Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Bad blood [ Gabriel Grayson]

 :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 5 Aoû - 18:09
Invité
Invité
avatar
Les deux jours de délais étaient passés. Kara avait mit ce temps à profit pour cloturer les affaires qu'elle avait en cours sur la cité et faire ses bagages. Finalement partir pour un temps plus ou moins long d'Atlantis semblait être une bonne idée. Bien sur si les Atlantes avaient besoin d'elle en urgence pour des négociations, elle restait à disposition. Mais elle espérait vraiment qu'on la laisserait tranquille. La veille elle avait envoyé un mail à Gabriel pour lui donner rendez vous à 10h devant la porte.

Elle n'avait pas prévenu Naalem de son départ et elle n'y avait même pas pensé. Normalement entres amis on faisait ce genres de choses, mais entre un Genii et une Princesse les codes sociaux étaient différents. Il n'allait pas lui manquer et le Genii n'allait surement même pas se rendre compte de son absence. Bref le jour J elle fut prête très tôt et pris ses affaires direction la salle d'embarquement pour aller chez elle. Elle avait quitté les vêtements réglementaires de la cité. Elle portait donc un pantalon ressemblait à un jean avec des bottes et un t shirt. Le tout dans des marques de son monde. Ses cheveux étaient impeccablement lissés, le maquillage pour souligner les traits de son visage et ses yeux verts. Elle faisait très hautaine, très royale, elle se tenait bien droite. Elle portait à la main droit la bague de la famille royale au majeur, une gourmette en or pur avec ses initiales et le blason familial.

La Kara de la cité avait disparu, Gabriel avait devant lui la Princesse d'Adarlon qui rentrait chez elle. D'ailleurs quand elle le vit déjà là elle lui sourit en s'approchant de lui. Le fait qu'il soit à l'heure et même ne avance était une bonne chose et elle aimait ça chez lui, elle pouvait compter sur lui.

"Prêt à partir dans un autre monde Docteur Grayson?"

Elle avait mit les formes à la fois pour le provoquer un peu et aussi pour s'habituer à nouveau à parler aux gens par leurs titres. Elle prit une grande inspiration avant de passer la porte car elle détestait cette sensation. Et puis elle avait aussi un peu d'appréhension à rentrer chez elle. Comme d'habitude le trajet ne fut pas agréable. Elle n'aimait pas voler mais pas non plus passer la porte...pas pratique pour une diplomate. Ils arrivèrent dans une pièce très grande, déocrée sobrement mais on pouvait voir que les matériaux étaient de grande qualité, la porte trônait en son centre et était entourée de soldats. Kara était attendue car son oncle était là...mais pas ses parents. La brune n'en fut même pas étonnée de l’absence parentale par contre la présence de son oncle était inhabituelle. La jeune femme se pencha pour parler à Gabriel.

"Evite d'être trop familier avec moi pour l'instant."

Ils descendirent les quelques marches pour arriver face à son oncle. C'était un homme grand, c'était de famille, plus jeune il avait aussi brun que Kara mais les années avaient ternis ses cheveux , et il en imposait par son charisme. Il était vêtu simplement mais de manière chic. Il portait une couronne sur la tête et Kara savait qu'il l'avait mise pour de suite marquer qui il était face à Gabriel. Le Roi prit Kara dans ses bras, de manière affectueuse.

"Ma chère nièce tu m'as manqué, le palais est bien vide et triste sans toi." Il se tourna vers Gabriel " Et je suppose que vous êtes le scientifique que nous a chaudement recommandé Kara. Je suis Louis souverain d'Adarlon,bienvenue jeune homme, j'espère que vous apprécierais votre séjour parmi nous et que vous pourrez nous aider."


Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 1:46
avatar
√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 380

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Bad Blood
Avec Kara Aiolos


Le jour J était arrivé. J'avais passé mon temps à étudier le dossier que Kara m'avait fait parvenir, tout en choisissant avec soins le matériel que j'allais emporter. Quelques objets lantiens ne seraient peut être pas de trop en plus de la technologie terrienne, j'espérais que cela serait suffisant sur le monde de la jeune femme. Kara m'avait prévenu que le départ était pour 10 heures du matin, de quoi me permettre d'avoir une nuit correcte avant de partir. Lorsque le réveil sonna, je pris rapidement une douche, me séchai, m'habillai et filai au mess prendre un petit déjeuner. Inutile de partir en ayant le ventre vide. Puis, je passai au laboratoire pour prendre mes affaires. Un sac à dos contenant diverses affaires dont mon ordinateur et une tablette, ainsi qu'une mallette remplie et un sac de sport dans lequel se trouvait quelques vêtements et quoi voyage, et me voilà prêt. Je quittai le laboratoire, direction la salle d'embarquement. J'arrivai devant la Porte des Etoiles à 9h50. J'étais en avance.

Posant la mallette et le sac de sport sur le sol, ainsi que mon sac à dos, je commençai à faire les cent pas, saluant chaque personne que je croisais. J'étais excité par ce départ. J'allais enfin voir la planète de Kara, une chose que j'attendais depuis un moment. Voyant mon amie arrivée, je me figeai quelques instants, la dévisageant et la détaillant des pieds à la tête. Elle qui avait l'habitude d'être si ... enfin Kara quoi, la voilà différente, très princesse dans sa posture, son habillement, sa coiffure et même son maquillage. Elle rentrait à la maison, et elle était de sang royal après tout. Elle n'avait peut être pas envie de revoir les siens avec des vêtements d'Atlantis, ce qui était normal. Mais même la voir comme ça, avec une stature royale, elle restait charmante. Je savais parfaitement que je n'avais plus vraiment Kara devant moi, mais la Princesse Kara. Je lui lançai un petit sourire, avant de secouer la tête pour revenir à la réalité. L'adresse de sa planète fut composée, tandis que je repris mon sac à dos, ainsi que la mallette dans une main et le sac de sport dans l'autre, acquiesçant aux paroles de la jeune femme. C'était de la pure provocation de sa part, je le savais, et j'entrai volontiers dans son jeu, avec un petit sourire en coin.

"Tout à fait, je suis impatient. Après vous, Mademoiselle Aiolos".

Une fois le vortex ouvert, Kara passa la première, puis je la suivis de près, impatient de voir ce qu'il y avait de l'autre côté. Arrivé à destination, j'observai attentivement tout ce qui m'entourait, notamment l'architecture. Je tournai sur moi même pour tout regarder, même si la décoration restait assez sobre. Mais découvrir un autre monde était toujours fantastique. Puis, mon attention se porta sur le comité d'accueil en bas des escaliers, avec en tête un homme d'un certain âge, peut être 60 ou 65 ans, une couronne sur la tête. Nul besoin d'être intelligent pour comprendre que cet homme était le souverain de la planète. Il me semble que Kara m'avait parlé de lui une ou deux fois, comme étant son oncle. La jeune femme s'adressa furtivement à moi, avant que les habitants de son peuple ne soient trop près de nous. Je hochai discrètement la tête, tout en lui murmurant à mon tour, pas du tout gêné par sa demande.

"Pas de problème, Princesse. Tu peux compter sur moi".

Je laissai Kara retrouver son oncle et discuter un peu avec lui, avant que ce dernier ne se tourne vers moi. Il me souhaita alors la bienvenue sur son monde, je baissai légèrement la tête, effectuant une petite révérence du au rang de cette personne.

"Je vous remercie de m'avoir permis de venir ici, votre Altesse. Je suis persuadé que mon séjour sera agréable, et j'espère pouvoir vous apporter l'aide dont vous avez besoin. Je suis le Docteur Gabriel Grayson".

Je remerciai les nombreux films de capes et d'épées que j'avais pu voir, afin de respecter le protocole royal. Même si j'ignorais si c'était la même chose sur ce monde, dans cette galaxie.

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister - Lyanna
Couleur d'écriture : #339999
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 17:02
Invité
Invité
avatar
Kara trouvait que son oncle était trop aimable et ce n’était pas dans ses habitudes. Cela ne voulait pas dire qu’il était désagréable mais en général comment expliquer ça...toutes ses phrase contenaient un lourd sous entendu dans lequel il faisait passer sa puissance. Peut être qu’en vieillissant, il s’était un peu assagi, mais la brune en doutait fortement. Gabriel de son côté s’était présenté de la manière la plus respectable possible et Kara avait sourit amusée de le voir faire. Son oncle s’exprima à nouveau et là Kara le retrouvit, le souverain.

“Je l’espère grandement jeune homme.”

Si Gabriel avait été un habitant , il aurait déglutit à ces quelques mots. Car sous cette notion d’espoir se cachait une menace à peine voilée. Le souverain n’aimait pas les échecs et ça tout le monde le savait, Kara plus que quiconque d’ailleurs. C’est la raison pour laquelle, elle lança un regard glacial au Roi. Louis soutint le regard de sa nièce et Gabriel fut témoin d’une scène assez habituelle: la Princesse et le Roi se défiant mutuellement.

Kara aimait son oncle, et l’inverse était vrai. Si la jeune femme était aussi froide et hautaine c’était aussi à cause de l’éducation que son oncle lui avait donné. Ayant perdu son fils jeune, avant la naissance de Kara, il avait transporté l’amour paternel sur sa nièce. Elle était l’héritière, mais ça Gabriel ne le savait pas. Le Roi finit par éclater de rire en s’adressant à sa nièce.

“Tu es toujours aussi imprudente et têtue Kara. “

“Vous m’avez bien élevé cher oncle.”

Le Roi la regarda cette fois vraiment comme quelqu’un qui regarderait un membre de sa famille qu’il aime profondément.

“Je plains sincèrement ceux qui sont attachés à toi ma nièce, tu es froide comme la glace.”

Le souverain appela deux gardes et leur ordonna de porter les bagages de l’Atlante et de la Princesse. Les deux soldats s'exécutent et Kara nota qu’ils étaient plus nombreux que d'habitude. Ca pouvait signifier deux choses: soit le Roi voulait montrer les muscles face à Gabriel, genre faire le show de la royauté et il en était capable, soit les menaces qui pesaient sur le Roi avaient augmenté et ça c’était possible aussi Kara décida de garder cette observation pour elle. Elle en parlerait plus tard quand elle serait seule avec son oncle.

Tout ce petit groupe sortit de la salle de la porte. Ils étaient dans un couloir richement décoré. Il y avait des tableaux sur les murs mais aussi des photographies d’une très grande netteté. Ca représentait l’histoire de la planète, ses changements et le jours actuels. Comme Kara l’avait dit à Gabriel , sa planète avait été grandement transformé, et même détruite selon les critères de la jeune femme. Chaque personne qui croisait le groupe s’arrêtait pour incliner la tête devant le Roi et la Princesse. Aucuns mots n’étaient dit dans ce cas là Louis se chargea lui même d’expliquer rapidement l’histoire à Gabriel.

“Dans le temps Adarlon était une planète verdoyante et très accueillante. Mais nous avons été victime d’une attaque Genii qui a presque totalement détruit la population. S’en ai suivi des maladies qui ont finit d’achever notre peuple. Je vous parle d’il y a plusieurs millénaires jeune homme. Il nous a fallut du temps pour nous remettre." Le Roi s’arrêta devant un tableau montrant une guerre. “ Nous avons décidé de miser sur la technologie pour nous protéger, la science quelle qu’elle soit était notre inspiration et nous voila où nous en sommes arrivés à une puissance faisant peur aux Geniis et tenant en respect les Wraiths, pour le moment.”

Le couloir continuait et des armures étaient exposées, Kara leva les yeux au ciel. Son oncle était bien en mode “ Je montre qui je suis à cet Atlante”. Une armure magnifique en or était exposée

“Mon armure d’apparat”

Kara souffla et son oncle l’entendit, il lui lança un regard un peu méchant et il continua la visite. Ils arrivèrent à une armure féminine avec une photo de Kara sur le champ de bataille. Elle avait pourtant déjà dit à Gabriel qu’elle ne savait pas se battre et que son armure était juste pour les cérémonies, beau mensonge.

“ Il y a dix ans de ça nous avons été attaqué par un peuple inconnu pour nous. Ma nièce s’est avérée être une combattante redoutable et je parie qu’Atlantis n’en sais rien, je me trompe? “

Lors d’une mission la brune avait bien dû montrer son niveau excellent en tir à l’arc mais sans plus. Là ça en était trop pour Kara, son oncle venait volontairement de la mettre en position délicate et elle n’acceptait pas.

”Je pense que le Roi à autre chose à faire que de faire le guide de musée...Je vais montrer ses appartements au docteur Grayson. On se voit pour le dîner cher oncle…”

Kara ne fit même pas attention qu’elle prenait le main de Gabriel pour l’éloigner du Roi. Le pauvre s’était un peu retrouvé au milieu d’une bataille d’égos. Immédiatement dix gardes habillés en pourpre se mirent derrière eux. Kara s’arrêta soudainement en se retournant vers son oncle. Pas besoin de mots il savait ce qu’elle lui demandait.

“A partir de maintenant tu auras toi aussi ta propre garde prétorienne, c’est non négociable Kara. “

La jeune femme n’insista pas et reprit son chemin. Son oncle venait de répondre à la question qu’elle s’était posée plus tôt. Ca devait être sérieux pour qu’il lui assigne les prétoriens. Après quelques minutes de marche et prit un ascenseur, ils arrivèrent dans un autre couloir, au sol il y avait comme de la moquette avec les armoiries de la famille royale. Kara ouvri une porte avec l’empreinte de la sa main et elle s'ouvrit sur un appartement immense avec une vue imprenable sur la planète ville.

”Tu trouveras tout le confort nécessaire, avec une grande salle de bain, une terrasse, chambre, salon. Il n’y a juste pas de cuisine, les repas sont livrés à la demande. Tu as des questions? “

Kara avait conscience que Gabriel était surement dérouté par tout ce qu’il venait de se passer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Aoû - 0:51
avatar
√ Arrivée le : 29/07/2015
√ Messages : 380

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: Australie Australie
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Bad Blood
Avec Kara Aiolos

Bien sûr, je ne comprenais pas le sous entendu de la réplique de Louis, contrairement à Kara. Je me contentais d'un simple hochement de tête. Il était vrai que si j'avais connu un peu plus le peuple de cette planète, si j'y avais vécu, j'aurais peut être été inquiet par ses paroles, mais ce ne fut hélas pas le cas. Je ne me rendis donc pas compte de l'importance qu'un échec pouvait avoir dans cette histoire. L'oncle et la nièce se lancèrent alors un regard glacial et silencieux que je ne compris pas, me contentant de jeter un oeil de l'un à l'autre, sans dire un mot. J'eus l'impression qu'une tension était apparue autour de nous, palpable, mais j'ignorais pour quelle raison. Puis, Louis finit par éclater de rire, et enfin, il échangea quelques mots avec la jeune femme. Bon, ce sentiment de tension intense devait venir de mon imagination. Ses dernières paroles me firent tiquer. Il plaignait les personnes qui s'attachaient à Kara ? Je connaissais Kara depuis maintenant quelques temps, et je ne la trouvais pas aussi froide qu'il le prétendait. Certes, il lui arrivait d'avoir un sale caractère, d'où le surnom de "Princesse" que je lui donnais depuis notre première rencontre avant que ce mot ne devienne affectueux. Mais de là à penser qu'elle était froide, je n'y avais jamais pensé. Cependant, je gardai le silence, bien que j'esquissai un léger sourire en détournant le regard.

Par la suite, mes bagages furent pris par des gardes sur ordre de Louis, avant que notre petit groupe se mit en mouvement à travers l'immense demeure. Je constatai la richesse de la décoration dans le couloir que nous empruntions, pendant que le souverain commença à raconter l'histoire de la planète et de la sienne. Ce comportement était typique des gens riches, qui avaient du pouvoir et de la puissance. Ils ne pouvaient jamais s'empêcher de parler d'eux et de leur réussite pour impressionner les autres. Et visiblement, ce concept n'était pas seulement réservé à la Terre. Cependant, je ne m'en plaignis pas du tout, car cela me permis d'en apprendre un peu plus sur l'histoire de ce monde et sur le peuple de Kara. Jusqu'à ce que nous arrivâmes devant un tableau représentant une jeune femme, une guerrière en armure, avec la dite armure présentée juste en dessous. Je n'eus pas besoin des paroles de Louis pour reconnaître mon amie dessus, et le souverain compris à mon air surpris, avec de grands yeux ronds, que j'ignorais tout de cette personnalité chez la jeune pégasienne. Il avait vu juste, et je regardai Kara comme pour lui demander confirmation de ce que je voyais en cet instant.


"Effectivement, nous ne sommes pas au courant de tout, d'après ce que je découvre ici".

Visiblement, cette révélation ne plut pas du tout à Kara qui s'empressa de mettre fin à la visite guidée organisée par son oncle. Je fus d'ailleurs surpris de voir la jeune femme prendre ma main, et mes yeux se baissèrent dessus. Peut être un simple réflexe, mon amie n'avait même pas l'air de s'en rendre compte. Mais curieusement, j'appréciais ce geste, et je ne défie pas ma main, la suivant après avoir hoché respectueusement la tête vers Louis pour le saluer. Des gardes nous entourèrent, et je fus intrigué de savoir que Kara avait également une protection. Dans sa propre maison, c'était étrange, non ? Au bout d'un moment, nos mains se séparèrent, à mon grand regret. Je suivis docilement la jeune femme à travers l'immense demeurre, jusqu'à une porte qu'elle ouvrit, me montrant l'intérieur. Je fus impressionné par les lieux, c'était un véritable appartement. Les gardes avaient déposé mes bagages près de la porte, et je fus enfin seul avec Kara. Enfin, seul était un bien grand mot, car à quelques mètre de nous se trouvaient plusieurs gardes en position d'attente dans le couloir. La pégasienne me décrit mes futurs appartement, avant de me demander si j'avais des questions.

"Et bien, quel accueil de la part de ton oncle. Je ne m'étais pas attendu à ça. Il est toujours comme ça ?"

Mon regard se posa sur les gardes avant de revenir vers Kara, n'oubliant pas les soldats chargés également de sa protection.

"Tu avais l'air surprise d'avoir des garde du corps. C'est la première fois que tu as cette protection ?"

Je me tournai vers l'intérieur des quartiers, avançant de quelques pas pour regarder les lieux avec attention. Cet endroit était encore plus grand qu'une suite royale dans le meilleur des hôtels de la Terre. Puis, la conversation avec le souverain me revint à l'esprit, notamment sur un détail. Je finis par me retourner vers Kara, croisant les bras contre mon torse, avec un sourire taquin sur les lèvres.

"Alors, comme ça, tu es une guerrière ? Tu cachais bien ce détail là, Princesse. Qui l'eut cru, une Princesse Guerrière" lui lançai-je sans animosité ou méchanceté dans la voix, juste de la taquinerie.

by Epilucial




_________________
DC : Rodney McKay - Skyler McAlister - Lyanna
Couleur d'écriture : #339999
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Sep - 19:49
Invité
Invité
avatar
Kara ne répondit pas de suite à Gabriel, elle réfléchissait à sa question. Son oncle avait eu un comportement presque normal. Parle de l'histoire de son royaume ça c'était la partie normale par contre qu'il montre son armure ne l'était pas. La brune avait eu l'impression que son oncle l'avait mise volontairement dans l'embarras et elle détestait ça. Pourquoi jouer à ça? Il s'ennuyait tant que ça? Ils ne s'étaient pas vus depuis plusieurs mois maintenant donc Kara s'était attendu à un autre type d’accueil, là clairement son oncle la provoquait et elle ne savait pas pourquoi.

"Oui et non ...je sais ça t'aide pas beaucoup. En général il est toujours accueillant, il met les gens en confiance, mais là j'ai trouvé qu'il m'avait provoqué et je ne sais pas pourquoi. Il sait pourtant que je déteste qu'on parle de cette guerre."

La jeune femme était contente de finalement se retrouver loin du Roi pour au moins quelques minutes. Elle alla fermer la porte de l'appartement, ordonnant aux gardes de rester dehors. Ce qu'ils firent sans broncher. Après tout les prétoriens étaient là pour ça...obéir et protéger. Gabriel avait eu le meilleur appartement d'invités, celui qui était le plus proches des appartements de la famille royale. Kara y restait quand elle séjournait rapidement sur sa planète. Pour les séjours plus longs elle avait un appartement en ville dans une résidence ultra sécurisée. La brune alla vers l'endroit où les boissons étaient conservées et se prit une des fameuses bières de chez elle. Elle en proposa une à Gabriel.

Cette deuxième question la mettait mal à l'aise car elle n'avait jamais réellement dit à Gabriel son rang réel. Certes elle était une princesse de sang ça il le savait, mais elle était surtout l’héritière du trône. Elle ne lui avait jamais dit car elle ne savait pas trop quoi penser de ça. C'était une lourde tâche qu'elle prenait soin d'éviter et d'oublier le plus possible. Et puis déjà dire qu'on était Princesse souvent ça passait mal alors là si elle rajoutait le mot héritière ça faisait encore plus présomptueux.

"Les prétoriens ne sont affectés que pour le Roi ou la Reine...et l'héritier ou héritière du trône.."

Kara laissa un blanc pour laisser le temps à Gabriel de comprendre ce qu'elle venait de lui dire. Elle savait que tôt ou tard son oncle lui affecterait ces gardes et il avait été déjà très conciliant de ne pas le faire plus tôt.

"Mon oncle a perdu un fils quelques mois avant ma naissance. Je ne sais pas exactement ce qu'il lui est arrivé. Bref ça l'a tellement affecté qu'il a failli en abandonner le trône. Je suis née donc après ça entre temps son mariage avait coulé suite à ce chagrin et il a reporté toute son affection sur moi et m'a nommé héritière quand j'avais même pas un an."

La brune termina sa bière d'un trait et repris sont récit.

"Je soupçonne que mon cousin n'a pas survécu à l’inoculation de sa puce nouvelle génération. J'en ai déduis ça en surprenant une conversation entre mon oncle et ma mère. Elle lui demandait pourquoi il m'avait choisi....elle doit lui poser cette question vingt fois par an. Et il lui a répondu " Tu sais bien pourquoi, elle a résisté même à un si jeune âge, ta fille à l'étoffe pour régner" J'ai tenté de trouver des archives et j'ai juste trouvé qu'il serait mort d'une maladie infantile."

Découvrir ça avait été un choc pour la pégasienne. Comment le prince héritier avait il bien pu mourir d'une maladie alors qu'ils étaient sur protégés et d'un niveau médical assez élevé? Ses doutes avaient réellement commencés à ce moment là et depuis avec tout ce qu'elle avait découvert s confiance n'en avait été que plus ébranlée. La dernière remarque de Gabriel finit par l'achever, son oncle avait vraiment tout orchestré pour que l'atlante pose des questions à Kara, questions que le souverain savait qu'elle n'aimerait pas répondre. Que là elle allait devoir réellement dévoiler qui elle est et pas se cacher derrière son rôle de diplomate. Pour Louis ce métier n'avait toujours été qu'une manière pour Kara de se faire les dents au rôle de Reine. Il ne savait pas que pour sa nièce c'était vraiment important.

" Je n'ai rien d'une Princesse guerrière... j'ai servi mon royaume quand il avait besoin de moi c'est tout. Et j'ai détesté ça.. ..Je suppose que tu te rappelles que j'ai été marié et bien j'ai rencontré mon mari pendant cette guerre. C'est lui qui m'a appris à me battre à l'épée et au bouclier, par contre pour l'arc j'étais déjà douée. En tant que membre de la famille royale, j'avais donc une unité sous mon commandement...j'y connaissais rien , il m'a tout appris, m'a secondé sans rien demander en échange . J'ai appris très vite à commander , quand je te disais que j'avais du sang sur les mains, tu sais d'ou ça vient, du moins en partie. J'ai fais ce que j'avais à faire pour mon peuple et mes hommes et j'en fais encore des cauchemars. La guerre a été gagné , on s'est mariés deux mois après je crois, ça a été rapide, l'excitation du combat , le reste tu le connais. "

Voila , Gabriel connaissait les deux plus grands secrets de Kara. Enfin pas vraiment secrets mais elle ne parlait jamais de ces deux choses. Jamais Maintenant il devait se demander qui il avait en face de lui, celle qu'il connaissait ou une parfaite étrangère. Kara serra les poings et une larme coula doucement, elle s'était faite piéger comme une bleue pour son oncle et ça ça se pairait surtout qu'il venait peut être de lui faire perdre l’amitié de Gabriel par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Galaxie de Pégase :: Planètes explorées-