Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Dim 24 Juin - 21:20
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 126

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur

Surprise my darling !

TChrnologie : 01 juillet 2018 vers 15h30

Cela fait longtemps... et surtout avoue que tu pensais pas me revoir chez toi !



« Oh ça va Cloclo ! Tu ne vas pas me casser les couilles avec le ménage ! »
« Non mais tu es sérieux mec ? Tu nous as foutue un bordel monstre dans le laboratoire ! Le chef il va gueuler après ! »
« Il y a des bonnes femmes de ménages, elles sont là pour ça ! »
« Mais elles ne vont pas jeter des pièces d’armements ! »
« Elles ne savent pas ranger ces cruches ? »
« Non, elles font le ménage pas le rangement ! »
« Et on n’a pas ça ici ? »
« Bah non ! »
« Putain… je n’ai pas le temps ! »
« Je ne vais pas le faire à ta place ! »
« Par contre te faire engueuler à ma place oui ! » Je lui fis un sourire narquois, alors que l’homme soupirait de mauvaise grâce.
« Fait chier Naalem ! »
« Moi aussi je t’aime cloclo ! »

Je savais qu'il allait ranger à ma place... il est bien gentil ce collègue et il a trop peur de se faire houspiller par Gueulard notre responsable... Je pense que c'est mon collègue favori, un ingénieur aéronautique qui s'est converti pour l'armée et dans la création de pièce de machines et autres inventions. Un inventeur comme moi quoi. Il se nomme Claude, mais tout le monde le surnomme Cloclo à cause d'un chanteur mort. Il est typiquement l'homme trop gentil qui aime tout le monde et très agréable. Je suis étonné de bien m'entendre avec lui, malgré mon caractère... disant chaotique alors qu'il est loyal à fond. Je crois qu'il me voit comme le copain turbulant qu'il aurait aimé avoir... puisque je le traine un peu de partout. Après il est intelligent, ça aide à ne pas le mépriser, une première pour une fois que je bosse avec des gens aussi futés que moi ! Et je crois aussi que Cloclo il aimerait bien avoir un rancart avec ma sœur ! Mais ça c'est un autre sujet !

Enfin bref, j'étais dans un petit laboratoire dédié à la construction, une surface de 10m2 pas plus. Avec tout le nécessaire pour bricoler et en mettre de partout. Je m'étais approprié cet endroit, vu le temps que j'y passais, surtout pour les grosses pièces, comme là : un drone terrestre d'infanterie. J'avais modifié leur drone « chien » qui déplaçait des charges et servait de mule pour en faire une sorte de petit tank qui envoie des rafales de balles. Au début j'aurais aimé faire une mitrailleuse mobile, mais vu le recul de ces armes ça serait trop puissant pour un drone aussi fin. Ainsi, adapter un chargeur plus grand de P90 (pour plus de balle) et mettre ça sous forme de fusil sous le drone que j'avais renforcé pour le recul ! Et voilà un medor prêt à botter des culs !

Une heure après le départ du faux chanteur( je ne sais pas s'il chante aussi bien que le mec sur qui les collègues ont basé le surnom)... j'ai terminé mon drone de combat. Bon, je trouve que ça ne ressemble pas trop à un chien leur affaire, mais bon tant pis. Pour moi, c'est une boite avec des pattes ! Faudrait que je lui donne un peu de charisme à ce petit car là, il est aussi laid que Teb' !

Bref ! Télécommande en main, je l'anime ... bonne réaction et tout le bordel. J'en suis plutôt satisfait. En insérant les balles pour faire un test aux champs de tir, je ne m'attendais pas à ce qu'on rentre comme une furie dans mon laboratoire alors que j'étais de dos pour gueuler :

« NAALEMMMMM ! Vous n'avez pas ... »

PAN !
Bon voilà ce qui arrive quand on est con et qu'on ne frappe ! La télécommande m'avait échappé des mains et comme par hasard le bouton pour tirer avec percuter un de mes outils et "Médor moche" avait tiré... cela aurait été beau que ça soit entre les deux yeux de Gueulard mais non... ce fut dans mon bras ! Je poussai un cri, mélange de surprise et de douleur !

« Mais bordel Gueulard tu ne sais pas frapper ?! Ta mère elle ne t'a pas éduquée la politesse ? Tu sais bien que je bosse sur des trucs dangereux et non des machines pour faire des boucles aux cheveux des princesses ! »

J'ai l'air intelligent en parlant d'éducation moi... mais bon personne ne connaissait mon passé et tant mieux, sinon je sens qu'il en a qui se sentirons obligé de pleurer !

Pour une fois, mon responsable, ne gueula pas, il était surpris et surtout très gêné de voir qu'il avait failli créer un accident mortel. Lui qui n'aimait pas que je le nomme gueulard, ne dit rien de plus et se conforta en excuse alors que le sang coulait le long de mon bras. Et bien sûr j'étais en tee short ! (et blanc donc super !) et mon sang commuait à se faire la malle ! Franchement, je vous jure... il a des baffes qui se perdent quand même.

« Bon... je vais à l'infirmerie »

Gueulard était toujours surpris de mon « sang-froid »... bah ce n'est pas la première fois que j'ai le droit à ce genre de connerie et puis bon, je ne vais pas paniquer pour si peu. Il enroula mon avant-bras dans un bout de tissus et c'est la main sur ma plaie que je me rendis à l'infirmerie avec mon responsable qui voulait à tout prit m'accompagner comme s'il était ma mère !

Malgré mes protestation, j'eu le droit au service après-vente de la nourrice qui a peur pour rien !
Bonjour, la crise à l'infirmerie où il ameuta un peu trop de monde ! Excédé par ce comportement, j'allai m'asseoir dans la salle d'attende (quand j'ai mal ma patience est proche du zéro ultime... je m'en branle qu'il hurle, moi je veux qu'on me soigne au lieu de hurler... J'espère que je n'aurais ma sœur...), alors qu'une infirmière était en train de me poser un « je ne sais quoi » sur le bras en attendant qu'un docteur arrive... Elle me déplaça ensuite jusqu'à une table d'auscultation entourée de grand rideaux blanc... Mon haut était à moitié rouge et ça me connait un style bien macabre. Pour une fois, je n'avais pas mis mon uniforme, j'étais avec mes habits personnels et je regrettai de les tâcher de sang. Car ça ne part pas très bien au lavage cette merde !

Bien sûr j'avais mal et je dois dire qu'une balle ça ne fait pas du bien... sauf que même si j'avais envie de hurler comme un proc, j'avais appris à me la fermer... seul mon visage grimaçait et je respirais fort, signe que je canalisai cette affreuse chose... Non mais Gueulard, il a intérêt à plus me gueuler dessus pendant deux mois, sinon je lui montre ce que ça fait d'avoir une putain de balle dans le bras !





_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juin - 20:32
avatar
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 266

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Surprise my darling
Ft. Naalem Lays

La journée était vraiment tranquille, ce qui était rare. Après tout ce qui s'était passé ces dernières semaines, du calme faisait beaucoup de bien, il fallait donc en profiter. Peu de visites dans la matinée, j'en avais profité pour compléter quelques dossiers médicaux en retard. J'étais peut être médecin de garde, mais je laissai les infirmières s'occuper des petits bobos. Je n'eus que deux patients avant ma pause déjeuner. Un militaire qui avait joué au gros dur pendant un entrainement, et qui avait perdu. Et un scientifique revenu d'une mission blessé à la jambe. Sinon, c'était le calme plat. Peut être le calme avant la tempête, non ?

Après m'être restaurée, je retournai à l'infirmerie, puis je m'installai derrière mon bureau. Heureusement, aucun événement dramatique n'avait eu lieu en mon absence. Cependant, le calme fut de courte durée, au moment où une infirmière frappa à ma porte, me faisant lever les yeux de mon ordinateur.


"Docteur, excusez moi de vous déranger. J'ai un patient pour vous" dit-elle en me tendant un dossier médical.

Je pris le dossier, et je fus surprise du peu d'information qui se trouvait à l'intérieur.

"Ce dossier est quasiment vide".

"C'est normal, il appartient à l'un des deux Pégasiens qui sont arrivés sur Atlantis il y a peu de temps. Il n'est pas passé souvent à l'infirmerie. Mais là, il vient pour une blessure par balle au bras".

Je compris alors pour quelle raison le dossier était si peu fourni.

"Très bien, je vais aller m'occuper de lui. Merci, Jody".

"De rien Docteur. Je l'ai placé au fond de la salle, sur le dernier lit d'auscultation, et j'ai stabilisé sa blessure".

Alors que l'infirmière retournait à ses occupations, je regardai à nouveau le dossier pour en apprendre davantage, avec les quelques informations que j'avais à ma disposition. Mon patient était un certain Naalem Lays. Effectivement, il s'agissait de l'un des Pégasiens arrivés récemment, car ce nom ne me disait rien. Je me levai de ma chaise, enfilai ma blouse, avant de quitter mon bureau, dossier en main. Je parcourus l'infirmerie, avançant en direction de la zone désignée par l'infirmière. Cependant, je m'arrêtai en voyant un homme assis sur le lit. Non, impossible. Il s'agissait de Blaze. Déjà, que faisait-il sur la cité ? La seule fois que je l'avais rencontré, c'était sur une planète peuplée de nains psychopathes et de serpents géants en pierre, il y avait de cela plusieurs mois. Et puis, où se trouvait mon patient ? Sans comprendre, je retournai voir l'infirmière.

"Jody, rappelez moi où vous avez installé mon patient ?"

"Au fond, Docteur. C'est l'homme assis sur le lit, là bas".

Non, quelque chose n'allait pas. Je fronçai les sourcils en secouant la tête.

"Quoi, vous voulez dire que c'est lui, ce Naalem Lays ? Vous êtes sûre ?"

"Oh que oui, je suis sûre. Comment oublié un type aussi craquant que lui ?"

Jody semblait littéralement dévorer Naalem du regard, puis elle repartit s'occuper de quelqu'un, me laissant là, tandis que je dévisageai le Loupias au loin. Non, je n'y croyais, c'était impossible. Certes, il était séduisant, ça je ne pouvais pas le reprocher. Mais, pourquoi m'avoir donné un autre nom ? Il m'avait donc menti sur son identité, mais pourquoi ? Pour se moquer de moi ? Pour me tromper ? Peut être pour m'approcher et en apprendre plus sur moi et sur les Atlantes, comme un espion le ferait ? A cette idée, la joie que j'aurais pu ressentir en voyant à nouveau cet homme avait été complètement balayée par une bouffée de colère à son égard. Il m'avait trompé, c'était tout ce que je voyais. Bon, je devais rester professionnelle, mais cela allait être dur de m'occuper d'un homme qui m'avait raconté des mensonges pour me duper.

Les sourcils froncés, le regard noir, je m'avançai vers Naalem. Aucune expression ne se lut sur mon visage impassible, et une fois arrivée près du lit, je saluai froidement l'homme blessé.


"Bonjour Blaze".

On pouvait facilement entendre dans le ton de ma voix que je n'étais pas ravie de le revoir, mais plutôt en colère. Je fermai le rideau pour me permettre d'ausculter mon patient en toute intimité, avant de regarder à nouveau le Loupias.

"Ou plutôt, devrais je dire Naalem Lays ?"

Certains m'avaient dit par le passé que me voir furieuse me donnait un certain charme, mais j'avais des doutes sur ce fait. Posant le dossier sur le lit, j'enfilai une paire de gants stériles, tout en continuant de fusiller Naalem du regard.

"Tu m'as menti. Tu m'as trompé".

Code by AMIANTE

_________________



DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 21:35
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 126

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur

Surprise my darling !

TChrnologie : 01 juillet 2018 vers 15h30

Cela fait longtemps... et surtout avoue que tu pensais pas me revoir chez toi !




Je ne dois pas tripatouiller a dit l'infirmière... mais je ne sais pas pourquoi, j'ai envie de me tenir le bras. Mouai, surtout parce qu'elle m'a dit de ne pas toucher... enfin si, car j'ai mal et connement mon esprit s'imagine que je pourrais avoir moins de souffrance en le tenant comme un abruti. Franchement, je dois avoir l'air flippant avec mon haut rouge et mes mains de boucher. Enfin qu'importe, je ne pense qu'ici quelqu'un soit choqué ou tomber dans les pommes, sinon ils n'ont rien à foutre là...

De temps à autre mon regard se levait sur le rideau blanc... j'en avais marre d'attendre, je ne suis pas patient comme garçon... sauf peut-être dans mon laboratoire, mais là, n'est pas la question. D'ailleurs, il en pas de question ! J'avais surtout hâte que ma sœur débarque pour me soigner et que je lui raconte comment mon « supérieur » (ça me fou une aigreur en bouche de dire ce mot) est le dernier des cons. Et on ira faire un truc ensemble après, peut être voir ses recherches après tout. Mais au lieu de ça, ce fut une autre surprise. Tiens ma petite sorcière de la planète des nains bleus ! Mais quelle bonne surprise ! Oui je suis content de la voir, elle est toujours aussi mimi tout pleins ! Et puis bon, ce fut une bonne rencontre, être dans des labyrinthes de pierre avec de gros serpents ça rapproche !

Naturellement, je lui fis un beau rictus, je ne m'attendais pas à la voir et j'aurais dû la voir avant. Mais bon, chacun est occupé et on fait nos vies comme ça. J'aime mieux le hasard que de forcer les choses. Et puis je ne suis pas le genre de personne à fouiller la cité pour voir quelqu'un. Par contre, si moi j'étais ravi de ce hasard, je suis plutôt déçue de constater qu'elle ne partage pas cet engouement. C'est bien la première fois, qu'une femme n'ait pas contente de me retrouver, son infirmière était moins farouche !

Pourtant me semble que je n’ai rien pour mériter ce regard sombre et cette bouille de vilaine boudeuse ! Enfin, elle n’était pas très expressive, je doutais qu’elle boudait à son ton de voix et on sentait clairement dans l’air les piques électriques. Je vais me prendre un orage sur la gueule sans savoir pourquoi ! J’adore ! je dois lui tendre mes fesses pour une fessée aussi ? Hummmm génial !

Faudrait me dire si ce n’est pas génétique que les femmes sont chiantes quand même. Enfin qu’importe, elle me nomme par mon surnom, et je ne décroche pas mon rictus, ignorant son air de nana contrarié par ces menstruations. Enfin je n’espère pas qu’elle les ait… sinon bonjour le combo.

« Bonjour la petite sorcière » dis-je amicalement, avant qu'elle brise le tout avec le « Naalem ». oui c'est mon prénom c'est cool, elle a appris quelque chose aujourd'hui ! Et voilà qu'elle me sort que je l'ai trompé. Ah bon ? Surpris je la toise étrangement. Pourquoi je l'ai trompé ? Elle est au courant que je ne suis pas fidèle comme garçon ? Enfin je ne m'encombre pas de ce genre de choses mine de rien... et puis avec qui ? Je ne me rappelle pas les prénoms... et puis me semble qu'on n'a rien fait ensemble, pourtant je suis certain que cela aurait été envisageable dans un endroit moins dangereux et sans nains chelous aux culs...

« Non, c'est faux... tu ne m'as pas mis de bague aux doigts ma belle enchanteresse ! » dis-je par humour, avant de la regarder, cela n'avait pas l'air de la faire rire... bon pourquoi elle boude ? Franchement... Ah bah oui, mon surnom... non mais vraiment elle râle pour ça ? Mais c'est quoi quand elle a une vraie raison de râler ? Elle brise un objet ?

« Hum... tu n'es pas rigolote aujourd'hui... » j'haussais les épaules lui tendant le bras, pour lui faciliter le travail. « Tu vas me bouder parce que je t'ai donné le patronyme auquel tout pégase me nomme et non le sublime prénom que ma filer mon papa ? Rho vraiment... tu es bien mieux quand tu souris que quand tu boudes pour un sujet de patronyme. Tu as le droit de dire Naalem maintenant qu'on est voisin de chambre ! Promis je ne bouderais pas… » voilà tout c'est simple comme bonjour et au revoir. Je lui lançais un regard moqueur mais gentil. Mais je vais m'en prendre une ! Généralement c'est ce qu'il arrive.




_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 22:29
avatar
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 266

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Surprise my darling
Ft. Naalem Lays

Visiblement, Naalem ne remarqua pas mon agacement, vu le petit surnom qu'il me donna en me voyant, souvenir de notre rencontre. Ou du moins, il ne comprenait pas pourquoi je réagissais aussi froidement avec lui. Lorsque je lui expliquais qu'il m'avait trompé et menti, le jeune homme réagit aussitôt par de l'humour. Et si d'ordinaire, cette petite plaisanterie verbale aurait déclencher un sourire sur mon visage, cette fois ci, je le fusillai du regard, afin de lui montrer que je n'étais pas d'humeur à rigoler. Des questions me vinrent en tête, comme par exemple qui était-il vraiment ? Que me cachait-il d'autre ? Naalem reprit alors un peu son air sérieux, non sans continuer de plaisanter, en m'expliquant le pourquoi du comment il s'était présenté à moi avec un autre nom. Je levai les yeux au ciel, tout en préparant le matériel médical dont j'aurais besoin.

"Je n'aime pas qu'on se moque de moi. Tu aurais du me dire la vérité dès le début, même si tu utilisais un simple pseudonyme. Tu aurais pu me l'expliquer quand on s'est rencontré. Les mensonges, c'est destructeur".

Je préparai une poche d'anti douleur en intraveineuse, ainsi qu'une seringue d’anesthésiant, et divers outils chirurgicaux.

"Ne recommence jamais ça, s'il te plait. Sinon je ne pourrais jamais avoir confiance en toi. Tu me cache encore quelque chose sur toi ?" demandai je doucement, sur un ton un peu plus calme.

Il était vrai que je n'allais pas me mettre dans tous mes états pour un simple surnom utilisé, aussi je me calmais assez rapidement, même si je n'avais pas aimé apprendre cette nouvelle de cette façon. J'avais bien apprécié Naalem à notre rencontre, et comme je venais de le dire, un petit mensonge pouvait avoir de grandes conséquences sur la relation de deux personnes. J'en savais quelque chose.

Je revins vers Naalem, et relevai la manche de son bras blessé. Puis, je retirai doucement la compresse, afin de voir un peu l'état de cette blessure. Professionnelle, je parvins à mettre rapidement mes sentiments de côté pour m'occuper de mon patient. En y regardant de plus près, je pus constater que par chance, la blessure était superficielle.


"Tu as eu de la chance, la balle n'a pas causé beaucoup de dégâts. La douleur est forte, mais tu t'en sortiras rapidement. Allonge toi".

Naalem pouvait voir que j'avais perdu l'agressivité dans mon attitude et ma voix que j'avais en venant ici. J'étais redevenue la demoiselle qu'il avait rencontré sur cette planète, et qui s'occupait d'un blessé. J'attendis que le jeune homme s'allonge pour me diriger vers son bras valide, afin de mettre en place doucement le cathéter, y introduisant un fin tube médical relié à la poche d'anti douleur que j'accrochai au dessus du lit. Revenant me placer à côté de son bras blessé, je pris la seringue, désinfectai une zone sur l'épaule du jeune homme, avant de le piquer et de lui administrer le produit contenu dans la seringue.

"La poche contient un anti douleur, ça va te faire du bien. Et je t'ai administré un anesthésiant local par seringue. D'ici quelques minutes, tu ne sentiras plus ton épaule, ton bras et ta main pour une durée limitée. Ca va me permettre de procéder à une petite chirurgie pour retirer la balle sans que tu ressentes de douleur. Tu as des questions ?"

Code by AMIANTE

_________________



DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Juil - 19:00
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 126

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur

Surprise my darling !

TChrnologie : 01 juillet 2018 vers 15h30

Cela fait longtemps... et surtout avoue que tu pensais pas me revoir chez toi !




La vérité depuis le début ? Mais ce n'est pas un mensonge sérieusement... je roulai des yeux exaspéré par cette phrase ! C'est véritablement, une phrase de nana en plus... comme quoi les clichés sont parfois vrais. Elle croit quoi ? Qu'on se raconte tout quand on croise quelqu'un ? Le monde est hostile et on s'amuse pas à dire nom prénom et la somme d'argent qu'on a dans les poches... surtout quand on trempe dans des affaires louches ! Mais vu la suite de sa phrase, j'ai l'impression que quelqu'un lui a dit beaucoup de choses et qu'en réalité ce fut du beau pipotage et qu'elle en a souffert. Mouai... c'est triste mais on ne demande pas à quelqu'un qu'on a vu une fois, d'être à 100% toute vérité tout terrain ! J'allais lui dire quelque chose à ma sauce, quand elle me sortit un truc aberrant.... Hin ? Mais elle est sérieuse là ? Je lui fis une petite moue désabusée... le discours d'une femme engagée, sauf que nous ne le sommes pas. Bon, ça veut dire qu'elle semble beaucoup m'apprécier, ce qui est flatteur, mais ma belle, on fait gaffe à ces mots, si on ne veut pas faire fuir un homme sauvage. Après bon, c'est une Atlantes, elle peut être sacrément déconnectée de la réalité de pégase ce qui ne serait pas surprenant ! Je le vois avec mes collègues scientifiques, qui ne font pas beaucoup de terrain... c'est une cata de vivre dans ce monde tout beau et tout joyeux ! Le jour où ils voient un Wraith je crois qu'ils se chient dessus !

« Bien sûr, la totalité de mon passé, de ma personnalité et de ce que j'ai fait hier soir... » Je la toisai normalement. Il ne faut pas croire qu'avoir l'étiquette Atlante rend les gens moins méfiant. Nous ne sommes pas dans un monde de gentil. Je ne donne pas mon patronyme de base, mais mon surnom comme ça, je peux garantir une certaine tranquillité si un jour on me veut du mal. Car on cherche un « Blaze » et non un « Naalem ». Je soupirai, voyant qu'elle préparait du matériel en s'éloignant, je retirai mon tee short dans un mouvement rapide, il me collait à la peau et il avait déteint, enfin le sang... Je le bazardai dans la poubelle juste à côté. Les vêtements c'est du jetable, ça ne sert à rien de les aimer.

Je m'allongeai docilement sur la table, regardant le plafond blanc.
« Heureusement... amputé à cause d'un accident créé par un « gueulard » De quoi être hilarant niveau bêtise humaine ! ». Et surtout j'en connais un qui allait faire une mauvaise chute dans l'escalier si cela avait été plus grave. Et quant à la douleur... les balles font toujours mal, même quand ce n'est pas très grave. En tout cas, elle était moins boudeuse la sorcière ce qui n'était pas plus mal !
Niveau soins, c'est la seconde fois que je me fais soigner par quelqu'un d'autre que ma soeur... Je n'ai qu'une préférence et elle commence par un « T » mais c'est normal, elle est le centre de notre monde. Mais en tout cas, Skyler est bien plus douce que Teshara... dans un sens, je crois que ce n'est pas difficile.

« Non, fait gaffe c'est mon bras préféré pour l'onanisme ! » Bon une blague bien sale et digne d'un gros bourrin, mais j'aime faire le beauf parfois ! Et puis chacun peut faire son cliché de sexe non ? Et je trouve ça assez marrant, qu'elle dise exactement ce qu'elle doit faire à chaque fois, personnellement je m'en fou, tant qu'elle me guérit. Au vu de sa tête je lui lance un petit regard malicieux « Je rigole hin. Fait ce que tu as faire, la seule chose qui compte c'est le résultat ! Et moi je te fais confiance »

Petite pique gentillette que j'accompagnai d'un grand rictus charmeur... suite à cela je me détendis, la laissant faire son travail, mon regard était fixé sur le plafond et déjà mon esprit était en train de divaguer sur quelques éléments à changer sur médor, pour qu'il n'ait plus ce genre d'accident con. Comme une sécurité (anti con ou enfant), ne pas le charger hors terrain d’entrainement, interdire Gueulard de venir...





_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Juil - 0:09
avatar
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 266

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Surprise my darling
Ft. Naalem Lays

Les paroles de Naalem furent comme un choc, alors que je le dévisageai de mon regard noir. J'aurais pu lui répondre, mais était ce utile ? Un dialogue de sourd ne menait jamais à rien, et pouvait durer très longtemps. N'en pensant pas moi, je préférais garder le silence en soupirant, levant les yeux au ciel. Au moins, cet homme avait du répondant, et ne se laissait pas faire. Je me concentrai donc sur mes soins, et cela eut au moins le mérite de me calmer un peu. J'expliquai à mon patient ce que j'allais lui faire, une technique apprise pendant mes études. La plupart des gens détestent tout ce qui touche de près ou de loin au domaine médical, et ils ont peur de ce qui pourrait leur arriver. Un bon médecin se doit de rassurer ses patients en leur expliquant la marche à suivre, ce qui permet aux dits patients de comprendre et de visualiser les choses. Ce qui permettait généralement de les tranquilliser. Un réflexe que j'avais gardé de cette époque, et qui continuait de me suivre même dans une autre galaxie. Cette technique me permettait au moins d'être classée dans la catégorie des médecins sympas et bienveillants avec les gens qui souffraient, et non des psychopathes armés d'une aiguille qui prenaient leur pieds en causant de la souffrance.

Alors que Naalem retirait son tee shirt tâché de sang, je restai quelques secondes à l'observer. Il n'y avait pas à dire, ce gars avait vraiment un corps parfait, et très agréable à regarder. Commençant à me sentir gênée de le contempler de cette manière, je me raclai aussitôt la gorge, en détournant les yeux sur les outils médicaux qui me seraient utiles.


"On a des tee shirts en réserve, au cas où quelqu'un en ai besoin après un séjour à l'infirmerie. Je pourrais t'en trouver un, si tu veux".

Une fois que Naalem fut allongé sur le lit, je commençai à m'occuper de lui. D'abord en lui administrant un anti douleur par intraveineuse. Puis, en anesthésiant son bras pour de la chirurgie. Je fronçai les sourcils à ses paroles incompréhensibles pour moi.

"Un "gueulard" ? Comment ça ? Qu'est ce qui s'est passé ?"

Une fois que l’anesthésiant agit dans le bras de Naalem, je ramenai un tabouret pour m'asseoir près du lit, afin d'être confortablement installée pour la chirurgie. Je plaçai une serviette sous le jeune homme, sous la blessure, pour le sang qui coulerait. A ce moment là, Naalem me fit une blague un peu graveleuse. Une blague de mec. Sauf que je n'étais nullement choquée, j'en avais entendu d'autre. Je secouai la tête, un petit sourire taquin du coin des lèvres.

"Oh, alors si c'est ton bras préféré, je vais y faire très attention. Je m'en voudrais énormément de te priver d'un tel divertissement. Et je me sentirais très mal si je t'obligeais à faire appel à une personne extérieure pour te faire du bien".

Naalem me lança une dernière pique par rapport à mes précédentes paroles, et je le fixais du regard. Mais, je ne répondis pas. Je désinfectai la blessure, puis j'attrapai un scalpel, avant de commencer à cisailler légèrement l'entaille pour l'agrandir un peu, afin de dévoiler la balle. De mon autre main, armée d'un coton stérile, j'essuyai le sang qui coulait.

"Comment ça se fait que tu te retrouves sur Atlantis ? Il n'y a pas vraiment de cristaux à étudier, ici" demandai je, intriguée.

Code by AMIANTE

_________________



DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Juil - 20:25
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 126

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur

Surprise my darling !

TChrnologie : 01 juillet 2018 vers 15h30

Cela fait longtemps... et surtout avoue que tu pensais pas me revoir chez toi !




Elle n'avait pas vraiment apprécié ma petite remarque, dans un sens, vu ce qu'elle me sort j'aurais pu parier qu'elle allait l'avaler de travers. Comme elle ne répondait pas, sauf par un regard noir, je lui fis un magnifique rictus. Oui ça faisait clairement le mec qui n'en a rien à battre, mais dans un sens, ce n'est pas tout à fait faux. On ne peut pas tout connaitre de quelqu'un donc automatiquement on cache toujours quelque chose. Enfin bon, au moins elle ne répondit pas, car sinon je sens que cela allait partir en crêpage de chignon. Je ne suis pas quelqu'un qui a peur du conflit, généralement je suis le vecteur de ceux-ci. Le premier à remettre de l'huile sur un feu déjà bien haut. Donc bon, me disputer c'est l'histoire de ma vie et je ne suis pas certain que cela aurait été bénéfique pour nous deux et surtout pour elle.

L'orage passa et il était temps d'arriver au soin, puisque bon, outre le fait qu'elle soit surprise de me voir, j'étais quand même là pour autre chose que son adorable faciès. Petit minois que je préférai voir autrement que pencher sur ma blessure. Enfin bon, maintenant qu'elle sait que je suis ici, on pourra se voir plus souvent si elle ne boude pas pour rien. Mine de rien j'avais quelques connaissances chez les Atlantes ! Bon beaucoup de femmes, ce qui n'était pas surprenant !

« Non, j'irais en prendre un dans mon nid. Pas besoin de me donner un nouveau » Et je ne pense pas que cela soit si dérangeant que ça de me balader jusqu'à mes quartiers, torse nu. Certes j'allais affoler de la minette, mais ce n'est pas plus que d'habitude. Sur ce, je m'allongeai tranquillement, la laissant m'expliquer des éléments auxquels je n’en avais pas grand-chose à faire. Elle connait son métier donc pas besoin qu'elle me dise tout ça. Même si c'est intéressant d'un point de vue enrichissement personnel. Mais bon, ma jumelle est médecin donc je connais quelques éléments de base.

Elle me demandait ce qui s'était passé et surtout qui était la charmante personne qui avait écopé du sobriquet très intelligent de Gueulard.

« Gueulard c'est mon « supérieur » », je levai les doigts en forme de guillemet « Ne me demande pas comment il se nomme, je ne sais pas » Et c'est vrai, je n'ai pas retenu son prénom ou son prénom et je n’en ai rien à foutre, il s'appelle gueulard point. Je savais déjà qu’il était le responsable du secteur technique sur la recherche d’armement, c’est déjà bien ! « J'étais sur ma dernière création... » Et attention, changement : le Naalem passionné avec les yeux qui pétillent « Le Médor, je ne sais pas si tu as déjà vu, mais vous avez des drones autonomes terrestres, vous nommez ça des « chiens » mais vu sa gueule et la tête de vos clébards, franchement il y a un sérieux souci de design. Bref, de base les chiens servent qu'à transporter des petites charges ou à faire de la reconnaissance, ce qui est dommage... je bosse sur un prototype armé et donc j'étais en train de régler le recul d'arme sur Médor quand Gueulard est entré comme un dingue sans frapper cela ma surprit et la télécommande de Médor est tombée à terre, appuyant par un malheureux hasard sur le bouton « TIR » et Pan le Naalem ! »

Voilà accident tout con qui aurait pu être très grave mine de rien. Enfin j’ai une belle chance, sinon je serais mort depuis longtemps je pense. Avec toutes mes aventures et mon comportement d’insouciant ! Suite à cela je lui fis ma petite blague de mec qui se tripote tout seul, alors qu’il y a la queue pour toucher la sienne !

« Merci de m'épargner la rédaction d'une petite annonce ! » J'avais découvert ça, dans le journal de la cité, on pouvait faire des annonces pour tout et n'importe quoi... J'avais bien envie de faire l'idiot en marquant n'importe quoi et je pense qu'un jour ça va arriver. Du genre "trouvé cerveau vente aux enchères prévues, recherche oreiller vivant pour dormir la nuit sans migraine etc." Bref, je ne pus m'empêcher de lui faire une petite pique auxquelles elle ne répondit pas, une nouvelle fois, je lui fis ce sourire charmant. Elle changea très vite de sujet sur ma venue sur Atlantis. Maintenant c’était une évidence pour moi mais pas pour elle après tout.

« On s'est retrouvé à partager la mission de la Légende sur le croiseur où ils ont découvert l'existence des morphéas et ma sœur a été sérieusement blessée, ils nous ont ramené sur la cité et on en a profité pour postuler. Et nous voilà ». Bon ils nous ont aussi acceptés car on connaissait les morphéas naturels ! Je tournai la tête vers elle. Elle remarquera très vite que je suis très porté sur les surnoms. « Tu as peut-être déjà croisé ma sœur, c'est Teshara, la belle blonde incendiaire au caractère de merde ! » Si elle ne l'a pas encore vu, elle due entendre parler d'elle... au mess personne n'ose manger avec elle quand elle arrive seule, elle a déjà une belle réputation.



_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Juil - 19:08
avatar
√ Arrivée le : 08/07/2017
√ Messages : 266

Dossier Top Secret
√ Age: 34 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Surprise my darling
Ft. Naalem Lays

Naalem refusa que je lui donne un tee shirt disponible à l'infirmerie, affirmant qu'il irait en chercher un dans ses quartiers. Je levai un sourcil en le regardant, intriguée. Et ben, il allait faire tourner des têtes sur son passage, et ça ne le gênait même pas. Cependant, il n'y avait rien de choquant, il n'était que torse nu. Ce n'était pas comme s'il allait se promener entièrement nu. Mes yeux se posèrent brièvement sur son corps, avant de détourner le regard. Je commençai mes soins sur son bras, tout en lui demandant ce qui s'était passé pour qu'il en arrive là. Une balle dans la peau, sur Atlantis, cela pouvait être soit un accident lors d'un entrainement au tir, ce qui pouvait arriver. Ou alors un règlement de compte, mais là, c'était une solution extrême. Le Loupias m'expliqua alors sa mésaventure, et je le fixai les yeux ronds, inquiète par ce qui aurait pu se passer.

"Tu t'es pris une balle par ce truc ... à cause d'un mec ? Tu as eu beaucoup de chance, tu aurais pu te faire tuer. J'espère que ce gars s'est excusé pour ce qui s'est passé".

La description de la personne en question ne me disait rien, et sans nom, c'était encore pire. Quoi qu'il en soit, ce type devait être un vrai emmerdeur, et complètement inconscient. Il avait failli avoir la mort d'un homme sur la conscience. Naalem venait de m'expliquer le projet sur lequel il travaillait, pendant que je terminai de cisailler légèrement la blessure sur son bras. Je voyais bien dans son regard qu'il était passionné par ce qu'il faisait. Je ne connaissait rien à son travail, mais j'étais assez curieuse.

"Tu étais entrain de créer un robot tueur intelligent ? Attention, Skynet est sur le point d'arriver" lançai je avec un petit sourire amusé, sans me rendre compte que Naalem ne comprendrait pas la référence.

Une fois la blessure plus ouverte, je lâchai le scalpel, et pris une pince, tout en vérifiant si la balle était suffisamment visible. Ce qui était le cas. Ecartant les bord de la plaie, je commençai à insérer la pince à l'intérieur pour essayer d'attraper le morceau de métal. Naalem en profita pour me faire une plaisanterie graveleuse, à laquelle je répondis du tac o tac avec humour. Un sourire apparut sur mon visage en l'entendant parler des petites annonces.


"Dommage, ça aurait été drôle de te voir écrire une annonce dans ce genre. Je serais curieuse de savoir comment tu t'y prendrais . J'imagine un truc comme "jeune homme charmant cherche main baladeuse, volontaire et pleine d'attention pour lui apporter satisfaction". A mon avis, ton annonce serait probablement la plus lue, et avec le plus de propositions".

Par la suite, alors que je lui demandais comment il était arrivé sur Atlantis, Naalem m'expliqua sa mésaventure avec sa soeur et quelques Atlantes lors d'une mission. Alors qu'il mentionna le terme "morphéa", un frisson parcourut mon corps. Je me rappelai de ce qui s'était passé sur Atlantis, alors que je me trouvais sur une autre planète, à combattre les wraiths. Le rapport avait signalé la présence de ces morphéas sur la cité, des créatures capables de prendre la forme de n'importe qui. Avant cette mission, je n'avais jamais entendu parlé d'eux. Mais Naalem si, visiblement. Certaines missions étaient restées confidentielles, comme notre mission d'assaut restée secrète jusqu'au dernier moment.

"Je comprends mieux comment tu es arrivé ici. J'avais entendu dire que deux Pégasiens avaient débarqué sur Atlantis il y a peu de temps, mais j'étais loin de me douter que c'était toi. Des morphéas ? Ces trucs qui étaient sur Atlantis, pendant qu'on était entrain de livrer une guerre sur une autre planète, c'est ça ?"

Retirer la balle s'avérait être un peu plus difficile que prévu, car le morceau de métal était assez profondément enfoui dans la chair. Alors que je poursuivais ma tâche, le jeune homme me demanda si je connaissais sa soeur. Je réfléchis quelques instants en interrompant mon geste. Le nom de Teshara me disait vaguement quelque chose, j'avais du entendre quelqu'un le prononcer. Mais, je ne l'avais pas encore croisé. Lentement, je secouai la tête, essuyant à nouveau le sang qui coulait.

"Non, je ne pense pas l'avoir déjà rencontré. Je ne sais pas à quoi elle ressemble. Et je n'ai pas trop entendu parlé d'elle. Elle est comment ? A part qu'elle a un caractère de merde, d'après tes dires".

Code by AMIANTE

_________________



DC : Gabriel Grayson - Rodney McKay - Lyanna
Couleur d'écriture : #99CCFF
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Juil - 18:13
avatar
√ Arrivée le : 03/04/2017
√ Messages : 126

Dossier Top Secret
√ Age: 32 ans
√ Nationalité: Alien Alien
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur

Surprise my darling !

TChrnologie : 01 juillet 2018 vers 15h30

Cela fait longtemps... et surtout avoue que tu pensais pas me revoir chez toi !




En seule réponse à son regard intrigué sur mon affirmation de me balader torse nu, je lui fis un rictus une nouvelle fois charmant, surtout quand elle dériva ces jolis yeux clairs sur mon poitrail musclé avec amour ! Héhé, mais c’est qu’elle mate quand même la petite sorcière. Dans un sens pourquoi se priver franchement ? Enfin bon, je la laissai me faire mes soins, je dois avouer que j’avais hâte qu’elle me retire cette balle et de reprendre le travail. Ma blessure allait piquer plusieurs jours, sans parler du temps qu’elle se régénère… Franchement je vais interdire mon supérieur de venir dans mon atelier quand je bosse sur des éléments chargés. Sinon, je vais finir mort sans même avoir révolutionné l’armement de cette cité end recouvrant quelque chose de dingue.

« Oui, un accident regrettable. Il n’avait pas beaucoup de chance que le bouton de la télécommande s’enclenche en tombant et bien voilà ! C’est fait. » je soupirai « Oui, tu ne l’as pas entendu gueuler ? » Je lui lançai un regard amusé « Oui, il est bien plus mal que moi qui suis blessé ». Et il avait eu intérêt, même si au final je me fiche de ces excuses (puisque ça ne va pas retirer ma balle), mais pour le principe c’est important.

Mon regard la toisait avec étonnement, c’est quoi Skynet ? Parfois les Atlantes utilisaient un bon nombre de références que je n’avais pas, comme le coup de « Cloclo » de mon collègue. Et ça avait le don, de ne gonfler car à chaque fois, ils zappaient que je n’étais pas issu de leur culture, donc pour me venger je faissai la même chose qu’eux. Le seul problème c’est que je devais me limiter à celle des Loupias et non Geniis.

« Je ne sais pas ce que c’est Skynet, mais je veux bien que tu me montres » Oui toute technologie est bonne à apprendre surtout quand on parle de robotique qui peut servir à l’armement.« Et non ce n’est pas un robot intelligent, il existe de base à l’armée mais sert juste d’éclaireur et de mule. Moi j’en fais en plus une arme, car c’est plus pratique d’envoyer un robot sur une zone difficile pour ouvrir le chemin que d’être exposé ».

Elle commençait à me retirer la balle, comme toujours je ne regardais pas son œuvre, cela ne m’intéressait nullement, je préférai papoter avec elle ou me taire et penser à mes expériences ou créations. Une petite plaisanterie et hop c’est reparti et j’étais bien d’accord avec elle, je serais bien capable de faire une annonce de ce type.

« Haha, bon, écoute je la rédige et on regardera le taux de réponse alors ! » je me mis joyeusement à rire, oui ça serait très drôle tiens. Et puis bon, je suis certain que certain vont être choqué et que ça va faire jazzer toute cette belle cité. Ça fait longtemps que je n’ai pas fait une emmerde à grande échelle. Je signerai même avec le nom d’une personne du corps dirigeant tiens. Pourquoi pas crâne chauve ? enfin trêve de plaisanterie ça serait quelque chose à méditer pour que ça soit aussi parfait que ma bouille.

Elle m’interrogea logiquement, sur comment j’avais atterri ici, bon mon résumé était quand même très rapide, puisque vu les galères qu’on a vécu dans ce croiseur de l’enfer…surtout avec une équipe de bras cassé comme Candom et Jacobs … et fabula qui était un morphéa après la coincée bref. Une grande aventure comme on les aimes par ici.

« Oui, un morphéa de guerre. Nous on les connaissait sous leurs formes naturelles, où ils ne sont pas aussi dangereux et surtout pas aussi poussés… C’est hallucinant ce qu’a fait cette reine Wraith !» J’avais une certaine fascination pour l’intelligence de ses créatures qui ne mine de rien avaient fait de grandes choses niveaux armements. Ce sont des connards on est d’accord mais bordel ! Des armes biologiques et vivantes, des clones ! ça fait rêver tout ça. Bon après les humains, on généralement le problème de conscience mais qu’importe c’est juste incroyable !

Cela me surprit qu’elle n’ait pas beaucoup entendu parler de ma sœur. Elle était sage ? Étonnant pour Teshara mais tant mieux, ça évite qu’on se fasse virer au bout de quelque mois. Même si les règles devaient lui peser.
« D’accord. De toute façon quand tu le verras tu n’aurais aucun doute ».





_________________




DC : John SHEPPARD // Isia TAYLOR LAURENCE // Alexander HOFFMAN // Elana RAVIX écriture : LawnGreen

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-