Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Premiers pas en terres inconnues

 :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 11 Avr - 15:33
avatar
√ Arrivée le : 01/04/2018
√ Messages : 60

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Happiness is only real, when shared. ❞
- John & Eva -
Premiers pas en terres inconnues
Cela faisait quelques semaines qu'Eva était arrivée sur la Cité d'Atlantis et waouh, elle allait de découvertes en découvertes. Depuis qu'elle avait eu connaissance de cette nouvelle ouverture sur le monde, Eva était complètement surexcitée. Elle avait lu et relu presque tous les rapports de missions et ne cessait de s'enthousiasmer sur tous ces nouveaux peuples et ces nouvelles cultures. Elle était arrivée par le Dédale et depuis, elle était restée enfermée quasiment tout le temps dans ses quartiers à lire et relire le maximum d'informations sur les peuples rencontrés. ça la passionnait. Dire qu'elle pensait que toute une vie ne suffirait pas à partir à la rencontre de tous les peuples de la Terre et maintenant, il n'y avait plus seulement la Terre mais l'Univers entier à découvrir... C'était complètement irréel, fou et passionnant.

Aussi, lorsqu'on lui proposa ce matin une mission pour aller à la rencontre d'un nouveau peuple, elle n'hésita pas une seule seconde. Enfin, elle allait pouvoir partir à la découverte d'un peuple de la galaxie de Pégase. Un soldat vint la chercher dans ses quartiers pour l'accompagner dans la salle de la porte des étoiles. La jeune femme était simplement vêtue : un débardeur et une veste en haut, un pantalon confortable et des rangers aux pieds, une tenue passe-partout adaptée à toutes sortes de situations.

Eva arriva avec le soldat dans le sas d'embarquement de la porte des étoiles. Elle n'appréhendait pas ce voyage par la porte mais il fallait avouer que se retrouver face à elle était impressionnant. Elle en étudia brièvement les contours, laissant son regard se promener sur les pictogrammes gravés. L’excitation lui provoquait des fourmillements dans le ventre. Elle n'en revenait pas d'être ici, dans cette Cité, face à une porte lui permettant de partir à l'aventure un peu partout dans la galaxie. En attendant, la jeune femme se promena dans la salle, prenant garde à ne rien toucher. Elle ne pouvait pas restée sans rien faire tant l'impatience prenait le dessus.

Le soldat lui dit que le Colonel Sheppard allait l'accompagner. Un bref instant, elle se demanda si c'était le Sheppard qu'elle avait connu quelques années plus tôt en Afghanistan. A l'époque, il était Major mais elle se doutait qu'il devait y avoir quelques Sheppards dans l'armée des Etats Unis... La jeune femme s'était parfois demandée e qu'il avait pu devenir. Elle gardait un très bon souvenir de lui et des moments qu'ils avaient partagés. Les temps étaient durs en Afghanistan. Elle avait été recrutée en tant qu'anthropologue embarqué. Elle devait faire connaissance avec les populations locales, leur donner confiance en l'armée américaine pour éviter qu'ils ne rejoignent l'ennemi et faire connaitre aux soldats américains les coutumes et habitudes des locaux. En gros, elle devait faire en sorte que la cohabitation se passe bien entre les deux patries afin de ne pas rajouter des tensions supplémentaires à la guerre. Du coup, Eva avait assisté aux horreurs des combats et à leurs conséquences. Elle n'avait pas été mécontente de laisser tout cela derrière elle mais quand l'armée l'avait recontactée quelques semaines auparavant, elle n'avait pas pu résisté et avait dit oui à ce projet fou.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.


_________________
Eva Ridley × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Avr - 18:51
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2923

Dossier Top Secret
√ Age: 42 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Premiers pas en terres inconnues
On recroise toujours son passé
Eva ✧ John


John était de très bonne humeur. La veille lors des répartitions des missions, il était tombé sur une assez simple consistant à la découverte d'un peuple nomade. Ce peuple étant susceptible de commercer avec les Atlantes sur le minerai riche des carrières de pierres. Les accords commerciaux étaient en cours et l'objectif était d'étudier un peu mieux ce peuple pour faciliter les transactions et les contrats en cours. En sommes, rien de bien palpitant pour le colonel, mais une mission plutôt tranquille lui allait bien. Sujet à d'immense phase de stress depuis mi-février avec des nouvelles alarmantes sur la sécurité de la cité, John ne crachait pas sur une activité moins angoissante. Histoire de calmer ces pauvres nerfs mit à rude épreuves. Et de toute manière, il avait demandé au superviseur de lui octroyer ce petit présent.

Le peuple les Yuan's sont pacifistes par nature dû moins cette tribu ressemblant à s'y m'éprendre aux indiens qu'a connu l'Amérique au temps du far West. Bêtement, John se demanda s'il ne devait pas s'attendre à chevaucher un cheval impétueux ! Et déjà il s'imaginait dans cette rêverie. La demande de cette mission avait été faite par le contingent civil et plus particulièrement scientifique et comme d'habitude avec eux, les seules informations étaient un rapport MALP sur la planète et quelques informations sur les Yuan's. John ne savait donc pas s'il avait une ribambelle d'anthropologue à garder ou bien un seul. Par contre, il put savoir qu'il était le seul militaire ce qui veut dire que le civil était seul.

Il n’avait pas beaucoup d’information sur la civilisation, par contre sur la planète oui. PX DD1. Comment la décrire ? En lisant les lignes du Malp, John se fit la remarque que le meilleur mot pour le nommer serait « plaine herbeuse ! » Ok cela en fait deux…mais la planète était constituée de quelques collines et montages dans ces extrémité, mais généralement d’un pays plat aux hautes herbes verdoyantes… Quelques forêts d’arbres assez étranges puisqu’on aurait dit des buissons géants et voilà. Les cours d’eau étaient rares au contraire des lacs. Par contre, il avait pas mal d’animaux en troupeaux. Et qui dit troupeaux conséquents, dit prédateurs qui chasse en meute. Il faudrait vigiler ce point-là. Puisque la donnée faune étaient pas du tout exhaustives pour ne pas dire maigre.

Enfin bon tant pis il fera avec pour adapter son équipement. Il espérait qu'une chose que le scientifique qu'il accompagne n'était pas pénible (ou chiante si ce fut une femme) et plutôt de bonne compagnie. Il avait horreur des têtes d'ampoules rabat joie ou de mauvais poil qu'importe l'alignement de la lune !

Ainsi, il était à l'armurerie avec le caporal McArthy pour préparer un équipement polyvalent pour cette mission de routine. Niveau arme, il s'équipa d'un Zat, ces deux couteaux de combats, l'un en ivoire offert pour ces quarante ans par une amie et l'autre présent de Paresok l'officier Natus et d'un P90. Son sac à dos était constitué de gourde d'eau, de barre de céréale, de serflex, etc. Bref l'équipement standard mais sans explosif lourd. Deux grenades aux cas où. Et il prit un sifflet à ultrasons. Peut-être que cela marcherait sur les bestioles si elles décident de charger. Puisque la température était douce avec 15 degrés, il s'équipa de son uniforme habituel noir mais avec la veste en cuir pour la température qui risquait de chuter avec l'avancement du soleil.

Une fois fin prêt, il se dirigea vers la salle d'embarquement... mais il fut intercepter par une technicienne. Elle était en charge de la maintenance des jumpers et une anomalie avait été détectée sur celui qu'il avait utilisé en début de semaine. Il du partir avec elle jusqu'à la baie, pour lui montrer la série de manœuvre qu'il avait faites. En somme rien qui ne changeait à d'habitude alors le problème devait venir d'autre chose. En tout cas, ce détour lui fit perdre une trentaine de minutes et il se pressa pour ne pas être plus en retard que ça. Même si un soldat avait prévenu la personne qu'il escortait de son retard.

D'un pas rapide, il traversa la zone d'embarquement pour découvrir que ce fut une silhouette féminine qui allait partager sa journée. Oui, il était à peine dix heures et ils devaient déjeuner avec les Yuan's. Peut-être du pemmican ? Oui là, il ne faut pas abuser non plus... ils ne vont pas voir les Apaches ou les pieds plats... bref. Il se concentra sur la jeune femme, pas mécontent de chemine avec une représentante de ce noble sexe. L'homme s'avança chaleureusement vers elle pour la saluer.

« Bonjour docteur, je suis le colonel... » Quand elle se tourna il beuga un peu, reconnaissant le visage agréable d’un part de son passé en Orient...Cela faisait de nombreuses années qu'il ne l'avait pas vu. Ils étaient tous deux déportés là-bas, elle pour une mission plus humanitaire et lui pour tuer. Elle était la femme avec qu'il avait partagé beaucoup de choses notamment intimes, mais aussi d'autre moment puisqu'il s'intéressait à son travail... Elle avait été sa dernière conquête amicale avant de partir six mois plus tard en Antarctique à cause d'un blâme. À ce moment-là, il était aussi séparé de son ex-femme. En toute franchise, son mariage est peut-être la plus belle erreur sentimentale qu'il est fait au vu de la déception et du goût amer de la trahison à la fin... Mouai autant qu'il n'y pense pas, car toute rencontre mérite d'être faite, il faut juste savoir les oublier ou les garder au fond de soi. Eva était une belle rencontre, après l'épisode de l'Afghanistan, il avait continué leur vie après ça, sans jamais se revoir. Cette part de son passé, avait été assez difficile pour le jeune major qu'il était, elle avait été d'un grand soutien comme il l'avait été pour elle. De nombreux souvenirs refirent surface et il ne put s'empêcher de lui sourire heureux de la revoir. Comme quoi le monde est petit même dans une nouvelle galaxie.

« Eva... je ne pensai pas te revoir ici...enfin vous revoir si vous préférez le vouvoiement ». Il était expressif, faut dire que l’homme l’est toujours surtout ces prunelles vertes.
©️ Starseed



_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays & Elana Ravix//écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Avr - 15:03
avatar
√ Arrivée le : 01/04/2018
√ Messages : 60

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Happiness is only real, when shared. ❞
- John & Eva -
Premiers pas en terres inconnues
Pendant qu'elle attendait le Colonel, Eva fit un peu la discussion avec le soldat qui l'accompagnait. C'est ainsi qu'elle apprit qu'elle était remplacante et que l'anthropologue qui devait partir en mission à sa place ce matin était souffrant. C'était donc pour cela qu'elle avait été avertie seulement quelques heures auparavant et qu'elle n'avait quasiment aucune information sur cette mission et sur le peuple qu'ils allaient rencontrer. Peu lui importait les circonstances de ce choix, tant qu'elle partait, c'était l'essentiel même si elle était désolée que son collègue soit souffrant, bien entendu. Il fallait tout de même reconnaître que c'était une bonne opportunité pour elle. Eva allait enfin partir en mission et faire ce pour quoi elle avait été recrutée : partir à la découverte de nouveaux peuples.

Le soldat lui dit que le colonel était en retard et il lui donna une tablette. Elle survola rapidement le dossier présenté. Ils allaient donc rencontré les Yuan's, un peuple aux premiers abords, pacifiques. Il était question de commercer avec eux et le rôle d'Eva était d'apprendre à mieux les connaître afin que les accords commerciaux se passent au mieux. C'était tout à fait dans ses cordes et c'était le genre de missions dont elle avait l'habitude sur terre. La jeune femme lut quelques informations de plus dans le maigre dossier. Aux premiers abords, les Yuan's étaient un peuple plutôt primitif et ils vivaient dans un contexte proche des Indiens d'Amérique. Ils devaient prendre le déjeuner avec eux afin de faire plus ample connaissance. Eva hocha la tête en lisant ce dernier point. En effet, partager un repas était une très bonne opportunité d'en savoir plus sur un peuple. En général, autour d'un dîner, les tensions diminuent, l'atmosphère est plus conviviale et mine de rien, le contenu d'une assiette et la façon de se comporter en disent long sur la vie quotidienne d'un peuple.

Eva entendit alors marcher derrière elle et elle se retourna en entendant une voix familière.

    "John !"

C'était donc bien le Sheppard qu'elle connaissait. Elle était très agréablement surprise de le retrouver ici. La jeune femme lui adressa un grand sourire. Forcément, le revoir ici raviver quelques souvenirs et pas des moins agréables. Elle était sincèrement ravie de le voir et se dit que cette mission n'en allait être que plus agréable. Il avait été d'un grand soutien pour elle en Afghanistan et elle avait beaucoup apprécié les moments qu'ils avaient partagé. Outre le côté intime de leur relation, John avait fait partie des rares soldats à s'intéresser vraiment à son boulot d'anthropologue. La plupart des soldats n'y voyaient en effet que contrainte et inutilité et n'avaient pas vraiment contribué à sa tâche. Pour la plupart, les locaux n'avaient pas une importante primordiale et mieux valait se concentrer sur les combats contre l'ennemi. Hors, se lier aux populations locales était au contraire vital. Cela évitait des tensions supplémentaires et surtout, que les locaux ne rejoignent l'ennemis. Cela, John l'avait compris. Elle pouvait donc s'attendre à ce qu'il s'intéresse vraiment à la mission d'aujourd'hui et ne la prenne pas comme une corvée inutile.

    "On peut se tutoyer. Et te voici Colonel.. Félicitations ! Tu n'as pas changé, quoique quelques cheveux gris en plus peut être.. !"

Eva lui fit un grand sourire pour le taquiner. Non, en effet, il n'avait pas changé et était resté fidèle à ses souvenirs. Le temps n'avait pas eu d'impact sur lui, pas même un petit cheveu gris.
La jeune femme allait continuer sa discussion quand les chevrons de la porte s'activèrent la rappelant à sa mission. Elle resta interdite quelques secondes en voyant s'ouvrir la porte. C'était très impressionnant. C'était la première fois qu'elle y assistait et même si elle avait lu des rapports dessus et qu'on lui en avait beaucoup parlé, le voir en vrai était stupéfiant. Dire que là, à quelques mètres d'elle, cette porte permettait d'accéder à une autre planète, loin d'ici. C'était complètement fou et irréel. Ils avancèrent pour franchir la porte. Eva s'arrêta alors et frôla la grande étendue bleutée :

    "C'est vraiment fascinant..."

Et il lui en fallait beaucoup pour être aussi impressionnée... En général, tout ce qui touchait la technologie la gonflait au plus haut point. Elle était rarement sous le charme d'une nouveauté technologique. Mais là, c'était un mélange de technologie très avancée et de culture plus primitive, de part l'aspect de la porte et les inscriptions dessus. Eva respira un grand coup. Elle n'avait pas peur mais impressionnée était le mot juste. Elle demanda alors à John avec un grand sourire :

    "C'est parti ? "

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.


_________________
Eva Ridley × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Avr - 18:25
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2923

Dossier Top Secret
√ Age: 42 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Premiers pas en terres inconnues
On recroise toujours son passé
Eva ✧ John


Naturellement l'homme lui rendit son rictus. Il avait du mal à se dire qu'il l'avait en face de lui. Le monde est vraiment petit... oui même sur deux galaxies de différence. Il aurait pu fanfaronner et dire que ce ne fut guère surprenant, puisqu'elle était très compétente dans son boulot. Mais entre être compétente et être reconnue suffisamment pour intéresser le programme, il avait un monde. Pleins de gens aux ressources incroyables était encore sur terre et méconnue du service et pourtant ils feraient surement des miracles.

Bon très bien ils allaient à nouveau se tutoyer, faut dire que le colonel n'aime pas forcément le vouvoiement surtout avec les civils. C'est un homme qui se veut simple et s'il peut éviter les froufrous et les paillettes protocolaires il le fait. John ne put s'empêcher de rire à l'évocation de ses cheveux blancs ! Oui, il devait en avoir même s'il n'en avait pas vu... enfin pour les voir il faut surtout chercher et vu sa tignasse et le peu d'entretien qu'il lui apportait... On peut se douter qu'il en a un peu rien à carrer. Quoique... le fait de vieillir était un sujet que l'homme gérait mal. Il se souvenait très clairement de son coup de cafard quand ces quarante ans sont venus lui chatouiller le coin de l'œil. Il est parfois dur d'assumer le temps alors que dans sa tête on a encore vingt ans.

« Merci, comme quoi être humain est reconnu, même chez l'oncle Sam » Dit-il en référence à plusieurs de leurs conversations, où il avait l'impression que cette qualité était un défaut dans le corps de l'armée où il servait. Son humanité et le fait de ne pas vouloir abandonner ces coéquipiers lui avait quand même desservie avec un beau blâme. Sans parler de la mort de ces deux amis.
« Tu n'as pas changé aussi et je ne vois pas de cheveux blancs » dit-il pour la taquiner.

La discussion fut coupée par l'activation de la porte. À force de la traverser il en avait oublié à quel point cela pouvait être impressionnant. Et pour se le rappeler il aimait bien regarder la tête des jeunes recrues qui découvrait pour la première fois ou même la seconde l'activation du grand cercle et son crasha de nappe blanche. Il se contenta d'un hochement de tête suite à l'émerveillement de son partenaire de mission. L'homme réajusta ces bretelles et prit en main son P90 en s'avançant une fois le colonel d'écume mortelle disparue.

« Oui...Allons donc voir nos indiens ! » Dit-il avec enthousiasme.

Ils n'allaient pas sur un terrain sécurisé donc il passa la porte avant Eve, en lui indiquant d'attendre en comptant jusqu'à quarante avant de la traverser à son tour. Une fois de l'autre côté John, fut une reconnaissance rapide, découvrant simplement une plaine herbeuse sur un horizon plat. Il faisait plutôt beau malgré quelques nuages qui se dispersaient par la suite. Par contre, il avait un petit vent frais. L'herbe devait être riche et tendre... sa hauteur était conséquente, arrivant aux genoux du militaire. Il allait falloir être vigilant toute sorte de créatures pouvaient habiter cette zone et se camoufler dans la végétation. Par acquis de conscience, il tata sa poche ventrale qui contenait le détecteur de vie... Il le sortit, ne voyant rien à proximité d'eux. Élément qui le rassura... Il n’appréciait guère cette longueur d’herbe peut-être à cause du film qu’il a vu hier soir ? Se faire happée par des créatures dans une plaines… Hum les films d’horreurs, veille de mission il s’abstiendra la prochaine fois.

D'ailleurs, au loin il avait un troupeau de cinquante têtes. En sortant ces jumelles l'homme constant que ça ressemblait à des buffles laineux... en sommes des bisons avec des cornes similaires aux bœufs et surtout de belle taille aux couleurs grises. Il ne pouvait pas encore voir leurs pattes sinon il aurait été surpris de constater qu'il en avait six.

Dès qu'Eve traversa la porte il la rejoignit, sortant une carte qu'avait cartographie le MALP. Ils avaient la localisation la plus récente du campement nomade des Yuan's. Normalement, ils ne devaient pas avoir bougé sauf si les troupeaux sont parties… En tout cas, il en avait pour une trentaine de minutes de marche. Et il comptait bien profiter de ce temps pour continuer leur petite discussion jusqu’au campement...

« Bien direction le Sud ! On ne sait pas grand-chose de la faune donc on va être prudent ! » Dit-il en ouvrant la marche, gardant son fusil d'assaut en main et de l'autre le détecteur de vie. Elle pouvait cheminer à côté de lui sans problème « Alors qu'as-tu fait après l'Afghanistan ? »


©️ Starseed



_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays & Elana Ravix//écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Avr - 15:52
avatar
√ Arrivée le : 01/04/2018
√ Messages : 60

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Happiness is only real, when shared. ❞
- John & Eva -
Premiers pas en terres inconnues
La jeune femme compta jusqu'à quarante comme le lui avait demandé John. Elle lanca un dernier regard derrière elle, prit une profonde inspiration et franchit la porte. Eva fut surprise par la sensation ressentie. C'était étrange et lorsqu'elle arriva de l'autre côté, elle ne put réprimer un petit frisson. Elle avait froid même si la température extérieure n'était pas gelée. La jeune femme regarda la porte se refermer avant de s'attarder sur ce qui les entouraient. C'était fascinant. Il y a quelques secondes elle était sur Atlantis et maintenant, elle était ici, dans une vaste plaine. Eva n'avait aucune explication technique sur comment tout cela était possible. Bien entendu, elle ne croyait pas en une sorte de magie et il y avait forcément une raison, mais tout de même, c'était impressionnant.

    "Je vais le dire mille fois, mais c'est... incroyable..."

Eva regarda plus attentivement le paysage. Au loin, on apercevait une sorte de troupeaux. Il y avait du soleil et tant mieux, elle n'aimait pas spécialement la pluie. Et puis, marcher était quand même plus sympa sous le soleil. Un petit vent frais balayait ses cheveux. Eva étant un peu plus petite que Sheppard, l'herbe autour d'eux lui arrivait un peu plus haut qu'aux genoux. En entendant ce qu'il lui dit sur la faune les entourant, elle balaya l'herbe de son pied et dit sur le ton de la plaisanterie :

    "Ne me dis pas ça, je vais me croire dans Jurassic Park avec des petits dinosaures pouvant surgir n'importe où et n'importe quand... Les Yuan's se sont établis à combien de kilomètres de la porte ?"

Eva accéléra légèrement le pas pour rester bien à côté de John. Elle n'était pas une trouillarde mais bon, l'idée qu'une créature surgisse des hautes herbes n'était pas très rassurante. Et puis, il était mieux équipé qu'elle pour affronter toute chose hostile pouvant survenir.
Il lui demanda ensuite ce qu'elle avait fait après l'Afghanistan. Eva lui raconta brièvement ce qu'il lui était arrivé tout en continuant à marcher à sa hauteur :

    "Et bien... L'armée m'a proposé de repartir pour une nouvelle mission mais j'ai refusé. C'était une belle expérience cette mission en Afganisthan mais j'ai toujours préféré m'intégrer dans des peuples dont l'authenticité n'a pas été modifiée par des faits extérieurs comme la guerre... Du coup, je suis repartie en missions un peu partout dans le monde, principalement en Afrique. C'étaient des missions de quelques semaines ou quelques mois et j'ai publié des livres entre deux. Il y a quelques semaines, l'armée m'a recontactée et me voilà... "

Eva haussa les épaules et lui fit un sourire. C'était un résumé de ces quelques années. Et à vrai dire, en y repensant, c'était un peu déprimant. Si professionnellement, elle avait très bien évolué puisqu'elle était une anthropologue reconnue dans son milieu et avait publié quelques bouquins, personnellement, il en était autrement. Eva avait bien eu quelques relations intimes mais rien de concret, chacunes de ses relations se terminant de la même manière : son petit-ami du moment se lassait de ne la voir qu'entre deux missions... Elle ne pouvait pas leur en vouloir mais elle était trop prise par son travail et bien trop passionnée pour vouloir se poser dans une petite vie de couple bien rangée... Et puis de son avis, maintenant qu'elle n'était même plus sur Terre, les choses ne seraient pas bien différentes...
Eva se tourna alors vers le colonel pour lui renvoyer la question. Elle était curieuse de savoir s'il s'était remarié, s'il avait des enfants... Et tout simplement depuis combien de temps il était sur la Cité.

    "Et toi ?"

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.


_________________
Eva Ridley × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Avr - 14:42
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2923

Dossier Top Secret
√ Age: 42 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Premiers pas en terres inconnues
On recroise toujours son passé
Eva ✧ John



John l'accueillit avec un rictus, oui elle se répétait mais qui ne le ferait pas ? Tout le monde pour sa première fois était émerveillé et trouvait ça soit génialissime soit incroyable ! Eva n'échappait point à la règle !

« Tu peux le dire autant que tu veux, même moi qui suis habitué je trouve ça toujours aussi incroyable » avoua t'il même si le passage de la porte et la découverte de monde était dans sa routine. Mais une routine changeante puisqu'il ne savait jamais à quoi s'attendre ou découvrir, malgré les rapports MALP. Il y a une différence entre voir des images et les vivres réellement.

John ne put s'empêcher de rire à la taquinerie de la jeune femme. Lui aussi avait l'image assez claire des vélociraptors dans les herbes hautes. Il avait déjà eu son lot de rencontre reptilienne avec Stones pour son évaluation en décembre. Une planète avec des dinosaures il y a de quoi détester les films de Spielberg !

« J'ai eu ce même genre de pensée ! On va dire que tout va bien ! » Dit-il en rigolant de plus belle. « A deux kilomètres on en a pour une trentaine de minutes ». Tout dépend de son rythme aussi, de toute façon il avait la bienveillance de s'adapter à son rythme à elle et non lui imposer celui d'un militaire baroudeur.

La balade commençait et tout en lui demanda les nouvelles de sa vie antérieure, il vigilait aux alentours avec son détecteur de mouvements. Il écoutait les paroles d'Eva, qui était une éternelle baroudeuse et comme beaucoup de personnes dans l'humanitaire allait en Afrique. Généralement, dans les pays pauvres avec un fort besoin d'aide... Il supposa peut-être à tort à l'Afrique noire, puisque le Nord était soumis aux guerres avec les Européens et les Américains voire même les Russes. Et par amalgame on pense souvent à des tribus noires quand on parle d'Afrique. À tort car la palette de couleur était riche.

« Tu étais où en Afrique ? » Demanda t'il avant de lui répondre « Quant à moi, j'ai été muté en Antarctique à la suite de mon blâme. Et en pilotant pour un général j'ai eu la chance de m'asseoir sur le siège des anciens et d'avoir le gêne ATA élevé, le DR Weir qui était la dirigeante à l'époque m'a proposée un post sur l'expédition d'Atlantis. Et j'ai fini par accepter puisque de toute façon je n'avais plus grand-chose à perde. Ce fut en 2012... Depuis je suis ici à vadrouiller » Dit-il en souriant.

Le troupeau au loin se déplaçait dans le sens inverse des deux humains, cela rassura un peu le colonel, qui préférait de ne pas être trop proche des bovidés pour éviter une charge ou un affolement. La plaine était assez calme, quoique parfois il avait des bruissements dans les herbes, avec des couinements assez aigus. Des rongeurs galopaient dedans.

RP:
 

©️ Starseed



_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays & Elana Ravix//écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mai - 15:55
avatar
√ Arrivée le : 01/04/2018
√ Messages : 60

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Ridley


Eva hocha la tête. Deux kilomètres, ce n'était rien du tout, elle était habituée à de bien plus longues randonnées. John lui demanda alors où elle avait été en Afrique.

"J'ai été dans mal de pays, en Namibie, au Kenya, au Congo, en Afrique du Sud et j'ai aussi visité pas mal de peuples au sein d'un même pays comme au Kenya... J'ai été principalement au sein de peuples non influencés par des faits extérieurs comme la guerre, le commerce... "

Eva eut un petit sourire comme à chaque fois qu'elle songeait à ses voyages. Elle ne gardait quasiment que des bons souvenirs de ces expéditions. C'était une chance incroyable qu'elle avait de pouvoir s'immerger au sein d'un peuple, de vivre parmi sa population, d'apprendre ses us et coutumes... Eva y rencontrait toujours de belles personnes... D'ailleurs, John devrait être vigilant avec les Yuan's sinon elle risquerait bien d'oublier de rentrer sur Atlantis tellement sa mission risquait de la prendre à coeur… Et puis, c’était sa première rencontre avec un peuple de cette Galaxie alors cette mission avait quelque chose de particulier pour elle.
Certes, Eva avait aussi eu de mauvaises surprises comme cette fois où un peuple ne l'avait pas bien accueillie et l'avait rejetée en bloc. Mais elle les comprenait et avait respecté leur choix. La jeune femme ne s'était jamais imposée. Elle était là pour apprendre, connaître, jamais pour gêner ou pour déranger un peuple.

John Sheppard


Il n’avait fait aucun pays, quoique si le Kenya plus jeune pour le safari. Il avait bien aimé le nombre d’animaux qui étaient présent mais en danger… En tout cas, elle avait dû se régaler pour le contexte, après pour les peuples… c’est autre chose. Vu comme parfois cela pouvait être difficile sur pégase, puisque tous ne sont pas aussi accueillant que les Athosiens ou les Natus ! Sur terre ça devait être le même principe, avec la peur et les préjugés d’un passé colonial ou même de quelques pensées assez primitives sur les femmes…
« Cela ne fut pas trop difficile avec certaine peuplade où la place de la femme est peu enviable ? »
Il pensait à certaine traditions horrible sur le plaisir des femmes ou de leur conditions tout simplement.

Eva Ridley


Eva hocha la tête.

"Si, certains peuples ont des pratiques barbares pour nous, ou ont une vision de la femme très rabaissante. Mais pour autant, j'ai toujours été respectée car j'étais une étrangère. Le plus difficile dans certains cas, c'était surtout de ne pas dire ma façon de penser. Je n'étais pas là-bas pour changer leur façon de traiter les femmes ou leurs conditions de vie. Je suis là pour étudier leurs croyances, leurs coutumes, leurs modes de vie, leurs cultures et je n'ai nullement le droit d'influencer, même si parfois ma simple présence pourrait le faire c'est vrai... Certaines choses comme la circoncision ou l'excision sont des choses tellement ancrés dans leur culture que pour eux, ce n'est pas mal... Ce sont des rites d'initiation pour passer à l'âge adulte.."

Eva n'était pas pour autant d'accord avec ces faits loin de là. Mais tout ce qui faisait partie de la culture d'un peuple, elle n'avait pas le droit d'intervenir, ce n'était pas son rôle. Bien souvent d'ailleurs, elle croisait des médecins qui passaient d'un village à l'autre et qui démontraient les méfaits de ses pratiques auprès des locaux. A ces moments-là seulement, Eva se permettait d'intervenir pour le soutenir et pour exprimer son point de vue. Mais si elle arrivait et donnait son point de vue directement, alors elle faussait son travail et forcément, les peuples ne la recevaient pas avec les meilleures intentions.
Par chance, c'était loin d'être la majorité des peuples qui avaient une vision négative de la femme et elle avait rencontré des peuples amicaux où les femmes étaient très épanouies et respectées.

”Mais beaucoup de peuples ont une vision très respectueuse de la femme.”

John Sheppard


John l’écouta attentivement, même sur pégase elle aurait ce type de problématique, pendant longtemps le SGC se permettait de donner leur avis ou plutôt imposait la bonne diplomatie américaine aux autres peuples. Mais avec Atlantis, cela est autre chose peut-être parce qu’elle est civile et qu’ils apprennent des premières erreurs des équipes terriennes ? peut-être bien. John avait vu des pratiques bien différentes et souvent choquantes… mais à a chaque fois, il se demandait sérieusement qu’il était pour les juger ? Après bon le jugement étant inévitable donc il fallait bien essayer de prendre du recul là-dessus. Recul pas toujours évident.
« Je vois. Ton rôle n’est pas facile, surtout quand tu es touchée par certain comportement. Je pense que tu vas te faire plaisir sur cette galaxie. Puisque les autres peuples ne sont pas forcément humains comme les Tairis ou les Püntas. »

Eva Ridley


"Oui, c'est ce que j'ai pu lire dans certains rapports. Ce doit être assez fascinant de voir d'autres peuples évolués ou même plus évolués que nous mais sans apparence humaine."

Loin de l'idée de les considérer comme inférieur ou comme des animaux de cirque, Eva voulait simplement dire que tous les humains sur terre avaient l'apparence humaine alors il était forcément fascinant de rencontrer des personnes s'exprimant comme telle mais avec une apparence différente. De même que ces personnes devaient nous considérer également comme fascinant. Pour Eva, cette différence était sans aucun doute une réelle richesse.

« Oui c’est très étrange… au début. » confirma l’homme qui lui annonça qu’avant d'intégrer la cité il avait été blâmé.

Eva écouta John lui racontait ce qu'il avait fait depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Comme elle, il n'évoqua que le côté professionnel.

"Toi, tu as été blâmé ?"

Eva se demanda comme c'était possible, elle ne voyait pas John désobéir à ses supérieurs à moins qu'il n'ait une bonne raison pour le faire. Peut être était-il trop humain justement...

« Oui… Mais qu’importe, ce fut la meilleur chose, sinon je ne serais jamais allé sur Atlantis. » Dit-il avec un rictus.

Il était là depuis 2012, cela faisait 6 ans, et donc il faisait partie du début de l'expédition. Elle se mordit la lèvre pour ne pas lui poser les 1001 questions qu'elle se posait depuis qu'elle était ici du genre "combien de peuples ils avaient rencontrés ?", "combien de cultures différentes ?", "est-ce que certains peuples avaient des cultures similaires du fait d'être dans une même galaxie mais sur des planètes différentes…?" Bref, tout un tas de questions pas vraiment passionnantes il fallait le dire. Aussi, elle garda tout cela pour elle pour ne pas plomber l’ambiance et se contenta de dire :

"Depuis 2012, tu es un des tous premiers arrivants alors. Tu as du en voir des choses…!"

Eva entendit un bruissement de feuilles non loin d’elle et elle eut un petit frisson. Brr, décidément, ces hautes herbes n’avaient rien de rassurant…

John Sheppard


Oh oui il en avait vu des choses et pas que des belles…voir même des horreurs surtout en 2017 une année riche… et pas forcément dans le bon sens du terme. Entre l’épisode de crise interne avec des traîtres et la guerre sur magna… Même niveau intime il avait eu du changement. Mais cela était du passé et même si la menace de la reine Wraith était toujours là… Il fallait rester positif. Il décida de ne pas trop y penser pour ne pas retrouver un stress qu’il voulait oublier avec une mission toute simple.

« Oh oui… pas que des belles… Mais bon, j’aime être ici, on ne s’ennuie jamais et on vit avec des gens formidables. La terre ne me manque pas. »

Eva hocha la tête à ce qu'il dit. En effet, elle avait fait peu de connaissances du fait de sa récente arrivée, mais de ce qu'elle avait aperçu de la Cité donnait l'impression d'une réelle entente entre tous ses membres. Chacun semblait être complémentaire et se soutenir les uns les autres. C'était souvent le cas lorsqu'un groupe de personnes se retrouvait isolé de sa famille, de ses amis mais là, c'était l'anthropologue qui se mettait à parler... En tout cas, elle avait l'impression que l'atmosphère "armée" était moins présente sur la Cité que sur Terre.

Eva Ridley


"Oui, c'est vrai que vous avez l'air de bien vous entendre…! Et puis ça doit bien rapproché de vivre ensemble loin de la Terre... Et il y a tellement de choses à voir ici que je ne pense pas que la Terre me manquera aussi… "
Eva se demanda si son boulot serait plus respecté ici aussi car sur Terre, au sein de l'armée, ce n'était pas souvent évident.

John Sheppard


« Oui c’est le cas. Et parfois c’est un peu gênant, puisque nous vivons avec nos collègues qui sont devenu des amis, des amants ou des ennemis... » Le rapprochement étant inévitable et parfois un peu compliqué dans certaines situations.

Eva Ridley


Eva hocha la tête sans rien dire, en effet, elle savait à quel point vivre ensemble pouvait rapprocher, parfois même un peu trop.
Au fur et à mesure qu'ils parlaient, ils avançaient dans l'herbe haute. Le chemin n'était pas facile et Eva trébuchait souvent, des racines se cachant parmis les herbes.

"Tu crois qu’ils sont encore loin ? "

John Sheppard


Le chemin se faisait dans ces hautes herbes qui étaient très calme, un peu trop calme même. Mais ils étaient bientôt rendus, déjà quelques huttes se dessinaient au-dessus des herbes vertes. John état étonné mais ils n’avaient aucun souci pour s’y rendre et tant mieux. Sauf peut-être quelques racines malicieuses qui voulaient qu’Eva trébuche et mange la terre. John l’aida si besoin et lui aussi eu quelques petites mésaventures mais par chance ne se retrouva pas à terre.

« Non, on commence à voir les habitations » confirma John, il serait bien content de quitter les herbes hautes.

_________________
Eva Ridley × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Mai - 15:55
avatar
√ Arrivée le : 04/09/2015
√ Messages : 2923

Dossier Top Secret
√ Age: 42 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Premiers pas en terres inconnues
On recroise toujours son passé
Eva ✧ John


En effet les silhouettes des huttes en tissus épais étaient dressées fièrement devant eux. Cela ressemblait vraiment à des tipis amérindiens, mais en version plus grande. Peut-être que plusieurs familles vivaient dedans ? Cela en avait tout l'air en tout cas. Les deux américains ne tardèrent pas à rejoindre ce campement, autour d'eux broutaient des chevaux immenses avec six pattes. Une certaine divinité orque lui venu en tête avec son prodigieux destrier. La question étant : courraient-ils plus vite avec leurs ajouts de pattes ? Dans tous les cas, ces chevaux n'étaient pas pareils à ceux de la terre, outre leur taille allant jusqu'à plus d'un mètre quatre-vingt-cinq, il avait de drôle de tête, leur peau n'était recouverte de poil fin, mais un poil long comme celui des bovins juste auparavant. Et par endroit des écailles notamment autour des yeux et des sabots. Leur queue était un membre unique comme celle des licornes avec un bout touffue et long.

« Ce n'est pas commun ça... » Après qu'est-ce qui était commun sur une galaxie où chaque monde était différent ?

Les tipis étaient ornés de belles peintures, qui semblaient racontées des histoires, les histoires des familles les abritant peut-être ? Cela serait à Eva d'en déduire ce genre de chose. En tout cas on pouvait reconnaître des Wraiths montrés en monstre dévorant des humains impuissants. D'autres créatures animales étaient dans le camps, quelques moutons avec des cailles autours des yeux et une laine lisse comme s'ils avaient eu un coup de lisseur... ou même des chiens avec les mêmes caractéristiques que les chevaux ou les ruminants. John ne les trouvait pas spécialement beaux, mais ils avaient le méritent d'être originaux et très amicaux. Comme le témoigne ce grand chien qui venait les accueillir en remuant son étrange queue. Il les sentit avant de pousser un cri ressemblant à celui d'un zèbre.

Cela donna l'alerte et deux humains sortirent d'un grand tipi chatoyant. Pas de parure de plume comme sur la bonne vieille terre, mais un accoutrement tout aussi primitif, composé d'un tissu surement issu des laines des moutons et d'écailles. Le chef reconnaissable par sa couronne d'écaille sur ces longs cheveux ébènes. (cheveux noirs pour toute la population apparemment). Venu les accueillir avec un sourire agréable.

« Hola Atlante ! Je suis le chef Guru’opa. Venez prendre la rosée du matin ! »
« Bonjour Guru’opa, je suis le colonel Sheppard et voici le docteur Eva Ridley »

L'indien leur fit un geste mettant deux doigts sur ses lèvres pour les saluer., avant de les inciter à entrer dans cet immense tipi. L'intérieur était très sommaire, tout semblait en kit pour être transportable et que le strict nécessaire. Peu de bien matériel mais beaucoup de peau, de tissus et d'objets exportables, comme des bols ou des outils de chasse. Il avait cinq femmes dans cet endroit, elle ne portait pas de haut laissant leur poitrine opulente à la vue de tous. John se fit la remarque que plusieurs soldats seraient aux anges de pouvoir mâter de si belles poitrines sans être vu comme le dernier des pervers. Elles marchèrent tour à tour se présenter aux deux étrangers avec la même bienveillance que leur chef avant de continuer leurs occupations : peignant, fabriquant des pots, ou dormant. Le second homme, qui se nommait Ya'opa était le frère du chef et celui-ci laissa les atlantes avec son chef, pour aider l'une des femmes à construire un arc et des flèches. Les tâches semblaient réparties et ce qui saisit John était le calme de l'endroit, les discussions très posées comme des murmures et l'entraide constante entre les femmes et les hommes, comme le frère était en train de porter une aide apparemment précieuse à cette femme. John ne savait pas si elles étaient les femmes d'un seul homme, des deux ou bien une génération... elles semblaient toutes avoir un âge similaire et ce n'était pas des enfants. En parlant de ça il en avait point.

Un feu chaleureux brûlait dans le tipi et chacun des deux américains reçut un bol composé d'une boisson à base de lait et de fleur rose. John se mit en tailleur, goûtant le breuvage nullement fermenter... le lait avec un coup de soja et la touche fruité faisait passer ce goût surprenant. Le chef, porta son attention sur Eva la regardant longuement avant de commencer à lui poser des questions sur sa venue tout en lui affirmant qu'il était ouvert à lui partager sa culture.


©️ Starseed



_________________
JohnSheppard

Double comptes : Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays & Elana Ravix//écriture : MediumTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-