Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)
Elana Ravix 824245bouton512


RPG sur Stargate Atlantis
 

Lun 25 Juin - 22:32
Elana Ravix
√ Arrivée le : 25/06/2018
√ Messages : 111

Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur



Elana Ravix

  • Ravix
  • Elana
  • 25/03/1991 en Guadeloupe (mais passera son enfance un peu partout en France au grès des mutations de sa mère).
  • Française
  • 27 ans
  • Juillet 2018
  • Caporal
  • infanterie régiment parachutiste
    A appartenu au 1er régiment des chasseurs parachutistes - Fait partie des recues de Calahan "escouade Charlie"
  • Anglais (couramment)/ Français (couramment)
  • Les plaques militaires d’Eric
Natalie Dormer
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Données complèmentaires



DONNÉES MÉDICALES
  • Cicatrice en boule d'une pointe de flèche - épaule droite
  • B-
  • Oui
  • Non
  • Une allergie aux fruits de mers et aux framboises.
  • Pour le moment aucune. Mais je redoute de mourir brûler, je n’aime pas trop les flammes.

  • • Bras droit cassé à 9 ans
    • Épaule droite luxée
    • Entorse à la cheville gauche suite à une mauvaise réception en entrainement de parachutisme.
    • Cicatrice sur la fesse droite, à cause d’un barbelé lors d’une manœuvre (elle est tombée dessus)
    • Blessure par balle au torse, épaule et hanche
    • Divers bleus et entorses durant sa carrière.

    En 2018
    • Torture, avec une blessure qui laissera une cicatrice à l'épaule droite par une flèche
    • Attouchement sexuelle durant une mission "viol" sans pénétration.



Données de compétences


PERSONNEL MILITAIRE
Compétences de base
  • 6
  • 6
  • 6
  • 0
  • 0
  • 0
  • 3
  • 0
  • 4
  • 5
Compétences secondaires
  • 0
  • 3
  • 0
  • 0
  • 0
  • 2
  • 0

Données d'une personnalité

Je ne suis pas quelqu'un à l'abord facile, je l'avoue. J'ai hérité du regard “ta gueule” de ma mère et je dois dire... que cela n'a pas que du mauvais. Ça m'évite d'être la nana à qui on a terriblement envie de faire des câlins ou de mettre dans son lit, puisqu’elle a fait la regrettable l'erreur de rigoler à une blague cochonne (femme qui rit à moitié dans ton lit… bah ce n’est pas gagné c’est moi qui choisit mon gars !). Ça me donne un recul et un côté inaccessible qui me convient. Je n'aime pas vraiment quand on vient empiéter sur ma bulle surtout quand on ne se connait pas. (les présentations merdes !) Je ne suis pas très tactile non plus, je n'apprécie que peu le contact excessif, sauf nécessaire, du genre une bonne baffe dans la gueule d'un gros con ou bien une tape amicale entre frère d'arme. Et puis j'ai un petit air de fouine voir garce qui refroidit certains.
Très loyal, je ne jure que par la famille... la famille étant l'armée (que je nomme la “meute”). Depuis toute petite je baigne là-dedans et je me sens bien qu'entourée de militaires qui partagent la même passion et les mêmes valeurs que moi. C'est bête avoue-le, mais j'ai toujours recherché une forme d'unité, pour combler le désert en moi. Ce n'est qu'en vivant des éléments dangereux sources d'adrénaline ou à l'armée que j'ai pu trouver cet équilibre. C'est pour cela que je risque d'avoir deux comportements très différents avec les personnes selon leur corps de métier. Je n'ai rien contre les civils, mais je ne vais pas trop copiner avec eux. Ce sont des gens hors famille, des gens qui ont seulement le droit au masque professionnel. Ce n'est pas avec eux, que je vais déconner durant une soirée. Peut-être couchée pour le peu qu'il en ait un qui me plait mais ça va s'arrêter là. (Et de toute façon, si on veut se faire du bien, c'est qu'avec eux... on ne couche pas avec la famille, merci le règlement !).

Avec les militaires, je me surprends par ma patience, peut-être parce que je considère qu’on doit faire des efforts pour supporter les membres de sa famille ? Je recherche leurs contacts pour m’y intégrer et me sentir “bien”. Donc je peux très bien faire preuve de grande patience avec certain et être en conséquence assez tolérante. Par contre, faut s’attendre à un coup de bâton si on m’use trop. Je peux être cool, mais il ne faut pas abuser non plus ! Après je ne juge que peu les écarts de personnalité, chacun est comme il est, et on a besoin de tout ça pour avancer. Donc généralement, je m’adapte. Les civils n’auront pas cette chance-là.
Ma loyauté est très extrême mine de rien, je suis prête à tout pour sauver ce que nous protégions, ici : la cité, quitte à faire un terrible choix : sacrifier quelques vies pour la communauté. J'aime me dire que je suis un paladin né trop tard, comme je ne supporte pas l'injustice, cela me rend véritablement malade ! Pour moi, toutes mauvaises actions doivent être punies et assumées, car on ne choisit pas de faire ça, pour le fun ! Enfin dans mon monde à moi !

Je n'aime pas les irresponsables et ceux qui agissent par pure égoïsme pour sauver leurs trous du cul ! Nous vivons en communauté et il faut savoir faire avec, sinon on retourne dans sa caverne et voilà. Ça me file des aigreurs d'estomacs, quand je vois des personnes non méritantes prendre une promotion alors que d'autres la mérite largement mieux ! Autant, j'avais voulu que ma mère me donne un coup de pouce pour le piston, mais cela était justifié, si je n'étais qu'une grosse merde, je n'en voudrais pas. Pour cela, que j'ai accepté chacune de mes promotions et que j'accepterai sans broncher mes dégradations si j'en viens à faire une connerie qui le justifie. J'admets quand c'est juste. De toute manière, je n'aspire pas pour le moment à gravir les échelons, je ne souhaite pas être officier, pour la raison simple : cela demande des responsabilités que je ne veux pas assumer. Je préfère rester sur le terrain que d'être dans un bureau à gérer des hommes et des femmes qui peuvent mourir à cause d'une mauvaise décision. Ce genre de problématique je leur laisse. Ça a du bon d'être un exécutant parfois, on n'a moins de soucis pour s'endormir le soir.

Je ne suis pas le genre de femme à hésiter longtemps, je suis dans la réaction et l'action, avec moi c'est : efficacité et point (au niveau des paroles surtout). J'aime le rendement, étant très pragmatique et trop terre à terre, je n'apprécie pas les gens qui tortillent des fesses pour prendre une décision ou qui parle trop pour ne rien dire. Moi, il me faut du clair du concret et que ça percute vite, car sur le terrain on n'a pas le temps de faire une théorie avec introduction et conclusion, faut réagir merde !

Cette loyauté que j'aime temps, me rend d'une fidélité incroyable pour mon métier et le corps d'armée. Je suis ce qu'on nomme un bon soldat, puisque j'exécute les ordres, je n'ai pas besoin qu'on m'explique le pourquoi du comment, cela vient après quand j'ai des questions. Je m’applique à faire mon métier le plus correctement possible et j’aime ce que je fais. Cette loyauté va aussi auprès de mes frères et sœurs d'armes, toujours là pour les aider ou les sortir de la merde sur le terrain. Même s'ils m'ont fait des crasses où qu'ils ne m'aiment pas. Je ne suis pas quelqu'un de rancunier, je ne pardonne pas pour autant, mais je passe à autre chose. Si la personne met trop difficile à garder dans mon cercle trop fermé d'intime, je la vire tout simplement sans aucun regret. Les gens qui ne m'intéressent pas son transparent…ils apparaissent dans mon champ de vision, seulement si ce sont des militaires et que je dois travailler avec eux. Mais hors de ce terrain neutre, ils n'existent plus et ils pourront me parler que je ne porterai même pas attention à eux, sourdes à leurs vies insignifiantes.

Oui car voilà le problème de ma personnalité… je ne suis pas quelqu’un de très sentimentale, petite je me pensais un peu “morte” puisque je ne comprenais pas l’intérêt ou même les comportements si passionnés des autres que cela soit de l’amour ou même de la colère. Moi je suis assez stable émotionnellement parlant. Je ne suis pas pour autant diagnostiquée sociopathe oula non… car je ressens des choses mais je n’arrive pas à les exprimer, donc je les garde pour moi. Ça me donne quelques difficultés niveau relation humaine, puisque la diplomatie n’est pas mon fort, voire pas du tout… et quand je veux formuler un peu d’affection (ce qui arrive très rarement), j’ai l’air … comment dire… gauche. On me l’a d’ailleurs beaucoup reproché dans mes ébats « amoureux », j’ai eu la chance de toujours tomber sur des garçons très gentils et un peu trop amoureux… le problème c’est que moi, je ne suis pas faite pour aimer vraiment, du moins de la façon normale. J’aime la compagnie, j’aime certaines personnalités, mais ne venez pas me demander des bisous ou des preuves d’amour, ça j’en suis incapable ! (Un trait de caractère de ma mère comme quoi c’est génétique). La tendresse on repassera aussi et quand je faisais des efforts pour avoir des actions plus douces, pour marquer l’affection que je pouvais ressentir pour ces hommes merveilleux… eh bien, ils avaient l’impression (à juste titre) d’être caressés ou aimés par un robot, qui ne fait que copier un geste sans y mettre son cœur… alors que j’y mettait du miens. En conséquence, cela ne durait jamais et je collectionnai sans le vouloir un paquet de cœur brisé.

Donc bon, cela ne m’a jamais vraiment intéressé d’être avec quelqu’un, je suis du genre à aimer la consommation : tu me plais, je me donne les moyens pour t’avoir que tu sois célibataire ou non (j’en ai rien à foutre) et quand je n’ai plus rien à tirer de toi, tu finis avec les autres… point… Puisque je ne peux pas donner plus. Même si parfois j’aimerai garder quelqu’un ... Donc ne venez pas me demander ce que je ne peux pas apporter. Et ça fait de moi une garce. Pourtant niveau amitié, je suis en constante recherche de frères et sœurs d’arme pour remplacer Éric… il est difficile de trouver un binôme avec qui ça fonctionne bien, et pourtant avec lui ce fut fluide et sans compromis. Tout était simple et même si nous avions eu quelques échanges intimes, cela n’empiétait pas sur notre travail ni sur le sentimentalisme. Dans un sens, oui je l’aimai, mais comme on aime un frère ou une sœur, quelqu’un qui vous complète et sur qui vous pouvez compter même dans les moments les plus durs sur le terrain, quelqu’un qui sait compenser vos faiblesses et vous attrape les épaules alors que vous êtes à l’agonie. Oui, je suis en recherche de binômes, j’aime agir à deux et j’aime besoin d’avoir un pilier au fond de moi, pour rassurer la petite fille qui marche seule dans cet immense désert depuis trop longtemps. Me dire que je ne suis pas seule et que je peux faire confiance à quelqu’un qui ne me traitera pas de robot. C’est beau non ?

Certains disent que je suis froide... non c'est faux, je suis tiède, ni chaude ni froide, une machine, comme me surnommait Éric. Je ne suis qu'une machine de guerre qui ne sait pas aimer ou exprimer ses ressentis. Pourtant, je suis quelqu'un de sociable, j'adore passer des moments avec mes collègues militaires et je suis la première à faire des conneries lors de ces dites soirées souvent un peu trop arrosées pour décompresser. Je vois la famille comme une meute de loup et même si je suis une louve solitaire, puisque la solitude de ne me fait pas de mal, j'aime retrouver les miens et passer du temps à leur compagnie. Ils sont un noyau, une base que j’aime retrouver. Les observer, rire et déconner avec cette bande ! Généralement, je n'ai pas de soucis d'adaptation avec mes confrères, peut-être qu'on me trouve bizarre mais cela ne me met pas de côté.

Mais j'avoue parfois, vous aurez l'impression que je suis absente, que je ne parle pas beaucoup... oui c'est vrai, j'aime mieux écouter les personnes que de m'exprimer, puisque je ne sais pas le faire convenablement. Ou que je suis mal comprise et ça, ça me gonfle. Ainsi, j'adore écouter les histoires ou même un nouveau savoir. Je n'ai jamais été bonne à l'école, tout simplement parce que ça me faisait chier de devoir montrer que j'avais compris... le simple fait d'écouter je trouvais ça intéressant et ça percutait dans ma tête, devoir faire un contrôle m'ennuyais horriblement, pour ça que les études, avec son lot de check point ne me convenait pas. Je ne suis pas le genre de personne avec qui vous allez débattre mais plutôt la personne qui va être là, à écouter vos dires et se faire son propre avis en silence, bien sûr si vous me le demandez, je le dirais, mais attention... Je suis cash et je n'ai aucune pitié, alors que ça vous fasse du bien ou du mal, je vais bien dormir le soir (moi, je dors toujours très bien, peu de chose me traumatise). Je suis du genre cinglante et cassante. Aussi dur que du fer, même chauffé je ne plie pas, je coupe juste.

La pitié ce n'est pas pour moi, sur le terrain je suis implacable. Dans la cité, je suis quelqu'un qui peut paraître peu sensible, chose fausse encore une fois, je ne le montre pas c’est tout... si vous me racontez que votre petit frère est passé au hachoir par un psychopathe... oui je vais être touchée, mais cela je vais le garder pour moi pour ne pas vous affecter. Et puis comment voulez-vous que je console les gens ? Je ne sais pas vraiment faire, alors j'essaie et ça fini toujours en gêne générale. Pourtant, mon père, lui qui m'a élevée, un homme de nobles sentiments, mais je ne sais pas pourquoi, j'ai hérité de l'insensibilité notoire de ma mère, sauf qu'elle, ne ressent rien alors que moi si.

Je ne suis pas méchante, ni trop gentille, je dirais que je suis quelqu’un qui peut se montrer autant agréable que connasse. Tout dépend du contexte et de la personne en face. Le bonus militaire va me rendre plus docile et plus tolérante. Pourtant, je suis quelqu’un qui ne s’encombre pas des éléments qui me gonfle… oui j’ai aussi un problème avec l’ennui, je m’ennuis très très vite… pour cela que je me stimule en faisait du sport ou en me défoulant, il faut que je sois en action, que ça soit mon corps ou mon cerveau. Les jeux de société finissent par me faire bailler. Tout va très vite dans ma tête et il faut suivre sinon, ça me donne l’effet d’avoir un boulet à traîner.

Niveau physique, j’aime prendre soins de moi, j’adore passer du temps à me faire des masques ou me passer de la crème sur le corps, ça me détend… ça me permet de prendre soins de celui-ci mon outil de travail et de mieux le connaitre, j’aime savoir chacune réaction si je fais ça ou cela. Je compense tout en me projetant s’il m’arrive quelque chose. Après sur le terrain, si je dois plonger dans de la merde de dino, je le ferai, je ne suis pas une princesse sensible… Et je me fais belle que quand je dois sortir, sinon pas besoin sur le terrain. De toute façon, je vais revenir pleine de boue et de sang.

Au fil du temps vous apprendrez à me connaitre et peut-être que vous serez un bon binôme pour botter le cul des Wraiths.

Données d'un passé chargé

Pour une fois, ce n'est pas un homme, un frère ou un père qui était à l'armée dans cette famille mais une femme : ma mère. Ma mère, Julia est le genre de femme auxquelles vous n'avez pas envie de dire bonjour quand vous la croisez dans la rue, pour la simple et bonne raison qu'elle vous ferait peur ! Le regard de prédatrice, celui de la violence incarnée, celle de Satan qui vous ordonne de rester de l'autre côté du trottoir et de baisser les yeux. Le regard qui vous renvoie à votre condition d'être non désiré. Car oui, ma mère elle est ainsi, elle est aussi aimable dans la gestuelle qu'elle l'ait niveau caractère. Elle fait partie des forces d’infanterie de la FS (force spéciales) seule femme à avoir réussi les tests (il n’est pas interdit d’y entré en tant que femme mais juste de réussir les épreuves incroyablement dures, puisque les mêmes pour les deux sexes niveau barème) et pour une femme ce n'est pas donnée. Toute sa vie elle s'est battue et même maintenant, en tant qu'officier de son régiment, elle doit affirmer qu'elle a plus de testostérone que les paires de couilles molles qu'elle dirige ! Bref, elle surnommée la « Dragonne » ou la « castrateuse » c'est dire !
Elle a quitté tôt le nid familial, pour s'engager, ne voyant pas d'autre avenir plus radieux dans sa famille de classe très modeste. Elle ne voulait pas de mari pour faire une myriade de gosse et attendre que papa meure pour avoir en héritage les terrains qu’ils n’avaient pas suent cultiver pour être un bon paysan ! Ainsi, elle était partie coupant les ponts avec des parents qu'elle méprisait par leur feignantise et leur égoïsme et puis bon ce n'est pas grave il a fait six enfants, il en restera cinq pour leur lécher la poire et quémander les sous restants. Ainsi, ma mère a fait le tri dans sa vie très tôt, gardant ces frères et sœurs pour le principe qu'ils ne lui avaient encore rien fait pour être radié de son cercle (l'avenir fera qu'elle ne gardera que son frère ainé).

C'est ainsi qu'elle s'engagea dans l'armé dès qu'elle fut majeure, quittant son monde qu'elle ne regretta jamais. Élevée à la dure, elle n'eut aucun mal à s'imposer, c'est dans sa nature d'écraser les autres sans aucune empathie. Parfois, je me demande si ma mère est capable d'aimer (autre que ce qu'elle fabrique... comme elle dit). Et je crois qu'elle aussi ne pensais pas aimer vraiment. Et pourtant, quand je montrai mon petit bout de nez dans son ventre, elle découvrit pour la première fois ce que devait être l'amour. Pour vous dire, je n'étais pas un enfant voulu, elle se pensait stérile depuis qu'elle s'était prise une balle dans le vagin ! Donc pensez-vous la contraception elle s'en foutait et quand elle avait couché avec son plan cul du moment, un infirmier, elle ne s'imaginait pas avoir le ventre rond. Ce fut d'ailleurs un déni de grossesse et en pleine opération sur le terrain les contractions de ma venue se fit sentir...

Oui, je naquis dans un hôpital de campagne... en Guadeloupe. Mon père Steven, fut étonné et curieusement, il demanda à ma mère de me reconnaître et de l'aider à m'élever. Ça aussi, je n'ai jamais compris pourquoi mon père avait fait cela, il aurait dû se barrer en courant, mais je crois qu'il était amoureux... enfin il l'est toujours. Steven est le contraire de ma mère, un homme très doux et trop gentil, au point que beaucoup le pensait gay (oui les gens sont cons) par sa grande sensibilité. Ma mère devait trouver en lui l'humanité qui lui manquait et lui la force.

En tout cas, j'ai eu une enfance assez contrastée, mes parents ce son mit réellement ensemble quand j'avais dix ans, ma mère finissant d'accepter les avances de mon père. Mais jamais ils ne sont mariés ni habités ensemble. Restant chacun de leur côté, même si ce fut la maison voisine. Ils avaient besoin de leur individualité pour ne pas se frapper (enfin ma mère pour ne pas tuer mon père). Et ils se retrouvaient les week-ends pour vivre pleinement leur relation. La garde était pour mon père vu le métier de ma mère il était plus préférable et cela me permettait de voir plus les bons côtés de ma mère que les mauvais. Elle-même se qualifiait de mauvaise mère a pleins temps... elle n'est pas patiente et elle a tendance à être trop directive et dure. Donc me voir les week-ends lui permettait de décompresser et de profiter de la vie de famille sans les inconvénients.

J'avais hérité de certains traits de caractères de ma mère donc j'étais difficile à élever, mon manque de sentiments et ma faculté à ne pas les exprimer déroutait mon père... à croire que les maths avaient raison un moins avec un plus donne un moins... je savais ce que je voulais avec un entêtement à toute épreuve, mon pauvre père... il aura eu des cheveux blancs avec moi ! Casse-cou, je faisais les quatre cents coups quand je n'étais pas punie. Toujours dynamique, toujours à fond je me mettais en quête d'adrénaline et des grandes aventures a vivres avec comme modèle une mère que j'ai vue pendant longtemps comme une héroïne des temps moderne !

Mais tout cela ce calme, quand je me perdis en Corse dans le maquis... la canicule était présente et les feux sauvages, si les pompiers n'étaient pas intervenus aussi rapidement, je passais de l'étape crue à grillée en quelques minutes ! Je gardai de ce souvenir, un peu du feu un peu trop présent qui se calma avec l'âge. Et puis frôler la mort... ça vous donne de la maturité.

Depuis l'âge de 15 ans, je voulais être « comme ma mère » faire l'armée. De toute façon, mon monde était l'armée, nos amis étaient issus de là et notre nouvelle famille... depuis toute petite ma mère me bourrait le crane avec ça et dès 16 ans je fus jeune gendarme volontaire, trouvant ma vocation dans la belle armée française ! Je n'ai jamais été passionnée par les études, surtout au collègue et au lycée, car franchement, je ne trouvais pas ça très intéressant. Je plafonnais avec un petit 11 de moyenne pour le principe car je ne bossais pas vraiment... juste pour sauver les meubles et mes parents le savaient très bien. Alors, après mon BAC je fis une école militaire, entraînant la fierté de mes parents. De base, je désirais faire gendarme pour enquêter sur les crimes... mais me battre avec l'injustice et les frustrations du système qui ne punissait pas à la hauteur de certains crimes, m'aurais rendu dépressive ! Mon père aurait aimé un métier qui ne lui risquait pas de lui enlever la seconde femme de sa vie... mais bon, étant tolérant il m'accompagna à toutes mes remises de médailles et il fut un pilier durant mes moments de doutes.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'avais besoin de prouver à ma mère que j'étais à sa hauteur, que je ne la décevrai pas... et j'avais l'ambition d'être son égal niveau grands faits d'armes. Ma mère fut toujours là aussi, même à distance pour me donner des conseils, mais jamais elle ne me pistonna et même si parfois j'aurais aimé un coup de pouce dans ce sens-là... eh bien j'en fus ravie après, d'être là où j'en suis seule et sans piston de la fille à maman. Surtout que je portais son nom de famille !

Ainsi j'intégrai le 1er régiment de chasseurs parachutistes ! Une autre fierté et ce fut à ce moment-là, que j'appris d'autres éléments de la vie. J'idéalisais pas mal l'armée et je m'en suis pris pleins la gueule, non pas par les instructeurs ou les collègues puisque étant une femme je savais que je devrais faire mes preuves en m'imposant (même en 2018 eh oui ...), mais parce que niveau mission, je suis allée sur deux terrains très difficiles. Médiocre au lycée, j'étais dans le top 3 de mon régiment et de mes classes d'armée. Un bon soldat promut à un bel avenir (même si je n'ai pas l'ambition d'être colonel, sous-officier pourquoi pas, mais officier.. je dois avouer que ça ne me botte pas pour le moment).

Durant ma première mission difficile, nous étions parachutées dans une zone de conflits bien connue des temps modernes et je me suis retrouvée isolée en voulant faire ma fière. Je dis ma fière, car j'auras du restée groupé avec les autres... mais voilà, j'ai vu une silhouette ennemie et je suis partie seule sans les autres et je suis tombée dans un piège. Et généralement ça ne pardonne pas... On le voit dans les films d'horreurs... bah la même ! Rouée de coups et « violée » puisque étant une femme, je devais faire bander quelques pauvres cons qui ne voyaient que des chamelles dans leur putain de désert ! ... si je n'ai pas été pénétrée par la bande des lumières, ce fut grâce à l'intervention de mon équipe et notamment de mon binôme Éric, qui me sauva du traumatisme total... mais je me sentais affreusement mal quand même. La rage était ma définition…et je fus mis de force en congé... je sais que les copains m'ont vengé mais bon, j'étais une tigresse j'étais folle, je voulais tout tuer, je ne me reconnaissais plus... pour la première fois j'avais des sentiments forts et non lissés. Et j'ai détesté ! Je mis quatre mois à redevenir la personne que je suis, bien sûr je changeai un peu suite à ce genre de choses ... blessé dans ma fierté je me jurai que plus jamais ça n'arrivera.
La seconde mission, fut quand mon frère d'arme, cet homme qui était mon ami et mon soutien... lui qui m'a sauvé du viol et qui a été là pour me soutenir ... Éric... Éric est mort en se sacrifiant pour sauver des otages... Je n'aime pas parler de ça... et je ne dirais rien de plus, sauf peut-être que le sacrifice d'une vie pour en sauver plusieurs, est la base de notre métier, mais peut en son capable... Mais avant qu'ils ne se sacrifies... toute l'équipe d'infanterie en avait bavée, ce fut un beau massacre des deux côtés... aucun gagnant aux yeux des morts, mais l'armée avait récupéré ces otages.

Éric fut enterré avec les honneurs et je me sentis affreusement seule. En souvenir morbide, j'avais gardé ses plaques, dans un sens qui les voudraient ? Sa famille n'avait jamais digérée le fait qu'il soit devenu un soldat. Éric était un homme bien qui aurait pu avoir une vie merveilleuse. Il me manque. Depuis nos débuts nous étions ensemble, depuis nos premières classes, jusqu'à là... nommé caporal après cette mission, m'apparaissait être un honneur pour nous deux, celui du mérite et de la reconnaissance... même si j'aurais voulu qu'il partage cette médaille avec moi.

Suite à cette mission, mon colonel, me proposa une nouvelle affection de faire partie d'une liste d'appeler pour rejoindre un groupe d'intervention militaire classé secret défense. Être dans les services secret ? Pourquoi pas, cela rejoignait mes valeurs de justices après tout ! Tout en renforçant mon besoin d'adrénaline et je n'avais plus mon binôme, autant changer de vie ! J'ai pu faire de grandes et dangereuses choses pendant deux ans... moi qui croyais le monde petit me voilà avec en main un nouveau contrat... un contrat venant tout droit des USA avec la mention « programme prote des étoiles ».

Données d'arrivée

Ainsi, j'ai atterri à la base de Cheyenne Moutain. Ils voulaient m'intégrer dans une expédition scientifique top secret. Loin d'être chaude d'avoir des civils comme patrons, j'étais réticente à cette idée... on est bien en famille je vous dis, ça fait moins de problème... Je ne me doutais pas que cela serait dans une autre galaxie. Faut dire que cette base avait perdue pas mal d'hommes et de femmes en mai. J'appris bien plus tard que ce fut à cause de la guerre contre une faction Wraith et une invasion de truc chelou : des morphéa... mouai...Ils avaient envie de faire le ménage sur la cité. Et il fallait bien remettre du monde maintenant !

Finalement, et vu l'ampleur du bordel, je ne pouvais pas refuser ça ! Non ça serait débile ! Et après plusieurs semaines de paperasse et de lecture, j'eue le droit d'embarquer sur le Dédale (après avoir acceptée mon nouveau contrat. Deux semaines de voyage après dans ce vaisseau incroyable ! Sérieusement on se croirait dans star trek ! Je débarquai sur la cité des mirages !

Sérieusement quand j'ai été téléporter, je ne m'attendais pas à ça... bien sûre je m'étais fait de films avec des colonnes à la grecque et des sirènes voir mêle aquaman ! Mais là... À la fois déçue de la sobriété et à la fois heureuse de voir cet endroit ...qui avons-le sera toujours plus badasse que nos casernes !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Créé par Ina
Surnom :
Ina
Âge :
26 ans
Comment avez-vous connu Atlantis Insurrection ? :
je vous avais fait une demande de partenariat (Entre les ombres ==> Silver Dark). Et comme j'hésitais a m'inscrire .. et bah me voilà !
Connaissez-vous les séries Stargate ? :
Oui
Souhaitez-vous être parrainé ? :
Non
Multicompte ?:
Hoffman- Talor Laurence- Sheppard et Lays
Code(s) du contrat :
Oki by Sheppy
Envie de nous dire quelque chose ? :
Love <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juin - 23:00
Cody Fuller
√ Arrivée le : 01/07/2014
√ Messages : 498
√ Localisation : Canada


Dossier Top Secret
√ Age: 25
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenue avec ce perso H3

Amuse toi bien avec love3

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'écris en #4B86B4


Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Juin - 11:26
Erin Steele
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1639
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenue ! Je lance le dé et je me penche sur ta fiche =)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen ~ PNJ : Psychologue Harleen Walker
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Juin - 11:26
Admin
Admin
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 482

Dossier Top Secret
√ Age:
√ Nationalité:
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atlantisinsurrection.com
Le membre 'Erin Steele' a effectué l'action suivante : Lancé de dés


'Gêne ATA' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Juin - 18:58
Alexander Hoffman
√ Arrivée le : 08/07/2016
√ Messages : 1666

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Merci à vous

J'ai le gène !!!!! alcool 1er perso (hors sheppard) qui l'a !!! Allé tournée de cookie !!!

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Alexander Hoffman
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : firebrick
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Juin - 21:37
Erin Steele
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1639
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
Alors je te fais un petit retour sur ta fiche.

Le caractère est bien détaillé. Il est un peu perturbant parce qu'on a le sentiment que Elena est un bon petit soldat mais que ça peut foirer à tout moment, du fait de son caractère assez tranché et franc.

Pour l'histoire :

- D'après ce que j'ai lu sur le net, il n'y a pas de femmes dans un groupes de combat de la Légion. On le retrouve dans des unités de la Légion moins exposées, en tant qu'officier oui. D'après ce que je comprends de sa mère, c'est une combattante, donc je ne sais pas si c'est cohérent de l'inclure dans un pareil groupe ou alors je n'ai pas pigé.

- Au final, elle a été violé ou pas ? Je ne comprends pas bien ce passage, en plus le terme est entre guillemets du coup j'ai un doute, surtout avec la suite qui raconte que l'équipe avec Eric est arrivée pour empêcher ça ^^

Outre quelques coquilles ici et là, la fiche est complète. Les compétences semblent cadrer au personnage, l'histoire est fournie, le caractère d'avantage, une fois que tu auras vu ces deux points ci dessus, ce sera bon pour moi =)

Et pense à signer le règlement vilaine Arme4

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen ~ PNJ : Psychologue Harleen Walker
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Juin - 20:41
Elana Ravix
√ Arrivée le : 25/06/2018
√ Messages : 111

Dossier Top Secret
√ Age: 27 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Citation :
Il est un peu perturbant parce qu'on a le sentiment que Elena est un bon petit soldat mais que ça peut foirer à tout moment, du fait de son caractère assez tranché et franc.
Tu verras bien :p

Je l'ai intégrée à la FS (force spéciale), le recrutement n'est pas interdit aux femmes, mais étant sur le même barème qu'importe le sexe, cela est très dure pour une femme d'y entrer. Mais, elle a réussit (bonjour le petit pied de nez à certain macho :p)


Citation :
- Au final, elle a été violé ou pas ? Je ne comprends pas bien ce passage, en plus le terme est entre guillemets du coup j'ai un doute, surtout avec la suite qui raconte que l'équipe avec Eric est arrivée pour empêcher ça ^^
Non, il n'y a pas eu pénétration, mais attouchements sexuels, Eric est arrivé avant qu'il ait eu pénétration, mais dans la tête d'Elana c'est un viol mine de rien.

J'ai corrigée quelques coquilles :)1

Citation :
Et pense à signer le règlement vilaine
Naahhhhhhhhh !


Bon voilà modifs faites

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Double comptes : John Sheppard & Isia Taylor-Laurence & Alexander Hoffman & Naalem Lays  //écriture : écriture : DarkMagenta]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juin - 10:13
Erin Steele
√ Arrivée le : 27/03/2016
√ Messages : 1639
√ Localisation : Atlantis


Dossier Top Secret
√ Age: 36
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Oui
Voir le profil de l'utilisateur
C'est ok pour moi du coup =)

1ère VALIDATION / 3 — Félicitations, tu viens d’avoir ta première validation. Il en faut trois de la part des membres du staff pour que ta fiche soit classée dans les « candidatures acceptées ». Prends ton mal en patience cela ne va pas tarder

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'administration a des problèmes à toutes vos solutions.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
D.C. Pedge Allen - Teshara Lays - Chenoa Penikett ~ Ecriture : Springgreen ~ PNJ : Psychologue Harleen Walker
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juin - 11:15
Steven Caldwell
√ Arrivée le : 24/01/2017
√ Messages : 751
√ Localisation : Sur le Dédale


Dossier Top Secret
√ Age: 64
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenue, c'est bon pour moi.

2ème VALIDATION / 3 — Avec cette validation tu obtiens ta couleur et les portes du Flood du forum s'offrent à toi. Ta fiche est presque terminée, il ne te reste qu’un avis à obtenir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Juil - 12:50
Matt Eversman
√ Arrivée le : 08/12/2012
√ Messages : 11154

Dossier Top Secret
√ Age: 34
√ Nationalité: États-Unis États-Unis
√ Gêne: Wraith
Voir le profil de l'utilisateur
3ème VALIDATION / 3 — Validation finale ! Amuse toi bien chez les fous ! Tu peux faire ta fiche de « dossier personnel » et tu peux commencer à RP.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
merci !                               couleur : darkcyan                                USS Dédale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Jan - 21:51
Alexander Hoffman
√ Arrivée le : 08/07/2016
√ Messages : 1666

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: Royaume-Uni Royaume-Uni
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
MAJ 30/01/2019

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Alexander Hoffman
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : firebrick
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Prologue :: Bureau de recrutement :: Candidats acceptés-