Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

I'm sexy and I know it[ Norah ]

 :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 15 Jan - 19:12
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Plusieurs semaines étaient passées depuis Noel. J’avais été assez discret sur la cité et en plus j’avais eu droit à une perm d’une semaine pour retourner sur Terre. Ces quelques jours en Californie m’avaient remis sur le droit chemin. Bien sur je n’avais revu aucuns membres de ma famille mais ce n’était pas une surprise. Par contre j’avais eu le comité d’accueil à LAX par mes amis. J’avais passé une semaine géniale, des fêtes, des fêtes, du surf, des rires. Certains allaient se marier, d’autres étaient parents. J’avais eu beaucoup d’infos à rattrapper et malheureusement je ne pouvais rien dire sur ce que je faisais réellement.

Dans le lot il y avait quelques ex militaires donc je leur avais dis que j’étais rentré dans une unité encore plus d’élite qu’au moyen orient. Qu’on opérait sans l’accord officiel du gouvernement et que nous avions carte blanche. Ils m’avaient cru et jamais demandé plus d’infos. J’avais été un peu triste de les laisser à la fin de cette semaine mais je devais repartir au boulot.

En revenant sur la cité j’avais appris qu’ils continuaient à avoir des liens avec les Natus mais je ne m’en préoccupais pas plus que ça. J’avais réussis à aider leur soldate d’élite et j’avais dépassé mon côté sauvage là bas pour massacrer, je ne voulais plus en venir à ça donc je ne voulais plus entendre parler d’elle et de son peuple. Je devais me concentrer sur les faits et les gens qui me donnait envie d’être quelqu’un de bien pas le reste. J’avais passé une soirée avec mon double féminin, la maman de Kalash. J’avais là encore bien rigolé et on était vraiment deux enfoirés dans les relations humaines.

Je n’avais pas oublié que j’avais dis à Norah que j’allais trouver un moyen pour lui apprendre vraiment à surfer. D’ailleurs en surfant j’avais pensé à elle et je l’avais revu s'aplatir comme une crèpe en voulant se mettre sur la planche. Mes potes m’avaient demandé pourquoi je souriais comme un con. Je leur avais raconté. Par contre je n’avais pas raconté l’épisode de la blague de Noel car là ils m’auraient charié pendant tout le reste de ma perm. Donc une fois sur Atlantis j’avais fait deux ou trois missions légères, rien de bien dangereux, mais utile pour la cité.

Au bout de quelques jours j’avais demandé si je pouvais aller chez les Arthosiens pour surfer à la plage. La direction avait accepté en me donnant deux jours et une nuit sur place. Ouais bon on avait pas besoin d’autant c’était juste pour la faire réellement surfer. Je n’allais pas là bas avec elle pour passer un moment en amoureux. On était amis. J’allais au marché arthosien pour faire faire deux planches, je leur avais donné une photo et les dimensions. Je comptais lui faire une suprise mais à la mode Alek.

Donc en ce beau jour, j’allait déposer Kalash à Isia. Il était très content de passer du temps avec elle, comme à chaque elle allait le chouchouter. De là j’allais au marché Arthosien pour récupérer mes commandes. Elles étaient pile poil comme il faut, je félicitais l'artisan pour son travail. Après j’allais dans mes quartiers, mettre un short, un débardeur, tongs, lunettes de soleil et un sac à dos. Tout le monde se demandait bien où j’allais comme ça et comme moi j’avais honte de rien j’en avais rien à carer de leurs regards. Une fois devant les quartiers de Norah je tapais à la porte. J’attendais qu’elle ouvre.

-Bonjour mme Hamilton.J’éclatais de rire. Salut Norah, je t’enlève deux jours pour aller surfer...et bien sur tu peux pas refuser, j’ai déjà vu avec tes supérieurs.

Ah je faisais pas des surprises souvent mais je tentais de bien les faires.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Jan - 21:51
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

La nuit a été particulièrement courte... J'ai enfin réussi à discuter rapidement avec mes parents mais nous avons été coupé et depuis pas de nouvelles. Je fais tout ce que je peux pour ne pas penser au pire, je sais que ça ne les aiderait pas et puis de toute façon, je préfère penser qu'ils sont à l'abri tout les deux et qu'ils vont rapidement être sains et saufs... Heureusement, ma tante m'a annoncé qu'elle les faisait venir chez elle quelques temps et la perspective de les savoir dans un pays autre qu'un pays en guerre a quelque chose de rassurant, croyez moi. J'ai donc passé une bonne partie du reste de la nuit, les yeux ouverts et à tourner en rond comme un lion en cage. Ce n'est seulement que vers 6h du matin que mon cerveau a décidé de me laisser tranquille et m'a laissée plonger dans un sommeil profond. Heureusement, pas de dossiers urgents à traiter... ça va m'éviter une consommation exponentielle de café.

C'est sans compter sur les quelques coups frappés à la porte de mes quartiers. J'ouvre un oeil, puis deux.... Rapide coup d'oeil au réveil qui affiche 10h30... gloups, c'est tout ?! Il me faut quelques secondes avant de réussir à immerger un tant soit peu et quelques secondes de plus pour quitter mon lit. Au passage, je me prend les pieds dans des livres, un sac et quelques affaires éparpillées au sol et j'étouffe un juron quand mon pied droit, ou plus précisément mon orteil va taper une encyclopédie de je-ne-sais-plus-combien-de-pages. Je ne jette même pas un coup d'oeil au miroir pour me remettre la crinière en place, de toute façon à quoi ça sert ? j'ai mal dormi et ça se voit sur mon visage.

J'ouvre la porte en baillant, je passe une main dans mes cheveux ébouriffés et il me faut quelques secondes avant de réaliser que devant moi il y a Alek et le tout dans une tenue que je ne lui connaissais pas encore. Short, débardeur, claquettes et lunettes de soleil. Il sort une phrase, je marque un temps d'arrêt avant de percuter ce qu'il vient de me dire. Surf, plage, deux jours ? Attend.... quoooooooiiiiii ?! J'écarquille les yeux. Au moins, sa petite phrase a le mérite de me réveiller complètement, tâche qu'aurait dû accomplir un bon litre de café. C'est aussi à ce moment là que je réalise que je suis en petite tenue. Sans un mot, je laisse Alek là où il est et je file dans la salle de bain. Une bonne douche et c'est reparti. Habillée d'un short et d'un tee shirt, je quitte la salle de bain. Cette fois, je suis totalement réveillée et je retourne dans ma chambre. Alek est rentré et à fermer la porte.

"Toi, je te soupçonne de vouloir te moquer de moi une nouvelle fois."

Je fronce les sourcils avant de sourire. Je fais quoi là ? Je lui dis maintenant que j'ai la trouille de l'eau ? Ou j'attend d'avoir un pied dedans ?

"Laisse moi juste le temps de préparer mes affaires."

Ben voilà, du Norah tout craché... encore une fois, alors que j'ai l'occasion de lui dire que j'ai l'océan en horreur, je ne dis rien et je me contente, niaisement en plus, de lui demander d'attendre que je prépare ce qu'il faut. D'ailleurs, il faut que je prenne quoi ? Je ramasse d'un geste rapide le sac qui traîne au sol et j'y met mon maillot de bain, deux tenues décontractées et une tenue un peu plus couverte pour la nuit ainsi que des affaires de toilette. Juste avant de refermer le sac, j'ai un éclair de génie et j'attrape de quoi changer ma pompe si elle a un soucis. Je met mon sac sur le dos et j'enfile des baskets.

"Après toi !"

A chaque fois qu'il ne me regardera pas, je me maudirai intérieurement et j'irai même jusqu'à me souhaiter de me noyer pour ne pas avoir dit la vérité.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Jan - 13:48
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
J'attendais un peu devant la porte que la demoiselle vienne ouvrir. Pourtant je n'étais pas venu tôt, à 10h30 quasiment tous les membres de la cité étaient déjà debout à l'exception des équipes de nuit. Et puis j'étais militaire donc les horaires et moi pour savoir qui était réveillé ou pas ça faisait deux. J'étais capable d'aller taper à la porte de quelqu'un à 5 heures du mat, jugeant que c'était déjà tard. J'entendis comme un choc et des trucs marmonnés..arf..et là porte s'ouvrit sur une Norah qui semblait émerger à peine de son sommeil.

Je ne pensais pas la réveiller et je m'en voulais un peu. Euh depuis quand faire chier quelqu'un me dérangeait moi? Enfin bref passons. La miss avait vraiment l'air d'avoir du mal à se décoller les yeux. Mais tout à coup je la vis parfaitement réveillée et je perçus même un léger sentiment de panique. Quoi ça lui faisait peur de partir avec moi ou quoi? Je n'avais mordu personne encore. Oui bon ..mauvais exemple mais je pouvais me montrer très sage et agréable.

C'est là que je remarquais aussi sa tenue...ah oui vraiment je l'avais chopé au réveil. Et soyons clair je n'allais pas détourner les yeux, car j'appréciais ce que je voyais. Dommage qu'il y ai le tshirt ...je l'ai toujours dis, plus une femme est vêtue et moins j'aime. Cependant je relevais vite les yeux pour ne pas paraitre le lourdingue de service mais que voulez vous quand j'ai la chance de pouvoir voir des fesses pareilles dans leur lingerie je n'allais pas détourner le regard, il faut savoir apprécier la beauté quand on la voit.

Norah se rendit aussi compte de sa tenue et fila comme une fusée dans la salle de bain, j'entrais car je n'allais pas rester comme un con dans le couloir et je refermais la porte. Je l'entendis me parler et je rigolais. Cette chute j'allais m'en rappelais pendant un long moment. Je parlais en levant la voix pour qu'elle m'entende même sous sa douche.

" Va savoir ...mais cette fois je t'apprendrais sérieusement et tu te vautreras pas."

Elle ressortit rapidement et j'en fus étonné, une femme qui se prépare vite? merde alors ça pouvait exister? Ma mère était adepte du "la salle de bain c'est mon royaume" et mon ex pareil. D'ailleurs je m'étais juré que si un jour j'habitais avec une femme il y aurait deux salles de bain. Je la suivais des yeux pendant qu'elle préparait son sac, et je regardais aussi autour de moi. Elle avait mis ses quartiers dans le même état que son bureau...comment un être si mince pouvait mettre une pagaille pareille?

J'étais assez patient en règle générale mais là je n'avais pas eu besoin de l'être car son sac fut vite fait. Je lui ouvris la porte, mais je sortis en premier parce qu'en fait j’étais un peu encombré avec les deux planches. On marchait tranquillement direction la baie des Jumpers , moyen le plus simple pour aller là bas.

" J'ai pris un bungalow avec deux chambres histoire que tu penses pas que je te fasse un plan drague à deux balles."

C'était vrai en plus, j'avais fait ça bien, maintenant si on en utilisait qu'une seule, soyons clair je n'allais pas m'en plaindre. On arriva à la baie des jumpers et un gars que je connaissais vaguement nous parla. Merde impossible de me rappeler son prénom.

-Alors Alek tu as encore du temps libre à ce que je vois? comment tu fais veinard.


Mais euh est ce que j'avais la tête d'avoir envie de lui taper la causette? Je levais mes lunettes, histoire qu'il voit mon air profondément ennuyé.

"J'ai combattu à deux contre plusieurs des créatures sur Magna...et j'ai pas forcément gagné, ca te va comme justification d'avoir un peu de temps libre pour me remettre sur pieds?"

Le mec ne dit plus rien et c'était une bonne décision qu'il prit car je n'aurais pas eu la patience pour encore une question. Ok je m'étais assagis mais ça ne voulait pas dire que j'étais devenu doux comme un agneau ca voulait juste dire que je choisissais contre qui montrer les crocs. Et lui n'en voulait pas la peine et puis suffisait que je grogne un peu pour qui'l se taise. Et c'était militaire ça? Le voyage se fit dans le silence, je laissais le temps à Norah de rejoindre le monde des gens réveillés. Quand on arriva chez les Arthosiens, on descendit tous les deux, direction la plage.

Je devais reconnaitre que le lieu était propice à y passer des moments sympas à deux...ou trois selon les envies de chacun. Mais ce que je vis vraiment c'était les vagues, elles étaient calmes d'un côté et plus loin un peu plus hautes, j'irais m'amuser la bas. Pour Norah se serait le coin calme.

" C'est vraiment sympa ici, j'en avais entendu parler mais c'est la première fois que je viens. C'est un petit paradis. "

Et là dans mon cerveau un truc fit tilt...je n'avais pas pris de quoi boire de l'alcool..merde..la plage sans cocktails ce n'était plus la plage. Et puis après le surf fallait bien prendre des forces non? Bon j'irais voir si je peux m'équiper chez les Arthosiens, en espérant qu'ils aient un tord boyaux type Natus, le truc à te déchausser les dents.

On monta dans le bungalow que j'avais réservé, comme prévu deux chambres, dont une pour deux. La salle de bain, un petit coin cuisine. Déjà mieux que beaucoup de campements militaires. C'était vraiment le truc typique pour passer un séjour intime, j'espérais que Norah allait pas penser que je l'avais invité là pour ça. Mais par contre je notais bien d'y ramener quelques filles si l'occas se présentait car là même pas la peine de sa faire chier à draguer, elles tomberaient toutes seules dans mon lit.

"Honneur aux femmes, je te laisse la grande chambre."

Je balançais mon sac dans la petite chambre, enlevait mon débardeur et j'allais plonger direct dans l'eau. Elle était super bonne, un vrai régal.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Jan - 16:50
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Sur le chemin qui mène à la baie des jumpers, Alek me fait savoir qu'il a loué un bungalow pour la nuit et sa précision sur le fait qu'il contient deux chambres séparées me fait sourire. Je hausse les épaules et c'est sur un ton sérieux, bien qu'un sourire soit dessiné sur mon visage, que je rétorque en faisant claquer ma langue sur mon palais.

"Je pense tout de même valoir plus qu'un plan drague à deux balles comme tu le dis si bien."

Je tourne le visage vers lui et je lui souris, amusée. Drague ou pas peu importe, le plus important c'est qu'on passe du bon temps tout les deux étant donné qu'on s'entend bien. Et quand je parle de bon temps, je ne parle pas spécialement de ce que vous vous imaginez bande de pervers. Alors qu'on approche de la baie des jumpers, on tombe sur un mec qui ne peut pas s'empêcher de charrier Alek sur son temps libre et la chance qu'il a. Alek lui répond sur un ton sec et je suis même à me demander si il ne va pas finir par lui en mettre une si le mec lui répond. Heureusement, ce dernier choisit de ne pas relever et de prendre la fuite. Silencieuse, j'observe la scène avec attention et je sonde rapidement le visage d'Alek. Pas besoin d'être comportementaliste pour se rendre compte que c'est le genre de type à être sanguin. Le reste du trajet vers les jumpers ainsi que celui vers le continent se fait dans le silence. Pas plus mal parce que je dois bien avouer que je ne suis pas encore totalement réveillée.

Une fois arrivés, c'est direction la plage. Plus on approche de la destination, plus je sens mon ventre se nouer et j'ai juste une envie, creuser un trou dans le sable et ne plus en sortir jusqu'à demain. En attendant, je ne peux pas retenir un petit "wouhaou" en découvrant l'endroit dans lequel se trouvent le bungalow que le maître chien nous a réservé. Contrairement à lui, je n'ai jamais entendu parlé de cet endroit et je trouve ça à la fois dommage et très bien. Dommage parce que c'est un endroit qui mérite qu'on le voit au moins une fois dans sa vie et tant mieux puisque comme ça, on est pas envahi. Je ferme les yeux quelques secondes pour écouter le silence... ça change de la vie grouillante sur la cité.

"C'est très beau comme endroit... et très calme..."

Le bungalow est en vue et rapidement, on se retrouve dedans pour y déposer nos affaire. Alek me fait savoir qu'il me laisse la plus grande chambre. Je me tourne vers lui et en rigolant je lui dis...

"De toute façon, je ne comptais pas te la laisser."

Tout comme lui, mais sûrement avec un peu plus de délicatesse, je vais déposer mon sac sur le lit. Rapide coup d'oeil dans la pièce, il y a tout ce qu'il faut... c'est parfait. Alors qu'Alek a déjà pris la direction de la plage, moi, je prend le temps d'enfiler mon maillot de bain, un short en jean et de relever mes cheveux avant de le rejoindre. Il est déjà dans l'eau et moi, je reste à bonne distance, juste pour éviter que l'eau ne vienne trop me chatouiller les pieds. Mon dieu, quand je vois toute cette immensité bleue, je me demande si je panique maintenant ou si j'attend un petit peu. Je prend sur moi, je déglutis et les mains sur les hanches, je m'adresse à Alek.

"Alors ? elle est bonne ?"
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Dim 21 Jan - 11:02
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Moi qui pense me faire bien voir en lui disant que j’ai loué un bungalow à deux chambres voila que je prends une répartie à laquelle je ne m’attendais pas. Elle pensait que c’était un plan drague élaboré? Et j’aurais dû prendre qu’une seule chambre? Alors autant pour foutre une femme dans mon lit j’étais plutôt douée mais pour vraiment draguer et comprendre les femmes je n’étais pas le meilleur. De toute façon aucuns hommes n’était doué pour comprendre les femmes, ces êtres au comportement parfois voir même souvent bizarre. Du coup au lieu de dire une connerie je préférais ne rien répondre.

Si elle souriait c’est qu’elle devait surement blaguer mais je ne la connaissais pas assez pour en être sûr. Elle m’avait déjà surpris trop de fois pour que je puisse anticiper ses réactions et puis surtout je ne la connaissais pas bien. Bref me vla dans la mouise si elle croyait que j’avais une idée derrière la tête.
J’aurais préféré que cet abruti ne l’ouvre pas mais bon, certains ne savent pas se la fermer. En plus parfois j’ai l’impression que me chercher des noises est devenu un sport national sauf que je restais calme.

Surement qu’un jour y’ en a un qui prendrait une droite mais ça n’allait pas cette fois, et puis pas en présence de Norah. J’avais reçu une bonne éducation, on ne se bats pas devant des femmes sauf si on a pas le choix. Enfin voilà à cause de ce con, le trajet se passa dans le calme et puis en jetant un regard au visage endormi de l’archéologue finalement ce n’était pas une mauvaise chose.

Je n’en revenais pas du lieu de ces bungalows c’était à couper le souffler pour ceux qui aimaient ce genre de décor. Dont moi. Par contre je ne voulais même pas imaginer si les murs pouvaient parler, ils pourraient nous en raconter de belles et en fait pas sûr que je veuille savoir.

” Oui le calme nous fera du bien je pense, et le bruit des vagues rien de mieux pour se relaxer.”

Bon ça je pouvais l’avoir sur la cité en allant sur les digues mais ce n’était pas pareil. Ici c’était beau. Et ça me rappellais un peu mon chez moi. Franchement je me demandais pourquoi j’avais attendu autant de temps pour venir ici. J’aurais pu venir même seul pour avoir la paix. Et voila moi qui voulait paraître un minimum galant, je me faisais clasher. C’est moi où elle a autant de répartie que moi. Quelque chose me disait que sur la planche elle ferait moins la maligne.

“ Pfff soyez sympa et voila comment on vous remercie, ça m’apprendra.J’espère au moins que tu ronfles pas trop car y’a qu’un maigre mur entre les chambres.”

Clairement je faisais mon caliméro mais j’assumais. Et puis surtout j’en avais rien à foutre d’avoir la plus petite ou plus grande chambre du moment que j’avais un lit confortable. Je ne pris pas le temps de ranger ou quoi que ce soit car j’étais là pour profiter de l’eau tel le poisson que j’étais. Donc zou exit le tshirt, les tongs et direction faire plouf. Sur le coup je zappais totalement que j’étais avec Norah, l’appel de l’eau était trop fort. J’avais laissé les planches dans le bungalow, j’irais les chercher plus tard.

Je nageais un peu pour me détendre, j’aurais pu passer mes journées dans l’eau tellement j’aimais ça. Nager, se laisser flotter tout ça était mon univers. J’avais appris à plonger il y a quelques temps et il faudrait que je le refasse pour aller observer les fonds marins. Techniquement sans conneries majeures j’en avais encore pour deux ans de contrat avec l’armée donc après ça j’irais bosser avec les animaux. Et puis je pense qu’il ne fallait pas rester sur la cité trop longtemps.

J’entendis Norah me parler et je me retournais vers elle, c’est con mais je ne pensais pas la voir en maillot. Mere...rester sage allait peut être, être plus difficile que prévu. Ok elle portait un short en jean mais vu la taille y’aurait eu que le maillot ça aurait été pareil; Je sortis de l’eau.

” Ouais, un vrai régal. Tu devrais y aller, “

Je ne pouvais pas deviner qu’elle avait peur de l’eau vu qu’elle arrivait très bien à ne pas le montrer. Et puis comme j’étais un chieur né, je m’amusais à secouer mes cheveux pour lui envoyer de l’eau dessus. Voila comme ça y’a pas que moi qui serait trempe comme un rat. Je ne les avais pas encore recoupé mode règlementaire et puis ici ils étaient un peu plus cool sur le sujet du moments qu’ils rentraient sous le casque lors des missions.

”Tu veux que j’aille chercher les planches ou on profite du soleil?”

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Jan - 15:48
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Debout près de l'eau, les pieds bien ancrés dans le sable, je fais bonne figure. Du moins j'essaye.... Des que je vois que les petites vagues s'approchent un peu trop, je fais quelques légers pas en arrière, juste histoire d'être sûre qu'elle ne m'atteigne pas. Je sais c'est complètement stupide, je ne risque rien dans 5 cm d'eau, on ne se noie pas dans un verre d'eau... enfin je crois... Je me pince les lèvres, je me concentre sur, et seulement sur, Alek qui lui semble apprécier le fait de nager et de ne pas voir sous ses pieds. Je ne prête pas attention à toute l'immensité bleue dans laquelle il baigne. Alek se tourne vers moi alors que je lui demande si l'eau est bonne. Flûte, j'aurai mieux fais de me taire... évidemment qu'elle est bonne et maintenant, il me propose de venir. Nop sans façon, je suis bien là, les pieds au sec, tout au sec.

"Non merci..."

Je fais en sorte de ne pas parler assez fort pour ne pas qu'il entende. Le militaire finit par sortir de l'eau et alors que je ne demande rien à personne, il vient se secouer les cheveux tout près de moi. Je pousse un cri strident avant de rire.

"Va vraiment falloir que tu passes moins de temps avec Kalash..."

Je souris une nouvelle fois avant de me laisser tomber pour m'asseoir en tailleur sur le sable. Je lève la tête vers le ciel et je ferme les yeux. Pause de courte durée puisqu'il me demande si je veux qu'il aille chercher les planches ou si je veux d'abord profiter du soleil. Ma mine se décompose sans que j'y fasse attention. Je me pince les lèvres et je tourne mon visage vers lui.

"Alek, faut que je te dise un truc..."

Là, je n'ai vraiment plus trop le choix.... faut que je lui dise parce que lui il est persuadé qu'il va m'apprendre à surfer alors que j'ai la trouille de l'eau. Je me racle la gorge et je joue nerveusement avec un fil qui pend de mon short.

"J'ai peur de l'eau..."

La pierre est lancée, la balle est dans son camp. Je m'empresse de rajouter quelque chose sur un ton amusé.

"Pas de l'eau de la douche hein mais ça...." je montre l'océan du bout du doigt.

"Le fait de ne pas voir le fond ça m'angoisse... et je n'ai pas du tout envie que tu me vois faire une crise de tétanie..."
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 18:14
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
L'eau était surement mon élément préféré, je pouvais y passer des heures. Je ne sais pas trop d'où ça venait car j'étais le seul de la famille comme ça. Enfin là j'étais dans mon élément favori, une belle plage, une météo clémente et de l'eau. Il manquait juste le cocktail car la belle fille était là aussi. Après avoir nagé j'étais allé rejoindre Norah sur la plage. Dans l'eau j'étais trop loin pour entendre quand elle me parlait et puis ça ne se faisait pas de laisser les gens seuls quand on les avait invité. En revenant vers la plage je me demandais pourquoi Norah n'était pas venue dans l'eau au lieu de rester au soleil.

Pour détendre un peu l'atmosphère que je sentais un peu tendue sans trop savoir pourquoi, je m'étais amusé à secouer mes cheveux sur elle. Attitude totalement puérile mais que voulez vous je ne suis pas un modèle de maturité. Son cri strident me fit vriller les tympans. Bordel mais pourquoi les filles criait avec un son aussi aiguë...je suis sûr que même Kalash serait parti s'il avait entendu ça. C'était bien un truc que je détestait chez les femmes. Par contre voir sa tronche un peu blasée là de suite c'était mieux. J'éclatais de rire à sa réponse.

" Que veux tu je dois avoir un côté animal bien présent."

C'est après avoir dis cette phrase qu'il se rendit compte que la phrase pouvait avoir un double sens alors que là franchement il était loin de penser ça. Mais avec elle il gaffait assez souvent. C'était assez énervant en fait car des fois il voulait se montrer moins lourdingue que d'hab mais voila chassez le naturel il revient au galop. Je la vis s’asseoir et bon moi j'avais moyennement envie de poser mon cul sur le sable car mon maillot était bien mouillé et j'allais avoir du sable de partout et je détestais ça. C'était couillon quand on aimait autant l'eau que moi mais je n'aimais pas le sable. Ca grattait, fallait longtemps pour l'enlever.

Du coup je lui demandais si je devais aller chercher les planches ou si c'était bronzage, perso le bronzage c'était pas trop mon délire. J'étais loin de m'attendre à ce qu'elle allait me dire. D'ailleurs quand elle me dit cette phrase, je me demandais bien ce qui allait me tomber sur le coin de la tronche. D'habitude je savais un peu mais là non, j'avais été plutôt gentil ce qui n'était pas une habitude. Bref j'attendais qu'elle continue. Quand elle me dit enfin ce qui la dérangeait, je ne dis rien pendant un moment car en fait j'avais envie de rire. Tout ça pour si peu?

"Pourquoi ne pas me l'avoir dis plus tôt? je ne l'aurais pas mal pris. On a tous peur de quelque chose. J'ai une peur panique des aiguilles."

Elle tournait pas rond cette fille, elle avait peur de l'eau et elle se retrouvait face à un océan. Je pigeais vraiment pas pourquoi elle avait accepté de venir avec moi. Pour elle ça devait vraiment une torture d'être ici et je comprenais mieux pourquoi elle ne s'était pas approchée plus prêt de l'eau. Cette fois je m'asseyais à côté d'elle et regardait l'océan qui pour moi était synonyme de liberté.

" Pas mal de gens ont peur quand ils ne voient pas ce qu'il y a sous eux dans l'eau, mais là pour ne plus rien voir faut beaucoup s'avancer, y'a des bancs de sables. Si jamais tu veux tenter d'apprivoiser l'eau je peux t'aider."

On allait oublier l'idée de faire du surf car là fallait aller au large. Et je n'avais pas envie de gérer une crise de panique au milieu des vagues. De plus je ne forcerais jamais quelqu'un qui avait peur de quelque chose. C'est comme si moi on me demandait d'accepter les prises de sang sans rien dire....je sens que la personne qui ferait ça allait se retrouver avec une aiguille plantée dans le cou.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 22:38
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Moi qui suis en apnée depuis que j'ai mis les pieds sur cette plage, me voici soulagée d'un immense poids et je ne peux pas retenir un soupir de soulagement. La boule que j'ai dans le ventre vient enfin de disparaître et je me sens un peu plus légère. Je tourne les yeux vers Alek et je le fixe quelques secondes alors que je viens de lui balancer ce qui ne va pas. Quelques secondes se passent et il me demande, surpris et amusé, pourquoi je ne lui en ai pas parlé plus tôt. Ouais là j'avoue, il marque un point. Je baisse les yeux et je fixe mes pieds qui vont se planquer sous le sable chaud. Je me pince les lèvres et je hausse des épaules avant de lui répondre, quelque peu gênée.

"Tu avais l'air tellement content de m'apprendre à surfer que je n'ai pas voulu te le dire..."

Pour le coup, je me sens stupide surtout qu'il vient de me dire qu'il ne l'aurait pas mal pris et qu'il a une trouille bleue des aiguilles. J'affiche un sourire timide.

"Il ne faut pas que je te demande de me remettre ma sonde alors.... je note."

Je baisse une nouvelle fois les yeux et je remonte mes jambes de façon à pouvoir poser le menton sur mes genoux. Je fixe l'océan en me disant que c'est une peur complètement stupide et en plus je ne sais même pas d'où elle vient. Cette fois, Alek viens s'asseoir à côté de moi et je tourne le visage vers lui quelques secondes, juste le temps de l'observer rapidement. Alors qu'il fixe l'océan, il essaye de me rassurer en me disant qu'ici avant de ne plus voir ses pieds, il faut vraiment aller loin. Je souris, c'est sympa de sa part d'essayer de dédramatiser la situation parce que là pour le coup je me sens légèrement idiote.

"J'aurai dû te le dire, désolée..."

Je déglutis alors qu'il vient de me proposer de m'aider si je veux aller dans l'eau. Je jette un rapide coup d'oeil vers l'eau. Mes mains sont moites et ma respiration est rapide. Je ne sais pas trop... D'un côté je n'arrête pas de me dire qu'il y a quelque chose de gros, de très gros qui attend de pouvoir me manger et de l'autre, je me dis que me tremper jusqu'aux mollets ne va pas me tuer. Je finis par me lever après un temps de réflexion assez long et une fois debout je me tourne vers le militaire, le teint légèrement pâle.

"Aide moi..."

Je ferme les yeux, je prend une inspiration et j'essaye de refouler la crise de panique. Je ne sais même pas pourquoi je fais ça... mais après tout, je suis dans une autre galaxie alors autant faire quelque chose de remarquable hein... Lentement, je retire le short en jean de façon à me retrouver en maillot. Alek finit par se lever et me tend la main. Je frotte nerveusement la mienne sur ma cuisse avant d'aller prendre la sienne. Il peut facilement se rendre compte que je tremble et que j'ai la trouille puisque je la serre peut-être un peu trop fort...

Il avance doucement vers l'eau, je fixe un point devant moi et je fais en sorte de ne pas regarder mes pieds. Il entre dans l'eau, je marque un temps d'arrêt et mon corps entier se crispe alors que des petites vagues viennent toucher mes pieds. Je suis littéralement en apnée et il me faut quelques secondes pour retrouver une respiration normale. Il avance encore un peu et c'est traître parce que je suis obligée de le suivre si je ne veux pas qu'il me lâche la main. Il essaye aussi de détourner mon attention en me parlant de trucs qui n'ont rien à voir et même si je souris, nerveusement, je n'arrive pas à totalement me détendre.

Seulement voilà, sans que je m'en rende compte, je me retrouve avec de l'eau au niveau du ventre. Alek ne me lâche pas la main et viens se placer devant moi. Il me sourit et je réalise où je suis.... et là c'est le drame. Je me met à paniquer, ma respiration s'accélère, j'ai envie de pleurer, je suis au bout de ma vie. Je ferme les yeux je prend des inspirations et au moment où j'arrive à me calmer, j'ai la sensation désagréable qu'un truc vient de me frôler au niveau du mollet.

Panique. Je pousse un cri strident et je commence à vouloir grimper sur Alek pour ne plus être dans l'eau. Seulement voilà, je fais des grands gestes et sans m'en rendre compte je vais lui mettre un coup mal placé... Le genre de coup qu'un mec ne veut pas recevoir...
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Jan - 13:17
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Franchement je n’avais pas compris pourquoi elle ne m’avait pas dit ça plus tôt. Il ne fallait jamais taire une peur sinon on pouvait se retrouver face à des situations vraiment pas agréables du tout. Alors oui je pouvais comprendre que parfois l’égo nous faisait refuser d’admettre nos faiblesses mais c’était un couillon. J’avais une peur bleue des aiguilles ben je le cachais sinon c’était la catastrophe quand j’arrivais à l’infirmerie. Au moins là le personnel médical était au courant et tout se passait mieux.

Après j’avais aussi peur des serpents mais pas autant que des aiguilles et puis cette peur c’était atténuée depuis que j'étais arrivé sur la cité car apparement les rampants de cette galaxie aimaient beaucoup venir me voir pour me bouffer ou pour bouffer Isia, c’était au choix selon l’instant. Moi tellement content? ouais non juste que j’étais un bon acteur car en fait j’aimais surfer seul et donc j’avais fais ça juste pour équilibrer les surprises.

”Ne t’inquiète pas pour moi , je me remettrais très vite de cette terrible désillusion.”Je lui souris histoire de montrer que vraiment ce n’était pas grave. Au pire ma foi elle bronzerait et moi j’irais surfer, franchement ça n’allait pas du tout me déranger.

Sa sonde? de quoi elle parlait? Encore un truc que j’avais zappé ou alors qu’elle ne m’avait pas dit. Mais oui je préférais éviter d’avoir à faire des gestes médicaux. J’étais surement le plus efficace de la cité pour ôter la vie mais j’étais une quiche monumentale pour la sauver. Bah ouais hein...y’avait des jaunes pour ce genre de taf.

”Voir des aiguilles plantées chez les autres ne me dérange pas, c’est sûr moi que je n’aime pas. Mais pourquoi tu me parles d’une sonde?”

Y’a pas à dire on avait une communication des plus limpides entres nous. Je ne savais pas pourquoi chez les autres les aiguilles me faisaient ni chaud ni froid. C’était pareil que le sang, si je saignais beaucoup et que je ne voyais pas tout allait bien mais si je le voyais zou je tournais de l’oeil...mais chez les autres ça ne me faisait rien. Lors d’une mission j’avais même dû rester longtemps à appuyer sur la plaie d’un frère d’arme et boucher la plaie pour ne pas qu’il se vide de son sang et j’avais bien géré. Je devais avoir un sérieux soucis d’empathie en fait.

Je m’étais assis parce que bon au final rester planté comme un con debout c’était pas cool. Je laissais le temps à Norah de réfléchir à ma proposition, si elle refusait ce n’était pas grave, on ne voulait pas tous affronter ses peurs et ça ne faisait pas de nous des faibles pour autant. Au bout d’un moment elle se leva et je levais les yeux pour la regarder, attendant une décision de sa part.

”D’accord.”

C’était bien beau d’avoir dit oui, mais j’allais faire ça comment moi? Aider en sauvant la peau de quelqu’un je savais faire mais là c’était pas pareil. Je le regardais enlever son short en jean. Ah oui quand même….y’avait un avion de chasse...Je tentais de ne pas trop me faire griller à la regarder en me relevant face à elle. Je lui tendis la main pour la guider vers l’eau. Bordel mais c’est qu’elle avait de la force pour une petit gabarit, je la sens me serrer la main très fort. Je sens que la journée n’allait pas être de tout repos finalement. Je me mis à marcher vers l’eau gardant sa main dans la mienne et j’entrais en premier dans l’eau m’arrêtant assez vite pour lui laisser le temps de faire de même. J’essaie de progresser lentement pour qu’elle ai le temps de s’habituer à la sensation de l’eau qui monte sur son corps. J’ai l’impression de montrer à une enfant comment se baigner. Ben je suis pas forcément très doué pour ça.

Moi j’ai qu’une envie c’est de plonger tête la première pour nager et faire le con mais si je fais ça elle va me faire une attaque cardiaque. A un moment je décide de m’arrêter car je vois qu’elle a de l’eau jusqu’au ventre, c’est déjà bien. Je me retourne vers elle.

”Tu vois c’est pas si terrible que ça finalement.”

Alors que je pensais que tout se passait bien, ce fut la cata quand elle ouvrit les yeux et qu’elle se rendit compte du niveau de l’eau. Je la vis paniquer, tenter de se raisonner et presque y arriver. Ce qu’elle sentit sur son mollet n’était que le courant de l’eau mais ça suffit pour la faire paniquer et tenter en mode crise d’hystérie de grimper sur moi pour échapper à l’eau. Si elle n’était pas devenue ingérable j’aurais pû la faire grimper sur mon dos mais voila, madame faisait de grands gestes et ne m’écoutait pas.

Résultat elle m’envoya un coup de pied là ou franchement je préférais que des mains, une langue ou des seins me touche. Je me pliais en deux instantanément. Con de sa race comment ça faisait mal. Elle m’avait coupé le souffle, je mis un genou sur le sable et du coup étant plus bas, je me pris en pleine tronche une vague. Des deux c’était certainement moi qui était le plus mal en point. J’avais oublié à quel point ça pouvait faire mal. Après surement une bonne minute à me tordre de douleur j’arrivais à me redresser, mais difficilement. Elle m’avait mis KO en un coup.

”Je pense qu’on va faire une pause dans la découverte de la mer..j’ai besoin de m’allonger.”

J’espérais qu’elle ne m’avait pas trop abimé mon service trois pièces car j’avais des rendez vous de prévu moi quand on rentrait d’ici.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Jan - 13:18
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Panique totale ! Je ne contrôle plus rien, mes geste sont amples et désordonnés, je ne fais même plus attention à ce que je fais et encore moins au coup que je viens de porter à Alek. Le pauvre, lui qui voulait juste m'aider à affronter ma trouille, voilà qu'il vient de se prendre un coup dans les bijoux. Sur le coup, je ne me suis pas de suite rendue compte que je lui avais fais mal à cet endroit. C'est seulement lorsque je le vois plié dans l'eau que je me dis que j'ai peut-être tapé dans un endroit sensible. Je prend une profonde inspiration, les bras en l'air juste pour toucher l'eau le moins possible... Idée complètement stupide puisque une bonne moitié de mon corps est dedans. Bref, je fais quelques pas dans sa direction, en sautillant, et alors que je m'approche de lui pour lui apporter mon aide, une vague vient nous percuter. Pas une vague importante, mais assez pour me faire perdre l'équilibre et percuter Alek de plein fouet. Résultat, en plus du coup dans les bijoux, je viens de lui donner un coup de tête et j'ai une tête de chien mouillé puisque je me suis pris toute la vague sur la tronche.

"Oh misère..."

Je sais que je peux être gaffeuse des fois mais là, faut bien avouer que j'ai tiré le gros lot. Le pauvre... lui qui pensais venir faire du surf se retrouve assommé et presque castré. Il finit par se redresser pour rejoindre le sable. Je le suis à une bonne distance pour ne pas lui mettre un autre coup, juste au cas où. J'avance laborieusement dans l'eau mais je fais le plus rapidement possible. Plus vite j'aurais les pieds sur la terre ferme, plus vite je me sentirai mieux.

Une fois sur le plancher des vaches, Alek s’effondre sur le sable et je m'approche doucement de lui avant de me mettre à genoux juste à côté. Je suis complètement désolée, je ne sais plus où me mettre. J'ai envie de l'aider mais j'évite aussi de le toucher de peur de lui faire encore mal.

"Dis moi ce que je peux faire..."

Bon je sais que cette phrase peut vite être détournée étant donné les circonstances mais ce n'est pas ma principale préoccupation.

"Je suis vraiment, vraiment désolée..."

Je marque une pause et c'est l'air inquiet que je lui demande, le plus sérieusement du monde.

"Tu les sens encore au moins ?"

A genoux, penchée au dessus de lui, je guette ses réactions. Si après tout ça il ne me déteste pas, je m'estimerai heureuse en tout cas.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Mer 31 Jan - 13:34
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Comme si le coup dans les parties n’était pas suffisant pour me mettre K.O, Norah continua son oeuvre en me foutant un coup de boule. Heureusement pour moi la vague nous avait touchés les deux et donc je sentis à peine son coup. Par contre je la fusillais du regard et vraiment un regard pas aimable du tout. Si c’était qui me connaissait bien, la personne serait vite partie loin de moi avant que je n’explose mais là Norah ne savait rien de la manière donc je me comportais donc elle resta là.

Bref je n’avais plus tout envie d’être dans l’eau et surtout j’avais envie d’être loin d’elle. Elle serait encore capable de me mettre un coup dans une autre crise de panique si jamais un grain de sable venait par erreur effleurer sa jambe. J’avais pris des coups dans ma vie mais celui là était très efficace pour m’atteindre et me faire mal pendant longtemps. Je marchais donc en direction de la plage.

Même si j’étais en colère contre elle, je regardais de temps en temps si tout allait bien. Sait on jamais qu’elle nous répète un cable et manque de se noyer j’aurais l’air un peu con si je ne faisais rien. Mais miss panique arrivait à marcher dans l’eau et moi j’atteignis le sable, je m’allongeais sur le dos et je pris de grandes inspirations. Je détestais vraiment prendre des coups dans les valseuses car la douleur rendait dingue. A choisir je préférais me faire tirer dessus, ou me faire éclater la tronche par une Reine Wraith.

Norah avait finalement réussit à sortir de l’eau et elle s’était agenouillée à côté de moi. Je gardais les yeux fermés pour gérer la douleur. Quand j’entendis sa question, je me demandais si elle déconnait ou si elle était sérieuse? Plein de mauvaises réponses me passaient par la tête. Oui un Panda qui a mal est un panda ronchon. Et là j’avais beaucoup mal donc j’étais beaucoup ronchon.

”Je crois que tu en as déjà assez fait …”

Wooow miracle j’avais réussis à répondre sans être méchant. Pfiouu je m’épatais tout seul, j’étais devenu vraiment adulte en fait. Mais vraiment je préférais qu’elle reste à distance de sécurité de moi. Allez savoir quel coup elle serait foutu de me donner encore. La douleur commençait à s’atténuer et je pouvais dire merci aux exercices de respiration. J’ouvris les yeux et me redressais, cependant je restais quand même assis. Ah oui ça elle pouvait être désolée et comptez sur moi pour la faire culpabiliser pendant looongtemps.

Elle me posa encore une question, mais c’était une manie chez elle ou quoi? Elle ne savait pas que quand on venait de taper un mec à cet endroit fallait surtout se faire petite après? Là elle aurait pu aller ballader ou se reposer dans le bungalow que ça ne m’aurait pas dérangé. Tiens d’ailleurs en parlant de bungalow je prendrais la grande chambre rien que parce que j’étais gravement blessé et donc je méritais un traitement spécial.

Parfois elle avait de ces questions...elle s’en rendait compte au moins que bien souvent un mec pouvait prendre ce qu’elle disait de travers? D’ailleurs là je n’allais pas m’en priver et rien à carrer si je la choquais. Je levais un regard provocateur sur elle.

”Je ne sais pas trop, tu devrais les toucher et je te dirais.”

Et vlan dans tes dents Norah, la prochaine fois elle réfléchirait à un autre type de question. Même si la douleur avait maintenant quasiment disparue, je restais un peu ronchon. Ce qui était bête quand on y pensait car elle n’y était pour rien mais voilà c’était plus fort que moi. Je restais assis sur le sable attendant d’être sûr que j’allais mieux pour me relever, aller prendre une douche pour m’habiller. Enfin m’habiller juste changer de short , vu la chaleur je n’allais pas m’embêter à mettre un tshirt.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Fév - 23:37
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

C'est clair, là il me déteste. En même pas je le comprend.... je serais à sa place, je pense d'ailleurs que j'aurais envie de m'en coller une à ce moment précis. Mais au lieu de ça, il me fait clairement comprendre qu'il ne veut pas de mon aide puisque j'en ai déjà assez fait. Je grimace et je recule pour le laisser tranquille. Je décide d'aller m'asseoir un peu plus loin, mais pas trop quand même, juste au cas où. Les genoux remontés et le visage posé dessus, j'attend que ça se passe... Les minutes défilent et me semblent durer un bon moment jusqu'à ce que, j'observe un mouvement du militaire. Je me retiens de ne pas me précipiter pour voir comment ça va. Heureusement je pense... Je me pince les lèvres alors qu'il se redresse. seulement voilà, au lieu de me taire et de le laisser digérer l'accident, je continue avec mes questions débiles. Sérieux, j'ai vraiment envie de me filer des baffes des fois. Oh je ne suis pas méchante comme personne, je suis juste un peu lourde quand je m'y met et je sais à quel point c'est usant pour la personne en face.

Forcément, quand je lui demande si il les sens encore (celle là j'ai été la chercher loin quand même !) il ne se retient pas de répondre un truc que j'aurai du prévoir. Sérieux Norah ferme la ! Je déglutis et je baisse les yeux vers mes pieds enfouis dans le sable. Au bout de quelques secondes je lève les yeux vers lui et affiche un léger sourire.

"Je t'avais dis que j'avais peur de l'eau..."

Enfin, après toutes ces émotions, il décide d'aller se prendre une douche et je décide d'en faire de même. Juste un petit détail, il n'y a qu'une seule douche et je le laisse y aller en premier. Un peu ma façon de me faire pardonner... du moins un petit peu. Dés qu'il a finit, je file me glisser sous l'eau chaude et une fois propre et rincée de tout le sable, j'enfile une petite robe d'été, le truc parfait pour l'endroit.

Je ressors du bungalow. Alek est assis sur les marches, je vais le rejoindre. Je ramène une mèche de cheveux derrière mon oreille et sans le regarder, je lui demande.

"Kalash ne t'en veut pas de partir sans lui ?"

Je tourne le visage vers lui et je lui adresse un petit sourire. J'attend qu'il me réponde avant de aparler d'autre chose.

"Toute à l'heure tu m'as demandé pour la sonde..."

Je pose ma main à l'endroit où se trouve la sonde, sur ma robe, au niveau du ventre.

"Je suis diabétique et j'ai une pompe à insuline cachée là dessous... d'où l'histoire de l'aiguille."

Je souris une nouvelle fois et je lui donne un petit coup d'épaule, avant de lui demander, à la fois curieuse et gênée.

"Et toi ? Des cicatrices ?"
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Fév - 15:58
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Je n'en revenais toujours pas de la question qu'elle m'avait posé. Je pouvais comprendre qu'elle soit inquiète et veuille se rattraper de son coup malheureux mais là elle aurait mieux fait de se taire. Surtout face à moi. D'accord je pouvais restais sage un moment mais si on me tendait des perches pareilles, je sautais sur l'occasion pour la saisir. N'y voyait pas de sous entendus dans mes derniers mots. Comme je l'avais prévu elle ne fit pas ce que je lui demandais, quelle surprise...remarquez la surprise aurait été qu'elle fasse ce que je lui avais demandé. Là je serais resté très con. Je levais un regard du style " non sans dec? ".

" Pour info ce que tu as pris pour un truc frôlant ta jambe n'était qu'un courant d'eau.."

Les deux dernières fois que je m'étais baigné ici, j'avais du sauver la cuisse de Blondie attaquée par un poisson un chouilla trop câlin et là Norah venait de me mettre hors d'état de nuire. Bordel que j'étais bien moi en Califonie à surfer avec mes potes. Donc note à moi ne plus venir me baigner avec une femme. Quand la douleur fut enfin supportable, je me levais pour retourner au bungalow. De toute façon là j'avais perdu le gout de retourner dans l'eau pour l'instant.

La douche froide, puis chaude, puis froide et en dernier chaude fut bénéfique, je n'avais plus du tout mal et j'étais calmé. Norah pris elle aussi une douche et pendant ce temps là j'étais allé me prendre une bière pour la siroter sur les marches au bord du truc. Bon vue que le surf était hors de question si je voulais garder ma masculinité intacte je ne savais pas trop ce qu'on allait faire jusqu'à demain. Je sirotais ma bière, regardant la plage et l'océan. C'était très beau, très apaisant. Il faudrait vraiment que j'y retourne seul. Pas que la compagnie de Norah était dérangeante sauf quand elle me cognait. Mais j'aimais aussi être seul avec moi même et mon chien.

J'entendis des pas sortir de la salle de bain. Terminé le moment de calme. En l'entendant me poser une question je me retournais vers elle pour lui répondre. Sympa la robe légère. C'était une très bonne question. Car oui au début je n'aimais pas partir sans lui, mais maintenant qu'Isia en prenait autant soin que moi ça ne me dérangeait plus. Pour d'obscures raisons, il appréciait passer du temps avec elle et elle adorait s'en occuper donc c'était parfait.

"Non, il est avec le Docteur Taylor Laurence, donc traité comme un Roi et puis je ne pars pas longtemps."

Ah oui la sonde, j'avais oublié qu'elle m'en avait parlé et que je lui avais posé une question. Par contre si elle faisait ça souvent j'allais vite me perdre. J'étais le mec de base, j'oubliais les choses aussi vite qu'on m'en avait parlé même si je m'étais intéressé au sujet avant. Je ne répondis rien histoire qu'elle aille jusqu'au bout de ce qu'elle voulait me dire. Ce fut plus fort que moi mon regard alla vers l'endroit qu'elle indiquait au niveau de son ventre pour tenter de voir la sonde. Mais je ne vis rien. C'est con mais j'aurais pensé qu'être diabétique allait être un truc qui interdisait l'accès à la cité, mais non et puis elle n'était pas militaire.

"Je ne vois rien du tout et ça te gène pas quand on part en mission? "

Question peut être bête vue qu'elle était déjà partie en mission avec moi et d'autres. Mais c'était sorti tout seul. Par contre oui pour les aiguilles je ne serais pas d'une grande aide sauf si c'était réellement urgent. On avait tous nos faiblesses et là ça en était une.

" Extérieurement pas trop, j'ai eu le nez cassé lors d'une mission, mais il s'est ben remis, visage brûlé par une plante mais les médocs ici sont fabuleux. Ils ont même réussis à me remettre des os cassés."

En fait si je faisais le bilan j'avais vraiment morflé depuis que j'étais sur Atlantis. La mission sur Magna avait été la pire mais rien qui ne pouvait m’arrêter de combattre. Et là je me souvenais de ce que j'avais eu sur Terre.

"Une balle a fait plus que m'effleurer sur le poignet droit, j'ai fais le tatouage pour le masquer. Et j'en ai pris une dans la cuisse droite. Je relevais mon short pour montrer le cercle d'entrée et de sortie. "Je m'en sors plutôt bien je trouve."

Et c'était vrai, mentalement j'étais encore presque normal et physiquement tout allait bien. Je continuais à siroter tranquillement ma bière alors que le soleil commençait à passer derrière l'horizon.

"Alors que veux tu faire? Je pense que la mer c'est pas une bonne idée et puis il est tard."

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Fév - 23:34
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Un courant d'eau.... Super, je me suis totalement rendue ridicule à cause d'un simple courant. Mais quelle nouille sérieusement.... Des fois je m'exaspère. Je le regarde et je me mord les lèvres. Je ne vais pas lui redire que je suis désolée, vu le nombre de fois que je lui ai dis, ça va finir par le gonfler. Bref on file tout les deux prendre notre douche et une fois chose faite, je le retrouve sur les marches du bungalow, à boire une bière. Oh, je n'aurais pas dis non à une bonne bière bien fraîche tiens. Je crois même qu'avec le temps qu'il fait, j'aurai très bien en boire une citerne pleine. Bref. Je lui pose une question concernant son chien et je souris alors qu'il m'explique que Kalash adore passer du temps avec la blonde qu'on a croisé à Noël. Tant mieux si il est traité comme un roi. Je suis une amie des animaux et tout particulièrement des chiens. Je n'en ai jamais eu pourtant c'est un rêve. Je crois que, quand je vivais sur Terre, si je n'avais pas eu un métier qui demandait beaucoup de déplacement, j'aurai sauté le tas. La race dont je rêve ? Un dalmatien... je suis une fan absolue de ces chiens, je les trouve tellement mignons avec leurs petites tâches.

Je lui parle de ma pompe et je lui montre même où elle se trouve avant de me rendre compte qu'on ne voit strictement rien avec le tissu. Je souris avant de rétorquer, l'air faussement surpris.

"Je ne la montre jamais au premier rendez-vous..."

Je souris une nouvelle fois et je marque une pause, juste avant de répondre à sa question concernant les missions.

"Tant que je pars avec ce qu'il faut pour parer à toutes éventualités, tout se passe bien. Il faut juste évite que je tombe en panne d'insuline... crois moi c'est pas beau à voir quand je fais une crise."

Nouveau sourire. Je remonte les jambes en prenant soin de bien tenir ma robe, on ne sait jamais. C'est avec un grand intérêt que je l'écoute me parler de ses blessures de guerre. Moi avec ma pauvre pompe et mes petites cicatrices dues aux chutes sur les sites de fouilles, je ne fais pas le poids. Je ne peux pas m'empêcher d'avoir mal pour lui alors qu'il me parle de tout ses déboires. Des balles, une brûlure et sûrement d'autres dont il ne veut pas parler, ce que je comprend complètement.

"J'ai énormément de respect pour tout ce que vous faites..."

Je pose ma main sur son avant bras et sans m'en rendre compte, je le serre légèrement. Un simple geste d'affection et de respect.

"Que ce soit ici ou sur Terre..."

Je connais la guerre, je l'ai vécue et mes parents continuent de la vivre. A chaque fois que la situation devenait trop dangereuse, c'était toujours des personnes comme Alek que je voyais en première ligne. Je me souviendrai toujours de ce militaire qui m'avait pris dans ses bras quand j'avais 6 ans... La ville allait être bombardée et il fallait fuir... Il m'a portée tout le long, jusqu'à ce qu'on atteigne les camions d'évacuation. Je déglutis, je chasse ces mauvais souvenirs en me disant que bientôt ils ne seront plus que des cauchemars. J'affiche un sourire de façade et je retire ma main. Il me demande ce que je veux faire et je souris quand il me dit que la mer ce n'est plus vraiment une bonne idée. Je regarde rapidement autour de moi avant de faire claquer mes mains sur mes jambes.

"Et si on allait faire un petit tour ? Il doit bien y avoir quelques endroits sympas par ici non ?"

Je fais un bond et je me retrouve debout, en face de lui, prête pour cette balade, dans ce cadre magnifique.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Fév - 14:25
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Je ne m'étais pas du tout attendu à une réponse de ce style concernant sa pompe et j'éclatais de rire. C'était très bien envoyé. Mais comme j'étais du style un peu têtu je continuais de regarder la robe pour tenter de voir la pompe. Pour le coup cette robe me dérangeais au plus au point ça aurait été mieux sans qu'elle soit là celle là..mais je ne me voyais pas lui dire de l'enlever. Je ne la connaissais pas assez pour ça et en plus nous n'étions pas intimes du tout.

"Si on va par là ce n'est pas notre premier rendez vous, c'était à Noel ça.. même si là je suis pas sûr que ce soit un rendez vous."

Ah ouais en fait en parlant comme ça je me rendis compte que récemment on avait passé beaucoup de temps ensemble. C'était chelou quand on me connaissait. Mais sa compagnie était amusante sauf quand elle me cognait bien sûr. Et puis on pouvait même parler d'histoire c'était intéressant de parler de ça avec quelqu'un qui était allée sur le terrain au lieu de ma mère qui ne quittait que très rarement son bureau à l'université. Bref ce séjour n'était pas un rendez vous, du moins moi je ne le voyais pas comme ça. Ma bière fut assez vite terminée, y'en avait jamais assez de ce truc. J'aurais pu aussi lui en proposer mais quand je l'avais pris elle était encore sous la douche.

"Je t'ai déjà vu faire une crise de panique ça me suffira je crois. Surtout si à chaque tu frappes là où il faut pas...Mais c'est cool si tu peux partir en mission sans être gênée. Je t'avoue que j'y connais rien dans le diabète."

En fait je n'y connaissais rien en médical pourtant j'avais fait pas mal de séjour mais ce n'était pas mon boulot donc je me laissais soigner. En fait je ne savais même pas pourquoi elle me parlait d'une possible crise. Mais si c'était lité au médical en effet ça ne devait pas être beau à voir. Je la regardais s’asseoir à côté de moi. A sa demande je racontais donc mes blessures de guerre, je ne parlais que de celles qui étaient physiques car celles qui étaient mentales la ferait surement partir en courant pour rentrer sur la cité et m'éviter le plus possible.

Finalement physiquement je m'en étais plutôt bien tiré dans l'ensemble, j'étais toujours aussi beau et les quelques cicatrices faisaient fondre les femmes donc c'était tout bénef pour moi. Question mental là par contre c'était autre chose. Je ne m'attendait pas du tout à une telle réaction de sa part. Une réaction de respect, chose que je voyais assez rarement chez les gens. Je regardais sa main posée sur mon bras. J'étais vraiment pas du tout habitué à ça.

"Bah euh...merci...c'est gentil vraiment."

J'oubliais assez souvent qu'elle était originaire d'un pays qui connaissait que trop bien la guerre. Je n'étais jamais allé là bas mais j'avais croisé des soldats qui avaient été en poste vers là bas et m'en avait parlé. C'était selon lui assez spécial de voir la vie se dérouler normalement avec des villes très modernes et la présence des attaques, des bombardements. Je pense que ça devait forger un caractère assez spécial de grandir et vivre dans un contexte pareil.

Bon ne parlons plus de blessures, de guerre et autre, on était dans un cadre paradisiaque, il fallait qu'on en profiter même si la mer n'était pas une option. J'irais certainement moi demain nager un peu. Je la vis bondir comme un ressort et être devant moi prête à aller balader. Je levais les yeux vers elle et me levais à mon tour , sauf que me pied se prit dans un trou de sable et ça me déséquilibra et je me rattrapais en passant un bras autour des hanches de Norah. Résultat de l'action non voulue c'est que je me retrouvais très proche d'elle, j'enlevais mon bras très vite.

"Il y a la plage à faire, la forêt pas trop je crois à moins que tu veuilles te la jouer Lara Croft. Donc honneur aux dames, tu choisis."

Si elle choisissait la foret faudrait que j'aille me changer, mais si elle choisissait la plage, je pouvais rester pied nu, en short de bain et torse nu sinon j'étais bon pour m'habiller vraiment dans le cas où tout à coup elle voulait devenir une exploratrice.


_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Fév - 17:30
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Alek est touché par ce que je viens de lui dire. Ça se voit et ça se sent... Je suis contente de le lui avoir dis en tout cas. Bon certes, certains militaires sont du genre un peu lourd mais heureusement, ils sont en minorité. Parler de la guerre en général ça me colle le moral à zéro, c'est pour ça que je préfère radicalement changer de sujet. Donc lorsqu'il me demande ce que je veux faire pour la suite, c'est avec empressement que je bondis hors du petit escalier du bungalow. Je me frotte les mains alors que Alek se lève à son tour, après avoir fini sa bière. Seulement voilà, lui aussi dans le genre pas doué il en tient une touche. Son pied se prend dans un trou et avant même que je comprenne comment et pourquoi, je me le retrouve collé tout contre moi, un bras enroulé autour de mes hanches. Je me sens subitement envahie d'une vague de chaleur et sans même que je puisse contrôler quoi que ce soit, mes joues prennent une teinte rouge pivoine. Il me faut quelques secondes avant d'être capable de sortir une petite boutade, juste histoire de...

"Dis donc, je te trouve bien pressant jeune homme..."

Je souris, un sourire qui cache tout juste mon malaise. Faut dire que la dernière fois qu'un homme m'a touchée, ça remonte à loin, très loin en fait, donc ce genre de contacts n'est pas quelque chose qui m'arrive très très souvent. Bref... Lui aussi se dépêche de retirer son bras, à croire que j'ai la galle et me propose deux options pour notre petite balade de fin d'après midi.

Je baisse les yeux vers ma robe et mes pieds nus et j'hausse les épaules, amusée, avant de regarder son look à lui aussi. Je me pince les lèvres avant de lui répondre.

"Hum, à nous voir là tout les deux, dans ces tenues, je ne donne pas cher de notre peau, surtout si cette forêt est du même genre que celle que j'ai traversé au Pérou..."

Je croise les bras sous ma poitrine, me remémorant quelques périples de ce treck... Je la voulais vraiement cette cité pas encore découverte, croyez moi.

"Petite balade les pieds dans l'eau ? ça te va ?"

En fait, il fait tellement bon que ça serait tellement dommage d'aller se cacher dans les bois. Et puis, le soleil, enfin les soleils ne vont pas tarder à se coucher et c'est, je trouve, le meilleur moment pour profiter de la plage. Il donne son avis, ça sera donc la balade les pieds dans l'eau.

On se met en route, il fait encore bon et je prend même plaisir à marcher au bord de l'eau. Le silence se fait, il n'y a que le bruit des vagues et le clapotis de l'eau sous nos pas. Je me racle la gorge et je pose une question à Alek, histoire de briser un peu le silence, chose qui me met mal à l'aise.

"Tu sais quoi, j'ai envie d'en savoir un peu plus sur toi..."

Je me place devant lui, je recule alors qu'il avance. Je souris.

"A tour de rôle on va donner un détail sur nous et l'autre devra dire si c'est vrai ou pas... ça te va ? ouais je sais c'est pas du grand niveau mais j'aime bien... ça peut donner quelque chose de très intéressant."

Je fronce les sourcils et je lui fais un clin d'oeil. Je marque une pause et je ne lui laisse pas tellement le temps de dire si ça lui va ou pas puisque j'enchaîne.

"Je suis accro aux jeux vidéos et je pourrais y passer des journées entières."
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Fév - 13:32
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
En général je tenais plutôt bien sur mes deux jambes mais là je n'avais pas vu le trou de sable et je dérapais. Heureusement que Norah était là sinon j'aurais pris une pelle de compétition. Je remarquais qu'elle avait rougis et oops enfin pas oops non car si elle rougissait c'est que je lui faisais un peu d'effet. C'était flatteur en fait. J'aurais pu profiter de cet avantage mais je préférais me remettre droit et enlever mon bras de ses hanches.

" Madame me pardonne t'elle ma maladresse? "

Je pris un air tout penaud, comme un chiot qu'on engueulait après qu'il ai fait une bêtise. Bien sur ce n'était qu'un air de façade. Oui j'avais voulu détourner l'attention et puis en fait je voulais aussi savoir ce qu'on allait faire car je n'aimais pas trop rester inactif. J'avais un léger côté hyper actif que je ne soignais pas du tout. Et puis l'endroit était vraiment trop beau pour rester là où nous étions. J'espérais vraiment qu'elle ne choisisse pas la forêt car je n'avais pas du tout envie de quitter la plage. Là j'étais dans mon élément, je l'étais moins avec des arbres et avec mon bol légendaire un serpent viendrait encore m'emmerder dans le meilleur des cas, ou me becter dans le pire.

Gros ouf de soulagement intérieur quand elle choisit donc la plage. Par contre je tiquais sur un truc, elle était allée au Pérou? mais en fait c'était vraiment Lara Croft cette fille et question physique elle n'avait rien à lui envier.

" Parfait pour la ballade. Tu es allée au Pérou? pour quoi faire exactement? Y'a t'il seulement un pays où tu n'es pas allée? "

J'étais curieux de ce genre de métier qui permettait de partir à l'aventure assez souvent. Je pense que c'était beaucoup moins dangereux que de partir à la guerre, mais pas dénué de dangers non plus. Je sais que quand j'arrêterais l'armée, je me destinais à des métiers beaucoup plus calmes, mais partir de temps en temps n'était pas exclu.

J'étais étonné de la voir marcher avec les pieds dans l'eau mais je préférais ne rien dire, sait on jamais qu'elle me refasse une crise de panique. Je sais pas si j'arriverais à encaisser un deuxième coup là où il ne fallait pas. Je marchais à côté d'elle mais en étant un peu plus dans l'eau...je vous l'avais dis, j'adore l'eau, je pourrais y passer ma vie dedans je crois. Le silence entre nous ne me dérange pas, le silence ne m'a jamais dérangé. J'écoute le bruit de nos pas dans l'eau, quelques chants d'oiseaux locaux, d'ailleurs faudrait que j'aille les observer un de ces jours.

Norah décide de briser ce silence et je grimace un peu à sa remarque. Pourquoi ce besoin de connaitre l'autre? Je ne le ressentais quasiment jamais, j'écoutais juste ce que les gens voulaient bien me dire. Je relevais le regard vers elle, la regardant continuer à m'expliquer la suite de son idée. Et là un truc me frappa de plein fouet , elle était très belle, et oui j'avais envie d'en savoir plus sur elle. Mais j'avais aussi envie de la prendre dans mes bras, j'avais envie de l'avoir à moi , je chassais bien vite cette pensée. Par contre j'avais droit au chapitre dans son idée où c'est madame qui décidait? car là je ne pouvais pas en placer une, c'était un moulin à paroles. Tout à coup elle s'arrêta de parler...petit miracle.

"C'est bon je peux parler? Oui? bon alors ok pour ton jeu." Je réfléchis un moment tout en continuant à marcher dans l'eau. Ca pouvait être vrai son truc. " Je dirais que c'est vrai, et si ça l'est, quel type de jeu? "

Je restais un gamin dans l'âme et là nous étions dans l'eau donc ce qui devait arriver, arriva je l'éclaboussais gentiment. Sa robe serait mouillée? et alors? Avec un peu de chance elle serait même transparente. Et se serait tous bonus pour moi. Si j'avais bien compris son jeu, je devais aussi trouver un truc sur moi.

"Je suis un grand fan de cinéma et même des Disney."

En fait cette plage était vraiment très grande, demain matin j'irais faire un footing, y'avait de quoi courir quelques kilomètres je pense. Remarque ce petit jeu pouvait nous occuper vraiment un moment. Si en plus on rajoutait l'alcool là ça pourrait devenir vraiment intéressant.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Fév - 15:11
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Alors qu'il me demande pour le Pérou, je souris alors que je reconnais le même ir intéressé qu'il avait lorsque je lui parlais des Goa'ulds. Je suis contente de voir qu'il n'est pas ennuyé par toutes mes histoires d'archéologue. Le Pérou... j'en garde un souvenir mémorable de ce périple. Sourire en coin, je commence donc le récit de ma petite randonnée dans la jungle péruvienne.

"J'avais été envoyé par le Musée d'Histoires Naturelles de Londres pour retrouver les traces d'une civilisation encore inconnue... On m'avait même mis des gros bras et des personnes qui connaissant la jungle sans l'équipe mais crois moi, face à un jaguar, t'as beau avoir des gros bras et une tonne de scientifiques, c'est pas ça qui te sauve..."

Je me souviens encore de ce moment comme si c'était hier et croyez moi, dans ce genre de situation il faut savoir courir, courir très vite. Il me demande si il y a au moins un pays dans lequel je ne suis pas allée et je souris un peu plus, amusée.

"Malheureusement, je n'ai pas encore eu la chance d'aller vers l'Himalaya... Je suis sûre qu'il y a encore énormément de choses à apprendre de toutes ces civilisations."

Bref, je m'arrête là. Je n'ai pas non plus envie de lui prendre la tête avec toutes mes histoires de chasse aux trésors. On marche les pieds dans l'eau puis je finis par me mettre devant lui. Je marche à reculons et je prie intérieurement pour ne pas me vautrer lamentablement dans le sable. Alors que je lui explique ce que je compte faire pour qu'on en apprenne un peu plus sur l'autre, je note que quelque chose a changé dans son regard. J'ai l'impression qu'il est complètement ailleurs. Je ne fais pas de remarque, je me contente de continuer de parler sans m'arrête jusqu'à ce que finalement, je n'ai plus rien à dire. Alek saisit l'occasion de parler et je souris lorsqu'il me demande si il peut en placer une. C'est vrai que j'ai tendance à parler un peu trop vite et trop souvent quand je suis à l'aise... En tout cas il est d'accord pour joue au jeu que j'ai proposé et c'est une bonne chose. Il m'indique qu'il pense que mon indication concernant les jeux vidéos est vraie et me demande même sur quel type de jeu je joue. Je croise les bras et prend une moue déçue.

"Pfff c'était trop facile... Bon je vais sûrement manquer d'originalité mais je joue beaucoup aux jeux du style Uncharted etc..."

Je me fais éclabousser et c'est dans un éclat de rire que je rend cette attaque à celui qui a commencé. Le militaire me fait ensuite par d'un petit truc à son sujet et curieusement, j'ai du mal à penser que c'est faux. Je réfléchis quelques secondes avant de donner mon point de vue sur la question.

"Etant donné que lors de la soirée d'Halloween tu m'as proposé de finir sur une note de cinéma... je vais donc dire que c'est vrai et même pour les disney. D'ailleurs, je veux savoir lequel tu préfères."

Je souris, je suis sûre de moi sur ce coup là. En fait, quand je le vois, je suis sûre que malgré le genre qu'il peut se donner, au fond c'est quelqu'un de bien, un bon gros nounours. Je me frotte les mains.

"Si tu me dis que je me suis trompée, je jure que je ne vais pas te croire..."

Je marque une pause avant de lui donner un autre secret à mon sujet.

"Je déteste les glaces à la fraise."

J'écarquille les yeux avant de prendre un air mystérieux. A mon tour, je l'éclabousse en donnant un léger coup de pied dans l'eau.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Fév - 19:21
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
J'écoute avec beaucoup d'attention son récit sur le Pérou. Je suis toujours étonné de voir qu'à notre époque on peut encore découvrir de nouvelles civilisations. Nouvelles espéces animales ou végétales ça ne choquait pas l'homme n'était pas encore allé réellement partout sur Terre, mais de nouvelles civilisations? ce n'était pas rien. Et surtout comment avec les écritures, les peintures etc on n'avait pas eu traces avant de ces personnes. Bref tout ça m'intriguait encore plus depuis que j'étais sur Atlantis. Ici nous étions confrontés fréquemment à la découverte de nouvelles cultures et je trouvais ça fascinant surtout quand comme avec les Natus j'avais eu la chance d'être initié à leur monde.

Je lui souris amusé, imaginant facilement la scène d'une petite troupe d'humains prenant leurs jambes à leurs cous face à un jaguar. C'était un animal magnifique, gracieux comme tous les félins d'ailleurs. Je pouvais passer des heures à les observer. Mais en effet je n'aurais pas aimé me faire attaquer par l'un deux.

"Parce qu'en plus tu as travaillé pour les anglais? mais tu es vraiment notre Lara Croft de la cité. J'ai déjà été attaqué par un puma dans les Rocheuses et c'est moins gros qu'un jaguar donc je peux un peu imaginer." J'hésitais à raconter mais vu qu'on était en mode mieux se connaitre c'était une histoire sympa à raconter mais beaucoup moins à vivre "Lors d'une permission j'avais loué un chalet dans les montagnes rocheuses, j'adorais cet endroit car j'étais au plus proche de ce que j'aimais, à savoir la nature. Un jour j'avais donc décidé d'aller chasser avec Kalash et par erreur on pistait la même proie qu'un puma...inutile de te dire que je lui laissais car vu la taille des griffes et des crocs de l'animal c'est moi qui allait terminer en dîner.

L’Himalaya? Mais rien ne l'arrêtait ou quoi? Faudrait me payer pour aller me les geler là bas. Et puis le bouddhisme c'était pas trop ma came. Elle allait vraiment se plaire sur la cité, elle allait avoir du taf par dessus la tête. Donc j'avais vu juste pour les jeux vidéos, c'était cool car je passais moi aussi pas mal de temps devant ma console. Par contre Uncharted, jamais joué.

"J'en ai entendu beaucoup de bien mais je n'ai jamais joué. Je préfère les jeux faciles, type sport ou guerre. Je réfléchis pas et c'est parfait."

Là je passais pour le mec de base mais pas la peine de mentir, sur le sujet des jeux vidéos j'étais très basique. Je n'aimais pas réfléchir, tout le contraire des films où là j'aimais quand ils étaient tordus. Inception, Shutter Island, voilà le genre que j'aimais, de quoi finir le film en se demandant ce qu'on a loupé, le petit détail que fait que tout devient clair. Ma question était facile mais elle ne se trompa pas, par contre mon Disney préféré? faciiiiiiile.

"Tu as pu remarqué que j'ai une passion pour les animaux donc logiquement c'est le Roi Lion, et puis qu'elle plus belle façon de vivre, qu'Hakuna Matata? "

Non mais je venais de rêver là où elle m'avait rendu mon attaque? Un sourire joueur naquit sur mes lèvres, le genre de sourire qui annonce des conneries. Mais pour le moment je restais sage, je me vengerais mais elle ne saurait pas quand. Les glaces à la fraise....euh...je sais que souvent les petites filles adoraient ça c'était le cas de ma nièce du peu que je me souvenais.

"Je dirais non..."

Là c'état au hasard complet ...au pire j'aurais tort et j'aurais appris un truc. Après tout c'était pas grave si j'avais faux , elle ne m'en voudrait pas et j'aurais pas droit aux genres de filles pour qui c'est un drame. Mais là elle venait clairement de vraiment me mouiller...donc la guerre était déclarée...Je m'approchais d'elle dangereusement. J'étais plus dans l'eau qu'elle donc je levais une jambe et lui envoyais une véritable vague dessus. Là j'en avais plus rien à faire si elle se retrouvait trempe. Et clairement je n'allais plus dissimuler mon regard appréciateur.

" Donc à mon tour... j'ai horreur de porter des costards."

J'aurais peut être pu trouver mieux mais rien n'était venu et puis clairement j'avais mon attention fixée ailleurs. J'y étais allé un peu fort avec la vague...et la pauvre robe était bien salée maintenant. Pour mon plus grand bonheur des yeux. Je gardais mon sourire et mon regard joueur. Et pour éviter une contre attaque je me reculais un peu dans l'eau, là je savais qu'elle ne viendrait pas.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Fév - 20:09
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

A chaque révélation que je lui fais sur ma vie professionnelle, je m'amuse en découvrant les réactions du militaire. Par contre lorsqu'il me sort que je suis la Lara Croft de la cité, je rougis. J'en suis loin et je n'ai pas du tout la prétention de vouloir lui ressembler. Mais j'ai toujours été comme ça, à vouloir partir à l'aventure... depuis toute petite je prend plaisir à découvrir de nouveaux endroits. Bon plusieurs fois j'ai failli me retrouver ensevelie mais ça c'est une autre histoire. Enfin voilà, nous voilà en train de parler jeux vidéos, le genre de discussion que je n'avais jamais encore eu ici avec quelqu'un de la cité. Lorsque Alek m'avoue préférer les jeux qui ne demandent pas trop de réflexion je ne peux pas m'empêcher de sourire et de le taquiner un peu.

"Bah je suis sûre que si je te donne des cours, c'est le genre de jeu que tu vas finir par aimer... Tu vas voir qu'avoir une archéologue comme aide, ben c'est pas si mal que ça..."

Non non, je ne dirai pas que c'est typique des militaires de vouloir à tout prix foncer dans le tas. En attendant je tape dans le mille puisque j'ai donné la bonne réponse concernant son truc. Par contre je suis pressée de savoir de quel disney il s'agit. Mon sourire s'élargit lorsqu'il m'avoue avoir une préférence pour Le Roi Lion.

"Ah un classique."

D'ailleurs, lorsqu'il parle de la chanson, je me met presque instantanément à fredonner l'air. C'est le genre de devise qui me correspond, pas se prendre la tête et vivre sans soucis. Ça me représente plutôt bien en fait. Au passage, je lui rend son attaque mais le sourire qui se dessine sur son visage ne me rassure pas tellement. Je commence à bien le connaître et je suis prête à parier que quelque chose m'attend quand je ne m'y attendrai pas. Tant pis, c'est le jeu.

A mon tour, je lui donne un petit truc à mon sujet et je suis fière de moi lorsqu'il tombe dans le panneau à pieds joints.

"Biiiip mauvaise réponse. Je ne supporte pas les glaces à la fraise, je trouve ça trop sucré. Par contre donne moi un bol rempli de fraises fraîches, je ne dirai pas non."

Je jubile presque. Oui je suis une mauvaise perdante et j'aime gagner. Seulement voilà, il y a un domaine dans lequel je ne suis pas la gagnante. Alek ne tarde pas à prendre sa revanche et me balance carrément une vague sur la figure, chose à laquelle je n'étais pas prête bien entendu. Je suis trempée de la tête aux pieds, mes cheveux dégoulinent d'eau et je ne parle même pas de la robe qui du coup vient me coller à la peau. Heureusement que niveau transparence, c'est raisonnable.

Je ne le quitte pas des yeux alors qu'il part se réfugier dans l'eau à seulement quelques petits mètres de moi. Je pose les mains sur les hanches.

"Alors comme ça on prend la fuite. T'as pas honte ?"

Je souris, je ne sais pas faire la nana en colère et encore moins quand j'ai aucune raison de l'être. Heureusement il ne fait pas froid et je ne risque pas la pneumonie, c'est le plus important.

"Reviens ici ou je t'oblige à porter un costard à vie."

Nouveau sourire, j'en profite pour donner ma réponse concernant son vrai/faux secret. Je fais quelques pas vers lui, seulement il est un peu trop dans l'eau à mon goût. Je fronce le nez, tout en cherchant un moyen de pouvoir l'atteindre sans me tremper.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Fév - 19:40
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Ouais mais alors non je n'avais pas du tout envie d'apprendre à jouer à ce genre de jeux. Moi j'aimais quand c'était animé et puis j'étais un grand fan de sport mais mon truc préféré restait les jeux de voiture, sauf que là je jouais jamais avec personne. Donc en réponse je lui fis un moue qui voulait dire : bien tenté mais je ne suis pas convaincu. Oui j'étais aussi tête de mule à mes heures perdues. Donc après elle trouva facilement la réponse à ma question et j'avoue que j'avais complètement oublié que je l'avais invité à voir un film à la soirée de Noel. C'est clair que le Roi Lion était THE classique pour moi et je n'allais pas lui sortir la Reine des Neiges. Cette Elsa je ne pouvais pas me l'encadrer et en plus je n'avais pas aimé le dessin animé.

Bon donc je venais lamentablement de me planter sur la glace à la fraise. Bah ce n'était pas grave et c'est vrai que ce machin était super sucré à choisir je préférais la glace à la framboise bien que soyons clairs, RIEN ne pouvait surpasser la glace au chocolat. Ceci étant dit je rigolais à la fin de sa phrase.

"Et je suppose accompagnées de chantilly? "

Personnellement là encore j'aurais opté pour le chocolat fondu. Oui bon ok le chocolat c'est la vie. Mais là n'était pas le sujet de la conversation. Là j'avais mieux à faire à savoir une superbe vengeance, j'éclatais de rire à la voir comme ça. J'aimais quand mes plans marchaient encore mieux que ce que j'avais prévu au départ. Elle était trempée de chez trempée, même les cheveux étaient mouillés. Ah ouais là c'était de la belle vengeance de celle de compétition et comme j'étais fou mais avec mes limites je m'étais éloigné d'elle avec un grand sourire.

" Honte? moi? jamais mais je mets hors de portée d'un coup de pied."

Elle était sérieuse avec sa menace là? Même pas peur d'abord. Mais du coup elle avait deviné que je détestait les costards. Ok 2 à 1 pour elle et ça je ne pouvais pas l'admettre, je la regardais un instant et une idée germa dans ma tête. Je revins vers et m'arrêta juste en face d'elle, le regard braqué dans le sien, lui demandant le plus sérieusement si elle me faisait confiance. Heureusement pour moi la réponse fut affirmative, je lui demandais donc de passer ses bras autour de mon cou et dès que ce fut fait je la soulevais pour la porter dans mes bras.

" Concentre toi sur mon visage et sur rien d'autre"

J'avançais dans l'eau petit à petit, comme elle était trempe elle percuterait moins qu'on entrait dans de l'eau un peu plus profonde. Quand je la voyais commencer à paniquer je lui rappelais de ce concentrer sur moi et quand j'arrivais à un niveau ou j'avais de l'eau jusqu'à la hanche je m'arrêtais. Et tout doucement je me mis à genou gardant mon précieux colis contre moi et finalement Norah fut dans l'eau. Je lui laissais le temps de s'habituer.

"Tu vois , ce n'est pas si terrible.quand tu te sens prête je te lâche, ne t'inquiètes pas tu auras pied."

Du coup j'avais un peu arrêté notre jeu mais tout comme elle je n'aimais pas perdre. Et j'appréciais encore moins qu'on arrive à me connaitre si vite et facilement. J'avais agis sur le moment, comme bien souvent d'ailleurs et j'espérais vraiment que de un je n'allais pas me prendre un autre coup et de deux que cette fois j'allais vraiment pouvoir l'aider. En fait je ne savais pourquoi j'avais agis de la sorte, y'avait pleins d'autre moyens de l'aider sans l'avoir contre moi mais comme d'habitude j'avais agis avec mon instinct. Je restais donc les deux genoux posés sur le sable et la jeune femme contre moi. Je guettais le moindre signe de panique chez elle.

Ca faisait des années que je ne m'étais pas montré si doux, et encore une fois je refoulais cette constatation dans un coin de ma tête. Ne pas réfléchir et profiter...Hakuna Matata.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 15:26
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Moi et les fraises, une grande histoire d'amour. Avec du chocolat, de la chantilly ou nature je prend tout. Enfin là, pour le moment j'ai l'air d'une idiote sur le sable, les bras croisés sous la poitrine, à fixer Alek des yeux. Niveau menace j'ai encore des progrès à faire en tout cas puisque à part le faire sourire, l'idée de l'obliger à porter un costume à vie ne semble pas l'effrayer plus que ça. De toute façon, je n'arrive pas à me mettre en colère et encore moins à faire comme si je l'étais. Puis même si j'y arrive je suis loin d'être crédible, la preuve.

"Alek Hamilton, je vous ordonne de revenir sur le sable et d'affronter l'adversaire."

Je fais mine de taper du pied sur le sable et de rester la plus sérieuse possible mais malheureusement, je n'y arrive pas. Encore une fois je ne peux pas m'empêcher de sourire. Je lève les yeux au ciel quelques secondes avant de reposer mon regard sur le maître chien qui est toujours dans l'eau, à bonne distance. Moi ? ben moi je suis toujours trempée, la robe toujours mouillée et toujours une tête de chien mouillé donc tout va bien.

Alors que je suis à deux doigts de penser que la situation est désespérée, il finit par quitter sa cachette. Seulement voilà, alors que j'avais l'idée toute simple en tête de me venger, le voilà qui vient se placer à quelques petits centimètres de moi. Il est tellement près que je peux sentir son souffle chaud sur mon visage. Je lève les yeux vers lui et je déglutis. Je n'avais jamais fais attention à la couleur de ses yeux et aux traits fins de son visage. Il me pose une question, elle me laisse un peu perplexe. Il me faut quelques secondes avant de lui donner une réponse, mais je me contente seulement de lui faire "oui" de la tête. C'est stupide mais même si je ne le connais pas depuis très longtemps, je suis prête à lui faire confiance. Je me sens bien quand je suis avec lui donc je sais qu'il n'y a aucune raison pour qu'il me fasse un coup de travers. J'ai tendance à beaucoup me fier à mon instinct concernant les personnes et là, mon instinct me dit clairement de foncer sans hésiter.

La suite est assez surprenante. Il me demande de passer mes bras autour de son cou. Je le fais sans me poser de question et je pousse un petit cri de surprise lorsque je le sens qui me soulève. Me concentrer sur son visage et rien d'autre... Je me pince les lèvre, je cligne des yeux plusieurs fois et je me laisse transporter par son regard azur.

Plus il avance, plus je comprend ce qu'il compte faire. Par pur réflexe, je serre un peu plus mes bras autour de son cou sans pour autant lui faire mal. Je me blottis un peu plus aussi et je fais tout mon possible pour ne par regarder ailleurs et me concentrer sur son visage. Les premières vaguelettes viennent toucher mes pieds. Mon corps tout entier frissonne et se raidit, pourtant, je reste concentrée sur le visage du militaire et sur ma respiration. Malgré le stress, je ne peux pas m'empêcher de lui dire, d'une toute petite voix.

"Pitié.... ne me noies pas..."

Je ferme de nouveau les yeux, je réajuste mes bras autour de son cou et je bloque même ma respiration au moment où je me sens complètement dans l'eau. J'ouvre un oeil, puis le second et je constante que Alek est à genoux dans l'eau et moi toujours dans ses bras.

Peu à peu, mon corps commence à se détendre et je me sens un peu moins stressée, un peu moins crispée. On reste là, dans le silence, le temps de quelques secondes puis il me dit que si je veux, je peux le lâcher dés que je suis prête et il me rassure en me disant que là où nous sommes, j'ai pieds.

"Okay..."

Je ne sais pas quoi faire. Je ne vais pas rester là sans rien faire... Une partie de moi aimerait rester là dans ses bras mais l'autre me dit d'y aller. Je déglutis et je le fixe inquiète.

"Tu crois que je peux rester encore un peu là ?"

Pour une archéologue qui est partie à l'aventure dans plusieurs pays, qui a crapahuté dans pas mal de fôrets, à l'heure actuelle je n'en mène pas large.

"Je suis ridicule hein ? t'as le droit de le dire...."

Oh misère... Je ferme les yeux et je finis par desserrer doucement mon étreinte autour de son cou. Je me met littéralement en apnée alors que je commence lentement à basculer pour poser un pied d'abord sur le fond... La manœuvre me demande quelques minutes et surtout un effort surhumain. Je finis par poser le second de longues minutes plus tard, toujours à cran. J'ouvre un oeil, Alek est toujours là, toujours à genoux. Je lui tend les mains et du regard, je le supplie de venir le plus près possible.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 19:49
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
J'éclate littéralement de rire avec sa menace et prononcer mon nom en entier...j'étais à doux doigts de lui répondre " oui maman" mais j'évitais de continuer à aggraver mon cas. Mais bon la dernière personne qui m'avait appelé par mon prénom et mon nom sur ce ton là ben c'était ma mère pour me faire un remontrance quelconque. De toute façon je crois qu'on est tous pareils dès que notre nom est prononcé en entier sur un ton autoritaire c'est pour qu'on s'en prenne plein la tronche. Enfin là elle n'était vraiment, mais alors vraiment pas crédible et d’ailleurs pour lui montrer à quel point elle me faisait peur...je ne bougeais pas de mon carré d'eau.

Franchement c'était divertissant de la voir tenter de paraître en colère et autoritaire. Mais bon je n'oubliais pas que j'avais une revanche à prendre. Donc je m'approchais d'elle, peut être qu'elle a cru avoir réussis à me faire peur, j'espère sincèrement que non. J'ai décidé avec l'autorité de moi qu'il était temps de régler cette histoire de peur de l'eau. En soit elle pouvait vivre avec cette peur mais pas quand son lieu de vie était entouré d'eau et qu'en mission on risquait à tous moments de devoir nager ou plonger.

J'avais opté d'instinct pour la manière douce, en espérant fortement que ça fonctionne sinon le dernier recours serait de la balancer à l'eau...je ne voulais pas en arriver là. Je l'avais fais avec Mckay sur Magna mais la situation était différente c'était pour du vide et si on sautait pas on allait mourir. Mais là si elle arrivait à vaincre un peu sa peur ça lui éviterait des ennuis comme notre cher ami Mckay. Elle me faisait confiance c'était très flatteur pour moi mais j'avais remarqué que j'avais tendance à dégager ça comme sentiment malgré mes faits d'armes plus ou moins violents.

Donc me voila à entrer dans l'eau avec mon précieux colis dans les bras, j'y allais le plus lentement que je pouvais et je devais prendre sur moi. Heureusement sa remarque me fis sourire, elle avait toujours le chic pour me sortir les trucs auxquels je ne m'attendais pas.

"Ne t'inquiètes pas ça ne risque pas d'arriver."

Et puis je n'allais pas lui dire que si j'avais voulu le faire, elle serait déjà en train de boire la tasse. La miss était maintenant bien dans l'eau vu que je m'étais mis à genoux. Et ce n'était pas très confortable comme position. Bon le "grand saut" allait prendre du temps apparemment. J'étais costaud ok mais je n'allais pas rester comme ça trop longtemps. Je la vis fermer les yeux...bon c'était mal barré cette histoire.

"On va dire que tu balises vraiment pour rien en fait."

Alek Hamilton, pro en réconfort par les mots.. mais là c'était le cas. Elle avait pieds, l'eau était chaud , j'étais là donc elle pouvait se lancer. D'ailleurs je vis un oeil s'ouvrir puis un deuxième avant qu'elle pose les pieds sur le sable...toujours l'un après l'autre, sait on jamais que le sable soir froid. Et après plusieurs minutes la voila enfin dans l'eau...ah ben quand même, j'ai faillis attendre. Je la laissais s'habituer à être dans l'eau mais bien vite elle tendit les mains vers moi. Je me redressais et venais très proche d'elle, et je prenais ses mains dans les miennes.

" Te voila dans l'eau Norah...prend ton temps pour t'y habituer et au moins cette fois t'es pas trempe pour rien. "

Je lui souris amusé. Sauf que ben là je ne savais plus trop quoi faire, j'avais fais ma part du deal. Et puis aussi être aussi proche d'elle était à la fois génial et à la fois pas cool. En fait j'étais bien quand je ne ressentais rien, car j'avais oublié à quel point ça pouvait être très désagréable de ressentir des sentiments humains. Le doute de ne pas savoir quoi faire dans un tel instant. Je préférais même éviter son regard , je regardais l'horizon. Si je baissais les yeux sur elle j'était foutu, je le savais.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 22:16
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Les mains tendues vers le militaire, je ne le lâche pas des yeux, j'espère de tout coeur qu'il va venir et qu'il ne va pas me laisser dans l'eau comme une idiote. Je plante mes yeux dans les siens et je reprend une respiration normale seulement quand ses mains viennent prendre les miennes. Ils prononcent quelques mots qui, bizarrement, m'apaisent. Je déglutis, je me pince les lèvres alors qu'il s'approche de moi, tout près. Sa remarque me fait rire, un petit rire nerveux soit mais un rire tout de même.

Les secondes passent, se transforment en minute. Je commence peu à peu à m'habituer à l'eau, j'ose même jeter un coup d'oeil vers mes pieds et je suis étonnée de voir que l'eau était transparente. A ce moment là j'ai un peu l’impression d'être une enfant qui découvre le monde qui l'entoure. Je m'amuse même faire bouger mes orteils et à les regarder se cacher sous le sable... une vraie gamine. J'ai un sourire sur le visage qui ne me quitte pas même lorsque je lève les yeux vers Alek.

Je hausse les sourcils quand je me rend compte qu'il est en train de regarder l'horizon. Ses mains toujours dans les miennes je m'approche un peu plus de lui et je me hisse sur la pointe des pieds pour essayer de me glisser entre le point qu'il fixe et lui. Un léger sourire aux lèvres, je lui dis...

"Essayerais tu de me fuir mr le maître chien ? Tu as peur que je te mange ? Ne t'inquiète pas, il n'y aura pas ce coups mal placés cette fois..."

Je me pince les lèvres et c'est en silence, mes mains toujours accrochées aux siennes que je met un peu de distance entre nous, en reculant légèrement. Ma robe qui heureusement n'a pas les couleurs qui délavent, s'étale à la surface de l'eau. D'un roulement d'épaule je remet en place une bretelle qui vient de glisser. Je nous fais tourner de façon à me retrouver dos à la plage.

"Merci..."

Il ne se rend pas compte de ce qu'il vient de me faire faire... En quelques minutes seulement, il a réussi l'exploit de me faire faire quelque chose qui m'effraie depuis que je suis toute petite. Bon ce n'est pas pour autant que je me sens capable d'aller nager un peu plus au large hein. Je ramène une mèche de cheveux en arrière et je me tire légèrement sur les mains du militaire pour le faire avancer un peu plus dans ma direction de façon à ce qu'il soit un peu plus proche. Je pourrais lâcher ses mains mais je n'en ai pas envie... Je pourrais le laisser là et retourner sur le sable mais étrangement, je n'en ai pas envie... C'est étrange cette capacité qu'il a à me faire me sentir bien même dans les situations les plus improbables...

Une fois qu'il est assez proche de moi, je lâche une de ses mains et avec ma main libre je viens délicatement l'obliger à me regarder. Je me hisse sur les pieds et je vais déposer un baiser sur sa joue.

"Merci de m'avoir permis de faire ça..."

Je reste là sans rien dire à le regarder et à lui sourire avant de finalement prendre la parole une nouvelle fois.

"Ça te va si on retourne sur le sable ?"

Je marque une pause avant de reprendre.

"ça serait dommage d'abuser des bonnes choses..."

Sans un mot, je lui lâche l'autre main et je lui tourne le dos pour rejoindre le sable. Tout en quittant l'eau, je me met à essorer rapidement le bas de ma robe et mes cheveux histoire de ne pas avoir l'air tout droit sortie d'une machine à laver.
made by black arrow

_________________
Rewrite The Stars
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Fév - 13:42
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 1086

Dossier Top Secret
√ Age: 35
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le moment tout se passait beaucoup mieux que la fois précédente. Déjà pour commencer je n'avais pas pris de coup mal placé et Norah n'était pas en panique de se retrouver dans l'eau. Je l'avais vaguement vu jouer avec ses pieds dans l'eau. Et oui elle était transparente, c'était vraiment un endroit très beau on pouvait limite plonger dans trop de matériel. Et pour le surf c'était bien car on voyait sur quoi on risquait de s'écraser. J'avais toujours mes mains dans les siennes mais mon regard était fuyant et je n'avais calculé qu'elle l'avait remarqué que quand je vis sa tête entre moi et l'horizon. Je souris amusé par sa remarque.

"Je sais que maintenant je ne crains plus rien pour les coups. et non je n'essaie pas de te fuir."

J'avais dû être menteur professionnel dans une autre vie car j'avais sorti ça le plus naturellement possible. Enfin c'est pas que je la fuyais, mais j'évitais de la regarder. Comment ça c'est la même chose? mais pas du tout voyons, du moins pas dans mon lexique à moi. Je me laisse entrainer à bouger dans l'eau, ben dis donc c'est qu'elle en faisait des progrès car en plus d'être dans l'eau, elle bougeait pour se déplacer. On était encore loin du plongeon mais c'était déjà le jour et la nuit par rapport à quelques heures seulement. Je pense que sa robe était fichue par contre, j'en assumais la pleine responsabilité et sans l'ombre d'un remord.

Elle s'arrêta en étant dos à la plage et donc moi dos à l'océan. Honnêtement faudrait que je pense à écrire un mot de ralage au fabriquant de cette robe car elle n'était pas du tout transparente et l'être un peu n'aurait pas été désagréable à la vue. En réponse à son merci, je lui souris gentiment, finit le sourire joueur, j'étais sincère. J'aimais bien aider les gens quand je le pouvais. Je ne réponds rien, ce n'est pas nécessaire. Quand je sens qu'elle tire doucement sur mes mains pour me faire approcher, je marche vers elle pour me retrouver à seulement quelques centimètres d'elle. Je n'ai pas vraiment idée de ce que j'ai fais pour elle, pour moi j'ai juste fais ce que je devais et qui me semblait normal de faire. Je souris de la voir se mettre sur la pointe de pieds à chaque fois pour atteindre mon visage.

"Si j'ai pu t'aider, j'en suis content."

Faut pas attendre un discours de ma part ça arrive très très rarement et autant j'étais à l'aise avec les mots pour clasher mais pour tout autre sujet ça m'était plus difficile. L'humour me sauvait souvent, mais là j'avais rien trouvé de drôle à dire. Je fus surpris de son bisous sur ma joue et encore une fois mon regard avait dévié du sien. Retourner sur la plage? hein? quoi ? comment? Allo Alek ici la lune, merci de revenir parmi nous.

" Pas du tout , la nuit commence à tomber en plus."

Je ne venais seulement de m'en rendre compte. Par contre moi revenir de suite sur la plage, j'en avais pas trop envie. Je me laissais tomber en arrière dans l'eau. Et je restais sous l'eau quelques secondes avant d'émerger et de rejoindre Norah qui était déjà sur la plage en train de s'essorer. On marcha en silence vers le chalet. Les couleurs de la fin du coucher de soleil étaient magnifiques, on aurait dit que le ciel était en feu. Je ne me lassais jamais de ce genre de spectacle. Plusieurs fois au moyen orient j'avais vu le ciel prendre des couleurs que je n'avais vu. Et ça me faisait bizarre de penser que sur terre on était en guerre alors que la planète continuait son cours.

Je ne tentais pas d'essorer mon short et encore moins mes cheveux, je passais juste mes mains pour les rabattre en arrière. En arrivant au chalet j'égouttais partout sur le sol. J'allais me chercher une bière et en pris une pour Norah.

" Pour ce soir je propose grillades, j'ai vu un petit barbecue dans la cuisine , je le mettrais sur le sable et on pourra manger sous les étoiles...y'a pire dans la vie je crois."

En réservant le chalet, j'avais demandé qu'il y ai de quoi manger car je n'avais pas le temps de m'en occuper. Il n'y avait que du simple, des poissons, quelques légumes et des morceaux de viande. Je sortis tout ce dont j'avais besoin. Ca ne me pris pas longtemps pour l'allumer, j'avais des années d'expérience et je m'assis dans le sable face à l'océan sirotant ma bière en attendant que ça cuise.

Si Norah avait besoin de se doucher, encore, ou de se changer je la laissais libre de ses mouvements, si elle voulait me rejoindre c'était cool aussi. Ce qu'elle fit en s'asseyant à côté de moi avec sa bière. Je trinquais avec elle, cette fois je ne détournais pas le regard, j'avais mon regard braqué dans le sien. J'avais envie de l'embrasser peut être moins chastement qu'un baiser sur la joue mais quelque chose me disait que je devais la laisser venir et ne pas trop prendre les devants, après je me trompais peut être.

" A ta réussite du jour Norah. Je suis fier de toi, tu es plus courageuse que moi avec des aiguilles."

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plage-