Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Mer 16 Mai - 19:37
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Un nouveau souvenir impactantChrono : 11 mai 2018
Bon finalement les Atlantes sont des rapides. Après avoir fait ce qu'il nomme une « mission » avec l'équipe de la légende, la bergère, Fabula, la coincé et la Lavette (team de choc)... dans un croiseur Wraith plus que douteux sur ces origines et la rencontre avec un Morphéa modifié par une reine proche du génie ultime... Nous étions donc intégrés officiellement à cette belle cité. Bon, ce ne fut pas sans peine... le chauve, Richard Woolsey, nous avait fait passer plusieurs entretiens dès que ma soeur fut rétablie... Les Atlantes sont pires que des fouisseurs (fouines) ... au moins c'est du sérieux et cela explique pourquoi ils sont au-dessus des autres civilisations humaines dans cette galaxie. On avait réussi à négocier que nos origines restent officiellement Loupias et non Geniis, sinon nom d'un Lays bonjour la panique ! ALALAL DES GENIIIS BOOUUH LES VILAINSS ! Tsss pathétique.

En tout cas, j'étais content, on m'avait affecté dans un laboratoire (un peu trop peuplé à mon goût, mais je n'avais apparemment pas le droit de les virer) pour la recherche militaire. Vu les commandes qu’on demandait au pôle des ingénieurs spécialisés en armement, ils doivent préparer une offensive. Je travaillais sur un nouveau modèle de grenade avec dedans un truc chelou : le gène ATA. Apparemment c'est grâce à ça qu'ils peuvent contrôler la cité. Faudrait que j'aille me le faire mettre car ça me gonfle d'avoir les portes qui se fermes devant mon pif ! Après, aller savoir pourquoi, ils voulaient en foutre dans des explosifs ! Le cahier des charges n'avait pas cette information. Et en toute franchise j'en avais rien à carrer ! L'appât de la technologie et ce projet complètement dingue ! Je m'étais porté volontaire (avec plus ou moins d'insistance) auprès de mon supérieur... ouai, je sais plus comment il s'appelle lui. Cela n'a pas d'importance, je devais lui rendre des comptes de temps à autre et en contrepartie il me foutait la paix. Les premières semaines ne fut pas la grande joie, je dois le reconnaitre... j'ai mon caractère et je faisais beaucoup trop de concession pour me faire intégrer dans la cité de mes fantasmes ! Mais parfois, le naturel revient au galop et j'avais envoyé chier comme il se doit ce mec et les autres guignols du laboratoire.

Par contre, pour leurs conditions de vie au travail... on repassera c'est quoi cette pièce toute moche ? J'avais bien œuvré, j'avais fait une chouette petit coin emplis de coussin et de siège qui s'accroche au plafond, des œufs comme ils nommes ça. (je n'ai pas trop compris le rapport mais bon). Au début je ne savais pas qu'il était interdit de prendre ces sièges dans ce balcon de dingue, la salle des écumes. Cela avait déclenché une recherche intensive du mobilier soi-disant volé. Tsss, il était juste mieux ici que là-bas. Sérieux, qu'est-ce qu'on en à faire de se dorer les miches sur un balcon ? Bref. J'avais dû les rendre et j'étais partie en bidouiller d'autres avec du matériel naturel issus du contient. Je n'avais pas demandé l'autorisation et malgré la surprise de chacun... et je crois que mon supérieur, qui se nomme « gueulard » avait gueuler justement. Mais qu'importe, ils ne les avaient pas fichus à la poubelle donc cela m'allait. Et tout le monde en profitait.

J'ai besoin de faire mon petit nid, pour bosser sainement et puis bon, j'étais bien le seul à passer mes journées dans ce laboratoire sur ce projet complexe de grenade ATA. On pouvait bien m'accorder le petit plaisir de personnifier celui-ci non ? Et puis, tant qu'on ne me dit pas non, je fais ma vie. J'avais encore pleins d'autres projets pour ce lieu pleins d'espoir. Dès que j'aurais fini les grenades je me consacrerais à cette nouvelle tâche : un laboratoire vivable !

En tout cas, ce fut aujourd'hui que la production de grenade en trop petite quantité était terminée. À peine 10 ! Au moins, elle n'explosait pas à la gueule ! La date limite était après demain, mais l'équipe avait été réactive. Cela aide quand on passe sa vie dans cette pièce. Enfin pour ma part.

Il était 15h00 quand je sortis le dernier du laboratoire. Prenant la direction de différent couloir, comme je ne peux pas prendre les téléporters seul…. Je crois que je me suis perdu en plus… J’étais à la zone de loisir me semble… Bon qu’importe je veux une bière ! Par contre, je ne m'attendais pas à me faire héler par un scientifique avec une tête à claque monumentale. Il ne bossait pas avec moi, sinon il ne m'aurait pas parlé sur ce ton, sans risquer de se prendre un coup de boule.

« Hey toi le pégasien ! » Je me tournai alors que je m’étirais le dos. J’étais dans cet uniforme noir avec deux bandes vertes sur la veste. Il me veut quoi ce con ?
« Hey toi l’emmerdeur ! Tu descends d’un ton, je ne suis pas ton cabin (chien) ! » Bon je ne devais pas trop parler geniis, après peu de personne ne le parlait donc tranquille Émile comme dit mon collègue qui porte un drapeau tricolore a la paillasse d’à côté.
Le mec me regarda avec de grands yeux avant de venir tout rouge de colère, encore un sanguin. J’haussais les épaules et je commençais à me barrer. Je n’ai pas envie de me faire engueuler et devenir violent aujourd’hui. Il doit bien avoir une taverne ou un truc comme ça dans le coin ?
« Hey mais je te parle ! »
« Bah pas moi. » Je continuai ma route avant qu'il me rattrape et continue à essayer de me parler. Oula, toi tu ne veux pas comprendre les paroles, donc je vais te faire comprendre avec la langue des imbéciles : la violence !
« Écoute mec ! Tu es malpolie, tu reviendras demain quand tu seras parlé ok ? Car sinon je t'enfonce ta tête de lumière dans ce mur c'est clair ? »
« Euh.... »
« On dit oui Naalem !»
« Oui Naalem »
« Brave garçon » je lui tapotai la tête et il s'aprêtait à gueuler puisque ce fut le geste d'humiliation de trop... quand soudainement, je vis une ombre au loin passer dans le couloir... OH mais c'est la princesse ! Toujours aussi princière avec son air pompeux ! Et c'est pour ça, qu'elle est canon ! Car elle est au-dessus des autres. Je la toisais sans écouter l'autre putois qui continuait à hurler. Je ne sais même pas pourquoi, il hurle enfin. Je tournai le regard vers lui avec les yeux de gros vilain qui va te faire manger tes dents mais pas par la bouche et je lui fis un « chttttt » avec mon doigt et je me barrai comme une fleur.

Je m'approchai de la jeune femme qui était déjà bien loin et je lui posai mes mains sur les yeux. Oui, là j'avoue je suis méga chiant ! J'allais me faire frapper !

« Devine va avoir des cours de survie à domicile ? » Je ne sais pas pourquoi, je lui ai dit ça... ce n'est pas le mieux en phrase mais bon, petite référence à notre aventure passée...Par contre pour la bière je repasserai puisque devant moi, il avait la porte d’entrée de la médiathèque.


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Mai - 22:11
avatar
√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 503

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Après la mission catastrophe sur une planète dont elle avait déjà oublié le nom, Kara avait pas mal réfléchi. Elle en était arrivée à la conclusion qu’elle avait beaucoup à faire pour s’améliorer dans les missions mais il y avait aussi autre chose. Les Wraiths présents, ne l’avaient pas menacé, pas une seule fois. En fouillant dans sa mémoire, elle se rappelait que son oncle lui avait parlé d’une des capacités de leur puce pour tenir ces vampires à distance. Elle n’y avait jamais vraiment cru car elle n’avait jamais rencontré ces créatures. Mais là elle devait se rendre à l’évidence qu’il y avait peut être une part de vraie dans les paroles du Roi.

Du coup elle avait eu une idée, elle était allée voir Mr Hoffman pour lui parler de cette histoire en lui demandant si ça pourrait intéresser Atlantis. Kara ne savait pas si technologiquement c’était possible sans avoir une puce mais il fallait tenter le coup car la guerre contre les Wraiths ne pouvait pas se permettre de tenter de trouver des protections contre eux. Lors de cette première entrevue, Kara n’avait pas tout à fait dit la vérité mais c’était volontaire. La brune comptait que son oncle accepte en lui faisant du chantage. Et ce chantage ne regardait en rien un Atlante.

L’entrevue se passa bien et elle partit quasiment dans la foulée pour revenir sur sa terre natale. Comme d’habitude elle fut accueillie comme la Princesse qu’elle était par ses parents et son oncle. C’est lors de son entrevue habituelle avec le Roi à chaque retour qu’elle lui parla de ce qu’elle avait pris sur le fait que grâce aux puces, il contrôlait la population à sa guise. Elle ne lui laissa pas le temps de répliquer et lui expliqua comment il pouvait faire pour garder ce secret. Kara était consciente que là elle condamnait peut être une grande partie de son peuple mais si grâce à leur technologie ils pouvaient prendre l’avantage sur les Wraiths alors ça valait le coup.

Condamner des milliers pour sauver des millions ? Voilà le deal moral interne qu’elle venait de résoudre de manière très pragmatique. L’échange avec son oncle avait été houleux, voir même menaçant mais au final il voulait garder le secret de cet épurage et si en plus il pouvait se mettre dans la poche les Atlantes en les aidant c’était gagnant gagnant pour lui. Elle resta sur sa planète longtemps pour tout expliquer aux scientifiques mais surtout pour qu’ils lui expliquent comment ça marchait réellement. Outre le virus que contenait leur puce, elle contenait une substance qui bloquait l’enzyme Wraith. Kara ne demanda même pas comment ils avaient pu avoir ça. Ils lui expliquaient aussi que mettre ça dans un corps sans puce était très délicat et qu’ils ne connaissaient pas très bien les humains et leur métabolisme.

Kara leur avait juste demander dans un premier temps de trouver un moyen d’avoir cette substance sans la mettre dans une puce. Elle repartit sur Atlantis avec la réponse de son oncle et les premières conclusions des scientifiques. La jeune femme ne perdit pas de temps à son arrivée et alla de suite voir Hoffman. C’est marrant mais quand elle lui parlait elle avait l’impression de se parler à elle même pour le côté sérieux et dirigeant. Et elle voyait aussi pourquoi on lui disait qu’elle était hautaine car c’est comme ça qu’elle voyait ce bureaucrate. En arrivant sur Atlantis, elle remarqua qu’il y avait une certaine agitation et elle ne se posa pas plus de questions que ça. Elle frappa à la porte , elle n’avait pas l’habitude de ces portes semies automatiques et puis taper permettait à son interlocuteur de savoir s’il voulait répondre ou pas. Kara avait pris soin d’annoncer sa venue par un mail avant de partir.

Alexander était sur la planification des doses de vaccin contre le morphéa. Ils étaient bientôt tous prêt pour la campagne de vaccination de la semaine suivante avec une pré vaccination la veille pour l’équipe qui partait en guerre. Une grande source de stresse pour ceux qui était soumis aux secrets et qui préparait depuis plusieurs mois l’offensive. Ils se seraient bien passés de l’option morphéa espions dans cette cité. L’homme était concentré à sa tâche quand quelqu’un frappa à la porte. Il avait de forte chance que cela soit mademoiselle Aiolos, qui revenait des négociations avec son oncle. Celle-ci avait proposé son soutien pour une substance anti Wraith. Ce que contenait sa puce. Dommage qu’ils n’aient pu avoir cette information avant, pour faire des tests (dans l’hypothèse que son peuple collabore). Après, ils n’auraient pas eu forcément le temps de faire des recherches là-dessus. Pour plus tard, enfin si la cité n’explose pas en même temps que les deux autres sites alliés. En tout cas, il trouvait ça incroyable qu’elle puisse avoir sa dans sa puce sous-cutanée. Comment son peuple avait eu cette substance ? Surement des années voir des générations de recherches pour trouver une défense. Le peuple de Kara était incroyable, puisqu’il était un des rares que les Wraiths n’attaquaient pas/plus pour une raison simple : ils les tenaient pour le moment à distance. Une coalition Wraith détruirait tout cela. Par chance les guildes sont trop territoriales et vindicatives entre elles. Il ferma son PC portable en enregistrant son travail, puis donna son accord par un « entré » audible, avant de se lever pour saluer la jeune femme.

« Mademoiselle Aiolos, comment allez-vous ? » comme toujours poli et calme. De toute façon, l’homme est très peu expressif toujours dans cette maîtrise complète. Il lui proposa de boire quelque chose aussi.

Kara entra quand elle entendit Hoffman lui donner le feu vert. Cet homme était...comment Kara pourrait le décrire? Impeccable. Pour le poste qu’il occupait c’était parfait mais face à elle c’était amusant. Elle voyait en lui une copie du premier conseiller de son oncle toujours tiré aux quatres épingles. Elle le méprisait, mais ce n’était pas le cas pour Hoffman, il lui était indifférent. Mais professionnellement c’était un réel plaisir de travailler avec lui.

” Bonjour Monsieur Hoffman, je vais bien, et merci de me recevoir aussi vite.”
« De rien » répondit l’homme simplement. Il était généralement accessible. Sauf pour les trop grands emmerdeurs qui abusaient et comme partout il en avait même si une expédition de cette qualité.

Kara accepte un verre d’eau car elle avait encore du mal avec les boissons Atlantes. Elle prit le verre d’eau qu’il lui tendit et s’assit dans un fauteuil en face du bureau de l’anglais.

”Je vais aller droit au but car j’ai cru comprendre que vous étiez sur un dossier urgent. Mon oncle le Roi, accepte d’aider la cité et d’ailleurs nous avons déjà commencé les premiers tests.”

Il hocha la tête, confirmant qu’il était sur un dossier important. Mais il pouvait attendre quelques minutes. Bon, le roi avait accepté ce qui est une bonne chose pour le futur.
« Très bien. Merci d’avoir fait les démarches. » Dit-il avec un peu plus de chaleurs pour montré qu’il était sincère et non politique. « A t’il des conditions en retour de cette aide ? En quoi consiste ces premiers tests ? Adapter la substance de votre puce à notre biologie ? »

Kara tiqua un peu lorsqu’Hoffman demanda la contrepartie demandée. C’était un accord interne et elle ne souhaitait pas du tout mettre l’Atlante au sujet d’affaires internes à son peuple. ” Les premiers tests consistent à trouver comment administrer cette substance sans avoir de puce dans le corps car j’ai pensé que vous refuseriez ça pour le personnel de la base. Et il s’avère que c’est assez compliqué, la substance est efficace car elle est confinée dans ma puce, quand je suis attaquée, la puce libère la substance qui a encore toute sa force car elle est “pure”. Si on la met dans un corps elle se mélange et n’est plus aussi efficace. Kara avait volontairement choisi de ne pas répondre sur le sujet contrepartie.

Oui en effet pour la puce, cela ne passerait pas du tout auprès du CIS et du programme. Et surtout qu’ils ne connaissaient rien à cette technologie et des potentiels effet et le peuple de Kara n’était pas du tout bavard sur cette technologie.
« Bien. Accepte t’il de faire une recherche commune avec une équipe Atlante ? »
Il avait remarqué qu’elle ne parlait pas de la contrepartie… enfin il l’évoquait pour savoir ce que demanderait le roi envers les Atlantes comme dans tout accord rien n’est gratuit. C’est une femme intelligente, si elle ne répondait pas c’est qu’il devait avoir eu un arrangement autrement. Cela l’arrangeait, si Atlantis ne donne rien, ça fait toujours une forme d’économie
et une prise de tête en moins, même si cela était quand même étrange.. Surtout qu’il ne savait pas quoi “offire” à ce peuple en contrepartie à ce peuple qui ne semblait pas spécialement dans un besoin de médicaments ou de technologie…

C’était une très bonne question posée et Kara n’avait pas encore demandé ça. Elle ne répondit pas de suite, prenant le temps de bien réfléchir. Elle terminait son verre d’eau. ” Pour être honnête, je ne sais pas, mais je pense que ça va être nécessaire pour résoudre les problèmes. Je lui demanderais.” Une coopération serait bénéfique pour les deux peuples et le docteur Grayson était déjà au courant pour la puce donc si son oncle acceptat, Kara demanderait à Gabriel s’il voulait s’en charger. Elle se levait. ” Je ne vais pas vous déranger plus longtemps M Hoffman. Je vous ferais savoir si mon oncle accepte une coopération et bien sur je continuerais à vous tenir informé des avancées.”

Bien parfait, au moins avec elle, c’est quand même efficace, il n’y a pas dire et le travail était bien fait. « Merci. Nous reparlerons plus tard des ressources à mettre sur le projet. »
Il parlait d’humain et de matériel, après tout il fallait déjà réfléchir à tout cela, pour dégager les personnes de leur plan de charges. Il se chargerait de faire valider le reste à la CIS qui allait encore être casse pied. De toute façon, il ne se rappelait pas une seule fois où la commission était agréable. Elle était beaucoup trop politisée et avec des représentant qui y voyait que leur intérêt pour qu’elle soit facile et pragmatique. Si ça tenait à lui, il virait la chinoise et prendrait quelqu’un d’autre à sa place déjà.
Alexander se leva pour la raccompagner. « Bonne journée mademoiselle Aiolos. » dit-il en la saluant.

” Bonne journée à vous aussi M Hoffman.” Kara sortit du bureau du boss pour aller rejoindre ses quartiers. Elle marchait en étant dans ses pensées, elle ne faisait pas attention aux gens qu’elle croisait et se foutait vraiment d’avoir un air sévère. La jeune femme savait qu’elle avait une réputation de personne froide et ça ne la dérangeait pas du tout. En fait elle aimait avoir cette réputation. Kara se demandait comment elle allait aborder le sujet de la coopération quand deux mains se posèrent sur ses yeux et elle entendit une voix qui la pétrifia sur place.

Elle enleva les mains de Naalem mais avait un regard comme si elle avait vu un fantôme. Mais qu’est ce qu’il faisait là? sur Atlantis? Kara avait assumé ce qu’il s’était passé entre eux car elle savait qu’elle n’allait pas le revoir, donc son moment de faiblesse ne serait qu’un souvenir. ”Naalem….mais qu’est ce tu fais ici? survie? oui oui d’accord.” Elle était très mal à l’aise et comme chaque fois face à lui elle n’arrivait pas à cacher ses émotions.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Mai - 12:13
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Un nouveau souvenir impactantChrono : 11 mai 2018


Naalem ricana en voyant la tête complètement blanche de la princesse. Elle semblait plus savoir où se mettre et il devait avouer qu’il en était plutôt content comme le traduisait son petit air suffisant.
« Je me suis dit que j’allais te demander en mariage… » Il lui avait sortie sérieusement, la laissant mariner quelques secondes avant de se mettre à rire.
« Non, on leur à sauver le cul sur un croiseur Wraith donc ils nous ont intégré. » Bon cela n’était pas tout à fait vrai, enfin l’histoire était plus complexe.

Kara Aiolos


Kara accusait le coup de la surprise, voir Naalem ici, devant elle, c’était presque un cauchemar. En plus il s’amusait à la provoquer encore? ” Comme si tu connaissais ce mot…”. La jeune femme écouta un peu l’histoire mais elle retint un mot…”intégré”, sa soeur et lui étaient là? Merde….et re merde. ”Vous deux...ici… “ C’était vraiment un cauchemar. ” Bienvenue alors.”

Naalem Lays


Il lui fit une petite moue adorable… « Tu sais je connais d’autre mot super chiant comme ça ! Je peux même te faire une liste ! » Oui, il l’emmerdait clairement. Il hocha la tête, oui les deux ici...et sa soeur n’avait encore tuée personne, une bonne chose, comme quoi elle savait être sage. Enfin, bon il était le seul à savoir… quoique l’équipe de la légende avait quand même eu un aperçu de ces petites manies. Enfin bon, il haussa les épaules au “bienvenu de Kara” qui puait la joie ! Belle ironie tient.
« Cache ta joie. Mais merci princesse. Bon… tu ne sais pas s’il y a un endroit pour boire une bière ici ? » Oui, il revenait au sujet sérieux, puisqu’il allait encore se perdre.

Kara Aiolos


La brune écoutait à peine Naalem, elle était sous le choc de savoir qu’il avait été intégré sur Atlantis. Elle savait aussi que ça pourrait être un bon élément pour la cité s’il arrivait à se tenir calme et là elle doutait un peu. Elle ne connaissait pas sa soeur mais vu déjà le frère elle savait qu’elle était du même genre. ”Excuse moi mais te voir ici c’est vraiment le dernier truc auquel je m’attendais.” La jeune femme se reprit le plus vite possible pour que personne ne remarque qu’elle avait été déstabilisée. ” Il y a un bar sympa quelques étages plus haut, je peux t’y emmener si tu veux.” Kara savait que c’était très difficile d’arriver à s’y retrouver dans la cité, il lui avait fallu plusieurs mois pour vraiment ne plus du tout se tromper.

Naalem Lays


Naalem toisa longuement la princesse, qui oui semblait tellement étonné de le voir. Il avait de quoi faut dire. Lui savait qu’elle serait là et il se demandait si un jour il allait la croiser. L’occasion fut que ça soit aujourd’hui. Après, il se demandait si elle n’était pas en train de cogiter sur ce qui s’était passé entre eux sur la planète. Pourquoi, se prenait la tête ? Il n’allait pas lui imposer un lien parce qu’ils s’étaient envoyés en l’air sans avoir fini … En plus. S’ils recouchent ensemble tant mieux, sinon il n’allait pas la harceler pour finaliser tout ça. Il l’aime bien certes mais bon, il n’est pas relou. Après, ça se trouve c’est pour autre chose, il pensait à ça, car généralement, les gens se prenne la tête sur ce genre de chose. Lui non. Bah il lui demandera plus tard va !

« Je vois ça… Ouai ! Je t’invite prendre une boisson ! Comme j’ai eu un “salaire” faut bien qu’il serve à quelque chose ! » Lança l’homme joyeusement. Un salaire, franchement, jamais il n’avait eu autant de sous qui touchent en si peu de temps ! Après, il avait encore du mal à comprendre la valeur de leur monnaie, la comparer à ce qu’il avait eu avant… il fallait un point de conversion, mais il verrait bien au bar si une bière est chère ou non.

Kara Aiolos


Elle imaginait mal le Genii recevoir un salaire permanent et rester calme. En effet là il s’était mis dans une vie beaucoup plus calme en étant sur la cité, elle doutait un peu que ça dure longtemps sans qu’il n’y a de problèmes. Après elle ne le connaissait pas non plus très bien, mais l’instabilité était un truc qu’elle avait vite compris chez Naalem. Elle lui sourit amusée ”Alors si tu m’invites c’est encore mieux.” C’était une situation assez bizarre de se retrouver avec lui sur Atlantis et faire une activité aussi normale que boire un verre. Y’avait quelque chose d’irréel dans tout ça.

Naalem accepta et donc Kara se mit à marcher pour aller vers le bar. Histoire de pas marcher en silence car ça la mettait mal à l’aise, Kara décida de provoquer un peu le Genii. ” Quels sont les autres mots chiants que tu connais? “
Naalem ricana doucement : « Fiançailles, fidélité, couple et enfant ! » Il lui lança un regard amusé tout en marchant d’un pas dynamique !

Kara se mit à rire franchement aux mots qui faisaient peur. Pour la majorité des gens ces mots étaient une bonne chose et même pour elle certains l’étaient mais elle imaginait vraiment pas Naalem dans ce cas-là. ” Si un jour par accident tu es père...dis le moi que je change de galaxie.” Bon tout dépendrait la mère mais déjà le gosse allait partir avec un sacré bagage de mauvais caractère.

Naalem regarda Kara et ricana un gosse ? Oula, déjà il fallait en vouloir un et surtout réussir à le gérer ! C’est tellement chiant ce genre de chose… En plus faut s’en occuper.
« Ouai, bah je fuirai aussi… pas que ça à faire que de m’occuper d’un marmot ! » Kara le regarda bizarrement. ”Bien les hommes ça...vous arrivez à faire un truc bien quelques secondes et vous n’assumez pas après quel cliché.”

Kara Aiolos


La jeune femme arriva face à un ascenseur et l’activa et appuya sur le niveau du bar. ”Par contre fais attention à quelles filles tu dis ces mots car certaines n’en ont pas peur.” Le truc arriva au bon niveau quand les portes s’ouvrirent le bar était face à eux.

Naalem Lays


Comment ça il y a des gens qui ne prenne pas peur en attendant ce genre de mot ? Enfin, cela doit faire peur au début, notamment quand on sort : épouse-moi et met moi en cloque. Après trois jours. Oui, là ça doit être terrifiant. Enfin pour lui, qu’importe les mots, il est du genre à faire sa vie avec le moins d’engagement possible, pour éviter les ennuis.

« Je dirais d’autres mots pour faire peur alors. » dit-il avec humour, juste pour le principe de réponde quelque chose d’un peu con. En tout cas, il était curieux de voir ‘endroit, déjà le téléporter il était complètement fasciné de pouvoir se retrouver dans des endroits différents en un seul clique… il faut vraiment qu’il se fasse injecter l’ATA truc. Le bar était un lieu assez atypique et plutôt beau, la décoration de bois et autres mélanges avec la structure Atlante rendait bien. Cela ne fait pas vieux bouiboui comme il avait l’habitude de crécher ! Le raffinement était présent.

« Il y a pas a dire… les Atlantes aimes les belles choses… » souffla t’il …. Comme leurs femmes, ils avaient croisé pas mal de belle nanas, bon qui avaient du mal à rivaliser avec la princesse… mais quand même, faut pas cracher dessus. ”Oui ils ont du gout je trouve, et leur nourriture est exquise.”
« Bon, c’est déjà ça ! J’ai mangé tellement de trucs dégueulasse dans ma vie ! » ajouta Naalem qui se souvenait de certaines découvertes peu fameuses.


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Mai - 14:25
avatar
√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 503

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Aiolos


La brune aimait bien cet endroit. Elle alla vers le comptoir, laissant à Naalem le temps pour découvrir les lieux. ”Tu as pleins d’alcool mais ceux des Atlantes sont super bons...forts mais bon.”
« Cool… pleins de découverte alors ! » dit-il d’un ton joyeux, signe qu’il comptait prendre un assortiments par simple curiosité ! Il reste un scientifique mine de rien ! Faut tout tester !

Le serveur arriva vers eux et comme à chaque fois il fit un grand sourire à Kara et quand il vit Naalem il perdit un peu son sourire. Comme elle était polie elle lui rendit. “ Bonjour madame Aiolos, ça fait un moment que vous n’étiez pas venue, je vous sers comme d’habitude?” Kara hésita un moment, elle avait envie de changement et opta pour un mojito, elle laissa Naalem commander ce qu’il voulait.

Naalem Lays


L’homme blond avait le nez levé sur le plafond et ces drôles de formes, il se concentra sur la venue du jeune homme, qui semblait apprécié un peu moins sa présence… tu m’étonnes s’il comptait faire du charme à Kara, il se retrouvait comme un con face à Naalem. Après celui-ci trouverai ça très drôle de voir ce freluquet essayer de draguer de la belle princesse inaccessible. En tout cas, elle semblait être une habituée ou elle avait marqué l’esprit pour que le serveur lui fasse un petit commentaire. Cela fit sourire Naalem d’un air taquin.

« Un assortiment !! » lança t’il d’un coup… le serveur le regard étonné et lui montra la longue liste d’alcool… Naalem ouvrit de grand yeux… il avait TOUT ça ici ? Olalala… cependant, il ne savait pas encore très bien lire l’anglais donc il galérait par moment mais ne montrait rien sur ces troubles … Il prenait du temps et voyant ça le serveur lui proposa un assortiment de 5 alcools commun. Chose qu’accepta Naalem sans hésiter. Kara sourit discrètement en voyant la tête de Naalem face au choix des alcools à boire. Elle espérait qu’il était résistant car elle n’aurait pas la force de le ramener dans ses quartiers s’il était trop saoul.

Le grand blond, aperçut des sortes de banquettes parfaites pour s’asseoir et surtout il avait des coussins ! Les coussins et Naalem c’est une grande histoire d’amour ! Il fit un signe à Kara de venir et il prit place s’adossant au canapé moelleux dans un soupir.
« Tu es connue dans cette auberge dit donc ! Ou tu as une touche au choix ! » La jeune femme le regarda s’installer sur la banquette et elle entendit le soupir d’aise. Un sourire moqueur apparut sur ses lèvres, car l’armoire à glace Genii aimait son confort. Naalem lui rendit son regard ne sachant pas trop ce qui l’amusait. Il prit un coussin et le cala sur son ventre.

Kara Aiolos


”Je suis venue plusieurs fois car il n’y a pas beaucoup d’endroits pour sortir ici.” C’est là que Kara réalisa que chaque fois qu’elle était venue ici c’était en étant accompagnée d’un homme. ”Une touche? c’est bien ce qu’il me semblait mais il ne m'intéresse pas. “ Kara avait dit ça avec le plus grand sérieux. Pas beaucoup d’endroit pour sortir ? Mais la cité était juste dantesque ! ils devaient bien avoir des lieux cachés en mode contrebande non ? A moins que les Atlantes soient véritablement trop sages…L’homme hocha la tête écoutant que la belle princesse ne s’intéressait pas au serveur, ce qui n’était pas surprenant à dire vrai.

Naalem Lays


D’ailleurs le serveur arriva , il donna son mojito à Kara en premier et il repartit sans donner ses boissons à Naalem. Celui-ci ouvrit de grand yeux....Kara fut assez étonnée de ce comportement mais c’est vrai qu’il y avait beaucoup de personne au bar et qu’en général on devait prendre les verres avant d’aller s’assoir.

« Bah moi je ne lui plait pas non plus … Faut que j’aille lui dire de faire son job ? Ou il va revenir ? » demanda t’il ne voulant pas faire un scandale, il en avait déjà fait il y a pas longtemps et il aimerait ne pas se faire virer trop vite quand même.

Kara Aiolos


Finalement, une jolie blonde arriva avec un plateau qu’elle posa sur la table et cinq verres, Elle expliqua tous les alcools présents, vodka, tequila, rhum, whisky et gin. Kara avait écouté à moitié car son attention était portée à la fois sur la serveuse et à la fois sur le fait qu’elle allait devoir gérer un Naalem rond comme une queue de pelle dans plusieurs minutes. La brune connaissait les alcools Atlantes donc elle prévint Naalem. ” Bois pas tout d’un coup et compte pas sur moi pour te ramener dans tes quartiers , t’es trop lourd.”

Naalem Lays


La venue de la serveuse enchanta l’homme qui regarda le visage de cette jeune femme au grand yeux brun et au visage plutôt fin. Elle est pas mal du tout, bien mieux que l’autre mec et il ne serait pas surprenant que le serveur ait laissé sa place en bon camarade qui veut faire plaisir à une collègue. Celle-ci, fit un clin d’œil à Naalem, qui confirma que lui aussi avait une touche, sauf qu’il était plutôt intéressé au contraire de Kara qui allait encore brisé un pauvre petit coeur innocent. Mais pas pour tout de suite, il nota dans un coin de sa tête se fait et que s’il revient et qu’il désire de la compagnie, il serait à qui s‘adresser. Il avait écouté les noms étranges des alcool… Bon il avait pas de bière, mais tant pis il en prendrait une autre fois. Apparemment ces boissons étaient du lourd.

« Rho ! Tu vas me dire que tu vas me laisser là ? Comme le dernier des idiots ? À hurler comme quoi la femme de ma vie m’a refusé ma demande en mariage ? Rho
franchement, tu n’es pas cool quand même !
» Oui, il était reparti là-dessus et il se marrait comme un gamin de sa blague.

Kara Aiolos


Kara regarda Naalem avec une lueur joueuse dans le regard ”Vu l’oeillade que tu as fais à la serveuse, la femme de ta vie demande déjà le divorce mon cher.” C’était un coup bas et pas très malin mais ça fit sourire Kara. C’est vrai que cette connerie de demande en mariage était drôle. ” Et puis en plus tu n’as même pas mis un genou à terre...je pense mériter au moins ça…” Par contre elle espérait que personne n’allait entendre leur conversation et ne prenne ça au sérieux.

Naalem Lays


« J’ai bien le droit de regarder le menu non ? » demanda t’il simplement avant un regard sérieux avant de renchérir sur la seconde partie. « Bah je t’ai pas encore fait ma demande et faut que je trouve un bracelet ! » Il serait bien capable de lui faire avec trois bouts de ficelle un bracelet comme le veut sa culture, même si dans d’autre c’est un anneau, juste pour le fun.

« Un truc bien lourd et pompeux pour être à ta grandeur ! »
Elle le regarda avec toute la “hauteur” dont elle était capable. ”Et les pierres précieuses qui vont avec j’espère…”
« Oui, il sera lourd à cause de son nombre ! » Ils allaient où avec cette idée ? Surement trop loin, mais qu'importe ! C’est quand même drôle, il a l'impression de la connaître depuis toujours alors que non… pas du tout. Une étrange d’alchimie entre eux deux mine de rien.

Il sentit les verres et prit en main le Rhum qui avait une odeur forte mais qui lui rappelait l’alcool Geniis. Il leva son verre vers Kara pour la saluer et bu une gorgée… il toussota un peu, oula oui c’est fort leurs trucs !!! Mais pas mauvais avec du jus de fruit ça doit être quand même meilleur !
« Faut que je te demande un truc avant que mes neurones partent en congés !! »

Kara Aiolos


Elle sourit à nouveau mais cette fois du style “ bien fait pour ta gueule” quand elle vit Naalem grimacer avec l’alcool...c’est pas comme si elle ne l’avait pas prévenu. La brune sirotait son mojito calmement, car elle ne savait pas pourquoi mais une petite voix intérieure lui disait que cette soirée pouvait déraper à n’importe quel moment et elle préférait rester parfaitement maître de ses réactions. ”Je t’écoute.”

Naalem Lays


Il se rapprocha d’elle, prenait un autre verre celui de la tequila, il bu une gorgée, appréciant le mélange plus que l’autre d’ailleurs et ne grimaça point. par contre, ça chauffait dans la bouche. Ils sont barjes ces Atlantes avec l’alcool quand même ! Les geniis avec leur jus de chaussettes ils ont l’air coulions ! Il se pencha vers Kara signe qu’il voulait pas qu’on l’entende. Cela pourrait être une belle connerie, mais non, il était parfaitement sérieux.
« Je suis de naissance Geniis, le trio de chefs le savent, mais j’ai négocié que le reste de la cité ne le sache pas… j’ai pas envie qu’on nous juge sur cette naissance alors qu’on déteste bien plus que les Atlantes les Geniis… Donc on a gardé la nationalité qu’on donne à toute la galaxie : Loupias. Si tu peux avoir la gentillesse de ne pas ébruité la vérité sur ce point s’il te plait princesse... »

Kara Aiolos


Kara l’écouta parler et elle comprenait cette décision de cacher leur vraie origine. Les Geniis n’étaient pas aimés ici et même elle les détestait, sauf celui qu’elle avait en face de lui. C’était la seule exception car Kara serait ravie le jour où ce peuple serait rasé de la galaxie et si en plus elle pouvait aider à ça alors là se serait le paradis pour elle. Elle se pencha vers lui, avec un regard vert joueur et bien braqué dans celui du Genii car elle savait que ça le déstabilisait un peu ”J’ai quoi en échange mon silence? “

Naalem Lays


Ce regard… nom d’un Lays ! Elle avait un don pour faire tomber les pommes sur un cocotiers ! Il roula des yeux en agitant une main, comme pour lui dire “commence pas avec ce regard”. le regard qui te rend dingue entrain d’être à ces pieds pour la supplier. Supplier de quoi ? Oh surement d’un truc cochon, ou même de sa divine attention. En tout cas, voilà qu’elle joue sur un sujet sérieux… il en faut pas plus pour qu’il plonge les deux pieds dedans.
« Je te dirais bien un truc cochon avec ce regard … mais non je vais être raisonnable. Qu’aimerait une princesse gâtée et qui a déjà tout ? Un cœur ? » Il lui rendait son regard mais version taquin… mais tout était dans le rictus cabotin qui va avec l’option œil pétillant.

Kara Aiolos


La réaction de Naalem était pile ce que Kara avait voulu provoquer avec son regard. Elle savait que les hommes avaient du mal à lui résister mais avec lui c’était un peu différent elle aimait vraiment le fait de pouvoir le perturber avec si peu. Par contre elle aurait vraiment parié son futur ex bracelet de fiançailles qu’il lui allait lui proposer un truc cochon et là elle était sans réponse, d’ailleurs ça dû se voir sur son visage, il l’avait prise à son propre jeu. ” Un coeur? quel coeur? “

Naalem Lays


Comment ça ? Elle n’avait pas compris sa référence à son manque de cœur ? Rho mais elle est tout perturbée la belle demoiselle ! Naalem eut un large sourire de vainqueur et lui fit un cœur avec ses mains le mettant sur sa poitrine avec une moue adorable.
« Bah celui là… » Il la regarda se retenant de rire.

Kara Aiolos


C’est quand il fit le geste que Kara comprit le sens de la phrase du Genii et son regard se fit assassin et froid. Elle avait un coeur mais tout le monde n’était pas obligé de le savoir n’y d’en bénéficier. ” C’est pas ton coeur que je préfère chez toi Naalem...vise plus bas je pense.” Bref elle devait quand même trouver quelque chose à demander, mouais pas envie en fait. ”Je garderais votre secret sans rien en échange...et pas de commentaires.”

Naalem Lays


Rho il l’avait vexée. Oohhh mais voilà un comportement de femme commune ! L’un des rares qu’elle ouvrait avoir,… ça et être chiante en fait. Mais les hommes aiment les chieuses. Car sinon, ils s’ennui et Naalem avait comme miroir féminin la pire emmerdeuse de toute la galaxie, ne pouvait que trouver ce trait de caractère vital.
« Cela tombe bien ! Puisque je n’en ai pas ! » confirma le geniis avec un rictus nullement perturbé.

Il aurait bu rebondir sur une autre phase pour rendre le truc plus tendancieux, mais vu le regard polaire qu’elle venait de lui offrir il tenait à son intégrité physique. Par contre, il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui sorte ça. Sans rien ? Eh bah il l’avait sacrément mis en boule la princesse.
« D’accord pas de commentaire. Je peux dire merci ? » parfois, il savait écouter. Il prit la vodka et là… alors là il n’aima pas du tout ! Il avait l’impression de boire une lotion de soins de Teshara ! Il toussa de plus belle. « Mais c’est quoi ce truc ! Ma sœur elle soigne avec ça ! » Il ne se doutait pas que ce fut meilleur en cocktail ou mélangé avec autre chose. Pure c’est juste infect.

Kara Aiolos


La brune n’était plus en colère quand elle vit Naalem avoir du mal à boire de la vodka, et bien il faisait sa petite nature le Genii? Kara prit son verre et le but d’un coup, en lui faisant un clin d’oeil. ” Chochotte si tu veux m’épouser faudra changer ça, je veux un homme un vrai.” Naalem était un vrai mec , Kara ne pouvait pas dire le contraire, son dos se rappelait encore du parquet de cette foutue cabane, mais ça avait été trop tentant de le provoquer. Elle préférait dire des conneries qu’être sérieuse avec lui et le merci il n’avait pas besoin de lui dire. Elle pouvait se montrer gentille pour les gens qu’elle appréciait. “ Toi qui rêvais de venir sur Atlantis, c’est aussi bien que ce que tu pensais? ‘ Elle avait presque terminé son mojito et bon il faisait soif, elle se tourna vers le bar pour faire signe d’en vouloir un autre. La boisson arriva assez rapidement accompagné du serveur qui continuait son numéro mais Kara l’ignora royalement sans même faire exprès.

Naalem Lays


Elle est séreuse de boire ce truc infect comme ça ? Tranquillement comme si elle avait bu la réserve de Teshara de désinfectant ? Il lui lança un regard au coin, essayant d’y mettre un peu de vexation mais en vain, cela le fit marrer.

« Je m’entrainerai alors… » dit-il en goûtant en dernier alcool, qui passa tout seul comme la vodka avait tout brûlée avant. Non vraiment, il n’aimait pas du tout la vodka. Limite il préférait l’eau de vie traditionnelle et trop forte que faisaient les soldats Geniis ou l’alcool frelaté de renégat.

« Franchement ? Pour une des rares fois, mon imagination était trop petite ! » dit-il avec un soupir regardant le plafond. Oui il était fasciné et la technologie était orgasmique pour l’homme de science. « Tout ce savoir, toutes cette technologie… j’ai l’impression que je peux réaliser toutes mes idées sans être limité ! C’est grisant… bon par contre, je ne suis pas certain que toutes plaisent à tes copains… Mais qu’importe, je me sens dans une allégresse constante ! Je ne regrette pas d’avoir aidé la légende et d’avoir demandé à ma sœur de faire des efforts ! » Il eut un sourire sincère avant de plonger son regard dans celui de la belle jeune femme qui venait demander au serveur une nouvelle boisson. Pauvre homme, cela pouvait être presque triste de e voir essayer d’attirer sa belle sans qu’elle daigne le toiser. Il prit le verre de rhum pour le finir et la chaleur commençait à monter. Il allait être rond ? Nooonnn !

Kara Aiolos


Kara regardait son compagnon du soir et on aurait dit un enfant entouré de jouets, il avait les yeux qui pétillent. ” Ce ne sont pas mes copains,et ils se battent avec une morale donc oui, tout ne va pas leur plaire, par contre j’ai entendu dire qu’il y avait un soldat qui se battait un peu comme toi, il est mal vu ici.”

Naalem Lays


« Les Atlantes ne sont pas des copains ? Ils sont quoi alors ? » vaste question quand même. Il finissait le rhum pour enchaîner sur la tequila. Ils devraient peut-être manger quelque chose non ? Borf, ils verront après, pour le moment l’homme n’avait pas faim. Se battre avec de la morale, parfois, il faut vraiment la mettre de côté. Des valeurs oui mais une morale, le but d’une guerre ce n’est pas de faire dans la demi-mesure, mais de réussir son objectif. Et s’il faut avoir les mains sale eh bien oui… si on veut garder ces mains propres on ne fait pas la guerre et on suce son voisin poliment ! Enfin, la morale ça ne tient jamais longtemps quand on est menacé de crever !

Kara Aiolos


La jeune femme prit un moment pour réfléchir à ce qu’était les Atlantes pour elle. Pas des copains ça c’est sûr et certain à part Gabriel mais le reste non. ” Ce sont des alliés.” Voilà c’était le bon mot. Elle travaillait avec eux et inversement et puis ils avaient des buts communs….trouver un moyen de vaincre les Wraiths et les Geniis.

Naalem Lays


Allié ? oui cela était surement le mot le plus professionnel qu’il soit. Après elle vivait ici depuis combien de temps ? Cela en disait long sur les intérêts et la considération qu’avait la princesse. Après, ce n’est pas étonnant, il devait être difficile de rentrer dans son cercle de copains. « D’accord. Tu n’as que des relations professionnelles avec eux ? Et pourtant tu vis avec ? » Kara pensa à Gabriel mais elle n’avait pas trop envie de parler de lui à Naalem, surtout qu’à part un léger jeu de chat et de la souris il ne s’était rien passé de plus. ” Je m’entends bien avec certains mais pour la plupart ce ne sont que des collègues de travail, je vois mes amis quand je rentre sur ma planète.”
« Ah oui ? Il se nomme comment l’exclut ? » Il allait peut-être essayer de trouve ce brave homme, au moins, il pourrait tester ces armes et pas venir cafter tout de suis au chauve… Woolsey. Arf elle ne se rappelait plus trop le nom de ce soldat mais elle en avait entendu que du mal avec en prime la réputation d’être un coureur de jupons ” Hamilton il me semble” mais elle n’aurait pas parié sur ça car son cerveau commençait à être bien embrumé par l’alcool. Naalem hocha la tête. Il finirait bien par trouver ce type un jour, où l’inverse le hasard fait bien les choses généralement. Il a toujours réussi à dégoter des “tarés” comme lui. Même s’il ne se considérait nullement comme un taré, c’est les autres qui osent le qualifier connement de cette façon, alors qu’ils sont peut-être fous eux aussi non ?

” Qui est la légende? “
« Sheppard. Koyla nous bassinait tellement avec… et c’est une légende chez les Geniis, tellement il a foutu la misère au général. Je pense que Koyla il se touche en pensant à lui, tellement il parle de cet Atlante. Donc on l’a surnommé comme ça avec Teshara. Généralement tout le monde à des surnoms. » cela en était presque abusif cette obsession de Koyla. Tout comme cette façon qu’on les jumeau de surnommé la majorité des personnes qu’ils rencontre. Il lança un regard amusé à Kara qui allait finir par être pompette avant lui. Sheppard une légende? Kara ne l’avait jamais rencontré mais elle avait beaucoup entendu parler du lui. Tout le monde le respectait et en plus il parait qu’il était sympa. Peut être aurait elle l’occasion de le croiser un jour lors d’un briefing ou d’une mission.

Tout le monde avait un surnom? ah.. intéressant ” Quel est mon surnom ?”
Naalem la toisa et lui fit un rictus signe qu’il allait lui dire une connerie monumentale
« Madame Lays ! » dit-il fièrement, avant de boire plus lentement un de ces verre d’alcool. Elle devait le savoir son surnom il le disait très souvent.

La brune avait commencé son deuxième verre et elle aussi commençait à avoir chaud Kara trouvait se mojito encore meilleur que le premier et elle le bu beaucoup plus vite. Finalement c’était peut être elle qui allait avoir du mal à rentrer dans ses quartiers. ” Je vais devoir ralentir l’alcool sinon tu vas devoir me ramener dans mes quartiers.”

« Ça ne me dérange pas ! » par contre il n’était pas certain de la ramener à ces quartiers a elle… il ne savait pas où ils étaient. Les bonnes résolutions de Kara, du genre “ ne pas trop boire “ avaient volés en éclat, et elle décida de finir son verre cul sec. Elle grimaça car bu aussi vite ça brûlait tout son intérieur.
” Prépare toi à me porter alors.”

« Je n’ai pas fais mon sport de la semaine ! Je ne pouvais pas rêver mieux comme haltères ! » Il la regarda alors que le serveur semblait tourner autour de leur petit coin douillet, en attente d’un signe… on aurait dit un oiseau de mort quand même. Naalem était certain que ce demi portion pourrait profité d’un état d’ivresse pour attraper son oiseau rare.

Kara Aiolos


Kara avala de travers au surnom et se mit à tousser car l’alcool lui brûlait la gorge. ” Ta soeur m’aurait déjà tué si c’était le vrai surnom.” Elle avait les yeux humides à cause de la brûlure de l’alcool dans sa gorge. Ce mec allait la tuer sans même le vouloir. « Mais non, elle sait partager les bonnes choses, princesse. » dit-il… c’est vrai qu’il n’était pas certain que sa sœur ait des élans agréables en apprenant que son frère ait une femme.. et a contrario lui non plus s’il avait un mari. Il ne pouvait pas l’expliquer, mais c’est comme si lui devait partager son corps et son âme avec une personne étrangère, cela était dérangeant. Après, ils n’avaient jamais connu ce genre de chose, que l’un des deux jumeaux soit amoureux d’une tierce personne.

Faire ses altères? elle devait prendre ça comment? ” Ca veut dire que je suis grosse?” Attention parler du physique de Kara et la Princesse hautaine faisait vite surface. Elle savait qu’elle était belle mais bon elle aurait préféré être mieux à certains endroits. Kara se leva de la banquette et chancela un peu. ” Tu vois je suis pas grosse.” Elle n’avait pas du tout calculé le serveur, toute son attention était sur le Genii. Façon là après une vodka cul sec, et deux mojitos elle était out.

Naalem Lays


Grosse ? C’est véritablement le mot magique pour faire péter un câble une nana. Si l’expérience de sa sœur n’avait pas été là, il lui aurait dit oui, juste pour se foutre de sa gueule et lui montrer qu’elle disait n’importe quoi. « Bah non… Voyons. Faire des tractions avec un corps humains c’est plus sportif qu’avec des bouts de métal non ? » c’est dingue comment les femmes vont chercher des noises là où il en a pas du tout ! Faire des tractions avec un corps humain? ça avait l’air d’être tout un concept que le cerveau alcoolisé de Kara détourna en moment assez torride et elle se mit à rougir d’un coup. Naalem lui lança un regard, voyant qu’elle prenait des couleurs sans raisons.

Le serveur crut bon, de venir mettre son grain de sel. « Mademoiselle Aiolos, voulez-vous que je vous aide ? » Il lui avait prit le bras pour l’aider à se stabiliser… Naalem commençait à ne pas apprécier le vautour… il ne le sentait pas ce mec là… il attendait son heure comme un grand et bientôt il allait la ramener dans un coin sombre.

« Je te conseille de retirer ton bras mec… » dit-il soudainement beaucoup plus sérieux et le visage assombri en mode prédateur. Le serveur fut étonné et tira un peu Kara sur le côté pour l’éloigner du Genii, comme pour la protéger. Genre… Naalem frapper Kara, il allait qu’elle fasse quelque chose de grave pour qu’il décide de lui faire du mal physiquement.

Kara Aiolos


Kara avait sentit une main se poser sur son bras et l’attirer un peu. Son regard se posa sur cette main qu’elle ne connaissait pas et remonta pour voir qui était le suicidaire à avoir osé poser la main sur elle sans son accord. L’expression se faire fusiller du regard prit un sens presque littéral avec le regard assassin qu’elle jeta au serveur et dégagea son bras très vite. Pendant un instant un flash de sa prise d’otage sur la cité lui revint en tête. ”Je vous conseille à l’avenir de ne plus poser la main sur moi si vous voulez encore respirer pour quelques années supplémentaires.” C’était clairement une menace. ” Excusez moi je voulais juste vous aider, vous ne semblez pas aller très bien, peut être devrais je vous raccompagner dans vos quartiers.” On ne pouvait pas nier que ce serveur avait du cran pour oser affronter Naalem ET Kara. Kara était vraiment loin de penser qu’il pouvait lui faire du mal ou pire.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Juin - 18:13
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Un nouveau souvenir impactantChrono : 11 mai 2018


Naalem Lays


Mais il insistait le bougre ? Naalem était en train de se demander si notre la table ou le sofa, lequel était suffisamment résistant pour encrasser la tête du jeune homme. Puis bon, voilà qu’il est parasité par des images de violences. D’habitude c’est Teshara qui regarde son environnement pour comparer le mobilier et l’impact de celui-ci sur un corps humain. Il finissait l’un de ces verres et se leva directement, remettant joyeusement son coussin à sa place. Oui, il respectait les coussins, peut-être bien plus que certaine créature vivante. Au moins, les coussins servent à quelque chose.

Le blond contourna la table « Elle est pompette, elle sait encore marcher sans béquille. Tu peux disposer, ce n’est pas aujourd’hui que tu visiteras le palais ! » Il sentait à tout moment, qu’il allait avoir envie de lui en coller une. Ça se trouve ce garçon est juste gentil et bourré de bonne attention… mais bon Naalem a tellement vu de comportements humains et surtout dans un monde hostile où rien n’est anodin ou fait par bonté, que ce genre de supposition c’est comme affirmer croire aux licornes. Généralement, le bel homme est ultra protecteur avec sa sœur, étant la seule personne qu’il aime, il est normal d’un : la protéger et comme ils avaient généralement du mal à définir leur propre personnalité et qu’ils se considérait l’extension de ‘l’autre c’est aussi se protéger soit même avec la difficulté d’avoir deux corps au lieu d’un. Après, dès qu’il avait de l’affection envers quelqu’un, son coté protecteur ressortait dès qu’il sentait en danger. Qu’on le veuille ou non, il appréciait beaucoup la princesse et c’est une raison pour commencer à montrer les crocs.
« On y va, tu nous apportes la note ? »

Kara Aiolos


Kara regarda Naalem se levait sans trop comprendre pourquoi il semblait furieux. Elle savait se débrouiller toute seule, elle n’était pas le genre de Princesse à avoir besoin qu’un preux chevalier vienne à son secours et devienne son Prince. Elle entendit aussi la remarque de Genii...pourquoi il parlait d’un palais? L’alcool avait vraiment atteint ses capacités de réflexion. Faut dire qu’en boire autant et surtout aussi vite avec un corps aussi mince ce n’était pas du tout une bonne idée.

Quand elle comprit enfin ce qu’insinuait Naalem, elle fut un peu gênée et aussi honteuse de pas avoir vu l’autre venir avec cette intention là. Le serveur n’avait pas l’air de vouloir s’écraser et Kara avait la désagréable impression de se retrouver au milieu d’un combat de coqs et elle était le prix à gagner. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle reprenne le contrôle d’elle même et repasse en mode Princesse pimbêche. ”Merci de vous inquiéter pour moi mais retournez à votre, vous n’êtes pas payé pour prendre soin de vos clientes mais pour servir des verres…Pour le règlement mettez le sur ma note” Elle sortit du bar en tenant très bien sur ses deux jambes, elle venait de déssouler en mode exprès. Une fois dans le couloir et un peu loin des regards, elle s’approcha de Naalem, braquant son regard vert pas super ravi dans celui bleu du Genii.
”Je n’ai pas besoin d’un protecteur, donc la prochaine fois tu me le dis gentiment au lieu de faire ton mec balaise qui veut marquer son territoire.”

Tout ceux qui connaissaient Kara savait que c’était un volcan et que comme tout volcan qui se respecte on ne savait jamais quand elle allait entre en éruption ni à quel niveau d’intensité. Elle savait que Naalem n’avait pas agi dans un mauvais but mais c’était plus fort qu’elle, elle avait de la fierté et là le Genii venait de l’égratigner. Elle tenta de se détendre par un petit trait d’humour. ”Le mariage c’est pas une bonne idée mon cher , on va s'étriper avant même la cérémonie.”

Si elle tentait de calmer le jeu c’est bien parce qu’elle appréciait Naalem et donc ne voulait que la situation dégénère trop pour une broutille pareille.

Naalem Lays


De base c’est lui qui invitait et non elle… Bon elle avait repris ces esprits et même pompette elle était aussi brulante qu’un feu de forêt. Les deux hommes se regardèrent comme des cons. Et Naalem, qui avait quand même dit qu’il invitait alla payer note ou pas, il se ferait décapiter plus tard ! Il utilisait pour la première fois cette carte, sorte de bout de plastique avec son argent dessus. Le truc étrange pour quelqu’un qui utilise habituellement de la monnaie physique. Il n’avait pas encore eu le temps de demander comme ça marche avec leur machine, mais celle n’allait pas tarder … Faut qu’il chope son collègue là… ou Gueulard au choix. Par chance, ce fut la serveuse qui l’encaissa, sinon il aurait peut-être eu une autre décoration au mur, genre glauque. En tout cas, le serveur avait foiré son coup. Naalem, ne lui accorda aucun regard, ce mec venait d’être radié de son existence aussi facilement qu’une respiration. En tout cas, il retenait juste, qu’être une belle femme, ça attire même ici les vautours en mal d’amour !

Il rejoignit rapidement Kara qui tenait sur ses deux jambes. Bon ça va elle n’est pas si bourrée. Lui aussi avait la tête qui tourne mais ça allait. il s’arrêta passage forcé par Kara qui vu la teneur de l’émeraude de ces yeux, il allait se faire engueuler… pour la note déjà ? Mais elle a des yeux derrière la tête ?

Le quoi ? Protecteur ? Il l regarda un peu étonner, il s’était comporté normalement là non ? Il aurait dû lui dire quoi ? “Heyyy ta un vautour au cul, je l’emplâtre ou on se barre ?” Il lui lança un regard un peu stupéfait, ne sachant pas trop où était le problème, elle est en difficulté, quelqu’un profite d’elle… bah il l’aide quoi… Il allait lui répondre une vacherie, du genre, : “la prochaine fois je te laisse de faire prendre dans un coin !” Mais la petite phrase sur le mariage le fit sourire et il ricana. Bon, elle avait la bonne méthode pour ne pas qu’il s’embrouille facilement, car avec Teshara c’est aussi assez volcanique aussi.

« Bah au moins on ne s’ennuiera pas ! » dit-il en haussant les épaules avant de se mettre à marcher dans le couloir.
« La prochaine fois, je te dis quoi ? Que tu as un vautour qui tourne et qu’il rêve de te voir complètement bourrée pour te proposer un rapport ? Puisqu’il est incapable d’attirer ton attention ? » Il avait dit ça sans agressivité. Il avait besoin de comprendre ce qu’il aurait dû faire, pour éviter la prochaine fois. Et puis, comme il ne comprenait pas où était le problème...
« Si j’étais vraiment protecteur, le serveur serait emballé sur les barre sur la sorte de table avec les boules. Tu remarqueras que je ne l’ai pas fait. » Il fit un peu d’humour noir. Oui, il n’avait pas eu l’occasion de le faire, mais bon si le garçon avait tenté quelque chose de plus brutal ou physique… De toute façon Naalem était partisan de la violence quand la personne était trop conne pour ne pas comprendre les mots. Bizarrement, un coup de poing dans la gueule ça imprime mieux une leçon que des mots.

Kara Aiolos


Ah ça pour ne pas s’ennuyer c’est sûr que ça ne risquait pas de leur arriver avec leurs caractères de merde respectifs. ”Tu feras moins le malin si j’essaie un jour de te tuer dans ton sommeil…” Et vlan prends toi ça dans le ratelier monsieur muscle. Kara avait lu une histoire dans le genre dans un livre et elle s’était dit qu’il fallait vraiment haïr son mari pour en arriver là. Dans ce cas là pourquoi ne pas le quitter ? C’est pas comme si les hommes n’étaient pas remplaçables. Pire que des mouchoirs jetables.

Au moins ce petit moment avait eu l’effet voulu et elle n’était plus en colère, elle s’était calmée. Pour beaucoup Kara était lunatique mais en fait elle avait juste appris à contrôler ses émotions presque à la perfection. La brune ne s’attendait pas à ce qu’il reparle de cet incident et c’était bizarre dans son ton c’est presque comme s’il essayait de comprendre. Depuis quand Naalem se préoccupait des situations qu’il vivait? Et surtout de ce qu’il pouvait avoir fait que ce soit en mal ou en bien? L’air de la cité ne lui réussissait pas. ”Tu peux dire un truc dans ce style oui, je comprendrais. Ce que je veux dire c’est que tu n’avais pas besoin de montrer les crocs car je sais me défendre seule.” Là elle parlait pour elle, car elle savait que d’autres femmes auraient été aux anges de voir un homme tel que Naalem les défendre. En prime il aurait même eu droit à un cadeau torride...bah pas de bol pour lui.

Elle le regarda en souriant franchement amusée de la manière dont il voyait les choses parfois. ” J’ai remarqué et je t’en félicite” Elle lui tapoata la tête comme on l’aurait fait à un animal. ”Gentil Naalem, tu auras une friandise.” C’est juste après que les mots aient franchis ses lèvres que Kara réalisa qu’elle venait peut-être de dire et de faire une connerie.

Naalem Lays


Durant son sommeil ? Faut être pas bien quand même ! Après, il avait le sommeil léger dû à ces années de vadrouille dans des mondes où la sécurité était aussi relative que de marcher sur la corniche d’un volcan en éruption.

« Je dors avec une arme donc tu as intérêt à être très silencieuse ! »
Et aussi avec sa sœur donc double protection contre les meurtres nocturne. On leur avait donné un quartier chacun, mais généralement les jumeaux pionçaient tout les deux, comme si l’enfance ne les avaient pas quittés. On ne change pas les habitudes. Après, ils avaient leur indépendance mais en gros, au moins deux à trois fois par semaine ils étaient ensemble. Ils avaient toujours eu des quartiers communs même sur Renégat.

Bon, il notait qu’il devait faire ça la prochaine fois, après il ne lui garantissait pas qu’il ne serait pas une nouvelle fois tenter de faire son soi-disant protecteur. Pfff, c’est étrange comme mot, ça sonne de manière péjorative dans sa bouche à elle.

« Okay. » dit-il, il avait du mal à voir ce qui était mal sur le coup, de toute façon, il ne le voit jamais la notion si fine entre bien et mal. Il savait qu’elle pouvait se défendre toute seule, sinon il ne l'appréciait pas, il n’aime pas les boulets. Il décida de ne pas trop chercher, car sinon il allait se faire passer pour un con. Et ça, il y a bien une chose qui le fout en boule rapidos c’est d’être prit pour un débile. Il sentait qu’il allait encore avoir pleins de contradiction sur cette cité de ce genre-là. Comme l’histoire de prendre les fauteuils sur les balcons des amoureux. Ce n’était pas bien soi-disant. Tuer des gens c’est mal non ? Alors pourquoi ils sont en guerre contre les Geniis ? Hein ! Franchement parfois on se contredit sans cesse. Arès cet exemple c’est de la pur mauvaise foi.

Voilà maintenant qu’elle le félicite comme un animal de bat… elle est sérieuse là ? Il lui lança un regard étrange avant que celui-ci se transforme en lueur de connerie. Si elle lance des perches aussi… faut pas s’étonner que ça parte en couille tout ça.
« Et elle se trouve où cette friandise pour mon bon comportement ? » Il ne savait pas trop où ils allaient dans ces couloirs mais ils y allaient de bon cœur !
Kara Aiolos


Il dort avec une arme? Kara le regarda bizarrement se disant qu’il était encore plus cinglé que ce qu’elle pensait. Mais en réfléchissant un peu, c’était un Genii déserteur donc il valait mieux qu’il soit préparé à tout comme sur cette foutue planète où ils avaient été attaqué. Elle sentit aussi qu’il n’avait pas bien compris son explication et elle ne voulait pas le laisser dans le flou. ” Pour faire simple je fais en sorte depuis des années qu’être une femme ne soit pas vu comme une faiblesse mais comme une force et ce qu’il s’est passé dans ce bar m’a rappelé un époque où j’étais beaucoup plus faible et que j’avais besoin d’avoir des gens comme toi pour me protéger. Et les hommes en profitaient ...voila.” Si avec ça il ne pigeait pas elle ne pouvait rien faire pour lui.

Elle savait que parler de friandise c’était lui rendre une perche monumentale mais ses paroles étaient allées plus vite que sa pensée et voila elle avait dit le mot qu’il ne fallait pas face au blond. Fallait qu’elle réponde quelque chose car il n’allait pas la laisser s’esquiver comme ça. Kara sourit d’un air très joueur ”Dans mes quartiers.” Voila maintenant mon gars fais toi tes films dans ta tête.

Naalem Lays


Naalem l’écouta attentivement. Ah d’accord, elle se voyait comme faible sur le coup. Pourtant là n’était pas vraiment le but de sa manœuvre à lui. Plus en complément, tu ne peux pas donc moi je peux et bim. Mais, il comprenait ce sentiment. Il est vrai que dans la galaxie pégasienne et a cause de beaucoup de peuple plutôt primitif, les femmes n’ont pas une place dite « puissante et forte » enfin ça dépend toujours d’où bien entendu. Mais chez les primitifs ça reste assez présent et malheureusement ce n’est pas que chez eux.

« D’accord. » dit-il simplement, il n’extrapola point sur ce qu’il pensait de tout ça et le pourquoi de son acte, cela lui apparaissait inutile sur le coup. Il avait compris le ressentiment de Kara et donc son questionnement était satisfait.

Et la conversation allait sur un sous-entendu parfaitement délicieux. Dans ces quartiers ? Bon, il reste un homme et il pensa à quelque chose de coquin sans vraiment y croire, sinon ils ne seraient pas dans ce jeu perpétuel de suivis moi je te fuis et fuis-moi je suis. Il lui fit un regard empli de sous-entendu avant de lancer tout content comme un gamin !

« Tu as des Chocotab’s ????? » Ce sont l’équivalent des M&M’s chez les Geniis. Et il en raffolait tout comme sa sœur au point de s’en faire une crise de foie.
”J’ai encore mieux.”
« Ah ouai ?! Si c’est pas génial ! » Oui il exagérait clairement.

Kara Aiolos


La brune prit donc le chemin de ses quartiers, en fait elle voulait lui juste lui faire goûter un alcool de sa planète. Après tout c’était la soirée “On se torche la tronche entres amis”. Pour aller dans ses quartiers le chemin ne fut pas très long et il se fit dans le calme car elle voulait s’amuser à le laisser mariner. Une fois devant la porte elle l’ouvrit et laissa entrer le Genii en premier.

Ses quartiers étaient aménagés d’une manière très cocon car elle aimait cette ambiance, avec des photos de chez elle aussi, des tapis au sol, des trucs genre pouf car elle adorait lire en étant affalé là dedans. Elle s’était fait installer un frigo car elle y conservait des produits de chez elle et elle en sortit une bouteille de bière ainsi que deux verres. ”Tiens voila ta friandise.” Après tout à la base c’est bien ça qu’il voulait boire non? Elle lui tendit son verre et le laissa s’installer où il voulait.

En se tournant vers son bureau qui était rangé au millimètre elle pensa à un truc qu’elle avait retrouvé en fouillant ses affaires dans son appart. Kara fouilla dans une pile de feuilles pour retrouver une photo qu’elle mit sous le nez de Naalem. ” Souvenirs, souvenirs…”


Naalem Lays


Naalem s'imagina bien entendu pleins de trucs ! Des plus osée au plus softs passant par la case farfelue et autre connerie dans ce genre. Il était lancé et il profitait du silence pour ce faire ses propres films, essayant de ne pas rire de ces trouvailles étranges. Il était certain que si quelqu'un décide d'inventer un appareil qui lit dans les pensées, il serait déjà saturé tellement c'est le gros bordel là-dedans. Parfois, un rictus malicieux ou coquin était sur ses lèvres, signe assez marqué de la teneur de certaines idées.

Ils arrivèrent devant la porte des quartiers de la belle... la porte s'ouvrit et il passa en premier comme elle le lui demandait. Il s'arrêta quelques minutes, observant ce nouvel endroit très chaleureux. La présence d'assises confortables et moelleuses lui plus que d'avantage. Il fallait qu'il trouve des sortes de poufs comme ça, pour aller dans son laboratoire et dans sa chambre ! Il semble qu'il existe un catalogue d'emménagement, il devait vraiment faire sa commande pour avoir un lieu ... même si généralement, il préférait construire lui-même. Peut-être qu'au marché des Athosiens il trouverait quelque matière première ? Oui cela serait mieux, comme ça il peut le personnaliser lui-même.

Son regard papillonnait de partout et déjà, il était en train de répertorier dans son esprit ce dont il aurait besoin pour faire certain élément à sa sauce. Quand Kara, l'interpela avec sa friandise... une bière ! OH Joie ! Il eut un large sourire et il se saisit de son verre pour s'installer sur l'un des poufs, le plus grand et enveloppant possible ! Bref.

« Je vais être sage plus souvent ! » affirma t'il en prenant place.

Il pencha la tête pour observer ce qu'elle faisait. Tout son quartier était parfait comme à son image, bien rangé et très agréable. Comme quoi les nids des personnes montrent leur état d'esprit. Il réceptionna une image... une image qui date de leurs jeunesses, même s'ils ne sont pas bien vieux quand même. Il la regarda se souvenant bien de cette photo et il releva les yeux vers elle, ne pensant pas qu'elle aurait gardée l'image mais plutôt brulée celle-ci. sur le coup, il ne savait pas trop quoi en penser. En tout cas, ce fut sympa de revoir ce souvenir, Naalem n’avait pas beaucoup d’affaires personnelles et notamment tous les souvenirs qu’ils avaient avec sa sœur sous forme d’images ou même des dessins avaient dû être détruit quand ils s’étaient fait passer pour mort. Et depuis ils gardent le moins de chose possible. De toute façon sur renégat son laboratoire à dû exploser, comme il avait piégé sa porte.

« Tu n’avais pas l’air malheureuse … » Ils étaient tout mignons là-dessus. Et le grand sourire de Kara était soit dû à l'alcool soit bah voilà quoi. Pour une fois, il ne faisait pas le con sur l'image ! Il bu une gorgée de la bière et le goût était comment dire... royal ? Cela fait cliché de dire ça, mais le raffinement en bouche était présent avec une petite touche fruitée loin d'être désagréable. Typiquement le genre de bière qui se déguste et qui se boit facilement tout en étant pas lassé ! Un facilitateur pour être bourré sans s'en rendre compte !

« Elle est terrible cette bière ! »

Kara Aiolos


Kara rigola car imaginer Naalem sage souvent relever du domaine de l’impossible et elle le savait et puis il n’était pas un animal qu’elle cherchait à dresser. Quoi que elle avait déjà dressé des hommes rien que pour le fun de l’étude sociologique. C’est fou comme parfois la gente masculine pouvait avoir un comportement très similaire à celui d’un animal. Kara trouvait ça dépitant. Après lui avoir donné sa bière et la photo elle était allée s’installer sur un pouf.

Ahhhh joie de la douceur et du confort de ce truc. ”Je me doute que tu as dû t’imaginer des choses intimes avec ma proposition mais loupéééé.”
Naalem prit une tête d’ange « Moi imaginer ce genre de chose ? Jamais ! » ce qui n’était pas crédible une seule minute !

Elle bu son verre calmement. Déjà elle n’avait toujours pas mangé et donc l’alcool allait très vite lui monter à la tête. ”Il me semble que ça n’avait pas été une mauvaise soirée avant que tu décides de vouloir me mettre dans ton lit.”

La brune avait gardé beaucoup de photos et parfois elle les regardait pour réaliser à quel point sa vie avait changé mais surtout à quel point certaines personnes lui manquait. ”C’est la bière de la famille royale, faites au château.” C’était un alcool traître à cause du sucre, mais Kara aimait beaucoup se boire un verre après une journée fatigante. ”Tu sais que je ne sais même pas ce que la cité a fait du tube d’énergie qu’il me restait après notre mission catastrophe sur cette planète de traîtres.”

C’est en repensant à ça que Kara eut une idée. Elle n’avait toujours pas fait son entraînement au tir avec Matt car il avait eu quelques soucis et elle avait été envoyé en mission. Mais y’avait autre chose qu’elle voulait aussi apprendre et elle se rappela que Naalem avait été très fort en bagarre. ”Je peux te demander un service? “

Naalem Lays


Il aurait été bête de ne pas tenter sa chance. Même avec tout le tact du monde, il n’aurait pas été certain qu'à l’époque qu’il réussisse l’exploit de la mettre dans son lit. Enfin bon, il esquissa un rictus, ils en avaient déjà bien parler la première fois qu’ils s’étaient revu, comme quoi le hasard est étrange.
« Ouai, enfin moi j’ai passé une bonne soirée ! » Il bu une nouvelle gorgée appréciant la douceur de ce goût royal que confirmait Kara. Au château le roi devait être le genre d’homme à ne vouloir que le meilleur pour sa petite personne.

« Eh bien elle est parfaite cette bière ! Il y a la version pour les bousseaux aussi ? » Ne sait-on jamais après tout. cette bière devait être lourde en bouche, pâteuse et amer… enfin si elle était le contraire de cette petite merveille !
« Ah ? Peut-être qu’ils l’ont cassé. Je vais me renseigner demain tiens ! » dit-il curieux soudainement. Il serait bien content d’en retrouver de ces tubes, il fallait qu’il négocie avec les diplomates… bah tiens !
« Tu penses qu’il y a moment qu’on en récupère des nouveaux ? Chez un autre fournisseur ? » Puisqu’il en avait besoin du moins, il savait quoi en faire de ces tubes d’énergie lui !

Il semblait partis dans ces pensées, ceux qu’il avait ramené c’est-à-dire une seul était resté sur Renégat en cendres… mais il n’avait pas eu le temps d’en chercher des nouveaux. Il avait d’autre fournisseurs sur d’autres planètes, qui pratiquaient des prix exorbitants, mais avec un peu d’esprit et quelques atouts on pouvait les entuber facilement. Il reporta son attention sur Kara, avec en tête le fait qu’ils seraient pas mal de manger un truc après. Tient-elle aussi avait quelque chose à lui demandé ? Comme quoi c’est la journée cachotterie !
« Dis-moi ? »

Kara Aiolos


Kara sourit, tu m’étonnes qu’il a passé une bonne soirée lui. Il les avaient toutes à ses pieds, juste à choisir la plus bonne et voilà comment terminer une soirée en beauté. La jeune femme était rentrée au palais mais pas seule sauf que ça pas la peine qu’il le sache. Elle était contente qu’il aime la bière car de manière très peu objective Kara trouvait que c’était la meilleure qu’elle ait jamais bu donc voir quelqu'un qui confirmait ça c’était génial. Sa planète importait le houblon mais tout le reste était fait sur place. ”On aime beaucoup la bière sur ma planète donc tu as de tous les genres, plus ou moins fortes et délicates. Y’a aussi de la bière peu chère qui t’arrache les neurones...tu pourras en boire chez toi on ne verra pas la différence.” Elle lui fit un clin d’oeil pour montrer qu’elle le provoquait gentiment.

En fait Kara s’en foutait un peu de savoir si le tube avait été utile ou pas. Elle avait juste tenté de remplir une mission, enfin si elle apprenait qu’elle avait failli risquer sa peau pour rien peut être qu’elle irait dire sa façon de penser aux rats de laboratoire. ”Si tu en as besoin, je pense que oui mais ces marchandises ont augmenté de prix et souvent il faut âprement négocier pour en avoir car tout le monde en veut. Tu devrais en parler aux huiles si vraiment tu as besoin de ça.” L’armée de sa planète avait attaqué le planète du traître mais ils n’avaient pas pu remonter la filière que ce rat avait pour se procurer des produits d’aussi bonnes qualités. Donc si Naalem en avait absolument l’utilité, enfin lui ou un autre savant fou qu’importe, Kara allait devoir utiliser ses réseaux pour savoir où trouver ça sans risque que les Geniis lui tombent dessus.

La brune ne savait pas trop s’il allait accepter car elle le voyait mal en professeur. Mais elle préférerait lui qu’un autre car il lui apprendrait aussi à se battre sournoisement et à déjà des attaques pas claires. Avec les atlantes elle n’aurait qu’un entraînement type combat militaire et elle voulait plutôt type combat de rues. ”Est ce que tu accepterais de m’apprendre à me battre au corps à corps?” Son visage était très sérieux, signe qu’elle ne sous entendait pas un corps à corps privé...en plus dans ce domaine elle savait très bien se défendre et il le savait.

Naalem Lays


« Je crois que je vais aimer ton peuple…enfin leur bière surtout ! » fit le jeune homme, il ne connaissait pas en détail ce peuple, mais ils rigolaient pas du tout et puis bon, il avait un système de castes donc autant éviter d’implanter une petite maison de campagne là-bas, si on a pas les faveurs de la royauté. Puis, il lui lança un regard quand elle le bacha. « Bah au moins je n’aurais plus de migraines comme ça ! » dit-il en lui faisant un geste mimant une fessée (il était tenté de lui en faire une mais c’est trop familier et puis bon, on ne fait pas à ça a une princesse… quoique si en fait, elle est juste trop loin et assis sur son fauteuil donc pas d’accès) . Non mais oh ! Elle a en face de lui le génie des temps anciens, car moderne pas encore, il faut qu’il se mette à jour !
« d’accord. J’irais voir le chauve, car j’aimerai continuer mes recherches
là-dessus. Et s’il faut négocier… bah je demanderais à une personne de la royauté de bouger ces belles jambes.
» il lui fit un sourire charmant en buvant une nouvelle gorgée de sa bière. Une gorgée qu’il manqué d’avaler de travers. Il la regarda longuement, elle est sérieuse ? Lui en prof de combat ? Déjà qu’il n’était pas toujours patient et transmettre sons avoir… olalla ça allait être le bordel.
« Tu es certaines que tu veux des cours pour te battre ? Avec moi ? Autant tu m’aurais dit des cours de corps à corps ok… il aurait fallu un beau parquet… et … » Il se tut soudainement avant de réfléchir un peu au lieu de s’emporter dans sa connerie, puisque c’est une demande sérieuse… « Bon okay. Je veux bien, car c’est toi. Cependant, je ne suis pas certain d’être le meilleur prof de toute la galaxie. » Pourquoi il avait dit oui ce gros benêt ? Car cela allait faire une activité amusante non ? Et une manière de payer sa tête envers Kara sur son origine qu’elle cacherait.

Kara Aiolos


Il avait bien fait de préciser la bière car Kara doutait beaucoup qu’il apprécie son monde. Après comme partout il y avait des gens très bien et des enfoirés...et elle connaissait beaucoup d’enfoirés. Mais là bas il serait comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Seul l’aspect technologique pourrait l'intéresser. ”J’en ramènerais plus alors si elle te plait, en général j’en prend qu’une seule bouteille.” La brune était contente de faire connaître son monde autrement que par la science ou les armes.
« Je veux bien, je te ramènerai de l'alcool Loupias, ils sont bons aussi. Ils font une sorte de bière très sucrée avec des fruits dedans. » ajouta Naalem, ils allaient finir par faire du trafic ensemble, en beau petit couple de faux marié !

Ouais alors en fait avec la bière auquelle elle pensait il aurait encore plus de migraines. Quoi que y’avait un beau bébé donc avant que l’alcool fasse effet il faudrait surement plus de temps qu’à Kara. ”J’en prendrais aussi et tu pourras comparer, mais je préviens ça décolle les neurones.” La jeune femme n’avait jamais compris comment certaines personnes pouvaient aimer ce breuvage. Elle le trouvait brut, sans raffinement et donc sans intérêt.
« Comme tu l’as dit je ne risque pas grand-chose » fit-il avec mauvaise foi avant de rajouter : « Je suis certain que ça serait intéressant de voir ce que fait cette bière sur le benêt de la cité ! Faut juste trouver un benêt ! » Il ne connaissait pas suffisamment de monde sur ce bel endroit pour décréter
encore qui était le dernier des génies incompris !

Kara lui sourit car franchement l’idée de repartir en mission avec lui pour trouver des tubes d’énergie était une idée drôle. Elle bu quelques gorgées de son verre et ferma les yeux un instant pour savourer le liquide descendant dans sa gorge. Elle savait d’avance que choisir Naalem comme prof n’était pas la meilleure idée de l’année, car il y avait de très fortes chances que leurs entrainements dérives vers des exercices physiques plus agréables. Mais d’un autre côté, elle l’avait vu se battre, et c’était ça qu’elle voulait apprendre. La technique atlante de juste désarmer et rendre temporairement incapable l’autre ne lui plaisait pas.

”Je te remercie d’accepter. Et oui je suis sûre que je ne veux pas un autre prof, les Atlantes se battent avec des principes, tu sais que je n’en ai pas ou très peu.” Kara se leva pour s’approcher de Naalem et s’installer à califourchon sur lui. ”Et si tu es un super prof, tu auras peut-être droit à un vrai corps à corps...sur le parquet.” Elle lui déposa un rapide baiser sur la joue et se releva aussi vite, pour retourner à son siège. En affichant toujours un grand sourire un peu provoquant.

Kara reprit un air très sérieux car elle savait pourquoi elle lui avait demandé ça. Il était vraiment hors de question qu’elle soit encore un poids mort. Elle l’avait été pour les Atlantes et dans une moindre mesure pour lui lors de leur rencontre commerciale.

Naalem Lays


Oui il avait bien vu que les Atlantes se battaient avec principes, surtout la bergère qui avait refusé de tuer un enfant … ce gamin allait donner l’alerte et essayer de les tuer, au lieu de ça, ils l’avaient assommé pour ne pas faire un débat interminable entre eux deux.

« Je n’ai pas trop de principes mais des valeurs, je ne sais pas si dans cette culture cela change quelque chose » dit-il simplement, il allait répliquer quelque chose d’autre quand elle lui coupa la choque… madame avait envie d’un confort plus intéressant. Et l’homme mit naturellement ces pieds bien au sol, pour soutenir le mouvement de la belle qui s‘installait sur lui. Cela commençait à être intéressant très intéressant… Et il avait quelques idées en tête pour s’échauffer ! Mais, le baiser fugace sur sa joue lui laissa une sensation de frustration amplement rechercher par cette princesse coquine ! Voir garce mais elle pouvait se le permettre. S’il n'était pas née homme il serait une sacrée garce,… comme ça sœur quoi !

Il la suivit de regard, pressant sa bière dans sa main. « Mouai… il y a du parquet ici au moins ? » sérieux ? mais jamais ma petite dame !
« Je finie ma bière et on commence ça aujourd’hui ! L’alcool ça va te désinhibée et tu auras moins peur de tes mouvements ! » sortit sans aucune transition l’homme qui avait soudainement une autre motivation et une envie supplémentaire de coller au sol Kara. Elle va le rendre chèvre ! Cette histoire allait mal finir encore… mais ça serait plaisant !


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Juin - 11:07
avatar
√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 503

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Aiolos


Bonne remarque ça, y’avait t’il une différence entre avoir une morale ou avoir des principes? Kara n’aurait pas su quoi répondre, pour elle tout ça se ressemblait un peu. “Je vois pas la différence entre les deux , mais pas contre ici les notions sont différentes, exemple ils accordent de l’importance à toutes les vies humaines, voir animales.” Pourtant selon la jeune femme il n’y avait rien de mal à dire que certaines races étaient supérieures aux autres.

Elle savait que Naalem n’allait pas laisser passer le tour qu’elle venait de lui jouer. Par contre elle ne s’était pas attendue à ce qu’il lui dise qu’ils allaient commencer là maintenant, de suite…”Tu veux m’apprendre dans mes quartiers? Et je vais pas me battre sans être en tenue de sport..” Ah ben mon pauvre gars par moment la Princesse que Kara était faisait surface. Ses quartiers étaient d’une taille correcte mais c’est vrai qu’elle ne voyait pas comment se battre au milieu de tout ça sans tout casser. Et puis aussi donnée importante elle n’était pas en tenue sport, comme elle rentrait de sa planète elle était encore habillée, avec un pantalon moulant sorte de jean, des talons hauts et en chemise. Bref pas du tout le tenue pour se battre.

Naalem Lays


Naalem hocha la tête, lui il marquait une différence à sa manière. Les principes étaient pour lui des actions ou grands mots que se donnent les personnes pour briller dans une société. Être courageux et sans peur pour être un bon héros. Alors que les valeurs sont des éléments auquel une personne croit que sa plaise ou non à sa société. Des fondamentaux que cette personne respectera comme un code d’honneur. Après, comme dans beaucoup d’autres civilisations chacun y voyait une pendule à l’heur ou non (midi à quatorze heure).

« Ils aiment la vie » ajout t’il. Lui aussi, mais encore une fois à sa manière. Qu’importe la créature qui essaie de le bouffer il ne va pas la préserver pour un principe sociétaire. Il peut faire un effort mais pas renier l’extermination d’un danger.

Dans ces quartiers ? Oula non, il pensait à une salle, une salle de vigueur… il doit en voir une pour que les militaires s'entraînent aux combats ou même se muscle. Bien entendu, l’homme ne comptait pas lui dire qu’il avait en tête un autre lieu, mais pourquoi pas la faire marcher un peu ? Non car bon princesse Kara qui fait sa coquine, mérite une punition pour ne pas continuer son petit tour de jambe. Et puis bon, en bon emmerdeur il se devait de la laisser croire ça, c’est drôle. Il lui lança un regard ténébreux avec un rictus au coin des lèvres.

« Oui et si tu as mal au dos, on fera ça sur ton lit ! » le petit clin d’œil enjôleur et hop c’est emballé.


Kara Aiolos



Aimer la vie? Oui Naalem avait raison mais Kara ne comprenait toujours pas comment c’était possible de traiter tout le monde à égalité. Il ne fallait pas oublier que même si ses parents l’avaient éduqué d’une manière la plus douce et aimante possible, elle restait une Princesse de sang. Elle était dans le haut de la hiérarchie. Et par moments tout ça était très confus dans sa tête. Elle aimait vivre mais il est vrai que la vie dans son sens le plus général elle n’était pas trop d’accord. Elle était capable d’aider quelqu’un qui en avait besoin car elle trouvait ça normal comme faire raser une planète, dans les deux cas pour elle c’était pareil.

Elle lui lança un regard du genre “ ben voyons genre je te vois pas venir à 10 kilomètres avec le sport sur le lit. “Mon dos va très bien.”

Kara se leva pour fouiller dans ses affaires et trouver un legging de sport ainsi qu’une brassière. Elle prit tout ça et alla dans la salle de bain pour se changer vite faite. Elle avait seulement poussée la porte car un instant elle avait oublié la présence du Genii dans ses quartiers.

Naalem Lays


L’homme lui répondit par le regard avec un air innocent. « Tant mieux »

Naalem finissait sa bière le temps qu’elle trouve des fringues pour faire du sport. Lui, ce vêtement à tout faire, uniforme lantien était suffisant, il retirait la veste pour être en tee short et basta. Son regard suivit les mouvements de la jeune femme qui ne ferma pas la porte, il haussa les épaules, elle aurait pu se changer devant lui que cela n’aurait rien changer. Enfin si, il aurait regardé avec un œil appréciateur et un nouveau juge bien droit en plus.

Mais en somme, il n’était pas gêné par cette idée, lui l’aurait fait direct devant elle sans tortiller où se cacher. Enfin cacher était bien un grand mot, puisque la porte n’était pas vraiment fermée. Il repensa brièvement à ce qu’il pouvait lui apprendre, avant de se lever pour passer la porte silencieusement … Il n’allait pas la laisser croire plus longtemps qu’ils se battrai ici, c’est un coup à briser tout son petit nid. et autant que s’ils brisent quelque chose que ça soit sur un ébats et non un cours de self défense. Perdu dans ces pensées quelques instants son regard se montra taquin en se figeant sur la silhouette de Kara et il s’adossa à la chambranle de porte un sourire au coin des lèvres.

« Tu crois vraiment qu’on va faire un cours ici ? Il y a bien une salle ou les militaires font leurs affaires non ? » affirma t’il naturellement, les bras croisés et en appuis sur une jambe. Une vraie tour de pise le garçon.

Naalem finit quand même pas faire plus ample attention à la position et là tenue de la jeune femme. Elle avait passé une sorte de pantalon super moulant… mais c’est quoi ce truc-là ? C’est tout sauf sportif ! Et elle se fou en soutien-gorge ? Bon il préférait l’autre en dentelle noire plus raffiné que celui-ci. Bah quoi ? Lui il ne connaît pas toute cette gamme de fringue qui servent pas à grande chose que le confort… Pour le blond, elle était en tenue aguichante au vu de sa silhouette moulée et très agréable à mater.
« Hum hum… Finalement ça sera du corps à corps coquin… »


Kara Aiolos


Kara sursauta quand elle entendit la voix du Genii dans son dos et c’est là qu’elle réalisa qu’elle n’avait pas bien fermé la porte. Elle aurait pu être gênée mais à quoi bon? Il l’avait déjà vu nue donc pas la peine d’en faire toute une histoire. ”Ils ont une salle pour faire du sport, j’y vais de temps en temps.” Bon elle n’y allait pas tous les jours non plus car elle préférait aller nager. Depuis qu’elle était beaucoup à l’aise dans ce sport elle passait beaucoup de temps dans le bassin.

Elle termina d’ajuster la brassière, ce n’était pas sa poitrine opulente qui allait la gèner...ironie quand tu nous tiens, mais elle aimait être impeccable en toutes circonstances. Elle attacha ses cheveux pour éviter qu’ils ne lui tombent dans les yeux et se retourna face au Genii. Elle avait gardé tous ses tatouages visibles mais au niveau de son ventre un était moins visible à cause de la cicatrice provoquée par l’éclat de grenade. Elle vit le regard de Naalem qui soyons clair était limite en train de l’imaginer sans vêtements. ”Une simple tenue de sport te met dans un état pareil?” Ok les vêtements étaient moulants mais pour bouger c’était beaucoup mieux. ”Ce sont des vêtements fait pour le sport, ils sont très souples, sont collés à la peau et c’est mieux pour les mouvements.”

Elle s’approcha de lui en souriant, avec lui elle était naturelle et ça lui faisait beaucoup de bien. Elle savait qu’elle fasse sa Princesse ou pas Naalem s’en foutrait. Elle se planta devant lui avec un sourire en coin et le regard joueur ”On y va ou tu vas me prendre dans ma salle de bain? “

Naalem Lays


Il devait avouer qu’il trouvait ça plutôt drôle de la faire sursauter. Il esquissa un léger rictus charmant avant d’écouter sa réponse. Bon, il aurait été très surprenant qu’il n’ait pas de salle de sport… enfin il nomme ça ainsi ici, c’est bizarre mine de rien. enfin bon, il changerait son vocabulaire pour s’adapter … ou pas. Par contre, elle y va dans cette tenue ? Naalem avait un peu de mal à comprendre, surtout qu’elle lui sortait que ce sont des affaires de sports… Franchement il y a bien que les Atlantes qui ont ce genre de fringue. A moins que ça soit le cas des peuples plus évolué ? Quand il pense que chez les Geniis ou même les loupias, ils ont des vieux uniformes crasseux pour faire du sport. Après, ce n’est peut-être pas plus mal non ? éviter que les uns et les autres se saute dessus. Il faudrait qu’il trouve ce genre de fringue à sa sœur, elle allait être ravie de pouvoir rouler des hanches devant les autres mâles. Et juste pour le côté sympa, car c’est assez sexy et jolie. Le seul problème c’est de lui faire enfiler le cache seins, comme elle en porte jamais.
Entre la lingerie fine et ce genre de collant moulant, le peuple de Kara et les Atlantes sont vraiment dans le registre du charme involontaire. Comment se faire passer pour un gros pervers ? Et bien suivez l’exemple de Naalem il outre la danse en plusieurs étapes facile à comprendre ! Mais quel blaireau sérieux. Cette nana elle le rend vraiment chèvre !
Il soupira avant de le toiser plus intensément quand elle lui balança sa provocation. Bon d’accord, il lui ne faut pas grand-chose pour démarrer avec elle, mais elle cherche aussi. Il s’approcha d’elle tel un chat avant de pencher son visage comme s’il allait l’embrasser puis il détourna les lèvres vers son oreille lui murmurant d’une manière suave. Passant une main dans le creux de ses reins.

« Tu as besoins aussi de ce type de cours ? » Il lui embrasser la nuque avant de se retirer et lui faire un clin d’œil et se tourna pour marcher jusqu’à la porte. Lui aussi il sait jouer !

Kara Aiolos


Kara regardait le Genii en se demandant ce qu’il attendait planté comme ça devant elle. Elle avait bien vu à son regard qu’il avait plusieurs arrières pensées mais ce n’était pas le moment. Pour une seul raison en fait, Kara détestait devoir se changer pour devoir se déshabiller de suites après. La miss avait quelques trucs comme ça. Elle avait posé la question pour le provoquer, genre le faire réagir.

Elle le vit s’approcher d’elle, pencher son visage. Le pire c’est que si Naalem avait décidé d’aller plus loin, Kara ne l’arrêterait pas. Une part d’elle voulait qu’il la prenne dans cette pièce et elle détestait cet effet qu’il avait sur elle; En temps normal elle avait tout sous contrôle mais pas avec lui. Quand elle sentit sa main sur ses reins elle frissonna malgré elle, son corps la trahissait une nouvelle fois quand il la touchait. A force il allait s’en rendre compte et là jouer serait encore plus difficile.

Heureusement sa remarque la fit reprendre le contrôle et d’ailleurs la réplique fut lancé comme un tir de sniper. Elle vint elle aussi murmurer à son oreille de manière suave. ”Tu es bien placé pour savoir que non.” Elle le laissa s’éloigner et pris quelques secondes pour calmer les battements de son coeur et calmer son corps aussi. Kara avait pu répliquer mais l’attaque de Naalem avait fait des dégâts.

Elle le suivit hors de ses quartiers et prenant les devants pour aller à la salle de sport. Elle avait pensé à prendre une bouteille d’eau. Quand ils arrivèrent, il y avait déjà des militaires qui s’entrainaient deux hommes au corps à corps et une femme sur le sac de frappe. Les deux hommes regardèrent Kara qui montrait une allure des plus princières.

Naalem Lays


Autant dans un sens il était fier de lui rendre la pièce de sa monnaie, mais de l’autre il aurait bien continué, leur petit jeu comme dans la cabane. Il ne fallait pas des jours et des jours, pour qu’ils commencent à se tourner autour. Naalem ne savait pas trop comment expliquer ça, il y a ce petit moment où tout bascule, cela était dû au fait qu’ils avaient couché ensemble ? Non, c’est comme ça et il ne faut pas trop réfléchir là-dessus sinon on se donne des migraines inutiles. De toute façon, Naalem ne se prenait généralement pas trop la tête niveau relation humaine. Ça match ou ça match pas. Et là avec la princesse le feeling était présent point.

La petite réponse de la belle, lui arracha un rictus, il ne lui répondit pas. oui, il avait vu et il espérait bien qu’il ait un achèvement plus poussé à leur ébats sans être coupé, par Jean Michel le chasseur alcolo mais bon pisteur !

Sur le chemin, il ne parla pas vraiment, ce n’est pas un bavard inutile, il parle quand il y a quelque chose à dire où quand l’envie l’en prend. Là, il n’avait rien à communiquer, il était juste content sa journée se passait pas si mal et il était tout aussi ravi de la finir avec Kara. Sa sœur devait sentir qu’il était plus enjoué qu’a l’accoutumée. Ça aussi c’est un truc qu’il ne peut expliquer, pourquoi cette petite boule dans son esprit vibre plus ou moins. Et il ne voulait pas d’explication, certaines choses n’ont pas de réponse, car celle-ci gâcherait les idées qu’on se fait d’elles. Comme d’habitude son esprit divagua sur des idées, sur son travail actuel ou on envie du moment. Il avait envie de se rendre sur le continent pour bricoler une chaise suspendue qu’il accrocherait dans leurs quartiers. Un truc assez grand pour dormir à plusieurs et bouger… avec trois tonnes de coussins.

Finalement, le temps passa très vite, même pas le temps de s’ennuyer … Faut dire que la sensation royale que dégageait Kara en envoyait grave. Lui, il était immunisé à son appel d’or et de paillette qu’elle envoyait en écrasant involontairement les autres… Mais c’est juste jouissif de la voir évoluer dans un lieu avec des personnes au charisme de bulot. Comme a chaque fois, qu’une très belle femme entre dans une pièce, les hommes la toisent avec une petite lueur d’intérêt et les femmes de jalousie. Celle qui frappait le sac n’échappait pas à cette règle féminine. Et a l’inverse quand c’est un bel homme l’intérêt est présent mais les hommes gonflent plus leur torse pour rivaliser. Niveau comportement humain, Naalem trouvait ça intéressant surtout que c’est juste pathétique. Ayant, un avis un peu trop haut de sa personne, il ne se sentait jamais en danger par les autres hommes et donc pouvait se foutre de leur gueule ou se foutre totalement de leurs réactions primaires. Il nota cependant que la femme avait le même genre de tenue sportive que Kara. C’est donc dans la norme de mouler son petit cul comme ça. Tant mieux, sur un bel oiseau c’est agréable. Moins au rayon poissonnerie.

Enfin, il n’était pas là, pour assouvir un besoin d‘étude sociologie, mais pour le combat et la salle était bien équipée. Il avait de quoi faire… même des bâtons ou des fausses armes en bois qui ressemblait à celles des Wraiths. Naalem retira sa veste, il était donc manche courte en dessous et il la mit sur l’un des bancs pour monter sur l’un des tatamis. Il sautilla un peu pour tester le sol… c’est dingue cette qualité.

Il aurait dû regarder plus attentivement les deux hommes, puisque l’un d’entre eux, il le connaissait bien… et celui-ci lui avait jeter un regard mauvais.

« Tu vas te faire mal mec ! Ce n’est pas une salle d'entraînement pour les hommes ici ! » le ton n’était pas spécialement agressif mais il avait une belle pique dedans. Surpris Naalem releva la tête (il était en train de tester le sol et voir s’il devait pas empiler d’autre tapis pour ne pas blesser Kara bêtement)… il eut un large sourire sardonique.
« Oh mais la lavette ! Tu fais quoi ? Tu apprends à danser ? … tatata je t’ai déjà dit de ne pas prendre un mec plus barque que toi, tu es ridicule à côté.
» Affirma Naalem, en reconnaissant Alexis Candom, qui l’insultait de « con » en réponse.
« Connard ! »
« Retourne tortiller du cul avec ta chérie, moi j’ai à faire. Par contre la lavette… tu devrais partir »
« Bah pourquoi ? » Bah pourquoi c’est une vraie question ça ? Alala les gens qui ne s’assume pas !
« Comme tu es précoce… je n’ai pas envie de voir une énième horreur venant de toi... alors que tu aurais mâter la femme de tes rêves ! » Et cela était vrai, il l’avait vu Ovidae… Il zyeuta à l’endroit intime et le soldat devenu rouge de honte vociférant quelques insultes bien poussées en anglais que ne connaissait pas Naalem qui en avait rien à péter. Trouvant juste amusant qu’il soit aussi susceptible sur ce sujet, du pain gratuit quoi ! S’il l’autre gars ne retenant pas Candom, il aurait peut-être une altercation, mais bon, cela n’était pas certain, ils ne s’étaient jamais mis dessus… sauf sur Ovidae où Naalem lui à péter la gueule. Mais ça c’est une autre histoire. Faut dire que les deux hommes depuis qu’ils se connaissent à cause de deux missions communes se déteste sans politesse. Enfin surtout Alexis car Naalem en avait rien à faire. Il aimait bien le mettre en boîte, puisque c’est super facile. Candom, laissa tomber, de toute façon, cela n'entraînera rien de bon, donc il donna une tape à l’épaule de son partenaire pour continuer l'entraînement.

Kara Aiolos


Kara ne faisait pas spécialement exprès de dégager un air hautain et princier. Elle était comme ça tout simplement. Elle savait aussi qu’ici elle n’était pas dans un endroit qui allait la mettre en valeur. La brune n’était pas nulle en sport mais elle l’était en combat. Donc là elle risquait de perdre de sa superbe. Pas grave, elle savait que Naalem au pire la chambrerait et pour les autres ils lui étaient inférieurs. En fait elle craignait pour son égo tout simplement, pas vis à vis des autres mais vis à vis d’elle même.

La femme lui jeta un regard mauvais, Kara en avait l’habitude, elle ne savait pas trop pourquoi les femmes ne l’aimaient pas. Exemple cette soldat avait des formes beaucoup plus avantageuses que la brune, mais bon elle avait décidé depuis bien longtemps de ne plus faire attention à la jalousie féminine. Concernant les deux hommes, sans qu’elle sache pourquoi ils se mirent à prendre le Genii à partie.

Kara craignait que ça ne dégénère vite. Elle laissait le Genii régler lui même cette histoire mais encore une fois elle trouvait l’être humain très pathétique. Rien à voir avec le fait qu’il soit Atlante ou autre. La Princesse se demandait de plus en plus si le fait d’avoir une queue les rendait pas tous débiles. Kara décida donc de faire quelques étirements en attendant que le combat des coqs soit terminé. Elle se baissa pour toucher ses pieds, puis remonta lentement pour détendre son dos. Elle fit bouger ses poignets, sa nuque, ses épaules histoire de ne pas se froisser un muscle dès le début.

Naalem Lays


Naalem détourna rapidement son attention des deux autres militaires. Cela n’était pas intéressant et ne méritait pas plus de temps. il avait à faire comme entrainer une princesse au corps à corps. Il se mit en place, la toisant alors qu’elle s’étirait. Il fit de même, histoire de ne pas se claquer une courbature toute bête demain !
Puis marcha vers elle. « Si tu es attaqué ton premier réflexe c’est quoi ? »

Kara Aiolos


Bon ça y est il consentait à lui accorder un peu d’attention? Kara commençait à trouver le temps long. La patience n’était pas la qualité première de la jeune femme. Elle le regarda marcher vers elle et ne bougea pas car il ne fallait pas qu’elle joue un rôle mais bien qu’elle dise la réalité. ”Je ne fais rien car je suis tout le temps avec des gardes.”

Naalem Lays

« Bon bah tu vas avoir des courbatures ce soir... » fit Naalem, elle avait donc aucune base. Il tourna un peu autour d’elle avant de finir par s’élancer vers la belle jeune femme et lui passer son bras autour du cou, la plaquant contre lui.
« Généralement, les hommes vont essayer de te maintenir comme ça. Je ne t’ai pas pris le bras. Donc tu peux essayer de me taper la tête … et cela va entraîner ton étouffement. La meilleure solution c’est de relâcher tes muscles pour forcer ton adversaire à raffermir sa position et l’obliger à se baisser pour compenser le poids de ton corps … une fois fait tu peux le prendre par surprise. en lui broyant les couilles avec ta main ou en lui figeant ta main dans le nez. » Il respira un bon coup. « Exécution princesse, mais tape pas trop fort, je tiens à mon second cerveau ! Surtout pour la récompense » lui murmura t il par simple provocation au creux de l’oreille.

Kara Aiolos


Kara l’avait regardé tourner autour d’elle, donc elle pensait qu’il n’allait pas arriver à la surprendre. Loupé et bien loupé car le temps qu’elle réagisse, elle était déjà immobilisée. Elle détestait cette sensation et des flashs assez violents arrivèrent dans son esprit lui rappelant qu’elle avait déjà connu ce type de situation. Par réflexe elle essaya de lui taper la tête car elle avait les bras libres. Mais encore une fois Naalem fut plus rapide qu’elle pour lui expliquer et elle sentit effectivement qu’il se resserrait sa prise. Dans un autre contexte elle aurait adoré ce genre de comportement mais pas là. Elle souffla pour tenter de se détendre, mais son cerveau était déjà parti en vrille, elle avait perdu ses moyens. Naalem dû bien sentir qu’elle ne bougeait plus dans bras, elle mit un moment a reprendre le dessus sur elle même. Elle n’avait même pas percuté la petite blague qu’il avait fait. Elle essaya donc donc de le frapper au visage ou dans le service trois pièces. Mais les coups n’étaient pas forts.

Naalem Lays


Un instant Naalem se demanda s’il n’était pas allé trop fort. Cela peut arriver de ne pas se rendre compte de sa force… Mais elle réagissait une nouvelle fois essayant de le frapper ! A c’est mieux ! Il ne savait pas trop ce qui s’était passé dans la tête de la princesse, mais elle avait du répondant, preuve qu’elle avait quand même des réflexes et qu’elle ne se laissait pas totalement allée dans les bras de ces sbires… Bref, elle a du mordant ! Pas si innocente que ça !
« Relâche toi, laisse-toi tomber, fait la molle car là ça ne marche pas ! Faut que je me baisse pour te rattraper que j’accompagne ton corps et que je t’offre une belle opportunité. »

Kara Aiolos


Elle écouta et fit ce qu’il demanda, elle se relâcha complètement, et se laissa tomber. Elle ne pesait pas lourd par contre elle était très grande donc le Genii du se pencher pour la rattrapper et là elle lui donna un coup avec les ongles, elle griffa sa joue, laissant perler le sang. Elle y était allée fort comme un félin. Quand Kara vit la balafre sur le visage de Naalem, elle blêmit. ”Je suis désolée.”

Naalem Lays


Naalem ne s’attendait pas du tout à cette griffure.. il la relâcha surprit et il toucha machinalement sa joue voyant son sang sur ses doigts. Un homme normal aurait ragé ou même jurer voir même dit qu’elle était barje. Mais lui non. Il ricana comme un gamin. Marqué ! Voilà une nouvelle blessure de guerre ! Teshara allait être contente de pouvoir soigner son frère ce soir ! Ou jalouse en sachant que ce fut une femme qui à fait ça à son double.
« Bon tu as compris ! J’espère que je ne vais pas finir en pièce détachée après cet entraînement ! » Il essaya son sang sur son pantalon et fit rouler ses épaules. « Tu veux surtout savoir te battre ou te défendre ? »

Kara Aiolos


Kara était vraiment gênée, elle avait réagi sur l’instinct et le pauvre se retrouvait marqué par sa faute. Elle avait toujours eu des ongles parfait et ben là elle venait de voir qu’en plus d’être très joli, ça pouvait aussi se révéler être très utile. ”Vu mon gabarit, je pense que je peux juste apprendre à me défendre.”

Naalem Lays


L’homme hocha la tête, cela allait prendre plus d’énergie car attaquer en soit-ce n’est pas compliqué. Se défendre est plus dur, car il faut sortir de l’étreinte de l’attaquant qui a eu l’avantage. Il s’avança vers elle mimant un coup de poing à son visage.
« Attaque frontale et souvent puissante… il faut que tu arrives à parer en séchant ton attaquant. Ça sert à rien d’encaisser tu n’es pas faite pour ça Il faut que tu sois rapide et maline. Plus tu rejetteras ton adversaire plus tu as des chances de survivre !
» ça ne sert à rien qu’elle soit au contact longtemps. « La solution est de décaler ta tête pour me donner un coup ici ! » il montra l’emplacement du foie. « ça fait mal et ce n’est pas compliqué à atteindre. Comme ça dès que ton ennemi se plie de douleur tu te barres ! »

Kara Aiolos


Kara écoutait très sérieusement ce que Naalem lui disait. En face de lui il n’avait plus la Princesse mais plutôt la femme avec qui il s’était échappé lors de cette mission pourrie, elle était sérieuse et appliquée, voir même obéisssante. Elle comprenait vite et donc quand il fit mine de lui redonner un coup, elle se décala pour lui envoyer un coup puissant dans le foi.. Même si elle ne savait pas se battre, dans le sens qu’elle ne connaissait pas les techniques d’attaques ou de défense, elle avait fait de la muscu. Elle était mince mais musclé donc le coup fut assez puissant et décoché de manière sèche sans prendre d’élan. Son ex mari avait lui aussi tenté de lui apprendre à se défendre, et de ça elle avait juste que continué à se muscler. Aussitôt le coup donné, elle recula de deux pas pour éviter une contre attaque. “ C’est comme ça qu’il faut faire? “

Naalem Lays


Naalem encaissa le coup… mais elle ne tapait pas comme une femmelette elle ! La vache ! Il se plia et grogna. Il allait finir en kit ce n’est pas possible. En tout cas, sa feinte était parfaite. Un peu longue à la détente mais en s’entrainant elle irait plus vite.
« Nom d’un lays !! Tu vas me démolir avant la fin de la leçon !
» dit-l en toussotant un peu avant de se redresser avec une petite grimace. « Oui c’est comme ça. Plus rapide la prochaine fois. Car si tu es face à un
Wraith ou un soldat plus entraîné il va te foutre un coup dans le poignet direct.
»Il lui disait comment esquiver à son tour.

Kara Aiolos


La brune ne pensait pas avoir frappé si fort et encore une fois elle s’en voulait. ”Tu m’as dis de taper…j’ai tapé..désolée.” Finalement il n’était pas si solide que ça le Genii. Réagir plus vite? Bien, elle allait tenter de faire ça.
Il haussa les épaules « Pas grave ! J’en ai vu d’autres ! Au moins tu fais ça réellement ! »

Naalem donna un autre coup et Kara esquiva plus vite, puis riposta mais sans le toucher, elle retint son coup. Ce geste fut répété plusieurs fois et Kara arriva à esquiver, sauf au dernier coup, Naalem l’avait déclenché plus vite et là elle ne put l’éviter. Elle se prit donc une droite en plein visage et fut envoyée au tapis. Elle resta sonnée quelques secondes.

Naalem Lays


L’homme la regarda un peu surpris… il allait se faire tuer par la princesse. Il avait mal retenu son coup le bougre. Il lui tendit une main pour l’aider à se relever. Devait-il s’excuser ? Oui cela était dans les conventions de ce peuple en générale.
« Désolé, un peu trop puissant. » Il était navré puisqu’il ne voulait pas l'envoyer à terre et à la fois non, c’est le genre de chose qui arrive en entraînement sans qu’on le veuille. Ironiquement cela remettait les comptes zéro.

Kara Aiolos


Le premier réflexe de Kara fut de fusiller du regard Naalem. Même si c’était un dur à cuire, face à un regard si mauvais même lui pouvait être perturbé. Mais la jeune femme se calma vite car si elle avait pris le coup c’est qu’elle avait fait une erreur et face à un vrai ennemi ça ne pardonnerait pas. Elle prit sa main et se releva, malaxant un peu sa mâchoire. ”C’est pas grave, on continue.” Elle se remit à ne pas lâcher le Genii du regard, s’attendant à une nouvelle attaque. Elle espérait qu’elle pourrait la parer car elle savait qu’elle aurait du mal à encaisser un deuxième coup.

Naalem Lays


Oula… vraiment elle a deux blasters à la place des yeux cette nana ! Comme quoi, il ne suffit pas juste de savoir donner des coups de poings ! Un regard peut pétrifier un ennemi. A voir si cela marche avec les Wraiths, mais il avait un fort doute au vu de ces créatures immondes. L’homme la tracta sur ces deux pieds, lui laissant quelques secondes pour qu’elle puisse remettre en place sa mâchoire, du moins que la douleur s’estompe.

En tout cas, elle était vaillante puisqu’elle comptait remettre sur le tapis l’exercice. Naalem, se détendit et relâcha ses muscles, marchant simplement autour d’elle comme un lion. Puis soudainement, il lui faucha les jambes avec les siennes.

« C’est un coup difficile à parer. Il faut que tu apprennes à tomber sans te faire mal afin de pouvoir contre attaquer. Arrondi ton dos et tombe en confiance tout en restant décontractée. Quand tu auras maîtrisé un peu ça, je te montre la réplique. » Il ne lui laissait aucun cadeau, mais faisait gaffe à ne pas lui faire mal pour autant. De toute façon on apprend de ses erreurs !

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Juin - 20:01
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Un nouveau souvenir impactantChrono : 11 mai 2018



Kara Aiolos


La brune ne lachait pas Naalem des yeux, s’attendant à une nouvelle attaque. Mais encore une fois elle ne vit rien arriver. Elle se retrouva le cul au sol et un poignet en vrac. Le balayage des jambes avait été tellement rapide qu’elle n’avait rien pu faire et en se sentant tomber elle avait mis les mains pour se rattraper en reflexe. Sauf que grossière erreur que Naalem lui fit remarquer mais trop tard.

En même temps il avait des jambes immenses vu sa taille, elle n’avait rien pu faire. Elle tournait sa main pour voir si le poignet n’avait pas trop pris. Kara n’avait pas entendu de crac donc au moins il n’était pas cassé. La diplomate commençait à se dire qu’elle n’allait pas finir la séance sans se casser quelque chose et surtout qu’elle ne dirait pas non à un bon massage après vu les chocs que prenait son corps.

Elle se releva et sans trop attendre Naalem envoya un autre balayage, elle tomba une nouvelle fois mais cette fois en écoutant les conseils du Genii, elle ne se fit pas mal. Ses fesses allèrent dire plusieurs fois bonjour au sol avant qu’une fois elle décide de sauter au dessus des jambes du Genii pour le surprendre. Et quand ses pieds retouchèrent le sol , elle lui envoya un coup dans le ventre. Elle lui sourit vraiment contente d’elle ”Je t’ai eu.”

Naalem Lays


Le nombre de chute permettait à la diplomate de mieux tomber, une notion importante aux yeux du Geniis, qui considérait que savoir tomber c’est prendre un avantage. Puisque l’autre va se sentir en force et il est plus facile de le surprendre. Comme venait de le faire Kara en jouant à la corde a sauté avec son pied. Bon, il comptait lui apprendre une technique plus basse une fois au sol, mais celle-ci était très bien. Il ne pensait pas qu’elle aurait fait ça aussi vite au vu de son niveau assez bas. Mais cela l’enchantait comme le montrait son rictus sur ces lèvres. Au moins elle comprennait vite qu’il fallait bluffer ou être plus rapide que l’autre. Et il ne se faisait pas chier avec cet entraînement, ce qu’il redoute, car ce n’est pas un prof de base (et il ne veut pas en être un car c’est tout aussi pénible, il avait fait un effort pour elle)… et les débutants c'est souvent pénible. Là Kara était assez novatrice. Naturellement, il contacta le ventre pour ne pas se faire trop mal.

Cependant, il lui avait attraper la cheville.
« Joli. Et maintenant ? » Il commença à tourner l’obligeant à se déplacer à cloche pied.

Kara Aiolos


Elle s’était fait prendre à son propre piège. Tenir sur un pied n’était pas un problème pour elle, merci sa mère de l’avoir obligé à faire de la danse comme toute Princesse qui se respecte. Kara avait détesté ça mais au moins elle avait appris à avoir un équilibre quasi parfait.

Par contre elle avait compris que là elle lui avait donné une position dominante et que s’il le voulait il pourrait lui casser la jambe facilement. Donc elle ne savait pas du tout quoi faire. Elle sautillait tentant d’analyser son environnement mais elle ne trouvait pas d’idées. ”Je ne sais pas du tout...si tu étais un pervers, au pire je te montre mes seins pour te déconcentrer...dans le cas contraire, je suis mal barrée.”

Elle était très sérieuse quand elle parlait de jouer avec son physique. Les hommes pouvaient être vites perturbés, Kara le savait et parfois utilisait son corps comme une arme. Mais sinon là dans cette situation, elle était piégée et ne voyait pas d’issues donc autant le dire.

Naalem Lays


Elle avait un sacré équilibre, Naalem pensait qu’elle allait manger le sol une nouvelle fois mais non. Bon tant mieux, encore une surprise de la princesse ça ! Une véritable boite inépuisable de merveille ! Un peu comme la technologie Atlantes, très belle très épuré avec pleins de questions et souvent un peu trop d’étonnement ! Kara était similaire à cela et vu ‘amour de l’homme pour la technologie c’est bien le plus beau compliment qu’il pouvait penser pour une femme !

En tout cas, il se mit à rire quand elle parla de montrer ces seins… le pire c’est que ça pourrait marcher mais cela déclencherait un autre problème plus difficile à gérer par la suite. Un mâle en rut c’est encore plus violent et passionnel que quand il veut juste vous dégommer la tronche.
« ça ne me dérangerait pas de les voir, mais ça ne te libérait pas de ma prise en effet… et puis tu vas affoler les autres ! » finit-il en murmurant d’un air espiègle en donnant un coup de tête vers les autres militaires qui les regardaient de temps à autres surtout la femme qui boxait.

Kara Aiolos


Il n’avait pas tort, l’idée du défeuillage pouvait être à double tranchant et ça Kara sur le coup n’y avait pas pensé. D’ailleurs elle croyait qu’ils étaient seuls donc elle vira un peu au rouge en réalisant que d’autres personnes avaient pu entendre ce qu’elle venait de dire. Elle tourna la tête vers la femme qui boxait et qui semblait très intéressée par ce qu’ils faisaient. ”Elle nous veut quoi elle?” Ah le bon caractère légendaire de la Princesse.
Naalem tourna la tête puis fixa Kara avec une petite moue : « Tu veux vraiment une réponse ? »
C’était une vraie question?”Oui, je déteste qu’on m’observe.”
Naalem eut un rictus et se tourna vers la nana sans aucune diplomatie : « Hey ! Pourquoi tu nous regardes ? »
La jeune femme ne s’attendait pas à être directement appelée comme ça. Elle se parra de rouge honteuse et fuya leurs regards mal à l’aise !
Kara ne comprit pas la réaction de la femme, mais bon vu la finesse de Naalem y’avait de quoi être perturbée. ”Ta délicatesse légendaire t’a fait perdre une partie de jambes en l’air je crois.”

Naalem Lays


Elle ne voulait pas répondre… et d'ailleur la militaire décida de partir s'entraîner encore plus loin, pour masquer son mal être de s’être fait griller. Cela importait peut au beau blond qui haussa les épaules. « Pas grave j’ai une récompense bien plus intéressante » dit-il provocant avant de se positionner en face d’elle.
Kara le regarda amusée, alors qu’elle était toujours sur une jambe. ”Remarque peut être qu’elle me mattait moi.”
« Peut être… dans tous les cas pas de câlin avec elle ce soir ! »
”Pourquoi? On est pas encore mariés donc je peux m’amuser et puis avec le même sexe c’est tromper ou pas?” Kara sourit amusée. Elle ne montrait toujours pas un seul signe de fatigue en étant sur un pied. La Princesse était souple.
Naalem éclata de rire « Je ne sais pas si c’est trompé, mais je m’en tamponne ! Mais fait toi plaisir je prendrai les sucreries ! » ajouta t’il tout aussi sérieux. Voilà comment ruiner une séance d'entraînement ! Le visage de Kara s’illumina d’un air mutin. ”Je sais, je prends les DEUX Tu vas pas me dire que tu ferais le timide non?. Mais d’abord dis-moi comment sortir de cette position ”

« … Gourmande va ! » Dit-il avec une oeillade lumineuse avant d'enchaîner : « Dans cette configuration tu es mal barrée oui. La technique serait que tu arrives apprendre appuie sur ma main pour me balancer ton second pied dans la figure mais c’est compliqué. Le cas, le plus facile et de te laisser tomber et de me latter le genou ou les parties génitales. Ça marche aussi chez une femme. »

Kara Aiolos


Kara reporta son attention sur Naalem et écouta ce qu’il lui disait. Prendre appui etc etc...ce n’était pas un ninja, donc impossible qu’elle fasse ça. Elle pourrait rester longtemps sur un pied, la jambe relevée comme ça mais pas plus. Bon ok se laisser tomber...elle avait appris à le faire sans se faire mal donc elle devait mettre ça en pratique. Elle plia doucement son genou et tomba au sol avec grâce. Elle entraîna plus facilement Naalem avec elle que la dernière fois et leva son pied libre s'arrêtant à quelques millimètres des parties génitales. Kara posa son pied à cet endroit avec un grand sourire carnassier du genre “ là si j’appuie, je vais te faire chanter aiguë”. ”Donc si j’ai bien tout compris, je dois apprendre à surprendre mon adversaire, à savoir tomber sans me faire mal et à répliquer très vite.”

Naalem Lays


La princesse appliquait rapidement ses conseils, une bonne chose. Quand elle tomba avec grâce un rictus se fit sur son visage, oui vraiment les personnes royales devaient avoir des cours de comment être gracieuse même dans les moments les plus chaotiques. Car tomber comme ça, comme une fleur délicate ce n'est pas donné au commun des mortels… il aura beau s'entraîner il ne serait jamais aussi élégant qu'une feuille chutant avec faveur sur le sol comme Kara.

Ainsi, il dû se pencher pour accompagner et essayer de rattraper la jeune femme comme le ferait n'importe qui, se retrouvant avec un pied fortement mal placé sur l'entre jambe. Un coup à donner des sueurs froides à n'importe quel mec qui serait pris en otage … sans oublier que le rictus carnassier digne d'une bouchère renforçait la situation. Le blond ricana comme à son habitude.

« Exactement. Là si j'étais malveillant tu ne prendrais pas le temps de jouer, mais bim directement dans les roufignons pour me mettre KO. » Il était bien content qu'elle n'ait pas eu le réflexe de la faire, car là… oui comme elle le suggère en non verbale il allait chanter aiguë et ça ne serait pas de l'art. Naalem la lâcha pour se redresser et éloigner ce fichu peton de ces testicules délicats.

Kara Aiolos


Finalement les conseils de Naalem étaient simples: viser les parties intimes puis partir en courant. Kara pensait être capable de faire ça, par contre c’est vrai qu’elle n’aurait pas pensé faire cette tactique face à une femme. C’était bête parce que pourtant vachement efficace. Mais que Naalem se rassure, la pégasienne ne comptait pas du tout faire ça au Genii, pour la simple et bonne raison qu’elle trouvait ses parties intimes utiles.

Elle se releva elle aussi et se dit qu’elle aurait bien besoin d’une douche car elle avait chaud et aussi d’un bon massage car elle se sentait un peu contusionnée de partout. D’ailleurs y’avait des masseurs sur la cité? ou masseuses qu’importe du moment que c’était bien fait.
”Tu as encore des trucs à m’apprendre?”

La princesse était volontaire car c’était important pour elle, par contre elle risquait de criser en voyant son reflet dans un miroir, un peu décoiffée, pas maquillée, transpirante. Kara n’était pas à fond sur l’apparence mais là c’était rare qu’elle se montre en public comme ça. Elle regarda autour d’elle et la militaire était encore là à les regarder. La brune ne fit aucuns commentaires à part un sourire en coin et des yeux joueurs.

Naalem Lays


Naalem lui avait appris que des choses rapides et efficace et surtout à la portée d’une néophyte. Chose pas facile car il avait pleins d’autres chose dans son sac... Et il n’y a pas à tortiller, dès qu’on tape dans les parties sensibles on mate plus rapidement quelqu’un.
« Oui un récap des zones que tu dois viser pour neutraliser rapidement ton adversaire : l’entre jambe, le foie, les yeux et le nez. Dans tout le cas faut taper fort et si tu tape avec les mains va y avec le bas de la paume sur l’os pour bien faire mal. » Il avait montré les différentes parties avant de chercher du regard un objet qui pourrait faire l’affaire. Il alla prendre un couteau, celui-ci était émoussé pour ne pas blesser.

« Dernière chose et on va se doucher ! Généralement quand il n’y a pas d’arme à feu, il y a des armes blanches. Il faut te dépêtrer facilement aussi, tu n’as pas le temps de te battre et tu en a pas les capacités. » Il lui expliqua que quand quelqu’un tendait une arme devant, la meilleure solution si elle ne pouvait pas fuir était de donner un coup sur le poignet avec la paume une nouvelle fois, pour forcer l’autre à lâcher. Tout en faisant pivoter son corps. Il lui montra sur elle, avant de ramasser et d’enchainer avec une autre technique qui consiste à taper la paume et de choper le poignet pour relever le bras et briser celui-ci. un peu complexe en l’état des choses pour la princesse, mais ça, elle pourrait s'entraîner à le faire.

« Et tu lui briser sans réfléchir. Comme ça, il n’ira pas récupérer son arme et te courir après. » Oui Naalem n’allait pas dans la demi-mesure et durant son explication il était resté concentré sur Kara sans toiser les autres curieux qui devait bien se demander si l’homme n’était pas en train de faire un cours sur comment castrer les ennemis au lieu de faire de la défense.

Kara Aiolos


Kara nota mentalement tout ce que Naalem lui disait mais quand elle le vit prendre un couteau elle recula d’un pas. Elle ne savait pas que la lame était émoussée et d’ailleurs elle ne savait pas ce que c’était. Briser un bras en deux? Là c’était de la violence pure, de l’attaque et bizarrement la brune était moins à l’aise.

Depuis le début il lui avait seulement appris à se défendre et non pas à faire mal. Elle regarda bien le mouvement qu’il fallait faire mais doutait d’avoir la force de briser un bras, surtout si c’était un homme musclé. ”Je ne suis pas sûre d’avoir assez de force pour briser un os...y’a pas un endroit précis où se serait plus fragile?”

Kara restait quelqu’un de roublard donc si elle connaissait ce point sensible, elle irait de suite agir là. En tout cas elle était bien contente d’avoir choisi le Genii comme prof car il lui apprenait des choses de son niveau et elle pouvait progresser. Mais surtout il ne la ménageait pas et ça c’était bien, d’ailleurs quand il tapa dans son poignet avec sa paume pour illustrer le geste, elle grimaça et lâcha l’arme de suite.

Il avait tapé dans le poignet ou elle s’était faite mal en se réceptionnant quelques minutes plus tôt.

Naalem Lays


Elle avait un doute ? Il la manipulai pour la mettre dans la position inconfortable, le bras en arrière en équerre. Elle pouvait sentir une tension sur son omoplate.
« Il ne faut pas être fort pour pousser un peu en avant jusqu’à ce qu’il ait un crac et un hurlement. » Il pressa un peu et relâcha immédiatement pour pas qu’elle ait à nouveau mal. Il ne fit pas gaffe au mouvement de poignet de la belle quand il répéta l'exercice… puisque pour lui c'est normal qu’elle lâche l’arme sans rien faire de plus.

Kara Aiolos


En prenant son bras pour le mettre en équerre Naalem fit bouger son poignet et Kara poussa un cri de douleur. La douleur étant un bon moteur alors que Naalem était derrière elle, elle lui envoya un coup de pied dans le tibiat.

Elle ne voulait pas lui faire mal mais c’était un mouvement de réflexe pour éloigner le danger et la douleur. Elle réagissait en animal blessé, un animal violent.

Il ne s’attendait pas à ce genre de réaction ni même à lui faire mal… surpris il la lâcha et la toisant étrangement. « Je ne comprends pas comment j’ai pu te faire mal..» dit-il un peu penaud alors qu’il se frottait le tibias … elle avait tapé fort la princesse !

Kara Aiolos


”Je pense m’être fait mal au poignet sur une réception tout à l’heure et en tapant tu as réveillé la douleur…..désolé pour le coup de pied, mauvais réflexe.”
En première pensée le coup de pied allait arriver plus haut mais elle s’était ravisée à temps.

Naalem Lays


Naalem regarda Kara, bon si elle était en kit, ils allaient arrêter là, ils avaient déjà vu pas mal de chose tous les deux. « Bon on va stopper là.» Il ne répondit pas pour les excuses du coup de pied, cela l’indifférait royalement qu’elle le frappe dans ce genre d'entraînement, c’est le risque à prendre malheureusement.
Et tant qu’il avait la fonction de ces organes vitaux (testicules compris),
tout allait bien.

Kara Aiolos


Kara secouait son poignet, le tournait doucement et rien ne craquait donc ce n'était pas cassé. Sûrement une petite foulure. Maintenant que les cours étaient terminés elle allait oser se regarder dans une glace. ” Eh ben...si je veux choper ce soir. .va me falloir beaucoup de travaux pour être attirante…” Elle souffla un peu de dépit.

Naalem Lays


Naalem quitta le tatami se tourna vers Kara qui se matait dans la grande classe qui bordait le mur du gymnase, il eut une moue charmante. « Bah ça dépend qui tu veux chopper aussi. Une chochotte ou un homme… ?» Enfin si elle voulait de lui, il ne fichait bien de son état, même “dégueulasse” elle le ferait sans aucun problème monté. Et puis c’est relatif elle est toujours aussi attirante bien plus que le serait d’autre nana qui se serait ravaler la gueule avec du cosmétique.

Kara Aiolos


Kara alla chercher sa gourde d’eau pour boire un peu. Elle était sportive mais là elle devait reconnaitre qu’elle était fatiguée. Le combat n’avait rien à voir avec juste de la natation, de la course ou autre. ” Je ne comprends pas le rapport entre chochotte, homme et moi présentable.” Par moments elle avait du mal à suivre le cheminement de pensées du Genii. La brune détacha ses cheveux, pour les laisser tomber sur ses épaules. Depuis qu’elle était sur Atlantis elle les avait laissé repousser ce qui lui donnait un air encore plus royal.

Naalem Lays


Pour sa part, il prendrait bien une nouvelle bière histoire de se détendre complétement… même s’il avait bien assez bu, il était partant pour continuer si on lui propose. On pourrait dire qu’il ne sait pas s’arrêter, mais c’est comme beaucoup de chose, quand ça fait du bien, pourquoi mettre un stop ? De toute façon, l’état d’ivresse était passé, il se sentait en léger mais la séance de sport l’avait remis droit. Mais faute de bière distingué et raffiné de la royauté il se contenant de quelque gorgée d’eau dans la bouteille de la princesse.

« Une chochotte va s’offusquer de voir une conquête toute blesser… ça le dégoute blabla et ne vas pas te faire grimper au ciel, alors qu’un vrai homme il s’en tamponne que tu sois bleu ou blanche. » Dit-il en la toisant après lui avoir redonner la bouteille et il se mit en marche vers la sortie.

Kara l’écouta répondre et le regarda bizarrement. Elle avait vraiment du mal à comprendre les hommes parfois. ”Ca fait très mort de faim ton truc là…” Elle reprit la bouteille et le suivit dans les couloirs.

Il la regarda un peu étrangement à son tour… il n’avait pas dû s’exprimer correctement.
« Bah non… je vais prendre un exemple : que tu sois pleins de bleu ou toute maquillée, je te trouve toujours aussi canon… Et ce n’est pas des bleus ou même des cicatrices disgracieuses qui vont me retirer mon désir si on doit coucher ensemble ou mon avis sur toi…. Même dégueulasse tu n’es pas repoussante ! » affirma t’il tout naturellement. Kara s’arrêta net de marcher et regarde Naalem avec une envie de rire très forte. ”Attends mais ...tu me fais des compliments?, j’ai tapé ta tête sans faire exprès?”
« Pas assez fort pour que je sois amoureux ! » ce fut un tacle sans en être une. Il lui avait fait un compliment sans vraiment prendre conscience que s’en fut un, puisque ce fut la stricte vérité. ”Tu voulais m’épouser tout à l’heure et maintenant t’es pas amoureux, tu es pire qu’un girouette” Elle se mit à rire.
« Ouai c’est le côté féminin de Teshara qui m’influence ! » Après tout étant jumeaux et très fusionnelle, cela pourrait être presque vrai. même si bon, ils ne se considérait pas comme deux personnes à part entière mais un esprit avec deux corps.

Kara Aiolos


Après quelques minutes de marche ils arrivèrent aux quartiers de la brune, elle ouvrit et entra avec Naalem derrière elle, qui alla directement vers la poire siège.
« ça te suffit un cours où on s’en programme d’autres ? » il avait une idée en tête mais, il retenait ces traits pour pas qu’elle voit la connerie arriver.
” On en refera un dans quelques temps pour voir si j’ai pas oublié, mais tu en penses quoi? Qu’il m’en faut plus? “ Kara était loin de penser que le Genii préparait un mauvais coup car elle était encore dans ses pensées concernant ce cours de combat rapproché.



© YOU_COMPLETE_MESS

_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Juil - 13:09
avatar
√ Arrivée le : 02/12/2016
√ Messages : 503

Dossier Top Secret
√ Age: 32
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Naalem Lays


« Ce n’est pas avec un cours que tu vas poudrer du Wraith. Mais pas mal, je dois bien avouer que tu apprends vite et que tu as de bons réflexes… Je suis fier de ma princesse ! » Il lui tira la langue, elle allait finir par croire qu’il a prit un gros coup avec cette nouvelle phrase qui peut sonner comme un compliment… enfin elle sera la seule a voir ainsi. Lui il dit se qu’il pense et elle est bien suffisamment vicieuse pour appliquer son savoir du jour et en connaître d’autres plus complexe par la suite. « Bon mon tarif, car je ne suis pas gratuit… tu comptes me régler comment ? » Il lui fit un large rictus malicieux en haussant des sourcils.

Kara Aiolos


C’était toujours plaisant d’entendre que quelqu’un était fier d’elle et Kara sourit mais pas parce qu’il l’avait appelé ma princesse. Juste parce qu’il trouvait qu’elle avait bien appris. La brune était très appliquée et sérieuse quand il le fallait et là elle s’était jurée de ne plus être un boulet.”Les militaires sont là pour poutrer les Wraiths, moi je veux juste ne pas être la Princesse en détresse qu’on doit sauver et donc se mettre en danger.” Le payer? mais de quoi il parlait l’armoire à glace? Parfois elle mettait un certain avant de comprendre les blagues ou sous entendus. ”Euh..je ne sais pas..tu veux quoi?” Voila comment Kara, parfois mettait les deux pieds dans le plat sans même s’en rendre compte.

Naalem Lays


« Tu ne seras pas un boulet dans ce cas.» affirma t’il. Après bon, avec les techniques de gros “bâtards” elle allait même pouvoir apprendre à quelques gros muscles à se défendre contre de sales bestioles. Par contre, il ne s’attendait pas à ce qu’elle ne percute pas… Il se retenu de rire en se mordant la langue pour lui balancer une connerie monumentale. « Tes fesses ! »
Il resta sérieux quelques instants, il était sur le point de rire en voyant la tronche de Kara. Il était fier d’amener ça comme ça, mais ne pensait pas qu’elle lui mettrait sur un plateau d’argent ça connerie du soir !

Kara Aiolos


Kara éclata de rire en entendant ce que voulait Naalem en guise de paiement. Elle aurait dû s’en douter connaissant l’animal mais là elle était vraiment sur tout autre chose. La brune s’approcha du Genii et l’embrassa rapidement. ”Ok , mais après la douche...tu pues Naalem.” Elle partie en direction de la salle de bain et sur le chemin, enleva sa brassière qu’elle lança sur le Genii. Kara était à l’aise avec lui donc elle pouvait se permettre de jouer avec sa nudité sans être gênée. Une fois dans la salle de bain elle termina de se déshabiller et jeta un rapide coup d’oeil à sa cicatrice sur son ventre, peut être qu’elle se ferait faire un tatouage pour la cacher. Elle alluma l’eau et entra dans la cabine. Si le genii avait compris le message il la rejoindrait sinon il attendrait qu’elle sorte.

Naalem Lays


Alors là… alors là ! Il allait faire une croix sur le calendrier de son nouvel ordinateur plat… la tablette là… cette merveille de technologie ! Car il ne pensait pas qu’un jour une femme lui sort ça. « ok mais après la douche »… Il pensait se prendre une baffe une remarque ou bien même un regard de dédain surmonté d’un air digne d'une ère glaciaire mais non… Et ça lui embouchait un petit bonhomme là ! Il entrouvrit la bouche avant de se mettre à ricaner. Une bague qui devient réalité ça lui va bien !

Il la suivit du regard, qu’elle savoure de lui avoir cloué le bec… car ce n’est pas souvent. Dans un sens cela le faisait chier qu’elle l’ait pris de court comme ça… et de l’autre tant mieux ! Il avait fait fort ! Et il devait en être fier ! Oui !

En tout cas, s’il pue, il allait devoir se doucher et il avait eu une belle invitation ! Il réceptionna la brassière… qui dans un sens lui était tombée sur le visage. Cela le fit rire et il en profita pour voir comment était foutue ce vêtement, avant de le délaisser que trop vite, pour la rejoindre dans la douche. Après tout ce qui est intéressant c’est ce qu’il avait dedans !. Bien entendu ces yeux profitèrent du spectacle de la demoiselle avant de retirer ses fringues et de la rejoindre sans aucune autre forme de constatations.

« j’ai toujours voulu une brosse intelligente pour me frotter le dos ! »

Kara Aiolos


Kara était déjà sous l’eau chaude pour détendre ses muscles et ses contusions. Elle n’avait pas ses tatouages, histoire de voir où son corps avait le plus souffert. Sa puce allait faire son job mais elle l’aidait avec l’eau chaude. Ses cheveux étaient trempés et elle les avaient rabattus en arrière , ce qui faisait encore plus ressortir ses yeux. Elle tournait le dos à l’entrée de la douche donc elle ne vit pas Naalem entrer, elle l’entendit juste. ” Et moi un homme ultra musclé pour faire pareil.”

En gros c’était du donnant donnant. Kara se redressa et se tourna pour faire face à Naalem. Il était vraiment musclé et là l’un face à l’autre, nus tous les deux, elle semblait très fragile face à lui. Elle prit une sorte d’éponge pour la peau, la mouilla, puis elle se colla contre lui et lui frotta le dos. La Princesse pouvait être tendre, elle pouvait être plein de choses mais seulement en privé.

Naalem Lays


Il l’avait déjà vu nu, mais les conditions étaient différentes, il n’avait pas pris le temps de bien regarder le corps de la jeune femme… surtout sans tatouage. Pour le moment, mise a part quelques rougeurs rien d’autres ne marquait son corps mais dès demain elle aurait surement des traces violacés signe de son entraînement sans filet avec le jumeau. Il faisait son bourrin et son homme mal léché, mais il restait quand même sensible à la beauté, sinon il ne serait pas amoureux de la technologie au point de créer des armes alliant dangerosité et esthétique. Il a toujours aimé ce genre de paradoxe. La beauté qui vous happe et Kara était de ce genre-là. Personne sur cette galaxie (sauf des Wraiths) ne pourrait pas la trouvé magnifique et pourtant, peu se risque à la draguer pour la simple et bonne raison qu’elle peut vous faire perdre vos couilles d’un regard.

Enfin bon tout ça pour dire qu’il la matait avant de remonter son regard vers elle quand elle se tourna, se laissant mouiller par l’eau de la douche.
« Je ne sais pas où tu vas trouver ça…» affirma t’il à sa réplique, un homme ultra musclé ? Eh bien la voilà bien exigeante !

Ainsi, il avait le droit à son gratgrat ? Parfait ! Il adorait ça ! C’est bête mais ce genre de chose, il ne le faisait qu’avec une seule personne et cela n’avait pas de but sexuel. Depuis tout petits il avait une promiscuité avec sa sœur et ils partageaient tout. faute d’amour parental ils comblaient se besoin par eux même. Sur le coup, il trouva ça, presque étrange de se faire toucher par une autre personne qu’un membre de sa famille… cela devenait intime et il se sentie un peu… déstabilisé ? cependant il ne montra rien se tournant, pour savourer sans rien dire.

Kara Aiolos


Kara leva les yeux vers le Genii avec un sourire en coin. Elle l’avait devant elle le mec musclé...certes il prenait un peu beaucoup de place dans la douche mais la vue était très agréable. D’ailleurs la jeune femme se fit la réflexion que les douches de la cité n’avaient pas été faite pour accueillir deux personnes en même temps. Faut dire aussi que deux personnes dont une du gabarit de Naalem ça devait pas non plus courir les rues. ”Je sais pas...je pense que je vais devoir chercher mais des fois il parait qu’on a les choses sous les yeux sans les voir…”

La brune se montrait très douce et presque tendre pour lui frotter le dos. Kara était une peste sans coeur par moments mais en réalité elle était quelqu’un de très doux, mais comme Naalem surement un événement de son passé avait fait d’elle cette personne froide et implacable. Ce moment était aussi bizarre pour elle, car elle n’avait plus pour habitude d’être comme ça avec un homme, ça faisait remonter des souvenirs chez elle qu’elle pensait avoir oublié.

Kara ne disait rien, le seul bruit était celui que l’eau faisait en coulant sur eux. Naalem ne semblait pas vraiment à l’aise et Kara un peu ailleurs. Elle agissait toujours très voir trop naturellement avec lui et là peut être que tous les deux étaient allés trop loin. Une fois que le dos du Genii fut elle posa le gant ou éponge ou le truc dont elle ne connaissait pas le nom. Toujours sans un mot, elle n’osait presque plus le regarder.

Naalem Lays


Naalem eut un rictus fortement amusé par leur petit conversation détournée. Depuis qu’il l’a retrouvé, il doit avouer qu’elle le surprend régulièrement, que ça soit par son comportement ou même ces actions ou encore de leur relation ensemble. Tout semblait naturel, comme de vieux potes qui se côtoie depuis une dizaine d’années. Cela lui allait très bien, Naalem n’est pas du genre à s’emmerder dans des faux semblants ou de faire trop d’effort pour être sociable. Il est brut comme ça et si on aime tant mieux sinon tant pis. L’avis d’autrui lui importait tellement peu qu’au final, il se contentait de se qu’il avait. Du moins au point de vu sociale (il n’a jamais eu besoin des autres pour vivre, sauf de sa sœur), car sur le reste, il voulait toujours trop, comme avoir le max de technologie et pour le moment Atlantis comblait sa boulimie sur le sujet.

Naalem eut un rictus fortement amusé par leur petite conversation détournée. Depuis qu'il l'a retrouvé, il doit avouer qu'elle le surprend régulièrement, que ça soit par son comportement ou même ces actions ou encore de leur relation ensemble. Tout semblait naturel, comme de vieux potes qui se côtoie depuis une dizaine d'années. Cela lui allait très bien, Naalem n'est pas du genre à s'emmerder dans des faux semblants ou de faire trop d'effort pour être sociable. Il est brut comme ça et si on aime tant mieux sinon tant pis. L'avis d'autrui lui importait tellement peu qu'au final, il se contentait de ce qu'il avait. Du moins au point de vue sociale (il n'a jamais eu besoin des autres pour vivre, sauf de sa sœur), car sur le reste, il voulait toujours trop, comme avoir le max de technologie et pour le moment Atlantis comblait sa boulimie sur le sujet.

« à croire que ce n'est pas suffisamment gros ! » enchaîna t'il alors que l'eau le touchait ainsi que l'étrange éponge de la demoiselle. Essayant de prendre sur lui, pour ne pas montrer son trouble, il profita de l'instant tout en étant assez sur la défense sans s'en rendre compte. La tendresse des gestes de la princesse, le déroutaient, ne s'attendant pas vraiment à ça. Ok être lavé il peut comprendre, dans une sorte des préliminaires avant de jeter l'éponge (hoho jeu de mot) et de passer à une autre forme d'affection…

Il contrôlait sa respiration, laissant son regard se perdre dans les gouttes d'eau de la paroi transparente. Il n'avait aucun mot aucunes paroles… pourtant ils sont bavards pour se tirer dessus avec des balles d'humour souvent cinglantes… mais non, Naalem ne désirait pas parler il n'avait rien à dire et il luttait contre les différentes sensations qui ne pouvaient décrire. Surtout qu'il était pour l'une de rare fois (et la première fois) mal à l'aise, comme si quelqu'un était en train de pénétrer dans un lieu indélicat. Il ne pensait pas qu'il ait un jour ce genre d'inconfort et pourtant, ce fut très agréable en soit. Un paradoxe qu'il ne pouvait expliquer. Son esprit scientifique analysait toutes les causes, la conclusion était là… la tendresse n'était pas exclusive à eux seul, entre lui et son âme féminine. Mais les gens inconnus ou non pouvait faire preuve de ce genre de choses. c'est donc ça au final ?

Il avait l'impression d'être un animal sauvage qui découvrait les bienfaits d'un feu. Même si les flammes lui font toujours aussi peur. (dans le cas de Naalem ça serait de la méfiance, comme le sentiment lié à la peur n'est pas transmise jusqu'à son cerveau).

Il allait se retourner quand elle termina de frotter ses épaules… il n'arrêtait pas son mouvement, ne sachant pas trop quoi faire, surtout que l'idée de la chauffer était passer (même si elle pouvait revenir très vite comme une envie de chocolat). Son regard allait sur elle, elle semblait éviter le sien et il fit de même cherchant l'étrange objet qu'elle avait déposé sur son socle. Il s'en sait observant la texture et l'imprégnant du savon qui allait avec, avant de… rendre la pareille à la jeune femme. Rien que faire ce geste en pivotant les épaules de la belle, lui parut très étrange. Un instant il se fuit la remarque que ça serait comme avec Teshara mais non. Chacun ce moment, cela ne pouvait pas être comme avec sa jumelle, sinon ça serait une violation de leur intimité et de leur propre existence. Cela serait différent et il ne savait même pas comment si prendre. Il n'est pas réputé pour être doux l'animal, sauf … bah vous savez avec qui.

Déjà qu'il l'avait blessé au poignet, si en plus il lui rajoute des bleus…enfin tant pis, avant même qu'il se décide, sa main était déjà sur la peau de la demoiselle, la frottant avec des petits cercles qui auraient pu être brusques … mais au final pas vraiment, il semblait faire très attention. Ne comprenant pas, il décida de se laisser porter de toute façon, les branlettes intellectuelles ne sont pas porteuses de solutions, elles servent juste à douter et le doute n'est pas permis dans ce monde.

Kara Aiolos


Kara était physiquement là, dans cette douche avec Naalem. Mentalement elle était revenue des dizaines d’années avant, avec le seul être qu’elle avait réellement aimé, qui lui avait montré qu’on pouvait être tendre même si on était une Princesse. Elle n’opposa aucunes résistance au Genii et le laissa lui rendre la politesse de ses attentions.

Sans qu’elle s’en rende compte, des larmes se mirent à couler sur ses joues. Elle les effaça vite mais elles devinrent plus présentes. La jeune femme se retourna d’une coup pour se mettre dans les bras de Naalem. Le pauvre homme ne devait pas comprendre ce qu’il se passait et en plus il n’y était pour rien.

Kara s’en voulait de craquer maintenant surtout face à quelqu’un qui ne tolérait pas la faiblesse. Mais il venait de réveiller sa seule vraie blessure qui n’avait jamais guérie. Et tout aussi vite qu’elle avait pleuré, Kara redevint maître d’elle même mais avec les yeux encore rougis des larmes. ”Excuse moi, on en était où déjà?”

Naalem Lays


Étant de dos, le Geniis ou plutôt l'ex Geniis ne pouvait pas voir sa compagne de douche en train de verser quelques larmes. Et quand bien même, il était tellement concentré sur ses mouvements qu'au final, il n'était pas certain de remarquer ce moment d'égarement. Finalement, il avait pris le plis … Une sensation d'amusement était en train de revenir, comme s'il constatait qu'un geste, si simple pouvait être si facile ou même intéressant. Quand il ne voulait pas s'expliquer les choses ou quand, il ne pouvait pas le faire, il préférait se laisser porter pour découvrir et bénéficier d'une nouvelle expérience. Cela était sa curiosité propre et un regard scientifique sur ces nouvelles choses pour les accepter.
Soudainement, elle se tourna pour se jeter contre lui… un moment d'absence… et il ne comptait plus les surprises avec elle… cela commençait à être une habitude. Une habitude qu'il aimait bien car ça changeait des nanas fades et prévisibles.

Bon… que faisait-elle ? Il commençait à se poser plusieurs questions quand, il sentit qu'elle était en pleine détresse… pourquoi pleurait-elle maintenant ? Elle avait mal quelque part ? Il était si mauvais que ça ? Non, elle lui aurait dit. Alors, pourquoi ? Il n'en savait trop rien… les gens normaux, font quoi dans ce genre de situation ? Une tape et tout va bien ? Boraf, comme si ça suffisait tiens ! C’est ridicule !

De toute façon, il était en pleine incompréhension et si cela n'avait pas été Kara, il aurait sûrement repoussé la personne. De toute manière, son moment de trouble, ne dura pas, puisqu'elle se détacha, les yeux un peu rouge signe de sa tristesse passagère qu'elle masquait tout de suite pour changer de sujet. Oui, il ne tenait pas à savoir pourquoi elle était mal, cela ne regardait qu'elle. Et il s'en foutait, lui et l'empathie ça ne fait pas un chiffre rond. Il appliquait ça pour lui, quand les rares moments où monsieur Naalem Lays a mal il le garde pour lui et gère son problème seul. Et puis chacun sa merde après tout.

« Sur le point de débattre sur le repas du soir… Je te parlais d'une spécialité d'ici qu'ils nomment crêpes et ça à l'air plutôt bon. Surtout avec du chocolat. » répondit-il naturellement, comme si ce fut réellement leur sujet initial. Il comptait bien la faire rire avec cette phrase hors sujet, pour éloigner définitivement cette phase hors sujet. Et puis, cela lui permettait de reprendre le dessus sur lui-même et son trouble juste avant. Il déposa l'éponge pour attraper le pommeau de douche et se rincer… puis son regard se posa sur Kara avec un sourire digne du plus grand des conspirateurs ! Il tourna l'objet pour lui arroser le visage.

Kara Aiolos


Kara s’en voulait de ne toujours pas être arrivée à se remettre d’un événement passé il y a si longtemps. Malheureusement on l’avait privé de son deuil et ce manque l’avait suivit toute sa vie, la faisant grandir avec cette faiblesse. En temps normal elle n’y pensait presque plus mais dès qu’elle vivait une situation qu’elle avait vécue avec lui, sa belle assurance s'effondrait comme un vulgaire château de cartes.

Et que ça arrive face à Naalem était le pire moment car la jeune femme savait qu’elle ne pourrait pas trouver de soutien avec lui. Il était gentil à sa manière avec elle, sexuellement ils s’entendaient bien mais y’avait tellement de concepts humains qu’il ne comprenait pas que là elle se retrouvait sans savoir quoi faire. C’est pour ça qu’elle avait de suite repris le dessus sur elle même.

La brune sourit faiblement à sa tentative d’humour, elle voyait bien qu’il essayait de faire un effort et que lui aussi n’était pas aussi assuré que d’habitude. ”J’ai goûté, c’est très bon, tu peux même en manger avec des trucs salés.” Kara réfléchit si c’était possible d’en manger ce soir, mais sa réflexion fut interrompu par un jet d’eau en pleine figure. Elle fut complètement surprise et tenta d’attrapper le pommeau pour lui envoyer l’eau sur lui. Seulement là encore ce petit jeu si anodin fit remonter de mauvais souvenirs. Elle n’aurait jamais pensé revivre ces moments de complicités avec un homme comme Naalem. Là si elle ne lui parlait pas elle allait finir par faire la gueule sans raison et elle savait aussi que l’ex Genii aimait comprendre les choses donc elle décida de lui parler, quitte à complètement casser ce moment entre eux. C’était quitte ou double mais Kara aimait le risque. ”Je vais t’expliquer pourquoi j’ai du me réfugier dans tes bras, tu en auras surement rien à foutre mais au moins tu sauras pourquoi j’ai agis comme ça. Bref” Elle marqua une pause car ce n’était pas si facile pour elle de parler de ça. ” Se frotter le dos comme on a fait, est un geste tout con , genre de préliminaires, sauf que la dernière fois que j’ai fais ça c’était avec un homme que j’aimais réellement, qui est décédé sous mes yeux et parce que j’étais une princesse. Ca fait au moins 15 ans mais j’ai toujours pas guérie et depuis j’évite ces situations.”

Ca lui faisait du bien d’ôter ce poids de ses épaules et finalement le faire face à une personne aussi insensible que Naalem était le bon choix. Il n’allait surement pas essayer de la consoler ni quoi que ce soit. En fait elle ne savait pas du tout comment il allait réagir, par contre une autre surprise vint les déranger quand l’eau chaude s’arrêta et qu’une eau gelée tomba sur eux. Kara hurla de surprise.

Naalem Lays


Bon, la tentative d'humour sur les crêpes avait quand même avorté un tantinet ! Il fit une petite moue un peu désabusée voyant sa compagne de toilettage peu réceptive. Mais cela ne dura pas, dès qu'on parle de nourriture l'homme était très attentif, mise à part le sexe un des rares plaisir facile à se procurer sur cette putain de galaxie, faut dire qu'il commençait à avoir faim et l'alcool ça creuse un homme !

« Parfait ! Faudra en manger ! » affirma t'il, oui il comptait bien en trouver ce soir ! Au moins ça occuperait leurs esprits au lieu de tourner en boucle sur un truc triste pour l'une et sur un mal être pour l'un. De toute façon, il était temps de reprendre les festivités et il lui envoya le jet d'eau sur la figure se marrant doucement de cette belle connerie. En réponse, elle tenta de lui prendre l'objet qu'il lui refusa dans une petite bataille qui avorta une nouvelle fois... Mais ce n'est pas vrai, il y a quoi à la fin ? Il avait fait quoi encore ? Là... franchement il ne savait pas ce qu'il avait de « mal » pour une personne lambda. Il repositionna le pommeau, s'apprêtant à demander où était le problème, puisque juste avant ils s'amusaient bien et ils étaient même partis pour une séance de jambe en l'air... et là bah il pouvait se la mettre sur l'épaule et faire deux tours sur lui-même pour rentrer chez lui : frustré par une libido en baisse et surtout de tout foiré avec la princesse qui semblait bien taciturne.

Mais bon, il ne put ouvrir sa bouche qu'elle prit les devants (et ça c'est bien), lui expliquant que... oui en effet il en aurait surement rien à taper des raisons, surtout si c'est gnagnant. Mais bon, sur l'échelle du « rien à cirer de ta vie », le curseur n'était pas au plus haut avec elle... pourquoi ? Oh parce qu'il l'aimait bien et qu'il aime passer du temps avec elle. Plus les heures passaient plus il était d'accord sur ce point, elle était de bonne compagnie et avec Naalem c'est quitte ou double : soit il t'aime bien et là, on a le droit à un homme plutôt agréable et surprenant ... soit il ne peut pas t'encadrer donc attend toi à prendre pleins la gueule et à bouffer tes oreilles par le mauvais trou à chaque respiration ! Comme toutes personnes sociopathes, les sentiments sont parfois un peu exacerbés et quand il avait dû feeling comme ça, il était du genre à ressentir plus vivement de « l'attachement » pour cette personne. Et puis pourquoi tenter d'expliquer ce genre de relation ? Il n'avait rien à dire de plus, que Kara était dans son petit cercle d'intérêt, certes rapidement mais cela était mérité avec leurs péripéties.

Alors, il la laissa parler, de toute façon, elle ne lui apprenait rien sur son manque d'empathie ou même d'intérêt pour la vie des autres. Certain parle d'égoïsme, mais il ne se qualifiait pas vraiment comme cela... un égoïste ne fait rien partager alors qu'il partage tout avec sa soeur et quand il a des amis, il partage tout autant comme ce bon Karazh ! Enfin bref, il trouve que les gens ne savent pas réfléchir ni réellement voir les bonnes vérités, juste celles qui les arranges pour se rassurer.

La suite des paroles de la princesse, ne fit naître aucune réaction chez l'homme...sauf peut-être qui s'était fermé ? Non il réfléchissait en fait. Il y a 15 ans, elle a fait ça avec son compagnon... ouai, donc ça veut dire que ça fait 15 ans, qu'elle n'a pas pris de douche de ce type avec quelqu'un d'autre... donc bonjour le malaise ! Et en plus elle le confirmait. Qui aurait cru que cette femme avait encore des palpitations et le coeur brisé après autant d'année ? Incroyable mine de rien. Il ne savait pas trop s'il comprenait réellement, puisque l'amour et lui... enfin l'amour pour quelqu'un d'autre... enfin si, perdre quelqu'un qu'on aime réellement est tragique. S'il venait à perdre sa soeur, il savait déjà, qu'il ne pourrait plus continuer à vivre.

« D'accord. Il a été assassiné ? » c'est ce qu'il en concluait quand elle parlait de l'avoir vu mourir sous ses yeux parce qu'elle était une princesse. Le roi, ne voulait pas de bouseaux dans la famille donc. (bah oui, il devait pas être top ligné le mec, sinon elle n'aurait pas eu ce désagrément !


Kara Aiolos


Assassiné? Kara aura pu dire oui dans un certain sens elle l’avait tué. Mais ce n’était pas volontaire. Cette soirée restait gravée dans sa mémoire même la moindre parole. C’était horrible.”On était tous les deux chez lui, il était plus âgé que moi mais ça on s’en fou, on avait bu et pris des substances, pour délirer. Et d’un coup il a voulu me montrer qu’il pouvait tenir en équilibre sur le rebord du balcon, je l’ai suivi...5 ème étage...on est tombés. J’ai eu plus de chance que lui mais il n’était pas mort sur le coup, mais quand les secours sont arrivés avec mes gardes, la décision a été prise de me sauver moi et pas lui ...pourtant y’avait assez de secouristes.” Kara marqua une pause. ” Mort , il n’y avait plus de problèmes ni de traces de mon comportement pas digne d’une princesse. Ma famille a justifié cette décision disant que c’était pour me protéger”

De ce jour elle avait compris de quoi ils étaient capables pour maintenir les apparences et elle avait joué le jeu car elle pouvait quoi faire d’autre? Ils étaient capables de tuer pour se protéger les uns les autres. Donc Kara avait arrêté de s’attacher aux gens car c’était risqué pour eux, la jeune femme avait accepté de se marier des années plus tard avec un militaire. Elle redevenait elle même que depuis qu’elle était sur Atlantis.


Naalem Lays


Ah la mort trop conne… enfin cela pouvait clairement arriver à Teshara qui utilisait pleins de drogue différente et il se dit qu’il ne devait pas présenter les deux. Elles seraient capables de faire de nouvelles expériences. Enfin si elles s’entendent…
« Et pourquoi, ils ne pouvaient pas sauver les….» pas le temps de finir sa phrase que l’eau tomba… surprenant tout le monde, de l’eau froide ! Il jura de plus belle, sortant de la douche mouillé.

« Bordel de Koyla en petite culotte! » Il attrapa Kara pour la sortir et il éteignit le robinet se glaçant le bras en grognant. « Tu as un stock d’eau ici ? Ou c’est générale cette merde ? »


Kara Aiolos


L’eau gelée mit fin à ce moment désagréable pour tous les deux et Kara se sentit attirée pour sortir de la douche. ”Beuuurk c’est quoi ce juron...vais imaginer moi après et vomir. Non première fois que ça me le fait” Elle attrapa une serviette pour s’enrouler dedans et en lança deux à Naalem. Vu le gabari deux c’était bien. Elle s’approcha de lui et l’embrassa doucement. ”Merci pour les cours et pour m’avoir supporté avec mon craquage.”


Naalem Lays


Naalem se mit à rire
« Bah ça m’aidait quand j’étais dans la boite pour passer le temps. imaginer ce gros porc en petite culotte d’enfant en train de se palucher sur la légende ! »

Cela était sortie un peu tout seul, avec toute la spontanéité de Naalem à l'état brute. Il ne parlait à personne (et qui voudrait entendre ça vraiment ?) de ce qu'il avait vécu avant, de son passé de son enfance, des Geniis et de son séjour à la garde d'élite chez Koyla, des jeunesses Geniis a la con où ils avaient tenté de le dresser jusqu'au moment où ils s'étaient fait passer pour mort pour goûter à la liberté.

En tout cas, ce fut la première fois... il ne pouvait donc pas bidouiller l'eau de la chambre. Il pesta prenant les deux serviettes de la jeune femme, pour en enrouler une autour de sa taille et l'autre se la passant sur le torse. Son regard allait sur la douche, cette vilaine douche qui avait déclenché sa castration ! Ce fut le baiser de Kara qui le fit sortir de ces mauvaises pensées...
« De rien, faut maintenant que ça te sert. » dit-il ne rebondissant pas pour son égarement, il n’avait rien à dire là-dessus.

_________________
DC: Alek Hamilton AKA Panda
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Aoû - 13:48
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 122

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Un nouveau souvenir impactantChrono : 11 mai 2018


Kara Aiolos


Kara lui lança un regard blasé, se palucher et voilà elle avait l’image en tête. Elle fit mine de vomir tellement l’image était horrible. La brune serait ravie que le jour où elle pourrait torturer Kyola histoire de lui faire payer ces attaques. Et elle allait prendre tout son temps pour ça.

La jeune femme regarda Naalem se sécher avec grand intérêt et là elle eut tout d’un coup une idée de génie. De quoi lui mettre l’eau à la bouche. Elle n’avait pas l’ingrédient sur dans ses quartiers donc il allait falloir qu’elle sorte vite fait. Kara s’habilla rapidement, en gros elle passa une robe sans même mettre de sous-vêtements dessous, vu sa morphologie ce n’était pas nécessaire. ”J’ai une idée d’où avoir des crèpes, fait toi une bière je vais les chercher.” La brune embrassa Naalem une nouvelle fois et sortie de ses quartiers.

Au cas où le Genii ne l’aurait pas encore remarqué, elle ne restait jamais en place, et mentalement elle changeait très vite aussi. Une vraie tornade. Enfin là elle partie en direction du restaurant et passa dans les cuisines. Elle s’était liée d’amitié avec une cuisto qui lui faisait découvrir comment on cuisinait sur la cité.”Bonjour ma cuistot favorite, il te reste des crêpes, c’est pour une urgence” Kara avait une chance monstre car ils avaient fait des crèpes à midi et il en restait. ”Oui l’alien il m’en reste et sinon tu n’as pas eu le temps de complètement t’habiller à cause de cette….urgence justement?” Kara lui sourit amusée sachant le petit jeu de provocation entres elles ” Bien vu...va savoir un jour se sera peut-être toi l’urgence, en tout cas merci , tu me sauves la mise.” Donc elle prit ce qu’il restait et piqua aussi du chocolat liquide. Elle remercia la cuisto en lui promettait de lui rendre la faveur un de ces quatre. Elle fila avant que l’autre a eu le temps de répondre.

Elle fit le chemin retour. En tout elle avait dû en avoir pour une vingtaine de minute tout au plus. Laisser Naalem dans ses quartiers n’avait pas posé de problèmes à Kara, elle n’avait rien à cacher bref, elle ouvrit la porte avec un grand sourire, elle enleva sa robe, tenant d’une main le plat avec les crêpes et de l’autre le chocolat. Naalem avait donc en face de lui une brune incendiaire nue tenant à manger...les deux passions du jeune homme. ”Prêt à avoir un orgasme culinaire..?”

Naalem Lays


La tête de Kara valait son quota d’énergie, tellement elle était drôle. L’homme ricana comme un gamin en voyant cette moue vomissante de la princesse. Oui, c’est une image très dégueulasse, mais bon, pour évacuer sa frustration et sa rage il faut bien s’imaginer des choses mauvaises. Il regrettait de n’avoir pas pu piéger la chambre de son ancien supérieur, cela aurait été drôle de le savoir en train de brûler comme un gros cochon ! Mais peut-être qu’un jour, il tombera sur une équipe Atlante qui allait le ramener ici en prisonnier… Et il passerait le plus sale quart d’heure de toute sa vie avec un vieux souvenir.

L’homme se séchait tout en pensant à ce beau jour, où Koyla finirait par payer… Il n’avait pas fait attention au regard plus qu’intéressé de la belle sur son corps. Cela était limite naturelle, pour lui qu’on le mate donc il ne faisait plus attention. Quoique là, il en aurait bien joué, si elle ne s’était barrée aussi vite version foudre ! (Cette nana c’est une pile !). Mais le fait de partir chercher des crêpes était une très bonne raison !

« Okay ! » dit-il enthousiasme, avant de se rhabiller avec son sous vêtement et son pantalon, il ne remit pas le haut qui sentait l’homme qui travaille dur ! Et puis, ça donne une bonne raison pour chauffer un peu la princesse livreuse. En tout cas, il s’installa sur ce siège poire qu’il affectionnait particulièrement, tout en sortant une bière pour attendre la demoiselle. Il ne savait pas du tout à quoi ressemblait ce met et il avait grande hâte d’y goûter.

Trouvant le temps long, oui vingt minutes c’est long pour lui, il se leva commençant à regarder plus en détail les quartiers de la belle, les meubles, les éventuelles photos et décoration qui y traînait. Son regard s’attarda quelques secondes sur ce lit, qu’il avait bien envie de tester dans un corps à corps moins violent que leurs échanges d’avant. Il ne serait pas contre de profiter de ce type de cours… mais il avait l’impression que les moments où ils se chauffaient partaient en n’importe quoi par une mystérieuse interruption. La douche aurait pu être l’occasion, mais voilà qu’ils avaient pensés à des choses étranges, elle à son ex et lui, mal à l’aise comme tout ! Bref…plus ça va, et plus il se dit qu’il n’allait jamais pouvoir finir ce qu’il avait commencé dans cette cabane moisie de l’autre chasseur ! Enfin pas grave, ils vivaient sur la même cité et ils s’entendaient bien. Cela ne servait à rien de forcer les choses même si elle le faisait vriller facilement. Mais quel homme serait insensible à cette femme hors du commun ?

Bref ce fut sur ce genre de bonnes pensées qu’elle arriva les bras chargés de nourriture... Il beuga un peu, ne s’attendant pas à la voir… retirer sa robe (elle n’avait rien mit et elle se baladait les fesses à l’air la coquine) … avec de la nourriture. Bon, le spectacle était quand même plus qu’agréable et s’il recommençait à être en forme en voyant et en imaginant (surtout) la suite sur ce lit… bah là, il était chaud pour un double orgasme si on peut dire ça ainsi.

« Carrément ! » dit-il en se rapprochant d’elle comme un félin, en lui prenant des mains le plat d’étrange galettes fines, tout en prenant soins de lui effleurer la peau avec un regard emplis de sous-entendu !
« J’adore ta tenue! Les crêpes se dégustent sur une table vivante ou inerte ? » sous-entendu, je peux les manger sur toi !

Kara Aiolos


Les quartiers de Kara n’avaient rien de spécial par rapport à ceux d’autres personnes. Elle avait tout pour être confortable mais pas de photos de sa famille ou de là où elle vivait. La miss n’était pas nostalgique et avait une grande capacité pour faire en sorte que les gens ne lui manquent pas. De toute façon ils l’avaient tous trahis donc en façade elle était la fille aimante, la princesse souriante mais tout ça n’était que de la façade. Donc si l’ex genii fouillait il ne trouverait pas grande chose sur sa vie.

Enfin là elle était contente de voir la surprise et le désir dans les yeux de Naalem. Kara était surprenante mais surtout elle agissait pour que personne ne la connaisse réellement, encore que le Genii avait vu certains côtés vulnérables d’elle. Mais elle était aussi spontanée et joueuse et là c’était tout pour le plaisir de l’homme en face d’elle.

La Princesse réfléchit un instant à la question qu’il venait de lui poser. ”On ne m’a dit comment les déguster donc autant faire comme on veut non? “ De toute façon même si on lui avait dit, Kara n’aimait pas suivre les codes, elle n’en faisait qu’à sa tête et Naalem était du même genre. Par contre elle n’avait pas qu’elle n’avait pas de table pour manger ça. Pas grave, elle avait le sol pour poser les trucs ”On va tout poser par terre.”

Elle laisse donc le Genii s’installer par terre et poser le plat avec les crêpes. La jeune femme avait gardé le chocolat et hésita un moment à où s’installer mais elle avait envie de le distraire un peu pendant qu’il dégusterait ça donc elle attendit qu’il soit assis, pour venir s’assoir à son tour entre les jambes de Naalem son dos à elle contre le torse du monsieur. Comme elle savait qu’il n’en avait jamais mangé, elle lui montra comment faire. Elle étala du chocolat liquide sur la crêpe, puis elle la plia en triangle et la lui tendit en souriant. Elle dû se tourner un peu mais pas grave. ”Allez on est un gentil garçon et on ouvre la bouche pour déguster cette excellente sucrerie.”

Naalem Lays


L’homme eut un petit rire quand elle lui répondit sérieusement, il faisait des allusions sur son corps à elle, pas plus loin. Il se fichait bien de manger à table ou même à terre, tant qu’il mangeait. Il n’avait pas de conditions très recherchées, au final, il s’estimait avoir des désirs et des envies simples. Peut-être étrange, mais après tout, qui n’est pas étrange ? Les différences entre les peuples de cette galaxie est si forte qu’il s’étonne qu’il ne soit pas plus de dissonance entre certaines mentalités.

« Oui » oui, ils allaient faire comment ils veulent, pourquoi s’emmerder avec des principes après tout ? Finalement ce fut à terre, il alla donc se mettre en tailleur sur le sol tout en observant les mouvements de la belle, déposant le plat sur sa droite. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle vienne sur lui… et il ne dit rien de particulier trop content d’avoir cette deuxième sucrerie sur les jambes… Il avait un peu chaud, mais normal après tout… ces mains le démangeait ! OPh oui il avait envie de toucher cette peau douce et lisse, ornée de tatouage. Les crêpes n’allaient pas durer longtemps si ça continue… d’ailleurs, elle lui demanda d’ouvrir gentiment la bouche, chose qu’il fit sans protester

« Oui madame ! » gentil garçon c’est vite dit, brave garçon oui ! Ou affamé garçon… il aurait cru a quelque chose de salé, mais non… c’est tout con comme nourriture mais c’est une tuerie ce truc ! « Le service est au poil !
». Il comptait bien profiter d’être nourri, comme ça, il a les mains libres pour faire autre chose de plus agréable, comme les passer le long du dos de la jeune femme, pour descendre vers ces jambes et remonté sur ce même dos, pour le moment tout était chastes, mais ce n’est qu’un début. De toute façon, elle devait bien se douter que depuis qu’elle avait retiré sa robe, l’homme était “content”.
« C’est super bon ! Je sens que je vais prendre des kilos avec cette nouvelle sucrerie ! » Finalement ça se bichonne mutuellement si ce n’est aps trop meugnon… c’est bien la première fois qu’il entretiens ce type de relation avec une femme autre que son double.

Kara Aiolos


Kara savait d’avance que Naalem allait aimer les crêpes. Tout le monde sur la cité adorait ça et elle-même trouvait ça très bon. Et puis sous ses airs de grand dur, la brune pariait qu’il adorait les sucreries. Et il fit l’homme obéissant en ouvrant grand la bouche et en mangeant sa crêpe au chocolat. Elle sentait les mains de Naalem sur elle mais pour le moment elle était trop concentrée sur les crêpes...on ne déconne pas avec la nourriture.

La brune sourit en voyant la tête de l’ex genii, la tête de celui qui découvre un truc super bon. Un aliment à se damner pour et à en oublier le régime, le sport etc. {color=DarkViolet]”Je dirais que le service est à poil surtout…”[/color] Kara se fit aussi une crêpe parce que bon il n’était pas que lui qui profite des bonnes choses. Elle plia donc le truc de manière très sérieuse. Finalement elle était bien là contre lui, à passer un moment tendre. Elle ne se posait pas de questions et c’était très bien elle profitait juste du moment. ”J’ai découvert ça y’a pas longtemps et j’en suis accroc, on peut en manger avec du sucre, de la confiture mais j’ai pas pu tout prendre”

Elle fit une autre crêpe pour Naalem et lui tendit sauf qu’au dernier moment elle détourna la crêpe et l’embrassa doucement, puis après cette petite attaque elle lui redonna. Bizarrement elle n’avait aucuns soucis à rester nue avec lui, il ne la jugeait pas et ça la mettait à l’aise.

Naalem Lays


« C’est ce qui fait sa qualité ! » confirma le grand blond. De la nourriture une belle femme dans la tenue la plus seyante (celle de l’air) et un endroit douillet, voilà une définition de ce que pouvait être le bonheur à cet instant. Rien de plus rien de moins. Et avec sa chance, il sentait que cette petite bulle éphémère pourrait être contrariée par un truc désagréable. Après tout, la première fois, il avait eu quand même un lot de merde impressionnant !

Il eut un soupire calme, plutôt bien avec cette tension agréable en bas des reins…. Elle lui avoue qu’elle en était accro et il devait bien reconnaître qu’il avait trouvé une nouvelle sucrerie à manger le soir quand il n’avait pas envie de se rendre au mess. Il adorait grignoter un peu tout et n’importe quoi tant que c’est bon. Généralement le soir et devant les images animées qu’ils nomment films. Une autre découverte qu’il ne se lassait pas. En plus, ça leur montrait clairement avec sa sœur, comment pensait les Atlantes où leurs valeurs.

« On aura pleins d’autres occasions de diversifier les crêpes ! »

Il continua à la caresser en douceur avant de réclamer une nouvelle crêpe qu’il engloutit rapidement… mais le temps passait et l’esprit joueur de l’homme repris le dessus avec l’envie piquante qui allait avec. Il décida, de la faire basculer sur le sol tout en se mettant au-dessus d’elle avec un regard malicieux … un rictus conspirateur était sur ces lèvres, quand et il attrapa la cuillère de pâte aux chocolat pour en faire tomber un filet sur le poitrail de la jeune femme, entre ces seins.

« Qu’elle maladresse vraiment ! »

Kara Aiolos


La jeune femme ne pensait pas vraiment à d’autres moments pour manger les crêpes. Elle vivait l’instant présent, mais c’est vrai qu’elle ne dirait pas non à d’autres moments, tendres, entres eux. Oui voilà le mot adéquat c’est bien tendre et c’était assez inattendu avec eux. Tout comme lui elle se demandait à quel moment ça allait partir en vrille. À quel moment un truc allait venir pour les ramener à la réalité. Car là ils s’étaient créent un moment hors de la réalité, un moment off.

”On verra mais on pourra aussi goûter d’autres desserts car ce peuple a une passion pour les sucreries.”

Si Kara ne faisait pas attention à elle, elle allait prendre pas mal de poids avec toutes ces bonnes choses. Mais bon si à chaque elle éliminait en faisant du “sport” avec Naalem ça ne la dérangerait pas. Elle ne s’attendait à ce qu’il passe à son dessert à lui aussi vite et le laissa l’allonger en souriant. Décidément ils avaient un problème avec le sol tous les deux. Elle frissonna en sentant le chocolat sur sa peau, tout en gardant son sourire.

” Tu veux me manger?”

Kara vit le pot de chocolat proche d’elle. Elle mit le doigt dedans et le lécha sensuellement sous les yeux du Genii en braquant son regard vert dans celui bleu du jeune homme.

Naalem Lays


Une passion pour les sucreries ? Il avait trouvé enfin un peuple qui sait faire des bonnes choses bien faites ! Il sentait qu’il allait faire une razzia au self sur l’îlot pâtisserie, pour tout goûter !
« Parfait ! Un assortiment ou une soirée sucre ! » il était très satisfait de cette idée, même après trop il doit bien l’avouer. Cependant, une idée toute aussi délicieuse lui avait traversé l’esprit, une si belle jeune femme sans rien d’autre qu’un vêtement en chocolat c’est alléchant ! Après c’est une manière de la tenter, de lui rendre la pareille alors qu’elle est si désirable. Même s’il adorait clairement cette simplicité entre eux ! Les vêtements ? Inutiles et hop on retire le superflue !

Son regard bleu s’illumina d’une once de malice quand elle posa une question qui n’avait pas vraiment le goût du questionnement… c’est une affirmation. Surtout avec ce geste si anodin qui était loin de l’être ! Il eut un rictus enflammé. En réponse, il posa ses lèvres sur la peau chocolaté, pour déguster le mélange sucré et enivrant de la peau. Il reprit la cuillère pour la passer non plus à côté de la poitrine mais sur les mamelons dressés de la jeune femme afin d’y appliquer sa propre bouche y prenant grand soin dans une caresse buccale et sensuelle.



© YOU_COMPLETE_MESS

_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: La grande Médiathèque-