Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Weir, Sheppard, McKay, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Dim 13 Mai - 23:00
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 163
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones
“On est toujours le monstre de quelqu'un.”
Alexia était de bonne humeur ce matin-là, peut-être parce qu'elle avait bien dormi, ce qui était rare dans sa vie, mais plus tellement depuis son passage sur Terre, depuis qu'Alex était devenu Alexia tout simplement. C'est donc de bonne humeur, qu'elle sauta de son lit et enfila un leggings noir, une brassière sportif noir également, mettant en avant ses quelques abdos et ses nombreux tatouages. Pour terminer, elle mit une paire de basket tout aussi noir que le reste de sa tenue, mais les lacets étaient de couleur arc-en-ciel, donnant une jolie touche colorer à sa tenue, bien qu'il fasse baisser les yeux pour le remarquer. Alexia essaya de "coiffer" ses cheveux blonds en arrière, cela lui faisait, d'ailleurs, tout bizarre de voir sa nouvelle couleur de cheveux dans la glace. Elle s'habituait peu à peu de ce blond, la changeant radicalement, la rendant plus douce et un peu plus féminine aux yeux de certains hommes. Une fois sa tenue sportive enfilé, Alexia pris soin de mettre son bracelet éponge sur son poignet gauche, même si la jeune femme ne se mutilait plus, les cicatrices étaient bel et bien visible et nombreuses. La militaire n'avait aucune envie que quelqu'un voit cela, sachant bien que cela pouvait dégoûter certain, les autres la prendrait simplement pour une folle. Alexia soupira doucement et tristement, passant ses doigts sur son bracelet éponge, le regardant tristement. Elle secoua soudainement sa tête, cherchant à chasser sa tristesse de la sorte avant de faire demi-tour sur elle-même et prendre la direction de la sortie.

Elle marcha d'un pas rapide, prenant la direction des Digues pour aller courir un peu avant le déjeuner, tout en étirant ses bras. Mais sur le chemin, elle fit une horrible rencontre : Mileston... L'homme qu'elle détestait le plus aux mondes ! À peine deux secondes ou leur regarda, c'était croisé, les premières insulte fusait et le poing d'Alexia mit fin à la discutions rapidement. La deuxième rencontre ne fut pas glorieuse, l'homme vola les vêtements de la jeune femme, la forçant de la sorte à se promener nue dans les couloirs pour rejoindre sa chambre, enfin... Alexia n'a pas de preuve concrète, mais elle est sûr et certaine que c'est lui qui lui a fait cela. Alors la troisième rencontre, ne promettait pas d'être très joyeuse... Cependant, la jeune femme ne souhaitait pas faire de vagues et décida, en gardant la tête haute, te passer à coter de Mileston sans le regarder et encore moins lui parler.


« Tiens, tien, tiens... Mais quoi voilà ? Stones ? En blonde en plus ? Pour quelle raison ? Te donner l’illusion d'être une femme ? Laisse moi rire ! »

L'homme ria de bon cœur à ses propres paroles, mais la jeune femme ne répondit rien, marchant plus vite, cherchant à le fuir plutôt qu'à l'affronter, comme lui avait conseiller Pedge. Mais l'homme n'était pas pour ce principe, il se mit à suivre immédiatement Alexia continuant de rire.

« Mais tu me fuis, on dirait, tu serais donc devenue une vraie femmelette ? Quelle honte... Je préférais encore quand tu jouer les transgenres... »

Mileston soupira, Alexia également. La jeune femme marchait de plus en plus vite, se retenant pour ne pas courir, elle ne voulait pas non plus paraître pour une lâche en fuyant complètement. Mais l'homme la suivait, continuant à l'insulter. Ils finirent par arriver sur les Digues, à première vue, il n'y avait personne, mais ça, c'était à première vue seulement.

« Nan, mais sérieusement une personne dans ton genre devrait quitter l'armée ! T'as rien à foutre ici ! D'ailleurs sur ton dossier, c'est marquer quoi homme ou femme ? Ou bien, ils t'ont mis dans une case spéciale transgenre communément appeler : monstre... »

Alexia se retourna vivement sur Mileston, le surprenant.

« Laisse moi tranquille Mileston ! »

« Oh... Mais c'est que le monstre ce réveil enfin... »

« LA FERME ! »


Les poings d'Alexia étaient serrés, elle mourrait d'envie de lui coller une bonne droite, mais elle savait qu'il n'attendait que ça au final, un vrai maso dans son genre.

« Oh, tu vas me frapper ? Avoues-tu en meurt d'envie ! Vas-y frappe moi et j'irais directement voir le Colonel Sheppard pour que tu sois renvoyé ! »

« Je ne veux pas te frapper ! »


Alexia fit demi-tour sur elle-même en disant cela, mais Mileston la rattrapa en agrippant son bras.

« On n'a pas fini salope ! »

Alexia ce senti soudainement paralyser, l'homme avait attrapé le poignet gauche de la jeune femme, posant sa main sur son bracelet éponge. En seulement deux secondes, il pouvait l'enlever et cela effrayait énormément la jeune femme qui n'arrivait plus à bouger. Mileston comprit très rapidement la réaction de la jeune femme est commença à triturer le bracelet du bout des doigts, faisant trembler la jeune femme de tout son long.

« On dirait que même les monstres dans ton genre ont peur de quelque chose... »
©️ 2981 12289 0

_________________


DC : Hope Håkansson / Code Couleur d'Alex : CORNFLOWERBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 2:13
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 413
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Je ne suis pas un monstre
Cody Fuller, Alexia Stones & Zelda
C'est un matin comme un autre. Mon alarme se mets à sonner. Je grogne doucement, plutôt heureux de sortir de ce cauchemars que je suis en train de faire. Ceux-ci sont à propos de cette mission en janvier sur un vaisseau abandonné sur un amas de déchets. Glugue, un chef d'une bande de dégénérés, est présent. Je suis encore sur ce vaisseau avec mes coéquipiers. Je revis les événements. C'est horrible et répugnant. Mes coéquipiers et moi sommes sortis de là vivants, mais je garderai toujours des séquelles. Ce monstre voulait faire de moi son esclave sexuel, mais heureusement ses autres esclaves m'ont permit de sortir de là. Je leur ai également permit de se casser, mais je suis certain qu'ils garderont toujours des séquelles eux aussi. Je peux encore entendre les cris et les pleurs des gens présents qui ont tenté d'échapper aux machines tueuses là où tous les réfugiés se trouvaient.

Je me frotte les yeux et fais taire mon alarme. Je m'assoies sur mon lit et Zelda vient me voir. Un sourire se dessine sur mes lèvres en voyant le chien. Une vraie boule de poil d'amour. Je la caresse un peu alors que j'essaie de me faire à l'idée que je ne pourrai jamais revenir en arrière et défaire ce qui s'est produit sur ce vaisseau. J'offre des bisous à mon chien tout en essayant de me dire que je suis revenu vivant et que dans cette galaxie il va toujours y avoir des situations aussi spéciales que celle-là, peut-être voir plus intense même. La chienne retourne mes bisous et saute du lit, se dirigeant vers sa gamelle d'eau et de nourriture. Je souris doucement en voyant le chien et rabat les couvertures pour me rendre là où elle se trouve et lui donner ce qu'elle veut.

Le petit-déjeuner devra attendre. À chaque matin, je vais faire un jogging dehors sur les digues avec mon chien pour bien me réveiller, me tenir en forme et permettre au chien de faire de l'exercice. Y a rien de mieux que de dépenser de l'énergie avant de commencer la journée ! Je me dirige donc vers mon armoire pour sortir mes vêtements de sport : un pantalon jogging gris et un chandail noir. J'enfile sous-vêtements, le pantalon, le chandail et des souliers de course de la même couleur que mon chandail. Je me dirige ensuite vers la salle de bain et essaie de coiffer un peu mes mèches rebelles. Mes cheveux ont poussé depuis la dernière fois que je les ai fait couper, ce qui remonte à quelques mois maintenant. Après m'être battu avec mes cheveux pendant quelques minutes, je décide de juste m'assurer qu'ils sont pas de travers comme à chaque matin. Je me prends une gourde d'eau et invite le chien à me suivre à l'extérieur.

Je cours un peu avec Zelda à mes côtés. Elle n'a pas de laisse. Il est rare qu'elle en a. L'animal a été dressé pour rester près de moi sans sa laisse. Je lui fait également confiance pour ne pas qu'elle aille se jeter sur tout le personnel de la cité. Les Berger Allemands sont des chiens plutôt faciles à dresser. J'ai adoré effectuer les exercices avec elle. Elle est rapidement devenue un bon compagnon à quatre pattes. Dehors, il n'y a personne. Je m'en doute. À cette heure-là, il est rare de voir les gens à l'extérieur profitant des premiers rayons de soleil. Je prends de grandes inspirations alors que je cours d'un pas rapide avec le chien à mes côtés. La seule chose à laquel je pense est ma respiration, mes pas constants et rapides. Il n'y a aucune trace de cette mission et heureusement. C'est uniquement la nuit, lorsque mon subconscient n'est pas alerte que mes souvenirs refont surface.

Au tournant d'un coin, j'aperçois une silhouette... non deux. La première semble être un homme et la deuxième une femme au vu de sa stature un peu plus féminine. Leurs voix se font entendre. Celle de la femme est familière. Je l'ai déjà entendu quelque part. Mais oui ! C'est Alex. C'est la fille avec qui j'ai passé une bonne partie de ma soirée lors de la fête de Noël. Ça fait plaisir de la revoir, mais j'aurai aimé que ce soit dans d'autres circonstances. Mais le mec, j'ignore qui est-ce et ce qu'il lui veut. Il fait preuve de propos déplacés envers la femme. On ne parle à personne de cette façon !

« Je ne veux pas te frapper ! »

« On n'a pas fini, salope ! On dirait que même les monstres dans ton genre ont peur de quelque chose... »

A-t-elle des problèmes ? Il semble que oui ! Je peux pas la laisser comme ça alors que ce mec s'en prends à elle. J'ignore si elle est militaire ou non. En général, ils savent plutôt bien se défendre. Qu'importe ! Je dois aller l'aider ! Je me sentirai tellement mal si je reste planté là à rien faire. On se soutient et on se protège les uns les autres dans cette cité.

« Ça va pas t'en prendre à une femme ! C'est quoi ton problème ? Tu vois pas qu'elle en a rien à foutre de toi ? » m'écrié-je, m'avançant d'un pas rapide vers le mec. Zelda me suit et se place à mes côtés. Son poil se hérisse et elle se mets à grogner. Normal, elle connaît pas le mec et elle sent qu'il est une menace.

« Et moi j'en ai rien à foutre d'un petit con comme toi. C'est un monstre ! Elle mérite pas d'être dans l'armée »

Je jette un coup d'oeil à la femme lorsqu'il dit qu'elle est militaire. J'ignore qu'elle fait partie des renforts. Les femmes peuvent être d'excellents soldats. Pas uniquement les hommes. Pourquoi est-ce que les femmes n'ont pas le droit de protéger leurs pays? La Terre ? C'est ridicule. Je roule des yeux en réponse au mec et le fixe droit dans les yeux.

« Si tu la lâches pas, je vais t'en coller une ! »

Je suis pas le genre de mec à frapper, mais lui... il mérite qu'on lui en donne une pour son comportement. Je sais qu'il peut aller rapporter tout ça au Colonel, mais il s'en prend à quelqu'un et il a pas l'air d'être du genre à discuter calmement. Le mec n'écoute pas du tout mon avertissement. Tant pis, il l'aura voulu. Je ne dis rien, me recule un peu et lève le poing pour lui coller un coup de jointure sur le nez. Rapidement, sous la douleur, l'homme lâche sa poigne et se couvre le nez en sang. Je me dirige vers Alex, lui prends les avant-bras pour l'emmener loin de lui. Je me tourne ensuite vers l'homme pour le regarder se diriger dans la direction opposée.

« C'est ça ! Casse toi et reviens plus l'emmerder ! »

Après m'être assuré qu'il ne fasse pas demi-tour, je me tourne vers Alex.

« Est-ce que tu vas bien ? T'as rien ? »
© Laueee


[HRP : J'étais inspirée love3 J'espère que tu vas aimer ma réponse. Je me suis permis de faire parler le pnj. S'il y a quoi que ce soit, fais-moi signe. ]

_________________

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 16:06
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 163
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones
“On est toujours le monstre de quelqu'un.”
L'enfance d’Alexia n'était pas une enfance comme les autres, elle avait été élevée à la dure par son père, essayant de l'élever comme un homme, comme un guerrier en sorte. Il lui avait appris à se battre contre n'importe qui, mais surtout contre les personnes plus grand qu'elle. Il lui avait également appris à survivre dans la nature, lui faisant passer une semaine dans la nature avec seulement un couteau et une boussole. Sa mère n'avait jamais eut son mot à dire, ne pouvant pas lui offrir de poupée ou de dînette, comme on l’offrirait a n'importe quelle petite fille. Alexia avait donc grandi sans avoir la chance de jouer à la Barbie, ne portant jamais de belle robe, ni même écoutant de douce histoire tirer de l'un des plus grand Walt Disney. La jeune femme n'avait donc jamais rêver au prince charmant, elle n'avait jamais chanté “Un jour mon prince viendra” tout en portant une belle robe de bal au lycée. Non, elle n’avait jamais rêvé a tout cela, c'était donc normal alors que dans les situations les plus désespérées elle ne rêve pas du beau prince charmant venant la secourir sur un magnifique cheval blanc, prêt à terrasse un dragon ou n'importe quels ennemis qui oseraient s'attaquer à elle. Et pourtant… Ce qui se passa sous ses yeux… Si nous étions dans un dessin animé, Alexia serrait la princesse, Mileston un méchant tout moche et Cody… Il aurait le rôle du prince charmant tout simplement. Mais nous sommes pas dans un quelconque conte de fées, Alexia est bien loin d'être princesse, même si elle avait besoin d'être secouru à cet instant avant qu'il ne soit trop tard...

Alexia était surprise de voir Cody, de le revoir après tout ce temps qui s'était écouler depuis la fête de noël. Mais la jeune femme était encore plus surprise de voir que ce dernier venait s'interposer entre elle et Mileston, venant la détendre. Elle qui était paralysée, n'osant pas bouger et encore moins frapper l'homme qui tenait fermement son poignet. Zelda, la chienne de Cody, avait le poil hérissé, montrant presque les crocs a Mileston. Cependant, ce dernier n'avait pas l'air d'avoir peur de l'un ou de l'autre, venant même jusqu'à resserrer son emprise sur le poignet d'Alexia qui serra immédiatement les dents pour ne pas montrer à son ennemi qu'elle souffrait. Ennemi ? Oui, le mot était juste pour qualifier cet horrible militaire sexiste. Cet homme n'avait vraiment pas sa place dans l'armée, mais il semblait réussir à jouer les bons petits soldats devant ses supérieurs pour faire croire qu'il était un homme bon, mais jusqu'à ces derniers continuerai à le croire ? Un jour, la vérité éclatera au grand jour, et ce jour-là, Alexia sera la première à lui faire ses bagages. Pour l'instant, seule Cody semblait enfin voir la véritable nature de cet homme, celle qu'il n'avait pas cachée à Alexia. Cette dernière se sentant impuissante, à cause de la peur que son plus grand secret révéler au grand jour, n'ose pas intervenir, regardant simplement la scène quelque peu bouchée.

Cody menace Mileston, mais ce dernier, comme à son habitude, n'en fit qu'à sa tête, serrant encore plus le poignet de la jeune femme qui commence à faiblir à cause de la douleur. Mais ni une, ni deux, Cody colle une bonne droite dans le nez de Mileston qui lâche enfin, sous le coup de la douleur soudaine, le poignet d'Alexia qui se sentie tout de suite revivre. La militaire n'eut pas le temps de réagir ou de dire quoi que se soit, son sauveur était déjà en train de l'éloigner du véritable monstre. Alexia n'en revenait tout simplement pas, un homme qu'elle connaissait à peine, avec qui elle avait simplement discuté à la fête de Noël venait de lui sauver la vie, en quelque sorte. Mais n'est ce pas la deuxième fois qu'il la sauvait au final ? Car après tout, on peu dire qu'il lui avait aussi sauvé la vie lors de la fête de Noël, il l'avait sauvée de la solitude.


« Est-ce que tu vas bien ? T'as rien ? »

« Je... Je crois oui... »
Dit-elle faiblement, venant masser son poignet gauche qui avait sacrément souffert à cause de Mileston.

Le cœur de la jeune femme battait très vite, et son allure s'accéléra légèrement quand les yeux d'Alexia croisèrent ceux de Cody.

« Merci... Mais tu n'aurais pas dû faire ça, tu risques d'avoir des ennuis. Mileston va sûrement s'empresser de tout raconter au Colonel Sheppard où je ne sais qui d'autre encore... Je m'en voudrais si tu te faisais punir... Mais connard comme il est, il c'est surement le premier truc qu'il vas faire avant d'aller se soigner ! » Dit-elle avec une certaine rage.

L'ancienne Alex aurait sûrement envoyé chier Cody en disant d'une voix de bonhomme qu'elle pouvait se débrouiller toute seul, comme un homme, ajoutant qu'elle était sur le point de coller elle-même une baffe à son ennemi avant qu'il n'intervienne. Mais Alexia n'était plus Alex, à moins que sa soit Cody lui-même qui changeait le comportement de la jeune femme, la rendant plus timide étrangement. Ou bien elle était tout simplement encore sous le choc que Mileston ait posé sa main pile sur son bracelet éponge, d'ailleurs l'homme devait certainement se douter que la jeune femme cachait un très lourd secret derrière ce dernier, et il allait sûrement essayer de découvrir ce que c'était. En tout cas, elle tremblait encore légèrement de peur et son cœur faisait de même.
©️ 2981 12289 0

[HRP : Je vois ça, ton rp était parfait, tu a bien fait de parler le pnj et tout wink ]

_________________


DC : Hope Håkansson / Code Couleur d'Alex : CORNFLOWERBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 17:21
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 413
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Je ne suis pas un monstre
Cody Fuller, Alexia Stones & Zelda
Elle répond d'une voix hésitante, tremblante qu'elle croit aller bien. Elle semble encore sous le choc des événements. Je lève une main et caresse doucement son bras pour la calmer, lui montrer que pour l'instant l'homme qui s'en est prit à elle n'est plus là et que s'il décide de revenir, je n'hésiterai pas à lui en coller une autre. Son comportement est inacceptable. Le mien l'est encore moins, je risque beaucoup d'ennuis, mais je m'en fiche. C'était pour une bonne raison. J'essayerai de m'expliquer, mais j'accepterai quand même les conséquences de mes actes. Cela ne change pas le fait que je recommencerai encore et encore si c'est pour m'assurer qu'elle va bien.

Elle me remercie et me fait savoir que je risque beaucoup d'ennuis. Je suis peut-être un bon petit soldat qui écoute les ordres, mais je ne peux pas rester planté là à rien faire alors que quelqu'un se fait maltraiter par une autre personne. Les propos sexistes et déplacés de l'homme font bouillir mon sang dans mes veines. Je prends une inspiration et lève les yeux vers la femme, croisant son regard.

« Je m'en fiche de tout ça. Je m'en fiche... Il s'en prenait à toi. Je pouvais pas le laisser faire. » dis-je, l'emmenant marcher un peu avec moi pour faire retomber la tension. Zelda s'approche de la femme et la renifle. Reconnaissant son odeur, elle se frotte à elle, réclamant des caresses.

Je n'ai jamais vu le mec sur la cité. J'ignore comment il s'appelle, sa fonction, son grade, ses petites habitudes et même pourquoi il éprouve une haine sans fin envers la femme à mes côté. A-t-elle fait quelque chose qui l'a poussé à s'en prendre à elle ou bien est-ce uniquement de la méchanceté pure pour se sentir en contrôle ? J'ignore et j'aimerais bien le savoir pour comprendre ce qui se passe et mettre un peu d'ordre dans tout cela.

« Tu peux me dire qui est ce mec et ce qu'il te veut ? » demandé-je, levant les yeux vers elle, posant une main sur le haut de son dos, tentant de la mettre en confiance. « Je te juge pas, je veux juste comprendre ce qui t'arrive. Si tu veux pas m'en parler, ça fait rien. »

Nous continuons de marcher ensemble. La tension semble être redescendue et j'espère qu'Alex ressent la même chose. D'une certaine façon, j'ai pas envie de la laisser partir sachant que cet homme est sur la cité et peut s'en prendre à elle une fois de plus. Elle est militaire, elle sait se défendre et utiliser les poings, mais elle aussi peut s'attirer des ennuis. Et puis... c'est dans ma nature d'être aussi protecteur envers les autres. Le personnel de la cité est tout ce que j'ai, tout ce qui me reste. Je compte bien faire en sorte de les aider un peu si j'ai la chance de le faire.

Nous arrivons proche du bord d'une digue et j'invite Alex à s'asseoir à mes côtés. J'ai juste eu envie d'un matin tranquille avant d'aller faire mes petites occupations, mais faut croire que cet homme a décidé de venir foutre le bordel.

« Tu parles de retrouvailles ! J'aurais aimé dans d'autres circonstances, mais bon on peut pas trop changer ce qui est arrivé. » dis-je, riant doucement pour tenter de rendre l'atmosphère un peu plus légère. « Ça fait plaisir te revoir après tout ce temps. »
© Laueee

_________________

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 23:20
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 163
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones
“On est toujours le monstre de quelqu'un.”
Un frisson se mit à parcourir tout le corps d'Alexia, de la tête au pied, c'était un doux frisson plutôt agréable. Cody avait vraiment tout l'allure d'un prince charmant, maintenant qu'il venait de vaincre le monstre, il s'occupait de la pauvre Alexia qui avait encore du mal à se remettre de ses émotions. L'homme passait doucement sa main sur le bras d'Alexia, cherchant à la calmer, à l’apaiser. Et ce doux contact, donc la jeune femme n'avait pas l'habitude de recevoir, lui faisait un bien fou, elle n'avait vraiment pas l'impression d'être seule ainsi. Sans le dire et sans le montrer non plus, elle souhaitait que ce contact ne s'arrête pas, c'était si apaisant, son cœur avait pu reprendre un rythme normal et la peur que son énorme secret soit révélé au grand jour s'était totalement envolé. Cependant, une partie de la jeune femme ne pouvait s'empêcher de s’inquiéter du sort qu'allait maintenant réserver Mileston à Cody, même ci, ce dernier, avait clairement montré de quel bois il se chauffait. De plus, Cody avait l'avantage d'avoir une adorable chienne comme Zelda et elle n'hésiterait sûrement pas une seule seconde pour sauver son maître d'un quelconque idiot qui croit tout savoir mieux que tout le monde et qui croit, surtout, savoir qui mérite d'entrer dans l'armée ou non.

« Je m'en fiche de tout ça. Je m'en fiche... Il s'en prenait à toi. Je pouvais pas le laisser faire. »

Un nouveau frisson parcouru le corps de la militaire, pourtant le contact avait cessé, mais les paroles étaient beaucoup plus puissant. Alexia ne savait pas quoi répondre à ses paroles, se sentant gênée et heureuse de les entendre. Heureusement, Zelda arriva au bon moment pour réclamer des caresses à la militaire qui s'empressa de lui grattouiller gentiment la tête. Cependant, Cody semblait curieux de savoir pourquoi Mileston s'en prenait à elle, mais il la rassura rapidement en lui disant qu'il ne voulait pas la forcer à parler et qu'il ne cherchait à pas à la juger... Un vrai prince charmant, je vous l'avez dit. Alexia n'avait pas envie de mentir, ni même envie de se taire, après tout, cela faisait toujours du bien de parler, surtout qu'au final, elle ne savait même pas pourquoi cet homme s’acharnait autant sur elle, enfin... Peut-être à cause d'un tout petit détail lors de leur première rencontre... La militaire détourna le regard, n'osant pas affronter le regard de son interlocuteur lors de son récit, se concentrant plutôt sur la chienne de Cody qui ne souhaitait que des caresses. Elle pria d'abord une grande inspiration, frissonnant de nouveau par ce nouveau contact et commença son monologue.

« Et bien... La première fois qu'on s'est vue, c'était au gymnase qui était étrangement bondé ce jour-là pour une raison que j'ignore. Il restait une machine de sport libre et on c'est jeter tous les deux dessus. Nos regards se sont croisés et là, il m'a poussé en me disant quelque chose du genre "Dégage de la gonzesse ! C'est un appareil pour les mecs, va plutôt jouer à la poupée dans un coin." »

Alexia n'avait pas pu s'empêcher d'essayer d'imiter la voix de Mileston, par reflex et aussi pour essayer de dédramatiser cette histoire, en la rendant un poil plus drôle. Cependant, elle semblait assez triste en racontant son histoire, malgré son petit jeu d'acteur.

« Et... À ce moment-là, j'ai perdu un peu... Beaucoup... Mon sang-froid. Je l'ai frappé aussi fort que je le pouvais. J'avoue que ce n'était peut-être pas très malin de ma part... »

Marcher faisait du bien à la jeune femme, elle arrivait plus facilement à parler et à raconter son histoire avec Mileston à Cody, même si elle ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il pensait d'elle maintenant en sachant ça et sachant le reste de son histoire qui suivait :

« La deuxième rencontre fut différente dans un sens... Quelqu'un avait volé mes vêtements, j'ai dû me balader en serviette des vestiaires jusqu'à ma chambre, je ne te dis pas le bonheur que c'était... Étrangement, Mileston se trouvait au détour d'un couloir et ne semblait pas surpris de me voir vêtue ainsi, bien au contraire, il s'en amusa même. Heureusement, que le Lieutenant Allen était là pour lui dire de partir. Je sais que ça peut paraître dingue, mais... Je suis convaincue que c'est lui qui a volé mes vêtements pour se venger ! »

Alexia avait dit cela d'une voie pleine de conviction avant de soupirer tristement et de continuer son monologue.

« Et nous arrivons aujourd'hui, il a commencé à me parler, j'ai voulu continuer ma route tout en l'ignorant et tu connais la suite. Tu es arrivé et... Merci »

La jeune femme avait enfin relevé les yeux vers le militaire, lui souriant doucement. Ils continuèrent à marcher un peu, laissant le temps à l'homme de réagir au monologue qu'avait fait la jeune femme. Puis ils arrivèrent au bout de l'une des Digues, Cody invita Alexia à s'asseoir à ses cotés avant de lui dire qu'il était heureux de la revoir. La militaire ne put s'empêcher de sourire, heureuse d'entendre ses quelques mots.

« Je suis également très heureuse de te revoir toi et aussi toi. » Dit-elle en tournant la tête vers Zelda, avant de reposer son regard sur Cody. « J'aurais également préféré te recroiser au détour d'un couloir ou au Mess, mais pas ainsi... Mais faut croire que j'attire les ennuis comme un aimant. »
©️ 2981 12289 0

_________________


DC : Hope Håkansson / Code Couleur d'Alex : CORNFLOWERBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Mai - 9:58
avatar
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 413
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Je ne suis pas un monstre
Cody Fuller, Alexia Stones & Zelda
Alors que nous marchons, Alex me raconte sa rencontre avec cet homme qui a osé s'en prendre à elle. Les mains dans les poches de mon pantalon jogging, je suis son rythme et écoute tout simplement. Parler de certaines choses qui tracassent peut aider alors je fais de mon mieux pour juste écouter ce qu'elle a à dire et être là pour elle, tout simplement. C'est horrible ! Elle s'entraîne au gym, les machines sont toutes prises et les deux se sont jetés sur une. L'homme lui a alors dit de laisser la place aux hommes et d'aller jouer à la poupée dans un coin. Elle a le droit comme tout le monde d'être militaire et de s'entraîner. C'est pas un petit con comme lui qui va lui dicter quoi faire. Si elle souhaite être militaire, c'est son choix, pas le sien !

« Ne l'écoute surtout pas. »

Je tourne mon regard vers elle et pouffe de rire légèrement quand elle dit avoir perdu son sang froid et l'avoir frappé de toute ses forces. Il est vrai que ce n'était peut-être pas la meilleure solution, mais j'ai vu le genre de mec qu'il est. Il n'hésite pas à insulter et il n'est pas du genre à discuter calmement pour résoudre les conflits. Non, il insulte et montre clairement sa hargne. Quel con. À sa place, j'aurais fait pareil. Je suis peut-être quelqu'un de gentil, mais le manque de respect est inacceptable. Tout être a droit au respect.

« À ta place, j'aurais fait pareil. Quel con, sérieux. »

Quand une personne m'emmerde, j'essaie en premier lieu de discuter avec elle et si ça marche pas, là j'en viens aux poings. Des fois, c'est préférable de cogner et de discuter après. Je l'ai cogné. Il va sûrement aller faire sa victime et dire que c'est moi qui l'ai attaqué en premier alors que c'est faux bien entendu. Même Alex peut le confirmer. De toute façon, c'est pas un petit con dans son genre qui se croit tout permis qui va me faire peur. Alors que nous continuons de marcher, Alex continue son monologue, me racontant la deuxième rencontre avec ce mec du nom de Mileston. Décidément, ce n'est pas mon prénom préféré. Quelle enflure !

Je manque de m'étouffer lorsqu'elle me raconte la suite de son histoire. Quoi ? Quelqu'un a volé ses vêtements et elle a dû se promener en serviette jusqu'à sa chambre ? Je ne peux pas m'empêcher de penser que ça dû être gênant autant pour elle que pour quelques autres membres de la cité. Personnellement, si j'avais été là, je pense que j'aurais été gêné. Je veux dire, y a rien du tout sous la serviette. Rien, nada, caput, zéro. Que de la peau. J'ai déjà vu le corps nu d'une femme, mais disons que c'est uniquement dans des moments intimes ou elle et moi sommes d'accord pour ce genre d'échange. Pas alors qu'une personne a violé l'intimité de quelqu'un d'autre.

Je ne me moque pas d'elle. Elle m'a juste surpris en me racontant ça. En aucun cas je vais la juger. Je vais plutôt juger le pauvre type qui a osé lui faire ça ! Elle ajoute que Mileston s'est trouvé non loin de là. Il a abordé un air amusé et il n'a pas semblé surpris de la voir. Elle rajoute qu'elle est certaine que c'est lui. Moi aussi je suis du même avis. Je lève ma main et la passe sur son bras à nouveau pour lui montrer qu'elle n'est pas seule et que je la crois également. Pour avoir vu la véritable nature du mec, je peux dire que c'est son genre.

« Je te crois. C'est louche qu'il ait été là et n'a pas été surpris de te voir en serviette. »

Nous arrivons sur le bord d'une digne et nous y prenons place. Alex dit qu'elle aussi est heureuse de me revoir, mais qu'elle aurait également préféré au détour d'un couloir ou au mess, mais d'un autre côté je suis tout de même content d'avoir été là, car elle ne risque plus rien avec moi et Zelda. Je n'hésiterai pas à lui coller une baffe et la chienne peut se montrer mauvaise quand elle le veut.

« T'as pas à t'inquiéter. Je pense pas qu'il va revenir. S'il le fait, je lui colle une autre baffe. En plus de m'avoir moi, y a aussi Zelda qui hésitera pas à s'en prendre à lui. Elle aime pas les étrangers et encore moins les trouducs comme lui. » souris-je à son intention , tentant de la faire rire un peu, tout en caressant le poil de la chienne. « Ça va un peu mieux ? Tu sembles plus calme. »
© Laueee

_________________

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Mar 22 Mai - 21:49
avatar
√ Arrivée le : 29/11/2017
√ Messages : 163
√ Localisation : Surement dans le Gymnase


Dossier Top Secret
√ Age: 26 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com/t2521-dossier-d-alex-stones
“On est toujours le monstre de quelqu'un.”
Alexia ce senti soulager de parler de son histoire avec Mileston à Cody, car ce dernier l'écoute avec attention et semble être du même avis qu'elle, il lui dit, d'ailleurs, qu'il l'aurait sûrement frapper également, ce qui l'a fait sourire doucement. Il est agréable de se sentir écouter, mais surtout de se sentir compris. Un nouveau contact, de nouveaux frissons. Cody semblait apaiser la jeune femme, dans un sens, mais il faisait aussi battre son cœur, mais de façon étrange avec sa façon de passer sa main sur son bras nu. Elle n'était pas habitué à recevoir d'aussi doux contact physique, en dehors d'un quelconque rapport sexuel bien entendu. Elle les appréciait donc sans rien dire, juste en lançant un regard du coin de l’œil, comme ci elle cherchait à savoir si son interlocuteur était bien conscient de ses gestes envers elle, en tout cas cela avait l'air d'être le cas. Mais peut être que pour lui, c'était naturel, tout simplement, une façon comme une autre de dire à la jeune femme qu'elle n'était pas seule, qu'elle n'avait plus rien à craindre pour le moment et qu'il la comprenait. De plus, Cody semblait croire la supposition d'Alexia face à ses vêtements qui avaient mystérieusement disparut.

Après qu'Alexia ai raconté sa petite histoire, les deux militaires s'assirent sur le bord de l'une des nombreuses digues de la cité d'Atlantis. Ils allaient enfin pouvoir discuter tous les deux tranquilles, une vraie discutions. Ils n'avaient pas eut trop le temps de discuter la dernière fois, alors cela semblait l’occasion parfaite pour enfin faire connaissance, malgré le début un peu...


« T'as pas à t'inquiéter. Je pense pas qu'il va revenir. S'il le fait, je lui colle une autre baffe. En plus de m'avoir moi, y a aussi Zelda qui hésitera pas à s'en prendre à lui. Elle aime pas les étrangers et encore moins les trouducs comme lui. Ça va un peu mieux ? Tu sembles plus calme. »

Cody faisait de l'humour et cela réussit à faire rire Alexia une demi-seconde. La militaire était touchée de voir que l'homme était même prêt à refoutre une bonne baffe à Mileston si il osait repointer son joli petit museau. Cela était la première fois que quelqu'un défendait la jeune femme, mais aussi, c'était la première fois qu'elle laissait quelqu'un la défendre et c'était plutôt agréable, dans un certain sens.

« Cela va beaucoup mieux, merci, c'est grâce à toi. » Dit-elle en posant sa main sur l'épaule de Cody pour le rassurer. Après tout, c'est lui qui avait fait le premier contact, alors pourquoi elle ne pourrait pas faire de même ? Elle retira cependant rapidement sa main, peur de le gêner ou autre. « Merci d'avoir pris ma défense, c'est la première fois que quelqu'un fait ça pour moi. »

Elle souria quelque peu gênée par cette aveu, tournant son regard vers l’océan qui se présentait face à elle. Alexia se sentait bien au côté de Cody, elle aimait sa compagnie et aussi celle de chienne. Mais bon, elle n'allait pas rester là, juste assis à coter de lui, sans lui parler, sans en savoir plus sur lui, surtout que si elle ne le faisait, elle savait d'avance qu'elle le regretterait. Mais que dire ? Que lui demander ? Alexia avait beaucoup de questions en tête, elle voulait vraiment connaître le jeune homme, mais elle se sentait perdu face à lui, ne sachant pas pour commencer.

« Heu... Dis-moi, vous faisiez quoi sur les digues avant "ça" ? Promenade matinale tous les deux ? »

Ok, la question était plutôt stupide dans un sens, mais elle ne savait pas trop quoi lui dire. Elle espérait simplement que sa question quelque peu stupide obtiendrai une réponse, sans avoir de moquerie en plus.
©️ 2981 12289 0

H.S : Désolée c'est un peu court ><

_________________


DC : Hope Håkansson / Code Couleur d'Alex : CORNFLOWERBLUE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Les autres ailes de la Cité :: Digues-