Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

La vraie Justice League n'est pas celle que l'on croit [Mikkel]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Salle de repos Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 1 Mai - 17:49
Invité
Invité
avatar
C'était vraiment le calme plat sur la cité et bordel qu'est ce que je me faisais chier comme un rat mort sans avoir personne à tuer. C'est vrai quoi? pas un Wraith n'avait pointé le bout de sa tête immonde histoire d'animer un peu mon quotidien. J'avais entendu des bruits de couloirs comme quoi ma mocheté couronnée préférée avait encore fait des siennes mais je n'avais pas eu confirmation de ça. Faut dire que sur cette maudite cité on nous mettait au parfum des trucs presque dix minutes avant d'aller se faire tuer. Bref ça servait à rien que je repasse certains trucs en boucle dans ma tête.

Ah si sur un plan positif on avait ENFIN reçu des munitions digne de ce nom, de quoi aider ma créativité morbide. Ce n'était pas encore mes munitions chéries mais on s'y rapprochait donc je n'avais pas râlé. Même Kalash était en train de s’encroûter sur la cité. C'est fou quand même de se dire que je me faisais plus chier ici qu'en Irak. Et tout d'un coup on allait recevoir un ordre de mission et tout allait s'agiter. C'était comme ça le rythme ici, et en fait ça commençait à me peser.

Ma relation avec Norah avait passé un palier et je faisais de mon mieux pour ne pas déconner mais en fait je n'en avais pas envie, y'avait quelque chose chez elle qui me calmait. C'était la seule sur la cité à avoir cette importance sur moi, j'avais l'impression d'être le Alek que j'étais avant de m'engager dans l'armée et je dois dire que ça me faisait du bien d'être moins dans la colère. Je la voyais souvent mais là ce soir elle devait bosser tard sur des textes des anciens. Parfois je restais avec elle et j'apprenais sauf quand ça concernait les anciens. Ces mecs là étaient encore plus barrés que moi.

J'avais pensé aller casser les pieds à Isia histoire de rendre ma soirée plus enjouée mais je ne voulais pas non plus tomber dans un mauvais moment. Y'a certaines images d'horreur que mon cerveau ne pouvait pas encaisser. Bon personne...Matt peut être? mais je crois qu'il était sur le dédale pour un truc perso. Ma parole c'était le désert de gens ici. Je regardais le programme de la salle de ciné sait on jamais qu'ils aient l'idée de passer un bon film...Ils passaient Justice League..ouais bon on repassera pour bon film mais y'avait Wonder Woman donc j'allais à la salle de ciné pour le voir.

Comme d'hab y'avait pas foule et je me pris un siège bien confortable pour regarder ce ratage de DC Comics. On en était pas au niveau de Batman Vs Superman...sauf si bien sur on nous sortait que la mère de Flash s'appellait aussi Martha.. Mon dieux cette scène c'était mon plus grand facepalm lors d'un film depuis des années. La baston entre les deux était géniale et puis il avait fallu ce moment ...genre le réalisateur était parti pisser et les deux acteurs avaient dû improviser.

JL n'avait pas tous ces défauts mais il n'en restait pas moins un film raté. Donc j'étais là parce que j'avais vraiment rien de mieux à faire ce soir là. Je regardais ma montre, ouh là j'étais arrivé tôt. Je me levais pour aller chercher un truc à boire et le temps que je revienne, un mec était assit à ma place. Un baraqué chevelu. Le genre armoire à glace suédoise. Je ne l'avais jamais vu , surement un nouveau, je crois que le dédale nous avait livré une nouvelle portée il n'y a pas trop longtemps.

Les pauvres faire le voyage dans le vaisseau du vieux rigide. Le truc devait puer le renfermé, un bon coup de Fébreze dans le vaisseau et l'ancêtre devait être de rigueur. Bon j'allais pas faire mon relou de suite et je m'installais aussi laissant un siège de libre entre le viking et moi. C'était la courtoisie des cinéphiles, toujours laisser un siège de libre. Le film commença et après vingt minutes, je commençais déjà à piquer du nez...pfff ça allait être long. Je soufflais même un peu trop fort car deux pintades de devant se retournèrent en me regardant avec de gros yeux. Je souris carnassier à l'une d'elle car je me souvenais parfaitement l'avoir eu. Elle se retourna aussi vite pour regarder ce chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Mai - 15:01
avatar
√ Arrivée le : 23/04/2018
√ Messages : 92
√ Localisation : Atlantis, sur la base, dans l'océan ou à la piscine pour de l'entraînement


Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Norvège
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Ça faisait plusieurs jours que j’avais débarqué sur Atlantis par le Dédale. Je déteste voler. Encore moins par vaisseau spatial. J’aime voir des vaisseaux voler sur le grand écran et voir les autres voler tant que ce n’est pas moi qui vole. Je préfère de loin naviguer. C’est un peu près plat tant qu’il n’y a pas de tempêtes en vue et je préfère les tempêtes aux turbulences. A peine quelques jours alors que je connaissais l’existence des aliens que je me figurais jusqu’ici comme dans Alien le film. J’avais eu le droit à des vidéos sur les Wraiths pour me casser la fausse image et on m'avait briefé sur les peuples de la galaxie Pégase. Bon, de toute façon, j’étais surtout là pour prêter main-forte à explorer les fonds marins du coin et de mémoire on ne m'avait montré aucun alien aquatique. J’étais bien loin de me demander si un jour je ferai autre chose comme missions. Je suis homme qui s’interroge peu et qui en plus ne s’interroge pas bien.

Comme nageur de combat et plongeur qui sniffait la plénitude des fonds marins comme une drogue, j’avais des loisirs qui n’étonnaient pas grand monde : surf, pêche, paddle… Tant que la mer était là, je n’étais jamais très loin. Les sports de glisse parvenaient à me faire ressentir toute l’adrénaline que la plongée savait me donner. Mais, lorsque j’ajoutais le cinéma à la liste de mes passe-temps, on me regardait parfois avec de grands yeux et certains se demandaient même d’où ça pouvait bien venir.

Tout a commencé sur ma première frégate. On avait peu de place sur le bateau mais on en avait toujours assez pour avoir au moins une tablette ou un ordinateur portable. Comme dortoir, on avait deux lignes disposées en face à face de lits superposés. En face de mon lit, j’avais eu un geek pendant longtemps. C’est lui qui nous avait refilé le virus : peu à peu on commençait à voir de plus en plus de soldats qui portaient le casque audio et qui regardaient des séries ou des films sur leurs temps de pauses ou pour s’endormir. Entre quelques-uns, on avait même eu le rituel de se télécharger des fichiers lors de nos permissions pour revenir avec le plein de séries ou de films. On se les échangeait ensuite entre nous par disques durs externes. On se répartissait ainsi les téléchargements pour avoir toujours sous le coude des trucs nouveaux à visionner. On n’avait quasiment jamais de connexion internet en pleine mer et lorsque la frégate avait internet par connexion satellite, on privilégiait plutôt les Skype.

Ça faisait des lustres je n’avais pas été au cinéma. La dernière fois que j’y suis allé, c’était lors d’une permission que j’avais eue en même temps que notre geek de frégate. On avait été aller voir un DC comics ou un Marvel. Je ne sais plus. Tout ce que je sais, c’est que j'ai dû rester dans la salle durant tout le générique pour attendre la scène post-générique à laquelle je ne bitais rien… mais qui avait fait éclater d’enthousiasme notre geek national. On aurait dit un Loki tout excité qui avait trouvé tout un tas de fans pour s’agenouiller devant lui à travers les neuf royaumes.

En soirée sur Atlantis, ils diffusaient Justice League. Si je l’ai vu, je ne m’en rappelle plus. Il n’a pas dû me marquer comme film. Avant de m’assoir, je prends des chips en passant et une bouteille de soda. Je voulais manger pas bien ce soir. Je ne me suis pas autorisé à hésiter avec le pop-corn. Je voulais trop entendre ce son de délivrance de l’ouverture d’un paquet de chips. J’arrive dans les horaires. Je me couche à heures fixes. Je me lève à heures fixes. Je me pointe à heure fixe. Je crois que ma montre de plongée est comme greffée à mon poignet. Je choisis une place au hasard. Il n’y a vraiment pas grand monde ici...

Un temps plus tard, j’ai un voisin près de moi qui s’installe à une chaise d’espace de moi comme de coutume il me semble au cinéma. Je prends garde à ne pas faire de bruit avec mon paquet de chips et respecte le silence à les manger. Je sens que je suis bien parti à en manger des tonnes et des tonnes pour m’occuper et me maintenir éveillé de ce... tranquillisant pour mammouths… Dès les premières minutes du film, à voir un slow motion de petits rebelles qui démontent une cagette de pommes me fait dire que je suis en train de regarder un film plus que très moyen. Une cagette de pommes. Pourquoi ?! Quoi que. C’est des pommes. Elles le méritent. Je déteste les pommes. Et voir net d’entrée Superman se toucher le S et dire : « C’est comme les méandres d’un fleuve. L’espoir c’est comme les clefs, si on les perd, suffit de chercher » ... Je me sens… gêné... C’est très… plat. Il y a bien de charmantes amazones dont je me dis que leurs armures ne protègent absolument rien mais qu’elles ont le méritent de souligner leurs jolies courbes mais… ça traîne en longueur…

Quelques minutes plus tard, j’entends souffler fort à côté de moi. Un soupir que je ne suis pas le seul à entendre. C’est mon voisin qui exprime là tout son ennui vis-à-vis du film à en faire retourner deux femmes sur lui. Je compatis à sa douleur. Ce film n’est vraiment pas terrible. J’observe un peu la scène : il parait y avoir comme une tension entre l’une d’elle et lui. Il lui lance un sourire et elle se retourne bien vite. Quelque chose me dit que mon voisin est ce beau brun qui a du succès avec les nanas. Mais, peut-être que je me trompe. Ces deux là étaient-elles venues pour Ben Affleck ou Henry Cavill ou appréciaient-elles vraiment ce navet ?

Je tends mon paquet de chips à mon voisin.

« Chips ? » Je lui propose à voix basse, un peu abrupte et viking.

Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Mai - 16:38
Invité
Invité
avatar
Ce film était très efficace pour faire la sieste. Quand je l'avais vu la première fois je m'étais vraiment demandé comment ils avaient fait pour se foirer autant. Après je ne bossais pas dans le cinéma donc je ne savais pas tout mais franchement le réalisateur il avait pas vu que son film n'avait pas de rythme? J'avais vraiment été déçu car après Wonder Woman je m'étais dis qu'ils avaient enfin compris comment faire un film de super héros. Mais apparemment je m'étais trompé. Par contre là fallait donc que je me coltine plus de deux heures de ça...c'était bien parce que je n'avais vraiment rien d'autre à faire de ma soirée. Je luttais pour ne pas m'endormir et d'ailleurs j'avais soufflé signe de mon agacement. Je pense que si j'avais été dans mes quartiers , j'aurais arrêté le film et mis autre chose ou alors j'aurais piqué un somme.

Je sais que mon soupir avait été un peu fort mais de là à ce que les deux greluches se retournent pour me faire les gros yeux, fallait quand même pas pousser. Et puis vous allez pas me dire qu'elles étaient à fond dans le film non? Calvil n'était même pas torse nu donc non elles ne devaient pas être à fond ou alors elles avaient des goûts de merde. Mon Viking de voisin n'avait rien dit et mangeait ce qu'il avait. Voila une bonne façon de faire passer ce film de merde, en mangeant de la mal bouffe. J'aurais dû faire ça. D'ailleurs il m'en proposa sans courtoisie aucune. Je ne fus pas choqué parce que bon pour proposer des chips pas la peine d'y mettre les formes.

" Merci."

Je plongeais ma main dans le paquet pour récupérer deux chips. Ca va je la jouais sympa, j'allais pas lui taper la moitié du paquet en une seule poignée. Par contre j'avais décidé d'être pénible pour les de devant alors je mâchais un peu bruyamment mais rapidement mes deux chips. Je savais que ça allait les énerver alors pourquoi m'en priver? Mon voisin n'avait pas l'air plus motivé que moi par ce film. Je me penchais vers lui pour parler à voix basse.

"Toi aussi le film te gave? On se casse ailleurs se boire une bière?"

Franchement j'en avais vraiment ras le bol de me coltiner la nerd league à l'écran...Aller me boire une bière semblait être une bien meilleure idée. D'ailleurs que mon voisin accepte ou pas j'irais me la boire. Là j'avais atteins mon maximum. A l'écran, je ne savais plus du tout ce qu'il se passait, je les voyais juste se battre et j'avais même oublié qui était le grand méchant qui donc nous amenait ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Juin - 3:32
avatar
√ Arrivée le : 23/04/2018
√ Messages : 92
√ Localisation : Atlantis, sur la base, dans l'océan ou à la piscine pour de l'entraînement


Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Norvège
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Je garde le paquet de chips tendu le temps que mon voisin se serve dedans. Une fois servi, je l’éloigne de lui et le fais revenir vers papa le norvégien. Je n’en prends pas à mon tour mais je n’allais pas garder le bras tendu alors que j'avais senti que mon voisin avait fini de se servir. Je le détendrai de nouveau plus tard en cas de besoin. Je souris un peu, je suis du genre bon public, à ce que mon voisin mâche un peu bruyamment ses chips. Cherchait-il la petite bête avec les filles de devant ?

Il m’interpelle à voix basse.

-Ouais.

Je lui réponds à voix basse, fatigué du film et soupirant un peu du film. Ouais ce film me gave bien moi aussi ! Il ne se passe rien. J’ai l’impression qu’il va durer une éternité. Discipliné, sans cette proposition de mon voisin, j’aurai pourtant été du style à rester planté là devant l’écran et à le regarder ce film pourri et à attendre entre patience et impatience la fin. Pourquoi ? Je n’en sais rien. Pas que je n’ose pas. Juste je suis comme ça. Quand je suis quelque part, je m'y pose.

- Va pour une bière.

Toujours abrupte je répondais, c'est ma nature, mais je maintiens le ton à voix basse, et j'accepte avec joie même si je ne l'affiche pas. A l’appel de la bière, je me lève presque aussitôt. Me voilà déjà debout. Je suis du genre suiveur et d'autant plus pour une bière et je ne sais pas pourquoi j’avais envie de suivre mon voisin. Il s’endormait devant ce film. Cette daube vidéographique. Moi aussi. Il buvait de la bière. Moi aussi. Ça tombait bien. Ce film était à fuir. Une bière toujours à boire.

Je le suis et quitte avec lui notre rangée de sièges jusqu’à la table ou le comptoir, peu importe, tant qu'il y a de la bière, ce sera parfait. Je pourrai y déposer le reste du paquet de chips pour nous deux. Je ferai ça à coup sûr.

- Fan de cinoche ? T'aimes les films de super-héros ?

Une fois dehors et libéré de la séance de cinoche, je lui demande, sur un ton habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juin - 14:58
Invité
Invité
avatar
J'avais déjà vu plusieurs films passables mais là je pense que pour le budget c'était un des pires. Il faisait même pire que Suicide Squad ou Civil War. Je ne sais pas ce que fumait les mecs chez DC mais fallait qu'ils changent de dealers car là ils ne faisaient que de la merde. Exception faite de Wonder Woman. Bref cette séance était longue et pénible. Même les chips gentiment donné par mon collègue d'infortune cinématographique n'arrivaient pas à me faire rester concentré sur ce film, c'est la raison pour laquelle je lui vais proposé d'aller se boire une binouse. Et à ma grande joie, il avait accepté.

Je décidais d'aller au bar arthosien, il fallait un peu marcher mais bon, on pouvait bien faire ce petit effort pour une bière bien fraîche. J'étais du genre silencieux et il semblerait que le viking aussi. On arriva assez vite au bar et on s'installa à une table, je commandais rapidement deux bières. Fallait quand même pas déconner cette petite marche m'avait assoiffé.

"Ouais je suis même plus que fan, un accroc au ciné. J'aime bien presque tous les genres de film sauf les films d'horreur. Mais là la Justice League je peux pas , c'est mou."

Je passais mon temps à regarder des films, car pendant ce temps là mon esprit ne pensait pas à autre chose et c'était très bien. Même si je vivais sur une cité dans l'espace, j'avais toujours besoin de laisser mon imaginaire s'évader. J'avais tenté avec la lecture mais c'était moins bien car j'avais du mal à imaginer les décors.

" Toi aussi? La cité organise souvent ces soirées cinéma mais à chaque fois ce sont pas des chefs d'oeuvres. La dernière fois c'était même un film romantique."

Le serveur nous apporta les deux bières et je bus la mienne à allure modérée. Ce gars devait être un nouveau sur la cité car c'était la première fois que je le voyais. Et vu le gabarit de la bête je pense que je m'en souviendrais si je l'avais déjà croisé. Souvent on avait de nouveaux arrivages de sang neuf et puis des fois certains disparaissaient. La vie sur Atlantis n'était pas fait pour tout le monde. D'ailleurs moi je commençais à saturer.

"Tu es nouveau non? C'est quoi ta spécialité, car parait qu'on en a tous une ici."

Parfois je savais me montrer sociable, a peu prêt tous les 31 février...Pour la spécialité, plus je rencontrais de militaires plus je me demandais ce que je foutais là. Bon tant qu'on me dégageait pas c'est que je devais avoir une certaine utilité. Ma première bière était morte, je faisais signe au serveur de m'en amener une autre. Comme d'hab il foutrait ça sur ma note et j'irais payer quand j'aurais ma solde. Ce bar était le seul lieu où on pouvait dépenser sa solde ...c'est vous dire à quel point la cité n'était pas un lieu très amusant. Et comme souvent le lieu était bien rempli car ben euh...comme déjà dit c'était le seul lieu un peu cool.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Juil - 13:27
avatar
√ Arrivée le : 23/04/2018
√ Messages : 92
√ Localisation : Atlantis, sur la base, dans l'océan ou à la piscine pour de l'entraînement


Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Norvège
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Je me faisais une joie de partager bières avec mon confrère de cinoche.

Je me laisse guider par le mouvement et les pas de mon confrère jusqu’au bar. Je ne connaissais pas encore trop l’coin et découvrais un peu tout ça en sa compagnie. De là on s’installe à une table et la commande des bières s’annonce alors. Je n'étais jamais contre une bière et répondait bien souvent toujours présent à l'appel de la bière.

A ma question, il m’avoue sa grande passion pour le cinéma et son goût pour un peu près tous les genres de films sauf les films d’horreur. J'trouvais ça intriquant qu'il y ait une exception alors et avait la curiosité de lui demander pourquoi.

- Ah ouais, les films d’horreur t’aimes pas trop ça ? Pourquoi ? Et c’est quoi ton genre de prédilection ? Ouais, Justice League manque vraiment de rythme...

Et ce n’était pas peu dire qu’il en manquait vraiment… !

- Un film romantique ? Eh bien…!

Ça ne devait pas être folichon. J’avais eu une expression de visage qui semblait comme le prétendre un peu en accompagnant mes paroles. Là c’était certain alors que la Cité peut-être bien aimait les films à rythme lent et passait son temps à en diffuser à foison...? Gééénial !

- Ouais, j’aime bien mater des films. Ça s’fait un bail que je n’avais pas été au cinéma. Sur Terre, j’ai passé pas mal de temps en frégates. J’regardais des films sur un pc portable sur mes temps d’pauses. Mais j’suis un peu bizarre dans mes goûts. Parfois j’aime des films qui ont une critique assez moyenne.

Le serveur apporte les bières. Je commence à boire la mienne à un train calme et posé, restant comme toujours dans la force tranquille. J’avais toutefois toujours de bonnes gorgées, proportionnelles sans doute à ma carrure un peu imposante. Je ne m’en rendais pas vraiment compte du coup. Aussi, la bière avait tendance à descendre de manière assez soutenue avec moi, et je ne m'en apercevais pas plus que ça.

J’acquiesce au nouveau à l’affirmatif lui répondant là presque militaire. Mais pour autant, délaissant un peu ma nature taciturne, je lui réponds aussi verbalement. On était dans un bar, assis tranquille, autour de bières. Ça rendait communicatif.

- Ouais j’suis nouveau. Nageur de combat et toi ? T’es là depuis combien de temps ?
C’est quoi ton nom au fait ?


Je lui demande sa spécialité et son temps d’affection.
En prime, j'lui demande aussi son nom, que je me disais ne pas savoir en fin de compte, n’ayant pas eu l’occasion de se présenter chacun. Mon ton reste un peu abrupt. Comme d’hab. C’est dans ma nature. Mais toujours, il reste calme et posé. J’accompagne mon collègue de cinoche pour une deuxième bière, bien partant aussi de continuer à boire après la liquidation de la première.



_________________

Mikkel Hansen

Couleur : DarkSalmon
Code signature : Beylin

ch'veux courts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Sep - 16:27
avatar
√ Arrivée le : 23/04/2018
√ Messages : 92
√ Localisation : Atlantis, sur la base, dans l'océan ou à la piscine pour de l'entraînement


Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Norvège
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
RP abandonné le 12/09/2018, vu avec Alek

_________________

Mikkel Hansen

Couleur : DarkSalmon
Code signature : Beylin

ch'veux courts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: Salle de repos-