Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Les enfants du Diable se font une soirée [ Isia - Explicit Content]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 4 - Quartiers du Personnel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 17 Jan - 18:48
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 956
√ Localisation : Le plus souvent à l'infirmerie


Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
C'est pas que mais ça faisait maintenant un long moment que je n'avais pas passé un moment sympa avec Isia. En général on ne faisait que se croiser pour Kalash ou dans les couloirs. Elle était très occupée et moi la tête ailleurs complètement. Depuis Noel j'avais compris pour qui elle "craquait' mais j'avais décidé de ne même pas la charrier à ce sujet. Et puis entre temps j'étais rentré sur Terre, un séjour salvateur pour moi. Qui m'avait rappelé pourquoi je m'étais engagé dans l'armée pour éviter que mes amis soient attaqués par des inférieurs. Et là question inférieur je m'étais planté avec les Wraiths.

Enfin voila tout ça pour dire qu'une soirée entres potes devenait obligatoire. Alors autant prévenir que les mineurs n'écoutent pas nos dialogue car quand on le décidait on pouvait devenir les pires enfoirés sans coeur. En fait on dévoilait juste nos vraie natures, allez savoir.. même moi je n'étais pas capable de dire si j'étais quelqu'un de bien ou un psychopathe. Mais j'avais de l'empathie ce dont ma chère Blondie était totalement dépourvue. A deux on était de beaux exemples de ce que la race humaine pouvait produire de pire. Je pense que sur la cité on gagnait la palme des sans coeurs.

Je lui avais envoyé un mail pour l'inviter à une soirée dans mes quartiers. C'était bien la seule femme que je pouvais inviter dans mes quartiers sans qu'elle s'imagine finir à l'horizontale ou à la verticale selon mon inspiration du moment. En rangeant mes quartiers j'avais retrouvé l'autre carton de bière qu'elle m'avait offert après Magna. Bon au pire on serait malades, au mieux cette bière serait de la tuerie. J'avais branché ma console au cas où mais pas sûre qu'elle veuille jouer à GTA. Dans le mail je lui avais demandé d'apporter des minutions pour la soirée, pas la peine de lui spécifier que je parlais d'alcool c'était une évidence.

Ah par contre fallait que je pense à prendre de quoi éponger les grammes d'alcool, donc j'étais parti en quête de bouffe. Plus précisément de mal bouffe. Bah ouais vous avez déjà mangé de la salade en buvant des bières vous? A par ces fous de vegans... Donc j'arrivais à me procurer des chips, du guacamole, des trucs au fromage, tout pour la ligne. Je doutais fortement qu'elle me fasse un caca nerveux car elle allait bouffer des trucs gras pendant une soirée et au pire si elle le faisait, je mangerais tout et elle irait bouger ses belles fesses pour se chercher des salades. Hors de question que de la bouffe saine passe la porte de mes quartiers.

Donc là je regardais si j'avais tout et normalement ça devrait être bon...de quoi se faire un bonne soirée entres couilles. Ouais bon elle avait pas mais c'était tout comme parfois. J'avais encore de la marge sur l'horaire donné donc je décidais d'aller faire courir Kalash et moi aussi par la même occasion. Rien de trop intense, trente minutes pas plus. Je rentrais à mes quartiers, je pris une longue douche musique à fond. Mes voisins devaient m'adore mais soyons clair j'en avais rien à foutre. Ca ne durait pas non plus trois plombes. Je sortis de la douche, enfilait un jogging réglementaire. Ah ouais je n'allais pas faire des efforts vestimentaires pour elle. Se serait lui donner trop d'honneur et elle trouverait le moyen de s'en vanter et de me l'envoyer dans les dents.

J'hésitais à faire un effort de présentation pour la bouffe ou tout laisser dans les paquets...Je trouvais plus sympa de se faire passer les paquets c'était plus convivial. Je regardais ce que j'avais comme jeu à part GTA...FIFA, Call of, Battlefield ouais bon à mon avis ça n'allait pas lui plaire. Je checkais ma musique ouais là c'était un peu plus varié. Un fond sonore ça irait. Le seul truc qui manquait c'était à fumer mais dans l'enceinte d'une base je n'allais pas jouer au con en ayant ce genres de choses. Je n'étais plus en Californie là...et si je faisais un pas de travers l'autre crâne chauve se ferait un plaisir de me renvoyer sur Terre.

Normalement là j'étais bon et d'ailleurs comme j'étais en avance, je me lançais un call of en m'ouvrant une bière affalé dans mon fauteuil. Manquait plus que la main dans le jogging et je serais un cliché à moi tout seul.


_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Jan - 19:31
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 803

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur



Les enfants du Diable se font une soirée


Chronologie : 18 janvier 2018

Je fus surprise de recevoir un mail de Panda, il m'invitait à une soirée entre bon copain pour ne pas dire entre deux supers connards en puissances à refaire le monde sur notre trône de canapé a bouffé sainement et parler avec pudeur ! Ouai, ce soir les oreilles vont siffler voir même, il aura quelques tympans percés.

Un large sourire se fit sur mon visage, le temps était passé que trop vite, même pour anniversaire je n'avais rien fais et mise à part le croiser ici et là, cela faisait longtemps qu'on ne s'était pas retrouvés. Et cela, je dois l'avouer que ça me manqua. Même pour Noël, cela fut rapide, faut dire que j'avais beaucoup de personnes à voir et une en particulier et lui, il avait sa « madame Hamilton ». Faudrait que je le questionne d'ailleurs. Si c'est une pauvre victime ou bien une amie. Elle m'avait l'air en bonne santé sans marque de pleurs intense… Et quelques fois, j'avais dû la croiser de loin et elle me semblait bien portante, donc bon, peut-être pas une des pauvres nanas qui avaient espérés plus qu'un bon moment ? Je ne sais pas pourquoi, les filles s'attachent aussi facilement.

Enfin qu'importe, le grand jour était là et j'étais heureuse de ne pas avoir croisée Nelly ! Elle est gentille, mais usante usante et tellement usante ! Surtout qu'en me voyant chercher des munitions chez le vendeur Athosiens, elle m'aurait questionné, si je ne passais pas une soirée strip poker avec « Maman ». Pfft rien que d'y penser ça me fou en rogne.

En tout cas, j'avais pris ce qu'il fallait, deux packs de bière Athosienne, avec différents parfums venus tout droit de la grande galaxie, deux bouteilles de vin français (obligée) un Bordeaux et un vin alsacien sucrée. Bref, que des bonnes choses j'espère qu'il avait pris de la nourriture, car sinon, on ne va pas être bien. Au cas, où je chopais deux paquets de bonbons.

Je fis un tour dans mes quartiers, histoire de me doucher, car sentir l'odeur si agréable du bloc opératoire c'est un coup à ce qu'il me fasse une attaque le Panda. Je marchais vers ma table basse, prenant un jeu, que j'avais piqué à un infirmier, enfin il me l'avait prêté en me dévorant du regard. J'aime bien jouer à la console en duo, des trucs qui demande de la compétition ou de tirer sur les autres, car ça me défoule. Après, je ne suis pas une fan au point d'en avoir une non. Mais, bon… Mario kart, un jeu de voiture amusant, de quoi bourriner un peu. Après, Panda en avait surement d‘autre. Celui-ci, fut par curiosité puisqu'il avait des concours de mario dans le service.

Bien chargée j'étais en tenue civile : chemiser blanc écrus fin avec un débardeur en dessous, jean slim beige et des bottines noires. Je frappai à la porte avant de passer la main sur les cristaux de sa chambre. Étant autorisé, tout comme dans les miens, je pouvais évoluer librement dans son antre.

« Coucou Panda ! » Je tournai la tête vers le canapé, ou j'avais une forme approximative d'un cachalot sur son canapée avec le cadavre d'une bière sur la table basse, remplie de victuaille, devant un jeu vidéo. Il était en jogging et franchement, il perd tout son sex apeal ! Remarque pour ce que je vais en faire de son attirance et de son sexe ! Je déposai les packs de bières le sac contenant le vin et le jeu.

« Enfin, Panda le cachalot … » Fis je taquine avec un rictus, pour lui claquer la bise sur une joue en me penchant vers lui. Pas besoin qu'il bouge, je ne lui demande pas de le faire. Alala. De toute façon, quoiqu’il mette j’aurais surement trouvé quelque chose pour l’emmerder. Après, je me fou de comment il s’habille pour une soirée entre nous. Il aurait été en callebut que cela ne m’aurait rien fait de plus. C’est quand même particulier notre amitié mine de rien. Mais j’aime bien ça. Je peux me lâcher avec lui et surtout ne pas sentir constamment un regard empreint de désirs et avec cette envie de me foutre dans le lit juste derrière. C’est sympa de fricoter, mais parfois ça me gonflait de ne voir que ça. Étant fille unique, je crois que la relation qu’on a ensemble, ressemble plus à des frères et sœurs qu’a de simples potes. Enfin du moins, c’est l’impression que ça me donnait au vu de notre totalement manque de pudeur ou de désirs de se sauter dessus.

« Bon j'ai emmené ça, je ne sais pas si c'est ton genre de truc, mais tout le service en ait dingue… ça et des seins de Miranda, qu'elle laisse toucher pour la charité » Ouai je commençai fort. Bon aussi je ne pouvais plus me la voire ! Elle est pénible… heureusement qu’elle est compétente, car niveau humanité c’est vraiment le cliché pathétique d’une nana pétasse et jalouse ! J'avais sortie, le jeu du sac pour lui montrer.
« Tu vas bien ? » Une truffe me toucha la cuisse, ce bon super chien fidèle au rendez-vous, je me baissai pour lui faire un bisou sur la tête et le caresser.



© TITANIA


_________________
Double comptes : John Sheppard & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : palevioletred


Merci beaucoup love3

Revenir en haut Aller en bas
Dim 21 Jan - 13:53
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 956
√ Localisation : Le plus souvent à l'infirmerie


Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
J’étais absorbé par mon jeu vidéo, un bon petit call of, de quoi pas avoir besoin de réfléchir. Parfait. En plus j’avais déjà terminé le jeu plusieurs fois donc là c’était plus de l'abattage d’élevage que vraiment découvrir un jeu et galérer pour passer les missions. Je n’avais pas encore attaqué Battlefront 2 mais c’était le prochain sur ma liste. La première bière tomba rapidement sur le champ de bataille. C’était pas très cool de boire seul alors qu’on attendait quelqu’un mais elle mettait trop de temps à arriver et je n’étais pas d’un naturel patient.

Nous avions tous les deux libres accès aux quartiers de l’autre, nous avions quand même une règle à respecter celle de taper à la porte avant. Ouais j’avais pas envie d’entrer pour lui dire bonjour et de la voir se taper une de mes supérieures hiérarchiques et je pense qu’elle n’avait pas envie de tomber dans un mauvais moment aussi.Quoi que y’avait peu de risques me concernant car je ne ramenais jamais des greluches dans mes quartiers.

Isia était la seule dotée de seins à pouvoir entrer dans l’antre du connard que j’étais. Fallait pas non plus déconner et ouvrir mon antre à tout le monde. J’aime ma solitude et entendre une femme piailler risquait vite de me faire chier. Bref je l’entendis toquer et entrer. J’aurais pu me lever pour l'accueillir mais balek car j’étais dans une mission délicate donc elle pouvait se gratter pour avoir droit à un bisou ou une connerie du genre.

Et puis la peine de me faire chier car c’est elle même qui venait pour me claquer la bise. Mais du coup elle obstruait la tv. Oh son père était pas vitrier ...bouge blondie. Mais trop tard, je me fis tirer dessus et mon perso fut mort. Pffff et j’avais bien entendu? Panda cachalot? non mais elle allait se calmer la grognasse là?

”Bonjour à toi aussi Blondie et tu m’as fait mourir mon perso…”

Je voyais qu’elle n’était pas venue les mains vides, un jeu, de quoi boire, de quoi manger. Enfin son de quoi manger était chelou, des bonbons? alcool et bonbons? ça pouvait passer des bonbons dans la vodka mais je n’avais pas cet alcool à dispo. Par contre les bières ça c’était une très bonne idée, je jetais un oeil sur le jeu, mario kart. Pas trop mal mais c’était le style de jeu qui pouvait briser une amitié.

” Ahh les seins de Miranda, le truc le plus faux que j’ai pu voir dans toute ma vie et pourtant j’en ai vu des seins. Je me demande comment tu fais pour l’avoir encore dans ton service.”

Cette femme était le dévidoir de la cité. Pour moi c’était un mystère d’avoir si peu d’estime de soi et de travailler dans le médical. Ok c’était un milieu stressant et fallait trouver comment évacuer mais à la cité y’avait des périodes très calme. Leur rythme n’avait rien à voir avec celui de ceux travaillent dans des hôpitaux sur terre. Je savais qu’Isia était perfectionnistes et l’attitude professionnelle comptait aussi pour elle donc là arriver à garder un personnel pareil, je ne comprenais pas.

Kalash s’était levé de son panier pour venir dire bonjour à sa mère humaine adoptive. Il savait qu’il allait avoir droit à sa dose de câlins et quelques friandises. J’éteignis le jeu et la console car ça ne servait à rien de laisser le truc allumer pour le moment. J’attrappais une bière, la décapsulais et la lui tendit.

“ Je vais bien, je crois. J’ai pu partir une semaine sur Terre c’était génial, j’avais besoin de rentrer à la maison après tout ce qu’il s’est passé depuis quelques mois.”

Elle savait que j’étais parti sur Magna pour une mission, mais je ne lui avais pas dis exactement quoi, seul Sheppard avait été au courant. J’avais dû faire un séjour à l’infirmerie à mon retour. J’étais pas frais plusieurs blessures importantes et une fois guéri il y avait eu l’event de Noel pendant lequel on avait peu parlé et ensuite j’avais filé sur Terre. En fait depuis notre grande discution on ne s’était pas trop revus ou alors en coup de vent.

” Et toi quoi de neuf? “

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Jan - 18:20
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 803

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur



Les enfants du Diable se font une soirée


Chronologie : 18 janvier 2018


Alalalala il fait rêver le Panda là ! Canapé jeux vidéo et que dalle, pas même un bisou. Quel ingrat, heureusement que Kalash est plus affectueux. Nfin, je dis ça, mais au final qu'il se lève ou non, je m'en tamponne un peu, puisque je viens direct le voir et que cela l'emmerde ou non…pffou au-dessus. Apparemment, j'avais tué son personnage. Mon regard alla sur le jeu avant de reporter mon regard sur lui, un jeu qui m'étais inconnu et j'haussai des épaules.

« Tu veux un bisou pour te consoler ? » Fis-je pour la forme, avant de déballer le contenue de mes sacs et faire un commentaire très en forme sur la connasse du service. Il est vrai qu'elle était quand même une sacrée paire de seins sur patte.

« Elle est sous le service de Dale maintenant. Je ne pouvais plus, j'allais la tuer franchement. Elle est super compétente niveau infirmière, mais le comportement… Je ne pouvais pas demander à Katty de désinfecter tout ce qu'elle de peur de me choper une MST au bloc » Cela était de la mauvaise foi, mais pas vacherie, j'avais déjà demandé à Miranda de portée double gant et d'autres protections en double pour lui faire comprendre que se faire prendre avant une opération m'insupportai. De toute façon, si elle n'était pas aussi professionnelle et digne de servir le hall des soins, je crois que je l'aurais virée depuis longtemps. Elle avait un don avec les patients les plus gravement atteint pour leur faire passer le cap. Et méchamment cela pouvait être de leur sucer le poireau, mais ce n'est pas que ça. M'enfin bon, Carson avait trop d'empathie et de bonté pour renvoyer une nymphomane sur terre. Donc je l'ai refilé à Dale, un autre collègue médecin avec qui je m'entends très bien.

Je pris la bière qu'il me tendit le remerciant et posa mes fesses sur le canapé. Kalasha posa sa tête sur mes genoux et je le papouillai. Il est incroyablement doux, bon faut dire que je le brossais plusieurs fois par semaine, si je pouvais. C'est mon délire et il semble aimer ça. Il avait un truc assez étrange et à la fois bien pour Panda, c'est que ces quartiers ne puaient pas le chien.

Mon regard alla sur lui, il m'avait parlé de son retour sur terre. Comme beaucoup, il est nécessaire de se ressourcer loin. On vit sur notre lieu de travail et la coupure et parfois que trop difficile. Depuis mai, beaucoup d'événements s'était déroulé, notamment pour ceux qui avaient participés à la magna. Faut dire que les Natus, de grands alliés avaient pris une place dans les relations diplomatiques et la recherche du vaisseau riche de la reine une nouvelle priorité. Alek, avait aussi fait une sorte de mission, je ne savais pas si ce fut officiel ou non, mais en tout cas, il était rentré dans un état pitoyable et je ne lui avais pas posé de question. Étrangement, on avait mandaté un autre médecin pour le soigner à ce moment-là. J'avais découvert son entrée au service que deux jours plus tard. Cela m'avait vexée qu'on m'écarte alors que j'étais de garde, mais je n'avais reçu aucune réponse. Enfin, je comptais bien lui demander un peu plus.

« Tu as fait quoi de beau sur Terre ? Du surf ? » Je savais son gout pour ce sport, comme bon enfant vivant près de l'océan.

« Hum… diverses choses. J'ai enfin conclu avec Allen ! Depuis le temps qu'on se tournait autour ! » Fis-je en hésitant un peu. Mais, il m'avait grillée à Noël. Cela était flippant, puisque cela voulait dire qu'il me connaissait que trop bien, pour deviner qui j'avais en vue. « Enfin t'emballe pas dans des conclusions amoureuses, on a juste couchée ensemble. Et j'ai crue qu'on n'allait jamais pouvoir ! Dale était bourré et ce con, à frapper à ma porte pour me chanter la sérénade ! Je te lai envoyé se coucher, manquai plus que le trésor et on me surnommait Smaug ! » Fis en ricana.

Le pauvre s'en était pris pleins la figure ce soir-là. Le lendemain, il ne se souvenait plus donc je m'étais garée de lui faire remarquer qu'il avait déclaré ces sentiments d'en un état douteux et avec le nez pété. Je ne voulais pas particulièrement lui rappeler qu'il était amoureux de moi. Certes, il me plaisait bien, mais je ne voulais pas de relation en couple fidèle et tout ça, donc j'évitais de l'encourager à se manifester. Mais, cela ne m'empêchai pas de jouer à la provoquer doucement comme avant.

« Et toi ? Norah c'est une bonne copine ou elle est passée entre les mains expertes du Panda ? »
Je pris des apéros pour les mettre en nous deux et grignoter en même temps. « Sinon, je me dit qu’on peu allé chercher des pizza au service snack du bar Athosien »




© TITANIA


_________________
Double comptes : John Sheppard & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : palevioletred


Merci beaucoup love3

Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 19:16
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 956
√ Localisation : Le plus souvent à l'infirmerie


Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Vous voulez pas que je sois énervé? A peine arrivée que déjà elle me faisait mourir un perso dans une mission casse bonbon. Non mais c'est vrai quoi, comment voulez-vous que j'arrive à jouer dans une mission d'infiltration avec en face de moi une blonde qui prenait largement tout l'écran...et ce qui devait arriver, je me fis tuer. On lui avait jamais dit de ne pas s'interposer entre un homme et sa console? Tiens ça me rappelait une phrase ça..ah oui le seigneur des anneaux, quoi que j'avais rien d'un nazgul...mais Isia oui par contre. Elle était sérieuse avec sa question? me dire ça à moi? Je pris l'air le plus triste du monde d'avoir perdu...and the oscar goes to " Alek".

"Oui je veux bien, c'était une mission difficile."

Y'a des fois je me demandais quel âge on avait quand on se retrouvait ensemble, quatre ou cinq ans. Six ans les jours où on décidait de devenir sérieux. Elle n'était pas arrivée les mains vides c'est cool. Et le sujet dériva vite sur notre souffre douleur commun, notre chère amie Miranda. Ca m'étonnait pas qu'elle l'ai dégagé de son service, ce n'était qu'une question de temps avant que ça arrive. D'ailleurs j'étais impressionné qu'elle soit arrivée à tenir si longtemps. Concernant le travail Isia était la personne la plus consciencieuse que je connaissais.

"Bon courage à Dale alors, l'avantage est que s'il se sent stressé, il pourra lui casser les pattes arrières et hop il ira mieux."

Comme j'étais un garçon poli et tout le tralala je lui avais offert une bière et je l'avais mm décapsulé. Vous voyez je suis un ange. Elle s'assit ou plutôt se laissa tomber sur le canap à côté de moi et ben c'est qu'elle pesait son poids la blondie là vu les secousses sur le canapé. Kalash vint de suite réclamer ses caresses. Celui là ne perdait pas une occasion. Depuis qu'Isia s'en occupait aussi, j'avais remarqué que sa fourrure était plus belle, en général je le brossais une fois par semaine, mais elle devait le faire elle aussi et du coup mon chien était devenu encore plus beau. J'avais mis le jeu en pause, puis je m'étais aussi pris une bière car je commençais à me dessécher. J'avais aussi ouvert un paquet de chips.

J'étais très gourmand et là je ne pouvais résister à la junk food. Que voulez vous américain un jour, américain toujours. Je ne pouvais pas résister à des chips et des bières. Au pire j'irais faire plus de sport demain ce n'était pas un problème. J'ouvris aussi le paquet de bonbons car si elle préférait le sucré, elle pourrait. Sur ce plan là je ne la connaissais pas trop entre sucré et salé. Il me semblait qu'elle aimait les deux avec une préférence pour le sucré.

Je préférais vraiment parler de ce que j'avais sur Terre plutôt que de ce que j'avais sur Magna. Déjà parce que je ne digérais pas ce qu'il s'était passé là bas et puis c'était moi qui avait demandé à Sheppard de ne pas avertir Isia si je rentrais blessé. Il faudrait peut être que je lui dise un jour mais si je pouvais éviter je m'en porterais très bien. Je lui souris, montrant que j'étais content de parler de ça. C'était la seule à qui je pouvais parler de ma vie et surtout le seule à que je voulais bien en parler.

"Tu me connais bien Blondie, oui j'ai fais du surf quasiment tous les jours. Je créchais dans une dépendance de la maison de mon meilleur ami donc assez libre de mes mouvements mais le séjour fut mouvementé." Ca c'était le moins qu'on pouvait dire, elle n'allait surement pas en revenir quand j'allais lui raconter. " Figure toi que je vais être parrain dans quelques mois,ma dernière perm sur Terre c'était pour aller à son mariage car j'étais son témoin et là il m'annonce qu'il va être papa et qu'il veut que je sois le parrain, j'ai même pas hésité, et ils attendent une fille." Bon j'avais aussi fait d'autres trucs et c'est là que le truc drôle arrivait." Un jour j'ai du accompagner sa femme à une consult à l'hosto car il bossait sur une affaire importante... en l'attendant j'ai chopé le numéro de deux infirmières du service, crois moi que je me suis bien amusé le soir...Je sais pas ce que vous avez dans le médical mais dans le genre chaudasse c'est pas mal. J'ai pu tout faire, elles ont jamais dit non et puis entres elles...surement ma plus belle nuit depuis des années. Et puis sinon supporter une femme enceinte plus jamais de ma vie, j'ai eu envie de la tuer plusieurs fois.'

Je pensais que c'était de la légende moi, le coup des envies changeantes mais non...j'avais du traverser L.A pour acheter un truc spécifique, puis en revenant ça n'allait pas, elle voulait autre chose. L.A c'est grand on fait pas l'aller retour en 20 minutes mais plutôt en deux heures. Donc note à moi ne JAMAIS mais alors JAMAIS être père ou alors me barrer en mission de neuf mois. Je l'écoutais parler de ce qu'elle avait en mon absence et ohhhhh grande nouvelle, elle avait enfin conclu...sonnez les cloches à Rome, Isia s'est enfin tapé Allen. Je me mis à l'applaudir pour me foutre de sa gueule.

" Alors ça ça vaut une bière ou deux Blondie. Vu vos regards j'ai même cru que vous alliez le faire à Noel. Remarque j'aurais pas dis non, j'aurais filmé et gagné de la tune. Si tu arrêtais de faire craquer pour toi toute la base tu pourrais t'envoyer en l'air sans ce genres de soucis. Donc ...question cruciale...bien ou bien? "

En fait je ne savais pas si je voulais vraiment savoir car Allen était ma supérieure mais j'avais la capacité à faire la part des choses. Et puis tant pis pour elle fallait pas se taper Blondie. On avait assez peu de secrets l'un envers l'autre et encore une fois je ne voulais pas réfléchir à notre relation d'amitié...trop compliqué et pas assez de neurones. Par contre je me rembrunis un peu quand elle parla de Norah...là c'était off limits.

" C'est une amie."

Paf réponse claire, nette et précise, d'ailleurs je me concentrais sur ma bière qui me semblait très passionnante d'un coup. Ainsi que les conneries à manger. En plus je disais la vérité, Norah était une amie. Plus qu'une amie? j'étais pas vraiment prêt à penser à ça. On passait du bon temps quand on était tous les deux et c'était le principal. Par contre la relation n'avait rien à avoir avec celle que j'avais avec Isia, Isia était comme une soeur de coeur, Norah paaas du tout et je n'avais pas du tout envie qu'elle le soit.

Je regardais Blondie d'un air: mais t'es sérieuse là? bouger? mm pas en rêve. J'avais déjà trop bougé pour faire un semblant de ménage et chercher à boire et à manger.

"Je ne sais pas si on peut commander et s'ils livrent.....mais j'ai pas envie de bouger mon cul d'ici."


_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Fév - 12:25
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 803

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur



Les enfants du Diable se font une soirée


Chronologie : 18 janvier 2018


J'esquissai un rictus amusé sur mes lèvres carmin, Panda qui accepte un bisou venant de moi ? Eh bah ! Je dois prévoir la bassine ou pas ? Et puis, il me fait sa petite tête de chien battue, rhooo comment voulez-vous qu'on ne l'adopte pas ? Je suis certaine que dans un refuge, il ne reste pas plus deux jours, avant d'être ramenée car il fait trop de bêtise avec la petite chienne du voisin ! Enfin bon, heureusement pour lui, ce n'est pas un chien mais un humain et c'est peut-être le pire.

En tout cas, je lui fis un bisou sur la joue, il n'aurait pas de marque, puisque mon rouge à lèvre était une sorte de glose qui sèche rapidement et réputé pour tenir 24H sans marque. Le rouge à lèvre parfait en somme ! Même si soyons clair, il tenait que 10 heures. Ce qui est mieux, car sinon, c'est d'un chiant de le retirer au démaquillant :
« Tiens voilà, mais tu en as vu d'autre mon petit » Fis-je vraiment pour la forme en lui claquant ce fameux bisou de consolation.

Je ne pus m'empêcher de rire avec la phrase très imagé de Panda sur une Miranda qui servirait d'exutoire anti stresse à Dale. Il ne connaissait pas vraiment mon collègue, sauf dans mes propos et souvent ce fut pour lui raconter la dernière situation cocasse ou amusante. Mais Dale est du genre très timide et pas très dynamique pour prendre les devants. Je ne le voyais pas se faire Miranda à quatre pattes sur la table d'auscultation. Quoique, bon, si elle le chauffe bien et par frustration il pourrait lui faire voir la couleur du plafond ! M'enfin, ça me dégoûterait si je l'apprenais. Miranda est cataloguée dans ma tête comme étant la fille la plus sale de la cité ! Voir même de la galaxie ! Une boite à MST avec une paire de seins énormes ! Bref, ça me donnerait plus du tout envie de jouer avec mon collègue si mignon et gentil.

« Berk berk berk, j'espère qu'il ne la touchera pas. Sinon, il sera infesté de toutes les maladies galactiques existantes ! » Tiens d'ailleurs, ça me fit penser à un truc, je lui tapotai sur la cuisse par réflexe « Aufaite en parlant d'elle. Je l'aie croisé au restaurant en octobre, une voiture volée aurait été moins flash qu'elle ! Alalala sa petite robe orange fluo qui fait pupute magnifique ! Bref, elle était avec un infirmier, qui semblait vouloir se la faire mais apparemment, il lui a foutue un vent mémorable ! Faut qu'elle arête d'ouvrir sa bouche … enfin pas pour parler en tout cas ».

Tout en papouillant Kalasha je pris un mélange bonbon chips et cela n'était pas désagréable. Enfin, le coup des sucreries qui piques avec les chips, ça fait un peu bizarre sur le coup. Qu'importe, je trouvais ça amusant dans ma bouche. Et afin d'éviter d'avoir mal au bide, je ne retentai pas l'expérience allant d'abord sur les chips, les bonbons seront en fin, comme tout bon repas parfaitement équilibré.

Panda commença à me raconter ces vacances sur terre, je l'écoutais en buvant ma bière. Ce ne fut pas surprenant qu'il ait surfer tous les jours. Je me demande si sur une plage du continent il n'y a pas de spot intéressant. Il faudrait se renseigner. Je n'avais jamais surfé de ma vie. Son meilleur ami était cool de lui répéter une dépendance de sa maison, comme beaucoup, je supposais que Panda avait dû vendre ou rendre les clés de son habitation. Revenir sur terre devenait une chasse au squattage pour beaucoup. J'avais vendu mon bien et le peu que je revenais sur notre planète bleue, fut chez mon père et ma tante. Avec le recul, j'aurais dû mettre en location cet appartement et demander à mon père de la gérer, mais bon tant pis, je ne manque pas vraiment d'argent.

« Faudrait voir si sur Lantia, il n'y a pas un spot intéressant pour faire du surf » Fis-je à sa première phrase. Ainsi donc un séjour mouvementé ? J'avais hâte de savoir tiens ! La suite était une super nouvelle, j'ignorai qu'il aimait les gosses, mais il avait l'air heureux comme tout d'être nommé parrain. Ce qui est dommage, c'est qu'il ne pourrait pas voir sa « nièce » aussi régulièrement qu'il le souhaite.

« Oh ? Cool ! Félicitations alors ! Tu vas être intenable avec ta pupille, elle va se nommer comment ? » Pour ma part, je ne suis pas gosse du tout, c'est comme les vieux c'est relou. Mais bon, quand c'est ceux de mes amis. Tant qu'on ne vient pas me baver dessus ou m'embêter.

Je mis le goulot de la bière à ma bouche quand il continua la suite, je manquais de m'étrangler quand il me sortit la suite. Je me mis à tousser fortement et mon regard se figea sur lui avant d'éclater de rire ! Ce mec il chope même à l'hôpital, il devait avoir un aimant sérieux !

« Non mais… Je suis sûre que sur une île soi-disant déserte tu trouverais une nana ! » Je me marrai de plus belle « Je ne sais pas non plus. Ça doit être les études et les fêtes indécentes qu'il y a en médecine où chez les infirmières, ça donne le ton. Soirée beuverie et orgie ! Les infirmières sont le pire avec les sages-femmes, puisqu'elles essaient de se choper les docteurs. Comme si c'est une vieille tradition que les petites infirmières essaient de se taper les médecins… Hum, elles se dévouent pour nous empêcher de trop stresser ! Donc elles ont de l'expérience dans les cochoncetés ... Petit chanceux, tu n'as pas perdu ton temps ! » Fis-je en ricanant de plus belle. « Franchement, pas besoin de prostituée, suffit de trouver des infirmières et c'est tout aussi bien et gratuit ». Alala Panda, il me tue. « Ouai les femmes enceintes c'est pénible. J'en avais baffé une dans mon stage en maternité » Oui, cela était assez peu flatteur, mais elle engueulait tout le monde et se prenait pour la reine au point qu'elle avait fait une crise d'hystérie et excédée par ce comportement, la baffe était partie toute seule.

Je lui annonçais que j'avais enfin réussit à faire quelque chose de plus poussé avec Allen. Faut dire qu'on était toujours dérangée. Je n’en revenais pas que notre jeu ait durée si longtemps. Je pris de nouvelle bière et lui tendis, puisqu'on arrivait à la fin des nôtres. Le paquet de chips descendait bien aussi. Je lui donnai un petit coup de coude pour l'histoire de filmer.
« Ce fut à Noël oui. Allen en fille, faut en profiter ! Elle était à tomber ! » Comme on ne s’était pas revu avant « Bah écoute c’est ça d’être la reine d’Atlantis ! Mêmes s’il y a quelques nanas du dernier lot de renforts qui sont pas mal. Mais bon, que veux-tu, le coté tigresse et femme fatale marche mieux que les gentilles filles ». Je pense qu’au point où en son mes fans, je n’avais pas de soucis pour ma célébrité. Et quand bien même, cela me permettra de souffler un peu. Puisqu’autant j’aime séduire, mais parfois, c’est lourd. Après, dans ce lot d’homme et de femme, je n’avais pas que les éternels qui rêve de me mettre dans le lit, j’avais surtout des personnes amoureuses de moi, ce qui est grave quand même.

Panda me demanda si ce fut bien. Je n'ai pas été déçue au contraire et ce fut une très bonne nuit. La frustration accumulée s'était déliée d'une belle manière. « Oui très bien ». Lui avouait-je simplement. De toute façon, on était très proche et on se racontait presque tout et il y a bien qu’à lui que je lui dirais ça. Peut-être Erin, mais bon, on ne discutait pas vraiment de nos ébats. Et même elle n’était pas au courant encore. Panda avait l’exclusivité, c'est l'avantage et le désavantage d'une relation comme on a.
Par contre, je le vis direct se refermer quand je parlais de Norah. Eh bien ? Il ne va pas me faire le coup du top secret quand même ? Je fis une petite moue. Surtout quand il regardait sa bière. Il est amoureux où quoi ? Genre lui le grand Panda ?

« Ah d'accord… Bon, quand tu voudras en parler, tu me diras » Je n'allais pas le forcer après tout. Ça se trouve il ne sait pas quoi penser d'elle. Si tout était clair, il m'aurait fait une blague une de ces phrases amusantes et il m'aurait regardé dans les yeux au lieu de contempler sa bière. D'ailleurs, je trinquai avec la mienne sur la sienne pour le ramener à la réalité. Je savais que trop bien, les incertitudes et les doutes sur l'amour. Cela me ramenait à Allen et j'espérai qu'il n'était pas dans le même cas que moi.

Je lui proposai de prendre des pizzas.« Non, je ne pense pas. Au pire, j'irais si on a trop faim. » ça ne me dérangeait pas de me lever, surtout pour de la bouffe. Je m'adossais au dossier, Kalash s'était allongé sur nos pieds, il tenait bien chaud.
« D'ailleurs c'est quoi ton plat favori ? »



© TITANIA


_________________
Double comptes : John Sheppard & Alexander Hoffman & Naalem Lays //écriture : palevioletred


Merci beaucoup love3

Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Fév - 14:05
avatar
√ Arrivée le : 21/08/2016
√ Messages : 956
√ Localisation : Le plus souvent à l'infirmerie


Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Quelqu'un peut m'expliquer comment on était venus à parler de ce garage à queues? Non parce que je m'en foutais vraiment de ce qu'elle pouvait faire de sa vie. Elle ne vivait que pour le sexe, ce qui en soit n'était pas fait pour me déranger mais la manière dont elle voyait la chose me dérangeait. Pour cette trainée c'était équivalent à aller faire son jogging quotidien. Pour moi c'était très différent. Et puis selon la partenaire je préférais encore aller faire un jogging en calbut par une nuit d'hiver bien froide histoire que rien de mon anatomie puisse être opérationnel.

" Ah ça on sait bien qu'elle ne serre pas avec sa conversation exceptionnelle et puis quand un mec vient la voir ce n'est pas vraiment pour parler de la géopolitique sur la planète Magna.."

Son pote doc pouvait bien faire ce qu'il voulait mais juste fallait qu'il ai un bon désinfectant dans quoi la tremper après usage. Je la regardais faire un mélange gustatif de plus chelou..chips et bonbons? ah ben elle n'était pas détraquée seulement en mental, son sens du gout avait quelques ratés semble t'il. Mais qui étais-je pour juger vue que sur Terre dans un fast food j'adorais manger mes frites après les avoir trempées dans ma glace. Pour ce soir vu que je n'avais ni frites, ni glace j'allais me contenter des chips avec ma bière. C'était pas foufou mais c'était bon.

Passer au sujet de mes vacances était plus agréables car elles avaient vraiment été bien. Je ne sais pas trop pourquoi cette fois j'avais encore plus profité de mes amis, de leur présence. Peut être parce que j'avais passé l'année précédente à manquer de mourir au moins une fois par mois. Enfin voilà ce séjour avait été parfait et puis partager le bonheur de mes meilleurs amis avec leur nouvelle famille c'était génial.

" Il y en a un je me suis déjà renseigné. Je pense y aller assez rapidement j'ai encore quelques jours off. "

Je n'allais pas vraiment lui dire pourquoi je m'étais renseigné sur les lieux de surf dans le coin. Bon je savais déjà malheureusement qu'ils seraient pas aussi bons que ceux de ma Californie chérie mais si je pouvais m'amuser un peu se serait déjà toujours ça de pris. Par contre lui dire que j'allais être parrain ça ne posait pas de problèmes, je savais qu'elle n'était pas une grande fan des enfants mais tant pis. Et d'ailleurs je ne l'étais pas non plus mais je ne pouvais pas leur refuser ça. Je savais que cette gosse serait bien éduquée car les parents étaient géniaux. Un peu barrés certes mais c'est ça qui était cool.

" Ils n'ont pas décidé encore, ils ont appris que c'était une fille pendant que j'étais là bas. Quand je suis parti ils commençaient un peu à se disputer pour les choix mais comme je connais mon pote, il va céder à sa femme. Ils ont calculé la date d'accouchement et j'espère pouvoir prendre une permission pour aller là bas et les aider un peu. "

Avec Isia je pouvais être moi même, elle savait que je n'étais pas le connard barbare de base que tout le monde pensait. Et c'était cool d'avoir quelqu'un à qui parler. Ca me changeait un peu.

"Je risque d'être un parrain gateux mais ce n'est pas grave, c'est le rôle des parents d'êtres méchants après tout. En fait ce pote, il s'appelle Sebastian, on est amis depuis tous jeunes, sa femme et lui ont été les seuls à me soutenir quand je suis parti à l'armée. Depuis je vais chez eux quand je suis en perm."

Elle savait que ma décision de partir à l'armée m'avait tout fait perdre, famille, petite amie, quasiment tous mes amis. Donc elle comprendrait sans soucis que ce pote était très important pour moi. Arriva en suite la partie drôle du séjour, drôle n'était peut être pas le mot le plus adapté à la situation en fait je pense. Je rigolais à la voir manquer de s'étouffer, comme si un truc comme ça venant de moi pouvait encore la surprendre.

"Que veux tu aucunes filles -à part toi mais ta part mec est trop importante- ne peux me résister. " Je lui fis un clin d’œil amusé. " Ahhhh c'est ça, elles apprennent tout pour déstresser les médecins? mais quel bel esprit de sacrifices ces infirmières. Enfin je me suis aussi envoyé des doctoresses et elles sont pires..donc vous êtes pas des saints non plus. J'aime bien draguer donc ça m'a occupé pendant que la dragonne allait voir son gynéco et le torture lui.. après on a passé l'aprem ensemble et quand son mari est rentré , j'ai filé voir ces deux belles jeunes femmes très avenantes et peu farouches."

Je lui passais sous silence que j'avais dû me taper les magasins de bébés, puis ceux de femmes enceintes..la torture. Et là ce fut moi qui manquait de m'étouffer en entendant qu'elle avait gifflé une femme enceinte...Blondie et sa délicatesse légendaire...

"J'aurais aimé voir ça, faut oser, je suis fier de toi."

Donc nous voila dans le croustillant. Blondie avait ENFIN réussit à s'envoyer miss balais coincé. Enfin Allen était très compétente et gentille, mais je me voyais mal me faire une soirée déconne avec elle. Mais je ne la connaissais pas, c'était ma chef donc je ne risquais pas de la connaitre. Je faisais une grande différence entre les gradés et moi. En fait à Noel j'avais à peine remarque qu'elle s'était habillée en fille, je m'en rappelais oui mais ce n'était pas vraiment vers elle que mon regard était allé.

" Je m'en rappelle vaguement de sa tenue, ça la changeait beaucoup. Hein y'a un nouveau lot de proies et tu me préviens même pas? " Je lui lançais un regard glacial. "Tu voulais toutes te les garder pour toi , avoue.. Pffff l'est belle l'amitié."

Oui bon ok j'en faisais des caisses, mais merde quoi, on ne gardait pas une information si cruciale que pour ça. Pis elle avait Allen maintenant donc là c'était vraiment pas cool de sa part. Choqué, voila j'étais choqué. Donc leur nuit avait été bien...c'était pauvre comme infos ça...je n'allais pas lui tirer les vers du nez et puis si elle ne s'étalait pas trop sur le sujet c'est qu'il y avait autre chose derrière, elle m'en parlerait si besoin. Je levais donc ma bière en souriant.

"Buvons donc pour célébrer votre nuit de débauche....il était temps, je pensais que tu avais perdu le manuel de comment faire pour mettre quelqu'un dans son lit."

J'avais réagis comme un con sur le sujet de Norah, mais d'un autre côté je lui avais dis la vérité. A ce stade c'était une amie, avec qui je passais beaucoup de temps. Mais il ne s'était rien passé. Je savais qu'elle me plaisait, mais difficile de faire autrement, elle était très belle, c'est tout ce que je savais à ce moment là. En fait je pense que j'avais déjà réalisé ce que je voulais, mais me l'avouer était clairement une autre paire de manche et j'étais aussi handicapé qu'Isia dès qu'on abordait la gestion des sentiments. Voila pourquoi j’aimais le sexe, c'était simple.

"Il n'y a rien de plus à dire, on est souvent ensemble, je l'aide à progresser en sport et elle me parle d'histoire, de ses expéditions. J'aime l'histoire donc j'apprends des trucs c'est cool. Je pense que vous pourriez bien vous entendre même si vous êtes deux opposées...juste un truc celle là ne la drague pas ou tu me trouveras en face."

Voila là elle savait tout. Avec les derniers mots je réalisais que je venais un peu de me vendre mais ce n'était pas grave. Parler de bouffe était le sujet le moins risqué en fait. Mais vraiment je ne voulais pas me bouger de là. Et j'étais têtu donc quand j'avais décidé un truc je changeais rarement d'avis, que ce soit pour aller chercher une pizza ou me foutre seul devant un char Wraith.

"Ecoute si tu te propose gentiment pour aller les chercher alors ok. Mon plat préféré? j'en ai pas en fait, j'aime plein de choses, les pizzas, les pâtes, la viande, le poisson, les légumes grillés, je ne suis pas trop difficile. J'adore tout ce qui est avec un barbecue en fait "

Je n'étais pas californien pour rien. Plus j'étais dehors, même pour manger, plus j'étais heureux. Et une journée barbecue entres amis avec du poisson, de la viande etc c'était juste parfait pour moi.

"Par contre pour les pizzas c'est quatre formages. Et toi ton plat préféré? "

Finalement on savait pas mal de choses sur nos passés respectifs mais les trucs simples, comme les gouts et les couleurs on ne se connaissait pas.

_________________
I will never forget, I will never regret

« Double compte : Kara Aiolos •• »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 4 - Quartiers du Personnel-