Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Mar 24 Juil - 23:03
Invité
Invité
avatar
Rise until we fall...
feat. Patrick Sidney
Assise à une petite table située dans un coin plutôt calme de la grande médiathèque de la cité, j'attend patiemment l'arrivée du Dr Sidney. J'ai une envie folle de me gratter à l'intérieur du plâtre et je dois absolument m'occuper l'esprit pour ne pas devenir folle. Forcément, ces derniers jours semblent être totalement différents de ceux que j'ai passé sur la cité depuis mon arrivée, avant tout ça... Les gens semblent être complètement enfermés dans leur bulle mais n'oublie pas pour autant de se soutenir. On a perdu pas mal de monde, on a pas ou très peu de nouvelles de ceux partis et je crois que c'est la partie qui m'est la plus angoissante. Je sais que j'ai survécu au pire, je sais que j'aurai pu y rester ce jour là mais pourtant, ce n'est pas ça qui m'empêche de dormir la nuit. Je me fais du soucis, je me fais un soucis monstre pour Alek... Je n'ai aucun moyen de savoir comment il va et c'est frustrant comme situation... Une partie de moi tente de se dire que tout va bien mais l'autre ne peut pas s'empêcher de penser qu'il est quelque part par là en train de mourir...

Ma main droite glisse sur mon plâtre encore frais... J'ai eu de la chance de m'en sortir avec seulement un poignet cassé, une bosse sur la tête, ma plaie à la cuisse et les quelques contusions aux côtes... Je sais que si je n'avais rien fais pour l'en empêcher cette chose m'aurait certainement tuée... C'est donc la suite logique de devoir consulter le psy de la cité pour un suivi et je ne me suis pas opposée à ça... de toute façon pour quoi faire... J'ai déjà consulté des psy, que ce soit au SGC ou même sur terre... Quand on est enfant, devoir vivre en période de guerre ça peut avoir quelque chose de perturbant. Ça m'a aidée, un certain temps... mais aujourd'hui, je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser de toute cette situation.

Les yeux posés sur le livre posé sur la table, je laisse échapper un soupir... Hier, suite à quelques échanges de mail entre le docteur et moi, nous avons convenu de nous retrouver ici pour le rendez-vous. N'ayant pas de bureau attitré ici sur la cité, il m'a donc proposé de nous rencontrer dans un endroit où je me sens bien et c'est naturellement que je lui ai proposé de nous voir ici, à la médiathèque. Je crois que après mon bureau, c'est l'endroit où je passe le plus clair de mon temps... c'est aussi l'endroit où je me sens la plus en sécurité.

Je jette un rapide coup d'oeil à ma montre, je suis arrivée avec un peu d'avance et je suis en quelque sorte soulagée de voir qu'il y a personne. Je sais que cet endroit est rarement plein de monde mais il faut bien avouer que je n'avais pas spécialement envie de tout déballer dans une pièce où les oreilles peuvent traîner. Et puis depuis l'attaque des morphéa, je suis à la recherche du plus de calme possible... Déjà que je ne supportais pas le monde avant tout ça, là je crois que c'est encore pire. Je grimace alors que je tente comme je peux d'étendre ma jambe blessée. Ma main valide glisse à l'endroit où se trouve le pansement fraîchement changé du matin... En arrivant ici, j'étais loin de m'imaginer que j'allais tenir tête à une créature tout droit sortie de l'imaginaire et pourtant... mais j'aurai tellement aimé m'en sortir avec tout les militaires présents dans ce fameux couloir... et pourtant... nous ne sommes que deux à avoir survécu...

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Aoû - 15:54
avatar
√ Arrivée le : 03/10/2017
√ Messages : 121

Dossier Top Secret
√ Age: 60 ans
√ Nationalité: Irlande Irlande
√ Gêne: Non
Voir le profil de l'utilisateur
Comme à son habitude, Sidney aimait arriver une demi-heure plus tôt pour flâner sur le lieu de rendez-vous. A chaque fois, c’était une occasion d’apprécier le lieu choisi pour le patient, l’étudier un peu, l’investir, comprendre en quelle circonstance il pouvait être sécurisant pour une archéologue sans l’avoir encore rencontrée.

A la fin de la guerre, le Dédale était revenu et le psychologue, ainsi que tous ses confrères, croulaient sous le travail. Les militaires comme les civils n’avaient été nullement épargné par les Wraiths et il restait là une vague impression de misère humaine. La victoire ne se fêtait pas à grand coup de cris et de joie cette fois, il avait fallu un vaste sacrifice. Sur la cité et sur la planète désertique. Personne n’était resté indemne.

Sidney en profita pour parcourir les titres des différents ouvrages, s’arrêtant parfois pour en feuilleter quelques uns. Il avait été satisfait de voir que la médiathèque ne contenait pas que des supports papiers mais aussi éléctronique, sans compter les musiques et tout autre sujets sortant un peu de la lecture.

En évoluant parmi les différentes rangées, le psychologue finit par atteindre la salle où les lecteurs silencieux se regroupaient. Par chance, il y avait très peu de monde, ce qui permettrait leur petite discussion. Le psychologue s’arrêta devant cette petite dame brune et la sonda un instant. Sa façon de se tenir, l’expression de son visage, de son regard. La micro-expression qui se dessinait au moment où elle comprenait qu’il était son soignant.
Tous ces petits éléments qui lui permettait d’angler le début de sa consultation.

Malgré le retard qu’il avait accumulé sur ses dossiers, et donc la réponse pour cette nouvelle patiente, l’homme avait eu le temps d’examiner un peu son écrit. Il semblait plus que l’archéologue s’éxécutait comme une formalité à remplir qu’un réel besoin affiché de ce soutien.
C’était un élément que Sidney garda en tête lorsqu’il approcha de Nora tout en souriant légèrement.

« Bonjour, mademoiselle Ayoun ? »

Il lui offrit une expression agréable.

« Je suis Patrick Sidney, enchanté. »

Le psychologue fit un geste, attendant son accord pour s’installer et entrer dans sa bulle. Il posa sa sacoche sur la table, un peu de côté, comme s’il reléguait le boulot à plus tard et observa l’endroit.

« Je suis agréablement surpris par la diversité de cette médiathèque. Elle est très bien entretenue, je suis content de voir cet intérêt de la part de l’expédition. Les livres nous ont toujours accompagné depuis des temps immémoriaux. » Avait-il noté sur le ton de la constatation. Il la regarda d’un air avenant avant d’ajouter : « La galaxie de Pégase doit être une mine d’or pour une archéologue. Est-ce que vous nourrissez le projet de produire vos oeuvres à l’avenir ? Offrir votre travail en héritage ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Sep - 14:36
Invité
Invité
avatar
Rise until we fall...
feat. Patrick Sidney
Les minutes passent et sans m'en rendre compte, même si mon corps est toujours présent dans la pièce, ce n'est plus vraiment le cas de mon esprit. Comme presque à chaque fois depuis l'attaque, je n'arrive pas à penser à autre chose qu'à ce que j'ai vécu et dés que je cesse de travailler ou d'occuper mon esprit, ce dernier me fait revivre encore et encore cette journée. Je grimace et pose une main sur ma jambe avant de fermer les yeux... Je ne sais pas si le psy va pouvoir aider à quoi que ce soit, mais j'essaye surtout de me convaincre que le fait d'en parler à quelqu'un va en quelque sorte m'aider à me sentir moins folle.

Rapidement, je suis ramenée à la réalité par une voix masculine à ma hauteur. J'ouvre les yeux et les lève vers la personne qui vient de me saluer. Il me faut quelques secondes pour atterrir et mon interlocuteur en profite pour se présenter.

"Oh... Désolée j'étais en train de penser à pas mal de choses et je ne vous ai pas entendu arriver..."

D'un geste de la main, je lui fais signe de prendre place à la table où je me trouve. Discrétement, je l'observe alors qu'il s'installe et je reste silencieuse. Je ne sais pas du tout comment cet entretien va se dérouler et j'ai toujours eu beaucoup de mal à me laisser guider... Je suis une maniaque du contrôle même si depuis quelques temps, j'ai l'impression de ne plus contrôler grand chose en fait.

Heureusement, après quelques secondes de silence, le docteur prend finalement la parole. Je l'écoute sans un mot, toujours en l'observant et je dois bien avouer que ses dernières questions me laissent un peu perplexe. Je crois que depuis que je travaille sur le projet porte des étoiles, que ce soit au SGC ou ici, c'est la première fois qu'on me pose ce genre de question... Je m'enfonce dans mon siège et je pose ma main encore valide à plat sur la table.

"Dire le contraire serait sûrement mentir..."

Je marque une pause quelques secondes avant de reprendre. Je ne sais pas ce qu'il cherche à faire en me posant des questions sur mon travail mais en tout cas, il commence par quelque chose qui m'intéresse et c'est plutôt agréable. Au moins il ne rentre pas dans le vif du sujet directement et je l'en remercie...

"Qui n'a jamais voulu laisser un trace de son passage sur Terre... ou ailleurs d'ailleurs..."

Je le fixe quelques secondes avant de poursuivre.

"J'espère avoir juste le temps qu'il faut pour avoir l'occasion de faire tout ça..."

Pourquoi je dis ça ? Peut-être parce que depuis l'attaque des morphéa je me suis rendue compte qu'à chaque moment, il peut se passer quelque chose qui viendrait contrecarrer mes projets d'existence... qui viendrait me retirer la vie...
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 3 - Zone de Restauration et de Loisirs :: La grande Médiathèque-