Atlantis Insurrection
"Personne ne demande à devenir un Héros, sauf que parfois ça finit comme ça..."

Et si ce Héros, c'était toi ? Tu es l'un des meilleurs dans ton domaine (Biologiste, Chirurgien, Infirmier, Diplomate, Démineur, Maître chien...) et on te propose de participer à l'expédition la plus fabuleuse mais aussi la plus dangereuse : l'expédition Atlantis.
Auras tu le cran de rejoindre Atlantis pour découvrir ses mystères et affronter les dangers de cette galaxie ?

Tu peux aussi incarner les personnages importants de la série (Ronon, Zalenka, Lorne, Teyla....) Bon niveau RP demandé.
On recherche de nombreux personnages inventés.
http://www.atlantisinsurrection.com/t387-personnages-vacants


Si tu te sens capable de franchir ce pas, tu es des nôtres ! Clique sur l'image ;-)


RPG sur Stargate Atlantis
 

Le calme après la tempête [Isia]

 :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 7 Aoû - 19:47
avatar
√ Arrivée le : 29/06/2017
√ Messages : 288

Dossier Top Secret
√ Age: 35 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: ATA
Voir le profil de l'utilisateur
Chronologie : Mercredi 16 mai


Étonnamment, la journée était calme. Peut-être était-ce dû au fait que la cité avait été ravagée et que toute l’aide disponible était nécessaire ou que toutes ces personnes avaient finit blessées et qu’elles avaient besoin de soins qu’un kiné ne pouvait leur offrir. En tout cas, son nombre de patients de la journée avait drastiquement chuté suite aux désistements et Natasha avait finalement décidé de confier les autres à ses collègues pour aller à l’infirmerie où sa présence pourrait être bien plus utile. Sa double spécialité alliée à ses connaissances en premiers soins et en psychologie pouvaient servir à l’équipe soignante qui était certainement débordée. C’était aussi l’occasion de s’enquérir de l’état de certaines personnes avec lesquelles elle avait arpenté la cité deux jours plus tôt.

Les morphéas ne s’étaient pas manifestés depuis l’avant veille et, à sa connaissance, presque tout le monde avait été vaccinés. Soit les derniers ennemis se cachaient vraiment très bien, soit ils avaient été exterminés le premier jour. Cela n’empêchait pas la rouquine de continuer à sortir avec son zat qu’elle était incapable de quitter, y compris la nuit où l’objet restait tout près d’elle. Après tout, si les morpheas avaient réussi à pirater le système, rien ne les empêchaient d’ouvrir des portes et de s’introduire dans les zones résidentielles à des heures où les gens étaient le plus en état de vulnérabilité. Autant dire qu’elle n’avait pas beaucoup dormi depuis la nuit où John lui avait fait comprendre qu’il partait en guerre. Maintenant que le calme était revenu, elle commençait à penser qu’elle avait intérêt à demander un petit quelque chose à Carson pour fermer les yeux plus de deux heures d’affilé car elle ne tiendrait pas longtemps en enchaînant les nuits blanches.
John et Skyler avaient dû arriver en zone de combat ce matin… dire que Natasha était inquiète était un euphémisme, elle était littéralement rongée par l’angoisse. Elle n’était pas sûre d’être capable de se relever si elle les perdait tous les deux, elle avait déjà expérimenté le deuil avec sa petite soeur, l’idée de revivre ça était insupportable. Le fait d’aider les autres ou de les réconforter avait le mérite de lui offrir une distraction bienvenu qui lui changeait les idées mais ses proches hantaient continuellement ses pensées. Porter la veste de John était une manière de garder un peu de lui auprès d’elle et tant pis pour les regards étonnés de certains qui ne comprenaient pas ce qu’elle faisait avec un vêtement floqué du nom du colonel.

En fin d’après-midi, la rouquine décida de rendre visite à Isia. Elles n’avaient jamais été proches toutes les deux, mais elle voulait savoir comment elle se portait suite à l’agression du morphea. Un peu de compagnie ne pourrait pas faire de mal au médecin et permettrait à Natasha de prendre des nouvelles. Elle fit au préalable un saut chez elle pour récupérer un sachet de caramels. Bon, elle n’avait pas vraiment eut le temps de passer sur le continent pour trouver quelque chose de mieux mais elle pouvait compter sur son stock de sucreries personnel. Et puis, les bonnes choses sucrées et caloriques redonnaient le sourire aux gens non ? C’était scientifique. Elle se ramena donc au laboratoire où Isia était hospitalisée avec son cadeau improvisé, à la fois curieuse de savoir comment les victimes kidnappées par les morpheas s’étaient remis et inquiète pour la jeune femme. Natasha frappa alors à la porte et se faufila dans la pièce.

-Bonjour Isia…
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 18:44
avatar
√ Arrivée le : 26/01/2016
√ Messages : 921

Dossier Top Secret
√ Age: 37 ans
√ Nationalité: France France
√ Gêne: Inoculation
Voir le profil de l'utilisateur
Le rire après le tourment
13 mai 2018


Cela avait été long et frustrant. Long car elle avait été prise deux semaines avant par cette chose horrible. Elle ne pensait pas qu'elle se ferait avoir si facilement. Dans un sens, pourquoi se serait-elle méfiée ? Elle n'était pas au courant et elle ne portait aucun jugement là-dessus. Elle n'avait pas à l'être, elle n'était que seconde responsable et avait d'autres chats à fouetter à cet instant. Ainsi, un soir elle rentrait d'un restaurant avec Erin. Les deux jeunes femmes avaient pu se caler un moment fille pour parler de potins et d'autres éléments pour se changer les idées. La belle blonde avait bien remarqué que son amie était tendue mais elle ne chercha pas à en savoir plus. Le masque de la RDA revenait dès qu'elle essayait de lui soutirer des informations. Isia se souvenait qu'elle espérait que rien de grave se tramait, mais elle ne pouvait pas être aveugle Erin masquait bien ses émotions mais son regard parfois lointain en disait long. Quelque chose la remuait et la doctoresse avait choisie d'égayer un peu cette soirée avec son vocabulaire et actions typiques pour lui faire passer la boule dans son estomac.

Et à la fin de cette charmante sortie entre bonnes copines, joyeuse par ce moment et l'alcool elles s'étaient toutes deux rendues sur un balcon. Isia avait choisie de rester un peu, profitant de la brise fraîche pour rentrer une demi-heure après Erin dans ces quartiers. Elle ne s'attendait pas à être appelée par un grand chef militaire : le major Trudeau. L'homme semblait calme et assez inquiété, il avait le poignet en sang. La jeune femme avait louchée sur ce membre se demandant ce qu'il avait bien pu faire ... elle ne sait pas pourquoi encore, c'est flou, mais elle l'avait fait rentrée dans sa chambre au lieu de lui dire de se rendre à l'infirmerie. Elle avait un sac de soin dans celle-ci comme elle partait le lendemain en mission sur le continent avec les Natus. Il fallait initier Yin et voir son évolution. Et ce s'était à ce moment quand elle tourna le dos, pour ouvrir son sac, que le major, s'était jeté sur elle. Bêtement, elle s'était dit qu'il avait une bien drôle de manière de lui avouer son attirance avant de sentir.... Sentir cette lame affreuse dans la bouche et cette douleur incroyable comme si on la pompait ! Qu'on lui pompait non pas sa vie mais ses souvenirs !

Après cet acte, elle l'avait insultée copieusement, tremblante sur le sol, tellement elle avait eu froid... elle sentait l'angoisse montée en elle, quand elle vit ce même major prendre petit à petit son apparence... elle se sentait à ce moment si faible,... et pourtant, quand son double l'avait pris avec une douceur incroyable pour la câliner dans une perversion malsaine, Isia avait attrapé le premier objet venu pour le fracasser contre son crâne. Cela n'avait fait que rire la créature qui l'avait immobilisée et bâillonnée sur son lit. Sur son propre lit putain ! Elle se retrouvait ainsi sur ce meuble attachée et stressée à mort. L'autre « Isia » avait dormi auprès d'elle lui promettant que personne ne lui ferait de mal qu'elles étaient maintenant deux et que tout irait bien. Les frissons de dégoûts, ça elle s’en souvient et comme elle était trop agitée, la créature lui avait injecté un sédatif. Cette connasse !

Quand elle s'était réveillée... elle était dans un cocon visqueux au milieu d'une forêt vivante qu'elle n'avait vue qu'une fois. A côté d'elle il avait d'autres victimes dont le major. Ils avaient tous parlés ensemble, essayant de comprendre... Et le nombre de victime augmentait... et les morphéas venaient se « mettre à jour » régulièrement, autant pour s'occuper de leurs hôtes que pour savoir tout ce qui se passait. Le pire étant qu'elle était connectée avec cette chose... cette chose qui vivait sa vie pendant deux semaines ! Qui avait eu même le culot de faire l'amour avec Pedge ! Isia avait hurlé de rage sentant les sentiments puissants de la créature et ses désirs. Cela la rendait folle et chaque ponction était affreusement douloureuse, elle était violée dans son esprit et vidée à chaque fois…

Quand le morphéa était venu libérer les hôtes pour les mettre dans l'arbre, elle avait dans ses tentacules d'autres humains déjà mort et embroché qui furent jeté à l'eau... l'horreur absolue et Isia crut qu'elle allait subir la même chose. Elle avait tentée de s'enfuir malgré sa demi conscience quand on l'avait emmenée ici... elle s'était éveillée en sous vêtement dans un couloir qui puait le cramé et elle avait essayé de se débattre avant qu'on la rendorme ... elle s'était même blessée en tombant... et cela avait continué la veille, ou elle s'était arrachée les tuyaux et elle s'était fait mal. Elle était prise de panique pensant encore à un mauvais tour... mais surtout ayant ressentis au fond d'elle la mort et l'agonie de son double qui lui avait tout transmit. Elle ne savait plus sur le coup, si elle l'avait vécu ou juste perçut comme dans un film. Mais elle savait qu'elle ne voulait pas mourir !

En tout cas, ce deuxième jour, elle prenait conscience qu'elle était débarrassée du morphéa et Dale était venu la voir pour la rassurer et lui parler longuement. Le pauvre avait aussi subi le morphéa qui avait profité de son intérêt pour la belle blonde, pour l'embrasser fougueusement et tenter un rapport sexuelle dans le vestiaire. Cela n'avait pas aboutie puisque l'homme avait trouvé le comportement d'Isia étrange et préférait qu'elle se calme et qu'elle passe un examen (un brave homme qui n'a pas profité de la situation). Cela n'avait pas plus au morphéa ... et il avait fini dans un placard avec un traumatisme en plus.

Elle passait beaucoup de temps à dormir et à s'alimenter pour combler ses carences et sa forte déshydratation. Elle se sentait faible et elle ne pouvait rien faire de ces journées. On lui avait apporté des livres et sa tablette, mais elle n'avait pas suffisamment d'énergie pour regarder un film en entier. Quelqu'un frappa à la porte, Isia ne savait pas l'heure et elle s'en fichait elle savait qu'elle devait rester calme pour reprendre des forces et être à nouveau opérationnel. Et puis dormir lui permettait de ne pas penser à ce qu'elle avait vécue, ni de savoir que son amante avait couchée avec un monstre et qu'elle était partie à la guerre avec son meilleur ami Panda. Beaucoup de gens qu'elle connaissait y était partit et elle s'en inquiétait ... normal après tout non ? D'ailleurs, elle jouait avec sa bague en pensant à eu... au moins le morphéa ne lui avait pas pris ça.

Une silhouette féminine émergea de la porte, une tignasse rousse reconnaissable entre mille et une voix douce. Sans aucun doute s'était Natasha. Isia fut étonnée de la voir ici, elle se releva un peu, pour se mettre en position assise. Constatant que sa chambre était garnie de fleurs... comme à chaque fois. Cela la fit sourire de voir ces végétaux odorants.

« Bonjour Natasha » Elle lui fit un beau sourire, malgré ses traits tiré et son visage d'un blanc ivoire inquiétant. Les yeux azure de la jeune femme se posaient sur la kiné qui portait une veste militaire... et quand elle se rapprocha, elle vit le nom marqué dessus.... Colonel Sheppard. Tiens il distribue ces fringues lui ? La dernière fois qu'elle l'avait aperçu s'était avant de partir en soirée avec Erin, il était avec Hoffman prêt à regarder un Marvel ensemble comme la compagne de l'anglais sortait, il était logique que lui aussi en soirée pure couille. Elle l'avait charrié après lui avait collé du rouge à lèvre sur la joue pour l'emmerder. L'homme avait grogné avant de dire qu'il allait sentir la « chieuse ». Elle ignorait que celui-ci avait une relation intime avec la belle kiné. Il était doué pour être discret sur ce point. Mais qu'importe, cela la ramena à se demander si lui et les autres allaient bien et s'ils allaient revenir en vie. Mais elle ne voulait pas penser à ça, donc elle préféra l'humour.

« Faudrait dire à John qu'il arrête de faire traîner ses affaires partout ! »

code by FRIMELDA


_________________
    I'm a nightmare dressed like a daydream
    Double comptes : Isia Taylor-Laurence & John Sheppard & Naalem Lays & Elana Ravix //écriture : palevioletred
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis Insurrection :: Cité d'Atlantis :: Niveau 8 - Zone Médicale :: Infirmerie-