèrement de colère, elle se retenait pour ne pas faire le pas de trop.

- J'espère que cette fois si tu as bien compris, Bisounours !

Alex referma la porte de sa chambre, avant de se laisser retomber contre cette dernière, une larme coulant le long de sa joue droite. Elle savait pertinemment qu'elle avait trop parlé, qu'elle avait encore une fois laisser ses pensées dépasser ses paroles et que la jeune femme... Qui sait, peut-être que finalement ce discours lui avait fait du bien au final et lui avait permit d'ouvrir enfin les yeux sur le monde qui l'entoure.

° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !


Code Couleur d'Alex : SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Déc - 11:02
avatar
√ Arrivée le : 16/04/2017
√ Messages : 160

Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
C’est bien la première fois que Nelly était confrontée à une réaction de violence provenant de son propre camp. Son visage s’était décomposé lorsque Alex avait réagi avec autant de virulence, ne s’attendant pas du tout à ce qu’elle se mette en colère pour ça. D’ailleurs, cela n’avait même pas été dans l’intention de Nelly mais elle ne connaissait pas la situation complexe de sa collègue. Le coup de poing qui raisonna contre le mur juste à côté d’elle la força à se recroqueviller dans une posture de défense, qui n’avait rien de martial, alors que sa voix s’étranglait dans sa propre gorge.

« Mais... »

Elle n’eut pas le temps de commencer cette phrase qu’elle était empoignée par le col. La petite militaire ne comprit pas vraiment ce qu’il s’était passé ensuite. Tout ce qu’elle vit, c’était le visage surpris d’un type sur lequel elle s’était retrouvée couché. Ils étaient dans le couloir et ils se relevèrent ensemble, l’homme visiblement très gêné par la situation. D’ailleurs, heureusement qu’il lui avait servi de coussin amortisseur. Parce que Nelly était encore déboussolée. Elle le remercia d’un signe de tête et se retourna pour voir une Alex furieuse à l’encadrure de la porte.

On a beau dire, même en restant optimiste, certains savaient quel endroit viser pour faire un maximum de dégâts. Les mots de la collègues lui avaient avait fait l’effet d’une balle en plein cœur. Pas d’amies et qui voudrait de quelqu’un comme elle ? Franchement, si elle s’y attardait, elle aurait eu sacrément mal. Et elle aurait peut-être même mal réagi.
Mais après tout, c’était le risque de s’amuser comme ça avec son entourage, de jouer la gamine, à défaut de leurs nerfs. Mais surtout, Nelly comprit qu’elle avait dû pécher quelque part, qu’elle avait dû faire mal à Alex sans le vouloir, ce qui expliquerait ce retour aussi acide et violent. Qu’est-ce que ça pouvait être d’autre ? La porte s’était refermée en imposant un silence très brutal et dérangeant.

« Eh ben, quelle agressivité... » Murmura-t-elle en époussetant sa tenue.

L’homme était toujours là, il portait la couleur des ingénieurs. Les deux autres témoins reprenaient déjà leur route.

« Ca va aller ? »
« Ouais, t’inquiète ! Elle a juste le mal du pays mais ça va vite lui passer ! » Répondit joyeusement Nelly en allant coller son oreille contre la porte.
« Tu devrais peut-être pas insister... »
« Si ! »

L’ingénieur haussa des épaules et la salua avant de s’éloigner. Après tout, ce n’était pas ses affaires et il connaitrait l’issue de l’affaire s’il entendait parler d’une militaire admise à l’infirmerie. Nelly lui fit un grand coucou d’enfant avant de se retourner face à cette porte désespérément close. Elle fit une moue gênée en se disant qu’elle avait peut-être trop abusé de la patience d’Alex. Après tout, maintenant qu’elle était moins sur le feu, elle se disait que sa respiration n’était vraiment pas normale. Quelque chose lui échappait et, franchement, elle ne comprenait pas quoi. C’est vrai qu’elle joue très régulièrement de la patience de son entourage. Mais de là à ce qu’on lui réponde d’un poing dans le mur...
Ses deux mains se posèrent sur la porte et elle pencha la tête, comme si elle cherchait à voir au travers ou trouver une poignée magique qui l’ouvrirait. Elle y colla alors une nouvelle fois son oreille dans l’espoir d’entendre une quelconque activité...mais rien. Elle soupira puis regarda dans le couloir à gauche, puis à droite, personne ? Bon...il allait falloir faire une exception et elle détestait ça. Elle détestait VRAIMENT ça.
Mais bon...il le fallait. Elle s’approcha donc un peu plus de la porte et déclara d’un ton sérieux et adulte :

« Je voulais pas te vexer, Alex. Ne te mets pas dans un état pareil juste pour de la papote... »

Elle s’adossa contre le mur et croisa les bras :

« Bon tu comptes faire quoi maintenant ? Bouder et frapper le mur toute la journée ? J’avais prévu de faire autre chose mais je peux toujours camper devant ta porte ! Tu en dis quoi ? Je peux chanter et miauler comme un chat jusqu’au soir, tu sais ? »

_________________

Double compte : S. Caldwell, P. Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Déc - 15:45
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 67
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones


Alex ferma doucement les yeux, posant sa main gauche au niveau de son cœur, sentant ce dernier battre à tout rompre. Elle inspira, expira, longuement et calmement, sentant les battements de son cœur se calmer peu à peu. Elle avait besoin de repos, cette Bisounours en herbe l'avait vraiment fatiguer. Alex espérait qu'en dormant un peu, elle oublierais cette folle dingue déroutante qu'elle avait failli cogner de toutes ces forces. Heureusement qu'elle ne l'avait pas fait, elle avait déjà envoyé un homme à l'infirmerie il y a peu, un deuxième et le Colonel Sheppard allait vraiment finir par la mettre en cellule histoire qu'elle réfléchisse un peu. Bref, Alex rouvrit les yeux, se relevant au passage, le dos coller contre la porte de ses quartiers personnels, s'aidant de ce dernier pour tenir debout. Elle avança d'un pas lourd jusqu'à son lit ou elle se laissa tomber dessus, tout en lâchant un long soupire de fatigue. Ses yeux se fermèrent tout doucement, sentant presque Morphée l'attirait au pays des rêves...

Toute cette histoire aurait pu se terminer ainsi, mais... Bisounours était plus têtue que toutes les mules existant sur Terre. Alex sursauta d'ailleurs en entant la voix de Nelly parvenir jusqu'à ses oreilles à travers la porte de sa chambre.


- Je ne voulais pas te vexer, Alex. Ne te mets pas dans un état pareil juste pour de la papote...

Sérieusement ? Alex l'avait carrément jeté hors de sa chambre comme une malpropre, en lui criant dessus et malgré ça, la jeune femme était toujours là, derrière la porte. Étrangement, le ton de sa voix avait changé, elle était devenue plus sérieuse, plus adulte, plus mature en somme, ce qui surpris d'autant plus Alex.

- Bon, tu comptes faire quoi maintenant ? Bouder et frapper le mur toute la journée ? J’avais prévu de faire autre chose mais je peux toujours camper devant ta porte ! Tu en dis quoi ? Je peux chanter et miauler comme un chat jusqu’au soir, tu sais ?

On dirait que la jeune femme ne comptait pas lâcher Alex d'une semelle... Elle n'avait vraiment rien d'autre à faire ? D'autre personne à embêter ? Il devait bien avoir une autre folle dingue comme elle sur la cité, ou en tout cas, quelqu'un capable de supporter, voir même aimer, ce genre de personne rocambolesque. Quelqu'un qui était tout l'inverse d'Alex en somme. D'ailleurs, cette dernière ne savait plus quoi faire, ni comment réagir. C'est la première fois qu'elle rencontrait quelqu'un comme Nelly, aussi têtue, aussi joyeuse de vivre, aussi enfantin... Être gentille ne marchait pas... Lui crier dessus et la jette hors de sa chambre non plus... Quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse Nelly était là. Pourquoi elle tenait tant à devenir amie avec Alex ? Il y avait des centaines de personnes dans la cité, des centaines de personnes avec qui elle pourrait devenir amie et allait pêcher sur le continent. Des personnes surtout qui ne l'enverrais sûrement pas bouler comme l'avait fait Alex.

Alex se releva de son lit, se dirigeant d'un pas lent vers la porte de ses quartiers. Elle soupira longuement et ouvrir enfin la porte de sa chambre faisant à une Nelly qui semblait plus sérieuse et beaucoup moins joyeuse. Elles se regardèrent quelques secondes, sans rien dire, laissant le silence s'installer doucement entre elles. Alex soupira de nouveau, puis commença à marcher dans le couloir, s'éloignant peu à peu de Bisounours. Après avoir fait à peine quelques pas, elle s'arrêta et dit à haute voix à Nelly, tout en restant de dos à elle :


- Bon... Tu viens ou pas ? Le Jumper va partir sans nous si ça continue.

Puis Alex recommença à marcher d'un pas rapide dans le couloir entendant les pas de Nelly la rejoindre. Une fois arrivé à son niveau, Alex dit d'une voix dès plus sérieuse :

- Je veux juste aller pêcher ! Et surtout, je fais ça pour que tu me laisses tranquille après ! D'accord ? Donc tu calmes ta joie tout de suite, merci !

Alex n'avait pas d'autre choix, si elle voulait que Bisounours la laisse tranquille et surtout pour qu'elle ne fasse pas le chat devant la porte de sa chambre pendant des heures et des heures. Et puis qui sait, ça pourrait la détendre la pêche. D'ailleurs, qui dit pêche, dit aussi s-i-l-e-n-c-e. Avec un peu de chance Nelly allait enfin réussir à fermer sa petite bouche de princesse de Disney, du moins Alex l’espérait profondément.

° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !


Code Couleur d'Alex : SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Déc - 10:27
avatar
√ Arrivée le : 16/04/2017
√ Messages : 160

Dossier Top Secret
√ Age: 31
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
La porte s’était ouverte plus vite qu’elle ne le pensait.
Nelly eut un sourire radieux, représentant bien l’expression “jusqu’aux oreilles”, tout en demeurant immobile dans l’attente de voir ce qu’il allait se passer. La gamine était revenue en force maintenant que l’adulte avait réussi la mission diplomatique. Pourtant, l’expression de joie et de gaieté perdit de son éclat et le sourire s’abaissa quelque peu lorsqu’elle se fit un constat pas très joyeux. Le regard d’Alex, on aurait dit...qu’elle avait pleuré ?

Nelly était loin d’en être sûr, elle ne connaissait pas du tout sa collègue mais les paupières légèrement boursouflées et cette très légère teinte de rouge donnait cette impression. C’était bien la première fois que la petite espagnole avait ce genre d’effet sur quelqu’un. Bon, le plus souvent elle les emmerdait royalement, ils étaient excédés, mais de là à pleurer…

Peut-être aurait-elle pu faire le lien avec ce qu’elle avait dit plus tôt. Il y avait de fortes chances d’ailleurs. Mais la jeune femme n’avait pas du tout les éléments pour deviner que ses propos “féministes” l’avaient à ce point touché. Du coup, sur le moment, elle se sentit très mal à l’aise et demeura dans ce sourire cassé “mi figue mi raisin” tout en se demandant comment elle pourrait se rattraper.
Le temps que sa pensée arrive jusque là, Alex s’était éloigné et Nelly demeura dans la position, fixée devant la porte. Elle se demandait si elle n’allait pas la suivre au risque de récolter un coup de poing, et cette fois-ci bien placé. Mais la militaire acheva tout malentendu en l’autorisant à la rejoindre.

Nelly fit un “hourra” silencieux avec les bras, de manière spontanée et presque instinctive, et elle se mit à courir pour la rejoindre en faisant brinquebaler tout son bardas. Elle était quasiment hilare en se positionnant à sa droite et elle s'apprêtait à la remercier, façon gamine, lorsqu’elle parla.

« Je voudrais bien !!! Mais ma joie c’est ma maladie, c'est contagieux en plus ! Je pourrais essayer de mettre une fermeture sur ma bouche cela dit et...OH ! Me scotcher les mains aussi ! Comme ça je te ferais pas de grattouilles dans les côtes ! Mais ça serait bête parce que je pourrais pas t’offrir les bières que j’ai emporté avec moi... »

Elle sautilla en chemin.

« J’ai hâte de voir comment on fait pour attraper des poissons de ma taille...et surtout sans s’envoler quand ils veulent s’enfuir ! »

Nouveau sourire extensible avec des étoiles dans les yeux.

« Ça sera ma première partie de pêche sur le continent ! Si si...je te jure !!! »

_________________

Double compte : S. Caldwell, P. Sidney
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Déc - 23:39
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 67
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones


Alex ne pouvait s'empêcher de soupirer et se dire que c'était sûrement la pire idée qu'elle n'ai eut dans sa vie, mais d'un coté, c'était sûrement la seule option qu'elle avait. D'ailleurs, Alex mit tout de suite les choses au clair avec le Bisounours ambulant, elle faisait ça uniquement pour avoir la paix et non pour faire ami-ami avec elle. Pour la peine, elle ne posa à aucun moment les yeux sur la jeune femme, lui montrant une ignorance totale à son sujet, histoire qu'elle ne se fasse pas d'illusion sur ses attentions. Il est vrai qu'on aurait du mal à comprendre Alex, durant ces trente minutes dernières, elle avait tellement changé d'avis qu'il était difficile de savoir ce qu'elle désirait vraiment à ce moment précis. Peut-être qu'au final Alex ne désirait rien, juste le silence, le calme... En tout cas, elle ne souhaitait sûrement pas passer sa journée avec une jeune femme sautillant dans tous les sens comme une enfant de quatre ans. Mais qu'importe, ainsi vas la vie se disait Alex.

- Je voudrais bien !!! Mais ma joie c’est ma maladie, c'est contagieux en plus ! Je pourrais essayer de mettre une fermeture sur ma bouche cela dit et...OH ! Me scotcher les mains aussi ! Comme ça je te ferais pas de grattouilles dans les côtes ! Mais ça serait bête parce que je pourrais pas t’offrir les bières que j’ai emporté avec moi...

- Tu me fait des grattouilles et je t'envoie à l'infirmerie direct ! Et bien sûr, tu devras expliquer au Colonel Sheppard pourquoi tu as failli mourir.
Dit elle en lui lançant un sourire machiavélique, tout en sortant légèrement son couteau de son étui, voulant se montrer plus agressif.

Nelly ne cessait vraiment pas de surprendre Alex, qui regrettait de plus en plus sa décision. En tout cas, si la jeune femme osait la toucher, Alex la mettrait à terre en deux temps trois mouvements, cherchant à lui arracher le bras.


- En tout cas, je ne suis pas contre une petite bière durant ce trajet.

Bien qu'Alex préférait boire de l'eau ou encore un jus de fruit alléger, elle n'était pas contre une bonne bière. Rien de tels qu'une bonne bière devant un bon match de football américain, mais la pêche ira très bien aussi avec cette bière.

- J’ai hâte de voir comment on fait pour attraper des poissons de ma taille... Et surtout sans s’envoler quand ils veulent s’enfuir !

- Tu verras, c'est assez simple quand on a la technique, mais pour ce qui est de "s'envoler"... Il te faudra te faire les muscles aux niveaux des bras.[/b]Dit Alex en jetant un rapide coup d’œil sur Nelly et surtout sur ses petits bras ballant.

Alex en était sur maintenant, elle mettrait Nelly au tapis si facilement et que la jeune femme aurait du mal à se remettre debout.


[b]- Ça sera ma première partie de pêche sur le continent ! Si si...je te jure !!

- Pour moi aussi, d'ailleurs... Dit elle sans réel joie apparente.


Au bout de quelques minutes, les deux jeunes femmes arrivèrent à la Baie des Jumpers ou se trouvait un Jumper prêt à décoller vers le Continent Lantia. Elles arrivèrent pile à temps avant que ce dernier ne décolle. Alex se laissa tomba sur l'une des banquettes du vaisseau, tellement fatiguer par le comportement du Bisounours, qu'elle avait du mal a apprécier le fait de voyager pour la première fois dans un Jumper. Alex se mit à prier dans sa tête, venant passer une au niveau de sa poitrine, touchant à travers ses vêtements son collier qui avait une croix Catholique dessus. Pourvus que la voyage ne dure pas trop longtemps et que Nelly ne parle pas trop, sinon le couteau d'Alex quitterait rapidement son fourreau pour venir se planter, malencontreusement, dans la jambe de cette chère sangsue ambulante. En tout cas, Alex avait hâte de poser le pied sur le continent Lantia.
° CODAGE PAR DITA | [a href="http://epicode.bbactif.com">EPICODE °


FIN DU RP

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !


Code Couleur d'Alex : SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 4 - Quartiers du Personnel-