Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Le grand départ approche (Alexandra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Le grand départ approche (Alexandra) Dim 17 Fév - 22:40
Eiden avait bien reçu le mail du compte rendu de son entretien avec Beckett et Weir et restait mitigée sur ce qu'il fallait en penser. Elle avait l'impression qu'ils avaient accédé à sa requête avec une idée bien précise en tête, un peu comme si elle serait leur espion. C'était l'impression qu'elle avait eu en lisant celui-ci, peu être qu'elle se trompait vraiment et qu'elle se faisait de fausses idées.

Elle n'avait pas revu Matt depuis cet incident et savait exactement ce qu'il en était de son sort, seulement elle ne savait pas si elle devait aller le voir ou non, prendre de ses nouvelles face à face ou continuer à le craindre. Le fait qu'il soit si brutal avec elle l'avait totalement décontenancé et elle ne savait plus où elle en était. C'est pour cela que partir loin d'Atlantis lui ferait surement du bien, lui permettrait de faire un bilan personnel de sa vie, de ce qu'elle vivait de ce qu'elle avait vécu, de sa relation avec Eversman. S'en était peu être terminé de cette relation mais pour l'instant elle n'en savait rien. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle ne voulait pas le voir, pourquoi ? par peur de craquer et de tout pardonner mais surtout peur qu'il ne recommence. Il n'avait pas confiance en elle et elle ne pouvait pas oublier ça non plus. Mais c'est vrai que par correction et par respect pour tout ce qu'ils avaient vécu elle aurait du au moins le prévenir de son départ.

Bon, pour le moment, elle n'en était pas là. Elle avait préparé son sac en se doutant qu'elle n'aurait pas autant de confort qu'elle pouvait en avoir ici, tant pis elle ferait avec. Elle avait connu bien pire à un moment donné, donc ça ne pouvait pas être pire que ce qu'elle avait connu. Elle passa ensuite à l'infirmerie et elle rencontra Beckett qui lui promis que le matériel serait chargé à temps pour son départ. Elle retourna ensuite à ses quartiers s'allonger un peu et comme elle n'arrêtait pas de tourner dans le lit elle finit par se lever direction la baie des jumpers, ça lui permettrait de se préparer mentalement et pourquoi pas donner un coup de main à ceux qui chargeraient le matériel.

C'est donc avec son sac à dos personnel qu'elle se pointa quelques longues minutes plus tard devant le seul jumper qui semblait être prêt pour le décollage dans l'heure à venir. Y'avait foule et y'avait surtout pas mal de matériel qui attendait d'être rangé.
C'est avec un long soupir qu'elle posa son sac au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Lun 18 Fév - 16:38
Cela faisait à peine quelques jours qu’Alexandra, accompagnée de Seanna, s’était portée volontaires pour la chasse à l’homme lancée contre le lieutenant Eversman et si elle avait su ce qui l’attendait, elle n’y serait certainement jamais allée. Non parce qu’elle avait peur de Matt, non, juste que devoir l’affronter dans un combat singulier en sachant qu’on partait déjà défaitiste car elle n’avait aucune envie de se battre contre lui, faisait qu’à présent elle se sentait mal. Surtout en sachant qu’il avait essayé de l’étrangler et qu’en plus elle s’était fait zatter. Elle se sentait mal aussi parce qu’elle était prise entre deux feux…. D’un côté, elle adorait Matt et ne comprenait pas ses agissements… de l’autre, il y avait Eiden qu’il avait blessé involontairement et qu’elle ne pouvait pas non plus tolérer. Cette situation était gênante car elle ne devait pas prendre parti ni pour l’un ni pour l’autre même si elle avait énormément de mal.

Ses blessures étaient minimes, c’était plutôt son orgueil qui en avait pris un coup en fait. Elle avait été totalement prise de court et incapable de répondre en coups, la seule chose qu’elle avait su faire c’était d’essayer de se sortir de là, mais sans y arriver malgré tout. Alors elle avait vite repris son service et aujourd’hui, elle était aux chargements des Jumpers qui étaient en partance pour la continent. Il n’y avait qu’un seul Jumper de près en raison de test à faire sur les autres et donc le monde était plus conséquent que les fois d’avant. Tout le monde posait son sac n’importe où sans forcément faire attention à quoi que ce soit, c’est donc sans s’étonner qu’elle dut en rappeler un ou deux à l’ordre, y compris deux militaires qui déposèrent leur sac comme si c’était une poubelle qu’elle devait jeter.

La journée promettait d’être longue et surtout fatigante. Elle prenait les colis et autres sac et les rangeait dans le Jumper, faisant attention à la charge mais aussi à l’équilibre de tout ce matériel. Elle sortait justement du module quand elle vit Eiden poser son sac au sol. Elle dit à son collègue qu’elle prenait une petite pause et il la comprit parfaitement, alors elle se dirigea vers le médecin en la regardant, posant un regard suspicieux sur le sac à dos :


- Eiden, comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Lun 18 Fév - 16:59
Eiden fut surprise de voir qu'Alexandra sortait du jumper, elle n'aurait jamais pensé qu'elle puisse reprendre son travail après la dérouillée qu'elle c'était prise. Sans oublier le zat, Eiden avait connu ça aussi donc elle savait très bien qu'il fallait un certain temps pour retrouver ses sens et son équilibre. Et puis elle aurait pu en profiter pour tirer un peu au flan et avoir quelques jours de congés. Mais non, la jeune femme était déjà au travail, tout comme elle en quelque sorte.

- Ils t'ont même pas donné de jour de repos ?

Une question pour éviter de répondre à une autre question, ça pouvait toujours servir et c'est ce qu'elle faisait à cet instant précis. Elle n'allait pas bien et n'avait aucun envie d'en parler parce que sinon elle savait qu'elle perdrait rapidement pieds et n'aurait plus le contrôle de ses émotions. Et forcément ensuite, il faudrait expliquer ce qui la mettait dans cet état, et elle n'avait pas envie de parler de sa relation avec le lieutenant maintenant, surtout qu'elle allait s'en aller.

D'ailleurs ça lui fit penser qu'elle avait oublié quelque chose dans ses quartiers et qu'elle devrait y retourner avant de prendre le jumper et de partir pour le continent. Même si elle voulait prendre du recul, il était impossible pour elle se partir sans. Fallait pas qu'elle oublie et ce n'était pas l'envie d'y aller maintenant qui la retenait d'y aller mais la présence d'Alexandra.

Y'en avait du matériel qui partait pour le continent et Eiden supposait qu'ils en monteraient autant pour le voyage de retour du jumper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Lun 18 Fév - 20:52
Alexandra jeta un nouveau coup d’œil vers le sac à dos. Peut-être partait-elle sur le continent la journée histoire de décompresser, ce qui serait totalement logique après tout. Après ce qu’elle avait vécu, il était normal d’avoir envie de quitter un peu cette base et de réfléchir. Après tout, elle se doutait qu’Eiden ne devait pas être très bien et ne devait certainement pas avoir envie d’en parler alors elle éviterait ce sujet et tous ceux qui s’y reportait du mieux qu’elle pourrait. D’ailleurs, le médecin fut étonné de la voir et lui demanda si on ne lui avait pas donné des jours de repos. Alexandra lui sourit et lui répondit :

- Si, on me la proposé, mais c’est bon, je vais bien… je préfère m’occuper plutôt que d’y repenser…En tout cas, toi, t’es au repos… C’est rare de te voir habillé en civil, j’en ai presque pas l’habitude !

Alexandra voulait poser quelques questions au médecin, du genre combien de temps elle partait… mais dans son dos son collègue l’appela pour lui dire qu’il avait besoin d’elle. La jeune femme leva les yeux au ciel et s’excusa auprès d’Eiden avant de faire demi-tour pour aller s’occuper du chargement. En montant dans le Jumper, elle fusilla du regard son collègue qui lui fit une grimace en retour en lui présentant un colis… Il allait encore falloir trouver de la place pour le caser.
Après avoir vider le Jumper deux fois de suite, ils arrivèrent enfin à trouver de la place pour ce colis… Durant ce temps, Alexandra n’avait pas du tout fait attention à Eiden.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Mer 20 Fév - 13:36
- C'est parce qu'on se croise toujours à l'infirmerie ou dans les alentours.

C'est vrai, elle n'avait pas tors mais en même temps Eiden ne prêtait pas attention à ce genre de détails. De plus elle remarqua qu'elle était très occupée et qu'elle n'était pas vraiment utile non plus. Alors elle se mit un peu sur le côté histoire de les laisser faire et profita du fait qu'ils soient occupés pour retourner à ses quartiers prendre ce qu'elle avait oublier.
Lorsqu'elle revint Alex semblait avoir terminé son chargement, Eiden avait été longue parce qu'elle avait croisé plusieurs personnes et avait un peu discuté.
Eiden tenait dans sa main un vieux t'shirt qu'elle avait rapidement chiffonné et cherchait son sac pour le ranger dedans. Malgré tout ce qui c'était passé, elle n'avait pas pu se résoudre à quitter la cité sans prendre un petit quelque chose de la personne qui avait partager sa vie depuis son arrivée ici. Elle voulait le haïr mais n'arrivait pas à s'y résoudre, alors elle le quittait à sa manière, pour prendre du recul et réfléchir sur tout ça, sa vie, son travail, son incompétence. Mais malgré tout elle se refusait à l'oublier si rapidement c'est pourquoi elle était retourné cherché cette vieille relique qui portait son odeur et l'aiderait à tenir pendant quelques temps. Même si elle se doutait qu'au contraire, rien que son odeur la mettrait dans tous ses états et qu'elle regretterait sa décision de prendre le large, elle n'avait pas réussit à se résoudre à le laisser là. Si un jour Matt retournait à ses quartiers, sans doute qu'il se rendrait compte de cette absence puisqu'elle passait la plupart de son temps avec son t'shirt sur le dos lorsqu'elle avait du temps libre et qu'elle feignassait sur son lit.

Tout en cherchant un petit coin dans son sac à dos où le caser, elle demanda sans aucune insistance.


- Alors il est bientôt prêt ce jumper ? On est nombreux à rejoindre le continent tu le sais non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Jeu 21 Fév - 17:01
La réflexion du médecin était totalement censée. Elles avaient tellement l’habitude de se voir habillé avec leurs habits de boulots qu’elles en oubliaient carrément qu’il n’y avait pas que ça dans la vie. Alexandra se mit donc à chercher depuis combien de temps elle n’avait pas remis un habit civil… Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu de congés suffisamment longs pour pouvoir se sentir réellement en vacances. Enfin, depuis l’attaque c’était encore plus difficile. Mais voir Eiden en civil cela lui faisait bizarre, c’était comme si… elle partait…

La jeune femme se demanda d’ailleurs si un jour elle aurait l’occasion de prendre une semaine ou deux de congés et de pouvoir partir de cette base durant ce temps. Le continent était assez joli…au moins c’était un peu loin de la Cité pour qu’on puisse l’appeler de suite. C’était à envisager, mais pour cela il fallait que les congés pour les militaires soient également envisageables. Après tout, c’était en haut lieu que cela se décidait et les dirigeants d’Atlantis n’en avaient que faire de l’importance de vacances… Elle lâcha un soupir en voyant revenir le médecin. Apparemment, elle était retournée rechercher un vêtement… Elle la regarda chercher son sac et une fois qu’elle l’avait trouvé, elle rangea ce maillot. Finalement, elle lui demanda si le Jumper était prêt à partir et s’ils étaient nombreux à aller sur le continent. Alexandra s’approcha d’elle et lui répondit :


- Encore une bonne demi-heure, le pilote vérifie tout… Dis… tu pars… Je pensais juste que t’allais faire une petite ballade mais… ça me donne l’impression que tu t’enfuis de la Cité….Enfin, c’est juste une impression…mais si t’as un soucis, tu peux toujours en parler.

Alexandra se demandait bien pourquoi elle voudrait partir de la Base. Peut-être que l'affrontement avec Matt en était la cause. Elle avait peut-être mal qu'il se soit retourné contre elle et préférait prendre un peu de temps pour y penser, ce qui était tout à fait logique. Elle-même aurait fait pareil si un de ses amis s'était retourner contre elle....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Jeu 21 Fév - 17:41
Waouhh encore une demie heure, Eiden était si en avance que ça ? Elle devait vraiment s'ennuyer pour être arrivée si tôt à la baie des jumper, à croire qu'elle n'avait rien d'autre à faire.
Alexandra avait visée juste mais comment lui expliquer qu'elle s'enfuyait réellement de la cité sans devoir tout lui expliquer de A à Z. Elle était censé n'être que l'amie d'Eversman, peu être sa meilleure amie mais rien d'autre, alors comment expliqué qu'elle partait parce qu'elle avait besoin de réfléchir, de faire une pause et de prendre du recul autant dans sa vie professionnelle que dans son couple ? Elle n'était pas censé être en couple.
Eiden mis un peu de temps à répondre, comme si elle cherchait ses mots et puis elle se lança.


- Oui je pars pour quelques temps, je suis affectée sur le continent. Si tu t'inquiètes pour ton dossier et ton suivit, t'en fait pas j'ai donné ton dossier à ma collègue Stevenson, elle est vraiment sympa et si t'as besoin de parler elle t'écouteras. J'te promets elle est vraiment bien !

Elle n'avait pas tellement donné d'explications, cela suffirait peu être à répondre aux interrogations d'Alexandra. Depuis le temps qu'elles se connaissaient Eiden était certaine qu'elle ne s'arrêterait pas là, ce n'était pas son genre. Parce que si on regardait bien, lorsqu'elle avait fait dépression après l'attaque des Wraiths il aurait été facile de lui proposer cette solution à ce moment là et ça n'avait pas été fait. Donc forcément il y avait autre chose, il ne fallait pas chercher loin pour le comprendre.

- J'suis désolé de t'imposer ça mais c'est pour deux mois maximums.

Eiden termina sur un petit sourire se voulant rassurant mais qui était forcé. De toute façon, avec la situation actuelle elle ne pouvait pas se réjouir de partir. Elle n'avait même pas parlé à Matt et ne le ferait probablement plus maintenant, c'était trop tard, mais c'était mieux pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Jeu 21 Fév - 17:57
Eiden lui expliqua qu’elle était affectée au continent… Pourquoi cela ? Alexandra leva les sourcils en se disant qu’un médecin de sa trempe aurait largement été plus utile sur la base que sur le continent…Puis elle vint lui dire qu’elle avait refilé son dossier à une de ses collègues. Alexandra n’aimait déjà pas les médecins alors il était hors de question pour elle d’aller voir ailleurs…même si elle était sympa. Deux mois, ce n’était pas long mais c’était énorme aussi… C’était un peu comme des congés… en gros… La jeune fille se dit que l’attaque de Matt avait dû véritablement la choquer…Surtout qu’elle aurait pu demander son transfert après l’attaque… La jeune fille la regarda avant de lui dire :

- Laisses tomber… si j’ai besoin de te voir, je prends un Jumper et je file sur le continent… Hors de question que je me trimbale une greluche qui ne saura rien de moi que ce qu’elle a lu dans un dossier… J’ai déjà du mal à aller te voir à l’infirmerie, alors t’imagines même pas une visite avec Stevenson, elle risque de m’attendre la pauvre.

Alexandra n’était pas dupe… Partir aussi rapidement après une agression cela cachait quelque chose. Elle fuyait, cela crevait les yeux. Mais elle fuyait qui ? Un de ses collègues qui lui ferait des réflexions sur son attitude avec Matt ? La connaissant, elle l’aurait remis à sa place… Ou bien….Matt ! Pourquoi elle le fuirait ? Il était en cellule et il n’était pas prêt d’en sortir et même une fois dehors, le connaissant il aurait du mal à aller s’excuser donc elle avait du temps avant de devoir faire face à ça… Peut-être avait-elle peur de lui ce qui serait logique…. Ou, il y avait autre chose. La jeune femme la prit par le bras et l’emmena un peu à l’écart, comme cela si elles ovulaient parler, elles seraient plus tranquille. Elle s’assit sur une caisse et la regarda avant de lui dire :

- Eiden, je ne suis pas aveugle non plus. Tu fuis quelqu’un ! Pourquoi tu le fuis ? Ne me dis pas que c’est pas ça, sinon tu partirais pas aussi rapidement… y a anguille sous roche ? Tu peux tout me dire, j’suis pire qu’une tombe !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Jeu 21 Fév - 18:13
Son idée n'était pas mauvaise, Eiden n'y aurait pas pensé. Il faut dire aussi que les conditions de soins ne seraient pas pareil là-bas tout serait bien plus rudimentaire. Alexandra serait mieux à l'infirmerie en cas de besoin mais elle était têtu et ça Eiden le savait. Elle avait un prit un risque en donnant son dossier à une autre mais elle n'avait rien à se reprocher, si Alex ne suivait pas ses recommandations ce n'était plus de son ressort. D'une certaine façon elle laisserait des soucis derrière elle mais pas que ça.

- Tu feras comme tu voudras, à condition que tu ais l'autorisation d'aller là-bas. Parce que si tu leur parle d'un besoin médical ils n'accepterons jamais.

Elle se savait appréciée par Carpenter mais à ce point là quand même pas. Alex ne discuterait pas les ordres de toute manière pas au risque d'être mise à pieds alors elle avait peu de chance de la revoir là-bas pour une visite ou un problème de santé. Sauf si celui-ci arrivait sur le continent durant une missions.
Puis Alex la traina un peu plus loin, étonnée qu'elle le fasse d'ailleurs, comme si elle voulait qu'Eiden se sente plus à l'aise pour lui parler vu qu'elles se retrouvaient seules et à l'écart.


- Non, y'a rien ! Il faut que je prenne du recul vis à vis de la situation. C'est ma faute s'il c'est enfuit de l'infirmerie, j'ai commis une erreur.... j'me suis laissé aveuglé par mes sentiments... j'ai pas été professionnelle...

C'était plus ou moins ça, pour le moment elle pouvait pas en parler, elle avait promis à Matt qu'elle dirait rien, que ça resterait secret. Mais maintenant leur relation n'avait plus lieu d'être, mais est-ce que c'était une raison pour tout balancer ? elle en savait rien, elle ne savait plus ce qu'elle pouvait faire ou dire, s'ils étaient encore ensemble ou pas... De plus elle était émus et cela s'entendait dans sa voix, tout l'affectait énormément et vu leur situation c'était compréhensible. Il l'avait trahis en agissant de la sorte avec elle, abusé sa confiance, et blessée et pas que physiquement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Jeu 21 Fév - 18:52
Avoir l’autorisation d’aller sur le continent, ça n’allait pas poser problème, il suffisait juste qu’elle se pose volontaire pour les allers-retours en Jumper. Alexandra n’avait jamais eu de problème pour ses assignations, tant qu’elle se portait volontaire, on ne lui disait jamais non et puis… qui ne tente rien n’a rien mais il était hors de question pour elle d’aller consulter un autre médecin… Avec Eiden, elle pouvait discuter de tout, avec l’autre, cela serait totalement différent… Elle ne serait qu’un patient, un dossier de plus….et la jeune fille n’avait pas du tout envie d’être désagréable avec quelqu’un qui ne faisait que son métier…

Alexandra écouta attentivement Eiden et fronça les sourcils l’espace d’une seconde. Eiden, pas professionnelle ? C’était une blague ou quoi ! Elle avait ce chic pour que même les plus réticents acceptent de se faire soigner, elle savait y faire avec les gens donc de là à ce qu’elle se voit comme pas professionnelle… mais autre chose attira l’attention de la jeune femme qui releva son regard sur son médecin avant de dire :


- Tu sais… ça fait plus d’un an qu’on est ici… On est seuls au monde…. Tout ce qui se passe ici, ne partira jamais… ça restera entre ses murs… Ici, on est des êtres humains, point barre…Peu importe qu’on soit militaire, scientifique ou civil, on a les mêmes besoins… les mêmes envies…je trouve idiot de se cacher, mais je peux le comprendre…Le règlement et toujours le règlement…Eiden, je sais qu’il n’a jamais voulu te faire de mal…

D’un certaine façon, elle venait de dire que peu importe qui ils étaient, l’amour était totalement possible… Qu’elle aime Matt, cela ne lui faisait strictement rien de toute façon ce n’était pas son type d’hommes… mais qu’elle parte avec le cœur brisé… encore que la jeune femme pouvait se trompé totalement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Jeu 21 Fév - 19:11
- Je sais plus ce que je dois penser Alexandra... j'suis perdu... il a pas eu confiance en moi, il a pas su m'écouter malgré tout ce qu'on a vécu, tout ce qu'on a traversé... j'étais une étrangère... j'étais plus personne ... il a réagit avec moi comme si j'étais n'importe qui à ses yeux et c'est pas le cas....

Tout en parlant elle serrait les points pour s'empêcher d'aller trop loin de trop parler, de se laisser aller à ses émotions aussi, parce que mine de rien elle souffrait intérieurement. Elle se sentait trahis, perdu, elle n'avait plus de repères par rapport à cette relation qu'elle pensait solide, elle avait fait ses preuves pourtant.

- J'aurai mis ma vie entre main, j'avais confiance en lui... je croyais le connaitre... mais tu vois je me suis trompé... il a balayé deux ans de notre vie en une seconde...

C'était un cauchemar, toute cette histoire était un cauchemar, seulement elle savait qu'elle ne se réveillerait pas et que les choses ne redeviendraient plus jamais comme avant. Elle ne pouvait plus avoir confiance en lui, elle ne pourrait jamais travailler avec lui puisqu'il ne lui faisait pas confiance alors comment elle pourrait continuer à avoir une relation amoureuse avec lui ... La fuite c'est tout ce qu'elle avait trouvé et ainsi éviter de le voir, ne plus y penser, l'oublier... Réfléchir peu être à la situation, à ce qu'elle désirait réellement au fait qu'elle pourrait peu être lui pardonner son geste, accepter qu'il n'ait pas confiance en elle.. Non, elle n'y parviendrait pas, quelque chose c'était brisé et il était impossible de réparer. Sans oublier qu'il l'avait blessé au plus profond d'elle même en agissant ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Ven 22 Fév - 17:45
Alexandra laissa parler le médecin. Elle avait l’air d’en avoir besoin alors elle la laissa vider son sac. Parler faisait énormément de bien quand la situation devenait critique et se confier faisait partie du processus de guérison… Alexandra avait toujours été réticente mais elle avait fini par se confier et elle avait appris une chose, il ne fallait jamais brusquer la personne. Il fallait que cela vienne d’elle… alors elle laissa Eiden parler et se confier, dire ce qu’elle avait sur le cœur.

Elle en voulait énormément à Matt pour l’attitude qu’il avait eu. Cela la jeune femme pouvait le comprendre, elle-même, elle en voulait au lieutenant…Elle lui en voulait surtout du manque de confiance qu’il avait eu vis-à-vis d’elle. Alexandra n’était pas surprise car pour Matt le monde médical c’était pire encore que de se faire charcuter par un alien… Il préfèrerait certainement mourir que d’aller voir un médecin de lui-même… Alexandra n’aimait pas les médecins mais malgré tout à chaque fois qu’elle devait y aller, elle prenait sur elle mais Matt n’était pas du tout comme cela…
Eiden lui expliqua finalement qu’elle aurait été prête à mettre sa vie entre ses mains. Elle croyait le connaitre mais elle s’était trompée….Il venait de gâché deux ans de vie en une seule seconde. Alexandra la regarda en levant un sourcil…. Généralement quand on parlait de cette façon d’une autre personne c’était parce qu’on était en couple avec alors elle se fit un plaisir de poser son index sur les lèvres d’Eiden et de dire doucement :


- Chut, les murs ont des oreilles….

Peut-être avait-elle mal compris mais bon, valait mieux se méfier alors elle poursuivit en baissant la voix de sorte qu’il n’y ai qu’Eiden qui puisse l’entendre :

- Deux ans…. Je me mêle peut-être de ce qui ne me regarde pas…mais toi et lui…enfin, t’as compris ! Moi je dirais rien de toute façon et puis tu me connais, je suis la première pour aller contre le règlement et puis ça ne me concerne pas…. Mais comme je le disais, peu importe nos grades, on est des humains ! Eiden, il s’en veux énormément de ce qu’il t’as fait… il lui faudra du temps, autant à toi mais laisses lui un jour le temps de s’excuser…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Ven 22 Fév - 19:01
Eiden fut surprise par son avertissement, elle n'avait pourtant pas parlé bien fort et encore moins hurlé. Etrange comme réaction, pour être honnête cela la surpris. Est-ce que Matt avait raison de vouloir cacher leur relation alors ? Est-ce ses demandes étaient justifiés à ce propos ? Elle pouvait se le demander, sauf que maintenant leur relation était plutôt au point mort, du moins elle était en mode pause réflexion alors cela n 'avait plus vraiment d'importance. Mais si Alex semblait vouloir qu'Eiden soit plus discrète, celle-ci ne comprenait pas pourquoi.

- De toute façon je ne sais plus si tout ceci a réellement d'importance maintenant... j'suis toute seule à gérer ça, lui n'a rien trouvé de mieux que de finir au trou...

Eiden haussa les épaules, montrant bien qu'elle ne savait plus ce qu'elle devait penser de la situation. Leur couple... ce qu'il en restait et s'ils avaient réellement été un couple avait éclaté avec les accès de violence de Matt. Peu être plutôt dire son pétage de plombs, parce qu'il ne c'était pas montré violent en vers elle juste qu'elle n'avait pas eu de chance et que lorsqu'il l'avait poussé très fortement elle était mal tombé.
Bien sur Eiden avait baissé la voix pour ne pas contrarier Alexandra, mais parler doucement lui semblait tellement ridicule. Il n'y avait que le soldat qui était occupé dans le jumper et le pilote qui était à l'intérieur et qui faisait ses vérifications.


- Comment tu sais qu'il s'en veux ? Il n'a jamais montré d'intérêt pour ce qui c'était passé même quand il est revenu à l'infirmerie et que mes collègues se sont occupés de lui. Je sais qu'il n'a montré aucun remord vis à vis de son geste même pendant la commission. Et je doute qu'il s'excuse un jour il est trop fier pour ça. Il m'a énormément déçu et son comportement m'a fait mal et je te prie de croire que cette douleur n'est pas physique, en tout cas pas celle qui me ronge depuis que c'est arrivé.

Parce que la douleur de sa blessure physique était bien moindre par rapport à celle qu'elle ressentait dans son coeur, dans son âme. La trahison, l'abandon, la déception, la désillusion, tout ceci la triturait depuis que c'était arrivé. Réaliser que la personne qu'on aime n'a pas confiance en vous et pète un câble après tout ce temps passé ensemble ça fait mal et bien plus qu'elle ne l'aurait imaginer. D'une certaine façon elle sentait que s'il l'avait trahis en couchant avec une autre femme cela lui aurait fait moins mal car ce comportement là s'expliquait plus facilement.

- Il n'a pas demandé à me voir, ni même émis ce désir. Il sait que c'est moi qu'il a blessé à l'infirmerie et pourtant il ne cherche même pas à savoir comment je vais. Même s'il n'ose pas il pouvait essayé, il est surveillé pour sa tachycardie il n'a demander, prendre de mes nouvelles, mais rien ! On dirait qu'il s'en fou !
J'suis d'accord pour lui laisser du temps, d'une certaine manière c'est un peu pour ça que je pars, pour réfléchir à tout ça pour faire le point. Mais s'il fait rien de son côté, s'il se remet pas en question ça voudra dire que je suis rien pour lui... que j'ai foutu ma vie en l'air pour un type qui n'en valait pas la peine.


Eiden essuya une larme qui s'écoulait sur sa joue, de manière machinale. Elle faisait de son mieux pour rester de marbre mais c'était difficile par tout ceci la touchait vraiment. Elle était sincère dans ce qu'elle disait et elle n'avait jamais été aussi sincère face à Alexandra. Elle aurait aimé pouvoir parler à Matt avant son départ, mais elle savait aussi que cela ne leur ferait aucun bien et elle doutait qu'il ait seulement envie qu'elle lui déverse ses reproches dans une cellule. Mais au moins si elle le faisait il saurait ce qu'elle pense et cela le ferait peu être réfléchir.
Et plus elle réfléchissait plus elle était certaine d'avoir perdu son temps avec lui. Même si elle savait qu'il avait du mal à parler de ses sentiments, à s'extérioriser, elle ne comprenait pas son attitude et n'arrivait pas à trouver de raisons valables. Là où elle avait vu un avenir avec lui, lui n'avait sans doute vu qu'une assurance d'avoir quelqu'un à ses côtés lorsqu'il en avait besoin. Quand on y pensait, ils se voyaient très souvent à l'initiative de Matt et Eiden avait du prendre rendez-vous avec lui pour lui parler de ce qui la tracassait lorsqu'elle était retombé sans sa dépression. Il ne voyait pas quand elle allait mal, ne voyait pas quand elle avait besoin de parler, c'était toujours elle qui devait le forcer à parler ou à dévoiler ses sentiments. Alors toutes les fois où il lui avait dit qu'il l'aimait, est ce qu'il le pensait vraiment ? elle en doutait de plus en plus. Ses sentiments à elle étaient réels, c'était peu être la peur d'être seul qui faisait que Matt avait voulu qu'elle le suive. Elle voulait s'imaginer un avenir avec lui et là il tombait tout doucement à l'eau, s'éparpillant petit à petit dans cet immense océan qui encerclait la cité. Est-ce qu'elle c'était trompé sur ces sentiments comme elle c'était trompé sur la confiance qu'elle avait placé en lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Ven 22 Fév - 19:33
Le fait qu’Alexandra la prévienne n’était pas méchant de sa part, mais il fallait comprendre aussi qu’au sein même de l’armée, ou des civils, il y avait des personnes pour qui un simple aveu comme cela pouvait se révéler dangereux en somme… Dans tout gouvernement, il y avait forcément des espions et même si ce n’était pas le cas dans cette base, il valait mieux être deux fois plus prudent qu’ailleurs. Le moindre aveu de faiblesse, ou la moindre petite faute, pouvait très bien être un motif de sanctions… Alexandra était bien placé pour le savoir vu qu’elle était passée à deux doigts d’une sanction pour avoir seulement eu un langage un peu osé sur un sergent…Alors, elle préférait prendre des précautions…

Cela n’avait plus d’importance vu qu’Eiden était la seule à gérer cela…Puis elle lui demanda comment elle savait qu’il s’en voulait et à ce moment-là Alexandra ne put s’empêcher de faire une petite grimace, en effet, là elle venait de se faire piéger…C’est vrai que depuis l’incident, Matt n’avait pas fait un seul geste vis-à-vis d’elle mais d’un autre côté, c’était difficile…S’il demandait avec trop d’insistance comme allait le docteur, cela éveillerait les soupçons alors que s’il ne demanderait rien, cela camouflait totalement la situation…La jeune femme voulait bien croire que la plus violente des douleurs était celle qui était profondément enfouie en elle… C’était pire de se faire trahir que de se faire tirer dessus, ça c’était une certitude… Elle-même quand elle s’était senti attaquer par la lieutenant, elle avait ressenti une peine…Eiden avait l’impression que Matt s’en foutait…De son côté, Alexandra savait qu’il se remettrait en question… mais elle comprenait parfaitement le désarroi du médecin. En ce moment précis, la jeune femme se posait tout un tas de questions, remettant sa vie conjugale mais aussi son départ… Alexandra la regarda et elle eut du mal à répondre car c’était bien la première fois qu’elle la voyait aussi touché. Après quelques secondes, elle se lança :


- Je suis allée le voir pour mettre les points sur les i….Et je l’ai engueulé sur ce qu’il t’avait fait…. Il m’a demandé de tes nouvelles et je lui ai dit que ce n’était pas ta blessure qui devait te faire souffrir le plus, mais celle d’avoir été trahi…Il mettra certainement du temps à reprendre ses esprits, à faire un peu le tri dans tous ses sentiments… Et puis, le connaissant, il aura du mal à venir vers toi…Il t’évitera certainement parce qu’il aura peur de ton regard… et puis s’il n’a demandé à te voir, c’est peut-être parce qu’il se doute que tu aurais refusé… Il faut que vous preniez du temps tous les deux… pour réfléchir et pour faire le point. J’ai jamais connu ça, donc je te suis pas d’un grand secours… Mais c’est un con d’avoir agi comme ça… t’inquiètes pas, je lui ai passé l’envie de te pousser la prochaine fois ! Maintenant, tout ce que je peux te dire, c’est que c’est pas en y pensant sans arrêt que ça va arranger les choses…Prends du temps pour te reposer… pour pleurer aussi…pour réfléchir, mais ne fais pas que ça, sinon… c’est la chute libre. Si t’as besoin de parler, tu sais que t’as qu’à demander à avoir une aide militaire, je surveillerais les demandes venant du continent et je me porterais volontaire, y a pas de soucis…Tu sais, Matt, même s’il le cache… il t’aime…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Ven 22 Fév - 20:33
Pendant qu'elle écoutait Alex, Eiden continuait d'essuyer les larmes qui coulaient contre son gré le long de ses joues. Elle avait beau essayé mais elle était incapable de les retenir, maintenant qu'elles étaient là. Elle allait avoir bien l'air con, le visage mouillé de larme lorsqu'elle monterait dans le jumper, tous ceux présents se demanderait ce qui pouvait bien lui passer par la tête. En même temps elle s'en foutait complètement de ce qu'on pouvait bien penser d'elle, elle en avait plus que marre de devoir faire attention aux autres et à ce qu'ils pourraient penser ou dire. Le seul problème c'est qu'elle ne se sentait pas mieux de pleurer ainsi, au contraire, elle se sentait encore plus mal.
L'envie de tout abandonner prenait le pas dans son esprit, courir jusqu'au bureau de Beckett et demander à rester là ! Faire face et assumer tout ce qui c'était passé et ce qui se passerait encore.
Seuls, les paroles d'Alex réussirent à lui faire renoncer à cette envie. Partir lui ferait du bien, c'était certain, ça l'aiderait à se remettre les idées au clair, à oublier, ou du moins ne plus penser à ce qui lui faisait mal. Travailler ailleurs, voir d'autres choses, vivre d'autres expériences, ne plus se tromper sur son jugement parce qu'on connaissait trop bien le patient. Elle ferait un retour aux sources en quelque sorte et ça ne pouvait être que positif. Sans oublier qu'en plus elle rendrait service au personnel médical d'Atlantis qui n'était pas toujours bien vu par le peuple Athosien. Le plus dur pour elle serait de se faire accepter et pourquoi pas apprécier. Enfin ça... c'était pour plus tard.


- Tu crois ?...

Là elle parlait des derniers mots d'Alexandra au sujet de Matt. Elle avait réussit à en douter et même si Alex le disait elle n'en était plus du tout certaine.

- .... on réagit pas comme ça avec la personne qu'on aime...

Eiden avait vu pas mal de pétage de plomb, mais jamais sur des gens sains d'esprits. La plupart c'étaient à cause de la drogue, d'abus en tout genre, ou de maladie mentale mais jamais sur une personne qui semblait être bien dans sa tête et saine physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Ven 22 Fév - 21:09
- .... on réagit pas comme ça avec la personne qu'on aime...

A ce moment-là, Alexandra baissa légèrement la tête… La colère ne devait pas effacer les sentiments que l’on avait pour quelqu’un mais par moment, elle obscurcissait énormément nos pensées. La jeune fille était bien placée pour parler, quand elle était rentrée à l’armée, cela avait été une façon comme un autre de défier son père adoptif… D’ailleurs, avant de partir sur Atlantis, elle n’avait pas tenu sa famille au courant, à présent, elle s’en voulait énormément alors elle ne put s’empêcher de répondre :

- Par moment, on fait des choses sous le coup de la colère, on ne se rend pas compte du mal que l’on peut faire, et quand on s’en aperçoit, la plupart du temps, il est trop tard…

Alexandra finit par relever un peu la tête et renifla légèrement pour masquer les quelques larmes qui auraient pu couler mais elle avait appris à ne pas pleurer, à ne pas montrer ses sentiments car c’était une preuve de faiblesse. Elle regarda au loin avant de continuer sur sa lancée :

- La colère n’est pas bonne conseillère, comme on dit… mais quand on agit sous son influence, on a encore plus de mal à s’excuser après. Parce que notre attitude, nos agissements peuvent paraitre totalement irréaliste pour les autres… Les personnes qu’on aiment peuvent se sentir blessé alors qu’on ne l’a pas forcément souhaité… Et ça peut aboutir sur des ruptures… mais c’est jamais bon de ne pas laisser de seconde chance aux autres…

Alexandra savait qu’elle n’aurait pas de seconde chance avec son père adoptif. Il était strict et lorsqu’elle lui avait annoncé qu’elle préférait l’armée à sa société, elle avait vu la déception et la colère dans son regard… et depuis, ils ne s’étaient plus jamais parlé. Elle avait eu des contacts avec sa mère adoptive, mais son père ne lui avait jamais pardonné et à présent qu’elle était dans une autre galaxie, elle savait qu’elle pouvait mourir à tout moment, cela lui faisait de la peine de ne pas s’être expliqué une bonne fois pour toute avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Ven 22 Fév - 23:00
Eiden séchait ses larmes comme elle pouvait, mais ce n'était pas évident parce qu'aussitôt qu'elle pensait que c'était fini ça recommençait de plus belle. Heureusement il n'y avait que des larmes, pas des sanglots parce que sinon elle n'aurait jamais pu s'en remettre ou le cacher tout simplement.

- Tu vas me prendre pour une idiote mais je ne comprend pas ce genre de colère. Se retourner comme ça contre les gens qu'on aime je peux pas le concevoir. On peu s'en prendre à des inconnus à des ennemis mais pas à des gens qu'on aime.

Pour elle c'était pas concevable, pas de la manière dont ça c'était passé. Elle imaginait plus Matt perdre la tête de façon passagère peu être mais la colère non ! C'était pas réalisable. De façon le temps qu'elle passerait à l'extérieur l'aiderait à y voir plus clair à comprendre ce qui c'était passé. Mais après ça est-ce qu'elle arriverait malgré tout à lui faire face ? à lui pardonner ? à lui faire à nouveau confiance pour être à nouveau trahis ?

- J'espère qu'il se reprendra en main, je l'espère vraiment ... pour sa carrière, pour lui... pour vous tous...

C'était déjà signe qu'elle aurait du mal à pardonner si elle ne s'incluait pas dans l'équation.
Et puis le soldat qui faisait équipe avec Alexandra arriva vers elle.


- Vous allez pouvoir embarquer docteur Andrews, le jumper est prêt !

Le temps était passé vite et Eiden baissa la tête lorsqu'elle le vit, histoire de cacher un peu ses yeux humides et son visage triste. Juste quelques secondes, le temps de se reprendre.

- D'accord, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Sam 23 Fév - 17:05
La colère pouvait aveuglé les sentiments et rendre les gens totalement barges… Dire que Matt ne l’avait pas fait exprès, c’était la vérité car dans des moments de colères comme ceux-là, notre force en était décuplée et il n’avait certainement pas fait gaffe à quel point il avait poussé Eiden mais Alexandra ne voulait pas jouer l’avocat du diable…Enfin sur ce coup-là, elle était assise entre deux chaises… Qui plus est, elle n’avait jamais vécu ce genre de situation donc elle n’était certainement pas de bons conseils mais que le médecin se confie, cela ne pouvait que lui faire du bien. Alors quand elle lui dit qu’elle espérait qu’il se reprenne en main pour sa carrière, pour lui… pour les militaires. Alexandra la regarda et rajouta :

- Pour vous aussi… d’ailleurs, c’est le plus important à mon sens !

Elle allait avoir du mal à lui pardonner c’était certain mais un jour ou l’autre, ils leur faudrait véritablement parler, mettre les choses sur table et Alexandra espérait que ce jour-là, Matt aurait le cran de lui dire réellement ses sentiments pour elle. Son collègue vint avertir Eiden qu’elle pouvait embarquer. Alexandra regarda le médecin avant de lui dire :

- Prends le temps qu’il te faut… mais en cas de besoin, tu sonnes l’alarmes et j’arrive illico…Tu verras, le continent est très joli, très sauvages…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInfos
Invité
MessageSujet: Re: Le grand départ approche (Alexandra) Dim 24 Fév - 10:24
- Pour le moment j'ose pas y penser tu vois. Et puis je sais même pas si j'en ai envie...

Eiden était bien trop perdu pour le moment pour être capable de raisonner correctement à l'égard du Lieutenant qui était aussi l'homme de sa vie. Mais ça c'était avant le drame bien entendu. Parce que maintenant tout était différent, tout avait changé, elle même avait changé et elle n'arrivait plus à savoir si elle désirait vraiment qu'il s'excuse pour son comportement parce qu'elle ignorait si elle était capable de lui pardonner son geste, sa trahison, ce manque de confiance.
Ce qui est certain c'est qu'elle aurait bien du mal à s'en remettre et s'éloigner ainsi pouvait être à double tranchant. Elle aurait des moments de doute, de peur et besoin de réconfort et elle n'aurait personne pour la soutenir. En tout cas pas la personne qu'elle voudrait avoir à ses côtés. Et avant de connaitre Matt elle était avec un homme et ses doutes vis à vis de lui et leur relation l'avait amené à passer le cap avec Matt, alors on pouvait tout imaginer. Et elle même n'était pas dupe, elle savait que par ses doutes elle pourrait tout foutre en l'air définitivement. Elle espérait juste qu'elle serait suffisamment occupé pour éviter d'en arriver là.

Lorsque le soldat repartit d'où il venait Alexandra fit part à Eiden, de ses dernières recommandations. Ca aurait pu être marrant, un soldat qui veille sur un médecin. C'était l'inverse habituellement mais elle n'était pas en état de se rendre compte de la situation.


- Je te remercie, mais n'attends pas que l'alarme sonne pour te porter volontaire pour le continent. La visite de mes amis me fera toujours plaisir et qui sait j'aurais peu être un super duplex avec vu sur l'océan.

Un léger sourire sur la fin de sa phrase.
Il y a des amis qu'elle aurait surement plus envie de voir que d'autre et même qu'au font d'elle elle espérera toujours que Matt soit envoyé là-bas et qu'ils se parler même entre deux tâches , qui sait. On peu toujours rêver et Eiden était de celles qui se laissent aller à ça par moment. Mais elle savait très bien que cela n'arriverait pas, même s'il reprenait ses fonctions jamais il n'irait vers elle parce qu'il était trop fier pour ça. Et comme toujours si elle ne faisait pas le premier pas et provoquait la rencontre jamais rien ne se passait. S'en était décevant à force, alors pourquoi il y aurait des exceptions ?

Eiden ne pu s'empêcher de se rapprocher d'Alexandra et de l'étreindre quelques secondes, elle ne voulait pas qu'elle la prenne pour une folle. Après tout elles ne se quittaient pas vraiment, mais Eiden était comme ça et son besoin de réconfort commençait déjà à se faire ressentir.


- Merci ! Merci de m'avoir écouter. Et si... et si jamais il demande après moi.. dit lui que... dit lui que rien du tout, ne lui dit rien...

Qu'est ce qu'elle pouvait bien dire à Alex, cette idée était malvenue et puis ce n'était pas son rôle de faire passer les messages et encore moins de ce genre là. Surtout que, si quelqu'un devait dire quelque chose à l'autre c'était bien lui et pas elle. Si, elle aurait pu lui dire qu'elle tenait à lui mais ça il le savait déjà, il ne tenait qu'à lui de faire en sorte qu'elle revienne.

Eiden lâcha ensuite Alexandra pour aller prendre son sac et monter à bord du jumper. Juste un petit regard et un geste amical d'aurevoir avant de disparaitre à l'intérieur.
Voilà, Eiden l'avait voulu et elle l'avait eu son bon air frais, mais elle regrettait déjà et c'est en silence qu'elle pris place à bord du jumper, sous le regard des autres passagers qui n'étaient pas très nombreux et constitué uniquement de militaires.
Revenir en haut Aller en bas

Le grand départ approche (Alexandra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le grand départ...
» L'heure du grand départ...[Rp Voyage libre]
» Le grand départ !
» (septembre 1991) le grand départ
» The Haitians of Cayman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 11 - Baie des Jumpers-