Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Dim 7 Jan - 12:07
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 365
Voir le profil de l'utilisateur
MJ26 : Les Grands Explorateurs # EQUIPE 1
John Sheppard - Rodney Mckay-Mike McPherson- Natasha Avalon- Alex Stones-

Chronologie : 07 janvier 2018

Introduction


Vicky Hudson - Opérateur MALP




Les doigts ne cessaient de pianoter sur les touches de l’ordinateur. Le texte projeté par le vidéoprojecteur ne cessait de s’allonger puis de diminuer au fil des appuis. Ce clavier n’avait pas pourtant rien demandé mais c’était une manière pour elle d’évacuer le stress. L’arrivée du personnel n’était prévue que dans une dizaine de minutes, temps qu’elle mettait à profit pour améliorer sa présentation. Vicky Hudson n’était pourtant pas à son premier briefing. C’était une technicienne qualifiée avec deux années d’expérience et beaucoup de rapports MALP à son palmarès. Ce n’était pas rien d’envoyer une équipe à l’autre bout de la galaxie. Là-bas, elle se serait livrée à elle-même. Le temps du briefing était donc très important pour évaluer le matériel nécessaire et prendre en compte les éléments les plus dangereux pour planifier au mieux cette mission.

Le personnel avait été prévenu deux jours plus tôt.

Mail:
 


Le Chef de mission, Sheppard, avait reçu un rapport MALP complet sur cette planète. En effet Irnando avait retenu l’attention des opérateurs leur tapant dans l’œil avec la présence d’un édifice lantien. Il n’en fallait pas davantage pour réunir une équipe et les envoyer l’explorer. Vicky occupa les dernières minutes à vérifier que la machine à café était bien en état de marche servant deux quobelets dans lesquels elle glissa habillement une petite touillette. Les petits gateaux étaient bien alignés dans la petite corbeille d’osier. Elle ne put s’empêcher de les réaligner. Des bruits de pas se firent entendre. Ni une ni deux, la demoiselle retourna derrière l’ordinateur, les accueillant chacun par un petit mot.

Situation


Tous les membres de l’équipe étaient désormais gentillement assis dans les confortables fauteuils noirs de la salle. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Vicky mit fin aux éventuels bavardages en plongeant la salle dans une pénombre de manière à mettre en valeur les différentes images projetées. Il était temps de présenter le fruit de son labeur. Le diaporama s’ouvrit avec une projection de cette planète. Toujours un moment qu’elle adorait.


P2S-218 : Irnando



  • Superficie analysée : 50 km² (portée maximale capteur)
  • Durée analyse : 3 cycles activation Porte (38 minutes/cycle)
  • Biome : Toundra, désert gelé



  • Cycle : saison double (eté-hiver)
  • Condition astrale : Soleil unique, ellipse cyclique régulative
  • Actuel saisonnier : Fin d’été
  • Température estimée : 11.5 - 22.3 °C
  • Barométrie : Vents de 40 à 80 km/h, aucune accalmie
  • Particularité : Présence de soufre, cendres volcanique, particules de carbone dû à une activité volcanique soutenue. Aucun risque immédiat. Dans le cas d’éruptions à proximité : risque de brûlure, intoxication au gaz, irritation anormale, chute de roches en fusion, lave, éboulement.
  • Terrain : Sol en dégel. Probabilité de zones marécageuses.
  • Flore : Fleurs en tapis, arbres nains rare, lichens, mousses et arbustes.
  • Faune : Troupeaux de ruminants repérés aux abords de la Porte. Risque minime, bétail sauvage en possible migration.



  • Structure : Édifice repéré par télescope à longue portée : présence estimée d’une infrastructure lantienne à flanc de volcan à dix kilomètres nord-nord-ouest du Pôle magnétique planétaire.


Rapport de l’opérateur MALP


P2S-218, Irnando, est une toundra aux conditions climatiques supportable. Aucune menace repérée à proximité immédiate de la Porte. Présence d’un troupeau sauvage paisible aux abords. La sonde a repéré par téléobjectif l’emplacement d’une structure lantienne signalée par la base de données. (11km depuis la porte des étoiles)

Le volcan sur lequel il est installé semble être en activité latente, pas de risque d’éruption, valeur sismique et atmosphérique excluent les menaces volcaniques à court terme. Aucune trace de civilisation intelligente dans le secteur analysé.

Attention cependant, peu de temps avant la fin de la procédure d’analyse, parasitage important à signaler lors du retour. Nature de l’interférence indéterminée, impossible à situer, mais supposé trouver son origine depuis la structure Lantienne. Certitude : interférence non naturelle.
Aucun risque pour l’emploi d’appareillage électronique sur le terrain. Utilisation d’un jumper conseiller pour se rendre sur le lieu.



Vos objectifs


  • Rejoindre l’édifice ancien
  • Explorer l’édifice ancien à la recherche d’éventuelles technologies (E2PZ)
  • Déterminer la nature de l’interférence.



Les diaporamas de ces différents textes s'étaient ajoutés aux vidéos. L'équipe avait, de cette manière, tant une vue d'ensemble de l'environnement en vidéoprojecteur que des éléments d'importance à l'écrit. La vidéo se fondit ensuite en noir puis la lumière reprit son droit légitime, permettant à Vicky de mieux cerner les visages des hommes et femmes qui partiraient sur cette terre. Elle les enviait parfois...

Distraitement, elle coinça doucement une partie de ses cheveux derrière son oreille puis se tourna vers Sheppard qu'elle gratifia d'un petite signe de tête. Elle avait terminé sa présentation, elle attendait les questions et, dans le cas contraire, se voulait être la spectatrice de l'organisation qui se ferait au sein de l'équipe.


A vous de RP !



  • N'hésitez pas à échanger sur le topic MJ prévu à cet effet.
  • Jusqu'au 14/01 minuit pour répondre.
  • Amusez vous !



Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Jan - 12:17
avatar
√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 211

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Convoquée pour une nouvelle exploration… la première depuis le laboratoire d’Elijah, voilà qui promettait de nouvelles aventures riches en émotions. Ou pas, si tout allait bien. Elle avait eu le temps de digérer sa dernière mésaventure et elle avait fait son possible pour se préparer à la suite, allant jusqu’à passer de nombreuses heures à l’infirmerie pour apprendre les gestes utiles auprès des médecins expérimentés et à lire des rapports de précédentes missions. Si les choses dérapaient, elle se sentait prête à faire face cette fois ci.

Elle avait eu une agréable surprise en voyant deux noms bien connus sur la liste des participants, en particulier celui du chef de mission. Si elle était à la fois curieuse de découvrir un nouveau visage de John et de l’observer se comporter sur le terrain avec son équipe, elle savait qu’elle allait devoir garder ses distances pour que leur relation n’influe pas sur le cours de la mission. Ils se fréquentaient régulièrement depuis fin novembre et, même s’il n’y avait rien d’officiel et qu’ils étaient tout à fait libre d’aller voir ailleurs, quelque chose les liaient tous les deux, une complicité et une sincère affection.

Le jour J, Natasha rejoint la salle de brieffing, détendue. Elle était contente d’avoir l’opportunité de mettre les pieds dehors, avec un peu de chance tout irait bien. Elle sourit intérieurement en songeant qu’il lui faudrait absolument prévenir le major Frei si elle rencontrait les fameux cochons maquillés, sujet de plaisanterie entre elles.

-Bonjour ! S’exclama-t-elle, sourire aux lèvres en entrant dans la salle. Elle salua les personnes présentes et s’installa sur une chaise, sirotant son café en attendant que les autres arrivent.

Si elle ne fit aucun commentaire à ce propos, elle ne put s’empêcher de ressentir du soulagement en voyant que Marie ne dirigeait pas le brieffing. Le courant ne passait définitivement pas entre elles… sans qu’elle comprenne pourquoi, la botaniste s’était brusquement mise à la traiter avec dédain, ce qui était un réel problème vu le temps qu’elle passait au jardin botanique en ce moment pour voir Emeryan et son peuple. De toute façon, elle avait du mal à lui pardonner la mort de l’enfant de l’alpha des serlianes ; de son point de vue il s’agissait d’une faute professionnelle qu’il était difficile d’accepter. Cela dit, elle ne s’était jamais permise de la critique sur ce point, elle se contentait de rester loin d’elle et d’échanger uniquement quand il le fallait en restant courtoise et polie, juste ce qu’il fallait pour éviter les disputes inutiles.

Les gens arrivèrent un par un et se saluèrent, puis la réunion commença. Natasha écouta attentivement le discours de Vicky en grignotant un gâteau, et se sentit ragaillardie par le fait qu’il ne s’agisse pas d’une zone tropicale. Pas d’eau verte, pas de lierre dévoreur de gens ! Ouf ! Il avait l’air d’y faire plutôt bon, plus chaud que sur Lantia à cette période de l’année en tout cas, par contre la présence de volcan en activité était préoccupante.

-Il faudrait peut-être prévoir un plan d’évacuation, fit-elle remarquer une fois la réunion terminée. On sait que les anciens aiment bien utiliser l’énergie géothermique pour leur installation… si on détraque l’une de leur machine accidentellement et que ça réveille un volcan un peu trop près du laboratoire… sait-on jamais.

Le pire des scénarios serait que les parasitages proviennent d’un autre Ancien psychopathe comme Elijah… La présence du jumper à proximité serait rassurante pour explorer l’édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Jan - 14:07
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2650

Dossier Top Secret
√ Age: 41 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur

Chronologie 07 janvier 2018

Avec le mail de convocation John avait reçu les informations Malp en plus. Il avait eu tout le temps d'analyser et d'enregistrer les informations. Une délicate attention de Vicky Hudson, si peu courante, souvent il découvrait au dernier moment. Et il la remercia chaleureusement par mail, de cette incitative. Même si partir un dimanche, ne l'enchantait pas des masses. Après bon, le personnel militaire n'avait plus vraiment de notion de week-end, puisque pouvant partir à n'importe quel moment et les jours de repos obligatoire étaient mis sur les autres jours. Enfin bon, généralement le dimanche était sacré et cette fois-ci il ne fallait pas compter sur celui-ci.

Il comprenait maintenant, mieux pourquoi Erin avait reportée leur entrevue concernant les avancées sur les recherches du vaisseau ruche de la grognasse de Wraith qui avait embarqué les civils Natus avec elle. Ils avaient prévu ça ce dimanche avec un repas entre copain, avec Hoffman et toute la clique des timbrés de la direction. Oh la vilaine, elle aurait pu lui dire. Mais bon, connaissant Erin, ce fut pour le laisser découvrir et puis elle avait autre chose à faire aussi la RDA.

En tout cas, il fut mis au courant qu'il aurait trois départs et il fut satisfait d'être le premier. Tombé à 12h pour le dernier brief cela aurait été chiant. En tout cas, il fut content de la composition de son équipe. Il n'avait pas pu partir avec McPherson en mission, celle qui avait commencée ensemble, avait dû se terminer pour le sergent par un retour à la base. Ça serait l'occasion de voir ce qu'il valait, Frei l'avait en haute estime. Son petit casse pied favori était présent, enfin une mission, comme le bon vieux temps avec Rodney, sur magna, il ne l'avait pas beaucoup côtoyé et même s'il était gavant, il restait l'un de ces amis proches et un génie hors pair, il serait fortement utile et avoir le meilleur était franchement le mieux. Surtout au vu des objectifs de la mission.

Il avait Alex Stones, il avait pu apprécier ces capacités incroyables de survie lors de son évaluation, et espérait qu'elle serait impeccable. Du moins, personne dans cette équipe lui chercherait des noises donc pas de raison qu'elle frappe quelqu'un. Le dernier nom, le fit sourire, Natasha. Il ne s'attendait pas à partir avec elle et il était plutôt satisfait et curieux de la voir en mission. Il n'avait pas peur d'être avec elle.

Ils seront tous les deux pros, même si bon, il risquait d'avoir des liens affectifs, mais au même titre que si elle était juste une amie. John savait être pro, même si intérieurement il se tracasserait peut-être plus pour cette civile que pour une autre. Après tout il avait déjà fait des missions avec son ex, alors bon, il était rodé et là, personne ne lui fera de crise de jalousie.

Ainsi, il se rendit avec dix minutes d'avance à la salle de réunion. John avait pris le temps de voir Allen, qui pour la première fois dirigeait une mission en tant qu'officier. Ils avaient écopé de la 2.2 une salle assez grande avec des sièges confortables en cuirs noirs. Comme à chaque fois, le colonel, saluant tout le monde avec sa bonne humeur habituelle. Il s'installa sur le côté droit de la salle en forme de « U » prenant un gâteau. Parfait pour un petit déjeuner en retard et une tasse de café fort.

La technicienne, alluma le projecteur et John découvrit ce qu'il avait reçut de base… Ce qui était pénible, outre le froid quoique relatif vu la saison actuelle de la Toundra, serait le fait de tomber dans le moment de dégel, avec des zones imbibées d'eau et donc marécageuse. L'infrastructure était à 11 kilomètres, a vol de jumper ils économiseraient du temps, puisque trois heures de marche c'est tout aussi difficile, du moins, pas pour des militaires … Mais déjà il entendait les cris de Mckay.

Il faudrait faire bien gaffe à cette interférence soigne d'une activité quelconque, que cela soit de l'infrastructure ou bien d'autre chose. Les anciens, adorent les surprises généralement.
L'exposé se termina et John rendit le petit coup de tête à Vicky, qui s'était bien débrouillée, comme à chaque fois. Le bal des questions, commençai notamment avec celle de Natasha, qui était pertinente, même si base, il n'avait aucun risque sur le côté volcan, on était jamais à l'abris d'une machine lantienne un peu perverse. Il hocha la tête en direction de la rouquine.

« Oui, on n'est jamais assez prudent » Il regarda Vicky.
« Pouvons-nous y aller en jumper ? Cela serait plus pratique notamment pour évacuer au cas où nous rallumons un volcan » Et aussi ne pas marcher pendant trois heures avec l’équipement.
Vicky acquiesça.

« Oui. Je vous le conseillerai même, colonel. Sinon vous aurez onze kilomètres de course au retour. En cas d'urgence, ce serait une grande perte de temps pour vous. Il y a un sous-rapport des conditions de vol en atmosphère que le pilote pourra consulter, notamment en ce qui concerne les vents. Mais c'est tout à fait possible, oui ! »

John fut ravi, étant le seul pilote il était content de pouvoir enfin prendre un jumper. Et pis bon, cela allait économiser des semelles ! Il regarda les militaires présents ici, aucun n’avait des compétences en pilotage. Tant pis, ça sera à Rodney d’assurer le co-pilotage et cela lui ferra du bien au coco.

« Rodney, tu seras mon co-pilote » Dit-il à l’adresse de son ami. John n’avait pas spécialement besoin d’un second pilote, mais c’et surtout pour permettre à ceux qui ont de petites compétences comme Rodney, d’exploiter celle-ci. Sinon, on oublie vite. Il regarda à nouveau la technicienne, qui soi-disant au passage était mignonne.

« Actuellement nous partons dans quelle condition climatique ? » Histoire de savoir, s’il faisait bien froid ou non et d’adapter le matériel en conséquence.

« Les conditions climatique sont très stables. Elles sont cycliques et ne prennent aucun aspect chaotique soudain. Comme le rapport l'indique, la température peut varier de 11.5°C au matin à 22.3°C au Zenith. Ciel dégagé et clair, seul des vents réguliers soufflent jusqu'à 80 km/h de manière permanente. Vous arrivez au bon moment compte tenu de la position de la planète vis à vis de son soleil, il n'y aura pas de précipitations attendues. »
« Parfait » Fit John, ainsi, ils avaient des conditions assez stables et pas trop rudes.


©️junne.


_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Jan - 21:51
avatar
√ Arrivée le : 28/11/2015
√ Messages : 171

Dossier Top Secret
√ Age: 39 ans
√ Nationalité: Canada Canada
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Les Grands Explorateurs

Feat John Sheppard, Mike McPherson, Alex Stones et Natasha Avalon


Un rayon de soleil traversa la fenêtre de mes quartiers, et vint frapper mon visage, m'agressant alors que je dormais profondément. Il ne fallut pas longtemps pour que je me réveille, me tournant dans mon lit pour échapper à cet horrible attaquant, afin d'essayer de me rendormir. En vain, le soleil avait bien fait son office. Voilà qui commençait bien ma journée. Même pas sorti du lit que j'étais énervé. Et pour cause : je m'étais couché à assez tard, et je me rendis compte à ce moment là qu'il n'était que 07h50. Pour un dimanche. Un week end. Quel sacrilège de gâcher ma grasse matinée tant méritée. Je pestai contre ce maudit soleil, avant d'abdiquer et de quitter mon lit. Cela ne servait à rien de lutter pour me rendormir, alors que le sommeil était définitivement parti. J'entrepris de prendre une douche, mais au dernier moment, je me ravisai. Une autre idée me vint en tête. Afin de me réveiller tranquillement, pourquoi ne pas prendre un bon bain chaud ? Après tout, j'étais en colère à cause de cet éveil matinal, alors autant me calmer et me détendre, non ?

Une fois dans ma baignoire, je me sentis tellement bien que je me rendormis sans même m'en rendre compte. L'eau finit par se refroidir, et pour je ne savais quelle raison, je me réveillai en sursaut, comme si mon inconscience voulait me tirer du sommeil. Décidément, on ne peut jamais dormir sur cette cité. Puis, quelque chose me vint alors à l'esprit. Le rendez vous à 10h00 pour partir en mission. Mais oui, j'avais complètement oublié. La panique m'envahit car j'ignorai quelle heure il était. Sans attendre, je mis fin à mon bain, et couru entièrement nu et mouillé jusqu'à ma table de chevet pour regarder ma montre. 09h25 ? C'est pas possible, il était si tard que ça ? Oh non non non, j'allais être en retard. Sans réfléchir plus longuement, je retournai dans la salle de bain pour me sécher et m'habiller, enfilant ma tenue d'exploration. A ce moment là, mon estomac en profita pour émettre un horrible gargouillis, afin de me signaler qu'il fallait manger. Oh non, je n'avais pas le temps. Mais je ne pouvais pas aller au briefing sans manger. Alors que faire ? Mon estomac fut hélas le plus fort, et je me dépêchai de filer vers le mess en trottinant. Une fois sur place, je pris un plateau, garni de bonnes choses en profusion, comme à mon habitude, avant de m'installer à une table. Un coup d'oeil à ma montre m'indiqua 09h45. Il me restait 15 minutes avant le début de la réunion. C'était impossible de finir mon petit déjeuner avant d'arriver là bas.

J'engloutis alors mon café ainsi que quelques pan cakes, toasts et autres viennoiseries, mais même à cette vitesse, mon plateau était encore bien rempli. Et j'avais encore faim. Mais plus le temps de rester, sinon j'allais être en retard. Une idée me vint alors en tête. Alors que je me levais, j'attrapai plusieurs viennoiseries, et sous le regard intrigué du cuisinier, je quittai le mess à grands pas pour me diriger vers la salle d'embarquement, tout en continuant de manger. Arrivé sur place, je gravis l'escalier rapidement, avant de m'engouffrer dans la salle de briefing. Ouf, je n'étais pas le dernier. Il manquait encore quelques personnes. Ce fut la bouche pleine que je saluai les gens présents, sans trop m'attarder sur chacun d'entre eux, les bras encore chargés de nourriture.

"Monchour".

Quelle horreur, essayez d'articuler quand vous avez un croissant dans la bouche. Sans attendre, je posai mes trésors sur la table, avant d'aller prendre un café bien chaud. Mes yeux tombèrent alors sur les petits gâteaux délicatement rangés dans une assiette, qui faisaient office de petit déjeuner. Heureusement que j'avais ramené quelque chose, car pour moi, cette petite assiette était très insuffisante. Mais mon envie fut plus forte, malgré tout ce que j'avais ramené avec moi. Je pris deux gâteaux, avant de m'installer sur un siège, posant ma tasse à côté des viennoiseries. Je remarquai alors les regards posés sur moi, ce qui me poussa à me justifier, après avoir avaler ma bouchée.

"Désolé, j'étais en retard, je n'ai pas eu le temps de terminer mon petit déjeuner, et j'ai faim" lançai-je avec un air navré sur le visage.

Je finis quand même par détailler les gens présents dans la salle. Il y avait John, avec qui j'allais enfin partir en mission. Cette pensée me fait plaisir, car cela faisait très longtemps que nous n'étions pas partis en expédition tous les deux. La bataille de Magna n'en faisait hélas pas partie, car nous avons toujours été séparé. Cette fois ci, nous faisions partis de la même équipe. Comme au bon vieux temps. Une autre personne se trouvait dans la pièce, une rouquine dont j'ignorais le nom. Ou alors, je l'avais juste oublié. Peu importait. Une kiné je crois, mais ce qui m'intéressait, c'était qu'elle faisait partie du corps médical. Autrement dit, elle devait savoir soigner, même un minimum. Très important pour moi, il m'arrivait souvent des mésaventures en mission. Quant aux deux autres membres de l'équipe, ils n'étaient pas encore arrivés. Puis, mon regard se figea enfin sur la jeune femme qui était assise en bout de table. Une blonde. Une très belle blonde. Une très belle blonde sexy. Bon, elle n'avait pas les cheveux courts, mais elle me plaisait beaucoup. J'eus un petit sourire en coin en la voyant. Ou plutôt, en la dévorant du regard. Avec ses lunettes et ses cheveux ondulés, elle était tout simplement ravissante. Faisait-elle partie de l'expédition ? Si c'était le cas, j'allais être comblé. Il ne manquerait plus qu'elle soit intelligente, et là je serais au paradis.

"J'ignorais qu'une femme aussi jolie que vous venait en mission avec nous. Vous êtes charmante, Mademoiselle. Vous vous appeler comment ?"

"Vicky !" répondit-elle.

Elle ajouta avec un léger sourire :

"Merci docteur McKay, vous êtes gentil. Vos flatteries plairont aussi a mon compagnon ! Mais je ne pars pas avec vous, navrée."

Et paf, c'était ce qui s'appelait se prendre une baffe mentale de la part de cette femme. Vicky. Ah oui, il devait s'agir de Vicky Hudson, une opératrice MALP. Un compagnon ? Je n'avais vraiment pas de chance, j'étais sûr de ne pas faire le poids face à de la concurrence. Mon sourire s'envola très vite, alors que je détournai les yeux, penaud. Pour noyer mon désespoir, j'avalai un gâteau avant de boire une gorgée de café.

Les deux autres membres de l'équipe arrivèrent par la suite, et le briefing commença. La mission était en apparence assez simple. Aller sur une planète, visiter un site lantien, découvrir tous ses mystères, et revenir sur Atlantis avec si possible quelques souvenirs. Cependant, avec les anciens, j'avais appris à me méfier. Et comme le soulignait Natasha, en particulier quand un volcan se trouvait à proximité. Même à moitié en activité. Quoiqu'il en soit, cette mission était toute trouvée pour moi, j'allais être dans mon élément. L'édifice lantien n'allait avoir aucun secret pour moi, j'en étais certain. Et peu importait cet étrange parasitage que le MALP avait détecté, je trouverais bien ce que c'était. N'étais je pas le meilleur scientifique de l'Univers, après tout ? Toutefois, un détail dans le rapport me fit perdre le beau sourire victorieux qui s'était affiché sur mon visage. Au moment où Vicky mentionna la distance qui séparait la structure lantienne de la porte des étoiles. Ce n'était plus de la joie ou de l'excitation que je ressentais, mais bien de la crainte, voir même de l'abattement.

"Quoi ? 11 kilomètres ? C'est beaucoup trop loin. On va mettre des heures de marche pour y aller".

Ma voix sombra dans les aigus, signe que j'étais entrain de me plaindre, comme d'habitude. Je remerciai intérieurement John et Vicky de parler de jumper, ce qui me soulagea grandement.

"Oui oui, un jumper est un très bonne idée. Nous irons beaucoup plus vite avec. Et si on doit fuir quelque chose, ça sera plus pratique".

Et surtout, pas de marche à faire, et donc pas de dure souffrance sportive pour mon pauvre corps déjà épuisé à l'idée de parcourir une telle distance en marchant. Sheppard m'annonça que je serais son copilote. Il n'avait pas vraiment le choix, j'étais le seul dans l'équipe avec lui à savoir piloter un vaisseau. Quoi de plus normal que de l'assister, même s'il n'en avait pas besoin. Puis, la conversation s'orienta sur les conditions météorologiques, ce qui me rassura. Au moins, nous n'allions pas mourir de froid, ou nous retrouver dans des marécages humides. Un peu de vent, et c'était tout. Rien de bien méchant, heureusement. Cependant, le temps c'était bien joli, mais il fallait savoir s'il y avait du danger potentiel sur cette planète.

"Le MALP a-t-il repéré une éventuelle activité au niveau de la structure lantienne ? Ou est ce que c'était calme dans cette zone ?"

"C'est plutôt calme. Les mesures que j'ai relevé sont toutes dans les normes et il n'y a pas de traces d'activité".

Elle ajouta en levant un doigt, comme pour souligner ce point :

"Sauf en ce qui concerne cette interférence. Nous savons qu'elle n'est pas naturelle mais il n'a pas été possible de la localiser avec les instruments du MALP".

Je pris note des informations de Vicky, mais cela ne me rassura pas beaucoup. Bien qu'il n'y ait visiblement aucune activité autour du bâtiment lantien, rien ne disait qu'il n'y avait personne à l'intérieur de la structure. Sans oublier cette mystérieuse interférence étrange qui devait bien venir de quelque part. Regardant à nouveau les projecteurs, une autre question me vint à l'esprit au sujet de cet édifice.

"A quoi ressemble cette structure lantienne ? Est ce qu'on peut la trouver dans la base de données des anciens pour connaitre sa fonction sur cette planète ?"

Je voulais savoir s'il était possible d'en apprendre davantage au sujet de ce bâtiment, histoire de savoir un peu où nous allions mettre les pieds.

"Cette installation est bien répertoriée dans la base de données des anciens, mais il n'y a aucune information sur son utilité. Les anciens ont noté très peu de choses intéressantes sur cette structure. On ne sait même pas si à l'origine, le bâtiment a été volontairement encastré à flanc de montagne lors de sa création, ou si le volcan l'a recouvert en partie par la suite, après un certain nombre d'éruptions. C'est un mystère pour nous".

Je restai pensif après la réponse de Vicky, cela ne m'aida guère à comprendre ce que les anciens faisaient là bas. Ou bien cette structure n'avait pas vraiment d'utilité pour donner des détails dans leur base de données. Ou alors, ils avaient peut être voulu volontairement dissimuler des informations importantes après avoir fait quelque chose qui se serait mal passé.

"Connaissant les anciens, ça ne m'étonnerait même pas s'ils avaient décidé de cacher quelque chose en effaçant tout ce qui concerne cette installation".

Par la suite, n'ayant plus de questions à poser pour le moment, je repris le cours de mon petit déjeuner, tout en écoutant les questions des autres membres de l'équipe.

©️ Starseed

_________________

DC : Gabriel Grayson - Skyler McAlister
Couleur d'écriture : #9999CC


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Jan - 19:17
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 129
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones
MJ26 : LES GRANDS EXPLORATEURSAlex était réveillé depuis bien longtemps, bien avant que le soleil se lève. Il faut dire que la nuit avait été courte pour la jeune militaire, son esprit était préoccuper par la mission qui l'attendait. Cela allait être la deuxième fois qu'elle traverserait la porte des étoiles pour aller sur une planète inconnue, et la première planète qu'elle avait visité, lui avait fait comprendre qu'elle était bien loin de la Terre. La faune et la flore qui se trouvent de l'autre coté de la porte des étoiles, ne sont pas la même que celle sur Terre et donc, elle devait être deux fois plus sur ses gardes. Cette fois-ci, elle ne se ferait pas avoir, elle compte bien s'équiper et surtout, observer tout ce qui l'entoure, sans s'emballer par le fait qu'elle découvre une nouvelle planète.

S'étant réveillé de très bonne heure, Alex avait sauté dans ses vêtements et était partie faire un petit footing matinal. Elle avait ensuite fait quelques pompes, squats, jumping jack et bien sûr, pour terminer, elle avait frappé dans un sac de punching-ball cherchant à vider un peu son esprit surchargé. Il était 9 heure passé quand Alex retourna dans sa chambre pour prendre une petite douche froide avant d'aller à la réunion de 10 heure. Elle sauta immédiatement dans sa douche après avoir jeté au préalable ces vêtements sur le sol de sa salle de bain. Elle frissonna légèrement en sentant l'eau glacer couler sur sa peau nue, mais cela lui faisait beaucoup de bien, c'était plus revitalisant que de boire une bonne tasse de café bien chaude.

Il devait être à peu près 9 h 35 quand Alex sortie enfin de sa douche, elle se sécha très rapidement en voyant l'heure, elle n'avait pas une minute à perdre si elle ne voulait pas être en retard. Elle mit rapidement ses bandages autour de la poitrine afin d'aplatir cette dernière, avant d'enfiler son uniforme de militaire. Elle prit le soin de mettre son bracelet éponge noir sur son poignet gauche afin de cacher ses cicatrices, même s'ils étaient déjà cachés par les manches de son uniforme. Pour terminer, elle mit son collier autour de son cou le laissant apparaître pour une fois, vous savez son collier avec une croix Catholique. Elle ne fit pas vraiment exprès de le laisser apparent aux yeux de tous, car au moment ou elle s'apprêta à le mettre elle se rendit compte qu'il était 9 h 50. Elle attrapa donc son collier et le mit rapidement autour de son cou en quittant sa chambre, se dirigeant vers la salle de réunion.

Elle arriva légèrement à essouffler à la salle de réunion, arrivant juste juste à l'heure. Elle avait failli, d'ailleurs, se tromper de salle. Cette cité était vraiment immense à ses yeux. Elle entra donc dans la pièce en prenant une grande inspiration, sentant quelque goutte d'eau couler le long de sa nuque, elle c'était trop rapidement sécher les cheveux, il faut croire.


- Bonjour ! Dit elle sobrement avant d'aller s'asseoir à sa place toisant les autres déjà présent du regard.

Elle était quelque peu rassurer de voir le Colonel Sheppard présent, après tout, c'était la seule personne qu'elle connaissait. Au moins elle ne partait pas à l'aventure sans connaître personne, même si au final, elle allait sûrement se la jouer solo comme à son habitude... Alex regarda les personnes présente, les détaillants du regard, il y a une belle blonde à lunette, mais il y avait surtout une magnifique rousse et puis il y avait... Cet homme, là-bas en train de...


* Nan, mais sérieusement il est en train de prendre son petit déjeuner là ? Il s'est cru ou celui-là ?!*

Alex soupira discrètement en détournant les yeux de cette... Individu masculin... Portant son attention sur la personne qui venait de rentrer dans la pièce, encore quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Alex espéra que personne ne vienne l’emmerder au cours de cette mission, elle n'a pas trop envie de frapper qui que se soit, surtout qu'elle c'était déjà fait remarquer à cause de cela...

Alex écouta silencieusement la jeune blonde parler de la mission qu'ils avaient devoir effectuer, une mission assez ennuyante aux yeux d'Alex. Rien de bien intéressant, Alex aurait préférer participer à une mission avec plus d'action, des ennemis aurait été parfait, mais là... Explorer un vieux bâtiment, ce n'était vraiment pas sa tasse thé. Plus Vicky parlait, plus Alex s'affaissait dans son fauteuil en cuir noir. Elle écoutait à peine les questions que posaient les personnes présente dans la pièce, jusqu'à ce que :


- Quoi ? 11 kilomètres ? C'est beaucoup trop loin. On va mettre des heures de marche pour y aller.

Alex baissa immédiatement la tête, se mordant très fortement la lèvre inférieure. Pourquoi ? Car elle avait une envie folle d'éclater de rire tout simplement.

*Je parie que tu as fait ton sport de l'année rien qu'en venant ici*

Ok, ok, Alex sentait déjà que cette mission n'allait pas être de tout repos avec lui dans l'équipe. Alex essaya de reprendre un air sérieux avant de relever la tête, espérant que personne ne l'ai marqué. Elle essaya de se concentrer sur les paroles de chacun, n'ayant aucune question à poser. Alex n'avait qu'une envie : sauter de son siège et finir au plus vite avec cette mission ennuyante, espérant que sur place, il y aurait un peu d'action.
© Crimson Day

_________________

Combattu Souvent, Battu Parfois, Abattu Jamais !



DC : Hope Håkansson / Code Couleur d'Alex : STEELBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Sam 13 Jan - 14:03
avatar
√ Arrivée le : 07/08/2017
√ Messages : 205

Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Le Sergent avait reçu un message de convocation pour un départ en mission quelques jours auparavant. Depuis son retour de Vanaheim, Mike avait eu besoin de quelques jours pour se remettre sur pied et que ses blessures cicatrisent. Il ne s'agissait que de quelques égratignures mais il avait fallu laisser du temps au temps. Et puis, il fallait digérer cet échec et l'anéantissement d'une civilisation. Parfois, il doutait de la bonne utilité de leurs actions. Il se demandait s'ils n'étaient pas plutôt des Destructeurs qui justifiaient leurs expéditions en prétextant être les libérateurs des peuples. Mais, c'était comme sur Terre. Ce qui motivait vraiment les Hommes à explorer la galaxie, c'était pour la richesse, non pas pour simplement faire un coucou aux gens en passant. Il suffisait de compter les blessés et les morts pour s'en rendre compte. Il n'y avait pas que des bisounours qui peuplaient Pégase, c'était une certitude, mais combien de fois les équipes s'étaient-elles retrouvées dans une situation inconfortable simplement parce qu'elle troublait un ordre déjà établi ? Trop, pensait-il au point de remettre parfois en question son engagement. Mais, pour faire quoi après ? Retourner sur Terre et vivre des conflits à une échelle infiniment plus ridicule ? Abandonner l'uniforme ? Il ne savait faire que ça, en réalité.

C'était donc l'esprit préoccupé que l'Américain avait gagné la salle de briefing où les attendaient café et petites viennoiseries. Il prit un grand gobelet de boisson noire qui réveille et un pain aux raisins, son pécher mignon et prit place aux côtés des collègues et équipiers de la mission du jour qui, il l'espérait, ne confirmerait pas ses préoccupations actuelles.
Le briefing débuta une fois que tout le monde fut arrivé. Autour de la table, Mike connaissait déjà quelques têtes. Il y avait Sheppard, qu'il avait brièvement côtoyé en mission avant de devoir rentrer soudainement. Natasha, ou la serliane rousse comme il l'appelait, était probablement l'atout charme de l'équipe quand on voyait le sérieux et les regards désespérés qu'une soldate qu'il ne connaissait pas envoyaient à McKay. La jeune femme ne déméritait pas côté plastique mais elle donnait l'impression d'une ronce qui vous piquerait aussitôt que vous l'importuneriez. Juste pour ce trait de caractère qu'il devinait -se fourvoyant peut-être-, il l'appréciait déjà. Quant au scientifique, et bien, il était fidèle à lui-même et ses frasques le précédaient déjà et qui faisait déjà des siennes en importunant la blonde qui s'occupait de les briefer. Tout ce petit monde allait former une équipe qui détonerait, McPherson en était certain !

L'objectif de la mission fut partagé avec davantage d’éléments. Il s'agissait d'un édifice Ancien, dont l'utilité n'était pas décrite dans la base de données et qui le rendait donc d'autant plus intéressant. Du même coup, l'absence d'informations et quelques contrariétés vinrent déranger le Sergent qui avait l'impression de partir à l'aveuglette -mais pouvait-il en être autrement ? Si l'interférence était sujet d'inquiétude pour certains, c'était la proximité avec le volcan qui l'alarmait le plus. Si le machin décidait de péter, mieux valait ne pas être dans les parages. La mauvaise nouvelle, c'était que le bâtiment était à flanc. Cette information n'inquiétait pas seulement le SEAL car la kiné de la Cité réclamait un plan d'évacuation, à raison.
Le Jumper fut adopté car, visiblement les marches de quelques kilomètres n'étaient pas du goût de tout le monde, et même si l'idée que le petit vaisseau posé à même le sol pour les attendre ne l'enchantait guère. Mike demanda la parole avant de demander :

- On peut avoir un pilote en plus, qui se charge du jumper et se met en standby au cas où il faut déguerpir rapidement et qu'on peut pas se poser ?
« - Trois missions d'exploration sont lancées simultanément et des opérations extérieures sont en cours. Nous nous devons de garder du personnel en réserve au cas où... De plus vous disposez déjà du meilleur pilote de la galaxie » répondit l'opérateur MALP en montrant le Colonel Sheppard. « Vous n'aurez pas de personnel supplémentaire, Sergent. » Mike pinça les lèvres mais dut s'en contenter.
- Dans ce cas, est-ce qu'il existe des dispositifs de détection des activité sismiques portatifs ? Histoire d'anticiper un peu l'évacuation ?
« - Ce matériel nécessite l’interprétation de données par un scientifique en continue, il s’agit le plus souvent de petites stations mobiles à déployer avec des capteurs. Vous sentiriez les vibrations bien avant de les installer... » C'était un domaine hors de ses compétences et le soldat avait jeté l'idée comme ça mais devant l'impossibilité d'être averti au plus tôt possible, McPherson se sentait peu à l'aise à l'idée de faire du tourisme aussi près du volcan. Il le savait, si ça ne pétait pas, c'était pas vraiment une expédition SGA !

Eclairé par ces quelques réponses, Mike remercia l'opératrice d'un signe de la tête avant de reporter son attention sur les données récoltées. Il anticipait déjà la petite promenade de santé, accompagnée des jérémiades de McKay et des envies de meurtre de Stones. Ca s'annonçait fun, pensa-t-il un peu amer mais emballé à l'idée de sortir prendre l'air frais - ou plein de souffre !


Revenir en haut Aller en bas
Sam 13 Jan - 20:48
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 365
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 10 - Zone de Commandement :: Salle de Briefing-