Atlantis Insurrection

RPG sur Stargate Atlantis


Invité
Invité

le Mer 27 Juin - 20:01

Anonymous
Kara avait largement le temps avant que Gabriel la rejoigne. Ca n'avait rien d'un rendez vous galant car elle l'avait invité pour parler de choses sérieuses. Elle aurait pu aller le voir dans son laboratoire mais elle préférait ses quartiers pour le côté confidentiel de la conversation. Seul Hoffman était au courant du projet de la brune. Son oncle avait accepté pour le moment tout était parfait, seulement elle voulait qu'un scientifique de la cité soit mêlé au projet pour qu'il comprenne ce que faisait les scientifiques de son monde. Et qu'il puisse aussi expliquer le métabolisme des humains. Et quel meilleur choix que le Docteur Grayson?

Pour le moment Kara était encore dans son bureau pour traduire des messages de son oncle, pour les Atlantes. Même si les relations étaient cordiales, son oncle continuait à crypter les messages au cas où. On ne restait pas Roi pendant des dizaines d'années sans en apprendre les ficelles et prendre quelques précautions. Le dernier message était laconique. "
Notre projet commun avance bien, mais nous rencontrons toujours le même problème. Ma nièce a pensé à faire venir un de vos scientifiques pour nous aider et nous guider. Nous acceptons avec plaisir et il sera traité avec les honneurs dûs à un invité de marque. "
Pour Kara tout ça n'était que du blabla qui n'apprenait rien de plus. En effet ils butaient toujours sur comment faire pour inoculer ça aux humains sans la puce Dans ce domaine là, Gabriel pourrait surement les aider. La brune elle comprenait le problème mais elle n'avait pas d'idées pour solutionner le problème.

Une autre partie du message lui était directement destiné. C'était crypté d'une autre manière. Kara leva les yeux au ciel en se disant que là il abusait vu c'était elle qui lisait les messages. Mais bon comme il lui disait souvent " Kara, on n'est jamais trop prudents, jamais." Cette partie disait que sa mère avait hâte qu'elle rentre à la maison quelques jours. Ah ouais vachement haute confidentialité...Kara souffla de dépis. Bon une fois son travail rapide fait , elle alla rejoindra le pôle administratif pour passer en revue les demandes d'alliances qu'avait reçu Atlantis. La cité s'était enfin décidé à employer Kara dans ce qu'elle savait faire de mieux.

Des peuples pas trop évolués qui voulaient la protection de la puissance cité d'Atlantis sont les Wraiths ou Geniis. Pratiquement toujours les mêmes demandes. Sa planète recevait aussi les mêmes demandes. Quand elle eu terminé de donner son avis et ce qu'elle savait sur ces peuples, elle alla nager une heure et puis il était temps de revenir à ses quartiers. Elle se prit un plateau repas et fila dans ses quartiers pour sortir tous les documents qu'elle avait sur ces recherche scientifiques. Gabriel y comprendrait peut être quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Dim 1 Juil - 14:14

Anonymous
Curiosité scientifique
Avec Kara Aiolos

Comme convenu avec Kara, j'allais la rejoindre dans ses quartiers dans la soirée pour parler d'un sujet scientifique. Et d'après la jeune femme, cela la concernait. Ce qui m'intriguait beaucoup. En attendant, je continuai mon travail dans mon laboratoire jusqu'en fin d'après midi. J'avais bien avancé concernant la puce de mon amie, mais j'avais encore pas mal de chose à faire. Est ce que la puce était la raison de la demande de Kara pour me voir ce soir ? Peut être, je verrais bien. Après le travail, je retournai rapidement à mes quartiers pour me changer. Rien de mieux qu'une petite séance de sport avant la soirée. Un peu de course à pied, puis un peu de musculation pour me maintenir en forme. Je pris également un repas assez léger, avant de retourner dans mes quartiers en voyant l'heure du rendez vous approcher.

Je pris une longue douche bienfaitrice, avant de m'habiller sobrement. Un simple jean, un tee shirt et une chemise ouverte par dessus, et me voilà prêt. Quoi ? C'était un rendez vous professionnel, pas un rendez vous galant. Alors, pourquoi aurais je du mettre autre chose qu'une tenue décontractée ? Je n'avais pas revu Kara depuis un moment, j'étais juste content de la voir et de prendre de ses nouvelles, ainsi que de l'aider dans ses recherches. Je vérifiai l'heure, il était tant d'y aller. Sans attendre, je quittai mes quartiers pour rejoindre ceux de Kara. Arrivé devant la porte, je passai ma main devant le capteur pour faire retentir une sonnerie à l'intérieur. Lorsque la jeune femme ouvrit la porte, je lui lançai un petit sourire, ravi de la revoir après tout ce temps.


"Salut Kara, tu vas bien ?"

Puis, après avoir eu son accord, j'entrai dans ses quartiers, regardant brièvement autour de moi. C'était la première fois que je voyais son petit chez elle. Je finis par reporter mon attention sur la jeune femme.

"Alors, de quoi voulais-tu me parler ?"

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mar 3 Juil - 16:30

Anonymous
Kara était plongée dans la lecture d'un rapport concernant une demande d'alliance avec Atlantis par un peuple dont elle n'avait jamais entendu parler quand elle entendit la sonnette signifiant que Gabriel était arrivé. La jeune femme était toujours plongée dans le travail et ce n'était pas rare qu'elle ramène des dossiers dans ses quartiers pour les étudier au calme. Elle se leva de son lit et ferma le dossier et alla le pose sur son bureau. Elle y reviendrait plus tard. La brune alla ouvrir au Docteur Grayson en souriant.

"Salut Gabriel, ça va bien et toi?"

Elle se décala pour le laisser entrer. Elle avait pris le soin de ranger ses quartiers avant qu'il arrive. Kara n'était pas une pro du rangement et souvent ses quartiers ressemblaient plus à une zone de guerre qu'autre chose, à l'exception faite de son bureau qui lui était toujours rangé au millimètre. C'est vrai que c'était la première fois que Gabriel venait ici mais bon y'avait pas de quoi s'attendre à des trucs extraordinaires. Kara n'avait pas de photos au mur, juste des éléments de déco comme les trucs poires dont raffolait Naalem au point que Kara se demandait combien de temps le Genii allait mettre pour les lui voler.

"C'est un peu long à expliquer, tu peux t’asseoir tu sais, même en la présence d'une Princesse c'est autorisé. "

Elle lui sourit et alla chercher deux bières de chez elle. Elle se rappelait que le jeune homme aimait ça et puis c'était une boisson conviviale. Elle lui en tendit une et garda l'autre, puis elle allait s'installer sur un des ces poufs, ouais elle, elle appelait ça un gros pouf.

" J'ai réussis à convaincre mon oncle d'aider Atlantis dans la guerre contre les Wraiths en utilisant notre technologie. Comme tu le sais notre puce contient quelque chose , genre un enzyme qui repousse les Wraiths. Le Roi est donc d'accord de donner cet enzyme à Atlantis. Par contre nous rencontrons beaucoup de problèmes. Hoffman a refusé la puce, ce qui je comprends facilement. Sauf que la puce permet de stabiliser l'enzyme car il est assez instable et pourrait faire des dégâts. Nos scientifiques ne connaissent pas bien les humains, j'ai donc pensé que tu pourrais venir aider nos têtes d'ampoules en leur expliquant comment fonctionne un humain au niveau biologique et peut être aussi avoir une idée de comment faire pour stabiliser le repousse Wraith et donc permettre aux Atlantes de l'avoir."

C'était peut être la première fois que la brune disait autant de mots d'affilée depuis bien longtemps. Elle espérait avoir été claire, mais elle se doutait quand même que Gabriel aurait des questions à poser. Elle but une longue gorgée de bière pour se rafraîchir. Elle se doutait aussi qu'il n'avait peut être pas bien saisi qu'elle lui demandait de venir sur son monde avec elle pour travailler.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Ven 6 Juil - 23:10

Anonymous
Curiosité scientifique
Avec Kara Aiolos

"Ca va aussi, la routine".

Après être entré dans les quartiers de Kara, je la laissai refermer la porte, pendant que je jetai un rapide coup d'oeil dans la pièce. La jeune femme avait des goûts simples en matière de décoration, et c'était bien rangé. Pas comme mes propres quartiers qui ressemblaient à des quartiers ... et bien à des quartiers de mec. Bordélique, avec des vêtements et divers objets qui traînaient partout. Je finis par reporter mon attention sur mon amie, et lui demandai quel était le motif de ce rendez vous. La jeune femme m'expliqua alors que la raison était longue à expliquer, et me proposa de m'asseoir, avant de m'offrir une bière qui m'était inconnue. Je souris, tout en prenant la bouteille, la remerciant.

"Oh merci, c'est très gentil de me permettre de m'asseoir, Princesse. J'ai cru que je devrais me mettre un genou à terre pendant toute la soirée" lançai je en souriant, un air taquin sur le visage.

Après cette petite plaisanterie, j'imitai Kara en m'installant sur l'un des poufs. M'asseoir dedans était étrange, j'avais l'impression de m'enfoncer dans quelque chose de mou. Pourrai-je au moins me relever de là ? Débouchant la bouteille, j'écoutai les explications de la jeune femme concernant l'accord de son oncle pour permettre aux Atlantes de bénéficier de leur enzyme qui nous permettrait de repousser les wraiths en cas d'attaque. C'était une excellente nouvelle, mais visiblement, le peuple de Kara rencontrait des problèmes avec notre biologie, et Hoffman refusait de nous implanter des puces pour bénéficier de l'enzyme. Évidement qu'il ne voulait pas des puces, j'étais d'accord avec lui. Surtout depuis que j'avais découvert la face cachée de ces petits trucs sur la population.


"C'est très intéressant. Je suis ravi de voir que ton oncle accepte de nous aider. Et je comprends la décision de Hoffman. Est ce que tu as de la documentation sur laquelle je peux m'appuyer pour étudier cette enzyme ? Et combien de spécialistes de ton monde vont venir sur Atlantis pour travailler dessus ?"

Effectivement, je n'avais pas compris que Kara me proposait d'aller avec elle sur sa planète pour effectuer ce travail. En l'écoutant, je bus une gorgée de cette bière inconnue, et je pus constater qu'elle était très bonne. Le goût était un peu différent d'une bière terrienne, mais j'aimais bien.

"C'est bon, ce truc. Ca vient d'où ?"

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Mer 11 Juil - 13:37

Anonymous
Kara ne s'attendait pas du tout à la remarque d'humour de Gabriel. C'est vrai que les Atlantes avaient un rapport un peu bizarre avec son statut de Princesse, pourtant elle se comportait assez simplement. Faudrait qu'un jour elle se renseigne si sur Terre y'avait des Rois et des Reines et sur comment ils se comportaient. Elle se mit à rire car vraiment elle ne s'y était pas attendue.

" Non tu n'as pas à faire ça car je ne suis pas Reine, mais normalement tu aurais dû faire une révérence et m’appeler "Votre Altesse". Je t'excuse de tout ce protocole qui me gonfle aussi."

C'est vrai que Kara n'aimait pas tout ça et pourtant le protocole était utile pour gérer les réactions des gens. Seulement la jeune femme aimait la spontanéité et y'avait rien de pire pour tuer ça que des règles de conduite. Et puis elle ne savait pas sur Terre mais chez elle quand un homme mettait un genou à terre devant une femme c'est qu'il la demandait en mariage...ou qu'il s'adressait à la Reine et lui disant qu'il mettait sa vie à sa disposition.

Une fois qu'ils étaient tous les deux bien installés confortablement, Kara expliqua donc à Gabriel la raison pour laquelle elle lui avait demandé de venir. La brune n'aimait pas discuter de choses sérieuses en étant inconfortablement installée, genre une chaise de bureau ou un trône. La jeune femme ne faisait rien de manière conventionnelle au grand désespoir de sa famille d'ailleurs. Elle sourit à Gabriel en comprenant qu'il n'avait pas saisit qu'elle était en train de lui dire qu'il allait travailler sur une autre planète. Enfin s'il acceptait de le faire, elle ne l'obligerait pas.

" Alors oui j'ai des documents qui te seront sûrement plus utile à toi qu'à moi. Mais par contre aucuns spécialistes ne va venir sur Atlantis, par contre toi, si tu acceptes, tu vas aller sur ma planète pour travailler avec nos scientifiques."

Kara marqua une pause pour laisser à Gabriel, le temps de digérer l'information. Après tout il lui avait déjà dit qu'il voulait venir chez elle non? Et bien en voilà l'occasion. Hoffman n'avait pas refusé l'idée de Kara donc tout dépendait maintenant de Gabriel.

" Mon oncle a accepté de nous aider mais il a mit des conditions. Il refuse que nos cerveaux quittent notre planète. Tu sais le but réel de cette puce donc tu comprends qu'il prenne soins que l'information ne puisse pas fuiter. Il ne sait pas que je suis au courant. Donc si tu acceptes, nous partons dans deux jours pour chez moi et tu travaillera de là bas."

La brune était consciente que ça pouvait être une situation inhabituelle pour lui car là elle ne lui disait pas qu'un danger les menaçait, il partait pour un vrai projet scientifique sur une planète à la technologie bien différente. Le délais était court mais après tout il n'avait pas besoin d'emporter beaucoup d'affaires.

"Tu seras traité en invité de marque avec tes propres appartement au palais. Tu auras des gardes en permanence avec toi et tu sais pourquoi vu la situation politique un peu tendue. Je serais ta référente donc en gros tu seras libre de tes mouvements car personne n'osera aller à l'encontre de mes ordres directs."

Voilà elle pensait que lui avoir tout dis. Peut être que qu'elle aurait pu attendre pour l'aspect pratique mais au moins s'il acceptait, il savait tout. Ah oui elle oubliait un truc.

"Je tiens quand même à te prévenir que nos scientifiques ne seront peut être pas très accueillants. Déjà ils ont du mal à accepter ne pas arriver à extraire cet enzyme alors là lui mettre dans les pattes un scientifique Atlante...enfin je pense que même sur Terre il existe une rivalité entres têtes d'ampoules. Si tu as des questions n'hésite pas."

Cette fois Kara avait tout dis, Gabriel aurait surement des questions et c'était normal. Elle but une longue gorgée de bière. Elle était pleinement dans son élément là et Gabriel avait devant lui une Kara professionnelle qui allait directement à l'essentiel. Elle lui sourit au fait qu'il aime la bière, décidément elle faisait un carton cette bière. Elle irait en parler au brasseur histoire qu'il sache que son travail était apprécié même en dehors de leur planète.

"C'est une bière produite au palais. Je l'aime beaucoup donc j'en ramène ici dès que je peux."

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Jeu 12 Juil - 19:11

Anonymous
Curiosité scientifique
Avec Kara Aiolos

Les paroles de Kara me firent sourire encore plus, il n'en fallait pas plus que ça pour que je continue mes taquineries. Posant ma bière dans un coin, je m'avançai vers la jeune femme.

"Où avais je la tête voyons ? Il faut que je remédie à ça".

Je fis alors une belle révérence devant mon amie, digne des plus grands films de cape et d'épée.

"Votre Altesse, pardonnez mon comportement. Je mérite un châtiment, j'en suis conscient".

Tout en me redressant, je lançai un clin d'oeil malicieux à Kara, j'espérai la voir encore rire. Puis, je repris ma bière, et m'installai dans le pouf, arrêtant mes enfantillages pour devenir sérieux. Après tout, la jeune femme m'avait demandé de venir pour une affaire scientifique. La Pegasienne m'expliqua alors la raison de ma présence ici, un projet intéressant, et je l'écoutai avec attention tout en buvant quelques gorgées. Elle m'affirma alors que les scientifiques de son monde ne viendraient pas sur Atlantis, mais que c'était à moi d'aller sur sa planète. Et dans deux jours. A cette nouvelle, mes yeux s'arrondirent sous la surprise, je restai sans voix. J'étais très loin de m'attendre à ce genre de demande. Certes, j'avais déjà fait part à Kara il y a longtemps de mon envie d'aller sur son monde, mais cela n'était jamais arrivé car il n'y avait pas eu de raison valable. Jusqu'à aujourd'hui. D'où ma grande surprise.

"Tu ... tu me demandes ... d'aller sur ta planète ? C'est ... heu ... je ..."

J'ignorais quoi dire, les mots me manquaient. Il me fallait du temps pour accepter l'idée, et Kara en profita pour m'expliquer le programme à suivre une fois là bas. Je serais un invité de marque une fois là bas, un vrai coq en pâte, avec une escorte, une belle suite et compagnie. Malheureusement, pas vraiment un invité populaire, si les scientifiques du monde de la jeune femme étaient réticents à travailler avec un étranger. Je pouvais les comprendre, personne n'aimait voir quelqu'un d'autre travailler en collaboration, ou même être plus doué.

"Oh ... je vois. Je vais travailler dans une super ambiance, alors" ironisai je.

Je réfléchis quelques instants à cette montagne d'informations, mais l'envie d'aller sur la planète de Kara fut la plus forte. Même si je n'avais que deux jours pour me préparer, et que les gens avec qui j'allais travailler ne seraient pas très accueillants avec moi, j'avais hâte d'aller voir ça. Sans oublier que travailler sur quelque chose qui pourrait aider les Atlantes était une très bonne raison pour tenter l'aventure. Après quelques instants de silence, je regardai la jeune femme.


"Tu as raison, c'est pareil sur Terre. Il y a souvent des querelles entre les gens. L'orgueil et l'égocentrisme sont deux défauts très dévastateurs qui empêchent toute entraide et coopération".

Je soupirai légèrement, avant de prendre ma décision d'un petit hochement de tête.

"C'est d'accord, je veux bien aller sur ta planète et travailler sur ce projet".

Malgré toutes ces informations qui se bousculaient dans ma tête, quelques questions émergèrent.

"Tu sais combien de temps ce projet peut prendre ? Je veux dire, combien de temps ton oncle offrira l'hospitalité à un étranger sur ton monde ? Et si tu m'attribues des gardes en permanence, ça veut dire qu'il y a une chance pour que ma visite soit dangereuse pour moi ? Qui pourrait vouloir me tuer ou s'en prendre à ma personne ?"

Je bus une nouvelle gorgée de bière, avant d'en faire les mérites auprès de Kara. Cool, j'allais en avoir sur sa planète, alors.

"C'est une très bonne nouvelle, ça. Tu pourras en prendre un peu plus la prochaine fois ? Histoire que je t'en taxe un peu ? Je vais finir par squatter souvent tes quartiers" lui lançai je avec un sourire.

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Ven 13 Juil - 11:52

Anonymous
Kara regarda Gabriel se lever d'un air du genre "mais qu'est ce qu'il fait? " et explosa de rire en le voyant faire une révérence et l’appeler Altesse. Elle ne s'était pas du tout attendue à ce qu'il fasse ça. Elle lui avait juste expliquer le protocole, comme ça par politesse. D'habitude elle trouvait tout ce cérémonial très lourd mais là au moins pour une fois c'était drôle.

"Je vous excuse, je ne peux pas sanctionner l'ignorance des coutumes."

Pour dire ça, Kara avait dû avoir recours à tout le sérieux dont elle était capable. S'ils avaient été sur sa planète, il serait passé pas loin d'un incident diplomatique si elle avait décidé de faire sa mauvaise tête. C'était surtout ça qu'elle aimait en étant de la famille royale...elle pouvait tout se permettre, parfois c'était réellement amusant. Mais la brune revint bien vite sur le sujet principal et donc le pourquoi de son entrevue actuelle avec Gabriel. Elle avait bien remarqué qu'il n'avait pas bien compris ce qu'elle lui demandait c'est la raison pour laquelle elle avait reformulé et donné plus de détails. Et là elle vit toutes les réactions de Gabriel au fur et à mesure qu'il comprenait ce qu'elle lui disait.

C'était amusant à voir mais Kara se dit aussi qu'il semblait ne pas savoir cacher ses émotions et faudrait peut être qu'elle lui en parle. Car chez elle, il allait être certes l'invité mais aussi comment dire...la pièce rapportée. Elle lui parlerait de ça juste avant qu'ils arrivent. Elle sourit à son tour amusée par la réaction du scientifique.

"Oui Gabriel, je te demande bien de venir sur ma planète."

Peut être que lui dire qu'il ne sera pas accueilli en vainqueur ou autre n'était pas une bonne idée mais Kara voulait être honnête avec lui. Au moins il avait toutes les cartes en main pour prendre une décision. Elle ne fut pas étonné quand il lui confirma que même sur Terre, les comportements étaient similaires. Finalement les deux peuples n'étaient pas si différents les uns des autres.

Kara ne fut pas du tout étonnée qu'il accepte, elle savait qu'il était curieux et que là elle lui servait sur un plateau une très belle opportunité de nouvelles connaissances. Ensuite elle écouta les questions qu'il avait. Des interrogations tout à fait normales.

" Je ne sais pas combien de temps pour tout te dire...il ne me l'a pas dit. C'est sûr que s'il n'y a pas de progrès il demandera des comptes et il aura raison. Concernant les gardes...notre monde est plus ou moins sûr, mais tu seras un invité de la famille royale et nous n'avons pas que des amis..."

Kara ne lui avait rien caché de son monde, même si elle avait véçu la majeure partie de son temps dans une cage dorée, en grandissant elle s'était rendue compte que son monde était violent. Mais comme partout. La suite de la conversation fut sur un sujet plus cool et léger...la bière. Je savais qu'il allait l'aimer.

"Tu viens ici juste pour avoir de la bière? ...ca fait plaisir dis donc...même pas pour ma superbe compagnie? "

La jeune femme trouvait quand même un peu étonnant qu'il ne pose pas plus de questions, mais après tout il faisait comme il voulait.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Ven 13 Juil - 17:00

Anonymous
Curiosité scientifique
Avec Kara Aiolos

Je fus satisfait de voir que mon attitude faisait rire Kara. Je savais me montrer sérieux bien sûr, mais je savais également avoir un caractère bon enfant, et avec la jeune femme, j'aimais bien jouer avec elle de cette manière, sans moquerie ni rabaissement. Juste des enfantillages destinés à passer un bon moment de détente. Et voir mon amie rire était très plaisant à regarder. J'appréciais beaucoup son rire.

Par la suite, la discussion devint plus sérieuse, et Kara m'invita à venir sur son monde pour travailler sur un projet scientifique important. J'eus un peu de mal à digérer l'information, et tous les détails que la Pégasienne mentionna par la suite, mais finalement, la curiosité l'emporta. J'avais plusieurs questions en tête, et j'en posai quelques unes à Kara, qui me répondit aussitôt.


"C'est tout à fait compréhensible que ton oncle me demande de partir s'il voit que le projet n'avance pas. J'espère être à la hauteur, et l'impressionner. Ca serait dommage de quitter ta planète prématurément, depuis le temps que je voudrais la voir".

La mention sur les ennemis de la famille royale me préoccupait davantage que le fait de ne pas réussir à avancer le projet scientifique. Tout pouvait m'arriver là bas si j'avais un moment d'inattention. Cependant, j'avais confiance en Kara, elle ne m'enverrai pas vers le danger sans un maximum de protection. Je sentais que je n'avais rien à craindre de mon séjour sur son monde si je restais prudent dans mes faits et gestes.

"D'accord, je vois. J'ai confiance en toi et dans tes mesures de protection. Je suis sûr qu'il ne m'arrivera rien. Et puis ..."

Je lançai un petit sourire taquin à Kara pour jouer.

"Je sais que tu n'es pas une guerrière, mais peut être que tu pourrais devenir mon garde du corps personnel et permanent, non ?"

Aussitôt, je levai une main en prenant un air faussement innocent. Un vrai petit ange. Bien sûr, personne n'y croyait.

"C'est juste pour être sûr que je ne cours aucun danger, je t'assure Princesse".

Avec un sourire malicieux, je bus une nouvelle gorgée de cette délicieuse bière. La remarque de Kara me fit lâcher un petit rire.

"Une superbe compagnie ?"

Mon regard se porta d'abord sur la bouteille que je tenais en main, puis sur Kara, puis à nouveau sur la bouteille. Je fis mine de réfléchir longuement, comme si le choix de la réponse était très difficile à prendre.

"Boire une bière, ou venir te voir ... hhhmmmm ... dur dur comme choix. J'avoue que j'hésite".

Je finis par boire une autre gorgée, tout en posant mon regard sur Kara. Bien sûr que non, il n'y avait pas à hésiter. Mon amie était intelligente et elle avait un corps magnifique. Sa compagnie était plus que plaisante. J'eus un sourire en coin pour elle.

"Ne t'en fais pas, je préfère largement ta compagnie à celle d'une bouteille de bière. C'est une raison suffisante de venir ici plutôt que de simplement boire un coup".

Par la suite, je finis par me lever du pouf pour faire quelques pas dans les quartiers de Kara, histoire de marcher un peu. Ce n'était pas mon genre de rester affalé longtemps sans bouger un minimum.

"As tu une idée de l'équipement que je dois prendre ? Deux jours de préparatifs, ça sera suffisant, mais j'aimerais savoir si je dois prendre du matériel en particulier pour travailler".

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Sam 14 Juil - 16:00

Anonymous
C'est vrai que son oncle ne lui avait pas donné de date butoir à respecter. Il savait qu'un tel projet n'allait pas se réaliser en deux jours ou alors se serait par erreur parce qu'ils feraient une découverte majeure. Son oncle adorait les sciences et participais lui même à certaines recherches. Kara le soupçonnait même d'être celui à l’origine de ce truc tueur dans notre cou. Sa mère elle était plus dans la politique et d'après son oncle ça aurait dû être la Reine mais voila son cher grand père en avait décidé autrement à cause de son père. Comme quoi même dans les familles royales, les problèmes de familles prenaient le pas sur tout le reste. Enfin la brune tout ça, ça lui passait au dessus de la tête car son tyran de grand père avait été refroidi et depuis tout était calme dans la famille.

"Je pense que tu auras le temps de visiter un peu. Mon oncle aime les sciences donc il sait qu'il faut du temps pour avoir des résultats."

Pour Kara il était normal d'affecter des gardes à Gabriel et ce n'était pas pour l'espionner. Les labos étaient dans l'enceinte du palas et étaient déjà gardés plus que de raison. Mais Gabriel était un Atlante et partout où ils allaient, ils étaient des cibles dans la galaxie donc autant éviter de prendre des risques inutiles. Depuis quelques temps sa planète était calme, les enlèvements de riches avaient drastiquement baissés. Kara n'avait qu'une confiance moyenne dans les chiffres officiels et puis dans le cas où c'état vrai, elle se demandait ce que ce calme relatif cachait.

Quand Gabriel proposa que ce soit elle sa garde du corps, elle leva un regard à la fois étonné et à la fois " ben voyons..." vers le scientifique. Le pauvre s'il comptait sur ses capacités au combat il était mal barré. Elle commençait à peine à savoir se battre en corps en corps et encore en utilisant des coups en douce.

" Et je suppose que je devrais garder ton corps de très prêt non?"

Entre Gabriel et elle il y avait toujours eu des sous entendus mais rien de plus. Mais elle aimait bien passer du temps avec lui et elle lui faisait confiance ce qui était assez rare. A un moment ils s'étaient un eu tournés autour mais pas mal de temps avait passé sans qu'ils se voient. Ensuite ce fut elle qui décida de la provoquer un peu et elle était morte de rire en le voyant faire semblant d'hésiter entre la bière et elle. Au moins lui avait répondu qu'il la préférait elle, Kara en connaissait un autre qui aurait répondu la bière.

"Me voila rassuré sinon j'aurai dû te considérer comme tous les autres hommes de base."

La jeune femme le regarda se lever, bah pourquoi il faisait ça? C'était bien de rester calé sur ces sièges, elle adorait ça. Ah oui l'équipement très bonne question. Kara n'en savait rien du tout car elle ne savait pas ce qu'il avait de transportable ou pas. Elle se leva à son tour et alla chercher sa tablette avec les documents dessus et la tendit à Gabriel.

"Ta question dépasse mes compétences donc je pense que tu trouveras la réponse en lisant ces documents. Se sont les questions principales qui restent sans réponse et des résultats d'expérience."

Gabriel pouvait lire des résultats d’expériences scientifiques, de la chimie. Il y était aussi noté que l'enzyme n'arrivait pas à survivre hors de la puce et que c'était leur premier problème à régler.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Sam 14 Juil - 21:51

Anonymous
Curiosité scientifique
Avec Kara Aiolos

J'acquiesçai d'un hochement de tête, en gardant le silence, lorsque Kara m'affirma que son oncle me laisserait probablement du temps pour travailler sur le projet sans me mettre à la porte. Et comme la jeune femme venait de le signaler, si son oncle était lui même un scientifique, alors il devait savoir à quoi s'attendre lorsqu'on se lançait dans un projet comme celui là. J'étais rassuré de savoir cela, car l'envie de rester un peu sur la planète de mon amie était là. Et puis, qui sait, peut être que je pourrais également faire une petite visite si j'avais le temps, non ? Pas sûr que ça soit au programme.

Lorsque je demandais innocemment à Kara si elle voulait bien devenir mon garde du corps permanent, celle ci semblait lire clairement en moi comme dans un livre ouvert. Sans prendre cette demande au sérieux, ni sans être outrée. Elle connaissait très bien nos jeux, et y participait volontiers. A sa question, j'eus une moue taquine, un petit sourire au coin des lèvres.


"Oh mais bien sûr que oui, une garde très rapprochée je dirais. Je peux être en danger n'importe quand, à n'importe quelle heure. Même dans mes propres quartiers, on ne sait jamais. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Je me sentirai en sécurité si tu étais là pour veiller sur mon corps".

Voilà que Kara se mit à nouveau à rire devant ma bêtise de la comparer avec une bière, pour savoir qui j'appréciais le plus. Je souris à ses paroles, avant de boire une nouvelle gorgée. Les autres hommes ? Il devait y en avoir plusieurs qui préféraient picoler, mais ils ne savaient pas ce qu'ils rataient.

"C'est vrai, j'aime bien passer des bonnes soirées à boire ou à m'amuser. Mais je ne préférerais jamais ça à la compagnie d'une belle femme".

Un petit compliment dit avec sérieux, car je le pensais. Kara était une belle femme, pourquoi ne pas l'avouer. Par la suite, je me mis à faire les cent pas histoire de bouger un peu, en réfléchissant sur le matériel à emmener le jour J. La Pégasienne me tendit alors une tablette, que je pris et consultai tout en l'écoutant. La lecture était fascinante, bien qu'il y avait peu de choses. Mais un début du projet exposé, ainsi que quelques résultats. Je pris un instant pour lire, tout en marchant, plongé dans ces données.

"Hhhhmmmm très intéressant. Hoffman refuse la puce pour les Atlantes, mais d'après ce que je vois là, elle serait sans doute inutilisable avec notre biologie. Du moins, pas sans plusieurs modifications difficiles à réaliser. On est peut être tous des humains, mais avec de légères différences au niveau moléculaire. Voilà pourquoi la puce ne fonctionnerait pas. Et c'est un problème en plus pour cette enzyme. Il faut trouver un moyen de la rendre compatible avec notre biologie moléculaire, sans avoir recours à votre puce. Il y a beaucoup de travail".

Je parlai davantage pour moi même que pour Kara, et après de longues minutes d'étude, je finis par lever les yeux vers la jeune femme.

"C'est bon, je crois savoir ce dont j'aurais besoin. Je prendrais l'essentiel, je pense que sur ta planète, les scientifiques ont aussi du matériel utile".

by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

le Jeu 19 Juil - 11:49

Anonymous
Kara l'avait vu arriver de loin avec sa remarque sur les gardes du corps. Elle décida de rentrer dans le jeu car c'était innocent et surtout amusant. Ceci dit la jeune femme ne savait pas s'il était du genre courageux ou pas. Il lui avait raconté qu'il avait résisté à Kyola ce qui était un truc assez fou à faire mais là sur une planète qu'il ne connaissait pas, elle ne savait pas trop comment il allait se comporter. Après elle se faisait peut être des films en pensant qu'il pourrait être une cible potentielle, mais elle préférait prévenir que guérir. Surtout qu'elle était une piètre infirmière.

"Je pense que le mieux pour assurer la protection que tu souhaites, il faudrait que tu sois dans mes appartements"

Ce que Gabriel ne savait pas c'est que Kara était l'héritière de la couronne donc sa protection était très importante quand elle était chez elle. Elle avait quatre gardes devant sa porte, des gardes en bas de son balcon, sa nourriture était goûtée etc. Elle ne supportait pas ça mais elle n'avait pas trop le choix. La phrase qu'elle avait dit à Gabriel l'avait été sur un ton des plus sérieux, donc à lui de comprendre si elle rigolait ou pas. Ca faisait partie du jeu entre eux, certaines fois, ils rigolaient et d'autres non sauf qu'il était très difficile de différencier ces moments.

Entre Kara et Gabriel ça alternait souvent entre la conversation sérieuse sur pleins de sujets ou alors des conversations légères. Depuis le temps ils étaient devenus amis et Kara appréciait ça car elle n'avait pas beaucoup d'amis hommes. Bien souvent ca finissait soit en séance loupée de drague soit ben Kara aimait passer du bon temps. Pour toute réponses elle lui sourit et but elle aussi une gorgée.

Quand Gabriel en vint aux questions purement scientifiques, la brune lui tendit sa tablette avec une partie ds données. Tout n'était pas là mais il y avait l'essentiel. Elle observa Gabriel qui était en pleine réflexion sur comment faire pour arriver à des résultats concluants. Tout ce qu'il disait était compréhensible pour la jeune femme mais elle n'avait aucunes idées de la manière dont ils allaient s'y prendre pour résoudre cette énigme. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle avait fait appel à lui.

"Tu seras là pour leur expliquer la biologie humaine terrienne car ils ne connaissent pas, ce qui est normal. Ils sont sur ce sujet depuis un long moment donc ils commencent à perdre patience. Par contre ils travaillent aussi sur certaines idées de mon oncle donc ne soit pas étonné si parfois ils se ferment à tes questions. Ils ne savent pas que tu es au courant de la capacité mortelle de la puce. Donc n'insistes pas sinon ils se poseront des questions."

Kara préférait là aussi le prévenir, mais elle savait déjà que Gabriel l'aurait joué intelligemment. Ces infos elle les avait par une amie qui était scientifique. De son âge, blonde, elle avait aidé Kara à l'école pour toutes les matières scientifiques là où Kara l'avait aidé dans les domaines relationnels.

"Sur place je te présenterais une amie en qui j'ai confiance et avec qui tu vas devoir travailler."
S’il savait quoi prendre comme matériel c’était parfait mais il avait raison quand il disait qu’il y aurait du matériel aussi sur place. Mais matériel qu’il devrait apprendre à utiliser.

”Donc si tout est ok on se revoit dans deux jours. Je ne vois rien de plus à te dire pour le moment et je te laisserais aussi la surprise de découvrir mon monde.

A moins que Gabriel ai d’autres questions, Kara n’en voyait pas de son côté et elle allait surement aller faire quelques longueurs avant d’aller se coucher. Gabriel remercia Kara, lui dit bonne nuit et partit de ses quartiers.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum