Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

[Event double face] Moment Fort 8 : Au feu les pompiers, à lancer la grande échelle !

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 17 Juin - 18:00
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur


Moment Fort 8 : Au feu les pompiers, à lancer la grande échelle !
Ford-White

« Plusieurs consignes en fin de document»



Plus ils approchaient de l’infirmerie, et plus l’envie pressante d’y être le plus vite possible se faisait sentir au travers de la douce odeur oxydante de la fumée. Au plafond, des volutes s’échappaient, s’exfiltrant des conduites d’aérations saturées. La chaleur ne pouvait pas encore se faire sentir, mais s’il y avait autant de dégagement gazeux dans l’air, ça devait bien flamber.
Les portes étaient belles et bien fermées. Étaient-elles simplement entravées, ou étaient-elles verrouillées ? En approchant, la technicienne et le militaire purent constater qu’il s’agissait d’un acte de malveillance volontaire, puisque le boitier de cristaux disposé sur le côté de l’accès était complètement détruit, produisant encore quelques étincelles d’agonie électriques. Les panneaux qui bloquaient le passage étaient aussi chauds qu’une poêle à frire un steak, mais ils étaient parfaitement hermétique. Il n’y avait pas de volutes de fumée qui s’en échappaient, les principales émanations provenant des sorties d’aérations au plafond.

// S’il vous plaît… // Des quintes de toux se firent entendre. // Il fait de plus en plus... // Une explosion suivit d’un cri effroyable perça les tympans des personnes à la radio. L’explosion s’entendit même depuis l’extérieur de l’infirmerie. Il était tant d’aller les chercher !



Consignes :

  • Attention au flashover si vous ouvrez la porte.
  • L’air est saturé en fumée.
  • Katty et les personnes coincées sont au fond de l’infirmerie.
  • Vous êtes libres de décrire toutes les péripéties que vous voulez.
  • L’explosion provient des réserves de bouteille à oxygène qui explosent sous l’effet de la chaleur.
  • Vous avez jusqu’au dimanche 24 juin 20h00 pour poster.
  • Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous demander =)




(c) DΛNDELION


Personnages inclus dans cette partie :
Lieutenant Aiden Ford - Thyra White

PNJ à disposition :
Kate -infirmière en cheffe [/center]

Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Juin - 10:55
avatar
√ Arrivée le : 22/01/2016
√ Messages : 987
√ Localisation : dans la galaxie Pégase


Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
En quittant le bureau j’ai jeté un dernier regard, McCoy s(occupait déjà des opérations, elle à bonne esprit cette fille ! Et pas conne avec ça : elle eut même la délicatesse de trouver une sorte de matelas pour que les corps endormis soient plus à leur aise. Je m’inquiétais aussi pour Ayoun et les deux soldats partis à sa recherche suite à la détonation entendue. J’aurais bien souhaité que l’enzyme m’ai doté du don d’ubiquité mais hélas ce n’était pas le cas. Alors en suivant Thyra je fonçais pour tenter de sauver tant l’infirmerie que ceux qui y sont apparemment prisonniers et risquent de mourir asphyxiés ou pire encore, brûlés vifs !

Je ne sais jamais si mes sens sont seuls à percevoir les chose qu’ils perçoivent ou si tout le monde ressent les même sensations. Là dès arrivés à l’étage j’ai très bien senti une odeur de fumée acre et entendu, en étouffé, le grondement des flammes. J’avais pris deux extincteurs avec moi et Miss White devait en avoir autant ! Nous sommes arrivés devant l’entrée principale, fermées ! Des volutes de fumées noires et malodorantes, s’échappaient paresseusement dans le couloir par les grilles d’aération. Une voix de femme, la même que précédemment, appela encore au secours ! Se plaignant de la fumée et de la chaleur. J’eus un réflexe stupide et tentais d’ouvrir la porte avec les mains, je retirais tout de suite ma main droite : Le panneau était brûlant ! C’est à ce moment que j’entendis un appel radio qui me surpris tant je m’attendais à ce que les morpheas soient parvenus à tous nous piégés pour nous éliminer.

//Ford, est-ce que vous me recevez ? Quelle est votre situation ?//

Bon sang qu’entendre cette façon de s’adresser à ses hommes me manquait :

// Major ? Miss White et moi-même sommes devant la porte de l'infirmerie. Il y a eu sabotage et pour l'heure on ne peut rien faire tant la chaleur est telle que le métal est brûlant !...// (bruit d'explosion !)//...Je crois qu'on va devoir faire dans le brutal, ce sont des bonbonnes d'oxygène qu'on vient d'entendre ! Si on se dépêche pas, ça va pas être joli dans cet étage ! A vous Major ! Ford Terminé !//

Ouais, fallait se magner le tronc de les sortir de là ! Je jettais un regard sur le panneau de contrôle, irrémédiablement H.S, enfin pour un béotien comme moi ! Mais le Major continua et nous échangeâmes un moment !

// Le métal est brûlant ? Qu'est ce que vous insinuez ? Êtes vous parvenus à entrer en contact avec quelqu'un de l'infirmerie ?//

//J'insinues que j'ai tenté d'ouvrir la porte avec les mains mais que je me suis brûler en essayant ! Et je suis en communication avec une femme mais j'ignores son poste ou son identité, ni même si elle n'est pas un morphéa pris au piège de la malveillance de ses complices !//

//Qu'a t-elle pu vous dire ?//

//Qu'elle avait peur et qu'elle avait terriblement chaud ! Et pour être honnête je suis plus inquiet de trouver comment sauver les pauvres prisonniers de l'incendie que de discuter avec des gens effrayés ! Vous comptez venir nous aider ou on devra faire sans ? J'aimes pas trop comment tout à mal tourné, on est divisés et en réaction à leurs attaques ! Il serait temps qu'on reprenne la main !//

//Natasha et Fuller ne répondent pas à mes appels radios et ils étaient en passe d'être en mauvaise posture la dernière fois que je les ai eu. Kalinda et moi allons devoir aller de leur côté pour voir ce qu'il en est. Je suis désolé lieutenant, vous allez devoir faire avec ce que vous avez.//

Oh non, pas encore ! Une civile et un soldat que j’aimais bien risquaient leur vie pour la cité et je n’étais pas là pour les sauver. Le Major serait plus utile avec eux, pour une simple humaine, elle s’en sort bien dans ce genre de situation ! Bon ben, on fera sans secours alors !
//Vous en faites pas Major ! La SPA nous tomberait dessus si on laissait cette pauvre Zelda servir de repas aux alligatroncs ! Et je sais que dès que vous pourrez vous viendrez aider ! Ah et Norah Ayoun, nous à lâché dans le bureau d'Hoffman, elle erre je ne sais où, ! J'ai envoyé du monde la chercher : Galza et Wayatt mais j'ai pas de nouvelles donc si vous aviez le temps de passer voir ce qu'ils font vous gênez pas ! Bonne chance Major ! On va faire le maximum pour sauver les médecins leurs patients et les gris qui devaient les protéger ! A vous Major ! Ford terminé !//

//Merci et bonne chance à vous aussi, lieutenant//

Je repassais sur le canal de l’infirmerie, mais la chaleur ne me permis que de recevoir des grésillements ! Je m’approchais comme je pouvais de la jointure de la porte, et criait en espérant traverser le panneau :

” Eh ? Là-dedans ! Vous m’entendez ? La radio passe mal à cause de la chaleur du feu, Je suis avec la technicienne Thyra White et moi c’est Lieutenant Ford ! Vous êtes qui et qui est avec vous ? On fait le maximum ! Alors ne perdez pas espoir !”

_________________
Médailles:
 

DC : Herakles Coeur de Thaïr
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juin - 18:24
avatar
√ Arrivée le : 22/01/2016
√ Messages : 987
√ Localisation : dans la galaxie Pégase


Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
(suite de la réponse de Ford )

Pas de réponse ! Enfin si, des grésillements de radio ou des sons étouffés, bref on dira qu’ils sont en vie et qu’ils ont entendus ! Je déposes les extincteurs près d’un mur et me tournes vers Thyra White :

“ Je supposes que le panneau est mort ! Il doit y avoir des cabinets de dentistes, des salles de soins légers ou que sais-je dans le couloir ! Trouver une porte avec un panneau de contrôle entier, ouvrez la salle qui correspond, si il y a un patient ou un soignant il évacue de suite ou il aide s’il est volontaire, mis méfiance aux morpheas ! Une fois ceci fait ! Vous laissez la porte en position ouverte et vous récupérez tout ce qu’il faut pour réparer cette bon sang de porte ! Et vous n’ouvrez pas tant que je ne suis pas là ! Je vais voir si on ne peux pas trouver plus d’extincteurs ! A tout de suite !”

La technicienne avait de quoi s’occuper moi, je fis le chemin inverse, dès que je voyais une porte je tentais de l’ouvrir et signalais l’incendie à d’éventuels occupants et le panneau de cristaux entiers à Miss White. Un moment j’ai soudain remarqué un truc bizarre : il y avait un réseau de canalisations au plafond, reliées à des jets d’eau. Qu’ils ne marchent pas ici où le feu n’était pas encore, c’est compréhensible, mais là-dedans ? Il y avait là un mystère que je devais élucider. Je suivis donc les tuyau la tête levée et à un moment je vins cogner du pied dans un morceau de tube métallique. On avait tout simplement coupé le système ! Pas étonnant que ça ne fonctionne pas alors ! J’ai continué ma recherche pour atteindre une porte discrète sur laquelle un panneau disait “Maintenance-Services techniques” et en-dessous sur un papier blanc, une imprimante avait notée “PC sécurité -étage infirmerie”, le panneau improvisé étant scotché sur deux coins de la feuille.. Je toquais à la porte, pas de réponse, alors j’ouvris !

Effectivement on voyait bien le côté local technique, avec tout une étagère sur laquelle on avait posé un bric-à-brac d’outils et d’autres objets. Mais la place qui revenait avant au personnel technique était remplie depuis un an par un panneau de contrôle vidéo et un mini PC de contrôle sécurité, faisant peau à peau avec une armoire électrique ou je ne sais quoi qui contrôlait les pannes et les soucis techniques. C’était petit ! Il me sembles qu’à l’infirmerie normalement il y a une patrouille de 4 et deux gardes pour les portes d’entrée et de sortie. Pour le personnel technique je crois qu’ils sont trois ! Ici on tient à peine à trois je dirais ! Pa facile de tirer au flanc dans ces conditions !

Je me tournais vers les écrans vidéos mais il n’y avait que “la neige”. L’ordi affichait un “ Fire Alert ! ” Bien rouge ! Des instructions me firent cliquer pour voir un plan de l’infirmerie et afficher un endroit zoné en rouge : le fameux tuyau manquant du système d’arrosage anti-incendie. Plutôt que de faire des conneries je résolu de mettre les compétences de Miss White sur le sujet ! Je revins vers la porte de l’infirmerie où travaillait encore Thyra. Je ramenais quatre extincteurs et j’avais trouvé dans une salle un enrouleur avec une lance incendie dans une espèce de salle de médecines alternatives ou de spa va savoir ! Avec ça on serait paré à toutes éventualité !

” Alors Miss White ? Avez-vous de bonnes nouvelles pour nos amis coincés derrière ces portes ? “

Je posais mon barda près des autres déjà posés là et vint jeter un oeil sur le panneau (genre connaisseur et intéressé par le boulot accompli )

” Au fait ! Par-là il y a un local technique reconverti en poste de sécurité, j’y ai vu des outils et des trucs qui pourraient vous être utiles ! Et un ordi qui aurait besoin qu’on l’aide à rétablir le système anti-incendie qui est au plafond ! Faut juste remettre un tuyau en place, ça c’est moi qui le ferait et relancer le diagnostic système puis relancer le tout et prier que tout le monde sera arroser très vite et abondamment de liquide ininflammable ! t si ça, ça marche pas et bien il y a le plan B ! Vous en dites quoi ? Partante ?”

Air interrogatif, sourire engageant, oeil mutant fermé sur un clin d’oeil, une vraie tête d’affiche de recrutement pour l’armée le Fordy !


_________________
Médailles:
 

DC : Herakles Coeur de Thaïr
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juin - 20:02
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur


Moment Fort 8 : Au feu les pompiers, à lancer la grande échelle !
Ford-White

« Plusieurs consignes en fin de document»



La porte s’ouvrit, laissant place à une fumée épaisse qui imprégnait le couloir. Plusieurs personnes toussant étaient présentes derrière et se précipitèrent calmement (malgré leur panique dans le regard) hors de l’infirmerie. Certains avaient avec eux du matériel pour les protéger des flammes. Katty se rendit vers Ford et Thyra les remerciant chaleureusement, la jeune femme avait le bras bandé signe qu’elle avait été brûlée.

McArthy arriva très vite, il avait été envoyé avec Lawson dans le pôle médical pour faire des recherches pour le major. le grand roux avait le visage sale, signe qu’il avait lutté avec plusieurs autres personnes contre le feu qui crépitait sauvagement derrière eux.
« Il y a une bombe… »

Il emmena les deux jeunes gens vers une sorte de table avec une étrange bombe qui n’avait rien de traditionnel. Thyra y reconnaîtrait sans peine un moteur alimenté avec une huile explosive dans un des contenants et de l’autre un liquide transparent qui se vidaient, il n’en restait plus beaucoup. Tant que le moteur tournait tout était bon (celui-ci était relié à un tuyau qui alimente le feu de combustible le fameux liquide transparent)… les équipes avaient essayé de boucher le tuyau mais l’embout était dans les flammes et elles étaient trop vives malgré les extincteurs.

De plus ce petit moteur Thyra le connaissait bien, il était issu de sa propre fabrication, puisqu’elle en avait fait plusieurs avec Naalem pour son drone. Le morphéa avait donc volé l’un des prototypes, ce qui n’allait pas plaire au grand blond.

Avec l’aide de Ford, les autres personnes encore en bon état se mirent à chercher des extincteurs pour lutter contre les flammes. Ce fut à ce moment-là, que les techniciens enfermé dans la salle de commande il y a peu, arrivèrent… Marc envoya l’un de ses hommes réparer le système d’incendie, cela allait lui prendre 15 minutes au maximum.
L’espagnol s’approcha de Ford inquiet « Nous étions enfermés avec mademoiselle StrØm… mais dès qu’on est sorti la salle de contrôle s’est bloqué, laissant Strom et Asch seules… je crains qu’elles aient des problèmes toutes les deux… »
Comme pour confirmer sa crainte, il y eut une alerte de sécurité.

// ALERTE OUVERTURE NON AUTORISÉE DE LA PORTE DES ÉTOILES //




Consignes :


  • Thyra : tu es la seule à pouvoir trouver une solution avec ce moteur, le but étant que tu arrives à alimenter le moteur avec une autre huile pour qu’il tourne, dès qu’il s’arrêtera il explosera. Vu la quantité de liquide transparent qui reste tu estimes cela à une trentaine de minute. Tu peux demander aux deux pnj de partir chercher de l’huile à la baie des jumper (aller retour ça leur prendra 20 minutes), ou de courir au laboratoire de Naalem pour prendre de l’huile spéciale (escargot powa) (allé retour 10 minutes) mais elle est plus instable comme huile.

  • Ford : Tu as le choix de rester ici ou de te rendre (avec des soldats) sur la salle des commandes, Marc t’accompagnera pour essayer d’ouvrir la porte, mais on te conseil de prendre un bélier car il a déjà tenté et il vous faudra trop de temps. Si tu y va tu auras ton contexte de l’autre côté.

  • Vous avez jusqu'au 02 juillet pour répondre avant 19h00
  • Dans tous les cas, nous sommes à disposition pour les questions et surtout pour interagir avec vous pour vos réponses.
  • Normalement vous êtes à l’avant dernier tour.
    Note pour Thyra : comme tu as pas pu répondre à l’ancien tour, il te faudra faire une double réponse comportant le 1er tour et celui-ci.


(c) DΛNDELION


Personnages inclus dans cette partie :
Lieutenant Aiden Ford - Thyra White

PNJ à disposition :
Marc herra

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juin - 20:53
avatar
√ Arrivée le : 09/03/2018
√ Messages : 106

Dossier Top Secret
√ Age: 26
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Je sais garder mon sang froid dans des situations complètement improbables, je respire fort par le nez et souffle par la bouche. Je trouve ensuite de quoi m'occuper l'esprit et généralement, la panique ne vient pas tout de suite. Seulement là, je suis en train de vivre une aventure que je n'aurai jamais pu imaginer !

Quand j'ai ouvert la porte du bureau, que nous avons trouvé les survivants endormis je me suis dis que tout était ok, que j'avais finis ma part du boulot et que je pourrais souffler un bon coup. Seulement non. L'appel audio des prisonniers de l'infirmerie avait relancé la machine ! J'ai suivi Ford à travers les couloirs, extincteurs en mains, pour rejoindre l'infirmerie et porter secours au personnel piégé dedans. Et maintenant j'en suis là, à genou devant le panneau de contrôle de la porte pour tenter de l'ouvrir.

" Oui Aiden, les cristaux principaux sont complètement HS ! "

Nous avons la même idée au même moment : prendre les cristaux des autres panneaux de contrôle pour remplacer ceux ci ! Je lui fais un signe de la tête et file à travers le couloir pour rejoindre la pièce d'a côté. Lui part dans l'autre sens probablement animé par une autre idée. Sur la première porte la panneau est intacte et j'ouvre sans mal le cabinet médical. Il est vide. Concernant les cristaux, je prends ceux dont j'ai besoin avant de filer à la prochaine porte. Seulement voila, les portes sont différentes de celle de l'infirmerie et je rencontre des difficultés pour trouver le dernier cristal. Il me faut une porte particulière... Je réfléchis... Je prends le risque de m'éloigner un peu plus pour trouver ce qu'il me faut avant de revenir en courant comme une folle devant l'infirmerie.

Je tripote le panneau un peu paniquée, sincèrement je commence à perdre mes moyens et dans la précipitation je me coupe la main. Ca saigne et ca me pique, mais il semblerait que je n'ai pas le temps de m'attarde sur ca. Quand brusquement j'entends la voix de Ford, j'ai un petit sursaut. Il me parle de salle de contrôle, de sécurité de je ne sais pas trop quoi et ma tête s'y perd. Quand il voit que je suis blessé, sans réfléchir il découpe un morceau de mon bleu de travail au niveau de la manche et me fait un bandage de fortune. Après cela, il me rassure avec un sourire, un clin d'oeil et une tape sur l'épaule. Je me ressaisis, je ne dois pas lâcher tout de suite même si je sens que mes nerfs sont à bout de force.

" Bien, réparez ce tuyau, quand c'est fait vous criez et je relance le système anti incendie et quand vous êtes prêt, vous enfoncez ce cristal pour ouvrir la porte. "

Dans la foulée je cours la d'où il vient pour trouver la pièce dont il m'a parlé. Je me positionne devant l'ordinateur puis pianote deux trois fois (je ne suis pas particulièrement douée) en attendant le signal de mon partenaire. Dès que j'entends une sorte d'écho ressemblant au signal, je relance le système et me fige. J'écoute, voir s'il se passe quelque chose, si j'entends un bruit suspect qui pourrait me rassurer. Je décide enfin de revenir vers l'infirmerie ou je retrouve Ford prêt à ouvrir la porte. Au moment venu, il enfonce le cristal et nous découvrons le spectacle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juin - 21:12
avatar
√ Arrivée le : 09/03/2018
√ Messages : 106

Dossier Top Secret
√ Age: 26
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Quand la porte s'ouvre, la première chose que je vois c'est une épaisse fumée noire qui me fait tousser, malgré le fait que je me protège le nez et la bouche à l'aide de ma manche. Je vois des silhouettes qui s'avancent de manière contrôlée vers nous. moi qui m'attendais à une violence comparable à celle qu'on voit lors des soldes... c'est tout le contraire qui se produit. Les survivants sortent rapidement mais dans le calme. J'aide une personne en la prenant sous le bras pour l'aider à marcher plus facilement, parce que j'ai peur qu'elle ne s'écroule brutalement. Je la dépose au sol un peu plus loin et me penche sur elle pour prendre des nouvelles de son état. Un grand roux s'avance vers Aiden et je tends l'oreille pour écouter ce qu'il lui dit.

" « Il y a une bombe… »

Je me redresse comme un ressors et accours vers ces messieurs.

" Une bombe ! Ou ca ? ! "

Sans tarder, il nous guide jusqu'à elle dans la chaleur encore vive des flammes. Comment expliquer la surprise qui s'empare de moi lorsque je découvre le mécanisme qui sert de bombe !

" C'est quoi ce bordel ! Aiden... ! Aiden Aiden Aiden !!! "

Je recule et attrape mes cheveux brutalement en tournant en rond comme une folle.

" Aiden, c'est moi qui ai créé cette bombe ! C'est à cause de moi ! J'ai fabriqué les pièces qui sont dedans pour Naalem et son drone ! Je vais tous nous tuer ! C'est de ma faute je suis désolée ! "

Je me sens perdue et totalement vidée. Mon coeur va exploser, je sens les larmes qui montent en moi et tous mes membres tremblent comme des feuilles mortes ! Cette bombe a été fabriqué à partir des pièces que j'ai confectionné pour le drone de Naalem ! Ces ordures ont volé ma création pour fabriquer une bombe contre nous ! C'est un cauchemar ! Je vais me réveiller ! Je vais me réveiller ! Je vais me réveiller ! Et la porte des étoiles qui s'ouvrent sans autorisation...
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juin - 22:30
avatar
√ Arrivée le : 22/01/2016
√ Messages : 987
√ Localisation : dans la galaxie Pégase


Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
La technicienne bossait comme une dingue, je voyais bien qu’elle transpirait à grosses gouttes, elle se coupa et je la soignais de manière rudimentaire mais suffisante pour lui permettre de reprendre sa concentration. Elle bidouilla et me demanda d’attendre pour appuyer sur le bouton d’ouverture, et elle partie vers le réduit du service technique. Je la suivit parce que sinon personne ne remettra les tuyaux d’équerre. Elle me demanda de lui faire signe quand elle pourra remettre le système en fonction, ce qui me prit une petite dizaine de minutes, je criai elle lança le système et les arroseurs entrèrent en action, nous fonçons vers la porte et enfin elle s’ouvrit !

Curieusement les gens sortaient dans le calme, aidés par les soldats qui étaient avec eux quand l’incident avait eu lieu. On eu droit aux marques de reconnaissances des personnes que nous venions de sauver, on avait de quoi être fiers de nous ! Et puis ce brave McArty est venu me voir avec une annonce plutôt pourrie : il y avait une bombe à l’infirmerie !

” Non mais sérieux les mecs ! Vous trouvez pas qu’un incendie pour échapper aux piqûres c’est déjà pas mal ! Une bombe ? Allez Caporal, montrez nous ça ! “

Thyra semblait particulièrement surexcitée quand le rouquin nous décrivit l’engin. Mais quand elle le vit, alors là ce fut pire encore : les nerfs qu’elle s’efforçait de contrôler depuis un moment ( moi je la trouvais admirable d’avoir tenue jusqu’ici, dans un contexte que moi-même je maîtrisais mal ! ), donc ses nerfs la lâchèrent et elle craqua, pleurant et criant que c’était de sa faute. Je parvins à comprendre que c’était un projet pour Naleem qu’elle avait réalisée et qu’un morphea avait détourné. Et puis c’est là qu’une alerte à retentit : la porte des étoiles était en train de s’ouvrir. Je suis pas un magicien, et ici c’est pas mes dons qu’il faut c’est le cerveau de Thyra ! Je m’approche d’elle et lui tient les deux bras pour la forcer à me regarder dans les yeux et tant pis si mon oeil noir lui fout les boules !

” Miss White ?! Reprenez-vous ! Vous n’y êtes pour rien ! Ce sont les salopards qui ont volés votre projet qui doivent payer. Vous avez déjà sauvé ces gens et cette infirmerie, alors sauver la cité c’est du pipi de chat ! Thyra ? Je vous en prie ! Nous comptons sur vous ! JE comptes sur ma super coéquipière ! Alors allez m'arrêter ce truc ! Moi j’ai a faire ailleurs ! “, petit clin d’oeil pour lui signaler une blague. Je cherchais du regard les gens présents et trouvais mon bonheur :

” Soldat Kennedy ? Je crois que les explosifs ça vous connaît ! Alors vous assisterez Miss White dans son travail ! Jackson, McArty ? Faites évacuer les civils et vite ! Sergent Nilsson, soldat Hirsch, Herra ? Avec moi ! On va à la porte ! Ah et Sergent Lawson vous protégez les deux spécialistes du déminage White et Kennedy ! Personne n’approche d’elles à moins de 10m tant que ni moi ou le Major Frei ne vous a donné un contre-ordre ! “

Herra me rappela qu’il me faudrait un bélier pour ouvrir le passage, je me rappelais avoir vu des haltères dans le centre de rééducation physique, j’en pris une avec des poids de dix kilos à chaque bout. Un bélier de vingt kilos manié par Hirsch et moi, on devrait y arriver. Je n’aimais pas laisser des compagnons sans protections mais si on nous envahissait par la porte des étoiles ce serait la fin de toute la cité et sûrement de la Terre !

” A la porte des étoiles les amis ! “


_________________
Médailles:
 

DC : Herakles Coeur de Thaïr
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Juin - 19:49
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur
Ajout pour Thyra


Le soldat Kennedy, une petite jeune femme rousse avec une frange stricte, hocha la tête, partant seconder Thyra tout en lui posa une main rassurante pour la calmer, la pauvre semblait paniquée et il avait de quoi. Leur temps leur manquait déjà et il fallait agir vite très vite. Très agréable, elle soutenue la jeune femme, avant de commencer à lui poser quelques questions sur sa création. Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que mine de rien, faire un moteur si petit ce n'est pas donné à tout le monde. Dommage que l'ennemi se sert de chaque belle chose pour les gâcher.

Info : Si besoin tu peux demander à Naalem de venir
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Juin - 9:16
avatar
√ Arrivée le : 09/03/2018
√ Messages : 106

Dossier Top Secret
√ Age: 26
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Dans ma tête c’est Tchernobyl... seulement... ça l’est aussi dans l’infirmerie. Je suis complètement paniquee, je me sens responsable de ce qu’il se passe. Si je n’avais pas accepté d’accompagner Sheppard sur le site alpha je n’aurai pas bossé sur les jeeps de Murdock, je n’aurai alors pas été demandé par Naalem pour la conception de son drone et cette bombe n’aurait jamais existée ! Conclusion : oui je suis responsable. Je parle toute seule, je tourne en rond, je réfléchis en même temps, je... il m’attrappe par les bras. Qui ça ? Qui est ce ? Qui me coupe dans ma panique ? Aiden. Il est la, devant moi, plongeant son regard dans le mien, il me parle. Je vois ses lèvres qui bougent et quelques mots parviennent jusqu’a mes oreilles. Il a le même regard que moi, bizarre, sauf qu’il est moins joli mais plus stylé ! Et voilà il a détourné mon attention, il y est arrivé.

« Je fais mon maximum Aiden, compte sur moi ! »

J’essuie mes mains moites sur mon bleu de travail avant de revenir vers cette fameuse bombe. Je l’observe. C’est ce que je fais habituellement pour résoudre un souci mécanique.... j’observe et mon cerveau analyse tout. Je vois deux contenants l’un avec un carburant transparent qui alimente le moteur et l’autre qui doit contenir un explosif. J’imagine que si le moteur cesse de tourner..... hum.... je sens les regards posés sur moi tandis qu’Aiden est parti rejoindre la porte. La petite rousse qui veille sur moi pose une main rassurante sur mon épaule. Je souris en coin histoire de me détendre, ou plutôt de le faire croire alors que pourtant je tremble de panique. Je dois me concentrer, occuper mon esprit, je dois réfléchir réfléchir réfléchir...

«  J’ai besoin que l’un de vous aille à l’atelier de Naalem. Rapportez moi l’huile de Schnarps. »

Ma priorité est de faire tourner ce moteur pour me laisser le temps de desarmosser cette connerie correctement. J’estime à 30 minutes environ le temps qu’il reste de carburant et je peux soit prendre le risque d’aller en chercher à la baie des jumpers en 20 minutes ou d’aller à l’atelier en 10 minutes et rapporter un carburant moins stable. J’ai fait mon choix.

« Et trouvez moi Naalem s’il vous plaît... »

Honnêtement, je ne suis pas rassurée. Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur qu’on me reproche la mort des autres surtout. Naalem n’en saura peut être pas plus que moi, mais si les explosifs c’est son truc, j’ose croire qu’il pourra m’aider. Et puis sa présence me fera sûrement du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 18:24
avatar
√ Arrivée le : 01/08/2015
√ Messages : 463
Voir le profil de l'utilisateur


Moment Fort 8 : Une bombe avec une bombe !
White

« Plusieurs consignes en fin de document»



Les deux militaires partirent immédiatement, ils ne savaient pas qui était ce Naalem, mais en allant dans les laboratoires, ils trouveraient bien. Et ils avaient bien raison, l'homme était dans l'un d'entre eux, en train de bidouiller des éléments de défense que certains groupes de militaires patrouillant dans la cité avait pris. Lui et sa soeur n'avait pas participé au groupe d'appel du major Frei, tout simplement, parce qu'ils étaient sur d'autres sujets concernant les morphéa, Teshara en train de disséquer le morphéa mort de ce matin dans un autre laboratoire et son frère qui synthétisait les données pour essayer de faire des éléments de défense contre ces créatures.

Ainsi, quand les deux militaires firent irruption dans son labo, il ne fut guère accueillant, les envoyant chier avant que l'un d'en eux se décider à lui dire que Thyra avait besoin de lui pour une bombe en forme de moteur. La curiosité pris le pas sur l'énervement et puis bon, l'explosif c'est son dada au bonhomme. Tout comme la militaire rousse qui commençait à lui parler de ce qu'elle avait vu. Il n'aimait pas trop l'idée qu'on lui ait piqué un moteur pour en faire une arme. Même si au fond de lui, il trouvait ça génial, mais sur le coup, il n'aime pas qu'on lui prenne ces affaires.

En arrivant vers l'infirmerie, il rejoignit Thyra qui semblait pâle comme une lingue.

« Ne fais pas cette tête la Tomate Espagnole, ce n'est pas méchant ! » dit-il avec humour avant de s'approcher de ladite bombe écoutant les informations qu'avait Thyra à lui dire. Et ce fut bel et bien son moteur... les crevards ! Il râla de plus belle dans sa barbe de trois jours, avant de commencer à chercher une solution. L'un des militaires avait l'huile de Snarph.

Cela allait être délicat à remplacer il faudrait au moins être deux et être assez précautionneux voir même ingénieux, puisqu'il faut pomper le fluide explosif (du matériel médical est à disposition dont des tuyaux à cathéter pour bidouiller une minie pompe).



Consignes :

  • C’est le dernier tour ! Vous avez jusqu’au 11 juillet pour clôturer.
  • Naalem va t’aider à désamorcer la bombe et remplacer le fluide, tu peux faire tes actions en prenant en compte cela
  • Ton tour se finit au désamorçage de la bombe, si tu veux on peut faire un échange dynamique sur Word ou bien tu mets tout dans ta rep (et si tu as besoin d‘intervention de Naalem, contacte-moi).
  • La seule chose, tu sais que la bombe va se mettre à clignoter dangereusement au bout d’une dizaine de minutes et Naalem réglera le problème en te demandant d’accélérer le vidage du fluide explosif.
  • L'incendie est en train de réduire grâce aux autres pnj qui l’éteigne petit à petit, vous avez moins chaud



(c) DΛNDELION


Personnages inclus dans cette partie :
Thyra White


PJ à disposition :
Naalem Lays

Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Juil - 10:31
avatar
√ Arrivée le : 09/03/2018
√ Messages : 106

Dossier Top Secret
√ Age: 26
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Malgré le contrôle dont je peux faire preuve face au stress et à la pression, je peux vous assurer qu’aujourdhui je ne contrôle presque rien. Je suis seule devant la bombe, bombe qui m’explosera au visage directement si je rate la manoeuvre. Je n’ai jamais eu une pression aussi forte.... je n’ai jamais eu à sauver une cité entière d’une morte imminente. J’ai les mains moites et je transpire tellement que je sens les gouttes qui glissent dans mes reins. J’ai analysé douze fois ce moteur ! J’ai analysé douze fois la situation ! Je sais ce que je dois faire mais j’ignore si j’en suis capable.... J’espere que les soldats partis vont trouver Naalem...

En attendant je m’occupe, il ne faut pas que mon esprit cède face au stress en lui trouvant une activité stimulante. Autour de moi, de nombreux outils utilisés pour le médical tels que des seringues, des poches de sérums, des pinces... tout ça en vrac dans un coin étalé sur le sol à cause de l’explosion. Je dois vider le réservoir « explosif » pour ensuite pouvoir stopper le moteur sinon... non je ne veux pas y penser, je dois faire le nécessaire sans que le tout s’arrete ! Je trouve des mini tuyaux (que j’ai arraché d’une perfusion) et je prends une seringue sans aiguille pour faire l’aspiration et créer un écoulement. Ça m’en rappelle quand je vidais mon aquarium... sur Terre....

A ce moment là, j’entends des pas qui se rapprochent et me tourne pour apercevoir les soldats et surtout NAALEM ! Je m’avance vers lui et enroule mes bras autour de sa taille (son cou étant trop haut pour moi). Il me rassure, m’appelle la tomate espagnole sauf que la, si je suis rouge c’est seulement à cause de là chaleur. D’ailleurs quand on s´approche de la bombe, qu’il découvre que NOTRE invention a été volée, son regard change. Moi, je me deshabille j’ai bien trop chaud et ma tenue de technicienne est horriblement pesante.

« Naalem, je... je... j’ai étudié le mécanisme et... et... ça va exploser si le carburant manque. J’ai pensé à l’huile.... je sais pas si... si ça va marcher hein ! Naalem ça va exploser je sais pas si je vais y arriver ! Je... »

Il me coupe la parole, avec son air toujours détaché et posé il me calme et réussit presque à dédramatiser la situation. Peut être que lui aussi est sous pression mais qu’il le cache, ou alors non, c’est un Loupias et même la mort de ses collègues n’a aucun effet sur lui. Bref, moi j’ai dans mes mains tremblantes de quoi aspirer l’explosif. Naalem se charge du reste il fait son affaire moi je ne peux plus tout gérer toute seule. On compte jusqu’a 3 et on commence notre opération. J’ai l’impression que c’est interminable jusqu’au moment où... ça clignote !!!

«  Naalem ! Ça clignote ! Ça veut dire quoi ! ? »

Je me doute que c’est mauvais signe mais dans le doute...

« Ça sent pas bon ! Naalem, faut que je te dise un truc, tu es le meilleur partenaire que j’ai eu ! Partenaire de travail hein... tu te doutes bien vu qu’on a seulement fait ça ensemble... malheureusement... non je voulais pas dire ça ! Tu butines trop à mon avis. Je préfère mon voleur de sucette Mikkel je crois..... plus sérieux tu vois le genre et ... »

Il me coupe à nouveau... s’il me déclare sa flamme c’est ridicule parce qu’on va mourir ! .... ah non pas du tout, il me demande de rester concentrée, de vider mon bordel rapidement pour que nous puissions terminer cette discussion plus tard. Je crois même voir un sourire sur ses levres ! Ce mec est unique je vous jure. Je me reconcentre, oubliant les grosses gouttes de transpiration qui glissent sur mon front et mes tempes. Le temps passe si vite et en même temps si lentement... le monde est comme arrêté... allons nous y arriver ?!
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juil - 19:16
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 126

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur


Moment Fort 8 : Une bombe avec une bombe !
White-lays

« Felicitation»


C'est quand même dingue qu'on ait piqué notre travail pour faire ça ! C'est génial dans un sens, comme procédé mais bon, on ne touche pas à mes affaires surtout quand ce n'est pas prévu pour faire des dégâts ! Merde quoi ! C'est moi le démolisseur ! Le respect il est où franchement ? Je vous jure les supers méchants ce n'est plus ce que s'était ! Maintenant c'est polymorphe et faiseur de bombes. Je me demande comment ils ont acquis cette technique mais qu'importe nous avons une bombe à éteindre !

Et miss Tomate qui me fait un câlin, bon elle est dans un état ma petite légumineuse rouge ! Hum je crois que la tomate n'est pas un légume, mais un fruit...c'est le cuistot qui m'a sorti ça hier. Enfin bon, pour moi les fruits ça se mange en dessert donc merde. C'est un légume et qu'on ne vienne pas me casser les pieds avec ce bordel de débat son intérêt à cette heure ! Enfin revenons à notre potager féminin ! Je la rassure avec une petite blague, tout va bien se passer, nous sommes trop jeunes pour mourir aussi bêtement ! De toute façon j'ai une fois incroyable dans mes capacités et la miss est tip top donc pas de soucis. Pour une fois que je trouve quelqu'un qui est aussi futé et compétente que moi ! On ne peut que réussir !

Par contre, elle, elle a nettement moins fois en ses compétences que je le suis en elle, voilà qu'elle me fait un long discours, ollala mais si on commence comme ça demain on sera plus là. Je la coupe en lui posant un doigt sur les lèvres.

« On se calme la pipelette, on va y arriver de toute façon je ne vois pas qui d'autre pourrait réussir. Tu m'as réparé mon drone avec une paille alors une bombe... Ce n'est pas grand-chose ! Du pipi de Wraith ! »
Oui je suis clairement calme. Dans un sens ne pas ressentir la peur aide beaucoup. Une fois que ma partenaire est plus ou moins stable, je commence à me mettre en place pour régler le problème de cette bombe avec elle. On se complète bien et même si ses mains trembles, les miennes sont sure et on avance bien. Cette bombe va être qu'un petit épisode sans importance dans peu de temps. Et on ira boire un verre au calme ! Soudainement ça clignote... ah elle est plus évoluée qu'on pourrait le penser cette bombe...ça me rend presque jaloux.

« Ça veut dire qu'il y a une seconde sécurité pour déclencher l'explosion » dis-je avec calme presque dégouté de n'avoir pas vu le système caché. Je soupirais, le système était tout bête, il fallait faire croire qu'il était plein sinon BOUM ! L'huile d'escargot était parfaite. Il fallait accélérer le débit c'est tout pour que la bombe pense qu'elle était au bon niveau. Mais au moment où j'allais lui demander un coup de main, elle reprit son monologue tout foufou... HIN ? Qu’est-ce qu'elle me chante encore ? Elle est quand même incroyable cette nana... elle a le don de faire des déclarations comme ça et démerde toi avec mon bichon... Oui je sais que je suis un partenaire d'exception...Elle voulait qu'on bidouille autre chose que de la belle mécanique ? Oh bah tiens comme c'est cocasse...Et c'est qui Mikkel ? Je n'en sais strictement rien et il doit être content s'il a une touche avec ma tomate Espagnole. Et quoi ? S'il elle me sort qu'il est plus beau que moi, ça va chier ! ... Enfin bon je la coupai immédiatement sinon, elle va sortir que Mikkel il n'est pas si bon que ça avec son petit doigt et qu'elle préfère jack ou Jean pour si ou ça...

« Ohohoh reste concentrée la tomate, sinon tu n'auras pas le temps de dire que Mikkel la sucette c'est un garçon fidèle et que moi je suis un partenaire génialissime et que tu veux te marier avec moi. On reparlera de tes élans de cœur plus tard. Pour le moment je veux tes mains sur le tuyau et tu me vides le liquide explosif comme ça l'huile le replace plus facilement »

Elle est top ... un sourire se fit sur mes lèvres au moment où je secouais la tête. J'empoignai un autre tuyau sortant mon couteau pour l'ouvrir et remplir plus rapidement le moteur de cette fichue huile d'escargot qui sens mauvais ! J'avais l'impression que l'éternité était en train de nous donner un avant-goût... quand soudainement le bip bip s'arrêta et que le liquide dangereux fut totalement évacué. Parfait... Il ne restait plus qu'à démonter la bombe, le risque d'explosion était terminé. Je sortis des outils en tendant un à ma partenaire.

« Tu vois ...pas besoin de s'élancer dans des émois, tout va bien partenaire ! » Dis-je avec un clin d'œil, alors que les pièces sautaient une à une et que la bombe n'était plus en capacité' de faire du mal. Très vite des cris et des applaudissements firent son apparition ! Avec les flammes qui brûlent non loin, cela donne un coté chaotique que j'adore ! Il fait grave chaud et je suis aussi trempé qu'une fontaine ! Un coup d'oeil à la miss et on a l'air chouette là ! Je lui prends la main, la levant au ciel, ce qui redoubla les cris de joie.

« Mesdames et messieurs la représentation est finie, merci pour votre soutien, nous ne recommencerons pas ce fut une représentation unique ! » Quelques éclats de rires et je me mis à marcher vers l'entrée pour prendre une serviette et essuyer mon visage qui avait pris des couleurs étranges avec le liquide et la chaleur.


Mission accomplit


La MJ est terminée rendez-vous au briefing pour les conséquences.

(c) DΛNDELION


Personnages inclus dans cette partie :
Thyra White


PJ à disposition :
Naalem Lays


_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-