Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

I'm sexy and I know it[ Norah ]

 :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 15 Fév - 18:40
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 81

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

C'est donc complètement trempée et avec une allure de chien mouillé que je quitte l'eau pour rejoindre le sable. Une fois les pieds sur le plancher des vaches, je me tourne histoire de voir ce que fait Alek et je souris alors que je l'observe pendant qu'il profite un peu de l'eau. Cependant, il me rejoint rapidement et c'est ensemble que nous faisons route vers le petit bungalow. Le trajet se fait dans le silence, on se contente seulement de regarder le paysage... c'est vraiment magique comme endroit ici...

On finit par arriver au bungalow et une fois à l'intérieur, Alek attrape deux bières. Une pour lui et une qu'il me tend. Je le remercie d'un sourire avant d'ajouter, amusée.

"Si ça ne te dérange pas, je vais aller me passer vite fait sous la douche et me changer..."

Je repose la bière et avant d'entrer dans ma chambre, je lui dis le plus sérieusement possible.

"... Ça serait dommage que tu passes la soirée avec un chien mouillé ou que j'attrape froid."

Nouveau sourire avant de disparaître. Je pince mes lèvres en voyant l'état de ma robe et tout l'arc en ciel de couleurs que j'ai sur la peau. Bon ben je crois que celle là, je ne la remettrai pas et de toute façon vu son état, elle très certainement hors d'usage. Je profite de la douche, de l'eau chaude sur ma peau et je me délecte de chaque seconde passée sous le jet d'eau chaude. Bon il ne faut pas trop que je traîne non plus, sinon j'en connais un qui risque de boire ma bière et et manger toutes les bonnes choses de prévues pour ce soir. Une fois sèche, j'enfile un jean, un débardeur et une veste et je tresse mes cheveux pour éviter qu'ils dégoulinent dans mon dos, j'ai horreur de ça.

Avant de rejoindre Alek, je récupère ma bière. Je sors du bungalow et je souris en voyant que le petit barbecue est déjà allumé. Je vais m'installer avec lui et nous trinquons à ma petite victoire du jour. Je souris lorsqu'il m'indique que je suis plus courageuse que lui avec les aiguilles. Je lui donne un petit coup d'épaule.

"Si j'ai réussi à me baigner, je suis sûre que tu peux toi aussi le faire..."

Mon corps est parcouru de frissons alors que la chaleur que dégagent les braises me parvient. Même si le temps est agréable, je dois bien avouer que cette petite source de chaleur est la bienvenue. Je tourne une nouvelle fois mon visage vers lui et je constate que quelque chose a changé dans son regard. Il n'est plus aussi fuyant que tout à l'heure et je crois bien que c'est la première fois qu'il me fixe autant. D'ailleurs, sans trop m'en rendre compte, je me met à faire la même chose. En temps normal, faire ce genre de chose ne me correspond pas, mais là c'est différent. Depuis le début de ce petit séjour, je vais de surprises en surprises et plus les heures passent, plus je me rend compte que la personnalité du militaire me plaît. Il a ce quelque chose qui me fait me sentir bien, qui me fait me sentir à l'aise et c'est étrange, mais quand il est à côté de moi, j'ai le besoin inavoué de le toucher...

Le temps passe, nous sommes complètement enfermés dans notre petite bulle et même le crépitements des flammes ne nous fait pas rejoindre la réalité... Jusqu'à ce que je décide de briser ce contact en un battement de cils... Je me racle la gorge et j'avale une loooongue gorgée de ma bière avant de regarder le feu.

"Je meurs de faim..."

Comment briser l'ambiance en quelques secondes... de toute façon, tu t'attendais à quoi Norah...
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Fév - 19:44
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 956
√ Localisation : Le plus souvent à l'infirmerie


Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
J'allais pas lui répondre que ça me dérangeais, elle faisait comme elle voulait, ce n'était pas mon problème. Le seul truc que j'aurais pû répondre c'était que ça me dérangeais qu'elle y aille sans moi mais on ne se connaissait pas assez pour que je lui réponde ça. Et puis bon vu ce qu'il venait de se passer je pense qu'elle avait vraiment besoin d'un moment toute seule. Et moi aussi en fait. Par contre passer la soirée avec un chien mouillé j'avais déjà fait et ce n'était pas agréable, bon dieu ce que ça pouvait fouetter un chien mouillé. Comme tous les bergers allemands, Kalash adorait l'eau quand c'était pour faire le con mais beaucoup moins pour prendre un vrai bain. Enfin même en chien mouillé comme elle disait je la trouvais très belle, ça la rendait encore plus vulnérable mais c'était trompeur.

Je ne répondis rien et la laissait filer sous la douche. M'occuper du barbecue, de couper la viande, les légumes et tout me vidait la tête et j'appréciais. Je n'était pas un grand cuisinier mais bon ça j'arrivais à gérer. Fallait pas être cuistot trois étoiles pour couper des trucs en morceaux et faire cuire comme il fallait. Nous avions de la famille au Texas donc on m'avait appris à respecter la cuisson de la viande pour lui faire honneur. Là bas dire que vous étiez végétarien c'était pire que dire que vous étiez pro russe.

J'étais toujours en maillot mais j'avais enfin séché, merci le barbecue. C'est sur que quand je la vis arriver habillée comme ça , je me dis que là j'abusais mais mince j'étais en bord de mer je ne pouvais pas mettre un haut ni des chaussures, ma religion me l'interdisait. Ca lui allait bien la terre, mais je préférais les cheveux détachés. J'hésitais à faire une blague mais là par contre je me retenais pas.

"C'est vachement efficace le toilettage canin de nos jours, ca transforme un chien mouillé en une belle femme."

Normalement j'aurais dû utiliser le mot chienne, qui avec moi n'était pas péjoratif étant maître chien. Mais comme chez beaucoup ça pouvait l'être je m'abstins d'utiliser ce mot. Parfois je m'achète un peu de savoir vivre quand j'en trouve en solde. On trinquait donc nos bières et ouhhh là on se calme, non non non les aiguilles c'est vicieux et ça fait mal mais pas l'eau. Bon l'eau pouvait tuer, mais moi aussi et pourtant j'étais gentil, pas comme les aiguilles et puis en général elles étaient maniées par des sadiques. Isia en était l'exemple parfait.

"On ne va pas s'emballer hein...j'ai eu ma dose de piqures faut juste pas que je la vois arriver sur mon corps sinon là ça finit mal. J'ai mis une droite à un infirmier de la cité car il n'a pas pris en compte ma peur et a voulu faire le malin." Je souris en me rappelant cet incident."Je lui ai explosé le nez...j'aurais du faire ta technique un coup de pied là où ça fait mal"

Je n'avais pas prévu de la regarder aussi longtemps mais que voulez vous je ne suis qu'un homme faible qui se trouve devant une belle femme. Mais je n'avais pas prévu non plus qu'elle me rende mon regard. Ce n'était pas un jeu de qui allait céder le premier enfin céder oui mais pas en baissant le regard. J'aurais pu rester là encore longtemps avant qu'elle ne coupe ce moment. Sur l'instant je lui en voulu un peu mais en fait j'avais faim aussi. Je me levais lui laissant ma bière à porter et je servis les trucs dans des assiettes en plastique. On devait tout jeter après il fallait laisser l'endroit très propre. Mais pas besoin de me le dire, je ne jetais jamais rien dans la nature.

Je lui souris amusé, un plan machiavélique venait de germer dans mon cerveau tordu. Je restais debout sans lui donner son assiette.

"Si tu veux ton assiette il va falloir venir la chercher.."

J'aimais jouer, j'adorais ça même. J'attendis qu'elle se lève et je gardais toujours son assiette proche de moi. Pour l'obtenir elle devait vraiment s'approcher. Je la laissais venir. Une fois qu'elle fut à seulement quelques centimètres de moi, ma main vint se poser délicatement sous son visage pour le lever vers le mien. Mon regard était très intense, j'avais décidé de forcer un peu le destin. Au pire je risquais de prendre un vent, au mieux et bien d'assouvir une envie que j'avais depuis un moment.

Je posais délicatement mes lèvres sur les siennes. Elles étaient aussi douces et pulpeuses que je me l'étais imaginé. De ma malin libre, je posais les assiettes sur le truc fait pour à côté du barbecue et une fois libre elle vint se poser sur la hanche de Norah pour la rapprocher de moi. Elle n'avait pas l'air de me repousser mais je n'intensifiais pas le baiser, je lui laissais l'occasion de le faire si elle le voulait.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 16:13
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2017
√ Messages : 81

Dossier Top Secret
√ Age: 30 ans
√ Nationalité: Israel Israel
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Sexy And I Know It
Norah ft. Alek

Je ne peux pas retenir un éclat de rire lorsque Alek me parle de la malencontreuse expérience qu'un médecin de la cité a connu en tenant absolument à lui faire une piqûre. Il me faut quelques secondes pour arrêter d'imaginer la scène mais c'est plus fort que moi, je ne peux pas me retenir de rire. Alek me dit que si il avait su, il aurait sûrement essayé ma technique du coup de pied mal placé. Je lui fais un clin d'oeil tout en lui répondant.

"Tu aurais été tranquille pendant un petit moment avec cette défense, crois moi..."

Mon sourire s'élargit et j'avale une nouvelle gorgée de ma bière. Les gargouillis de mon ventre me ramène à la réalité et je jette un coup d'oeil à ma bière. Si je continue comme ça, sans rien avoir dans l'estomac, je suis sûre que dans pas longtemps, je vais être capable d'aller nager au large sans me poser de questions. Je ne bois pas souvent mais quand je le fais, si je n'ai pas le ventre plein, l'alcool a tendance à me monter rapidement à la tête... comme la dernière fois, quand on m'a fait boire du saké...

Heureusement, Alek m'entend et il s'attaque à la préparation des assiettes. Les jambes remontées et le menton posé sur mes genoux je le regarde pendant qu'il prépare le repas. Je ne peux pas m'empêcher de sourire, ne me demandez pas pourquoi, j'en ai aucune idée... C'est seulement lorsqu'il m'adresse la parole que je secoue la tête et essaye de faire comme si de rien était. Je dois avoir l'air d'une psychopathe à le fixer comme ça en plus... Norah échappée d'un asile... J'hausse un sourcil alors qu'il me provoque. Je me lève sans hésiter, j'ai tellement les crocs que si il faut le faire tomber pour que je puisse récupérer l'assiette alors soit. Je fronce les sourcils alors que je m'approche de lui. Je lui souris.

"Ne jamais provoquer une Norah qui meurt de faim..."

Heureusement, Alek décide de rester sur place, ce qui m'arrange. Je ne pense pas que j'aurai été capable de lui courir après en fait. Je me retrouve assez vite à quelques centimètres de lui et ce qu'il se passe ensuite, je ne m'y attendais pas vraiment.

Bizarrement, alors que je suis tout près de lui, l'atmosphère a subitement changé. Sa main vient délicatement prendre mon menton pour m'obliger à lever les yeux vers lui. Alors que sa main vient toucher ma peau, mon coeur s'emballe et ma gorge se noue. J'ai du mal à respirer, c'est à la fois douloureux et agréable comme sensation... Ses yeux sont posés sur mon visage et je peux clairement voir que quelque chose a changé dans leur éclat. Son regard est devenu plus sombre, plus attrayant... comme celui d'un prédateur chassant sa proie. L'intensité dans son regard a quelque chose de fascinant et je n'arrive pas à m'en détacher.

Les secondes passent et nous restons comme ça, jusqu'à ce que ses lèvres viennent se poser sur les miennes. Leur contact est doux... je me sens immédiatement envahie par une vague de chaleur. Je ne m'occupe même plus des assiettes... Alors que se main vient se poser sur ma hanche... J'ai l'impression d'être une gamin, j'ai les jambes en coton et la curieuse impression d'avoir la sensation que je vais tomber. Je me blottis tout contre lui et je passe mes bras autour de son cou comme pour l'empêcher de s'en aller.

Le baiser est doux, chaste. Seulement voilà, plus les secondes passent et plus nos lèvres restent collées, plus j'ai envie qu'il devienne plus intense. Les doigts de ma main droite vont se glisser dans ses cheveux et je pousse un petit soupir alors que je me presse un peu plus contre lui.

Au diable les assiettes, au diable le ventre qui gargouille. A cet instant précis, j'ai juste pas envie que tout s'arrête mais bon, on est pas des machines et faut bien qu'on respire de temps en temps.

Alors que nos bouches se séparent, je sens le rouge me monter aux joues. Je baisse les yeux vers mes pieds et je me mordille les lèvres. Il me faut quelques secondes avant de redescendre complètement sur terre. Je lève finalement les yeux vers lui et j'affiche un léger sourire.

"Mais c'est que vous êtes un homme plein de surprises Alek Hamilton..."

Les gargouillis reviennent à la charge ce qui vient légèrement pourrir l'ambiance. Je me pince les lèvres comme pour m'excuser de ce petit interlude musical.

"Je crois que mon estomac ne te trouve pas assez nourrissant..."

Je dépose un nouveau baiser, rapide, sur ses lèvres, un petit sourire aux lèvres.
made by black arrow

_________________
Qui n'augmente pas sa connaissance l'amoindrit
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Continent de Lantia :: Plage-